Messages récents
1
Musique / Re : Musiques éléctroniques
« Hier à 21:22 par FinalBahamut »
(au fait Kian, faudrait avoir la possibilité d'afficher ou non les vidéos en incrusté, pour ne pas surcharger le post.)
2
Musique / Re : Musiques éléctroniques
« Hier à 21:20 par FinalBahamut »
Dans le cadre d'écrits-défouloirs situés quelques part dans la première moitié des années 90 (on se demande bien pourquoi) pour occuper mon premier confinement, j'ai été amené à faire des recherches sur l'eurodance.

Ce genre musical dont un obscur journaliste a comparé les concerts de "Dance Machine" au Woodstock des années 90.

N'ayant vécu ni l'un, ni l'autre, je suis bien obligé de le croire sur parole.

Bref, ce n'est pas le sujet.

Je me suis donc penché sur l'eurodance. Pour des propos plus crédibles, et aussi un peu parce que, à petites doses, c'est parfois drôle (comme les discours de Macron).

Et par la magie de la sérendipité, je suis tombé sur un clip qui n'a rien à voir, enfin pas directement.

Mais à l'esthétique folle. Quasi hypnotique : "Living on video, de trans-X". Alors le titre est très connu, mais je n'en avais jamais vu le clip.

Je suis resté scotché devant cette peinture génialement débile, décadente, triste aussi, je ne sais trop.

 

https://www.youtube.com/watch?v=b9xBAtCsCTQ

Improbable également, ce chanteur à l'accent anglais à faire entendre dans toutes les écoles, cette nana dans un état... particulier. Ces pseudos automates derrière. Ces écrans. Ces teintes sombres.

Une pépite.

A noter, évidemment, les multiples reprises de ce titre.

Celle de Pinocchio en 93 (et là, évidemment, ça me parle forcément plus) : 

https://www.youtube.com/watch?v=fVv3F5gK9J8

Ou encore une plus récente 2006 :

https://www.youtube.com/watch?v=JB82JWeeSRA

Ces trois clips donnent assez bien une "couleur" de chacune des décennies, de mon point de vue.

Le côté artisanal de la version 83.

Le côté "je découvre plein d'effets, je les maîtrise pas trop mais je balance tout même si ça pique un peu" de la version 93.

L'aspect très - trop - propre de la version de 2006.

Mais franchement, le clip de 1983, c'est une œuvre d'art.

(Bon, après avoir fait saigner les oreilles et pour me faire pardonner, un bon petit Ottis Redding comme baume :

https://www.youtube.com/watch?v=aUaO50nWnvg

Avec These Arms Of Mine, il est conseillé de se trouver près de sa moitié. On n'est jamais à l'abri d'une subreptice demi-molle sur ce genre de musique.)
3
Le Comptoir / Re : [Cultures G] Retour sur 2020
« Hier à 21:14 par kgeg »
Cinéma
...
Euh....Rien :coucou:

Concert
Bon ca fait un moment que j'en fais plus

Musique
Hormis deftones justement j'ai plutôt tendance à écouter des émissions, des ost ce genre de choses
Régulièrement je me refais de vieux trucs donc rien de neuf depuis un moment

Mangas
J'ai fini Haikyuu cette année ainsi que Demon Slayer et The promised neverland.
J'ai aussi découvert avec l'info sur l'adaptation de l'anime Jujutu kaizen et c'est vraiment trop bon.

Hormis les habituels shonen comme mha ou dr stone - que je suis d'un oeil - qui continuent d'années en années c'était aussi l'occasion de découvrir blue block. : Une battle royale sur le foot. Les rebondissements sont top et le charadesign incroyable. Je conseille.

J'ai aussi attaqué Jojo, y'a des "arcs" vraiment pénibles à suivre et j'ai drop le truc depuis plusieurs mois.


Serie TV
Comme l'écureuil ( abonnement fan à crunchy 40e pour un an ).
A ca faut rajouter Jojo cette année.
J'ai aussi revu toutes les séries animées que j'ai en cours depuis le début.
J'ai repris One piece... J'ai déjà 50 épisodes de retard :mrgreen:

Et bien évidemment mon marathon supernatural toujours en cours. Saison 10 actuellement bientôt finie.

Jeux Vidéos
J'ai commencé le jeu SNk, c'est assez prenant et je l'ai pas encore terminé.
Remattant one piece, pirate warrior 4 me fait de l'oeil.

En lecture y'aura eu que dalle, c'est pas faute de cumuler des réf de livres, pas faute de me dire "allez je reprends celui là et je le fini"
4
Alaiya>>
Citation
De mon point de vue, le gars qui filme mais qui a sa carte de presse avec lui, n'est pas censé être la cible de cet article.
On peut être journaliste sans carte de presse.

Et puis, je m'en tiens à la jurisprudence Benalla : toute personne qui se trouve devant quelqu'un qui fait quelque chose de délictueux a le droit d'intervenir. :w00t2:
5
Roilion>>
Citation
Quant aux gilets jaunes, je n'en parle personnellement pas, c'était juste pour dater le début d'une période de dérives policières à mon sens.
Les violences policières sont bien plus anciennes que cela. Il suffit de revoir les sketchs de Coluche. Il en rigolait, mais n'empêche.

Tout y était déjà.

La grande différence, c'est qu'aujourd'hui c'est filmé.
Aujourd'hui, chaque citoyen est caméra-man. La probabilité que le policier puisse en toute impunité commettre des exactions est plus réduite.
Et ça choque, oui.

Ca n'est pas pareil de dire : "la police a fait une intervention musclée"
Et de voir la vidéo de la dite interpellation musclée (celle où on se dit, c'est pas un peu de la violence gratuite, cette interpellation "musclée" ?).

Le texte euphémise.
L'image est brute, choque.

L'image peut manipuler.
Mais que dire des mots...
Citation
@Alaiya : tout à fait - ce n'est à mon sens et humble connaissance de ce que devrait être une république pas au préfet de police de dire quels journalistes ont le droit de couvrir un événement, seraient-ils même de chez Minute.
Heu...

C'est vraiment obligé pour Minute ?

Oui ?...
6
Citation de Ryô Hier à 14:47
La police ou l'armée ne sont pas là pour protéger le citoyen. Elle est là pour protéger l'Etat, et son fonctionnement, nuance. Si les citoyens se dressent contre l'Etat, les forces de l'ordre... Rétabliront l'ordre.
Je vais sur cette page de l'Elysée :
https://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen

Article 12 de la déclaration des droits de l'homme :
Citation
Article 12.

- La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.
Donc, c'est une force publique au bénéfice de tous.

Je vais pas faire mon dangereux gauchiste, juste l'application des droits de l'homme.

Le citoyen a un droit de regard sur la façon dont fonctionne cette force "publique" au "bénéfice de tous". Ce n'est pas une milice au service des bourgeois.
Citation
Non, non, j'ai voulu dire qu'à titre personnel, je suis de plus en plus enclin à essayer d'avoir l'ensemble des possibles avant d'émettre un jugement définitif.
Parce qu'il est possible d'avoir un jugement définitif ?
Le doute m'habite (et là, mes gosses se marrent, je révise mes classiques...)

Moi, je vois tes propos comme une manière de bâillonner les débats. Ce n'est peut-être pas ce que tu veux, mais c'est mon sentiment.
Citation
La parole des experts, quoi qu'on dise, est une parole qu'il convient d'écouter avant de faire un jugement personnel parce que ces experts travaillent sur ces questions, justement.
Je ne dis pas autre chose. Mais que l'expert/technicien reste à sa place. A mon modeste niveau, quand un élu me demande son avis sur tel ou tel permis, je lui montre l'éventail des possibilités,les avantages/inconvénients bla bla... éventuellement mon avis si on me le demande et dans tous les cas, il est impensable que je prenne une décision (pas simple pour les nouveaux élus de comprendre cela. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les nouveaux élus sont souvent prudents).
En disant cela j'enfonce des portes ouvertes mais chacun son rôle. Ce n'est pas mon rôle de décider, je ne suis qu'un technicien.
Le décideur, c'est le politique, et c'est très bien ainsi.
 
Donc si je voulais jouer la provoc', je préfère la république des imbéciles à la république des experts/techniciens.
Je reviens sur l'exemple du COVID : mais bien sûr qu'il aurait fallu impliquer plus les citoyens. Pas pour lui demander de créer un vaccin (mais était-ce utile de le préciser).
 Mais il aurait eu des choses à proposer, le citoyen. Sur l'organisation en général, sur la pénurie de masques déguisée en "inutilité", sur des choix qui sont à faire : où positionner le curseur entre économie et santé ? Est-il normal de refuser des malades car trop vieux et faible pourcentage de survie, faire du tri humain ? Ce n'est pas au médecin de se positionner là-dessus.
Citation
C'est comme ça que ça marche. Si un gouvernement fait des choses que la population réprouve, alors cette population doit les évacuer.
Celui qui fixe les règles fige les résultats. Rien qui pourrait réellement changer quelque chose ne peut surgir des élections.
Pourquoi un scrutin présidentiel à deux tours ?
Parce qu'avec un tour, les chances d'avoir une personne qui propose quelque chose de réellement différent de la pensée dominante sont importantes.
Avec un second tour, c'est forcément le rassemblement autour du "centriste" de service (centriste=idéologie dominante) : le fameux barrage à [  ].

Un exemple parmi d'autres.

Qui fixe les règles maîtrise les résultats.
Citation
Oui, là encore il y a eu des violences excessives contre ces populations et elles devraient être discutées et sanctionnées.
Un mec qui perd un oeil pour avoir manifesté, oui, c'est pour le moins excessif.

Le black qui se fait lyncher et traiter de nègre, c'est probablement aussi excessif.

Je te provoque, mais les mots sont importants.

Mais je pense que la divergence, là, c'est se dire : brebis galeuses ou problème de fond?
Citation
Pour autant, ce mouvement, de mon point de vue, était illégal dans la forme qui sied à la République que vous défendez si vigoureusement.
Tout mouvement qui conteste la politique d'un gouvernement élu n'est-il pas finalement en soi illégal ?

J'estime que la démocratie, c'est tout le temps, partout, pas un bulletin une fois tous les 5 ans. Un bulletin tous les 5 ans, c'est le renoncement à la démocratie.
Les gilets jaunes, c'était ultra politique. Le discours de comptoir, c'est aussi de la politique.

Voir ces gens investir les quartiers bourgeois éberlués car en général, les syndicats les épargnaient, c'était génial.

Voir un baby-foot sorti d'un bar et mis en plein milieu de l'avenue des Champs-Élysées, c'était génial. Dire que cette avenue, elle appartient à tout le monde, et cette insistance à vouloir y manifester, c'était super politique.

Voir une haie de forces de l'ordre protéger Le Fouquet... mais putain cette image en dit tellement !

Je provoque un peu, mais les gilets jaunes, c'est peut-être le truc le plus politique depuis des années qui se soit passé.

(j'ajoute que sur les gilets, j'approuve le "fait politique", le "surgissement", point. Qu'on ne vienne pas m'affubler les stigmates habituels de facho, antisémite ou autre).
7
Y'a un paquet de choses intéressantes qui ont été écrites.

Concernant les violences policières, qu'il y en ait toujours eu, c'est très probable, mais cela se faisait soit sur ordre (donc avec une couverture d'État) soit dans des endroits invisibles. Les policiers, et y compris les grands chefs, n'ont pas compris que le fait que tout le monde soit équipé d'une caméra (parceque tout le monde a un téléphone portable), éventuellement avec des images qui partent en direct vers un stockage distant auquel ils ne peuvent avoir accès pour les effacer, éclairerait les coins sombres.

Et cette violence qui devient visible, pose sur le fond la question de la politique de maintien de l'ordre. Face à une manifestation ou des émeutes, il y a deux politiques possibles: la force ou la négociation (ce qu'on peut appeler la désescalade). Si on utilise la force systématiquement, en face, la réponse va aussi être la force et le résultat va être globalement une montée de la violence au cours du temps et c'est comme ça qu'on passe progressivement de canalisation de manifestations par des policiers avec une matraque qui n'interviennent que si la sécurité est réellement en jeu (quitte à avoir en appuis des forces plus équipées à faible distance si le besoin s'en fait sentir) à une présence massive de robocops qui lâchent des gaz à tout va. Le problème, c'est qu'une fois que cette violence s'est installée, se placer dans une logique de désescalade va demander du temps, parcequ'il y a des gens en face qui en ont pris plein la figure, qui en ont gros sur la patate et qui veulent en découdre.

Sur l'aspect de la loi, je voudrai rappeler que la logique de dire un fait divers => une loi est stupide. Juste sur l'article 24, il n'y en a nul besoin. Je rappelle que nous avons des lois sur la diffamation, le cyberharcèlement, les dénonciations calomnieuses, etc, etc. Ces lois s'appliquent sur internet, qu'il s'agisse d'écrits, de photos de vidéos ou autre. Diffuser des informations avec pour objectif de nuire à une ou plusieurs personnes et d'attenter à sa vie privée sont aussi des faits largement punis. Et sur ces domaines le fait de s'en prendre à des forces de l'ordre est déjà un facteur aggravant en justice. Là, on est juste en train de masquer le manque de moyens de la justice pour appliquer les lois existantes en en créant une nouvelle, qui élargit, rend plus flou les contours. Quand une loi est floue, c'est le citoyen qui en fait les frais, pas les forces de l'ordre.

Après, je voudrais aussi rappeler une chose: pour être journaliste ou plus exactement reporter, il n'y a pas besoin de carte de presse, ni de bosser pour un média reconnu. Et c'est vrai dans tous les pays. Un reporter est une personne qui rend compte au public. Que ce soit objectif ou non. Il peut publier sur un obscur site web, sur un réseau social ou dans le Figaro, c'est pareil. Les voisins qui ont filmé l'agression samedi dernier ont fait un travail de ce type. Et j'ai des raisons de penser qu'ils ont eu raison de le faire vu le bruit que ça fait… Alors que leurs images et surtout leur diffusion ont clairement porté une atteinte psychologique grave aux policiers concernés, puisqu'ils sont mis à pied et risquent la radiation. Bref, le projet d'article 24 aurait été parfait pour eux et à minima pour tenter d'étouffer le scandale en empêchant la diffusion des images…
8
Le Comptoir / [Cultures G] Retour sur 2020
« Hier à 17:40 par squekky »
Je savais pas ou mettre çà donc... Voilà...

Je me suis amusé à un petit exercice sympa pour l'année 2020... Faire un gros retour sur mes lectures, séries, zick. Bref constaté que 2020 fut quand même assez riche.

On arrive à la fin de l’année, et avec toute cette merde j’ai quand même eu une année en culture assez variée pour une 1er année en Frônce.

Cinéma
Pour le cinéma, soyons honnête 3 films dans l’année c’est peu très très peu par rapport à ce que je bouffais avant. Merci la fermeture des salles et le report de nombreux films.
Néanmoins j’ai pu voir dans l’ordre, Scandale, Jojo Rabbit et Tenet.
Mon coup de cœur est pour Jojo Rabbit. Ce fut un super film un magnifique bonbon acidulé comme je les aime. Avec des situations totalement loufoques et des scénes tragiques qui font monter le cœur. Taikki Watiti a réussi un véritable coup de génie et son rôle dans Hitler est totalement fou.
Mon regret est le dernier Dupontel, j'ai pas eu le temps de le voir à cause de la fermeture des cinés... Merde...

Concert
Coté concert… là c’est plat hormis Dir en Grey à Bordeaux. Il n’y  rien eu et merde… Surtout que la frustation fut bien là de mon coté avec le download annulé et ces putains de tête d’affiche.

Musique
Concernant la zick pour rester raccord, il y a eu de belles choses.
Tout d’abord le dernier Deftones ! Oui le quintet de sacramento nous offre un « fucking » album avec des titres fort comme Génesis qui ouvre le bal ou Spell of Mathématics. Le groupe n’a rien perdu de sa superbe et cet album rejoint le trio de tête qui sont white pony, Koi no yo kan et Diamond Eyes.
 Il n’y a pas qu’eut la fin d’année a vu aussi arriver le dernier Puscifer qui lui aussi est très bon. D’album en album le groupe s’affirme par son coté contre courant par ce mélange des sons. Rien que le titre Apocaliptical est une pépite dans son ambiance et sa structure.
Il y a eu aussi la sortie du dernier Pearl Jam, Gigaton, et du dernier Devildriver. Il faut dire que l’actualité musicale fut assez au rendez vous. Certes de grands noms passées mais j’avoue que aujourd’hui j’ai du mal à trouver de nouveaux artistes qui envoient du steak… Les groupes les plus récents que j’écoute ont aujourd’hui plus de 10 ans d’existence (Architects, Los Dissidentes,Ghost ect)

Bandes Déssinées
Pour le coté BD, le festival d’Angoulême a bien aidé pour me lancer dans de nouvelles collections et découvrir de nouveaux titres et artistes. Certains ont déjà été abordés sur les différents sujets. Mais j’ai pu commencer de nouvelles collections.
Le Mur de Antoine Charreryon et Mario Albert, un futur post apo qui mélange Mad Max à Walking dead.
La geste des princes démons de Morvan et Traisci, une aventure space opéra adapté du roman de Jack Vance.
Dominants de Sylvain Runberg et son univers très la guerre des mondes
La venin (nous sommes au T3, et j’ai profité d’Angoulême pour me prendre le 1&2), un road movie western de Astier qui nous plonge dans une aventure de vengeance dans un ouest qui se transforme à l’approche du 20éme siècle.
Je vais pas aller plus loin mais il y a le châteaux des animaux dont le T1 est sorti fin 2019 et la suite de grandes aventures avec le Sillage 1er armes ou Crusaders un nouveau space opéra de Bec ou encre Raven de Lauffray qui nous replonge dans les films de capes et d’épees dans une ambiance ile aux trésors ou encore Muertos de Pierre Place et son ambiance déjanté à Mort.

Mangas
Pour la mangasse des nouveautés avec l’adaptation des romans de lovecraft par Gou Tanabe. Un sacrée challenge mais qui rend très bien dans ce format.
Avec du retard je viens de commencer et de finir Renjoh Samurai. La aussi un road movie dans un futur dystopique ou le japon féodal rencontre l’univers steampunk dans une ambiance Deadlands. 6 tomes bien rafraichissant sur la quête de l’Amouuuuur (a dire avec la voix des méchants de Nicky Larson).
Ensuite continuation des séries en cours (attaque des titans, Boruto, My Hero Academia, Prison School, World end Harem, World end harem fantasy, Magical Girl Holy Shit, DB super, beet the vandel buster, saint seiya and co,). Et j'attends là le dernier tome Rin !!!

Comics
Restons dans les livres avec les Comics. Là je suis un consommateur assez léger et je ne dirais qu’un titre c’est Harleen. Un super tome sur les origines de Harley Quinn et la déscente aux enfer du professeur Quinzel.
Je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dans la suite de The White Knight. Car le one shoot se suffisait à lui seul, je vois mal une suite.
A coté de sa je suis aussi sur la relecture de Conan aux édition Marvel pour le moment deux tomes et qui sont bien riche et de très bon complément à la collection Conan dirigé par Morvan chez Glénat

Romans
Pour les Romans… Là mes lectures se sont centrées sur deux sagas…
La suite de l’épée de verité avec la double collection La Maitresse de la Mort et le personnage de Nicci et la suite des aventures de Richard et Kahlan avec les enfants d’Hara. Donc très médiéval fantastique…
Et j’ai raccroché les wagons avec la flotte perdue ou j’ai continué mes lectures. Oui je suis à la bourre. Pour le reste j’ai même pas ouvert d’autres livres (le dernier Beigbeder m’attend sur le meuble, entre la pierre et la plume de Iam idem et Devorer les ténébres aussi)

Serie TV
Pour les séries TV, merci le confinement donc on en a bouffé par mal. Mais pour la nouveauté ce que je retiens c’est :
-   The Mandalorian, du pop corn dans star wars. Des épisodes de 25 minutes qui se tiennent et qui pour une fois respecte le matériaux d’origine. Après il faut qu’il songe à changer de vaisseaux car là c’est un peu la merde ce qu’il a.
-   The boys S2 pour le dernier épisode car le reste de la saison a été ultra fade (comment étirer un élastique)
-   The Spy alors là mini série (c’est pour toi Vanina) sur l’espionnage israélien en syrie. On suit l’espion Elie Cohen qui a réussi à infiltrer les plus hautes instance du régime syrien dans les années 60 (histoire vraie)
-   The Witcher, très bonne 1er saison j’attends la suite avec impatience surtout avec la chevauché sauvage.
-   Fly (oui Fly) je rigole la quête de Dai que je viens de commencer et j’ai même pris un abonnement à crunchy roll. Ou je me replonge il y a presque 30 ans en arriere et 20 ans en arrière pour suivre un anime qui sort toutes les semaines. Cela fait depuis mon déménagement en calédo que je n’avais pas repiqué sur de l’anime version hebdomadaire.
Et puis Fanie ne m’a pas attendus mais elle s’est bouffé Star treck Picard, the Queen of Gambit et Hunters.

Jeux Vidéos
Coté Jeux vidéos, cette année fut assez calme j’en ai profité pour rattraper un peu mon retard sur certains jeux comme
-Watch Dogs 2, ambiance sympa et un san Francisco plaisant à arpenter. Après c’est du UBI en termes de jeux mais on se laisse prendre par l’histoire.
- Far Cry 5 qui lui aussi une bonne surprise, je l’ai soudé avec son extension New Dawn.
- Gears 5  qui nous en met toujours plein les dents
Puis il y a eut Ace combat7 / Age of empire 2 remasterd/ Ori/ Borderlands 3/ Witcher 3 que je me suis refait aprés la série.
Et là la bonne surprise est avec Formula 1 2019. Certes 1 an de retard mais merci le game pass.

Et pour finir en parallèle de tout cela niveau Chapitre culture je me suis bouffé tout le jdr Alien kit initiation (j’attends le bouquin pour dans 1 semaine pour le jdr complet). Là je suis sur capitaine vaudou ou je me bouffe tout le système de règles avant de lancer une campagne. Et comme toujours le monde de Warhammer ou là avec une bande d’amis on c’est lancée une croisade (jargon du jeux) ou je passe en moyenne 3h à peindre mes figurines pour que dés qu’on a le droit de se rencontrer dans les milieux associatif pouvoir enfin jouer full peint pour enfin étrenner la V9 qui est sortie cet été.

Et vous ?
9
Citation de Ryô Hier à 14:47
C'est comme ça que ça marche. Si un gouvernement fait des choses que la population réprouve, alors cette population doit les évacuer. Les gens ont fait confiance à Macron parce qu'ils voulaient du changement. Ils sont servis. Mon candidat de gauche avait giclé.  Quand le choix s'est présenté entre Mac ou Le Pen, pour ma part, je n'ai pas voté puisque je pensais que c'était "bonnet blanc, blanc bonnet". Les faits me permettent de constater que j'avais plutôt raison.
Amen ! :o Ca pour le coup, je passe mon temps à le répéter à celleux de mon entourage qui ont participé à l'arrivée au pouvoir de ce personnage.

Mais tu as raison, ce gouvernement aura réussi une première : me faire faire grève (en tant qu'ingénieur en bureau d'étude PME, ce n'est pas franchement courant) ET me faire manifester (une fois pour les retraites, d'où la grève, et une fois pour le climat, mais je pense que je suis parti pour y retourner samedi contre cet article 24, tellement je suis colère et que, malheureusement, on n'a pas d'autre moyen en effet...).


Quant aux gilets jaunes, je n'en parle personnellement pas, c'était juste pour dater le début d'une période de dérives policières à mon sens.


@Alaiya : tout à fait - ce n'est à mon sens et humble connaissance de ce que devrait être une république pas au préfet de police de dire quels journalistes ont le droit de couvrir un événement, seraient-ils même de chez Minute.
10
Juste un mot sur cet article 24 : je pense que l'un des objectifs, c'est surtout d'éviter que le quidam avec un QI à deux chiffres filme un truc avec son téléphone et le diffuse à tort et à travers sur internet pour se faire mousser (pardon : pour faire le buzz XD) ce qui peut conduire à des conséquences tragiques. De mon point de vue, le gars qui filme mais qui a sa carte de presse avec lui, n'est pas censé être la cible de cet article. Encore une fois (et comme trop souvent depuis un bon paquet d'années maintenant), on fait les choses dans la précipitation sans réfléchir deux minutes. Il y a une vraie hypocrisie dans ce texte et ils auraient écrit le fond de leur pensée, à savoir que le péquin du coin n'a pas à jouer les journalistes, au moins ça aurait le mérite d'être clair.

Après, on peut débattre sur ce qu'est l'information, sur qui est légitime ou pas à la collecter et la transmettre, mais j'ai pas envie :o