iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 922
Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« le 1er Avril 2011 à 00:33 »Modifié le 18 Septembre 2011 à 05:46 par Kian
Comme plus de la moitié des PnRiens vont le voir, autant lui consacrer un sujet à part entière.


Etat du Vermont, années 50. Babydoll et sa petit soeur perdent leur mère. Leur ignoble beau-père apprend par la suite que feu sa compagne lègue tous ses biens à ses filles. Il décide donc de les supprimer mais son plan est mis à mal par babydoll qui tente de protéger sa soeur mais la tue par accident. Elle est aussitôt envoyée dans un asile psychiatrique où elle fera connaissance d’autres filles toutes sexy les unes que les autres (Sweet Pea, Rocket, Blondie et Amber) avec lesquelles elle tentera de sortir de ce guépier. Mais il leur faudra tromper la vigilance des maîtres des lieux que sont Blue, un sous-mafieux, et Miss Gorski, une sorte de virago polonaise qui s’occupe des filles pour des spectacles plutôt burlesques à l’attention d’un certain auditoire. Au cours d’une répétition, Babydoll entre en contact avec un mystérieux personnage qui lui indique la démarche à suivre pour concrétiser leur évasion…

Et c’est parti pour un festival de délires protéiformes ! Si le scénario connaît des hauts et des bas, l’aspect visuel est totalement maîtrisé. On trouve tous les hommages possibles à la culture geek, friande d’anachronismes comme un mecha high tech en pleine Première Guerre Mondiale. Steampunk, cyborg, mecha, gunfights, video game, school girl, rôlisme, fantasy, manga, etc…   pratiquement tout y est. Une sorte de vade-mecum glissé dans la peau d’un immense video game new generation (ça parle peu, ça bastonne plein pot) où notre sensibilité ne ressort pas indemne.

Physiquement, mon perso préféré est Blondie. Sweet Pea impose avec son statut de grande soeur assez juteuse. Rocket me gonfle pas mal à l’ouvrir sans cesse. Amber m’indiffère malgré ses prestations aériennes. Babydoll est simplement un nouvel avatar d’Alice in Wonderland avec son flingue customisé comme un cellulaire. Cute girl but mute girl. Les lapins et la fumette sont en moins même si on suppute que Zack a dû prendre quelque substances pour sortir tout ce fatras déjanté...

Babydoll
Blondie :classe:
Blondie, raaah... !!
Sweet Pea
Amber
Rocket

Les autres belles affiches rétro comme celle de Blondie sont disponibles ici !

Au niveau des rêves, on y trouve de l’excellent poutrage en règle avec
(cliquez pour montrer/cacher)
les guerriers nippons et un écho aux combats saint seiyesques et DBZiens
, du doom-like vitaminé (1st World War), du frustrant
(cliquez pour montrer/cacher)
avec Dragon quest car on aurait aimé plus de détails sur les combats entre les filles et les orcs tolkiens
et du décevant
(cliquez pour montrer/cacher)
avec les combats contre les robots qui sont trop rapides et expéditifs
.

Au final, c’est une fracture rétinienne de très bonne facture que j’achèterai à sa sortie DVD !

D’s©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #1, le 2 Avril 2011 à 02:42 »Modifié le 3 Avril 2011 à 23:32 par Kamen
Abyssal. Un de mes mots preferes et celui qui colle le mieux a ce film, tant la vacuite de l'exercice donne le vertige...
Critique truffee de "spoilers", si tant est que le scenario du film ait la moindre importance.
(cliquez pour montrer/cacher)
Un demarrage fort maitrise, avec fabuleux remix de Sweet Dreams, des couleurs tres sombres, le titre qui s'affiche en trainees liquides sur une vitre, avec nombreuses ellipses pour donner de la fluidite et le maximum d'impact a la scene, c'est excellent, je suis scotche. Puis, le delire arrive. L'hopital psychiatrique, et voila les scenes sans queue ni tete, truffees de cliches racistes (OMG, les zombies qui parlent allemand dans la sequence steam-punk) et sexistes (festival de filles -sexy- en tenues provocantes, Amber la sucette a la bouche qui enfourche son mecha, bien sur...), de scenes d'actions repompees des recents classiques du jeu video (Lair, Bayonetta, Ninja Gaiden, Vanquish-like, donc Halo j'imagine ?) auxquelles on ajoute une pincee de nawak pour dire qu'on invente (l'armure japonaise armee d'une sulfateuse, j'en ai colle ma main au front).
Les dialogues sont affligeants et feraient passer Vanquish pour un modele de serieux, entre fausses reflexions profondes sur le sens de la vie et slogans memorables du genre "vous pouvez ce que vous voulez avec votre bouche, mais c'est avec votre cul qu'il faudra payer".
Le raccord entre les 3 niveaux de conscience, a savoir l'hopital, le delire sur le claque clandestin, et enfin le jeu video sous coke que Baby Doll voit presque en permanence (parce qu'Inception et cie sont passes par la, donc il s'agit de donner de la "profondeur" a la chose) ne prend absolument pas, voir ces cruchasses se tenir debout raides comme la justice et nous demander d'imaginer dans la sequence qui suit une scene de danse qui va mettre en transe l'auditoire, non. Le jeu des actrices (qui, je le repete, sont vraiment craquantes) se limite a prendre les 3 memes poses ultra-cool (en general pratiquement couchees au sol avec une main tendue dynamiquement en arriere), aheum. Mais peut-etre qu'elles ne savaient pas faire autre chose, d'ou l'absence de sequences dans le monde "reel", et une concentration de l'action sur les poses putassieres du monde "cabaret" et les visages decides ou apeures du Bayo-like sous acide.

C'eut ete un jeu video, j'aurais trouve les scenes d'action prenantes, mais j'aurais finalement donne une mauvaise note, parce que le reste est rate. En tant que film, j'ai la frustration de n'avoir meme pas pu controler l'heroine. Pis que ca, le film HURLE que c'est une tentative de perfect-play, puisque les personnages n'ont strictement AUCUNE epaisseur. Elles crevent comme des mouches vers la fin, ca ne fait ni chaud ni froid. Comment sont-elles arrivees ici? Quelles sont leurs motivations personnelles? On s'en fout, elles sont la pour montrer du cuissot et decalquer du vilain virtuel. Meme les FPS actuels se targuent de plus de profondeur scenaristique.

Mais ne serais-je pas un esprit chagrin? Je suis alle voir ce film en esperant du grand spectacle et un decollement de retine. Mission reussie pour le cote visuel impressionnant (couleurs notamment). Mais le reste est tellement mauvais que ca ne prend pas. Definitivement, un jeu ou un film ne se juge pas que sur ses graphismes. Captain Sky and the World of Tomorrow etait magnifique mais son scenario etait irritant au possible. Ici, pourquoi s'embarasser d'un scenario? On enchaine les morceaux de bravoure en collant une vague explication, les fans se masturberont suffisamment pour donner du sens et de la profondeur a tout ca. Une seance d'onanisme collectif, il n'y a que ca de vrai.
Mon interrogation personnelle sera en fin de compte sur Casshern. J'ai adore ce film a l'epoque, qui, d'apres mes souvenirs, ne vole guere plus haut que celui-ci. Visuels epoustouflants, scenario risible et truffe de cliches, BO d'enfer. Il va falloir le regarder a nouveau pour voir s'il a (ou j'ai) mal vieilli, ou bien s'il a ce que Sucker Punch n'a certainement pas : une ame.
永遠に、あなたのモノ・・・

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 922
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #2, le 2 Avril 2011 à 04:59 »
(cliquez pour montrer/cacher)
Faut que tu m'explique en quoi le choix visuel des allemands fait raciste. Le rêve se passe en première guerre mondiale et l'ennemi principal était allemand. Après, donner à certains visages l'aspect de zombies, pourquoi pas, histoire d'accentuer le trait maléfique de cette armée, même si on a affaire à une armée standard sans une idélogie ignoble comme celle des années 40...

Pour le reste, je suis plutôt d'accord mais n'ayant pas une culture video game aussi poussée que la tienne pour dénicher moults références, je n'ai pas été choqué ni gêné. Et le guerrier avec la gatling, j'ai trouvé cela sympa. Après tout, c'est un rêve, donc un délire. Ca tient la route. Evidemment, on ne peut pas tout accepter car nous sommes dans les années 50. L'attaque des robots collait mal. Une gamine qui arrive à rêver de choses trop précises et trop high-tech (surtout le dispositif de mise en marche de la bombe) même pour notre époque, tient de l'anachronisme stupide. Le Mecha aussi, dans une certaine mesure surtout avec la vue du cockpit. Ca aurait un simple exo-squelette, ça passait. Ensuite, concernant ce mecha, il se peut que Snyders se soit inspiré d'uchronies ? Tu parles toi-même de Captain Sky qui en est justement une.

Quand aux filles "be cute, be mute", je ne pense pas que le spectateur s'attende à ce qu'elles aient une épaisseur psychologique. Ce qui était mon cas. Avec 300, on était dans du 50/50. Là, y aurait bien Blue et Miss Gorski mais sans plus. Ils sont effleurés ou bien occultés par tout le reste.

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #3, le 2 Avril 2011 à 10:50 »Modifié le 2 Avril 2011 à 11:10 par Kamen
(cliquez pour montrer/cacher)
Je suis alle voir le film avec mes collegues allemands, la tete qu'ils ont fait quand ils ont entendu les zombies parler (caricaturalement) leur langue, c'etait "genial". J'ai trouve ca tres bien qu'il s'agisse de monstres muets tout le temps, que ce soient des orcs, des robots, des samurais demons... POURQUOI a-t-il fallu que les zombies parlent, eux? Et puis, vu l'age de la gamine, elle n'a pas du connaitre la premiere guerre... Je trouve dommage ce petit detail. Elle fantasme ses bourreaux et en fait des menaces sans visages ou deshumanisees (robots, orcs, dragons, armures animees). Pourquoi les zombies devaient-ils parler une langue, qui plus qu'elle n'a pas du souvent entendre dans sa courte vie? Bah, j'ergote.

Pour les anachronismes divers, je pense qu'on n'etait plus a ca pres. Mais comme toi, je trouve la sequence du train faible, et en fait le film est un echec car chaque nouvelle sequence est moins bonne que la premiere. Ou est l'apotheose? Meme ca, c'est frustrant. Je trouve l'intro fabuleuse, la sequence des samurais magnifique, puis j'aime un peu moins celle de la guerre des tranchees, puis beaucoup moins celle du dragon, puis carrement moins celle du train, puis... Bref, plus le film avance, plus il s'essouffle et perd de son originalite.

Concernant les gamines, elles sont dans un hopital psychiatrique et visiblement violees par leurs geoliers, je ne demandais pas a Snyder de s'apesantir sur ce dernier fait, mais il y avait moyen de nous montrer autre chose qu'un "sentai" au feminin. Surtout, l'absence de ce genre de scenes me rend le montage souverainement indigeste. On dirait une serie de video clips qui se succedent, sans autre raison que des gamines qui changent de costume entre chaque sequence (des loques dans l'hopital, des tenues a paillettes ou de guerrieres dans leurs reves).

Alors oui, c'est beau, mais tout ca pour ca?

Pour le flingue telephone portable qui t'a tellement plu, j'ai beaucoup pense a Bayonetta...
永遠に、あなたのモノ・・・

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 922
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #4, le 2 Avril 2011 à 15:16 »
(cliquez pour montrer/cacher)
On se comprend, on se complète, on se rejoint.

On note qu'une voix vraiment distincte parmi les allemands, à savoir le gradé plus écorché que vif. Avec le recul, on entend aussi des voix dans la séquence du dragon mais qui sont impersonnelles : les orcs dans la catapulte, les soldats qui disent d'avancer pour détruire la porte du fort.

Maintenant, je n'arrive pas à voir en quoi ils seraient des zombies. Humains ? Non, c'est certain. Les filles visent essentiellement les tubes qui relient les masques à... on ne sait pas trop quoi.

Mais bon, rien à faire, j'ai adoré ce film sur sa première moitié sans l'once d'une hésitation.

D's©

- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #5, le 2 Avril 2011 à 22:27 »Modifié le 2 Avril 2011 à 22:56 par Kamen
Je lisais que 18mn de film avaient ete coupees pour que le tout obtienne un visa "interdit aux moins de 12 ans" seulement. Peut-etre que retablie dans sa totalite, l'histoire fait plus de sens, et que les points les plus sombres du recit qui auraient du donner de l'epaisseur aux personnages sont traites dans ces passages censures?
Moi, je suis completement emballe par le debut, qui est une des choses les plus lechees que j'ai vues depuis longtemps. Mais a la moitie de la sequence steam-punk, ben...

Et personnellement, j'ai bien flashe sur Rocket et Amber, surtout dans ladite sequence steam-punk.

Pour la musique, non de non, j'ai peur de craquer pour l'OST a cause de ca:

Je suis FAIBLE.
永遠に、あなたのモノ・・・

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #6, le 4 Avril 2011 à 00:45 »
Ouais bon okay...
Snyder sait faire des clips MTV qui poutrent, il serait temps maintenant qu'il apprenne à faire un bon film.
Sérieusement, c'est joli, sympa, part de bonnes idées mais... indigeste et creux. Les scènes d'action auraient pu être jouissives mais ce cher Zack visiblement trop occupé à astiquer son membre à l'idée de la trouzaine de ralentis à la minute qu'il aurait pu glisser en dix minutes de film qu'il a oublié de leur donné un minimum de piquant.

Mais la fin était sympa et inattendue.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 790
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #7, le 4 Avril 2011 à 09:58 »
Je reste globalement assez "déçu" par le film... Et pourtant dès le départ je m'étais dit "tant pis pour le scénar au moins ce sera beau" vu que c'est ce qu'il s'était passé sur 300 qui a défaut d'avoir un scénar transcendant avait une ligne directrice et basta...

Sauf qu'en fait là ca ne l'a pas fait...
Donc oui, c'est beau... très... même si certains combats vont beaucoup trop vite pour finalement être appréciable à 200%, y'a aussi une B.O qui poutre et qui colle bien à l'énergie du film et là dessus y'a rien à dire...

Par contre sorti du contexte baston / cinématique complètement folle de jeux vidéos c'est juste creux. En même temps si on regarde bien les "crédits" c'est pas "scénario par" mais "histoire par" et je pense que la faiblesse de l'histoire trouve toute son explication dans ce choix de mot.

En tout cas sucker punch m'a démontré que tout le talent d'un réalisateur et des choix graphiques magnifiques ne font pas tout et que sans un minimum qualité de scénario ca prend pas / plus avec moi...

J'ai pas non plus adhéré à ce mélange de genre / décor... un château, des trolls, un dragon soit mais un avion de la dernière guerre dans tout ca mais wtf ? Autant le mecha sur la partie nazis zombie était limite mais n'était pas forcément des plus présent autant la scène du chateau arf...

Je trouve dommage également le fait qu'on "vive" le truc dans 3 endroits différents, l'asile, le club de strip, les mondes imaginaires, on aurait pu passer de l'asile aux mondes imaginaires...

Dommage également que les personnages soient si creux, particulièrement 2 filles qui n'auront pas spécialement servies ni étaient développées.

C'est con c'est un film que j'attendais vraiment en m'étant préparé à du non scénar et finalement c'est pire :/

M'enfin y'a quand même des choses bien, le début de l'intrigue, l'arrivée à l'asile, le passif de babydoll est amené de façon rapide et surtout efficace, toute la première partie est bien gérée ( principalement la partie "découverte" sur fond de Sweet Dreams d'Emily Browning parce que la B.O est juste Epic ! ) mais dans l'ensemble j'ai quand même ce sentiment de déception, mitigé sur l'avis... Ca poutrait mais merde il manque "ce" truc ...
Vous n'avez aucune passion.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #8, le 4 Avril 2011 à 10:44 »
Citation de kgeg le 4 Avril 2011 à 09:58
C'est con c'est un film que j'attendais vraiment en m'étant préparé à du non scénar et finalement c'est pire :/

M'enfin y'a quand même des choses bien, le début de l'intrigue, l'arrivée à l'asile, le passif de babydoll est amené de façon rapide et surtout efficace, toute la première partie est bien gérée ( principalement la partie "découverte" sur fond de Sweet Dreams d'Emily Browning parce que la B.O est juste Epic ! ) mais dans l'ensemble j'ai quand même ce sentiment de déception, mitigé sur l'avis... Ca poutrait mais merde il manque "ce" truc ...
Copain! :hug:
永遠に、あなたのモノ・・・

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 101
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #10, le 4 Avril 2011 à 19:15 »
Bon sinon dans "celle" que j'ai préférée c'était la psy/prof de danse.
Le combo MILF + Tailleur + accent de l'Est =  Fuck Yeah  :classe:
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 101
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #11, le 5 Avril 2011 à 18:29 »Modifié le 6 Avril 2011 à 18:57 par Aladfal
(cliquez pour montrer/cacher)
Hum, je rejoins Kgeg sur à peu près tout ce qu'il a dit, jamais vu un truc aussi vain. Je ne peux pourtant pas dire que j'ai passé un authentique mauvais moment, et c'est même passé assez vite mais je ne conseillerais pas à qui que ce soit d'aller le voir, je l'ai vraiment regardé sans passion. Visuellement, ça ne m'a même pas spécialement épaté. Et bordel, les briefings de début de "mission" ont à mon sens redéfini le concept de grotesque au cinéma. Je sais bien qu'on est en plein dans un trip "jeux vidéo/welcome to the next level/here comes a new challenger/gentlemen, start your engine" mais putain non ! Le côté nawak/Snyder fout tout ce qui le branche dans un mixer et en avant la musique me tentait bien mais là c'est trop mal branlé à mon goût. Et la version de Where is my Mind qu'on entend dans le film est juste dégueulasse ! :scrogneugneu:
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369

ChouK

  • Waffou
  • Iron What ? Iron f*cking Maiden!
  • Messages: 138
Re: Sucker Punch - Alice-chan in Doomerland !
« Réponse #13, le 6 Avril 2011 à 18:37 »
Citation de Kian le 6 Avril 2011 à 18:21
Je ne vous ai pas lu mais ce film m'a l'air assez attirant !
+1, d'ailleurs je devais aller le voir ce soir mais j'avais complètement oublié que j'avais une "réunion d'intégration" dans ma boîte où je suis actuellement en train d'attendre que ça commence alors qu'ils ont déjà 5 bonnes minutes de retard  :lac:

y'a intérêt que le cocktail post réunion soit à la hauteur!
When you know that your time is close to hand, maybe then you'll begin to understand, Life down here is just a strange illusion. S. Harris

Matsya

  • Waffou
  • A vous, pour toujours...
  • Messages: 5 978