Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 591
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Amnounet

  • Post Tenebras Lux
  • Bannis
  • Messages: 2 886
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #61, le 12 Août 2005 à 14:58 »
En fait tu l'avais repérée avant  et tu as feinté pour lui dire : "hmmmm tu as vu comme il est beau mon mollet ?"  :mdr:

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 109
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #62, le 18 Août 2005 à 14:28 »Modifié le 18 Août 2005 à 14:36 par Damien
Petit post sur le fascisme au Japon:

A Nemuro et dans les regions nordiques du Japon, on voit souvent ceci:


Edit : decidemment j'en chie avec les images... je comprendrais jamais comment on fait au fond... Le forum n'accepte pas les liens a Image dream?

EDIT Damien = Va plutôt sur ImageSchak®, ça passe (regarde sous ta zone d'écriture lors d'un post de message, tu as une mini fenêtre qui te dirige directement vers ce site.

Les camionnettes d'extremistes ultra nationalistes qui reclament haut et fort le retour des iles Kouriles au Japon.
Ils font parfois des tours a Tokyo, et notamment a Shibuya ou ils donnent parfois des discours que personne n'ecoute.


je me permet de copier cooler un excellent post d'un ami de forum japon:
Citation
l'extrême-droite (le fascisme) japonaise est une structure assez complexe, sa base populaire est très réduite, ce sont les groupuscules évoqués (bien moins nombreux à mon avis que les militants FN en France) ; mais le capital étant le sponsor direct du fascismes, ses bases intellectuelles et de propagande sont par contre très puissantes : les journaux quotidiens du Yomiuri et plus encore le Sankei sont des exemples achevés ; politiquement, comme tu l'as compris il n'existe pas de "parti politique" d'extrême-droite, l'astuce est magique : il n'ya pas de parti d'extrême-droite car les fascistes sont au sein du pouvoir, en cellule dormante qui est activée de temps à autre pour assurer la survie des germes du fascisme pour le jour où il lui sera possible de revenir fouetter et massacrer.

Pas de parti, ca veut dire que tout passe par dessous au niveau politique : il y a des hommes de paille des milieux fascistes, des députés PLD (peut-être pas tous) dont les plus connus sont Nakasone et Ishihara. Les députés au pouvoir (pour ainsi dire, le PLD est le parti unique au pouvoir depuis cinquante ans au Japon) sont de temps à autre des fascistes déclarés, il prennent la pose pour défendre les idéaux, le passé, le discours fasciste de manière très directe, mais très précise et ce jusqu'au plus haut niveau :

Tu connais peut-être l'affaire du dernier Premier ministre Mori qui s'était mis à déclarer à la presse que le Japon était bien comme le disait le mythe shinto "le pays des dieux"... c'était en 1999 je crois, sa côte de popularité était à plat depuis longtemps déjà, alors il en a profité pour gagner quelques millions en faisant plaisir à ses sponsors fascistes, qui ont beaucoup d'argent, tu peux en être sûr. Tu connais aussi sans doute les fresques du Premier ministre actuel Koizumi qui va faire ses courbettes "au moins une fois par an" devant les criminels de guerre de catégorie A mélangés honteusement au sein de leurs victimes.
Si tu veux, il faudrait imaginer Raffarin s'être mis à chanter "Maréchal nous voilà" le lendemain du 11 novembre...

Donc il n'y a pas de parti politique comme le FN, car le peuple japonais a bien compris avec la Guerre que les fascistes sont de simples brutes maniant d'abord le fouet contre les travailleurs, pour faire tourner les usines d'armement.
Quand je parle de contre-syndicats, bien entendu, il y a le phénomène des jaunes, mais encore une fois, le fascisme japonais est concentré, c'est pour çà qu'il n'a jamias vraiment faibli en virulence : il ne s'expose pas en organisations sociales. Par exemple, tu ne verras pas de marche fasciste au Japon comme tu peux voir les fascistes français marchaient "pour Jeanne d'Arc"... le fascisme japonais n'est pas populaire... tu sais à quel point "le pacifisme" est une idée présente dans le peuple japonais... pourquoi ? la guerre, toujours, la guerre, le peuple japonais a subi les pires souffrances sous la férule fasciste.
Celui qui pourra de nouveau gouverner le Japon en brandissant armes et slogans nationalistes n'est pas encore né. Mais, le fascisme y travaille.
C'est pour cela que Koizumi va faire ses courbettes au temple Yasukuni (tapes Yasukuni sur le moteur de recherces... tu verras).

C'est pour maintenir la pression, pour maintenir les idéaux fascistes d'actualité pour pouvoir les réactiver plus tard, quand ce sera possible. C'est aussi pour cela que la famille impériale est toujours dans son palais alors qu'elle ne fout rien de la journée et qu'elle a commandé des massacres par millions lors de la Guerre...
Tu sais que selon le Droit japonais, l'empereur est "le symbole de l'Etat"... le symbole de l'Etat fasciste prêt à revenir dès que possible.

Lorsque tu demandes s'il y a "une hégémonie nationaliste, voir xénophobe insidieuse dans la culture japonaise"
je préfère ne pas employer l'expression "culture japonaise" car cela n'existe pas, c'est une fiction voulue par les nationalistes, c est une création du XIXème siècle.
Mais exactement, les fascistes ont développé des mythes et les ont diffusés dans la société japonais (comme nous croyons tous "être français")...
Lorsque le fascisme impérial a connu des difficultés à partir de 1942-1943, pour continuer le mythe d'une bonne guerre, il a crée le concept de Guerre Pour La Sphère de Co-Prospérité d'Extrême-Orient. La Daitôasensô 「大東亜戦争」pour la Daitôa-eiken-kyôdôtai「大東亜共栄圏」.
Il faut le dire sans ambages : aujourd'hui, le Japon n'est pas directement dominé par le fascisme, suelment indirectement.
Le pouvoir direct du fascisme c'était il y a 60 ans... c'est à dire que l'on va commencer à pouvoir oublier la réalité des horreurs fascistes, puisque les gens qui les ont subies disparaissent peu à peu...
C'est une occasion merveilleuse pour le fascisme de se réhabiliter, pour modifier l'histoire, pour la réviser, c'est à dire remettre en avant le discours qu'il avait développé pendant la Guerre pour justifié son terrible régime :
Depuis 1999, les milieux fascistes ont créé leur propre organe de réhabilitation dans l'histoire, pour diffuser le Révisionnisme, il s'agit de la dite "Association pour créer de Nouveaux manuels d'Histoire" le Tsukuru-kai「新しい歴史教科書作る会」... cette association très professionnelle a réussi très rapidement à s'imposer : dès 2001, les manuels de propagande qu'elle proposait au Ministère de l'Education ont été validés par ce dernier, c'était l'affaire des manuels qui a suscité de grands mouvements de protestations en chine et en Corée... depuis, les voisins savent à quel point le fascisme est puissant au Japon, il faut toujours s'en rappler pour comprendre les relation diplomatiques entre ces pays...
Depuis, les manuels en question ont été tus, le temps a un peu passé, et boum ! après 3 ans, ça recommence, comme des bûcherons voulant faire tomber un arbre, voilà que le ministère radopte les manuels révisionnistes de la Tsukuru-kai en 2005 (cette année)...
Tu vois, c'est sans fin, le fascisme est une réalité. Qui peut souhaiter un pouvoir fasciste ? Ses principaux commanditaires sont les industries qui se nourrrissent des travaux les plus pénibles, pour étouffer les complaintes de leurs travailleurs et pouvoir étendre ce type d'exploitation à autant de secteurs que possibles. Cela concern au premier le capital se nourrissant des Travaux publics, des secteurs miniers et de l'indutrie lourde. Il y a un problème à l'heure actuelle, c'est que le secteur de l'industrie lourde japonaise investit beaucoup en Chine et que depuis que la Chine est indépendante et "communiste", les coups de théâtre fascistes au Japon créent de réels problèmes en Chine (les manifs récentes ne sont la preuve)... génant leur développement. Aussi, ce sont surtout les milieux financiers (parfois les banques de ces memes entreprises industrielles) qui prennent le relais. La finance se base sur l'or, et l'or, ça ne se prend facilement chez le voisin qu'avec une bonne guerre d'invasion bien sanglante...
On en pas encore là, c'est juste la perspective.
Le probleme, c'est que les Japonais font mine de s'en foutre. Et c'est cela qui est tres grave, car ils ne voient pas le danger venir. C'est de la meme facon que l'on a vu petit a petit Hitler s'imposer, pour finalement etre elu par le peuple. Il y a quand meme de graves elements d'inquietudes pour le futur dans cette region. Junichiro et le PLD est en passe de gagner les elections encore une fois. Encore une fois les Japonais ne vont pas savoir pourquoi ils votent, juste sur des considerations grossieres comme : est ce que la clim sera toujours a -15 dans le metro? Est ce que je pourrai toujours jouer au Pachinko. Cette societe est epuisante parfois car elle ne reflechit tout simplement pas. Elle commente. C'est vraiment assez deroutant quand meme parfois. J'ai parfois envie de leur gueuler dessus, de leur dire de se remuer, mais non, ici culturellement, c'est le shikataganai qui l'emporte.

J'espere qu'ils se reveilleront a temps.
"Honey badger don't care"

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 197
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #63, le 18 Août 2005 à 14:38 »
PLus rien ne m'étonne du Japon (il y a aussi les factions qui réclament le retour à l'ancien drapeau patriotique)
Citation
c'est le shikataganai qui l'emporte
Le quoi ?

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 109
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #64, le 18 Août 2005 à 15:18 »
Ca veut dire : "On ne peut rien y faire", Shou ga nai darou, Shikata ga nai... C'est comme ca.... Traduit un certaine resignation... On entend ce mot la dans la vie de tous les jours, tres souvent. Genre ya un tremblement de terre? Shou ga nai, on ne peut rien y  faire. Tous les jours on entend cette formule cle qui regit la vie des Japonais.

Les Japonais c'est ca, ils vont pas chercher a se battre, ils vont se plier a ce qu'on leur dit de faire... Bien gentiment. On leur demande consommer? Ils consomment! On leur demande de bosser comme des damnes? Ben ils .... l'ont fait dans les annees 60, plus trop maintenant....

"Honey badger don't care"

Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re : Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #65, le 18 Août 2005 à 16:17 »
Citation de tinou le 18 Août 2005 à 14:28
Petit post sur le fascisme au Japon:

A Nemuro et dans les regions nordiques du Japon, on voit souvent ceci:
Pas besoin d'aller a Nemuro pour voir ca. A Iidabashi (la ou j'habite), il y a un camion qui passe tous les jours a 11h petantes, avec ses haut-parleurs qui crachent les symphonies militaires du Japon imperialiste... Pour info, leur repere se trouve a Chiba, le long de la voie ferree. On peut voir les camions depuis le Narita Express... Mais bon, ils ne doivent pas etre les seuls...  :thumbdown2:
Citation
J'ai parfois envie de leur gueuler dessus, de leur dire de se remuer, mais non, ici culturellement, c'est le shikataganai qui l'emporte.
Idem... C'est pour ca que c'est epuisant de vivre et bosser ici. Le fatalisme, ca va bien 5 minutes. Les japonais ont toujours le mot "Ganbarimasu" ("Je tiens bon", "Je fais de mon mieux") a la bouche, mais en fait, il essaie juste de "tenir bon". Ils vont essayer de contourner un obstacle, pas dans le but de trouver la solution pour le contourner, mais pour chercher a montrer qu'ils ont essaye... Ca donne des resultats au boulot, je ne vous dit pas...  :lac:

Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 197
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Re : Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #67, le 18 Août 2005 à 20:09 »
Citation de tinou le 18 Août 2005 à 14:28
C'est pour maintenir la pression, pour maintenir les idéaux fascistes d'actualité pour pouvoir les réactiver plus tard, quand ce sera possible. C'est aussi pour cela que la famille impériale est toujours dans son palais alors qu'elle ne fout rien de la journée et qu'elle a commandé des massacres par millions lors de la Guerre...
Euh... J'ai dû rater un épisode là?  :unsure:
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 109
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #68, le 19 Août 2005 à 01:42 »
L'empereur, certes manipule par le gouvernement en place a l'epoque (et encore aujourd'hui d'ailleurs), etait celui qui decidait du destin des Japonais, et d'ailleurs la seule facon de faire obeir les Japonais (et encore aujourd'hui d'ailleurs). L'Empereur represente toujours legalement le symbole du peuple japonais.
"Honey badger don't care"

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #69, le 30 Août 2005 à 16:17 »
Ils sont violents les chirurgiens japonais  :wacko:
Citation
Un médecin de l'hôpital universitaire de Shiga, près de Kyoto (centre du Japon), a frappé à coup de poing un patient opéré sous anesthésie locale, qui le suppliait d'interrompre l'intervention, a rapporté la presse mardi.

Le malade s'est soudainement agité, hurlant pour que l'opération cesse. Le praticien a réagi en lui assénant un violent coup de poing à la tête, lui intimant de ne pas bouger et "de la fermer", selon l'agence Kyodo.

L'opération, qui avait lieu le 1er août dernier, a finalement été interrompue. Le patient a eu droit ensuite à la visite de la direction de l'établissement et du médecin, qui lui ont présenté de plates excuses.

Selon Kyodo, le patient a eu besoin de cinq jours de convalescence pour guérir du coup reçu.

Il a été de nouveau opéré trois semaines plus tard par un autre médecin et cette intervention a eu lieu dans le plus grand calme.

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re : Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #70, le 31 Août 2005 à 02:38 »
Citation de Ex-Floodeur le 30 Août 2005 à 16:17
Ils sont violents les chirurgiens japonais  :wacko:
Tres franchement, je pense qu'il faut prendre cela plus comme un fait divers que comme le reflet d'un trait de caractere des japonais (meme s'il faut bien l'avouer, a force de se retenir, ils petent les plombs un peu fort).
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #71, le 31 Août 2005 à 10:51 »
je sias bien Meg. Je voulais simplement faire un poil d'humour..

Vous avez déjà eu a faire avec les services médicaux japonais ?

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Megara

  • Deceptigeekette. Et Spectre.
  • Modos
  • Appelez-moi Meg' ... ou Syl' ^^
  • Messages: 2 061
Re : Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #72, le 31 Août 2005 à 11:31 »
Citation de Ex-Floodeur le 31 Août 2005 à 10:51
Vous avez déjà eu a faire avec les services médicaux japonais ?
Jusqu'a present, en 5 ans et demi, je n'ai jamais ete assez malade pour aller voir un medecin  :harhar: (touche du bois pour que cela continue). Il faut dire que j'avais visite une amie dans une clinique privee, et c'etait vraiment glauque :oo:. De memoire, j'avais trouve ca vraiment vetuste.
Sinon, les medecins exercent en hopitaux; donc pour les voir, ils faut aller a l'hopital, faire la queue, recevoir la dose pile poil de medicament du medecin, et recommencer si cela ne va pas.
Les seuls services medicaux que je frequente sont une fois par an l'inspection medicale du travail. Pour le reste, je me tiens une petite pharmacie avec les medicaments de base francais, car les medicaments japonais n'ont aucun effet sur moi (comme sur la plupart des etrangers en general).
Pourquoi faire simple, alors qu'on peut faire compliqué ?

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 197
Re: Le Japon et les Japonais
« Réponse #73, le 31 Août 2005 à 11:44 »
A l'attention de tinou et megara (au d'autres) = avez-vous lu la série Say Helle to Black Jack ? Représente-t'elle une bonne part réelle de la situation plus ou moins catastrophique du système de santé au Japon ?

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 109
Re : Le Japon et les Japonais
« Réponse #74, le 31 Août 2005 à 11:56 »
Moi j'ai ete une fois chez le medecin, pour une pharyngite sapporoise. C'etait cool, pas de tripotage de sexe ni de vayolentze against my body! En plus les medicaments etaient completement rembourses (merci le gouvernement Japonais!).

Peut etre un travers du systeme medical au Japon est que les medecins ont tendance a prescrire beaucoup de medicaments differents... genre 4 ou 5 pour un rhume... Mais dans le meme temps, il n'y a pas de gaspillages, parce que on ne donne pas toute la boite, mais juste ce dont on a besoin: ex : 2 gelules 3 fois par jour pendant une semaine ==> le pharmacien va calculer combien de gelules je vais devoir absorber: 42. Il va voir ses boites et me donne pile poil 42 gelules (au cas ou il y en a besoin, il decoupe bien sur la plaquettes de medocs).

Pour Say Hello to Black Jack, j'ai entendu dire que ce manga avait du succes car il pointait du doigt le systeme medical au Japon avec toutes ses carences : recrutement a l'elite (l'universite du heros est un copie paste de Todai) d'etudiants qui n'ont plus rien foutu depuis le lycee, base sur le prestige du nom plutot que sur les competences... Acces au soin par l'argent, etc.

"Honey badger don't care"