Potes 'n' Roll !

L'Agora => Actualités => Discussion démarrée par: Hyogakun le 12 Octobre 2006 à 22:46

Titre: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Hyogakun le 12 Octobre 2006 à 22:46
Bon, une des raisons qui m'a poussé à m'inscrire sur ce forum est qu'on peut vraiment y parler de tout, même des sujets les plus sérieux! je me décide donc à créer un topic afin de partager les avis sur un des sujets les plus marquants de ces derniers jours dans l'actualité internationale: le fameux essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord.

Je suppose que tout le monde sais de quoi je veux parler, bien entendu, alors voilà, je me demandais juste ce que vous pensiez de la situation.

Personnellement, je ne peux cacher une certaine inquiétude au vu de l'hostilité affichée de ce pays et des réactions du reste du monde.

Qu'en pensez-vous?
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 12 Octobre 2006 à 22:53
Je ne pense pas qu'il faille avoir peur de la Corée du Nord, ne serait-ce que parce que c'est ce que cherche Kim Jong. Pourtant ce n'est pas parce qu'il a pu faire peter son joujou sous terre qu'il a les moyens de tirer un missicle nucléaire ne serait-ce qu'à courte porté. Je crois en tout cas que la Chine, son principal partenaire dans la région et dont la Corée dépend pour un programme je-ne-sais-plus-quoi contre nourriture n'a pas du tout apprécier, et n'a d'ailleurs été prévenu que quelques heures avant l'essai ...

Rien qu'avec l'idée que Kim Jong puisse avoir la bombe atomique, le ton monte violemment à l'ONU. Pourtant le pays s'était retiré du traité de non prolifération et est souverain. N'est-il donc pas libre d'agir comme il l'entend sur son propre sol ? C'est une question épineuse.

En tout cas, quand je pense à tout ce qu'on nous a cassé les couilles sur l'Iran, qui a signé le traité de non prolifération pour laisser la Corée du Nord en arriver là, c'est réellement ridicule, surtout que le camarade Kim Jong pourra faire tourner à ses potes qualifiés par les USA d'Etats voyou, alors même que sous Clinton des négociations étaient en cours, abandonnées par le manichéen Bush.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: RoiLion.Thom le 12 Octobre 2006 à 22:55
J'ai entendu dire qu'étant donné la très faible puissance (relative) de l'explosion, il s'agirait soit d'un essai raté, soit d'un gros coup d'esbrousse : uniquement de grosses charges d'explosifs.

Si c'est le deuxième cas, c'est quand même énorme !
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 12 Octobre 2006 à 22:59
L'explosion était parait-il inférieur à 1 kilotonne. Pas très impressionnant. La petite bombe A d'Hiroshima a degagé une explosion de plus de 20 kilotonnes. L'URSS détient le record avec un essai ayant degagé une explosion d'environ 60 MEGATONNES soit 60 000 kilotonnes, dont l'onde de choc avait fait 3 fois le tour de la Terre.


 Et la majorité des coréens du sud souhaiterait disposer de l'ame nucléaire comme force de dissuasion contre son voisin du nord. Veulent foutre le boxon  :sleeping:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: RoiLion.Thom le 12 Octobre 2006 à 23:02
je me suis mal exprimé :P

si c'est un coup de bluff, c'est quand même incroyable ! (et non pas "énorme" au sens "grosse explosion")
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 12 Octobre 2006 à 23:06
Certes mais justement, en tant qu'explosion d'une bombe nucléaire, on frole le ridicule.
1 kilotonne ... c'est équivalent à 1 000 tonnes de TNT.
Le dernier essai français de bombe H dans les années 60 avait degagé une explosion d'environ 2000 megatonnes soit euh .... 2 000 000 000 de tonnes de TNT  :peur:

Ca pue le bluff ou alors le plantage total.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: RoiLion.Thom le 12 Octobre 2006 à 23:20
Donc ce que j'ai dit ^^

Et si c'est du bluff, je trouve ça dingue. Qu'un pays puisse jouer au Poker avec l'ONU et ses semblables...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 12 Octobre 2006 à 23:21
Pense à l'Iran  :hypocrite:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Amir le 12 Octobre 2006 à 23:58
Pour ma part, toute cette histoire sur les armes nucléaires pue quand même l'hypocrisie (oui c'est mon thème préferé :sweatdrop:). C'est pas que je sois pour la prolifération de ces armes à la con, mais en quel honneur des puissances nucléaires osent interdire à d'autres pays de le devenir. Est ce que c'est la loi du premier arrivé, premier servi?
Comme le dit KiaN, la Corée du nord est un état souverain (bon plutôt sous la coupe d'un dingo), en quel honneur on se permet de lui interdire d'avoir telles ou telles armes.

Concernant ce pays, j'aurais préferé que ce soit la famine qui y existe qui fasse les gros titres, et non les provocations de l'autre mégalo.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 13 Octobre 2006 à 00:32
Vu d'ici, le probleme fout quand meme un peu les boules, car le Japon est pile entre les US et la Coree du Nord, et surtout le pays n'a pas d'armee, enfin disons que celle ci ne peut pas legalement faire la guerre.

Kim Jong Il franchit une a une les limites que la communaute internationale lui fixe.

Ce qui me fait sourire, c'est que si guerre il y a, le Japon va devoir compter sur la Chine peut etre pour les defendre...

(http://img95.imageshack.us/img95/6958/lcrmlu060712wh3.gif)
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Bilal le 13 Octobre 2006 à 01:51
Citation de KiaN le 12 Octobre 2006 à 23:06
Certes mais justement, en tant qu'explosion d'une bombe nucléaire, on frole le ridicule.
1 kilotonne ... c'est équivalent à 1 000 tonnes de TNT.
Le dernier essai français de bombe H dans les années 60 avait degagé une explosion d'environ 2000 megatonnes soit euh .... 2 000 000 000 de tonnes de TNT  :peur:

Ca pue le bluff ou alors le plantage total.
Ca dépend, c'est pas parce qu'ils ont fait exploser même pas 1000 Kilotonnes que se sont des bleu, bien au contraire !...

En France on a mis plusieurs années à mettre au point des "petites" bombes tactiques. Elles sont bien plus difficiles à faire exploser que de grosses bombes.
Les nations nucléaires ont abandonné les bombes mégatoniques à tête unique pour en faire de plus petites, moins façiles à intercepter et surtout bien plus précises.

Je devrait dire qu'ils sont fort ses Coréens, au premier essai, ils arrivent à faire ça  :oo:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: 999 le 13 Octobre 2006 à 03:00
Autant pour l'Iran cela ne me dérange pas (surtout quand on sait que ce sont puissances elles-même nucléaire qui font ce genre de remarques), mais pour la Corée du nord, y a quand même un hic.
Alors certes, on en sait rien...Peut-être que Kim Jong bleufe au final. Ce qui est inquiétant par contre, c'est plutôt la dictature.  Si il a vraiment des armes dangereuses comme celle-là et qu'il veut s'amuser...  :oh:

Maintenant, perso la réaction Japonaise est à mourrir de rire. Je n'ai jamais vu pareille hypocrites...  :sweatdrop:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Amir le 13 Octobre 2006 à 08:45
Bah moi ça me fait autant peur que la Russie soit une puissance nucléaire.  :mdr:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Hyogakun le 13 Octobre 2006 à 08:52
Citation de ubaj le 12 Octobre 2006 à 23:58
Pour ma part, toute cette histoire sur les armes nucléaires pue quand même l'hypocrisie (oui c'est mon thème préferé :sweatdrop:). C'est pas que je sois pour la prolifération de ces armes à la con, mais en quel honneur des puissances nucléaires osent interdire à d'autres pays de le devenir. Est ce que c'est la loi du premier arrivé, premier servi?
Comme le dit KiaN, la Corée du nord est un état souverain (bon plutôt sous la coupe d'un dingo), en quel honneur on se permet de lui interdire d'avoir telles ou telles armes.

Concernant ce pays, j'aurais préferé que ce soit la famine qui y existe qui fasse les gros titres, et non les provocations de l'autre mégalo.
C'est un débat délicat, évidemment, et idéalement, il serait bon qu'AUCUN pays ne dispose de cette abomination. Mais bon, les réalités historiques étant ce qu'elles sont, il serait difficilement envisageable dans l'immédiat que les pays nucléaires renoncent tous en même temps à ces bombes. Comment être sûr en effet que ces pays y renoncent réellement?
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Battou le 13 Octobre 2006 à 10:53
Je suis complètement d'accord avec ubaj... il n'y a pas de plus crétin et hypocrite que cette doctrine "faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais"...
Désolé mais si USA, France et co veulent parraitre un minumum crédibles avec leur traité de prolifération nucléaire et jouer les donneurs de leçons; il faut déja commencer par donner l'exemple et de balayer devant leur porte.
D'ailleurs c'est un peu ce que pense le président Iranien et dans le fond, je le comprends.
L'Inde est passée, le Pakistan est passé, on soupçonne Israle d'en avoir... suivant ?

Bref les puissances nucléaires à mon avis n'ont aucune crédibilité et n'en auront jamais tant qu'elles auront encore leurs bombes dans leurs hangards... mais faudra pas compter sur les States pour donner l'exemple et leus autres pays sortiront le "eux le font alors pourquoi pas nous ?" pour se justifier.

Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: FinalBahamut le 13 Octobre 2006 à 11:15
Citation de Battouman! le 13 Octobre 2006 à 10:53
on soupçonne Israle d'en avoir... suivant ?
Je crois que ce ne sont même plus des soupçons, l'Israël possède bien l'arme nucléaire. Même si normalement, elle ne devrait pas être "autorisée"  :sweatdrop:

Mais c'est vrai que cette hypocrisie ambiante est vraiment tout ce qu'il y a de plus malsaine.

Etre contre la prolifération de l'arme nucléaire est tout à fait louable.
Lorsque l'homme a découvert l'arme nucléaire, c'est un peu comme s'il avait ouvert la boîte de Pandore. C'était le pas de trop, car il a découvert de quoi mettre réellement en danger la planète sur laquelle nous vivons.

Je ne connais que peu de choses en physique (je suis resté bloqué aux cours de mécanique quantique, complètement traumatisé  :peur: ), mais quand on voit les dégâts énormes de la bombe d'Hiroshima de 20 kilotonnes, quand on pense à ce que vient de dire Kian au sujet de la bombe russe de 60 mégatonnes, quand on pense à ce qu'il serait théoriquement possible de faire aujourd'hui... ça fait peur...

Cette boîte de Pandore, il faut la refermer. Et pour la refermer, il faudrait que les USA, la France, la Russie, la Chine... tout ceux qui la possèdent montrent l'exemple.
Maintenant, s'en séparer pour ces états, c'est s'enlever un moyen énorme de dissuasion par rapport aux éventuelles conneries d'autres pays qui auraient moins de scrupules, eux.

C'est le serpent qui se mord la queue.

Cette boîte, je pense qu'il sera très difficile en l'état actuel des choses de la refermer...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Totoro le 13 Octobre 2006 à 15:38
Est-ce que le fait que la Corée du Nord détienne l'arme nucléaire est inquiétant pour le reste de l'humanité ? A priori, j'aurai tendance à penser, pas plus que les états qui en possèdent, puisque ce type d'arme ( à part pour les 2 bombes atomiques d'Hiroshima et Nagasaki. Dans l'ex-URSS ? ) est, à ce jour, utilisée comme arme de dissuasion.

Quid de l'armement nucléaire Coréen ? Nous n'en savons rien. C'est sans doute pour cela que les étas qui pèsent sur la scène mondiale : les Etats-Unis, la Russie et la Chine, n'ont jamais essayé de voir de trop près si M. Kim Jong Il joue une partie de poker menteur. Imaginez ces chefs d'état rejouant la scène du film " La Cité de la peur " :

G.W. Bush : " Rends toi Kim Jong Il, tu es cerné " .

Kim Jong Il pose sa main sur le petit bouton rouge qui activera son arsenal nucléaire.

G.W. Bush : " Tu bluffes Kim Jong Il " ( G.W. Bush joue à la fois le rôle de Patrick Bialès (Gérard Darmon) et de Simon Jérémi (Dominique Farrugia))

V. Poutine et Zhu Rongji (premier ministre chinois) : " Pas sûr ".( les 2 jouent le rôle de Serge Karamazov (Alain Chabat) )

G.W. Bush : " Si, ça se voit, il bluffe. On vote, on vote. Moi je dis qu'il bluffe ".

Et là, on voit Kim Jong Il ( dans le rôle de Marconi) appuyer sur le petit bouton rouge.

En plus du fait que nous ne connaissons pas l'armement nucléaire que l'état Nord Coréen possède, on ne sait pas non plus quels sont les modalités de mise à feu de leur armement. Imaginons que Kim Jong Il peut faire cette mise à feu, sans qu'il soit "contrôler" par son état-major, ça peut faire très mal (il est vrai que si son état major est du même avis que Kim Jong Il, ça peut faire très mal aussi ). Donc, quelque part, ça fait peur, surtout lorsque l'on connait les résultats ( cf. Hiroshima, Nagasaki ou Tchernobyl ) et je comprends tout à fait, les craintes que peuvent avoir les populations de la zone.

Moi je suis de l'avis de FB, lorsqu'il dit que nous avons ouvert la boîte à Pandore et que ça va être extrêmement difficile de la refermer.
Citation de Battouman! le 13 Octobre 2006 à 10:53
Bref les puissances nucléaires à mon avis n'ont aucune crédibilité et n'en auront jamais tant qu'elles auront encore leurs bombes dans leurs hangards... mais faudra pas compter sur les States pour donner l'exemple et leus autres pays sortiront le "eux le font alors pourquoi pas nous ?" pour se justifier.
On s'en débarrasse comment de ces armes ? Moi je vois 2 possibilités :

     - On les enferme dans un méga coffre-fort comme dans Shin Hokuto no ken et l'on forme des Clifflanders à l'art du Hokumon no ken ;

     - On peut aussi les envoyer sur Pluton, vu que Pluton ne serait plus classée dans la catégorie des Planètes.








Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 14 Octobre 2006 à 11:53
La Corée du Nord n'utilisera pas sa bombe (à part pour faire des essais), et elle ne sera pas (ou très peu) sanctionnée par le conseil de sécurité.

Ne pas oublier que malgré les gesticulations réthoriques, c'est la Chine qui est derrière. Maintenir une certaine pression en Corée leur permet d'avoir plus facilement barre sur les USA.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Flavien le 14 Octobre 2006 à 15:24
Il faut voir si les Japonais vont modifier leur constitution ou pas...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: 999 le 14 Octobre 2006 à 18:40
Citation de strangler le 14 Octobre 2006 à 15:24
Il faut voir si les Japonais vont modifier leur constitution ou pas...
Bah personnelement, cela me fait déja bien plus peur que de voir la Corée du Nord avec la bombe atomique.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 15 Octobre 2006 à 16:11
Un article de l'Express dont la conclusion me laisse reveur :  :coucou:
Citation
Le leurre de Pyongyang
j@attali.com

Quand la Chine et la Corée du Sud le décideront, le régime du Nord s'effondrera

e 9 octobre 2006 restera comme une date historique. Non pas, comme tous le claironnent aujourd'hui, parce que la Corée du Nord serait devenue la neuvième puissance nucléaire mondiale. Mais parce que l'Asie a pris son indépendance géostratégique à l'égard de l'Occident. Certes, les Etats-Unis, entièrement mobilisés en Irak et fascinés par le danger iranien, n'agiront pas contre cette dictature folle, qui a pourtant déjà vendu des fusées au Pakistan et à l'Iran. Mais le régime de Pyongyang n'aura pas les moyens de développer durablement l'arme nucléaire: son niveau de vie est l'un des plus bas de la planète; 2 millions d'habitants sont morts dans une seule famine et beaucoup décèdent pendant les dix années du service militaire; ce pays-prison ne survit que parce que ses deux principaux partenaires commerciaux, la Chine et la Corée du Sud, ont eu, jusqu'à présent, intérêt à sa survie. La Chine, pour faire peur au Japon et éviter que l'ouverture des frontières coréennes ne conduise les populations du Nord à traverser en masse le fleuve Tumen. La Corée du Sud, qui mesure les conséquences désastreuses de la chute du mur de Berlin sur la prospérité de l'Allemagne, pour éviter qu'une réunification trop brutale ne remette en question son dixième rang économique mondial, si chèrement acquis.

Quand la Chine et la Corée du Sud le décideront, le régime du Nord s'effondrera, comme se sont effondrées avant lui d'autres dictatures animées de velléités nucléaires, en Afrique du Sud et au Brésil. Pékin et Séoul le voudront très bientôt, pour éviter que le Japon ne prenne prétexte de la nucléarisation de la Corée du Nord pour se doter, lui aussi, de l'arme nucléaire. Alors, comme à trois autres reprises dans les trois derniers siècles, la Chine assurera l'indépendance de la Corée réunifiée sans l'envahir. Les deux pays se réconcilieront avec le Japon, dont le nouveau Premier ministre, Shinzo Abe, vient justement, par une étrange coïncidence, de présenter - c'est une première - les excuses de son pays pour les exactions commises il y a soixante ans par les troupes nipponnes. Ensemble, les trois puissances de l'Extrême-Orient se débarrasseront ensuite des bases américaines, comme les Américains se sont débarrassés de la présence européenne en Amérique latine au XIXe siècle; elles se tourneront enfin vers les terres sibériennes, que les changements climatiques rendront bientôt fort attirantes.

Tout cela aura lieu sous les auspices des Nations unies, dont le tout nouveau secrétaire général, Ban Ki-moon, est justement un… Sud-Coréen.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 16 Octobre 2006 à 19:44
 :mdr:

Ils ont fumé quoi? :smoke2:
Non, celui qui a écrit ça a vécu coupé du monde pendant 10 ans au moins. La Chine a la bombe, et entre le Japon et la Chine, magré tout, ça va pas fort (c'est pas uniquement politique, mais aussi économique par certains aspects, sans compter les aspect pétroliers et gaziers en mer de Chine et du Japon) Ça fait un motif suffisant pour que le Japon réarme lorsqu'il aura envie. C'est pas un régime bringebalant avec des bombinettes, et sans autre capacité offensive que quelques missiles qui va leur faire peur. Même l'armée croupion du Japon serait capable d'infliger plus de pertes à la Corée du Nord que celle-ci pourrait en infliger au Japon.

Bon, à part ça, les sanctions, vu que la Chine ne les appliquera pas, c'est comme prévu du pipeau...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Megara le 17 Octobre 2006 à 05:12
Une charmante depeche sur yahoo.fr:
http://fr.news.yahoo.com/17102006/5/la-coree-du-sud-et-le-japon-evoquent-des-preparatifs.html

Histoire de devenir parano...
Citation
SEOUL (AP) - La Corée du Sud et le Japon ont recueilli des informations concernant de possibles préparatifs à un deuxième essai nucléaire de la Corée du Nord, selon des responsables gouvernementaux des deux pays.

Evoquant des informations de presse sur d'éventuels préparatifs à un deuxième essai nucléaire nord-coréen, le ministre des Affaires étrangères japonais Taro Aso a déclaré que son gouvernement avait reçu des renseignements.

"Nous avons des informations, mais je ne peux pas parler de leur contenu", a déclaré M. Aso devant des journalistes.

Se prononçant sous couvert d'anonymat, un responsable sud-coréen faisait de son côté état de différents renseignements concernant un possible essai nucléaire, mais affirmait qu'il était difficile de déterminer leur fiabilité. Il a précisé que la Corée du Sud avait déjà pris des mesures pour hausser la vigilance quant à un éventuel deuxième essai nucléaire, et que son pays redoublait les contacts avec les Etats-Unis pour échanger des renseignements.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères sud-coréen a cependant déclaré que les autorités ne détenaient pas encore "d'informations utiles".

Des médias américaines, dont les chaînes de télévision ABC et NBC, avaient annoncé plus tôt que des satellites américains avaient relevé des indices, dont une activité suspecte de véhicules, que la Corée du Nord pourrait préparer un nouvel essai nucléaire, après celui effectué le 9 octobre dernier, le premier de son histoire.

Les autorités américaines ont officiellement reconnu que l'explosion souterraine de la semaine dernière était bien celle d'une bombe nucléaire.

Suite à l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies d'une résolution sanctionnant le régime de Pyongyang, la Corée du Nord a averti qu'elle considérerait des sanctions comme une déclaration de guerre et a menacé de prendre des "mesures physiques", dont elle n'a pas précisé la nature.

La semaine dernière, des médias sud-coréens ont cité des responsables du Nord évoquant la possibilité de tirs de missiles nucléaires si la situation se dégradait.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Hyogakun le 17 Octobre 2006 à 09:17
Et la suite des aventures nord-coréennes:

 
 
La résolution de l'Onu est une "déclaration de guerre" selon Pyongyang

article complet: http://www.lalibre.be/breaking_news_detail.phtml?news_id=164252&source=afp

Bon, en gros, on essaye par tous les moyens d'arranger les bidons par la voie diplomatique, mais si la Corée du Nord est à la hauteur de ses déclarations, ça devrait pêter sous peu. Ce qui me fait également froid dans le dos, c'est l'Iran qui condamne les agissements de la Corée du Nord mais qui semble en fait attendre son heure... :wacko:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: FinalBahamut le 20 Octobre 2006 à 13:40
Vers un réchauffement des relations Corée du Nord-Reste du monde ?

http://www.cnn.com/2006/WORLD/asiapcf/10/19/nkorea.kim.ap/index.html?eref=rss_topstories
Citation
SEOUL, South Korea (AP) -- North Korean leader Kim Jong Il expressed regret about his country's nuclear test to a Chinese delegation and said Pyongyang would return to nuclear talks if Washington backs off from its financial sanctions, a South Korean newspaper reported Friday.

"If the U.S. makes a concession to some degree, we will also make a concession to some degree, whether it be bilateral talks or six-party talks," Kim was quoted as telling a Chinese envoy, the mass-circulation Chosun Ilbo reported, citing a diplomatic source in China.
Que penser ? Il semble un peu jouer au chat et à la souris, le Kim Jong Il  :sweatdrop:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 20 Octobre 2006 à 14:21
Ben faut pas oublier que sous Clinton, les négociations existaient mais que Bush Jr y a coupé court et s'est mis à qualifié la Corée du Nord d' Etat terroriste ... Normal donc que ce pays se soit braqué et ai agit à sa guise, au même titre que l'Iran. Qu'on le pense ou non, on ne peut désigner de la sorte un pays souverain, c'est totalement anti-diplomatique.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 20 Octobre 2006 à 17:14
Depuis plusieurs jours, les differentes chaines de tele diffusent moult reportages sur la Coree du Nord, la vie des habitants vu de l'interieur. Certains font froid dans le dos, d'autres sont plus etonnants, tous exercent une certaine fascination chez moi, a la fois pays si proche et si eloigne...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: squekky le 20 Octobre 2006 à 18:06
La fascination vient du fait qu'on sait rien de ca pays. On est curieux, et devant tous ce que nous montre les médias que ce soit en mauvais ou en mal on veux en savoir plus. C'est ce qui explique ta fascination car en 20 ans on a rien sur ce pays à part les quelsques images et reportages des differentes ONG presente sur le territoire.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 21 Octobre 2006 à 11:15
C'est vrai, mais en meme temps par exemple je ne vois jamais non plus de reportage sur le Luxembourg, dont je ne sais presque rien, a part le prix du hhhakik. Et c'est peut etre moins fascinant aussi, quelques part...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 21 Octobre 2006 à 12:08
T'inquiètes pas Tinou, en France, on va bientôt en avoir un paquet de reportages sur le Luxembourg... Enfin sur son industrie principale, c'est à dire les banques, car l'affaire Clearstream semble refaire surface. :mdr:

Mais c'est sur que quand le grand-duc pète, y'a personne qui va lui mettre un compteur Geiger au derrière pour mesurer la radioactivité émise. :roule:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 28 Mars 2007 à 16:29
Depuis mon retour de Coree j'ai un peu fait le tour du net pour denicher des documents interessants sur la Coree du Nord.

Voici un documentaire decoupees en 5 parties qui aborde le sujet assez globalement et se concentre ensuite sur les enfants en Coree du Nord :

Children of the Secret State - North Korea - Part 1 of 5(http://www.youtube.com/watch?v=FVA4kgVGmX0&mode=related&search=)
Children of the Secret State - North Korea - Part 2 of 5(http://www.youtube.com/watch?v=Dm5xiFwnOSg&mode=related&search=)
Children of the Secret State - North Korea - Part 3 of 5(http://www.youtube.com/watch?v=LQUipc28cwA&mode=related&search=)
Children of the Secret State - North Korea - Part 4 of 5(http://www.youtube.com/watch?v=toOi1_7aNmM&mode=related&search=)
Children of the Secret State - North Korea - Part 5 of 5(http://www.youtube.com/watch?v=NEIv9gcLmt8&mode=related&search=)

Beaucoup de reportages  sont ensuites realises a partir du reportage precedent. Je ne juges pas utile de vous les mettre.

En voici un autre tres interessant (meme si le debut est bofbof) en francais pour TV5 monde, que vous avez pu voir aussi sur M6 mais montez completement differemment et commente de facon stupide et erronne (M6 quoi):

Les deux Corees(http://www.dailymotion.com/visited/tag/Pyongyang/search/cor%C3%A9e%2Bdu%2Bnord/video/xn7mi_les-deux-corees-tv5-monde-181006).

Un reportage de propagande, qui date un peu puisqu'il met en scene Kim Il-Sung... Les eighties en Coree du Nord, quand ca n'allait encore pas trop trop mal economiquement :

Always Working Together For The People 1(http://www.youtube.com/watch?v=ZhzmQCHVa9o&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 2(http://www.youtube.com/watch?v=bxNCeHGSMRA&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 3(http://www.youtube.com/watch?v=aOoqWhCLXbo&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 4(http://www.youtube.com/watch?v=BTROcm1TzfE&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 5(http://www.youtube.com/watch?v=3BV8KYX0-IA&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 6(http://www.youtube.com/watch?v=ABtMi8_dzO8&mode=related&search=)
Always Working Together For The People 7(http://www.youtube.com/watch?v=JM7Ljk3PIrM&mode=related&search=)

Egalement ce blog(http://www.ojardias.blogspot.com/) plutot interessant

Egalement des blogs en anglais, de personnes qui defendent la DPRK. On sait pas trop si c'est serieux ou pas, en tout cas cela ne m'a pas trop interesse, mais qui sait...

Songun Blog(http://songun-blog.blogspot.com/)

Defending the Red Flag(http://defendingtheflag.blogspot.com/)

Juchegirl(http://juchegirl.blogspot.com/)
Posted on: Friday 23 March, 20:19:50
Deux articles interessants qui font l'actualite mais pas forcement les gros titres :

Source : Aujourd'hui la Coree(http://www.aujourdhuilacoree.com/)
Citation
Prague veut cesser d'accueillir la main d'oeuvre envoyée par Pyongyang


La République tchèque veut cesser d'accueillir les ouvriers nord-coréens qui alimentent en devises les caisses du régime communiste de Pyongyang en travaillant dans des conditions qualifiées d'"esclavagistes" par les défenseurs des droits de l'Homme.

"Nous avons décidé de ne plus accorder aucun nouveau visa de travail à des ressortissants nord-coréens et de ne pas prolonger les visas en cours" a déclaré Tomas Haisman, en charge des politiques d'asile et de migration au ministère de l'Intérieur.

"Il s'agit d'une décision administrative et non politique", selon la porte parole des Affaires étrangers, Zuzana Opletalova. Le ministère de l'Intérieur indique cependant s'être "basé sur la résolution 1718 de l'ONU", qui a imposé des sanctions à la Corée du Nord en octobre dernier.

Les conditions de vie et de travail de la main d'oeuvre que le régime de Kim Jong-il envoie en contrat dans différents pays d'Europe ou d'Asie suscitent depuis longtemps les critiques de différentes organisations de défense de Droits de l'Homme. Pour l'organisation tchèque "People In Need", "ces gens ressemblent à des esclaves des temps modernes".

A Nachod, petite ville située à environ 200 km au nord de Prague, la direction de la société Snezka qui produit des accessoires pour automobiles emploie 82 couturières nord-coréennes qui vivent sous la garde de leur "traducteur", ne communiquent pas avec les autres employés de l'usine et fuient les journalistes, comme a pu le constater l'AFP sur place.

Sélectionnés par le Parti pour des contrats de maximum trois ans, "les travailleurs nord-coréens donnent la moitié de leur salaire mensuel au gouvernement et touchent l'autre moitié pendant leur séjour", selon Kim Tae san, qui a exercé comme diplomate à Prague où il était chargé de "contrôler" ses compatriotes. Il a depuis fui le régime de Pyongyang.
Quand il était à Prague, les salaires, en moyenne d'environ 6.000 couronnes par mois (200 euros) étaient versés directement sur le compte bancaire d'une société qu'il gérait.

A l'usine de Nachod, les ouvrières nord-coréennes "travaillent plus que les autres mais touchent moins de la moitié de leur salaire; le reste c'est pour leur pays", compatit Ania, une ouvrière polonaise qui a réussi à leur parler "en cachette".
"Moi je les paie, après je ne sais rien de ce qu'elles font de leur argent, je n'ai pas à leur dire comment le dépenser", se défend le directeur de l'usine, Miloslav Cermak, qui ne tarit pas d'éloges sur ses "meilleures employées, les plus habiles et les plus appliquées".
Certificat à l'appui, le directeur assure que "tout est en règle" mais se plie aux consignes de l'ambassade nord-coréenne de tenir les journalistes à l'écart.
Une inspection menée en 2004 à la demande du ministère tchèque du Travail "n'a rien trouvé d'anormal", selon Michal Pejskal, le directeur du Bureau du travail de Nachod.

Le traducteur qui les encadre en permanence et surveille les abords de la maison où elles logent ensemble, à proximité de l'usine, assure que ses protégées "ont peur" de parler aux étrangers et que "sans lui, ce serait difficile pour elles de survivre ici".

L'an dernier, pour une rare sortie autorisée, le groupe a participé à un thé dansant organisé par l'antenne locale du Parti communiste tchèque à l'occasion de la Journée internationale de la Femme.
Invitées à la demande expresse de l'ambassade coréenne, les ouvrières ont présenté une chorégraphie "inoubliable", comme le raconte Jiri Zurcek, le secrétaire local du parti qui "n'a pas tellement l'habitude d'avoir tant de jeunes filles" à ses manifestations.

A l'époque de la Tchécoslovaquie communiste, des milliers de travailleurs des pays frères, notamment Vietnamiens, Cubains et Angolais - étaient employés dans des entreprises locales et contraints de reverser une partie de leur rémunération à leur mère-patrie.

Le flux des travailleurs nord-coréens se serait amplifié depuis les sanctions imposées par les Nations unies en octobre dernier, du fait que le gouvernement de Pyonyang affronte une pénurie de devises étrangères, selon Radio Free Asia qui évalue à 70.000 le nombre de travailleurs nord-coréens déployés dans le monde.
En République tchèque, on en répertorie environ 400, selon des sources concordantes. Au début des années 2000, Kim Tae san affirme qu'il y en avait environ 150.
Et dans un registre plus decale :
Citation
Le fils aîné de Kim Jong-il demande un visa pour la France

(http://img.aujourdhuilacoree.com/media/photo/Kim%20Jong%20Nam%20Macau.jpg)

Kim Jong Nam à Macau
Le fils aîné du leader nord-coréen Kim Jong-il, célèbre pour ses frasques et sa vie dispendieuse, a effectué une demande de visa pour se rendre en France, rapportent les médias sud-coréens. Kim Jong-nam, 35 ans, aurait soumis sa requête auprès de l'ambassade de France à Pékin.

Afin de passer inaperçu, il a utilisé le pseudonyme "Kim Chol" pour son dossier soumis par un diplomate nord-coréen en poste à Pékin, croit savoir de son côté le Kookmin Daily.

Selon Yonhap, il avait déjà tenté une démarche similaire en 2002 qui s'était soldée par une fin de non recevoir de la France, où il s'était déjà rendu par le passé pour des examens de santé alors qu'il faisait des études en Suisse.

Kim Jong-nam a été aperçu pour la dernière fois à l'aéroport de Pékin le 16 février alors qu'il rentrait en Corée du Nord pour assister aux cérémonies du 65e anniversaire de son père.

Expulsé du Japon après y être entré avec un faux passeport en 2001, le fils du leader nord-coréen voyage régulièrement avec un passeport portugais ou de la République dominicaine, a récemment affirmé un quotidien hongkongais.

Il fréquente également assidûment les restaurants raffinés et les casinos de Macao, selon le South China Morning Post.

Kim Jong-il a deux autres fils, Jong-chol (23 ans) et Jong-woon (20 ans), nés d'une mère différente, une ancien danseuse décédée d'un cancer du poumon en 2005. L'homme fort de Pyongyang vit actuellement avec son ancienne secrétaire Kim Ok, âgée d'une quarantaine d'années.

Selon les analystes, Kim Jong-nam aurait perdu les faveurs paternelles dans la course à la succession après l'épisode du faux passeport au Japon.

Posted on: Tuesday 27 March, 21:04:52
Nouveau : les Soldats Nord-Coreens controlent la gravite :

(http://pr4y.free.fr/images/north_korea.jpg)
Posted on: Tuesday 27 March, 23:56:04
Une video d'un reportage facon "vieille ecole", bien fait, calme, reposant, clair. Il recapitule un peu tout et est en francais (je ne sais pas trop si l'anglais vous rebute sur les autres videos...). Bref, si vous n'en voyez qu'un regardez celui que j'ai indique plus haut (reportage TV5). Si vous en voyez deux en francais, incluez celui-ci :

http://www.dailymotion.com/visited/search/north%2Bkorea/video/xqti9_bienvenue-en-coree-du-nord
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Bilal le 28 Mars 2007 à 18:03
Très interessant le document :) merci Tinou  ^^
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: 999 le 3 Avril 2007 à 22:28
Oui grand merci tinou !!  ^^
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 19 Mai 2007 à 02:17
http://www.aujourdhuilacoree.com/article.asp?IdArticle=399

Pour une premiere, c'est une premiere!

*tinou degoute, a deux mois pret il embarquait dans le train
Citation
Pour la première fois depuis la guerre, un train relie les deux Corées

le 17/5/2007 à 6h42  par PARK Chan-Kyong (AFP)

(http://img.aujourdhuilacoree.com/media/photo/trainentrecorees.jpg)
Le passage du train entre les deux Corées

Deux trains ont franchi jeudi la frontière intercoréenne, pour la première fois depuis la guerre de Corée (1950-53) dans un événement salué au Sud comme le symbole de la réconciliation entre les deux Corées toujours théoriquement en guerre.

Un convoi de cinq wagons, parti de la gare sud-coréenne de Munsan (ouest), a traversé la ligne de démarcation à 12H17 locales (03H17 GMT). Quelques minutes plus tard, un deuxième train parti du Nord a franchi la Zone démilitarisée (DMZ), le long de la côte orientale cette fois.

Chaque train transportait cent Coréens du Sud et cinquante Coréens du Nord.

Il ne s'agit pour l'instant que d'un test effectué sur une vingtaine de km seulement, la dictature nord-coréenne ayant refusé d'accéder aux demandes de Séoul en vue de l'établissement d'une ligne ferroviaire régulière.

Mais l'événement est considéré comme un symbole de la réconciliation entre les deux Corées, toujours théoriquement en guerre en l'absence d'un traité de paix mettant fin au conflit de 1950-53. Seul un armistice a suivi les affrontements.

"Un nouveau chapitre de l'histoire coréenne vient de s'ouvrir vers l'établissement de la paix. Cela va représenter un tournant dans les efforts visant à surmonter l'héritage de la Guerre froide, abattre le mur de la division et ouvrir une nouvelle ère de paix et de réunification", a estimé le ministre sud-coréen de l'Unification, Lee Jae-joung.

Son homologue nord-coréen, Kwon Ho-ung, a qualifié le convoi ferroviaire de "train de la réunification", estimant qu'il roulait "sur la voie de la paix et de la solidarité".

Le président sud-coréen Roh Moo-hyun a lui aussi salué "un autre grand pas historique vers la paix".

Pour célébrer l'événement, la gare sud-coréenne de Munsan avait été décorée de drapeaux bleu-blanc, symboles "de la réunification". Des pétards ont été lancés et une banderole annonçait avec fierté : "le cheval d'acier a repris son gallop".

A la télévision sud-coréenne, on pouvait voir le premier convoi ralentir face à l'imposant rideau de fer qui marque l'entrée de la Zone démilitarisée, un no man's land de quatre km de large qui divise les deux Corées depuis la guerre.

Une porte grillagée a alors été ouverte pour laisser passer le train, avant de se refermer aussitôt.

Depuis des années, des travaux, payés par le Sud, étaient en cours pour moderniser la voie ferrée et déminer la zone.

La mise en service d'une liaison ferroviaire, après l'ouverture de routes transfrontalières en 2005, avait été approuvée lors du sommet historique de 2000, tenu dans la capitale nord-coréenne Pyongyang et qui avait marqué le lancement d'un processus de rapprochement entre le Sud capitaliste et le Nord communiste.

La Corée du Sud est depuis devenue le deuxième pays pourvoyeur d'aide au Nord, derrière la Chine. La Corée du Nord, à l'économie exsangue, repose largement sur l'aide étrangère pour nourrir ses 23 millions d'habitants.

Mais le développement par le Nord d'un armement nucléaire a sérieusement ralenti le processus de réconciliation. Toute discussion avait été gelée après les essais de missiles nord-coréens en juillet dernier, suivis de l'explosion de la première bombe atomique, en octobre.

Les pourparlers avaient pu cependant reprendre après la signature, par Pyongyang, d'un accord sur sa dénucléarisation, le 13 février à Pékin.

Le rapprochement intercoréen n'est cependant pas du goût de tous. Tandis que s'ébranlait le convoi ferroviaire à la gare de Munsan, une trentaine de parents de Sud-Coréens "otages du Nord" ont tenté d'empêcher la tenue des cérémonies.

Selon Séoul, 485 Sud-Coréens ont été enlevés par le Nord depuis un demi-siècle. Pyongyang affirme ne détenir aucune personne contre son gré
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: 999 le 19 Mai 2007 à 03:49
'tain mais qu'est-ce que c'est que ce train de payday capitaliste qui entre en terre sainte Nord Coréenne là !? :o
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 19 Mai 2007 à 11:12
Citation de tinou le 19 Mai 2007 à 02:17
Citation
Pour la première fois depuis la guerre, un train relie les deux Corées
[...]Mais l'événement est considéré comme un symbole de la réconciliation entre les deux Corées, toujours théoriquement en guerre en l'absence d'un traité de paix mettant fin au conflit de 1950-53. Seul un armistice a suivi les affrontements.
Heu... Entre la France et l'Allemagne aussi ce n'est qu'un armistice, me semble-t-il...  ;)

Enfin bon, c'est un truc symbolique plus qu'autre chose cette histoire de train. Le prochain ne sera peut-être que dans 10 ans... Faut pas être pressé pour le retour. :mdr:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kamen le 19 Mai 2007 à 12:51
D'ou les denegations de la Coree du Nord : on vous jure qu'on n'a enleve personne, c'est juste que le trafic ferroviaire est extremement lent. :peur:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 19 Mai 2007 à 12:54
Citation de MCL80 le 19 Mai 2007 à 11:12
Citation de tinou le 19 Mai 2007 à 02:17
Citation
Pour la première fois depuis la guerre, un train relie les deux Corées
[...]Mais l'événement est considéré comme un symbole de la réconciliation entre les deux Corées, toujours théoriquement en guerre en l'absence d'un traité de paix mettant fin au conflit de 1950-53. Seul un armistice a suivi les affrontements.
Heu... Entre la France et l'Allemagne aussi ce n'est qu'un armistice, me semble-t-il...  ;)

Enfin bon, c'est un truc symbolique plus qu'autre chose cette histoire de train. Le prochain ne sera peut-être que dans 10 ans... Faut pas être pressé pour le retour. :mdr:
:boude: Peuh! :boude:

Tu fais ton blase parce que tout grotaku de train que tu es pitit MCL80, tu n'y etais pas a cet evenement!! :yes: Tu n'etais pas dans le train, et cela te rongera jusqu'a la fin des temps!!  :niark: :whip:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 19 Mai 2007 à 20:13
Certainement pas vois-tu. Parce que ce genre de cérémonies (surtout dans les conditions où ça a dû se faire au niveau ambiance militaire, avec tous les casse-burnes gouvernements, les diplomates alignés en rang d'oignon) c'est pas mon truc.

Et en plus, hier je me faisais pipi dessus baladais là: http://www.chemin-fer-baie-somme.asso.fr/
Avec de la vapeur et tout. :yaisse:

Mais bon, peut-être qu'on voit encore des trains de la même époque en Corée du Nord en service régulier. Dans ce cas, il faudra effectivement que j'y aille... Pour ramener une loco discrétos dans mes bagage. :mdr:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 7 Février 2008 à 03:54
Du nouveau cote diplomatique : France et Coree du Nord vont t-ils fricoter ensemble? NS ira t-il se réfugier chez Kim Kong-Il pour apprendre l'art et la manière de faire un coup d'état? Nous le saurons au prochain épisode...
Citation
La France envisage-t-elle une ambassade à Pyonyang ?

La plupart des pays européens ont déjà établi des relations diplomatiques avec le régime hermite.

Mais la France restait jusque là totalement étanche. Aucun diplomate français en poste à Pyonyang, et un seul bureau de représentation nord-coréen à Paris. Qui servait d'ailleurs pour l'essentiel à assurer l'approvisionnement du Cher Leader en grands crus ou à aider sa famille leur de leurs passages à paris.

Mais les médias nord-coréens annoncent ce dimanche qu'une délégation du ministère des affaires étrangères français a visité Pyonyang. Ils auraient eu des contacts avec plusieurs administrations, et visité Pyonyang et Kaesong.

Aucune réaction officielle à Paris.
Source : http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-la-france-envisage-t-elle-une-ambassade-a-pyonyang--935.asp?1=1

Honnettement je serais plutot pour une seule et unique Ambassade Europeenne (la premiere, donc). Cela donnerait plus de force a notre action diplomatique. De plus pourquoi justement ne pas faire un field test d'Ambassade Europeenne avec un pays comme la Corée du Nord?

------------------

Les Nords Coréens se tairont en langage SMS :

http://news.yahoo.com/s/afp/20080131/tc_afp/nkoreaegypttelecomorascom
Citation
Citation
Egyptian firm says it wins mobile phone licence in NKorea

An Egyptian firm says it has won the right to provide a mobile phone service in communist North Korea, a country which currently strictly restricts such services to the general public.

Orascom Telecom, in a statement Wednesday on its website, said the licence was granted to its subsidiary CHEO Technology, which is 25 percent owned by a North Korean state body -- the Korea Post and Telecommunications Corporation.

It said the terms allow it to offer services throughout the country over a 25-year period with an exclusivity period of four years.

"Orascom Telecom intends to invest up to 400 million dollars in network infrastructure and licence fee over the first three years in order to rapidly deploy a high quality network and offer voice, data and value-added services at accessible prices to the Korean people," it said.

Orascom said it intends to cover Pyongyang and most other major cities during the first year of operations in the country of 23 million.

The North Korea deal "is in line with our strategy to penetrate countries with high population and low penetration by providing the first mobile telephony services," said Naguib Sawiris, chairman and CEO.

The firm "has consistently proved its ability to successfully roll out mobile services into countries where no other operator has."

It was unclear how widely the Orascom Telecom service would be available to the public. Spokespersons were not immediately available for comment.

North Korea began a mobile phone service in November 2002. But 18 months later, it banned ordinary citizens from using the service and began recalling unauthorised handsets.

There is still thought to be a mobile network in Pyongyang which is open for government officials. Most foreigners are not allowed to use mobile phones inside the country.

Authorities have staged periodic crackdowns on residents in northern border areas who illegally use mobile phones through relay stations in China.

The 2004 recall was ordered for security reasons, said Cho Han-Bum of South Korea's state-financed Korean Institute for National Unification.

"North Korean authorities regard mobile phones as sensitive items because they can be used by outsiders to acquire information on the country," he told AFP.

Cho said the deal with Orascom Telecom, if confirmed, would be meaningful. "It could be interpreted as a significant step towards the opening of its society.

"If North Korea approves a full commercial mobile phone service, it cannot maintain its tight lid on the flow of information."

The deal with North Korea is the second announced in six months by the Egyptian group. Orascom Construction Industries last summer sealed a 115 million dollar agreement to invest in a North Korean cement plant.

Egypt has historically had good relations with North Korea.

De facto head of state Kim Jong-Nam visited Cairo last July and President Hosni Mubarak has been to North Korea several times.

Orascom Telecom currently operates networks in Algeria, Pakistan, Egypt, Tunisia, Bangladesh and Zimbabwe.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: iDam le 7 Février 2008 à 10:12
Citation
Honnettement je serais plutot pour une seule et unique Ambassade Europeenne (la premiere, donc). Cela donnerait plus de force a notre action diplomatique.
Encore faut-il que tous les pays s'accordent sur une opération de ce genre...

D's©
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: 999 le 7 Février 2008 à 10:28
Ils ne se géneront pas!  :yaisse:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 4 Mars 2008 à 01:53
Un reportage vidéo émouvant :

http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-portrait-de-refugies-nord-coreen-a-seoul-973.asp?1=1&IdVideo=3
Posted on: Friday 29 February 2008, 01:51:50
Kaesong est ouverte depuis quelques mois aux visiteurs etrangers depuis le Sud :

http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-voyage-a-kaesong-une-porte-ouverte-sur-la-coree-du-nord-977.asp?1=1&IdVideo=2

Une delegation belge en visite en Coree du Nord : un reportage surréaliste à voir absolument (mais ça dure un peu longtemps)!  :wacko:

Partie 1(http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-une-delegation-belge-de-haut-niveau-en-coree-du-nord--956.asp?1=1)
Partie 2(http://www.dailymotion.com/related/2788907/video/x1u2qz_coree-du-nord-partie-2_politics)
Partie 3(http://www.dailymotion.com/related/3082859/video/x1ur1z_coree-du-nord-partie-3_politics)
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kamen le 4 Mars 2008 à 06:36
La delegation Belge est impressionante!
Bon, je suis en train de visionner la chose, et premiere impression : le metro a une decoration digne de l'Opera Garnier. :wacko:
Un costume=9 mois de salaire!
Tous les endroits visites sont vides, incroyablement vides! La population ne fait que defiler au pas quand on la voit. On dirait des automates dans un show... Et le musee de l'innovation, ca a l'air grandiose : "OUI, le socialisme a permis de produire des clous!". :roule: Il ne croient pas si bien dire!
La scene aux chandelles, c'est aussi... :peur:
Omnipresence des kepis et des portraits du leader, mais bon, ce n'est pas une surprise... (ca, et l'histoire a la Coreenne. Ca ne rappelle l'histoire a la Chinoise, Alex m'en avait appris de bien bonnes!).
Le meilleur est conserve pour la fin : la fabrique de robots l'ecole, et le discours mythifiant, qui ne parle ni plus ni moins que de reincarnation. Ils ont juste oublie de parler de faire "bruler son cosmos", je suis decu. :mdr:
Evidemment, pas une scene sur les marches, ou au contact de la "population". Je me demande d'un autre cote comment l'Occident est presente dans ce pays. Ca pourrait etre interessant, ca aussi.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 17 Avril 2008 à 12:23
Un anime qui risque de faire couler beaucoup d'encre sur Megumi Yokota, japonaise enlevée par des espions Nord-coréens dans les années 70.(http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-megumi-yokota-le-manga-3873.asp?1=1)
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: iDam le 17 Avril 2008 à 12:25
Très très intéressant, je regarderai avec plaisir :)

D's©
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 11 Novembre 2008 à 09:32
Attention, la c'est du lourd ! (http://img407.imageshack.us/img407/8200/063undergroundroundelsiyi7.jpg)(http://img407.imageshack.us/img407/8200/063undergroundroundelsiyi7.jpg)(http://img407.imageshack.us/img407/8200/063undergroundroundelsiyi7.jpg)(http://img407.imageshack.us/img407/8200/063undergroundroundelsiyi7.jpg)

Note maximale de 4, car je vois pas comment on peut faire mieux sur ce registre, tout en ne touchant pas a la politique (car des karaoke coreens de chants patriotiques, tout le monde connait, c'est d'un banal...).

Une jolie historiette toute sympa, toute originale entre ce jeune travailleur du parti et cette courageuse ouvriere, en karaoke. (http://jp.youtube.com/watch?v=uqylN2aBcbk):yaisse:

Connue jusque dans le sud, cette chanson est.

La classe ultime  :yaisse:

: Mercredi 23 Avril 2008, 15:09:49
Une touriste sud-coréenne tuée par des militaires du Nord(http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-la-mort-d-une-touriste-attise-les-tensions-inter-coreennes-1122.asp?1=1)
: Lundi 14 Juillet 2008, 10:32:18
On trouve de tout sur wikipedia...(http://en.wikipedia.org/wiki/Gay_rights_in_North_Korea)

Sinon il parait que le Cher Leader ne se porte pas tres bien en ce moment... C'est peut etre les derniers instants du regime ? Ou pas... en tout cas ca motive pour aller y faire un tour, avant que ca ne disparaisse...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 11 Novembre 2008 à 19:10
Mais non, ça va pas s'effondrer, avec la chute des bourses, c'est là qu'il faut placer ses économies, vu que ce pays n'est pas vraiment dans le circuit mondial (encore que...) on peut espérer que le pognon sera à l'abri. :yes:
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 16 Décembre 2008 à 02:57
Un article très intéressant :

http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-ces-medecins-francais-au-chevet-de-kim-jong-il-1374.asp?1=1
Citation
Ces médecins français au chevet de Kim Jong-Il

le 12/12/2008 à 16h29  par Georges Malbrunot (Le Figaro)

Pour la première fois, des chirurgiens français témoignent sur leurs consultations secrètes auprès des dirigeants nord-coréens depuis plus de quinze ans. Une enquête étonnante du Figaro qui fait la Une de la presse Coréenne.

Au printemps 2004, le professeur Yves Boin (1) reçut un étrange appel téléphonique. «Les services de renseignement français pensaient que j'étais en possession d'un tube de sang du leader Kim Jong-il, qui aurait eu le sida» , raconte ce neurochirurgien, qui fut l'un des premiers membres de la filière médicale française à soigner des dignitaires de la nomenklatura nord-coréenne. C'était au début des années 1990. Il s'agissait de la femme de Kim Jong-il, sa favorite, Ko Young-hee, atteinte alors d'un cancer. Sécurité oblige, son entourage allait exiger qu'un étage entier de l'hôpital fût vidé ! «Ils étaient prêts à payer, mais je m'y suis opposé» , se souvient ce chirurgien, aujourd'hui à la retraite, qui opéra, de nouveau, quelques années plus tard cette ancienne actrice, avant qu'elle ne succombe à la maladie à l'Institut Curie, à Paris, où elle avait été transférée dans le plus grand secret en 2004.

Le régime communiste récompensa le Dr Bouin, en l'invitant régulièrement à Pyongyang pour du «conseil médical». Le spécialiste y séjourna à quatre reprises, en famille, hébergé dans un hôtel qui disposait d'un système de couloirs souterrains, permettant d'accéder directement aux appartements du dictateur. Ensuite, «dès qu'il y avait un problème, poursuit le médecin, les Nord-Coréens m'appelaient pour récupérer des valves cardiaques, ou pour que je leur procure de l'héparine». Les contacts étaient initiés par Tchoë-il, leur représentant auprès des Nations unies à Genève, la très secrète cité suisse, qui sert au régime à la fois de porte ouverte sur le monde et de coffre-fort. De là, Tchoë-il, parfaitement francophone, va tisser des liens avec une poignée de praticiens français, qui parviendront à percer l'un des secrets les mieux gardés au monde, celui entourant la santé du dirigeant de la dernière citadelle communiste sur la planète, celle-là même que George Bush a placée sur l'«axe du mal», pour avoir fabriqué l'arme nucléaire.

Une valise remplie de won

Dernier d'entre eux à s'être rendu, fin octobre, au chevet de Kim Jong-il, François-Xavier Roux, chef du service de neurochirurgie de l'hôpital Sainte-Anne, à Paris, a accepté, pour la première fois, de lever un coin du voile sur sa mission à Pyongyang. «Kim Jong-il a été victime d'un accident vasculaire cérébral, mais il n'a pas été opéré. Aujourd'hui, il va mieux. Les photos qui viennent d'être publiées me paraissent actuelles et authentiques. Il me semble que Kim Jong-il est aux commandes de la Corée du Nord. Je ne peux pas en dire plus, je suis tenu au secret médical et au secret d'État», affirme cet ami du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, un ancien comme lui de l'ONG, Médecins du monde.

À chaque gros pépin de santé du leader ou d'un de ses proches, un médecin français accourt à Pyongyang. En novembre 1991, Kim Il-sung, le fondateur du pays et père de l'actuel dictateur, souffrait d'une déficience cardiaque. Après avoir essuyé un refus de la Suisse, Tchoë-il se tourna vers des cardiologues lyonnais. «Il est arrivé un jour en nous présentant un électrocardiogramme d'un patient qui nécessitait l'implantation d'un pacemaker», se rappelle un anesthésiste. De qui s'agit-il ? «D'une personnalité nord-coréenne, c'est tout ce qu'on nous répondit.» Dix jours plus tard, l'anesthésiste, un chirurgien, sa femme, et une infirmière embarquèrent pour Pyongyang, dûment accompagnés par l'inévitable Tchoë-il. Première surprise : à l'aéroport de Genève, dix énormes sacs, enregistrés au titre de la valise diplomatique, donc dispensés de contrôle, jouxtent leurs bagages. L'équipe médicale découvrira leur contenu à son arrivée à Pyongyang : 350 stimulateurs cardiaques, d'une valeur totale d'environ un million de francs de l'époque (650 000 euros). «C'est ainsi que le régime contourne les sanctions qui le frappent pour s'approvisionner en matériels ou en médicaments rares» , constate le Dr Bouin.

Après avoir posé une quinzaine de pacemakers à de jeunes militaires, un soir, on les avertit que le patient du lendemain serait une personne âgée. Mais sur la table d'opération, pour qu'on ne le reconnaisse pas, l'homme portait des lunettes aux verres brisés. Ce n'est qu'à leur retour en France que l'équipe médicale aura la certitude qu'elle avait bel et bien soigné Kim Il-sung. Le Quai d'Orsay lui demanda, en effet, de confirmer une requête de la Corée du Sud, qui avait été mise au courant de la présence de chirurgiens étrangers auprès de leur voisin… Pour les remercier, les Nord-Coréens leur offrirent, à chacun, une valise remplie de won, la monnaie locale. Modeste solde, en fait ! «Tous les soirs, on nous emmenait dans des magasins où l'on a dû dépenser l'équivalent de 700 euros d'aujourd'hui», se souvient l'anesthésiste, qui ramena du parfum local à son épouse.

«On ignore qui on opère»

Quelques années plus tard, c'est Kim Jong-il, qui se blessera en faisant une mauvaise chute à cheval. Traumatisme crânien avec hémorragie cérébrale, pronostiquèrent des médecins locaux. «Faut-il l'opérer ?», s'interrogea la famille. Dans le doute, on sollicita un neurochirurgien parisien, qui se souvient encore avoir vu «débarquer» dans son bureau deux diplomates nord-coréens, le priant de partir immédiatement. «Un grand scientifique était malade, me jura l'un d'eux, tandis que l'autre ajoutait “ah, c'est idiot, j'ai oublié son dossier médical à Pyongyang”, en me dessinant le résultat du scanner qu'il avait volontairement laissé en Corée du Nord pour préserver l'anonymat du patient.»

Le neurochirurgien se rendit sur place, mais à Pyongyang, il ne vit jamais le malade. Seulement des images de scanners que lui présentèrent des médecins. Finalement, le Français estima qu'une opération n'était pas indispensable. Mais la famille de Kim Jong-il ne se satisfit point de cet arbitrage. Elle en réclama un second, et fit venir de Lyon deux autres neurochirurgiens, qui rendirent le même avis, sans savoir, bien sûr, que d'autres les avaient précédés. Quelques années plus tard, l'un des Lyonnais, appelé de nouveau à Pyongyang, constata que le goût du secret y était toujours aussi fort : «J'ai opéré une douzaine de patients du rachis lombaire, sans savoir qui c'était», avoue ce chirurgien, qui allait connaître quelques sueurs froides. Les Nord-Coréens autorisèrent sa femme à rentrer en France, sitôt ses interventions terminées, mais lui dut patienter une semaine supplémentaire… Un souvenir aigre-doux quand on se rappelle que des Japonais ont mystérieusement disparu en Corée du Nord dans les années 1970.

Entre le milieu médical français et la Corée du Nord, la relation n'est pas à sens unique. Paris est une capitale très prisée du régime communiste. «Régulièrement, raconte un chirurgien parisien, je suis contacté par des diplomates nord-coréens qui me demandent de rédiger une invitation afin qu'un de leurs responsables obtienne un visa pour se faire soigner à Paris.» Le document est délivré, en général, par le consulat de France à Pékin, étape obligée sur la route de Pyongyang. Informé de ces allées et venues, le ministère de l'Intérieur place discrètement une équipe de la DST sur les traces de ces «patients nord-coréens à haute valeur ajoutée».

Mystérieux suicide à Paris

C'est le cas notamment du fils aîné du leader, Kim Jong-nam, 37 ans, qui était encore à Paris en octobre. Ce noceur défraye régulièrement la chronique, pour ses virées à Macao et Pékin. «Un peu grassouillet», d'après l'un de ses médecins parisiens avec qui il communique par courriel, Jong-nam souffrirait de problèmes cardiaques, comme son père et son grand-père… Après des études en Suisse, cet héritier potentiel est parfaitement francophone. Comme sa cousine germaine, Jan Kung Song, qui étudiait à Paris, avant d'y être retrouvée morte en août 2006. Un suicide, selon certains. À 29 ans, la nièce du dictateur aurait refusé de rentrer au pays… Une mystérieuse disparition sur laquelle les médecins français et la DST affichent le plus grand silence.

Pourquoi la Corée du Nord choisit-elle des spécialistes français ? «Notre médecine est l'une des meilleures au monde» , répond un des chirurgiens. «Et puis, ils doivent apprécier une certaine indépendance de la politique française» , ajoute-t-il. Quant aux praticiens, «c'est le genre de voyage qui pimente notre vie», résume l'un d'eux.

(1) Pour préserver le secret médical, les médecins ont accepté de répondre à nos questions sous le couvert de l'anonymat ou sous un pseudonyme.
J'ai déjà parlé de ce blog quelques posts plus haut : http://www.ojardias.blogspot.com/

Il se trouve que son auteur est en ce moment consultant pour le Programme Alimentaire Mondial de l'ONU, détaché en Corée du Nord. Il met son blog à jour régulièrement depuis Pyongyang quand il s'y trouve (le reste du temps je crois qu'il est en province, sans accès au net donc) et propose sa vision d'insider. C'est très intéressant. Malheureusement il y a eu récemment des problèmes (le PAM est soutenu financièrement principalement par les USA) :
Citation
"Pas d'accès, pas de nourriture", répétait le PAM.

"Pas de nourriture... pas d'accès", ont répondu les Nord-Coréens le jour où le PAM a eu des soucis d'approvisionnement.

En conséquence... non-renouvellement de visa pour les petits humanitaires. Et retour à la case Séoul.

ll semble que les problèmes qui ont conduit au non-renouvellement de mon visa ne sont pas résolus. A lire, ce très intéressant article du Washington Post à propos du PAM en Corée du Nord.

U.S. officials noted that food aid delivered via nongovernmental organizations continues but acknowledged that the main effort -- through the World Food Program -- has stalled. They said they are trying to resolve the problems, which concern disputes over the number of U.S. personnel in Pyongyang and Korean-speaking U.N. employees around the country.

Les Etats-Unis ont cessé de livrer l’aide alimentaire au PAM (d’après l’article, depuis aout !), privilégiant le consortium d’ONG américaines. Le PAM, n’ayant plus de nourriture à distribuer, perd ses accès terrain. Et ses visas. Accessoirement, 8 provinces se retrouvent privées d’aide.

Il est surprenant de constater que les ONG américaines gardent la confiance d’USAID. Même si elles disposent en effet de plus d’expats parlant coréens (à l’époque, environ un tiers de leur staff), en terme d’accès sur le terrain de contrôle de la distribution, le PAM était largement plus efficace et intrusif. Sans doute trop.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kamen le 16 Décembre 2008 à 08:29
Quelqu'un pour m'expliquer pourquoi la France est choisie par la Coree du Nord et les dictateurs en general? Entre Khomeiny, Khadaffy, Pinochet... et la famille Kim. J'avoue que :
Citation
Pourquoi la Corée du Nord choisit-elle des spécialistes français ? «Notre médecine est l'une des meilleures au monde» , répond un des chirurgiens. «Et puis, ils doivent apprécier une certaine indépendance de la politique française» , ajoute-t-il. Quant aux praticiens, «c'est le genre de voyage qui pimente notre vie», résume l'un d'eux.
ne me permet guere convaincant.
Citation
le ministère de l'Intérieur place discrètement une équipe de la DST sur les traces de ces «patients nord-coréens à haute valeur ajoutée».
me parait deja plus pertinent, mais que veulent-ils savoir?
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 16 Décembre 2008 à 19:32
Citation de Kamen le 16 Décembre 2008 à 08:29
Quelqu'un pour m'expliquer pourquoi la France est choisie par la Coree du Nord et les dictateurs en general? Entre Khomeiny, Khadaffy, Pinochet... et la famille Kim. J'avoue que :
Citation
Pourquoi la Corée du Nord choisit-elle des spécialistes français ? «Notre médecine est l'une des meilleures au monde» , répond un des chirurgiens. «Et puis, ils doivent apprécier une certaine indépendance de la politique française» , ajoute-t-il. Quant aux praticiens, «c'est le genre de voyage qui pimente notre vie», résume l'un d'eux.
ne me permet guere convaincant.
En fait, je pense que c'est plusieurs facteurs. D'une part, il y a l'héritage de De Gaulle qui a marqué son indépendance par rapport aux USA. D'autre part, la France est un impérialisme "de seconde zone", avec certes la bombe atomique, mais de finalement peu de poids international, tout en ayant des structures médicales (en particulier), et techniques de premier ordre dans certains domaines (notamment dans l'armement, et les techniques atomiques). Donc des dictateurs en tous genres ont intérêt à avoir de bonne relations avec cet impérialisme faible, mais (un peu) indépendant de l'impérialisme dominant. Et d'autre part, le gouvernement français a tout intérêt à prendre soin de ses clients. ;)
Bref, pour moi, c'est du win-win.
Citation
Citation
le ministère de l'Intérieur place discrètement une équipe de la DST sur les traces de ces «patients nord-coréens à haute valeur ajoutée».
me parait deja plus pertinent, mais que veulent-ils savoir?
Leur état de santé, et les infos qu'ils laisseraient échapper en discutant dans leur chambre. En fait, la santé semble marginale, mais par exemple, lorsqu'il y a des négociations sur des sujets sensibles au plus haut niveau, si l'une des parties sait que l'autre est physiquement faible, pour obtenir le meilleur accord possible, elle aura intérêt à faire durer les entretiens. Ça sert aussi à prévoir les changements de personnes à la tête du régime…
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 19 Janvier 2009 à 16:07
Comme dit MCL, c'est du donnant donnant : en Coree du Nord les installations telephoniques et autres antennes, Alcatel en a monte un paquet. Pareil au Turkmenistan, sans doute (mais là je suis moins sûr).

La France aime bien avoir des contrats!
: Mercredi 17 Décembre 2008, 00:03:34
http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-bataille-pour-le-pouvoir-a-pyongyang-1439.asp?1=1

Un article tres interessant sur la succession en cours de Kim Jong-Il
Citation
Bataille pour le pouvoir à Pyongyang


Kim jong-Il malade, sa succession semble l'objet d'intenses tractations dans les palais de la capitale nord-coréenne. Les trois fils du dictateur se déchireraient et les proches de la famille tentent de choisir le bon cheval.


(http://img.aujourdhuilacoree.com/media/photo/Kim%20Jong%20il.jpg)

Dans cette Monarchie communiste qu'est la Corée du Nord, la dernière succession avait été beaucoup plus calme. Fils de Kim Il-Sung, Kim Jong-Il avait été associé très tôt au pouvoir, et avait commencé à diriger le pays avant même la mort de son père, écartant ses demi-frères du pouvoir.

Mais la prochaine transition s'annonce plus compliquée. Kim Jong-Il a eu de sérieux problèmes de santé cet été, visiblement une attaque cérébrale qui a réduit certaines de ses capacités, même si il semble toujours aux commandes. Le dictateur avait toujours jusque là refusé de désigner un successeur parmi sa progéniture. A Pyongyang, nommer un successeur, c'est déjà abandonner un peu de son pouvoir. Pas question pour Kim Jong-Il, qui aura 67 ans selon sa biographie officielle le 16 février prochain.

Mais si on en croit une dépêche de l'agence sud-coréenne Yonhap, Kim aurait compris la nécessité de prévoir le pire, et aurait nommé le 8 janvier son plus jeune fils Kim Jong Un (ou Kim Jong Woon) comme successeur officiel. Une nouvelle qui a fait le tour du monde depuis jeudi, reprise sans conditionnel en France par Libération, Le Monde, le JDD... Car l'agence AFP a repris l'agence Yonhap, et toute une série de médias ont ainsi, comme c'est l'habitude, repris la même dépêche en se citant les uns les autres. Ce qui finit par ressembler à une information. Kim Jong un prochain empereur de Corée du Nord ? la réalité semble un peu plus complexe.

Il est évidemment possible que Kim Jong Un prenne la succession. Il est le fils de Ko Yong Hui, la troisième épouse de Kim, une ancienne danseuse née au Japon d'une famille d'origine coréenne. Une très jolie femme réputée l'épouse préférée du dictateur, et qui a été depuis quelques années présentée comme une "mère de la patrie" dans la propagande officielle, une manière de préparer la légitimité de l'un de ses deux fils à prendre le pouvoir. Ko Yong Hui est morte à Paris en août 2004 d'un cancer du sein.
Autre atout de Kim Jong Un, sa proximité avec son père. Selon Kenji Fujimoto, l'ancien chef japonais du leader coréen, que j'ai rencontré à Tokyo, Jong Un est le fils préféré. Le plus jeune, celui aussi qui ressemble le plus à son père. Il a le même embonpoint, pesant 90 kilos pour  1,75 mètres. il souffrirait par ailleurs de diabète.
Kim Jong Un a passé une bonne partie de son enfance à Berne, étudiant à l'école internationale. Il avait la réputation d'être peu sociable, préférant être raccompagné par l'ambassadeur Nord Coréen en Suisse (Ri Chol, le gestionnaire de la fortune des Kim...) que se lier avec ses camarades de classe. De son séjour en suisse, il aurait acquis plusieurs langues étrangères, dont le français, et une passion pour la NBA... Après le bac, il a été renvoyé à Pyongyang pour intégrer le Kim Il Sung National War College de 2002 à 2007. Il n'a pas de poste important depuis.

Bref, un candidat solide à la succession. Mais, avant ces derniers jours, personne ne misait sur cette possibilité. Cela semblait se jouer entre ses deux frères aînés, Kim Jong Chol et Kim Jong Nam, son demi-frère.

Kim Jong-Chol est lui aussi le fils de Ko Yong Hui. Il est le deuxième fils du "cher leader". Il est né en 1981 et a lui aussi intégré l'école internationale de Berne (sous le nom de Chol Pak), où il a sensiblement mieux digéré la culture occidentale. Contrairement à son frère, on dispose de nombreuses photos de son passage là-bas. Et même une vidéo lorsqu'il suivait un concert de Eric Clapton avec une amie. Eric Clapton qui a été par la suite invité à se produire à Pyongyang...
Son père aurait parait-il du mal à accepter un dérèglement hormonal qui le rend "féminin"... Mais Jong-Chol était vu récemment comme un successeur crédible. Il a pris du galon dans le parti, contrairement à son jeune frère, et Hwang Jang-yop, le plus haut gradé des transfuges nord-coréens, le voit toujours comme le successeur attitré, car le frère aîné serait discrédité.

Le frère aîné, en effet, est un personnage haut en couleur. Obèse à l'air jovial, né en 1971, il est le fils de Song Hye Rim. Il a lui aussi été élevé en partie à l'étranger, notamment au lycée français de Moscou dans les années 80. Il est réputé très bon francophone, c'est lui qui par exemple vient à Paris trouver des spécialistes pour soigner son père... D'une manière générale, Kim Jong Nam est l'exécuteur des oeuvres extérieures de son père. Il voyage beaucoup, possède depuis une dizaine d'années une résidence à Macao où il fréquente assidûment les casinos de Stanley Ho. Stanley Ho qui a obtenu une licence pour opérer un improbable casino dans le sous sol d'un grand hôtel de Pyongyang. Un drôle d'endroit aux murs dorés et à la clientèle haute en couleurs.
Mais à Macao, on peut imaginer que que Jong Nam fréquentait aussi les établissements bancaires connus pour être les machines à sous de la Corée du Nord.
A Pyongyang, il a occupé plusieurs postes importants, notamment à la sécurité publique.
Selon la tradition confucéenne, Jong Nam a tout pour être le successeur. Il est le fils aîné, comme son père avant lui. Il lui revient de reprendre le flambeau. Et personne ne remettrait en doute ce pronostic sans "l'incident de Tokyo", une merveilleuse histoire digne d'un roman d'espionnage de seconde zone.
En mai 2001, un certain Pang Xiong débarque à l'aéroport de Narita, avec deux femmes et un jeune enfant de 4 ans. Il montre son passeport dominicain à l'officier d'immigration, et il explique qu'il vient avec sa famille visiter le parc Disneyland de la capitale japonaise. Hélas, Jong-Nam, c'était bien lui, n'a pas réussi à amener son fils chez Mickey, et après quelques jours de prison il fut expulsé vers la Chine, créant un certain embarras diplomatique, et selon la légende, une grosse colère paternelle. Depuis ce jour, Jong-Nam serait décrédibilisé.

Sauf que la bataille bat son plein. Et que d'autres acteurs entrent dans la danse. Jang Sung Taek, le beau-frère de Kim Jong-il, serait devenu depuis les problèmes de santé du dictateur le numéro 2 du régime. Et il aurait désigné la semaine dernière comme prochain leader Kim Jong-Nam. Jang Sung Taek avait perdu la confiance du leader en 2004, il avait même été arrêté pour "abus de pouvoir" (et oui, visiblement, la qualification existe en Corée du Nord...). Il avait également du s'expliquer lorsque sa jeune fille s'était suicidée, à Paris, refusant de rentrer à Pyongyang et d'abandonner son petit ami qui ne plaisait pas à la famille royale coréenne, à l'été 2006. Deux ans plus tard, il est revenu en grâce, il occupe le principal poste ministériel. Il est responsable de l'administration du régime, des services secrets, et a lancé une grande purge l'année dernière parmi les officiels qui ne lui était pas dévoués. Les ennuis de santé de Kim Jong-Il lui ont permis de renforcer son influence, sa soeur créant un barrage autour du dictateur pendant que lui prenait la direction des opérations. D'ici à imaginer que c'est lui qui tire désormais les ficelles à Pyongyang, encadrant (emprisonnant ?) un Kim Jong-Il affaibli avec l'aide de sa soeur... Et Jang Sung Taek jouerait donc la carte Kim Jong Nam, qu'il fait nommer désormais "général de l'étoile du matin". Jong-Nam qui reçoit également le soutien de principaux leaders du parti comme Lee Jeh Gang et Lee Yong Cheol. Et du gouvernement chinois qu'il courtise depuis de nombreuses années.

En face, les deux plus jeunes frères Kim ne semblerait pas s'apprécier suffisamment pour répliquer. Jong Chol est réputé réservé mais jouant sa carte pour accéder au pouvoir. Jong Un (dont il n'existe pas de photo, mais juste ce dessin), a lui la réputation d'être autoritaire et sur de lui. Jong Chol n'ayant pas réussi à s'imposer complètement (même si des badges à son effigie ont surgi ces derniers mois parmi les officiels...), Jong Un aurait comment à jouer sa carte perso en 2004.

En 2004, en effet, après la mort de sa mère à Paris, Kim Jong Un aurait tenté de faire assassiner son demi-frère Kim Jong-Nam, avec l'aide d'une unité spéciale du Parti... Projet intercepté par les services secrets autrichiens (Kim Jong aurait préparé son coup depuis la Suisse). Kim Jong Nam est-il rancunier ? En tout cas beaucoup de questions se sont posées l'été dernier, lorsque Kim Jong Un, cette fois, a eu un accident de circulation, au mois d'août dans les rues de Pyongyang, dont il est sorti légèrement blessé. Un accident de circulation à Pyongyang, sérieusement...

Cette guerre entre ses héritiers auraient poussé Kim Jong-Il à accélérer les choses. L'accident de son fils préféré aurait même pu, selon certaines sources sud-coréennes, être à l'origine de son accident cérébral à la même période. Et depuis il tenterait d'imposer Kim Jong Un comme successeur pour faire barrage à son beau-frère, allié à son fils aîné. La compagne actuelle de Kim Jong-Il, Kim Ok, de plus en plus influente à la tête du pouvoir depuis les ennuis de santé du dictateur, pousse elle aussi depuis l'été dernier le cadet des Kim. Avec en tête l'idée d'être régente de ce jeune homme de 24 ans. Avec Jong Nam, 37 ans, elle serait immédiatement éloignée du pouvoir.

Tout cela est un peu compliqué, mais on peut imaginer que l'ambiance des réunions de famille des Kim doit être intéressante. Et qu'à Séoul et Washington, on observe cela avec beaucoup d'attention. Que va décider l'Armée ? Va-t-elle suivre d'un seul homme un des fils ? Va-t-elle se déchirer ou jouer une carte issue de ses rangs ? Kim Jong-Il semble passer beaucoup de temps à inspecter ses généraux, ces temps-ci. Des généraux qui posséderaient, selon les dernières estimations, jusque 5 bombes nucléaires...
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kamen le 19 Janvier 2009 à 16:26
Je regardais ca aux infos ce week-end a la tele. C'est dingue quand meme qu'on ne sache meme pas a quoi ressemble Kim Jong Un! D'ailleurs, c'est amusant son nom en kanjis 金正雲. Nuage d'Or Veritable, ca claque!
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 15 Mars 2009 à 01:17
Un recit incroyable dans le National Geographic de ce mois : comment se passe l'exode des Nord-Coreens pour le sud, en passant par la Chine, le Laos et la Thailande. La Thailande est le seul pays a leur offrir le statut de refugie politique. La traversee de la Chine est un calvaire.  :peur:

http://ngm.nationalgeographic.com/2009/02/north-korea/oneill-text/1


: Mercredi 28 Janvier 2009, 16:36:38
Des photos exceptionnelles et superbes de la Coree du Nord, par un expat en place la bas :

http://www.flickr.com/photos/kernbeisser/
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kamen le 25 Mai 2010 à 17:34
Citation
La Corée du Nord rompt toutes ses relations avec le Sud
La Corée du Nord a décidé mardi de rompre toutes ses relations avec la Corée du Sud ainsi que les communications entre les deux pays, a annoncé l'agence officielle KCNA reçue à Séoul.
Les Nord-Coréens ont en outre fait savoir qu'ils expulseraient tout le personnel sud-coréen travaillant dans le complexe industriel de Kaesong, situé au nord de la ligne de démarcation, mais financé par Séoul, selon la même source.
Tous les navires et avions sud-coréens se verront en outre interdire l'accès aux eaux maritimes et à l'espace aérien nord-coréen, a ajouté KCNA.
Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Il a placé son armée en état d'alerte après que Séoul a menacé de "faire payer le prix" à la Corée du Nord du naufrage fin mars de sa corvette Cheonan, avaient auparavant annoncé des transfuges nord-coréens.
La Corée du Sud a déclaré lundi qu'elle allait demander de nouvelles sanctions à l'ONU et suspendre les échanges commerciaux avec son voisin du Nord.
La Corée du Nord a été rendue responsable la semaine dernière par des enquêteurs internationaux du torpillage de la corvette Cheonan, qui a fait 46 morts parmi les marins sud-coréens, des allégations que Pyongyang a fermement démenties.
http://actu.orange.fr/a-la-une/la-coree-du-nord-rompt-toutes-ses-relations-avec-le-sud_555091.html(http://actu.orange.fr/a-la-une/la-coree-du-nord-rompt-toutes-ses-relations-avec-le-sud_555091.html)
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Seto le 25 Mai 2010 à 19:15
A mon avis ce sont des provocations. La corée du nord a la bombe mais ce n'est absolument pas dans son intérêt de déclencher une guerre contre son voisin. Plus nombreuse mais nettement moins bien équipée et on peut aisément parier que la chine ne cherchera pas à se joindre à eux : cela fera fuir tous les capitaux occidentaux et augmenterait de façon considérable une insurrection.

Post Merge: 25 Mai 2010 à 20:07
Bon, à quand le tour de pernaut ici?  :mrgreen:(http://www.lepost.fr/article/2010/05/25/2086262_italie-une-vedette-du-jt-demissione-et-met-en-cause-berlusconi.html)
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: squekky le 19 Décembre 2011 à 09:39
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/19/kim-jong-il-mort-du-cher-leader_1620298_3216.html#ens_id=1545482(http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/19/kim-jong-il-mort-du-cher-leader_1620298_3216.html#ens_id=1545482)

Une page se tourne. Et là tous les regards sont braqué sur la capitale.

Je sais pas ce que nous reserve l'avenir.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 19 Décembre 2011 à 21:27
A priori, pas mieux.
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 22 Décembre 2011 à 00:06
On trouve pas mal d'articles interessants en ce moment sur le sujet de la CdN et du deces du Cher Leader.

http://news.nationalgeographic.com/news/2011/12/111219-kim-jong-il-died-dead-north-korea-news-world/

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/20/la-mort-de-kim-jong-il-revele-les-failles-du-renseignement_1620684_3216.html (sur les services de renseignement sud-coco, mais aussi les autres agences avec des sections "expertes" sur le sujet).

Une serie d'article issue de Slate.fr, le site des bobos-intellos-liberaux


http://www.slate.fr/story/47781/kim-coree-nord-surnom
http://www.slate.fr/story/40553/bd-coree-nord-propagande
http://www.slate.fr/story/40211/coree-du-nord-evasion-chine-coree-sud (mais dans le meme registre, je vous conseille la lecture du formidable reportage effectue par National Geographic il y a deux ans : http://ngm.nationalgeographic.com/2009/02/north-korea/oneill-text )

http://www.slate.fr/story/47669/kim-jong-un-bombe-atomique : sur le sujet du nucleaire militaire, on pourra en reparler mais tres honnetement, "l'essai" nord-coreen etait un peu louche (mais essai quand meme, enfin dans le registre "bombe sale"), et l'Inde avait fait plus ou moins la meme chose dans les annees 70 (cad, pas de NPT signe rien... a l'epoque ca sonnait un peu comme ce qu'a fait la CdN en 2006).

Dans un registre un peu decale, un article sur Kim Jong-Nam, l'autre fils de Jong-Il, admirateur de Mickey exile a Macao :
http://nikkan-spa.jp/115218
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Matsya le 1er Mars 2013 à 12:44
Vous devez avoir vu passer l'info : la Corée du Nord autorise désormais l'usage du réseau 3G pour les visiteurs étrangers.

Le correspondant de l'AFP en CdN publie désormais ce qu'il voit via son compte Instagram : http://instagram.com/dguttenfelder/
Titre: Re: Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Flavien le 1er Mars 2013 à 16:12
Associated Press pas Agence France Presse ^^
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Kian le 24 Août 2014 à 19:08
Jolie vidéo (propagande ?) de la Corée du Nord :
http://thecreatorsproject.vice.com/fr/blog/take-a-timelapse-tour-behind-the-north-korean-border


http://vimeo.com/102051605
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: tinou le 26 Août 2014 à 00:53
Je reconnais le logo de l'agence avec laquelle je suis parti la bas, Koryo Tour.

Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: iDam le 13 Mai 2015 à 11:39
Pourquoi faire simple quand on peut faire du spectaculaire ?(http://www.reuters.com/article/2015/05/13/us-northkorea-purge-idUSKBN0NY01J20150513)
Citation
Hyon Yong Chol, 66, who headed the isolated country's military, was charged with treason, including disobeying Kim and falling asleep during an event at which North Korea's young leader was present
Le mec a dû finir en pâté Hénaff le temps d'une seconde et demi avant d'être donné à manger aux chiens qui doivent attendre leur prochaine mission d'exécution :o

D's©
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: MCL80 le 13 Mai 2015 à 17:11
Ben même pour le pâté je suis pas sûr qu'il soit resté grand'chose: Il me semble qu'il a été flingué à coup de missile anti-aérien.
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: iDam le 13 Mai 2015 à 18:10
Fusiller au missile ? Missiler ?
Citation
Anti-aircraft gun
Donc un truc de ce genre :
(http://www.armyrecognition.com/images/stories/east_europe/russia/weapons/zpu-4/ZPU-4_14-5mm_quadruple_anti-aircraft_guns_Russia_Russian_army_defence_industry_640.jpg)

D's©
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Flavien le 13 Mai 2015 à 20:42
fyi...
http://www.slate.fr/story/101525/execution-canon-antiaerien-coree-du-nord-kim-jong-un#xtor=RSS-2
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: Battou le 13 Mai 2015 à 23:17
Mais .. .. ..  C'est vrai cette histoire de canon ou c'est encore un.conte comme le lâcher de chiens affamés ?
Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: FinalBahamut le 14 Mai 2015 à 10:42
Je n'en sais rien.

Et je n'ai aucune envie de vivre en Corée du Nord, ni aucune sympathie pour ce régime.
Mais je me méfie quand même de l'outrance médiatique ambiante. Il y a ces dernières années une diabolisation de certains pays de la part d'une certaine presse occidentale qui fait que je me méfie beaucoup de genre d'info.

Il suffit de voir un journal comme Le Monde diaboliser Poutine et la Russie (que vaut vraiment ce Nemtsov pleuré par les occidentaux?), attaquer Tsipras et la Grèce...

Ca rejoint un peu la remarque sur les chaînes d'info en continue : on est de plus en plus dans l'affect', la passion, et moins dans l’analyse, la raison.

La désinformation n'est pas l'apanage de la Russie et de la Corée du Nord.

Titre: Re : Faut-il avoir peur de la Corée du Nord?
Posté par: FinalBahamut le 14 Mai 2015 à 13:27
Doutes sur cette affaire ?
http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/coree-du-nord-doutes-autour-de-l-execution-du-ministre-de-la-defense_903891.html#xtor=RSS-3-[lestitres]