Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - FinalBahamut
16
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 10 Janvier à 09:18 »
Je pourrais être d'accord avec toi si Twitter et Facebook étaient des entreprises "normales".

Par exemple, si je dis : "Emmanuel a un petit pénis" et que Kian me censure... tu as raison. Il est chez lui, il fait ce qu'il veut, quand bien même Manu aurait bien un petit organe.

Mais sans manquer de respect à Potes n Roll, ce forum n'a pas la même puissance d'impact que Twitter ou Facebook.

Comme dit Benjamin Bayart (Quadrature du net), " un éléphant n'est pas une souris en plus gros".
Il a tout dit.

Quand Trump poste un message, il parle à une centaine de millions d'américains.
Quand je poste un message sur facebook, je parle potentiellement à plus de 2 milliards d'individus.

On a changé d'ordre de grandeur.

On est passé du quantique à la relativité générale. Les effets ne sont plus les mêmes, les règles ne doivent plus être les mêmes.

A ce niveau de gigantisme, ça produit des "effets de structures".

Si je dis "Manu a une petite bite" sur Pote n roll, ça ne l'empêchera pas de faire sa campagne en 2022.

Si twitter et facebook censurent le compte de Manu juste avant la campagne, tu imagines aisément les effets sur le résultat.

Donc non, dire "ils sont chez eux, ils font ce qu'ils veulent"... ben non. Ils ne font pas ce qu'ils veulent. A partir du moment où ils sont si gros qu'ils ont de tels effets sur la vie démocratique, sociale, économique... vraiment non.

J'ajoute que par le passé, on a déjà changé les règles contre des entreprises trop puissantes, ce n'est pas une grande nouveauté.

C'est d'ailleurs enfoncer une porte ouverte ce que je dis, tant c'est un peu le gros débat de ces dernières années.

17
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 9 Janvier à 19:12 »
La suppression du compte de Trump, c'est con et inquiétant.

Con car c'est remettre un euro dans la machine, et Trump a beau jeu de se remettre en selle en disant : "Voyez comment l'establishment me traite !".
Alors que la posture la plus sage était de le laisser dans son coin en l'ignorant jusqu'à son départ.

Inquiétant car Twitter s'arroge le rôle de policier et juge.

Une entreprise n'a pas à remplacer un juge. Une entreprise n'a pas à faire la loi, à dire ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.
Et encore une fois, les médias se gargarisent que Trump ait eu le sifflet coupé, mais ne voient pas ce qu'il y a derrière comme dérive...
18
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 8 Janvier à 19:46 »
Alaiya>> On tombe facilement dans le piège aussi, à travers notre propre bulle d'information, de croire que les platistes et les Qanon pullulent au texas.

Puisque dans les médias mainstream, on passe son temps à en parler, et aussi à s'en moquer. Comme pour se rassurer soi-même de ne pas faire partie de cette fange.

On a probablement nous aussi notre propre bulle d'information déformante, comme les Qanon ont la leur.

S'agissant de Trump, on a l'impression que Trump est le problème de tout, alors qu'il n'est qu'un symptôme.

Et pendant 4 ans, les électeurs de Trump se sont littéralement fait chier dessus par les élites de New York et de Los Angeles. Qu'ils aient l'impression d'avoir été un tantinet méprisés et chauffés à blanc, ça peut se comprendre.

Ne pas oublier le mépris de Clinton envers cette partie de la population en 2016.

A écouter nos gentils médias mainstream, Trump disparu, tout va redevenir comme avant.
Leur principal interrogation est : faut-il virer Trump sans attendre le 20/01.

Trump, trump trump.

Ca manque un peu de profondeur dans leurs analyses.
19
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 8 Janvier à 17:59 »
Quant aux platistes... j'ai l'impression qu'on mélange tout et n'importe.

La ficelle est grosse.

Comme si on amalgamait les sachants du "cercle de la raison" aux Olivier Duhamel, Daniel Cohn-Bendit, etc. Disqualifier en portant le seau de l’infamie, du ridicule, ou autre.

On connait la ficelle.

Ca ne fera pas avancer le schmilblick.

(ceci dit, je vous reconnais au moins le mérite de la connaissance de sujets aussi pointus que Qanon. Il a fallu que je google le sujet ^^ Moi, mis à part Kanon des Gémeaux... chacun a la culture qu'il peut. Manifestement, les délires de ces quelques personnes vous intéressent suffisamment pour que vous soyez renseignés).
20
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 8 Janvier à 17:55 »
Citation de Ryô le 8 Janvier à 11:46
Citation de FinalBahamut le 27 Novembre 2020 à 18:38
Citation
La parole des experts, quoi qu'on dise, est une parole qu'il convient d'écouter avant de faire un jugement personnel parce que ces experts travaillent sur ces questions, justement.
...
Donc si je voulais jouer la provoc', je préfère la république des imbéciles à la république des experts/techniciens.
Bienvenue dans le monde de FB ! C'est notre conversation de l'autre fois, très grossièrement raccourcie ici.
Voilà la société que les réseaux sociaux et leur libertarisme de pensée construisent vaille que vaille.
Ryo>> L'environnement dans lequel nous sommes, et notamment celui qui a sécrété ces événements aux States, est de la responsabilité des dirigeants actuels et des dernières décennies. Sauf erreur de ma part, nous sommes aujourd'hui sous la coupe des "sachants/experts" etc, pas sous celle des "imbéciles".

Et effectivement, le résultat n'est pas très joli.

Nul doute qu'en rendant les études supérieurs hors de prix et de portée de la masse, tout comme la santé, le chômage... nul doute que la situation va s'améliorer et que la population sera plus à même d'avoir un avis pondéré et éclairé, et accessoirement d'être reconnaissant envers nos élites.

21
Politique / Re : 'Murica! Fuck Yeah!
« le 7 Janvier à 18:58 »
J'avoue être décontenancé parce ce qu'il s'est passé hier soir.

En voyant les photos du mec à cornes et de l'autre les pieds sur le bureau de Pelosi, j'ai cru à un montage photo tellement c'était grotesque.

Que dire.

La santé mentale de Trump pose question. Clairement, il a les morts et les blessés sur la conscience.

On peut se demander aussi comment les forces de l'ordre ont pu se laisser déborder. Ca paraît incroyable alors qu'ils étaient prévenus.

Les émeutiers, aussi grotesques soient-ils, il faut quand même les prendre au sérieux. Il me semble que dans les années 20, les tyrans italien et allemand pouvaient aussi paraître grotesques.

Maintenant, tout cela pousse sur un terreau ultra fertile: des élites américaines et plus globalement occidentales décrédibilisées, inégalités et pauvretés qui explosent...

Et le programme de Biden, comme ceux de Macron, Merkel et autres, on le connait : austérité, rembourser la dette (du COVID)... bref, ces évènements ressemblent malheureusement plus à un point de départ qu'à un point d'arrivée.

Biden sera toujours mieux que Trump. Mais pour penser "en dehors du cadre" pour apporter des idées neuves et contrer ces mouvements... il semble que Biden soit une erreur de casting.
On ne peut pas résoudre les problèmes de 2021 avec les recettes des années 70.

Sur la décennie 2010-2020, on voit les démocraties occidentales vaciller de plus en plus.
Et on n'en voit pas le bout.
22
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 28 Décembre 2020 à 20:56 »
Au-delà de l'aspect tactique de Macron (dont je me fous, ça pourrait être Edouard Philippe, Jadot ou autre, ils sont interchangeables), ce qui est intéressant c'est finalement la normalisation du FN. Un parti comme les autres.
Avec qui on peut discuter et s'afficher de façon normale.
Demain, on pourrait imaginer un ministre d'ouverture FN dans un gouvernement Macron.
Et après-demain, un président FN.

Tout se normalise, et on sent vaguement que les patrons qui ont peur du désordre ne serait pas contre une présidence autoritaire, illibérale.
Ne jamais oublier que la seule liberté qu'ils aiment, c'est la liberté économique, pas la liberté politique.
Liberté économique, et un état illibéral sur le plan politique.

CNEWS de Bolloré, c'est un tract pour le FN.

Et c'est normal.
23
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 27 Décembre 2020 à 21:44 »
Quand je disais précédemment qu'il va être difficile de différencier en 2022 Macron de Le Pen, je ne pensais pas que les prémices de leur mariage arrivent si tôt.
https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/12/27/un-conseiller-d-emmanuel-macron-a-dejeune-secretement-avec-marion-marechal-en-octobre-a-paris_6064601_823448.html
Citation
Bruno Roger-Petit, conseiller mémoire du chef de l’Etat, a invité la nièce de Marine Le Pen et figure de l’extrême droite identitaire dans un restaurant parisien.
Bien entendu, il a le droit de discuter avec qui il veut.

Mais Macron maîtrise suffisamment sa communication pour savoir ce qu'il fait et les conséquences d'une telle mise en scène... on ne combat pas l'extrême droite en lui faisant la courte échelle.
24
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 23 Décembre 2020 à 21:18 »
Quelques précisions :

- Oui, quand on dit "néolibéralisme", on pourrait dire : "le nouveau masque du capitalisme".

- Sur l'historique, le livre (que je n'ai pas encore fini, il est épais le bougre) est un peu plus nuancé, il y a plusieurs dimensions. Il y a bien sûr la dimension "géopolitique", mais pas que. D'abord, tant que le taux de profit était tout feu tout flamme, les capitalistes semblaient plutôt se satisfaire de la situation. De la croissance, des salariés contents qui achetaient... c'était pas l'idéal pour eux mais le business fonctionnait. Quand le taux de profit commença à ne plus être en forme, et que dans le même temps les salariés étaient toujours plus exigeants en conditions de travail, en salaire, etc. Là ça commençait à ne plus aller.
En outre, il y avait un problème de discipline. Les salariés, en période de plein emploi, n'avaient plus peur. Une anecdote citée dans le livre est édifiante. Un salarié à qui on demande pourquoi il ne vient que 4 jours au lieu de 5 au travail, ce dernier répond : "Bah, si je travaille que trois jours, financièrement c'est un peu juste". Génial !
Donc, le patron ne fait plus peur. Le travail ne fait plus peur. D'où problème de "gouvernance" dans les entreprises.

Dans ta présentation des choses, on a l'impression d'un groupe qui a mis sur pieds un plan. Hors, la thèse du livre, c'est que c'est plus compliqué que cela. Il y a eu plutôt assemblage laborieux au début de groupes qui a abouti à ce résultat, mais il n'y a pas eu, en tout cas au début, de coordination.

Le volet économique, le volet psychologique/social (comment rendre inoffensif les lobbys écologistes qui émergeaient dans les années 70, comment contrer les syndicats en les divisant, en mettant en place le fameux "dialogue" qui n'est que la continuation de la guerre sociale par d'autres moyens...).

Comment remettre en place une insécurité sociale pour re-discipliner la masse...

- sur le problème du capitalisme : le livre évoque plusieurs paradoxes qui démontrent que non, l'écologie n'est pas soluble dans le capitalisme (bon, on s'en doutait un peu).
Le paradoxe de Jevons ou l'effet rebond (coucou la 5G), un autre paradoxe dont j'ai oublié le nom qui dit en gros que, comme la valeur dans le monde capitaliste dépend de la rareté, une eau pure rare est plutôt une bonne chose pour le capitaliste. Tandis que pour l'écologie, on veut plutôt une eau pure abondante. Pas trop compatible, donc.
Le paradoxe de Lauderdale : richesses publiques détruites pour enrichir les richesses privées.

Mais le plus sidérant dans ce livre, c'est de voir à quel niveau de réflexion on était dans les années 60/70, et de se dire que finalement, en termes de "conscientisation", on a férocement régressé, un grand bond en arrière, une amnésie.

Comme si des lobbys avaient réussi à faire oublier tout cela...
25
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 23 Décembre 2020 à 13:56 »
Macron souligne dans son interview ce sentiment général de blocage.

De blocage politique.

Aujourd'hui, toute politique autre qu'une politique néolibérale est, réellement, impossible.

Impossible car les penseurs néolibéraux puis leurs épigones ont réussi de façon magistrale, à supprimer le futur en installant un système où le marché, partout, décide de tout. A nous enfermer dans un présent sans futur et sans passé.

Pure hypothèse. Mélenchon, un gentil social-démocrate selon moi, arrive au pouvoir. Dans la minute qui  suit, les marchés attaquent la France, ne laissant aucune autre possibilité à Mélenchon que de revenir dans le droit chemin.

On a eu l'exemple de la Grèce avec Syriza.

Donc, oui. La France est bloquée politiquement.

Les élections ne servent strictement à rien.

Macron lui-même voudrait faire une autre politique qu'il ne le pourrait pas.

Et tout programme politique un tant soit peu différent du néolibéralisme qui voudra s'imposer, ne pourra s'imposer qu'avec un peu de casse.

Là, je lis "la société ingouvernable" de Grégory Chamayou.
Comme son nom ne l'indique pas, ça parle de l'ingouvernabilité des entreprises dans les années 70, et comment les penseurs néolibéraux et d'autres ont réussi à mettre en place ce système cadenassé à double-tour et dont on a aujourd'hui jeté la clé.
Ils ont rendu le pouvoir liquide, gazeux, insaisissable, partout et nulle part, et donc inattaquable.


Et j'avoue être admiratif du travail de ces penseurs néolibéraux.

Parce que c'est une vraie réussite, alors qu'ils venaient de loin (ils faisaient dans leur froc dans les années 60/70).

Thatcher avait raison avec son TINA : il n'y a pas d'alternatives possibles aujourd'hui.

Du moins, pas dans le cadre actuel.

On cherche toujours des penseurs progressistes capables de modifier ce système en profondeur de la même façon que les penseurs néolibéraux l'ont fait.

Pour l'instant, on ne voit pas grand chose.

https://lafabrique.fr/la-societe-ingouvernable/

26
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 23 Décembre 2020 à 10:01 »
Un lien vers l'interview complète.
https://drive.google.com/file/d/11es5iVE9yqx2FdBhaoYm6Lt60pqZpoH-/view

Non pas intéressant pour ce qu'il dit seulement, mais comment il le dit ^^

Cette phrase là résume la profondeur de la pensée complexe de Macron :
Citation
Il me semble qu'être français, c'est d'abord habiter une langue et une histoire, c'est-à-
dire s'inscrire dans un destin collectif.
Un génie de la pensée !

27
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 23 Décembre 2020 à 09:52 »
Si on se met à la place de Macron.

Il veut se faire réélire en 2022.

Il sait très bien qu'il pourra pas nous refaire le coup du progressiste.

Ca serait de toute façon inutile stratégiquement.

Parce que la gauche n'existe plus dans le paysage politique.
Et parce que l'électeur de gauche : ou il préfèrera toujours voter Macron que Le Pen (le barrage au fascisme, bla bla, tout ça), ou il s'abstiendra (parce que bon, on peut aussi se demander comment Macron va réussir à se différencier de Le Pen après son œuvre).

Donc, jouer au progressiste ne sert pas à grand chose. Tout est déjà en place à gauche.

En revanche, l'électeur de droite, c'est pas gagné.
Parce que l'électeur filloniste, lui, il trouve quand même que Macron n'en fait pas assez sur la "tradition", la "sécurité"... d'où le discours "étrange", d'où son "le Pétain de 40 n'était pas top, mais faut pas oublier celui de 14-18"...

Tous ces clins d'oeil pour essayer de rassembler la droite orléaniste et la droite plus "dure" se multiplient et aboutissent à ce brouet étrange.

La course des petits chevaux est déjà lancée...
28
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 22 Décembre 2020 à 14:26 »
Toi aussi, apprends à jouer au Président de la République.
Le pays est en crise ? Tu ne sais plus quoi inventer pour faire diversion ?

Allons allons, il te reste encore ce joker, aussi durable que le plastique dans nos océans :
Citation
« Qu’est-ce qu’être français ? » : Emmanuel Macron engage le débat sur l’identité
https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/12/22/qu-est-ce-qu-etre-francais-emmanuel-macron-engage-le-debat-sur-l-identite_6064196_823448.html

Abracadabra ! Et hop !
29
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 19 Décembre 2020 à 17:08 »
Remarque, quand le général de Villiers sera président, faudra que je pense à effacer tous mes messages :mdr:
30
Politique / Re : Emmanuel Macron Président de la République
« le 19 Décembre 2020 à 17:02 »
J'ai vu pour le  fichage des opinions.
Le plus drôle : qui va t'attribuer ta catégorisation politique ?

Les forces de l'ordre.

Les mêmes qui sont open-bar en ce moment. Celles qui ont été harceler avant-hier soir la maire de Rennes à son domicile.
La police qui va intimider un élu.
Un maire.
Ca devient complètement délirant.

A partir de quand on s'inquiète ?

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/manifestation-de-policiers-des-methodes-d-intimidation-inadmissibles-pour-la-maire-de-rennes-7091847
Citation
Manifestation de policiers. « Des méthodes d’intimidation inadmissibles » pour la maire de Rennes

Dans une lettre adressée, ce vendredi 18 décembre, au syndicat de police Alliance, Nathalie Appéré, maire de Rennes, réagit à la manifestation nocturne des policiers devant son domicile jeudi soir. Et assure qu’elle n’a pas l’habitude de se laisser intimider
Quelqu'un contrôle-t-il encore la police ?