Les super-héros au cinéma

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 10 014
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #390,  »
Oui en fait c'est plus ça qui m'embête : jusqu'à présent l'histoire de Thanos c'était une succession de flims. Une palanquée, certes, mais annuellement en gros et répartis sur 13 ans. Si maintenant il faut se taper une série par an, je n'ai clairement pas le temps ni l'envie. Surtout si elle parle de Faucon et Soldat de l'Hiver.......... Déjà qu'on va se taper des flims sur Shang-Chi et Blade... :sleeping:

Mais je suis d'accord avec vous tous petits taquins, tout ça n'a vraiment pas d'importance au final ^^
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kianouch

  • Admin
  • Messages: 12 700
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #391,  »
Citation de The WormLord le 16 Avril 2021 à 08:33
Il n'y a, à ma connaissance, que WandaVision et Falcon/The winter soldier qui font partie du MCU.

J'ai vu WandaVision, ça se laisse bien regarder mais y a rien de notable à mon sens qui ferait qu'un lambda ne comprenne pas la suite des films (on n'est pas dans Memento ou dans un Lynch, pour le MCU non plus)
Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. faisait partie du MCU jusqu'à ce que ses auteurs en aient marre je crois.

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 643
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #392,  »
Je viens d'achever les 3 heures (3 heures, bordel !) de Avengers : Endgame.

... Je ne comprenais rien au départ.

*tousse*

... je me suis rendue compte que je n'ai pas vu Infinity Wars non plus :wallbash:

(on ne se moque pas, dans le fond !)

Ceci étant, j'étais partie, hein, alors je suis allée au bout. Et au bout d'un moment, ne pas avoir vu le précédent ne m'a pas gênée tant que ça.

Et c'était pas mal du tout, en fait ! J'avais gardé un mauvais souvenir d'Ultron donc là, ça m'a réconciliée avec la saga Avengers, même si je n'ai pas retrouvée le côté peps du tout premier. Ceci étant, l'ambiance est peu propice à l'humour, faut le reconnaître.

(cliquez pour montrer/cacher)
J'ai beaucoup aimé tout le concept cameo des précédents opus de la franchise, de revoir les scènes du premier, ainsi que les confrontations au passé. Comme j'apprécie particulièrement le personnage de Tony, j'ai couiné quand il croise son paternel en 1970, c'était chou. A la fin, j'étais en mode "WTF", avec sa mort, j'avoue... Mais la toute fin était vraiment très chouette, avec Rogers en vieux monsieur qui a finalement vécu sa vie avec la femme de sa vie. Un beau fil rouge qui nous aura accompagné tout au long des films et qui se conclut de la plus belle des manières.

J'ai essayé de ne pas trop réfléchir pendant le film aux implications des voyages dans le temps (parce que forcément, ça va coincer !), d'autant que j'ai cru un moment que Stark allait devoir sacrifier sa gamine. Mais les scénaristes se sont globalement bien débrouillés en utilisant les différents fils des réalités parallèles.

Bon, il ne me reste plus qu'à combler les trous, parce qu'il m'en manque encore pas mal, de films !

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 6 153
Vous n'avez aucune passion.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 722
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #394,  »Modifié
Ah ben tiens, pour faire plaisir à des ados, on a vu "No Way Home" :

Alors autant je comprends, et je dis "pourquoi pas" le concept de all-stars fanservice multiverse, autant ils auraient pu trouver un prétexte moins bidon que « Strange qui foire un sort car trop distrait par les caprices de Peter » pour mettre ça en place. Ce Peter ado, sans Stark pour le guider, est d'ailleurs bien insupportable.

Bref, ça se regarde, mais c’est quand même gâché par une histoire super mal écrite et qui défie tout bon sens.

Petit moment fanservice qui faisait plais' :
(cliquez pour montrer/cacher)
Tobey Maguire et le petit rappel musical du thème composé à l'époque par Danny Elfman.
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #395,  »Modifié
Toute la presse de gauche se touche sur The Batman, évidemment, il y'a Robert Patinson dedans.

Comme à son habitude, il a mal à son mal-être et joue un Wayne "émo-grunge" qui écoute Nirvana, a envie de pleurer à chaque scène mais serre quand même un peu les dents, pour imiter le Batfleck des premiers instants. Tout le film est ainsi, dépressif, avec deux de tension.
Mais on en a quand même pour trois heures, pour la raison la plus stupide qui soit : on fait remarquer à Batinson qu'il a fait, pendant la moitié de son enquête, fait fausse route car a mal traduit un indice laissé, en espagnol, par Riddler……….
Pas grand-chose à dire de plus, le reste est incroyablement banal (l’univers visuel n’innove en rien et reprend tout ce qui se fait depuis les jeux de Rocksteady) et on a encore une fois les mafieux Falcone et co, exploités en long en large et en travers dans les films de Nolan ou la série Gotham (que je devrais finir, tiens) et on gratte des points woke via le(la) Maire, Selina Kravitz et Gordon.

Paul Danno, fait du Paul Danno, même avec un sac poubelle sur la tête.

Seule qualité du film, ça aide à dormir dans l’avion.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 10 014
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #396,  »
Moi j'attends de voir la suite, car apparemment ça a été pensé comme le début d'une trilogie. Peut-être qu'un nouvel éclairage permettra de l'apprécier différemment.
Re : Les super-héros au cinéma
« Réponse #397,  »
Citation de tinou le 14 Avril 2021 à 09:33
Attends mais, mec!

Non mais alors ça....

Je pense honnêtement que tu as loupé de nombreux éléments sous-jacents au symbolisme des films si tu n’as pas vu l’épisode 7 de la saison 2 de Iron Fist.

Je te recommande donc de vivement regarder cet épisode.

Et puis du coup, ben si tu n’as pas vu cet épisode clé, difficile de pleinement saisir le côté lynchien des series Marvel.

Donc, tu sais tout s’emboite de façon logique hein.
Il me parait ainsi fort opportun pour toi de te faire tout Iron Fist, tout Daredevil, tout The Punisher, tout Luke Cage et tout Jessica Jones.

Puis de revisionner tous les films du MCU integralement.

Et seulement alors, tu verras “la matrice” comme Neo à la fin du même film.
Et du diras : “aaaah mais ok bien sûr tout s’explique”.
Tu te moquais, vil Tourangeot, mais après avoir regardé Docteur Strange 2, force est de reconnaître que si tu n'as pas visionné (ha ha) Wandavision, et ben il te manque tout un bagage pour bien comprendre l'histoire.

C'est con, c'est l'une des seules que je n'avais pas vues...
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.