Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Comics »

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 256
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #345,  »
De mon côté, mes dernières lectures, qui s'inscrivent notamment dans mon bingo 2020



"De bons présages" Gaiman/Pratchett : Lu après avoir vu la série sur Amazon. J'aime toujours l'écriture de Pratchett (plus que celle de Gaiman, ça c'est certain), j'aime l'humour décalé et absurde de la chose, j'aime Crowley et Aziraphale, et j'aime la modernité du propos. Un classique qu'il me fallait lire, c'est fait !


"Elle qui chevauchait les tempêtes" Martin/Tuttle
: Fantasy, sur une planète essentiellement recouverte par les océans et colonisés par les humains quelques millénaires plutôt. Deux catégories de personnes y vivent, les rampants et les Ailes. Ces derniers sont éminement respectés grâce à leurs ailes conçues dans des matériaux rescapés des premiers colons qui leur permettent de voler sur les océans et garantir le lien entre des populations dispersées sur des îles. C'est une caste à part, qui se transmet les Ailes de parents à enfants, jusqu'au jour où Marik, une jeune fille rampante adoptée et formée par un homme doté d'ailes, se voit contrainte de rendre les ailes qu'il lui a prêtés à son frère adoptif et fils légitime de l'homme en question. Marik se rebelle contre cette décision et met tout en oeuvre pour mettre fin à la tradition. Le livre raconte son combat ainsi que tous ceux qui ont suivi, toujours dans sa quête d'équité et de liberté. Honnêtement ? C'était pas mal, sans plus. Assez superficiel dans le propos, pas franchement passionnant, et pas à un seul moment je me suis sentie proche de l'héroïne. Dispensable.

"Le prince des brumes" Zafon : à la base, un livre plutôt jeunesse. qui conte, le temps d'un été, l'histoire d'une frère, d'une soeur et de leur ami, confrontés à du fantastique terrifiant. Une famille fuit les combats à Londres (nous sommes en pleine deuxième guerre mondiale) et se réfugie sur la côte, après l'achat d'une maison dont les anciens propriétaires, et leur fils, sont morts deux ans plus tôt. La maison en question ne tarde pas à se révéler quelque peu hantée, tandis que le fils découvre des statues un peu étranges et tout à fait flippantes dans un ancien cimetière à quelques dizaines de mètres. Les trois adolescents vont devoir enquêter et affronter une créature bien décidée à récupérer son dû. Je n'avais relu Zafon depuis plus d'une dizaine d'années et j'ai énormément apprécié de retrouver son style si délicat et soigné, et sa capacité de narration impeccable qui réussit à m'immerger totalement dans le récit, au point que j'ai flippé moi-même. L'histoire est très sympa également, ça se lit très agréablement, je recommande.

"La terre errante" de Liu Cixin : nouvelle SF qui narre les moyens que l'humanité met en oeuvre pour arracher la Terre à son orbite autour du soleil alors que celui-ci arrive à la fin de son existence et menace d'exploser. C'est totalement improbable, voire délirant mais comme l'auteur ne s'interdit rien, ça passe. Le récit est fait du point de vue d'un garçon, qui grandit, au fur et à mesure que la terre s'éloigne de son orbite, et qui raconte la vie sous terre, et à la surface. C'est court, avec un goût de trop peu au vu du format, mais intéressant sur le fond. Sur la forme, je ne suis pas convaincue par le style, il y a une distanciation très importante avec les personnages, donc ça ne m'a vraiment convaincue de ce point de vue. Mais l'histoire en elle-même est tellement barrée que ça vaut le coup d'y jeter un oeil.

A noter que je ne suis pas très friande des romans à thématique contemporaine, ça ne me tente pas particulièrement de lire des sujets dont on entend parler au quotidien. Pour moi, la lecture, c'est un moyen de m'évader en priorité, la seconde priorité étant la qualité de la plume.

Et sinon, j'ai en cours "les lions d'Al-Rassan" et c'est fort sympathique.