La France brûle-t'elle ? Banlieues en feu ...

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 669
La France brûle-t'elle ? Banlieues en feu ...
« le 3 Novembre 2005 à 11:49 »Modifié le 7 Novembre 2005 à 16:44 par KiaN
Vu de mon petit coin de paradis, ça me paraît complètement surréaliste ce qu'il se passe depuis une semaine en Seine Saint Denis  :lac:

http://fr.news.yahoo.com/03112005/290/nouvelle-soiree-de-violences-en-banlieue-parisienne.html
: Thursday 03 November, 11:40:51
Bon, ben c'est la guerre  :peur:
http://fr.news.yahoo.com/03112005/290/nicolas-sarkozy-defend-sa-politique-dans-les-banlieues.html


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

iDam

  • ‾͟͟͞(((ꎤˋ⁻̫ˊ)—̳͟͞͞o
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 435
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #1, le 3 Novembre 2005 à 11:52 »
ça devient compliqué dans le sens où ça s'écharpe assez violemment côté politiques. Villepin et Sarko se font la guerre, Chirac minimise (alors qu'il ferait mieux de monter en créneau pour son dernier baroud d'honneur), la gauche jacasse pitoyablement en croyant pouvoir revenir au top de leur position d'opposant, Sarko en fait de trop et là il va vraiment se péter les rotules... en attendant, on peut pas dire que ce soit l'entente cordiale au gouvernement : Begag qui joue à Robocop avec la "sémentique guerrière", les ministres attitrés à ce problèmes qui ne foutent rien (zéro déclaration)...

Un coup dur pour l'UMP, un coup dur pour des espoirs de présidentiabilité... Sarko le gémeaux : gentil Kanon pour aider au vote et à l'intégration dans des locaux décents, Saga pour en finir avec la racaille... tout ça, je l'accepte, cependant Sarko semble aller trop vite et se fait bouffer la paillasse de l'Elysée par ses "copains"... il est pressé mais pourquoi ?

D's©

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 451
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #2, le 3 Novembre 2005 à 12:00 »
Citation de FinalBahamut le 3 Novembre 2005 à 11:49
Vu de mon petit coin de paradis, ça me paraît complètement surréaliste ce qu'il se passe depuis une semaine en Seine Saint Denis  :lac:

http://fr.news.yahoo.com/03112005/290/nouvelle-soiree-de-violences-en-banlieue-parisienne.html
: Thursday 03 November, 11:40:51
Bon, ben c'est la guerre  :peur:
http://fr.news.yahoo.com/03112005/290/nicolas-sarkozy-defend-sa-politique-dans-les-banlieues.html
Surtout que pour une fois, les flics n'ont absolument rien à se reprocher. C'est une attitude assez lamentable. Remarque, certains ont plus de couilles que d'autres. Si on a un problème avec les flics, alors c'est mieux d'aller le dire en face plutôt que d'incendier les voitures de particuliers qui n'ont rien à voir.
Je veux bien qu'il y ait un "malaise" mais celà ne justifiera jamais ce genre de violence épidermique, surtout envers des "innocents".

J'ai peur quand même que l'on finisse par passer en mode "répression"... Et là, ça va faire mal. Comme en 1905, tiens !
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

iDam

  • ‾͟͟͞(((ꎤˋ⁻̫ˊ)—̳͟͞͞o
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 435
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #3, le 3 Novembre 2005 à 12:00 »
Citation
Quand j'entends dire que la présence de la police peut être provocante pour certains, si la présence de la police en provoque certains je connais des tas de gens qui sont ravis qu'il y ait de la police ou de la gendarmerie dans (leur) quartier", a-t-il poursuivi.
Je dirais surtout qu'ils n'ont pas la conscience tranquille... ensuite, il y a toujours cette volonté à faire d'une cité un état (on est loin d'Ur) où personne en "costume" ne doit perturber leur système socio-économique.
Citation
"Il y a une façon très simple d'éviter qu'il y ait des problèmes: c'est de faire comme on fait depuis si longtemps dans ce pays c'est-à-dire ne rien faire et demander à la police et à la gendarmerie de ne pas pénétrer dans ces cités et à ce moment là je vous garantie que vous retrouverez un calme qui sera le calme des bandes, des trafiquants, de l'économie souterraine et de l'argent de la drogue", a-t-il déclaré.
Clair, par contre, faut rien mettre en prison, punition complètement inutile et dangeureuse : une bonne grosse amende pour le remboursement des tutures et des TIG pour mettre un peu de plomb dans l'aile (en plus, ça peut aider à une insertion professionnelle mais surtout à prendre conscience du travail que requiert le nettoyage de leurs singeries...)
Citation
Il a ainsi précisé que, dans le Val d'Oise, au lieu de 15 CRS en moyenne par nuit, il va "désormais y en avoir 100". "C'est un mouvement sans précédent", a-t-il dit.
Prions pour qu'aucune bavure n'ait lieu...

D's©

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 679
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #4, le 3 Novembre 2005 à 12:03 »
Citation de Damien le 3 Novembre 2005 à 12:00
Citation
Il a ainsi précisé que, dans le Val d'Oise, au lieu de 15 CRS en moyenne par nuit, il va "désormais y en avoir 100". "C'est un mouvement sans précédent", a-t-il dit.
Prions pour qu'aucune bavure n'ait lieu...
En effet, et c'est là ou réside le plus grand danger. Les flics sont sous un stress gigantesque, il s'en prennent mais ne doivent surtout pas déraper. Parfois la "bavure" risque d'être inévitable  :thumbdown2:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 451
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #5, le 3 Novembre 2005 à 12:06 »
Le problème est que tout sera considéré comme une bavure. Si le flic est menacé avec une arme, il tirera et celà sera considéré par les locaux comme une bavure... Et on y repart gaiement.
Les troubles en ce moment sont déjà complètement irrationnels puisqu'ils sont basés sur des "rumeurs" infirmées.
On est dans une situation d'excitation, d'adrénaline...

Mais ce qui m'ennuie vraiment, ce sont les "autres" locaux qui n'ont rien demandé et qui en pâtissent : voitures incendiées, commerces vandalisées.
S'il n'y avait que des provocations envers les flics, je serai pour un tassement en prenant pour soi. Mais de telles actions, qu'y faire ?
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 669
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #6, le 3 Novembre 2005 à 12:07 »
Citation de Damien le 3 Novembre 2005 à 11:52
ça devient compliqué dans le sens où ça s'écharpe assez violemment côté politiques. Villepin et Sarko se font la guerre, Chirac minimise (alors qu'il ferait mieux de monter en créneau pour son dernier baroud d'honneur), la gauche jacasse pitoyablement en croyant pouvoir revenir au top de leur position d'opposant, Sarko en fait de trop et là il va vraiment se péter les rotules... en attendant, on peut pas dire que ce soit l'entente cordiale au gouvernement : Begag qui joue à Robocop avec la "sémentique guerrière", les ministres attitrés à ce problèmes qui ne foutent rien (zéro déclaration)...
Pour une fois dans ce domaine, je partage complétement ce point de vue.

Vraiment dommage que depuis 2003, on ait droit à cette guerre inter-gouvernementale, et PI-TO-YA-BLE que chacun utilise le désespoir/malheur d'une partie des français pour des ambitions électorales. Il est où le service de nos élus pour la France, là-dedans ?
Citation
Un coup dur pour l'UMP, un coup dur pour des espoirs de présidentiabilité... Sarko le gémeaux : gentil Kanon pour aider au vote et à l'intégration dans des locaux décents, Saga pour en finir avec la racaille... tout ça, je l'accepte, cependant Sarko semble aller trop vite et se fait bouffer la paillasse de l'Elysée par ses "copains"... il est pressé mais pourquoi ?
Je ne serais pas forcément objectif, mais s'il n'y avait pas Sarkozy qui pensait "ouvertement" à la présidentielle 2007 dès 2003, et si tout le monde s'était mis au travail, l'UMP n'en serait peut-être pas là.
M'enfin bon, ça reste pitoyable et voir le PS se frotter les mains, je ne trouve pas ça non plus très élégant.

MERDE, tous les hommes politiques veulent se servir du malheur des français pour leur propres ambitions au lieu de faire leur boulot, c'est pas ça qui va redorer le blason de la politique  :sbEnerve4: :sbEnerve4: :sbEnerve4:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 451
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #7, le 3 Novembre 2005 à 12:08 »
Citation
et PI-TO-YA-BLE que chacun utilise le désespoir/malheur d'une partie des français pour des ambitions électorales.
Je ne serai pas aussi catégorique là dessus. Je pense que les divisions ne sont pas qu'électorales. L'un comme l'autre, je les sens profondemment différent et donc ils clashent forcément sur ces sujets. Je ne suis donc pas certain que celà soit une récupération à 100%.
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

iDam

  • ‾͟͟͞(((ꎤˋ⁻̫ˊ)—̳͟͞͞o
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 435
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #8, le 3 Novembre 2005 à 12:11 »
Citation de KiaN le 3 Novembre 2005 à 12:03
En effet, et c'est là ou réside le plus grand danger. Les flics sont sous un stress gigantesque, il s'en prennent mais ne doivent surtout pas déraper. Parfois la "bavure" risque d'être inévitable  :thumbdown2:
Et s'ils l'évitent, ils sortiront gagnant et compris des gens qui pensent n'avoir en face d'eux que des brutes épaisses. Si ce résultat sort, la complainte de la racaille pourra croupir au fond d'un caniveau...

D's©

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 679
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #9, le 3 Novembre 2005 à 12:31 »
Citation de strangler le 3 Novembre 2005 à 12:06
Le problème est que tout sera considéré comme une bavure. Si le flic est menacé avec une arme, il tirera et celà sera considéré par les locaux comme une bavure... Et on y repart gaiement.
Les troubles en ce moment sont déjà complètement irrationnels puisqu'ils sont basés sur des "rumeurs" infirmées.
On est dans une situation d'excitation, d'adrénaline...
C'est le but recherché : l'escalade, la provocation, le renvoie de balle (en mousse ou plomb ?), etc et effectivement même à armes égale : si le flic tire ce sera une bavure honteuse et l'escalade monumentale de violence et si l'autre tire, ce sera un flic mort de plus, et une famille sans père de plus ...
Citation de strangler le 3 Novembre 2005 à 12:08
Citation
et PI-TO-YA-BLE que chacun utilise le désespoir/malheur d'une partie des français pour des ambitions électorales.
Je ne serai pas aussi catégorique là dessus. Je pense que les divisions ne sont pas qu'électorales. L'un comme l'autre, je les sens profondemment différent et donc ils clashent forcément sur ces sujets. Je ne suis donc pas certain que celà soit une récupération à 100%.
En effet, les deux hommes sont fondamentalement différents en de trop nombreux domaines pour que ce soit uniquement des divérgences éléctrorales. Celà dit, tout se joue sur ce point.
Citation de Damien le 3 Novembre 2005 à 12:11
Citation de KiaN le 3 Novembre 2005 à 12:03
En effet, et c'est là ou réside le plus grand danger. Les flics sont sous un stress gigantesque, il s'en prennent mais ne doivent surtout pas déraper. Parfois la "bavure" risque d'être inévitable  :thumbdown2:
Et s'ils l'évitent, ils sortiront gagnant et compris des gens qui pensent n'avoir en face d'eux que des brutes épaisses. Si ce résultat sort, la complainte de la racaille pourra croupir au fond d'un caniveau...
Oui mais c'est pas gagné ...

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 669
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #10, le 3 Novembre 2005 à 13:04 »
Il serait peut-être bon de remettre la police de proximité en place, non ? Il est sûrement plus facile de trouver une solution à l'intérieur qu'à l'extérieur des cités, je pense  :unsure:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 679
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #11, le 3 Novembre 2005 à 13:06 »
La police dite de proximité est une abérration. Quoi, d'habitude la Police Nationale est une police de distance ? Et entre nous, les Polices Municipales ne devraient pas exister : ce sont de potentielles milices au service du Maire.

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 451
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #12, le 3 Novembre 2005 à 13:08 »
Citation
BOBIGNY (AFP) - Quatre tirs à balles réelles ont été comptabilisés dans la nuit de mercredi à jeudi et 177 véhicules ont été brûlés en Seine-Saint-Denis, a annoncé jeudi le préfet lors d'une conférence de presse.

Les policiers ont essuyé deux tirs à La Courneuve, les pompiers un autre à Noisy-le-Sec, et un tir a également été signalé à Saint-Denis. Ces tirs n'ont fait aucun blessé.

 
agrandir la photo
 
Quatre policiers, deux pompiers et trois civils ont été légèrement blessés par des jets de projectiles.

Cent soixante-dix-sept véhicules ont brûlé, dont 79 sur le secteur de Bobigny, 70 sur celui du Raincy et 28 sur celui de Saint-Denis.

 
agrandir la photo
 
De nombreux bâtiments publics et commerces ont été la cible d'attaques dans le département, une vingtaine de communes sur les 40 du département ayant été le théâtre de violences urbaines.

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy s'est rendu dans la nuit à Bobigny et y a tenu une "réunion de travail" avec des policiers, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le nord d'Aulnay-sous-Bois a fait l'objet des violences les plus spectaculaires: des jeunes gens ont fait une incursion dans le poste de police du Gallion, toujours fermé la nuit, rue Edgar Degas, près de la cité des 3.000, selon la préfecture. Ce poste "a été saccagé par des voyous", a déclaré une source policière. Il avait fait l'objet d'une tentative d'incendie en début de soirée, de même source.

Dans ce même quartier, peu avant 23H30, trois journalistes de France 2 ont abandonné leur voiture quand des dizaines de jeunes encagoulés ont surgi en les menaçant, près du carrefour de l'Europe, selon leur témoignage recueilli sur place par l'AFP.

Peu après, leur voiture brûlait, carcasse retournée, au milieu de la rue Jacques Duclos, où quelques dizaines de jeunes gens défiaient les CRS qui leur faisaient face, à dix mètres, selon l'AFP sur place.

Au même endroit, une concession automobile Renault était en flammes, mobilisant un très grand nombre de pompiers pendant plusieurs heures. Tout près de là, deux classes d'une école primaire d'Aulnay avaient aussi été incendiées, selon des sources concordantes.

Un gymnase a été incendié au Blanc-Mesnil, commune limitrophe d'Aulnay-sous-Bois, ont indiqué mercredi soir les pompiers de Paris qui ont dit avoir reçu "plusieurs centaines d'appels" pour des incendies de voitures et de poubelles.

Un pompier a été brûlé au deuxième degré au visage par un cocktail Molotov lancé dans un véhicule et deux autres légèrement blessés. Plusieurs engins des pompiers ont été endommagés par des tirs de projectiles.

La préfecture de Seine-Saint-Denis, Bobigny, a été le théâtre de violences inhabituelles en fin d'après-midi. Une partie du centre commercial Bobigny 2 a été vandalisée par une quarantaine de personnes encagoulées, vers 18h30, et une voiture incendiée devant la préfecture située à 200 mètres.

En revanche, les quartiers à la limite de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil, "berceau" des émeutes il y a près d'une semaine, ont connu peu de troubles, selon l'AFP qui a vu brûler une voiture et quelques poubelles dans le quartier Anatole France. Les policiers et CRS présents en force dans ce quartier les jours précédents n'étaient pas aussi visibles.

Le maire de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain (PS), avait annoncé plus tôt que "le dispositif, cette nuit, serait adapté et nettement moins provocant".

Le chef de l'Etat, Jacques Chirac, est intervenu mercredi pour réclamer solennellement l'apaisement des "esprits" face à la propagation des violences urbaines.

Des peines de un et trois mois de prison ferme ont été prononcées mercredi soir à Bobigny contre deux des six jeunes adultes qui comparaissaient pour des violences commises lundi à Clichy-sous-Bois.

Les violences urbaines avaient débuté à Clichy, jeudi dernier, après la mort accidentelle de deux mineurs qui s'étaient réfugiés dans un transformateur EDF croyant être poursuivis par la police, à tort selon les autorités.
Je vous le dis, si ça continue, ça va saigner et ils l'auront pas volé...
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 669
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #13, le 3 Novembre 2005 à 13:10 »Modifié le 3 Novembre 2005 à 13:13 par FinalBahamut
Citation de KiaN le 3 Novembre 2005 à 13:06
La police dite de proximité est une abérration.
Pourquoi ?
Citation
Et entre nous, les Polices Municipales ne devraient pas exister : ce sont de potentielles milices au service du Maire.
Et le maire est aussi le représentant de l'état dans sa commune, la boucle est bouclée.

Dis-toi bien que la police municipale n'a que peu de pouvoir et est très encadrée  ^^

Le préfet pourra toujours reprendre la main à n'importe quel moment sur le maire et sa police, alors pour le côté "milice", bon, faut pas être parano non plus.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Matt

  • Nebula Bondage Chain®
  • Getbackers ! L'anime encore mieux que le Meikai !
  • Messages: 1 168
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #14, le 3 Novembre 2005 à 13:11 »Modifié le 3 Novembre 2005 à 13:14 par Glazoubil
la prison n'est pas une punition inutile et dangereuse ! Si les mecs reçoivent une amende, ils s'en tapent, ils n'auront qu'à aller piquer tout un tas de trucs à droite à gauche pour la payer, ou vendre deux fois plus de drogue, pis les TIG ils les esquiveront à la moitié de leur durée voir beaucoup moins...les flics auront trop à faire pour les forcer à les faire jusqu'au bout !

La prison est devenue invivable, soit, il faut plus de surveillance en milieu carcéral, éviter tous les dérapages possibles, mais s'il y a une montée de la violence en prison, c'est aussi parce qu'une bonne partie des jeunes des cités ont des mentalités primitives, prêts à gâcher la vie du plus grand nombre possible parce que eux-même n'ont rien à perdre, de part leur mode de vie de racailles. Ils savaient à quoi ils s'exposaient en devenant antisociaux, en refusant d'entrer dans le rang...Et en instaurant la peur par plaisir et par jeu.

Sarkozy a peut-être pas toujours des bonnes idées, mais sur ce coup-là, il fait honneur à sa fonction, et c'est tout naturel qu'il vise les présidentielles en tentant d'intervenir là ou d'autres se contenteraient de masquer ou maquiller les faits...
Citation
Le chef de l'Etat, Jacques Chirac, est intervenu mercredi pour réclamer solennellement l'apaisement des "esprits" face à la propagation des violences urbaines
je dis quelque chose parce que je suis le chef, mais en fait je dis rien !
Glazourected !