Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #60, le 10 Juin 2009 à 04:11 »Modifié le 10 Juin 2009 à 04:19 par Hiei-
Citation de FX le 9 Juin 2009 à 12:13
Citation
- faire chier la gauche (suis contente, c'est réussi)
- la gauche, la droite, le centre: je ne peux plus les voir, et je crois qu'on a touché le fond dans le ridicule politique
TU résumes parfaitement mon opinion politique du moment, je ne peux plus encadrer aucun des politiques, ils sont otus plus pourris les uns que les autres ! Je n'ai même pas voté, et je ne sais pas quand j'irai la prochaine fois, ce ne sont que langues de putes, et ils se foutent du monde.

Moi je veux Léonidas comme Président ! Ahou ahouuuuuuuuuuuu !
Ce n'est pas de cette année tu me diras que la politique est ainsi (ça ne date pas de Sarkozy) :sweatdrop:

D'ailleurs, je vais faire un peu mon rabat-joie, mais beaucoup de gens en (général) se plaignent de Sarkozy et de la droite, mais je rappelle qu'il a été élu avec un score sans appel, comme dit le proverbe, "on récolte ce que l'on seme" (ça existe même en japonais d'ailleurs, "quart d'heure culturel", "自業自得").

Je suis d'ailleurs prêt à parier que Sarkozy repassera en 2012, toujours avec un score sans appel.

J'ai bien entendu les gens de France dirent/penser, "je vote pour le moins pire" ("Tout sauf untel", "Tout sauf machin"), les gens ont-ils au moins lu le programme de Sarkozy ? (Le plus gros a bien été annoncé avant, il n'y a donc pas vraiment "d'anarque", tout comme ses "ideaux politiques", depuis qu'il était au gouvernement, il les avait clairement laissé apparaître).

Voilà pourquoi je suis partisan du "mieux vaut ne rien voter" que voter pour celui qu'on pense "le moins pire".

Ca ne change peut-être rien au final, mais au moins, je trouve qu'on peut se plaindre de façon légitime (contrairement à ceux qui ont clairement fait leur choix, puis ne l'assume pas après), et encore même dans ce cas, je trouve que se plaindre ne sert pas à grand chose, comme on dit aussi, "moins de blabla, plus d'action".

Mon message ne plairaît/plaira sûrement pas à la majorité des Français qui ont voté mais bon, chacun son avis.

Je précise quand même que je respecte les opinions politiques peu importe ce qu'elles peuvent êtres, et donc ceux qui ont voté "Sarkozy/Droite" et qui en sont satisfaits par exemple, je suis très content pour eux. (ça veut dire qu'ils ont bien voté, "voté pour ce qu'il voulait vraiment").

Et je précise aussi que mon exemple est aussi valable pour les autres parties politiques, et donc aussi pour les précédentes années, le cas "Sarkozy/Droite" n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de votes non assumés.

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 532
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #61, le 11 Juin 2009 à 18:20 »
Citation de Hiei- le 10 Juin 2009 à 04:11
D'ailleurs, je vais faire un peu mon rabat-joie, mais beaucoup de gens en (général) se plaignent de Sarkozy et de la droite, mais je rappelle qu'il a été élu avec un score sans appel, comme dit le proverbe, "on récolte ce que l'on seme" (ça existe même en japonais d'ailleurs, "quart d'heure culturel", "自業自得").

Je suis d'ailleurs prêt à parier que Sarkozy repassera en 2012, toujours avec un score sans appel.
Le score "sans appel", ça serait avec la majorité des électeurs, et non uniquement la majorité des votants. Or Sarko' n'y était pas… Et là, l'UMP est encore plus loin, puisque c'est à peine 11% du corps électoral leurs 28% des suffrages exprimés.

Après, d'ici 2012, pas mal d'eau aura coulée sous les ponts (3 ans, c'est long), et la crise pourrait bien avoir sévèrement cabossé Sarko'… Qui est aux affaires depuis 2001, ne l'oublions pas.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #62, le 11 Juin 2009 à 21:15 »
Pour le score sans appel, je parlais de la présidentielle, pas des européennes.

Les gens ont la mémoire courte, il ne faut pas l'oublier :)

Ils se diront "bon, allez, je vote encore pour le moins pire", et ensuite, reviendront encore se plaindre.

On se donne rendez-vous en 2012 pour voir, mais je ne pense pas me tromper, hélas :)

Jaxom

  • Waffou
  • Messages: 1 842
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #63, le 15 Janvier 2013 à 23:08 »
Chose assez étonnante, il semblerai que les autres pays de l'union déplore que l’état actuel du projet de défense européen ne permette pas de nous soutenir efficacement dans la nouvelle guerre qui a démarre au Mali : Des députés européens déplorent la solitude de la France

D'un autre coté, l'Islande qui il y a encore a peine 2 ans en était réduit a quémander de l'aide et a vouloir accélérer ses négociations d’entrée dans l'Union, vient de les stopper : Pourquoi l'Islande suspend ses négociations pour entrer dans l'Union européenne ?
Ah ben vi, quand les choses vont mieux, on reste de son cote et on garde ses sous pour soit, isn't it?
"Un chien, un chat et un rongeur, c'est la recette du bonheur !"

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #64, le 17 Avril 2013 à 16:24 »
Oh le beau sabordage que voilà ! Le retour des monnaies... nationales ?! Internationales :oo:
(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Nouveau : la BCE de Draghi donne pouvoir à la France de battre monnaie
Le Yéti
voyageur à domicile
Publié le 17/04/2013 à 00h54

Mais que se passe-t-il ? Voici que notre Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), vient en catimini, il y a quelques jours, de donner à un pays de la zone euro le droit de battre lui-même monnaie. Et qui plus est de façon quasi « illimitée » (le mot à la mode pour la finance internationale).
 
Mais attention, pas à Chypre, pas à la Grèce, pas à l’Espagne, pas au Portugal, pas à l’Irlande, pas à l’Italie. Non, à la France. A nous tout seuls ! Et, attention encore, pas dans n’importe quelle monnaie, pas en francs. Non, en euros sonnants et trébuchants (c’est le cas de le dire, comme on va le voir).
 
Certains observateurs avisés y ont (ironiquement) vu un signe plutôt positif. Paul Krugman, prix Nobel (forcément, un prix Nobel !) :

« La France a de nouveau sa propre monnaie. »
 
Figurez-vous, je ne suis pas prix Nobel (du moins pas encore), mais je serais presque d’accord avec l’éditorialiste nobelisé du New York Times : enfin un retour aux monnaies nationales dans l’Union européenne !

Sauf que, hum, toujours en euros, pas dans tous les pays membres... Vous seriez aspirant prix Nobel, vous vous demanderiez doctement tout ce que cela cache, n’est-ce pas ?

Les « économistes » entrent en scène
 
Eh bien, les Nouvelles économiques allemandes – Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN) – ont, elles, des idées bien plus vicieuses, bien plus perverses sur la question :

« Cette action doit empêcher qu’une banque française ne s’écroule. »
 
Les DWN indiquent qu’une banque française serait particulièrement dans le collimateur, mais sans que son nom soit officiellement indiqué. Les DWN citent trois banques françaises systémiques (BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole), avec mention particulière pour le Crédit agricole (qui a terminé l’année 2012 dans le rouge).
 
Quelques économistes de forums ont au contraire voulu y voir un camouflet... pour « les tenants de la sortie de l’euro » :

« Leur principal argument [celui des europhobes, ndlr] s’effondre : la BCE se comporte comme la BdF [Banque de France] et on peut maintenant jouer sur la monnaie sans qu’en plus cela entraine forcément une dévaluation. »
 
Bon, ok, façon très originale de voir (ces savants tout de même !). Mais donner tout pouvoir monétaire apparent à un pays membre contredit pourtant sérieusement les règlements européens. Et si une institution comme la BCE viole ainsi ses propres prérogatives, c’est qu’il y a forcément anguille tortueuse sous roche.
 
L’offense du Sud à l’Allemagne
 
Un petit péril en la demeure à propos de la défaillance prévisible d’une banque française systémique, par exemple ? Une urgence incontinente à agir séance tenante ? Et empêcher en passant l’Allemagne de mettre son nez dans le sauvetage d’un nouveau coq boiteux de cette maudite zone pour laquelle tout irait si magnifiquement bien sans toutes ces fichues emmerdes ?

C’est en tout cas ce qu’insinuent méchamment et sans détour nos DWN qui dénoncent un complot (contraint et forcé par leur triste état) des pays éclopés du Sud contre l’impuissante Allemagne :

« Il se développe en France, sous les radars, une gigantesque bulle financière. L’Allemagne doit, impuissante, assister à ce qui se produit. Le chef de la Bundesbank, Jens Weidmann, peut tenir à ce sujet des prêches dominicaux. C’est tout. Cette action montre que la fraction Sud, dans les coulisses de la BCE a déjà largement pris le contrôle sur la structure de l’Europe. »
 
Autrement dit, dans le sauve-qui-peut général, un meurtrier coup de canif vient d’être porté à l’intégrité de la monnaie unique. Mais chut, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes européens unis possible. Et qui diantre ose ici parler de fébrilité et de panique ambiantes ?

http://blogs.rue89.com/yeti-voyageur/2013/04/17/nouveau-la-bce-de-draghi-donne-pouvoir-la-france-de-battre-monnaie-230142
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 532
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #65, le 17 Avril 2013 à 17:53 »
Cet article est trop vague pour comprendre ce qui se passe réellement: Est-ce qu'il s'agit d'émission de pièces et billets, ou bien de aussi de masse monétaire dématérialisée?

Et est-ce qu'il s'agit réellement d'une émission illimitée? Quelles sont les sources de cette information?

Au-delà de l'article allemand, impossible de remonter à une source fiable. Bref, une info à vérifier, préciser et recouper.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #66, le 17 Avril 2013 à 19:37 »Modifié le 17 Avril 2013 à 20:12 par Kamen
En effet, tout cela est un peu trop abracadabrant et (en prenant le temps de le parcourir sérieusement) le blog d'une bonne foi discutable pour rester poli. Si l'on devait s'en tenir à des faits, pour peu qu'il y en ait... Krugman pense que la BCE ne lâchera pas la France (et donc fonctionnera comme si elle était son agent d'émission à domicile), du moins c'est ainsi que les marchés l'auraient compris. Toujours selon l'analyse du Nobel, qui vaut ce qu'elle vaut.
http://krugman.blogs.nytimes.com/2013/04/08/france-has-its-own-currency-again/

Voilà qui m'apprendra à poster des infos trop rapidement. Mea maxima culpa.
永遠に、あなたのモノ・・・

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 267
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #67, le 17 Avril 2013 à 21:09 »
Mouais, ça paraîtrait énorme.

Surtout que la BCE a pour unique rôle depuis qu'elle existe de lutter contre l'inflation.

Et je ne suis pas économiste, mais augmenter la masse monétaire, c'est favoriser l'inflation, non ?


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 532
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #68, le 18 Avril 2013 à 17:54 »
Citation de FinalBahamut le 17 Avril 2013 à 21:09
Et je ne suis pas économiste, mais augmenter la masse monétaire, c'est favoriser l'inflation, non ?
Oui, mais en fait, la relation semble pas linéaire (Le Japon fait tourner la planche à billets depuis plus de 20 ans, et il y a une déflation). Par contre, sur le long terme, avec la production de masse monétaire, l'inflation finit toujours par arriver, éventuellement de manière explosive et totalement incontrôlable.

C'est pour ça que les politiques dites d'assouplissement quantitatif sont extrêmement inquiétantes sur le long terme, car cette création massive de masse monétaire injectée dans les circuits financiers conduit à la création de bulles spéculatives.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 267
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #69, le 18 Avril 2013 à 19:54 »Modifié le 18 Avril 2013 à 20:08 par FinalBahamut
Exact, et c'est d'ailleurs à hurler de rire (jaune) de voir Trichet lutter coûte que coûte contre l'inflation en augmentant le taux de refinancement jusqu'à la mi-2008 alors que la FED elle arrosait de liquidité l'économie américaine depuis déjà 1 an... pour ensuite ouvrir les vannes de la BCE comme pas possible et ouvrir la porte à de futures bulles spéculatives.

Bref, moi je dis, il est temps de stopper l'indépendance totale de la BCE et de la Commission européenne à l'égard du politique (même aux states ou en Angleterre, la banque centrale n'est pas aussi indépendante), et donc du peuple. Et de mettre en place une vraie démocratie européenne.

Je préfère voir la BCE et la Commission européenne sous la pression du peuple que sous la pression, comme le cas actuellement, des lobbys et des multinationales.

Il est temps de fermer l'open-bar. On ne se rend pas compte à quel point l'union européenne est plus libérale que les pays les plus libéraux.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 378
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #70, le 18 Avril 2013 à 20:11 »
Je suis bien d'accord. La BCE ne fait rien d'utile pour l'Europe. Jamais. Elle devrait se comporter un peu plus comme la Banque Fédérale étasunienne.

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 267
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #71, le 18 Avril 2013 à 20:12 »
La FED a été hyper-réactive face à la crise des subprimes.

C'est ça les states, ils font de grosses conneries, mais ils savent réagir vite et fort, eux  :yes:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 378
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #72, le 18 Avril 2013 à 20:14 »
Ben oui c'est comme le protectionnisme lorsque nécessaire. Là ou les américains n'hésitent pas à en user et abuser nous le rejetons. C'est stupide.

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 267
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #73, le 18 Avril 2013 à 20:26 »
Faut quand même se dire que même les ricains nous supplient d'arrêter cette rigueur stupide, bête et méchante.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 7 009
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #74, le 19 Avril 2013 à 00:39 »
Le Japon fait  tres fort a ce niveau la depuis le mois dernier :

http://www.npr.org/2013/04/11/176911237/japans-big-stimulus-move-shocks-globes-market-watchers

Une grosse injection de cash, bien massive. En gros la BOJ a rachete cash une enorme quantite de bonds de dettes que detenaient les banques japonaises. Et cela va se faire de maniere progressive : 7.5 trillion Y par mois (oui, 7500 milliards de yen, soit environ 75 milliards d'euros) pendant un an. Du moins c'est ce que la BOJ vise.
Les banques vont donc recevoir ces sommes d'argent en cash en echange de leurs bonds, et cela injecte de la monnaie dans l'economie : les taux d'interets vont baisser, les entreprises vont pouvoir emprunter plus facilement, etc.

L'objectif : 2% d'inflation cette annee.

Car comme le dit MCL, cela fait 20 ans que le Japon est en deflation.

C'est une solution bien connue, et qui reporte le probleme a plus tard... Neanmoins tout le monde semble content ici : le taux de change a augmente : 1 euro = 130 yens, contre 100 l'an dernier (du coup on se fait bien niquer sur les salaires pour ceux qui comme moi n'ont aucune intention d'investir au Japon), et on est presque a 100 yen = 1 US dollar. C'etait un des objectifs de Abe quand il a fait campagne pour acceder au pouvoir en decembre dernier. L'idee est bien sur d'aider les exportations ,le nerf de la guerre economique pour un pays comme le Japon.



"Honey badger don't care"