Emmanuel Macron Président de la République

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 729


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 814
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #541,  »Modifié
Peut être que la focale se met sur Mélenchon parceque Mélenchon lui même ne cesse de s'agiter et s'accaparer tout l'espace (on l'a vu dans la minute même où les résultats ont été annoncés), ce qui agace même au sein de ses alliés de gauche et même au sein de LFI (Clémentine Autain pour ne citer que la dernière). Donc peut être devrait il la mettre en veilleuse, se faire oublier, et montrer que le "projet" importe plus que sa personne. (mais bon, la "République, c'est lui", disait il).

Alors certains esprits retords se mettraient à penser que c'est pour mieux sabotter la NUPES2, la pousser vers le centre et se présenter en seul représentant de la gauche (car lui, n'aura pas "collaboré" avec le parti de Macron) en 2027. Car oui, tu parles d'autocratie, mais ton passer le témoin  car "le projet vaut mieux que les idées", ça ne lui viendrait pas à l'esprit. Il ne vaut pas mieux que MLP, en fait.

Macron est un "problème" pour la démocratie dès le moment où il s'est mis à anesthésier toute contestation à coups de "c'est moi ou le chaos" en prenant soin d'avoir détruit la droite et la gauche de "gouvernement", bloquant toute possibilité d'alternance. J'admets qu'il le fait encore volontiers, mais avoue que vous l'aidez quand même un peu.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 704
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #542,  »
Au rythme du glissement vers la droite auquel on assiste, je sens qu'on va avoir un "gouvernement républicain" allant de l’aile centrale des macronistes à la droite du RN… on va laisser tranquillement les choses se décanter, mais je parie assez fort sur la constitution d'une majorité de coalition d'une manière ou d'une autre.

Après, Macron et Mélenchon sont un peu sur les mêmes stratégies: bouger dans tous les sens pour faire parler d'eux. Ils ont bien compris tous les deux qu'il ne fallait pas laisser la poussière retomber, que c'est le seul moyen de masquer leurs échecs et de donner l'illusion de l'action.

Sur le fait que Manu' veuille nommer un premier ministre qui ne soit pas renversé au bout d'une semaine par une motion de censure, en matière d'institutions, il est difficile de lui donner tords. Mais bien évidement il espère tirer les marrons du feu… sauf que la configuration ne lui permet simplement plus. De fait, le Premier Ministre, une fois nommé, sera le boss.

Et juste un rappel, au premier tour, le RN c'est 33,1% des voix à l'échelle nationale, le NFP c'est 28%, Ensemble c'est 20% et Les Républicains 6,7%. Donc en voix, le RN est en tête et c'est ça la seule réalité pour l'avenir. À un moment, le mode de scrutin ne suffira plus à masquer cette réalité qui risque de s'imposer dans deux ans.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 814
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #543,  »
Voici plus d'une semaine que le Peuple a, comme un seul Humain, plébicité un retour de la Gauche au pouvoir et notre monarque s'entête à refuser de voir cette évidence et refuse toujours de nommer un.e Premier.e Ministre issu.e de cette nouvelle et incontestable majorité. :
Il ne fait en effet qu'obstruction à tous les noms proposés, que ce soit par chaque membre de la NFP à chaque micro de presse différent tendu ou sur le compte X de Mélenchon.


:lac:
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 798
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #544,  »
@Battou : :mdr:

Le truc qui m'a fait rire ce matin (parce qu'on rigole tous les jours en ce moment), c'est le refus de LFI de l'économiste proposée par la gauche (la dame étant a priori à gauche de toute manière). Ben oui, quoi : une économiste. Vous imaginez ? Si ça se trouve, elle est compétente :peur: