Sondage

Quel(s) Ghibli recommandez vous le plus ? (3 choix possibles)

Le Château dans le ciel
4 (14.8%)
Mon voisin Totoro
4 (14.8%)
Le Tombeau des lucioles
1 (3.7%)
Kiki la petite sorcière
0 (0%)
Omoide Poroporo - Souvenirs goutte à goutte
0 (0%)
Porco Rosso
1 (3.7%)
Je peux entendre l'océan
0 (0%)
Pompoko
0 (0%)
Si tu tends l'oreille
1 (3.7%)
Princesse Mononoké
9 (33.3%)
Mes voisins les Yamada
0 (0%)
Le Voyage de Chihiro
3 (11.1%)
Le Royaume des chats
0 (0%)
Le Château ambulant
2 (7.4%)
Les Contes de Terremer
0 (0%)
Ponyo sur la falaise
0 (0%)
Arrietty, le petit monde des chapardeurs
0 (0%)
La Colline aux coquelicots
0 (0%)
Le vent se lève
0 (0%)
Nausicaä de la vallée du vent
2 (7.4%)
Total des votants: 10

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 610
Re : Studio Ghibli
« Réponse #196,  »
Sur la piste de Princesse Mononoké Par Laura Montero Plata (traduit de l'espagnol).
Un bouquin intéressant d'analyse sur le film et sa création depuis les prémices jusqu'à la distribution internationale avec les différentes facettes: La période historique où se déroule l'action. Le contexte du Japon des années 1990 lors de la réalisation du film, les problématiques financières et la stratégie marketing. Probablement l'un des meilleurs livres d'analyse sur ce film et sa création.
Re : Studio Ghibli
« Réponse #197,  »
Le Garçon et le Héron
Pas évident de critiquer ce film. :peur:
Sur les aspects purement techniques, la maîtrise est totale, l'animation fluide, le doublage et les bruitage, parfaits.
Mais sur le reste, sans que le film soit mauvais, bien au contraire, il est difficile d'être emballé. Déjà, le scénario pêche. D'habitude, chez Miyazaki, le personnage principal évolue au cours du film (Nausicaä, Pazu, Kiki, Ashitaka, Chihiro, Sophie…) Dans ce film, j'ai eu le sentiment que Mahito n'évolue pas. Il voit des choses, il vit des choses, mais il les subit totalement et on ne sent pas que les évènements ont prise sur lui, le font changer. Pour moi, le Mahito de la dernière image du film pourrait être strictement inchangé avec celui qui est arrivé au manoir au début du film. Toute son aventure est finalement une parenthèse (un rêve?). Je sais, on pourrait dire la même chose de Chihiro d'une certaine manière. Pourtant, sans qu'on puisse se l'expliquer, le spectateur "sait" qu'à la fin Chihiro a réellement été changée par son expérence.

Après, Miyazaki a du métier, donc même avec un scénario faible, il arrive à insuffler une vie et il occupe le spectateur avec une animation techniquement excellente et des personnages quasi-récurrents: Le père sûr de lui et conquérant, les petites vieille…. Cependant, certaines auto-citations ne sont pas légères…
(cliquez pour montrer/cacher)
Je pense aux oiseaux de papier de Chihiro en particulier
D'autres éléments m'ont semblé très artificiels par rapport au reste
(cliquez pour montrer/cacher)
Les perruches et la direction qu'elles donnent à la fin de l'histoire. L'apparition des perruches est une vraie cassure: avant, on est dans un monde étrange, onirique, mais dont on sent une potentielle noirceur (le tombeau, les spectres sur les bateau…) L'introduction de ces éléments oriente le récit dans un direction totalement différente qui fait disparaître tous les autres aspects de ce monde.
.

Bref, je suis mitigé: sur le fond, c'est probablement le film de Miyazaki le plus faible, mais il est sauvé par sa forme.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 366
Re : Studio Ghibli
« Réponse #198,  »
Plus mauvais que le chateau de Hurle?
"Honey badger don't care"

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 771
Re : Studio Ghibli
« Réponse #199,  »Modifié
Sans aller jusqu'à dire que le film est "mauvais", on en a gardé une impression bien tiède.
En fait on n'a jamais été entrainés par l'histoire ou émus.

Perso j'y ai vu 3 problèmes :

- Le rythme : après une séquence d'introduction dantesque (la meilleure et la plus saisissante de toute sa filmo), l'histoire prend une éternité à se mettre en place. Et une fois que tout est lancé, on part dans un grand manège frénétique sans trop de moment de respiration.
- Les personnages : C'est une récit initiatique d'un gamin qui doit faire le deuil de sa Mère et celui d'un vieillard qui cherche un successeur (#wink #wink, ok. Mais tous les autres persos n'ont l'air d'être que des faire-valoir dont les motivations ne sont jamais claires.
- En fait tout l'univers n'est pas clair et foisonne de détails et de sous-strates dont on ne comprend jamais vraiment le sens (l'armée Bismark aviaire  ? mais what pourquoi ?).

En plus si le film est très bien réalisé, on ne peut pas s'empêcher d'avoir une impression "d'auto-récitation" (tiens, du Mononoké par ci, du Chateau Ambulant par là, ça c'est très Chihiro, et là Laputa...).

Et le piiiiiiiire c'est qu'on a
(cliquez pour montrer/cacher)
De la boucle temporelle. ca alors, c'est original
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 610
Re : Studio Ghibli
« Réponse #200,  »
Le château de Hurle, il y a au moins une évolution des personnages que je n'ai pas senti dans ce film.

Après, hier, j'ai lu Le voyage de Shuna. La comparaison est plutôt cruelle pour le film, quand bien même ce livre est plutôt à considérer comme une œuvre mineure. C'est un livre où il y a une histoire, un rythme, des personnages attachants (et d'autres moins). Bien sûr on voit le parallèle avec Nausicaä qui a été dessiné à la même période, mais là le récit est bien plus ramassé et tout aussi efficace. Franchement, j'ai bien accroché et je pense que l'édition française rend vraiment hommage à ce livre. Et en plus:
(cliquez pour montrer/cacher)
On voit bien ce qu'a exploité Goro pour les contes de Terremer
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 10 038
Re : Studio Ghibli
« Réponse #201,  »
Le Garçon et le Héron, en vrac :
- je rejoint Battou sur la lenteur du début du film. Il dure deux heures, mais j'ai eu l'impression que toute la première partie en durait déjà 3...
- j'ai été très déçu par les musiques. Ou plutôt par l'absence de musique. Minimalisme, contemplation, tout ça, ok, mais bon, ça va deux minutes. D'habitude dans Miyazaki, Hisaishi nous sert des petites merveilles, mais là... aucune. Nada.
- on s'est quand même regardé une paire de fois en se disant "c'est normal si je ne comprends rien du tout ?" Et ça, c'est généralement pas bon signe...
- prix de la pire traduction de titre de film de l'année 2023, haut la main.

La critique est facile, d'accord, mais franchement, si vous voulez passer deux heures au ciné, allez voir autre chose, vous vous rendrez service.

Le Château ambulant sera toujours mon préféré !
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.