La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 296
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #45, le 13 Juin 2012 à 03:02 »
Citation de Aladfal le 12 Juin 2012 à 11:24
Tant qu'on parle éducation nationale, je me permets de dévier juste un tout petit peu.
Question sans doute idiote : faut obligatoirement avoir le CAPES pour enseigner dans le privé ?
L'enseignement correspond à un niveau de diplôme.

En gros, tu peux postuler à un poste d'enseignant avec une licence en poche... Bien que progressivement, avec la masterisation, on requiert plus.
Le concours sert, comme dans le reste de la  FP, à titulariser l'enseignant.

Dans le privé, on peut signer des CDI, des CDD en fonction des besoins de l'établissement. Cela se fait plutôt dans les postes à profil/moins académiques.
En public, un contractuel est, sauf poste spécifique, un remplaçant au même titre que dans le reste de la FP. Il est là tant que le titulaire est absent ou l'administration n'a pas crée un poste.

Actuellement, les contractuels les plus expérimentés vont être pérennisés par un processus de CDIsation. Il faudra avoir travaillé 5 ans sur 6. (pas mon cas).
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 023
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 296
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 023
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 176
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #49, le 26 Juillet 2012 à 15:03 »
Rions un peu...

Comme vous le savez, la gauche a voté la mesure supprimant les heures supplémentaires défiscalisées à compter du 1er juillet  2012. Au nom d'une idéologie qui imagine que dans un monde de bisounours toutes les vilaines heures supplémentaires qu'on demande au salarié de faire pourraient être mises à contribution de la création de l'emploi. Le jour où la gauche comprendra que, non, les français ne travaillent pas tous à la chaîne dans une usine, peut-être qu'elle mettre un pied dans la réalité.

Bref.

Examinons ensemble les conséquences dans la "vraie vie de monsieur tout le monde" de cette mesure:

- Les heures défiscalisées pour le salarié ne le sont plus => ses impôts sur le revenu vont donc augmenter => baisse du pouvoir d'achat n°1.

- Les heures défiscalisées pour l'employeur ne le sont plus => l'employeur répercute tout ou partie des charges supplémentaires sur la part salariale => baisse du salaire net => baisse du pouvoir d'achat n°2.

Non parce que si la gauche, toujours bien au chaud dans son monde bisounours, croit que le gentil employeur va se coltiner 100 % des charges supplémentaires à payer, elle se met le doigt dans l'oeil bien profond.

Donc pour un parti au pouvoir qui soit disant veut faire cracher les riches au bassinet et sauver les classes populaires et moyennes, c'est de l'epic fail en barre. Parce que figurez-vous - si, si c'est vrai - que les gens qui gagnent des salaires très confortables (je parle d'un salaire, pas de rentes ou autres, rangez les faucilles et les marteaux, svp, merci) - je pense à des cadres dirigeants, à des avocats d'affaires, etc - les heures supplémentaires, ils n'en ont rien, mais alors rien de rien de rien à carrer! D'ailleurs, ils n'ont pas d'heures supplémentaires pour la simple et bonne raison qu'ils travaillent en forfait jours, système hautement incompréhensible pour qui utilise une pointeuse tous les jours. Donc leur mesure, là, ne les touchera en rien.

Par contre, les autres, ouvriers ou cadres qui sont aux 39 heures par exemple (soit 4 heures supp' par semaine), qui touchent des salaires normaux, ils l'ont bien profond.

Et si par un heureux hasard, ils augmentent en plus la CSG, je vous laisse imaginer le tableau.

Cette absence absolue de toute pragmatisme, de toute intelligence du réel, au nom d'une idéologie dépassée depuis des lustres, ça me dépasse. Non, les salariés ne sont pas interchangeables, non chacun n'a pas une tâche bien précise, bornée et limitée dans les entreprises et non, 4 heures supplémentaires/semaine de 1 salarié n'égale pas 0.11 salarié et par extension, ce n'est pas parce que 10 salariés ne feront plus 4 heures supp par semaine que l'entreprise va embaucher 1 salarié.

(oui, je râle, mais j'avais prévenu: j'ai voté Hollande au second tour ce qui m'autorise à pointer du doigt toutes ses conneries).

PS: Al², si tu passes par là, j'aimerais faire une simulation de l'imposition de mon foyer en "fiscalisant" les heures supp' de mon mari (qui va perdre entre 80 et 100 € par mois), juste pour voir... Merci^^








Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 138
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #50, le 26 Juillet 2012 à 17:32 »
Citation de Alaiya le 26 Juillet 2012 à 15:03
Al², si tu passes par là, j'aimerais faire une simulation de l'imposition de mon foyer en "fiscalisant" les heures supp' de mon mari (qui va perdre entre 80 et 100 € par mois), juste pour voir... Merci^^
Ben tu vas et tu vires tout bêtement la somme en 1AU (les heures sup') pour l'ajouter à celle en 1AJ (les salaires).
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 691
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #51, le 26 Juillet 2012 à 19:06 »
Une remarque en passant: Ce dispositif était ni plus, ni moins qu'une niche fiscale. Il a permis aux employeurs d'éviter d'augmenter les salaires au rythme de l'inflation en masquant cette situation par l'ajout d'heures supplémentaires non imposées fiscalement. Pour les salariés ça semblait tout bénéfice… À court terme, probablement, mais à long terme, notamment pour le calcul de la retraite, je ne pense pas que cette part du salaire compte. Ce qui veut dire qu'au moment de la retraite, avec un dispositif de ce type, il y a un joli effet kisscool sur le revenu, même en étant à taux plein.

Après, je dirais que c'est aux employés de défendre leur salaire. C'est pas les ronds de jambes des secrétaires généraux des syndicats dans les salons ministériels qui font augmenter les salaire, mais bien la mobilisation des salariés.

Sinon, Hollande applique en gros le même programme économique que Sarkozy, sauf qu'il va augmenter la CSG… Plutôt que de faire une "TVA sociale"… Le taux uniforme de la CSG, tout comme celui de la TVA fait que ce genre d'impôts pèsent proportionnellement bien plus sur les mois aisés que l'impôt sur le revenu.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

harsiesis

  • Waffou
  • Thank you, and good night.
  • Messages: 527
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #52, le 26 Juillet 2012 à 21:49 »
Citation de MCL80 le 26 Juillet 2012 à 19:06
Une remarque en passant: Ce dispositif était ni plus, ni moins qu'une niche fiscale. Il a permis aux employeurs d'éviter d'augmenter les salaires au rythme de l'inflation en masquant cette situation par l'ajout d'heures supplémentaires non imposées fiscalement. Pour les salariés ça semblait tout bénéfice… À court terme, probablement, mais à long terme, notamment pour le calcul de la retraite, je ne pense pas que cette part du salaire compte.
Non elle ne compte pas. C'est une des premières choses que ma mère (qui travaille sur de la gestion de paye et qui donc est un peu familière de ce genre de choses) m'a dit quand j'ai commencé à bénéficier de Tepa. Je ne l'ai donc pas pris que comme un cadeau, étant de toute façon trop bien conscient que tout "cadeau" de l'état a souvent son revers :sweatdrop:
Bizarrement c'est un aspect que les grands médias zappent presque immanquablement, et même la gauche n'en a que très peu parlé.

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 450

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 176
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #54, le 27 Juillet 2012 à 15:01 »
@ Al²: ok, merci. je vais voir ça ce WE.
Citation
À court terme, probablement, mais à long terme, notamment pour le calcul de la retraite, je ne pense pas que cette part du salaire compte. Ce qui veut dire qu'au moment de la retraite, avec un dispositif de ce type, il y a un joli effet kisscool sur le revenu, même en étant à taux plein.
Hum, j'ai cherché, effectivement, pas mal de gens disent que ces heures défiscalisées ne comptent pas pour la retraite, mais je n'ai vu aucun texte officiel faire état de défiscalisation = pas compté pour la retraite. Je vais donc vérifier sur les bulletins de salaire de mon mari pour voir si ces heures supp' sont intégrées dans le calcul des cotisations sociales ou pas. Parce qu'il y a une différence entre les cotisations sociales et l'impôt sur le revenu. J'aimerais être sûre...
Citation
Il a permis aux employeurs à certains employeurs d'éviter d'augmenter les salaires au rythme de l'inflation en masquant cette situation par l'ajout d'heures supplémentaires non imposées fiscalement.
Fixed. Non, tous les employeurs ne sont pas des salauds... *soupir*



MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 691
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #55, le 27 Juillet 2012 à 22:49 »
Citation de Alaiya le 27 Juillet 2012 à 15:01
@ Al²: ok, merci. je vais voir ça ce WE.
Citation
À court terme, probablement, mais à long terme, notamment pour le calcul de la retraite, je ne pense pas que cette part du salaire compte. Ce qui veut dire qu'au moment de la retraite, avec un dispositif de ce type, il y a un joli effet kisscool sur le revenu, même en étant à taux plein.
Hum, j'ai cherché, effectivement, pas mal de gens disent que ces heures défiscalisées ne comptent pas pour la retraite, mais je n'ai vu aucun texte officiel faire état de défiscalisation = pas compté pour la retraite. Je vais donc vérifier sur les bulletins de salaire de mon mari pour voir si ces heures supp' sont intégrées dans le calcul des cotisations sociales ou pas. Parce qu'il y a une différence entre les cotisations sociales et l'impôt sur le revenu. J'aimerais être sûre...
Ça serait donc encore pire que ce que je pensais, puisque ces heures sont exonérées partiellement, si j'ai bien compris, de diverses cotisations sociales. Ce qui veut dire qu'elle généraient des droits dont une partie des coûts est supportée par l'ensemble des salariés… (soit au travers des cotisations, soit au travers des impôts et des taxes.)
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 798
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #56, le 27 Juillet 2012 à 23:09 »
Non mais, je suis désolé si je vais dire un poncif qui va faire dresser les poils d'Alaiya, mais les mecs à la tête de l'état, malgré tout ce qu'ils disent et font comme conneries, ce ne sont pas des branques, ils en ont quand même dans la tête... Donc par définition, une motion passée par un gouvernement de droite, si tu cherches vraiment bien au bout du truc, tu ne trouveras jamais que le coût est majoritairement supporté par les entreprises... C'est un peu la définition du truc.
Et du coup, je n'ai pas creusé en détail ce que disait la-dite Al, mais il ne m'étonnerait pas que les mesures prises par la gauche soient, AU FINAL, une fois tout bien pesé, plutôt favorable aux salariés.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 691
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #57, le 28 Juillet 2012 à 22:03 »
Attention au poncif absolu: si le PS ne faisait que des choses favorables aux salariés (même en ne considérant que le court terme) je crois que ça se saurait… Par exemple, la CSG est une taxe profondément injuste (car non progressive par rapport aux revenus) qui a été crée par le gouvernement Rocard, sous Mitterrand.

Et cette CSG va très certainement être une nouvelle fois augmentée… Par le PS (après l'avoir été par l'UMP)
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Sentinel

  • Ombre
  • Modos
  • Messages: 1 445
Re: La gestion de l'argent vu et revu par l'Etat francais
« Réponse #58, le 29 Juillet 2012 à 19:59 »
La fin des HS defiscalisées est une excellente nouvelle dans le monde de l Éducation nationale. En 5 ans, j ai observé beaucoup de professeurs (notamment les agrégés qui sont à la base très bien payés) se faire entre 15.000 et 20.000€ net par mois, c-à-d plus que le Recteur ou le préfet!!!
Si ce n est pas l enrichissement, je ne sais pas ce que c est. :oo:
J ai eu quelques contentieux à gérer uniquement pour réclamer des Hs de secrétariat de bac (oui,z'avez bien lu) que le proviseur avait refusé de régler en estimant que ça faisait parti des obligations réglementaires de service de l intéressé.
Les abus de ce type je peux en citer pele mêle :(
Bref, beaucoup de malins ont profité du système durant ces 5 ans en avançant que les soit disant suppressions de postes expliquaient l explosion des heures supp dans l Éduc'. :sleeping:
Vivement la privatisation totale de l'éducation :mouais:

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
永遠に、あなたのモノ・・・