Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #331, le 3 Avril 2006 à 21:13 »
VU sur la toile :)

Un petit point de culture jap:
Le aiaigasa ( 相合い傘 ): c'est un dessin qui represente un parapluie symbolisé, avec le nom de chaque coté du manche des deux personnes partageant ledit parapluie. C'est l'équivalent de notre coeur transpercé d'une flêche, avec les deux noms.
Un exemple:


Le nom, aiaigasa, est la composition de 相 ai: ensemble, mutuellement, 合い ai: sens similaire à 相, et 傘 kasa: parapluie, et joue sur le son ai, qui ecrit ainsi, 愛, signifie amour.

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #332, le 3 Avril 2006 à 22:31 »
Je ne connaissais pas. C'est trop mimi! :)
Sur la Chaine Maudite, reportage sur Hanami au JT. Comme d'hab, images bidons, interviews a la con... Rien ne vaut ses propres photos et un vrai hanafubuki. En passant, Meg, de nouvelles photos?
永遠に、あなたのモノ・・・

Khiryu

  • Waffou
  • Messages: 1 026
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #333, le 3 Avril 2006 à 23:09 »
Ah je ne connaissais pas non plus, c'est original oui! Marrant à découvrir ces petites choses.

Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #334, le 4 Avril 2006 à 00:44 »
Citation de Kamen le 3 Avril 2006 à 22:31
Je ne connaissais pas. C'est trop mimi! :)
Sur la Chaine Maudite, reportage sur Hanami au JT. Comme d'hab, images bidons, interviews a la con... Rien ne vaut ses propres photos et un vrai hanafubuki. En passant, Meg, de nouvelles photos?
J'ai triomphe du tri de mes photos de Hanami hier vers 23h30... Donc petit up-date du "Japon en image"... ce soir!  :mrgreen:
Re: Vos mesures pour sauver la France !
« Réponse #335, le 4 Avril 2006 à 00:47 »
Citation de Kamen le 3 Avril 2006 à 23:21
Spielou! Enfuyons nous au Japon pour ecrire depuis Takarazuka une nouvelle bio de MA. Yes!
Oui! Venez au Japon! Plus on est de fous... (il y a en a deja 120 millions, mais un de plus ou un de moins  :D).

Sinon, si les Francais etaient un peu moins raleur (voir moins agressif), je suis sure que le pays serait un peu plus facile a vivre.
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Re: Vos mesures pour sauver la France !
« Réponse #336, le 4 Avril 2006 à 01:00 »Modifié le 4 Avril 2006 à 01:02 par Shaka999jp
Citation de Kamen le 3 Avril 2006 à 23:21
Spielou! Enfuyons nous au Japon pour ecrire depuis Takarazuka une nouvelle bio de MA. Yes!
(rires)
Petite parenthèse au passage, je suis en train de faire un résumé d'une interview des auteurs d'HNK...ET j'y découvre qu'ils se sont inspiré de certaines danses des spectacle de Takarazuka pour les poses des combatants dans Kenshirô.
J'étais sur le cul.  :mdr:
Quelqu'un en sait plus sur cette fameuse "école" ? (unif' plutôt...)
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Vos mesures pour sauver la France !
« Réponse #337, le 4 Avril 2006 à 01:16 »
Oui, il y a des bouquins dessus, et une de mes seances en cours de socio portait sur Takarazuka quand j'etais au Japon, avec projection d'un tres bon documentaire.
C'est la reponse au theatre No et au kabuki. Des femmes, des femmes et encore des femmes pour tous les roles. C'est un pensionnat de jeunes filles tres dur, mais tres classique. Tu vois Princesse Sarah? C'est le meme genre. Les premieres annees doivent faire le menage, cirer le parquet et j'en passe. On a l'impression d'etre projete 50 ans en arriere, au moins! Des robes a l'ancienne aussi, c'est bluffant. Cours de maintien avec le livre sur la tete, et des choses plus contemporaines. Les filles doivent choisir si elles joueront des roles masculins ou feminins, car cela les suivra toute leur vie de comedienne.
Takarazuka, c'est la magie du spectacle, le Broadway feminin. Versailles no Bara a ete ecrit (ou adapte pour la premiere fois?) la-bas. Les femmes japonaises un peu agees en sont hysteriques. Quand j'etais au Japon, ils avaient monte La Belle et la Bete. Ce sont toujours des comedies musicales avec beaucoup de costumes qui sont choisies. Voila quoi!
永遠に、あなたのモノ・・・

Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Vos mesures pour sauver la France !
« Réponse #339, le 4 Avril 2006 à 02:58 »
Ca le fait! Merci Meg!
Si tu peux faire un compte-rendu a propos de ta visite la-bas, je reve d'y aller... :)
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 883
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #340, le 4 Avril 2006 à 10:15 »
Citation de Ex-Floodeur le 3 Avril 2006 à 21:13
Le aiaigasa ( ???? ): c'est un dessin qui represente un parapluie symbolisé, avec le nom de chaque coté du manche des deux personnes partageant ledit parapluie. C'est l'équivalent de notre coeur transpercé d'une flêche, avec les deux noms.
Salut!

On en voit dans le très beau film Omohide Poroporo d'Isao Takahata (pas encore sorti en France). Je crois aussi que l'Animeland HS sur le Studio Ghibli en expliquait la signification. ;)

À bientôt!
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Re: Vos mesures pour sauver la France !
« Réponse #341, le 4 Avril 2006 à 11:54 »
Oh yes! Moi aussi ça m'intéresse, quelle grâce, quelle classe...C'est vraiment très beau!
Honnêtement, ça me dirait bien aussi....En tout cas c'est absoluement magnifique.

Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #342, le 11 Avril 2006 à 09:47 »
Un article dont certaines remarques font se poser des questions  :peur:

http://fr.news.yahoo.com/09042006/202/un-eton-hi-tech-et-ultrastrict-pour-dresser-la-future.html
Citation
Un "Eton" hi-tech et ultrastrict pour dresser la future élite japonaise

GAMAGORI (Japon), 9 avr 2006 (AFP) - - Elèves espionnés électroniquement, salles de classe sans fenêtres, mangas et jeux vidéo prohibés: au Japon, un pensionnat privé inspiré du collège britannique d'Eton veut rassurer certains parents inquiets du "relâchement" de la discipline dans les écoles publiques.

Financée par la fine-fleur de l'industrie nippone, l'Académie Kaiyo a accueilli samedi sa première promotion, 123 garçons de douze ans serrés dans des uniformes noirs à cravate, dont les riches parents débourseront un million de yens (7.000 euros) par trimestre de scolarité pendant six ans.

Edifié sur un polder, dans une baie du centre du Japon, le pensionnat ultramoderne de 130.000 mètres carrés est ouvertement inspiré du célèbre collège d'Eton, qui forme l'élite britannique depuis le 15e siècle.

"L'Académie Kaiyo vise à éduquer les personnes qui seront capables de diriger le Japon dans l'avenir", a proclamé lors de la cérémonie de rentrée le président honoraire du groupe automobile Toyota, Shoichiro Toyoda, principal initiateur du projet.

"Nous ferons des efforts pour considérer chaque cours comme important, nous éveiller et apprécier la noblesse de l'étude", lui a répondu Taiki Aoyama, un des délégués des élèves.

Pour s'assurer que ces bonnes intentions soient suivies d'effet, le proviseur a eu l'idée de concevoir des salles de classe dont toutes les fenêtres sont situées dans le dos des élèves, de façon à ce que personne ne soit tenté de regarder dehors pendant les cours.

Les élèves doivent porter en permanence un appareil ressemblant à un téléphone portable, comportant une puce électronique permettant à la direction du pensionnat d'épier toutes leurs activités. Cet appareil sert également de porte-monnaie électronique, grâce à quoi l'école peut contrôler leurs dépenses.

L'appareil-espion sert également de téléphone portable. Mais seulement pour recevoir des appels, et seulement depuis huit numéros enregistrés à l'avance.

A l'image du collège d'Eton, les enfants sont logés dans des "maisons" avec leurs surveillants, de jeunes employés détachés par les entreprises soutenant le projet (Hitachi, Toyota et autres).

Chaque élève dispose de sa chambre individuelle. Le règlement interdit les bandes dessinées, les jeux vidéo, les skateboards et toutes les distractions prisées par l'immense majorité des enfants japonais.

Les sorties hors de l'établissement sont soumises à autorisation et s'effectuent uniquement en compagnie d'un chaperon.

Ce régime ultra-strict entend répondre aux préoccupations de certains parents depuis une réforme du système éducatif, adoptée en 2002 pour rendre l'école japonaise moins rigide et moins orientée vers le "bourrage de crâne".

Au Japon "l'esprit de compétition commence à faire défaut au profit d'un égalitarisme erronné", se plaint une mère d'élève.

"Les enfants n'aiment peut-être pas les règles strictes, mais les parents se sentent plus en sécurité ainsi", affirme une autre.

Selon Noburu Kageyama, un professeur d'université spécialiste des questions d'enseignement, le pensionnat "est une expérience majeure qui provoque une certaine agitation dans le système éducatif".

"Les familles ont de moins en moins d'enfants et sont de plus en plus déterminées à les envoyer dans un nombre limité d'écoles prestigieuses", explique-t-il, craignant que "l'égalité des chances dans l'éducation soit en train de disparaître".

Le nouveau pensionnat d'élite est situé à quelques centaines de mètres de l'école secondaire municipale d'Otsuka, où l'arrivée de ces petits voisins fortunés est observée avec curiosité et scepticisme.

"Je suis un peu triste pour eux. Leurs vies semblent si surveillées", commente Ayaka Niino, une élève de douze ans, selon qui l'Académie Kaiyo est "un autre monde, pour enfants riches".
C'est clair; les eleves de cette ecole ne seront pas de futures recrues pour PnR  :unsure:
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

tinou

  • Waffou
  • MACRON 4EVER
  • Messages: 7 148
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #343, le 11 Avril 2006 à 10:51 »
La fenêtre dans le dos des élèves, ça va surtout embeter le prof, bonjour l'éblouissement et l'impression de faire cours à contre-jour.
"Honey badger don't care"

Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #344, le 11 Avril 2006 à 14:26 »
Je pensais plutot a ce genre de choses  :peur:  :
Citation
Les élèves doivent porter en permanence un appareil ressemblant à un téléphone portable, comportant une puce électronique permettant à la direction du pensionnat d'épier toutes leurs activités. Cet appareil sert également de porte-monnaie électronique, grâce à quoi l'école peut contrôler leurs dépenses.

L'appareil-espion sert également de téléphone portable. Mais seulement pour recevoir des appels, et seulement depuis huit numéros enregistrés à l'avance.
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?