UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Fin de règne délicate du côté de l'ancien parti royaliste au pouvoir...
Nadine, toujours impériale et pleine de délicatesse.
http://www.leparisien.fr/politique/video-morano-je-ne-suis-pas-raciste-j-ai-une-amie-plus-noire-qu-une-arabe-21-06-2012-2059686.php
(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
VIDEO. Morano : «Je ne suis pas raciste, j'ai une amie plus noire qu'une Arabe !»
 
Sa sortie a encore été remarquée. Jeudi, l'ancienne ministre a répondu aux critiques dans l'émission C à vous.  «Me faire passer pour quelqu'un par exemple qui serait raciste, alors que j'ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noire qu'une arabe, je trouve ça choquant», s'est-elle indignée sur France 5 .

«C'est choquant vous savez pour qui ? Pour ma famille, que je dois protéger. Moi aussi j'ai des enfants. Dans quelques jours, je vais avoir un petit-fils. J'ai pas envie qu'on laisse accroire que Nadine Morano est raciste, parce qu'ils savent très bien que c'est pas vrai, tout ça fait du dégât, ça fait mal au coeur», déplore-t-elle.

Morano, qui n'a pas été réélue dimanche députée de Meurthe-et-Moselle, a vécu une campagne législative difficile : elle a été critiquée jusque dans son camp pour un entretien accordé à l'hebdomadaire «Minute», proche de l'extrême droite, et pour avoir dialogué en sympathie avec un faux Louis Aliot (FN) dans un canular de l'imitateur Gérald Dahan. Autre motif de critiques, le fait que le soir du premier tour, alors qu'elle était en ballottage défavorable, l'ancienne sarkozyste de choc avait «appelé les électeurs du Front national qui partagent nos valeurs, (ses) valeurs, à se retrouver sur (sa) candidature au second tour».


Roselyne, d'humeur assassine.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/20/roselyne-bachelot-raconte-sa-campagne-presidentielle_1721867_823448.html

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Roselyne Bachelot raconte sa campagne présidentielle
Le Monde.fr | 21.06.2012 à 12h38 • Mis à jour le 21.06.2012 à 12h38

Pour clore le dernier chapitre de sa carrière politique, Roselyne Bachelot ouvre ses carnets de campagne. L'ancienne chiraquienne, devenue sarkozyste, témoigne, dans A feu et à sang (Flammarion, 260 p., 18euros), du système qui s'est construit autour de l'ancien président de la République jusqu'à la défaite.

"Vous n'allez pas être trop méchants ? Il n'y aura pas de chose trop cruelles ?", l'aurait questionnée Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, en préambule de la campagne. La réponse de l'ancienne ministre des solidarités et de la cohésion sociale n'a pu laisser aucun doute à la journaliste de Paris Match : "Celle-ci, je peux vous garantir sa cruauté, vous ne serez pas déçue."

Mme Bachelot estime en effet qu'en 2002, la victoire Jacques Chirac, dont elle était la porte-parole, "relevait du miracle". "Quant à la défaite de Ségolène Royal, écrit-elle, ses amis socialistes - et au premier chef François Hollande - y ont sérieusement donné la main. Nos adversaires ne nous feront pas de cadeau une troisième fois."

SARKOZY N'EST PLUS EN PHASE

Des cadeaux, elle n'en fait pas, elle non plus, à l'ancien président de la République. Elle classe ses déplacements de campagne, derrière Nicolas Sarkozy, parmi ses mauvais souvenirs.

Jeudi 22 décembre, la ministre des solidarités et de la cohésion sociale participe à une visite dans les entrepôts des Restos du cœur, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). "L'excitation paradoxalement servile et irrespectueuse des journalistes, la façon dont le président fait l'impasse sur ses ministres en s'appropriant l'exclusivité de l'attention et en occupant tout l'espace, me minent" , raconte-t-elle. La ministre s'exaspère de "la futilité des journalistes" et de leurs questions qu'elle juge déplacées "dans ce lieu d'humanité".

Nicolas Sarkozy n'est pas plus en phase à ses yeux. "Le président monopolise la parole, alors que le moment est venu de laisser les gens s'exprimer, rapporte-t-elle. Nicolas Sarkozy ne voit pas que ces gens ont apporté de nombreux petits papiers sur lesquels des questions sont griffonnées. Ils repartiront sans avoir pu les poser. (...) Tout au long du quinquennat, j'ai pu mesurer l'influence néfaste des communicants, qui ont transformé les visites prétendument de terrain en des simulacres de rencontres aseptisées dont toute spontanéité est évacuée, toute aspérité gommée. Alors que les militants UMP font la claque à la sortie de la réunion, les habitants du lieu sont maintenus à distance, bloqués dans leurs voitures pendant des heures... De l'art et de la manière de transformer un citoyen bienveillant en antisarkozyste prêt à mordre."

VALSE DES MINISTRES

A longueur de pages, l'ancienne ministre relève les erreurs politiques de son candidat. "Je ne suis pas de ceux qui taxent systématiquement d'homophobes ceux qui refusent le mariage homosexuel, mais je ne supporte pas les argumentations faussement compassionnelles." Sur ce sujet, la phrase de Nicolas Sarkozy : "Je comprends les douleurs et je ne veux pas les stigmatiser"  la fait bondir.  "Je ne vois pas en quoi le fait d'être homosexuel constitue en soi un malheur", s'offusque-t-elle.

Mme Bachelot critique aussi la valse des ministres durant le quinquennat. "Comment appréhender son rôle quand on ne connaît pas les dossiers ? ", questionne-t-elle . "Quand le président se plaint de n'être pas soutenu par ses ministres, écrit-elle, il ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Avec des erreurs de casting et un turn-over gouvernemental excessif, il s'est tiré une balle dans le pied, mettant ses fidèles - et ses infidèles - en position d'échouer. (...) Je trouve donc injuste cette façon que notre candidat a (...) d'écarter ses ministres comme s'ils étaient malades d'une peste qu'il a lui-même inoculée..."

UN "TRIO MAL INSPIRÉ"

"Maladie", "incendie" sont les métaphores utilisées par l'ancienne députée (UMP) de Maine-et-Loire, qui ne s'est pas représentée aux législatives, pour décrire la droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Elle rappelle notamment les mots de Claude Guéant, ancien ministre de l'intérieur, proche de l'ancien président, qui avaient suscité une polémique : "Toutes les civilisations ne se valent pas", avait-il déclaré. "La phrase a aussitôt embrasé les médias et l'opinion. (...) Prend-il la mesure des conséquences néfastes de ce type de déclaration pour la réélection du président ? C'est un pyromane qu'il faut faire taire", écrit-elle.

Quelques pages plus loin elle constate : "Je suis persuadée que notre pays aspire à l'apaisement et à la réconciliation. Ce n'est pas la voie qu'a choisie mon champion."[...]" Cette dérive, déjà observée dans cette campagne provient de l'influence du trio Claude Guéant, Emmanuelle Mignon et Patrick Buisson. Cette stratégie est une faute sur le fond, et une erreur sur la forme. " Le " trio mal inspiré " qui aurait dirigé une stratégie de division qu'elle considère comme "une faute sur le fond et une erreur sur la forme". Au Sarkozy de 2012, elle oppose celui de 2007, qui "n'opposait pas", mais "rassemblait".

Eric Nunès
永遠に、あなたのモノ・・・

FX

  • Waffou
  • Messages: 8 703

Poseidon

  • Waffou
  • Messages: 3 555
"Avec beaucoup de patience et de vaseline, l'éléphant encule la fourmi"

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 363
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #3, le 22 Juin 2012 à 20:22 »
Citation de FX le 22 Juin 2012 à 11:13
Article 61 (de mémoire) du code civil, c'est possible mais faut un motif légitime, pas évident il ya par exemple un nom qui te dessert exemple "hitler", tu peux franciser un nom, reprendre un nom illustre pour ne pas qu'il disparaisse...
Comme le père de Nadine Pucelle qui fit transformer ça en Nadine Pugelle. Oui: Nadine Morano ne s'appelle pas Morano. Morano est le nom de son ex mari.
( http://www.estrepublicain.fr/actualite/2011/10/30/les-secrets-de-nadine-morano ^^ )

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 502
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #5, le 7 Novembre 2012 à 02:54 »
Incroyable mais vrai : Nadine Morano se lance dans la com' !!! Apres verification, nous ne sommes pas le 1er avril, c'est donc vraisemblablement (du) serieux.
http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/10/30/nadine-morano-va-enseigner-la-com-ses-collegues-politiques-236654

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Nadine Morano va enseigner la com’ à ses collègues politiques

Nadine Morano n’est plus ministre, ni députée, mais elle ne chôme pas. Après avoir créé son propre parti politique, elle vient de fonder sa société de conseil en communication. Au programme, notamment : du « media training » pour d’autres responsables politiques.
 
Mi-octobre, Rue89 avait déjà annoncé que l’ex-ministre de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle avait fondé son parti, le Rassemblement pour le peuple de France. Elle reste parallèlement encartée à l’UMP, et trésorière de l’Association des amis de Nicolas Sarkozy.
 
Nouvelle étape dans sa reconversion : le 12 octobre, Nadine Morano a déposé au tribunal de commerce de Nancy les statuts d’une entreprise baptisée CMajeure. Comme le Rassemblement pour le peuple de France, l’entreprise est domiciliée à la permanence de l’ancienne députée à Toul (Meurthe-et-Moselle). Son site internet est en construction.
 
Conseiller les « personnalités politiques »

La chef d’entreprise Nadine Morano ne s’éloignera pas beaucoup de la politique. Sa société apportera ses conseils à des entreprises, mais aussi à « des personnalités politiques » ou des collectivités locales. Selon l’annonce légale, publiée dans le dernier numéro du Paysan lorrain, elle aura pour activités :

« Toutes actions de communication et réalisation de tous leurs supports nécessaires à destination des entreprises, des personnalités politiques ou autres, des collectivités de toutes sortes, d’associations, ou d’organisations étatiques ou non gouvernementales, des personnes privées.
 
Conseil, relations publiques, relations médias, événementiel, conférences, media training. »
 
Rue89 sur la liste noire de Nadine Morano
 
Fin septembre, Nadine Morano avait déjà annoncé à L’Express sa volonté de monter sa petite entreprise : « Ils sont déjà nombreux à me demander des conseils », assurait-elle.
 
Rue89 aurait bien voulu en savoir plus, mais Nadine Morano refuse de répondre à notre site. Lorsqu’on avait tenté de l’interroger sur la création de son parti, elle nous avait expliqué :

« Pour moi, vous êtes des gens nuisibles, qui cherchent à casser les responsables politiques et qui ne parlent pas du fond. Je ne parle pas aux organes qui nuisent à la démocratie. »
 
Nadine Morano pourra donc apprendre à ses clients :
•comment éviter les questions des journalistes malintentionnés : préférez-leur, par exemple, une interview chez Christophe Barbier ;
•comment éviter de s’enfoncer : si on vous soupçonne de xénophobie, n’évoquez pas votre meilleure amie « plus noire qu’une Arabe », passez directement à l’éloge du couscous et des bricks à l’œuf ;
•comment s’en sortir si cela ne suffit pas : accusez les médias, cela vous offrira un peu de répit.

Et mon egerie dont les frasques aventures sont plus savoureuses a chaque nouvelle revelation. C'est Ninon de Lenclos au XXIe siecle, l'intelligence et la classe en moins ! :ptdr: :ptdr: :ptdr:
Le gras-souligne est de votre serviteur...

 http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/11/02/face-au-tourbillon-rachida-dati-un-ex-amant-reste-placide_1784534_823448.html

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Dominique Desseigne face à Rachida Dati : "Je ne lâcherai rien"
M le magazine du Monde | 02.11.2012 à 14h39•
Mis à jour le 03.11.2012 à 21h01
Par Stéphanie Marteau

INSTALLÉ DANS UN BUREAU À LA DÉCO SURANNÉE, il attend la question que finalement personne n'ose lui poser. Dominique Desseigne, le propriétaire du Fouquet's, qui avait accueilli Nicolas Sarkozy le soir de sa victoire le 6 mai 2007, est-il le père de Zohra Dati, 3 ans et demi ? Lui-même jure qu'il l'ignore. Pourtant, le 6 novembre, le PDG du Groupe Lucien Barrière (GLB), 68 ans, sera assigné devant la chambre civile du tribunal de grande instance de Versailles par Rachida Dati pour reconnaissance en paternité. Consterné, l'homme d'affaires au flegme légendaire ne veut pas évoquer "l'affaire" et appelle l'ex-ministre "la dame", preuve que le coup est rude. La liaison qu'il a entretenue avec elle n'était, à ses yeux, qu'une aventure. Dominique Desseigne présentera donc "un intérêt légitime à contester la demande d'expertise". En clair, à refuser un test de paternité, auquel aucun tribunal ne peut le contraindre. "Je ne lâcherai rien. Parce que j'ai été correct et que je n'ai rien à me reprocher", a-t-il confié à des amis.
 
Il fera notamment valoir qu'à l'époque, selon la presse, "la dame" entrelaçait les liaisons. Son avocate en recense huit, dont un animateur télé, un ministre, un PDG, un premier ministre espagnol, l'un des frères de Nicolas Sarkozy, un procureur général qatari et l'héritier d'un empire du luxe... De son côté, Me Marie-Christine Guillot-Bouhours, qui défend Rachida Dati, refuse de commenter l'affaire mais, selon une source judiciaire, l'ancienne garde des sceaux "invoquera des attitudes de Dominique Desseigne, qui lui a loué un appartement. Elle produira des attestations de son personnel qui raconte qu'il venait souvent voir la petite." Une version des faits qu'il réfute. "Il ne parlait jamais d'elle", assure d'ailleurs le producteur de cinéma Alain Terzian, l'un de ses meilleurs amis.
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 502
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #6, le 7 Novembre 2012 à 10:45 »
Ceci dit, pour Rachida, le Monsieur, s'il refuse le test de paternité devant un tribunal, il risque peut-être bien de devenir le papa. Il me semble qu'il y a une jurisprudence du genre qui traine quelque part… FX un avis juridique autorisé? :mrgreen:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 703
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #8, le 7 Novembre 2012 à 11:45 »
Citation de MCL80 le 7 Novembre 2012 à 10:45
Ceci dit, pour Rachida, le Monsieur, s'il refuse le test de paternité devant un tribunal, il risque peut-être bien de devenir le papa. Il me semble qu'il y a une jurisprudence du genre qui traine quelque part… FX un avis juridique autorisé? :mrgreen:
Si la Rachidasse entrelacait les relations, comme dit elegamment l'article, et qu'il refuse, c'est qu'il craint d'etre le pere a son corps defendant. Ah, les preservatifs ne protegent pas que des IST, rappelons-le ! :mrgreen:
永遠に、あなたのモノ・・・

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #9, le 18 Novembre 2012 à 08:41 »Modifié le 18 Novembre 2012 à 08:53 par FinalBahamut
On va savoir aujourd'hui qui va être élu président de l'UMP. Si j'étais salaud, sur le plan strictement politique, je voterais Copé.  Ce serait un vrai cadeau pour Hollande. :niark:

Et d'après ce que j'ai  pu voir dans le Petit Journal, la base militante est quand même vachement à droite  :peur:

Pendant ce temps-là, Besancenot réapparaît médiatiquement. Et c'est marrant, mais avec Hollande qui fait une politique de centre-droit (en bon petit chien-chien de l'Europe anti-sociale), notre facteur m'a paru moins radical, plus "modéré" chez Ruquier hier soir. A croire que tout l'échiquier politique met vraiment la barre à droite...

Bon, on savait tous qu'Hollande ferait la même politique économique que Sarko... mais quand tu appliques un rapport Gallois applaudi par Parisot et Copé... quand tu dis aux pauvres qu'il n'y a plus de thunes mais que dans le même temps tu donnes 20 milliards aux patrons remboursés par les salariés... on marche sur la tête ! Hollande ferait bien de faire gaffe à la branlée qui l'attend aux Municipales s'il continue de jouer à "moi aussi, j'ai une étiquette de gauche mais je peux faire pire que la droite concernant les plus démunis".

Tu peux pas, à un moment donné, te faire élire en partie par le peuple de gauche et ensuite être autant à droite. Valls est assez emblématique, il finirait presque par faire passer Guéant et Sarko pour des humanistes...

On va se retrouver avec un second tour Marine Le Pen-Besancenot en 2017 et leurs équivalents à l'étrangers, voilà ce qui va se passer avec ce que fait cette Europe.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 247
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #10, le 18 Novembre 2012 à 12:43 »
Citation
Et d'après ce que j'ai  pu voir dans le Petit Journal, la base militante est quand même vachement à droite
Attention au micro trottoir.

D'autre part, si Fillon est élu, il est probable que les modérés se fassent plus entendre, notamment dans le but de créer une alliance UDI-UMP voire Modem-UDI-UMP.

Ce qui serait, dans l'intérêt de la République et la démocratie, une très bonne chose...
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

FX

  • Waffou
  • Messages: 8 703
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #11, le 18 Novembre 2012 à 12:59 »
Le petit journal faisait son sujet là dessus, on ne dit pas combien de personnes ont été interrogées, si ça se trouve il y'a eu 80 interviews, 5 à droite de la droite, ils ne passent que ces 5 là en 30s et hop bienvenu à l'extrême droite.

Bref aucun crédit à ce genre de merdes ! (de tout bord hein).

Quant à Valls, il se prend trop pour un cowboy et sa façon de parler, je ne la supporte pas !

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #12, le 18 Novembre 2012 à 13:14 »
Valls ne fait ni plus ni moins que du Sarkozy, tu sais.

C'est la même méthode de cowboy, la même manière de jouer avec les médias... du copier/coller.

Et le personnage de Sarko me débectait, il n'y a pas de raison que celui de Valls me paraisse plus sympathique. Suffit pas d'avoir l'étiquette "de gauche" pour se permettre de faire n'importe quoi.

Il aurait mieux fait de rejoindre Sarko en 2007, quand il avait été sollicité. C'eut été un bon débarras.
Citation
Ce qui serait, dans l'intérêt de la République et la démocratie, une très bonne chose...
Qu'on soit bien d'accord : dans l'intérêt de tous, mieux vaut un Fillon. Mais je pense qu'à l'Elysée, on préfèrerait avoir un Copé.

Après, faut voir aussi les agitations de Copé comme celles de Sarkozy comme une attitude électorale. De caniveau, ridicule, assez peu digne d'un homme d'Etat, mais uniquement électorale.

Je ne pense pas un seul instant que Copé puisse croire rassembler les français autour de son histoire de pain au chocolat  :mdr:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 703
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re: UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #14, le 18 Novembre 2012 à 19:28 »
Copé ressortait dans chacun de ses meetings l'histoire du père qui revient de son boulot, et qui apprend que son fils s'est vu voler son pain au chocolat par des vilains musulmans salafistes terroristes (rayer la mention inutile) parce qu'on était en période de ramadan.

Note que je veux bien croire que ce fait soit réel. Mais ce n'est pas la question. Copé est un homme politique potentiellement appelé à de grandes responsabilités. Il ne peut pas tenir des discours de comptoir du café du commerce parce que, de part sa position, ces propos prennent une résonance particulière. Et parce que, dans sa bouche, ce cas particulier devient un peu, une sorte de règle générale, un fait qui se produirait à grande échelle.

On ne vit pas sous occupation musulmane, hein.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe: