Kian

  • Admin
  • Messages: 12 511
Grèves et consequences....
« Réponse #30, le 16 Décembre 2005 à 10:39 »
Citation de Kamen le 16 Décembre 2005 à 00:05
Ca me semblerait plus logique, en fait... Que les gens ralent quand on essaye de les entuber... Mais bon, c'est mon avis perso, hein! :sweatdrop:
En même temps travailler 40 heures pour être payé 35 c'est ce que je fais depuis que les 35H existent  :lac: mais ils ont bien raison dans ce cas de ne pas se laisser faire, là ce n'est pas normal du tout !

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 789
Grèves et consequences....
« Réponse #31, le 16 Décembre 2005 à 13:16 »
Salut!

Bon, ce genre de sujet, ça finit toujours par le lychage en règle des accusés. Je vais donc me permettre de les défendre.

Tout d'abord, je ne suis pas cheminot, ni employé par la SNCF, mais je prend régulièrement le RER (B sud, et C) et les bus RATP.

Je crois que au sujet de ce mouvement porte plus particulièrement sur le nombre de WE travaillés d'affilés. Certains cheminots parlent de plus de 10 (11 il me semble, mais je ne suis pas sûr). C'est à dire plus de 2 mois et demi. Il me semble bien, quand on a une femme et des enfants, pouvoir profiter un peu plus fréquement d'une vie familliale n'est pas forcément absurde, parceque les récupérations en semaine et les primes, c'est bien beau, mais les gosses, ils sont à l'école. Je rappelle aussi qu'au travail des WE, il faut ajouter les découché, et les prise de poste à des heures très variables qui ont aussi un impact sur la vie de famille.

Alors bien sûr, on va me dire "ils ont choisi ce métier en connaissance de cause". Hé bien, pas forcément dans la période actuelle, on prend ce qu'on trouve (ce que j'ai fait aussi). De plus, vu le nombre de conducteurs nécessaires pour le RER D à longueur d'année, je m'étonne que la direction n'arrive pas à faire un planning répartissant de manière équitable les WE travaillés entre tous les agents pour faire en sorte que chacun ait au moins un WE tous les mois.

Quand aux heures sup', les conducteurs n'ont quasiment pas le droit d'en faire pour des raisons de sécurité. C'est normal car un train n'est pas forcément évident à conduire contrairement à ce que d'aucun croient (passage de multiples crans de traction, attention à porter sur la signalisation pas toujours implantée de manière visible, sur la banlieue, stress très fort lié aux incidents de personne du fait du manque de clotures le long des voies, et aussi stress lié aux passagers et aux bétises qu'ils peuvent faire, comme par exemple tirer le signal d'alarme, bloquer les portes, casser les vitres...)

De plus, le contexte à la SNCF est vraiment particulier. C'est une entreprise en cours de démantellement progressif. Le plan fret est un merveilleux exemple. Il a pour but, non de conquérir de nouveaux marchés comme ça devrait être le cas dans une entreprise normalement constituée, mais au contraire de faire disparaître le maximum de trains de fret. (Ironie de l'histoire, la fermeture de la gare bois de Pontarlier dans le massif jurassien a permis aux chemins de fer suisses de réouvrir celle des Verrières qui devait être démantelée juste de l'autre côté de la frontière... Elle semble rentable, puisque c'est un opérateur privé qui exploite les trains qui en partent. Elle est alimentée uniquement depuis la France par camion)

Mais le plan fret n'est qu'une composante de cette démolition progressive. Il y a l'abandon progressif des lignes transversales au travers du massif central ou des Ardennes avec une politique de rallongement des temps de parcours des trains, de saucissonage des trajets par de multiples correspondances (voir ce lien pour comprendre l'une des techniques de la direction de la SNCF, dont on voit au passage la réalité de son amour pour ses "clients". Ils les aiment quand il faut les dresser contre des cheminots en grève. Le reste du temps, c'est juste des cochon de payant. :lac: )

Il y a aussi le manque criant d'entretien des infrastructures (Voir le rapport sur le sujet fait par l'école polytechnique de Lausanne) qui commence à être très perceptible avec le ralentissement des trains sur plus de 800km de lignes lié à cette cause... sans compter les longueurs où la vitesse pourait être considérablement relevée... À condition de renouveller la voie. Le côté très visible pour le passager de cet abandon des infrastructures, ce sont les talus des voies livrés aux broussailles et aux taillis. (Par  comparaison, l'entretien des talus du RER B RATP est frappant) De plus, l'état de délabrement de certaines gares est aussi très parlant. Attendre un train la nuit sur le quai de certains point d'arrêts isolés avec un éclairage quasi-inexistant et une vague cahute en tôle pour tout batiment nécessite un certain courage.

Pour être complet, il faut aussi parler du matériel roulant. De ce côté-là, la situation s'améliore petit à petit... Sauf pour les diesels. La dernière locomotive de ligne de ce type a été livrée en 1975... Sachant que la durée de vie jugée normale d'un matériel moteur est de 35 ans, il est jugé de bonne pratique de maintenir l'age moyen du parc de locomotives autour de 15ans. Ici on est aux alentours de 40ans. on voit clairement que ce matériel est à bout de souffle et n'est maintenu en service qu'avec une maintenance très couteuse et des pannes à répétition.

Cet état de fait, les employés de la SNCF le connaissent, et il faut bien reconnaître qu'il est difficile de se motiver à travailler du mieux possible pour une société dont on sent qu'elle prend l'eau de toute part. Quand on voit tout partir à vau-l'eau, on a vraiment plus envie de faire d'effort et de s'impliquer car on sait que ça ne sert à rien (Je sais de quoi je parle, car je travaille dans un service d'un ministère où on n'a plus les moyens de travailler avec des équipements obsolètes, vétustes, et des missions de plus en plus inconsistantes...)

À cela, il faut rajouter que la ligne D a la réputation d'être une ligne "poubelle", avec du matériel vétuste (les rames en acier inox), ce qui fait que l'on peut comprendre que les conducteurs aient parfois l'impression de faire un boulot de merde.

Enfin, pour ceux qui trouvent que les cheminots sont trop payés (il y a eu de jolis hoax dans ce domaine, au passage), je dirais qu'il y a d'autres professions où on gagne correctement sa vie, sans que ça passe pour un crime inexpiable. La jalousie est mauvaise conseillère, car je ne suis pas sûr que par exemple les pilotes d'Air France travaillent plus longtemps que les cheminots, et je ne parierai pas pour savoir lesquels gagnent le plus. Ce type de discours n'a pour but que de diviser pour regner, tout comme celui qui est de dire que le RMI est trop haut par rapport au SMIC.

Bref, voila mon point de vue. ;)

À bientôt!
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 435
Grèves et consequences....
« Réponse #32, le 16 Décembre 2005 à 13:24 »Modifié le 16 Décembre 2005 à 13:26 par FinalBahamut
Citation de MCL80 le 16 Décembre 2005 à 13:16
Enfin, pour ceux qui trouvent que les cheminots sont trop payés (il y a eu de jolis hoax dans ce domaine, au passage), je dirais qu'il y a d'autres professions où on gagne correctement sa vie, sans que ça passe pour un crime inexpiable. La jalousie est mauvaise conseillère, car je ne suis pas sûr que par exemple les pilotes d'Air France travaillent plus longtemps que les cheminots, et je ne parierai pas pour savoir lesquels gagnent le plus. Ce type de discours n'a pour but que de diviser pour regner, tout comme celui qui est de dire que le RMI est trop haut par rapport au SMIC.

Bref, voila mon point de vue. ;)

À bientôt!
Dans mes bras !  ;)

C'est aussi le mien, en tout cas ce que j'ai tenté d'écrire précédemment. Mais pour pouvoir comprendre cette grève, il faudrait aussi que :

1- On soit au courant de la situation. Et là forcément, on n'est pas tous informés comme tu sembles l'être (mais bon, quand on ne sait pas, on évite de "brûler" sans connaître, normalement).

2- Il faudrait sortir un peu des sentiers battus et de tous ces clichés qu'on nous ressort comme une vieille rangaine.
M'enfin, si les français sont de plus en plus individualistes/égoïstes/jaloux de l'autre, ils ont une qualité en commun : le français aime bien les clichés et ranger toute personne dans des tiroirs...
C'est peut-être aussi pour ça que Sarko' a autant de succès, lui qui surfe sur la vague des clichés et les français qui s'y retrouvent.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 859
Grèves et consequences....
« Réponse #33, le 16 Décembre 2005 à 13:40 »
MCL80, le défenseur des causes perdues :mrgreen:

Blague à part, tu as tout à fait raison dans ton dernier paragraphe...

Mais bon comme dirait Brassens à ce sujet : "entre nous soit dit en passant, pour reconnaître que l'on est pas intelligent, il faudrait l'être"...  :niark:
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Ayou

  • Waffou
  • Messages: 783
Grèves et consequences....
« Réponse #34, le 16 Décembre 2005 à 13:46 »
Je ferai simple, j'en ai marre de payer un service qui ne remplit pas son devoir. Il n'y a pas d'autres moyens que de toujours faire subir aux mêmes personnes ces grèves ?
1995 dont a parlé Kamen a été le summum de la connerie. Combien de personnes ont perdu leur travail avec ces ennuis ? Ce ne sont pas que des légendes, certain(e)s se sont fait(e)s virer.

MCL80 ton post amorce des thèmes importants du point de vue des "travailleurs, travailleuses". Il est vrai qu'ils subissent une sacrée pression et d'entendre assez souvent tel controleur ou tel conducteur s'est fait agressé, là cela ne va pas.
Le souci est que les grèves ne gênent pas tant que cela les hautes autorités, il faut pour cela que cela gueule chez ceux qui subissent pour que cela se réveille vraiment.
Je me répète mais pourquoi ne peut-on pas ne pas payer les jours de grêve ?

J'ai déjà eu des jours de grêve des controles de billet, faut le faire quand même... Déjà d'entendre dire que l'on paye pour tous les fraudeurs (une partie du prix des billets inclut cela, dixit je ne sais plus quel ex-directeur de la SNCF), ça me fait chier.
Chaque année (juillet) les prix augmentent, est-ce que le service suit le même cours ?
NON.

En 10 ans j'ai pris du lundi au vendredi le RER ou le train. Et j'en ai vu de toutes les couleurs, comme entre autre la connerie d'interconnexion que je subis sur le RER A.
Pour ceux qui ne connaissent pas, en gros sur la même ligne, il y a une attente de plusieurs minutes à une station parce que l'on passe d'une section SNCF à RATP, donc changement de conducteurs.
Dès qu'il y a une grêve d'un côté ou de l'autre, c'est simple, je n'ai plus d'interconnexion... Pratique !!
Il y a quelques jours un conducteur RATP nous annonce: "vous allez devoir attendre 20 minutes parce que le conducteur SNCF est parti chez lui vu le retard que l'on avait".
Quel professionnalisme... Je ne peux généralise avec un seul exemple oui, maintenant au vu de la proportion d'ennuis en tout genre que l'on a dernièrement presque tous les jours (depuis un mois je n'ai eu aucun problème pour venir que 3 fois, pas plus, pas moins...)
Rajouter des grêves dans cette proportion non, tout du moins pas sous cette forme.

Privatiser à 100% changerait les choses ? Je ne le sais pas, je ne suis pas assez expert pour parler.

Maintenant un effort doit s'opérer chez tout le monde:
- plus de respect envers le personnel de la RATP/SNCF
- moins d'abus de grêve à tout va qui prennent en otage ceux qui vont travailler
- plus d'écoute des patrons
- Plus de communication envers ceux qui prennent les transports, qu'on arrête de nous faire attendre, payer pour un service non effectué sans explication (Je n'ai jamais eu quelqu'un qui se présente à moi pour me dire: voilà monsieur nous faisons grêve pour XX raison, ou même une simple une feuille en 10 ans)


Résultat des courses: je suis utopiste et je vais continuer longtemps de râler...

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Grèves et consequences....
« Réponse #35, le 16 Décembre 2005 à 14:56 »Modifié le 16 Décembre 2005 à 15:08 par Kamen
Je rejoins MLC80 pour une partie des points qu'il enonce, mais je suis d'accord avec Ayou sur le fond.
Je rajouterais en preambule que 95 a constitue un reel traumatisme, et que cela biaise peut-etre un peu mon discours... Mais que, malgre ce que dit FinalBahamut, il n'y a pas besoin de se raccrocher aux discours a l'emporte-piece d'un futur candidat aux presidentielles qui a decide de ratisser des voix plus a droite (interessant d'ailleurs : c'est l'application directe du modele de Hotelling corrige par Hirschman!) pour etre plus que mecontent des prestations de la SNCF.

Pour situer le contexte, l'un de mes amis est aiguilleur en gare de triage a la SNCF, ligne D. La vie de famille n'est pas facile, il travaille en trois 8, peut etre appele a toute heure du jour ou de la nuit, et il doit se battre pour reussir a prendre ses vacances. Materiel vetuste, ligne poubelle, Ok. Je ne critique pas non plus le niveau de salaire des employes, selon leur place dans la societe, c'est tres fluctuant. N'empeche qu'existent des primes d'un autre age decernees aux conducteurs notamment. Enfin,je n'irai pas comparer Air France et la SNCF, meme si je peux le faire, ayant un cousin qui travaille pour ladite compagnie aerienne...

Je critique donc sur la base de ce que je SAIS (clin d'oeil, clin d'oeil). Et je trouve INACCEPTABLE la dizaine de jours de greve que l'on vient de se farcir. Que les responsables ne soient pas capables de realiser un planning convenable, ce n'est malheureusement pas le seul apanage de la SNCF. Dans toutes les boites ou je suis passe, c'etait pareil. Il parait que c'est difficile a faire, mais je jure qu'il n'y a pas besoin d'avoir fait Sciences Po pour en etablir un. Mais pour obtenir un changement positif, il y a d'autres moyens que la greve generale.
Le stress, la responsabilite qui pese sur les cheminots et tout le tralala, je connais, je compatis (sans hypocrisie. C'est reellement tuant). C'est toutefois le lot de beaucoup de boites, et le fait qu'on ne pese pas grand chose dans la balance n'est pas un trait unique aux transports. Plus encore qu'etre conducteur, ce sont les personnes en contact direct avec la clientele qui doivent encaisser. Caissier de supermarches, serveurs dans la restauration assise (ou debout, mais assise, c'est pire je pense), meme controleurs! (le metier mal aime :hypocrite:)... Je n'invente rien. Lululiloo pensait quoi de son experience chez Pomme de Pain deja? Ou alors, en prenant des personnes qui ont des responsabilites dans les metiers de bouche... (managers, gerants et tutti quanti). Ils pensent quoi de leur travail a votre avis?
Il est effectivement scandaleux que des decerebres s'attaquent aux conducteurs, vandalisent les trains/bus. Qu'ils reclament des mesures de securite supplementaire, quitte a passer par une courte greve (ca ne m'enchanterait pas, mais la cause serait juste), je suis parfaitement d'accord avec eux. Mais nous infliger tout ca pour des problemes de planning alors que ce genre de choses est parfaitement gerable en interne, c'est du foutage de gueule intense.

Pour complement d'information, je vais interviewer mon aiguilleur des qu'il a du temps.

(Punaise, le debat enflamme! Ayou, tu vois que ton sujet a fini par prendre!) :)

EDIT :
Citation
Je me répète mais pourquoi ne peut-on pas ne pas payer les jours de grêve ?
Pas sur de saisir cette phrase : tu parles du point de vue de la direction ou du consommateur? Portiques gratuits?
永遠に、あなたのモノ・・・

Ayou

  • Waffou
  • Messages: 783
Grèves et consequences....
« Réponse #36, le 16 Décembre 2005 à 16:29 »
Que le consommateur ne paye pas les jours de grêve, ou alors qu'il soit "à chaque fois" et non une fois comme cela remboursé.
Et que l'on ne trouve pas des excuses pour ne pas rembourser genre ce n'était pas comme ceci ou cela donc tant pis pour vous...

(j'avais peur que cela ne soit qu'un topic à flame/troll mais ça va pour le moment :D )

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 859
Grèves et consequences....
« Réponse #37, le 16 Décembre 2005 à 16:35 »
Oui, les posts sont rudement beaux :)

Pour une fois, j'ai le courage de les lire, en plus, vu que je suis concerné.

Le coup du contrôleur en période de grève, ouais, c'est abusé gras : "nous on fait grève, mais pas vous, alors continuez à raquer, même si on n'assure plus le service" :mdr:
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Ayou

  • Waffou
  • Messages: 783
Grèves et consequences....
« Réponse #38, le 16 Décembre 2005 à 16:41 »
Je t'assure qu'en plus je me souviens bien de ce jour, ils ont fait chier TOUT le monde avec autant d'amabilité que peut dégager une porte de prison.
Mon père m'a imprimé un mot dernièrement que je n'ai pas encore montré à ces personnes en jour de grêve qui dit en gros: si vous nous faites bien attendre 15 minutes ou plus pour un train, vous pouvez bien attendre 15 minutes ou plus que je vous montre mon ticket ? :D
C'est un peu méchant mais pas tant que cela, ce genre d'actions préconisées par les hauts responsables en ces jours de grêve est d'un foutage de gueule sans nom...

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Grèves et consequences....
« Réponse #39, le 16 Décembre 2005 à 16:56 »
Citation
(j'avais peur que cela ne soit qu'un topic à flame/troll mais ça va pour le moment  )
Nous sommes des gens courtois, polis, et de qualite. Les posts, de quelque cote qu'ils soient, sont de haute volee (a part un ou deux petits trucs, mais c'est du second degre a coup sur):whistling2:
Citation
Mon père m'a imprimé un mot dernièrement que je n'ai pas encore montré à ces personnes en jour de grêve qui dit en gros: si vous nous faites bien attendre 15 minutes ou plus pour un train, vous pouvez bien attendre 15 minutes ou plus que je vous montre mon ticket ?
Fabuleux! Une variante de mon poireautage en regle... :roule:
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 789
Grèves et consequences....
« Réponse #40, le 17 Décembre 2005 à 12:42 »
Citation de FinalBahamut le 16 Décembre 2005 à 13:24
1- On soit au courant de la situation. Et là forcément, on n'est pas tous informés comme tu sembles l'être (mais bon, quand on ne sait pas, on évite de "brûler" sans connaître, normalement).
Salut!

Ben il faut dire que je m'intéresse aux chemins de fer en général. Je lis depuis plusieurs années de 3 à 4 revues sur ce thème tous les mois (Connaissance du Rail, Rail Passion, Objectif Rail, Voies Ferrées, Le Rail) :sweatdrop:

Même si la SNCF n'est pas mon centre d'intérêt principal, je ne peut manquer d'avoir des informations dessus. Comme en plus je me déplace régulièrement par le train (Sauf le RER que je prend tous les jours), je peux aussi parfois corroborer de visu ce que je lis.

Sinon, je m'intéresse plutôt à des aspect historiques et touristiques sur les trains, aussi bien en France qu'à l'étranger. J''ai mes préférés comme:


J'aime aussi le prototype Fastech 360S de JR-East.


Il est kawaïiiii tout plein avec ses oreilles de freinage déployées. :D

Citation de Ayou le 16 Décembre 2005 à 13:46
J'ai déjà eu des jours de grêve des controles de billet, faut le faire quand même... Déjà d'entendre dire que l'on paye pour tous les fraudeurs (une partie du prix des billets inclut cela, dixit je ne sais plus quel ex-directeur de la SNCF), ça me fait chier.
Chaque année (juillet) les prix augmentent, est-ce que le service suit le même cours ?
NON.
Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en Île de France, et pour les TER dans les autres régions, ce n'est pas la SNCF ni la RATP qui fixent les tarifs.

Pour l'Île de France, c'est le Syndicat des Transports d'Île de France (STIF) qui est l'autorité organisatrice des transports sur la région. C'est une instance politique gouvernée par le conseil régional (les départements et l'État y sont représentés), depuis juillet 2005 (avant il était dirigé par l'État). Pour les augmentations de tarif, c'est donc au STIF ou au conseil régional qu'il faut râler, car la SNCF, la RATP, ou les bus Optiles ne font qu'appliquer ce qui a été décidé ailleurs.

Pour les trains étiquetés TER, ce sont les régions qui fixent la tarification. C'est donc au conseil régional concernée et à ses élus qu'il faut s'adresser en cas de hausse de tarif sur ces trains.

En revanche, pour les TGV, les trains étiquetés CORAIL (et dérivés TEOZ et LUNEA), la SNCF est maitre de ses tarifs, des suppléments, des réservations obligatoires, etc. Là, c'est bien chez eux qu'il faut râler, mais pas au guichet, où le pauvre employé qui n'y peut rien, mais au service commercial.

Ceci dit, je comprend tout à fait que pour le voyageur lambda, ce type de subtilité lui échappe (ce qui permet au passage aux politiques qui prennent les décisions pour les TER et l'Île de France de se planquer. :lac: )

Et pour la fraude, je vais avoir la dent dure, mais je dirais que la SNCF l'encourage autant qu'elle peut. Par exemple, avez-vous déjà essayé de prendre un ticket à une borne automatique dans une petite gare de l'Île de France aux heures de fermeture des guichets? Si non, laissez-moi vous faire une brève description de la manipulation qui a duré... 15min pour avoir 3 billets identiques!!

Tout d'abord, la première fois qu'on arrive devant la machine pour la première fois, j'avoue qu'on est un peu comme la poule qui rencontre un œuf cubique. Après avoir lu la notice, on comprend qu'il faut rentrer au clavier un code pour la destination (la liste des destination et de leurs codes est sur la machine), on se lance donc en saisissant le code. tout de suite après (enfin après un temps de latence raisonable, on n'est pas pressé, même si on a un train à prendre, hein), le machine affiche le prix à payer on comprend alors que la machine ne peut vendre les tickets qu'un par un. Comme on n'a pas les poches bourrées de monnaie (en plus la machine ne rend pas la monnaie donc a-point obligatoire, sinon, il faut prévoir de faire la queue à un guichet ultérieurement pour se faire rembourser la contremarque attestant du trop-perçu), on paye par carte. Au vu le temps que dure la procédure d'autorisation de payement, on peut penser que la machine appelle au moins en Afghanistan par opérateur! Quand enfin pour finir on peut récupérer la carte et obtenir le ticket, il ne faut pas oublier de le valider (attention il doit être introduit piste magnétique vers le haut dans la fente!!! Sinon ça marche pas!) Bref, 5 min par ticket… Comme on était 3, ça donne 15 min. Ça tombe bien, le train était prévu au bout d'un quart d'heure, on a pas attendu finalement. Le train aurait-il été prévu dans les 10min, aurai-je fraudé? ::)

Et avec tout ça, je ne parle pas des gares dans lesquelles on rentre comme dans des moulins, et des contrôles bien peu fréquents la plupart du temps. (À la gare SNCF de Massy et dans les trains, j'ai été contrôlé 2 fois depuis août dernier, et c'est tout! Côté RATP, en revanche, c'est moins la rigolade)

À bientôt!
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Grèves et consequences....
« Réponse #41, le 17 Décembre 2005 à 13:06 »
Hum, ceci explique cela... Merci pour les precisions concernant les tarifs!
A propos des controles, j'aurais plutot dit le contraire (en me basant sur mon experience personnelle). Autant les controles sont frequent sur la ligne D (branche sud-est/Melun), autant sur la ligne A, je n'ai jamais rencontre ame qui vive. Du moins dans les trains. Parce que, planques derriere un coin de mur, aux sorties, ca arrive souvent (je pense notamment a la gare de Chatelet-Les Halles qui dissimule une fois sur deux une flotille de controleurs). Bah, ils peuvent y aller, j'suis reglo!!! (sauf quand on oublie de prevenir qu'Arcueil est en zone 2...) :sweatdrop:
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 789
Grèves et consequences....
« Réponse #42, le 17 Décembre 2005 à 14:19 »
Citation de Kamen le 17 Décembre 2005 à 13:06
(sauf quand on oublie de prevenir qu'Arcueil est en zone 2...) :sweatdrop:
Salut!

Arcueil-Cachan, c'est la zone 3. :sweatdrop: :mdr:

Y'a que Gentilly et Laplace en zone 2 sur le RER B sud. ;)

Chui' vraiment intoxiqué, moi! :mdr:

À bientôt!
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Grèves et consequences....
« Réponse #43, le 17 Décembre 2005 à 14:30 »
Non, non, tu as raison, c'est moi qui me suis mal exprime : "sauf quand on oublie de preciser que le centre d'examens d'Arcueil (RER Laplace) est en zone 2!.
Voila, approximation rectifiee! :)
永遠に、あなたのモノ・・・

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 189
Re: Grèves et consequences....
« Réponse #44, le 19 Décembre 2005 à 12:24 »
Citation de MCL80 le 16 Décembre 2005 à 13:16
Certains cheminots parlent de plus de 10 (11 il me semble, mais je ne suis pas sûr). C'est à dire plus de 2 mois et demi. Il me semble bien, quand on a une femme et des enfants, pouvoir profiter un peu plus fréquement d'une vie familliale n'est pas forcément absurde, parceque les récupérations en semaine et les primes, c'est bien beau, mais les gosses, ils sont à l'école. Je rappelle aussi qu'au travail des WE, il faut ajouter les découché, et les prise de poste à des heures très variables qui ont aussi un impact sur la vie de famille.
Pauv' chéris... on arrête pas de faire chier notre monde à réclamer des emplois, les postes sont créés, il faut donc les disposer dans un planning... forcément, introduire des nouveaux bousculent les habitudes mais faut arrêter trente secondes ! Les cheminots perdent toute crédibilité dans cette grève. Si on les écoute, le chomâge persistera, ça me fait flipper cette mentalité... et l'autre point pénible avec les cheminots, c'est qu'ils sont toujours en grève... une par trimestre... j'appelle ça de l'abus... et à côté ils veulent qu'on leur paye leurs jours de grèves... je rêve...
Citation
De plus, vu le nombre de conducteurs nécessaires pour le RER D à longueur d'année, je m'étonne que la direction n'arrive pas à faire un planning répartissant de manière équitable les WE travaillés entre tous les agents pour faire en sorte que chacun ait au moins un WE tous les mois.
C'est pas une raison pour faire une grève... à ce stade, la permissivité de ce droit franchit des limites plus ou moins acceptables de tous...
Citation
C'est une entreprise en cours de démantellement progressif.
Une petite part de privatisation ne ferait pas de mal à la SNCF... ils abuseront moins du droit de grève.
Citation
Il y a aussi le manque criant d'entretien des infrastructures
... tu fais bien de souligner ce point car j'ai un message à faire passer aux couillons qui réclament à corps et à cris la gratuité des transports ou une réduction du ticket orange : Si on fait tout gratos, on entretient comment ? Vous avez envie de payer plus d'impôt ou quoi ? Même chose si on baisse le tarif...
Citation
À cela, il faut rajouter que la ligne D a la réputation d'être une ligne "poubelle", avec du matériel vétuste (les rames en acier inox), ce qui fait que l'on peut comprendre que les conducteurs aient parfois l'impression de faire un boulot de merde.
... rhô c'est vrai ?... marrant, ce n'était la raison pour laquelle ils ont fait grève... :whistling2: ... tant qu'un chèque tombe en fin de mois, je pense qu'il ne feront pas autant d'effort pour plus de confort pour les passagers...
Citation
Il n'y a pas d'autres moyens que de toujours faire subir aux mêmes personnes ces grèves ?
... bah non, on fait une bonne marchandise de chantage... et puis une année sans grève SNCF c'est comme l'apparition du Lapin bouffeur de planètes®
Citation
1995 dont a parlé Kamen a été le summum de la connerie. Combien de personnes ont perdu leur travail avec ces ennuis ? Ce ne sont pas que des légendes, certain(e)s se sont fait(e)s virer.
Je confirme.
Citation
Le souci est que les grèves ne gênent pas tant que cela les hautes autorités.
Subtil mécanisme où le peuple souffre par le peuple... et l'élite survit.
Citation
Je me répète mais pourquoi ne peut-on pas ne pas payer les jours de grêve ?
Parce que c'est la porte ouverte à tous les prétextes pour ne pas bosser, déclencher une grève à deux balles et empocher sans soucis des gains à la crasse de son intelligence. La grève signifie un blocage d'un système donc la non production... donc le non-travail... putain, faut pas, surtout pas, donner des sortes de primes pour les grèves... si jamais cela arrive, je peux te garantir que les grèves de la SNCF n'auront plus le même goût... ni la patience des passagers...
Citation
Privatiser à 100% changerait les choses ? Je ne le sais pas, je ne suis pas assez expert pour parler.
Juste un peu, histoire de les sortir de leurs conneries...

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !