Vos derniers jeux testés !

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 786
Re : Vos derniers jeux testés !
« Réponse #1020,  »
Allez je viens de finir GEARS 5.

Je suis fan de la saga GEARS, et l’épisode 4 m’avait bien hypé mais il était en deçà de la 1er trilogie. Avec ce nouvel opus, qui au passage est passé en dessous des écrans radars (car pas sur playstation :p).
Bon on va vite passer sur le fait que c’est un jeu de tir. Sur ce point le jeu n’a rien révolutionné. Ce sont les mêmes mécaniques avec quelques nouveautés mais pas de quoi dire que c’est une révolution comme le fut le premier qui a redéfini tout le genre.
Pour ceux qui ont suivit l’histoire de gears nous sommes sur cette nouvelle trilogie plus de 20 ans après l’épisode 3. L’humanité se reconstruit mais un mal ancien fait son apparition, remettant le monde dans un état de panique. Nous ne sommes pas sur un état de guerre totale, mais dans les prémices.
Alors si dans le 4 Marcus Fenix était présent, dans cette aventure le flambeau a bien été passé. Et les « nouveaux » protagonistes ont bien pris le pli. Il y a certes le coté briscard qui a été mis de coté malgrés quelques personnages secondaires pour une approche plus politiquement correct.
Ce jeu s’adresse au fan de la série avec cette fois ci un plongeon dans la mythologie de l’univers. Dans les épisodes 1 à 3 nous vivions les dernieres années de la guerre locuste avec un Marcus Fenix à la recherche de son père. L’épisode 0 nous présenter le jour de l’émergence.
Là avec les épisodes 4 5 et 6 nous sommes bien après les guerres locustes mais nous découvrons leurs conceptions et aussi comme cette armée c’est structuré et comment elle a grandi et va grandir. Quels sont ces liens avec l’humanité.
Ici nous avançons dans l’histoire de Kait qui a un lien avec les locustes. Un lien qui plonge dans l’histoire des guerres civiles et des créations des armes qui ont vitrifié le monde avant le jour de l’émergence.
Oui si on est fan de l’histoire et de l’univers Gears ce 5éme épisode est une réussite.
En termes de jeu aussi. Le jeu est punchy et on avance en alternant des opérations silencieuses ou ultra bourrine, on se ballade dans un monde (oui c’est juste un couloir plus large). Mais ceci donne une plus grande profondeur dans le jeu et confirme l’immersion.
Là à la fin du jeu j’avais qu’une envie, mais la suite !!! Je veux savoir !!!
Bref Gears est là et il fait mal !
You're pretty when i'm drunk.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 547
Re : Vos derniers jeux testés !
« Réponse #1021,  »
Eh ben moi j'ai presque fini God of War (4?):

On a quitté notre brave Kratos avec un trou dans le bide, au grand dam’ d’Athéna bien deg’ que son plan de conquête de l’Olympe s’acheva ainsi. J’étais donc impatient de savoir comment il s’est retrouvé à Mirdgard avec (nouvelle) femme et (nouvel) enfant….

Hélas, et c’est la première frustration du jeu, on ne le sait jamais. Quelques pièces de puzzle concernant son épouse nordique sont distillées pendant l’aventure et la révélation finale laisse entendre que tout sera dévoilé au moins lors de la prochaine aventure qui aura lieu, vraisemblablement, sur PS5. 
On se retrouve donc avec Kratos et Atreus qui parcourent Midgard dans le but d’honorer la dernière volonté  de la défunte Faye. Sur leur route, se dresse Baldur, Crossfiteur (barbu aux pecs tatoués)  un peu bougon, je pense, d’avoir manqué sa qualif’ aux Games et semble blâmer sa Mère pour cela (sans doute lui a-t-elle imposé régime Vegan qui a limité ses perfs’, ça n’est pas bien clair). Et c’est tout ? Oui, deuxième frustration, c’est tout.
Le reste du Panthéon Asgardien, ce sera surement pour le prochain numéro (on tease déjà Thor dont les fils ont été au préalable passés à tabac par nos soins).
J’ai donc eu l’impression d’avoir joué à un très gros prologue à cette aventure nordique et ai donc un gout d’un peu trop peu (un peu comme Arkham Asylum, à l’époque).

God of War n’est pas pour autant un mauvais jeu, bien au contraire. Il faut une sacré dose de culot pour réinventer une franchise qui a été une référence dans son genre et le processus de « LastofUsication » a été plus que réussie. La prise en main est un peu déroutante au début mais on fait vite le deuil de nos sacro-saints « carré-carré-triangle » compte tenu de l’importance du lancer et de l’intégration d’Atreus. Ce brave bonhomme un peu gauche est hésitant au début devient vite un allié indispensable à mesure qu’il gagne en compétence. Et c’est d’autant plus gratifiant quand c’est lui donne le dernier coup à un boss pendant qu’on campe à l’autre bout de l’arène pour ne pas y rester. Malgré ces changements cela reste du God of War avec sa dose de combats furieux. 

Ayant fait le jeu, à l’instar des autres épisodes, en Rx, la difficulté n’est pas, quand on s’y prend bien, insurmontable (à part les challenges du monde de la brume et celui des Valkyries qui font eux, un peu plus suer).

Autre nouveauté, c’est de laisser une grosse part d’exploration avec son lot de quêtes annexes dans le cadre d’un semi-open world avec leur lot d’énigmes et de dédales. Comme pas mal d’autres jeux, on discutera de l’intérêt (réel) de l’ensemble d’entre elles, pour ma part, je n’ai pas le temps (ni la patience) de les faire toutes. Reste que certaines sont quasiment indispensables afin de pouvoir faire améliorer équipements et techniques.
Malgré cet avis qui peut sembler mitigé, c’est un très bon jeu qui mérite pleinement son statut d’incontournable de la PS4.

Vivement le printemps et Last of Us 2 :w00t2:
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 410

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 269
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel