Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - MCL80
1
La NUPES est fascinante. Depuis plus d'une semaine leur plus grosse préoccupation est un débat au sujet d'un connard qui gifle sa femme.

Pendant ce temps, le gouvernement annonce le report de l'âge légale de la retraite et la transformation des cotisations retraites en impôt sur les salariés (puisque ces cotisations pourraient servir à payer autre chose que les retraites, de fait ça devient un impôt) tout en se frisant les moustaches.

Et sur le plan international, ils n'ont pas trouvé le temps de soutenir les manifestations en Iran non plus… Toutes ces femmes qui ne veulent plus de voile, c'est sûr, c'est de l'islamophobie. Mais bon, on les comprends, ça fait plus de 40 ans qu'elle subissent les diktats des mollahs, elles ont envie d'être libres. Elles ont compris depuis longtemps que ça passe par le renvoi de la religion en dehors de l'espace public et la séparation de l'église et de l'état… Les femmes iraniennes montrent tous les jours que la liberté, ce n'est ni le voile ni le burkini contrairement à ce que prétendent quelques pseudo-féministes par ici.

Et ces guignols se disent "de gauche". Quelle blague. :shifty:
2
Remarque, c'est une bonne idée pour en plus faire rentrer de l'argent dans les caisses: le maire demande aux habitants d'arroser les pots de fleures et met des policiers pour verbaliser ceux qui le font et donc ne respectent pas les restrictions d'eau. :niark: :roule:
3
Actualités / Re : Six feet under : la rubrique nécro
« le 13 Septembre à 18:47 »
Mais non, Manu' 1er se préoccupe visiblement de la fin de vie, c'est bien qu'il prépare sa fin de règne après avoir battu le record de longévité d’Élisabeth… Ce sera donc dans plus de 60 ans. :mdr:
4
Actualités / Re : Six feet under : la rubrique nécro
« le 9 Septembre à 21:34 »
Son sucesseur trônera moins longtemps, même en atteignant un âge canonique.

Après, ça change pas beaucoup de chose (à part sur les billets de banque), tant il s'agit d'un rôle de pure représentation.
5
Je sais qu'on peut rouler vite à trottinette, mais ça me semble beaucoup… :wacko:

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/pres-de-lyon-il-roule-a-136km-h-sur-une-trottinette-avec-sa-fille-de-6-ans
6
Il paraît que nous avons un ministre de l'Écologie et même, d'après Radio France, hier, il profiterait du calme de l'été pour travailler ses dossiers.

C'est vrai que tout est calme en ce moment sur le front de l'écologie: canicule, sécheresse, pénuries d'eau, incendie, biodiversité en danger immédiat dans les rivières, usines Seveso qui pètent… Je vois mal comment la situation pourrait être plus calme par rapport aux missions du ministre.

Heureusement que l'écologie est la priorité du quinquennat… :hypocrite:
7
Vu la sécheresse qui est en train de devenir dramatique actuellement, je crois qu'on vient de trouver une vraie équipe de winners:
https://www.lyonmag.com/article/125077/dans-la-region-le-club-de-moto-cross-vole-l-eau-du-bassin-dedie-a-la-lutte-contre-les-incendies

Et le club en question est présidé par un élu du coin. :peur:

À côté, une débile interviewée il y a quelques jours dans le journal local qui pleurait car il n'y avait plus d'eau au robinet et que donc elle ne pouvait plus arroser ses pots de fleur (pratique strictement interdite actuellement du fait des restrictions d'eau dans la Drôme), elle fait vraiment petite joueuse.

Finalement, les gens ne comprennent le problème que quand il n'y a plus d'eau au robinet. Tant que ça coule, on peut tirer et peu importe s'il n'y en a plus demain. :peur:
8
L'intervention m'a semblé totalement lunaire en tout cas: Il commence par critiquer à mots couverts les choix des électeurs. Puis ensuite ça a été sur le ton: Je suis légitime pour appliquer mon programme, je vous demande de faire des compromis et de venir à moi.

Dans la position dans laquelle il se trouve, ça ne peut pas marcher comme ça: pour trouver des alliés, y compris de circonstance, il va devoir lâcher du lest et faire lui aussi des concessions.

Soit il joue au poker menteur, soit sa seule stratégie c'est de jouer le blocage pour se donner la légitimité de la dissolution. S'il part sur cette dernière stratégie, après la dissolution, il se retrouvera à la louche avec une assemblée composée de 150 FN, 150 NUPES, 90/100 LR et presque tout le reste pour sa "majorité", qui sera bien minoritaire.

Sinon, avec une nouvelle ministre accusée d'attouchements, on comprend mieux pourquoi ils veulent accélérer la transition digitale, ce sont des spécialistes…



 :jesors:
9
Yves Coppens

Un très grand chercheur…
10
On pourrait taxer les super-riches aussi, puisqu'il paraît qu'il n'y a plus d'argent… :hypocrite:

Bon, il paraît que Manu' va parler aux vieux au JT de 20h… Dissolution? :ptdr:
11
Citation de Alaiya le 21 Juin à 09:59
1/ quand tu reçois ta note, c'est que tu es déjà passé à la caisse et que tu as payé, pas vrai ? Tu vois au final que tu as dépensé plus que ce que tu avais budgété : tu fais quoi ? Tu reste planté à la caisse et tu dis "ah ben non, finalement, je vous rends les kellogs, le coca et le nutella et vous me remboursez ? "
J'ai de temps en temps des gens devant moi à la caisse qui disent en regardant le ticket "le truc là, il est à tel tarif en rayon (sur le prospectus publicitaire) et là il est à tant". C'est pas souvent, mais il y a des gens qui regardent ça. Ils ont pris cet article car il était au prix indiqué (et peu importe leur raison, ils sont venus pour le prix). Et là, deux solutions: soit ils se sont trompés et ils l'ont dans l'os, soit ils ont raison et le magasin leur applique le prix modifié. C'est pas pour rien que les supermarchés sont passés aux indications de prix électroniques en rayon: c'est notamment pour éviter de rembourser les écarts aux gens qui font attention au prix affiché par rapport à celui facturé, puisque le prix affiché est désormais dans la même base de donnée que celle consultée par la caisse. L'affichage des prix en rayon tout comme le ticket de caisse font partie d'un commerce loyal, surtout dans les grandes surfaces. Que l'un des deux (ou les deux) disparaisse et on tombera rapidement dans le n'importe quoi.
12
Dans la résistance lors de la seconde guerre mondiale, il y a eu des résistants d'extrême-droite. Toute l'extrême-droite de l'époque ne s'est pas rangée comme un seul homme derrière Pétain pour collaborer, même si beaucoup l'ont fait. Car l'extrême-droite n'est pas un bloc homogène entre les monarchistes, les héritiers de l'OAS, les nostalgiques de Pétain, etc… Ça fait 50 nuances de bruns. Et c'était déjà le cas à l'époque.

Après, le moment où le Nouvel Obs se réveille pour en parler est intéressant. Ils anticipent ce qui pourrait advenir dans 5 ans, voir avant? Visiblement, certains commentateurs jouent à se faire peur en parlant de blocage des institutions… Pour préparer les esprits à une dissolution? Dans ce cas-là, je ne suis pas sûr que le FN n'approche pas d'une majorité au parlement avec une abstention encore plus monstrueuse tant cela démoraliserait les électeurs… Et comme Manu' a tué le "front républicain" de ses mains il y a une semaine (politiquement, c'est sa plus grosse connerie et de loin, alors qu'il avait déjà un joli score dans le domaine), la donne a carrément changé sur la question. Et maintenant, il sait qu'il peut bien appeler les électeurs PS/LFI/PC/Vert à voter pour lui, la plupart ont compris que son prétendu engagement contre le FN est à sens unique, tant que c'est pour qu'il récupère lui des voix.

Tiens, au fait et en passant, le futur gouvernement va probablement se prendre dans la gueule quelques grenades dégoupillées laissées par les précédents dans des dispositions législatives d'application différées. Un exemple au hasard: Sous peu, les commerçants n'auront plus aucune obligation de vous délivrer une note papier (même si vous la réclamez). En cette période d'inflation ou de plus en plus de gens font gaffe à ce qu'ils dépensent, une telle mesure risque de causer quelques crispations. Et accessoirement, si un article est compté deux fois, sauf en regardant l'affichage de la caisse (à condition qu'il soit lisible), quasiment impossible de le détecter si son prix est faible. Ce genre de mesure, pour énerver les gens, il y a pas beaucoup mieux. Pour ceux qui veulent se rallier pour compléter la majorité, ils devraient réfléchir à toutes ces mines en attente et qui peuvent finir en joli feu d'artifice.
13
Ne jamais oublier qu'une fois que l'extrême droite a pris le pouvoir, y compris légalement, on a ensuite beaucoup de mal à le lui faire rendre (voir par exemple Trump où les USA ne sont pas passé loin, voir la Hongrie) d'autant qu'elle se hâtera de changer les règles pour s'assurer de rester au pouvoir.

La carte du littoral méditerranéen est en tout cas impressionnante. :peur:

Et ne soyons pas naïfs, avec plus de 80 députés à l'assemblée, cela donne un poids sur les débats avec des temps d'intervention démultipliés, des possibilités pour agir sur la construction de la loi augmentées. Ceci d'autant plus que le gouvernement va devoir marchander les soutiens. Et qui peut croire qu'ils ne vont pas se saisir des séances de questions au gouvernement pour faire passer leurs messages à la télé? Penser qu'avec les moyens dont le groupe FN va bénéficier ils vont rester passifs, c'est se tromper lourdement.

En tout cas, la morgue du camp du président était impressionnante hier. J'ai écouté Patriat sur France Info et s'il n'a pas dit que les électeurs avaient mal voté, il l'a pensé très fort. Et ce matin, sur la même chaîne, c'est un soutien d'Édouard Philippe qui tenait quasiment le même discours.. Je trouve que Ferrand, dans sa déclaration de défaite a su garder plus de dignité que ce guignol de Patriat dans ses commentaires.

Après, la dissolution dans un an, je pense que Manu' ne tentera le truc que s'il est acculé, car c'est un fusil à un coup: soit il gagne une majorité et effectivement banco pour lui, soit il se retrouve dans la même situation ou avec encore plus d'élus FN et ça fera comme Mac-Mahon. En tout cas, annoncer une dissolution dans un an est le meilleur moyen de ne pas trouver d'alliés pour gouverner: qui voudrait prendre le risque de perdre son siège dans un an en s'alliant avec une majorité bancale qui annonce qu'elle veut retourner aux urnes?

On en saura plus avec la constitution du nouveau gouvernement… Et le vote de confiance qui suivra. À mon avis, Borne n'est pas la personne de la situation: lorsqu'il faut monter une coalition, trouver des majorités, il faut quelqu'un de politique, pas de technocrate un peu rigide qui attend les ordres du chef. Le technocrate obéissant, ça marche quand on a une majorité solide et suivant les consignes. Vu la faiblesse de la majorité et la guerre de succession qui est déjà engainée, le contexte est radicalement différend d'il y a deux mois et Castex comme Borne ne correspondent plus au moment. On va voir si Jupiter est capable de le comprendre ou s'il va vouloir provoquer l'assemblée en imposant un gouvernement à sa main.
14
Sinon, les ministres battus devant démissionner (contrairement à ceux qui auraient mis la main au derrière :shifty:), la Ministre de la transition écologique vient de battre le record de brièveté détenu par Nicole Bricq… Mais cette dernière a tout de même eu plus de panache en étant virée pour avoir fait son boulot.

Il parait qu'il y a des postes vacants dans le privé et qu'ils ont du mal à recruter. Ça tombe bien, ils vont avoir quelques candidats. :mrgreen:
15
Ce soir, la peste brune s'est largement propagée. Beau résultat d'un président qui a prétendu faire barrage jusqu'au ni-ni. Même si on ne saura jamais combien les explications emberlificotés et les justifications tortueuses de dimanche dernier et de lundi ont pesé, on a un FN a plus de 80 députés (mieux qu'à l'époque de Jean-Marie et la proportionnelle, c'est dire.)… Certains politicards prétendaient que le scrutin majoritaire nous préserverai de l'arrivée de l'extrême-droite au pouvoir. Tout le monde peut bien mesurer la fausseté de ce discours: à un moment, quand il a suffisamment de voix, une bascule se produit, d'autant plus brutale quand on croyait en être protégé.

Maintenant, les paris sont ouverts pour voir combien de temps LR va mettre pour courir au gouvernement et donner une majorité à Manu'… Mais le rejoindre veut dire la fin probable de LR dans 5 ans avec un extrême-centre totalement décrédibilisé.