iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 778
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #33, le 14 Octobre 2007 à 20:32 »
Lu sur Facebook :
Citation
Juste pour vous dire que je suis vert de rage, la maison poulaga m'ayant dressé contravention de 90€ (oui, quatre-vingt dix euros) car j'ai remonté sur 100 mètres à contre-sens la rue de Berry dans le 8è pour rallier les Champs-Elysées ! Alors amis cyclistes, prenez garde, et rappelez vous que les uniformes permettent de reconnaître facilement les .... du reste de la société...
Aïe, pas glop...

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 778
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #34, le 15 Octobre 2007 à 09:51 »
Normal. Au cas où tu l'aurais pas remarqué, Paris pullule de vélos et les cyclistes génent piétons (les cons à deux roues sur le trottoir en pagaille) et voitures (les contre-sens et surtout rouler en plein milieu de la route).

Merci Vélib'... les vétérans cyclistes probablement pas reconnaissants...

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #35, le 15 Octobre 2007 à 11:57 »Modifié le 15 Octobre 2007 à 12:02 par KiaN
Citation de Damien le 15 Octobre 2007 à 09:51
Normal. Au cas où tu l'aurais pas remarqué, Paris pullule de vélos et les cyclistes génent piétons (les cons à deux roues sur le trottoir en pagaille) et voitures (les contre-sens et surtout rouler en plein milieu de la route).

Merci Vélib'... les vétérans cyclistes probablement pas reconnaissants...
Oui, je suis un cycliste "vétéran" et pour ça je ne remercie pas Velib' : ça nous a apporté tout pleins de cyclistes du dimanche de merde, bon qu'à se faire écraser. Tiens, d'ailleurs un mec en Velib' a failli se faire écraser sous mon nez à la Motte-Picquet provoquant une belle frayeur à l'automobiliste à qui il a fait une queue de poisson. J'ai aussi vu un piéton se faire renverser par un mec en Velib' probablement pas très frais  :sleeping:

Pour les sens-interdit ce sont des enfoirés les flics : les politiques font la promo d'un code de la route aménagé pour les Velib' avec possibilité pour les vélos de prendre les contre-sens (ben oui quoi, y a la place !!) et pendant ce temps les flics verbalisent.

Tu m'expliques par contre ce que tu veux dire par "et surtout rouler en plein milieu de la route" ?

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 778
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #36, le 15 Octobre 2007 à 12:09 »
C'est pourtant clair. Les vélos (surtout vélib'), au lieu de rouler sur les côtés, pédalent au milieu, entre les voitures. Aussi bien sur les petites rues (mais bon, parfois manque de place car voiture garés de partout, je dis trop rien) et les boulevards. La sécurité maximale, quoi...

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #37, le 15 Octobre 2007 à 12:59 »
Oui c'était clair, mais je voulais que tu précises quand même.
Citation de Damien le 15 Octobre 2007 à 12:09
C'est pourtant clair. Les vélos (surtout vélib'), au lieu de rouler sur les côtés, pédalent au milieu, entre les voitures. Aussi bien sur les petites rues (mais bon, parfois manque de place car voiture garés de partout, je dis trop rien) et les boulevards. La sécurité maximale, quoi...
Tss, on voit que tu n'as jamais fait de vélo en ville. Il est normal de rouler à gauche ou au milieu selon la prochaine action à effectuer. Je ne vas pas rouler tout à droite si je suis sur le point de tourner à gauche à moins d'être suicidaire !

De même sur une route à 3 voix, dont celle de droite est pour ceux qui tournent à droite, celle de gauche pour ceux qui tournent à gauche et la centrale pour aller tout droit, si en vélo tu vas tout droit, mieux vaut te caser au milieu, sinon en restant à droite tu te feras écraser par les voitures tournant à droite. Je vis ça tous les jours, et tu risques moins ta vie en prenant une file entière, derrière une voiture, qu'en t'écrasant sur le côté droit.
Posted on: Monday 15 October 2007, 12:23:50
Just for fun :
http://www.lesbetisiers.com/display.php?mode=vid&vidid=400

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 402
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #38, le 15 Octobre 2007 à 18:59 »
Citation de KiaN le 15 Octobre 2007 à 11:57
Pour les sens-interdit ce sont des enfoirés les flics : les politiques font la promo d'un code de la route aménagé pour les Velib' avec possibilité pour les vélos de prendre les contre-sens (ben oui quoi, y a la place !!) et pendant ce temps les flics verbalisent.
Pour l'instant, malheureusement rien n'est modifié au niveau règlementaire... Mais visiblement, l'autorisation de permettre la circulation à contre-sens des vélos est une décision municipale (au moins en province, à Paris, ça doit relever du préfet de police), parcequ'à Lyon ils vont faire le test sur une rue, alors que sur Villeurbanne (commune voisine de Lyon) ils envisagent de le permettre sur toutes les rues.

(cliquez pour montrer/cacher)
Pistes cyclables : Lyon comble son retard
Gilles Vesco, vice-président du Grand Lyon chargé des modes de déplacements doux, explique que le nombre de pistes et de bandes cyclables a progressé de 35 % en quelques années. Pour les cyclistes, ce n'est pas assez

- Beaucoup de cyclistes trouvent que le réseau cyclable n'est pas suffisamment développé, particulièrement à Lyon. Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Nous sommes actuellement à 310 kilomètres de pistes et bandes cyclables sur l'agglomération, soit 35 % de plus qu'au début du mandat en 2001 où nous comptions 230 kilomètres. Dans ces 80 kilomètres supplémentaires, je ne compte bien évidemment pas la zone 30 qui représente - je l'ai fait métrer - 86 kilomètres de rues.

Nos plus grandes réalisations sont les voies vertes (pistes sécurisées) Vaise/Terreaux, Part-Dieu/Presqu'île, berges du Rhône, et la traversée du parc de la Tête d'Or.

- Quels sont les projets à venir ?

Nous réalisons actuellement la liaison Terreaux/Perrache via la rue de la Platière et l'est de la place Bellecour. La connexion au Confluent via la place Carnot devrait être achevée d'ici la fin du mandat. A l'Est de Lyon, une piste doit longer le tramway Léa sur tout son tracé.

Sont à l'étude les 40 km de l'Anneau bleu autour du canal de Miribel et du canal de Jonage et trois liaisons majeures : Lyon/Villeurbanne qui a pris du retard en raison de la mise en place de la zone 30 qui n'était initialement pas prévue, Tête d'Or/Part-Dieu par les Brotteaux, et Villeurbanne/Gerland via Debourg.

- Où en sommes-nous du double sens cyclable qui autorise les cyclistes à prendre les rues en contre sens, comme cela se fait par exemple à Bordeaux ou Strasbourg ?

Nous avions demandé une expérimentation à Gérard Collomb, essai qui s'est avéré concluant.

Je viens d'écrire à son premier adjoint Jean-Louis Tourraine pour qu'il prenne un arrêté municipal sur la rue Jacquard à la Croix-Rousse afin de la mettre en zone 30 et d'y instaurer le double sens cyclable. Dès que nous aurons cet arrêté, nous aménagerons la rue et regarderons de près et sur la durée la cohabitation.

Villeurbanne est en tout cas plus ambitieuse que Lyon puisqu'elle veut instaurer ce double sens dans toutes ses rues.

- Combien coûtent de tels aménagements ?

Il faut compter un million d'euros pour un kilomètre de piste cyclable sécurisée. Donc 30 millions d'euros pour les 30 km mis en service depuis 2001.

Si l'on ajoute les 14 millions d'euros pour l'aménagement de la zone 30 - entrées de zone surélevées, panneaux  -, 10 millions pour les 50 kilomètres de bandes cyclables financés par le budget annuel de la voirie et un million pour la passerelle de Décines, on arrive à 55 millions d'euros.

- Les usagers trouvent quand même que Lyon est à la traîne. Le coût de ces aménagements en est-il la raison ?

C'est l'insertion du réseau cyclable dans l'espace public déjà très chargé qui prend du temps ! Quand on crée une piste cyclable, nous sommes au coeur de la problématique de l'espace public. Il faut prendre tout le monde en compte : les cyclistes, les piétons, les voitures  On touche au coeur des modes de déplacement et c'est bien ça le plus dur. Mais nous sommes sur la bonne voie : depuis la mise en service de Vélo'v en mai 2005, le trafic des vélos a augmenté de 80 %.

Propos recueillis par Laurence Bufflier
lbufflier@leprogres.fr
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #39, le 22 Octobre 2007 à 12:03 »
Voila, c'est fait : premier mort en Vélib': ni jeune, ni bourrée, mais bien écrasée sous un camion...
http://www.leparisien.fr/home/info/faitsdivers/articles.htm?articleid=291324505

Tu vois Damien, c'est exactement le cas de figure que je te présentais dans ce message. Elle a eu moins de chance que moi...
Citation
Les deux cyclistes tués à Paris depuis le début de l'année l'ont été par des camions.
Bilan: en 2007 il y a eu 3 morts à vélo à Paris (dont 1 Vélib').
Posted on: Monday 22 October 2007, 11:52:26
Pendant ce temps,  un p'tit tour de Vélib'

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 402
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #40, le 22 Octobre 2007 à 17:58 »
Moi, ce qui m'impressionne, c'est que tous les hommes politiques bavent d'envie sur les vélib', alors que ça n'est pas à mon sens l'objet absolument nécessaire pour relancer la pratique du vélo. Je pense qu'il y a un fort effet marketing autour de vélib, mais une personne qui utilise régulièrement un vélo a tout intérêt à avoir le sien (sauf difficulté de stockage chez soi) ne serait-ce que pour ne pas avoir à faire des réglages systématiques, ou être sûr de son entretien et de sa fiabilité. Sans compter que ces vélos publics, pour être résistants doivent être très lourds.

Bref, si à court terme, le vélib' (ou le velo'v) peuvent relancer la pratique du deux-roues en incitant les gens, je pense qu'à moyen terme, leur usage va se spécialiser à la fois vers les touristes, les noctambules, et les occasionels. Les pratiquants réguliers s'équipant progressivement de leur propre matériel...

Et encore, à condition que le aménagements pour les cyclistes suivent. Parceque si on en est arrivé à une telle marginalisation du vélo en ville, c'est bien qu'ils ont été jusqu'à récement exclus des aménagements de l'espace urbain. Si l'aménagement ne suit pas, le nombre de cyclistes baissera à nouveau.

Pour ce qui est des morts à vélo, je dirais que c'est pas nouveau... Néamoins, les derniers chiffres que j'avais disaient que ce nombre de mort correspondait exactement à la part modale du vélo dans les transports. Si je me souviens bien, les vélos, c'est 4% de part modale, et c'est aussi 4% des accidents de la route... Donc le danger réel (et non ressenti!) n'est pas supérieur à celui d'un déplacement en voiture.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #41, le 22 Octobre 2007 à 19:33 »Modifié le 22 Octobre 2007 à 19:37 par KiaN
Pour parler de mon expérience personnelle je dirais que sur un trajet ou l'on peut prévoir à l'avance il est préférable d'avoir son vélo, mais qu'il est pratique de pouvoir au contraire partir à pied et revenir en vélo, ou le contraire : je ne compte pas le nombre de fois à l'époque ou je me promenais toujours avec mon VTT où je me suis pris la tête à marcher avec mon vélo car j'étais entouré de pétons qui ô soudain décident de prendre le métro, me laissant donc deux choix : foncer, quite à traverser Paris en un temps record pour arriver en même temps qu'eux ou bien attacher mon vélo au métro et les suivre. Là, au moins, si ça m'arrive, je pourrais prendre un Vélib' par la suite pour récupérer mon vélo.

En clair, pas besoin d'anticiper pour le Vélib', grandes possibilités d'adaptation et d'improvisation, et ça me convient parfaitement. Il semblerait d'ailleurs que ça corresponde totalement à la clientèle parisienne jeune et noctambule, riche ou pauvre, exception faite de quelques snobs minoritaires crachant autant sur le Vélib' que sur Delanoé et se déplaçant en taxi. (j'ai eu des témoignages de sous-doués anti-Delanoé-pro-UMP-viva-Sarkozy-intégristes qui ont tous en réserve une histoire ridicule sur leur première et évidemment dernière utilisation de Vélib', qui ferait mourir de rire n'importe qui ayant utilisé le Vélib'. (exemple: "J'ai voulu rentrer en Vélib' et j'ai tellement galleré pour me garer que je suis revenu à mon point de départ afin de prendre un taxi après 2 ou 3 heures à avoir tourné en rond dans mon quartier  :mdr2: - non non sérieux c'est toujours cette histoire qui réapparait)

PS > Je parle politique car finalement ce qui resort dans ces anti-Vélib' est globalement une haine prononcée du Maire Gaucho-Gay-Paillètes de Paris. (les étiquettes ne sont pas de moi non plus !! Je ne fais que répeter ce que j'entends depuis des mois, entre 95% d'éloges de Vélib')

D'une manière générale, qu'ils soient de gauche ou de droite, les jeunes aiment Vélib'. (En témoigne par exemple le groupe Facebook "J'aime les Vélib' de Bertrand mais je vote quand même UMP" et ses 500 membres qui veulent se différencier du groupe "Vélib'Attitude" et ses 2600 membres. Pendant ce temps, le groupe anti-Vélib' nommé "J'ai écrasé un Vélib'" a 600 membres...

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 502
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #42, le 22 Octobre 2007 à 19:36 »
Ouais non mais les vélos c'est aussi des tocards tout terrain quand ils s'y mettent...

En même temps c'est comme partout, plus t'es haut dans la chaine alimentaire, moins tu fais attention à ce qu'il y'a en dessous... mais faut juste ne pas avoir peur de se mouiller les mollets pour repêcher son deux roues.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 297
Re: Velib' : vélos en libre service à travers Paris
« Réponse #43, le 22 Octobre 2007 à 19:39 »Modifié le 22 Octobre 2007 à 19:45 par KiaN
Citation de Battouman! le 22 Octobre 2007 à 19:36
Ouais non mais les vélos c'est aussi des tocards tout terrain quand ils s'y mettent...
La plupart des fois ou j'ai évité de très peu un accident probablement douloureux bien que peux dangereux était à cause de vélos, vélos, vélos. Les fous du guidon sont dangereux car se croient invincibles et savent qu'ils n'écraseront pas de voiture (et pensent peut-être ne pas pouvoir blesser de piéton). Je pense que du coup ça les déresponsabilise, et l'on assiste à un grand bordel de n'importe quoi.

Personnellement, je ne respecte pas toujours le code de la route, mais je suis cohérent : je ne grille pas un feu sans m'être assuré de l'absence de voitures ET piétons (et flics...) et surtout quoiqu'il arrive, je marque un arrêt, considérant les feux rouges comme des stops. Pendant ce temps je me fais presque gueuler dessus par des vélos (Vélib' en fait) pressés d'aller se foutre sous un camion. Je tiens à ma vie moi... la loi et le code de la route je m'en fout mais ma vie je ne m'en fout pas, bande d'inconscients.
De même sur les trottoirs, que je ne prend qu'en désespoir de cause et en roulant au pas : on y voit des trouducs en vélos utilisant leur sonnette à tout va pour faire dégager les piétons. Je ne sais pas moi, quand je roule avec mon vélo sur un trottoir, je respecte les piétons : après tout, je suis sur LEUR domaine et je n'ai rien à foutre sur le trottoir, donc j'estime ne pas devoir les déranger. Donc s'ils me bloquent, pas de sonnette, je patiente ou vais sur la route. Par contre, les piétons qui traversent comme des porcs n'importe ou sans regarder et qui même s'ils te voient, estiment que tu n'as qu'à freiner pour les laisser faire les pitres, eux, je prend un malin plaisir à leur faire peur et à leur foncer dessus jusqu'à ce qu'ils bougent leur cul.

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-