The WormLord

  • Waffou
  • Messages: 1 024
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #360,  »
Marrant, moi qui n'avais vu que les Iron Man et alors que j'ai vu le dernier Spider-man, j'ai commencé un Marvathon pour refaire mon retard. J'ai fini le 1er Captain America hier, et je ne ressens pas ça comme une purge. Hulk est assez dispensable sans être mauvais et le reste se laisse bien regarder, même 10 ans plus tard. Alors certes il faut du temps, mais c'est faisable.

Et au pire, pour avoir fait Iron Man + Spider-man Far From Home, on comprend quand même, c'est pas du Memento hein.
Je vous sers un ver ?

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 703
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #361,  »
Citation de The WormLord le 31 Juillet à 13:47
Marrant, moi qui n'avais vu que les Iron Man et alors que j'ai vu le dernier Spider-man, j'ai commencé un Marvathon pour refaire mon retard. J'ai fini le 1er Captain America hier, et je ne ressens pas ça comme une purge. Hulk est assez dispensable sans être mauvais et le reste se laisse bien regarder, même 10 ans plus tard. Alors certes il faut du temps, mais c'est faisable.

Et au pire, pour avoir fait Iron Man + Spider-man Far From Home, on comprend quand même, c'est pas du Memento hein.
Non en effet, il y a plein de bons films et c'est vrai que ça vieillit bien. Quand je dis purge, je veux dire d'une part que c'est hyper long (plus de 20 flims de 2h30 en moyenne...) et que dans le tas, bon, il y a quand même du Hulk, Thor 2, Ant-man... Donc tout n'est pas génial.
Mais c'est certain qu'on est à mille lieux des Daredevil/Elektra d'antan :D

Quand au fait que cela se comprend, oui heureusement. En revanche si on veut vraiment tout saisir, tous les liens et toutes les causalités, c'est plus difficile. Mais ça c'est quand on veut être complétiste, je dirais.

Pas encore vu Far From Home d'ailleurs.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 763
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #362,  »
Je sors du ciné.

Avec du retard je viens de voir Joker. Bon nous avons le prochain oscar du meilleur acteur. Joachim Phoenix est spectaculaire dans son rôle.
J'avoue que j'étais un peu dubitatif lors de l'annonce de ce film. Mais au final c'est un bijou dans son histoire et sa réalisation. Et Joachim Phoenix donne toute sa splendeur à cette side Story.
Le film donne le ton sur une des création du personnage en dépeignant une ambiance noire et malsaine de la génése de ce personnage.

Nous ne tombons pas dans les clichés mais nous gardons toute la mythologie de Gotham et la génése du dark knight.

Ce film mérite tout le buzz actuel et son prix du lion d'or à venise.
You're pretty when i'm drunk.

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 423
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #363,  »
On a vu le film dimanche soir également. Way to kill the wedding mood... :mdr:

Je l'ai trouvé également très bien fichu.

Tous ne sont cependant pas de cet avis : https://www.franceinter.fr/cinema/critique-joker-de-todd-philips-joaquin-phoenix-est-il-une-catastrophe-de-caricature?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1AjUisGQthIADUm0XRqSGTQ4BR6VF2j_T6pyOY9eh3VWtBDli-NNY7twE#Echobox=1571158836
Ils ont encore tout compris les critiques parisiens. :peur:

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 533
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #364,  »
J'avoue que parler de cabotinages pour Joaquim Phoenix quand on adule Nicholson... "paye ta crédibilité".

Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 991
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #365,  »
Entre deux randonnées avec Jo, on est allé voir Joker, avec Jo donc, dans la truculente cité de Fukushima.

Joker (avec Jo, donc).

Installés confortablement avec une bière de chaque côté des accoudoirs, le film s'est déroulé tel que je l'imaginais : un festival pro-ana Joaquin Phoenix, les gros plans de rigueur, les cheveux mi-longs gras, et sans sa moustache de Her (très chouette film aussi). Option épaule déboîtée (j'ai mal vu ou?), quand même, comme illustration de la résolution de l'acteur-compétiteur dans la course à l'oscar (à venir?).

C'est beau, c'est bon, c'est bien, mais je trouve finalement sans trop de surprise : les clins d'oeil ça et là y sont, les rires y sont, Brousse est là, Alfred est là, le collier de perles est là, la ville cracra est là, tout est là.

Je n'ai pas trouvé la mise en scène d'une originalité folle non plus.

J'ai quand même adoré le costume du Joker à la fin, très belle veste et très belle couleur. Vraiment.

Et ça faisait longtemps que personnellement je n'avais pas vu un film en 1.85:1. Je me suis surpris à me dire cela pendant la projection... c'est dire à quel point le 2.39 est devenu prépondérant de Avengers et cie à Tarantino.
"Honey badger don't care"