Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - MCL80
1
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« Hier à 10:58 »
Les tueurs de la pègre américaine, c'est plus ce que c'était dans les années 1960…
(cliquez pour montrer/cacher)
Rater Trump à 150 mètres, vu le diamètre de la cible… À Dallas c'était plus pro. :bat:


:jesors:
2
Politique / Re : Faits divers et compagnie
« le 11 Juillet à 20:33 »
C'était visiblement une bonne idée de confier l'examen théorique du code de la route à des "société agréées":
https://www.lyonmag.com/article/137155/lyon-hausse-de-la-fraude-au-code-de-la-route-la-prefecture-renforce-sa-surveillance

Ça a permis de supprimer quelques postes d'inspecteurs du permis de conduire. Pour le reste… c'était hélas prévisible.
3
Au rythme du glissement vers la droite auquel on assiste, je sens qu'on va avoir un "gouvernement républicain" allant de l’aile centrale des macronistes à la droite du RN… on va laisser tranquillement les choses se décanter, mais je parie assez fort sur la constitution d'une majorité de coalition d'une manière ou d'une autre.

Après, Macron et Mélenchon sont un peu sur les mêmes stratégies: bouger dans tous les sens pour faire parler d'eux. Ils ont bien compris tous les deux qu'il ne fallait pas laisser la poussière retomber, que c'est le seul moyen de masquer leurs échecs et de donner l'illusion de l'action.

Sur le fait que Manu' veuille nommer un premier ministre qui ne soit pas renversé au bout d'une semaine par une motion de censure, en matière d'institutions, il est difficile de lui donner tords. Mais bien évidement il espère tirer les marrons du feu… sauf que la configuration ne lui permet simplement plus. De fait, le Premier Ministre, une fois nommé, sera le boss.

Et juste un rappel, au premier tour, le RN c'est 33,1% des voix à l'échelle nationale, le NFP c'est 28%, Ensemble c'est 20% et Les Républicains 6,7%. Donc en voix, le RN est en tête et c'est ça la seule réalité pour l'avenir. À un moment, le mode de scrutin ne suffira plus à masquer cette réalité qui risque de s'imposer dans deux ans.
4
Citation de MCL80 le 7 Juillet à 22:08
Hypothèse gratuite à ce stade (résultats pas encore obtenus partout à cette heure): une coalition Ensemble+LR (et peut-être quelques PS au passage) qui rejoue le même film des deux dernières années (où Ensemble était seul) en essayant d'agréger ponctuellement le PS/les écolos ou le RN en fonction des textes… mais Manu' sera dans tous les cas en cohabitation, y compris avec ses "amis" qui lui imposeront le premier ministre.
Il semblerait que le scénario commence à s'ébaucher sur la partie Ensemble + LR. À voir combien de temps le NFP va mettre à péter en morceaux… si ça se produit, et qu'il y a des ralliement sans contrepartie sérieuse, les effets à moyen-long terme seront dévastateurs à mon avis.
6
La réalité c'est qu'il n'y a pas de majorité à l'assemblée. Le NFP semble en tête, mais aucune force ne pourra gouverner seule. Donc au point où on en est, on va vers deux familles de solutions (avec plein de variantes possibles) :
  • Une coalition permettant de constituer une majorité et donc à un gouvernement de tenir
  • Un blocage

Vu la situation dans le pays, si c'est l'option blocage qui prime, que ce soit dans un an (si dissolution anticipée) ou dans trois, ça ouvre une autoroute au RN.

Après, s'il y a une forme de coalition (formalisée ou non), mais que celle-ci n'améliore pas la vie des gens concrètement et qu'on reste sur des logiques libérales, très clairement, là aussi, ça sera une autoroute pour le RN.

Hypothèse gratuite à ce stade (résultats pas encore obtenus partout à cette heure): une coalition Ensemble+LR (et peut-être quelques PS au passage) qui rejoue le même film des deux dernières années (où Ensemble était seul) en essayant d'agréger ponctuellement le PS/les écolos ou le RN en fonction des textes… mais Manu' sera dans tous les cas en cohabitation, y compris avec ses "amis" qui lui imposeront le premier ministre.
7
Citation de Battou le 6 Juillet à 16:53
Citation
Mon fils de 6 ans dessine mieux je pense.
Bientôt le stand fanart à la Japan Expo :o
C'est lui qui fait de la vente sur internet à des prix exorbitants. :mdr:
8
Ben oui… 16 tomes tout de même (en 20 ans environ), et à mon avis c'est probablement la fin pour ce qui est de Saint Seiya dessiné par Kurumada, même si des fans fantasment sur une suite
9
Là, on peut dire qu'on s'approche de Néron:
https://www.lepoint.fr/politique/legislatives-macron-tango-sur-un-champ-de-ruines-02-07-2024-2564587_20.php
Sortir le champagne à l'Élysée le soir du premier tour, vu le résultat, il fallait oser.
10
C'est comme Saint Seiya, c'est fini (ben oui, Kurumada vient de finir Next Dimension)
11
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 3 Juillet à 18:44 »
En France, le gouvernement désigne les procureurs… c'est pas pareil, mais vu leurs pouvoirs la cours européenne des droits de l'homme a plusieurs fois jugé que c'est problématique.

Enfin, quand je pense qu'il y a 40 ans les USA se moquaient de l'URSS de Brejnev, Andropov puis Tchernenko… qui sont morts au pouvoir, mais dans tous les cas plus jeunes que Biden ou Trump…
(cliquez pour montrer/cacher)
Ils sont gérontophiles aux USA? :peur:
12
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 29 Juin à 22:19 »
Alors il parraît que c'était le débat entre les deux prétendants les plus âgés qu'il y a jamais eu candidat à la présidence.

Pour le débat…
(cliquez pour montrer/cacher)
suivez les deux lignes jaunes, comme sur la route 66… :hypocrite:





 :jesors:
13
C'est évident que le 7 juillet ne marquera pas une fin.

Déjà, si on regarde le contexte mondial, progressivement, il y a un glissement vers la guerre. Je ne parle pas d'une guerre "locale" comme en Ukraine, en Palestine/Israël, au Congo ou au Soudan (pour ne citer que les conflits les plus brûlants du moment), mais d'un affrontement entre deux impérialismes pour la domination du monde et le partage des richesses entre capitalistes. En ce sens, l'Ukraine peut en être le premier front ouvert ou un test pour se mesurer. Très clairement, les USA et la Chine s'arment et se réarment dans cette perspective. Si on se projette dans cette hypothèse, L'Europe se retrouvera impliquée, soit comme champ de bataille entre les différents états qui la compose, soit en tant que force supplétive pour tenir le front Est côté Russie (car il est évident que la Russie sera du côté de la Chine). Ça, pour l'instant, c'est un arrière-fond, mais on le voit clairement se rapprocher depuis le début de la guerre en Ukraine.

Sur le contexte plus local, et à plus court terme certainement, il est probable que quel que soit le résultat de l'élection, il y aura des secousses sociales. Si le RN n'a pas la majorité absolue, on ne peut pas exclure un soulèvement de l'extrême droite (y compris certaines unités de police et de l'armée, hein) contre ce qu'ils considéreraient comme un "vol" de l'élection. Si le NFP a une majorité, la situation sociale risque de se tendre au fur et à mesure du reniement de leurs promesses de campagne. Si Macron a une majorité, vu la haine accumulée, je doute que ça reste calme. Si le RN a une majorité, ça risque de désinhiber totalement certains fachos violents antisémites, racistes, xénophobes… et quand les électeurs vont comprendre que leur politique économique est celle de Macron en encore plus brutale, socialement, ça pourra péter fort. S'il n'y a pas de majorité, vu le désespoir, ça risque de péter aussi.

Sinon, juste un truc: qu'à LFI, il y ait des personnes pas très claires sur le racisme, qui l'instrumentalisent, ce n'est pas nouveau (qui a parlé de Mitterrand?! Mais il n'y a pas que lui.). Bref, rien de bien nouveau sous le ciel de la social-démocratie. Par contre, ceux qui bastonnent et tuent sont bien à l'extrême droite. Macron et ses potes, en s'érigeant comme "les seuls" républicains et en mettant un signe égal entre LFI et le RN (tout en reprenant le discours et les projets de loi de ce dernier contre les immigrés) espèrent se montrer en sauveurs alors qu'ils font en réalité sauter toutes les digues. On voit bien qu'après le premier tour on va tout droit vers le "ni-ni" de leur part… et ça c'est le meilleur marchepied possible pour le RN.
14
Ce qui m'impressionne, c'est que dans la fonction publique d'État (hors ministère de l'intérieur et des armées, hein) il y en a un certain nombre qui sont prêts à voter pour se faire exploser la gueule.

Mais à part ça, tout va bien.

Ceci dit, ce qui me frappe, c'est que le RN attire les votes sans faire campagne et sans être en capacité militante de le faire dans tout un tas de circonscriptions. Et ça, mine de rien c'est un paramètre pour l'après car ça veut dire que pour le moment les groupuscules violents restent des groupuscules. En fonction de ce qui va advenir, ils pourraient avoir du mal à s’enraciner réellement. C'est en ça que la situation est différente des années 1930 par exemple: plein de gens votent pour une illusion mais sans réellement s'impliquer. Je ne sais pas ce qu'il adviendra avant que l'illusion se dissipe et une fois qu'elle le sera. Clairement c'est une faiblesse que le RN n'est (heureusement) pas arrivé à combler jusqu'à maintenant.
15
Les commentateurs disent que la participation sera élevée… et en concluent qu'il y aura pas mal de triangulaires au second tour. C'est possible mais ce n'est pas certain car ça dépend vraiment pour quoi les votants se mobilisent.

Si c'est en soutien du président (de Gaulle 1968) ça fera un score écrasant pour lui et peu de probabilité qui reste suffisamment de voix pour que deux opposants se maintiennent.

Si c'est contre le président (un peu Chirac 1997, mais pas totalement comparable non plus), il risque d'y avoir deux blocs très haut… et un grand trou au milieu.

Si c'est entre les deux cas précédents, ça sera plus ouvert pour les maintiens au second tour.

Le premier cas me semble le moins probable des trois… mais on verra dans trois jours.