FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 252
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #90, le 27 Mai 2014 à 15:00 »
Je reviendrai un peu plus tard sur l'aspect que tu évoques et que je trouve intéressant.

Mais rapidement : tu pars du postulat que nous avons le choix.
Sauf que c'est faux (de mon point de vue) : les deux partis qui se partagent le pouvoir au niveau européen (sociaux-démocrates et conservateurs), comme au niveau national sont d'accord entre eux sur la ligne générale néolibérale, à quelques aménagements près.
Tant Schultz que Junker, ou que Sarko et Hollande... il y a très peu de différences.

Certes Schultz a tenté durant la campagne de gauchiser un peu son discours, comme Hollande l'avait fait en 2012. Mais c'est pour mieux ensuite reprendre la ligne néolibérale jamais abandonnée parce que, voyez-vous, il n'y a pas d'autres politiques possibles.

Tu vois une différence majeure entre la politique économique de Sarkozy et d'Hollande ? Moi je n'en vois pas une seule, j'ai beau chercher une mesure économique prise par Hollande qu'aurait renié Sarkozy... je ne vois pas

Et c'est là le problème : c'est le défaut de choix, d'offre politique alternative réelle qui pose problème et qui fait que, faute de choix, les uns s'abstiennent ("ils sont d'accords entre eux, l'un ou l'autre c'est pareil, donc pas la peine que l'on se déplace") et les autres votent extrêmes ("Puisque nous n'avons pas d'alternatives, cassons tout").

Le danger pour la démocratie, ce ne sont pas les partis extrêmes, mais l'absence de choix politique.

Dis-moi pour qui je dois voter pour changer la politique néolibérale de l'UE ? Moi, je ne vois pas...

Si le choix c'est juste entre l'austérité douce et l'austérité dure, désolé, ce n'est pas pour moi un choix.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 213
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #91, le 27 Mai 2014 à 15:22 »
La session 2009 2014 a démontré que le Parlement voulait jouer le rôle de rempart contre certaines mesures néolibérales et qui, sur beaucoup de points, doivent être effectivement combattues.

Je reprends les exemples du numérique tant ils sont des cas d'école. Quand la France choisit Hadopi, le Parlement vote une résolution qui sacralise l'inverse. Quand les gouvernements et la commission sont séduits par Acta et  la fin de la neutralité, le Parlement casse la collusion Etats/multinationales.
On peut reprocher légitimement pas mal de choses à l'Europe mais il existe une base démocratique. En l'ignorant, on la délégitimise. Or le Parlement gagne en compétences depuis 30 ans.

Qu'on se comprenne bien, on a beaucoup de choses à revoir et je suis pour retoquer complètement la composition de la commission européenne et réduire les pouvoirs du Conseil européen. Car ce sont les éléments antidémocratiques qui fondent l'Europe et qui, encore aujourd'hui, ont le principal pouvoir. Mais cela peut changer si et seulement si on s'investit par le vote pour bien montrer que les citoyens ont compris l'importance de l'Europe. J'entends bien que pour toi c'est bonnet blanc et blanc bonnet mais pour moi, je vois la nette différence entre des acteurs élus démocratiquement quoiqu'individuellement contestables en France et les actions des commissaires européens.

En fait, tout est un grand malentendu, ce qu'on reproche surtout à l'Europe, ce sont les orientations définies par les Etats en catimini... Et non par les institutions fédérales qui sont démocratiques et beaucoup plus transparentes. Or en englobe le tout dans une Europe qui serait responsable de tous les maux, et c'est ce qui m'attriste.

" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

tinou

  • Waffou
  • Messages: 6 938
"Honey badger don't care"

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 402
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #93, le 28 Mai 2014 à 18:11 »
FN à 10%… Les français du Japon (comme tous les expats') qui votent comme ça sont fascinants. J'espère juste qu'ils ne votent pas comme ça…
(cliquez pour montrer/cacher)
Parcequ'ils sont entourés de trop d'étrangers.

Par contre, je vois pas le PS là-dedans… Vous les avez déjà liquidé? :mdr:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

tinou

  • Waffou
  • Messages: 6 938
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #94, le 29 Mai 2014 à 00:19 »
Je crois qu'il doit choisir de la liste "choisir notre europe" qui a fait 16.09%...

Mais oui je trouve hallucinant de savoir que 80 personnes vivant a Tokyo ont vote le Pen.
"Honey badger don't care"

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 252
Re: L'Europe : quel visage ?
« Réponse #95, le 29 Mai 2014 à 18:00 »
Flavien>>

Je dis que c'est blanc-bonnet, bonnet-blanc, effectivement.

Mais ce n'est pas un gimmick éculé que je balance comme ça comme Marine Le Pen pourrait le faire avec son UMPS, c'est quelque chose que tout le monde peut constater au quotidien, qui est de plus en plus visible.

Tiens, encore aujourd'hui (et on en parle très peu, malheureusement, alors que c'est une atteinte grave aux droits des salariés, une de plus) :
http://www.marianne.net/Rebsamen-le-Docteur-Folamour-du-ministere-du-Travail_a239121.html

Ce que je veux dire, c'est que les deux partis de gouvernement et le parti centriste sont d'accord sur la mondialisation, sur la réduction de la présence de l'état, sur la suppression des droits du salarié, sur l'austérité... la seule différence, c'est de quelle manière on va avaler la potion amère, c'est tout.

Je suis convaincu que c'est l'absence d'alternative réelle qui fait monter les extrêmes en Europe, cet unanimisme, cette pensée unique... l’absence de débat.
L'Europe... mais personne ne peut être contre l'Europe en soit.
Mais tu crois sincèrement que Victor Hugo (et son célèbre discours sur ses états-unis d'europe) serait aussi indulgent que toi avec ce machin ?

Oui tu es indulgent car tu dissocies les instances fédérales en les excusant, des instances nationales en les vilipendant... ce sont pourtant les mêmes ! Les mêmes personnes naviguent des grandes entreprises à Bruxelles, de Bruxelles aux gouvernants nationaux, des gouvernants nationaux aux grandes entreprises...
Toute possibilité d'évolution est totalement bloquée.

Ce documentaire, un classique mais qu'il est bon de ressortir régulièrement :
"Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde"

Toi tu vois un problème institutionnel, technique dans le fonction de l'UE. Moi, je pense que le problème, ce sont ceux qui tiennent le volant et pas tant le véhicule en lui-même.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 402
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…