Sherlock (2010)

Matsya

  • Waffou
  • A vous, pour toujours...
  • Messages: 5 978
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #60, le 31 Décembre 2013 à 08:07 »
Un mini-épisode pour annoncer le retour de Sherlock.

                             

FX

  • Waffou
  • Messages: 8 795
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #61, le 9 Janvier 2014 à 12:49 »
3x1: Brillant ! Rien à dire  :yaisse:
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #62, le 10 Janvier 2014 à 21:09 »
3x2 raté pour moi, trop de coupures, ça part dans tous les sens pour une intrigue sans grand intérêt et une résolution hasardeuse quand même ! Déçu pour le coup !!

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #63, le 11 Janvier 2014 à 11:10 »
Les deux épisodes sont à peu près du même acabit, mais pour des raisons différentes. Le premier était plutôt une réponse aux solicitations des fans suite au dernier épisode de la saison , multipliant les références envers le 'Sherlockdom' (ça allait des théories absurdes, au mouvement de cheveux de Sherlock qui traverse les tumblr depuis plusieurs mois en passant par une hyperbolisation des scènes d'action). On traitait plutôt de l'image publique de Sherlock (à l'intérieur et à l'extérieur de la série) que de Sherlock lui-même.

Ici, ce second épisode est plutôt centré sur les personnages eux-mêmes. A première vue, cet épisode n'est qu'un épisode de transition, mais sert vraisemblablement à installer l'impact (surtout émotionnel) du dernier épisode. On dissémine de nombreux éléments qui vont permettre au 303 de ne pas être stérile pour la suite. Je ne sais pas si cela mérite une balise Spoilers car c'est pourtant assez visible, si on fait un tant soit peu attention à la structure de la série.

Jusqu'à présent, la série était auto-centrée sur la relation Sherlock/Watson. Avec l'arrivée de Mary dans l'équation, la donne a changé. Le premier épisode a très peu abordé le sujet, faute de temps. Tout ce qu'on savait, c'est que Sherlock semblait apprécier Mary. Ici, on met du temps pour montrer ce qu'apporte Mary dans la dynamique de la série, et surtout l'importance sentimentale que lui portent Watson et Sherlock (car il ne suffit pas de dire 'Les personnages l'aiment beaucoup' pour que ce soit le cas, il lui faut des preuves formelles au téléspectateur pour qu'il puisse intègrer l'idée). De fait, l'épisode s'étale pendant un bon moment sur cette question, montrant à plusieurs reprises que le personnage ne fait que consolider la relation entre les deux personnages principaux (mise à mal suite à la chute du toit). On sent aussi que Mary est très à l'aise quand il s'agit de mener à la baguette Watson ou Sherlock...

Charles Augustus Magnussen continue son petit bonhomme de chemin. Tel Moriarty dans la première saison, son ombre plâne au-dessus des deux premiers épisodes. Contrairement à Moriarty qui était mentionné parce qu'il participait à des opérations criminelles sur lesquels Sherlock enquêtait, CAM semble s'interesser directement à Sherlock et Watson eux-mêmes. Après le kidnapping de Watson dans le premier épisode, on a maintenant un télégramme lu par Sherlock signé par un certain CAM. Mais l'implication du nouveau bad guy est sans doutes plus importante dans cet épisode (Redbeard). On le verra certainement au prochain épisode, lorsqu'il dévoilera ses cartes.

On nous montre aussi que Sherlock semble être aller de l'avant depuis le début de la série. Il n'est plus le sociopathe des premiers épisodes et semble enfin se plaire dans sa nouvelle vie entre célébrité et cercle d'amis. Le plus important est surtout que le personnage le réalise puisqu'il semble avoir peur de perdre Watson à ses côtés et se met à jalouser tous ceux qui lui tournent autour. Cela entraîne Sherlock à s'ouvrir plus à ceux auxquels il tient. On avait déjà vu ça dans le premier épisode lorsqu'il dit à Molly qu'elle est une des personnes les plus importantes de sa vie, mais ici, c'est vraiment très très appuyé entre sa longue déclaration d'amitié/d'amour au couple Watson et sa discussion téléphonique avec Mycroft (ce dernier lui reproche de trop se mêler aux autres). Les scénaristes veulent que le téléspectateur sache que Sherlock a pris conscience de la valeur des personnes qui l'entoure, depuis sa 'mort'.

Mary, CAM, la vie de Sherlock... Tous ces éléments traités dans cet épisode sont sans doutes liés. Je pensais suite au premier épisode de la saison que Mary tiendrait jusqu'à la saison 4 avant que Watson remménage à Baker Street, mais j'ai bien l'impression qu'elle ne finira pas la saison. Dans le premier épisode, on voyait que parmi tout ce que Sherlock déduisait d'elle en la voyant, il y avait les mots 'Liar' et 'Secret'. Dans ce 302, le télégramme de CAM s'adresse directement à Mary. Il est très familier avec elle et mentionne sa famille, mais surtout ne semble pas interloquer Mary. Si CAM était inconnu de Mary, celle-ci aurait eu une toute autre réaction à l'écoute de ce télégramme. Ici, elle alterne entre rires et mine déconfite lorsqu'on lui parle de sa famille. M'est avis que CAM tient peut être en otage un membre de sa famille (son père, pour faire le lien avec le roman The Sign of Four). On remarque aussi que les scénaristes s'empressent d'installer le personnage. Ils auraient pu le faire sur les trois épisodes, mais déjà arrivé aux 2/3 de la saison, Mary est totalement ancrée dans la vie des personnages. On veut clairement nous faire aimer le personnage pour pouvoir l'utiliser autrement rapidement. Mais ce qui a réellement enfoncé le clou dans mon idée que Mary va monter sur l'échafaud est le fameux Sign of Three de l'épisode. Watson n'a jamais été père dans les romans. Et on voit mal le personnage être embarasser d'un enfant dans ses enquêtes futures. Sachant que Mary doit mourir (puisque c'est ce qui lui arrive dans les romans), il semble plus que probable qu'elle meure avant qu'elle ne donne naissance à son enfant, soit dans moins de neuf mois (un laps de temps court dans une saison de Sherlock). Enfin, un dernier indice pour montrer le fond de la pensée de Mary, ce plan lorsqu'elle manipule Sherlock et Watson pour qu'ils se mettent à réenquêter ensemble: http://bit.ly/1koYaWa
Le volte-face de Mary sera certainement un nouveau chamboulement dans la vie de Watson, et bien sûr de Sherlock qui semblait avoir trouvé un nouvel équilibre dans cet épisode.

Je conclurais juste par le fait que je préfère néanmoins un petit plus cet épisode que le précédent. Il est plus complet, plus homogène aussi avec le reste de la série et propose une enquête solide (ce qui manquait cruellement au 301). Et bien sûr, le meilleur moment de l'épisode était le caméo d'Irene Adler. Encore un élément qu'on entretient pour faire revenir à coup sûr dans la Saison 4.

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 623

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #65, le 8 Janvier 2016 à 13:37 »
Bon, The abominable bride vu hier soir, et bof bof... C'est très léché, avec d'amusantes trouvailles visuelles (la reconstitution des événements vue depuis le salon), mais l'épisode ne sait pas sur quel pied danser, à force de va-et-vient intempestifs dans les registres (humour, horreur, commentaire des romans, etc.) et les environnements (mind palace, réalité, passé, présent).
Un bon moment, mais rien de trop haletant non plus. Vivement la reprise de la chronologie officielle !

Spoilers à la demande. :o
永遠に、あなたのモノ・・・

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 267
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #66, le 8 Janvier 2016 à 14:07 »
Vu hier soir également jusqu'à une heure de déroulé (Kat était crevée). J'aime bien.
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 964
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 219
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #68, le 16 Avril 2016 à 03:10 »
Tiens, j'ai commence cette serie avant-hier et je n'ai vu que deux episodes. Je trouve cela pas mal mais un peu too much sur l'acuite visuelle du mec : djenre il voit la date de la montre en 0.2 seconde ; djenre il voit les micro rayures sur l'entree du chargeur du telephone et donc c'est un alcoolo.

C'est c'la moui...

J'aime bien Martin Freeman au niveau des acteurs, par contre Cumbabachi-san comme disent les groupies nipponnes, juste pas. Il est moche et insupportable.

De plus, les costumes sont quelconques pour une serie british.

Par contre Londres est plutot bien filmee et mise en valeur, ca change.
"Honey badger don't care"

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 964
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #69, le 16 Avril 2016 à 18:13 »
Je pense (mais je peux me tromper bien sûr) que si tu continues les épisodes, tu finiras par trouver Cumcumber bien taillé pour le rôle.
En tout cas c'est mon avis, et il semble partagé.
Ce qui est drôle, c'est que moi c'est Watson qui me saoule. Pas Freeman, mais le rôle du faire-valoir ; c'est toujours un peu relou même si c'est nécessaire.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #70, le 16 Avril 2016 à 18:30 »
Attends d'arriver au 1.3 et au 2.1, ce devrait etre la revelation!
永遠に、あなたのモノ・・・

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 219
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #71, le 18 Avril 2016 à 14:24 »
Effectivement la saison deux commence bien differemment. On dirait une autre serie: realisation plus claire, moins de trucs trop wtf, costumes bien plus sympa, un style un peu plus pose et moins foufou.

Du moins le 201, on verra la suite.

J'ai vraiment suivi de bout en bout alors que les trois premiers episodes m'avaient fait serieusement bailler. La saison 1 finissait n'importe comment, avec un climax a la piscine de Damien, feat. un mec nerveux et plus moche que Kilgrave, en costume Westwood... Juste non.
"Honey badger don't care"

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 964
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #72, le 18 Avril 2016 à 15:29 »
:mdr:

La série te réserve encore quelques surprises :D
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 219
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #73, le 9 Mai 2016 à 13:36 »
Le 203 commence sur les chapeaux de roue, malgre le costume light gray en peak lapel de Moriarti juste horrible avec son padding over the top.
Re : Sherlock (2010)
« Réponse #74, le 10 Mai 2016 à 03:02 »
Bon finalement c'etait un peu moyen/nul comme episode. Comme le precedent le 202 d'ailleurs : une premiere heure formidable, et une derniere demi-heure vraiment booooooof du genre à te faire faire F5 toutes les 10 secondes sur la page d'accueil du site des 30 ans de Pollyanna Saint Seiya.

L'acteur qui joue Moriarty (Ayou) ne m'emballe pas vraiment. Le seul qui arrive a tirer son epingle du jeu est Martin Freeman. Ces deux episodes manquent aussi cruellement de personnages feminins je trouve.


"Honey badger don't care"