Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - FinalBahamut
1
Actualités / Re : Je pollue, Tu pollues etc...
« le 10 Mai à 14:41 »
MCL>> Une vidéo que je vais ajouter à ma liste ;)

Barrau est d'une efficacité redoutable pour appréhender l'épaisseur du mur que l'on va se manger,
et mettre en évidence l'attitude irresponsable de nos responsables, qui préfèrent faire l’autruche.

Il n'y a pas de solution idéale.

Mais on a vu avec la crise du COVID qu'on peut serrer le frein à main quand l'urgence l'exige.

Là, on ne le fait pas parce que la menace est diffuse, lointaine, à une échelle qui nous dépasse (où que l'on perçoit comme telle).

Et c'est navrant.
2
Actualités / Re : Je pollue, Tu pollues etc...
« le 10 Mai à 14:36 »
Un article sur le nucléaire.
Citation
""Le nucléaire est un projet droitier, scientiste, technocratique et non démocratique."

"Mais le plus grave c’est que fondamentalement l’énergie nucléaire dépasse les capacités humaines de contrôle, d’action et de prévision.
Quand la demi-vie d’une radiation dépasse les 100 000 ans, il ne faut pas être polytechnicien pour se rendre compte de notre incapacité à gérer cette temporalité inhumaine ou méta humaine."

"Les catastrophes nucléaires "Montrent l’absence de techniques efficaces lorsqu’un accident grave se produit. Seul le temps fait son effet, une importante zone autour de Tchernobyl restant inhabitable pour des millénaires."

"Le nucléaire civil pose d’innombrables problèmes.

En amont de la production : exploitation néo-coloniale, voire maffieuse, de l’uranium en Afrique, décisions non démocratiques de l’emplacement des sites nucléaires.

Durant la production : caractère auto-déclaratif des déclarations des incidents et accidents par EDF, irradiation des travailleurs qu’EDF externalise à 80% [...], vulnérabilité des sites en cas de catastrophes naturelles, d’accidents ou d’attentats, militarisation des espaces.

Et en aval : risques dans le fonctionnement des centrales liés au réchauffement climatique (ressources en eau, réchauffement des fleuves…), problèmes massifs des déchets nucléaires, de leur traitement, de leur transport et de leur stockage."
https://www.contretemps.eu/nucleaire-droite-epr-ecologie/

Cette citation m'a achevé ^^;;
Citation
"Einstein désignait les centrales atomiques comme « un moyen diabolique pour faire bouillir de l’eau »."
Je n'avais pas envisagé le nucléaire sous cet angle là :mdr:
3
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 24 Avril à 15:59 »
Bon.
Finalement, tonton Covid va m'empêcher de me poser des questions en ce dimanche électoral ^^

(moi qui avait fini par croire que j'allais y échapper...)
4
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 22 Avril à 18:47 »
Ah oui, et 54 % estiment que la campagne n'a pas eu lieu, et qu'aucune question n'a été tranchée.

Vous avez dit fatigue démocratique ?
Citation
En 2021, la France est restée une démocratie « défaillante »
Selon une étude de The Economist, la France n’est plus une démocratie « complète » depuis 2020.
5
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 22 Avril à 18:43 »
Sondage intéressant (entendu sur France Inter) :

18/24 ans : Mélenchon largement en tête
25/34 ans : Le Pen repasse en tête

L'espoir avant l'entrée sur le marché du travail;

Et une fois que tu y es entré, la colère.

Comment leur en vouloir ?
6
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 21 Avril à 22:26 »
Il y a chez Macron une volonté, répétée, d'humilier.
Là il s'agit de Le Pen, et on ne va pas la pleurer.
Mais il y a tous les français. Qui ont subi cela 5 ans.
Il semble prendre du plaisir à cela.

Mais je ne suis pas sûr qu'il a bien compris que sa réélection, suite à une non-élection, est assise sur un baril de poudre.

Quand on est réélu en étant le réceptacle d'un vote barrage, que beaucoup vont voter pour lui la pince sur le nez, et que lui, tranquille, te promet le pire saccage social depuis 40 ans... ou il compte envoyer l'armée, ou il est fou.

Cette image ci-dessous le résume bien : ses fanboys tomberont évidemment en pâmoison (ou  feront une flaque), mais ceux qui ne l'appréciaient pas vont encore plus le détester.

Programme détesté, personnage détesté. Candidat d'une classe, d'une caste. Le prochain quinquennat ne pourra qu'être violent.

Et d'abord parce cette élection n'aura rien tranché.

(bon après, on peut aussi remercier Macron d'avoir réveillé la lutte des classes).


7
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 11 Avril à 07:49 »
Citation
RichardFerrand
 à propos des électeurs de Jean-Luc Mélenchon : "Nous avons des idées différentes mais des valeurs communes."
Ca ose tout.

C'est même à cela qu'on les reconnait.

Bon, mon petit Macron... comment te dire... nous faire voter pour la retraite à 65 ans, le saccage des services publics et son remplacement par McKinsey,  la fermeture de lits d'hôpitaux en pleine pandémie, réduire les libertés publiques, faire ruisseler l'argent sur les plus nantis...

Ben écoute mon Macron, tu as souhaité ton second tour avec l'extrême droite,
eh bien on va te laisser tout seul en tête à tête.

Le 24 avril, j'ai aqua-poney.
8
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 10 Avril à 23:35 »
Putain merde !

Lassalle a battu Poutou :pleure:
9
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 10 Avril à 23:31 »
C'est 290 000 voix, 0,8 %.

Fabien Roussel doit se marrer ce soir d'avoir fait rire la gauche avec sa campagne à base d'apéroussel et de viande...

Après, il ne faut pas oublier que l'extrême droite, c'est Le Pen + Zemmour = 30 %.

Donc, par rapport à 2017, l'extrême droite s'est renforcée.
Après un second quinquennat Macron, il n'y a aucune raison que la hausse de l'extrême droite s'arrête. Macron, par sa politique, nourrit l'extrême droite. Ses politiques de violence sociale ne peuvent que renforcer le "monstre brun".

Quant à Mélenchon et la LFI, ils ont évidemment bénéficié à plein pot d'un vote utile. La LFI, ça n'est pas 22 %.
Mais ça veut dire aussi une chose : si les journalistes perçoivent Mélenchon et la LFI comme l'extrême gauche, la population de gauche, manifestement, la considère comme la gauche tout court.

Mélenchon parti, la LFI a la responsabilité d'organiser une gauche "éco-socialiste".

Vaste chantier...
10
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 10 Avril à 14:29 »
(en fait, je pense que s'il n'y avait pas les enfants, je ne serais même pas aller voter... à me dire que l'acte politique se déroule partout sauf le jour où on élit notre nouveau maître, qui est plutôt le jour de soumission à un jeu dont les règles ne sont pas fixées par nous).
11
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 10 Avril à 14:24 »
En regardant le bureau de vote, j'y trouvais un côté "cérémonie religieuse" à l'acte de voter.
Comme on va à la messe.
On doute de l'existence de Dieu, mais on va à l'église, par devoir.
On doute de l'utilité de voter, mais on y va, par devoir.

Car voter n'est pas agir politiquement.
C'est s'exprimer.

Agir politiquement, c'est ce qu'on devrait faire entre deux élections.

Ce côté religieux, cette croyance presque irrationnelle que la démocratie et l'action politique d'un citoyen se résument à mettre une feuille dans une fente une fois tous les 5 ans m'a vraiment impressionné ce matin.

(bon, je vous rappelle que j'ai misé sur un second tour Poutou-Mélenchon. Grosse cote. Mais moins qu'un Poutou-Lassale).
12
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 6 Avril à 18:54 »
Pas une voix pour les fachos. Jamais.
Macron a réussi à transformer un front républicain contre Le Pen en 2017,
en barrage social contre Macron.
A ce rythme, en 2027, l'extrême droite gagne haut la main.
Citation
" Un barrage social contre Emmanuel Macron

Dans l’entourage de Marine Le Pen, on se félicite de ce rééquilibrage annoncé. “Emmanuel Macron a bénéficié d’un malentendu sur sa nature politique en 2017. Les électeurs ont pu le croire de gauche. Là, il n’y a plus d’ambiguïté. Pour les classes populaires qui votent Mélenchon au premier tour, la retraite à 65 ans, c’est juste pas possible. Il y a des intérêts de classe qui vont drainer une partie de l’électorat mélenchoniste vers Marine Le Pen au second tour dans une sorte de barrage social contre Macron”, estime Jean-Philippe Tanguy, directeur de campagne adjoint de la candidate."
https://www.capital.fr/economie-politique/pourquoi-les-electeurs-de-jean-luc-melenchon-sont-tentes-de-voter-marine-le-pen-au-second-tour-1432637

La capacité de nos dirigeants à persister dans une politique qui fait monter l'extrême droite est assez incroyable.
13
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 6 Avril à 13:22 »
Bon, sinon, moi ça va être Mélenchon (vote utile, sinon ça aurait été Poutou).
Il semble qu'en se rapprochant du 1er tour, les autres candidatures à gauche se tassent, ou baissent.
Le rassemblement de la gauche se fait par le bas.
Pour autant, ça sera probablement insuffisant.
Car lorsque la mobilisation est faible, c'est toujours la gauche qui en pâti. Sans mobilisation de la jeunesse et des banlieues, il n'y a pas de second tour possible.

En face, Macron n'a certes pas un bloc très large, mais il a un bloc qui vote bien : le candidat des vieux et des cadres sup' a une assise solide.

Mais c'est aussi son problème : on pouvait trouver un ancrage "populaire" plus ou moins joué ou réel de précédents présidents. Macron est l'archétype du candidat de la classe bourgeoise.

Je note que la seule classe d'âge qui est pour la retraite à 65 ans... c'est les plus de 65 ans.

Il est probable que les gilets jaunes vont nous paraître comme une aimable plaisanterie par rapport aux tensions futures de notre société.

Car cette présidentielle n'aura rien tranché du tout.
14
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 6 Avril à 13:04 »
Vraiment dommage que Macron se défile, on ne pourra même pas lui demander un commentaire sur cette ouverture d'enquête pour blanchiment aggravé de fraude fiscale (McKinsey).

Une fin de campagne pimentée.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/cabinets-de-conseil-le-parquet-national-financier-a-ouvert-une-enquete-pour-blanchiment-aggrave-de-fraude-fiscale-06-04-2022-ESMCKMVZARDEFPZSYBX5ZMCKZM.php

Sa légitimité risque d'être remise en cause avant même qu'il n'ait démarré un potentiel 2nd mandat.

Cette 5ème république n'en finit pas de mourir.
15
Politique / Re : Élections présidentielles 2022
« le 4 Avril à 21:24 »
Un article qui date de l'année dernière, mais toujours pertinent sur la situation politique actuelle :
Citation
Stefano Palombarini : La normalisation du Rassemblement national est déjà dans les faits. Ses thèmes privilégiés sont centraux dans le débat public, et par rapport au discours diffusé tous les jours par des médias importants comme Cnews ou Valeurs actuelles, le parti de Marine Le Pen semble même sur des positions modérées. Cela ne veut pas dire que RN, Les républicains et LREM sont destinés à s’allier et encore moins à se fondre dans un seul parti. Simplement, ce sont des partis qui se situent dans le même espace politique, ce qui a deux implications majeures : d’une part, il faut s’attendre à une mobilité grandissante de l’électorat entre ces partis ; d’autre part, la gauche antilibérale est leur ennemi commun. Il n’y a pas de complot, par exemple, qui expliquerait la concentration systématique des attaques du pouvoir contre Mélenchon qui, si on croit les sondages, ne représente pas le principal danger pour Macron à la prochaine présidentielle. De même, il est réducteur de penser que Marine Le Pen est préservée car elle est une adversaire facile à battre au deuxième tour. La réalité, c’est que dans la recomposition en cours, les différences entre les programmes politiques de RN, LR et LREM sont en train de se réduire à grande vitesse, alors que la distance avec la gauche de gauche s’accroît. Le débat politique ne fait que refléter cette réalité.
https://positions-revue.fr/sil-existe-encore-un-barrage-pseudo-republicain-en-france-cest-desormais-contre-la-gauche-antiliberale-entretien-avec-stefano-palombarini/