Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - FinalBahamut
1
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 8 Juillet 2023 à 07:49 »
En matière de luttes sociales,
je n'aborde jamais les "violences" sur le plan moral (personne ne veut individuellement les subir, c'est pas mon propos).
Le faire, c'est se condamner à avoir le résultat de la lutte contre la réforme des retraites : défaite sur défaite.

La seule question qui importe, c'est est-ce que ces "violences" sont utiles sur le plan stratégique pour faire avancer sa cause.

Et là, s'agissant de ces émeutes, la réponse est évidemment non.

On aurait pu parler des violences policières, mais on ne va parler que des violences urbaines, et l'extrême droite en ressort grande gagnante. Défaite sur toute la ligne.

C'est le problème quand la violence est une fin en soi (ce qui est le cas avec ces émeutes), et non un moyen pour obtenir quelque chose (par exemple, la suppression de cette loi de 2017 qui permet des choses comme la mort de Nahel).

Ces émeutes urbaines sont "nihilistes", et en matière de luttes sociales, c'est zéro sur toute la ligne.

(je mets "violences" entre guillemets, devenu un mot servant uniquement à désigner les violences des classes populaires)
2
Actualités / Re : France Inter
« le 25 Juin 2023 à 12:16 »
C'est la méthode "canal+/les guignols de l'info" pour supprimer une émission à succès.
Tu peux pas la supprimer directement car une émission a trop de succès ?
Fais-la passer de quotidienne à hebdomadaire sous prétexte d'un "nouveau challenge", de "sortir de sa zone de confort", bla bla.

Et petit à petit, cette émission sera invisibilisée,
et l'année prochaine, personne ne s'aperçevra quand elle sera supprimée.

Ce qui serait couillu, ça serait que la bande à charline refuse de faire cette hebdomadaire.
Et de partir en beauté.

Car évidemment que cette décision est politique.
3
Ils sont trop forts, les journalistes du monde.
Ils viennent d'inventer un nouveau concept : "la démocratie de basse intensité"

https://www.liberation.fr/politique/macron-coupable-dinstaurer-une-democratie-de-faible-intensite-20230603_E3S6SGPH7JBORKYIOKH37GCYXY/

Moi, je propose de rebaptiser le régime d'Orban  de "démocratie discrète",
et celui de poutine de "démocratie musclée"
4
Macron a joué "moi ou le chaos",
ben on a eu Macron ET le chaos.

Le "renflement brun" de Le Maire annonce la peste brune en 2027.

J'ai l'impression que de moins en moins de gens croient que le prochain enjeu, ce sont les élections en 2027.

Tout est déjà joué d'avance : on aura soit une copie de Macron (Edouard Philippe) qui fera la même chose, soit le FN.
Et pour reprendre ce que dit MCL, les hauts-fonctionnaires n'auront aucune difficulté à travailler avec Le Pen.

Je dirais même que les médias préparent déjà les esprits.

L'air médiatique ambiant nous montre le RN comme bien plus républicain que la gauche.

Non vraiment, je ne vois rien d'autre que la peste brune sortir des urnes.

De toute façon, avec ou sans Le Pen, une tendance lourde s'est d'ores et déjà installée : le droit de manifester aboli de fait (sauf à risquer un oeil), c'est sous Macron.
Une partie des forces de l'ordre gangrenée par l'extrême droite qui se comporte comme une milice en roue libre, c'est sous Macron.
L'assemblée nationale contournée de manière aussi humiliante, c'est sous macron.
Une jeune fille qui a évoqué des casseroles devant  Macron et qui a vu la gendarmerie venir l'interroger dans son lycée, c'est sous macron.

Bref, il y en a tellement partout qu'à force de voir Le Pen comme le diable qu'il faut éviter à tout prix,
on en vient à ne pas voir l'extrême droite qui est déjà en action, en 2023.

Ceci étant, il y a quelque chose de fascinant de voir une démocratie se perdre dans l'autoritarisme sans que personne ne moufte.

Moi je suis Macron, j'irais encore plus loin : suppression des congés payés après la réforme des retraites ?

Remplacer le monde d'hier par le monde d'avant-hier, fallait y penser.

Même un centriste aussi peu dangereux que Rosanvallon s'inquiète.

"Macron est empreint d’une « arrogance nourrie d’ignorance sociale et de méconnaissance de l’histoire des démocraties. »

https://www.bfmtv.com/politique/pour-l-historien-pierre-rosanvallon-la-france-traverse-la-crise-democratique-la-plus-grave-depuis-la-fin-du-conflit-algerien_AN-202304180415.html
5
Il y a plusieurs problèmes.

1/ La 5ème République est plus qu'à bout de souffle : dans les mains d'un pouvoir faible aux abois, elle fait office de kalachnikov dans les mains d'un bébé. Et Macron est un grand enfant.

2/ Manifestement, le mouvement social va aboutir à un échec. Pour les syndicats qu'on prétend "revigorés", va quand même falloir poser la question de leur utilité puisqu'ils n'ont eu strictement aucun succès depuis 2006.

3/ on a une classe politique au pouvoir qui a encore le cerveau dans les années 80. Bernard Tapie ne nous serait pas d'une grande utilité en 2023.
Il est frappant de voir à quel point Macron, pourtant un jeune président, semble guère plus moderne que Giscard.
Il n'en a d'ailleurs pas que repris les idées, mais aussi la com' : quand on va faire des interviews à Pif Gadget ou dans Play Boy (pour Marlène...), ça sent la naphtaline.
 
4/ Enfin, et le plus grave, la colère n'a aucun débouché politique. C'est grave car, quand t'as pas de débouché politique et que la pression est maximale, c'est évidemment la fille du borgne qui rafle la mise (et on peut imaginer que les rafles, dans cette famille, on doit pas trop être allergique).
J'ajoute que le confusionisme à des fins purement carriéristes de Darmanin, en mettant de fait un signe égal entre le Bataclan et Sainte-Soline,
en faisant passer les militants contre les méga-bassines pour des simili-kouachi, c'est évidemment dérouler le tapis rouge à l'extrême droite.

Bref.
Déliquescence partout.
Heureusement, on a une jeunesse qui semble convaincue qu'il va falloir être radical, que le dialogue social, ça marche pas des masses.
Seulement, il va y avoir de la casse, et ça aurait été cool de s'épargner ça.
6
Livres & BD / Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« le 7 Janvier 2023 à 19:24 »
Un dernier pour la route, une fiction : Connemara, de Nicolas Mathieu.
Une jolie fresque sociale.
Et la puissance des mots, comme dans cette citation :

"La lente hémorragie du temps retenue dans la digue d'un rectangle de papier brillant"

(il parle d'une photo)

un chapitre gratiné sur les cabinets de conseil, dont ce passage qui m'a mis en PLS :

« Notre boulot, ça consiste quand même à ranger des pièces vides »

Et un passage dans lequel un chef de consulting se frotte les mains avec la fusion de collectivités locales : "On a du boulot pour 15 ans"

Bref, lisez-le (mais ne chantez pas Connemara, sérieux...).
Citation
Hélène a bientôt quarante ans. Elle est née dans une petite ville de l’Est de la France. Elle a fait de belles études, une carrière, deux filles et vit dans une maison d’architecte sur les hauteurs de Nancy. Elle a réalisé le programme des magazines et le rêve de son adolescence : se tirer, changer de milieu, réussir.
Et pourtant le sentiment de gâchis est là, les années ont passé, tout a déçu.
Christophe, lui, vient de dépasser la quarantaine. Il n’a jamais quitté ce bled où ils ont grandi avec Hélène. Il n’est plus si beau. Il a fait sa vie à petits pas, privilégiant les copains, la teuf, remettant au lendemain les grands efforts, les grandes décisions, l’âge des choix. Aujourd’hui, il vend de la bouffe pour chien, rêve de rejouer au hockey comme à seize ans, vit avec son père et son fils, une petite vie peinarde et indécise. On pourrait croire qu’il a tout raté.
Et pourtant il croit dur comme fer que tout est encore possible.
Connemara c’est cette histoire des comptes qu’on règle avec le passé et du travail aujourd’hui, entre PowerPoint et open space. C’est surtout le récit de ce tremblement au mitan de la vie, quand le décor est bien planté et que l’envie de tout refaire gronde en nous. Le récit d’un amour qui se cherche par-delà les distances dans un pays qui chante Sardou et va voter contre soi.
https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/connemara
7
Livres & BD / Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« le 7 Janvier 2023 à 19:05 »
Tiens, dans un style différent :

Petits arrangements avec l'amour , de lucy vincent . Pareil, ça défouraille en abordant l'amour comme "un piège tendu par la nature pour nous pousser à nous reproduire dans toutes les circonstances", et donc tous les mécanismes physiques et psychiques, neuro... pas très romantique mais passionnant (même si sur les phéromones...)

Ce que j'en retiens, c'est que l'amour nous rend volontairement "con",
car si on n'était pas assez con (ou bourré), il n'y aurait jamais de femme enceinte (me remerciez pas, c'est cadeau)
Faut-il un livre pour le savoir, pas forcément.
Mais lisez-le quand même ^^

https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences/neurosciences/petits-arrangements-avec-l-amour_9782738116369.php
8
Livres & BD / Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« le 7 Janvier 2023 à 18:57 »
Plein de bonnes choses.
Pas le temps de faire des commentaires comme vous, mais 2/3 en passant :

- Nicolas Da Silva, La bataille de la Sécu

Ca défouraille, une histoire de la Sécu de la révolution jusqu'à nos jours, style très agréable à lire, l'auteur a d'ailleurs fait ce commentaire dans le contexte de réforme des retraites :

"La multiplication des 49-3, n’est-elle pas la preuve d’un déni de démocratie et d’une dérive autoritaire ? Lorsque l’on se remémore l’histoire de la sécurité sociale, il apparaît que le « coup de force » est la règle et non l’exception."

Il situe l'enjeu véritable de la Sécu : la maîtrise de la sécurité sociale par les travailleurs (ce qui était le cas à l'origine, on l'oublie un peu)
c'est un enjeu de pouvoir qui se joue, pas un enjeu uniquement économique.
Et d'ailleurs, toute l'histoire de 45 à maintenant n'est qu'une lente mais constante reprise en main de la sécu par l'Etat (que ce soit dans la gestion avec De Gaulle dans les années 60 par exemple, qui redonna la main au patronat, ou via la CSG)

Une citation : ""Le trou de la Sécu est une construction politique ayant pour but de réformer une institution par ailleurs pleine de vitalité"

- Olivier Cyran : "sur les dents" : pareil, un livre passionnant, drôle et dramatique parfois, sur nos dents.
Des témoignages émouvants, vraiment.
 S'il n'y a qu'une lecture à faire, ce serait celle-là. Relire la lutte des classes via nos dents, fallait y penser/ Merci à cet enfoiré d'Hollande et ses blagues sur les "sans dents".
(après avoir lu ce livre, vous irez vite vous brosser les dents)
https://www.editionsladecouverte.fr/sur_les_dents-9782707199393

- Une collection *que* j'aime bien : "pour en finir avec"
https://www.lechappee.org/collections/pour-en-finir-avec

Notamment "homo confort", "la guerre de l'attention", "la guerre du muscle",

- Hartmunt Rosa : "aliénation et accélération", une critique sociale du temps
https://www.editionsladecouverte.fr/alienation_et_acceleration-9782707182067

(bon là, c'est en vrac, j'en oublie un paquet...)
9
Cela ne saurait surprendre, mais c'est quand même à signaler : alliance LREM-LR-RN permettant à 2 députés RN d'obtenir 2 vice-présidences.

"17h50 : Près de 200 députés non RN ont voté pour l'extrême droite aujourd’hui"
(il y a 90 députés RN...)
Citation
17h55 : « Nous avons la démonstration que LREM a appelé à voter Front national »

Les écologistes Julien Bayou et Cyrielle Chatelain, co-présidents du groupe EELV, ont dénoncé les votes de la majorité en faveur du Rassemblement national. « En provoquant ce vote, on a mis à jour le fait que LREM a appelé à voter pour le Front national », a déclaré Julien Bayou qui estime que « leurs leçons sur la démocratie sont à présent tout à fait irrecevables ».

« C’est nous qui avons fait barrage au second tour de la présidentielle (…) et là on a démasqué le fait que LREM s’accommode parfaitement, et même soutient, l’accession à la vice-présidence de députés Front national », ajoute-t-il.
https://www.20minutes.fr/politique/3317315-20220629-direct-elisabeth-borne-soumettra-vote-confiance

=> Dit autrement, LREM et LR ont préféré 2 députés RN à 2 députés écolos.
10
Musique / Re : Coups de folie et coups de blues musicaux...
« le 24 Juin 2022 à 23:33 »
En ce jour un peu sombre pour les droits des femmes aux states, un bon vieux petit Joan Jett pour décoiffer la mèche de Trump ^^


https://www.youtube.com/watch?v=_uOcx10o6Yg
11
Je comprend la stratégie : faire porter la responsabilité du « chaos » aux oppositions et, dans quelques mois, dissoudre l’assemblée en se faisant l’homme de la raison.
Sauf que, et c’était frappant hier,
Il fait mine de ne pas comprendre qu’il n’a pas été élu sur un projet mais sur un rejet
Pire, il fait mine de ne pas comprendre que celui qui était visé par le résultat de ces législatives, c’était lui.

Je vois en gros la stratégie,
Mais elle est grotesque.
12
Vu qu'il a le programme de Giscard,
et la com' de Giscard,

Peut-être qu'il va finir comme lui


https://www.youtube.com/watch?v=5KBo4dGAF8c
13
Le contrôle fiscal, mais quelle horreur.
Le contrôle des chômeurs, oui.
Mais le contrôle fiscal... soyons sérieux ^^
14
Le front républicain, c'est démodé.

"Assemblée : Eric Woerth veut éviter que la présidence de la Commission des finances revienne aux Insoumis"

«Les Insoumis ont visiblement en tête de faire du contrôle fiscal. Ce que je n'ai pas entendu au Rassemblement National.»

https://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/assemblee-eric-woerth-veut-eviter-que-la-presidence-de-la-commission-des-finances-revienne-aux-insoumis-20220621?utm_medium=Social&utm_campaign=echobox&utm_source=Twitter&origine=VWT16001#Echobox=1655824660-1
15
C'est d'ailleurs la même chose pour le FN.
C'est une chose de dire qu'il faut "considérer" ses électeurs,
s'en est une autre d'euphémiser ou d'embrasser des thématiques de haine.
Comprendre n'est pas excuser ^^