La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #90, le 18 Décembre 2007 à 22:53 »
Citation de MCL80 le 18 Décembre 2007 à 18:21
Citation de squekky le 18 Décembre 2007 à 13:06
Pour lutter contre des terroristes qui se planquent en Irak.
Donc, l'armée turc fait de temps en temps si c'est pas tous les jours des assauts en territoire irakien pour lutter contre le terrorisme.
Heu... C'est là qu'on voit que le mot terrorisme a perdu tout sens. Il s'agit de faire la guerre aux PKK qui se bat pour un Kurdistan turc indépendant.
On va dire que le PKK a des méthodes plus que contestable (attentats à la bombe). Enfin comme le dirait Kadafi, c'est l'arme du pauvre... Triste constat.

Comme tu le soulignes MCL80, c'est vrai que si les kurdes étaient plus respectés, la situation ne serait peut être pas la même (je sais pas ce qu'il en est en Iran, KiaN?). Comment peut on justifier à un peuple d'être éclaté dans 4 pays où ils sont toujours traités comme minoritaires??
Encore un coup de la création de pays à la règle...

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 475
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #91, le 19 Décembre 2007 à 18:35 »
Citation de ubaj le 18 Décembre 2007 à 22:53
On va dire que le PKK a des méthodes plus que contestable (attentats à la bombe). Enfin comme le dirait Kadafi, c'est l'arme du pauvre... Triste constat.
Certes, le PKK a des méthodes contestables, tout comme l'ETA... et pourtant, ces structures perdurent malgré une répression féroce. C'est donc qu'elles ont un appui populaire au moins jusqu'à un certain point. Pour les faire disparaitre, la méthode brutale et militaire est inefficace (au contraire, en frappant des innocents, elle jette les populations dans les bras de ceux qu'elle prétend combattre.) Il faut au contraire trouver la méthode pour couper ces mouvements de leur soutien populaire.
Citation
Comme tu le soulignes MCL80, c'est vrai que si les kurdes étaient plus respectés, la situation ne serait peut être pas la même (je sais pas ce qu'il en est en Iran, KiaN?). Comment peut on justifier à un peuple d'être éclaté dans 4 pays où ils sont toujours traités comme minoritaires??
Encore un coup de la création de pays à la règle...
Non, il n'est pas nécessaire d'aller vers un pays, mais il faut que pour ça, chacun des pays ayant des populations kurdes leur accorde de solides droits de minorité (en particulier sur l'utilisation de la langue), et surtout n'ait pas la tentation de les laisser à l'écart du développement économique. Car tant qu'économiquement, ça va, on s'aperçoit que les mouvements indépendantistes restent très faibles et marginaux...
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #92, le 9 Mai 2009 à 11:09 »
Finalement, il n'est pas certain que le président des USA se passe des tribunaux d'exception:

(cliquez pour montrer/cacher)
Des tribunaux militaires d'exception conservés à Guantanamo
LEMONDE.FR avec Reuters | 09.05.09 | 10h00  •  Mis à jour le 09.05.09 | 10h00

Le président Barack Obama va maintenir les tribunaux militaires d'exception pour juger les prisonniers de Guantanamo, assure samedi 9 mai, le Washington Post. Mais les détenus se verront accorder plus de droits juridiques. En vertu de ces nouveaux statuts, encore à l'étude, les éléments de preuve obtenus par des méthodes d'interrogatoire coercitives ne seraient pas retenus, précise le quotidien en s'appuyant sur des sources gouvernementales.

La recevabilité des témoignages par ouï-dire serait plus restreinte et les détenus se verraient accorder une plus grande liberté pour choisir leurs avocats, ajoute le Washington Post. Rien n'a encore été scellé définitivement et le projet attend l'aval du chef de la Maison blanche, selon une source.

Peu après son entrée en fonction le 20 janvier, Barack Obama a ordonné la suspension des procès de Guantanamo pendant quatre mois, jusqu'au 20 mai, pour décider du maintien ou non de ces commissions militaires ou du transfert des procès devant des juridictions civiles. D'après le Washington Post, le gouvernement Obama pourrait prolonger cette suspension des procédures pendant trois mois puis rouvrir les tribunaux militaires en territoire américain, probablement dans des bases militaires, a indiqué un avocat.

Obama a également ordonné la fermeture d'ici janvier 2010 du camp de détention ouvert sur la base navale américaine de Guantanamo, à Cuba, après les attentats du 11 septembre 2001.

Alors que l'occasion était bonne d'essayer de tourner la page, il me semble que c'est une erreur. Déjà que la guerre en Afghanistan est en train d'être perdue, avec sa propagation au Pakistan, faire ce choix risque de ne rien apaiser dans ces régions du monde…
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 645
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #93, le 2 Septembre 2013 à 13:12 »
Un peu de Ha Ha dans ce monde en crise :
Citation de "John Cleese - British writer, actor and tall person"
"The English are feeling the pinch in relation to recent events in Syria and have therefore raised their security level from "Miffed" to "Peeved." Soon, though, security levels may be raised yet again to "Irritated" or even "A Bit Cross." The English have not been "A Bit Cross" since the blitz in 1940 when tea supplies nearly ran out. Terrorists have been re-categorized from "Tiresome" to "A Bloody Nuisance." The last time the British issued a "Bloody Nuisance" warning level was in 1588, when threatened by the Spanish Armada.

The Scots have raised their threat level from "Pissed Off" to "Let's get the Bastards." They don't have any other levels. This is the reason they have been used on the front line of the British army for the last 300 years.

The French government announced yesterday that it has raised its terror alert level from "Run" to "Hide." The only two higher levels in France are "Collaborate" and "Surrender." The rise was precipitated by a recent fire that destroyed France 's white flag factory, effectively paralysing the country's military capability.

Italy has increased the alert level from "Shout Loudly and Excitedly" to "Elaborate Military Posturing." Two more levels remain: "Ineffective Combat Operations" and "Change Sides."

The Germans have increased their alert state from "Disdainful Arrogance" to "Dress in Uniform and Sing Marching Songs." They also have two higher levels: "Invade a Neighbour" and "Lose."

Belgians, on the other hand, are all on holiday as usual; the only threat they are worried about is NATO pulling out of Brussels.

The Spanish are all excited to see their new submarines ready to deploy. These beautifully designed subs have glass bottoms so the new Spanish navy can get a really good look at the old Spanish navy.

Australia, meanwhile, has raised its security level from "No worries" to "She'll be alright, Mate." Two more escalation levels remain: "Crikey! I think we'll need to cancel the barbie this weekend!" and "The barbie is cancelled." So far no situation has ever warranted use of the last final escalation level.

-- John Cleese - British writer, actor and tall person.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Jaxom

  • Waffou
  • Messages: 1 842
"Un chien, un chat et un rongeur, c'est la recette du bonheur !"

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #95, le 24 Novembre 2015 à 18:49 »Modifié le 24 Novembre 2015 à 19:08 par Flavien
A quoi jouent la Turquie et l'OTAN ?

On abat les avions des pays avec qui on veut mener une coalition contre daesh ?

Poutine aura beau jeu de traiter ensuite la Turquie et l'OTAN de pays agresseurs...

Édit : à déplacer, mauvais topic...

Edit Modo : Done. Enfin, on va dire que c'est le bon !


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 239
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #96, le 24 Novembre 2015 à 19:09 »
On va dire que c'est un mal pour un bien :
Cela pourrait permettre d'éclaircir les positions de chacun et notamment de la Turquie plus concernée par la lutte contre les Kurdes que le contrôle aux frontières ou la lutte contre Daesh.
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 475
Re : La guerre, c'est comme la mode: ça s'en va... et ça revient.
« Réponse #97, le 24 Novembre 2015 à 19:49 »
Rappelons tout de même que la Turquie a relancé la guerre contre les kurdes pour des raisons purement électoralistes et que jusqu'à présent le gouvernement turque a été très accommodant avec Daesh, y compris pour le transit du pétrole, des armes et des soldats perdus.

La Russie sait qu'elle ne peut pas attaquer frontalement la Turquie, mais dans le contexte actuel un missile qui tombe "par erreur" sur un poste frontière au moment où passe un camion de pétrole, ça ne pourra qu'être un accident bête.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…