Potes 'n' Roll !

L'Agora => Actualités => Discussion démarrée par: Kian le 26 Juin 2007 à 21:54

Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 26 Juin 2007 à 21:54
Grève demain !
Citation
Situations pertubées

Le mercredi 27 juin, en raison d'un mouvement social, le trafic sera perturbé sur le réseau Transilien Paris Montparnasse, la ligne La Verrière-La Défense et le RER C.
Pour plus d'informations
- Connectez-vous sur le site internet www.abcdtrains.com (pensez à actualiser votre navigateur en appuyant sur la touche F5)
- Ecoutez les point Infos Trafic sur 107.1 FM, France Bleu Ile-de-France
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 16 Octobre 2007 à 09:43
A j-2, toujours aucune info sur le trafic du 18...

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 16 Octobre 2007 à 19:11
Attends-toi à un mouvement très suivi, parsque je crois que les cheminots ressentent de plus en plus mal la stigmatisation qu'on leur fait endurer...

Je pense qu'il est significatif sur ce sujet que l'entreprise elle-même commence à réagir à certaines diffamations(http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax2.htm). Pour qu'un communiqué officiel de ce type ait été élaboré, c'est vraiment que la situation interne soit tendue.

Bref, ce jeudi, les déplacements seront certainement très difficiles (voire impossibles), avec certainement des lignes sans trains, sans métros et sans tramways. En Île de France, le réseau de bus Optile(http://www.optile.com/) sera peut-être moins touché que les autres...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Alaiya le 16 Octobre 2007 à 19:27
Moi j'dis... prenez un reuteuteu et res-tez-chez-vous^^
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Nico le 16 Octobre 2007 à 21:07
Encore faut-il en avoir :mrgreen:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Peter le 16 Octobre 2007 à 23:32
Citation de Alaiya le 16 Octobre 2007 à 19:27
Moi j'dis... prenez un reuteuteu et res-tez-chez-vous^^
J'ai beau chercher, c'quoi un reuteuteu ?  :mouais:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: 999 le 16 Octobre 2007 à 23:43
RTT en langue "teuteu".
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Peter le 16 Octobre 2007 à 23:48
Citation de Shaka999jp le 16 Octobre 2007 à 23:43
RTT en langue "teuteu".
Ah ouais paraît évident comme ça mais quand on est pas habitué ça fait bizarre  :p
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 17 Octobre 2007 à 02:48
Vive la grève ! Je travaillerais de chez moi :D
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 17 Octobre 2007 à 06:05
Pour avoir discute avec un ami cheminot de son boulot, il me semblait que la liste de primes enumeree par le tract n'etait pas fausse, au contraire. Cf. la prime de charbon et la prime de non prime (au passage, ils ont meme oublie le logement de fonction, et ca je suis certain qu'ils l'ont! ^^). Et c'etait la l'astuce du personnel ferroviaire : des salaires "surgonfles" par les primes, mais des retraites miserables du fait qu'elles sont calculees sur le salaire nu, hors-prime. MCL, tu confirmes ou pas?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 17 Octobre 2007 à 09:41
Citation de Alaiya le 16 Octobre 2007 à 19:27
Moi j'dis... prenez un reuteuteu et res-tez-chez-vous^^
Aucun train chez moi et j'ai intérêt à rentrer ce soir avant 20h sinon je risquerais de me taper plus d'1 heure pour le retour.
 :/

Et les trains ne reviennent chez moi que le vendredi en mi-journée.

Trop cool.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Peter le 17 Octobre 2007 à 09:52
Va falloir que je me tape 12 km aller et 12 retour de chez moi à la fac en roller demain, ça va être top  :yaisse:


Au moins je pourrais prendre les allées réservées au bus ^^
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 17 Octobre 2007 à 12:29
Il ne devait pas y avoir un service minimum?
Deuxieme question : cette fois-ci, ils font la greve pour quoi? J'avoue avoir perdu le fil de leurs revendications depuis l'etranger...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 17 Octobre 2007 à 12:34
La même chose qu'en 1995... et le service minimum va visiblement être inexistant.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 17 Octobre 2007 à 13:06
1995... Mon cauchemar. Je refuse de vivre ca a nouveau... Heureusement que je suis bien planque au Japon. Et donc, ils veulent quoi cette fois-ci? Defendre leurs regimes speciaux de retraite?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Peter le 17 Octobre 2007 à 13:22
Citation de KiaN le 17 Octobre 2007 à 12:34
La même chose qu'en 1995... et le service minimum va visiblement être inexistant.
inexistant ET blindé ...  :thumbdown2:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: tinou le 17 Octobre 2007 à 13:47
Ca circule en ce moment pas mal dans les mails de ceux qui comme moi, bossent dans des entreprises capitalistes de droit prive de droite exploitante inhumaine et mondialisante liberale :

SNCF

    * Recettes annuelles : 9 milliards d'euros
    * Budget annuel : 18 milliards d'euros
    * Subvention annuelle de l' état : 12 milliards d'euros soit un Crédit Lyonnais tous les deux ans avec nos impôts !
    * Financement des retraites : 14 milliards toujours avec nos impôts
    * Dette à financer : 2 milliards (SNCF +RFF )

Situation d' un conducteur de TGV :
 
=> Salaire :

    * de 2 200 euros ( 14 431 FF) (2 smics) à 3 200 EUR ( 20 990 FF) net en début de carrière
    * 4 880 EUR ( 32 000 FF) net en fin de carrière.

=> Plus :

    * - prime de fin d' année,
    * - prime de travail (restons calme),
    * - prime de parcours,
    * - prime de TGV,
    * - prime de charbon (vous lisez bien),
    * - gratification de vacances (restons calme),
    * - gratification annuelle d' exploitation,
    * - indemnités pour heures supplémentaires,
    * - allocation de déplacements (non imposable) etc.

    * Horaire de travail : 25 heures par semaine (vive les 35 heures!)
    * Pour un conducteur TGV de 40 ans le salaire net Annuel toutes primes et avantages confondus s' élève à 75 000 EUR (491 960 FF/an ou 40 916 F/mois) (source vie du rail 2002) (là vous pleurez)
    * Retraite : à 50 ans (je ne sais pas pour vous mais moi j' en ai au moins jusqu'à 60 ans)

     * Soins : gratuits (sur leur temps de travail) auprès d' un des 15.900 établissements de soins agrées ou ils sont couverts à.. 100 %
    * Autres privilèges : gratuité des transports pour les agents et leur famille, C.E. très généreux,

     * ET L' EMPLOI A VIE... ET ILS OSENT SE METTRE EN GREVE ET PRENDRE LES USAGERS (le mot client n'existe pas à la SNCF) EN OTAGE ET ON LAISSE FAIRE...


Quelques dernières :

    * à la SNCF, pour les sédentaires qui n' avaient droit à aucune prime a été créée la "prime d' absence de prime" !!!
    * La SNCF représente 1% des emplois en France, ses salariés cumulent 20% des jours de grève effectués en France

-------------------------

Je ne sais pas le vrai du faux la dedans. Et evidemment, tous les agents de la SNCF ne sont pas des conducteurs de TGV non plus, donc il est difficile de grossir le trait et englober tout les employes de la SNCF la dedans. Cela dit, quand je lit que les ingenieurs SNCF, qui sont derriere un bureau, tout comme moi, avec exactement les memes conditions de travail que moi, beneficient egalement de departs a la retraite anticipee a 50-55 ans, ca me fait doucement rire. Si c'est vrai c'est vraiment enorme. Et on s'etonne ensuite que ce pays (la France) n'est pas performant economiquement, avec autant de fonctionnaires et autant de retraites a 50 ans... C'est deja un miracle que les Francais aient ce rang mondial.

Mais bon, je suis au Japon, et je ne me plains pas. Ce pays (le Japon) fonctionne quand meme bien, malgre tout les defauts dont on parle a longueur de temps. Plus le temps passe, et plus je comprend les Japonais finalement. Plus ces greves a repetition par un petit groupe de deja fortement privilegies me semblent completement incroyables, inconcevables, voir, ireel.

Et pourtant j'ai des parents communistes, j'etais abonne a Pif Gadget etant gosse, j'ai pas fait 1ere L mais quand meme option dessin (c'est tout comme), et j'ai frequente le monde des filles a echarpes de Manu Chao et les professeurs du corps enseignants en science pendant de longues annees --> J'ai des idees de gauche.

Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 17 Octobre 2007 à 15:34
Posté par MCL sur la page d'avant(http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax2.htm).
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 17 Octobre 2007 à 19:22
Citation de Kamen le 17 Octobre 2007 à 06:05
Pour avoir discute avec un ami cheminot de son boulot, il me semblait que la liste de primes enumeree par le tract n'etait pas fausse, au contraire. Cf. la prime de charbon et la prime de non prime (au passage, ils ont meme oublie le logement de fonction, et ca je suis certain qu'ils l'ont! ^^). Et c'etait la l'astuce du personnel ferroviaire : des salaires "surgonfles" par les primes, mais des retraites miserables du fait qu'elles sont calculees sur le salaire nu, hors-prime. MCL, tu confirmes ou pas?
Non, la liste des primes est fausse. La SNCF elle-même par la voix de sa direction le dit. (voir le lien que j'ai déjà donné, auquel j'ajoute: Hoaxbuster(http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=45794).) Pour les salaires de base et la proportion de prime, je ne me prononce pas, parceque je n'ai pas ces données. Ce que je peux dire, c'est que les conducteurs (profession emblématique mais finalement peu nombreuse) touchent un certain nombre de primes liées à la technicité de leur métier. En effet, ils doivent savoir conduire leur train... Mais sans gaspiller de l'énergie (savoir se servir du relief pour maintenir la vitesse ou la faire changer), mais aussi connaître son fonctionnement pour assurer des dépannages et des vérifications après incidents simples (ce qui permet de limiter les demandes de secours et les retards).

Concernant plus précisément l'énergie, pour vous donner une idée des enjeux, un TGV absorbe une puissance de l'ordre de 8000kW (pour se faire une idée, votre radiateur électrique de salon, c'est 1,2kW en général... Soit 6700 fois moins, pour ceux qui trouvent leur facture EDF trop élevée ;)). Toute réduction du temps pendant lequel les moteurs tournent en consomant de l'énergie est une économie financière mesurable. Sur Paris-Lyon, il me semble qu'un bon conducteur peut réaliser au moins le tiers du parcours sans consommer de courant. Un mauvais ça sera peut-être 10%... Et sur 2h, avec une puissance absorbée de 8000kW, avoir les moteurs 33% du temps au repos plutôt que 10% du temps, ça fait du fric... Sans compter l'usure supplémentaire du matériel roulant, et notamment au niveau du système de freinage. Bref, on peut prendre comme conducteur des CDD payés au SMIC, mais alors il ne faudra pas s'étonner que la situation finacière de la SNCF ne s'améliore pas, parceque ce qu'elle aura gagné sur le salaire et les primes des conducteurs, elle le reperdra (au minimum) sur sa facture énergétique et l'entretien du matériel roulant.

La prime "de charbon" a certainement été abrogée en 1973 (date des derniers trains à vapeur à la SNCF). Ceci dit, certains sur internet et ailleurs ne reculent pas devant une bonne campagne de diffamation... Sachant qu'on a créé dans une partie de la population une haine des cheminots, alors que ce sont des travailleurs comme les autres, qui ne le font ni mieux ni plus mal que les autres. (Il faut bien se dire que si les cheminots ne faisaient vraiment rien, je ne suis pas sûr que le réseau fonctionnerait aussi bien qu'actuellement)

Pour le logement de service (et non de fonction. La distinction étant que le logement est associé au service assuré dans le premier cas, quelque soit la fonction, alors que dans le second, c'est l'inverse... Ce qui ne veut pas du tout dire la même chose. Un directeur a un logement de fonction de par son grade. Un conseiller principal d'éducation responsable d'un internat a un logement de service. C'est la présence de l'internat et la nécessité de surveillance en H24 qui impose le logement) il est vrai que pendant pas mal de temps les chefs de gare ont été logés sur place, mais c'est des fonctions où il y avait une mobilité obligatoire au bout d'un certain nombre d'années, et aussi un lien de responsabilité permanente avec l'établissement. Ceci dit, de moins en moins de gares ont des logements de service, car les étages sont souvent réutilisés pour installer soit des bureaux, soit des locaux techniques (un grand classique: le poste d'aiguillage centrale de la gare remplaçant les multiples postes répartis aux endroits stratégiques de la gare) Donc actuellement, l'imense majorité du personel sédentaires se débrouille pour se loger.

En revanche, la SNCF a une filliale possédant un parc de logement sociaux (comme un certain nombre d'entreprises ayant eu une politique paternaliste dans les années 1930 à 70) important dans lequel sont logé de nombreux agents (mais pas uniquement) Ces logements étant conventionnés (au titre du logement social) les agents doivent avoir un revenu compatible avec le plafond pour pouvoir louer. (petit rappel: 80% de la population française a un revenu compatible avec la location d'un logement social)

Enfin, pour ceux qui pensent que la SNCF vie dans le passé:
(cliquez pour montrer/cacher)
Des cheminots plus jeunes, moins grévistes…
LE MONDE POUR MATINPLUS | 17.10.07 | 08h05  •  Mis à jour le 17.10.07 | 09h12

La SNCF a connu, au cours des dernières années une mutation importante, quantitative et qualitative, de son "corps social". De 1999 à 2001, elle a enregistré 19 500 départs pour 25 000 embauches. Depuis 2002, on compte 7 000 départs par an pour 4 000 à 6 000 embauches. Le nombre d'agents est donc passé de 179 000 en 2002 à 165 561 au 31 décembre 2006. Même déclin pour le nombre de retraités, qui devrait passer de 319 200 (au 1er janvier 2007) à, selon les projections, 298 400 en 2010.

L'entreprise a aujourd'hui un visage plus jeune – l'âge moyen est revenu à 40 ans, contre plus de 45 ans au début des années 1990 – et plus féminin : début 2007, les femmes représentaient 17,5 % des effectifs. Surtout, le nombre de salariés hors statut de cheminot ne fait que progresser depuis plusieurs années. En 2006, ils étaient 6 000, qui ne bénéficient donc pas du fameux régime spécial de retraite. Quant au salaire mensuel moyen, toutes catégories confondues, il est passé, entre 1996 et 2006, de 2 010 à 2 493 euros.

La "banalisation" de l'entreprise SNCF trouve tout de même des limites. Le sentiment d'appartenir à la "famille ferroviaire", forte de ses 150 métiers, reste vivace pour la majorité des cheminots, soudés par une culture de la sécurité, qui exige une collaboration étroite de tous, autant que par celle de la défense des "acquis sociaux".

Les métiers liés à l'infrastructure (entretien des voies, aiguillages, horaires...) représentent plus du tiers de l'effectif, soit 54 600 agents. Les 16 500 agents de conduite (10 % des effectifs), forment "l'aristocratie" des cheminots. Enfin, la direction du matériel emploie 24 500 agents, tandis que le fret, chroniquement déficitaire, mobilise 11 500 agents – près de 10 000 salariés occupant des fonctions "transversales".

Les cadres, qui constituent 15,4 % du personnel, ont aussi fait leur mue. A la tête de l'entreprise, longtemps chasse gardé des grandes écoles d'ingénieurs – en particulier de Polytechnique –, on trouve de plus en plus de diplômés d'écoles de commerce. Sous la houlette de Guillaume Pepy, le directeur général exécutif de la SNCF, on est passé "d'une entreprise industrielle à une entreprise commerciale, où la technique et les techniciens n'ont plus la même importance", souligne Jean-Daniel Bigarne, secrétaire général du syndicat UNSA-Cheminots.

Cette mutation sociologique de l'entreprise explique peut-être, en partie, la forte baisse de la "conflictualité", depuis le milieu des années 1990. Près de 700 préavis de grève ont été déposés en 2006, contre 1 015 en 2000, et 1 182 en 1995. Le nombre de journées de travail "perdues" par agent est tombé de 5,82 en 1995 à 0,79 en 2006. Bref, "on est enfin sorti des stéréotypes, de l'entreprise pas comme les autres , nous ne sommes plus une entreprise en redressement", affirme Guillaume Pepy.

Reste une dernière mutation, celle du passager, qui n'est plus un "usager" mais est devenu un "client", à qui la SNCF et les cheminots sont censés offrir, non seulement un service public, mais surtout "un meilleur service", face à une concurrence qui ne va que s'accroître dans les transports. C'est aussi l'un des enjeux des réformes engagées.



Dominique Buffier
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 17 Octobre 2007 à 19:31
Merci pour les precisions! Je ne connaissais pas la difference logement de fonction/de service, et il s'agissait bien evidemment de logement de service dont je voulais parler.
Quant au coup des primes, si j'ai l'occasion de recroiser cet ami sur le net, je lui poserai la question. Mais il m'avait parle a l'epoque de ces problemes de retraites miserables puisque calculees sur le salaire nu, qui est derisoire si on lui enleve les primes afferentes. Par contre, n'ayant pas vu sa fiche de paye, je ne peux pas dire de quel genre de prime il s'agissait (il y en avait de toute facon de tres normales, ne serait-ce que pour son service en 3/8). A tout hasard, il n'etait pas conducteur, mais affecte a l'aiguillage. ^^
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Nico le 17 Octobre 2007 à 20:53
Il y a un truc qui m'échappe : la grève c'est demain mais elle a déjà commencée  :wacko:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Amir le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.

Pour la SNCF, j'ai un pote cheminot et je me prends bien la tête avec lui sur les grèves (avec ces conneries de locomotive sociale de la France), et franchement il fout pas grand chose (son cas est peut être pas le cas géneral non plus?). Lui même m'avouait travailler moins de 1 jour sur 2 dans l'année... Donc le coup des pleureuses qui bossent 24/24 tous les jours de la semaine, ça me gonfle un peu (quand je lis le site de la SNCF), y a un paquet d'ouvriers qui en font autant.
Je crois que ce qui m'enerve le plus c'est quand tu leur dis que leur grève ne sert que leur cause, et qu'on te sort mais non c'est pour tout le monde blablabla, les usagers blablabla (moi je ferais jamais grève pour les salariés du privé! :mdr:), 'tain c'est si dur d'être honnête?

Ayant bien bossé dans le secteur privé, je me fous un peu des avantages qu'ils ont, tant mieux même si ils en ont. Dans le privé on sait juste s'écraser et envier les autres. Par contre là, où je suis pas d'accord, c'est si il faut venir au secours d'un régime spécial en ponctionnant le régime général (là c'est plus de la solidarité mais de l'assistanat). Et je parle de TOUS les régimes spéciaux, n'est-ce pas messieurs les parlementaires...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 17 Octobre 2007 à 23:44
Citation de Ex-Floodeur le 17 Octobre 2007 à 20:53
Il y a un truc qui m'échappe : la grève c'est demain mais elle a déjà commencée  :wacko:
Grève de 24h qui a débuté ce soir à 20h et terminera demain soir à 20h.
Posted on: Wednesday 17 October 2007, 23:43:24
- Métro :

Demain :
ligne 14 : trafic normal
Lignes 1, 4 et 6, entre 15 et 25 % de trafic assuré
Autres lignes : très peu de trains en circulation


- RER / RATP :
Ligne A : Quasi nul
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture

Ligne B : Quasi nul
Interconnexion suspendue à Gare du Nord

- Bus :
15 %
du trafic assuré

- Tramway :
15 %
du trafic assuré

Les Velib' vont faire un record ! (ainsi que les taxis)
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Aladfal le 18 Octobre 2007 à 00:12
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
Et dans les musées (rapport aux grognards de Napoléon qui les gardaient, les musées). Et payé en nature également jusqu'à très récemment..
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 18 Octobre 2007 à 02:41
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
C'est serieux ou c'est pour faire une mauvaise blague comme ma "complainte de la savonnette"? :sweatdrop:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: tinou le 18 Octobre 2007 à 02:56
Citation de MCL80
Non, la liste des primes est fausse. La SNCF elle-même par la voix de sa direction le dit. (voir le lien que j'ai déjà donné, auquel j'ajoute: Hoaxbuster.)
MCL80, j'avais de toutes facon emis des reserves quand a ces chiffres dans mon message d'hier (car le service R&D de la SNCF est un de nos clients dans ma boite, et bon voila quoi, on reflechit un peu par nous memes - de plus, des la deuxieme ligne avec le fameux "budget annuel", le message perd enormement en credibilite, paracheve par le fameux financement par l'etat de la SNCF). Ne t'inquietes pas, je ne gobe pas ses chiffres mots pour mots  ;) . Je voulais juste signaler que ca circule pas mal en ce moment (puisque meme une boite comme la notre l'a recu), et que ca risque de faire du mal et attiser les tensions. :peur:

Mais je trouve que l'argumentation de la SNCF pour demonter ce PPS fallacieux n'est pas vraiment inattaquable (deja sur la forme, ou on sent le jeunisme du redacteur) pour autant. Ensuite, quand on lit les commentaires sous hoaxbusters, on constate des contradictions...

Certains parlent effectivement d'une prime d'assiduite, equivalent de la prime d'absence de prime.

Ensuite, apparemment aucun TGV ne depasse la vitesse de 350 km/h en France (315 km/h pour le TGV Est serait la vitesse maximale du TGV en France). Qui plus est, il semble (cf. commentaires de la SNCF) que la conduite d'un RER soit autrement plus difficile (signalisation, vetuste du materiel roulant, pas de clim etc.) et contraignante que celle d'un TGV. Preuve si il en est de la tension qu'il semble regner au sein meme de la SNCF entre les differentes categories d'employes.

Enfin, quand on lit le demontage du hoax par la SNCF sur leurs sites, on constate que pas mal de trucs sont acquiesces et justifies finalement, en lancant a leur tour des cliches assez enormes sur le domaine du prive dont ils ne connaissent visiblement pas grand chose non plus. Au moins il y a egalite avec ceux qui ne connaissent pas la SNCF et certainement la tres grande majorite de raleurs qui ralent pour raler.

Je revenais la dessus pour signaler l'element le plus choquant pour moi dans cet hoax, a savoir que la SNCF ne dement pas qu'un conducteur de TGV gagne une "prime de parcours", avec pour contre-argumentation :
Citation
Plus on roule, plus on produit, meilleur est le rendement par voyageur transporté. Tout le monde y gagne, nous, vous, eux. Vous voyez un problème ?
Hors, amener les voyageurs a bon port, a l'heure et indemne est le travail normal du conducteur il me semble. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire. Dans le prive, on ne recoit pas de prime en plus parce qu'on fait notre travail, ou que l'on est assidu... On recoit notre salaire en echange du travail specifie dans le contrat. Et si on ne fournit pas ce travail, alors il y a probleme (cela justifie un licenciement). Enfin je ne sais pas si je suis trop clair.

La SNCF revient egalement sur la prime de 15 euros/mois pour les vacances. Elle justifie cela ainsi :
Citation
15 euros par mois (non intégrés dans le calcul de la retraite), vous trouvez ça exceptionnel ?
Honnetement... Oui je trouve ca assez exceptionnel. Je pense que beaucoup de tres petits salaires (les gens au SMIC par exemple, mais aussi ceux qui sont a 1500 nets pour une famille de 4 ,etc.) aimeraient bien avoir le meme genre de coups de pouces. La reponse de la SNCF ici est selon moi tres mauvaise, allant dans le sens des tensions plutot que de les reduire.

Dommage egalement de constater dans ces commentaires que, d'une part comme de l'autre, tout est systematiquement ramene a la confrontation public/prive.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 18 Octobre 2007 à 10:36
Jamais entendu parler de cette prime du savon.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Aladfal le 18 Octobre 2007 à 10:39
Comme je le disais, c'est/était ptet pas dans tous les musées. Et en tout état de cause, ça doit/devait être réservé aux gardiens.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 10:46
Comme prévu, c'est la dèche à Paris !

- Métro :

ligne 14 : trafic normal
Ligne 7bis: 2 rames sur 3
Lignes 1 : 1 rame sur 2
Lignes 2, 4, 6 : 1 rame sur 3
Ligne 11 : 1 rame sur 5
Lignes 5, 7, 9 et 13 : moins d'1 rame sur 6
Autres lignes : trafic non assuré

- RER / RATP :

Ligne A : trafic non assuré
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture

Ligne B : trafic non assuré
Interconnexion suspendue à Gare du Nord

- Bus :
trafic très perturbé
moins d'un bus sur 10 en moyenne

TVM : 20 % de trafic assuré
Roissybus : 10 % de trafic assuré
Orlybus : Trafic normal

- Tramway :
trafic non assuré
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 18 Octobre 2007 à 11:09
Citation de KiaN le 18 Octobre 2007 à 10:46
ligne 14 : trafic normal
Normal. Vivement que d'autres lignes importantes comme la 1 et la 9 se mettent au tout-automatique.

Et pour l'histoire du service minimum, on repassera...

Al' : je me renseignerais la semaine prochaine.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 12:09
Citation de Damien le 18 Octobre 2007 à 11:09
Citation de KiaN le 18 Octobre 2007 à 10:46
ligne 14 : trafic normal
Normal.
Pas tant que ça : la RATP n'était je crois pas certaine d'avoir assez de personnelle pour la faire fonctionner.
Pour le reste, +1
: Jeudi 18 Octobre 2007, 11:28:44
Petit chiffre Velib' : ce matin à 7h, Velib' a enregistré le double de retraits de vélos par rapport à d'habitude !
Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:07:22
Ce matin, 73.5% de grévistes chez les cheminots SNCF

Pour comparer, en 1995, à ce moment-là de la grève on était à 67%  :peur:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 18 Octobre 2007 à 12:13
A l'instar de tinou j'ai été dans un premier temps étonné par le ton "rentre dedans" du démenti de la SNCF concernant le hoax.  Et même si ça fait "on essaye de se mettre au niveau du truc et de ceux qui y croient et s'en servent pour...), opposer le mépris au mépris n'est pas non plus plus malin.
Citation
. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire.
Cette prime semble plus récompenser la "distance parcourue" par le conducteur dans son exercice.... que celui qui "travaille plus gagne plus". 
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 12:19
Citation de MCL80 le 17 Octobre 2007 à 19:22
Ce que je peux dire, c'est que les conducteurs (...) touchent un certain nombre de primes liées à la technicité de leur métier. En effet, ils doivent savoir conduire leur train... Mais sans gaspiller de l'énergie (savoir se servir du relief pour maintenir la vitesse ou la faire changer), mais aussi connaître son fonctionnement pour assurer des dépannages et des vérifications après incidents simples (...).
Mouai, faire leur boulot, donc. Qu'il y ait des primes pour compenser les faibles salaires, ok (mais mieux vaudrait augmenter les salaires afin que ça soit pris en compte dans la retraite !), qu'il y ait des primes au mérite, ok, mais justifier une ou des primes par la technicité de leur travail et le faire de savoir faire leur métier, alors la non  :nono:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 18 Octobre 2007 à 12:23
Non mais ce que tu quotes est compris dans le salaire de base. MLC en parlait pour justifier la "complexité" du travail et qu'il vallait mieux qu'il soit convenablement rémunéré.
Les primes à ce que je sais concernent par exemple la distance parcourue, les trajets de nuit ou le découché (conducteur qui ne dort pas chez lui, quoi because blabla).
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 12:33
Ah oui, ça ça me semble normal...
Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:28:33
(http://photos-c.ak.facebook.com/photos-ak-sctm/v106/207/40/543025225/n543025225_1484898_7549.jpg)  (http://photos-c.ak.facebook.com/photos-ak-sctm/v128/103/117/516451197/n516451197_357846_5914.jpg)

(http://photos-a.ak.facebook.com/photos-ak-sf2p/v142/184/90/538432463/n538432463_575352_4452.jpg)
Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:29:10
Face à la grève, ruée sur les Vélib'
Peu encombrée d'habitude aux heures très matinales, la chaussée était chargée ce jeudi matin de Français désireux de se rendre à leur travail sans arriver (trop) en retard. Les Vélib' parisiens ont été pris d'assaut.
Citation
La Mairie de Paris révèle qu'à 9 heures, ce système enregistrait 27.000 utilisations, soit près du double des 14.000 utilisations en temps habituel à cette heure.
Citation
A noter que le secteur de l'énergie où certains syndicats appelaient à la grève a été touché. 80 à 100% des équipes de conduite des centrales nucléaires étaient en grève, selon un porte-parole de la CGT des Mines et de l'energie. D'où des coupures d'électricité de ci, de là, même - ce n'est sans doute pas un hasard - au pavillon de la Lanterne, près de Versailles, traditionnelle résidence de week-end des Premiers ministres mais qui abrite depuis l'élection présidentielle, Nicolas sarkozy sa famille et ses collaborateurs
:mdr:
-> http://www.latribune.fr/info/Face-a-la-greve--pars-vite---ou-arrive-tard-~-IDE584990751187C5BC1257378002EDC47
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 18 Octobre 2007 à 12:38
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Je crois que ce qui m'enerve le plus c'est quand tu leur dis que leur grève ne sert que leur cause, et qu'on te sort mais non c'est pour tout le monde blablabla, les usagers blablabla (moi je ferais jamais grève pour les salariés du privé! :mdr:), 'tain c'est si dur d'être honnête?

Ayant bien bossé dans le secteur privé, je me fous un peu des avantages qu'ils ont, tant mieux même si ils en ont. Dans le privé on sait juste s'écraser et envier les autres. Par contre là, où je suis pas d'accord, c'est si il faut venir au secours d'un régime spécial en ponctionnant le régime général (là c'est plus de la solidarité mais de l'assistanat). Et je parle de TOUS les régimes spéciaux, n'est-ce pas messieurs les parlementaires...
Juste une remarque, il n'y a pas que les transports publics qui sont en grève. La fonction publique est aussi concernée (et peut-être quelques entreprises privée). Les revendications, si elles concernent aussi la retraite (avec l'annonce télévisée il y a quelques jours par Fillon des 41 ans de cotisation et plus si affinité pour toucher une retraite à taux plein... Pour vous donner une idée, prenez l'année ou vous avez commencé à travailler et rajouter 41 ans. Ça vous donnera l'âge minimum auquel vous pourrez espérer une retrait à taux plein... Taux plein ne voudra pas forcément dire descente dans 35-40ans!).

De toutes façons, comme ce que je le dis toujours, il n'y a que les gens qui se battent qui peuvent espérer quelque chose. Les cheminots ont peu de chances de préserver leur système de retraite, mais tout ce qu'ils réussiront à sauver sera à leur bénéfice. Pour les retraites et les salaires du privé, il n'y a que les salariés du privé à pouvoir faire quelque chose... Mais le combat des salariés du secteur public peut les aider et les appuyer... À condition qu'ils soient motivés pour se battre.

Citation de tinou le 18 Octobre 2007 à 02:56
Certains parlent effectivement d'une prime d'assiduite, equivalent de la prime d'absence de prime.
Si  c'est bien l'idée que je m'en fait, c'est une prime dont le montant est inversement proportionel aux abscences et maladies. Bref, une méthode pour inciter les gens à venir au maximum même quand ils sont malades... Est-ce choquant?
Citation
Ensuite, apparemment aucun TGV ne depasse la vitesse de 350 km/h en France (315 km/h pour le TGV Est serait un record). Qui plus est, il semble (cf. commentaires de la SNCF) que la conduite d'un RER soit autrement plus difficile (signalisation, vetuste du materiel roulant, pas de clim etc.) et contraignante que celle d'un TGV. Preuve si il en est de la tension qu'il semble regner au sein meme de la SNCF entre les differentes categories d'employes.

Enfin, quand on lit le demontage du hoax par la SNCF sur leurs sites, on constate que pas mal de trucs sont acquiesces et justifies finalement, en lancant a leur tour des cliches assez enormes sur le domaine du prive dont ils ne connaissent visiblement pas grand chose non plus. Au moins il y a egalite avec ceux qui ne connaissent pas la SNCF et certainement la tres grande majorite de raleurs qui ralent pour raler.

Je revenais la dessus pour signaler l'element le plus choquant pour moi dans cet hoax, a savoir que la SNCF ne dement pas qu'un conducteur de TGV gagne une "prime de parcours", avec pour contre-argumentation :
Citation
Plus on roule, plus on produit, meilleur est le rendement par voyageur transporté. Tout le monde y gagne, nous, vous, eux. Vous voyez un problème ?
Hors, amener les voyageurs a bon port, a l'heure et indemne est le travail normal du conducteur il me semble. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire. Dans le prive, on ne recoit pas de prime en plus parce qu'on fait notre travail, ou que l'on est assidu... On recoit notre salaire en echange du travail specifie dans le contrat. Et si on ne fournit pas ce travail, alors il y a probleme (cela justifie un licenciement). Enfin je ne sais pas si je suis trop clair.
Le TGV est roule à 320. Pour le reste, la prime de parcours n'est qu'une prime "de rendement". Dans l'industrie, il doit bien avoir dans certains cas des primes indexées sur le nombre de pièces produites, non? Après, que les conditions de conduites sur les TGV et Transiliens ne soient pas les mêmes, certainement, mais le métier n'est pas le même non plus. Les contraintes de découché sont rares sur le réseau transilien, alors que dans le domaine des grandes lignes c'est du banal. Sur le transilien, le métier est certainement aussi plus régulier qu'en grandes lignes (les trains s'enchaînent régulièrement) alors qu'en grandes lignes, ce n'est pas toujours le cas, avec des temps morts importants parfois. Bref, les métiers sont différents, mais peut-être certains ne sont pas reconnus à leur juste valeur...
Citation
La SNCF revient egalement sur la prime de 15 euros/mois pour les vacances. Elle justifie cela ainsi :
Citation
15 euros par mois (non intégrés dans le calcul de la retraite), vous trouvez ça exceptionnel ?
Honnetement... Oui je trouve ca assez exceptionnel. Je pense que beaucoup de tres petits salaires (les gens au SMIC par exemple, mais aussi ceux qui sont a 1500 nets pour une famille de 4 ,etc.) aimeraient bien avoir le meme genre de coups de pouces. La reponse de la SNCF ici est selon moi tres mauvaise, allant dans le sens des tensions plutot que de les reduire.
Et dans certaines entreprises privées, il n'y a pas de 13e mois (voir de 14e)? Bien sûr, pas dans toutes (ça dépend peut-être des conventions collectives) Or une année fait 12 mois, jusqu'à preuve du contraire. Mais tout de même pourquoi systématiquement vouloir tout rapporter à celui qui gagne le moins et qui aimerait avoir mieux et qui donc serait parraît-il jaloux?... À moins qu'on ne veuille systématiquement niveler les revenus par le bas? Pour moi, on oppose artificiellement les cheminots au reste de la population. Ce n'est pas en baissant le salaire ou les retraites des cheminots qu'on augmentera le pouvoir d'achat des autres catégories. Parceque c'est cette question-là qui est posée en fait. Pourquoi un certain nombre de personnes croient que les cheminots sont privilégiés? Simplement parceque ces personnes ont un salaire si bas qu'il ne peuvent pas vivre décement. L'amélioration de leur niveau de vie passe par l'augmentation de leur salaire et non la baisse de celui des cheminots.

@Kian: source de ton tableau?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 13:11
Citation de MCL80 le 18 Octobre 2007 à 12:38
@Kian: source de ton tableau?
Facebook, sur un groupe anti-grève passé en 20 heures de 500 à 6500 membres :sweatdrop:
http://www.facebook.com/group.php?gid=19959029808

Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:57:25
Ambiance ;)
(http://photos-c.ak.facebook.com/photos-ak-sf2p/v140/118/15/675894491/n675894491_212686_5072.jpg)
Posted on: Thursday 18 October 2007, 13:06:49
Citation de KiaN le 18 Octobre 2007 à 13:06
Facebook, sur un groupe anti-grève passé en 20 heures de 500 à 6500 membres :sweatdrop:
http://www.facebook.com/group.php?gid=19959029808
Juste pour rire un coup sur la neutralité politique de ce groupe, voici les groupes où l'on retrouve le plus de membres de ce groupe :
Related Groups

    * Fédération Française de l'Apéritif
      Common Interest - Food & Drink
 
    * And I bet I can find 1,000,000 people who dislike Ségolène Royal!
      Common Interest - Politics
 
    * Pour l'interdiction de la vente du slim pour hommes
      Common Interest - Beliefs & Causes

    * Union pour un Mouvement Populaire
      Common Interest - Politics
Posted on: Thursday 18 October 2007, 13:08:44
Elus : le régime spécial -> http://www.dailymotion.com/video/x329rf_elus-le-regime-special
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Peter le 18 Octobre 2007 à 13:15
Ahah moi je dis c'est énorme le roller sur les voies de bus :D On y rencontre pleins de jolies filles  :sweatdrop:

Merci la grêve  :yes:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Alaiya le 18 Octobre 2007 à 14:26
Citation de "MCL80"
La fonction publique est aussi concernée (et peut-être quelques entreprises privée). Les revendications, si elles concernent aussi la retraite (avec l'annonce télévisée il y a quelques jours par Fillon des 41 ans de cotisation et plus si affinité pour toucher une retraite à taux plein... Pour vous donner une idée, prenez l'année ou vous avez commencé à travailler et rajouter 41 ans. Ça vous donnera l'âge minimum auquel vous pourrez espérer une retrait à taux plein... Taux plein ne voudra pas forcément dire descente dans 35-40ans!).
Y a quand même un truc qui m'étonne. Cela donne l'impression que les gens tombent des nues... alors que je me rappelle très bien que lorsque j'étais au lycée (entre 91 et 94 donc), il avait déjà été clairement annoncé et expliqué qu'à terme, nous parviendrions à 42,5 ans de cotisations, si l'on voulait conserver le régime par répartition.

Je voudrais tout de même qu'on sorte du discours "oui, mais eux, nananinananère" et qu'on réfléchisse au fond du problème.

D'un côté, on a en france un régime par répartition auquel visiblement la majorité des gens est très attachée, car basé sur la solidarité inter-générationnelle. En fonction des branches professionnelles, ce système est plus ou moins déficitaire (du fait de tel ou tel abondement aux caisses concernées, à noter qu'il existe je crois quelques - peu nombreux - régimes bénéficiaires), mais il est quoi qu'il en soit déficitaire dans sa globalité.

De l'autre, on a une pyramide des âges qui est ce qu'elle est, droite, gauche, milieu ou ce que vous voulez au pouvoir, avec notamment un superbe creux à partir de 1972/73, qui fait suite à une poussée au sortir de 39-45. Il me semble inutile d'être agrégé en mathématiques pour voir que la génération de 39/45 n'est pas palliée par celle qui a suivi dans les années 70.

A partir du moment où l'égalité 1 retraité = 1 actif n'est plus respectée, le calcul par répartition ne peut pas tenir la route, le différentiel devant être comblé par les solutions suivantes, au choix et/ou partiellement ou totalement cumulées:

- Une augmentation des cotisations
- Un allongement de la durée de cotisations
- Un abondement financier public aux caisses déficitaires
- Un abondement privé via des épargnes retraite privées

Aucune de ces solutions n'est idéale. La première augmente les charges sur salaires (donc diminue le pouvoir d'achat).

La seconde semble difficile à mettre en oeuvre en pratique en fonction des branches de profession et si elle devait l'être devrait faire l'objet d'accords par branche, entre syndicats et patronat notamment pour protéger les "séniors" du chômage ou de la retraite anticipée d'une part, et négocier les départs dans les métiers difficiles d'autre part.

La troisième est inenvisageable: l'Etat est déjà trop endetté, il ne peut pas injecter de liquidités dans les caisses retraites, parce que cela se répercutera sur d'autres postes (qui ne seront pas contents, and so on).

La quatrième sonne le glas du régime par répartition et devient source d'une inégalité supplémentaire (elle existe déjà ceci dit, mais n'a aucun caractère obligatoire).

Ce qui me gêne profondément dans tout ce que je lis ici ou là, c'est le pointage de l'arbre qui cache la forêt. Par exemple, on crie au loup concernant le cadeau fiscal. Certes, il est malvenu compte tenu de la situation inextricable des comptes du pays. Mais soyons honnêtes: même s'il n'avait pas été voté, le cas des retraites n'auraient pas été beaucoup plus avancé. Les retraites, c'est l'épine du pied de tous les gouvernements depuis la crise de 72. Et parmi ceux là, peu peuvent se targuer d'avoir travaillé sur le problème.

La solution, je ne la vois pas. A mes yeux, je suis persuadée depuis 15 ans que je devrais cotiser 42.5 ans, et on me l'annonce demain, je pense que je pourrai y survivre.

Si l'honnêteté devait prévaloir, voilà comment je verrai les choses: un panachage cotisations privées/répartition/allongement de la durée de cotisation... pour une Durée Déterminée. Je m'explique:

Les petites retraites sont scandaleuses. A mon sens, la conservation de la répartition devrait pour l'essentiel profiter à ces personnes qui ont eu de petits salaires toute leur vie durant. Que la solidarité profite aux plus pauvres me semble juste.

Un système dégressif en terme de répartition cotisations publiques/cotisations privées pourrait être mis en place en fonction de tranches de salaire, de telle manière à ce que les très riches ne comptent que sur leur épargne privée par exemple, la partie publique étant "symbolique".

Un allongement de la durée de cotisation pour pallier le déséquilibre démographique dont nous avons hérité.

Je parle de Durée Déterminée car ce système global pourrait évoluer à moyen terme. Nous voyons depuis quelques années une augmentation plus que significative des naissances, ça y est, la moyenne est passée à plus de 2 enfants par femme. cela signifie que dans 65 ans, on devrait se retrouver sur un déséquilibre, mais positif cette fois, puisque notre génération est moins nombreuse que celle qui est en cours de fabrication. Aussi, l'idéal serait d'ici à 2070 de revenir progressivement au simple système de répartition, voire même de réduire de nouveau les durées de cotisation.



Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 18 Octobre 2007 à 17:52
Pour ceux qui veulent calculer leur retraite:
http://www.marel.fr/
Pour moi, je viens de faire la projection (hypothèse en vigueur de 40 ans de cotisation pour avoir le taux plein):
En partant à 60 ans: 930€ par mois... Soit même pas 2/3 de mon salaire actuel de début de carrière
En partant à 65 ans (âge maxi de départ): 1410€ par mois... Soit légèrement moins que mon salaire actuel. (le simulateur me donne un salaire de fin de carrière de 2189€)

C'est pas gai. :peur:

@ Alaiya: Tu crois que les gens ne se sont pas déjà battus pour les retraites, aussi bien dans le public que dans le privé? Ça fait 10 ans que les gouvernements successifs passent en force sur le sujet. Donc bien sûr qu'on est au courant, mais on n'est pas d'accord avec ça. Et chaque décision qui pousse le cuseur plus loin est rejetée.

D'autre part, le phénomène de papy boom était hautement prévisible dès les années 1960. Plutôt que de faire des dégrèvements aux entreprises à l'époque où il y avait beaucoup d'actifs et peu de retraités, on aurait pu décider de mettre de l'argent de côté dans une caisse de compensation. L'État a préféré laisser les profits des entreprises exploser sans jouer son rôle de répartiteur. Tu dis que l'État n'a pas d'argent, or il trouve encore le moyen de faire des cadeaux par brassées de milliards d'euros. La cour des comptes a eu un rapport très dur sur les aides aux entreprises (plus de 100 milliards d'euros chaque année) dans lequel il était clairement dit qu'aucun effet probant de ces aides pouvait être établi sur l'emploi. On a donc 100 milliards qui sont dépensés sans qu'on ait une queconque idée de l'utilité de la dépense. Imaginons que ne serait-ce que 10% du total puisse être économisé. Est-ce que ça ne resoudrait pas une partie des soucis financiers de l'État (et au passage des retraites)?

Bref, pourquoi ça serait aux salariés (et surtout les plus pauvres) de se serrer la ceinture alors que de très grosses entreprises vont encore annoncer des bénéfices records (chiffrés en milliards d'euros là aussi)... Parceque si on regarde bien, ce ne sont pas les actionnaires qui les ont produits ces bénéfices, hein. La solidarité nationale, ça doit être des riches vers les pauvres, pas entre les pauvres pour pas toucher aux riches. ;)

Enfin, il me semble ne pas l'avoir dit ici, mais le régime spécial qui touche le plus d'aides... c'est celui des agriculteurs(http://www.lesechos.fr/info/france/300202917.htm) (voir en bas de l'article)... Pourtant, nos hommes politiques veulent augmenter les retraites des agriculteurs... N'est-ce pas un paradoxe?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Alaiya le 18 Octobre 2007 à 18:08
Citation
Bref, pourquoi ça serait aux salariés (et surtout les plus pauvres) de se serrer la ceinture alors que de très grosses entreprises vont encore annoncer des bénéfices records (chiffrés en milliards d'euros là aussi)... Parceque si on regarde bien, ce ne sont pas les actionnaires qui les ont produits ces bénéfices, hein. La solidarité nationale, ça doit être des riches vers les pauvres, pas entre les pauvres pour pas toucher aux riches.
Ce n'est pas du tout ce que j'ai proposé hein... au contraire. Il me semble avoir dit que la tranche haute de revenus devait justement continuer à cotiser tout en acceptant de réaliser en sus une cotisation auprès d'une caisse privée, sachant que la retraite au final ne contiendrait qu'une part symbolique de fonds publics, ces derniers devant être dévolus aux plus pauvres  ^^

Pour moi, les plus petits salaires ne doivent en aucun cas se voir gréver encore un peu plus par une augmentation des cotisations. Manquerait plus que ça ^^

Sinon, pour le reste, ok, j'ai bien noté. Mais je t'avouerais que faire le procès du passé ne va pas beaucoup nous aider... la situation est ce qu'elle est, il va falloir se débrouiller avec. Je suis d'accord avec ce que tu dis des conclusions de la cour des comptes. Si, effectivement, ces aides aux entreprises (au fait, le passage aux 35 heures n'a t il pas justement fait exploser le quota des aides? Il me semble bien que oui. J'ai un souvenir récent, dans le cas de ma boîte, où les "subventions" 35 heures se sont arrêtées il y a deux ans, et visiblement ils ont senti le vent passer. Mais bon, c'est fait, c'est fait hein^^) ne sont pas profitables, autant les réduire et injecter l'argent sur des postes critiques. Mais cela sera t il seulement suffisant?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 18 Octobre 2007 à 18:39
Les prévisions météo des grèves de transports pour demain :
http://tf1.lci.fr/infos/economie/social/0,,3588350,00-trafic-encore-tres-perturbe-vendredi-.html
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Amir le 18 Octobre 2007 à 19:10
Pour moi ça sera encore RTT! ^^
Vive les grèves en fin de semaine.

Sinon les retraites... J'y ai jamais crû! Et de toute façon en 2050 on aura qu'une envie, c'est de quitter ce monde de merde. ^^
Citation de Kamen le 18 Octobre 2007 à 02:41
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
C'est serieux ou c'est pour faire une mauvaise blague comme ma "complainte de la savonnette"? :sweatdrop:
Sale blague pourrite... :sweatdrop:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 18 Octobre 2007 à 19:24
Attention, Poursuite des perturbations demain, vendredi 19 toute la journée:
Citation de RATP
Prévisions pour le vendredi 19 octobre 2007
A 17 heures, ce jeudi 18 octobre 2007, le pourcentage des personnels grévistes est estimé à 58 % (pour la totalité )
A la suite de 2 préavis de grève reconductibles pour la journée du 19 octobre, des perturbations affecteront les réseaux de la RATP avec une tendance à la reprise :

Métro : 1 tiers du trafic avec une tendance à la reprise
RER / RATP : toutes les gares seront ouvertes mais le trafic restera fortement perturbé. Les interconnexions resteront suspendues.
Le trafic des Tramways et Bus sera également fortement perturbé avec également une tendance à la reprise. (site de la RATP(http://www.ratp.fr/))
Les prévisions de trafic officielles seront disponibles par Internet, sur www.abcdtrains.com(http://www.abcdtrains.com/) (Transilien), www.infolignes.com(http://www.infolignes.com/) (Grandes Lignes SNCF), ter-sncf.com(http://www.ter-sncf.com/) (TER en province) et www.ratp.fr(http://www.ratp.fr/) (RATP), ainsi que par téléphone.
La RATP vient ainsi de réactiver son numéro vert des grands jours (0 800 15 11 11), la SNCF met à disposition les numéros verts 0 850 700 805 (Transilien) et 0 805 903 635 (grandes lignes).

Enfin, pour les franciliens, écoutez France Bleu Île-de-France sur 107.1 (flash toutes les 10 minutes sur la situation).

Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 18 Octobre 2007 à 22:00
MUTAFUKAAAAAAAAZ  :scrogneugneu:

Je suis encore totalement coincé pour toute la journée du 19.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 19 Octobre 2007 à 14:23
A propos de la pénibilité du travail de cheminot, voici un message plutot intéressant d'Hades Glory sur SSDB :
Citation
De toute façon je pense que le gouvernement sera obligé de composer avec les cheminots. C'est bien beau de s'engager dans un bras de fer mais comme je l'ai dit plus haut, les grévistes peuvent rester trois jours sans bosser mais ce serait plus difficile pour la France de rester trois jours au chômage technique.

Karl Marx disait que la grève ne servait à rien car le patronat disposait de l'armée industrielle de réserve (les chômeurs) pour faire marcher l'industrie.
Aujourd'hui les chômeurs ne sont pas que des ouvriers et dans une entreprise publique comme la SNCF, la réquisition est difficile sauf à envoyer l'armée ce qui est la seule solution réaliste.

Pour la pénibilité, je veux juste souligner un truc: il y a une semaine, mon TGV avait une heure de retard. J'ai demandé la raison, on m'a répondu qu'un type s'était jeté sur la voie.
Le conducteur a essayé de freiner mais il aurait eu besoin de 400m pour stopper le train et évidemment il ne les avait pas.

Résultat: il a vu ce type dans les yeux au moment où le TGV lui est rentré dedans à 250km/h minimum et l'a pulvérisé au point que la vitre était couverte de boyau, d'intestin et de cervelle.
Cinq minutes plus tard, il a eu le privilège de devoir retirer lui-même un tibia qui s'était coincé dans le câble de freinage hydraulique puis le même conducteur de train a dû attendre une demi-heure l'arrivée des gendarmes et du procureur de la République pour leur confirmer que c'était bien un suicide et non un meurtre.

Bon, je vous pose la question: vous pensez qu'on peut faire ça jusqu'à 60 ans ou pendant 40 ans si vous préférez?

Il y a au minimum un suicide sur ligne de TGV par semaine dans la région parisienne, sachant qu'il y a 378 TGV sur le territoire, chaque chauffeur écrasera au moins 10 personnes dans sa carrière.

Honnêtement, je ne pense pas qu'on puisse demander à un grand père de 60 à 65 ans de gérer ce genre d'accident avec détachement en lui proposant juste un arrêt maladie pour décompresser.

Dans ce cas là je pense que l'argument de pénibilité est justifié.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 19 Octobre 2007 à 18:39
Heu, Kian, cette histoire, je la trouve un peu too much surtout dans certains détails. Un conducteur je crois que c'est rare qu'il ait a faire face à plus d'un suicide dans sa vie, surtout sur les TGV... Ceci dit, des conducteur de métro ou de RER en ont plusieurs au compteur, car c'est sur ce type de mission que c'est le plus fréquent, avec les quais nombreux voir les voies accessibles en de très nombreux endroits...

C'est vrai que ce genre de truc ça fait parti des stress du métier, et il y a des conducteurs qui n'arrivent jamais à surmonter la "première fois", et ne reconduisent jamais après. De toutes façon, un conducteur qui se retrouve confronté à "un acccident grave de personne", normalement, il ne doit pas repartir sur son train. Si je me souviens bien, c'est remplacement immédiat, et repos avec aide psychologique.

Ceci dit, pour le suicide, le train ne garanti pas que c'est sans souffrances, mais un TGV à pleine vitesse, on n'en réchappe pas... Alors que les métro, surtout quand il y a des fosses anti-suicide, on s'en tire généralement, mais parfois estropié...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 13 Novembre 2007 à 09:49
Contre toute attente, la grève qui démarre ce soir semble moins violente que la précédente. J'en veux pour preuve la présence de train sur ma ligne, soit deux par heure contre zéro pointé la fois d'avant.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 13 Novembre 2007 à 09:51
Citation
LExpansion.com du 13 novembre 2007
Grève RATP, SNCF : les premières prévisions de trafic
par LExpansion.com
Seulement 90 TGV sur 700, peu de TER et de fortes perturbations sur le réseau transilien. La SNCF demande aux usagers de limiter leurs déplacements et anticipe des problèmes jusqu'au week-end.
La suite: http://www.lexpress.fr/info/economie/infojour/infos.asp?id=132489

En gros, si vous espériez partir en weekend en train, arrêtez de rêver et changez votre programme. Fait chier !
Posted on: Tuesday 13 November 2007, 09:51:05
Citation de Damien le 13 Novembre 2007 à 09:49
Contre toute attente, la grève qui démarre ce soir semble moins violente que la précédente. J'en veux pour preuve la présence de train sur ma ligne, soit deux par heure contre zéro pointé la fois d'avant.
Non mais je te rassure, c'est un faux espoir. Ils disent 4 trains par heure sur la ligne qui me permet d'aller au travail mais je sais très bien qu'il y en aura zéro demain.
Sont comiques au passage pour le coup : 4 trains par heure, c'est la fréquence aux heures creuses hors grèves  :mdr:

On verra demain  :peur:

Les cheminots vont surement vouloir joindre la grève de la fonction publique dans 7 jours, et qui dit jonction dit grève non-stop pendant une semaine. De plus les étudiants veulent bloquer les voix de certaines gares dès ce midi  :sleeping:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 13 Novembre 2007 à 10:06
Depuis hier soir sont affichés les horaires de Mercredi. S'ils décident de les foutre en l'air, ils niquent le planning de ceux qui se sont tenus à ce trafic prévu. Et moi, je gueulerai. Ca ne servira à rien mais ça me fera un bien fou.

Quant aux étudiants... aaah que dire... même pas actifs qu'ils veulent déjà jouer dans la cour des grands sur des sujets qui ne les concernent pas...

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 14 Novembre 2007 à 14:05
Citation
Bulletin d'Information Trafic
Point de 8h45 :
A la suite des préavis des Syndicats CFDT, CGT, FO, FSI, SUD et UNSA pour la journée du 14 novembre, le trafic est très fortement perturbé sur l'ensemble des réseaux RATP

Métro :
Ligne 1 : 1 rame sur 2
Ligne 2 : 1 rame sur 2
Ligne 3 : Moins d’1 rame sur 10
Ligne 3bis : Service non assuré
Ligne 4 : 1 rame sur 3
Ligne 5 : 1 rame sur 10
Ligne 6 : 1 rame sur 5
Ligne 7 : Moins d’1 rame sur 10
Ligne 7bis : 2 rames sur 3
Ligne 8 : Moins d’1 rame sur 10
Ligne 9 : 1 rame sur 10
Ligne 10 : Service non assuré
Ligne 11 : 1 rame sur 10
Ligne 12 : Service non assuré
Ligne 13 : Moins d’1 rame sur 10
Ligne 14 : Fonctionne normalement

RER/RATP :
Ligne A : Moins d'1 rame sur 10
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture.

Ligne B : Service non assuré
Interconnexion suspendue à Gare du Nord.

Bus et Tramway : (Cliquez pour plus de détails)
Bus : 15% en moyenne
Orlybus : Trafic normal
Tvm : Trafic quasi nul
Roissybus : Trafic quasi nul
Tramways T1 et T3 : service non assuré
Tramway T2 : Trafic quasi nul

A votre disposition un numéro vert RATP : 0 800 15 11 11 (Appel gratuit depuis un poste fixe)

Etat du trafic SNCF :

- Numéro vert SNCF 0 805 700 805 (gratuit depuis un poste fixe)
- Site internet www.abcdtrains.com (prévisions gare à gare)
- France Bleu IdF sur 107

Posted on: Wednesday 14 November 2007, 01:04:34
Update
Posted on: Wednesday 14 November 2007, 09:19:25
Les cheminots allemands sont également en grève, eux pour des augmentations de salaire.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 14 Novembre 2007 à 14:08
T'as pas l'impression d'artificiellement augmenter ton nombre de messages ces derniers temps, toi? :D
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 15 Novembre 2007 à 00:24
Non, les doublons se fusionnent automatiquement ^^ (après 30 minutes je crois)
Posted on: Wednesday 14 November 2007, 14:19:00
A la une de l’actualité ce mercredi 14 novembre : Grèves : le Modèle français.
http://www.dailymotion.com/video/x3h9en_a-la-une14-novembrefrfrance24_news
Posted on: Wednesday 14 November 2007, 18:48:24
Citation
Métro :
Lignes 1 et 4 : 1 rame toutes les 15 min
Ligne 2 : 1 rame toutes les 20 min
Ligne 7bis: 1 rame toutes les 30 min
Ligne 5 : 1 rame toutes les 45 min
Lignes 5, 6 et 8: Quasi nul
Lignes 3, 3bis, 7, 9, 10, 11 et 12 : service non assuré.
Ligne 14 : Fonctionne normalement

RER RATP :
Ligne A : Service non assuré
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture.

Ligne B : 1 train sur 10 en moyenne
Interconnexion suspendue à Gare du Nord.

Bus et Tramway :
Bus : 15% en moyenne
Orlybus : 1 sur 6
PC1 : 2 sur 3
Tvm : Trafic quasi nul
Roissybus : service non assuré
Tramways T1 et T3 : service non assuré
Tramways T2 : 1 sur 4
Ok, toujours pas de train à l'horizon ^^
Par contre j'ai vu passer pas mal de bus 42 et 80 cet aprem.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 15 Novembre 2007 à 00:43
Cool, je vais devoir assurer le travail de deux personnes, moi non inclus :sweatdrop:

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 20 Novembre 2007 à 17:43
Au fait, ca donne quoi les greves en ce moment? Il parait que c'est l'enfer, a peu de choses pres...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 20 Novembre 2007 à 17:46
Aujourd'hui léger mieux pour les métros, 0 pour les RER... C'est surtout demain que ça va être capital : les négociations influeront directement sur une éventuelle reconduite de la grève, et à mon avis bien plus dure si c'est le cas. :sweatdrop:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Alaiya le 20 Novembre 2007 à 17:46
Citation de Kamen le 20 Novembre 2007 à 17:43
Au fait, ca donne quoi les greves en ce moment? Il parait que c'est l'enfer, a peu de choses pres...
C'est surtout Paris et sa région qui prennent cher avec la RATP et la sncf.

En province, le problème c'est principalement la sncf. Sinon, le reste ça va.

A noter aussi les difficultés d'acheminement du courrier... heureusement qu'il y a chronopost!
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 20 Novembre 2007 à 17:54
Citation de Atlas le 20 Novembre 2007 à 17:46
Aujourd'hui léger mieux pour les métros, 0 pour les RER... C'est surtout demain que ça va être capital : les négociations influeront directement sur une éventuelle reconduite de la grève, et à mon avis bien plus dure si c'est le cas. :sweatdrop:
RER A, B, E, suicide au tournant.

Le C fonctionne pas trop mal, à condition de l'utiliser aux heures de pointes, car en dehors il n'y en a tout simplement pas.

Quant au métro c'est la blague selon les lignes, genre ma ligne 10, elle était fermée la semaine dernière et en ce moment il n'y a qu'un train (voir 2) pour toute la ligne !!

Là je vais rentrer et alors que mon trajet est normalement direct, je vais devoir prendre 3 trains... Oui à Paris je dois changer de train toutes les 2 stations :o
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 20 Novembre 2007 à 17:57
OMG! Heureusement que je suis a l'etranger, je m'etais promis de m'expatrier a tout jamais si je revivais 1995... On a l'air d'etre plutot dans le meme trip, non? :wacko:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 21 Novembre 2007 à 00:08
Pour moi tout va bien: dans Paris, Velib et taxi la nuit, ainsi qu'une demi heure de plus pour le trajet entre chez moi et le travail: au lieu de prendre un RER direct, je m'en tape toujours 3, avec changements à Invalides et Gare d'Austerlitz, allez savoir pourquoi, et évidemment sur un autre quai à chaque fois, sinon c'est pas drôle, faut bien marcher un peu. Puis attendre aussi, mais comme je le disais, tout ça n'est qu'une affaire de privilégié. J'ai la nette impression que la majorité des gens gallèrent mille fois plus que moi ! (surtout que je peux me pointer au boulot vers 10-11h sans soucis, ce qui n'est pas du tout le cas de tout le monde)

Donc moi, je m'en fout, mais globalement, un sacré foutoir ! J'ai rarement vu autant, non pardon, jamais vu autant de piétons et de vélos dans Paris. Je ne vous parle même pas des embouteillages, il y en a partout, y compris dans des endroits où normalement il n'y en aurait jamais, on est envahit par les voitures, et si tout ça se passait en été, la pollution serait vraiment violente.

Tien, ce soir je suis passé par la station Saint Michel en RER C, et l'accès au RER B était tout simplement fermé: oui, il n'y a PAS de RER B ! (il était 18h45 et je crois que c'est pareil pour le RER A entre autres)

Pis évidemment, pour en rajouter un peu, les bornes Vélib' déconnent de plus en plus, je crois qu'elles travaillent un peu trop ces temps-çi, et même s'il semble que la majorité des gens arrivent à en avoir un, je suis systématiquement tombé sur des bornes éteintes, plantés, ou déconnant dans le XVème.

Demain, on remet ça...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 21 Novembre 2007 à 10:01
Grêves maintenues sur ma ligne. Si je loupe le train de 20.30, je devrais attendre le prochain, prévu pour 23.00 et qui sera le dernier.

Ouaaaaiiis...

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kamen le 21 Novembre 2007 à 10:21
SUUUUUPER!!!!!! Vite Damien, fais-toi muter a l'etranger!
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 21 Novembre 2007 à 10:24
J'ai l'impression qu'il y a une légère amélioration aujourd'hui. Bon, le RER B est toujours fermé mais ça va finir par sembler normal ça, mais le A semble un peu fonctionner, et le C bénéficie de plus de trains. Même la ligne 10 du métro a (un peu) plus d'un train par heure  :yes:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 21 Novembre 2007 à 13:45
Sabotages de lignes de TGV(http://fr.news.yahoo.com/ap/20071121/tfr-social-greve-sncf-malveillances-synt-56633fe_1.html).
Waffou...  :thumbdown2:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 21 Novembre 2007 à 15:48
Citation de KiaN le 21 Novembre 2007 à 10:24
J'ai l'impression qu'il y a une légère amélioration aujourd'hui. Bon, le RER B est toujours fermé mais ça va finir par sembler normal ça, mais le A semble un peu fonctionner, et le C bénéficie de plus de trains. Même la ligne 10 du métro a (un peu) plus d'un train par heure  :yes:
Illusions matinales, mon cher Kiannouche. :sweatdrop:

J'ai encore une fois dû marcher ce matin, faute d'accessibilté aux rames de la ligne 4. Mais un mieux pour cet après-midi, effectivement. A l'heure des sorties de bureau, ça va être chaud je pense...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Ryô le 21 Novembre 2007 à 15:50
Ah les joies de la vie parisienne...



Breizh!  :mario:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 21 Novembre 2007 à 15:54
Wé, on devrait tous porter des chapeaux ronds ! N'empêche, quel plaisir ce doit être d'habiter en Province dans ces moments là, pour peu qu'on utilise pas le train...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Ryô le 21 Novembre 2007 à 15:59
Citation de Atlas le 21 Novembre 2007 à 15:54
Wé, on devrait tous porter des chapeaux ronds ! N'empêche, quel plaisir ce doit être d'habiter en Province dans ces moments là, pour peu qu'on utilise pas le train...
Clair!

Il faut aussi faire le constat que tout le discours attenant aux transports en communs est tres parisien, et tres grandes villes. A Rennes, beh...y a le métro automatique, donc ça va, au moins pour aller au centre ville. Quand t'es etudiant ou pauvre de la ZUP...

Dans mon bled, y a bien quelques bus, mais c'est vraiment tout pourry
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 21 Novembre 2007 à 16:21
Fut dire que c'est là ou se situe la majorité de la population.
Posted on: Wednesday 21 November 2007, 16:14:11
C'est parti pour continuer encore demain :
http://tf1.lci.fr/infos/economie/social/0,,3628351,00-nouveau-dialogue-sourds-entre-syndicats-direction-.html
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Ryô le 21 Novembre 2007 à 16:25
Citation de KiaN le 21 Novembre 2007 à 16:21
Fut dire que c'est là ou se situe la majorité de la population.
Posted on: Wednesday 21 November 2007,
Oui, pas faux.

Mais le discours sur la préférence aux transports en communs, dans nos bleds paumés et dépeuplés, elle nous fait bien marrer.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 21 Novembre 2007 à 16:28
Enfin vous ne devez pas avoir de problème de pollution ^^
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 21 Novembre 2007 à 18:01
Tiens, je vous met une chronique intéressante parue dans la revue Le Rail de ce mois:
(http://img231.imageshack.us/img231/6918/trainem1.th.png)(http://img231.imageshack.us/my.php?image=trainem1.png)

Ça aide à comprendre l'histoire des retraites, et le pourquoi du comment on en est arrivé là.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Nico le 21 Novembre 2007 à 19:07
Citation de Battouman! le 21 Novembre 2007 à 13:45
Sabotages de lignes de TGV(http://fr.news.yahoo.com/ap/20071121/tfr-social-greve-sncf-malveillances-synt-56633fe_1.html).
Waffou...  :thumbdown2:
Rien que pour cela, je stopperais toutes les négotiations et enverrais directement le projet de loi au parlement.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 21 Novembre 2007 à 19:08
Citation de Ex-Floodeur le 21 Novembre 2007 à 19:07
Citation de Battouman! le 21 Novembre 2007 à 13:45
Sabotages de lignes de TGV(http://fr.news.yahoo.com/ap/20071121/tfr-social-greve-sncf-malveillances-synt-56633fe_1.html).
Waffou...  :thumbdown2:
Rien que pour cela, je stopperais toutes les négotiations et enverrais directement le projet de loi au parlement.
Si t'es sur que ce sont des grévistes qui l'ont fait... et encore...
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Poseidon le 21 Novembre 2007 à 19:28
Citation de Ex-Floodeur le 21 Novembre 2007 à 19:07
Citation de Battouman! le 21 Novembre 2007 à 13:45
Sabotages de lignes de TGV(http://fr.news.yahoo.com/ap/20071121/tfr-social-greve-sncf-malveillances-synt-56633fe_1.html).
Waffou...  :thumbdown2:
Rien que pour cela, je stopperais toutes les négotiations et enverrais directement le projet de loi au parlement.
lol j'adore, un vrai petit umpiste extremiste  :mdr:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 21 Novembre 2007 à 19:36
Pour le coup c'est clair  :sweatdrop:
C'est pas un concours de connerie.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 22 Novembre 2007 à 09:24
J'avais raté ça...
Citation
La CFDT-Cheminots dépose un préavis de grève pour le 20 décembre

Xavier Bertrand a donné un mois pour négocier par entreprise ou par branche. Ce délai passé, "les textes réglementaires relatifs à la réforme des différents régimes spéciaux seront rendus publics, puis publiés", a-t-il précisé dans sa lettre de méthode.

A jouer la montre, le gouvernement prend toutefois un risque de voir le mouvement s'étendre. La situation dans les universités est toujours aussi tendue et le 20 novembre, mardi, se profile la grande journée de grève dans la fonction publique pour la défense de l'emploi et du pouvoir d'achat. La CFDT-Cheminots a déposé un préavis de grève pour le 20 décembre, date prévue de la fin de la réunion tripartite. Le gouvernement est prévenu.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 22 Novembre 2007 à 09:27
Ah bah tiens, la grève est pas terminée qu'ils en préparent déjà une autre  :mdr:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 09:29
Rah mais m..de ! Il va vraiment falloir que ça cesse, je vais finir par ne plus avoir aucune indulgence ni objectivité face aux syndics... Ah mais c'est déjà le cas !  ^^

Super, la prise en otage du pays, rien de plus facile... :humpf:

Quand je pense que les grévistes syndiqués sont payés... Ces gens commencent vraiment à me gonfler.

Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 22 Novembre 2007 à 09:32
Non là c'est un préavis en cas d'échec des négociations en cours.
Pour l'instant, c'est parti pour s'améliorer(http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200747/sncf-un-repit-dans-la-greve_73630.html).
http://fr.news.yahoo.com/afp/20071122/tfr-trn-soc-dos-f56f567_2.html
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 09:35
Oui, mais sur le fond, ça ne change rien, ils savent qu'ils ont ce recours là, donc de toute façon....

Mais ce n'est pas étonnant non plus, le service minimum prévu en janvier les contrarie au plus haut point, alors ils en profitent un peu. Vivement janvier. :humpf:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Urumi le 22 Novembre 2007 à 09:48
Juste avant les fêtes, histoire d'emmerder un maximum de monde en plus.  :sleeping:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Hiei- le 22 Novembre 2007 à 10:01
Je dirais, pour ceux qui ralent, "soyez déjà content en temps normal d'avoir tout un tas de transports en commun".

Du genre, "Métro, Bus, Velib, Tram, RER", voir TGV et tout le toutim.

Car ici perso, il n'y a rien de tout ça et à chaque fois que j'ai un rendez-vous pour l'administration (au moins 1 fois par moi), j'en suis quitte pour payer 40 à 70 Euros de Taxi selon la distance.

Bref, ce n'est pas pour ce forum en particulier que je dis ça, mais quand je vois des gens à la TV qui se plaignent, ça me fait bien rire vu qu'à la base, ils sont quand même "privilégiés" par rapport à d'autres, qui ne se plaignent pas de ne rien avoir de tout ça et font avec.

Ca a toujours un "mini" avantage, cette grève n'influence en rien sur ma vie quotidienne donc s'ils veulent perso, ils peuvent la faire jusqu'à Noël.

Ca aura au moins le mérite de rappeller à certains les avantages/privilèges qu'ils ont, et qu'ils considèrent trop souvent comme un dû.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 10:03
Oui enfin, à partir du moment où tu as ce genre d'avantages, j'estime que tu es en droit d'exiger un service normal et à la hauteur. Mais je comprends très bien le point de vue de ceux qui n'ont quasiment aucun moyen de transport en commun.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Ken_oh le 22 Novembre 2007 à 10:09
Je rappelle juste une chose... Moi je paie 50 euro par mois comme beaucoup pour avoir ces "avantages" qu'il y aie grève ou pas donc j'estime qu'ils pourraient avoir l'aimabilité de penser 30 secondes aux usager et assurer un service minimum digne de ce nom.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 22 Novembre 2007 à 10:14
Citation
Quand je pense que les grévistes syndiqués sont payés... Ces gens commencent vraiment à me gonfler.
T'es sur ? :oh:

Hiei :Ce que tu dis est exact mais comme tu le précises, ces transports ne te servent pas quotidiennement.
Citation
Ca a toujours un "mini" avantage, cette grève n'influence en rien sur ma vie quotidienne donc s'ils veulent perso, ils peuvent la faire jusqu'à Noël.
Pour ceux qui ont des rendez-vous importants (le taxi aide mais parfois est bloqué, mon directeur en a fait les frais hier), des déplacements professionnels ou doivent passer un oral de recrutement voir un oral à un concours difficile, c'est très coton et forcément irritant. Les transports en commun font vivre ceux qui les conduisent et ceux qui sont conduits. C'est un nerf de guerre.
Citation de Atlas le 22 Novembre 2007 à 10:03
Oui enfin, à partir du moment où tu as ce genre d'avantages, j'estime que tu es en droit d'exiger un service normal et à la hauteur.
D'autant plus qu'on crache jusqu'à 100 euros par mois.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 10:16
Citation de Damien le 22 Novembre 2007 à 10:14
Citation
Quand je pense que les grévistes syndiqués sont payés... Ces gens commencent vraiment à me gonfler.
T'es sur ? :oh:
D's©
Certain, dixit un cheminot dans un article publié dans un quotidien national.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 22 Novembre 2007 à 10:47
Ca doit pas être général, faudrait vérifier car je trouve ça louche.

58€/mois ici pour zones 1 à 4... heureusement que j'ai une carte Imagin'r (tarif étudiant) sinon ce serait dans les 90€ je crois.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: tinou le 22 Novembre 2007 à 11:09
Citation de KiaN le 22 Novembre 2007 à 10:47
Ca doit pas être général, faudrait vérifier car je trouve ça louche.

58€/mois ici pour zones 1 à 4... heureusement que j'ai une carte Imagin'r (tarif étudiant) sinon ce serait dans les 90€ je crois.
On peut pas se faire rembourser l'equivalent des jouws de gweve?
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 22 Novembre 2007 à 11:20
Excellente question dont j'ignore la réponse  :unsure:
En soit tu es censé acheter un ticket, enfin être en règle mais en temps de grève, mais par exemple côté RER/SNCF, les portes sont souvent ouvertes, et les portiques désactivés donc tu ne peux pas composter. Au niveau du métro, j'ai vu la même chose dans les premiers jours, mais ils ont vite refermé les portes semble-t-il. Détail amusant: un responsable de la RATP a dit "qu'il doutait de la présence actuelle de contrôleurs", ce qui est super encourageant vu qu'il disait juste avant qu'il fallait être en règle  :mdr:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 22 Novembre 2007 à 11:31
Citation de tinou le 22 Novembre 2007 à 11:09
Citation de KiaN le 22 Novembre 2007 à 10:47
Ca doit pas être général, faudrait vérifier car je trouve ça louche.58€/mois ici pour zones 1 à 4... heureusement que j'ai une carte Imagin'r (tarif étudiant) sinon ce serait dans les 90€ je crois.
On peut pas se faire rembourser l'equivalent des jouws de gweve?
Dans un sens oui, c'est déduit sur l'achat du ticket du mois prochain.

Exemple : je paye en général 87-88 euros chaque mois. Pour le ticket de novembre, j'ai eu une réduction de 6 euros pour les deux jours de grèves d'octobre. Et là, avec les deux semaines qu'on s'est coltiné, je pense que le ticket de Décembre devrait me revenir à 70-75 euros.

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Kian le 22 Novembre 2007 à 11:34
Oui ok pour Carte Orange (= mensuel), mais moi j'ai un tarif à l'année  :mouais:
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: iDam le 22 Novembre 2007 à 11:54
J'aurais ça aussi le mois prochain (bien obligé de toute façon). Et là, j'ignore comme va s'effectuer le remboursement...

D's©
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 22 Novembre 2007 à 18:54
Bon, alors comme dit plus haut à ce jour, pour les sabotages, rien ne prouve que ce soit des cheminots… Il ne faut pas oublier que dans nombre de conflits sociaux depuis plus d'un siècle, on a pu voir des infiltrations de provocateurs pilotés par ceux qui voulaient torpiller les mouvements. Donc prudence.

Deuxièmement, pour le payement des cheminots en grève, comme pour toute personne qui fait grève, ils ne sont pas payés pendant cette période (elle vient aussi se déduire du décompte du temps de travail pour la retraîte) En revanche, il arrive que la direction de l'entreprise arrive dans le cas d'une négociation de sortie de conflict qu'une partie des jours de grève soient pris sur les jours de congé annuel. Cependant, ce cas de figure est de plus en plus rare, et ne concerne que des conflits longs, et en aucun cas la totalité de la durée (dans les cas les plus favorables ça doit être dans les 40%, mais plutôt largement moins)

Pour la carte orange, les remboursements sont à la discrétion des transporteurs qui devront tout de même payer les sommes correspondantes au STIF. Car c'est le STIF qui fixe les tarifs, récupère les recettes et finance les transporteurs. Donc chaque fois qu'un transporteur baisse le prix qu'il encaisse pour un coupon de carte orange en dessous du prix normal, il pioche dans ses fonds propres, ce qui réduit ses capacité à investir dans l'entretien et le renouvellement de son matériel. Faire donc un cadeau "tout de suite" à l'usager, c'est renouveler moins vite le matériel roulant ou les équipements, et donc aggraver ses conditions de transports à moyen et long terme…

Il y aura certainement un geste des entreprises de transport, mais vu la date ça sera pour le coupon de janvier au plus tôt. Juste au passage, une remarque à ceux qui trouvent le transport cher en ÎdF: C'est la région où l'usage des TC est le moins cher, surtout pour les salariés (depuis peu les chômeurs et RMIstes ont aussi droit à des réductions). La carte la plus chère (zones 1 à 6) est à 118,50€ mensuels et elle permet de prendre tous les transports existants dans la région. Pour ce prix vous pouvez aller tous les jours d'Étampes à Persan-Beaumont ou de Provins à Mantes-la-jolie, ce qui représente des distances considérables. Et sachant qu'en plus les salariés ont droit à une prise en charge de la moitié de ce coût par leur entreprise, ce qui le ramène à 59,25€ mensuels. Pour comparer, à Lyon, l'abonnement mensuel uniquement pour le réseau urbain, c'est 47€, et ça ne permet même pas de prendre les trains pour lesquels il faut rajouter un autre abonnement dont le coût est lié à la distance. Et ce sans remboursement possible par l'entreprise (sauf accord entreprise-salariés)…
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Atlas le 22 Novembre 2007 à 19:06
Je ne sais pas qui disait que els cheminots grevistes syndiqués étaient payés, mais c'était vraiment n'importe quoi (il faut vraiment que je retrouve cet article...) !
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Battou le 22 Novembre 2007 à 19:08
Citation de Atlas le 22 Novembre 2007 à 19:06
Je ne sais pas qui disait que els cheminots grevistes syndiqués étaient payés, mais c'était vraiment n'importe quoi (il faut vraiment que je retrouve cet article...) !
Sans doute pas ceux qui ont signé une pétition demandant à Sarko' de leur rembourser leurs jours de grèves qui "ne leur ont pas été payées"...  vu que ce dernier partait aussi du principe qu'ils étaient payés.
Titre: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Hiei- le 23 Novembre 2007 à 08:18
Citation de "Damien"
Hiei :Ce que tu dis est exact mais comme tu le précises, ces transports ne te servent pas quotidiennement.
Eh bien justement, ils me serviraient quotidiennement s'il y en avait (mais il n'y en a pas donc comment pourraient-ils me servir quotidiennement ?). La raison pour laquelle je ne bosse pas pour le moment est justement celle-là, ici sans permis, tu ne peux aller nulle part (et faut avoir les moyens de se le payer, de payer ensuite la voiture, l'assurance, le caburant, tout ça avec un minimum de misère, ce qui est très "tendu"), j'avais trouvé quelques trucs mais toujours le problème du déplacement justement, si j'habitais genre à Paris, je suis sûr que j'aurai déjà trouvé un boulot quelconque depuis un bail.

Et pourtant, je ne fais pas ma pleureuse comme j'en vois à la TV (qui eux ont au moins la chance d'avoir un boulot, ils ne savent pas la chance qu'ils ont visiblement !), je prends mon mal en patience et je vis avec (et ce n'est pas avec ce que gagnent mes parents, une misère, qu'ils pourront m'aider sur ce point, ils ont déjà du mal à joindre les deux bouts).
Citation de "Damien"
Pour ceux qui ont des rendez-vous importants (le taxi aide mais parfois est bloqué, mon directeur en a fait les frais hier), des déplacements professionnels ou doivent passer un oral de recrutement voir un oral à un concours difficile, c'est très coton et forcément irritant. Les transports en commun font vivre ceux qui les conduisent et ceux qui sont conduits. C'est un nerf de guerre.
Je connais ça aussi, l'autre fois j'avais un rendez-vous obligatoire (sinon rayé du truc), prévenu 3 jours à l'avance et pas de taxi disponible de la journée. Eh bien, je me suis débrouillé autrement, on trouve toujours une solution (et s'il avait fallu, j'y serais allé en vélo, même si ça faisait 25km aller-retour, quand on a pas le choix, on a pas le choix).
Citation de "Damien"
D'autant plus qu'on crache jusqu'à 100 euros par mois.
A niveau de paiement égale, avec 100 Euros, vous devez faire bien plus de route que moi je pense, si vous prenez le métro le matin et le soir par exemple. Je ne sais pas trop si vous vous rendez compte du coût OBLIGATOIRE ici, 70 Euros pour un simple aller retour de 25 km (30 minutes de trajet aller-retour en gros), et les taxis auraient beau faire grève, je ne ferais pas ma pleureuse pour ça non plus, comme j'en vois à la TV. C'est son droit, on est en démocratie, et je ne vais pas m'en prendre au chauffeur. Ensuite, si je suis abonné ou un truc du genre, je vais aller me plaindre au service concerné, mais le gréviste en lui-même n'y est pour rien, ce n'est pas son problème.

Maintenant, je l'ai dit, ce n'était pas pour ici particulièrement, je n'ai pas vu de "pleurs" ici mais tout ceux que je vois à la TV qui trouve ça inadimisible, ils ont qu'à se débrouiller autrement où demander un remboursement à la SCNF par exemple s'ils sont abonnés, ou alors se désabonner, personne ne les empêche, mais ça n'a rien à voir avec les grévistes, le droit de grève existe comme j'entendais encore il y a peu, donc ils font ce qu'ils veulent.

Et c'est peut être payant, mais ça reste un "avantage" comparé à d'autres, sachant que les autres doivent aussi payer pour un service assurément moindre.

Perso, 50 voir même 100 Euros par mois pour aller n'importe où ici en vitesse, ce serait le pied !

Bref, je comprends évidemment le point de vue de ceux qui vivent avec ces possibilités depuis leur naissance et qui donc ne concoivent pas la vie sans métro par exemple, mais si, c'est faisable. Marche à pied, vélo, scooter, moto, voiture (oui, quand il y a des grèves, il y a beaucoup de bouchons donc la voiture bof, mais faut bien des inconvénients d'habiter à Paris quand même, et puis en se levant très très tôt, ça passe, je ne sais pas moi, 5h du mat pour être à son boulot à 8h, surtout qu'à cette heure, il doit y avoir moins de monde sur la route).

Atlas : Tu es en droit de l'exiger de l'entreprise concernée oui, mais pas des grévistes, à part si le droit de grève est un jour retiré, ce qui n'est pas le cas pour le moment. A l'entreprise concernée de prendre les mesures nécessaires pour assurer un trafic normal et donc de donner aux usagers ce pourquoi ils paient, mais le gréviste de base s'en fout je pense, au contraire, et il a bien raison je trouve. De toute façon, le but d'une grève c'est d'emmerder le monde pour que le gouvernement cède, sinon ce n'est pas une grève mais une manifestation à mon sens.

Et il ne faut pas croire que le service minimum changera quelque chose, comme j'entendais "je ne sais plus où", si tout le monde fait grève, l'application fera un flop.

Vous vous souvenez d'il y a très longtemps (dix/quinze ans ? je ne sais plus trop) Quand je ne sais plus qui (des routiers je crois) bloquaient je ne sais plus quoi et que ça commençait à faire une pénurie de carburant ?

Ca a gêné en grande partie ceux qui n'habite pas dans les grandes villes (et qui utilise majoritement leur voiture), ça a duré un bon petit moment, perso ici on a fait avec, faut apprendre à faire avec tout dans la vie avant de crier au scandale.

Bref, ce qui m'exgaspère au point au point, c'est de voir toutes ses plaintes alors que ça va durer quoi, 2 semaines, 1 mois grand maximum ? et les 11 autres mois de l'année, le trafic sera niquel. Ici, grève ou pas, et peu importe le mois de l'année, t'es pour payer un max de ta poche dans tous les cas (que ce soit voiture, taxi ou autre).

Maintenant, ce post était juste un petit défouloir, mais bon, c'est ce que je pense. Je n'ai rien contre ceux qui sont "plus avantagés" que d'autres (que ce soit dans n'importe quel domaine, si je pouvais, je ferai comme tout le monde, j'en profiterai aussi, et je ne me soucierai sûrement pas des autres dans ce cas de figure), tant mieux pour eux. Mais juste qu'ils ne viennent pas pleurnicher dès qu'un service ne leur est plus assuré pendant deux semaines.
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 24 Novembre 2007 à 22:50
Après un petit découpage, ce topic est désormais réservé aux discussion sur les dysfonctionements et les grèves dans les transports… Ceci naturellement dans la courtoisie et le respect de tous. :jap:
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: MCL80 le 27 Novembre 2007 à 18:52
En raison d'incidents en soirée, des lignes de bus peuvent être raccourcies ou détournées.

Actuellement le site RATP(http://www.ratp.fr/) annonce:
Citation
Par mesure de sécurité, faisant suite aux évènements du 26 novembre survenus à Villiers-le-Bel, les lignes de bus suivantes sont perturbées :

133 168 252 255 268 269 270 333 368 et 370.

Trafic normal sur les autres de lignes de bus et de tramway.
Auquelles il faut ajouter au moins les lignes 199 et 297.
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
Posté par: Nico le 27 Novembre 2007 à 22:55
Question pour les parisiens : durant les 9 jours de greve, on a parlé du RER A et B en terme de prévision de traffic mais jamais des RER C, D et E : pourquoi ?
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: Kian le 27 Novembre 2007 à 22:59
Citation de Ex-Floodeur le 27 Novembre 2007 à 22:55
Question pour les parisiens : durant les 9 jours de greve, on a parlé du RER A et B en terme de prévision de traffic mais jamais des RER C, D et E : pourquoi ?
RER A et B sont partiellement RATP. Les RER C, D, E, etc, sont 100% SNCF et sont donc séparés des informations RATP. Ils en parlaient en fait lorsqu'ils parlaient aux informations du réseau Transilien, dont font parti tous les RER, A et B inclus. Donc oui, c'est pas logique au final, et je pense qu'en fait ils se contentaient de dissocier RATP et SNCF.

Le RER C est celui que j'utilisais pour ma part, et il fonctionnait pas trop mal aux heures de points (avec une fréquence équivalente aux heures creuses habituelles), mais était arrêté aux heures creuses.
Titre: Re: Faits divers et compagnie
Posté par: Alaiya le 10 Décembre 2007 à 10:40
Ouais.... encore une bonne nouvelle... bande de c%#!@...(http://afp.google.com/article/ALeqM5gT1neeb5LNixL_9rfMJ_-3zrdcRg)
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: iDam le 10 Décembre 2007 à 10:43
De nouvelles grèves pour cette semaine mais aucune précision pour le moment...

D's©
Titre: Re: Faits divers et compagnie
Posté par: Battou le 10 Décembre 2007 à 10:55
Citation de Alaiya le 10 Décembre 2007 à 10:40
Ouais.... encore une bonne nouvelle... bande de c%#!@...(http://afp.google.com/article/ALeqM5gT1neeb5LNixL_9rfMJ_-3zrdcRg)
(cliquez pour montrer/cacher)
Ouf, c'est pas Roissy  :peur:

Par contre y'avait une sorte de préavis le 20 en cas d'échecs de négociations, ça en est où ? Parceque j'ai lu que certains syndic' allaient remettre ça le 12  :sweatdrop:
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: Alaiya le 10 Décembre 2007 à 10:59
 :mdr:

Pour Air France, ils parlent du 20 dans le cas où les négociations salariales ne seraient pas "concluantes". Sans déc', si ça c'est pas de l'abus de position dominante sur un marché du transport qu'ils ont tout fait pour tuer, et rester les seuls maîtres à bord, je ne sais pas comment ça s'appelle.
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: Battou le 10 Décembre 2007 à 11:00
en fait je parlais de la SNCF.
 :sweatdrop:²
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: Alaiya le 10 Décembre 2007 à 11:02
pour la RATP, ce sera le 12, et pour la sncf, le 13 et le 17.

 :croa:
Titre: Re: Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions d
Posté par: Urumi le 10 Décembre 2007 à 11:05
Quoi, le 17 aussi ??? J'avais juste entendu parler du 13 moi.
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20071210.FAP4214/regimes_speciaux_les_nouvelles_greves_prevues_dans_les_.html(http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20071210.FAP4214/regimes_speciaux_les_nouvelles_greves_prevues_dans_les_.html)

'tain, mais pourquoi ils font grève à chaque fois que je dois aller en France ???  :pleure:
Titre: Re : Transports en commun
Posté par: FinalBahamut le 1er Juin 2020 à 20:35
Je ne savais pas trop où mettre ça...

MCL semble connaître un peu le rail, et il pourra peut-être me renseigner. Je cherchais des infos sur les maisons de garde-barrière P.N. : plans type, histoire, vie d'un/d'une garde-barrière.
Titre: TC
Posté par: MCL80 le 2 Juin 2020 à 19:22
Pour les plans types, tu en trouvera peut-être sur Gallica… sinon, il y en a qui traînent sur internet (par exemple sur cette page(http://patrimoine.bourgognefranchecomte.fr/connaitre-le-patrimoine/les-ressources-documentaires/acces-aux-dossiers-dinventaire/etude/13899604-e3f0-4205-9c16-b25c3dadda3f.html))
Il faut bien imaginer le confort: très rarement l'eau courante (uniquement dans quelques zones urbaine), avec un puits, des toilette à l'extérieur. L'électricité ou pas selon la période (peu fréquente avant la seconde guerre mondiale). Et un petit bout de jardin pour faire des cultures vivrières.

Pour le reste, tu dois trouver des récits sur internet. La plupart du temps, jusqu'après la seconde guerre mondiale, la garde-barrière était la femme d'un cantonnier (comme ça la compagnie logeait deux employés d'un coup et qui en plus travaillaient sur le même secteur.)