Livre de chevet, livre qui va vous achever.

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 766
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #390,  »
Eh bien en fait, je me rends compte que 1/ j'avais déjà décrit peu ou prou le même sentiment il y a quelques années et  2// tu m'avais répondu peu ou prou la même chose :mdr:

Tu mets le doigt, en effet, sur le biais principal à savoir "l'expérience personnelle" qu'on peut faire chacun de son côté d'une situation sociale donnée. Je conçois tout à fait ce biais et merci de le rappeler. En fait je pense que mon cerveau ne peut pas s'empêcher de créer un lien entre le social et le politique. Par ailleurs, la société étant composée d'individus par définition tous différents les uns des autres dans leur histoire, leur expérience de vie, leur niveau de vie, etc, je confesse avoir du mal à me convaincre qu'on puisse en tirer des généralités (surtout qu'on ne cesse de nous seriner qu'il ne faut pas généraliser dès qu'il s'agit des êtres humains XD), voire des lois. En fait, j'ai du mal à me dire qu'on puisse faire de la science avec une matière aussi mouvante, imprévisible et disons-le tout net bien souvent irrationnelle, que l'humanité.

De fait, je ne suis pas forcément d'accord pour dire que cela pourrait être la même chose dans les sciences "dures" (moins non plus, je n'aime pas ce terme mais bon). Quand je lâche mon stylo et qu'il tombe, ben... il tombe. Je ne peux pas avoir d'expérience personnelle susceptible de nuancer ce constat :D  La loi de la gravité, c'est la loi de la gravité. Certes prise dans le référentiel Terre (pas pareil à l'échelle du cosmos), mais dans un référentiel précis, c'est la seule loi qui s'applique et elle ne souffre pas de contradiction (et gnagnagna les anomalies gravimétriques, qui ne changent pas la face de la planète pour autant).

[Alors, oui, les "platistes" et autres du même genre vont en appeler à leur "expérience personnelle" pour te dire que la terre est plate ou que le soleil tourne autour (je suis sûre qu'il y en a encore pour y croire, genre au fin fond de la diagonale du vide US)]

Ceci étant, j'entends ce que tu me dis et charge à moi de me convaincre que les sociologues s'appuient comme les scientifiques sur des jeux de données validés et acquis indépendamment de toute "tendance".

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 634
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #391,  »
Citation de Alaiya le 5 Janvier à 15:39
Ceci étant, j'entends ce que tu me dis et charge à moi de me convaincre que les sociologues s'appuient comme les scientifiques sur des jeux de données validés et acquis indépendamment de toute "tendance".
Tu sais, même dans les sciences dures, la fiabilité des jeux de données est discutée. :mrgreen:
En physique le nombre de chercheurs qui se sont fait avoir par des artefacts issus de l'environnement ou des appareils de mesures doit être bien supérieur au nombre de ceux qui ont fait des découvertes majeures. :mdr:

En fait, et dans le fond c'est plutôt sain, l'esprit humain rediscute tout ce qui n'est pas immédiatement perceptible. Le problème n'est pas de rediscuter, mais bien les œillères qu'on se met en rediscutant: un platiste est obligé pour affirmer son postulat de passer outre un nombre inestimable de résultats scientifiques. Et dans ce cas, il est bien incapable d'expliquer la contradiction entre son postulat et les résultats d'expériences: il ne sait pas, il croit. Or pour remettre en cause une théorie à laquelle répondent les expériences menées, la seule méthode scientifiquement pertinente est de proposer une autre théorie qui prend en compte en compte les résultats expérimentaux… et c'est d'ailleurs comme ça que la science avance.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 367
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #392,  »Modifié
Attention, le livre en question n’est pas vraiment un essai tentant d’interpréter un seul chiffre sur 10 pages. C’est plutôt l’inverse : énormément de données (je cherche encore le côté « cherry picking ») de statistiques, de cartes, d’histogrammes, et des commentaires qui se limitent le plus souvent à la simple lecture des chiffres. Les pages de raisonnement sont plutôt là pour justifier de quelles données ils se proposent de regarder/recouper/croiser.
Politiquement, il est difficile de dire si l’auteur tente de faire passer un message, et si c’est le cas de discerner si ce message correspond à des méchantes idées « de droite ». En clair, le bouquin m’a pas donné envie de voter Zemmour ou Le Pen, ni Pécresse/Fillon, ni Macron, ni personne d’ailleurs.
A la limite, lisez cet article qui donne la tonalité générale du bouquin et en est un bon résumé de la deuxième partie du Livre III. https://www.jean-jaures.org/publication/2002-2022-les-ressorts-profonds-de-la-dynamique-frontiste/
Ou bien encore cette étude de 2021 :

https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2021/04/Focus-213-1988-2021-trente-ans-de-metamorphose-de-lelectorat-frontiste.pdf

On comprend entre autre les déterminants du vote FN : éloignement des métropoles, démantèlement des services publiques, régions périphériques non situées dans la « France triple A ».
Tout un chapitre sur les déterminants du vote Macron et de l’élection de 2022 est également intéressant j’ai trouvé.

Enfin on mesure le terrain gagné par le FN en 20 ans. Par exemple, dans les chiffres qui m’ont marqué il y a celui-ci : 7% des 18-24 ans votaient Jean-Marie en 2002 au second tour.  En 2022, 20 ans plus tard, 47% (!) des 38-44 ans (cad les 18-24 de 2002) ont voté Marine, alors que la poussée de Marine a été bien moins forte chez ceux qui avaient entre 45 et 59 ans en 2002 (passe de 18 à 29%). Les 18-24 ans de 2022 ont voté à 32% Marine, et à 52% dans la catégorie 25-34…
En gros les boomers, par ailleurs très nombreux, sont en fait plutôt une sorte de barrage à l’accès au pouvoir de MLP. Mais dans le même temps on sent bien là une jeunesse « convertie » à la « cause », et donc quand les boomers vont disparaître… bref :peur:

Mais le livre ne traite pas que de ça loin de là. Le Livre I enseigne sur les réminiscences  historiques des votes dans une sélection de régions et le Livre II présente le cadastre électoral dans certaines régions, et ce sont des données et des enseignements particulièrement intéressants, pour moi qui débarque.

Pour en revenir sur le passage de la décivilisation ( 2 page sur 543),l’auteur évoque bien le vernis civilisationnel théorisé par Elias et l’émergence de fissures dans ce dernier, pour partir liées à la sacralisation du moi.

Cela me fait faire un parallèle avec une autre lecture récente, le Japon - la face cachée de la perfection de Karyn Poupée, (c’est un essai cette fois-ci par contre) qui convoque un peu la même famille d’arguments pour expliquer les gestes d’éclatements de violence que l’on constate parfois au Japon de façon subite et de plus en plus fréquente, avec en illustration typique l’assassinat de l’ancien PM Abe. Je vous recommande également cette lecture pour comprendre les dessous de plusieurs des côtés sombres caractéristiques du pays, moins connus en dehors de l’Archipel. Je guetterai une éventuelle traduction en japonais et des commentaires que pourront en faire les principaux intéressés.


"Honey badger don't care"

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 423
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #393,  »
Citation de Alaiya le 5 Janvier à 15:39
Eh bien en fait, je me rends compte que 1/ j'avais déjà décrit peu ou prou le même sentiment il y a quelques années et  2// tu m'avais répondu peu ou prou la même chose :mdr:
Il y a quelque chose de drôlement rassurant dans ce que tu dis, sur la stabilité de nos représentations ^^

Néanmoins, cela me pose problème. Je reviens sur quoi dans le topic dédié pour ne pas surcharger ici.
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 699
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #394,  »Modifié
Allez, deux petits livres sur l'amour vraiment sympas.

Le premier de Begaudeau intitulé "l'amour", :

"François Bégaudeau a "voulu raconter l'amour tel qu'il est vécu la plupart du temps par la plupart des gens, sans crise ni événements, au gré de la vie qui passe, des printemps qui reviennent et repartent dans la mélancolie des choses". Jeanne et Jacques vont vivre 50 ans côte à côte. 50 ans, rythmés par les émissions d'Europe 1, les chansons de Richard Cocciante, le catalogue de La Redoute, France Dimanche."

=> Un vrai petit chef d'oeuvre de même pas 100 pages.
Des passages super beaux, super touchants...
Tiens, voilà comment Begaudeau amène la scène du premier baiser, tout en finesse, en discrétion :

(cliquez pour montrer/cacher)
"Joueuse, elle libère une manche pour qu'il y glisse son bras, ça les met dans une posture rigolote, ils en rajoutent exprès.
Boule [le chien] a mis du temps à remonter la balle échouée dans un fossé. Il la recrache aux pieds de son maître et attend la suite des opérations.
La balle reste inerte.
Boule grogne d'impatience.
Jacques décolle ses lèvres de celles de Jeanne pour lui dire de la fermer.
Il ramasse la balle et la lance aussi loin que possible.

Ou alors la scène où le vieux chien arrive sur sa fin, qui montre bien le style de l'auteur sans "pathos", mais pas sans émotions.

(cliquez pour montrer/cacher)
"On le retrouve qui dort dans un coin ombragé car même le soleil le peine.
Quand on le siffle pour repartir, il se remet sur pattes à contrecœur, comme un vieillard à l'orée d'une nouvelle journée de trop.
Un jour on le siffle et il ne se redresse pas

Bref, un petit bijou de tendresse sur un couple finalement... comme beaucoup d'autres.

"En amour comme dans la vie en général, on fait ce qu'on peut". Ca résume bien ce livre.
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #395,  »
Le second livre est de Nicolas Mathieu (j'en ai déjà parlé avec Connemara), "le ciel ouvert".
Un petit livre qui est un recueil de posts instagram de l'auteur dans lesquels il s'est manifestement épanché sur une histoire d'adultère.

Un aperçu :

(cliquez pour montrer/cacher)
"La vérité, c'est qu'il n'y a pas de temps retrouvé, cette lubie d'hypokhâgne, ni de résurrection possible.
Tous les livres sont des nécropoles.
Aucune phrase, aucune épithète ne me rendra cette nuit de Berlin, nos après-midi cachottiers, les douches de Baden ni l'accablant bonheur de ton cul entre mes mains

(cliquez pour montrer/cacher)
"Les réseaux remplissaient pour tout le monde cet emploi de faux-monnayeur. Chaque tweet avait son arrière-cour. Chaque paysage portait en lui la déception d'un hors-champ" 

(cliquez pour montrer/cacher)
Tu trouvais mon regard stupide et fixe.
Je faisais provision de toi. Je t'emportais en détail. Je goûtais cette plaie qui est de te savoir perdue d'avance.

(cliquez pour montrer/cacher)
Et ce n'est pas une révolution, l'adultère, vivre vite et s'enchaîner l'un à l'autre deux heures occultes avant de retrouver le fleuve des voitures et des équations sans inconnues"

"équations sans inconnues", n'est-ce pas ce monde que tentent de nous proposer Musk & cie ?
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #396,  »
Tiens, une autre lecture relativement récente, Bruno Patino et son "Submersion" (submergé par l'information).
J'avais hésité parce que bon, les livres sur "les réseaux sociaux c'est le mal bla bla", ça me fatigue.

Mais il y a quelques passages vraiment intéressants ou drôles :

Sur le problème de vivre en "mode automatique", constamment "SIRIsé" :

"La possibilité de la rencontre, la poésie de l'inattendu, la grâce du hasard transforment nos parcours.
La vie vaut par la déviation que l'imprévu provoque sur le cours normal des choses.
Le calcul de ses algorithmes nous impose des rails, nous rend prévisible.
Nous grandissons grâce à l'imprévisible.
Nous devons aussi pouvoir chercher quelque chose que jamais nous ne trouverons : cela nous permet de trouver ce que l'on ne cherchait pas."

--
J'avoue avoir bien ri sur David Vincent et les Envahisseurs,

Sur le fait que si le héros avait eu Waze, il ne se serait jamais perdu, et donc il n'y aurait jamais eu de série.
(ce qui n'eut peut-être pas été un mal, en l'espèce ^^)


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 10 042
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 766
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #398,  »
Citation de RoiLion.Thom le 9 Avril à 17:07
Moi je redécouvre les Annales de la compagnie noire, quinze ans après.

Eh ben c'est toujours aussi waouh !
Oh, ça fait très longtemps pour moi aussi, tu me donnes envie de me replonger dedans, tiens ! ^^


De mon côté, je viens de m'offrir ça : https://www.amazon.fr/Metal-Diabolus-Musica-Corentin-CHARBONNIER/dp/2324034999/ref=monarch_sidesheet

A défaut de pouvoir aller à l'expo qui se tient à Paris, je pourrais encore mieux en profiter tranquillement dans mon canapé.


Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 780
Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
« Réponse #399,  »
J'avais commencé la brique sur Robert Openheimer... j'ai calé pendant ses années étudiantes.

C'est une biographie plutôt linéaire et la première partie, difficile à passer n'est pas du tout passionnante. Cela rend d'autant plus admirable le travail fait par Nolan pour en faire le film formilable qu'on a connu.

A reprendre lors des éventuelles longues journées pluvieuses islandaises :o
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o