Potes 'n' Roll !

La Fontaine => Livres & BD => Discussion démarrée par: Flavien le 8 Août 2005 à 02:13

Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 8 Août 2005 à 02:13
En ce moment, je lis... Ou plutôt j'essaie de lire un essai de Paul Ricoeur, "la mémoire, l'histoire, l'oubli" paru dans les ed. du Seuil. Je ne vous cache pas que je comprends à peine la moitié de ce qu'il raconte... Et c'est bien la première fois de ma vie que j'ai en permanence un dictionnaire avec moi !  :sweatdrop:
Ce bouquin est censé bien me préparer pour mon boulot la semaine prochaine. Enfin... Cet ouvrage philosophique m'est, pour l'instant, un sacré instant. Ricoeur tente d'expliquer la mémoire à travers le temps... Et sa définition... On se perd donc dans des considérations subtiles et des remarques toujours plus perverses. Dur, dur :P
/mevient d'ailleurs d'apprendre le mot "aporie".

Ah oui, évidemment, ce topic servira pour vos livres de chevet...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Khiryu le 8 Août 2005 à 02:23
Alors désolé de casser ce moment de culture mais moi en pleine vacances avant de dormir je ne fais que rattraper mon retard en manga et dernièrement comics (une tonne de retard). En période de cours j'ai pas eu le temps de tout lire alors j'en englouti des tas. Et vers la fin du mois ca ne me ferait pas de mal de relire "La Course au mouton sauvage" d'Haruki Murakami pour mon exam mais peu de chance (enfin sure même) que je le fasse :sweatdrop:.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 8 Août 2005 à 02:25
Euh lol.
J'espérais bien justement qu'il y ait de tout !

Et crois moi que dans 4/5 mon livre de chevet est une BD !
 :mdr:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 8 Août 2005 à 04:09
Mes livres de chevet actuels :

Citoyen du monde de Carlos Goshn
Maudit Manege de Philippe Djian
Tokyo c'est finit de je sais plus qui

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Amnounet le 8 Août 2005 à 07:19
Citation de tinou le 8 Août 2005 à 04:09
Tokyo c'est finit de je sais plus qui
Hervé Vilard ?  :peur:

Il faut sérieusement que je songe à lire Da Vinci Code et relire la Belgariade .... cela fait longtemps ...  :)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 8 Août 2005 à 08:56
"Le Faucheur" de T. Pratchett :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ness le 8 Août 2005 à 09:38
en ce qui me concerne :

* Les 10 jours qui ont sauvés l'Occident
* La Leçon d'Equitation

* Ness qui n'a entendu aucun de ses 2 réveils ce matin, et s'est donc péniblement levée à 8h50 au lieu de 7h.....  et est bien évidemment arrivée en retard au boulot    :sweatdrop:   :sweatdrop:   :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 8 Août 2005 à 10:15
Les larmes du Diable : Quand il est question d'un feu brûlant sur l'eau capable de terrasser n'importe quel adversaire... Un avocat bossu dans le Londres des années 1540 enquête sur la nature de cette arme diabolique. Mieux que Cadfael mais moins que Frère Sean dans le Nom de la Rose... cela reste néanmoins très prenant même si on découvre aisément la nature du feu à la 63ème page (en fait, dès le moment où Lord Cromweel explique les propriétés dudit feu). Auteur : Sansom ; Editeur : Belfond ; Prix : 21€

La fille aux ciseaus : roman colombien sur fond de coke et de fracture sociale... délicieusement poisseux.

Un essai ethnologique sur l'évolution de notre regard en société.

Une anthologie sur les meilleurs morceaux littéraires depuis la fin du Moyen-Âge qui traite de la flagellation et de la fessée. Aux éditions La musardine (forcément !)

Comics (Midnight Nation)

Manga (Spiral, Tomié, les sorties de fin juillet et celle de l'après 15 août)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 8 Août 2005 à 10:16
Citation
Une anthologie sur les meilleurs morceaux littéraires depuis la fin du Moyen-Âge qui traite de la flagellation et de la fessée. Aux éditions La musardine (forcément !)
:roule: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr:

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 8 Août 2005 à 11:42
Oh, Strangler lit du Ricoeur dans le texte. C'est chaud, hein? Mais bon, ce brave homme fait partie des auteurs incourtounables a Sciences Po, donc je me suis enfile quelques morceaux choisis. A propos de la memoire, une fois decortiquee et traduite en francais courant, la these de Ricoeur est tres comprehensible. Personnellement, un auteur qui me donne envie de vomir et me file la migraine, c'est (et de loin!!!) Bourdieu. Quelle pedanterie, quel etalage vulgaire d'expressions sans saveurs, tout juste bonnes a donner a propager les cephalees chez ses lecteurs (et puis, c'est du genre "tout ca pour ca!!"). J'ai bien des auteurs du meme genre que Ricoeur a conseiller, qui seraient plus "abordables" (comprendre, plus lisibles), mais je ne sais pas exactement ce que tu cherches...
Sinon, mes lectures du moment : "Les Chants de Maldoror", Lautreamont (of course!) ; "Les Fleurs du Mal", Baudelaire (je les relis une fois encore, je ne sais plus a combien de fois j'en suis) ; "Colonizing Sex", Fruhstuck (ca, c'est pour le boulot, les politiques de la sexualite au Japon), divers ouvrages de grammaire japonaise pour passer des concours (nota : j'ai toujours mon dico pour ceux que ca interesse!), et le mook de SVC Chaos. Comment ca, ce n'est pas un livre? :sweatdrop: Et des que j'ai termine Maldoror, je m'offre "Melmoth", de Mathurin. Enjoy!
(Damien, j'ai l'anthologie des romans libertins aux editions Bouquins. Ca t'interesse? "Le Sultan Misapouf" est une perle!)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Frag le 8 Août 2005 à 13:00
Pour le moment, je lis Olympos de Dan Simmons dans le train et The Wind in the Willows de Kenneth Grahame le soir avant de m'endormir.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Mister_R_Ouf le 8 Août 2005 à 13:50
Mono-maniaque powered, vous verrez que je suis très "centré" comme garçon au niveau de mes lectures du moment :


Après ça, j'attaque les romans de Sir Arthur Conan Doyle parlant de Sherlock Holmes avec "Une étude en rouge" et "Le signe des Quatre". :niark:

C'est ce que j'aime dans les romans ou nouvelles japonais du siècle dernier; ils ont souvent (presque toujours finalement) été écrit pour paraître en feuilleton dans des grands quotidiens nationaux chaque semaine, ce qui rend leur lecture par morceau très facile et agréable. Pratique quand on a pas forcément beaucoup de temps :).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 8 Août 2005 à 15:27
Citation de Kamen le 8 Août 2005 à 11:42
Oh, Strangler lit du Ricoeur dans le texte. C'est chaud, hein? Mais bon, ce brave homme fait partie des auteurs incourtounables a Sciences Po, donc je me suis enfile quelques morceaux choisis. A propos de la memoire, une fois decortiquee et traduite en francais courant, la these de Ricoeur est tres comprehensible. Personnellement, un auteur qui me donne envie de vomir et me file la migraine, c'est (et de loin!!!) Bourdieu. Quelle pedanterie, quel etalage vulgaire d'expressions sans saveurs, tout juste bonnes a donner a propager les cephalees chez ses lecteurs (et puis, c'est du genre "tout ca pour ca!!"). J'ai bien des auteurs du meme genre que Ricoeur a conseiller, qui seraient plus "abordables" (comprendre, plus lisibles), mais je ne sais pas exactement ce que tu cherches...
Sinon, mes lectures du moment : "Les Chants de Maldoror", Lautreamont (of course!) ; "Les Fleurs du Mal", Baudelaire (je les relis une fois encore, je ne sais plus a combien de fois j'en suis) ; "Colonizing Sex", Fruhstuck (ca, c'est pour le boulot, les politiques de la sexualite au Japon), divers ouvrages de grammaire japonaise pour passer des concours (nota : j'ai toujours mon dico pour ceux que ca interesse!), et le mook de SVC Chaos. Comment ca, ce n'est pas un livre? :sweatdrop: Et des que j'ai termine Maldoror, je m'offre "Melmoth", de Mathurin. Enjoy!
(Damien, j'ai l'anthologie des romans libertins aux editions Bouquins. Ca t'interesse? "Le Sultan Misapouf" est une perle!)
Je vais travailler dans un musée pour deux semaines et je devrais participer à l'élaboration d'un papier, d'une réflexion sur la Mémoire, sur la volonté du souvenir en apportant des éléments ou des critiques. (ce musée évoque la résistance et la vie en France sous l'Occupation). Le directeur du musée m'a fourni cet ouvrage car j'avais demandé justement de quoi me donner de la matière (et non arriver en touriste).

 C'est vrai que ce qu'il dit reste très intéressant. Ce qui m'embête, c'est que je suis confronté à un vocabulaire totalement décontenançant... Il est purement philosophique alors il y a trois mots grecs par page, et des expressions des plus littéraires (héristique, aporie, herméneutique (cellel là, je connaissais déjà)...).
  En tous cas, c'est au moins très intéressant et surtout l'auteur semble très serein. C'est assez étrange de "ressentir" autant.

 Les Fleurs du mal ? Oh que oui, mon livre de chevet à Limoges (et faudrait que je récupère "Paroles")...
 
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 8 Août 2005 à 17:17
Je vois le genre... Ricoeur a ecrit sur la memoire, le probleme des symboles, notamment les monuments aux morts. J'ai eu tout un chapitre sur les symboles cette annee... Si ca t'interesse, je te conseille le manuel de sociologie politique de Philippe Braud, qui contient un excellent chapitre tres abordable (plein de termes techniques encore, mais c'est un ouvrage "special etudiants") sur la memoire, avec des conseils de lecture. Si tu ne peux pas mettre la main dessus (et comme je crois que tu n'habites pas a cote), je peux m'arranger pour tu obtiennes les passages appropries :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 8 Août 2005 à 17:56
Citation
d'une réflexion sur la Mémoire
Même si le personnage est détestable : "La mort de l'image" de Régis Debray (Folio)... des passages chiants mais des idées très justes concernant la naissance de l'image par la mort et son aspect nostalgique... des théories qui donnent de pousser la réflexion plus loin...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 8 Août 2005 à 18:43
Pinte de Leffe... ?
Après 500 mess ?
Je veux !
Je veux !

Sinon, merci Kamen et Damien pour vos conseils, ceci dit, je vais avoir du mal à lire et assimiler cet ouvrage en une semaine (600 pages, très dense) donc je vais d'abord essayer de me concentrer par celui là... Et peut être après, pendant que je bosserai, j'utiliserais vos indications (le musée ayant une belle bibliothèque).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: ZetaPlus le 12 Août 2005 à 02:02
J'ai récemment découvert un site web qui répertoriait pas mal d'uchronie : La Porte des Mondes(http://www.noosfere.com/heberg/mota/introduction.htm) (vous y pêcherez d'ailleurs la définition d'uchronie).
Ayant parcouru le site de long en large, je me suis fait une fringale de romans de SF, que je commence à lire petit à petit ce que j'ai acheté (une dizaine de romans).
A commencer par Les oranges de Yalta(http://www.noosfere.com/heberg/mota/saudray-oranges.htm). Pour l'instant, j'en suis qu'à la page 60 et je m'amuse comme un petit fou.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 12 Août 2005 à 10:01
C'est marrant les uchronies, ouais :)

Un jour, je m'en taperai plein... Quand j'aurai le temps... Genre quand je serai mort :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 16 Août 2005 à 15:02
Moi en ce moment j'essaie de terminer le "Da Vinci Code", de D. Brown, mais je trouve que si le bouquin commencait bien, le recit perd de son souffle par la suite (pas demain la veille que je mette a "Anges et Demons"). Sinon, ce n'est pas un bouquin, mais c'est tout de meme interessant: le hors-serie de Courrier International sur la Chine et les "nouveaux chinois" (ca me change du Japon, des japonais et des tremblements de terre  :wacko:).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ménélas le 18 Août 2005 à 12:18
Pour ma part, j'ai adoré Da Vinci Code. Je l'ai lu sans préjugés, avant la méga vague. J'ai été pris dès le début du roman, et ce jusqu'à ce que les héros arrivent en Angleterre. Après, j'avoue que j'ai été un peu décu du final, qui s'essoufflait par rapport au rythme du début et de ses révélations.
Néanmoins, je trouve que c'est le premier bouquin grand public qui remet en cause les bases et le fondemments de la réligion catholique. Après quelques mois, on parvient à prendre du recul, surtout après que plusieurs spécialistes aient consciencieusement démonté le bouquin  :niark: , mais sur le coup, c'est très très fort.

Sinon, j'ai lu récemment le bouquin de Romain Sardou "Pardonnez vos offenses" et je vous le conseille. C'est toujours sur le thème de la manipulation par l'Eglise, mais là pour le coup ca ne s'essouffle pas du tout à la fin, ladite fin n'étant d'ailleurs pas du tout conventionnelle.  :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Nico le 23 Août 2005 à 10:38
J'ai adoré Da Vinci code et comme Ménélas, c'est vrai que la fin fait un peu  baclée sur le plan du rythme.  a semble corrigé dans "anges et Démons" que je viens de lire et que j'ai également adoré :)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 23 Août 2005 à 17:07
Citation de Ex-Floodeur le 23 Août 2005 à 10:38
J'ai adoré Da Vinci code et comme Ménélas, c'est vrai que la fin fait un peu  baclée sur le plan du rythme.  a semble corrigé dans "anges et Démons" que je viens de lire et que j'ai également adoré :)
Nan, en fait, c'est Dan Brown qui s'est loupé dans le DVC, ce dernier ayant été écrit après "anges et démons"... ;)
Suis d'accord avec l'avis général concernant la fin: aseez facile à anticiper et je m'attendais à un truc de ce genre...

(cliquez pour montrer/cacher)
Finalement, pas de révélations fracassantes et ça relève plus de la quête initiatique, du moins à mon goût (j'ai rien contre les quêtes initiatiques mais je m'attendais à un truc plus... "à tomber sur le cul", en fait!)

PS: désolée, le truc de ex floodeur pour le spoil, je ne l'ai pas retenu... :harhar:

EDIT de KiaN : j'ai edité pour mettre la bonne balise.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Nico le 23 Août 2005 à 17:14
la balise de spoil c'est avec la balise code en fait :)

Sinon, merci de l'information, je cherchais justement à savoir quand DVC a été écrit par rapport à ange et démons .
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 26 Août 2005 à 22:28
Je vais essayer de recommencer a lire, je commence aujourd'hui par du Werber "les fourmis", dont on m'a dit le plus grand bien. Ca fait peut etre huit ans que je n'ai pas lu par plaisir.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ness le 27 Août 2005 à 01:14
pour le moment, je suis en pleine crise de boulimie Stephen-King-iesque

lundi : Salem
mardi : Rêves & Cauchemards
mercredi : idem
jeudi : Désolation
ce soir : idem.....   

en prévision :
samedi : La Part des Ténèbres
dimanche : Bazaar
lundi : idem....
mardi : ça (3volumes, ça devrait m'occuper quelques temps)  :sweatdrop:

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 29 Août 2005 à 09:35
Trouvé à l'abandon sur un banc en rentrant de chez moi.

(http://img397.imageshack.us/img397/9761/moisporus3cp.th.jpg)(http://img397.imageshack.us/my.php?image=moisporus3cp.jpg)

Simplicité de lecture déconcertante. Je l'aurais terminé demain matin.

Le récit d'un jeune esclave putain dès l'âge de 8 ans qui devient galle à 15 ans (jeune eunuque) au service du Temple de Cybèle à Rome puis le mignon favori de Néron à 19 ans.

Du sang, de la jalousie, de la trahison et quelques orgies. Rendu du contexte historique intéressant et sérieux.

Récit 100% "pédophile" sans omettre qu'à l'époque, on s'intéressait plus aux jeunes garçons (même castrés) qu'aux filles...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 29 Août 2005 à 09:59
Hmmm... interessant!  :mrgreen:

J'adore les recits pedophiles  :peur:

Ca me rappelle Nobody knows : j'ai un ami qui etait alle le voir (au Japon). Son voisin de droite (non PLD) se masturbait quand la petite fille est tombee de l'echelle...  :oh:


Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 29 Août 2005 à 10:41
On a le droit à un moment à un viol collectif du héros par des Gaulois... le peu de description post-sodo est suffisant pour comprendre que Sporus ne voulait plus qu'une chose après cet événement : mourrir pour ne plus souffrir. Néron est décrit comme un gros porc qui adore les jeunes et se fichent éperdument des filles. Il se croit doué d'un organe vocal hors du commun et cherche à faire suicider en douce ceux qui l'empêchent d'avancer.

Sinon c'est sympa à lire et il y a un air candy quand le héros crache aux visages des autres qu'il accepte pas qu'untel sorte avec tel autre alors qu'il est amoureux de lui ect... sans compter qu'il passe de l'esclave à l'affranchisseur d'esclave, ce qui est amusant...

Pour l'instant (les trois-quarts du livre), la femme est à loin dans l'arrière-plan et seules comptent les relations platoniques ou homosexuelles masculines (pour ne pas dire adolescentes/adultes vieux et parfois puants)

Plutôt atteint le gus du cinéma (j'ai pas encore vu ce film)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Atlas le 29 Août 2005 à 19:12
Dans le genre "policier qui ne laisse rien au hasard et qui explique tout en détail", j'ai fini la semaine dernière le dernier Michael Conelly, Deuil Interdit, je le conseille à tous les bons fans de roman policier. Je ne saurais que trop conseiller également dans la même thématique les romans de Fred Vargas, plein d'humour et habilement écrits et menés.  :rolleyes:

Dans le genre "SF" (je le mets entre parenthèses parse que ce n'est pas que ça), l'incontournable Pierre Bordage (Cocorico ! :D) m'a vraiment captivé avec beaucoup de ses romans, dont la trilogie Les Guerriers du Silence et Les Fables de L'humpur, entre autres. (tout ça aux éditions J'ai Lu).

Enfin, ne pas passer à côté des deux bijoux de Caleb Carr, L'aliéniste et L'Ange des Ténèbres, si vous aimez l'immersion dans l'Amérique du début du XX° siècle et les ambiances d'enquêtes glauques mais captivantes. Suspens intense !  :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 30 Août 2005 à 12:25
Citation de tinou le 29 Août 2005 à 09:59
J'adore les recits pedophiles  :peur:
On a un problème de regard dans notre société. Sous les Romains, c'était humain. Sous nous, c'est horrible. Ensuite se cale dessus des interprétations liées aux croyances de l'époque et à l'idée que l'on se faisait de l'adolescence...

Si tu arrives à mettre la main dessus, il existe un roman censuré, "Rose bobon" qui parle du quotidien d'un pédophile.

Si dans Sporus, on nous épargne les descriptions des relations, il semblerait qu'il n'en soit rien dans ce bouquin, publié fin 2003 ou début 2004. Interdit à la vente rapidement.

Je le finis ce soir dans le train. La fin me semble conventionnelle mais bon, ça reste amusant et original à lire pour s'immiscer dans les tréfonds sordides des banquets romains...

EDIT = J'ai terminé les deux derniers chapitres et l'épilogue. Les dernières lignes offrent une belle surprise et tend à montrer combien certains empereurs romains n'avaient pas forcément le sang noble pour accéder au trône... On trouve un glossaire et une bibliographie sympathique sur l'histoire de Rome sous Néron, les belles lettres, les modes de vie, la religion, les arts, la sexualité, l'adolescence et la transexuallité sous l'Empire...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 13 Septembre 2005 à 15:27
Citation de Megara le 16 Août 2005 à 15:02
Moi en ce moment j'essaie de terminer le "Da Vinci Code", de D. Brown, mais je trouve que si le bouquin commencait bien, le recit perd de son souffle par la suite (pas demain la veille que je mette a "Anges et Demons"). Sinon, ce n'est pas un bouquin, mais c'est tout de meme interessant: le hors-serie de Courrier International sur la Chine et les "nouveaux chinois" (ca me change du Japon, des japonais et des tremblements de terre  :wacko:).
Desolee de me citer moi-meme, mais j'ai finalement fini le DVC. En fait l'avant fin (course poursuite dans Londres) ne me derange pas, et je la trouve marrante meme, jusqu'au moment ou... je decouvre qui est le Maitre. Et la, je me suis dit: "Non! La il met un peu tout en l'air, Dan Brown". Il a voulu en faire trop, et cela nuit quand meme a l'ultime chapitre...
C'est vrai, j'etais arrivee a accepter ses enigmes plus que tirees par les cheveux :wacko:, mais que les heros arrivent toujours a dechiffrer, et a son decoupage de chapitres, qui fait que ce roman tient beaucoup du synopsys de film, et tient le lecteur en haleine avec brio. Certes la fin retombe a plat, mais de nos jours, j'ai un peu l'impression que c'est la regle, en matiere de romans, comme de films.
Finalement, je vais lire "Anges et Demons"; selon quelques uns qui l'ont lu dans mon entourage, c'est pas mal, voir meilleur que le DVC... :mouais:

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:32
Citation
Certes la fin retombe a plat, mais de nos jours, j'ai un peu l'impression que c'est la regle, en matiere de romans, comme de films.
Personnellement, j'ai trouvé que c'était tellement plat... que ça en devenait creux. Le coup de la quête initiatique hein... Beau concept, je ne le nie pas, mais l'auteur nous fait un tel pataquès pendant tout le livre, qu'on s'attend forcément à la révélation du sicèle! ben nan, même pas...
Bon, enfin, à voir pour le film. Je me demande néanmoins comment la fin va être retranscrite dans le film. Du coup, je vais faire une expérience et vais aller voir le film avec mon mari, qui lui n'a pas lu le livre, histoire de voir comment il comprendra la fin.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 13 Septembre 2005 à 15:38
Citation de Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:32
Citation
Certes la fin retombe a plat, mais de nos jours, j'ai un peu l'impression que c'est la regle, en matiere de romans, comme de films.
Personnellement, j'ai trouvé que c'était tellement plat... que ça en devenait creux. Le coup de la quête initiatique hein... Beau concept, je ne le nie pas, mais l'auteur nous fait un tel pataquès pendant tout le livre, qu'on s'attend forcément à la révélation du sicèle!
Oui mais la, tu ne peux pas en vouloir a Dan Brown... Le mythe du Graal a toujours ete associe a une quete initiatique...
Mais ce qui me fais rire, c'est sa facon de reinterpreter l'histoire (et surtout celle des  :mdr2: templiers ... Bon, j'en rajoute pas, car Al' et moi ont a une source d'info en commun), et de voir des symboles partout... En fait, Brown n'a pas su "doser", a mon humble avis, et il aurait du insister un peu moins sur certains aspects pour justement leur donner plus de force...
Bref, parfois il est un peu lourd avec ses symboliques...  :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 13 Septembre 2005 à 15:57
J'ai recemment lu Plateforme de Michel Houellebecq. Je n'ai rien lu sur son auteur que je ne connais que de nom ou sur ce ou ses livres et ne connait donc pas du tout le bonhomme. Le livre se lit facilement et est plutot sympa, bien que sa fin soit anticipable avant les 2/3 du livre. Le livre traite essentiellement du tourisme, milieu dans lequel j'ai travaillé pendant 2 ans, et le représente très réalistement avec les vraies clubs, tour opérateurs ou agences et dépeint plutot pas mal ce petit monde fait de clubs et de tours, enfin jusqu'à la moitier du libre, car ça devient par la suite un peu plus farfelu.En tout cas ça m'a fait rire de le voir écrire ce que j'ai pensé maintes fois dans ce milieu.

Ce qu'en dit Amazon :
Citation
De l'exotisme et du pittoresque, du sexe et du fanatisme, tels sont les ingrédients (torrides et subversifs) de Plateforme, dernier roman de Michel Houellebecq, probablement l'écrivain le plus controversé aujourd'hui… Michel est un employé du ministère de la Culture. Il vit simplement, au rythme des feuilletons et des jeux télé, des peep shows au sortir du boulot, des purées Mousline dégluties machinalement… À la mort de son père, "un vieux con", il se décide pour un séjour en Thaïlande, en "voyage organisé" sous la houlette de Nouvelles Frontières. Accompagné par une galerie de "beaufs", armés du Guide du routard, le narrateur visite les sites touristiques de Bangkok à Surat Thani, de Patong Beach à Koh Phi Phi, se livre au plaisir du body massage, quête les bars à putes, se lie avec Valérie. Ensemble, ils voyageront à Cuba, multipliant les expériences sexuelles, ici et là…

Cinglant et drôle, rarement avare d'outrances (sexuelles), observateur attentif, sarcastique même, l'écrivain ne rate rien de son époque. Fable sur les voyages organisés, regard sur le tourisme sexuel et le "déploiement du monde", Plateforme aurait pu n'être qu'un exercice littéraire de dénonciation mise en scène par une sensibilité exacerbée. Si le texte connaît des longueurs, c'est aussi le juste portrait d'une société moyenne, peuplée d'individus moyens, parfois médiocres, avec ses paradis et ses enfers. --Céline Darner
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:58
Citation
il aurait du insister un peu moins sur certains aspects pour justement leur donner plus de force...
Et histoire de laisser le lecteur interpréter lui-même certains points. J'ai toujours eu une sainte horreur quand je lis un roman qu'on me donne en sus la recette pour savoir dans quel sens le lire... :mrgreen:
Citation
Bref, parfois il est un peu lourd avec ses symboliques...
Le problème c'est que son héros est un expert universellement, mondialement connu pour ses compétences en symbolo(-lo?)gie. Forcément, un éminent spécialiste comme ça, ça voit de symboles partout... :sweatdrop: (même quand il n'y en a guère, d'où le côté un peu tiré par les cheveux que tu signales, à bon escient d'ailleurs).

EDIT pour Kian: Houellebecq, j'ai lu "les particules élémentaires". C'est du grand n'importe quoi. Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé, le côté pseudo-philosophique du livre étant pour moi un simple prétexte aux délires maniaco-sexuels de l'auteur. Gerbant et surtout, inutile.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 13 Septembre 2005 à 16:05
Citation de Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:58
EDIT pour Kian: Houellebecq, j'ai lu "les particules élémentaires". C'est du grand n'importe quoi. Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé, le côté pseudo-philosophique du livre étant pour moi un simple prétexte aux délires maniaco-sexuels de l'auteur. Gerbant et surtout, inutile.
Vu le texte que j'ai lu, je crois que ton point de vue est aisément justifiable bien qu'on puisse apprécier son style un peu spécial.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 13 Septembre 2005 à 16:08
Citation de KiaN le 13 Septembre 2005 à 16:05
Citation de Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:58
EDIT pour Kian: Houellebecq, j'ai lu "les particules élémentaires". C'est du grand n'importe quoi. Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé, le côté pseudo-philosophique du livre étant pour moi un simple prétexte aux délires maniaco-sexuels de l'auteur. Gerbant et surtout, inutile.
Vu le texte que j'ai lu, je crois que ton point de vue est aisément justifiable bien qu'on puisse apprécier son style un peu spécial.
Oui, le style est spécial mais on peut effectivement aimer (si je suis arrivée jusqu'au bout, c'est que ça se laissait lire, du moins pour moi); non, c'est vraiment le fond qui m'a "emmerdée". C'est malsain mais je ne peux m'empêcher de déceler une certaine jubilation de l'auteur derrière tout ça. Le type pas clair en somme...
(je précise que ce bouquin était de plus un cadeau d'anniversaire...  :mrgreen:)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 13 Septembre 2005 à 16:12
Ah ben à travers Plateforme, tu aurais surement confirmation que l'auteur n'est pas claire. Faudra que je songe à lire Les particules élémentaires mais j'ai déjà Marcovaldo d' Italo Calvino qu'on m'a prêté à lire dans l'immédiat. En plus, j'ai toujours pas lu les pitreries de Dan Brown ... (j'ai Angels & Demons et Da Vinci Code en vrac chez moi en VO)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 13 Septembre 2005 à 16:17
Citation de Alaiya le 13 Septembre 2005 à 15:58
Le problème c'est que son héros est un expert universellement, mondialement connu pour ses compétences en symbolo(-lo?)gie. Forcément, un éminent spécialiste comme ça, ça voit de symboles partout... :sweatdrop: (même quand il n'y en a guère, d'où le côté un peu tiré par les cheveux que tu signales, à bon escient d'ailleurs).
Oui, mais le sumum aurait ete pour Brown de citer habilement le corpus des symboles qui allaient se retrouver par la suite, de les rappeler un nombre raisonnable de fois... Et ensuite laisser le lecteur se rappeler que... "La rose... Mais oui..". Se mettre dans la peau du symbologue(giste?... Arf, je ne sais meme pas si cela existe, cette discipline  :mrgreen:)

Bref Dan Brown est un tres bon ecrivain a mon sens, mais il pourait etre excellent si il se debarrasse de sa manie des repetitions.
Mais bon, je vais attendre d'avoir lu "Anges et Demons" avant de me faire une opinion plus precise.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 13 Septembre 2005 à 16:35
Les gens autour de moi me disent qu'il écrit mal et sont nombreux à déscendre ses livres. Je me ferais moi-même un avis après l'avoir lu, mais on conviendra je pense au final que le tapage médiatique autour de ce livre était totalement ridicule et déraisonnable.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 13 Septembre 2005 à 16:39
Citation
Les gens autour de moi me disent qu'il écrit mal et sont nombreux à déscendre ses livres.
Perso, je ne trouve pas qu'il écrive mal.  Du tout. C'est plus la construction du bouquin qui est à remettre en cause.
Citation
je pense au final que le tapage médiatique autour de ce livre était totalement ridicule et déraisonnable.
Entièrement d'accord, je pense que d'autres s'en sont aperçus, d'ailleurs... (on verra ce que ça donnera avec l'adaptation de Ron Howard)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 13 Septembre 2005 à 16:44
Citation de KiaN le 13 Septembre 2005 à 16:35
Les gens autour de moi me disent qu'il écrit mal et sont nombreux à déscendre ses livres. Je me ferais moi-même un avis après l'avoir lu, mais on conviendra je pense au final que le tapage médiatique autour de ce livre était totalement ridicule et déraisonnable.
Je pense qu'il ecrit bien, dans le sens qu'il sait mettre les lecteurs en haleine...
Par contre son style est special, et comme je le disais plus haut, correspondrait plus a un synopsys de film. Ce n'est pas litteraire, il y a un rythme tres rapide et qui tient, a mon sens, plus du style "policier" que d'autres choses. Quand au decoupage des chapitres, certains ne font que deux pages, ce qui ne peut pas plaire a tout le monde (A mon avis, Dan Brown a du penser a ses millions de lecteurs potentiels, qui, comme moi, prennent les transports en commun. 1 chapitre = 1 a 2 stations... Il est malin! :niark:).
Mais je te recommande toutefois la lecture du DVC... Histoire d'en discuter plus tard...  :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Octobre 2005 à 10:23
Après avoir achevé une partie de ma rentrée littéraire (Lélu l'absurde bobo néo-dada, Houellebecq la baudruche gonflante, Page le poète satirique de notre mal-être), j'ai finalement succombé à la tentation et ait commencé DVC lundi soir. J'ne suis au chapitre 30 (dix par soir au lit). Par contre je ne l'ai pas acheté (des millions de gens le font pour nous) et l'ai emprunté à une copine du Louvre (j'insiste) qui ne cessait de me tancer qu'en tant qu'ex-louvresque, je me devais de le lire aussi.

Avant de donner mon avis :
Citation
symbologue(giste?...
Iconologue et sémiologue me semblent plus appropriés. Il existe d'autres termes mais ils ne me viennent plus à l'esprit

POur le moment, ça me va : les théories avancées sont bien fichues, l'action distillée en deux phases (Louvre et Silas_qui me rappelle une série des années 80 plutôt chialante_)

Pour le Caravage = à coup sur, c'est la diseuse de Bonne aventure
Pour Saunier = il en avait dans la caboche pour écrire beaucoup en peu de mots !
Pour la pyramide = 666 ? Mais bien sur ...
Pour le bureau de Saunier = Il a l'air proche de la salle des Etats, ce qui me parâit totalement invraisemblable
Pour Vinci = Et pourquoi pas ? ça colle assez bien (pour l'instant)
Pour les symboles = celle du pentacle et de PHI sont bien expliquées (c'est pour le grand public ce bouquin et non pour l'Académie des Sciences)
Pour les personnages = mouaifff... Langdon n'est pas Indiana Jones et Sophie me donne l'impression d'être collante. Fache est un emmerdeur qui surjoue son rôle, c'est gavant. Collet risque d'avoir un bon rôle, vu sa discrète implication dans la trame du départ.
Pour saint Sulpice = J'irais faire un tour et regarder les gens chercher la ligne :mdr:
Pour le côté secte et co = Il fallait bien sortir du mélodrame maçonnique si l'on veut vendre quelque chose...

Donc ça me plaît bien :)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2005 à 11:59
Citation de Damien le 6 Octobre 2005 à 10:23
Donc ça me plaît bien :)

D's©
Hérétique !!!


Moi je suis dans Masquarade, toujours de Pratchett :D

Mais comme j'ai eu des sous, je me suis replongé dans mon péché mignon : 80 € en BD... Si c'est pas déséspérant !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Octobre 2005 à 12:10
Citation
Hérétique !!!
En quoi ?

Développe, merci.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Octobre 2005 à 12:11
Et moi je relis mes Arsène Lupin de Maurice Leblanc, et j'aime toujours autant  :w00t2:

J'ai relu récemment Arsène Lupin contre Herlock Sholmes (Sherlock Holmes donc, mais déformation du nom, copyright oblige)
Du grand Lupin, j'adore !

Depuis j'ai relu toujours en Arsène Lupin, La Demoiselle aux yeux vert et Les huit coup de l'horloge et je viens de me lancer dans l'un des meilleurs : 813

(http://www.polars.org/IMG/jpg/sholmes.jpg)

Je carbure à un livre tous les 2 jours et je reste fan ! Je ne les avais pas relu depuis que j'avais ... 14 ou 15 ans, et à l'époque je ne suivais pas tout géographiquement : les aventures du Gentleman Cambrioleur se passent essentiellement à Paris, et souvent avec des lieux et adresses précis , qui existent encore aujourd'hui, et l'auteur a su à l'époque habilement méler actualités, lieux connus ert célébrites à son oeuvre, la rendant crédible et il est également interessant de plonger dans le Paris de début du XXème siècle : que de choses ont changés, mais que de choses sont restés les même, tant d'adresse et bâtiments cités que je connais aujourd'hui, c'est marrant ;)

En redécouvrant Arsène Lupin, je réalise à quel point Leslie Charterie, auteur d'une autre saga que j'aime beaucoup : celle du personne Le Saint dont les aventures sont contés dans un tas de livres que je n'ai pas encore lu (j'en ai lu moins de 10) et dont la série TV fut jouée par Roger Moore est inspiré par Arsène Lupin.
Simon Templar alias le Saint et Arsène Lupin ont tant de points communs, on comprend aisément pourquoi j'aime beaucoup les deux séries :)



A noter que le personnage d' Arsène Lupin a eu 100 ans en Juillet dernier !
En effet, sa première apparition remonte au 5 Juillet 1905 dans le magazine "Je sais Tout".
(http://www.arsene-lupin.com/images/pagesmon/affiche.jpg)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2005 à 12:27
Mon préféré reste "L'aiguille creuse". Je crois l'avoir lu 5 fois, peut-être plus.

Damien : bah pasque tu as cédé à la politique oligarchique de l'hégémonie du grand capital !! :D

Bref : on en a tellement parlé que c'est nul. Du coup c'est comme tout le reste : pas besoin de le lire pour connaitre ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Octobre 2005 à 12:31
Citation de RoiLion.com le 6 Octobre 2005 à 12:27
Mon préféré reste "L'aiguille creuse". Je crois l'avoir lu 5 fois, peut-être plus.
L' aiguille creuse est un chef d'oeuvre que j'ai hâte de relire ! Ah, la fameuse Aiguille d'Etretat, que serait-elle sans la renommé mondiale que Maurice Leblanc lui a donnée à travers ce livre. Etretat doit surement beaucoup à cet auteur en termes de tourisme

Voici cette fameuse "aiguille creuse" :

(http://houbahub.blogs.com/photos/guylaine_en_normandie/img_0861.JPG)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ness le 6 Octobre 2005 à 12:54
Aiguille Etretat, vue sous un soleil couchant de fin février... j'en garde un souvenir "unique"   :wub:

bon, je sais, c'est pas le topic approprié, je sors  :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Octobre 2005 à 12:58
Citation
Bref : on en a tellement parlé que c'est nul
Bon ben Weber c'est nul aussi alors ? :whistling2:
Nothomb aussi ?

etc... .

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Octobre 2005 à 13:00
Ben oui  :mdr:
/men'a toujours pas lu Da Vinci truc et ne s'attend de toute façon à rien d'exceptionnel
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2005 à 13:38
Citation de Damien le 6 Octobre 2005 à 12:58
Bon ben Weber c'est nul aussi alors ? :whistling2:
Là, j'hésite sur le Smiley...

Bien sûr que oui, c'est encore plus nul que l'intégrale des annuaires de la Poste depuis 1922 !  :whip:

Seulement, ton gars qui siffle me fait penser (douter plutôt) que tu n'es pas convaincu et que tu aimes...  :unsure:

Drame.  :sleeping:

Si c'est le cas, tu descends bien dans mon estime. :D

C'est valable pour Nothomb aussi



Le tout-public, c'est mâââââââl !


Même mieux : c'est dégueulôôôôôôôôsse !

C'est limite un truc de G..  :niark:


EDIT : je parie que tu aimes Harry Potter. Dépêche toi de te jeter dessus sinon. Et mets-toi du Kyo en fond sonore, ça passe tout seul avec  :mdr2:


EDIT 2 : rôôôlâlâlâlâ... Ca y est, je suis énervé... Tu as réveillé la bête !  :chair: Attends un peu que je t'ai en face de moi, tu auras le jeu de scène en plus !  :pokey:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 6 Octobre 2005 à 14:07
Ouais, de toutes façon les livres en VF à Auchan, ça n'a plus rien de underground... Alors que les récits de pseudo concerts avec des guitares pas accordées de Neo Romantic Punk dans des caves du 19ème par des groupes au doux noms de gothic transcendentzal harajuku no sekai (avec R et Z'y à la basse et à la batterie), c'est underground, donc que du très bon!  :w00t2: :punk:

Moi j'aime tout ce qui est undergound, le commercial, le grand public, c'est l'antéchrist, les foudres de la consommation, le pygmallion des rentrées littéraires, Beckbeider, Marc Levy et BHL, tous ces parisiens qui ne voyent pas plus loin que le 5ème arrondissement.  :harhar:

Si vous voulez, j'aime bien le principe de la cinémathèque... Mais c'est quand même faire un énorme pied de nez à la populace provinciale, et renforcer un élitisme france inter-parisien très dérangeant...


Il y a tout et n'importe quoi dans ce post...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Octobre 2005 à 14:09
Citation de tinou le 6 Octobre 2005 à 14:07
Moi j'aime tout ce qui est undergound, le commercial, le grand public, c'est l'antéchrist, les foudres de la consommation, le pygmallion des rentrées littéraires, Beckbeider, Marc Levy et BHL, tous ces parisiens qui ne voyent pas plus loin que le 5ème arrondissement.  :harhar:
Ah si Beigbeder va parfois juqu'à Opera  :harhar:
(n'empeche que j'ai aimé 99 Francs mais aussi l'étonnant Nouvelles sous ecstasy(http://www.portnawak.net/beigbeder/livres/nouvelles.htm) dont 2 extraits sont lisibles en cliquant sur le lien dans le titre)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2005 à 14:54
C'est quoi ce forum de fans de Beigbeder, Werber et Rowling ? ? ? ? ? :oo:

Viens tinou, on va s'enfermer dans une cave sombre et humide, sans le moindre contact avec le monde extérieur pour développer notre sens critique des plus aiguisés :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Octobre 2005 à 14:59
Je lis pas le pottier
Je lis pas le bobo beigvainair
Je lis pas vraiment Werber
Je lis pas vraiment Nothomb

(par contre j'ai tout lu de Houellebecq :mrgreen: )

ça tombe bien, il y a des groupes de visual kei occidentaux qui vont faire de la "musique" dans des caves... des vrais caves d'ailleurs... (cf. topic jmusic)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Atlas le 7 Octobre 2005 à 20:02
Houellebecq, ou comment dire d'un livre même pas sorti qu'il est excellent et qu'il gagnera le prix Goncourt.

Houellebecq, ou comment ne rien dévoiler du récit en le racontant (fort ça) tout en disant que c'est un secret, et que vous verrez bien à sa sortie de quoi il retourne.

Houellebecq, ou comment pousser le public à acheter un bouquin sur une réputation discutable et un ouvrage célèbre avant même sa sortie.

Enfin Houellebecq, ou comment la société de consommation décide ce qui est bon pour nous, et nous prend gentillement pour des moutons.

Lisez Gavalda, c'est simple, plein d'humour et vraiment attachant. :)

NB : c'était le ras-le-bol de fin de (grosse) semaine, ça fait du bien... :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 7 Octobre 2005 à 20:13
Citation de KiaN le 6 Octobre 2005 à 13:00
Ben oui  :mdr:
/men'a toujours pas lu Da Vinci truc et ne s'attend de toute façon à rien d'exceptionnel
Tu n'es pas adepte de la méthode de Mister_r_ouf??

Lire un truc qu'on déteste pour mieux le casser par apres.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ness le 7 Octobre 2005 à 21:01
concernant le code da vinci, il faut avouer que le bouquin débute par :

SPOIL-SPOIL-SPOIL-SPOIL

une enquête plocière somme toute très agréâble à suivre, mais tombe finalement dans du grand guignol, poussé à son apogée dans les derniers chapitres  
/SPOIL

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 8 Octobre 2005 à 11:30
J'aime bien dans le metro parisien les pubs rectifiees par des taggeurs fou... Une enorme affiche vantant un livre d'un certain christophe lambert, et qui s'intitule la societe de la peur et qui fait je crois un peu le constat Moorien de la situation en france... Le slogan : le lire, c'est deja reagir... Les tageurs ont barres reagir, et ont marque "obeir" a la place...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 10 Octobre 2005 à 10:51
Gavalda ? Ok mais juste le premier. Le dernier est d'un péééénible... Houellebecq Goncourable ? Faut pas déconner quand même :roule: ...

J'ai terminé les 50 derniers chapitres hier. Constat ultra mitigé. On y va ?

D'abord l'objet de la quête : la clé de voûte :

1)
(cliquez pour montrer/cacher)
Le concept du double cylindre redouble notre attention à tenter de chercher les messages codés et c'est un bon rebondissement !
2) Dan Brown nous prend pour des teubéééé avec
(cliquez pour montrer/cacher)
le quatrain parlant d'Ashbat, soi-disant en sémitique archaïque alors qu'au premier coup d'oeil on sait qu'il faut le lire totalement à l'envers
sans oublier le mot de passe pour
(cliquez pour montrer/cacher)
le second cryptex devant la tombe de Newton.... la réponse était complètement évidente... trop facile
mais au moins il m'a permis de retrouver mon émoustillement de mes années d'enfermement à l'Ecole du Louvre 6 heures par jour dans la bibliothèque (qui me manque beaucouuuuuup snif !)
3) Ce que dévoile la clé, à savoir
(cliquez pour montrer/cacher)
le couple MM/Jésus... pourquoi pas, ça colle bien pour un roman
mais à ce stade, on aura des scribouilleux qui nous balanceront la théorie de la
(cliquez pour montrer/cacher)
non virginité de Marie qui a couché avec un type pour mettre au monde Jésus... et t'en as qui seraient capables de nous dire que Pierre est le père et qu'il refuse qu'une femme dirige l'Eglise!
ET puis ça veut dire quoi ce bouzin ? = http://www.athenaeum.ch/voyages/Vinci/Leonard_Cene.jpg
(cliquez pour montrer/cacher)
Quel apôtre manquerait à l'appel ? Pas Judas en tout cas, c'est impossible ! Pierre le macho alors ?
et je vous passe les détails fumeux sur les autres oeuvres de Vinci... putain de psychanalystes de merde...
4) Le lieu où mène la clé : Alors là, c'est du bon gros portnawak !! Dan Brown s'est pas foulé les phalanges sur ce coup en pompant sur
(cliquez pour montrer/cacher)
Star Wars où le frère et la soeur caché pour éviter que le Méchant Dark Vador du Vatican ne mettent la main sur eux et le Guide du Routard spécial pélerinage MM !
... on a Candy, Rémi sans famille, Princesse Sarah dans une même fin...

Les personnages :

Langdon (Tom Hanks) = Profil de chercheur sans être homme d'action. Il boit un coca tiède, mange des crackers et somnole à un moment. Pas grand-chose à dire sur lui...
Sophie = la relou de service qui est censé nous faire pleurer comme des "Madeleines" à la fin... Joduie Foster serait néanmoins impeccable dans ce rôle parce qu'Audrey Tautou et ses films de métro et d'appart, ça le fait pas du tout...
Teabing = bluffant
Rémy = idem
Silas = mais à quoi il sert ce gus ?
L'évêque = idem ?
Le maître = petit mâitre du monde de prisunic
Fache = Il m'a un peu embrouillé l'esprit sur sa véritable nature...
Collet = mouais
Vernet = mmm, et en plus il existe !
Jacques Saunier = excellent personnage avec ses devinettes diaboliquement déroutantes !
Les persos du dernier chapitre = beuuuuuurk ! Tout ça pour ça ! Putain ça fait mal quoi !

Le Vatican, Sion et Opus Dei = pas vraiment écorné... faudra que je lise anges et démons pour voir la vision de l'auteur sur le catholicisme. j'ai quand même bien aimé la théorie de la manipulation de l'information depuis Constantin, ça me plaît.

CONCLUSION = Une bonne intrigue qui part en couille dans les deux derniers chapitres, sans parler de l'épilogue miteux ( M'énerve de voir Miterrand dans le bouquin...) mais qui offre de bons moments à se mettre dans la peau des personnages pour déchiffrer avant eux les énigmes. J'ai ainsi réussi avec deux, plutôt content le damien ^^

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 10 Octobre 2005 à 11:04
Merci pour cette chronique en bonne et due forme! Moi ce week end, j'ai lu Tuesdays with Morrie, de Mitch Albom l'histoire d'un prof au seuil de la mort, qui donne ces derniers courts depuis son chevet. D'intéressantes réflexions sur la vie. Mais cela s'arrête là. Vite lu, vite digéré. Une lecture facile et agréable en anglais. Style simple et percutant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 10 Octobre 2005 à 11:09
Changement de style : lecture des premières campagnes archéologiques menées par Thor Herderyal (suédois ou norvégien ?) sur l'île de Pâques en 1955 ! Là au moins, on ne prend pas le lecteur pour un crétin !

(et parallèlement, la fantastique série Otomoesque : Eden ! :w00t2: ... tinou, si tu aimes Planètes et Akira, lis donc les 11 volumes chez Génération Comics, ça va te faire du bien !! )

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 10 Octobre 2005 à 11:12
Damien: je voue un culte underground a Eden. J'ai découvert la série à ses débuts. J'adore tout simplement. En plus, ce n'est ni Japo-centré, ni USA-centré... On voyage dans un monde dévasté. Que du très bon...

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 10 Octobre 2005 à 11:16
Et surtout, tout le monde meurt donc prière au âmes sensibles de ne pas trop s'attacher aux personnages :niark: (le carnage de la péruvienne avec la mine ou le gamin semi-égorgé par Sofia, visuellement très bon dans le découpage !!)

Quant aux interrogations existenciallistes, elles sont bien posées et ne nous empêchent pas de prendre notre pied dans les batailles (trèèèès) sanglantes :niark:

Enfin, j'ai également commencé le Prince de Machiavaile (oui, je ne l'avais jamais vraiment lu avant pardon) et avec le temps et l'expérience (professionnelle ou culturelle), ce texte me parle de plus en plus, comme pour Sun-Tzu !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 10 Octobre 2005 à 11:29
Spoilers Damien ...

Le Prince je l'ai lu y a trop longtemps, faudra que je m'y recolle !
L'art de la guerre de Sun Tzu ? Excellent, pas toujours facile à lire mais encore si vrai aujourd'hui !
/mese demande s'il existe des officiers supérieurs militaires ou des politiques qui n'ont pas lu ces deux livres.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 10 Octobre 2005 à 11:37
OUi oui il y en a encore qui les lisent.

D's© (et puis quo spoiler ? On trouve ça dans les trois premiers volumes alors bon... 'toute façon, tu la liras même pas, te connaissant :p)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 10 Octobre 2005 à 11:44
Citation de Damien le 10 Octobre 2005 à 11:37
OUi oui il y en a encore qui les lisent.
Ma question était plutot de savoir s'il en existait qui ne les lisaient pas.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 10 Octobre 2005 à 16:52
Ce que pense l'Opus Dei du Da Vinci Code(http://fr.opusdei.ca/art.php?w=59&s=247)

Print et lecture ce soir...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: FinalBahamut le 10 Octobre 2005 à 21:17
Citation de KiaN le 6 Octobre 2005 à 12:11
Et moi je relis mes Arsène Lupin de Maurice Leblanc, et j'aime toujours autant  :w00t2:
Que de bons souvenirs ! Je crois les avoir quasiment tous lu. Le personnage de Lupin possède un énorme charisme et m'a captivé pendant de longues années.

Je suis un fan de la narration made in Leblanc de toute façon ^^
Citation
J'ai relu récemment Arsène Lupin contre Herlock Sholmes (Sherlock Holmes donc, mais déformation du nom, copyright oblige)
Du grand Lupin, j'adore !
On en avait déjà un avant-goût dans l'une des petites histoires de "Arsène Lupin, Gentleman cambrioleur".

Ca m'avait réellement scotché le coup de la montre, tellement c'était gonflé ^^
Citation
Depuis j'ai relu toujours en Arsène Lupin, La Demoiselle aux yeux vert et Les huit coup de l'horloge et je viens de me lancer dans l'un des meilleurs : 813
813 est très bon, un de mes préférés : au même niveau que l'excellentissime "Les dents du Tigre" avec son double meurtre invraisemblable et un Arsène Lupin /Don Luis Perenna plus étincelant que jamais.

En fait mes trois préférés sont 813 et les Dents du Tigres ex-aequo, suivi de très près par l'Aiguille Creuse avec une opposition de style captivante entre le frêle mais ô combien intelligent Isidore et un Lupin sûr de sa force et par moment réellement impitoyable. En plus, l'Aiguille Creuse est mon premier Lupin ^^

Dans un autre registre, plus sentimental et déchirant, il y a aussi "La comtesse de Cagliostro" qui est pas mal du tout.

Mais de toute façon, je ne me souviens pas avoir lu un Lupin ennuyeux ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 11 Octobre 2005 à 10:33
Merci!

La seule chose qui est un peu bete dans l'histoire, c'est que comme le lieu de formation est en banlieue, je me paie 1h30 de train aller-retour, pour ne parler que 20mn a tout casser.
Je vais pouvoir commencer a lire "Anges et Demons" comme ca...  :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Octobre 2005 à 10:37
Mmmmm... vu la bétise indécrottable de dan Brown, dois-je suivre le même chemin que toi ? Non parce que quand j'entends des gens dirent "oh, Dan a sans doute raison, on est manipulaiii !" ... ça fait peur...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 11 Octobre 2005 à 11:20
Citation de Damien le 11 Octobre 2005 à 10:37
Mmmmm... vu la bétise indécrottable de dan Brown, dois-je suivre le même chemin que toi ? Non parce que quand j'entends des gens dirent "oh, Dan a sans doute raison, on est manipulaiii !" ... ça fait peur...
Z'ont surtout attendu ce bouquin pour s'imaginer comprendre certaines choses  :mdr:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Octobre 2005 à 11:22
Citation de KiaN le 11 Octobre 2005 à 11:20
Citation de Damien le 11 Octobre 2005 à 10:37
Mmmmm... vu la bétise indécrottable de dan Brown, dois-je suivre le même chemin que toi ? Non parce que quand j'entends des gens dirent "oh, Dan a sans doute raison, on est manipulaiii !" ... ça fait peur...
Z'ont surtout attendu ce bouquin pour s'imaginer comprendre certaines choses  :mdr:
Le seul et unique bon point de ce bouquin est qu'il donne matière à réfléchir sur ce qui nous entoure, à savoir lire une oeuvre et lire des symboles (mais juste sur le principe !)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 11 Octobre 2005 à 11:24
Si ça permet de retirer les oeillères de certains personnes sur certains sujets, c'est déjà ça de gagné.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Octobre 2005 à 11:28
Citation de KiaN le 11 Octobre 2005 à 11:24
Si ça permet de retirer les oeillères de certains personnes sur certains sujets, c'est déjà ça de gagné.
Pas tant que ça...puisque les lecteurs lambda vont uniquement se cantonner à dépouiller les bibliothèques du Prieuré de Sion (qui n'aiiixiste pas comme décrit par Dan !), l'Opus Dei, Vinci, Graal et consort... ils resteront dans un carcan enduit du formol affabulateur de l'auteur qui dispose de couilles aussi grosses que des paniers de rutabagas... j'imagine l'agacement des responsables des rayonnages ésotérico-historique... mrf, comme qui dirait l'un, "encore un complot judéo-maçonnique" :roule: (tiens, je sais même pas s'il la lu...).

Je les vois pas faire des recherches façon "palette"... en tout cas, je vais lire les bouquins qui décrypte la mythomanie de l'auteur avec délice :niark:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 11 Octobre 2005 à 11:30
La pléthore de bouquins "décryptant" Da Vinci Code me fait vraiment rire, c'est ridicule, ça exploite un filon purement commercial et ... ça marche !  :oo:
Cerveau des gens, es-tu là ?  :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 11 Octobre 2005 à 11:32
Citation de KiaN le 11 Octobre 2005 à 11:20
Citation de Damien le 11 Octobre 2005 à 10:37
Mmmmm... vu la bétise indécrottable de dan Brown, dois-je suivre le même chemin que toi ? Non parce que quand j'entends des gens dirent "oh, Dan a sans doute raison, on est manipulaiii !" ... ça fait peur...
Z'ont surtout attendu ce bouquin pour s'imaginer comprendre certaines choses  :mdr:
Moi je trouve ce qu'ecrit Brown est "distrayant", a defaut d'etre passionant. Et cela montre combien il est facile de se "batir" sa propre verite sur l'histoire et la symbolique (mais il y a quand meme pas mal de ses explications qui sont tirees par les cheveux).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 11 Octobre 2005 à 11:35
Là jé debute L'île aux trente cercueils dont je ne me souviens pas trop. Sinon je crois me rappeler qu'il y a autour du nom Cagliostro de réels mythes et légendes de fin XIIIème, début XIXème siècle.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Octobre 2005 à 11:38
Citation de KiaN le 11 Octobre 2005 à 11:30
La pléthore de bouquins "décryptant" Da Vinci Code me fait vraiment rire, c'est ridicule, ça exploite un filon purement commercial et ... ça marche !  :oo:
Cerveau des gens, es-tu là ?  :sweatdrop:
*TOUSSE*

T'es bête quand tu dis ça...

Certains auteurs sont très sérieux et je les soutiens pour désencrasser les idées reçus du lecteur moyen. Tu crois que les millions de lecteurs ont une culture générale pointue en matière de théologie et d'histoire de l'art ? Bah non, c'est le boulot des autres de le faire, tout comme le font des philosophes émérites pour contrecarrer les écrits d'un prof de caen (merrrrde j'ai forgotten son name !)

'feraient mieux de lire du Daniel Arasse au lieu de croire aux montagnes de baiiitises du néo-historien féministe qu'est Dan... :harhar:

Megara = Moi le truc qui me troue le derche c'est de lire au début que l'histoire des monuments/oeuvres/récits sont avérés... arf mais bien sur (cf. Constantin dictateur du listing des écrits dela Bible :roule:) et ses sources ils les citent ? Même pas...et en plus il raconte des conneries sur le Prieuré de Sion, conneries provenant d'un autre roman à la con américain des années 1980 qui se sont étayé une pseudo vérité des années 1960 alors qu'on sait maintenant que c'est du pipeau... et ça se prétend roman historique hahaha !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 11 Octobre 2005 à 11:44
Citation de Damien le 11 Octobre 2005 à 11:38
Citation de KiaN le 11 Octobre 2005 à 11:30
La pléthore de bouquins "décryptant" Da Vinci Code me fait vraiment rire, c'est ridicule, ça exploite un filon purement commercial et ... ça marche !  :oo:
Cerveau des gens, es-tu là ?  :sweatdrop:
*TOUSSE*

T'es bête quand tu dis ça...

Certains auteurs sont très sérieux et je les soutiens pour désencrasser les idées reçus du lecteur moyen. Tu crois que les millions de lecteurs ont une culture générale pointue en matière de théologie et d'histoire de l'art ? Bah non, c'est le boulot des autres de le faire, tout comme le font des philosophes émérites pour contrecarrer les écrits d'un prof de caen (merrrrde j'ai forgotten son name !)
Oh non je ne suis pas bête en disant ça : il y a déjà des milliers d'oeuvres existantes traitant des sujets abordés par Dan Browne mais beaucoup d'auteur sérieux ou pas ont compris qu'il y avait pleins de sous à se faire. Enfin, soit, ça permet ce que tu dis oui.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Octobre 2005 à 11:47
Citation
il y a déjà des milliers d'oeuvres existantes traitant des sujets abordés par Dan Browne
Eh oui, des milliers... et déjà on peut trouver à la BNF un bibliographie de 21 documents tournant autour de DVC...

Maintenant, il s'agit juste de savoir se pétrir de ces matières sans faire de vilains grumeaux qui enflent, enflent et forme des poches d'air ...du vide

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Megara le 11 Octobre 2005 à 11:50
Citation de Damien le 11 Octobre 2005 à 11:38
Megara = Moi le truc qui me troue le derche c'est de lire au début que l'histoire des monuments/oeuvres/récits sont avérés... arf mais bien sur (cf. Constantin dictateur du listing des écrits dela Bible :roule:) et ses sources ils les citent ? Même pas...et en plus il raconte des conneries sur le Prieuré de Sion, conneries provenant d'un autre roman à la con américain des années 1980 qui se sont étayé une pseudo vérité des années 1960 alors qu'on sait maintenant que c'est du pipeau... et ça se prétend roman historique hahaha !
Je ne considere pas le Da Vinci Code comme un roman historique, mais comme un roman fiction, qui se lit dans le train pour passer le temps. Par contre c'est vrai que la petite phrase du debut est trompeuse, et je suis etonnee que Brown et sa maison d'edition n'aient pas encore eu des problemes avec cette declaration (mensongere en fait).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 11 Octobre 2005 à 18:53
Moi chuis d'accord avec Kian, dans un sens.

Les gens "comprennent qu'ils sont manipulés" parce qu'un ultra-best-seller qui a donné naissance à une foultitude d'autres se targant pourtant chacun d'être "beaucoup mieux que le livre en question qui est mal, bouh, faut pas le lire, mais si vous l'aviez pas lu, j'aurai pas écrit le mien", ces gens, donc, sont tout bêtement encore plus "manipulés", puisqu'ils se dépêchent de courir, soit dans la théorie du complot de Brown, soit dans toutes les autres théories qui démontent ce bouquin, tout ça pour pouvoir se la péter encore plus en repas de famille...

Bon ok, c'est une longue phrase, mais avec le son elle serait beaucoup plus compréhensible :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 12 Octobre 2005 à 10:22
Citation
tout ça pour pouvoir se la péter encore plus en repas de famille...
Dommage que ma famille ne comporte que des intellectuels (côté paternel) ça pourrait être drôle :niark:... j'ai bien quelques cons maternels mais moins je les vois, mieux je me porte... et puis, ca changera des sempiternelles discours sur le chimiothérapie de l'oncle ou l'adhésion de la jeune cousine à Lutte Ouvrière.

Nouvel achat = "Le tableau de Poussin", une pièce de théâtre de Jean-PIerre Arnette parue chez Albin Michel. L'histoire d'une bourgade dans laquelle le conservateur du musée municipal réuccit à acquérir un paysage romain de Nicolas POussin avec les aides de la ville, de la DRAC et du Ministère de la Culture. A cette occasion, un discours suivi d'un buffet est organisé. Mais tout ne se déroulera pas comme prévu... Tranche de vie sur un homme qui comprend que l'oeuvre d'art n'intéresse plus grand monde d'autant que la culture de l'ésotérisme en sms et de la staracadémisation peoplemaniesque envahit nos contrées. Facile à lire (normal, c'est du théâtre) et perspicace dans le rendu d'une lassitude ignare mais comique d'une population désertant les musées.

Petit extrait :

- Vous l'avez vu, le tableau ? Ce tremblé gris, noirâtre, ces collines mal faites. Ces couches de vernies... J'ai fait pas mal de musées,mais ça, ça dépasse tout. Il paraît que le conservateur, ce Chalbin, est un type pas très net.

10€ dans les bonnes librairies. A noter que l'auteur a reçu le prix Goncourt en 2003 pour sa pièce "La maîtresse de Brecht".

Lecture d'Aku-aku de Thor Hederyal, norvégien qui part un an en 1955 pour effectuer des fouilles archéologiques sur l'îles de Pâques les premières à titre scientifique. On ne s'ennuit pas, l'auteur parle beaucoup de légendes et d'anecdotes pour rendre attractif un contenu scientifique qui pourrait rebuter plus d'un. Bouquin indispensable pour les amoureux de cette prison de pierre ponce en plein pacifique.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 3 Novembre 2005 à 14:12
Je viens de finir un Pratchett ^^

je vais faire une pause SSG pour le moment =P
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 3 Novembre 2005 à 14:19
Mes dernières lectures : "Tokyo Decibel" ou comment apprendre à réécouter notre environnement ; Aku-Aku : un récit sur les premières fouilles archéologiques sur l'île de Pâques avec l'éminent Thor Heyerdhal. Moi qui pensait tout connaître, j'ai été loin du compte !

D's©
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 30 Novembre 2005 à 19:00
J'ai commencé aujourd'hui la lecture de "L'empire des anges" de Werber. Je remarque qu'il y a pas mal d'allusions au précédents livres de Werber "Les thanatonautes".

Vaut il mieux que je lise ce dernier avant l'empire des anges?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 1er Décembre 2005 à 09:33
H2G2... je ne m'attendais pas à tant de passages hilarants brassant avec plaisir l'absurdité so british. Je fini le premier volume et m'attaque aux quatre suivants dans les semaines à venir.

Lovecrat... pensées d'un asocial flippant et glauque. J'adore son sens de la contradiction du pseudo-acquittement dans ses délires qui portent préjudice à ses personnages.

La révolte consommée... on apprend vraiment des choses et c'est autrement plus plaisant à lire que le pavé trop politisé de No Logo

La crise de l'art contemporain... attention, il faut prendre beaucoup de recul et connaître ce milieu si on ne veut pas refermer l'ouvrage au bout de dix pages...

Manga... le dernier mizuno est très moyen en dépit d'unu utilisation des pastels pour endormir nos sens, tout comme les sirènes le font à l'encontre des humains. Le dernier Initiation est excellent dans l'ultime étape d'Airua vers son passage à l'âge adulte. Les références aux rites et arts traditionnels sont nombreux. En fin d'ouvrage, une petite explication (logique, on n'y apprend rien cependant) sur les rites sexuels dans le Japon campagnard.

D's©
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 1er Décembre 2005 à 13:16
Citation de Brock le 30 Novembre 2005 à 19:00
J'ai commencé aujourd'hui la lecture de "L'empire des anges" de Werber. Je remarque qu'il y a pas mal d'allusions au précédents livres de Werber "Les thanatonautes".

Vaut il mieux que je lise ce dernier avant l'empire des anges?
Il me semblre qu'il en est la suite, et j'avais d'ailleurs bien aimé Les Thanatonautes, bien qu'ayant un début que j'ai trouvé un peu chiant, il se revele finalement très prenant.
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ayou le 1er Décembre 2005 à 13:18
Moi je lis des anciens "Mickey Parade" :p:
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Nao/Gilles le 1er Décembre 2005 à 13:33
Citation de Damien le 1er Décembre 2005 à 09:33
H2G2... je ne m'attendais pas à tant de passages hilarants brassant avec plaisir l'absurdité so british. Je fini le premier volume et m'attaque aux quatre suivants dans les semaines à venir.
Bon courage pour les volumes 2 et 3 (surtout le 2) qui sont très inférieurs et qui n'apportent pas grand-chose au schmilblick... Par contre le 4 est vraiment génial (c'est mon préféré des 5), et le 5... euh.... il aurait été pas mal s'il n'avait pas cette idée stupide de vouloir annihiler tout l'intérêt du 4. Dommage !
: Jeudi 01 Décembre, 13:32:08
Citation de Ayou le 1er Décembre 2005 à 13:18
Moi je lis des anciens "Mickey Parade" :p:
Je cherche le n° hors-série dans lequel Donald se retrouve en Siegfried à se battre contre les dragons. Je ne sais plus si c'est ça qui m'a lancé sur la mythologie nordique ou la diffusion de la tétralogie de Wagner en VO STF, mais bon.
Je l'avais quand j'étais petit, mais je l'ai perdu, snif.

Ma vie est passionnante.
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 1er Décembre 2005 à 14:18
Citation de KiaN le 1er Décembre 2005 à 13:16
Il me semble qu'il en est la suite, et j'avais d'ailleurs bien aimé Les Thanatonautes, bien qu'ayant un début que j'ai trouvé un peu chiant, il se revele finalement très prenant.
Dans l'empire desanges, il y a aussi des références au livres "Les Fourmis". Je pense que Werber  écrit ses livres dans un esprit de continuité. Dans "L'empire des Anges", il  y aussi une  grande part auto biographique.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Nao/Gilles le 2 Décembre 2005 à 10:39
Citation de Mister_R_Ouf le 8 Août 2005 à 13:50
  • Awakening, Escalation, Confrontation, le roman en trois parties de Yoshiyuki Tomino qu'il écrivait en 1978 et qui raconte la véritable histoire de la première série de Gundam :harhar:
Acheté il y a longtemps mais jamais eu le courage de le lire. C'est vraiment bien ?
: Vendredi 02 Décembre, 10:37:43
Citation de Ex-Floodeur le 23 Août 2005 à 10:38
J'ai adoré Da Vinci code et comme Ménélas, c'est vrai que la fin fait un peu  baclée sur le plan du rythme.  a semble corrigé dans "anges et Démons" que je viens de lire et que j'ai également adoré :)
Ah oui, le fameux livre qui nous explique que "Internet" a été créé dans une ville futuriste ultra-sophistiquée du nom de "CERN" (c'est pas plutôt Bern, vu la taille du machin ? :mdr:) en Suisse ? :mdr: (rappel : c'est juste le protocole HTTP qui y est né...)
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Amnounet le 2 Décembre 2005 à 10:58
c'est la totale vérité en plus ... Centre Européen pour la Recherche Nucléaire basé aux portes de Genève ... ^^

mauvaise langue ...  :harhar:
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Nao/Gilles le 2 Décembre 2005 à 11:01
Citation de Amnounet le 2 Décembre 2005 à 10:58
c'est la totale vérité en plus ... Centre Européen pour la Recherche Nucléaire basé aux portes de Genève ... ^^

mauvaise langue ...  :harhar:
J'ai pas dit le contraire pour le HTTP... J'ai dit que le mec faisait passer ce centre pour une ville futuriste venue de l'espace, dans laquelle on aurait récemment inventé "Internet".......
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 2 Décembre 2005 à 11:11
Citation de Ayou le 1er Décembre 2005 à 13:18
Moi je lis des anciens "Mickey Parade" :p:
Mickey gagne tout le temps, c'est nul...

Vive La Jeunesse de Picsou (cf. Piscou Magazine) ! Très bons dessins et histoire vraiment passionnante :)

D's©
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Amnounet le 2 Décembre 2005 à 11:15
Citation de Nao/Gilles le 2 Décembre 2005 à 11:01
J'ai pas dit le contraire pour le HTTP... J'ai dit que le mec faisait passer ce centre pour une ville futuriste venue de l'espace, dans laquelle on aurait récemment inventé "Internet".......
Sur ce point oui je suis d'accord que c'est du foutage .... le CERN n'a rien de futuriste si ce n'est un nouveau collisionneur qui doit bientôt être terminé si ce n'est déjà fait et son palais de l'équilibre qu'il a récupéré de la dernière exposition universelle suisse ... :P
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 2 Décembre 2005 à 12:01
Citation de Amnounet le 2 Décembre 2005 à 11:15
Citation de Nao/Gilles le 2 Décembre 2005 à 11:01
J'ai pas dit le contraire pour le HTTP... J'ai dit que le mec faisait passer ce centre pour une ville futuriste venue de l'espace, dans laquelle on aurait récemment inventé "Internet".......
Sur ce point oui je suis d'accord que c'est du foutage .... le CERN n'a rien de futuriste si ce n'est un nouveau collisionneur qui doit bientôt être terminé si ce n'est déjà fait et son palais de l'équilibre qu'il a récupéré de la dernière exposition universelle suisse ... :P
On appelle ça un cyclotron ou accélérateur de particules.

Il sera opérationnel en 2007 et s'appelle le LHC pour Large Hadron Collider.

Ce sera le plus grand cyclotron de la planète, il fera de mémoire environ 27km.

(http://lhc.web.cern.ch/lhc/general/geography/lhc_map.gif)
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Amnounet le 2 Décembre 2005 à 12:55
La zone triangulaire en dessous du LHC et le site du CERN en lui même ... le tracé du LHC se trouve en grande majorité sous sol français et la piste que vous voyez en bas à droite de l'image est celle de l'aéroport de Genève (GVA) .. Mappy me dit que c'est à 6km de route de chez moi ... ^^
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 17 Décembre 2005 à 17:53
En ce moment, je lis deux livres forts intéressants:

L'axe du Loup, de Sylvain Tesson:

Géographe de formation, Sylvain Tesson a fait de l'exploration son champ d'étude et de l'écriture son langage.
A 31 ans, il a déjà effectué un tour du monde à vélo, une traversée intégrale Est-Ouest de l'Himalaya, une chevauchée de 6 mois à travers l'Asie centrale... Mais rien n'est plus étranger à la démarche de Sylvain Tesson que l'idée de palmarès ou de records. Pour s'en convaincre, il suffit de considérer sa dernière expédition : refaire le chemin d'évasion et de souffrance d'une poignée d'évadés du goulag, 6000 kms de la Sibérie sub-polaire à Calcutta. Dans les textes ci-dessous, Sylvain Tesson nous expose les raisons qui l'ont poussé à rouvrir l'itinéraire des proscrits et des fugitifs, d'hier et d'aujourd'hui. Il tient en un mot : Liberté.
Dans l'esprit d'un groupe d'évadés du goulag emmené par Slavomir Rawicz qui, en 1941-1942, réussit à fuir la répression soviétique et à atteindre les Indes britanniques, Sylvain Tesson a souhaité faire de son aventure un cheminement à travers les montagnes et les déserts vers cet objectif ultime et suprême, cette liberté que célèbre René Char:

La Liberté
Elle est venue de cette ligne blanche pouvant tout aussi bien signifier l'issue de l'aube que le bougeoir du crépuscule.
Elle passa les grèves machinales; elle passa les cimes éventrées.
Prenaient fin la renonciation à visage de lâche, la sainteté du mensonge, l'alcool du bourreau.



Et aussi également sur ma paillasse de chevet : Aussi loin que mes pas me portent, de Josef Martin Bauer: le récit hallucinant d'un évadé du Goulag aux abords du détroit de Béring et jusqu'aux côtes de l'Iran. Un périple, une fuite à travers l'Asie Soviétique. Un peu comme le livre de Rawicz, dont Sylvain Tesson a voulu retracer le parcours dans son Axe du Loup. De très beau passage sur la beauté sauvage de la Sibérie, cet endroit qui est un peu une prison a elle seule: une fois au fin fond de la Yakoutie, les montagnes, les blizzards, les températures extrêmes à -50 °C, les taiga épaisses, les innombrables marais des régions aurifères, les ours... Difficile de s'en échapper. C'est cette Sibérie mortelle qui fera a cet auteur le plus beau des cadeaux: la vie. 

Bref, des bons livres de baroudeurs hétérosexuels comme j'aime!!! :yaisse:
Titre: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 18 Décembre 2005 à 02:06
Citation
Bref, des bons livres de baroudeurs hétérosexuels comme j'aime!!!
Ceux des baroudeurs homosexuels different si peu... On parle de records kilometriques, mais peut-etre pas de routes himalayennes. Et le paquetage qu'ils se trimballent est fort lourd, mais si seulement il ne contenait pas autant de mascara! :mrgreen:

Sinon, j'ai devore "L'industrie du sexe et du poisson pane", par Emmanuel Pierrat. Sur les conseils d'un ami, aux gouts litteraires surs... Il faut dire que le titre, pour ne pas dire la couverture, est intrigant...

(http://images.amazon.com/images/P/2842630831.08.MZZZZZZZ.jpg)
L'auteur est juriste, specialiste de la propriete intellectuelle, et preface dans je ne sais quelle edition coquine les grands noms de la litterature rose (Restif de la Bretonne, Boyer d'Argent, Crebillon, La Morliere...). Il a un autre passe-temps des plus appreciables, ecrire. L'ouvrage en question est son troisieme opus, et vous fera mourir de rire de la premiere a la derniere page. Il narre les aventures de jumelles bretonnes, qui s'ennuient ferme dans leur vie, et qui, face a la deliquescence de l'industrie de la peche dans leur village natal, decident de monter sur Paris pour trouver meilleur emploi, et surtout assouvir leur libido. Elles sont d'autant plus curieuses qu'elles ont etudie la vie a travers les poissons, et qu'elles veulent essayer les diverses formes de sexualite que l'on retrouve chez les habitants des mers...
Alors, vous me direz, c'est n'importe quoi, et completement porno. En realite, absolument pas. C'est une satire de moeurs qui epingle la Bretagne avec ferocite (il y a un mot d'excuses a la fin! La morale est sauve, FB! :sweatdrop:), et assassine la societe parisienne bien-pensante et libertine. Les aventures de ces braves soeurs, si elles ont un cadre un peu leste et hors-norme, n'en restent pas "morales" et surtout hilarantes. A chaque page, une trouvaille, une formule brillante, un eclat de rire.  J'aurais envie de tout citer ou presque. Le tout est lu en 2 heures a peine (200 pages, ecrit plutot gros). Bref, un bon moment pour se detendre et oublier un peu les pesanteurs et le serieux de ces preparatifs de Noel.
Enjoy! :)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 25 Janvier 2006 à 09:30
Récemment j'ai lu:

99 francs, de Frederic Beigbeder. Je sais pas du tout qui est ce type, mais son roman est sympathique. Ca dénonce trash (Danone en prend pour son grade) dans le monde de la pub et porte un regard corrosif sur la société actuelle, avec quelques points d'orgues comme le voyage d'entreprise en Afrique qui m'a procuré les mêmes sentiments que dans Lord of War ou que le National Geographic de juin dernier il me semble (edition internationale). Notre regard doit changer sur ce continent a bout de forces. Pour le reste, les marques sont racistes parce que le consommateur est raciste a la base, ca se tient je pense, mais ce type de comportement nous fait aller droit au mur.

Sibérie, un voyage au pays des femmes, de Anne Brunswic. Pays des femmes car les hommes meurent beaucoup plus tôt que les femme là-bas, à cause de l'alcool, à cause de leur mode de vie qui les expose davantage au danger. C’est un témoignage exceptionnel sur la vie, les mœurs, la dimension politique, historique et économique de l’URSS pendant un demi-siècle. Elle se rend dans des villes, villages et régions inaccessibles, très reculées: la Kolyma, la région de Magadan, les îles Solovky, la petite ville de Anadyr dont le gouverneur, jeune milliardaire actuel propriétaire du club de Chelsea, fait l'unanimité. On rencontre des Yakoutes, des anciens bagnards du Goulag, leurs bourreaux, et tout ce petit monde la cohabite. C'est vraiment très très bien écrit. Et il ya des photos.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 25 Janvier 2006 à 15:10
Le hasard fait bien les choses, je viens d'acheter 99 francs, alias 14.99 euros devenue 6.20 euros. L'auteur bobo me déplaît mais à la lecture du vide spirituel de son personnage avec son frigo géant, son outillage high tech froid, ça pourrait me rappeller l'excellent roman "American Psycho" :)

J'ai relu les Süskind à savoir le Parfum, le Pigeon et le Contrebasse : tous différents mais génialement écrits :yaisse:
Du même auteur, j'ai acquis ce matin "Sur l'amour et la mort" où il fait un joli paralélle entre Orphée et Jésus, tous les deux morts pour l'amour.

Dans un tout autre registre et aux éditions La musardine (Kamen doit connaitre :P) : "Contes pour Petites Filles Perverses" de Nadine Monfils : non seulement c'est drôle mais les clichés sexuels sont habilement détournés (le coup de la sucette à plusieurs couches pour atteindre le noyau mou de vanille :P)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Milady le 25 Janvier 2006 à 15:29
Citation de Damien le 25 Janvier 2006 à 15:10
Dans un tout autre registre et aux éditions La musardine (Kamen doit connaitre :P) : "Contes pour Petites Filles Perverses" de Nadine Monfils : non seulement c'est drôle mais les clichés sexuels sont habilement détournés (le coup de la sucette à plusieurs couches pour atteindre le noyau mou de vanille :P)
Tiens ca me fait penser au Manuel de civilité pour les petites filles... de Pierre Louys. Mais en allant sur Internet, je ne me rappelais pas que c'était vraiment des conseils à ce point pratique genre éviter de pisser dans la bouteille de champagne.

Titre: Re : Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 26 Janvier 2006 à 12:45
Citation de tinou le 25 Janvier 2006 à 09:30
Récemment j'ai lu:

99 francs, de Frederic Beigbeder. Je sais pas du tout qui est ce type, mais son roman est sympathique. Ca dénonce trash (Danone en prend pour son grade) dans le monde de la pub et porte un regard corrosif sur la société actuelle, avec quelques points d'orgues comme le voyage d'entreprise en Afrique qui m'a procuré les mêmes sentiments que dans Lord of War ou que le National Geographic de juin dernier il me semble (edition internationale). Notre regard doit changer sur ce continent a bout de forces. Pour le reste, les marques sont racistes parce que le consommateur est raciste a la base, ca se tient je pense, mais ce type de comportement nous fait aller droit au mur.
J'ai lu ce livre en 1999 et je l'avais beaucoup aimé !
Du même auteur, je te recommande le trashissime Nouvelles sous ecstasy ;)
(http://images-eu.amazon.com/images/P/2070413586.08.MZZZZZZZ.jpg)
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2070413586/171-8448092-3149867

Je n'ai pas lu ses dernières oeuvres qui me semblent en fait moins interessantes.

Sinon tu ne connais pas Beigbeder ? Il fait depuis 3 ou 4 ans de nombreuses apapritions TV et a eu ses chroniques. Il a aussi été chroniqueur littéraire chez Voici pendant des années, 9 ans, jusqu'à ce que ce journal publie des photos de lui et de sa femme  :whistling2:
Mauvais point : son frère, Charles (Président voir fondateur de POWEO, opérateur français privé d'éléctricité et de gaz), était candidat à la présidence du MEDEF  :mdr:



(http://images-eu.amazon.com/images/P/2246702615.08.MZZZZZZZ.jpg)
Sinon, ce n'est pas vraiment de la littérature mais je compte lire prochainement Le crépuscule des petits dieux d'Alain Minc chez Grasset. Ca m'a l'air bien et l'auteur m'a l'air plutot interessant, je l'ai vu lors d'une interview d'Olivier Mazerolle à la TV, sur BFM.
http://www.evene.fr/livres/livre/alain-minc-le-crepuscule-des-petits-dieux-18139.php
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 26 Janvier 2006 à 13:30
Nan mais OH !

Les Gars !

Vous vous rendez compte que vous recommandez du Beighbeder là ??!! :oo:

Arrêtez votre délire... :sleeping:
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 26 Janvier 2006 à 13:50
De Minc j'ai lu "Ce monde qui vient" et j'ai trouvé ça super ! Exactement ce que je pense sur la mondialisation, avec le principe des vases communiquants.

Sinon, ben je crois que je debarque alors, Beigbeder a l'air d'etre un trublion mediatique... J'en avais strictement JAMAIS entendu parler...  :oo: oops! Moi je suis resté a Djian dans la littérature "d'aujourd'hui"...  :sweatdrop:
Titre: Re : Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 26 Janvier 2006 à 14:45
Citation de RoiLion.com le 26 Janvier 2006 à 13:30
Nan mais OH !

Les Gars !

Vous vous rendez compte que vous recommandez du Beighbeder là ??!! :oo:

Arrêtez votre délire... :sleeping:
Oh mais ! A l'époque de 99 Francs et de Nouvelles sous ecstasy, il était bien loin d'être aussi célèbre qu'aujourd'hui, et n'avait pas encore ce personnage qu'il a aujourd'hui. Et oui, je les recommande. Tu les as lu ?
Citation de tinou le 26 Janvier 2006 à 13:50
De Minc j'ai lu "Ce monde qui vient" et j'ai trouvé ça super ! Exactement ce que je pense sur la mondialisation, avec le principe des vases communiquants.
Je viens encore de lire des propos de Minc tenus dans l'hebdomadaire Challenges sur l'état de la France, et je le trouve très terre à terre et au fait de ce qui se passe aujourd'hui, de plus, je suis bien d'accord avec la majorité de ses propos.
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Atlas le 2 Février 2006 à 12:11
Tiens, une petite recommandation section littérature policière : je suis en train de finir un "recueil" de nouvelles par Ed McBain, une des grandes figures de ce genre : "87ème District", dans lequel le héro n'est pas un flic mais mais une équipe entière que l'on suit à travers 7 nouvelles classées chronologiquement, dans le courant des 50's. Un vrai bijou d'ambiance, de suspense et de réalisme également.

Ed McBain, "87ème District", édition Omnibus.  :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 16 Mars 2006 à 21:47
Actuellement je lis plusieurs choses en même temps :

- Tryptique de l'asphyxie - Bueno (ed. La Table Ronde) : Une thésarde travaille sur la véritable nature des Schtroumpfs tandis qu'une chaîne télévisée propose le suicide en direct. Amusant et effrayant. Une touche houllebecquienne sans tomber dans la vulgarité ou la redondance. Une bonne lecture :)

- Lewis Carroll - Tout Alice (GF Flammarion) : Il était temps que je m'y mette...

- Juan Miguel Aguilera - Rihla (ed. Au diable vauvert) : Formidable récit de voyage d'un musulman au XVème siècle qui part en quête d'une terre perdue où se serait rendu le géant Talos ! Lecture fluide, immersion impeccable. Je vous le recommande !! :)

- Chevalier d'Eon (enfin, lui il attendra que je lise d'abord les manga éponymes)

- La danse du coq de bruyère - Mircea Nedelcin (auteur roumain) - Samuel Tastet Editeur : Style intéressant (faire parler tout le monde à la première personne sauf trois protagonistes pour ressentir chez chaque habitant d'un patelin l'arrivée d'un Inspecteur des Forêts accompagné de sa mégère et de sa lolita). Construction hasardeuse (on a souvent du mal à rebondir d'une vision à l'autre par manque de repère spacio-temporel) mais original.

- Carmen Boullosa - Avant (éd. les Allusifs) : Court récit espagnol halluciné dans le Mexico des années 50. On vogue dans un n'importe quoi bien saisie et virevoltant dans les situations et les répliques des personnages.

- Tout Lovecraft (Bouquin - Trois volumes) : Lecture difficile selon les nouvelles mais beaucoup sont merveilleusement macabre et mélancolique. Un must de la Dark Fantasy.

Et à côté une dizaine de manga, le site Internet de la Rose-Croix (volumineux !), des journaux... et pas de sommeil :mdr:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 17 Mars 2006 à 00:17
J'ai lu recemment

- Comment je suis devenu stupide?
- Pourquoi j'ai mangé mon père?
- Cosmétiques de l'ennemi
- Hotel des deux mondes
et la je suis en train de lire Alamut.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 17 Mars 2006 à 00:32
Attention, ca va spoiler?

- Comment je suis devenu stupide? En regardant la tele.

- Pourquoi j'ai mangé mon père? Parce que j'avais faim. Et un veau eleve a la biere, ca donne une chair incomparable.

- Cosmétiques de l'ennemi : On apprend que les produits Yves Rocher sont testes dermatologiquement

- Hotel des deux mondes : Il est situe en plein milieu de l'Atlantique...

et la je suis en train de lire Alamut. : Uelle vite!

Desole... Bref, en ce moment, je lis des livres de grammaire japonaise. Exceptionnel, non? :sweatdrop:

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 17 Mars 2006 à 00:36
Citation de Damien le 16 Mars 2006 à 21:47
- Tout Lovecraft (Bouquin - Trois volumes) : Lecture difficile selon les nouvelles mais beaucoup sont merveilleusement macabre et mélancolique. Un must de la Dark Fantasy.
J'ai tenté d'en lire un par le passé mais ça m'avait pas passionné malgré les qualités évidentes de l'oeuvre. Je devrais ressayer, ptetre directement en anglais tiens pour que ça passe mieux.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 17 Mars 2006 à 00:40
Lovecraft c'est tres bien... Mais passe un certain age (14 ans), c'est dur, parce que la structure narrative est redondante. :thumbdown2: Je conseille l'Affaire Charles Dexter Ward, La Maison de la Sorciere, La Couleur Tombee du Ciel, ses oeuvres majeures.
L'Appel de Chtulu pour son cote "historique"... Et "La Chevelure", un vieux coup de coeur.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 17 Mars 2006 à 00:46
Citation de Kamen le 17 Mars 2006 à 00:32
- Comment je suis devenu stupide? En regardant la tele.
Excellent petit roman satirique qui offre des répliques bien excitantes :) ("Allô Houston, je me prépare à aller dans le vide social" ou le coup de la cravate pour faire un bel emballage de pendu socio-professionnel).

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 5 Avril 2006 à 23:45
En passant par la FNAC, j'ai honteusement lu "La Fabrique du cretin", par Jean-Paul Brighelli. Je refuse de debourser 20 Euros pour un tel ramassis de lieux communs reactionnaires contre l'ecole, mais aussi parce que tout ce qu'ecrit le brave homme ou presque correspond a mes analyses personnelles et que je ne me facture pas un tel prix pour ressasser mes idees... :peur:
En gros, derriere des envolees lyriques parfois un peu lourdes (il s'est amuse a utiliser le mot "schibboleth" que je n'avais pas revu depuis plus de 10 ans. Le vieux chameau! Je voulais etre celui qui le remettrait au gout du jour), on a 200 pages de fiel contre l'education nationale, resumee a son but inavoue : la reproduction sociale au lieu de la promotion. Les ravages de la methode globale (mais quelle BETISE cette methode!!!), le politiquement correct exige au Bac (on a demande a ma petite soeur son avis sur l'immigration dans le cadre de son TPE... :oo:), ramener les problematiques historiques au rang des preoccupations de tous les jours des etudiants (par exemple faire dire a "L'Histoire du merle blanc" de Musset que c'est une charge contre le racisme, alors que c'est une parabole sur le genie :oo:), la positive attitude (mettre des points pour les mots bien ecrits au lieu d'en enlever quand il y a des fautes), la lutte contre l'ennui (ecole a la carte, refus de donner des devoirs...), les objectifs de reussite au bac (les moyennes sont parfois relevees de 2 points! Et je pourrais donner des tas d'exemples personnels avec mon entourage de profs), l'engorgement des universites devenues lieux de vie (on n'etudie pas en fac. On fume, on boit, on fait la greve... Mais on ne doit surtout pas fournir d'effort). J'en passe encore beaucoup...
Bref, ce livre est dangereusement reactionnaire mais sonne tellement vrai... Les conclusions tirees sont de trop (asservir et assurer la reproduction des elites), mais tant de betises ignobles sont denoncees que ca fait du bien de le lire! Bref, un ouvrage a lire le sens critique aux aguets, sans pour autant gacher son plaisir. :smartass:

NB : En Bretagne, le niveau est meilleur parait-il car beaucoup de profs en retraite y officient avec les methodes d'antan et le succes d'antan... FB, tu confirmes?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Avril 2006 à 09:55
Entre un bouquin sur l'esthétique du laid et l'histoire de la Franc Maçonnerie, j'ai pu terminer (http://www.actusf.com/images/Aguilera/Aguilera03.jpg)

(belle couv' de Juillard - Les 7 éperviers)

Alors, que dire... un OVNI !

l'auteur est d'abord et un dessinateur, élément important pour comprendre la facilité avec laquelle il parvient à nous embarquer dans son récit sans monologue redondant ni langue pompeuse. On est toujours dans l'action, la réaction, la réflexion instinctive, le recul en moins de 3 pages. Bref, on ne s'endort pas.

Le bouquin est un mix de plusieurs genres : Histoire (L'Andalousie et l'Espagne au XVème siècle), Science (le héros est un lettré), Philosophie (idem), voyage (traverser l'atlantique pour trouver la terre du mythique géant de cuivre, Talos), aventure (débarquement dans le Yucatan, si j'en crois la description des temple de Tikal), action (les sacrifices humains, les combats), mysticisme (la découverte d'un Supramonde, les transes), Anticipation SF (la fin du Monde) mais aussi deux références incongrues :
....

- Les mystérieuses Cités d'Or (un pendentif solaire en or provenant d'un autre monde et qui est loin d'être un simple objet d'ornementation)
- Dragon Ball Z ! Les derniers chapitres mettent en scène un combat qui n'a rien à envier à ceux que nous fournit Goku et ses copains :mdr:

Bilan : envoûtant puis déconcertant à 15 pages de la fin. Une bonne embardée mystico-historico-fantastique à ne pas louper :)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Avril 2006 à 10:00
Mon prochain livre, une fois que j'aurais enfin terminé Le crépuscule des petits dieux d'Alain Minc :

"La LQR", dont j'ai entendu parler sur France Inter, lors de l'emission cité par l'article :
Citation
"Livres-Hebdo" avait souligné le succès imprévu d'un livre au titre énigmatique "LQR"

Publié par "Raisons d'agir" (créée en 1996 par Pierre Bourdieu) et signé Eric Hazan , LQR (pour "Lingua Quintae Respublicae", la langue de la Vème République) décortique "la propagande au quotidien".

"Désormais, il n’y a plus de pauvres mais des gens de condition modeste, plus d’exploités mais des exclus, plus de classes mais des couches sociales."

"De modernité à gouvernance en passant par transparence, réforme, crise, croissance ou diversité : la Lingua Quintae Respublicae (LQR) travaille chaque jour dans les journaux, les supermarchés, les transports en commun, les « 20 heures » des grandes chaînes, à la domestication des esprits. Comme par imprégnation lente, la langue du néolibéralisme s’installe : plus elle est parlée, et plus ce qu’elle promeut se produit dans la réalité." explique l'auteur.

Et d'ajouter : "Créée et diffusée par les publicitaires et les économistes, reprise par les politiciens, la LQR est devenue l’une des armes les plus efficaces du maintien de l’ordre.
Ce livre décode les tours et les détours de cette langue omniprésente, décrypte ses façons d’essorer les mots jusqu’à ce qu’ils en perdent leur sens, son exploitation des « valeurs universelles » et de la « lutte antiterroriste »...C’est ainsi que la LQR substitue aux mots de l’émancipation et de la subversion ceux de la conformité et de la soumission."

Sorti le 2 février, très peu médiatisé, à l'exception d'un passage dans l'émission de Daniel Mermet sur France Inter, initialement tiré à 7000 exemplaires, le livre, soutenu par les libraires, s'écoule à plus de 500 exemplaires par jour, selon Livres Hebdo, et s'était hissé au 31e rang des meilleures ventes essais et documents début mars. L'éditeur annonce un nouveau tirage à 5000 exemplaires.

Un succès mérité par l'implacable dissection sémantique à laquelle se livre Eric Hazan. Ainsi analyse-t-il le fréquent recours au terme "exclu" : "Le remplacement des exploités par les exclus est une excellente opération pour les tenants de la pacification consensuelle car il n'existe pas d'exclueurs identifiables qui seraient les équivalents modernes des exploiteurs du prolétariat...Les exclus ne sont les victimes de personne, même si leur appartenance à une commune humanité exige que leurs souffrances soient prises en compte..."

Difficile, une fois refermé le court (122 pages) et percutant ouvrage d'Eric Hazan, de rouvrir sa télé sans être imméditament saisi par la justesse du propos.

"LQR, la propagande au quotidien" Eric Hazan, éditions Raisons d'agir (6 euros)
Anne BRIGAUDEAU
Publié le 07/03 à 12:18
Eric Hazan, une vie d'engagement

Né en 1936 (70 ans cette année), fils de l'éditeur d'art Fernand Hazan, Eric Hazan a toute une vie d'engagement, et un avenir de révolte resté intact.

Jeune chirurgien, il soutient le FLN, puis part pour l'Algérie après l'indépendance pour pratiquer accouchements et réductions de fracture. Au début des années 1970, il crée avec le professeur Milliez l'association médicale franco-palestinienne, et part au Liban.

A 45 ans, il abandonne la médecine, reprend la maison d'édition fondée par son père, l'ouvre à l'architecture, la photographie, l'art contemporain. Fin des années 90, il revend l'entreprise à Hachette et crée en 1999 une nouvelle maison, "La Fabrique". Outre Rancière, Depardon, Edward Saïd, il publie André Schiffrin, contempteur de l'"édition sans éditeurs" contemporaine, fabriquant à la chaîne des best-sellers formatés.

Eric Hazan a préféré éditer son dernier livre, LQR, chez "Raisons d'agir" (la maison fondée par Pierre Bourdieu et aujourd'hui reprise par son fils) plutôt que s'autoéditer. Il a déjà publié "Chroniques de la guerre civile" (2004, La Fabrique), réactions de colère à l'écoute des médias, de juillet 2002 à août 2003, et "L'invention de Paris" (2002, éditions du Seuil), remarquable travail d'historien sur les quartiers de Paris.

Voir aussi:
"Osez Hazan", Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur, 25 mai 2005
(copié/collé du site France 3)
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2912107296/403-5542470-8050051
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 6 Avril 2006 à 10:08
Dans le train de nuit pour les Huang Shan, j'ai lu Coca Cola, l'enquête interdite.... C'est assez bien écrit, mais le sujet ne m'a intéressé que moyennement. Il est de notoriété que Coke est un groupe globalisant, qui tente non pas de supprimer Pepsi, mais bel et bien de s'attaquer au marché de l'eau et devenir la boisson de référence des humains. Les révélations de la fin ainsi que la double histoire de Coke ne sont du coup, pas si étonnantes que cela.

Reste un livre agréable à lire. La démarche de l'auteur ne consiste pas a dissoudre ses dents dans du Coke, ce n'est pas un Supersize me version book quoi^^...

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Sentinel le 6 Avril 2006 à 10:14
Citation de KiaN le 6 Avril 2006 à 10:00
Mon prochain livre, une fois que j'aurais enfin terminé Le crépuscule des petits dieux d'Alain Minc :

"La LQR", dont j'ai entendu parler sur France Inter, lors de l'emission cité par l'article :
Mais je veux lire ça MOUA!! :w00t2: Merci! :yaisse:

Ah oui, pour Le Crépuscule des Petits Dieux, je trouve que c'est juste un "approfondissement" d'un précédent bouquin, Epitres à nos nouveaux maîtres (où ils parlent de certains groupes à l'idéologie dominante).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 6 Avril 2006 à 10:15
Minc c'est que du good sensé en puissance!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 6 Avril 2006 à 10:31
Citation de Sentinel le 6 Avril 2006 à 10:14
Ah oui, pour Le Crépuscule des Petits Dieux, je trouve que c'est juste un "approfondissement" d'un précédent bouquin, Epitres à nos nouveaux maîtres (où ils parlent de certains groupes à l'idéologie dominante).
Je n'ai pas lu le livre dont tu parles, bien que j'en ai entendu parler, mais celui-ci est assez interessant bien qu'à un moment il ait commencé à m'nnuyer et que du coup je ne l'ai pas ouvert depuis un certain temps.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 6 Avril 2006 à 12:09
Damien, tu pourrais parler de ton livre sur l'esthetique du laid?
Et le Crepuscule des Petits Dieux, c'est quoi?

Kamen, beotien... :rougit:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 6 Avril 2006 à 12:18
(http://images-eu.amazon.com/images/P/2842421787.08.LZZZZZZZ.jpg)

*Chantage ON*

Ok, mais tu me traduits la page Marimite du dernier Cobalt :P

*Chantage OFF*

Quatrième de couverture :
Citation
" Une esthétique du laid ? Et pourquoi pas ? L'esthétique est aujourd'hui un terme collectif qui recouvre un large groupe de concepts, qui à son tour se divise en trois classes distinctes. La première concerne l'idée du beau, la deuxième le concept de sa production, c'est-à-dire l'art, la troisième le système des arts, la représentation du beau au moyen de l'art dans un medium déterminé. Nous avons l'habitude de regrouper les concepts qui appartiennent à la première de ces classes sous le titre de métaphysique du beau. Mais quand on analyse l'idée du beau, on ne saurait en dissocier l'étude du laid. Le concept du laid, le beau négatif, constitue donc une partie de l'esthétique. Il n'y a pas d'autre science à laquelle on pourrait le rattacher, et par conséquent c'est à juste titre qu'on parle de l'esthétique du laid. Personne ne s'étonne de ce que la biologie traite du concept de maladie, ou l'éthique du concept du mal, les sciences juridiques du concept d'injustice, les sciences religieuses du concept de péché. Parler de théorie du laid, ce serait exprimer avec moins de précision la généalogie scientifique de ce concept. Du reste j'aurai à justifier ce terme en exposant cette généalogie... "
400 pages... je trouve, pour le moment (j'en suis au chapitre sur les formes de laideur dans l'art), que c'est beaucoup trop... lourd ! C'est assez compliqué à suivre car l'auteur n'est absolument pas synthétique : non seulement il répéte une même idée toutes les deux lignes mais en plus il revient sans cesse à ses premières théories dans les parties suivantes... il est pire que moi :P

A lire à petites doses et dans le silence le plus complet pour ne pas décrocher toutes les 15 lignes.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 7 Avril 2006 à 10:23
c'est ça le crépuscule ...
Citation
'Nous assistons à la mort des élites ou plus prosaïquement à la disparition de la classe dominante telle que Marx l'avait mise en scène : la communauté se dissout, qui réunissait les détenteurs de tous les pouvoirs, politique, économique, médiatique, intellectuel. Ce n'est pas simplement l'effet du populisme dont le marqueur idéologique demeure la haine à l'égard de ceux d''en-haut'. C'est évidemment le résultat des lâchetés et des faux pas des élites elles-mêmes. Mais c'est surtout le résultat d'une société 'hyperdémocratique', dirigée par l'opinion et les médias. De là l'apparition, à la place des anciennes élites, d'une élite de notoriété qui recherche l'influence à défaut du pouvoir, le salut individuel plutôt que des intérêts de classe. Son poids réel est illusoire : ce sont, désormais, par un étrange retour de balancier, les hommes qui font l'histoire et non plus les forces sociales. Le crépuscule des petits dieux est donc irréversible.' Alain Minc
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 9 Avril 2006 à 12:09
Citation de KiaN le 7 Avril 2006 à 10:23
Citation
'Nous assistons à la mort des élites ou plus prosaïquement à la disparition de la classe dominante telle que Marx l'avait mise en scène : la communauté se dissout, qui réunissait les détenteurs de tous les pouvoirs, politique, économique, médiatique, intellectuel. Ce n'est pas simplement l'effet du populisme dont le marqueur idéologique demeure la haine à l'égard de ceux d''en-haut'. C'est évidemment le résultat des lâchetés et des faux pas des élites elles-mêmes. Mais c'est surtout le résultat d'une société 'hyperdémocratique', dirigée par l'opinion et les médias. De là l'apparition, à la place des anciennes élites, d'une élite de notoriété qui recherche l'influence à défaut du pouvoir, le salut individuel plutôt que des intérêts de classe. Son poids réel est illusoire : ce sont, désormais, par un étrange retour de balancier, les hommes qui font l'histoire et non plus les forces sociales. Le crépuscule des petits dieux est donc irréversible.' Alain Minc
:mdr2: :mdr2: :mdr2:

Minc, c'est finalement un auteur comique. Si il y a une extinction des élites, elle n'est pas trop visible. Je dirais au contraire, qu'elles prospèrent et embellissent, mais en se masquant derrière le rideau de fumée crée par les mass-médias... Ceci dit, je suis content, car finalement Le Monde a fini par trouver un penseur pour remplacer BHL. :troll: :niark:

Posté: Vendredi 07 Avril, 18:34:47

(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/9/9/2/9782912107299.gif)

Salut!

Je confirme, LQR, La propagande du quotidien vaut le détour.
Même si la démonstration est incomplète, parfois un peu maladroite, elle reste nette et sans bavure. Un livre qui permet de dévoiler une des techniques de manipulation les plus efficaces de la classe dirigeante.

Maintenant, je m'attaque à ça:
(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/3/5/9/9782912485953.gif)

Ça parle de BHL. :niark:

À bientôt!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Amir le 9 Avril 2006 à 12:48
Citation de MCL80 le 9 Avril 2006 à 12:09
Ça parle de BHL. :niark:
En bien je suppose? :mdr:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 11 Avril 2006 à 19:32
Citation de ubaj le 9 Avril 2006 à 12:48
Citation de MCL80 le 9 Avril 2006 à 12:09
Ça parle de BHL. :niark:
En bien je suppose? :mdr:
Salut!

Une Imposture Française (Nicolas Beau & Olivier Toscer, ed. Les arènes)

Voici le mot de l'éditeur sur le site de la FNAC:
Citation
Grâce à ses relations dans les médias, Bernard-Henri Lévy n'hésite pas à corriger, voire à empêcher la parution d'articles qui lui déplaisent. Ce livre donne les recettes de cet attaché de presse toujours sur le pont, si efficace pour lui-même et pour ses amis.

Profitant de cette impunité médiatique, Bernard-Henri Lévy se permet beaucoup de liberté dans ses «enquêtes» au Pakistan, en Afghanistan ou en Algérie. Ce livre raconte ses plus beaux trucages.

Modeste, Bernard-Henri Lévy reste étonnamment discret sur son goût pour la finance et les jeux d'influence. Ce livre dresse le portrait d'un héritier qui aime autant les affaires que les livres... même s'il en parle nettement moins.

D'histoires cruelles et dérangeantes en anecdotes choquantes ou simplement drôles, cette enquête nous entraîne au coeur des réseaux médiatiques français, avec leurs arrangements et leurs petites lâchetés, sur les traces de leur plus belle imposture : Bernard-Henri Lévy.

Nicolas Beau est journaliste au Canard enchaîné. Olivier Toscer est journaliste au Nouvel Observateur.
Ce livre est très intéressant pour qui ne connaît pas le personnage. Ce n'est pas un philosophe que l'on découvre, mais un intriguant possèdant un entregent et un culot immense. Une personne riche, mais qui n'aime pas parler de sa richesse, et encore moins évoquer sa provenance (le pillage des forêts primaires d'Afrique) Un personnage qui se prétend philosophe, mais qui a surtout du talent pour mettre dans ses ouvrages des "hommages" à des écrivains plus grands que lui.

BHL existe non pas par sa science, mais par son réseau de relations qu'il soigne autant qu'il peut, en invitant somptueusement dans son appartement du VIIème arrondissement, ou dans son ryad de Marrakech. Bref, on découvre que BHL n'est pas un philosophe (a-t-il seulement des idées?), mais une sorte de décor de cinéma ou de théatre. Gigantesque barnum tout entier tourné vers son auto-promotion. Tout ceci ne serait que pathétique si il n'y avait de l'argent (parfois public) en jeu, et parfois des perversions de la vérité.

Bref, cette enquète sans concession en apprend beaucoup sur le personnage qui vit pour le paraître plutôt que l'être. À lire absolument pour ceux qui pensent que le boulevard saint germain est le centre du monde de la pensée. :mrgreen:

À bientôt!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 20 Avril 2006 à 14:12
Tinou, un bouquin pour toi que j'ai commencé ce matin !

(http://www.gaia-editions.com/images/livres/doppler.jpg)

Gaia est un excellent éditeur qui ne publie que des auteurs scandinaves. Un truc non tout-public, quoi. Leur collection est alléchante et je sens que je vais en commander d'autres via artslivres.com (ou comment recevoir gratuitement des bouquins à condition d'écrire une chronique ou un article :) ) = http://www.gaia-editions.com/accueil.html?referer=livres/contdoppler.html
Citation
Andreas Doppler fait une chute de vélo dans la forêt. Il tombe et tout lui tombe dessus : sa vie jalonnée par la docilité, son père décédé qu'il a à peine connu, sa fille qui le taxe de cynisme, son fils gavé de culture enfantine débilitante, son pays si insupportablement sympathique. Il faut changer. Ni une ni deux, il rompt avec la civilisation et plante sa tente dans la forêt. Devenu chasseur-cueilleur, il tue pour survivre un élan femelle dont le petit ne le quitte plus d'une semelle. Qu'à cela ne tienne, mieux vaut un ruminant muet que des êtres humains assommants. Et Doppler de ressasser son couplet préféré : "Je n'aime pas les gens. Je n'aime pas ce qu'ils font. Je n'aime pas ce qu'ils sont. Je n'aime ce qu'ils disent." Mais peut-on vraiment vivre seul ? Et comment? Un beau jour, sa femme déboule pour lui annoncer sa nouvelle grossesse, précisant que s'il n'est pas rentré au bercail d'ici à l'accouchement, elle le plaque - quelle tuile. Doppler est dans de beaux draps.
Ce commentaire de quatrième de couverture m'a suffi à plonger dedans et je ne regrette pas ! C'est absolument hilarant avec un scène de troc à la cro-magnon (le lait demi-écrémé anoblit l'homme), des jeux de société avec Bongo l'élan, une b*** à Thor (Je l'ai toujours eue. Elle est grosse, il n'y a pas d'autre mot pour la qualifier. Longue et lourde, elle est. Et épaisse. Grosse, quoi. Genre gros gourdin.), des attaques sur les émissions télévisées pour enfants et surtout une aspiration à vivre en contact direct avec les grands espaces forestiers de Dame Nature.

Mes deux derniers coups de coeur : j'en avais déjà parlé mais voici mes impressions finales :

- Tryptique de l'Asphyxie(http://www.artslivres.com/ShowArticle.php?Id=1143)
- Rihla(http://www.artslivres.com/ShowArticle.php?Id=1142)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 20 Avril 2006 à 17:11
Citation de Damien le 20 Avril 2006 à 14:12
Tinou, un bouquin pour toi que j'ai commencé ce matin !

(http://www.gaia-editions.com/images/livres/doppler.jpg)

Gaia est un excellent éditeur qui ne publie que des auteurs scandinaves. Un truc non tout-public, quoi. Leur collection est alléchante et je sens que je vais en commander d'autres via artslivres.com (ou comment recevoir gratuitement des bouquins à condition d'écrire une chronique ou un article :) ) = http://www.gaia-editions.com/accueil.html?referer=livres/contdoppler.html
Citation
Andreas Doppler fait une chute de vélo dans la forêt. Il tombe et tout lui tombe dessus : sa vie jalonnée par la docilité, son père décédé qu'il a à peine connu, sa fille qui le taxe de cynisme, son fils gavé de culture enfantine débilitante, son pays si insupportablement sympathique. Il faut changer. Ni une ni deux, il rompt avec la civilisation et plante sa tente dans la forêt. Devenu chasseur-cueilleur, il tue pour survivre un élan femelle dont le petit ne le quitte plus d'une semelle. Qu'à cela ne tienne, mieux vaut un ruminant muet que des êtres humains assommants. Et Doppler de ressasser son couplet préféré : "Je n'aime pas les gens. Je n'aime pas ce qu'ils font. Je n'aime pas ce qu'ils sont. Je n'aime ce qu'ils disent." Mais peut-on vraiment vivre seul ? Et comment? Un beau jour, sa femme déboule pour lui annoncer sa nouvelle grossesse, précisant que s'il n'est pas rentré au bercail d'ici à l'accouchement, elle le plaque - quelle tuile. Doppler est dans de beaux draps.
Ce commentaire de quatrième de couverture m'a suffi à plonger dedans et je ne regrette pas ! C'est absolument hilarant avec un scène de troc à la cro-magnon (le lait demi-écrémé anoblit l'homme), des jeux de société avec Bongo l'élan, une b*** à Thor (Je l'ai toujours eue. Elle est grosse, il n'y a pas d'autre mot pour la qualifier. Longue et lourde, elle est. Et épaisse. Grosse, quoi. Genre gros gourdin.), des attaques sur les émissions télévisées pour enfants et surtout une aspiration à vivre en contact direct avec les grands espaces forestiers de Dame Nature.

Mes deux derniers coups de coeur : j'en avais déjà parlé mais voici mes impressions finales :

- Tryptique de l'Asphyxie(http://www.artslivres.com/ShowArticle.php?Id=1143)
- Rihla(http://www.artslivres.com/ShowArticle.php?Id=1142)

D's©
Il me le faut!!!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 22 Mai 2006 à 18:26
En ligne : ma critique sur Doppler(http://artslivres.com/ShowArticle.php?Id=1152)

Actuellement : (http://www.yozone.fr/IMG/jpg/chromozone-2.jpg)
un roman entre SF et polar à une époque où un terrible virus informatique militaire a fait retourner les terriens à l'époque médiévale. Tout est divisé en caste raciale avec une atmosphère entre Mad Max et Waterworld. Intéressant.

Prochainement : Une fresque historique sur la dynastie des Francs.

D's©
Posted on: Tuesday 09 May, 09:26:12
:w00t2:

Vous vous souvenez tout le bien que je disais de Rihla ? Eh bien, samedi, en visitant une librairie, je suis tombée sur sa "préquelle" (du moins si on se laisse guider uniquement par la couverture)

(http://www.sitedit.fr/images/70/book_727.jpg)
Citation
En ce début du XIve siècle, les combats incessants que se livrent les seigneurs de la guerre désœuvrés entre deux croisades accélèrent le déclin de l’empire romain d’Orient.
Un haut dignitaire catalan persuade Ramon Llull, docte religieux versé dans les sciences, de l’accompagner dans une expédition sur les traces d’Alexandre le Grand à la recherche d’une cité de légende.
Loin de Constantinople, aux confins du désert qui s’étend après la mer d’Aral, un choc culturel attend ces guerriers du Moyen Age : au milieu d’une plaine de sel se dresse une éblouissante cité de verre et d’acier, édifiée par une communauté égalitaire préservée du monde et de ses guerres pendant plus de mille six cent ans.
Bref, de l'histoire, de la SF, du voyage, de l'aventure et tout ça en roman :) ... ça va bien occuper mes nuits à cabourg (sauf si madame veut s'occuper de moi  :mrgreen:)

Concernant Chromozone, j'en suis pratiquement à la fin et mon avis tient en un mot : inégal. Tantôt on se laisse complètement porter par l'histoire (jusqu'à en oublier sa station de train), tantôt on pique complètement du nez...

Par contre les deux tomes sur l'histoire des Francs, c'est très bien. L'Histoire n'y est pas escamoté et on prend plaisir à relire les fresques des rois mérovingiens qu'on avait (pratiquement) tous quitté à l'école primaire...

D's©
Posted on: Monday 22 May, 18:08:20
Oh la, j'allais oublier le principal :

(http://img369.imageshack.us/img369/723/mangasseuh1od.th.jpg)(http://img369.imageshack.us/my.php?image=mangasseuh1od.jpg)

Ce roman est discrètement sorti le 21 avril. C'est le cahier litté de libé qui m'a permis d'apprendre qu'un tel ouvrage existait : l'histoire d'un type qui part au Japon avec son fils. Papa est largué, fiston est enchanté. Maintenant, reste à voir la vision que l'auteur dépeint sur les manga...

Je recevrais gratuitement un exemplaire et vous tiendrait au courant de son contenu :)

D's© qui attend aussi un gros bouquin sur le Chevalier d'Eon (juillet)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 30 Mai 2006 à 19:23
(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/7/2/6/9782262021627.gif)
La vie mondaine sous le nazisme
Fabrice D'ALMEIDA
(418pages) Ed. Perrin.

Cet ouvrage est écrit par un universitaire. Son propos est argumenté, étayé de multiples références aux archives allemandes. Il faut entendre la "vie mondaine" du titre, non comme des interactions frivoles entre personnes, mais au contraire comme les solides fils d'une toile d'araignée tissée entre des personnes dont les intérêts et les idées couvergent. Le livre présente les liens qui unissaient les membres du NSDAP et les élites dans l'Allemagne de la fin de la premère guerre mondiale à l'achèvement de la seconde. On y trouve la description de l'introduction et de l'installation d'Hitler et de ses sbires dans "le monde" (entendre par là, la noblesse allemande déchue de ses privilèges, mais non de ses richesses, par la république de Weimar en 1919, et la haute bourgeoisie) dès les années 1920. Le livre décrit les affinités de pensées qui préexistent ou qui se créent au cours du temps entre les nobles encore puissants, mais néamoins en voie de marginalisation, la haute bourgeoisie industrielle, et les dirigeants du IIIème reich. Ces affinités sont balisées par des rencontres privées, des fêtes publiques, des invitations à diverses manifestations officielles... Tout ceci créant une atmosphère de cour dans laquelle on retrouve des rivalités de personnes et des alliances solides ou improbables. La description des pratiques courtisanes dans les allées du pouvoir atteint un sommet lorsqu'il s'agit de s'accaparer les biens "aryanisés" et batir sa richesse personelle. On y voit aussi comment une communauté de pensée entre le NSDAP, la noblesse et la bourgoisie a fonctionné comme un engrenage enclanché volontairement et de manière inéluctable vers la solution finale.

Si cet ouvrage contient des données très intéressantes, et historiquement peu connues, je dirais que l'auteur a été un peu dépassé par la manière d'aborder son sujet. Une approche chronologique linéaire aurait permis de bien comprendre l'évolution des liens qui se créent, ou se distandent, et des complicités explicites ou implicites qui apparaissent. Au lieu de ça, on a une approche thématique qui fait que le lecteur est balloté d'avant en arrière dans le temps, sans pouvoir réellement se remettre dans le contexte d'une année précise. De plus, les (nombreuses) notes rassemblées en fin d'ouvrage en rendent la lecture hachée. Des notes en bas de page auraient été plus appropriées.

Bref, c'est un livre très intéressant, et éclairant d'une lumière différente une des périodes les plus sinistres de l'histoire. Son abord n'est pas forcément aisé, mais il est très instructif.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 30 Mai 2006 à 19:25
Very Interresting Pavé but...
Citation de MCL80 le 30 Mai 2006 à 19:23
De plus, les (nombreuses) notes rassemblées en fin d'ouvrage en rendent la lecture hachée. Des notes en bas de page auraient été plus appropriées.
Faute professionnelle de la part de l'auteur !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 7 Juin 2006 à 12:40
Livre que je vais peut-être acheter :

L'enjeu Turc de Didier Billion, éditions Armand Colin. (19¤)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 7 Juin 2006 à 13:11
Je suis replongé dans "le Monde des non-A" de A.E. Van Vogt. C'est un véritable chef d'oeuvre de Science-Fiction, culte, également par sa façon d'aborder la vision du monde non-aristotélicien.



Par contre, c'est coton à lire, c'est pas super facile parfois :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Juin 2006 à 14:29
Dans la famille Série Z sado-maso teintée de belles et outrageantes Vixens à l'égard du mâle devenu joujou désindividualisé, je veux :

(http://www.scifi-universe.com/upload/medias/romans/yapou01.jpg)

Voici le texte de l'éditeur :
Citation
Yapou, bétail humain - VOLUME I
Traduit du japonais par Sylvain Cardonnel

Yapou, bétail humain, fresque postmoderne qui sera publiée en trois volumes, est l’un des textes les plus extraordinaires qui soient. À l’image d’un Jules Verne extravagant et pervers, Shozo Numa explore le système de domination que subit le Yapou (descendant de l’homme nippon rabaissé au rang de bétail) sur l’empire EHS, au XLe siècle. Un vaisseau spatial chute sur Terre, dans les années 196X, près d’un jeune couple (une Allemande et un Japonais). Après avoir porté secours à son occupante, ceux-ci entreprennent un voyage dans le temps pour rejoindre EHS, découvrant un univers dominé par une noblesse blanche d’origine germanique régie par les femmes, qui ont asservi les Yapous, voués à satisfaire leurs besoins et idolâtrer les Blancs. Ce voyage mènera à la transformation du jeune Japonais en Yapou au service de son ancienne fiancée, désormais membre de la noblesse d’EHS.

Reprenant la tradition de Jonathan Swift et du voyage fictif, cette dystopie délirante, marquée par une feinte érudition et de constantes adresses au lecteur, représente la quintessence littéraire de la détestation de soi des Japonais traumatisés par l’Histoire. Yapou décrit un monde total, traversé par un humour noir et grinçant, où tout, de l’organisation sociale aux gadgets technologiques, en passant par le système philosophique et idéologique, est scrupuleusement répertorié. Grand texte du masochisme, hanté par les notions d’impérialisme, de suprématie raciale, d’eugénisme, de domination sexuelle, Yapou a été honni par le Japon d’après-guerre.

Ce livre culte est considéré comme le texte le plus étrange jamais publié au Japon.
Concernant l'auteur qui utilise un pseudonyme :
Citation
SHOZO NUMA est né en 1926 à Hakata. Il vit à Tokyo. Yapou, bétail humain a été publié pour la première fois en 1956, sous forme d’épisodes. Le livre a connu depuis de multiples éditions, ayant même été adapté pour divers mangas, et a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires. Désordres publiera le deuxième volume de Yapou en 2006.
Bien, ça m'évitera d'attendre 1 an entre chaque partie contrairement aux premiers lecteurs du roman...

Commencé hier soir, cette fascinante fresque mi-Boschesque, mi-SF carton pâte possède juste un point faible : les multiples rappels vers des chapitres ultérieurs ou non pour obtenir une définition d'un terme créé par l'auteur et mieux pénétrer dans son univers. On ne sait pas s'il faut suivre scrupuleusement ses conseils avant de continuer, de peur de se faire dévoiler une partie de l'intrigue. Personnellement, je fais fi de ces renvois et cela n'entame en rien la compréhension de ce roman à la fois farfelu, dérangeant, grotesque et profondément masochiste.

J'adore :D

Site de l'éditeur : http://www.editions-desordres.com (désordre est un mot qui convient parfaitement à cet ouvrage)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 7 Juin 2006 à 14:34
vixen, tu y donnes quelle définition ? :bah:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Juin 2006 à 14:38
Citation de RoiLion.com le 7 Juin 2006 à 14:34
vixen, tu y donnes quelle définition ? :bah:
Comment ça ?

Eh bien, des nymphos méchantes envers la gent masculine et avec des gros tétés, pardi. Russ Meyer rules, quoi.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 7 Juin 2006 à 15:02
ok, j'étais pas sûr du terme.



(par contre, on écrit "gent" ;))
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Juin 2006 à 15:04
Citation de RoiLion.com le 7 Juin 2006 à 15:02
ok, j'étais pas sûr du terme.
Tu pensais au groupe de rock éponyme ? (Vixen)

Bref, ce roman, c'est miam, mangez !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 8 Juin 2006 à 12:46
Mais voyons, Vixen et Super Vixen sont des incontournables du cine kitsch. A enchainer avec un coup de Pink Flamingo pour avoir vraiment peur des femmes... :mdr:
Sinon, dans les transports en commun, je lis du Theophile Gautier. Toujours dans ma quete du XIXeme siecle, un bouquet de nouvelles fantastiques au texte rafraichissant et aux histoires point trop niaises, avec un travail sur la narration (les dedoublements ou fusion du narrateur ou de l'auteur) tres interessant. Quelques choses tres droles comme "Omphale ; une historie rococo" ou bien, les meilleurs textes litteraires jamais produits sur l'opiomanie et le haschich ("Le Club des Haschichins", La Pipe d'Opium"), a mettre a cote des "Paradis Artificiels". Et bien sur, les classiques du vampirisme dont on ne se lasse pas, comme "La Morte Amoureuse". Ah, Clarimonde... :rougit:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 20 Août 2006 à 12:22
(http://images.amazon.com/images/P/2226151095.01._SS500_SCLZZZZZZZ_V62355960_.jpg)

Jacques Reverdi est un apnéiste de renommée. Un Maillol avant l'heure du Grand Bleu. Un jour, il est retrouvé dans une cabane de bambou en Malaisie, en transe, comme dépossédé de son âme. A ses cotés, une jeune danoise, le corps lacéré de coups de couteau et morte. Echappant à une peine de mort "locale", il se retrouve dans une asile puis un pénitiencier malais en attendant son procès.

Jusque là, il n'y a ni mystères ni mise en haleine... sauf dans la manière de présenter des choses aussi plates mais avec frénésie de la part de l'auteur.

Arrive Marc, un parisien qui abandonna ses études de pianistes suiste à un traumatisme, puis son métier de grand reporter suite à un autre traumatisme, puis arrêta d'être un paparazzi avec la mort de Lady Di. Rédacteur dans un canard de faits divers sordides, Marc se prend de passion pour l'histoire de Jacques.

Mais Jacques est aussi silencieux que son univers marin : pas d'interview, pas de rencontre, pas un mot jusqu'à son jugement. Comment l'approcher quand on vit à des milliers de kilomètres de sa proie ?

Je viens de m'enfiler le premier quart de l'épais ouvrage et je dois dire que si ce thriller est moins sensationnel que Les Rivières Pourpres, il en dégage une oppression difficile, une envie de comprendre la pulsion criminelle brute, une fièvre presque incontrolable d'un côté ou une attitude zen flippant d'un autre côté. La méthode qu'emploi Marc pour obtenir un contact avec Jacques se rapproche d'une certaine façon de l'illusion d'Internet et du piège que ce système peut tendre si l'on s'y penche de trop.

Un bouquin simple à lire, bien roulé, même si l'on peut déplorer une prévisibilité assez forte dans le rôle que jouera tel ou tel personnage dans la suite des événements.

D's©
Posted on: Saturday 12 August, 16:37:52
Fini il y a un moment et voilà mon avis :
Citation de Damien le 22 Mai 2006 à 18:26
(http://www.sitedit.fr/images/70/book_727.jpg)
Citation
En ce début du XIve siècle, les combats incessants que se livrent les seigneurs de la guerre désœuvrés entre deux croisades accélèrent le déclin de l’empire romain d’Orient.
Un haut dignitaire catalan persuade Ramon Llull, docte religieux versé dans les sciences, de l’accompagner dans une expédition sur les traces d’Alexandre le Grand à la recherche d’une cité de légende.
Loin de Constantinople, aux confins du désert qui s’étend après la mer d’Aral, un choc culturel attend ces guerriers du Moyen Age : au milieu d’une plaine de sel se dresse une éblouissante cité de verre et d’acier, édifiée par une communauté égalitaire préservée du monde et de ses guerres pendant plus de mille six cent ans.
Tu parles d'un choc, c'est carrément un cataclysme ! :yaisse:
En gros, Ramon recherche la cité de pretre Jean, la même décrite dans l'Apocalypse de Jean. Non seulement la cité en question est une réussite technologique (les sciences grecques à l'honneur) mais ses ennemis sont ... euuuh... démoniaques ! Le combat final entre Ramon et l'Adversaire est tout bonnement incroyable et la fin donne des idées :w00t2:

En film, ça passerait super bien !

Lisez cet auteur, c'est un ordre ! :coucou:

D's©
Posted on: Saturday 12 August, 17:59:40
Je viens de finir la Ligne Noire (600 pages) : La première partie ressemble plus à un polar qu'autre chose, on a donc du mal à laissez filer proprement les yeux dans les paysages empruntés par Marc et Jacques.

Puis vient la seconde partie, Voyage, qui retient mieux notre attention. Le chemin que prend Marc pour remonter aux sources du Mal est assez beau. On visualise très très bien ses excursions, ses découvertes, ses rencontres, ses peurs... et la Ligne Noire. Comme dans les Rivières Pourpres, le sang tient un rôle très fort et plutôt intelligent.

La troisième et dernière partie, Retour, se lit d'une traite tellement l'effroi s'aggrippe à chaque page. Le final est surprenant sur le coup car Grangé laisse pourrir des détails très longtemps avant de les placer dans le puzzle menant au Secret de la Chambre qui liera des êtres à la Pureté, au delà des hommes, au delà des mensonges.

A lire dans le noir ou tard le soir. L'impact est plus fort, plus... excitant :P

Prochaine lecture : Les deux premiers volumes du gigantesque roman-fleuve Guin Saga aux éditions Fleuve noir (L'auteur japonais en est à 108 volumes et n'a pas fini son oeuvre, débutée en 1979 !)... j'espère qu'on ne devra pas trop attendre entre chaque volume traduit sinon, on se perdra :sweatdrop:

D's©
Posted on: Tuesday 15 August, 21:22:25
(http://www.yodawork.com/images/FLEUVE%20NOIR/zf/9782265081246R1.jpg)
Excellent. Deux chapitres bouffés ce matin à pied et dans le train. J'ai d'ailleurs en ce moment qu'une envie : me barrer du boulot, aller dans un café et continuer ma lecture :w00t2:

Le cadre fantasy est simple à visualiser pour comprendre la trame : deux jumeaux poursuivis par des méchants mais sauvés par Guin, un homme surpuissant à tête de léopard. On y trouve du Berserk mais aussi le chapitre de l'homme à tête de loup dans Phénix 10 et 11 de Tezuka ! No prise de tête, un max d'action pour un max de plaisir :D

L'illustration est de Yoshitaka Amano :)

D's©
Posted on: Wednesday 16 August, 10:44:11
Premier volume terminé : c'est distrayant, simple à lire. l'auteur ne nous égare pas dans les descriptions des lieux mais parfois tourne en rond pour présenter des personnages en utilisant sans cesse les même termes (ex : le Comte noir et les symptômes de sa maladie). Quoiqu'il en soit, le suspense reste entier et Guin est très attachant.

Second volume commencé : Les premiers paragraphes rappellent brièvement ce qui s'est passé dans le tome précédent et reprend la dernière action. Le fil de lecture est donc continu. C'est une bonne chose car ça nous permet de ne pas revenir en arrière 6 mois plus tard quand les autres volumes sortiront :)
(http://img157.imageshack.us/img157/415/guinsaga2su2.th.jpg)(http://img157.imageshack.us/my.php?image=guinsaga2su2.jpg)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 14 Septembre 2006 à 15:33
J'ai récemment comblé une grande lacune dans ma culture littéraire : j'ai lu 1984 de G. Orwell.

Pour ceux qui ne connaitraient pas, je présente en essayant de ne pas (trop) spoiler : Orwell décrit une société future et fictive, une sorte de communisme poussé à l'extrême, dont les membres sont constamment surveillés (Big Brother is watching you) et manipulés, contrôlés par un parti unique. Le monde est divisé en trois grandes puissances : Oceania, Eurasia et Eastasia. Depuis des années, Oceania est en guerre avec l'une et alliée avec l'autre ou l'inverse. Les membres de cette société sont répartis en trois grands groupes : à l'intérieur du Party, la majorité des gens appartient à l'Outer Party et une minorité à l'Inner Party. C'est cette dernière qui détient le pouvoir. En marge de ce parti vivent les proles, ils ne représentent ni une menace, ni un grand intérêt pour le reste. Cependant, cette société n'est pas encore parfaite aux yeux de ceux qui la contrôlent : il existe certains membres qui résistent encore et toujours à l'envahisseur. On note ainsi tout au long du livre la disparition de ces réfractaires coupables de "crime de pensée" : ils sont vaporisés et toute trace d'eux est alors effacée - c'est comme s'ils n'avaient jamais existé. Ce procédé n'est pas sans rappeler la damnatio memoriae des Romains qui consistait à effacer toute trace écrite de quelqu'un après sa mort. Pour venir à bout de ces indésirables, le Party a eu une idée de génie : créer une nouvelle langue, Newspeak, dans laquelle ils réduiront au maximum le nombre de mots afin de supprimer définitivement toute pensée hostile puisqu'il n'y aurait plus de mots pour l'exprimer. C'est dans ce contexte que l'on suivra l'évolution et les pensées de Winston Smith, habitant de Londres.
La surveillance dont font l'objet les protagonistes est d'autant plus terrible lorsque l'on prend réellement conscience de tout ce qu'elle implique. Il ne suffit pas de contrôler ce qu'on dit ou ce qu'on fait. Le moindre geste, la moindre pensée, la moindre lueur dans nos yeux pourrait nous trahir.

Mon avis : on est d'abord un peu sceptique quant à la possibilité de manipuler une telle masse de gens au point de leur faire croire sans aucune difficulté que 2+2=5. Certains passages en deviennent même hilarants (je pense aux Two Minutes Hate). Et pourtant... Petit à petit, le livre évoque certains évènements réels, tels que l'adulation des Chinois envers Mao, la disparition des opposants dans les régimes totalitaires ou récemment l'application du Patriot Act aux Etats-Unis. Parce que mieux surveiller, c'est mieux contrôler. Même si cela ne va pas aussi loin que dans 1984, on constate que la réalité rejoint parfois la fiction et ça fait peur...
Le seul reproche que j'aurais à faire à ce livre, c'est le passage où l'auteur décrit les rouages de la société via un livre dont il fait lire des extraits au protagoniste. C'est un peu long, mais immédiatement après l'action reprend de plus belle et on est emmené en un rien de temps jusqu'à la fin. Sinon j'ai vraiment bien accroché. A tout ceux qui voudraient le lire, un conseil : lisez-le en anglais, c'est pas trop difficile et à mon avis, il y a beaucoup de nuances qui disparaîtraient en traduction. La VO c'est le bien  :P!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 15 Septembre 2006 à 17:30
Urumi-chan, je me le suis acheté récemment ce bouquin et en lisant ton pitch dessus, je me dis que j'ai fait un bon choix.

En lisant le premier chapitre, avant tout achat inconsidéré, j'ai bien accroché. Ce livre d'Orwell me fait penser aux livres : " Le Château " et " Le Procès " de Frantz Kafka. L'adaptation cinématographique m'avait à l'époque donné envie de lire le livre  ( film de Michael Radford ), mais les tumultes de la vie et la paresse conjugués ont fait que j'attends 2006 pour enfin me lancer dans cette lecture. D'ailleurs, au niveau cinématographique, j'ai retrouvé un peu de 1984 dans les films de Terry Gilliam " L'armée des 12 singes " et surtout " Brazil ", ainsi que dans le " Kafka " de Steven Soderbergh.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 15 Septembre 2006 à 17:46
Voila des gens biens qui lisent des choses biens! Reste le Meilleur des Mondes (Brave New World) pour completer votre tour d'horizon des celebres utopies a faire froid dans le dos.
Pour ma part, je me suis offert une dose de Kochoncete litteraire, avec les Poesies Erotiques de Verlaine, et les Onze Mille Verges d'Apollinaire. Verlaine manie une langue tantot de velours, decrivant un encanaillement qui laisse reveur, tantot une langue de charretier, n'hesitant pas a invoquer la crudite et les images les plus brutes pour rendre plus palpable cette chair qu'il aime a petrir, au moins. On passe de reve ethere a la Bilitis au dernier porno de chez Raging Stallion, c'est quand meme un peu deroutant.
Les Onze Mille Verges, pour le court extrait que j'en ai lu, est une charge accablante contre la societe de l'epoque, dans une ambiance de stupre et de voyage initiatique au bout de la nuit des vices. Tres tres bizarre, je ne sais pas si j'aurai le courage d'assouvir ma curiosite jusqu'au bout.
Pour la suite, j'ai le Marie-Antoinette d'Antonia Fraser qui m'attend. On verra, c'est un cadeau d'anniversaire. En tous cas, la couverture avec Kirstin sur le fourreau n'est pas vilaine! :rougit:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 15 Septembre 2006 à 17:49
1984 je l'ai lu en VO, pour le cours d'anglais quand j'étais en 3ème, et même qu'on avait enchainé sur le film en noir & blanc. Excellent livre.

Dans le genre livre qu'il FAUT avoir lu, je vous recommande aussi Le Prince de Machiavel  et L' Art de la Guerre de Sun Tzu. Ce sont 2 chef d'oeuvres.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 15 Septembre 2006 à 17:58
Sun Tzu? Bon, je suis moralement oblige de le lire maintenant, mais... ca donne quoi? Meme genre que Machiavel? (oui, il est indispensable a toute bonne culture. C'etait le livre de chevet de notre ancien President d'ailleurs... :whistling2:).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 15 Septembre 2006 à 18:02
Citation de Kamen le 15 Septembre 2006 à 17:58
Sun Tzu? Bon, je suis moralement oblige de le lire maintenant, mais... ca donne quoi? Meme genre que Machiavel? (oui, il est indispensable a toute bonne culture. C'etait le livre de chevet de notre ancien President d'ailleurs... :whistling2:).
Tout stratège militaire se doit d'avoir lu ce livre, et s'il n'est pas au programme de l'enseignement militaire partout dans le monde, c'est une honte, mais à mon avis, il l'est.
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Art_de_la_guerre

Posté: Vendredi 15 Septembre, 18:01:02

Je l'ai lu en anglais, et à ce que je lis sur Wikipedia dans le lien ci-dessus, j'ai bien fait.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 17 Septembre 2006 à 06:00
J'aurais du mal à lire du Machiavel... Vu la brêle que c'était quand il a eu l'occasion de mettre en oeuvre ses idées...
Bon, vous me direz... Les théoriciens sont quasiment tout le temps recalés... Mais lui particulièrement.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 18 Septembre 2006 à 10:05
Une envie subite mais qui m'est indispensable dans mon évolution à moyen terme : relecture et lectures des derniers traités théoriques en histoire de l'art. Je compte me prendre le catalogue de l'expo disney qu'il me faut travailler, ainsi que revoir Vision du Futur et Mélancolie... des expos qui font et feront dates dans l'histoire de l'expographie et la prise en compte du capital loisir contemporain.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: kgeg le 18 Septembre 2006 à 11:18
Moi je lis toujours des bouquins sur la PNL ( enfin quand je m'endors pas dessus )  :P
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Milady le 7 Novembre 2006 à 14:22
J'ai besoin d'un avis ou 2 sur 'Les bienveillantes' de Jonathan Littell pour savoir si je me lance ou pas.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 7 Novembre 2006 à 17:38
Citation de milady le 7 Novembre 2006 à 14:22
J'ai besoin d'un avis ou 2 sur 'Les bienveillantes' de Jonathan Littell pour savoir si je me lance ou pas.
Bien décidé à me laisser tenter moi aussi par ce livre, j'ai trouvé un lien dans lequel des personnes ayant lu le livre donnent leur avis : http://www.evene.fr/livres/livre/jonathan-littell-les-bienveillantes-21520.php
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Milady le 7 Novembre 2006 à 18:28
Citation de Totoro le 7 Novembre 2006 à 17:38
Bien décidé à me laisser tenter moi aussi par ce livre, j'ai trouvé un lien dans lequel des personnes ayant lu le livre donnent leur avis : http://www.evene.fr/livres/livre/jonathan-littell-les-bienveillantes-21520.php
Merci. C'est simple je l'achhète mais 'tain pourquoi il sort pas en poche ! Comment j'va faire pour le mettre dans mon sac ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 7 Novembre 2006 à 18:37
Citation de milady le 7 Novembre 2006 à 18:28
Merci. C'est simple je l'achhète mais 'tain pourquoi il sort pas en poche ! Comment j'va faire pour le mettre dans mon sac ?
Il sort pas en poche ( pas encore ), parce qu'il est sorti il n'y a pas longtemps, que c'est un Prix Goncourt et que Gallimard ne vas pas se gêner pour encaisser 25 ¤ au lieu de 10 ¤ ( voire moins ). Après, est-ce que cette manne qu'est le Goncourt permet à la maison d'édition de couvrir les pertes réalisées sur d'autres auteurs moins rentables? C'est un autre débat.

Qui plus est, tu as une bonne occasion de te faire offrir un sac plus grand. Réjouis toi  :mrgreen:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Novembre 2006 à 23:11
Je vais moi aussi me laisser tenter à la goncourtisation de ce bouquin :)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 8 Novembre 2006 à 09:21
Pour ceux qui voudraient se faire une idée plus précise de ce livre voici un extrait trouvé sur le site de la fnac. Bonne lecture.

(cliquez pour montrer/cacher)
" Je parle, je discute, je prends des décisions, comme tout le monde ; mais au comptoir, devant ma fine, je m'imagine qu'un homme entre avec un fusil de chasse et ouvre le feu ; au cinéma ou au théâtre, je me figure une grenade dégoupillée roulant sous les rangées de sièges; sur la place publique, un jour de fête, je vois la déflagration d'un véhicule bourré d'explosifs, la liesse de l'après-midi transformée en carnage, le sang ruisselant entre les pavés, les paquets de chair collés aux murs ou projetés à travers les croisées pour atterrir dans la soupe dominicale, j'entends les cris, les gémissements des gens aux membres arrachés comme les pattes d'un insecte par un petit garçon curieux, l'hébétude des survivants, un silence étrange comme plaqué sur les tympans, le début de la longue peur. Calme ? Oui, je reste calme, quoi qu'il advienne, je ne donne rien à voir, je demeure tranquille, impassible, comme les façades muettes des villes sinistrées, comme les petits vieux sur les bancs des parcs avec leurs cannes et leurs médailles, comme les visages à fleur d'eau des noyés qu'on ne retrouve jamais. Rompre ce calme effroyable, j'en serais bien incapable, même si je le voulais. Je ne suis pas de ceux qui font un scandale pour un oui ou pour un non, je sais me tenir. Pourtant cela me pèse à moi aussi. Le pire n'est pas forcément ces images que je viens de décrire; des fantaisies comme celles-ci m'habitent depuis longtemps, depuis mon enfance sans doute, en tout cas depuis bien avant que je ne me sois moi aussi retrouvé au coeur de l'équarrissoir. La guerre, en ce sens, n'a été qu'une confirmation, et je me suis habitué à ces petits scénarios, je les prends comme un commentaire pertinent sur la vanité des choses. Non, ce qui s'est révélé pénible, pesant, c'a été de ne s'occuper qu'à penser. Songez-y : vous-même, à quoi pensez-vous, au cours d'une journée ? À très peu de choses, en fait. Établir une classification raisonnée de vos pensées courantes serait chose aisée : pensées pratiques ou mécaniques, planifications des gestes et du temps (exemple : mettre l'eau du café à bouillir avant de se brosser les dents, mais les tartines à griller après, parce qu'elles sont prêtes plus vite) ; préoccupations de travail ; soucis financiers ; problèmes domestiques ; rêveries sexuelles. Je vous épargnerai les détails. Au dîner, vous contemplez le visage vieillissant de votre femme, tellement moins excitante que votre maîtresse, mais autrement bien sous tous rapports, que faire, c'est la vie, donc vous parlez de la dernière crise ministérielle. En fait vous vous contre-foutez de la dernière crise ministérielle, mais de quoi d'autre parler ? Éliminez ce type de pensées, et vous conviendrez avec moi qu'il ne reste plus grand-chose. Il y a bien entendu des moments autres. Inattendu entre deux réclames pour poudre à lessiver, un tango d'avant-guerre, Violetta disons, et voilà que resurgissent le clapotis nocturne du fleuve, les lampions de la buvette, la légère odeur de sueur sur la peau d'une femme joyeuse ; à l'entrée d'un parc, le visage souriant d'un enfant vous ramène celui de votre fils, juste avant qu'il ne se mette à marcher ; dans la rue, un rayon de soleil perce les nuages et illumine les grandes feuilles, le tronc blanchâtre d'un platane : et vous songez brusquement à votre enfance, à la cour de récréation de l'école où vous jouiez à la guerre en hurlant de terreur et de bonheur. Vous venez d'avoir une pensée humaine. Mais c'est bien rare. "
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 4 Janvier 2007 à 22:05
Apres avoir crier sur tout les toits que le Code Da Vinci était de la m...., je me suis résolu a le lire. C'est un livre tres plaisant, avec pas mal de bonnes idées et et pas mal de fantaisies,... par exemple les orgies dans le temple de Jérusalem...

(cliquez pour montrer/cacher)
Mais alors que j'allais m'endormir, le saint Graal m'est m'apparu, comme le disais Langdon, "c'est le Saint Graal qui vous trouve et pas l'inverse, de meme, C'est le Saint Graal qui a trouvé Langdon en la personne de Sophie, vue qu'elle est la descendante de Marie Madeleine, et de ce fait l'héritière physique du Sang real. Beaucoup de personne l'ont deja trouvé mais bon...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kingelf le 1er Février 2007 à 14:44
Je vous conseille en ce jour béni où j'achève ces lectures passionantes d'enchainer les "Pensées" de Marc-Aurèle avec le "Manuel d'Epictète". Magnifiques chefs d'oeuvre qui vous feront plonger en vous-même à la lumière du formidable exemple de bonté et de désintéressement de l'Empereur-Philosophe et des adeptes du stoïcisme.

 Une véritable leçon de vie, foudroyant, je m'applique chaque jour à suivre leur divin exemple, luttant contre mes pulsions violentes...

 Non, en fait je m'en fous, ils étaient très bien ces gens là, mais je serai jamais comme eux. Trop difficile, mais à lire. C'est peut être po palpitant, mais tel ... ( j'arrive po à trouver l'exemple adéquat), son principe s'étend en vous lentement, vous fait rentrer dans une sorte d'hébétude et de joie intérieure, tel l'éveil du Bouddha.

 Vous l'aurez compris, je ne sais quoi dire là dessus, je n'ai pas compris la moitié de ces foutus livres.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 4 Février 2007 à 15:27
La Tragédie du Président de Giesbert en livre de poche : amusant et intéressant sur le cycle de l'amour en politique :P

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 20 Février 2007 à 14:44
(http://img241.imageshack.us/img241/2305/jerphagnondq9.jpg)

En ce moment (Rome oblige), je me suis replongée un peu dans Histoire de la Rome antique. Les armes et les mots de Lucien Jerphagnon. J'adore ce bouquin, il est très agréable à lire, j'aime beaucoup le style de l'auteur qui maîtrise parfaitement son sujet et n'hésite pas à glisser régulièrement une pointe d'humour.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Peter le 20 Février 2007 à 14:49
Un moment j'ai cru que c'était un bouquin de LOTR avec l'anneau en couverture  :peur: ...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 11 Mars 2007 à 20:00
Ce week end je viens de finir le roman Cuisine sanglante de Minette Walters.

(http://www.titresurlenet.com/upload/couverture/1876_01_01.jpg)


Meurtrière obèse de 120 kg, Olive Martin a été condamnée à perpétuité pour avoir massacré sa mère et sa soeur, débitées en morceaux à la hache sur le sol de la cuisine familiale. Rosalind Leigh, qui a décidé de relater son histoire, réussit à surmonter le dégoût qu'inspire cette créature grotesque et prend le risque de plonger dans les abîmes d'une âme manipulatrice, habituée à être méprisée par son entourage.
La personnalité d'Olive Martin, qui a plaidé coupable et n'est jamais revenue sur ses aveux, ne cessera pas de hanter le lecteur, une fois l'énigme dénouée et le livre refermé. En effet, même si Olive est réhabilitée à l'issue d'une enquête qui devra lever le voile des apparences, le lecteur ne sera pas assuré d'avoir percé la part d'ombre du personnage. L'erreur judiciaire n'est pas toujours là où l'on croit.


Un roman sur une histoire vrai et qui est trés prenant. On a du mal à décroché, pour vous dire je l'ai dévoré en un week end. Il faut dire que l'atmosphere est trés réaliste surtout quand on aborde le personnage de Olive Martin. Livre que je conseille à tout le monde.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Mars 2007 à 20:45
Dans un registre différent mais tout autant effrayant que la lecture de Spip, il m'a été conseillé vendredi soir par des fans de Jeux de Rôles (des copains à coco) deux uchronies plutot effrayantes sur... Adolf Hitler :
Citation
Rêve de fer (1972) de Norman Spinrad. Un certain Adolf Hitler, n'arrivant pas à fonder un mouvement politique, émigre aux États-Unis, écrit des romans d'heroic fantasy, dont un, le Seigneur du Swastika récit enchâssé dans le livre de Spinrad avec ses préface et postface expliquant un monde sans ce dictateur là...
Citation
Le Maître du Haut Château (1962) de Philip K. Dick. Prix Hugo du meilleur roman en 1963. Il s'inscrit dans l'éventualité d'une victoire de l'Allemagne et du Japon lors de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). L'histoire se déroule aux États-Unis occupés pour moitié par les Allemands et pour moitié par les Japonais, et met en scène un écrivain qui imagine comment les États-Unis auraient pu gagner la guerre.
Qui connait ? Cela vaut-il le coup ou pas ? :unsure:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 11 Mars 2007 à 21:01
Pour le maitre du haut chateau je ne peux que plussoyer les personnes qui te l'ont conseillié. C'est une vrai mine d'or pour tous les roliste qui veulent réecrie l'histoire. Et ca m'etonne pas que ce soient des rolistes qui te l'ont conseillé.

C'est un exellent roman aux destins croisée et qui offre une alternative assez glauques et noir à la seconde guerre mondiale. Mais on retrouve dans celle ci des élément de la réalité comme la guerre froide. Et oui un predateur reste toujours un chasseur, et le pouvoir appelle toujours le pouvoir. De plus une fois commencé on ne peux pas décroché car on a envie de savoir comment se monde va évoluer car on a l'impression d'être de l'autre coté du miroir.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Brock le 16 Mars 2007 à 18:46
Je viens de finir "Veronika decide de mourir" de Paulo Coelho. Pas mal comme bouquin qui se lit assez rapidement. C'est l'histoire de Veronika, célibataire 24 ans, qui décide de se suicider parce qu'elle a une vie monotone, et chepakoi, et écrit comme lettre de suicide un lettre a un magazine informatique critiquant un de ces articles. Elle se rend en hopital psy, et découvre la dure réalité de ce monde....etc etc etc
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 2 Avril 2007 à 19:30
Suis en train de relire Nouvelles sous ecstasy de Beigbeder et bien que bordélique, c'est toujours bien sympathique et trash à souhait ^^

Âmes sensibles, fuyez ! Décédence, débauche, voilà de quoi parle ce recueil qui se lit en une heure.
http://www.amazon.fr/Nouvelles-sous-ecstasy-Fr%C3%A9d%C3%A9ric-Beigbeder/dp/2070413586/ref=pd_bbs_sr_1/403-3488879-8070050?ie=UTF8&s=books&qid=1175534476&sr=8-1
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Battou le 23 Avril 2007 à 15:38
Je mets ça dans litterature parceque c'est du roman même si mangasse et gnagnagna... donc gen bienisme oblige, après les dvds, après les cds, je me suis mis naturellement aux romans des Douze Royaumes. Je n'ai pas encore fini les deux premiers déja disponibles (un bon trois quart du premier roman, un demi tiers du second) mais peux déja donner un avis à blanc.

Dans un premier temps ça permet de mieux apprécier l'adaptation animée qui finalement entre dans ce que j'appelle "La même histoire mais différemment", parceque oui, si l'histoire est grosso modo la même il y'a eu pas mal de changements de fond d'un support à un autre qui non seulement prouve que l'équipe qui s'est chargée de l'adapt' n'a pas fait du litteral et bien sur donne un beau sentiment de découvertes à la lecture des romans même si on connait déja la trame, ses rebondissements, ses dénouements.

Ici ce qui change radicalement est le personnage de Yôko qui se retrouve livrée à elle même de façons plus brutale que dans l'anime.
Pas d'Asano (création de l'anime) ni de Sugimoto... son seul compagnon de route est finalement ce "singe bleu" qui ne fait que lui renvoyer à la tronche ce qu'elle a de plus noir et instable. Ainsi le personnage se montre plus débrouillard et moins couineur. Et son évolution parrait plus "naturelle". On redécouvre le perso et j'attends de voir comment Rakushun jouera son rôle dans son évolution.

Pour la forme c'est plutôt facile à lire du "Shounen roman" comme le dirait tinou tant c'est plutôt "simple", pas littérairement suprarecherché et donc accessible au plus grand nombre.

Vouala :p (bon ben vu que je n'ai plus mal, je vais pouvoir m'occuper de Jesus Camp, now)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 14 Juin 2007 à 15:49
La nouvaylle bayday sans images de baygbaydayr ay sortie

----

Boris Vian. Ca faisait longtemps.

Un bal de travelo. Une souris déglinguée. 17 ans. Si c'est pas malheureux. Un confident excédé. Un fiancé sortant de nulle part. Faut arrondir les angles. Pan ! Ca fuse. Action à vif,  descriptions laconiques, truands en orge plombé, sexe au noir et humour au vitriol. Le polar pastiché reluit nickel.

Tout ça à cause d'une fille à papa. Sans déconner, elles se rendent pas compte !


Et quelques Martine undergrounds.

(http://img505.imageshack.us/img505/6592/martinepiluleup5.jpg) (http://img524.imageshack.us/img524/6599/martineculotteag0.jpg)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 14 Juin 2007 à 20:39
 :mdr2: :mdr2: :mdr2:
C'est quoi ces Martine? Serieux? J'en veux, j'en veux!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 4 Août 2007 à 20:57
(http://ec1.images-amazon.com/images/I/51qLtugOV6L._AA240_.jpg)Mieux que le Da WC. Du suspense jusqu'au bout. Quant à l'intrigue, la considérer comme totalement romancée sans chercher une goutte de vérité.
(http://www.lelitteraire.com/IMG/chattam.jpg)
Citation
Les disparitions sont monnaie courante aux Etats-Unis, plus particulièrement dans cette grande mégapole qu'est New York. Pourtant cela fait plusieurs années que des dizaines de disparitions mystérieuses se produisent. Une nuit, Julia est retrouvée, errant nue près d'un parc, un masque de terreur sur le visage ; d'ailleurs c'est bien le seul « habillage » qu'elle porte car elle a été scalpée. Elle raconte qu'elle vient des Enfers…
C'est la jeune Annabel O'Donnel, détective de Brooklyn, qui va se charger de l'enquête, aidée par Joshua Brolin, devenu détective après ses aventures du premier épisode. Leur premier indice sera des photos, des dizaines de photos de personnes dont le seul point commun est un masque de terreur. Ensemble ils vont aller au-delà de l'indicible, découvrant que l'horreur porte le nom de Caliban.
Caliban is mad. Bob is weird. A lire le soir au lit, sans un bruit. Les ténèbres comme jamais vous ne les auriez imaginé. Bien malin qui devinera l'identité de Bob et de Caliban (dont on ne sait si c'est une personne ou un objet de culte) jusqu'à la révélation.

Dès aujourd'hui :

(http://bp2.blogger.com/_jPeUqgUIh84/Rn_1J91GeiI/AAAAAAAAAk4/pedLedPXI7Q/s1600/resize2.jpg)
Citation
Byzance, VIe siècle ap. J.-C. Le jour se lève sur le Bosphore, et Procope, le Préfet, contemple sa Cité. Plongé dans ses pensées, il songe à son ascension, et à ce qu’elle lui a coûté. L’ennemi perse guette, alors que l’empereur romain Justinien se meurt.

Sur le parvis de la basilique Sainte-Sophie, la foule se presse en ce jour de Jeudi Saint. Un vieil homme en haillons se traîne sur  sa canne. Pour la énième fois raillé par la foule, le mendiant se fait violemment bousculer. Son vêtement arraché laisse entrevoir une profonde et ancienne cicatrice. Le mendiant se relève et sera bientôt de nouveau noyé dans la masse des fidèles. Mais un discret observateur n’a rien manqué de la scène. Et la vue de cette cicatrice le fait frémir d’horreur et de surprise mêlées... Il bondit pour tenter de rattraper l’homme qu’il croit bien avoir reconnu, un homme passé pour mort...

Ce mendiant, c’est Bélisaire, sauveteur et Généralissime de l’Empire romain d’Orient, intime de l’empereur Justinien et désormais banni. Dans son passé se pressent un moine, un marchand géant et rassurant, une épouse mystérieusement disparue avec son eunuque, une ombre démoniaque, celle de Théodora, la courtisane devenue Basilissa. Tout se noue comme dans une intrigue policière. C’en est une. Nous sommes à Byzance, Constantinople, Istanbul, ville fascinante s’il en est, où l’Orient et l’Occident, l’islam et le christianisme, se côtoient, se chevauchent, se heurtent, mais vivent ensemble.
Puis :
(http://medias.ados.fr/livres/1/117-medium.jpg)
Citation
Décembre 1945. Dans l'Allemagne vaincue, un passager solitaire descend d'un avion militaire britannique et se rend à la prison de Hameln. Là, il procède à la pendaison de criminels de guerre nazis. Mais l'un d'eux a échappé à son sort.
Octobre 1999, dans le nord de la Suède, Herbert Molin, un policier à la retraite, est torturé à mort. Dans sa maison isolée, les empreintes sur le parquet semblent indiquer que le tueur a esquissé un tango sanglant avec sa victime. Ici, ce n'est plus le commissaire Wallander qui mène l'enquête.
Au même moment, à l'autre bout de la Suède, le jeune policier Stefan Lindman apprend deux mauvaises nouvelles : il a un cancer et son ancien collègue a été assassiné. Pour tromper son angoisse, il décide de partir dans le Härjedalen et d'enquêter lui-même sur ce meurtre. Or, les ombres d'un passé très noir se sont réveillées. Elles ont frappé. Elles vont frapper encore et encore. Stefan a peur. Mais il est jeune, malade. Il ignore combien de temps il lui reste à vivre. Il n'a rien à perdre.
D's©
Posted on: Thursday 19 July 2007, 09:33:38
Belisaire : Le décor est riche et construit. L'ambiance est palpante. Byzance rayonne et l'envie d'y aller est sans cesse gradissante. Les personnages sont hauts en couleurs et proviennent d'univers différents. Mais l'intrigue est désordonnée : les complots à déjouer traînent trop dans les explications, les flash-backs brisent souvent le rythme et il faut parfois s'y prendre à deux fois pour relire certains chapitres tellement l'auteur se complique l'existence. Vraiment dommage.

Le retour du professeur de danse : Méfiez-vous des vieux ! Tout est très bien distillé et l'auteur s'amuse à un double-jeu : donner rapidement l'identité du tueur tout en amenant de plus en plus de mystères autour du mobile et surtout du passé des certains personnages. Plus amusant encore : Stefan, qui n'a rien à voir avec l'enquête, parvient sans cesse à repousser son retrait de l'affaire située dans un district hors de sa juridiction quand l'auteur lui flanque au visage une impression, un petit trois fois rien mais qui vont changer également sa vie. Plusieurs passages vous empêcheront de dormir tant vous souhaiterez lire la suite !

Prochainement :

(http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782258071650.jpg)
Citation
Une île perdue au large de l'Ecosse, une créature maléfique, une enquête qui tourne au cauchemar... Après l'inoubliable Tokyo, grand prix des lectrices de Elle en 2006, Mo Hayder nous livre une autre facette de son immense talent.

Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. Ce sceptique-né n'a jamais eu qu’un seul credo : tout s’explique rationnellement. En débarquant sur Pig Island, un îlot perdu au large de l’Ecosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d’allumés qui y vivent en vase clos – sous le titre pompeux de « ministres de la cure psychogénique » – vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Il veut aussi découvrir ce qu'est devenu le fondateur de la secte, le pasteur Malachi Doyle, un charlatan qu'il a connu dans sa jeunesse et qui ne s'est plus manifesté depuis vingt ans. Enfin et surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre de Pig Island – une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt sur le littoral désert de l’île par un touriste en bateau à moitié ivre. Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu. Joe Oakes va être confronté à des événements tellement atroces que son idée de la peur et du mal ne sera plus jamais la même...
(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/0/2/9782020849203.jpg)
Citation
Judée, en 70 après Jésus-Christ : Yehoshua Ben Yossef enterre son testament. Fairbanks, Alaska, de nos jours : une équipe de scientifiques est massacrée dans un laboratoire de recherche clinique. Parmi les victimes, on compte deux prix Nobel de médecine, un cobaye humain dont l'autopsie révèle qu'il est mort avant et un agent du FBI dont la présence s'avère inexpliquée. Pendant ce temps, des créatures monstrueuses rôdent autour de la ville par moins quarante degrés.
Et j'ai aussi le pavé (http://quentin-thevenon.hautetfort.com/list/le_livre_que_le_lis_en_ce_moment_2/JonathanStrange-andMr-Norrell-0747574111.3.jpg) à lire (je l'avais débuté à sa sortie sans avoir pu trouver le temps de le poursuivre).

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 4 Août 2007 à 22:54
J'ai été faire un tour en ville.

Je me souviens maintenant pourquoi il ne faut pas que j'y aille trop.

J'ai fait le compte : j'ai 2035 pages de délires du Disque-Monde de Terry Pratchett à lire... Une paille :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 5 Août 2007 à 08:08
C'est dans la tête mec.

Pour ma part je viens de me relire l'accroche coeur de Salinger.

Et que dire j'adore toujours autant son style et j'adore toujours autant cette histoire. Un livre qui remet plus au moins en place car on découvre un autre monde qui est à l'interieur de nous. Defois il faut regarder en arriere mais est ce bon ?
Et là j'adore rien que le passage à New york c'est pour moi une revelation sur le bien fondé de la vie.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Milady le 5 Août 2007 à 10:01
Le livre sur Byzance est bien Bélisaire ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Août 2007 à 17:24
Citation de milady le 5 Août 2007 à 10:01
Le livre sur Byzance est bien Bélisaire ?
Oui. Il propose une carte des lieux et une chronologie. Globalement, l'auteur s'est bien documenté sur l'époque et le démontre assez bien tout au long de l'intrigue. :)

Encore un petit mot sur le prof de danse : méfiez vous aussi des réflexions fluctuantes.

Sinon je viens de débuter Pig Island... on entre dans l'univers des évangéliste qui se croient capables de guérir d'une tumeur et on nous fait une brève description d'un... monstre/truc mi-humain. Le personnage, un journaliste ultra-cartésien, est assez marrant et ne tourne pas autour du pot :mdr: ... je me demande si ça va se poursuivre en île du docteur Moreau-bis. Les premiers chapitres sont très sympas, l'ambiance légère et les dialogues pas prise de tête. Une très bonne lecture pour les vacances :)

D's©
Posted on: Sunday 05 August 2007, 10:16:17
(http://images.ardkor.com/martine-chiens.jpg) (http://ardkor.info/uploaded/martinetampon.jpg)
(http://ardkor.info/uploaded/martineJeho.jpg) (http://ardkor.info/uploaded/martine%20en%20hongrie.jpg)

D's©
Posted on: Tuesday 07 August 2007, 10:47:10
Yapoo, la suite... bientôt dans ma bibliothèque :niark:(http://www.editions-desordres.com/catalogue/yapou_2.php)

D's©
Posted on: Tuesday 07 August 2007, 17:19:45
Milady en avait touché un mot dans ce topic :  "Manuel des civilités pour les petites filles
à l'usage des maisons d'éducation", écrit dans le premier tier du XXème siècle(http://alain.claverie.free.fr/textes/mancivil.html)

Et voilà ce qu'on y trouve :
Citation
À la chambre

Ne suspendez pas un godemiché au bénitier de votre lit. Ces instruments là se mettent sous le traversin.
Citation
À la maison

Ne vous mettez pas au balcon pour cracher sur les passants ; surtout si vous avez du foutre dans la bouche.
Citation
À table

Ne prenez pas deux mandarines pour faire des couilles à une banane.

Si vous trouvez un cheveu suspect dans votre soupe, ne dites pas : "Chic, un poil de cul !"
D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 16 Septembre 2007 à 23:23
En ayant vu la BO du futur film "I'm legend" j'ai eu envie de lire le bouquin (Richard Matheson).

Le pitch rapide (par wiki)

Dans un futur proche, il raconte le destin tragique du dernier homme vivant, seul être humain à ne pas avoir subi les affres d'une pandémie qui transforme inexorablement les êtres humains infectés en vampires. Monotonie de l'horreur, Richard Matheson axe son récit autour de cette situation incongrue où chaque geste anodin est en fait le dernier soubresaut de l'humanité pour se protéger de son autre dégénéré.


C'est un très bon bouquin (considéré comme un grand classique de SF), il n'y a pas trop d'action (voire pas) mais on suis la progression de Robert Neville dans ce monde ou il est l'unique survivant. On s'y prend aisément, et on s'attache au héros.
Par contre c'est dommage il est trop court (224 pages en format poche), sinon je le conseille à tous.

Prochain livre, le Dracula de Bram Stoker (je suis pas forcément un gros lecteur, mais j'ai envie de m'y remettre comme à un moment).

Par contre j'ai aussi envie de lire un Stephen king, chose que je n'ai jamais faite. J'avais commencé Ca il ya quelques années mais j'ai jamais dépassé les 100 pages.
J'ai bien envie de m'y remettre. Mais je me dit que y'a peut être mieux pour débuter.
Quelqu'un pourrait me conseiller ? (j'attend la nouvelle version de Salem par contre)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ken_oh le 16 Septembre 2007 à 23:30
Lis Charlie, c'est le meilleur King pour moi  ;)

Pour ma part, je lis l'assassin royal de Robin Hobb, saga épique moyen-ageuse en 12 ou 13 tomes je crois et j'en suis au début du 3  :peur:
Ça se lit très bien, c'est très fluide et c'est recherché comme univers, un bonheur total !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 17 Septembre 2007 à 04:40
Pour King je peux te conseiller la tour sombre mais bon c'est un gros pavasse en sept tomes. De plus tu verra que cet oeuvre et pleine de cliché des oeuvres qui nous ont tous bercé en passant par Star wars LOTR, HP, ou encore Alice au pays des merveilles.

Bref si tu veux bien connaitre l'oeuvre de Stephen King cette épopée est monstreuse. Mais bon 7 tomes quand même ><. :sweatdrop: plus de 4000 pages

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 17 Septembre 2007 à 09:05
Pour ma part, les Stephen King que j'ai appréciés sont les suivants :

     - Shining,
     - Misery,
     - Simetierre,
     - Cujo,
     - Charlie,
     - Peur bleue,
     - Salem
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 17 Septembre 2007 à 10:56
Un avis qui tranche quelque peu avec les precedents... N'essaye King que si tu te fiches de la qualite litteraire de ce que tu te farcis, et si tu apprecies les descriptions de 30 pages qui ne font pas avancer l'action. Je ne sais plus lequel de ses bouquins commence par le meticuleux inventaire, quartier par quartier, d'une ville victime d'inondations (Le Fleau peut-etre). :pleure: :pleure: C'est immonde. Le seul "ennui" avec King, c'est que ses histoires sont plutot bonnes, ce qui rend son "style" encore plus enervant. Si on savait que c'etait un tacheron fini, on l'oublierait sans regrets, mais ce simple fait m'a toujours fait regretter de ne pas pouvoir passer outre son ecriture.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 17 Septembre 2007 à 11:09
La ville victime d'innondations c'est Ca justement.
Je l'ai commencé hier, mais bon c'est vrai que les description de 50 pages pour dire qu'un groupe de jeune on tué un autre gars c'est bien, mais faut que je m'y habitue ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ken_oh le 17 Septembre 2007 à 11:17
Citation de Kamen le 17 Septembre 2007 à 10:56
Un avis qui tranche quelque peu avec les precedents... N'essaye King que si tu te fiches de la qualite litteraire de ce que tu te farcis, et si tu apprecies les descriptions de 30 pages qui ne font pas avancer l'action. Je ne sais plus lequel de ses bouquins commence par le meticuleux inventaire, quartier par quartier, d'une ville victime d'inondations (Le Fleau peut-etre). :pleure: :pleure: C'est immonde. Le seul "ennui" avec King, c'est que ses histoires sont plutot bonnes, ce qui rend son "style" encore plus enervant. Si on savait que c'etait un tacheron fini, on l'oublierait sans regrets, mais ce simple fait m'a toujours fait regretter de ne pas pouvoir passer outre son ecriture.
[/quote

Carrément, la semaine passée, je me suis acheté misery pour me le lire dans le train... Oh mon dieu, ça faisait 5-6 ans que je n'avais plus lu de King, putain que c'est lourd !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 22 Septembre 2007 à 18:55
Les Kings j'ai eu une période où j'en lisais un par semaine quand j'étais jeune ado. Mais c'est clair que si j'en relisais aujourd'hui je serais probablement déçue. Le défaut qui m'apparaissait le plus à l'époque c'est le temps qu'il lui faut parfois pour rentrer dans le vif du sujet. Ca m'a poussé à en laisser tomber quelques-uns, notamment Shining (que j'ai quand même repris par la suite). Mais bon, certaines choses m'ont marquée, maintenant j'ai peur des clowns.  :peur: :peur:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 22 Septembre 2007 à 19:08
Ben Ca (je passerai donc certainement pour un con une fois de plus) m'a bien bien fait flipper ^^

Mais bon pour le moment je l'ai arrêté puisque j'ai reçu le bouquin que je voulais lire après "je suis une légende" et qui n'était pas dispo à savoir Dracula de Bram Stoker.
Et pour le moment je suis vraiment emballé par ce livre, c'est très très bien écrit, il ya plein de détails, mais pas tro, c'est donc pas lourd et indigeste.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 22 Septembre 2007 à 19:17
Si je puis me permettre un avis tres personnel et tranche, a nouveau... Le fantastique XIXeme, c'est le summum du genre!!!! Donc oui, Dracula est fabuleux! Sa nouvelle, "Le seigneur des rats" je crois, est moins interessante. Si tu es branche par les histoires de vampirisme, fais-moi signe, j'en connais un rayon dans ce domaine. :sweatdrop: Les quelques volumes consacres a ce genre chez Librio sont d'ailleurs hautement recommandables!
Et pas de honte a avoir, j'ai moins aussi une certaine peur des clowns a cause de Ca (et de Raconte-Moi des Histoires, l'Histoire du Soldat de Plomb, avec l'affreux diable en boite). Enfin, peur des clowns... peur des Augustes plutot, le clown blanc m'a toujours paru plus sympathique, Joker oblige.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 22 Septembre 2007 à 19:20
Oui je suis très branché par les histoires de vampires (et ce depuis trèèèèèèès longtemps)  :)
D'ailleurs faut que je cherche un livre pour l'après Dracula
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 23 Septembre 2007 à 05:44
Si tu es plutot vampires nouvelle generation, a la Ann Rice, je conseille Vampire Junction (par S.P.Somtow), qui est malsain a souhait : on melange les epoques et les genres, avec une serieuse dose de "trucs" a la limite du supportable (le heros, rock star aujourd'hui, fut une des victimes de Gilles de Rais... Ahem). C'est une trilogie donc ca devrait t'occuper quelques temps.
Si tu preferes le style parodique, il y a l'hilarant et hautement recommandable "Mal des vampires" (Norman Spinrad). Dracula emigre aux Etats-Unis apres la chute de Ceaucescu, et tombe sur une heroinomane... On alterne les passages vus par le vampire avec ceux vus par la droguee, je te prie de croire que le style est sensiblement different d'un personnage a l'autre. :sweatdrop:
Enfin, dans une version plus futuriste et quelque peu erotique, il y a l'incontournable Shambleau par Catherine Moore. Je n'en devoile pas plus sur l'histoire, ce n'est pas un vampire a proprement parler avec crocs qui vide la victime de son sang... C'est plus "pervers". Mais tout aussi jouissif.
Tu peux trouver ces trois pieces maitresses (surtout la derniere, qui n'est plus editee seule) dans l'anthologie "Dracula et les siens", chez Omnibus. :)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Novembre 2007 à 16:50
Et pour ceux qui voudraient lire un movie-road sous forme de thriller, proche de Natural Born Killer et des premières scènes d'Une nuit en enfer, lisez "Pour adultes seulement" de Philip Le Roy (Points) ... 300 pages d'actions survoltées et de rebondissements effarants ! :D
(http://www.philipleroy.com/page0/page16/files/page16_2.jpg)
Citation
Los Angeles. Au cours d’une nuit de juillet, des policiers et des soldats de l’armée américaine font irruption dans une luxueuse villa de Bel Air et abattent la famille Kleinfeld. Venus, sept ans, et Julie, la fille au pair, une française de dix-neuf ans, sont les seules rescapées. Elles parviennent à fuir en voiture. Traquées par ces monstres surarmés qui ne reculent devant rien, elles fuient éperdument. A qui se fier ?

Commence alors une cavale sanglante à travers les déserts de l’Ouest américain...
Ce roman a reçu le Premier Prix du Polar en 1998 à Toulouse.

D's©
Posted on: Sunday 23 September 2007, 14:16:53
Reprise de mes activités littéraires avec Fernando Pessoa (le Banquier anarchiste(http://www.decitre.fr/livres/Le-banquier-anarchiste.aspx/9782267019452), tout est dans le titre ... c'est une théorie absurde mais très bien menée) ainsi que Les Bienveillantes. Et ce dernier est prometteur par ses premières pages.

D's©
Posted on: Monday 29 October 2007, 17:45:19
Stand-by des Bienveillantes... pas assez de temps à lui consacrer une lecture à sa juste valeur. Quelques miettes entres quotidiens et manga :

(http://www.livrenpoche.com/images/jaquettes/Editeur-00073/Collection-00241/lp_276178.jpg)
A chaque fois que Dieu voit les hommes heureux, ça lui file la nausée. Jaloux du trop-plein de bonheur qu'il leur avait refourgué aux origines, il décide avec Saint Pierre de faire du paradis terrestre un enfer. Fini le bon cognac, place à de l'alcool dégueulasse pour garder le meilleur ! Finies les nuits tranquilles grâce à l'invention de la crampe ou du moustique ! L'homme en bave, Dieu jubile.

Un petit livre très rapide à lire et vraiment cocasse sur l'invention de petits riens de grandes choses qui pourrissent notre quotidien, pour la plus grande joie de son Créateur sadique et fier de l'être.

5 euros bien dépensés !

----
(http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/LgfLivreDePoche/2007/9782253111238-G.jpg)
Citation
Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain Sidney Orr reprend goût à la vie. Mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne pas retrouver l'inspiration. Un matin, il découvre une nouvelle papeterie au charme irrésistible. Il entre, attiré par un étrange carnet bleu. Le soir même, dans un état second, Sidney commence à écrire dans ce carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine où elle va le conduire, ni que le réel lui réserve les plus dangereuses surprises... Virtuosité, puissance narrative, défi réciproque de l'improvisation et de la maîtrise : La Nuit de l'oracle précipite le lecteur au coeur des obsessions austériennes, dans un face à face entre fiction et destin. Comme si l'imaginaire n'était rien d'autre que le déroulement du temps avant la mort. Ou pire encore, son origine.
Curieux et décousu. On apprécie volontiers la vision intérieure d'un écrivain, comment rédige-t'il une idée, comment un projet se construit dans son esprit, comment les thèmes lui viennent-ils le plus naturellement du monde ou pas. Décousu dans les trajectoires empruntées : suspense intense dans les premières pages du carnet portugais, vide métaphysique dispensable, reprise d'une action avec le projet ciné, les derniers malheurs et une fin plate, presque bidon... un roman d'appartement qui n'offre rien d'exceptionnel, sauf éventuellement une façon de coucher une idée sur du papier... et encore. Bref, à trop prendre pitié pour le héros, on a envie à la fois de le plaindre mais aussi de le secouer pour qu'il sorte de sa léthargie conservatrice.

Bref, Paul Auster n'est pas vraiment ma tasse de thé. J'avais aimé "je pensais que mon père était dieu" mais j'avais oublié qu'il n'en était pas l'auteur...

----

(http://www.lelitteraire.com/IMG/gunzig-blanquet_horreur.jpg)
Citation
Dans la plus parfaite tradition des slashers, Thomas Gunzig, en grand fan du genre, rend un hommage vibrant et plein d’humour à une sous-culture pour lui fondatrice dans un « roman didactique » codé où tout est référence, du plus surréaliste au plus gore, illustré par Blanquet, autre poète du genre.

Cinq étudiants vont passer un week-end dans un chalet perdu en forêt au bord d’un lac pour se détendre après leurs examens. À la nuit tombée, l’un des deux couples est dérangé pendant ses ébats par un bruit étrange. Ils aperçoivent par la fenêtre de la chambre une ombre en lisière du bois.
Laissant leurs amis dormir, ils sortent pour tenter de débusquer le voyeur… Le cauchemar ne fait que commencer et entraînera la petite bande jusqu’aux tréfonds de l’horreur.

C’est encore l’occasion de se régaler d’une galerie de personnages à la Gunzig, ridiculement drôles dans leur congénitale maladresse, et bien malgré eux capables de courage, voire d’héroïsme, dans les situations les plus extrêmes.
Simple à lire, kitsch et drôle, comme un de ces films des 80's. Des personnages très aisément identifiables dans leur dernier costume d'une existence sponsoriée par biactol (le faible, le bon ami, la fille naturelle, le connard, la pute).

De toute façon, Diable Vauvert est un de ces rares éditeurs incapables de me décevoir.

----

Soon :

- Un Vauvert (peut-être le dernier Coupland ou le bouquin de Robinet) : http://www.audiable.com/nouveautes/

- (http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782070614554.jpg)
Corélie a adoré et trouve l'histoire mille fois moins gnangnantes et simplistes que Eragon, Narnia ou encore Stardust.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 7 Novembre 2007 à 17:35
"Satané Dieu": lu il y a quelques années de ça, mais j'avais beaucoup aimé le ton ironique et pas mal ricané sur de nombreuses évidences.

Pour ma part, en cours de lecture "l'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon

(http://www.ratsdebiblio.net/imagescritiques/ruizzafoncarlosombre.jpg)

Roman se déroulant dans la Barcelone de l'après guerre, où une jeune garçon est incité par son père, libraire, à "adopter" un livre. Ecriture sympathique, empreinte de nostalgie, tout en glissant doucement vers un croisement entre réalité et fantastique. Beaux portraits de personnages, suggestion des sentiments tout en finesse.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 7 Novembre 2007 à 20:24
Citation de Damien le 7 Novembre 2007 à 16:50
- http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782070614554.jpg
Corélie a adoré et trouve l'histoire mille fois moins gnangnantes et simplistes que Eragon, Narnia ou encore Stardust.

D's©
Je suis en train de le lire! :coucou: et bien qu'étant au début, je trouve ça vraiment bien fichu, original, pas cliché pour deux sous... au début on est même un peu perdu mais c'est plaisant comme sensation :)
Je vous dis ça bientôt ;)

Sinon ma dernière lecture en date aura été L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde. C'était pas mal du tout, très baroque puisque ça mêle diverses influences. C'est une uchronie se déroulant en Angleterre où l'héroïne enquête sur la disparition de livres, et avec elle on embarque dans un voyage dans des histoires littéraires et évidemment dans Jane Eyre . Perso je ne l'ai pas lu mais ça ne m'a pas spécialement dérangé, d'ailleurs j'ai cru déceler un brin d'autodérision de l'auteur à un moment à propos de ça  :sweatdrop:
Enfin c'est surtout bourré de références évidemment littéraires mais aussi cinématographiques je pense, y a des voyages dans le temps, bref... on comprend mieux en le lisant ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 8 Novembre 2007 à 14:44
Citation de harsiesis le 7 Novembre 2007 à 20:24
au début on est même un peu perdu mais c'est plaisant comme sensation :)
Elle m'a sorti la même impression, mot pour mot. Elle a commencé le second volet qu'elle a englouti de moitié ce matin.

D's©
Posted on: Wednesday 07 November 2007, 21:53:35
(http://www.lefantastique.net/litterature/dossiers/utopiales/folie_dieu.jpg) --> Troisième relecture et je suis toujours under the CHOC.

Je vais commencer ce week-end la trilogie Croisée des mondes. On verra si ça me plaira, sachant que je n'ai aimé ni Eragon, ni Narnia ni LOTR... c'est vous dire mon attachement à ce genre littéraire :P

----

Après "Le dernier testament" (prix du roman policier 2005 et il le vaut complètement !) et le road-novel tarantinesque "Pour adultes seulement", voici :

(http://www.audiable.com/Resources/Titles/84626100198210/Images/84626100198210L.gif)
Citation
Paris. Au cours d’un dîner, Annabelle Domange s’absente pour sortir son chien. Ses invités ne la reverront jamais. Personne ne l’a vue quitter l’immeuble.
Washington. Galan Ryler monte dans un taxi. Un jeune homme qui a tenté de la séduire rattrape le véhicule cent mètres plus loin, vide.

Tokyo. Suyani Kamatsu pénètre dans une ruelle. Deux voleurs en bloquent les issues. Ils se retrouvent nez à nez. La ruelle est déserte. On ne la reverra jamais.
Les disparitions se multiplient ainsi à travers le monde. Les victimes sont jeunes, belles, brillantes, diplômées des meilleures universités et occupent des postes clés auprès de chefs d’Etats ou de riches industriels. Elles se volatilisent sans laisser de trace : en plongeant dans une piscine à Seattle, dans une cabine d’essayage à Moscou, la cabine de douche d’un appartement new-yorkais…

L’enquête piétine, la pression monte. Sylvie Bautch, profileuse belge, place tous ses espoirs en Nathan Love qu’elle va chercher au fin fond de l’Australie. Usant de psychologie, de ses charmes et d’arguments implacables, elle réussit à convaincre l’ex-profiler de s’intéresser à ces affaires.

Au fil d’investigations qui le mèneront au Japon, dans le Sud de la France, dans le Rif Africain, en mer de Chine et dans les Balkans, il se trouve de plus en plus seul : les enquêteurs sont tués ou mutés, les hauts dignitaires de moins en moins pressés de retrouver leurs précieuses collaboratrices et maîtresses.

Love est entraîné dans un univers dangereux, insoupçonnable : la face cachée du pouvoir mondial et, avec elle, un terrorisme d’un nouveau type. Les 247 disparues demeurées introuvables sont-elles encore en vie ? Pour le découvrir, il va devoir se fondre dans ce système obscur, défini par le mal et les crimes qui y sont perpétrées.

La vérité sera pire que ce qu’il avait imaginé…

ISBN-10 2846261253
ISBN-13 9782846261258
Année de publication 2007
Prix recommandé 23,00 €
Un bouquin qui va occuper mes soirées à attendre ma douce.

----

Le dernier Le Roy à acheter : (http://www.philipleroy.com/page0/page25/files/page25_2.jpg)
L'histoire me plait grave :
Citation
New York. 11 septembre 2001, décombres du World Trade Center. Un pompier entend une musique émise par le téléphone d’un cadavre. Il ne sait pas encore que la sonnerie reprend un tube de Marilyn Manson datant de…2003 !
Dix ans plus tard. Le Club Van Helsing est réuni pour faire face à la plus grande menace que le club ait connue : l’apogée de Léviathan sur Terre. Le monstre a constitué un égrégore (diffusion d’un inconscient collectif) à partir de la Freedom Tower construite sur les ruines du World Trade Center et incarnant le nouveau pouvoir économique.
La mission est de neutraliser Léviathan sans le détruire, car sa destruction le renforcerait, tout comme celle du World Trade Center a permis la création de la Freedom Tower.
Van Helsing fait appel à Kathy Khan, descendante de Gengis Khan et jeune kunoichi rompue aux techniques des ninjas.
Kathy Khan se lance à l’assaut de la Freedom Tower qui abrite une deuxième tour, « invisible », occupée par les forces de Léviathan. La sauvagerie et la violence de Kathy sont payantes malgré le mal étrange qui la ronge de l’intérieur. La jeune femme ignore qu’elle est victime d’une machination orchestrée par les quatre princes de l’enfer. Sa seule alternative sera d’accepter un sacrifice à faire passer un seppuku pour une égratignure…
Pour Kamen : (http://www.audiable.com/Resources/Titles/84626100503750/Images/84626100503750L.gif)
Citation
Coralie Trinh Thi s’est imposée comme un authentique écrivain avec son premier roman Betty Monde paru en 2002.
Elle publie aujourd’hui un récit autobiographique : plus de trois années de travail pour plus de 700 pages d’une belle écriture, fluide, modeste et pertinente, autrement dit bien plus qu’une nouvelle et banale bio de porn star.

Construit sur la structure initiatique du Tarot de Marseille, à la fois récit de formation et témoignage acéré sur un moment de notre histoire politique et culturelle, La Voie Humide est la chronique d’une jeune fille très tôt indépendante, qui va exercer des choix et les assumer pour devenir cette femme libre qui pratique le sexe comme un épanouissement personnel.

De l’enfance, l’école et l’apprentissage de la lecture à la découverte du sexe, des premières expériences du porno et de la caméra à la succession des tournages, de la culture rock et gothique à la consécration comme star internationale du X, de la complicité avec Virginie Despentes à la rencontre quasi initiatique avec Jodorowsky, La Voie Humide se lit dans la passion, avec une affection toute particulière pour une jeune femme qui se veut, et demeure, libre et intègre.

Ses convictions intellectuelles et morales pourront choquer les bien-pensants, à commencer par la liberté sexuelle revendiquée jusque dans le choix épanoui du X, mais aussi le rapport au mystique et au magique, ou encore la quête d’amour jamais démentie et toujours difficile qui sous-tendent le récit. C’est un grand livre sadien, un pavé rebelle dans la mare des faux-semblants et du prêt à penser.

Coralie nous donne ici à lire un récit autobiographique d’une absolue sincérité, dans le respect de tous ceux qu’elle a rencontrés. Elle réussit à atteindre la vérité d’un genre délicat, sans aucune trace de complaisance, ni envers elle, ni envers son époque. Un livre qui fera date.

Editeur Au diable vauvert
ISBN-10 2846261237
ISBN-13 978-2-84626-123-4
Année de publication 2007
Prix recommandé 20,00 €
D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 8 Novembre 2007 à 17:32
Mais tous les romans que tu cites me tentent a vrai dire! :sweatdrop: Y a juste Leviatown dont l'histoire me parait VRAIMENT abracadabrante (sans le "sque" final fautif de notre ancien president).
Un tube de Manson de 2003? Moi je dis "This is the New Shit" ou "mOBSCENE" (eventuellement "The Golden Age of Grotesque")! :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 9 Novembre 2007 à 15:37
Spéciale dédicace à Kamen  :P

(http://www.arlea.fr/local/cache-vignettes/L150xH248/arton581-768a6.jpg)

J'ai trouvé ce p'tit bouquin, alors que je me contorsionnais comme une malheureuse devant le rayon des dictionnaires de Cultura (ben vi les trucs intéressants, c'est toujours sur l'étagère du bas) et franchement c'est hilarant (et surtout monstrueusement vrai):

Morceaux choisis^^

étirer (s'): toujours paresseusement ou voluptueusement, ou comme un chat, ce qui revient au même. Les chiens aussi s'étirent, mais sans aucun succès littéraire.

facilité: la facilité étant bien moins intéressante que la difficulté, la faire au moins déconcertante.

dodeliner: toujours préciser: de la tête (peut on dodeliner d'autre chose?).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 9 Novembre 2007 à 15:53
Je veux!!!!!!! J'essaye des choses sur les cliches justement, ou de les faire voler en eclats (il y a tant d'expression qui se sont figees... dans le marbre :mrgreen: que c'en est a pleurer).
Au passage, j'ai lu un extrait de ta fic, et...  :pleure: :pleure: :pleure: :notworthy: :notworthy: :notworthy:
Tu m'as laisse veritablement sur le c.l. Bon sang! Ca me motive aussi a ecrire mes betises, en esperant etre a ta hauteur. :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 9 Novembre 2007 à 16:05
Citation de Kamen le 9 Novembre 2007 à 15:53
Je veux!!!!!!! J'essaye des choses sur les cliches justement, ou de les faire voler en eclats (il y a tant d'expression qui se sont figees... dans le marbre :mrgreen: que c'en est a pleurer).
Mais ce qui est énorme, c'est qu'en lisant ce genre de recueil de clichés, on se rend compte qu'on les collectionne sans même s'en rendre compte. Limite déprimant... :sweatdrop:

pied: à peine est il posé à terre que d'étonnantes péripéties se déclenchent. on ne sait ce qui advient lorsqu'il se pose ailleurs.

puits: toujours sans fond. Que l'eau courant soit généralisée depuis cinquante ans n'empêche pas les imprudents de toujours tomber dedans.

J'en ai déjà repéré un bon paquet auxquels il m'est arrivé de succomber  :peur:
Citation
Au passage, j'ai lu un extrait de ta fic, et...  :pleure: :pleure: :pleure: :notworthy: :notworthy: :notworthy:
Tu m'as laisse veritablement sur le c.l. Bon sang! Ca me motive aussi a ecrire mes betises, en esperant etre a ta hauteur. :sweatdrop:
... Whaaat?!!!  :oo:

*se cacher, vite, n'importe où, mais vite!*

Rassure-moi: c'est un extrait récent au moins, hein hein, dis? :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 9 Novembre 2007 à 16:07
Ton dernier chapitre.
Et, je me dis que
(cliquez pour montrer/cacher)
l'enveloppe androgyne choisie par un des Gardiens, ce ne serait pas Affreux-dites par hasard? ;) Ressucite de maniere ehontee?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Matsya le 9 Novembre 2007 à 19:26
Citation de Alaiya le 9 Novembre 2007 à 16:05
*se cacher, vite, n'importe où, mais vite!*
/meouvre la porte de ses rêves...
:oops:

Je parie que personne ne se souviendra de ce à quoi je fais référence... :sweatdrop:
Citation de Kamen
Rassure-moi: c'est un extrait récent au moins, hein hein, dis? :sweatdrop:
Ah ça, c'est sûr que ça peut pas être un des premiers...

Je déconne... :harhar:

Dis, pourquoi c'est pas ton nom comme auteur ?!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 9 Novembre 2007 à 20:00
Citation de Alaiya le 9 Novembre 2007 à 15:37
(http://www.arlea.fr/local/cache-vignettes/L150xH248/arton581-768a6.jpg)
Me laisserais bien tenter moi aussi. On le trouve facilement en librairie ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 9 Novembre 2007 à 21:02
Citation de Urumi-chan le 9 Novembre 2007 à 20:00
Citation de Alaiya le 9 Novembre 2007 à 15:37
(http://www.arlea.fr/local/cache-vignettes/L150xH248/arton581-768a6.jpg)
Me laisserais bien tenter moi aussi. On le trouve facilement en librairie ?
je l'ai trouvé chez Cultura, les spécialistes du "je suis toujours en retard par rapport à mes concurrents". Donc, oui, je pense que tu pourras le trouver partout!^^

(pour tout dire, en fait, je cherchais un bouquin qui doit s'appeler un truc genre "le mot juste" et que je n'ai pas trouvé chez eux, mais du coup, je suis tombée sur celui-là... plus le dico *ultime* du synonyme. J'avais un dico des synonymes basique, mais celui que j'ai trouvé aujourd'hui arrache tout: 1960 pages, synonymes, contraire et mots de sens voisin. Bonheur  :rougit:)
Citation de "Matsya"
Dis, pourquoi c'est pas ton nom comme auteur ?!
Il apparaît sur le site de Megumichan en fait, je "copyrighte" à la fin de chaque chapitre. Mais bon, vu ce que ça vaut, c'est vraiment pour le principe  :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 9 Novembre 2007 à 22:01
Citation de Damien le 8 Novembre 2007 à 14:44
Citation de harsiesis le 7 Novembre 2007 à 20:24
au début on est même un peu perdu mais c'est plaisant comme sensation :)
Elle m'a sorti la même impression, mot pour mot. Elle a commencé le second volet qu'elle a englouti de moitié ce matin.

D's©

Je vais commencer ce week-end la trilogie Croisée des mondes. On verra si ça me plaira, sachant que je n'ai aimé ni Eragon, ni Narnia ni LOTR... c'est vous dire mon attachement à ce genre littéraire :P
Perso je suis un grand fan de LOTR mais de la fantasy récente, je n'en lis que très peu, et pas ceux que tu as cité. Mais jusqu'ici, je ne sais même pas si on peut vraiment qualifier la croisée des mondes de fantasy, je n'y trouve pas beaucoup de clichés de ce que je pense être des clichés de fantasy :unsure:

Enfin comme je suis tjrs en phase de lecture, c'est quand même en attente d'avis définitif :sweatdrop:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 9 Novembre 2007 à 22:18
Citation de Alaiya le 9 Novembre 2007 à 21:02
1960 pages, synonymes, contraire et mots de sens voisin. Bonheur  :rougit:)
Tiens, encore un truc qu'il me faudrait, avec un dictionnaire analogique. Quelle est la référence (et le coût) de cette petite merveille ?  :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 9 Novembre 2007 à 22:33
Citation de Urumi-chan le 9 Novembre 2007 à 22:18
Citation de Alaiya le 9 Novembre 2007 à 21:02
1960 pages, synonymes, contraire et mots de sens voisin. Bonheur  :rougit:)
Tiens, encore un truc qu'il me faudrait, avec un dictionnaire analogique. Quelle est la référence (et le coût) de cette petite merveille ?  :D
"Dictionnaire de synonymes, mots de sens voisin et contraires" de Henri Bertaud du Chazaud, édition Quarto Gallimard, prix... 30 € (28.5 sur le net)

60.000 entrées, 1.000.000 de mots et locutions, 25.000 renvois à des contraires, 250.000 mots contraires.

http://www.arretauxpages.com/catalogue/fiche.php?Rech=reference&param=0300002

http://www.payot.ch/fr/nosLivres/nosRayons?payotAction=1
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 9 Novembre 2007 à 22:45
Ouach, 30 € quand même.  :sweatdrop:
Mais bon, si je veux améliorer un peu mon style merdique, ça me sera bien utile...

Merci du renseignement ! ;)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 10 Novembre 2007 à 03:53
Merci pour la reference! Je sens que je vais m'en aller le commander moi aussi! :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 19 Novembre 2007 à 22:33
Citation de harsiesis le 7 Novembre 2007 à 20:24
Citation de Damien le 7 Novembre 2007 à 16:50
- http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782070614554.jpg
Corélie a adoré et trouve l'histoire mille fois moins gnangnantes et simplistes que Eragon, Narnia ou encore Stardust.

D's©
Je suis en train de le lire! :coucou: et bien qu'étant au début, je trouve ça vraiment bien fichu, original, pas cliché pour deux sous... au début on est même un peu perdu mais c'est plaisant comme sensation :)
Je vous dis ça bientôt ;)
Bon alors j'ai fini ce premier tome et je ne peux que confirmer ces premières impressions, tout en ajoutant que c'est fort bien écrit et que les personnages sont assez bien travaillés. On y trouve quelques éléments enfantins mais dans l'ensemble je ne dirais pas que le roman l'est, c'est assez curieux en fait. Il y a d'ailleurs à un moment une scène qui est "violente" (guillemets pour pas trop spoiler) et c'est pas du tout gentil tout mignon non plus comme univers...

Il entretient aussi savamment le suspens autour de la Poussière, des motivations des enfourneurs jusqu'à la fin et faut dire qu'au final c'est assez complexe, on pourrait presque s'y perdre :oo:

(cliquez pour montrer/cacher)
Enfin le plus troublant c'est que la volonté des enfourneurs d'interciser les enfants reposait sur une erreur, à savoir qu'ils pensaient éliminer le péché en séparant l'enfant du daemon.

Edit: j'oublierais presque un des éléments les plus essentiels du livre, les fameux daemon (d'où mon titre :D), que l'on perçoit au début comme des gadgets ou des animaux, mais vous verrez, c'est plus compliqué que ça en fait!

Bref, je me met à la suite de ce pas, mais le bilan c'est que c'est :yaisse:
: Lundi 19 Novembre 2007, 22:30:23
Apparemment l'auteur serait imprégné d'idées "gnostiques" (cf wiki) pour ce roman. Je suis quasiment béotien mais ça doit être intéressant à approfondir  :mouais:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 21 Novembre 2007 à 22:28
Citation de Damien
(http://www.audiable.com/Resources/Titles/84626100198210/Images/84626100198210L.gif)
Que dire... Déjà, il ne faut pas le lire si vous n'êtes pas passé par la case "Le dernier testament", vous seriez vite largués. C'est une suite directe et l'on retrouve les survivants là où ils avaient été laissés. Côté supens, on a notre dose de méthadone. Côté action, on est pas en manque même si l'aspect kamikaze est un peu gonflé, mais c'est légitime quand on ce qui se trame. Côté peur, on sent et on sait combien le monde actuel est étrangement dirigé...

Un excellent thriller qui fait mal avec des recettes classiques mais montées à partir d'éléments réels. Les dernières pages marquent bien l'arrêt de l'enquête, à demi-élucidée, mais rien ne nous dit que nous retrouverons ces nouveaux survivants dans un prochain roman. J'espère un troisième bouquin.

Je vais maintenant débuter A la Croisée des Mondes. Ensuite, le dernier Leroy.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 22 Novembre 2007 à 09:05
Pour les adeptes de l'humour des pays nordiques, pour ceux qui ont aimé les films du cinéaste Aki Kaurismäki ( " Leningrad cowboys go America " et sa suite " Leningrad cowboys rencontrent Moïse ", " L'Homme sans passé " ) , je ne saurais que trop vous conseiller de lire l'auteur finnois Arto Paasilinna. Vous en avez peut être déjà entendu parler, c'est l'auteur du livre " Le lièvre de Vatanen " dont il y a eu une (très décevante , pour ne pas dire plus ) adaptation cinématographique avec notre chaînon manquant Christophe Lambert.

Selon moi, les scénaristes de la série TV " LOST " ont dû s'inspérer d'un de ses romans: Prisonniers du paradis ( pour plus de détails sur ses romans et sur l'auteur , allez ici : http://www.librairie-compagnie.fr/finlande/extraits/prisonniers_paradis.htm ).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 22 Novembre 2007 à 10:22
Citation
Leningrad cowboys rencontrent Moïse
Le titre me plaît déjà :)

Extrait de sa biographie sur Wiki :
Citation
Arto Paasilinna est né dans un camion, en plein exode ; sa famille, fuyant les armées nazies, est chassée vers la Norvège, puis la Suède et la Laponie finlandaise. Paasilinna - qui signifie en finois "forteresse de pierre" - est un nom inventé par son père, qui s’était fâché avec ses parents au point de changer de nom.
Niveau humour intense, tu me conseilles de commencer par lequel ?

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 22 Novembre 2007 à 11:38
Citation de Damien le 22 Novembre 2007 à 10:22
Niveau humour intense, tu me conseilles de commencer par lequel ?

D's©
Pour commencer, je te conseillerai de lire  " Petits suicides entre amis ". Voici la présentation de l'ouvrage que j'ai trouvé sur EVENE :

" Un beau matin, Onni Rellonen, petit entrepreneur dont les affaires périclitent, et le colonel Hermanni Kemppainen, veuf éploré, décident de se suicider. Le hasard veut qu'ils échouent dans la même grange. Dérangés par cette rencontre fortuite, ils se rendent à l'évidence : nombreux sont les candidats au suicide. Dès lors, pourquoi ne pas fonder une association et publier une annonce dans le journal ? Le succès ne se fait pas attendre. Commence alors une folle tournée à travers la Finlande : une trentaine de suicidaires de tous poils s'embarquent pour l'aventure. Un périple loufoque mené à un train d'enfer, des falaises de l'océan Arctique jusqu'au cap Saint-Vincent au Portugal. "



Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 22 Novembre 2007 à 11:49
C'est marrant, ça me rappelle un autre bouquin où il est question de société de suicidés... un truc drôle aussi, étranger également... ah, je trouve plus le nom :sweatdrop:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 16:42
"La France, on l'aime ou on la quitte", par N. S., édition du Seuil (de la pauvreté).

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 5 Décembre 2007 à 22:26
Allez, dernières lectures en date:

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/415C6SRJW1L._AA240_.jpg)
J'ai... adoré. Lecteurs en pleine crise existentielle s'abstenir néanmoins.

Hajime est un jeune quadra a qui tout réussit: chouette mariage, deux jolies petites filles, deux boîtes de jazz qui marchent du feu de dieu, une résidence secondaire, de belles voitures, et en plus il est charmant. Ce livre raconte sa vie depuis son enfance jusqu'au moment où il retrouve son amour d'enfance, Shimamoto-san. D'ailleurs la retrouve t il vraiment, où n'est ce qu'une projection de cette sensation d'inachevé dans sa vie qu'il traîne depuis ses 12 ans? C'est la question ultime du roman, à laquelle chaque lecteur apporte sa propre réponse.
Un style tout en délicatesse, en clair obscur, une expression ciselée des sentiments, l'histoire particulière d'un homme, mais quelque part très universelle, sur la question qu'on peut donner au sens de sa vie, aux choses importantes qui ne nous apparaissent pourtant pas à première vue. Superbe.


(http://ecx.images-amazon.com/images/I/41QhytlyepL._AA240_.jpg)

J'ai... détesté.
Ce livre, qui m'a été offert par ma tante en septembre, ça fait bientôt 3 mois que je le regarde sur mon étagère sans parvenir à me décider. De la science fantasy m'attend pourtant en stock, mais bon... allez on se motive. De plus, il paraît que Douglas Kennedy a un succès fou.... Visiblement, je ne suis pas dans la cible.

l'histoire: un américain, la quarantaine, prof de "cinéma" perd son job, sa femme, et sa fille suite à un sombre scandale sur son campus. Déprimé, il décide de s'envoler pour Paris, et d'y écrire un roman. Evidemment, il n'a pas un rond, et se retrouve dans une chambre de bonne sordide, au bout du rouleau moralement et physiquement. Et puis un beau jour, il rencontre une femme, superbe, classe, 55 ans. Désirs partagés, ils se retrouvent tous deux à faire mumuse de 5 à 7... sauf que cette mystérieuse inconnue établit des règles très strictes: horaires, durées, etc... et pendant que le héros tente de maîtriser sa libido ainsi frustrée, ses emmerdes s'accumulent, jsqu'au jour où....

380 pages... et une histoire qui démarre à la page 250. Ouep. C'est vous dire  si je suis à cheval sur mes principes, à savoir toujours terminer un livre commencé, parce qu'avant d'en arriver à la page 250, je me suis demandée au moins 4/5 fois pourquoi je perdais mon temps. Parce que, oui, son temps, on le perd. Raconté à la première personne, avec un personnage principal auquel on ne s'attache même pas une seconde, qu'on a plus envie de baffer, démolir et insulter qu'autre chose. Un discours américano-moralisateur au détour de l'intrigue sur l'immigration en France, des phrases toutes faites transpirant toujours l'américain soit disant démocrate mais toujours prêt à sauver le monde, quitte à crever de faim sur un bout de trottoir, un style inintéressant et creux, des dialogues à peine meilleurs encore que, on sent trop souvent que l'auteur se force à faire de "bons" dialogues, et qui en deviennent de fait à peu près aussi invraisemblables que le scénario lui-même. Parce que le pire, c'est bien l'intrigue. Inconsistant, affreusement lent à démarrer, invraisemblable (je l'ai déjà dit), on n'y croit pas une minute. Effectivement, ça se débloque... mais trop tard. beaucoup trop tard, le lecteur a déjà envie de passer à autre chose. La fin est dégoulinante de joliesse, et ce n'est pas le propos que l'auteur voudrait faire passer pour anti-manichéen qui sauve ce livre d'une platitude déprimante. Bref, à éviter.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 5 Janvier 2008 à 06:28
Je viens de finir New York brule t il.

(http://tbn0.google.com/images?q=tbn:Evnh71AjYPjCzM:http://ecx.images-amazon.com/images/I/514V3VA16EL._AA240_.jpg)

Bon ce pseudo roman docu fiction avait tout pour plaire par son ambiance et aussi par sa réalité. Aujourd'hui les Etats-unis vivent dans la peur constante d'un terrorisme, mais leurs pires ennemis peuvent être leurs meilleurs alliées.
Le style est bien menes, surtout dans le découpage pour les fans de 24h on retrouve ici la meme chose avec des plans heure par heure sur la situation a New York à Washington à Jerusalem et au Pakistan.

Pour ma part j'ai bouffé le bouquain, mais j'ai ete décu par la fin.

(cliquez pour montrer/cacher)
le sale happy end de merde, dés le debut on voit le conflit entre les americains et les israeliens qui ne vivent que pour eux. La description de Sharon est tout a fait juste. On voit que le sort de New york ne les derenge point.
Pendant ce temps on comprend le combat palestinien et libanais. Je vais pas dire que je cautionne mais dans cette histoire personne n'est blanc.
La pression de l'état hebreu à l'air vraiment réel laissant les americains se demerdaient. Leurs seul appuit c'est en quand d'explosion ils seront pret à mettre le moyen orient à feux et à sang.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 11 Janvier 2008 à 12:38
(http://accel6.mettre-put-idata.over-blog.com/0/00/74/35/a/51QuUUyg83L--SS500-.jpg)

Acheté hier soir et lu d'une traite. Confirmations de ce que l'on se doutait (JPP beauf ultime sympa, PPDA feignasse condescendante et baron intouchable, Chazal fantôme sauf quand on tente de piquer sa place, Namias mirador, Le Lay con franc et Mougeotte con en catimini, TF1 à droite toute, etc.).

Pas super bien écrit mais divertissant.

Quant à savoir si tout cela est vrai, ma foi, ce n'est pas impossible. Il y a pas mal de détails à la fois précis mais suffisamment flous pour que les responsables ne découvrent pas l'identité des auteurs. En tout cas, le cliché "TF1 control your brain" est réel.

Par contre, j'aimerai bien savoir à quoi ressemble le fameux poster de la Vierge sur la porte du bureau de PPDA...

Extraits :

Au second tour de l'élection du 6 mai :
Citation
Sur le plateau, Claire [Chazal] et Patrick [Poivre d’Arvor] ont voulu également se joindre à la fête et n’ont pas attendu 20 heures pour déboucher le champagne, sous le nez de dizaines de techniciens éberlués par tant d’indécence
La ligne directe d'une assistante de PDDA :
Citation
Tentez le coup ! 01 41 41 12 34, Patrick reçoit facilement…
Citation
11 h, 11 h 15, 30, 45, toute la rédaction - cinq cents personnes, journalistes, techniciens, administratifs - attend d'être fixée sur la teneur du 20 Heures. Une trentaine de rédacteurs, assistantes, chefs d'édition, graphistes, stylo en main autour d'une table, s'apprêtent à coucher sur le papier ce qu'on appelle le conducteur. 11 h 50, PPDA n'est toujours pas là... Un jour, il faudrait tous se lever et partir ! Il arrive enfin, nonchalant comme d'habitude, son retard n'est jamais excusé, encore moins justifié, un bonjour est déjà signe de bonne humeur, un sourire, c'est le bonheur : la journée s'annonce radieuse.
Au lendemain du second tour de 2002 :
Citation
Souffrance, colère, lassitude : "infantilisation, caporalisme, cadences infernales, pertes de sens", tout y passe… Peu à peu, les journalistes se lèvent […], donnent chair aux accusations. Les témoignages fusent : «On passe d’un reportage en banlieue à un autre sur la sécheresse dans les Deux-Sèvres», «Je ne reconnais plus la rédaction. Lorsque j’entre dans le parking, j’ai mal au ventre», «J’ai un peu honte en ce moment de dire que je travaille à TF1». Seule conséquence du séminaire: l’adjoint de Namias est remplacé.
Robert Namias :
Citation
Ce qui ne passe pas sur TF1 n’existe pas.
Concernant la potattitude de JPP pour Sarko et pour ceux qui, comme moi, ne regarde jamais son JT, un florilège ici : http://www.youtube.com/watch?v=QSRFPXInCT4&e

A noter qu'un ouvrage similaire (déjà, rien que la couv'...) d'un externe de la boîte est sorti auparavant : http://www.lulu.com/content/558702

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 11 Janvier 2008 à 17:10
Ben moi j'ai trouve le ouikende dernier un recueil des contes de Grimm, 43 pour etre exact, pour 20 euros ^^

Un beau bouquin, et je suis bien content :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Mars 2008 à 17:30
Comme je fume moins (verbotten in-door), je compense autrement.

(http://biblioblog.fr/images/2007-07-12/bizarre-incident.jpg)
Citation
Wellington est mort cette nuit. Il a été tué à coup de fourche. Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours » jure qu’il trouvera l’assassin. Même si cela met en danger l’univers qu’il s’est bâti.

Wellington, le grand caniche noir de la voisine, Mme Shears, a été tué pendant la nuit. Le jeune Christopher, souffrant d’une sorte d’autisme, décide de résoudre ce problème, le hic, c’est qu’il n’est jamais allé plus loin que le bout de sa rue…
Il aime les nombres, les mathématiques, les plans et les cartes, tout ce qui est rangé, quantifiable et organisé, et il dit toujours la vérité. Il déteste par-dessus tout les expressions imagées, qu’il ne comprend pas, et tout ce qui n’est pas réel ou qu’il ne peut pas toucher.
Christopher enquête et écrit les résultats de ses investigations dans un cahier pour faire un livre… Lorsque son père tombe accidentellement sur ce livre, il somme Christopher d’arrêter ses rechercher, mais ce dernier persiste, au risque de mettre en péril et de bouleverser tout son univers, tout ce qu’il a toujours cru vrai.
Ca a l'air amusant et on trouve dans le bouquin des petits jeux de déductions pour découvrir le coupable.

(http://www.yozone.fr/IMG/jpg/Les_Chronolithes_200p-2.jpg)
Citation
Scott Warden fait sa crise d'adolescence à 30 ans en Thaïlande, avec sa femme et sa fille de 2 ans, quand il va être sans le savoir être le témoin d'un événement radical de l'histoire de l'humanité : l'apparition du premier Chronolithe. Ce monument de près de 100m n'est que le premier d'une longue série qui vont apparaître partout en Asie d'abord, puis dans le monde entier. Ces obélisques indestructibles ne portent qu'une inscription : ils annoncent la victoire d'un dénomé Kuin dans 20 ans et 3 mois dans le futur.
Démarré hier soir. C'est assez curieux car ni l'écriture ni le contexte n'offrent de véritables prises SF. On dirait plus un roman d'anticipation. Il y a des passages longuets sur la vie du type (3615 maviedepauvre.com) mais l'intrigue est nimbée d'un mystère entier.

(http://www.action-blanche.ch/rosebonbon.jpg)
Citation
Tout a commencé quand j'ai repéré Dorothée.
Au ciné, je me suis assis dans mon fauteuil habituel, pas très loin de l'écran, au milieu de la rangée, celui qui me donne un super point de vue sur le reste de la salle, et l'impression d'être au centre.
Le mercredi, le jour des enfants.
Là, ils passaient Blanche-Neige.
J'adore regarder le visage des gosses quand elle croque la grosse pomme toute rouge, leur bouche en cercle, leurs yeux qui s'allument, le feu sur les joues.
D'habitude, je me case au fond de mon fauteuil, et je me mets à l'unission de la salle, et les émotions des gosses me viennent par ondes successives, me pénètrent, me remplissent, une vague de chaleur qui s'insinue dans mon corps, et me submerge, et où je me noie doucement, progressivement. Je suis un mort à qui on donne une nouvelle vie. Une pile qu'on remplit. Voilà comment ça se passe d'habitude. Je suis même pas obligé de regarder; parfois, leur seule présence, l'écho des voix, une odeur, ça me suffit.
Et puis, il y a eu Dorothée...
Roman censuré à sa sortie en 2002 et retiré du marché par Sarkozy. Donc difficilement trouvable.

(http://www.audiable.com/Resources/Titles/84626100503750/Images/84626100503750L.gif)
L'autobiographie d'une porno star dans les années 90. Pavé bien épais mais qui va sans doute ma plaire.

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/41B9A4BZ21L.jpg)
Citation
Attention, si vous lisez ce livre, vous risquez d'être ensorcelé par des sorcières aux mots parfois magiques, souvent énigmatiques. Cachées derrière 24 contes un peu tirés par leurs cheveux pouilleux, ces vieilles Dynosaurcières fichent une pagaille pas possible dans la langue française, qu'elles ont bien pendue (la langue). Sournoisement, elles jouent avec les mots - les petits comme les gros -, les pronoms, les adverbes et se provoquent notamment en duel de calembours, de charades, d'anagrammes, de combles et de liposuccions, euh non, lipogrammes. Si vous vous prenez au jeu (de mots), vous ne verrez plus la gram-MÈRE ni LOTOgraphe du même oeil. Faites vos mots-valises pour cette grande Croisade des Mots Malicieux et Désopilants...
Je l'avais dévoré et adoré à sa sortie en 1988. Mon petit plaisir de gamin retrouvé dans ce livre utile et original.

(http://medias.fluctuat.net/livres/14/1360.jpg)
Citation
Alphonse Allais n'est pas seulement le conteur et l'humoriste que vous connaissez, c'est aussi un poète. Un poète qui écrit en vers, ce qui n'est plus si fréquent, un poète dont les rimes sont des calembours, et dont les vers riment parfois de la première à la dernière syllabe, inoxydablement. C'est la première fois qu'un livre rassemble ses poésies complètes. Ouvrez ce livre au hasard. Et ne vous retenez pas: riez ou souriez, c'est excellent pour la santé.
Je confirme la dernière phrase. C'est incroyablement subtil. Des jeux de mots inouïs à faire pâlir de jalousie Kamen. :P

D's©
Posted on: Wednesday 16 January 2008, 12:15:42
Regis Debray
"Parce que le monde évolue et que le livre change..."(http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/03/06/depoussierer-les-livres-par-regis-debray_1019536_3232.html)
(Attention, violence insaïde)

A lire après le premier lien (sinon, ça n'a aucun sens)
Motif de ce constat(http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=1533&rubrique=5)
(cliquez pour montrer/cacher)
J'aurais préféré qu'il tombe plus tard, le canular est révélé trop tôt pour secouer le petit peuple...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: 999 le 7 Mars 2008 à 17:52
Ca donne quoi La voie humide?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 7 Mars 2008 à 18:00
Citation de Shaka999jp le 7 Mars 2008 à 17:52
Ca donne quoi La voie humide?
Bien. Un avis sera sur Mata lundi :)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 18 Mars 2008 à 10:19
je ne savais pas trop où mettre ça, mais je pense que je ferai très certainement un tour au salon du livre de Bordeaux le WE du 4/6 avril: http://www.escaledulivre.com/2008/index_flash.php

A noter dimanche la présentation de ce qu'est un manga, si je peux, j'y assisterai histoire de rigoler un coup^^

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 15 Juillet 2008 à 12:18
Titre Racoleur ?

(http://www.zic-machine.com/IMG/jpg/51wE0qMTgjL._SS500_.jpg)

Résumé Racoleur ?
Citation
Dans sa carrière de profileuse au FBI, Marie Parks a vu beaucoup de tueurs en série, mais rarement d'aussi cruels et méthodiques que Caleb le voyageur. Comme si, venu du fond des âges, il avait été envoyé en mission par Satan lui même... Ou du moins par ses adorateurs, rassemblés dans une organisation qui semble prête à tout pour retrouver un livre perdu depuis des siècles. Un livre maudit dont le contenu pourrait renverser l'Eglise catholique et inaugurer un âge des ténèbres.
Aidée d'un exorciste du Vatican et armée de ses propres dons de médium, Marie Parks est alors la seule à pouvoir contrecarrer les noirs desseins des serviteurs du Très-Bas. D'elle dépend désormais l'issue de cette bataille décisive entre le bien et le mal...
Eh bien NON !

Vous avez aimé les romans de Dan Brown mais vous souhaiteriez trouver mieux ?
Vous avez aimé le Nom de la Rose ?
Vous avez aimé Back to the Future ?
Vous aimez les conspirations historico-religieuses à visée internationale ?
Vous aimez les crimes les plus abjects possibles ?
Vous aimez les rebondissements avant même d'entamer la seconde moitié d'un roman ?
Vous aimez vous faire peur ?

Avant même d'entamer la 5ème partie, je peux confirmer un fait : Ce premier roman de Graham est une réussite !!

En quelques mots :

- Palpitant : Je suis obligé de ronger mon frein pour le savourer le plus possible
- Haletant : A peine une révélation ou un coup de théâtre éclate qu'un autre arrive subitement. Toute la troisième partie est effroyable.
- Terrifiant : A lire dans un silence complet et le moindre bruit vous fera sursauter (ex : un sac plastique RMN qui craquait toutes les 5 minutes)
- Original : L'auteur nous envoie d'un pays à un autre, d'une époque à une autre pour faire recouper des données comme étant universelles et surtout inattendues.
- Horrible : A côté de lui, Maxime Chattam passe pour un écrivain de la collection "chair de poule"...

D's©
: Mercredi 02 Avril 2008, 10:30:36
(http://files.fluctuat.net/images/a/n/ange200.jpg)(http://www.noosfere.org/images/couv/l/ldp30641-2006.jpg)

Dans une Europe d'apocalypse ruinée par la faillite des OGM, enlisée dans la guerre contre le Moyen-Orient, en proie au fanatisme religieux et au racisme, l'auteur raconte le voyage initiatique de Stef et Pibe, deux adolescents à la recherche de l'archange Michel, le dictateur tout-puissant qui gouverne le vieux continent depuis sa forteresse roumaine. Dans une ambiance crépusculaire fascinante car terriblement proche et crédible, un grand roman épique d'une actualité brûlante.

Roman d'anticipation post-9/11. Terrifiant. Et angoissant, surtout quand on le lit dans le métro (Promiscuité d'âmes sombres, disparition de la solidarité et des notions de politesse, vols, arrestations...). Le ventre de Paris, prémonition à un monde more hard, less sweet ?

Captivant.

D's©
Posted on: Wednesday 09 April 2008, 09:15:27
Again-gain !

On commence slowly avec un polar théologique :
(http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/LgfLivreDePoche/2008/9782253123002-G.jpg)
Citation
Ceux qui ont tenté de percer l’énigme du treizième apôtre ne sont plus là pour en parler... Assassiné dans le train Rome-Paris, le père Andrei était sur le point de découvrir un secret que l’Église s’acharne, depuis sa fondation, à dissimuler. Avant sa mort, il avait eu le temps de se confier à son ami, le père Nil. À son tour, celui-ci se lance sur les traces d’une mystérieuse épître qui prouverait que Jésus n’est pas le fils de Dieu… Rome va tout faire pour l’en empêcher, Jérusalem et La Mecque aussi : car c’est l’ordre du monde qui est en jeu. Meurtres, mensonges, manipulations… Des coulisses du Vatican aux grottes de Qumran, des mystères esséniens à ceux des Templiers, un fascinant thriller dans la lignée du Nom de la rose.
Intéressant même si on n'évite quelques pensées vers les oeuvres de dan Brown. L'intérêt majeur de cet ouvrage réside dans les origines de l'auteur : il est un moine défroqué, docteur en théologie et qui fut banni de son ordre pour avoir oser chercher les origines de Jésus. Il a rédigé une postface instructive dans l'édition Poche sur les origines de l'Evangile de Jean, la dernière... et la plus mystérieuse sur son ou ses auteurs.
Blog de l'auteur(http://michelbenoit17.over-blog.com/)

On finit hard avec un cycle : "Les Voies de l'Ombre". Vous êtes fans de ce film ?
(cliquez pour montrer/cacher)
http://www.best-horror-movies.com/image-files/se7en-horror-movie-poster.jpg

Vous serez sous addiction constante avec :
(http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/LgfLivreDePoche/2007/9782253120667-G.jpg)
Citation
Un cadavre dénudé est découvert dans une friche industrielle, la main droite déchiquetée.Un homme se tire une balle en pleine tête, dans un centre commercial bondé. Un jeune père, dressé comme un chien, est tourmenté sans relâche au fond d’un cachot sans porte ni fenêtre. Aucune piste, aucun lien, aucun mobile… Qui sont ces hommes? Pourquoi ont-ils été choisis? Pour quelle mise à mort aberrante?
Dévoré en moins de 24h. Un "génial killer", clairement. Oppressant. Sadique à haute température. Dérangeant. Bestial. Inhumain. Et puis avec une dose d'humour qui arrive au bon moment, histoire de retrouver un rythme cardiaque normal. Et des personnages très attachants.

Je viens de démarrer le second tome (chaque volume fait 600 pages). Et... Awsome ! Hunting ON !
(http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/LgfLivreDePoche/2008/9782253123347-G.jpg)
(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Quand les victimes d'un monstre fascinant et obscène se lancent sur les traces du prédateur qui a dévasté leur vie, elles ignorent qu'elle n'auront pour seules issues que la fuite, la mort ou... les voies de l'ombre.
"J'ai de l'amour pour mes chiens d'attaque. Certains il a fallu les tabasser, d'autres pas. il n'y a pas de règles. C'est ça l'extraordinaire chimie de la nature humaine. C'est passionnant. Approche-toi, ami voyeur. Et n'aie pas honte de ton vice. Viens pénétrer le monde d'un artiste du crime. Il est temps que je me présente et que j'offre ma réflexion à la multitude. Kurtz"

J'ai craqué pour le dernier vol en grand format. Pas envie d'attendre la sortie poche !
(http://images.chapitre.com/ima1/big1/442/12161442.jpg)

Je suis méga-fan du killah. On découvre assez vite son passé et ses origines. L'identifier n'est pas dur non plus mais malgré tout, il est très... très... très très fort !

Ensuite, je me prendrais :
(http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782266171540.jpg)
Citation
Lors de la soirée de vernissage au Metropolitan de New York, où sont présentés pour la première fois les fabuleux trésors du Vatican, quatre cavaliers revêtus du costume des Templiers volent une étrange machine. Tess, une archéologue, et Sean Reilly, un agent du FBI, ont quelques jours pour parcourir les deux mille ans de l'histoire du christianisme et retrouver le secret des Templiers.
Belle accroche. Même si le thème des templiers a été rabâché des milliers de fois, je tente le coup.

(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/5/3/9782265085350.jpg)
Citation
Gretchen Lowell est une beauté fatale. Au sens littéral. L'inspecteur Archie Sheridan a traqué pendant dix ans cette redoutable tueuse qui a fait plus de 200 victimes. Il connaît bien ses méthodes, gravées en lui pour toujours - sa poitrine porte la cicatrice en forme de coeur que Gretchen a dessinée avant de lui administrer une injection mortelle. Personne ne sait pourquoi elle l'a ranimé. Ni pourquoi elle a appelé les secours, et les a attendus calmement, provoquant ainsi sa propre arrestation. Deux ans plus tard, Gretchen est en prison mais Archie n'est pas libre pour autant. Seules ses pilules lui permettent de tenir, rien ne sera plus jamais comme avant. Et la relation malsaine qu'il entretient avec son ancienne tortionnaire le trouble bien plus qu'il ne veut se l'avouer... Quand un nouveau serial killer survient, l'inspecteur est rappelé sur le devant de la scène. Mais cette fois pas de tête-à-tête entre Archie et le tueur, car une jeune journaliste passionnée est de la partie - tout comme Gretchen, qui, tapie dans l'ombre de sa cellule, est plus dangereuse que jamais...
Glam-gore, mmmm !

(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/7/8/9782080690876.jpg)
Citation
Détenir une vérité que le monde entier refuse, une vérité dont la portée pourrait pourtant bouleverser l’avenir de l’humanité… Tel est le Syndrome Copernic.
Vigo Ravel est-il atteint d’une schizophrénie paranoïde aiguë, ou détient-il, justement, cette vérité ? Les voix qu’il entend dans sa tête sont-elles des hallucinations auditives dues à ses troubles psychiques, ou entend-il les pensées des gens ? Après les attentats qui ont détruit presque entièrement le quartier de La Défense, Vigo ne doute plus. Il est le possesseur d’un secret qui pourrait changer la face du monde. Mais il ne suffit pas de connaître un secret, aussi grand soit-il. Encore faut-il en comprendre l’origine. Et certaines forces, dans l’ombre, semblent vouloir empêcher à tout prix que Vigo Ravel y parvienne.
Il y a des mystères qui valent tous les sacrifices. Même celui de l’âme.
Pendant ce temps, no news du prochain Juan Miguel Aguilera .... gniii !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 18 Octobre 2008 à 22:36
Over
Vision aériennes de l'American Way of Life : une absurdité écologique
Alex MacLean
59€
(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/9/2/9782707156297.jpg)
(cliquez pour montrer/cacher)
Avec l’Allemand Georg Gerster et le Français Yann Arthus-Bertrand, Alex MacLean est l’autre figure mondiale de la photographie aérienne à valeur scientifique et démonstrative.
Urbaniste et architecte de formation, MacLean travaille presque exclusivement sur la description du paysage nord-américain qu’il « laboure » seul, année après année, du haut de son avion, pour en montrer de façon critique les évolutions et les atteintes quelquefois fatales.
Dans la lignée des géographes humanistes du début du XXème siècle, il décrypte et donne à voir les conséquences d’un mode de vie non raisonné – le fameux American Way of Life – sur notre environnement.
Son travail, d’abord axé sur les États-Unis, a bien sûr une réelle valeur métaphorique quant à l’avenir environnemental de nos pays européens, tant on connaît la puissance exportatrice, à la fois culturelle et sociale, des États-Unis.
La critique que MacLean donne de « son » territoire est dès lors loin de nous être étrangère, au moment où les pratiques que montre ce livre – dont quelques-unes peuvent nous faire justement sourire ou pleurer – sont en pleine expansion chez nous.
Que l’on regarde l’urbanisation à l’échelle des subprimes américains autour du complexe Walt Disney à Marne-la-Vallée ; que l’on regarde plus au sud, sur la Côte d’Azur par exemple, l’implantation des gatted communities, ces cités fermées réservées à des classes sociales uniques ; que l’on regarde l’usage généralisé de l’agriculture extensive ou l’urbanisation sauvages des rivages côtiers, et plus généralement les atteintes globales portées aux paysages.
Un livre de photographies fascinant. Il s'agit uniquement de paysage des USA vus d'avion. Ces paysages portent tous l'empreinte de l'homme, et ils sont fascinant par ce qu'ils nous racontent sur le fonctionnement de la société américaine, sur comment la nature est asservie par la technologie, mais aussi sur l'impasse où cela mène.
On voit des espaces pavillonnaires à perte de vue, des lotissements au milieu de nulle part, des golfs en plein désert, des paysages marqués par l'exploitation industrielle, des villes avec des lacs partout dans des zones sans eau, une mer qui grignote les côtes où l'on construit quand même…
Bref, le rêve américain, mais qui ressemble à un mauvais cauchemar. Un beau livre… qui fait réfléchir et qui fait peur.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 19 Octobre 2008 à 02:03
La couverture, c'est une photo aerienne de Miami? Non parce que ca ressemble ferocement aux decors de Vice City (GTA III)...

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 19 Octobre 2008 à 11:02
La couverture, ce sont les tours d'Oceania Property à Sunny Isles, Floride. Pour l'anecdote, l'ouragan Wilma en 2005 y a fait pour plus d'un million de USD de dégats…
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 29 Août 2009 à 15:10
(http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/leopard-sur-le-garrot.jpg)

le parcours de J-C. Rufin, médecin, pionnier de l'humanitaire (une dizaine d'années dans le métier) et écrivain (L'Abyssin, Rouge Brésil)), et actuellement ambassadeur au Sénégal (oui rien que ça).
L'autoportrait en médecin humaniste influencé à la fois par la famille (admiration pour son grand-père) et par les progrès de l'époque (la première greffe du coeur de Barnard)  est touchant. Après quand il dépeint la médecine hospitalière de son temps, je ne sais pas mais je me dis qu'on a peut-être fait des progrès depuis, malgré le fait qu'elle se soit technicisée (il dit plus ou moins regretter la déshumanisation qui accompagne cela), surtout de respect envers le patient et de traitement de la souffrance. C'est encore plus édifiant quand il décrit les cliniques tunisiennes qu'il considère comme son Chemin des Dames (son grand-père était médecin pendant la guerre de 14...)...
J'ai un peu de mal à faire ressortir quelque chose de particulier de son parcours dans l'humanitaire. Il nous y décrit quelques magouilles... comme quoi même dans de telles organisations, les luttes de pouvoir sont les mêmes qu'ailleurs.
La fin est consacrée à son "changement de carrière" et aux livres qu'il a écrit. C'est plutôt sympathique.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 24 Mai 2010 à 07:41
Mes dernière lectures au Canada :

(http://rivieres.pourpres.free.fr/images/miserere_couv.jpg)
Citation
Paris, décembre 2006.

Un chef de chorale est retrouvé assassiné dans une église arménienne de Paris.

Lionel Kasdan, un policier à la retraite qui appartient à la paroisse, se lance immédiatement sur la piste du tueur, en marge de l'enquête officielle. Cédric Volokine, flic de la Brigade de Protection des Mineurs en pleine cure de désintoxication, s'intéresse également à cette affaire qui semble impliquer des enfants.
Fabuleux ! Du Grand G ! Encore une histoire de pureté de race et de fantômes nazis. Impossible de lâcher le livre, je le dévorais même durant mes pauses au boulot !

(http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782749112206.jpg)
Citation
Et si l'histoire du monde avait une face cachée ? Si une partie des événements qui ont agité le XXe siècle était le produit d'un combat séculaire entre des forces lumineuses et obscures pour obtenir le contrôle d'un objet aux pouvoirs magiques ?

Alors qu'il termine sa thèse à Harvard, Seth Thévenot, un jeune étudiant franco-américain en histoire de l'art, reçoit un message d'un vieil ami, conseiller particulier du pape, le cardinal Di San Giovanni, lui demandant de se rendre au Vatican au plus tôt. Mais lorsque Seth débarque à Rome, il apprend que le cardinal vient d'être assassiné. Seth va découvrir progressivement qu'un lien existe entre le meurtre du cardinal et celui, tout aussi inexplicable, d'un sulfureux homme politique autrichien à l'incroyable charisme.

Son enquête le mènera au palais des Habsbourg à Vienne, qui abrite le trésor du Saint Empire romain germanique et en particulier la Sainte Lance, un objet fabuleux dont l'histoire traverse les siècles.

En quête de la vérité sur la Sainte Lance et sur lui-même, Seth Thévenot devra remonter le cours de l'histoire jusqu'à la Seconde Guerre mondiale et découvrir les penchants ésotériques de l'entourage d'Adolf Hitler.
Putain mais c'est NUL ! L'auteur est aussi paumé que son personnage, impossible de rentrer dedans, les descriptions sont plates et les dialogues sont aussi moisis qu'une fanfic d'un gamin de 12 ans ! Aux ordures après 5 chapitres...

(http://www.decitre.fr/gi/43/9782352883043FS.gif)
Citation
Un prêtre qui vient de mettre au jour un codex remontant aux vikings est sauvagement assassiné.
L'archéologue Bjorn Belto est bien décidé à venger son ami et à découvrir quels secrets sont cachés dans cet étrange manuscrit. Poursuivi par un milliardaire sans scrupules, Belto fait une découverte incroyable : en l'an 1013, des vikings seraient allés jusqu'en Egypte. Ils y auraient dérobé, dans une tombe, les textes originaux du Livre de Moïse et un mystérieux Sixième Livre. Des pyramides d'Egypte aux paysages désertiques de l'Islande, des églises de Norvège aux arrière-boutiques des antiquaires de Rome, une série de codes secrets conduit l'archéologue vers un mystère plusieurs fois millénaire...
Le personnage est une vraie loque (quoiqu'un héros humain, c'est pas mal de temps en temps) mais possède de bon alliés qui lui permettent de progresser et de nous entraîner dans une belle chasse aux énigmes. Le texte est agrémenté de textes runiques et de cartes qui offrent une meilleure complicité avec le lecteur. On se promène d'un continent à un autre, on perd une trace pour la chercher ailleurs... le jeu de pistes est efficace et se termine à un endroit totalement inattendu ! Les derniers chapitres mettent le paquet sur la révélation et un seul défaut surgit : l'identité du grand coupable est très vite démasquée. Mais ça ne gâche pas le plaisir d'avoir eu à le lire de boutte en boutte. Mieux que Dan Brown. Lecture label baroudeur conseillée à Tinou et Squekky où les Vikings ont la part belle dans ce thriller !

(http://a10.idata.over-blog.com/240x240/1/07/18/75/TABLEAUX/Le-complot.jpg)
Citation
Après avoir quitté précipitamment les États-Unis, John Baron, ancien inspecteur du Los Angeles Police Department, a refait sa vie en Angleterre sous le nom de Nicolas Marten. Il revient toutefois aux États-Unis lorsque son amour de jeunesse l'appelle à son chevet. La jeune femme lui apprend alors qu'elle a été empoisonnée après avoir découvert un trafic d'armes chimiques clandestin. Un groupe satanique, la secte d'Aldebaran, s'apprêterait à frapper. Cette confrérie réunissant financiers et politiques existe depuis la Renaissance ; elle s'inspire d'un addendum secret au Prince de Machiavel. Son but : dominer le monde et éradiquer l'islam.
 
Première étape : abattre le président de la République française et la chancelière allemande, dont ils désapprouvent la politique au Moyen-Orient. Pour cela, ils ordonnent au Président américain, John Harris, de souscrire à leurs demandes. Mais ce dernier refuse de coopérer. Sentant sa vie menacée, Harris s'enfuit. Avec Marten, sans pouvoir se fier à quiconque, ils vont défier la secte...
Comme le montre le synopsis, la ficelle est très épaisse, on y croit pas mais on ne se pogne pas une seule seconde ! Le suspense est haletant, les vérités, un premier temps données en masse, sont filtrées de plus en plus pour conserver toute la puissance énigmatique du complot. Et la fin offre un double tranchant : ou bien on aura une suite (la dernière phrase paraît inévitable) ou bien le complot en tant que tel se poursuit et avec lui les aventures en backstage d'un des principaux personnages.

(http://www.bibliosurf.com/local/cache-vignettes/L160xH250/arton12535-1e065.jpg)
Citation
« Il y a des chemins qu’on ne devrait jamais quitter. Des ruines qu’on ne devrait jamais fouiller. Et des secrets qu’on ne devrait pas convoiter. »

Dans les années 50, quatre scientifiques traversent la jungle vénézuélienne en quête d’une espèce de singes muets. Ce qu’ils vont découvrir va changer le cours de leur vie.

Amazonie, de nos jours : Nina Scott dirige une équipe de cueilleurs d’essences rares pour l’industrie américaine dans une région contrôlée par les braconniers et les trafiquants de drogue.

En s’éloignant du groupe, Nina découvre les vestiges d’un site magnifique, où les singes sont silencieux et les arbres recouvrent des charniers. Alors que la mort frappe ses compagnons, elle est miraculeusement épargnée. Des mines d’émeraudes colombiennes aux bidonvilles de Caracas, des palaces de la côte d’Azur aux confins du désert marocain, Nina va alors s’embarquer dans une aventure qui pourrait mettre en péril sa vie et bien plus encore.
J'avais adoré leur trilogie Prédation - Stigmate - Instinct. Nina en chie, Nina veut briser psychologiquement la chaîne qui la relie à son papounet, Nina pue, Nina est larguée et nous aussi ! Passée cette promenade embourbée entre passé et présent, la chasse commence dans la sueur des bidonvilles et les jungles impénétrables de l'Amazonie tandis que le mystère des singes captive ! Très bon thriller !

(http://www.audiable.com/Resources/titles/84626100477170/Images/84626100477170L.gif)
Citation
Imaginez une gamine de 10 ans, noire et amnésique, cherchant ceux qui l'ont laissée pour morte dans une forêt après avoir décimé sa famille. Traquée par des ennemis indentifiables, elle remonte peu à peu le fil de sa vie passée pour se rendre compte qu’elle est en réalité âgée de 53 ans, dotée de pouvoirs surnaturels et d’une sexualité aussi vitale qu'ambiguë...
Un peu de fantasy pour changer : Octavia E. Butler, californienne, auteur d’une dizaine de romans, a été récompensée par les Prix Hugo et Nebula pour La parabole du semeur. En 1995 elle a été la lauréate du très prestigieux MacArthur Grant. Au départ, on a envie de fermer le livre, tellement ça en devient sexuellement malsain. Mais l'auteure trouve la parade pour en faire fi et montre ses talents de conteuses pour aller au-delà de cette impression et la digérer sans arrière-pensée. Ecriture limpide, histoire tout aussi claire, il n'en demeure pas moins que la destinée de la gamine est assez étonnante.

(http://medias.univers-poche.fr/IMAGES/FLEUVE_NOIR/ZF/9782265080706R1.JPG)
Citation
Breslau, août 1945 : Dans les décombres du IIIe Reich agonisant, un physicien allemand porteur des résultats de recherches ultrasecrètes menées pour Heinrich Himmler, le tout-puissant chef de l’ordre noir SS, fuit l’avancée soviétique.

Aujourd’hui, quelque part dans l’Himalaya : Au Népal, les moines d’un monastère bouddhiste ont été décimés par un mal inconnu. Sur place, Lisa Cummings, médecin, et Painter Crowe, agent de la Sigma Force, découvrent un pur cauchemar : les moines semblent avoir sombré dans la folie, le meurtre, et le cannibalisme.

Au même moment, à Copenhague : L’exemplaire de la Bible ayant appartenu à Charles Darwin doit être mis aux enchères et déchaîne une lutte meurtrière pour sa possession. Quel secret recèlent ces pages soigneusement annotées ? Et quel lien peut-il y avoir entre Darwin et un laboratoire troglodyte en Pologne, oublié depuis 1945 ?

Soixante ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les monstres dont rêvaient d’accoucher les maîtres du IIIe Reich sont sur le point de voir le jour…
200 à l'heure ! Que d'actions dès les premiers chapitres ! Nazisme, eugénisme, physique quantique, autant d'ingrédients qui nous font voyager du Népal à l'Europe en passant par l'Afrique du Sud et Washington ! A LIRE !

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Hc3nfylBL._SS500_.jpg)
Citation
A Paris, Jeanne Korowa, brillante juge d'instruction à la vie affective désastreuse enquête avec François Taine sur une série de meurtres particulièrement sauvages : démembrements, cannibalisme, et mises en scène macabres. Trois plantureuses Vénus atrocement dévorées, trois tableaux sanglants entre rituel et folie. Abusant de son autorité, Jeanne fait installer des micros dans le cabinet d'Antoine Féraud, le psychanalyste qui reçoit chaque semaine son ex petit ami, et tombe par hasard sur une séance étrange où un père révèle les pulsions sanguinaires de son fils autiste et son passage à l'acte.
Son dernier ouvrage. Et c'est reparti pour une enquête dans les tréfonds de l'âme humaine. Bien mené dans la recherche des indices qui s'imbriquent petit à petit sans qu'on perde un seul instant le fil de l'intrigue et un suspense qui dure jusqu'à l'avant-dernier chapitre !

Depuis la ligne noire, je trouve que cet auteur prend une bonne vitesse de croisière. Le Concile de Pierre est le seul qui m'a déplu, tandis que les Rivières Pourpres et Le Serment des Limbes restent ses meilleurs morceaux.

(http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/vince.sportblog.fr/images/gd/1264362621/L-HERITAGE-des-TEMPLIERS-de-Steve-BERRY.jpg)
Citation
1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les « Pauvres Chevaliers du Christ ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les « Chevaliers du Temple », puis les « Templiers ».

1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l’ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l’Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers.

2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, cœur du mystère.
Narration fluide, mélange de fictions et de réalités savamment dosées, intrigue palpitante. L'auteur donne à la fin pas mal d'indications historiques pour séparer les faits de son roman. J'attaquerai avec joie ses autres livres (Le Troisième Secret, L'Enigme d'Alexandrie, Le Conspiration du Temple et son tout dernier, Prophétie Charlemagne) !

Mais avant, un petit ouvrage qui donna naissance à la littérature gothique(http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ch%C3%A2teau_d'Otrante) :

(http://3.bp.blogspot.com/_WKRBkHyjZCs/SwWQzEWL0KI/AAAAAAAAAGw/LQDHbh41cu8/s1600/otrante.jpg)

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Matsya le 14 Août 2010 à 18:54
Dites, connaissez-vous de bons sites Internet ou forums (sérieux) parlant de livres avec des avis, quelque chose permettant de découvrir des auteurs en fonction de ceux qu'on aime déjà ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 14 Août 2010 à 19:31
Citation de Matsya le 14 Août 2010 à 18:54
Dites, connaissez-vous de bons sites Internet ou forums (sérieux) parlant de livres avec des avis, quelque chose permettant de découvrir des auteurs en fonction de ceux qu'on aime déjà ?
Tu as ce site qui peut peut-être t'intéresser : http://parfumdelivres.niceboard.com/forum.htm
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Matsya le 14 Août 2010 à 19:35
Citation de Totoro le 14 Août 2010 à 19:31
Citation de Matsya le 14 Août 2010 à 18:54
Dites, connaissez-vous de bons sites Internet ou forums (sérieux) parlant de livres avec des avis, quelque chose permettant de découvrir des auteurs en fonction de ceux qu'on aime déjà ?
Tu as ce site qui peut peut-être t'intéresser : http://parfumdelivres.niceboard.com/forum.htm
Merci pour le lien, je vais aller voir.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 10 Septembre 2010 à 10:06
Livre que j'ai lu récemment  : Nagasaki d' Eric Faye aux éditions Stock. Petit livre d'une centaine de pages qui est basé sur un fait divers rapporté par plusieurs journaux japonais, dont Asahi, en mai 2008. L'écriture de cet auteur que je ne connaissais pas est vraiment agréable. Pour ce qui est du sujet, voici ce qu'en divulgue l'éditeur :

Tout commence par des disparitions, en effet, des déplacements d’objets.

Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse qui fait face aux chantiers navals de Nagasaki. C’est un homme ordinaire, qui rejoint chaque matin la station météorologique de la ville en maudissant le chant des cigales, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Dans ce monde contre lequel l’imprévu ne pouvait rien, un bouleversement s’est produit.


Autre auteur que j'ai découvert cet été durant mes vacances : Gunnar Staalesen. Je me suis plongé pour commencer dans la lecture du roman " Le loup dans la bergerie " et pour l'instant je ne regrette pas. Pour en savoir plus sur lui : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gunnar_Staalesen ou http://www.livres-online.com/Le-loup-dans-la-bergerie,1024.html. Ca ressemble un peu à du Henning Mankell en mieux, pour ce qui me concerne. A propos de Mankell, est-ce qu'un de vous sait s'il y aura d'autres adaptations télévisuelles de Wallander avec Kenneth Brannagh dans le rôle de Wallander ?

Après ça, je compte lire le dernier Houellebecq, car pour une fois, la lecture des 30 premières pages ne m'a pas rebuté et j'ai envie de connaitre la suite.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 8 Novembre 2010 à 19:46
Allez j'approche de la fin... Encore quelques mois d'attente avant de basculer sur le tome XI de l'épée de verité l'oeuvre du romancier Terry GoodKind.
J'ai attendus avant de commencer le dernier Arc découpé en trois tomes qui sont : La chaine des Flammes, le Fantome du souvenir et Inquisitrice.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette oeuvre de l'heroic Fantasy voici un résumé

(http://www.decitre.fr/gi/32/9782914370332FS.gif)
Citation
Richard Cypher est un modeste garde forestier ordinaire qui vit en Terre d'Ouest. Pour lui comme pour tous les autres habitants de cette région, le monde s'arrête à la Frontière, barrière infranchissable et terrifiante. Mais un jour, son chemin croise celui d'une étrange femme traquée du nom de Kalhan, se prétendant originaire des Contrées du Milieu, de l'autre côté de la Frontière. En lui sauvant la vie, il s'implique sans le vouloir dans une histoire qui le dépasse : la Frontière s'affaiblit et le Seigneur de D'Hara veut profiter de cette opportunité pour conquérir les Contrées du Milieu et soumettre le monde. À l'aide de Kahlan et du Sorcier de Premier Ordre Zeddicus Zul' Zorander qui s'était exilé en Terre D'Ouest des années auparavant, Richard, nommé Sourcier de Vérité, va devoir se lancer dans une quête dont dépendra le sort de l'humanité, brandissant au poing l'Épée de Vérité, arme magique et puissante, symbole de son statut.
Résumé assez simpliste pour éviter de spoiler les differentes intrigues et les roles des differents personnages. Dés les premieres pages on est happé par cette aventure que je trouve hors normes. Car d'une part on sort des sentiers tracés de l'heroic fantasy par le fait qu'ici il n'y a que des humains. Exit les nains et autres elfes, il y en a pas on est dans un monde ou l'humanité s'entre déchire et ou la magie est omnipresente sous diverse formes.
De plus plusieurs style se rencontre tels que la romance, la trahison ou les machinations politiques d'une grande saga familliale. Et le fait de suivre les aventure d'un petit groupe de personnage nous plonge dans une plus grande immersion. Surtout que le monde est totalement edulcoré. C'est de la barbarie à l'état pur, on est vraiment plongé par moment dans un monde sale et répugnant. Au revoir le coté conte de fées de certains romans. Ici on est plongé dans le malsain par moment et on sait pourquoi ?

Pour ceux qui veulent une bonne alternative aux oeuvres de Tolkien, la saga de l'épée de verité est faite pour vous.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 23 Janvier 2011 à 20:40
(http://media.paperblog.fr/i/335/3350904/loeil-caine-patrick-bauwen-L-1.jpeg)
Citation
Tout le monde cache quelque chose.
Votre voisin, votre femme, votre ami...
Et si vous pouviez tout savoir ?
Connaître leurs peurs, leurs secrets intimes ?
Dix candidats, dix secrets.

Des gens comme vous et moi. Enfin comme vous surtout. Parce que moi, je ne suis pas au programme : je suis l'invité surprise. Celui qui rôde en attendant son heure. Celui qui va les embarquer là où rien n'est prévu. Dans mon jeu sanglant. Mon propre mystère.
Grosse surprise avec ce Slacher Secret Story ! J'ai beau eu me triturer le cerveau pour anticiper le final, impossible tant ce dernier est scotchant ! Une fois le chapitre du bus terminé, les meurtres et révélations s'enchaînent à 200 à l'heure. Une belle réussite !

(http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/8/1/9782253120186.jpg)
Citation
Le Muséum d'histoire naturelle de Paris est en émoi : une météorite antérieure à la création du système solaire apporterait la preuve de l'origine extra-terrestre de la vie, remettant ainsi en cause les grandes théories scientifiques et religieuses. Darwinisme et créationnisme s'opposent violemment dans ce microcosme parisien qui assiste soudain à une série de meurtres organisés selon des rituels obscurs. Deux chercheurs venus spécialement des USA et du Vatican étudier la météorite vont tenter, accompagnés d'une dynamique et séduisante bibliothécaire, Léopoldine, de résoudre ce mystère qui agite les esprits, de la ménagerie aux plus hautes instances politiques.
Cette fois, on peut découvrir le coupable mais le fil constructeur du récit est intelligent et offre une lecture instructive et divertissante.

(http://media.paperblog.fr/i/253/2535615/maxime-chattam-predateurs-L-1.jpeg)
Citation
Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI's, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l'un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu par des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d'un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l'infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c'est l'oeuvre d'un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu'il inflige. Malgré le déclenchement de l'offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l'horreur. Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial...
Thriller doom-like sauce Débarquement 1944 ! Le tueur envoie du pâté et les derniers chapitres bousculent nos hypothèses d'un gros revers de mandale ! Intense, macabre, vicieux, malsain et jouissif !

(http://www.bdfi.info/img_forum/xo-derniers_jours.jpg)
Citation
En ce soir de printemps, dans la célèbre ménagerie du Jardin des Plantes, les animaux sont nerveux. Ils crient, heurtent les barreaux de leur cage. Ils pressentent quelque chose.

À deux heures du matin, la police reçoit un appel affolé. Un bébé vient d’être enlevé. Puis le téléphone sonne encore, et encore.

Cette nuit-là, à Paris, ce sont 5 bébés qui disparaissent.

Au lever du jour, la ville est en état d’alerte. Tandis que les forces de l’ordre cherchent les nourrissons, la Seine déborde subitement, une crue géante et inexplicable. En quelques heures, le centre de la ville a les pieds dans l’eau. Paris se noie.

Un seul homme a une piste pour comprendre ce chaos : Sylvain Masson, jeune professeur à la Sorbonne, sait que sa mère, la très renommée conservatrice du Jardin des Plantes, lui cache quelque chose. Est-elle liée au fléau qui s’abat sur la ville ?

Avec Trinité, une petite surdouée de 14 ans témoin d’un des kidnappings, Sylvain va se lancer sur les traces des enfants. Plongeant au cœur des mystères de Paris, dans ses carrières, dans ses catacombes, et plus loin encore, les deux jeunes gens découvrent LE secret. Devant cette vérité si incroyable, si inimaginable, si… irréelle, il leur reste moins de vingt-quatre heures pour sauver la ville.
Si la quatrième de couverture est alléchante, on sort un peu déçu car l'auteur nous perd de temps en temps notamment dans la relation ô combien agaçante du héros avec sa mère. Il faut attendre 200 pages pour commencer à ressentir l'effet apocalyptique d'un Paris totalement anarchique.

(http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/7/7/9782266202770.jpg)
Citation
Depuis son atterrissage à l'aéroport de JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers, sauf quatre, sont morts en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ?Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Et pas seulement pour sauver leurs proches car c'est la survie de l'humanité tout entière qui est en jeu...
La mode est aux vampires, à ceci près qu'ils sont ici underground et extrêmement terrifiants. Premier ouvrage d'une trilogie qui s'annonce dantesque ! Second tome paru en octobre dernier, vivement l'édition de poche (ou bien en occasion) !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 19 Février 2011 à 22:57
Je lis de nombreuses references a Piron et sa celebre Ode a Priape. Sautant le pas, j'ai donc pris 3 secondes de ma vie pour entrer ces mots sous Google, et voici ce qui en ressorti. Je ne suis pas decu de l'effort. :mrgreen:

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Foutre des neuf garces du Pinde,
Foutre de l’amant de Daphné,
Dont le flasque vit ne se guinde,
Qu’à force d’être patiné :
C’est toi que j’invoque à mon aide,
Toi qui dans les cons, d’un vit raide,
Lance le foutre à gros bouillons ;
Priape soutiens mon haleine,
Et pour un moment dans ma veine,
Porte le feu de tes couillons.


Que tout bande, que tout s’embrase ;
Accourez putains et ribauds :
Que vois-je ?… Où suis-je… Ô douce extase !…
Les cieux n’ont pas d’objets si beaux.
Des couilles en bloc arrondies,
Des cuisses fermes et bondies,
Des bataillons de vits bandés,
Des culs ronds sans poils et sans crottes,
Des cons, des tétons et des mottes,
D’un torrent de foutre inondés.


Restez adorables images,
Restez à jamais sous mes yeux ;
Soyez l’objet de mes hommages,
Mes législateurs et mes dieux :
Qu’à Priape on élève un temple
Où jour et nuit l’on vous contemple,
Au gré des vigoureux fouteurs ;
Le foutre y servira d’offrandes,
Les poils de couilles de guirlandes,
Les vits de sacrificateurs.


Aigle, baleine, dromadaire,
Insecte, animal, homme, tout,
Dans les cieux, sous l’eau, sur la terre,
Tout nous annonce que l’on fout :
Le foutre tombe comme grêle,
Raisonnable ou non, tout s’en mêle,
Le con met tous les vits en rut :
Le con du bonheur est la voie,
Dans le con gît toute la joie,
Mais hors du con point de salut.


Quoique plus gueux qu’un rat d’église,
Pourvu que mes couillons soient chauds,
Et que le poil de mon cul frise,
Je me fous du reste en repos.
Grands de terre l’on se trompe,
Si l’on croit que de votre pompe
Jamais je puisse être jaloux :
Faites grand bruit, vivez au large ;
Quand j’enconne et que je décharge,
Ai-je moins de plaisirs que vous ?


Que l’or, que l’honneur vous chatouille,
Sots avares, vains conquérants ;
Vivent les plaisirs de la couille !
Et foutre des biens et des rangs.
Achille aux rives du Scamandre,
Pille, détruit, met tout en cendres ;
Ce n’est que feu, que sang, qu’horreur :
Un con paraît, passe-t-il outre ?
Non, je vois bander mon jean-foutre ;
Le héros n’est plus qu’un fouteur.


De fouteurs la fable fourmille :
Le soleil fout Leucothoé,
Cynire fout sa propre fille,
Un taureau fout Pasiphaé ;
Pygmalion fout sa statue,
Le brave Ixion fout la nue ;
On ne voit que foutre couler :
Le beau Narcisse pâle et blême,
Brûlant de se foutre lui-même,
Meurt en tachant de s’enculer.


Socrate, direz-vous, ce sage,
Dont on vante l’esprit divin,
Socrate a vomi peste et rage,
Contre le sexe féminin :
Mais pour cela le bon apôtre,
N’en n’a pas moins foutu qu’un autre ;
Interprétons mieux ses leçons :
Contre le sexe il persuade ;
Mais sans le cul d’Alcibiade,
Il n’eût pas tant médit des cons.


Mais voyons ce brave cynique,
Qu’un bougre a mis au rang des chiens,
Se branler gravement la pique,
À la barbe des Athéniens :
Rien ne l’émeut, rien ne l’étonne ;
L’éclair brille, Jupiter tonne,
Son vit n’en est point démonté ;
Contre le ciel sa tête altière,
Au bout d’une courte carrière,
Décharge avec tranquillité.


Cependant Jupin dans l’Olympe,
Perce des culs, bourre des cons ;
Neptune au fond des eaux y grimpe,
Nymphes, sirènes et tritons ;
L’ardent fouteur de Proserpine,
Semble dans sa couille divine,
Avoir tout le feu des enfers :
Amis, jouons les mêmes farces ;
Foutons tant que le con des garces
Nous foute enfin l’âme à l’envers.


Tysiphone, Alecto, Mégere,
Si l’on foutait encor chez vous,
Vous Parques, Caron et Cerbère,
De mon vit vous tâteriez tous :
Mais puisque par un sort barbare,
On ne bande plus au Ténare,
Je veux y descendre en foutant ;
Là, mon plus grand tourment, sans doute,
Sera de voir que Pluton foute,
Et de n’en pouvoir faire autant.


Redouble donc tes infortunes,
Sort, foutu sort, plein de rigueur ;
Ce n’est qu’à des âmes communes
À qui tu peux foutre malheur :
Mais la mienne que le vit d’un carme,
Se ris des maux présents, passés :
Qu’on m’importe ? mon vit me reste ;
Je bande, je fous, c’est assez.

Source: http://www.psychanalyse-paris.com/Ode-a-Priape.html

Je suis autrement occupe par une savoureuse anthologie chez Bouquins intitulee Contes immoraux du XVIIIe siecle. Tout est dans le titre. L'oeuvre rassemble la quintessence des contes immoraux, genre pratiquement limite au XVIIIe siecle, en vers d'abord puis en prose, generalement licencieux, a portee distrayante (contrairement aux ouvrages de Restif, "que l'on ne lirait que d'une main" pour reprendre une charmante expression de l'epoque), detournant la morale ou du moins la remettant en question. La derniere partie contient le pendant sombre de ces oeuvres, notamment la production de contes du "Divin Marquis", et surtout du Prince de Ligne, qui a donne un nom au genre.
Les references aux grands noms du passe sont nombreuses, en particulier Boccace et L'Arioste, mais surtout, et plus proche pour les auteurs de l'epoque, La Fontaine et Piron. Ce faisant, je continue mon exploration de la litterature galante au siecle des Lumieres, qui m'apporte bien des fous rires, et bien des satisfactions. Les references entre les grands textes de l'epoque sont nombreuses, et se retrouvent aussi bien dans les savoureux Bijoux indiscrets de Diderot que dans les Liaisons dangereuses de Laclos. Je me rends compte qu'il faudra recuperer les contes licencieux de La Fontaine lors de mon prochain passage en France, en plus du Sopha de Crebillon et du Canape couleur de feu (sans parler du Portier de Chartreux). Que de Kochoncetes a lire encore! :mrgreen:

Post Merge: [time]Samedi 19 Février 2011, 23:51:16[/time]
J'ai fini de lire il y a peu les Voyages de Gulliver en version originale. L'ouvrage n'est pas deplaisant, meme si le style est volontairement lourd, et s'attarde sur des descriptions techniques (y compris comment aller a la selle chez les Liliputiens, gageure lorsque l'on fait 17 fois leur taille). Oeuvre satirique, mordante, pleine de references a la situation politique de l'epoque a mesure que les voyages s'accumulent (cf. en particulier le soulevement irlandais a travers la rebellion de Lindalino), qui critique par la distanciation culturelle les moeurs et institutions de l'Angleterre du XVIIIe. J'oserais avouer qu'a ce petit jeu, Montesquieu dans ses Lettres Persanes ou Diderot dans son Supplement au voyage de Bougainville ont autrement plus de mordant, de spiritualite, et surtout de qualite de plume.

Mais je ne boude pas mon plaisir, d'autant que cet ouvrage est mis a toutes les sauces dans la litterature et les arts en general, alors qu'il y a bien plus que le voyage a Liliput. Je citerais notamment le 3e voyage, a Laputa (oui, c'est de la que vient le film des studios Ghibli), et l'academie de Lagado, qui a inspire sans l'ombre d'un doute l'académie de magie d'Ankh-Mopork de Pratchett. J'oserai avouer que le quatrieme et dernier voyage, bien que permettant de mieux comprendre Yapou, betail humain (l'un des romans - sulfureux, il va sans dire - que je dois penser a acheter lors de mon prochain passage au Japon), est mortellement ennuyeux et compasse, et a vraiment mal vieilli. C'est le passage ou Gulliver rencontre une race de chevaux intelligents, utilisant pour leurs taches menageres des humains crasseux et debiles - en plus d'etre velus et a la peau noire (sic) - et surtout qui ne connaissent pas le mensonge. Les braves equides sont donc horrifies par ce que le voyageur leur narre (enfin, essaye de leur faire comprendre, puisque ces parangons de vertu ne peuvent concevoir le mal ou les vices). C'est assez compasse, petri de bonnes intentions, mais d'une lourdeur assez desesperante, bien que visiblement voulue et en accord avec le luxe de details triviaux donne par ailleurs dans l'oeuvre (qui, ce faisant, parodie les recits de voyage).

Ceci explique en fait pourquoi j'avais besoin de lire a nouveau des Kochonneries bien troussees... En plus de mon exploration "encyclopedique". Hu hu.

Post Merge: [time]Dimanche 20 Février 2011, 00:38:25[/time]
J'ai fini de relire il y a peu les Diaboliques de Barbey d'Aurevilly, suite a ma decouverte du tres controverse Jean Lorrain, dont la recente publication de l'oeuvre romanesque aux editions Coda ne peut que meriter toute votre attention.

Un mot d'abord sur Lorrain. Dandy a la plume acide, homosexuel decadent et esthete abusant de toutes les substances, specialement l'ether, il n'est guere apprecie. Il est l'adversaire du duel historique de (cette brave fille de) Proust, et Daudet dit de lui « Lorrain avait une tête poupine et large à la fois de coiffeur vicieux, les cheveux partagés par une raie parfumée au patchouli, des yeux globuleux, ébahis et avides, de grosses lèvres qui jutaient, giclaient et coulaient pendant son discours. Son torse était bombé comme le bréchet de certains oiseaux charognards. Lui se nourrissait avidement de toutes les calomnies et immondices ». Certes, dire publiquement que Daudet couchait avec Proust n'a pas du rendre Lorrain cher au coeur du sieur Lucien, meme si ce n'etait que la stricte verite.
Jean a pourtant des amis, les auteurs de la litterature fin de siecle, comme la scandaleuse Rachilde, version femelle et moderne de Sade (du moins a l'ecrit) qui appelle monstres, succubes, soifs de sang et dereglements libidineux dans son oeuvre, ou bien Huysmans et Barbey.
Lorrain a une ecriture ciselee, qui sonne de maniere poetique, mais se complait dans les sujets morbides, malseants, veneriens. Chaque nouvelle que j'ai lue m'a fait forte impression, qu'il s'agisse des tres courtes mais intenses Amant des poitrinaires (sur un homme decrit comme un vampire, car il ne seduit que des femmes souffrant de consomption, qui brillent d'un eclat d'autant plus vif qu'elles se savent condamnees) ou, extrait des Buveurs d'Ame, celle decrivant la trouble admiration qu'une actrice a la beaute non plus froide mais glaciale entretient pour une sauvageonne aux traits mediterraneens ; que Tres Russe, dont l'action tient a vrai dire en peu de mots: deux hommes, l'un beau parleur et parvenu - caricature transparente de Maupassant qui voulu regler l'histoire en duel -, et son - falot? - rival se disputent l'attention d'une femme au charme veneneux. Quoi qu'il en soit, Lorrain ne merite pas le mepris que les auteurs bien pensants lui ont prodigue, et la condamnation de sa tapageuse vie personnelle ne devrait pas justifier l'obliteration du talentueux ecrivain.

Revenons plutot aux Diaboliques, qui devait etre le sujet de mon billet. Chef d'oeuvre de Barbey, apologie du dandy (je suis sur que Matsya apprecierait de nombreux passages), soi-disant condamnation des vices par la description des tourments dans lesquels ils entrainent leurs auteurs (et qui valut a Barbey maints proces pour outrage aux moeurs, en depit de ses denegations et de sa portee morale), il s'agit d'un recueil de contes a tiroirs sur la haute societe decadente du XIXe. Outre la plume scintillante, qui fait largement le prix des nouvelles, il s'agit de relever la narration extremement elaboree (untel raconte une histoire dite par unetelle, qui rapporte des paroles de plusieurs autres personnages, l'epilogue pouvant etre donne, en revenant au premier niveau de narration, par une lettre ou un personnage qui n'apparaissait que dans le recit de la fameuse unetelle), qui reprend les recettes de Diderot dans Jacques le Fataliste (chef d'oeuvre absolu de la litterature, toutes epoques confondues, l'une de mes references definitives en matiere de construction romanesque et de connivence avec le lecteur).
Je ne resiste pas au plaisir de vous livrer l'un des passages les plus celebres (et qui a du tomber au bac plus d'une fois) de la fameuse nouvelle Le bonheur est dans le crime pour vous donner une idee du talent de Barbey pour decrire des personnages (enfin, je devrais plutot dire des femmes) au temperament de feu, exceptionnelles, au-dessus de la mediocre bedeaudaille, et par la-meme, capable des pires crimes avec le plus grand sang-froid.
Citation
Cette femme prenait encore plus le regard que l'homme qui l'accompagnait, et elle le captivait plus longtemps. Elle était grande comme lui. Sa tête atteignait presque à la sienne. Et, comme elle était aussi tout en noir, elle faisait penser à la grande Isis noire du Musée Egyptien, par l'ampleur de ses formes, la fierté mystérieuse et la force. Chose étrange ! Dans le rapprochement de ce beau couple, c'était la femme qui avait les muscles, et l'homme qui avait les nerfs... Je ne la voyais alors que de profil ; mais, le profil, c'est l'écueil de la beauté ou son attestation la plus éclatante. Jamais, je crois, je n'en avais vu de plus pur et de plus altier. Quant à ses yeux, je n'en pouvais juger, fixés qu'ils étaient sur la panthère, laquelle, sans doute, en recevait une impression magnétique et désagréable, car, immobile déjà, elle sembla s'enfoncer de plus en plus dans cette immobilité rigide, à mesure que la femme, venue pour la voir, la regardait ; et — comme les chats à la lumière qui les éblouit — sans, que sa tête bougeât d'une ligne, sans que la fine extrémité de sa moustache, seulement, frémît, la panthère, après avoir clignoté quel­que temps, et comme n'en pouvant pas supporter davantage, rentra lentement, sous les coulisses tirées de ses paupières, les deux étoiles vertes de ses regards. Elle se claquemurait.

« Eh ! eh ! Panthère contre panthère ! fit le docteur à mon oreille ; mais le satin est plus fort que le velours. »

Le satin, c'était la femme, qui avait une robe de cette étoffe miroitante — une robe à longue traîne. Et il avait vu juste, le docteur ! Noire, souple, d'articulation aussi puissante, aussi royale d'attitude, — dans son espèce, d'une beauté égale, et d'un charme encore plus inquiétant, — la femme, l'inconnue, était comme une panthère humaine, dressée devant la panthère animale qu'elle éclipsait ; et la bête venait de le sentir, sans doute, car elle avait fermé les yeux. Mais la femme — si c'en était un — ne se contenta pas de ce triomphe. Elle manqua de générosité. Elle voulut que sa rivale la vît qui l'humiliait, et rouvrît les yeux pour la voir. Aussi, défaisant sans mot dire les douze boutons du gant violet qui moulait son magnifique avant-bras, elle ôta ce gant, et, passant audacieusement sa main entre les barreaux de la cage, elle en fouetta le museau court de la panthère, qui ne fit qu'un mouvement... mais quel mouvement !... et d'un coup de dents, rapide comme l'éclair !... Un cri partit du groupe où nous étions. Nous avions cru le poignet emporté : ce n'était que le gant. La panthère l'avait englouti. La formidable bête outragée avait rouvert des yeux affreusement dilatés, et ses naseaux froncés vibraient encore...

« Folle ! » dit l'homme, en saisissant ce beau poignet, qui venait d'échapper à la plus coupante des morsures. Vous savez comme parfois on dit : « Folle !... » Il le dit ainsi ; et il le baisa, ce poignet, avec emportement.
PS: je m'excuse de cette tres (trop) longue et composite contribution au sujet, mais j'ai besoin d'ecrire parfois, et n'ayant plus de defouloir au bureau, sans toutefois - helas - avoir le courage de m'atteler a un veritable travail sur le sujet, je me permet de vous abreuver de litterature. Promis, la prochaine crise ne sera pas avant quelques temps, meme si j'ai pratiquement fini de lire tout Nothomb et que j'ai des choses a en dire (merci a ma belle-soeur de me mettre sa bibliotheque a disposition a chacun de mes passages sur Paris).
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 28 Avril 2011 à 17:24
Reprise de mes lectures avec Bloodsilver de Wayne Barrow (grand prix de l'imaginaire 2008) : un convoi de vampires au 17ème siècle à la conquête du far-west. 4ème de couv' intéressante. Plus tard je me ferais Citoyens clandestins de DOA puis La dernière frontière de Le Roy.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: FX le 28 Avril 2011 à 17:37
Je lis ça là

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/511khqEff-L._SL500_AA300_.jpg)

Je suis sur le dernier quart et j'ai toujours l'impression d'être dans le lancement de l'intrigue... Je vais finir mais je n'en suis pas fou pour le moment.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 28 Avril 2011 à 18:29
Lus :

Le Sopha, de Crébillon fils : amusant conte "oriental", même s'il traîne un peu en longueur. L'un des chefs d'oeuvre du genre toutefois, recopié, plagié, salué tant et plus. Le meilleur pastiche que je connaisse, outre le Canapé (voir ci-dessus) est pour sûr Angola, de La Morlière, qui lui emprunte deux scènes.

Le Canapé couleur de feu, de Fougeret de Montbron : concis, salé, très drôle.

Margot la ravaudeuse, de Fougeret de Montbron : TRÈS explicite, mais posivitement hilarant. L'ascension d'une fille de rien, qui a compris que ce n'était pas avec de l'amour et des bons sentiments qu'on arrivait à quoi que ce soit. Écriture acérée, portraits au vitriol de la société de l'époque par un misanthrope sachant manier la plume et n'hésitant à passer du style galant au parler poissard selon les situations. Excellent.

Thérèse philosophe, de Boyer d'Argens : les Lumières pour les nuls, agrémentées de scènes lestes pour rendre le tout plus "digeste". Les arguments anti-cléricaux (notez le mot ; il ne s'agit pas d'attaquer la foi, au contraire) intelligents ne datent pas d'hier, et je ne sais pas si j'ai préféré la pénétration du texte ou le catalogue de vacheries qui y est égrenné. Chaudement recommandé.

Les Infortunes de la vertu, de Sade : la première version du texte, à la première personne, et la plus retenue (le texte doublera de volume deux fois, passant dans l'ultime version à une narration à la troisième personne, permettant les descriptions les plus crues et les tableaux les plus violents). L'incrongruïté des situations rend le roman véritablement comique, puisque le crédo, simple, en est : la vertu ne mène à rien, les méchants vont impunis. À chaque nouvelle bonne action de Justine, une nouvelle horreur lui arrive. Par exemple (dans la seconde version), elle veut porter secours á un gueux : elle lui donne une moitié de son quignon de pain, alors qu'elle-même meurt de faim. Punition immédiate, le pauvre retrouve des forces, lui arrache la moitié restante du pain des mains, et la viole pour faire bonne mesure. La fin est particulièrement édifiante, mais reste très "Ancien Régime" (donc morale, même si cela implique une totale invraisemblance).

Fanny Hill, de John Cleland : preuve que la littérature galante anglaise était spécialement explicite au milieu du XVIIIe. Quelques distrayant passages et sympathiques vacheries, mais rien qui n'arrive, je pense, au niveau de Margot et Thérèse, elles-mêmes inspiratrices de la Juliette de Sade.

Le Portier des chartreux (anonyme) : le premier roman, osons le dire, pornographique, du XVIIIe. Le parcours de Saturnin, qui découvre les joies de l'amour avant de tomber amoureux de sa soeur (la morale est sauve, il est dit dès le début qu'il découvrira plus tard qu'il était adopté), puis passe par un monastère (avec, chose très rare pour l'époque, une apologie de l'amour entre personnes du même sexe), avant de connaître une fin effroyable, pour sauver la morale.

Les Égarements du coeur et de l'esprit, de Crébillon fils. Dans la veine quelque peu alambiquée du Sopha, mais l'orientalisme en moins, les aventures d'un libertin, en doux-amer. Laclos aura lu le roman, à n'en point douter. Le quiétisme des sentiments sur lequel se referme le roman me paraît d'une actualité brûlante.

Les Confessions du comte de ***, de Duclos : fascinant catalogue des femmes et moeurs du temps. Un libertin fait l'inventaire de ses conquêtes, jusqu'à trouver la paix de l'âme loin des mouvements incessants et des agacements du monde, aux côtés d'une femme, toutefois. Une conclusion en forme d'oraison funèbre pour l'amour-passion.

Bref, des lectures orientées, et je n'ai pas encore fini de creuser le sujet ni la période. Mais tout cela est encore très parlant, toujours très bien écrit, et drôle en diable.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 19 Mai 2011 à 16:29
Session Thrillers Eden-like (voyages dans plusieurs pays, morts dans les deux camps, complots multi-couches,... ). Un sans-faute pour le moment.
(http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782846262415.jpg)
Citation
Snake Valley, dans le désert de l’Utah. Le fantôme mécanique d’une fillette brûlée terrorise les membres de la famille Hinckley. Deux guérisseurs Navajos se portent à leur secours. Ils ne reviendront pas. Sam, le père de Nathan Love part à la recherche de ses deux amis et disparaît à son tour.

Que sont-ils tous devenus ? Que s’est-il passé dans Snake Valley ?

Pour le savoir, Nathan Love va devoir quitter l’Île Maurice où il coule une existence paisible et replonger dans un monde violent, rapide, déséquilibré. Et se resalir les mains.

Le seul indice dont il dispose est l’échantillon d’une matière prélevée sur les lieux de la disparition par le FBI. Une matière non répertoriée sur Terre. Premier élément d’un puzzle dont les pièces aussi étranges que terrifiantes sont disséminées aux quatre coins de la planète, menant ainsi notre héros à travers une aventure époustouflante. Nathan Love reviendra sur les lieux de son enfance en Arizona avant de collecter des indices en Utah, en Californie, en Virginie, dans le Sud de la France, en Andalousie, à Malte, en Sicile, en Colombie, en Irak et dans l’Océan Indien…
Note :  :w00t2:

Troisième aventure de l'ex-profiler zen du FBI. Troisième descente aux enfers. Troisième dose de morphine pour ne pas mourir entre deux pages. Troisième délice. Troisième péché. C'est le nouveau Jason Bournes en matière d'actions, de rebondissements, de poursuites, de morts et de traques sans merci. Si ça doit un jour faire un film, ça pourrait être excitant !! Je recommande cet auteur. A lire, dans l'ordre :
- Le dernier Testament (Grand Prix Littérature Policière 2007)
- La dernière Arme
- La dernière Frontière
Ne les lisez pas dans le désordre, vous seriez franchement égaré avec les personnages et certaines histoires qui vont, viennent et souvent demeurent.


(http://www.decitre.fr/gi/58/9782749913858FS.gif)
Citation
Directeur d'un laboratoire d archéologie, Marcus Sambre aime les certitudes. Mais le jour où son ex-femme lui envoie un crâne retrouvé sur un chantier de fouilles en Angleterre, son univers bascule : la datation de l ossement remet en cause toute l histoire de l humanité...
Aidé de la journaliste Evannah Poleska, Marcus se lance dans une quête obstinée pour percer un mystère où science, art et religion se côtoient dans un vertigineux engrenage.
Du Centre d énergie atomique de Saclay au Golgotha à Jérusalem, talonné par des individus prêts à tuer, ce couple détonant devra repousser les limites de la raison pour affronter un secret qui pourrait se révéler bien plus redoutable que les hommes qui le traquent sans merci.
Note :  :yaisse:

Enorme surprise que ce bouquin ! 5h de lecture non-stop, impossible de décrocher ! La fin nous emmène dans une fiction assez couillue mais l'ensemble est agréable et l'auteur ne nous perd jamais en route !

(http://1.bp.blogspot.com/-ahfjeoPVpvE/TZeKbBYELlI/AAAAAAAAArA/DHFtK6cwBR0/s1600/gardiens_obscur.gif)
Citation
Qui est Ninsuna d'Uruk ? Et qu'a-t-elle bien pu graver de si précieux il y a 4700 ans sur une tablette d'argile ? Retrouver cette tablette, voilà pourtant l'enjeu d'un concours sur le web auquel participe Pierre, un ex-flic à la dérive et Salomé, une interprète baroudeuse qu'il n'a jamais vue.
Leur enquête progresse peu, jusqu'au jour où ce qui devait être un simple rendez-vous de documentation avec l'un des conservateurs du Louvre se transforme en cauchemar : en arrivant chez le scientifique, Salomé découvre deux cadavres à moitié décomposés et au même instant, un homme surgit et tente de l'abattre. Grâce à Pierre, elle parvient miraculeusement à s'échapper mais les tueurs sont désormais à ses trousses.
Entre Paris, Berlin et Bagdad, commence alors pour Pierre et Salomé une enquête autrement plus dangereuse qu'un jeu sur le web, à la poursuite d'un objet qui pourrait révéler l'un des plus vieux secrets de l'humanité.
Note :  :smartass:

Je l'ai presque fini et pour le moment, la balade est belle. Les séquences Flash-back sont nombreuses mais donnent pas mal d'indications sur la trame présente. Et pour une fois, on change de civilisation. Arrive un moment où les Templiers, les Egyptiens et les Nazis commencent à filer une petite OD...

A venir :
(http://www.elle.fr/var/plain_site/storage/images/loisirs/livres/dossiers/top10/top-ten-special-polars/le-chuchoteur/14941156-1-fre-FR/Le-chuchoteur_reference.jpg)
Citation
Cinq petites filles ont disparu.

Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés.
Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, spécialiste des affaires d’enlèvement.
Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.

Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…
C'est le Thriller qui a beaucoup fait parler de lui en fin d'année dernière.

(http://bibliotheque.eleusis.pagesperso-orange.fr/les_sept_eglises.jpg)
Citation
Jeune policier féru d'histoire médiévale, K est chargé de protéger une vieille dame.

Mis à pied après qu'on l'a retrouvée morte, il est approché par l'étrange chevalier de Lübeck, personnage d'un autre temps qui veut rendre à Prague sa splendeur passée... Milos Urban, renouant ici avec la tradition du roman gothique, nous promène de cryptes en tours, des morts du présent à ceux du passé, à la découverte des secrets de la ville aux cent clochers.
Ouvrage Vague Non Identifié.


D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 24 Mai 2011 à 13:33
Les gardiens de l'Obscur : Une fin plutôt conventionnelle dans l'aboutissement du rôle de chacun. Et un big happy end, chose rare dans ce type de littérature. Le contexte archéo était sympa, quelques personnages aussi mais ce livre aurait très bien pu être écrêmé tant l'identité des meuchants coulait de source...
Le chuchoteur : Du sadisme à forte dose. Les suspects, les indices, les supputations, le passé du monstre, les fillettes... tout concourent à s'installer dans un décor glauque, tendu, inattendu et délicieusement pervers. A mi-chemin du bouquin, l'auteur n'hésite pas à rebattre les cartes pour envoyer sa team à la case départ, ou presque. Cela me rappelle le manga Monster au travers d'un orphelinat et d'une idée de domination sur les faibles. L'écriture du bon thriller passe aussi par l'Italie.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 25 Mai 2011 à 06:25
Récemment j'ai lu Nothing To Envy: Real Lives in North Korea(http://nothingtoenvy.com/), de la journaliste Barbara Demicks. Voir aussi le site officiel : http://nothingtoenvy.com/

(http://genevalunch.com/book-my-place/files/2010/10/Nothing-to-Envy-194x300.jpg)

J'avais eu très peur, mais c'est vraiment une compilation de témoignages très intéressants et assez édifiants de la vie ordinaire dans ce pays. On comprend bien par quels mécanismes la terrible famine des années 90 - transformée depuis en famine chronique, a pu s'installer, et quelles souffrances ce peuple a endurées et endure encore. Les témoignages sont ceux de nord-coréens aux profils très divers ayant fui leur pays et rallié le Sud, tous en passant par la Chine. La journaliste les a recueillit et travaillé sérieusement sur plusieurs mois, avec l'aide d'interprètes.

Le tout fait vraiment sens. Si vous avez l'occasion d'y jeter un oeil, je pense qu'on en ressort en ayant appris des choses.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 30 Mai 2011 à 13:01
(http://img.over-blog.com/300x496/3/14/78/55/romans--suite-/La-Route-livre-de-Cormac-McCarthy.jpg)
J'ai fini La Route il y a quelques jours de Cormac McCarthy (prix pullitzer 2007) qui a aussi écrit No Country For Old Men
Citation
L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. On ne sait rien des causes de ce cataclysme. Un père et son jeune fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Il ne reste des hommes que les cadavres ou des silhouettes implorantes proches de leur dernier souffle. Le père et le fils ont peur, mais marchent vers la mer.
J'ai particulièrement apprécié ce bouquin, le rythme n'est pas forcément très haletant, justement pour mieux nous plonger dans les scènes où on craint pour les deux personnages.
On sent toute la détresse d'un monde ravagé et en même temps l'envie presque absurde parfois de survivre.
Je vous le recommande chaudement

Et si vous avez vu le film, il retrace assez fidèlement (parfois dans le désordre) les scènes du film mais il manque quelque chose, c'est bien moins inquiétant et sombre que le bouquin. Il est a voir cela dit pour la photographie et la présence fantastique de Mortensen.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 31 Mai 2011 à 10:31
Lecture actuellement d'un livre du Prix Nobel turc Orahn Pamuk : " D'autres couleurs ". De petits écrits très succints ( 3 à 4 pages maximum ) sur sa vie quotidienne ( dans la première partie de ce récit ), qui me donnent l'occasion de lire à mes enfants, sans que je me presse pour finir ; un vrai moment de bonheur et de détente . Voici ce qu'en dit  André Clavel du magazine Lire :
Citation de "AndréClavel"
Le Prix Nobel livre dans D'autres couleurs son univers intime, ses déambulations littéraires.
Jamais Orhan Pamuk n'aura été aussi proche de ses lecteurs que dans ce livre-ci, qui est à la fois un bouquet de confessions et un mode d'emploi de lui-même. "J'ai toujours pensé qu'il y avait en moi un graphomane intraitable, une créature dévorée par un insatiable besoin de traduire l'existence en mots", prévient le Nobel 2006 au seuil D'autres couleurs, une promenade dans des jardins secrets où se croisent souvenirs de famille, anecdotes intimes, hommages littéraires à ses maîtres et confidences sur les jouvences de l'art d'écrire, lorsqu'il devient un art de vivre. D'abord, il y a le quotidien, qui est pour Pamuk une formidable invitation à fabuler : une balade avec sa fille Rüya dans les rues d'Istanbul, la silhouette d'un bateau sur le Bosphore, une mouette qui meurt sur le rivage, une séance chez le barbier, cela suffit pour que la machine romanesque se mette en route, transformant les instants les plus banals en épiphanies radieuses, "ces curieux moments où la vérité affleure et semble soudain s'illuminer". 

D'un texte à l'autre, Pamuk butine son époque et fait son miel avec l'air du temps en répétant qu'il est le plus malheureux des hommes s'il n'a pas sa dose - trois ou quatre heures d'écriture par jour. Les rêves, ajoute-t-il, sont "le remède de l'écrivain", et il raconte à quel point fut chamboulé ce petit monde onirique qui lui sert de tour d'ivoire lorsqu'il dut comparaître devant les tribunaux turcs, en 2006, pour avoir rappelé la responsabilité de son pays dans le génocide arménien. "Pendant le procès intenté contre moi, j'ai été incapable de retrouver cette candeur enfantine sans laquelle on ne peut écrire de romans", dit Pamuk. 

Quant à son musée imaginaire, c'est une citadelle de papier où se côtoient Les mille et une nuits et Tristam Shandy, Hugo et Dostoïevski, Nabokov et Camus, Thomas Bernhard et Salman Rushdie, auxquels l'auteur de Mon nom est Rouge consacre près d'un quart de ses réflexions avant de lancer quelques fusées de détresse en direction de l'Europe et de commenter ses propres romans - des livres, dit-il, qui "sont ma vie". Ce recueil se referme sur un quai de gare - celui de la célébrité - avec "La valise de mon papa", titre du discours que Pamuk prononça devant les jurés du Nobel. Pas de meilleur autoportrait que ce florilège écrit à coeur ouvert, et aussi chatoyant que les eaux du Bosphore.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 15 Juin 2011 à 16:30
Je suis au milieu de tout ça(http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_sans_nom) :
(http://www.lesitedelevenementiel.com/wp-content/uploads/2010/08/le-livre-sans-nom-anonyme.jpg)
Citation
Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le Livre sans nom. À vos risques et périls.

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets…
Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique ʺlivre sans nomʺ…
La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique…
Deux flics très spéciaux, un tueur à gages sosie d’Elvis Presley, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !
(http://www.orphise.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/9782355840593.jpg)
Citation
Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre, lui, le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance. Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local…

Avec Le Livre sans nom, diffusé sur Internet avant de devenir l’un des premiers ouvrages cultes du siècle nouveau, un auteur anonyme nous donnait pour la première fois l’équivalent littéraire des films jubilatoires et explosifs de Quentin Tarantino ou de Robert Rodriguez.

Avec L’Œil de la lune, le même auteur, toujours aussi anonyme et déjanté, revient sur les lieux du crime pour un nouvel opus, tout aussi inclassable, de cette saga survoltée et exubérante. Les droits cinématographiques du Livre sans nom viennent d’être achetés par Don Murphy, producteur, entre autres, de Tueurs nés d’Oliver Stone, de Bully de Larry Clark, et de From Hell de Allen Hughes.
(http://e6.img.v4.skyrock.net/e6f/artnumber7/pics/2994509687_1_5_xaAGZCNE.jpg)
Citation
Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid.

Les héros du Livre sans nom se retrouvent cette fois dans une délicieuse petite bourgade enplein milieu du désert pour assister à un festival de musique au nom prometteur : Back from the dead. Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !
Premier tome de cette trilogie terminée. Le second est démarré. Excitant !!

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 21 Juin 2011 à 15:02
Bon, le second tome met les pâtés triples. Ca fiste les genres thrillers connus, l'impensable prend ses aises et l'humour est là où on ne l'attend pas.

Maintenant, j'ai un soucis. Chronologique. Le Cimetière du Diable ne doit en AUCUN CAS se lire en dernier. Ni même en second. Ca ne rime à pas grand-chose même si l'ensemble est aussi tripant que les deux autres.
(cliquez pour montrer/cacher)
L'histoire se déroule 10 ans après la renaissance de JD, soit 8 ans avant le second Carnage de Santa Mondega et le retour du Seigneur Ramsès.

Si vous souhaitez démarrer la saga du Bourbon Kid, démarrez par le troisième volume. Vous ne serez pas franchement perdu car l'auteur remet toujours en avant les contextes de chaque personnage. Ensuite, tapez le Livre sans nom et terminez le tout en beautée avec l'oeil de la Lune.

Cette saga est un vrai film avec des mots dedans. L'adaptation aura bien lieu et elle ne sera vraiment pas dure à faire. Le script est prêt. Quelques coupes dans certains chapitres épicaytou.

http://www.youtube.com/watch?v=5g9AOMDQ8jc

Best serie of 2011 ! :yaisse: :yaisse: :yaisse: :yaisse: :yaisse: :yaisse: :yaisse: :yaisse:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 20 Juillet 2011 à 04:35
(http://4.bp.blogspot.com/_09SoPD6__RI/TEl1NbQLArI/AAAAAAAACGk/fSed0H0p36E/s1600/La+th%C3%A9orie+Ga%C3%AFa.jpg)
Citation
Imaginez qu'un beau matin des délégués de la Commission européenne viennent solliciter vos compétences pour résoudre un problème urgent et... de la plus haute discrétion... Imaginez que votre femme soit envoyée avec un parfait inconnu sur une île tropicale lointaine et que, soudain, on perde tout contact avec eux... Imaginez que vous vous retrouviez isolé dans d'immenses installations au sommet d'une montagne en compagnie de scientifiques tous plus mystérieux les uns que les autres, tandis que la tempête gronde au-dehors... Imaginez que le nombre des tueurs en série se mette à exploser... Imaginez que tous ces événements soient liés... Vous commencez à avoir peur ? Vous devriez...
Comme d'habitude, l'auteur surprend et se dévore. Un thriller qui réussit son pari de faire peur car la réalité n'est pas si éloignée que ça...(http://fr.wikipedia.org/wiki/Theories_Gaia)

(http://1.bp.blogspot.com/-JwHFfYUu07Q/ThGHQ5wf9UI/AAAAAAAAAMU/wLq_SRc36dQ/s1600/9782266202176FS.gif)
Citation
Avocat d’affaires, Peter Shepard a tout pour être heureux : une grande maison sur les hauteurs de San Francisco, une femme amoureuse, deux petites filles irrésistibles. Pourtant, certains jours, ses angoisses sont si fortes qu’il est obligé d’aller s’asseoir sur un banc dans un parc. Toujours le même banc, toujours les mêmes angoisses. Ce que Shepard redoute, c’est le Big One, ce tremblement de terre dont tout le monde sait qu’il finira par engloutir la Californie. Et le pire advient. Mais ce n’est pas la terre qui a tremblé, c’est le passé qui a ouvert une brèche sous ses pieds, le plongeant en enfer et le forçant à se souvenir que, vingt ans plus tôt, six enfants s’étaient fait une promesse dans les cachots d’un centre de redressement. Un pacte qu’il a trahi. Il est temps pour lui de retourner à Rédemption.
Après l'extraordinaire Evangile selon Satan et le médiocre Apocalypse selon Marie (suite directe du précédent mais sans saveur réelle), on passe ici au thriller contemporain très noir, dans une amérique sudiste gavée à la télévangélisation, au créationnisme et nostalgique du macarthysme. Non seulement l'intrigue est réussie mais quand on pense qu'une telle mentalité existe encore de nos jours, ça fait froid dans le dos...

A venir :
(http://www.chemins-khatovar.com/site/wp-content/uploads/2010/11/Cendres-11.bmp)
Citation
1476. Gênes est à feu et à sang. Les Carthaginois et leurs golems maléfiques ont envahi le sud de l’Europe afin de détruire l’empire de Frédéric de Habsbourg. Une nuit éternelle les accompagne. Rien ni personne ne semble en mesure de les arrêter. Pourtant, une femme de dix-neuf ans, capitaine d’une troupe de mercenaires, va se dresser sur la route de l’envahisseur. L’histoire a oublié cette guerrière au visage couturé et aux cheveux trop blonds. Elle s’appelait Cendres, et la légende dit qu’elle était plus farouche que le lion et guidée par la voix d’un saint...
Uchronie+Jeanne d'Arc+Berserk = Epic !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 20 Juillet 2011 à 07:41
Citation de iDam le 20 Juillet 2011 à 04:35
A venir :
(http://www.chemins-khatovar.com/site/wp-content/uploads/2010/11/Cendres-11.bmp)
Citation
1476. Gênes est à feu et à sang. Les Carthaginois et leurs golems maléfiques ont envahi le sud de l’Europe afin de détruire l’empire de Frédéric de Habsbourg. Une nuit éternelle les accompagne. Rien ni personne ne semble en mesure de les arrêter. Pourtant, une femme de dix-neuf ans, capitaine d’une troupe de mercenaires, va se dresser sur la route de l’envahisseur. L’histoire a oublié cette guerrière au visage couturé et aux cheveux trop blonds. Elle s’appelait Cendres, et la légende dit qu’elle était plus farouche que le lion et guidée par la voix d’un saint...
Uchronie+Jeanne d'Arc+Berserk = Epic !

D's©
Et ça, je confirme, ça poutre!  :w00t2: J'ai dévoré les quatre tomes, c'est sans concession, sanglant, violent, et tout à fait passionnant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 21 Juillet 2011 à 16:01
All right, je le démarre ce jour :)

J'ai englouti ce thriller cette nuit :
(http://3.bp.blogspot.com/-ZcnX2odKZG0/TbGhn2GAFaI/AAAAAAAAAHY/iFW6tOxYbdY/s1600/9782266203111FS.gif)
Citation
Sur les collines en flammes de L. A ., dans un bungalow abandonné, la police découvre le corps d'un homme, une balle dans la tête. Dans sa main, l'arme du crime. À ses pieds, un album photo avec les polaroïds de sept cadavres de femmes... Soulagement au L.A.P.D. : le serial killer s'est suicidé. Et sept meurtres sont élucidés.
Et s'il était vraiment le serial-killer ? Un détective privé qui avait bossé sur un des meurtres n'y croit pas. Il reprend l'enquête à zéro et découvre l'envers de plusieurs décors tandis que la police criminelle tente de lui mettre des bâtons dans les roues afin de ne pas mettre son nez dans des affaires politiques. L'identité du véritable meurtrier surprend et l'écriture est suffisamment vive pour ne pas lâcher le bouquin. Palpitant !

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 1er Août 2011 à 13:47
J'ai fini de lire Ma conversion ou le Libertin de qualité, l'un des romans lestes commis par Mirabeau pendant son séjour de trois ans à la Bastille, et avant de devenir le politique que l'histoire a retenu.
Il s'agit des mémoires d'un gigolo, chose assez rare dans la littérature de ce siècle. On a plus volontiers de faux mémoires d'héroïnes, de putains rangées, voire des tableaux de moeurs. Pour une fois, le héros est un homme, assoiffé d'or, et prêt à tout pour se le procurer, notamment faire payer ses faveurs aux vieilles, aux moches, aux grosses, pourvu que leurs coffres soient bien remplis. Il a bien sûr droit à quelques aventures convenables (la nièce de la douarière, ou l'actrice de l'Opéra), mais le sel de l'histoire reste tout de même la virtuosité avec laquelle le héros brocarde ses clientes. Voici deux savoureux extraits, j'ai l'impression de lire la description d'autres personnes de ma connaissance. :shifty:
Citation
Enfin arrive avec bruit Mme de Cul-Gratulos; son état l'oblige d'assister au spectacle, sans cela, elle est trop régulière pour chercher le plaisir en public. Placé dans la loge où elle entrait, je fus assez heureux pour que mes prévenances ne restassent pas sans effet. Ce n'est pas que sa figure me tentât... Représentez-vous, mon ami, une tête, un cou, un corps et un cul tout d'une pièce; faites de tout cela un paquet mal fagotté; ajoutez-y des bras grossiers et de couleur bleu pourprin; attachez-y de grosses cuisses, de vilaines jambes, percez à son visage des trous bizarrement placés pour faire des yeux, mais dont l'un, immense, annonce pour ailleurs la grande mesure; barbouillez cela de rouge et de tabac; coiffez-le d'une perruque ébouriffée; et puis par là-dessus des plumes, de la gaze, du ruban, des diamants... Voilà la comtesse physique (Ndr : gras ajouté par nos soins).
Un peu avant, le héros avait rencontré la douairière, Madame de In Aeternum... J'ai mis en spoiler la partie vraiment osée, qui est aussi hilarante car proprement grotesque... Mais lecteurs sensibles s'abstenir.
Citation
On soupe. Après souper, je fais un brelan avec ma chère tante; tout le monde défile. Julie, dès minuit, s'était retirée; je reste seul. C'est alors que la vieille, par ses tendres caresses, me montre toute la rigueur de mon sort; cependant j'y réponds en grimaçant; elle sort pour se rendre à sa chambre à coucher, et moi pour faire ma toilette de nuit. Enfin, l'heure du berger, l'heure fatale sonne; une femme de chambre m'appelle, j'arrive, cherchant partout ce que tu sais, et ne trouvant rien. -- Rien? -- Rien, ou le diable m'emporte: devine où il était allé se nicher. A côté d'une grosse bourse bien remplie, placée entre deux bougies sur la table de nuit de madame; je le repris en passant. Ma déesse était en cornette... Sacredieu! qu'elle avait d'appas! Son lit à la turque, de damas jonquille, semblait assorti à son teint (car celui du jour était répandu sur dix mouchoirs qui invoquaient la blanchisseuse); un sourire qu'elle grimace me fait apercevoir qu'elle ne mord point. Enfin, je grimpe sur l'autel. -- Bandais-tu? -- Hélas! il fallait bien bander de misère, ou renoncer à Julie et à cette bourse devenue nécessaire, car le maudit brelan m'avait arraché les derniers louis qui fussent en ma possession... Que parlai-je de possession!... J'en ai, sacredieu bien une autre. Regarde, mon cher ami, c'est pour toi que je n'abaisse pas la toile.

(cliquez pour montrer/cacher)
Je parcours des mains et des pieds les vieux charmes de ma dulcinée... De la gorge... je lui en prêterais au besoin... Des bras longs et décharnés, des cuisses grêles et desséchées, une motte abattue, un con flétri et dont l'ambre qui le parfume à peine affaiblit l'odeur naturelle... Enfin, n'importe, je bande; je ferme les yeux; j'arpente ma haridelle et j'enfourne. Ses deux jambes sont passées par-dessus mes épaules; d'un bras vigoureux, je la chausse sur mon vit. Une bosse de grandeur honnête que je viens de découvrir me sert de point d'appui pour l'autre main. Son cou tendu m'allonge un déplaisant visage qui, gueule béante, m'offre une langue appesantie, que j'évite par une forte contraction de tous les muscles de ma tête. Enfin, je prends le galop... Ma vieille sue dans son harnais; sa charnière enrouillée s'électrise et me rend presque coup sur coup; ses bras perdent de leur raideur, ses yeux se tournent; elle les ferme à demi, et réellement ils deviennent insupportables... Sacredieu! j'enrage, cela ne vient pas; je la secoue... Et tout à coup la bougresse m'échappe... Foutre! la fureur me prend, je m'échauffe; le talon tendu contre une colonne, je la presse, je l'enlève; la voilà qui marche... Ah! mon ami! mon petit! Ah! mon cher coeur!... je me meurs... Ah! je n'y comptais plus... Il y a si longtemps... Ah! Ah! Ah!... je décharge, mon cher ami, je décharge!... Le diable m'emporte! ses convulsions me tiennent cinq minutes dans l'illusion; la vieille coquine avait une jouissance comme à trente ans; elle fut longtemps à se remettre; elle était épuisée dans toute la force du terme. Moi, j'étais en eau... Mais voici une bien autre histoire. En m'essuyant je trouve une double perruque: c'était celle de ma ribaude qui, n'étant que collée, se joignait à la mienne par esprit de sympathie. Le désordre de la bonne dame était risible; son bonnet et la toison qui lui tenait lieu de chevelure, tout était au diable... Elle avait l'air honteux. --Tiens, ma bonne, lui dis-je, entre nous, point de façons; je t'aime mieux tout naturellement et, pour preuve de cela, je veux te recommencer. A ces mots, je la ressaute, et j'amène l'aventure à bien. Pour cette fois, elle n'avait point de dents, dieu merci! car j'eusse été dévoré.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 1er Août 2011 à 15:26
Quelle saleté ! Quelle époque ! Quelle verve ! Ça devait empester le bouc et le jambon de Savoie mal torché. Va falloir que tu me 'dresse' une liste de tes lectures licencieuses...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: FinalBahamut le 1er Août 2011 à 21:27
Oh putain  :vomit:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 2 Août 2011 à 02:38
Mais c'est juste enorme ces textes!!! Je rejoins Damien, ca devait fouetter ...
C'est marrant par moment le vocabulaire et la syntaxe font tres actuels dans le langages, alors que d'autres expressions sont desuetes.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 2 Août 2011 à 10:40
Cette ecriture est assez unique et propre a Mirabeau : syntaxe heurtee, apartes en pagaille, details techniques peu glorieux, melange des niveaux de langage. Et je trouve que c'est ce qui fait son charme, en plus du comique des situations.

A l'inverse, un auteur comme Crebillon fils ne decrit jamais l'acte, reste dans un registre soutenu et une langue gazee en toute circonstance, c'est l'amour en dentelles et en parfums. Idem avec ce que j'ai lu hier soir (pour la grande partie), les Confessions d'une jeune fille (aussi connu sous de La Secte des anandrynes) de Pindansat de Mairobert. Un "docu-ragot" XVIIIe (Mairobert est l'inventeur du journalisme a sensation avec l'abbe Prevost, mais surtout le createur de la presse a ragots :shifty:) sur une pretendue secte de tribades, qui a ete l'une des lectures favorites de Napoleon. Ca ne parle que de parfums, d'amours embellies, debarassees des hommes et des horreurs de la maternite, etc.
Il y a l'exceptionnel Pinot-Duclos dans Acajou et Zirphile, le conte de fees licencieux qui n'est une succession de bons mots et de traits venimeux ne des divertissements d'une societe litteraire, ou a l'autre bout Le Portier des chartreux que j'ai deja critique, beaucoup plus terre a terre puisqu'il raconte l'emancipation du jeune Saturnin, paysan decouvrant les choses de la vie. La narration se met au niveau des personnages, peu eduques dans le cas present.


Bref, a force d'en lire depuis six mois, on pourrait penser que j'ai fait le tour de la question, mais chacun des "grands" ouvrages du second rayon propose de nouvelles scenes cocasses ou de nouvelles phrases qui me tirent des larmes de rire. Le Petit-Fils d'Hercule ce week-end etait de ce genre, avec son colin-maillard turc et ce que le heros doit subir pour se faire une reputation (c'est un de ces rares livres, avec la Confession de Mirabeau, qui raconte l'histoire d'un gigolo).
Il me reste encore quelques perles, et notamment les pamphlets ecrits contre Marie-Antoinette. D'un point de vue litteraire, ca  risque de ne pas etre ca, mais d'un point de vue politique, ca ne manque pas de piquant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Totoro le 2 Août 2011 à 11:24
Une fois terminée tes lectures d'écrivains du XVIII ème , la lecture des  Mémoires de Marc-Antoine Muret de Gérard Oberlé pourrait te plaire. Voici un lien où tu pourras voir de quoi il retourne : http://chroniquesdelarentreelitteraire.com/2009/09/roman-francais/memoires-de-marc-antoine-muret-de-gerard-oberle-chronique-n%C2%B02
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 2 Août 2011 à 11:31
Merci bien, j'en prends bonne note. ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Matsya le 3 Août 2011 à 01:26
Ce n'est pas un livre à proprement parlé, mais je n'ai pu m'empêcher de repartir dans la merveille qu'est le Paradise Chapter de Bud, et ce malgré toutes les lectures que j'ai déjà en cours. :)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 3 Août 2011 à 03:16
Ouch, ça date cette fic ! D'ailleurs, t'as de ses nouvelles ?

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Matsya le 3 Août 2011 à 07:21
Malheureusement aucune. Toi non plus ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: FinalBahamut le 23 Août 2011 à 20:46
Bon, on s'éloigne un peu du livre de chevet, mais je n'avais pas envie d'ouvrir un nouveau topic.

Voilà, étant un amateur d'histoire, je me tâtais depuis pas mal de temps pour m'acheter une collection "histoire de France" remise au goût du jour si possible et voilà que je tombe sur une interview d'un "gars bien de chez nous", Joël CORNETTE, qui sort chez Belin une nouvelle histoire de France en s'appuyant sur des universitaires et donc de l'info bien rafraîchie, en oubliant un peu Michelet et Lavisse.

J'ai lu pas mal de critiques, et ça semble globalement très positif.

Mais comme je crois savoir que Flavien, l'histoire, c'est son taff... si jamais il avait eu des échos et qu'il pouvait m'en faire part avant que je me lance ;)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 4 Octobre 2011 à 11:00
The Tiger: A True Story of Vengeance and Survival

de John Vaillant

(http://images.betterworldbooks.com/030/The-Tiger-Vaillant-John-9780307389046.jpg)

A lire absolument pour qui veut découvrir le fascinant portrait d'un tueur implacable, d'une région (la région de Sikhote-Aline dans l'extrême orient russe) aux écosystèmes absolument incroyables, et j'oserai même dire, inimaginable... Et enfin des hommes qui tentent d'y vivre, avec l'esprit des pionniers, peut-être aujourd'hui encore plus que jamais finalement... Ce livre est vraiment palpitant, très bien écrit. C'est très proche dans le style des écrits de Jon Krakauer (Into the Wild, etc.). C'est du non-fiction et pourtant... on se laisse emporter dans un voyage très loin.

Alors évidemment, je fais un peu mon otaku de ces régions méconnues et extrêmes à bien des égards. Si vous voulez en apprendre plus sur la région natale de Dersu Uzala, celle-là même cartographiée au tournant du XXème siècle par  l'explorateur Arseniev, et qui abrite une improbable Arche de Noé incluant des tigres de Sibérie (ou Amba, son animal emblématique), léopards des neiges, hétérocères et coccinelles géantes, ou encore dholes, vautours géants, loups et rennes, je ne peux que vous conseiller ce chef d'oeuvre naturaliste que n'aurait pas renié Werner Herzog.

La région est un personnage en elle-même. Un espace un peu étrange de notre planète. Une biorégion incorporant des caractéristiques, animaux et plantes propres à la taiga de Sibérie, aux steppes de Mongolie, des climats subtropicaux de Corée et de Mandchourie et des forêts boréales du grand nord. Véritable jungle boréale, classifiée par les botanistes en de délicieuses circonvolutions. Exemples en français (tentative) : "Provinces mandchourienne et sakaline-hokkaidoienne de la région asiatique orientale", "Province transbaïkalienne de la région circumboréale".

Je vais me lancer ensuite dans le "Travels in Siberia" de Ian Frazier.  :yaisse:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ryô le 4 Octobre 2011 à 12:31
J'aimerais lire autre chose que de la sociologie, de l'histoire ou des livres techniques d'équitation, mais...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Sentinel le 24 Novembre 2011 à 11:17
Je cherche quelques idées de bouquins à acheter pour mes prochaines vacances de mi-décembre à mi-janvier. Conseillez-moi plutôt dans les nouveautés.. :jap:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 24 Novembre 2011 à 12:30
En ce moment, je suis plongée dans les Denis Lehane (Mystic River, Gone Baby Gone, Shutter Island). Je les trouve vraiment chouettes.  :yaisse:
Du coup, j'ai commandé tous ceux de la série Kenzie/Gennaro (dont fait partie Gone Baby Gone). Le dernier est Moonlight Mile (sorti en 2010), mais je ne l'ai pas encore lu.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 24 Novembre 2011 à 16:51
La trilogie de Guillermo del Toro et Chuck Hogan.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 28 Novembre 2011 à 11:27
Je rajoute également les deux thrillers ésotériques de Henri Loevenbruck, à savoir le rasoir d'ockham et les cathédrales du vide : le Dan Brown français mais en mieux, bien bien mieux... Le premier titre à été dévore en l'espace d'une seule nuit, un fait rare dans ma "carrière" de lecteur pour que je le souligne de la sorte. Plus jamais je ne verrais la rue de la Roquette de la même manière...

Dans un genre un tantinet different, la tour noire de Louis bayard dans la France de Vidocq extraordinairement passionnant : l'auteur, américain, transpose le Paris post-1789 avec une grande rigueur et une ambiance remarquable.

Dans la catégorie horreur, je recommande vivement la lecture des tristes aventures des frères grossbart. Deux serial killers en plein moyen-âge avec son lot de meurtres, de viols et de créatures fantastiques...

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Myrddin le 28 Novembre 2011 à 20:21
Citation de iDam le 28 Novembre 2011 à 11:27
Je rajoute également les deux thrillers ésotériques de Henri Loevenbruck, à savoir le rasoir d'ockham et les cathédrales du vide : le Dan Brown français mais en mieux, bien bien mieux... [...]
Pas bien compliqué de faire mieux cela dit :D .

Sinon, je suis en pleine lecture de l'essai de Robert Darnton Apologie du livre, Demain, aujourd'hui, hier, réellement passionnant. Je suis tombé sur le nom d'un auteur de romans libertain contemporain de Sade mais totalement inconnu. Il me semble que Kamen s'était penché sur ce genre de littérature à une époque, le nom de l'auteur est le marquis de Pelleport, enfermé dans la Bastille en même temps que le Divin Marquis, soit dit en passant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kamen le 29 Novembre 2011 à 00:11
Le marquis de Pelleport ? Jamais entendu parler. Et pourtant, la litterature libertine du XVIIIe, c'est un peu ma specialite. Apres verification rapide, il est du XVIIIe tres tardif, et je n'ai pas encore entame la lecture des pamphlets contre Marie-Antoinette (ce dont il est accuse, semble-t-il).
Et il aurait du mal de Theveneau de Morande ? Ha ha ! Dire du mal d'une des plus grandes langues de vipere du siecle, c'est croustillant !

Je connais un autre contemporain du Divin Marquis, aux ecrits fort licencieux egalement, enferme en meme temps et parent ! A savoir Mirabeau, plus connu pour sa carriere politique apres sa liberation.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Flavien le 29 Novembre 2011 à 00:14
Citation de Ryô le 4 Octobre 2011 à 12:31
J'aimerais lire autre chose que de la sociologie, de l'histoire ou des livres techniques d'équitation, mais...
C'est une des raisons qui fait que j'ai énormément de mal à lire des romans ou autres. De 2003 à 2008 j'ai du faire du 4.000/5.000 pages par an d'histoire...
Entre 2008 et 2010 c'était un peu plus léger... Mais bon, fallait bien rattraper mon retard en droit public pour passer un master en deux ans.

J'ai énormément de mal à lire autre chose que de la BD.
Enfin, à m'y mettre. Après, ça va tout seul et vite.
Mais bon...
Je dois même pas tourner à 4-5 romans par an.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: David le 1er Décembre 2011 à 20:25
En ce moment:

(http://storage.canalblog.com/92/49/100126/67990319.jpg)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 1er Décembre 2011 à 22:35
Houlàààààà...

Des espèces de mutants robotiques dans un monde MedFan sur fond de guerre de religions... ?

Sacré programme ! :wacko:


Moi je me suis remis en selle niveau lecture, maintenant que je me tape des heures de RER.
Je suis toujours dans les Disque Monde, mais je lis 2 livres en parallèles en fait (un pour le soir au lit et un durant les trajets).
J'ai ainsi pu lire Ilium et Olympos de Dan Simmons, que je ne conseille qu'aux amateurs du genre, et je vais (enfin) lire Hamlet et MacBeth !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 2 Décembre 2011 à 00:46
La gamme Black library c'est excuse moi du terme de la lecture poubelle. Certains romans sont sympas mais d'autre sont completement à chier comme celui axé sur les Dark Angels...

Bref des romans de seconde main qui n'arrive pas à exploiter comme il faut l'univers de 40k. D'une part ils détruisent le fluff de la Version 1 & 2 du jeux en apportant des incohérence de toute sorte. Et aussi en dépeignant des personnages ultra fade. J'ai tenté l'aventure en les lisant et je le regrette amèrement d'avoir acheté çà.

Ca ne vaut pas un bon David Gemmel.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 2 Décembre 2011 à 09:49
Games of Thrones, le bien ultime !  :w00t2:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: David le 3 Décembre 2011 à 20:09
Citation de squekky le 2 Décembre 2011 à 00:46
La gamme Black library c'est excuse moi du terme de la lecture poubelle. Certains romans sont sympas mais d'autre sont completement à chier comme celui axé sur les Dark Angels...

Bref des romans de seconde main qui n'arrive pas à exploiter comme il faut l'univers de 40k. D'une part ils détruisent le fluff de la Version 1 & 2 du jeux en apportant des incohérence de toute sorte. Et aussi en dépeignant des personnages ultra fade. J'ai tenté l'aventure en les lisant et je le regrette amèrement d'avoir acheté çà.
Tout à fait d'accord avec toi, ça dépend de l'auteur en fait.
Mais vu que je fais les figurines, je vais continuer à les lire  :D
Citation de squekky le 2 Décembre 2011 à 00:46
Ca ne vaut pas un bon David Gemmel.
J'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 25 Avril 2012 à 09:07
Dans le genre "défi", je me suis lancé dans la lecture de "La Guerre et La Paix" de Léon Tolstoï.

J'en suis au chapitre 9, j'en lis une moyenne de 1 par jour, il y en a en tout 319...  :mouais:

Mais bon c'est sympa. J'aime. En tant que geek, je dirai que j'ai un peu le même sentiment qu'en regardant GinEiDen. ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 9 Mai 2012 à 16:09
Travels in Siberia, de Ian Frazier. Un americain raconte ses voyages en Siberie : d'abord la Tchoukotka (en face de l'Alaska), puis la traversee de la Siberie d'ouest en est en camionnette en ete, puis plusieurs annees plus tard en hiver, du sud de la Mongolie a la Yakoutie. Et quelques autres voyages plus brefs. L'auteur s'etale bien sur l'histoire de cette fantasmagorique region, les Mongols notamment, l'exploration avec Vitus Bering, les Cosaques, Arseniev, etc. Et puis les Decembristes, les Tsar, la revolution. C'est assez palpitant et j'ai appris des choses.

Dans les Forets de Siberie, de Sylvain Tesson. L'auteur de l'Axe du Loup entreprend cette fois un voyage completement statique puisque ce livre est son journal de bord de ces 5 mois passes dans une cabane au bord du Lac Baikal, entre seances lectures au coin du feu, baroudages dans la taiga, traineau et kayak sur le lac. On suit un cheminement mental, un regard sur la nature, l'homme, les russes, etc. plutot interessant, mais je le prefere vraiment en mode baroudage intensif comme dans l'Axe du Loup.

J'attaque Limonov.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 20 Septembre 2012 à 16:56
J'ai fini Millenium.  :bye:
La fin était trépidante et jubilatoire à souhait.

Du coup, qui a un bouquin dans le même genre à me conseiller ?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 20 Septembre 2012 à 22:14
Apparemment  Camilla Läckberg(http://fr.wikipedia.org/wiki/Camilla_L%C3%A4ckberg) écris de bons bouquins policiers via la série " Erica Falck et Patrik Hedström".
Une copine qui avait lu Millenium a beaucoup apprécié aussi
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 20 Septembre 2012 à 23:43
Merci Wing, je vais jeter un coup d'oeil.

Je constate que j'ai de plus en plus un rapport à la littérature que d'autres auraient au cinéma : je lis pour me détendre, me changer les idées, me plonger dans un autre monde, certainement pas pour assouvir un besoin de culture. De plus, la plupart du temps, je les découvre via le cinéma justement (Millenium, Lehane). Quand je pense qu'à 16 ans, je lisais du Racine...  :sleeping:

Enfin, faut pas déconner non plus, je n'en suis pas encore à lire du Marc Lévy.  :D

D'ailleurs, les bouquins en anglais passent beaucoup plus facilement. J'ignore si la langue étrangère accentue le dépaysement, ou si ça me rappelle inconsciemment les heures passées à lire Harry Potter parfois jusqu'à l'aube. D'ailleurs, j'ai commencé depuis un temps Les Promesses de l'Aube de Romain Gary qui trainait dans ma bibliothèque depuis un moment, et je n'arrive pas à avancer dedans.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 21 Septembre 2012 à 08:28
Bah faut pas trop descendre les classiques non plus... Les tragédies classiques, quant on ne passe pas sa journée à étudier la Grèce antique, ça dépayse pas mal aussi !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 21 Septembre 2012 à 10:21
Tu as mal compris mon smiley. Je ne descends pas les classiques, je constatais juste que ma culture littéraire à ce propos était probablement plus importante à 16 ans qu'à 30, et c'est un peu déprimant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 21 Septembre 2012 à 11:11
Ah oui d'accord, je n'avais pas du tout compris ça ^^

Tu devrais lire La Guerre et la Paix, ça va t'occuper un moment toi aussi :D (bon par contre ça n'a rien à voir avec Millenium)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 21 Septembre 2012 à 11:23
Citation de Urumi le 21 Septembre 2012 à 10:21
c'est un peu déprimant.
Ouais ça va, n'en fait pas une ... Tragédie !
(http://cdn.betacie.com/fmylife/data/fr/membres/original/7a662204461d0cd518e6acdae9324396.jpg)


Sinon comme livre que j'ai dévoré ces derniers temps :

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon
Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux : le Cimetière des Livres Oubliés où il lui demande "d'adopter" un livre.

Après, s'en suit une histoire palpitante qui m'a vraiment scotché. L'histoire est complexe, elle regroupe plusieurs intrigues différentes avec des personnages intriguants.
Il mélange parfaitement plusieurs genres et le final est assez grandiose.

Il m'a rappelé les livres de Fred Vargas où tout se construit autour d'une histoire et où parfois on se dit que le hasard fait tellement "bien" les choses.
Mais même avec ça, j'ai pris un plaisir fou à le lire (tout comme les Vargas)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 21 Septembre 2012 à 18:51
Citation de RoiLion.Thom le 21 Septembre 2012 à 11:11
Tu devrais lire La Guerre et la Paix, ça va t'occuper un moment toi aussi :D (bon par contre ça n'a rien à voir avec Millenium)
Je viens de dire que j'étais allergique à tout ce qui était un peu cérébral, tu écoutes ou bien ? :o
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 21 Septembre 2012 à 22:26
Ca dépend de ton degré d'allergie...

C'est à peu près aussi cérébral que 'Amour, Gloire et Beauté'.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 22 Septembre 2012 à 11:34
L’Ombre du Vent c’est très bien en effet. Les destins parallèles cela fascine toujours…
Outre un récit très efficace, le livre est assez instructif sur les mentalités qui régnaient en Espagne du temps de Franco.

Par contre d’après ce que j’ai lu, cet auteur a tendance à se répéter de livre en livre. Ca m’a refroidi de me plonger dans d’autres de ses bouquins.

Dernièrement, j’ai lu ça
(http://www.cultura.com/ressources/products/1/3/1/0/7/3/1208384.jpg)
L’histoire : une agence d’espionnage privée cherche à infiltrer AQMI (Al Qaida au Maghreb Islamique). Elle doit faire la lumière sur une fonctionnaire du Quai d'Orsay qui a des relations assez troubles...
J'aime beaucoup cet auteur depuis que j'ai lu l'Abyssin et son autobiographie, cela dit je n'aurais sans doute pas lu celui-ci si on me l'avait pas offert pour mon anniversaire. Pour autant je ne le regrette pas du tout, le livre se lit très très bien car même s'il s'agit d'un récit d'espionnage on est loin des intrigues tortueuses et incompréhensibles qu'on a souvent tendance à associer à ce genre.
Rufin montre les nouveaux enjeux de l'espionnage dans un monde de plus en plus multipolaire, et arrive un peu à nous faire saisir une mentalité autre qu'occidentale. Cela reste troublant d'actualité même si cette histoire est disons, sans trop en révéler, une version "optimiste" de ce qui pourrait être...

Sinon depuis j'ai commencé Titus d'Enfer, de Mervyn Peake.
Rien à voir avec ce qui précède, c'est une sorte de conte grotesque et "gothique" (pour faire très simple, car d'après ce qui est dit en préface l'auteur n'aimait pas ce terme). Ca faisait lgtps que ça me faisait envie :)
Citation de RoiLion.Thom le 21 Septembre 2012 à 22:26
Ca dépend de ton degré d'allergie...

C'est à peu près aussi cérébral que 'Amour, Gloire et Beauté'.
Je n'ai jamais lu, mais j'imagine que c'est un peu comme un Balzac ou un Hugo non?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 24 Septembre 2012 à 10:15
Connais pas Balzac, mais ouais, c'est comparable à du Hugo.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 21 Novembre 2012 à 17:07
Sur les conseils de Wing' et Harsiesis, j'ai lu L'Ombre du Vent pendant les vacances et je l'ai trouvé passionnant et, malgré le fait que je l'ai lu en français, très bien écrit.  :yaisse:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 9 Décembre 2012 à 15:32
Citation de harsiesis le 22 Septembre 2012 à 11:34
Sinon depuis j'ai commencé Titus d'Enfer, de Mervyn Peake.
Rien à voir avec ce qui précède, c'est une sorte de conte grotesque et "gothique" (pour faire très simple, car d'après ce qui est dit en préface l'auteur n'aimait pas ce terme). Ca faisait lgtps que ça me faisait envie :)
Ca fait quelque temps que je me dis qu'il faut que j'en reparle et à chaque fois je me dis que... bon bref j'arrête de procrastiner. Là j'ai une demi-heure devant moi avant d'aller au badminton (mavie.com).

Voilà une oeuvre qui est renversante. Je n'avais rien lu de tel depuis des années et des années.
Au départ je m'étais lancé dans cette trilogie dite de Gormenghast après avoir lu que l'auteur était un des fondateurs de la fantasy. Pas que je sois un grand lecteur de ce genre même si j'en lis un peu plus depuis un ou deux ans mais je voulais en revenir aux fondations du genre plutôt que lire une énième resucée de Tolkien (cela dit, pour faire bonne mesure, je me suis aperçu qu'il y a tout de même pas mal d'auteurs contemporains qui échappent à ce schéma).
Mervyn Peake est un auteur qui reste très méconnu en France mais en fait d'après ce que j'ai pu voir, en Grande-Bretagne on le tient aussi bien pour un "classique" que comme un fondateur de la fantasy.
Bon en fait je pense qu'il faudrait plutôt parler de "précurseur" de fantasy qu'autre chose, le surnaturel n'intervenant que très très marginalement. On peut éventuellement dire que Gormenghast appartient à la "littérature de l'imaginaire" mais il me paraît bien réducteur de l'enfermer dans des cases (même si on aime bien ça en France...)

Le pitch?
Citation
Au château de Gormenghast règne une famille farfelue: les d'Enfer. Lord Tombal lit toute la journée. Son épouse Gertrude ne vit que pour ses chats et ses oiseaux. Leur fille Fuchsia est d'une nature sauvage et rêveuse. Autour d'eux s'agite une société hétéroclite dont le quotidien est figé dans l'exécution de rites ancestraux. La naissance d'un fils, Titus, va rompre la monotonie du château.
Vous voyez le truc : une sorte de famille Addams avant l'heure. En beaucoup plus subtil. Des personnages extravagants, caricaturés et caricaturaux (volontairement), mais pris des mêmes passions et ambitions que dans la vie réelle. Une ambiance surréaliste, à la frontière du gothique (même si Peake n'aimait pas le terme apparemment, mais mine de rien je trouve que les meilleurs passages tirent souvent vers le gothique)...
Bon alors c'est sûr, il faut être patient, il y a peu d'action et pas mal de (belles) descriptions, mais vraiment, j'ai adoré. Et un "méchant" (sans trop éventer le truc) (pourtant d'habitude j'accroche pas trop aux méchants) insaisissable, génialement tordu... bref inoubliable.

La demi-heure étant passée, je rends l'antenne :P
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 9 Décembre 2012 à 16:31
Il y a eu des adaptations télévisuelles de Gormenghast. J'avais en tête de m'y mettre aussi. Vu le bien que tu en dis, ça relance mon intérêt.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 9 Décembre 2012 à 16:51
Lecture en cours: Fondation, d'Asimov.
Je ne l'ai jamais lu et ça se laisse lire... je dois en être aux 2/3. La première partie est excellente. J'aime beaucoup le tout atomique, ça rappelle bien que ce livre de science fiction a été écrit dans les années 50 ^^

Lectures à venir: Les Univers Multiples de Baxter. Je me suis acheté les 3 tomes:  Espace, Temps, Origine
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Z666 le 9 Décembre 2012 à 20:15
Arhhh c'est pas espace, temps, origine mais temps, espace, origine ; tu m'écoutes oui quand jte parle d'un livre ? ^^
D'ailleurs jfais un break dans Espace finalement, après les 700 pages de Temps en 2 jours plus les 350 autres, j'ai d'un coup une envie fulgurante de relire Les Chroniques Martiennes et un peu de Pablo Neruda donc commence surtout pas par Espace sinon va y avoir embrouille  :classe:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 9 Décembre 2012 à 22:00
Citation de RoiLion.Thom le 9 Décembre 2012 à 16:31
Il y a eu des adaptations télévisuelles de Gormenghast.
Oui il y en a eu une notamment avec Jonathan Rhys-Meyer et Christopher Lee. Comme c'est un acteur que j'adore je m'étais dit que je pourrais me laisser tenter, mais honnêtement après lecture l'univers me semble presque impossible à retranscrire tant les descriptions de personnage sont outrées (le format dessin animé pourrait mieux convenir). Et puis pour en avoir vu quelques images, j'étais étonné de trouver ça assez... coloré :mouais: c'est peut-être céder à des clichés gothiques justement mais j'imaginais ça plus terne ou plus... sépia disons.
Citation de Kian le 9 Décembre 2012 à 16:51
Lecture en cours: Fondation, d'Asimov.
Je ne l'ai jamais lu et ça se laisse lire... je dois en être aux 2/3. La première partie est excellente. J'aime beaucoup le tout atomique, ça rappelle bien que ce livre de science fiction a été écrit dans les années 50 ^^
Oui Fondation est un grand classique que j'ai lu il y a une dizaine d'années environ...

...

...

Mais comment dire? si tu veux rester sur une impression positive, arrête toi au tome 3 (Seconde Fondation).
Oh, le quatrième tome est bon, très bon même, mais il a le malheur de ne pas se suffire à lui-même, et surtout d'introduire le dernier tome. Et le dernier tome, c'est des personnages ennuyeux, fades, une histoire menée à la va-que-je-te-pousse, une fin d'une banalité effarante... bref un navet innommable.
J'ai plus touché à un bouquin d'Asimov depuis (c'est con d'ailleurs, ses nouvelles des robots sont plus sympa paraît-il).
Malheureusement Asimov a cédé aux sirènes de ses éditeurs qui lui avaient demandé de prolonger son cycle après le tome 3.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 10 Décembre 2012 à 18:43
Si je me souviens bien, Asimov avait créé 2 univers parallèles: Les robots, et Fondation. Il les a raccordés après coup avec Prélude à Fondation, et L'Aube de Fondation.

Du coup, l'ordre dans le cycle n'est pas celui de l'écriture.

Je recommande en tout cas son univers sur les robots et Nightfall, qui l'a fait connaître.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 13 Décembre 2012 à 22:31
J'ai découvert un site assez sympa en cherchant des idées de nouvelles lectures : http://www.goodreads.com/
En sélectionnant des livres qu'on a lu (et apprécié), il peut notamment proposer des suggestions.

Sinon, j'ai repris la lecture de Madame Bovary hier. :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 13 Décembre 2012 à 23:27
J'ai pensé utiliser ce site pour référencer tous mes livres mais il n'a trois fois rien en livres français donc est inutile pour ça. Sinon oui c'est un très bon site.

Pour info, tous mes livres/bd/manga/comics (soient environ peu, 200) sont référencés, avec base d'emprunt dans ce logiciel freeware PC: Book'in
http://neofreeware.free.fr/freeware/bookin/bookin.htm
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 14 Décembre 2012 à 08:25
Effectivement, j'aurais dû le préciser, ça vaut essentiellement pour la littérature anglophone, ou les grands classiques français.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 16 Décembre 2012 à 14:58
Citation de Urumi le 13 Décembre 2012 à 22:31
J'ai découvert un site assez sympa en cherchant des idées de nouvelles lectures : http://www.goodreads.com/
En sélectionnant des livres qu'on a lu (et apprécié), il peut notamment proposer des suggestions.
Comme site francophone, il y a babelio qui fait ça aussi je crois.

Sinon j'ai terminé le dernier tome de la trilogie de Gormenghast en début de semaine, et si j'ai parfois lu qu'il était un cran en-dessous des autres, voire décevant, je ne suis pas vraiment de cet avis. Il est très différent c'est sûr, mais pas moins intéressant... cela touche juste à d'autres thèmes : quête de l'identité, angoisse du déraciné... c'est même sans doute le plus audacieux vu que c'est celui des trois où l'imaginaire se confronte au réel en quelque sorte.
Qui plus est la fin est certes abrupte mais tout-à-fait satisfaisante. Donc pour ceux qui sont intéressés je recommande d'aller jusqu'au bout :)

Les prochaines lectures... hum, trop de trucs en fait :peur: on verra...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Battou le 2 Janvier 2013 à 20:11
Je confirme tout le bien qui a été dit sur l'Ombre du Vent même si, tout aussi passionnant était il à suivre, j'ai trouvé que le final n'était pas à la hauteur du reste.

Du même auteur j'ai commencé Marina, tout aussi passionnant bien que moins dense (au niveau des personnages et des intrigues parallèles) mais plus glauque au point de confondre Barcelone avec Rapture (comprendra qui comprendra). On retrouve effectivement les ficelles de l'Ombre du Vent ce qui confirme peut être les quelques craintes émises sur les similitudes des histoires de Zafon, mais cela reste tout de même diablement efficace.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Kian le 3 Janvier 2013 à 00:56
Citation de Kian le 9 Décembre 2012 à 16:51
Lecture en cours: Fondation, d'Asimov.
Je ne l'ai jamais lu et ça se laisse lire... je dois en être aux 2/3. La première partie est excellente. J'aime beaucoup le tout atomique, ça rappelle bien que ce livre de science fiction a été écrit dans les années 50 ^^
Fini mais la fin était bien plus lourde que l'excellent début. La seconde moitié m'a laissé bien moins bonne impression.
Citation
Lectures à venir: Les Univers Multiples de Baxter. Je me suis acheté les 3 tomes:  Espace, Temps, Origine
Premier livre, Temps, en cours de lecture. Assez sympa, original, on va voir ce que donne la suite. On the other side...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 21 Février 2013 à 20:41
Et si on tentait un nouveau genre de livre ? A savoir de la Fantasy militaire made in Warhammer 40.000 ?

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME1.jpg)
Citation
Nous sommes au trente et unième millénaire, un âge d’or de découvertes et de conquêtes : sous la direction bienveillante de l’Immortel Empereur, l’Imperium de l’Humanité s’est développé et étendu dans la galaxie. Mais à l’aube de la réussite finale de son entreprise, l’Empereur a quitté la ligne de front, confiant la Grande Croisade à son fils favori, Horus. Promu au rang de Maître de Guerre, Horus l’idéaliste saura-t-il poursuivre le grand projet de l’empereur sans que cette promotion ne commence à semer les graines de l’hérésie parmi ses frères ? L’Ascension d’Horus est le premier volet du récit épique de l’Hérésie d’Horus, la guerre civile galactique qui faillit amener l’extinction de l’humanité.
Essai réussi ! On est totalement happé dans l'histoire qui n'est pas si SF que ça : alors ok, on est dans le futur, on nous explique un peu les voyages, on cause un peu équipement mais c'est tout. Plus on lit, plus on se rend compte que ça tient plus de la Fantasy qu'autre chose. En même temps, c'est estampillé Warhammer (40k derrière)... En tout cas, c'est bourrin, testostéroné à donf, ça charcute, etc...

Ce bouquin forme une première trilogie avec cex deux-là :
(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME2.jpg)
(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME3.jpg)

19 tomes au compteur. Ca se lit super vite, genre un tome par jour (si on a du temps libre ou qu'on aime se coucher à pas d'heure). FAN. :yaisse:

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 4 Mars 2013 à 06:12
Ah ah ah !!!

Etant un 'ros fan boys de merde de l'univers de 40k, je peux te dire que ces romans c'est... Du pipi de chat sous cidre.

Oui je fais mon squat (comprendrons les geeks de la firme bicephale). Bon l'hérésie d'Horus est l'événement marquant de l'univers de 40k. C'est le timeslot révé de tous les fansboys du jeu. Pour preuve la boite fille ForgeWorld vient de lancer la production des figurines de cette periode.

En tout cas si cela te plait c'est cool, mais pour un univers de cette ampleur je trouve les romans trés aseptisé et surtout empruntant des raccourcis de facilités tout en chamboulant ce qui a fait le charisme de certains personnage.

La BL c'est bien mais faut pas en abuser au risque de se faire tataner par des joueurs vétérans...
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 4 Mars 2013 à 12:24
J'ai fini le 4ème tome hier. Moins sympa que les précédents mais ça va. Le 5ème en revanche est présenté comme l'un des meilleurs et je le démarre ce jourd'hui. Puis bon, pipi de chat euuuuh, t'as lu le tome 3 ? Nan parce que bon, en matière de massacre, on est servi !

Pour ce qui est des persos, je sais qu'entre le tome 6 et le tome 19, on y revient pour pas mal d'entre eux et qu'un bouquin entier sur les primarques est sorti le mois dernier

Puis bon, niveau charisme, des types comme Garro de la Death Guard, Loken des Luna Wolves ou encore Tarvitz des Emperor's Children en ont un bon paquet !

J'ai pas vraiment d'occasion de taper des figurines en plastiques sur un décor en carton recyclé alors bon, faut bien s'intéresser à l'univers autrement...

Dans un genre assez différent :
(http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-les-lames-du-cardinal-62.jpg)
Citation
Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne.
Le Cardinal, l’une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L’espionnage, l’assassinat, la guerre, tout est bon tour parvenir à leurs fins… et même la sorcellerie, qui est l’œuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons ! Ces redoutables créatures surgis de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d’Espagne est tombée entre leurs griffes…
Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n’ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l’heure est venue de reformer l’élite secrète qu’il commandait jadis, une compagnie d’aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d’élégance, de courage et d’astuce, ne redoutant nul danger : les Lames du Cardinal !
D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: The WormLord le 4 Mars 2013 à 14:38
Tiens marrant, je viens de finir le 1er tome des Lames du Cardinal et je pensais mettre un petit mot ici ^^

J'ai beaucoup aimé le 1er volet. J'ai entamé le 2ème, j'accroche un tout petit peu moins pour l'instant, on va voir.

Je n'aime pas beaucoup le résumé que tu as posté Damien, il ne rend pas du tout honneur au livre. Déjà le côté "Fantasy" n'est pas si marqué que cela (on a l'impression de voir des cracheurs de feu attaquer Paris alors que ce n'est pas ça du tout) et en plus il est en partie faux (les Dragons ne contrôlent pas vraiment la cour d'Espagne même s'ils y sont influents, le Cardinal s'est vu un peu forcer la main et n'a pas décidé de son propre chef de rappeler La Fargue).

Bref, je trouve que le 1er tome est original, avec des personnages dépeints avec beaucoup de justesse, très bien écrit et on ne s'ennuie pas malgré quelques descriptions peut-être un peu trop poussées (ça fait un peu "vous voyez ? je me suis bien documenté sur Paris au XVIIème !"). Bref un mélange de "capes et épées" et de Fantasy plutôt réussi à mon sens.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 10 Mars 2013 à 18:40
Mes dernières lectures:

Le cinquième cavalier ( de Collins et Lapierre):


écrit en 1980, ce thriller politique narre la menace agitée par Kadhafi d'un attentat terroriste au coeur de Manhattan, au moyen d'une bombe H, et plus particulièrement les réactions de divers gouvernements - celui de Jimmy Carter en tête - à cette menace. C'était.... mortellement chiant. Le seul intérêt du livre repose, à mon sens, sur le fait que 30 ans plus tard, rien n'a véritablement changé d'un point de vue géopolitique, et il est vrai que lire une telle histoire aujourd'hui évoque des échos familiers. Mais c'est tout. La rédaction se veut nerveuse, mais au fond, c'est juste répétitif à souhait. Mais ce que je reprocherais le plus aux deux auteurs en question, c'est leur propension à vouloir démontrer à chaque page à quel point ils ont bien enquêté sur les rouages des divers gouvernements, à quel point ils se sont bien renseignés sur les structures de protection étatiques (services secrets et autres), à quel point ils sont trop forts. Et ça, c'est rédhibitoire. Bref, une histoire sous forme de film US, ok, mais sûrement pas à lire.

American Gods (de Neil Gaiman):

avant toute chose, je tiens à préciser que mon édition de poche "j'ai lu" était la-men-ta-ble, entre les fautes et les erreurs de typo. A éviter autant que possible. Sinon, je me suis décidé à lire ce livre du fait de ma friend-list qui semble compter nombre de fans de l'auteur et je ne le regrette pas, même si j'aurais tendance à temporiser sur son aspect "culte". L'histoire est originale, le scénario bien ficelé, la fin est une pure réussite. Mais, pour ce qui me concerne en tout cas, il y a trop "d'americanismes" dans ce livre pour m'avoir totalement embarquée. En effet, Gaiman fait régulièrement des références à la cultures spécifiquement américaine, des références qui, je l'avoue, m'ont laissée sur le bord de la route et je le regrette car je pense être, du coup, passée à côté d'éléments potentiellement importants. Je note également quelques longueurs notamment en milieu / début du dernier tiers du bouquin par dessus lesquelles il faut passer. Sinon, j'ai adoré des tas de passages, tout ce qui a trait et fait référence aux diverses mythologies, la référence christique générale, j'ai aimé croiser ces divinités au travers de nombreux interludes et ce que Gaiman en a fait et, bien entendu, tout le concept en lien avec les dieux qui se nourrissent de la croyance que l'on a en eux me parle énormément, car j'y adhère en totalité. J'en sors de fait assez frustrée car j'aurais aimé en savoir plus, en deviner plus sur les relations que ces divers panthéons entretiennent entre eux dans notre monde, et à notre époque.
Bref, j'aurais tendance à le recommander fortement pour qui s'est intéressé à un moment donné ou à un autre à la mythologie en règle générale, et aussi pour la qualité de l'histoire et des personnages.

Les dix petits nègres (de Agatha Christie):


non seulement je ne l'avais jamais lu, mais aussi et surtout, je n'avais jamais lu Agatha Christie tout court. Comme quoi tout arrive! Trouvé en poche chez Emmaüs à 30 centimes. Je l'ai lu en deux jours (mais ça se lit franchement en 3/4 heures) et j'ai trouvé ça tout à fait génial. J'en avais entendu parler (mais on ne m'avait jamais spoilée XD), et je m'attendais à une simple narration sans grand intérêt... Au final, les personnages sont tous intéressants, et l'auteur met beaucoup de soin à les distinguer, à les personnifier, à poser un climat qui va bien au-delà d'un simple enchainement de meurtres. On se surprend tout du long à émettre des hypothèses de notre côté, j'avais mis une pièce sur le coupable dès le début, je me suis fait blouser (avant d'avoir finalement raison, mais comme ce n'était pas pour les raisons auxquelles je pensais autant dire que je me suis plantée quand même) et j'ai bien cru qu'à la fin on ne saurait rien! Et pire encore, on se prend à penser comme les personnages.  Ecrit en 1940, je trouve que cela n'a pas tant vieilli que ça, même le style n'est pas aussi suranné qu'on aurait pu s'y attendre.
De fait, même si je suppose que tout le monde l'a lu dans mon entourage... et bien je le conseille chaudement quand même!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Aladfal le 10 Mars 2013 à 19:11
Citation de Alaiya le 10 Mars 2013 à 18:40
American Gods (de Neil Gaiman)
J'avais beaucoup aimé, la suite (Anansi Boys) moins.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 10 Mars 2013 à 21:34
J'avais pas du tout accroché à American Gods. Globalement y a un vrai effort d'originalité dans le concept, la fin était intéressante, mais avant ça je m'étais passablement ennuyé. Après il est possible que moi aussi je sois passé au travers de références spécifiquement américaines (?)...
Citation
j'ai aimé croiser ces divinités au travers de nombreux interludes et ce que Gaiman en a fait et, bien entendu, tout le concept en lien avec les dieux qui se nourrissent de la croyance que l'on a en eux me parle énormément, car j'y adhère en totalité
Oui c'était pas mal ça, mais c'est surtout au début qu'il en parle non? c'est déjà plus très frais pour moi mais j'ai eu l'impression que ça partait vite dans tous les sens...


Dernièrement j'ai lu Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez (le monsieur a été nobélisé, mais je ne suis pas spécialement de ceux qui lisent le dernier nobel ou le dernier goncourt...) que je voulais lire depuis quelque temps déjà et..... c'est assez extraordinaire, en fait. Je ne sais pas bien comment lui rendre hommage si ce n'est en disant peut-être que l'écriture est à la fois très belle et d'une fluidité à nulle autre pareil. L'histoire brasse énormément de chose, la grandeur et la décadence d'une famille, où tous ont un destin contrarié. Au bout d'un moment on perd un peu le fil avec tous ces personnages qui portent pratiquement les mêmes noms, limite il faudrait un arbre généalogique mais peut-être que s'il n'y en a pas, c'est que ce n'est pas l'essentiel qui est plutôt dans l'histoire de chacun.
Sinon avant j'avais essayé de me refaire les Fictions de Borges (oui je suis un peu dans une période amérique latine ;)) que j'avais en fait déjà lu il y a à peu près 10 ans, et là ça a été un semi-échec. Parce que y a certes quelques idées intéressantes mais dieu que c'est pompeux et pédant... la mise en abîme c'est bien, mais certains auteurs de SF et fantastique la pratiquent aussi, et c'est plus percutant.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 11 Mars 2013 à 08:45
J'ai adoré de bout en bout American Gods. Mais je suis un bon client de Gaiman version adulte. Anansi Boys m'a fait bien trippé tout le long, j'ai beaucoup aimé. Neverwhere est très sympa aussi. Et bien entendu, son roman co-écrit avec Pratchett "Good Omens" / "De Bons Présages" est formidable !
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Aladfal le 11 Mars 2013 à 09:07
+ 1 pour Neverwhere et De bons présages.
Stardust, c'est gentillet mais un poil moins cucul que le film.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 11 Mars 2013 à 09:29
Comme je disais, Gaiman écrit beaucoup de romans pour les enfants/ados, les "jeunes lecteurs" comme ils disent, les anglo-saxons. Stardust en est un, Coraline aussi, "le jour où j'ai vendu mon père contre 2 poissons rouges" (un truc comme ça) aussi.
Du coup, forcément, c'est un peu moins "bien" pour nous autres adultes.
Cela dit, je n'ai pas lu mais j'ai vu le film, et rien que pour De Niro en pirate-tata ça vaut la peine je trouve ! :D
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: harsiesis le 11 Mars 2013 à 21:53
Citation de RoiLion.Thom le 11 Mars 2013 à 08:45
Et bien entendu, son roman co-écrit avec Pratchett "Good Omens" / "De Bons Présages" est formidable !
Ah oui je l'avais lu celui-là et c'était bien marrant.
J'avais vu le film Coraline aussi et j'avais bien aimé. Gaiman avait aussi signé un épisode de Doctor Who qui pour moi était absolument G.E.N.I.A.L. Et puis le bonhomme a l'air d'être cool et pas prétentieux pour un sou, et ça j'apprécie. Donc je n'exclue pas de me replonger un jour dans ses œuvres, même si ce ne serait pas vraiment dans l'immédiat. Ma prochaine envie en SFFF ce serait le cycle du Nouveau Soleil de Gene Wolfe, qui a l'air d'avoir une sacrée réputation. Je ne sais pas si certains l'ont lu ici?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 29 Mars 2013 à 13:53
Une véritable drogue. 7 tomes en moins d'un mois.

Oh, ce n'est ni du Mallarmé, ni du Tolkien ! Lecture simple, aérée, imagées et formant un excellent divertissement. Les tomes sont inégaux ne serait-ce que dans les éléments offerts pour saisir tous les rouages qui ont semé les graines de la discorde galactique. Si l'on retire la trilogie qui est une très bonne introduction reprise dans les ouvrages suivants (donc non, ne la zappez pas sinon vous serez LOST), les autres survolent l'intrigue charnière ou entrent au cœur des tensions qui vont former les deux camps dans ce conflit galactique. L'Imperium et ses loyalistes. Le Chaos et ses renégats. Certaines légions se rangent sans chichi du côté d'Horus. D'autres jouent un double-jeu de poupées russes (le traître trahi).

Mon seul soucis est l'ordre de lecture des bouquins. Si on suit le planning de Black Library, ok, tu fais comme ils disent et tu fermes ta gueule. Mais si on regarde les VO (beaucoup de titres non parus en VF), les version e-books de nouvelles comme La Tour Sombre et le Roi Foudroyé (tiens, ma tablette va servir !) ainsi que les anciennes éditions chez Bibliothèque Interdite, là, ça se corse. Et le plus amusant est la parution de tomes entre deux volumes existants. Paye ton labyrinthe !

J'ai lu dans l'ordre :

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME4.jpg)
J'ai vibré dans la fuite de Nath' et j'espère le revoir bien badass avec ses copines quand le Chaos frappera aux portes de l'Impérium. 7/10

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME5.jpg)
J'ai adoré Fulgrim qui forme une magnifique extension à la trilogie, aussi bien en terme d'informations que de rebondissements. 10/10

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME6.jpg)
Je me suis endormi avec le Retour des Anges. Non pas que Lion soit sans intérêt mais la trame narrative était d'une mollesse rare. 5/10

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2012/06/TOME7.jpg)
J'ai beaucoup aimé Légion dans le jeu tactique des Alpha (j'ai bien cru à un SaintSeiya echoe avec le Primarque), doté d'une intelligence militaire qui fait défaut à pas mal d'autres Légions d'Astartes (BOLTERS§§DIE§§XENOS§§GRUNT§§), l'implication de l'armée Impériale et sa galerie de personnages charismatiques (Mu, Soneka, Bronzi) et surtout la dimension prophétique de la Cabale. 8/10

J'attaque maintenant un recueil pour mieux comprendre les légions abordées dans les livres précédents :

(http://reclusiam.net/wp-content/uploads/2013/03/TOME20.jpg)

Une drogue, je vous dis. Dure.

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 29 Mars 2013 à 15:10
Damien tu as déjà lu la Compagnie Noire de Glenn Cook ? J'ai comme dans l'idée que ça pourrait te plaire.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 29 Mars 2013 à 16:15
*tapegoogle*
*lecturedechroniques*

Ah oui, pas mal. Le style narratif semble très particulier mais c'est intéressant. Merci du conseil !

*notesurpostit*

Je poursuis W40k puis GoT et entre deux fronts, je me lance dedans. Ah, et puis j'ai les Lames du Cardinoche. Et quelques manga (Cesare et 4 gros pavés)

*Need time*

D's©
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: The WormLord le 29 Mars 2013 à 18:10
Les Lames c'est vraiment sympa, même si l'effet de surprise joue moins dans les 2 autres tomes.
Du coup j'ai enchaîné avec "Magicien : l'apprenti" de Feist.

Ça a l'air sympa même si c'est moins recherché dans l'écriture (lié à la traduction ?)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 29 Mars 2013 à 23:39
Compagnie Noire : bon, niveau histoire, y a pas non plus de révolution, c'est pas le fond-fond qui dépote, mais comme tu dis le style narratif est vraiment à part. Très différent de tout ce qu'on a pu lire. Toutes les batailles ou évènements importants sont zappés, c'est comme si le gars ne relatait que le quotidien (forcément, durant les moment où ça chauffe, il ne peut pas écrire...). En gros, tu lis quelques pages du premier tome, et soit tu vas adorer, soit tu vas détester.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 30 Mars 2013 à 09:26
Citation de RoiLion.Thom le 29 Mars 2013 à 23:39
Compagnie Noire : bon, niveau histoire, y a pas non plus de révolution, c'est pas le fond-fond qui dépote, mais comme tu dis le style narratif est vraiment à part. Très différent de tout ce qu'on a pu lire. Toutes les batailles ou évènements importants sont zappés, c'est comme si le gars ne relatait que le quotidien (forcément, durant les moment où ça chauffe, il ne peut pas écrire...). En gros, tu lis quelques pages du premier tome, et soit tu vas adorer, soit tu vas détester.
Je plussoie vivement pour la Compagnie Noire et recommande les trois premiers tomes. Après, ça a tendance à s'essoufler. Pour ma part, j'ai absolument adoré. Vraiment.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 26 Novembre 2013 à 04:59
Je me suis tappé une barre de rire avec çà :

(http://preferbooks.files.wordpress.com/2013/06/la-femme-parfaite-est-une-connasse.jpg?w=187&h=300)

J'avoue que le mode guide de survie pour gente féminine est tout a fait divins. Je me suis tappé des moments complétement hilarant surtout en reconnaissant dans certaines situations des amies.
Pour la suite c'est un livre de plage qui se lit en une heure voir deux. Mais qui a le merite de nous faire sourire et de nous faire comprendre que les femmes c'est quand même vachement complexe. Surtout quand des théories sont misen en avant comme le foutu pour foutu ou encore l'art et la maniere de se comporter en boite.
Bon il ne revolutionnera pas la litterature française et loin de là mais il apporte pas mal de chaleur et de détente.

A lire pour ceux qui veulent avoir le smile.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Urumi le 26 Novembre 2013 à 09:20
J'en avais entendu parler il y a quelques temps et je me demandais ce que je devais en penser. Suivant ton avis, je vais peut-être le lire, d'autant que je n'ai plus rien lu hors mangas depuis le dernier Amélie Nothomb.  :mouais:
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 16 Décembre 2013 à 01:02
C'est rigolo dans la même veine que les bouquins :

La femme la loose, kilo talons haut et mojito

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/41tDgdpVFBL._SY445_.jpg)
L'homme la lose, kro abdos et râteaux

Sympathique à lire c'est rapide ca donne le smile ca apporte certaines explications mais ca ne revolutionne en rien le monde. Du livre de plages ou dimanche aprém en mode fond de canap, son, chocolat glacé frappé.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: sonatine le 27 Décembre 2013 à 22:29
Après tant de temps passé sans poster, et avoir fait un tour par la Douane, j'ai choisi le topic littéraire pour intervenir une seconde première fois, les livres ayant pris une place grandissante dans ma vie depuis mon dernier post ici.

Bref mon dernier bouquin terminé aujourd'hui : Raging Bull de Jake "Giaccomo" LaMotta, qui a inspiré le film de Scorsese , réédité récemment par 13e Note.

C'est une autobiographie, donc forcément ultra-subjective, de ce boxeur américain, successivement fils d'immigré italien victime de ses camarades d'école, voyou dans le Bronx de l'entre-deux guerres, et devenu champion du monde de Boxe grâce à sa victoire (controversée) contre Marcel Cerdan, champion français plus connu de nos jours pour être à l'origine de la chanson "L'hymne à l'amour" de Piaf.

Je n'ai pas d'affinité avec la boxe anglaise en particulier mais son histoire, du moins telle qu'il la raconte, est très intéressante, notamment les chapitres qui traite de son enfance difficile (père violent, pauvreté, blalblabla), et du pourquoi il deviendra ce raging bull, caractérisé par son style de boxe très "rentre-dedans".
Le style est simple, direct, avec pas mal d'argot, c'est assez percutant et ça se lit très facilement. Je ne connais pas la VO mais la trad semble bonne, en tout cas c'est efficace et on ne s'ennuie pas.

Voilà une lecture à conseiller si vous n'êtes pas allergique à la boxe et à la pègre.

La couverture chez Pulse/13e Note :

(https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTQmCq5XiHRcZDCCNGfPuSuPWdPe6T6_uoQDccuTuEPrdn7_39q)
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 2 Avril 2014 à 17:00
Citation de RoiLion.Thom le 25 Avril 2012 à 09:07
Dans le genre "défi", je me suis lancé dans la lecture de "La Guerre et La Paix" de Léon Tolstoï.

J'en suis au chapitre 9, j'en lis une moyenne de 1 par jour, il y en a en tout 319...  :mouais:

Mais bon c'est sympa. J'aime. En tant que geek, je dirai que j'ai un peu le même sentiment qu'en regardant GinEiDen. ^^
Deux plus tard : ça yest, je suis arrivé au bout.
Bon faut dire que je n'ai pas des masses de temps pour lire, et que j'ai lu d'autres trucs en parallèle.
Mais quand même, c'est long. En plus le monsieur se veut un peu philosophe, donc il y a des passages un peu longuets sur des thématiques un peu abstraites genre le rôle de l'historien (ça te plairait Flavien).
Enfin, c'est une bonne chose de faite, je suis content de l'avoir lu et de pouvoir laccrocher à mon hall of fame. C'était sympa.

Maintenant, j'embraye sur des trucs plus légers pour me reposer un peu : Peter Pan en cours, le Livre de la Jungle ensuite ^^
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 3 Avril 2014 à 03:42
De mon cote j'avance dans la lecture des GoT, mais lentement. Milieu de livre 2. J'ai un peu de mal car il y a plethore de personnage (je lis avec wiki du livre a cote de moi le plus souvent). Le style est tres plat (c'est souvent le cas dans le genre) mais ca a la limite je m'en fous.

Malgre ces noms de personnages a tout bout de champ que j'ai du mal a retenir, ca a l'avantage d'etre relativement fluide, malgre quelques verbes d'anglais desuets dont mon kindle ne trouve pas la definition parfois, mais pas franchement handicapant.

Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 3 Avril 2014 à 08:58
Je continues aussi GoT, et j'en suis a l'intégrale 5.
Mais autant y'a des persos où je maîtrise leur "univers", autant y'en a j'ai l'impression de ne pas lire le même roman ...
J'en suis arrivé à un chapitre où lire sans un ordi à côté pour avoir un résumé des persos est impossible. C'est vachement bizarre

D'autant que dans les tomes séparés, y'a plus le petit résumé des persos importants
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 3 Avril 2014 à 10:39
Quel est l'intérêt de lire une histoire dont on n'arrive pas à maîtriser les personnages :wacko:

question rhétorique, bien entendu, mais moi je ne pourrai pas.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 3 Avril 2014 à 11:12
En fait c'est surtout les personnages secondaires voir tertiaires, les familles affiliées à tel ou tel clan, camp, etc. Il y en a des dizaines et des dizaines, donc cela demande d'avoir un gros schéma sous les yeux style arbre généalogique plus arbre des alliances. Et je n'ai rien de tel sous la main.

Enfin j'imagine que cela s'améliorera avec du temps.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 3 Avril 2014 à 12:09
Citation de RoiLion.Thom le 3 Avril 2014 à 10:39
Quel est l'intérêt de lire une histoire dont on n'arrive pas à maîtriser les personnages :wacko:

question rhétorique, bien entendu, mais moi je ne pourrai pas.
Ben déjà comme le dis Tinou, y'a une tétra-chiée de personnages qui ont leur importance.
Il y'a des familles qui sont développées par une multitude de chapitres (Stark, Targaryen, Lannister ...) et d'autres où le récit est vachement plus condensé.
Du coup c'est plus difficile de retenir les noms de tous les persos.

Et je sais pas si tu en a déjà lu un, mais dans Got, c'est presque si chaque porteur de bougie n'a pas un nom spécial qui est évoqué. Et desfois tu en retrouve 2000 pages plus tard.
J'en suis à un moment où un perso de l'intégrale 1 (et qui a été mentionné deux fois depuis) réapparait dans l'intégrale 5. Soit 14 tomes plus tard, mais tu sais que tu as déjà lu ce nom quelque part. Et ce gros vicieux de Martin, il t'explique plus qui c'est ^^

Bref, voilà pourquoi pour certains familles j'ai besoin d'avoir le wiki Garde de nuit pour suivre
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 3 Avril 2014 à 12:59
Citation
Le style est tres plat (c'est souvent le cas dans le genre)
Ma foi, je sais que c'est assez hérétique ce que je vais dire mais... c'est une des raisons pour lesquelles je recommande à chaque fois la VF par Jean Sola (qui malheureusement n'aura pas traduit l'intégrale 5), parce qu'elle roxxe sévère. Alors certains puristes lui ont reproché de complexifier le style de Martin, c'est pas faux, mais c'est pour le meilleur, à mon avis du moins.


Sinon, concernant la pléthore de persos, honnêtement, quand j'ai commencé à lire le TdF pour la première fois (il y a plus de 10 ans donc), je n'avais même pas pensé à consulter un wiki, et je ne l'ai jamais fait. C'est vrai, il y a pas mal de références à des persos secondaires voire tertiaires, mais au global, ne pas les retenir ne change pas particulièrement la face du monde. Au pire, on les retrouve quelques tomes plus tard et si Martin ne dit pas explicitement de qui il s'agit, on finit par retrouver ses petits grâce à certains rappels de tel ou tel événement qui nous font hocher la tête.  Alors c'est vrai que sur le moment, ça agace. Mais bon, du moment que le fil général est suivi, on s'en sort.
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 3 Avril 2014 à 15:13
Spoiler uniquement pour Alaiya, ça concerne l'intégrale 5

(cliquez pour montrer/cacher)
J'en suis au passage où ils ramènent le crâne de La Montagne.
On parle d'Aero Hotah, des vipères, de Dorne.
Et sans déconner je me souviens justes qu'elles ont tenté de foutre Mircella au pouvoir mais c'est tout, et du coup j'ai bien galéré a lire ce chapitre.
Mes seuls souvenirs auraient suffit, mais c'est mieux avec l'histoire un peu plus fraiche
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Alaiya le 3 Avril 2014 à 15:55
réponse à Wingounet:
(cliquez pour montrer/cacher)
Oh ben encore, ça va, ça, ce n'est pas *si* loin!  :mdr: Par contre, c'est quand même très compréhensible comme ressenti, parce que Dorne, on nous les a présentés 'achement tard dans l'histoire. Or, on sait qu'avec Martin, rien n'est gratuit, donc il était à peu près sûr qu'on les reverrait. mais comme ce n'était pas la partie la plus passionnante, les vipères et Myrcella :/ mais bon, on en reparlera quand tu aurais fini l'intégrale 5  :p
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ryô le 4 Avril 2014 à 09:22
Citation de Wingman le 3 Avril 2014 à 08:58
Je continues aussi GoT, et j'en suis a l'intégrale 5.
HEin, quoi? Il est sorti?
Ah non, tu lis en VO?
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Wingman le 7 Avril 2014 à 11:02
Citation de Ryô le 4 Avril 2014 à 09:22
Citation de Wingman le 3 Avril 2014 à 08:58
Je continues aussi GoT, et j'en suis a l'intégrale 5.
HEin, quoi? Il est sorti?
Ah non, tu lis en VO?
Disons que j'en suis a l'intégrale 5, mais on m'a passé les 3 tomes qui la composent.
Le gros pavé sort en juin je crois
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Ryô le 7 Avril 2014 à 11:09
Citation de Wingman le 7 Avril 2014 à 11:02
Disons que j'en suis a l'intégrale 5, mais on m'a passé les 3 tomes qui la composent.
Ah Ben oui, je m'étais fait cette réflexion après coup.
Citation de Wingman le 7 Avril 2014 à 11:02
Le gros pavé sort en juin je crois
Ah ben c'est cool, j'en connais une qui va apprécier cette nouvelle!
Titre: Re: Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Bunny le 8 Mai 2014 à 18:42
Perso, j'en suis au tome 2 de l'intégrale de GoT (en VF) et j'ai plus de mal à le finir que le tome 1. Je le trouve moins digeste, moins enthousiasmant. Par contre, je trouve pas mal de suivre la série en même temps, parce que, comme d'autres, j'aurais souvent du mal à m'y retrouver concernant les personnages. Du coup, là, pour certains, je les visualise, pour d'autres, je me dis "tant pis". :P

C'est vrai que l'univers est très très dense, mais c'est aussi intéressant, parce qu'il y a effectivement des choses qui sont prévues dès le départ et je le vois d'autant plus que je suis beaucoup plus loin dans la série. Certaines phrases des bouquins me font sourire quand je pense à la suite et prendre connaissance des 2 (romans et série) peut être un bon truc pour recouper les infos.

Bon, après, je sais que la série s'éloigne ensuite des livres et que certains événements sont changés, repoussés, etc, mais on a la ligne directrice.
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 21 Novembre 2014 à 18:08
Thom, tu connais cette intégrale ?

(http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/CHM/P3/9782749116051.jpg)
Sortie en mars 2013
Citation
Le Magicien d'Oz raconte l'histoire de Dorothy, une petite fille qui vit au Kansas chez son oncle et sa tante. Emportée par un cyclone avec son chien Toto, elle se retrouve dans un étrange pays où, avec l'aide de compagnons un peu bizarres – un épouvantail, un homme en fer-blanc et un lion froussard –, elle va affronter non seulement une sorcière particulièrement cruelle, mais aussi des tigres, des singes volants, des loups affamés, une araignée géante...


Le Merveilleux Pays d'Oz est la suite du Magicien d'Oz. Le lecteur y fait la rencontre de Tip, un jeune garçon contraint de servir la sorcière Mombi et qui finit par s'échapper avec Jack, un drôle de bonhomme en bois à tête de citrouille. Ensemble, ils vont s'aventurer dans une contrée merveilleuse et affronter de nombreuses épreuves.



Tout le monde connaît Le Magicien d'Oz, d'abord par le roman de L. Frank Baum paru en 1900, puis par le film de Victor Fleming (1939). En revanche, on sait moins que Baum donna une suite aux aventures de Dorothy et de ses compagnons – et quelle suite ! Plus de dix volumes parus entre 1900 et 1919, dont nous commençons la publication inédite et intégrale, illustrée par Stéphane Levallois.
Et la suite, sortie en novembre de la même année :
(http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/CHM/P3/9782749133805.jpg)
Citation
Dans Ozma du Pays d'Oz, Dorothy, en compagnie de la poule Billina, est projetée par-dessus bord alors qu'elle se rendait en Australie. Elle échoue sur les mystérieuses rives du pays d'Ev où elle fera la connaissance de Tik-Tok, le sympathique Homme mécanique, mais aussi celle des Nomes, une tribu d'êtres disgracieux qui lui donneront bien du fil à retordre. Heureusement, la princesse Ozma et les trois légendaires compagnons de Dorothy viendront au secours de la fillette et de la famille royale d'Ev...

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne-Sylvie Homassel



Dans Dorothy et le Magicien au Pays d'Oz, un tremblement de terre empêche Dorothy d'arriver à destination et la précipite dans l'étrange contrée des Mangaboos... celle des hommes-légumes ! C'est là qu'elle reverra son cher Magicien, épaulé par une armée de porcelets. On ne vous dira rien en revanche sur les gargouilles de bois et les invisibles habitants de la Vallée de Voe...

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Blandine Longre
Connement, j'ai toujours cru qu'en dehors du Magid'Oz, y avait rien. J'ai feuilleté la suite et j'ai pris les deux intégrales à la médiathèque.

D's©
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: Aladfal le 22 Novembre 2014 à 14:33
Citation de iDam le 21 Novembre 2014 à 18:08
Connement, j'ai toujours cru qu'en dehors du Magid'Oz, y avait rien.
Je te rassure, c'était pareil pour moi jusqu'à ce que je tombe dessus à la Fnac à l'époque du film.
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: RoiLion.Thom le 22 Novembre 2014 à 23:21
Citation de iDam le 21 Novembre 2014 à 18:08
Thom, tu connais cette intégrale ?
Absolument pas du tout.

Je ne connaissais que la série japonaise.

Mais effectivement, l'univers étant d'une richesse incroyable, il est aisé de le décliner. C'est pas étonnant.
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 23 Avril 2015 à 10:54
Citation de squekky le 4 Mars 2013 à 06:12
Ah ah ah !!!

Etant un 'ros fan boys de merde de l'univers de 40k, je peux te dire que ces romans c'est... Du pipi de chat sous cidre.

Oui je fais mon squat (comprendrons les geeks de la firme bicephale). Bon l'hérésie d'Horus est l'événement marquant de l'univers de 40k. C'est le timeslot révé de tous les fansboys du jeu. Pour preuve la boite fille ForgeWorld vient de lancer la production des figurines de cette periode.

En tout cas si cela te plait c'est cool, mais pour un univers de cette ampleur je trouve les romans trés aseptisé et surtout empruntant des raccourcis de facilités tout en chamboulant ce qui a fait le charisme de certains personnage.

La BL c'est bien mais faut pas en abuser au risque de se faire tataner par des joueurs vétérans...
Damien tu as le droit de rire de moi et je le comprendrais.

Bon je viens de m'attaquer à l'hérésie d'Horus avec les deux premier roman et j'attends les deux suivants.

Pour ma part l'univers de warhammer 40.000 est un univers que j'adule et que je respecte. J'aime cette ambiance gothique teinté de space opéra et de survie de la derniere chance.
J'avais commencé les romans avec les fantome de Gaunt et le receuil sur le lion. J'ai été vite déçu... J'étais passé à autre chose tout en regardant à droite ce qui se passait.
Au fur et à mesure je me suis dit bon on recommence mais cette fois ci on choisit les bons romans.
Donc j'ai commencé avec l'ascension d'horus et les faux dieux.

Mon verdict suite à cette lecture le personnage de Loken est vraiment bien amenné et le style de Dan Abnett à l'écriture est bien plaisant. Celui de Graham Mcneill est plus brouillon.
On lit la difference entre les deux romans.
Alors j'ai vraiment aimé le traitement de Horus et Abaddon dans le premier tome, dans le second ils m'ont énervé car trop proche de ce qu'ils sont devenus. Abaddon a suivit Horus par Amour et non par peché orgeuil et vanité tels qu'ils sont décrie dans le deuxiéme roman.
La suite donne bien le ton avec les bonne interactions. Le traitement de Fulgrim est bien tout comme celui de Kharn qui apparait rapidement. Angron j'ai pété une durite. Oui c'est un bourrin au contact mais c'est aussi un putain de stratége et là c'est une masse de muscle sans cervelle...

Bref je vais continuer avec la galaxie en flamme et surtout la fuite de l'einstein.
Aprés je verrais...
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 14 Mars 2016 à 14:56
Étant sur le flanc depuis samedi (rien de trop grave), j'ai eu le temps de lire.
François le petit, Chronique d'un règne. Patrick Rambaud : Un petit livre, que je trouve plutôt décevant par rapport aux critiques que j'ai pu lire. N'ayant pas lu les ouvrages de la même veine écrit par le même auteur, je ne ferai pas la comparaison. Je trouve qu'en dehors du dispositif comique (traiter du mandat de F. Hollande comme d'une chronique de cour royale), ça n'a que peu d'intérêt. C'est gentillet.

La Grande Arche. Laurence Cossé: Il faut dire un roman, mais c'est plus le terme enquête qui serait approprié. Nous voila replongés dans la Mitterrandie avec la construction de l'arche de la Défense. Où l'on voit comment un architecte danois quasi-inconnu, Johan Otto von Spreckelsen, remporte le concours d'architecture pour la construction du monument fermant la perspective des Champs Élysées au bout du site de la Défense. Mais on voit aussi toutes les turpitudes autour de ce monument qui conduisent l'architecte à se retirer du projet. C'est un récit très entraînant, bien écrit. À lire. :yaisse:
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: iDam le 14 Mars 2016 à 18:13
J'avais point vu ce post.
Citation de squekky le 23 Avril 2015 à 10:54
Mon verdict suite à cette lecture le personnage de Loken est vraiment bien amené et le style de Dan Abnett à l'écriture est bien plaisant. Celui de Graham Mcneill est plus brouillon.
Plussoiement total.

D's©
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: squekky le 3 Septembre 2016 à 11:34
Citation de The WormLord le 24 Août 2016 à 01:15
La suite de Dune ? Si tu parles des livres du fiston, laisse tomber, ça vaut pas le coup.
ok je note. Du fiston je n avais lu que les deux premiers tome du prelude avec la maison atreides et harkonnen. Je n avais pas continué sur la maison corrino. Trops lent et rops perche par rapport aumonde Herbert. Cependant j ai vu que la suite etait apparu d ou ma curiosite.

bon avant de partir sur le sable je vais continuer la saga de la flotte perdu. Cycle bien prennant.
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: tinou le 3 Septembre 2016 à 16:14
Citation de MCL80 le 14 Mars 2016 à 14:56
La Grande Arche. Laurence Cossé: Il faut dire un roman, mais c'est plus le terme enquête qui serait approprié. Nous voila replongés dans la Mitterrandie avec la construction de l'arche de la Défense. Où l'on voit comment un architecte danois quasi-inconnu, Johan Otto von Spreckelsen, remporte le concours d'architecture pour la construction du monument fermant la perspective des Champs Élysées au bout du site de la Défense. Mais on voit aussi toutes les turpitudes autour de ce monument qui conduisent l'architecte à se retirer du projet. C'est un récit très entraînant, bien écrit. À lire. :yaisse:
J'ai ecoute Affaire Sensibles sur Inter cette semaine, qui faisait hier ou avant hier  une emission sur le sujet. Passionnant
Titre: Re : Livre de chevet, livre qui va vous achever.
Posté par: MCL80 le 3 Septembre 2016 à 19:41
Le sujet redevient d'actualité car la Grande Arche est en rénovation qui sera finie, au moins partiellement, d'ici environ 6 mois. Ce qui est dommage, c'est que finalement ils ne vont pas respecter les choix de l'architecte qui avait souhaité une façade en marbre, qu'ils remplacent par du granite. De plus, l'État va payer cher cette rénovation car il a fait une sorte de PPP (bail emphytéotique administratif pour les initiés.)