Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 429
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #45, le 22 Octobre 2007 à 21:27 »
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops.
Et si tu attendais tout simplement qu'il passe au vert ?  :yaisse:

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #46, le 22 Octobre 2007 à 21:58 »
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 21:27
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops.
Et si tu attendais tout simplement qu'il passe au vert ?  :yaisse:
Pour me faire "pousser" par les voitures derrière moi ou qu'elles me fassent une queue de poisson ?  :sweatdrop:

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 101
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #47, le 22 Octobre 2007 à 22:00 »
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 21:58
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 21:27
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops.
Et si tu attendais tout simplement qu'il passe au vert ?  :yaisse:
Pour me faire "pousser" par les voitures derrière moi ou qu'elles me fassent une queue de poisson ?  :sweatdrop:
Ben c'est le jeu ma pauv' Lucette.
Sans rire, tu dis que tu respectes pas toujours le code de la route, n'empêche qu'il te concerne autant qu'il concerne les automobiles. :o
Et puis, avec un vélo de 15 kg, tu risques rien. :mdr:
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 429
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #48, le 22 Octobre 2007 à 22:06 »
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 21:58
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 21:27
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops.
Et si tu attendais tout simplement qu'il passe au vert ?  :yaisse:
Pour me faire "pousser" par les voitures derrière moi ou qu'elles me fassent une queue de poisson ?  :sweatdrop:
Elles n'ont qu'à attendre le vert elles aussi ! :o
Na mais c'est quoi ce pays d'indisciplinés ? Fallait pas installer de feux rouges si c'est pour ne pas les respecter.  :p Déjà en piéton, ça me semble grave de traverser au rouge alors quand je conduis, ça ne me viendrait même pas à l'idée.
N'empêche, quand j'y suis, j'ai l'air bien conne à être la seule à attendre devant un feu rouge. Y'a rien à faire, c'est plus fort que moi, ça doit être inscrit dans mes gènes.    :bah:

Ken_oh

  • Waffou
  • Messages: 1 699
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #49, le 22 Octobre 2007 à 22:25 »Modifié le 22 Octobre 2007 à 22:47 par Ken_oh
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 22:06
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 21:58
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 21:27
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops.
Et si tu attendais tout simplement qu'il passe au vert ?  :yaisse:
Pour me faire "pousser" par les voitures derrière moi ou qu'elles me fassent une queue de poisson ?  :sweatdrop:
Elles n'ont qu'à attendre le vert elles aussi ! :o
Na mais c'est quoi ce pays d'indisciplinés ? Fallait pas installer de feux rouges si c'est pour ne pas les respecter.  :p Déjà en piéton, ça me semble grave de traverser au rouge alors quand je conduis, ça ne me viendrait même pas à l'idée.
N'empêche, quand j'y suis, j'ai l'air bien conne à être la seule à attendre devant un feu rouge. Y'a rien à faire, c'est plus fort que moi, ça doit être inscrit dans mes gènes.    :bah:
De quoi ? C'est quoi ces mythos ? Jamais je t'ai vu attendre que le feu passe au vert pour traverser la fois qu'on s'est vu en france  :thumbdown2: :harhar:
You're sayin' the FBI's gonna pay me to learn to surf?
Point Break, Johnny Utah.

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 429
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #51, le 22 Octobre 2007 à 22:50 »
Citation de Ken_oh le 22 Octobre 2007 à 22:25
De quoi ? C'est quoi ces mythos ? Jamais je t'ai vu attendre que le feu passe au vert pour traverser la foi qu'on s'est vu en france  :thumbdown2: :harhar:
Oui bon, à 3h du mat dans une ville déserte et surtout froide, faut quand même pas pousser. Et puis d'ailleurs, je ne me rappelle même pas avoir vu un feu sur le chemin...

Ken_oh

  • Waffou
  • Messages: 1 699
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #52, le 22 Octobre 2007 à 22:53 »
Citation de Urumi-chan le 22 Octobre 2007 à 22:50
Citation de Ken_oh le 22 Octobre 2007 à 22:25
De quoi ? C'est quoi ces mythos ? Jamais je t'ai vu attendre que le feu passe au vert pour traverser la foi qu'on s'est vu en france  :thumbdown2: :harhar:
Oui bon, à 3h du mat dans une ville déserte et surtout froide, faut quand même pas pousser. Et puis d'ailleurs, je ne me rappelle même pas avoir vu un feu sur le chemin...
Ben je me rappelle t'avoir fait la remarque et pas à 3 heures du mat'  :P
Et la loi c'est la loi  :classe:
You're sayin' the FBI's gonna pay me to learn to surf?
Point Break, Johnny Utah.

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Ken_oh

  • Waffou
  • Messages: 1 699
You're sayin' the FBI's gonna pay me to learn to surf?
Point Break, Johnny Utah.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #55, le 22 Octobre 2007 à 23:56 »
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:39
Personnellement, je ne respecte pas toujours le code de la route, mais je suis cohérent : je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops. Pendant ce temps je me fais presque gueuler dessus par des vélos (Vélib' en fait) pressés d'aller se foutre sous un camion. Je tiens à ma vie moi... la loi et le code de la route je m'en fout mais ma vie je ne m'en fout pas, bande d'inconscients.
Comme le dit Steph', vaut mieux jouer le jeu jusqu'au bout et considérer un feu rouge, comme un feu rouge. Ne t'étonne pas que vu le succès de velib', les quéteurs de contraventions se mettent à cibler les cyclistes folkloriques. Dans un sens, tant mieux si ça permet de leur faire entrer quelques règles de "bonne conduite" dans le crâne.
Citation
De même sur les trottoirs, que je ne prend qu'en désespoir de cause et en roulant au pas : on y voit des trouducs en vélos utilisant leur sonnette à tout va pour faire dégager les piétons. Je ne sais pas moi, quand je roule avec mon vélo sur un trottoir, je respecte les piétons : après tout, je suis sur LEUR domaine et je n'ai rien à foutre sur le trottoir, donc j'estime ne pas devoir les déranger. Donc s'ils me bloquent, pas de sonnette, je patiente ou vais sur la route. Par contre, les piétons qui traversent comme des porcs n'importe ou sans regarder et qui même s'ils te voient, estiment que tu n'as qu'à freiner pour les laisser faire les pitres, eux, je prend un malin plaisir à leur faire peur et à leur foncer dessus jusqu'à ce qu'ils bougent leur cul.
Ah ça, les piétons qui traversent n'importe comment... à  chaque fois que je vais  Eurallile, (centre commercial à côté de la gare), je suis toujours autant fasciné par ces piétons qui traversent n'importe comment même devant une voiture alors qu'ils ont le rouge.... et qui osent râler si la voiture freine trop "juste".  :classe:

Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #56, le 23 Octobre 2007 à 00:51 »
Citation de Battouman! le 22 Octobre 2007 à 23:56
Ne t'étonne pas que vu le succès de velib', les quéteurs de contraventions se mettent à cibler les cyclistes folkloriques. Dans un sens, tant mieux si ça permet de leur faire entrer quelques règles de "bonne conduite" dans le crâne.
En effet... ça fera ptetre moins de kamikazes  :sweatdrop:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 504
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #57, le 23 Octobre 2007 à 18:15 »
Citation de KiaN le 22 Octobre 2007 à 19:33
Pour parler de mon expérience personnelle je dirais que sur un trajet ou l'on peut prévoir à l'avance il est préférable d'avoir son vélo, mais qu'il est pratique de pouvoir au contraire partir à pied et revenir en vélo, ou le contraire : je ne compte pas le nombre de fois à l'époque ou je me promenais toujours avec mon VTT où je me suis pris la tête à marcher avec mon vélo car j'étais entouré de pétons qui ô soudain décident de prendre le métro, me laissant donc deux choix : foncer, quite à traverser Paris en un temps record pour arriver en même temps qu'eux ou bien attacher mon vélo au métro et les suivre. Là, au moins, si ça m'arrive, je pourrais prendre un Vélib' par la suite pour récupérer mon vélo.
Toi qui est toujours à la pointe de ce qui est hype, tu n'as pas de vélo pliant? ;)
(cliquez pour montrer/cacher)
L'élan des vélos pliants
LE MONDE | 22.10.07 | 16h15  •  Mis à jour le 22.10.07 | 16h15

Les Français aiment les vélos et les vélos pliants. Pas celui des années 1970 - trop lourd, pas très pliant et très fatigant -, mais le pliant tendance, enfourché par quelques pionniers.
Chez Gitane, le succès du pliant ne s'est en effet jamais démenti. Certes, il correspond à une clientèle de niche (propriétaires de house-boats, de bateaux, de camping-cars...), mais une clientèle fidèle. Bleu Marine fait également figure d'ancien sur le marché. Spécialiste du VTT, la marque a sorti son premier pliant il y a sept ans (le 26PM1), avant de compléter la gamme l'année suivante par les "petits" (16 et 20 pouces).

Aujourd'hui, le 26 pouces PM3 tout en alu est une référence dans la gamme des tout-terrain. L'acheteur type de ce genre de cycle est un randonneur. Ses exigences en termes de légèreté, de maniabilité sont spécifiques. Ainsi Paul Domela distribue en France (Rando-Cycles) le Pashley-Moulton TSR, une gamme de vélos démontables et pliables, fabriqués artisanalement à Stratford-upon-Avon, en Grande-Bretagne, par Pashley depuis 1992, selon l'invention du Dr Alex Moulton. Ils se démontent "avec une clé de 6", précise Paul Domela, en cinq minutes. Sa clientèle ? Une poignée de passionnés, qui n'hésitent pas à débourser de 2 000 à 3 000 euros pour un vélo d'une douzaine de kilos. Encore plus original : le tricycle Greenspeed peut se ranger dans son sac en une heure, et le tandem couché est démontable en trois parties dans le même temps (de 7 000 à 10 000 euros).

LÉGÈRETÉ ET FACILITÉ

Pour la clientèle urbaine chez qui le look est d'importance, le Strida (distribué par Unique Industries) est incontournable. "Une fois plié, il se pousse comme une poussette-canne", explique Arnaud Leroux. Pratique, certes, mais après plusieurs centaines de mètres d'adaptation.

Le vélo pliant peut devenir un moyen de transport "trans-modal", selon le terme de Jean-François Cottin, gérant de la société H2Rent, spécialisée dans la vente et la location de véhicules propres. Exemple : "Vous pédalez de votre domicile à la gare TER ou RER la plus proche ; le vélo se plie pour entrer dans les transports en commun, puis se déplie pour parcourir les derniers mètres qui vous séparent du bureau", explique M. Cottin, qui pratique l'exercice quotidiennement. La légèreté et la facilité de pliage sont alors à privilégier. Surtout s'il y a des côtes à monter...

L'avenir ? Le pliant à assistance électrique - un secteur en plein boom. Techniquement, le principe est simple : l'énergie électrique complète l'énergie musculaire dès les premiers coups de pédale, et s'arrête au-delà de 25 km/h, pour respecter la loi. Celle-ci n'exige d'ailleurs rien d'autre pour ces vélos, ni assurance, ni permis, ni casque, ni âge minimum... et surtout aucune borne de recharge, ce qui constitue le gros avantage par rapport aux scooters électriques.

La selle bascule en avant pour extraire la batterie (4 kg en moyenne), qui se recharge sur n'importe quelle prise en quelques heures. Le système est économique une fois le coût d'achat du vélo amorti (moins de 800 euros en prix d'appel). A l'usage, il faut compter moins de 10 centimes aux 100 km... seul le prix des batteries est conséquent : de 250 à 400 euros, selon qu'il s'agit d'une batterie plomb, NiMh, ou lithium-ion, à renouveler tous les trois à cinq ans. Pour Jean-François Cottin, le vélo à assistance électrique est "le mieux-énergétique de demain".

Catherine Pacary
Article paru dans l'édition du 23.10.07.

Ça rame sévère ces temps-ci: Page générée en 219.837 secondes avec 30 requêtes...
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 922
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #59, le 24 Octobre 2007 à 12:10 »
Citation de Damien le 24 Octobre 2007 à 11:57
Hauts-de-Seine : 4500 vélib pour l'été 2008. C'est ridicule comme chiffre, surtout pour un département super peuplé comme le 92...
Pas forcément, car ils vont surement se limiter aux villes limitrophes : les Vélib' jusqu'à Antony ou jusqu'au Plessis-Robinson, je ne suis pas convaincu que ça soit très utile, du moins au début. Par contre, Neuilly-sur-Seine ou Boulogne, il leur faut impérativement des Vélib's.