Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215
Je trouve cela très grave / négatif le message que donne la Fed / Le Trésor en prenant à leur compte toutes les créances douteuses (subrimes etc..). Cela revient à dire aux banques : les gars vous avez pris de gros risques, fait des c.... mais c'est pas grave, continuez comme si de rien n'était puisqu'on récupère vos pots cassés. C'est comme si demain, je me présente devant mon banquier avec un compte avec 20 KEUR de découvert et qu'il me dise que c'est pas grave, qu'il annule mon découvert en le prenant à son compte etc... Donner un tel message c'est dire aux boites quelles qu'elles soient peuvent faire ce qu'elles veulent, à là la fin le trésor /  la fed est là pour récupérer les crasses... Je me fais d'ailleurs la même reflexion pour les fonds libérés par la Fed pour sauver d'autres boites style AIG...

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #1, le 20 Septembre 2008 à 00:10 »
Et oui c'est quand même beau le capitalisme, le coup du marché à toujours raison... On peut faire n'importe quoi, et finalement c'est le public qui écope. La bourse sauvée par les états, moi, en fait ça me fait bien rire tout ça.
Si au moins, on comprenait que ce système de l'argent à tout prix, comme valeur absolue ne mène qu'au mur...

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 994
"Honey badger don't care"

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 504
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #3, le 20 Septembre 2008 à 17:38 »
À mon avis, c'est reculer pour mieux sauter, car en fait, c'est la banque centrale que se retrouve endettée jusqu'à la moelle, et pour payer, elle va émettre . Donc ce qui va arriver, c'est que la banque va faire tourner la planche à billets pour jeter "du papier" (des billets, des obligations…) "garanti par l'État" à tour de bras sur le marché, et bientôt la valeur de la monnaie va s'écrouler, car c'est l'État qui sera incapable de rembourser. Et comme toute l'économie est appuyée sur le dollar, je vous laisse imaginer la suite.

Pas rassurant du tout, malheureusement. :peur:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #4, le 21 Septembre 2008 à 00:10 »
Citation de tinou le 20 Septembre 2008 à 01:53
Ouais, sauvee par les etats, mais apres c'est les citoyens qui payent avec leurs impots...
C'est ce que je disais quand je marque que c'est le public qui écope.
Citation de MCL80 le 20 Septembre 2008 à 17:38
Pas rassurant du tout, malheureusement. :peur:
Moi ça m'éclate vraiment. Franchement, y a rien à sauver dans ce monde à la con... Ah ils sont beaux les winners qui nous vendent du capitalisme à tout va.

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 504
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #5, le 21 Septembre 2008 à 12:21 »
Citation de Amir le 21 Septembre 2008 à 00:10
Moi ça m'éclate vraiment. Franchement, y a rien à sauver dans ce monde à la con... Ah ils sont beaux les winners qui nous vendent du capitalisme à tout va.
Sauf que... Sauf que, c'est pas ces gens-là qui vont le plus souffrir, mais bien ceux qui sont en bas de l'échelle, car ça va avoir des conséquences sévères sur "l'économie réelle", et donc au final sur les emplois salariés tant dans l'industrie que les services. Le gigantesque casino qu'est la bourse, il est alimenté avec le fric tiré de l'exploitation de ceux qui produisent. Donc s'il a des perdants au casino, hé bien ils se referont en pressurant encore plus ceux qui produisent réellement la valeur ajoutée, c'est à dire leurs salariés. :peur:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…


Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 041

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 504
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #8, le 29 Septembre 2008 à 19:05 »
C'est ce qu'on appelle la privatisation des profits et la nationalisation des pertes… Ça dure depuis le début du capitalisme… Mais c'est vrai qu'avant, le gouvernement américain le faisait discrétos pour pas effaroucher l'électeur de base à qui on vendait le "business libre et sans entraves, base du rêve américain"… Pourtant Boeing et Northrop, par exemple, savent depuis fort longtemps ce que veut dire "être engraissé par l'argent du contribuable".

Mais là, vu les montants, et la publicité de la crise, c'était dur à planquer… Donc fatalement, ça fait un choc aux crédules qui n'étaient pas préparés à ça. Ceci dit, d'ici quelques semaines ou quelques mois, il est à craindre que de ce côté-ci de l'atlantique, on assiste au même spectacle, par contagion.

Toute la question est maintenant de savoir quand (et non pas si, malheureusement) le USD va s'effondrer en entraînant tout le reste de l'économie dans le chaos… Car les centaines (voir les milliers) de milliards, il va bien falloir les payer. :peur:

Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #9, le 29 Septembre 2008 à 19:12 »
Genial! Je vais donc pouvoir mettre des sous de cote pour acheter des DVD pas cher aux USA avant la fin du monde.

Plus serieusement, un lien vers un site qui retracerait la tragedie de maniere convenable? Non pas que la crise me paraisse insensee (ah, qu'ils me font rire avec leur transparence), mais je me demande ce qui a declenche tout ca. Parce que bon, tant qu'on ferme les yeux, tout va bien. Qu'est-ce qui a tout a coup justifie qu'on aille plonger le nez dans les comptes? Mais ca me rappelle la crise asiatique. Au moment ou ils commencaient enfin a la jouer reglo, on s'etonne du manque de transparence, un comble!, et paf, fuite des capitaux/effondrement planetaire.

Bref, je suis de plus en plus desabuse sur mes annees a etudier l'economie. J'aurais du faire croupier ou prestidigitateur, c'eut ete plus rentable dans l'etat actuel des choses. :sleeping:
永遠に、あなたのモノ・・・

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #10, le 29 Septembre 2008 à 21:18 »
Citation de "Kamen"
Genial! Je vais donc pouvoir mettre des sous de cote pour acheter des DVD pas cher aux USA avant la fin du monde.
+1

En plus en Novembre, intégrale de Batman TAS au US, ça tomberait niquel :) (Pareil pour les jeux 360 sur Playasia payable en dollars)

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #11, le 29 Septembre 2008 à 21:20 »
Le plan a été rejeté !

Pas de réelle surprise si on se souvient que les élections sont dans un mois... Un tiers du sénat doit être renouvelé.

Le Sénat est renouvelable par tiers tous les deux ans (le prochain renouvellement partiel est prévu pour le 4 novembre 2008). Les élections sénatoriales se tiennent le même jour que les élections pour renouveler intégralement la Chambre des représentants (Election Day).

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #12, le 29 Septembre 2008 à 21:32 »Modifié le 29 Septembre 2008 à 21:39 par Kamen
Citation
La Chambre des représentants américaine rejette le plan de sauvetage des banques
LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 29.09.08 | 20h37  •  Mis à jour le 29.09.08 |          

La Chambre des représentants américaine a rejeté, lundi 29 septembre, le plan de sauvetage des banques de 700 milliards de dollars (483 milliards d'euros). Par 228 voix contre et 205 pour, les représentants ont refusé au secrétaire au Trésor, Henry Paulson, les moyens qu'il demandait pour stabiliser le système financier américain. Près de deux républicains sur trois ont rejeté le plan. Cette intervention de l'Etat dans le secteur privé, sans précédent dans l'histoire américaine, visait à racheter les actifs douteux des banques en difficulté du fait de la crise immobilière. Après le vote, la Bourse de New York chutait : le Dow Jones perdait 4,75 % (soit plus de 500 points), et le Nasdaq 6,9 %.


Dans les travées de l'Assemblée des représentants, pleine à craquer, certains élus stupéfaits contemplaient les votes négatifs qui s'alignaient contre toute attente sur le tableau lumineux. La procédure du vote est restée ouverte bien après les quinze minutes prévues pour permettre des changements de vote, qui ne sont pas intervenus. La présidente de la Chambre à majorité démocrate, Nancy Pelosi, avait insisté le matin même sur le fait que l'initiative était "bipartite" et devait recueillir également un vote "bipartite" pour rassurer les marchés.

VERS UN NOUVEAU VOTE ?


La suite du processus n'est pas encore déterminée. Les responsables démocrates et républicains peuvent encore tenter de réintroduire un texte modifié devant la Chambre. Le Sénat est censé voter mercredi alors que, mardi, le Congrès est fermé pour respecter la fête juive de Roch Hachana. Selon CNBC et le New York Times, les leaders de la Chambre des représentants songent déjà à refaire voter le projet. "Bien évidemment, nous sommes très déçus de ce qui s'est passé cet après-midi", a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche après le rejet du plan Paulson. M. Bush a convoqué une réunion de ses principaux conseillers économiques, pour décider de ce qu'il convenait de faire en réponse à ce vote surprise. Pour sa part, le Trésor américain est déterminé à utiliser "tous les moyens à sa disposition" pour protéger l'économie américaine, a indiqué un de ses porte-parole, après le vote.

De son côté, Barack Obama, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine, a expliqué lors d'un rassemblement électoral à Westminster , dans le Colorado, qu'il était confiant après s'être entretenu par téléphone avec le secrétaire au Trésor, Henry Paulson, avec la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, ainsi qu'avec d'autres membres éminents du Congrès. "Ils essaient toujours de travailler sur ce plan de sauvetage, a déclaré le sénateur de l'Illinois, j'ai confiance dans le fait que nous allons y arriver, mais cela va être un peu difficile." "Il est important que les marchés restent calmes, car les choses ne se font jamais sans heurts au Congrès, et qu'ils comprennent que cela va se faire", a-t-il ajouté.

Avant le vote, le président George Bush avait reconnu que ce serait "difficile" alors que le projet de loi n'est guère populaire auprès des contribuables. A la tribune, au cours d'un débat vif, certains républicains et démocrates s'étaient retrouvés pour exprimer leur opposition au plan du secrétaire au Trésor. "On est tout bonnement en train de sacrer le roi Henry", a ainsi estimé le républicain John Culberson du Texas, en référence à Henry Paulson. "C'est une extension du pouvoir fédéral sans précédent, inacceptable, qu'on ne peut pas se permettre, que nos enfants ne peuvent pas se permettre et que nous n'avons jamais vu dans l'Histoire de ce pays", s'est-il indigné. "Prenons notre temps, le temps d'y penser", a-t-il ajouté. A la même tribune, son collègue démocrate du Texas, Lloyd Doggett, a estimé qu'il y avait "une autre solution que cette dépense massive de l'Etat fédéral". "Il manque tant à cette loi. Wall Street ne paie même pas un centime !", a-t-il lancé. Au fil des négociations, le dispositif Paulson est devenu de moins en moins populaire auprès des contribuables américains, 63 % estimant que le gouvernement risquait d'en faire trop pour venir à la rescousse de Wall Street, selon un sondage Rasmussen Reports.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/09/29/la-chambre-des-representants-americaine-rejette-le-plan-de-sauvetage-des-banques_1101057_3234.html

Soulignement en gras de mon fait. Enorme! Un vote qui deplait? Vite, prevoyons de revoter, ca finira bien par passer! On croit rever. :wacko: Ah, Nicolas n'a rien invente avec son "l'Irlande doit revoter!".
永遠に、あなたのモノ・・・

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 2 944
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re: Crise financière : quand certains perdent tout lien avec la réalité...
« Réponse #14, le 30 Septembre 2008 à 10:31 »
Pareil, mais bon comme le soulignait MCL c'est encore les plus pauvres qui souffriraient le plus.

Ce qui m'éclate ces derniers temps, c'est les tentatives pour nous dire que le capitalisme c'est toujours tip top, et qu'en fait wall street c'est que des connards et que c'est pas eux le vrai capitalisme, mais le gentil patronnât qui est pas du tout pareil (et si des fois ils sont méchants, c'est à cause des actionnaires).

En tout cas, vu la tournure que ça prend, on est mal barré (rhaaa mes petites actions  :mdr:)