Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - MCL80
1
Je trouve que les 15 derniers jours sont sacrément flippants sur le plan politique.

On a eu le ministre de l'intérieur qui annonce la… neuvième loi "anti-terroriste" depuis 2015. Question: qu'est-ce qu'elle aurait changé au dernier attentat? Rien, bien évidement. Les corps étaient même pas froids que la députée de la circonscription vantait la nécessité de la dernière loi ("sécurité globale") tout juste votée… Et en réclamant des peines encore plus forte pour les "terroristes"… Y'a quelqu'un qui lui a dit que le type a été abattu et que ça allait être compliqué de le condamner? Bref, on est dans les gesticulations pour draguer l'électorat d'extrême droite… Qui de toute façon ne votera pas pour Macron.

On a eu le projet d'alliance avec LR voulu par Macron pour les régionales. Forcément en PACA, ça s'annonce compliqué pour LR, vu que le candidat FN est un ancien LR/UMP/RPR (qui il y a 20 ans pourfendait le FN en reprenant une bonne partie de son discours… Finalement son parcours est tout ce qu'il y a de plus cohérent). La pantalonnade LR/EM va lui faciliter largement la tâche. Je crois qu'aux prochaines élections, la question n'est pas de savoir si le FN va diriger une région, mais plus probablement: combien va-t-il en diriger? De même pour les départements. En fait le mode de scrutin, aussi bien pour les régionales, les départementales ou les législatives laisse l'illusion à certains qu'un parti comme le FN ne peut pas arriver à gagner et qu'ils sont "en sécurité". Sauf que c'est totalement faux. Le mode de scrutin masque la progression des "petits partis" (où de ceux qui ne font pas des alliances) dans l'opinion en les réduisant à une représentation insignifiante. Sauf qu'ils peuvent tranquillement s'installer et conquérir des voix. Et lorsque la bascule se fait au grand jour, qu'ils remportent une élection, c'est un raz de marée.

Enfin, et c'est aussi un aspect inquiétant, on voit qu'une profonde transformation de la haute fonction publique est lancée (suppression de corps d'inspection, du corps préfectoral…). Le système actuel n'est pas parfait, loin de là. Je pense en particulier que les membres des corps d'inspection n'auraient jamais dû pouvoir quitter leur inspection sans démissionner, en particulier pour aller pantoufler dans le privé. Ces corps donnent à la fois la sécurité de l'emploi et la possibilité de manger à tous les râteliers. Ce n'est pas normal. En revanche, je ne pense pas que ce soit une bonne chose de supprimer les corps d'inspection ou le corps préfectoral en tant que tels. De mon point de vue, ce qui se prépare avec la suppression de ces corps est un dispositif à l'américaine basé sur le système "des dépouilles" où tous les hauts fonctionnaires seront replacés à chaque changement de personnel politique. En gros, il n'est plus attendu que les hauts fonctionnaires respectent la légalité (même si ça déplaît aux élus), mais qu'ils soient obéissants en appliquant y compris des ordres illégaux (cela s'applique d'ailleurs aussi aux autres fonctionnaires d'État grâce à la loi d'août 2019). Et cette nouvelle organisation de l'appareil d'État ne prévoit aucun réel contre-pouvoir permettant de poser des gardes-fous en cas de dérive autoritaire… Au contraire. On voit donc que si l'extrême droite arrive au pouvoir en 2022, elle aura déjà quasiment tous les outils à sa main pour mettre au pas l'appareil d'État. Il suffira alors de décréter que ceux qui s'opposent sont des "terroristes" pour leur appliquer les jolies lois d'exception votées ces dernières années…
2
Ah, mais avec SNCF Réseau, c'est pas un bras, c'est les deux bras et les deux jambes minimum. :peur:
C'est peut-être en train de se calmer, mais les frais d'ingénierie était réputés exorbitants il y a quelques années. Ce qui n'a pas facilité.

Après, le tram-train, ça a du sens sur une infrastructure ferroviaire plutôt sous-utilisée… Mais en France, sous-utilisée veut dire en mauvais état et mal équipée. Et donc oui, le ticket de départ est en général tellement énorme que les collectivités reculent, car il faut restaurer les ouvrages d'art, refaire la voie, changer la signalisation, installer une caténaire. Le pseudo tram-train de l'Ouest lyonnais (qui est en fait un train léger puisqu'il fait son terminus dans une gare sans quitter le réseau ferroviaire vers le centre-ville) a coûté 300 millions d'euros rien qu'en travaux à la région. Et pour ce prix, il n'y a eu que deux lignes sur les trois prévues qui ont été équipées.

Et la densité de desserte est suffisamment faible au final pour que le tram-train transporte relativement peu de monde. On est en banlieue d'une grande ville et la desserte s'arrête à 21h avec des bus de substitution au-delà et le WE, c'est aussi très léger. Donc la fréquentation reste limitée.

Mais en France, aussi, on a vu l'exemple de Karlsruhe (c'est la Mecque du tram-train) comme la panacée universelle et tous les élus au début des années 2000 ont voulu le même (comme les gamins avec le Père Noël). Sauf que la première question à se poser, c'est la pertinence du service par rapport aux besoins. Et la seconde, juste derrière, c'est comment il va s'insérer entre les trains existants. Et dans pleins d'endroits, avant même la question du prix, ça va coincer sur une de ces deux questions. À mon avis, en gare de Strasbourg, ça a peut-être coincé sur le prix, mais ça a probablement aussi bloqué par rapport au trafic existant.
3
@tinou: Je connaissais pas… C'est rigolo (j'ai des doutes sur le confort…) Par contre, ça doit demander des règles de sécurité tout à fait particulière sur la signalisation au niveau des endroits où ils s'enraillent.

@The WormLord: il y a un tram-train à Mulhouse qui marche. Simplement il y a un empilement de règles administratives qui rend ce type de dispositifs coûteux, car un tel matériel relève à la fois des règles de sécurité de l'EPSF (pour le réseau ferroviaire) et du STRMTG (pour le réseau de tramway). Le ticket d'entrée est donc cher. On voit d'ailleurs qu'à Bordeaux, ils ont préféré mettre une voie de tram parallèle à la voie ferrée jusqu'à Blanquefort pour éviter la complexité de l'interpénétration. Cette complexité réglementaire n'est pour le coup pas une spécificité française mais bien liée à des différences fonctionnelles profondes entre les trams à qui on demande de s'intégrer dans l'espace urbain, quitte à rouler au pas. Et des trains qui circulent parfois à des vitesses élevées sur des voies dédiées…
4
Il existe depuis pas mal d'années des engins rail-route avec des mécanismes pilotés par vérins et qui font descendre ou remonter des galets de guidage (les roues normale reposent sur les rail et assurent la propulsion). Mais dans ce concept, ce qui est surtout fumeux, c'est bien la partie ferroviaire. Déjà, il faut se souvenir qu'énormément de lignes sont à voie unique. Donc s'il y a une seule voiture dans un sens, une qui voudrait aller dans l'autre sens ne pourrait pas s'engager (enfin en matière de sécurité, il vaudrait mieux). Et il faudrait donc avoir à la fois une signalisation performante et des points de croisement très nombreux… Tout ce qui n'existe pas sur les voies uniques en France.

Et sur les lignes à double voie un peu fréquentées, se poserait la question de la vitesse maxi de ces véhicules par rapport aux vrais trains. Si un train peut rouler à 160 et que la voiture plafonne à 110, ça va bouchonner.

Et ce ne sont que deux aspects. Il y a plein d'autres aspects techniques qui coincent, indépendamment même du pilotage (qui serait déjà une question complète à lui tout seul)
5
Je ne résiste pas à vous montrer le dernier concept d'une nouvelle start-up qui m'a bien fait rigoler:
https://www.aerocontact.com/videos/89148-flexmove

La traduction du truc dans la vraie vie risque d'être légèrement moins simple qu'avec les images de synthèse. :hypocrite: :roule:
6
Citation de Kian le 8 Avril à 19:53
Tu paies  cet écran plus cher  qu'une télé juste pour ne pas filer de l'argent au fisc avoue :harhar:
Je bénéficie de la télé là où je vais en congés donc ça me suffit (il faut pas en abuser). Chez moi, j'ai carrément pas le temps ni l'envie. Par contre une séance ciné ou faire des séances diapo sur grand écran ça me va. Si un jour j'ai vraiment envie de la télé, je serai bien malade trouverai le moyen technique pour l'avoir et je payerai la redevance… Et si c'est dans plus d'un an, j'aurai amorti la différence de coût. :mdr:

En plus, en branchant un ordi dessus, je peux me faire un super écran de viso. :mrgreen:
Citation
Support VESA derrière j'imagine de toute façon ?
Donc standard.
Tout à fait, du 400 par 400. en plus je trouve qu'un pied central est plus classe que deux petits pieds latéraux. Ça permet de planquer les câbles derrière au passage.
7
C'est fort probable que les particuliers ne soient effectivement pas leur cible (par contre, ça doit pas être non plus le monde de la publicité ou de la musique avec des sons bien travaillés vu la qualité des hauts-parleurs. :mdr:). Mais deux pieds plastoc métal, ça irait chercher dans les 1 à 2€ à tout casser.

Enfin bref, il me convient et c'est ce qui compte. ^^
8
Bon, je me répond à moi-même. :mdr:

L'image est très bien et l'angle de vision aussi. La connectique est très largement suffisante. Par contre, le peu que j'ai pu entendre les haut-parleurs lors des paramétrage, avant d'arriver à basculer sur la chaîne hifi, c'est une catastrophe avec un son métallique (pourquoi mettre des haut-parleurs si c'est pour qu'il soient très inférieur au reste? :shifty:)

Le fabricant est pas seulement radin sur les hauts-parleurs, mais aussi il vend le modèle… sans pied (en option.) Du coup, je l'ai monté sur un pied venant d'Amazon.
9
Citation de Ryô le 31 Mars à 08:51
Le problème et la grandeur de la sociologie c'est qu'elle donne à voir aux publics non sociologues ce qu'est réellement la démarche scientifique. Ces démarches, communes à toutes les sciences, sont en général maintenues dans les sphères des pairs. Sauf dans un cas: le coup de Raoult et la chloroquine et tout le bordel qui l'entoure. Ca, c'est ce que vivent toutes les sciences, la controverse, et finalement le consensus scientifique.
La scientifique un peu bourrine que tu es n'a, sauf à faire de la recherche dans la science concernée, habituellement pas accès à l'ensemble de ces "flous artistiques" que tu prêtes à la sociologie et qui, de fait, appartiennent aux raisonnements scientifiques de toute science.
Oui, toutes les sciences progressent par tâtonnement. Or ce n'est pas vraiment ouvertement explicité au grand public. Du coup quand le débat scientifique arrive sur la place publique ça sombre dans le n'importe quoi. Tout simplement car des gens qui n'ont pas tous les éléments se forgent un avis et pensent que c'est la vérité. En fait la plupart des gens ne savent pas ce qu'est un chercheur. Ils le prennent pour un trouveur. Or on peut chercher sans trouver (et réciproquement).

Après le consensus scientifique est rarement totalement complet. On s’aperçoit que même sur des théories très assises, il y a des opinions divergentes et c'est justement parfois ce qui fait progresser. Je me réjouis par exemple de voir qu'en physique des particules la science progresse et qu'une faille dans le modèle standard ait probablement été mise en évidence. Ça ouvre potentiellement la voie vers une théorie plus évoluée…

Mais bon, pour que le grand public puisse le comprendre, il faut arrêter de lui présenter les débats scientifiques comme des fights de Booba en mettant 2-3 bons clients sur un plateau télé.
10
Allô tonton? Pourquoi tu tousses? :roule:

C'est pas du bicarbonate… c'est du sucre en poudre! :mdr2:
11
J'étais passé à côté de l'information: Yasuo Ôtsuka

L'animation japonaise telle que nous la connaissons lui doit beaucoup. Salut l'artiste. :jap:
13
Politique / Re : Faits divers et compagnie
« le 11 Mars à 17:31 »
Citation de Kian le 10 Mars à 19:16
Site de l'Etat => pas de PRA ?
^^ :hypocrite:

Sinon, c'est pas surprenant que certains serveurs aient répondu jusqu'au bout puisque le courant n'a pas été coupé d'après l'article des DNA (probablement car existence de circuits multiples dont certains alimentés par des onduleurs…)
14
Politique / Re : Faits divers et compagnie
« le 10 Mars à 18:41 »
Vu le nombre de sites hébergés par OVH, c'est sûr qu'il va y avoir des pertes pour ceux qui n'avaient pas de sauvegardes. On a eu de la chance notre serveur du boulot est à Boulogne (avec une sauvegarde ailleurs).
15
Profitant de mes congés, j'ai jeté un coup d'œil à Culturebox. Ma foi, dans le paysage télévisuel, ça remonte un peu le niveau (c'est pas dur, en même temps). Je suppose que cette chaîne ne durera pas vu qu'elle est sensée être éphémère. Mais elle le mériterait. Ça change des rediffusions de trucs neuneu ou de débats à la mords-moi le nœud qu'il y a en permanence sur un paquet de chaînes.