Vos découvertes Anime / Manga

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
永遠に、あなたのモノ・・・

sonatine

  • Potos
  • Messages: 281
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #946, le 16 Juillet 2016 à 20:17 »
Bonjour

Dernièrement la seule sortie qui m'a poussé à l'achat s'appelle Sunny. Je saute sur tout ce que fait Taiyou Matsumoto. Celui là m'a donné raison, c'est plus intimiste, moins onirique, mais c'est toujours beau.

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 116
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #949, le 24 Juillet 2016 à 10:19 »
Je suis en train de lire Good Ending, une romance-fleuve très chouette et réalisée 20 ans après VGA de Katsura. L'auteure est Kei Sasuga, une mangaka fan de son gros lapin (pas une semaine sans qu'elle nous tweete une photo de son animal adoré) et de... shiina ringo ?


Bon, c'est dommage qu'elle colle la chanteuse à ce second couteau déluré mais l'intention est sympa.

D's©
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #950, le 24 Août 2016 à 11:21 »
Squek' :
Citation
Vinland Saga (un tome par an...)
Pas cette année : tome 16 en mai et tome 17 en décembre. L'histoire est toujours aussi passionnante. Un rare titre qui non seulement ne déçoit JAMAIS mais gagne TOUJOURS en puissance dans le construction et l'évolution de ses personnages. Une fresque haletante avec un dépaysement continu. J'espère seulement que Yukimura ne va pas casser sa pipe car vu l'arc qui se fabrique depuis le 15, on est parti pour avoir au moins 10 tomes dessus avant d'enclencher l'arc final.
Citation
Prison School
J'ai beau être un fan hardcore, je trouve que la trame perd de son peps par moments, notamment avec Meiko dont son retournement (tome 10 et 11) s'étiiiiiiiire pour parfois quedalle.

Al' :
Citation
Last Hero Inuyakishi
Ayant été très déçu de la fin de Gantz, j'ai énormément hésité à m'y mettre. Et puis je me suis fait les tomes 1 à 6 d'une traite. Alors on y retrouve plusieurs composants "gantzien" notamment le déferlement de morts et la montée en puissance d'un danger quasi planétaire mais c'est surtout les critiques émises par l'auteur et le choix des protagonistes qui m'ont plu. Celle faite sur 2ch est très violente, on sent qu'il voulait régler des comptes avec cette communauté.

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 131
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #951, le 24 Août 2016 à 11:56 »
Citation de iDam le 24 Août 2016 à 11:21
Citation
Last Hero Inuyakishi
Ayant été très déçu de la fin de Gantz, j'ai énormément hésité à m'y mettre. Et puis je me suis fait les tomes 1 à 6 d'une traite. Alors on y retrouve plusieurs composants "gantzien" notamment le déferlement de morts et la montée en puissance d'un danger quasi planétaire mais c'est surtout les critiques émises par l'auteur et le choix des protagonistes qui m'ont plu. Celle faite sur 2ch est très violente, on sent qu'il voulait régler des comptes avec cette communauté.
Je connaissais juste Gantz de nom sans l'avoir lu et je n'ai su qu'après que c'était du même auteur. Le pitch m'a emballé direct et j'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes, mais alors j'ai déchanté à mort en lisant le 3 (avec les yakuzas) que j'ai trouvé d'une vacuité absolue (ça m'a fait reconsidérer l'achat de la suite ; l'un des rares livres que j'ai achetés et que je n'ai vraiment pas aimés...avec le spin-off de 20th Century Boys !). Les 4 et 5 (please pas de spoil sur le 6, je l'achète en octobre ;)) m'ont réconcilié avec la série mais je me demande où ça peut aller de vraiment intéressant au final.
En revanche, le truc qui m'a choqué dans des proportions considérablement cosmiques, c'est le temps que ça prend de lire un tome tellement y'a pas de dialogues, une pause pipi et c'est fini. Comme je relis GTO en parallèle, le contraste est ahurissant.
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 062
"Honey badger don't care"

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 116
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #953, le 25 Août 2016 à 10:12 »
Gantz c'est pareil : lecture d'un tome en moins de 15 minutes mais on peut passer plus de temps en contemplant chaque dessin.

Tinou el troglodyto : Eden est terminé depuis 2008 (2009 en France). L'auteur a ensuite fait un manga sur la boxe thai (acquis pas Paninul qui a stoppé la série au tome 3 sur 19 au Japon) et là, il vient tout juste de sortir le premier chapitre de sa nouvelle série : Soft Metal Vampire :


(A noter que le mensuel indique la fin de Genshiken et la sortie de la version deluxe de l'Habitant de l'Infini avec des couvertures MAGNIFIQUES)

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 872
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #954, le 7 Octobre 2016 à 14:00 »
Le dernier chap ( 86 ) de Shingeki no Kyojin comment j'étais pas prêt.

Comme si l'histoire était pas déjà suffisamment dans le turfu il rajoute une grosse couche de nawak pour ce qui reste à venir :roule:
Vous n'avez aucune passion.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 560
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #955, le 22 Octobre 2016 à 10:45 »
J'avoue. Je ne m'attendais pas qu'on ressorte ce poncif. Maintenant, ça aide à comprendre les motivations de King Kong et sa team. Reste à savoir quelle position prendra nos héros, maintenant car ça rend les choses beaucoup moins "manichéennes", maintenant.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #956, le 31 Décembre 2016 à 12:47 »
Apres un lobbying forcene (et d'allechantes promesses quant au contenu), j'ai regarde en mode marathon Re: Zero kara isekai seikatsu.

Un NEET au nom de Subaru, en sortant du combini, se retrouve dans un univers medevial-fantastique. Persuade d'etre un elu, il realise douloureusement que non. Enfin, si, mais tres douloureusement: il est immortel (mais pas invulnerable), et conserve seul les souvenirs de chaque precedente tentative. Songez a Groundhog Day ou Edge of Tomorrow.
Promis comme une deconstruction du genre "voyage temporel", le soufflé retombe hélas bien vite...

Visuellement, c'est très honnête, on voit que ca a beneficie d'un vrai budget. Meme les generiques de debut et de fin sont optionnels, et on se retrouve avec 25 min x 25 episodes +1 (le premier dure 50 min) bien remplis, et sans reutilisation gratuite de scenes, malgre le theme de la boucle temporelle. Par contre, pour l'originalite, on ira la chercher ailleurs.

La musique fonctionne bien en contexte, rien a redire a ce sujet (a part les insipides generiques, de la J-Pop a l'eau de vaisselle avec un filtre sur les voix, Ali-Project faisait la meme en mieux il y a dix ans...).

Les personnages sont, certainement, le gros point faible de la serie. Le heros, Subaru, est insupportable. Sur l'echelle de Shinji (de 1 a 10, pour mesurer le degre d'enervement produit par les jeremediades et le nombrilisme outrancier), il a haut la main un 12. Parce qu'en plus d'etre une plaie, il est bete a manger du foin. J'ai failli arreter de regarder la serie plusieurs fois a cause de cela.
Il est entoure de multiples comparses d'une fadeur ahurissante, que ce soit la mysterieuse femme de sa vie, qui ferait passer Athena pour un modele de femme forte, ou Beatrice, l'esprit de la bibliotheque (la meme expression utilisee a chaque phrase, en plus d'etre desagreable). Plus tard dans la serie arrive un grand mechant d'un ridicule complet, grotesque parodie du Joker (face crayeuse, gencives et yeux saillants, cheveux verts et robe violette) dont la barbarie est desamorcee par la "folie" absurde (poses, tics, etc.).
Surtout, l'irritant catalogue pour otaku est la au complet: non pas une mais deux maids (jumelles!!!), des nekomimi en pagaille (avec un twist pour l'un de ces persos), le rival avec qui on se rabiboche, la connasse megalo (pensez Karin dans Street Fighter), le riche bisho aux moeurs louches, les mascottes imbuvables et j'en passe. N'en jetez plus.

Si on passe outre les personnages (surtout le heros, et c'est très difficile), l'action est bien menee, les cliffhangers bien distilles, et on ne s'ennuie pas, meme si le second arc (le manoir)  s'etire un peu. Notamment, pas de longue exposition sur comment fonctionne l'univers, on l'apprend lorsque c'est utile, et cela donnera certainement lieu a des suites vu les nombreux enjeux a peine effleures. D'ailleurs, on n'apprend jamais pourquoi Subaru change de dimension et a ce pouvoir, mais apres tout, en a-t-on besoin? De meme, Pushing Daisies fonctionne tres bien sans aucune teleologie.

Le plus gros defaut reste a mon sens la balourdise de l'ensemble. En effet, le concept n'est pas nouveau, et mettre en scene des morts sanglantes (demembrement, evisceration, demantibulation) n'est pas suffisant pour en faire une deconstruction du genre. Madoka, pour le parallele qu'on m'avait vendu, n'est pas base sur un gros plan de la mort de Mami. Les personnages ont une profondeur, une evolution palpable a travers les terribles evenements qu'ils traversent, sans evoquer la somptueuse grammaire visuelle de l'anime. Ici, on massacre des gens parce que, l'impact est nul. Edge of Tomorrow jouait sur l'effet d'accumulation et l'insensibilisation graduelle, Re: Zero semble donner du gore pour etre qualifie d'oeuvre adulte et pretexter un minimum d'epaisseur psychologique a Subaru. Or, sa sante mentale a l'air de repondre uniquement aux imperatifs scenaristiques, ce qui reste mince. Je ne demandais pas le traitement a la Casca, mais la transition abruti/catatonie/valeureux heros est un peu forcee a mon gout. Et je ne parlerai pas d'un autre personnage a la volte-face encore moins credible.
Pire encore, le show prend ses spectateurs pour des imbeciles. Lorsqu'il rencontre les maids, Subaru raconte une legende japonaise (le Demon Rouge et le Demon bleu). Et pour etre certain que l'abruti de l'autre cote de l'ecran ne rate rien, les maids ont les cheveux respectivement rouges et bleus (notez le pluriel  distributif... Oui, c'est comme l'anime, mieux vaut tout rendre explicite). Le drame est que l'analogie ne s'arrete pas la... Idem plus tard avec un pot de fleurs, l'idee de mettre les gens a la meme hauteur. L'anime ne suggere pas, il montre avec insistance et explique, des fois qu'on soit long a la detente. Pour moi, ce genre d'approche est le baiser de la mort...

Ceci etant dit, je n'ai pas passe un mauvais moment. L'arc 4 (la chasse!), pur moment de bravoure a grande echelle, etait exaltant, avec des prouesses physiques absurdes et des backgrounds empreints de pathos comme il faut. Surtout, cela suivait un episode charniere (18) qui rendait enfin Subaru humain. Sans pose, sans artifice visuel, juste un long dialogue, extremement touchant. Certains diront gnan-gnan? Peut-etre, mais cela sonnait enfin juste et cela m'a arrache quelques larmes.

Bref, un divertissement de facture honnête, a prendre pour ce qu'il est, et surtout pas pour l'etiquette d'oeuvre audacieuse qu'on essaye de lui coller.
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #957, le 2 Janvier 2017 à 03:51 »
Fate/Zero

Pour faire passer le temps en cette période de maladie, j'ai fait un autre animé en mode marathon, sur la base de mes propres suggestions, et ai englouti Fate/ZERO en deux jours à peine. Verdict: le GITS de l'animé de combat, à consommer sans modération.

Cet opus se déroule 10 ans avant Fate/Stay night. Le concept est le même: sept sorciers, généralement issus de lignées prestigieuses, se disputent le Saint Graal à l'aide de leur Servant respectif, un Esprit Héroique invoqué pour l'occasion.
Quelques éléments de background supplementaire pour ceux qui n'ont pas vu les series precedentes:
La Sainte Eglise supervise ce tournoi et en fixe les règles.
Les Servants sont divises en 7 classes: Saber, Rider, Lancer, Archer, Berserker, Caster, Assassin. Il s'agit de personnalites mythiques dont les hauts faits et attributs, mais aussi les capacites et désirs de leur invocateur, permettront de s'incarner.
Le lien magique avec leur maitre est symbolise par 3 tatouages permettant chacun de donner un ordre irrevocable, avant de s'effacer.
Enfin, le prix de cette guerre, le Graal, permet d'exaucer un souhait, quel qu'il soit.

Une fois ces preliminaires absorbes, on peut se dire que l'univers est une version compliquue des tournois façon Kinnikuman ou Dragon Ball.
Or, si l'on a bien ce fondement, FZ lorgne plutot du cote de Death Note ou GITS en terme de developpement.

Cote realisation, c'est absolument somptueux. Une 2D de qualite qui integre de la 3D avec gout, parfois de maniere volontairement derangeante pour atteindre un certain résultat (par exemple, faire ressortir l'etrangete de Berserker), c'est parfait. Allie a une palette plutot sombre, j'ai de suite pense a GITS/STA comme analogie.
Musicalement, le cahier des charges est rempli sans pour autant crier au genie.
Artistiquement, c'est très, très bien. Contrairement a Re: Zero, on ne prend pas le spectateur par la main, et la mise en scene est truffee d'excellentes trouvailles. L'episode 20, le repos avant la bataille finale, etait remarquable de ce point de vue. Une serie de dialogues avec un personnage systematiquement affaibli, variation graphique et semantique sur le meme theme, c'etait brillant. La mise en scene des combats n'est pas en reste, palpitante et lisible a la fois (Berserker contre Archer!), tout comme les seances d'enquete.

Car oui, nos Sept sorciers (plus l'Eglise) ont des motivations interessantes et vont planifier, recourir aux coups les plus tordus, conclure des alliances parfois a la volee, le tout dans une ambiance de competition la plus malsaine possible. Pas seulement a cause de tragedies personnelles (Kariya) ou de troubles mentaux averes (Ryunosuke), mais aussi et surtout car l'information est le nerf de la guerre. Aussi, suivre Emiya, tueur de mages professionel et participant a cette guerre, rassembler des elements sur ses ennemis pour les faire tomber, et Kirei, agent de l'Eglise, faire de meme tout en preparant des coups tordus, est aussi jouissif que cela a pu etre avec les affrontements strategiques entre L et Kira.

Toutefois, si les retournements et les coups de theatre ne manquent pas, ils ne sont ni forces (genre technique secrete magique pour rallonger le combat) ni invraisemblables (sauf un, trouvé-je, mais soit), voire trop nombreux. La serie est parfaitement contenue et tient sur 25 episodes; elle n'a pas a tenir les spectateurs en haleine le temps que le materiau papier le rattrape.

Les personnages sont un autre point fort de la serie. En plus de fortes personnalites, certaines connues comme Gilgamesh et Arturia, d'autres nouvelles comme Iskandar, les relations entre ces personnages sont passionnantes, qu'il s'agisse des chatteries au sein de et entre les familles de sorciers, les appariemments parfois improbables entre maitre et servant, les relations entre Servants (qui se connaissent au moins de reputation, une fois leur identite percee) ou bien, encore une fois, le jeu du chat et de la souris joue par Emiya et Kirei, et ceux qu'ils entrainent dans leur sillage.
Les dialogues sont au diapason, et a de très rares exceptions, jamais creux ni longuets. Bien sur, Servants et maitres auront une tirade, mais pas au milieu du combat, et elle donnera sens a leurs actions, parfois de façon retrospective. Pour ne donner qu'un exemple, Iskandar (Alexandre Le Grand) est un geant barbu invoque par un etudiant britannique gringalet en mal de reconnaissance academique. La disparite de valeurs et de physique entre les deux est amusante, mais le fosse se comblera au fur et a mesure de maniere touchante. Aussi, Iskandar semble etre une brute epaisse en mal d'exercices qui aime le combat pour le combat (genre Ryu ou San Goku), mais cette candeur, rafraichissante, est le fruit d'une veritable philosophie de la vie.

La serie n'hesite pas a adopter un ton noir qui ne sera pas du gout de tous. A part de rares cas ou l'horreur devient visuelle, la violence, meme suggeree, n'est pas edulcoree. Qu'on Songe qu'Emiya est un tueur a gages! Surtout, et meme s'il constitue de mon avis une reussite absolue compare a Petelgeuse (Re: Zero), Caster (Gilles de Rais) est invoque par un tueur en serie "specialiste" des enfants. Vous pouvez imaginer les atrocites auxquelles cela peut donner lieu, et je ne parle pas des sevices infliges au sein de la famille Matou.

Ce bémol de l'ultra-violence formulé, je ne peux que recommander chaudement cette série qui fait carton plein!
Posté : 2 Janvier 2017 à 03:17

Addendum:

Le doublage est excellent, et pas seulement parce Nakata Jôji joue Kirei. Emiya, Saber, Ryunosuke, Iskandar, etc. Tout le monde sonne idealement.

Avoir vu Fate/Stay Night est recommande mais pas obligatoire. Recommande car toutes les règles qui regissent ce monde ne sont pas reformulees dans le detail. Pas obligatoire car a part un trio de personnages principaux et un trio de secondaires, personne ne revient entre les series. Surtout, FSN se deroulant 10 ans plus tard, on sait deja comment se terminera cette guerre pour certains personnages, tuant possiblement une partie du suspense. Ayant vu FSN il y a 10 ans, mes souvenirs etaient assez vagues pour profiter de la serie au mieux!
永遠に、あなたのモノ・・・

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 154
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #958, le 2 Janvier 2017 à 12:07 »
Tu me donnes envie avec Fate/Zero : bien fichu techniquement, et un ton sombre assumé. Trouvable sans trop de difficulté ?


Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 012
Re : Vos découvertes Anime / Manga
« Réponse #959, le 2 Janvier 2017 à 12:08 »
Du coup, je viens de repenser à ce que tu nous avais raconté, Cyril, et je chope Fate/stay night right now!
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06