haikyuu!! Les "As" du volley
Gunnm »

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 790
haikyuu!! Les "As" du volley
«  »


Hinata Shoyo, un élève du collège Yukigaoka, s’intéresse soudainement au volley après avoir vu un match inter-lycée retransmis sur la télévision.

Ce qui avait le plus attiré son attention était un certain joueur, doté d'une petite taille, tout comme lui.

Ce dernier pouvait sauter tellement haut qu'il pouvait voir au dessus du bloc adverse. Ceci avait ébloui Hinata qui commença le volley dans son collège. Malheureusement, peu de personnes étaient intéressés par ce sport et Hinata jouait souvent seul. Malgré cela, il réussit tout de même à former une équipe de 5 personnes non-officielle car cette dernière était formée de joueurs appartenant déjà à certains clubs. Les joueurs voulaient faire plaisir à Hinata car le voir jouer seul les peinaient. Ils participent donc au tournoi inter-collège et affronte le leader de la poule, le collège Kitagawa Daiichi.

Le match est à sens unique.

Les équipes terminèrent le tournoi et Hinata se retrouva dehors, abandonné par ses compagnons. Il croisa Kageyama et lui fit la promesse de le battre dans le tournoi inter-lycée.

Ce que je pense de ce début : Ben c'est commun. Vraiment assez classique, on a le héros qui est dans une équipe sur le déclin, le rival surpuissant dans une équipe de forts et une promesse qui liera les deux pendant le début de l'animé. Les fondations posées par l'animé sont basiques et communes à chaque mangas de sport, malheureusement. On a eu la même chose sur Eyeshield et Kuroko basket tiens également ce type de cheminement ( même si la « rivalité » est un poil différente )

Hinata intègre finalement le lycée Karasuno après avoir terminé son cycle scolaire. Le lycée Karasuno était le lycée où le petit géant s'était entraîné. La boucle est bouclée

La surprise étant non pas qu’Hinata rejoint rapidement le club de volley mais qu’il y rencontre Kageyama, le passeur surdoué du collège Kitagawa Daiichi. Les 2 se retrouvent donc du même côté du filet.

C’est là que tout débute.

Les graphismes de l'animé sont bons. Très. La rapidité du jeu, le découpage des scènes et l'animation sont très bien gérés. On est vite ancré dans les matchs et captivé par les différents moments forts. Les personnages sont attachants pour la plupart et l'animé reprend certaines directives déjà présentes dans d'autres mangas/animés de sport :


  • Il n'est pas nécessaire d'avoir une connaissance confirmée dans le domaine du volley pour apprécier ca fait le Taff et ca explique cas échéant.
  • Certains personnages ne sont pas présents dans l'équipe dès le départ.
  • Le capitaine est généralement un sempai de terminale, c’est ces derniers instants avec l’équipe.


La rivalité présente au début entre Hinata et Kageyama se transforme en complicité
. On est témoin de cette progression qui n'est pas trop lente, ni trop rapide. La fameuse histoire sur le surnom de Kageyama est bien amenée, on apprécie. Les personnages secondaires sont suffisamment développés pour ne plus être secondaire Les adversaires sont classes pour la plupart, c'est que du bon. Y’a pas de grand méchant / fdp. Tous ont une motivation légitime à vouloir gagner, même les plus retords des adversaires non pas foncièrement un mauvais fond et comme les persos sont bien développés on s’attache même aux pires adversaires.

Maintenant, on va s'attarder au point fort de cet animé. Le réalisme. Comme vous le savez, dans les animés de sport, nous ne sommes pas à l'abri de certaines techniques spéciales qui peuvent venir faire un tour dans l'animé. La Zone dans Kuroko no Basket, Le Devil Bat Ghost de Eyeshield 21... C4EST SUPER CLASSE!!!. Mais tout aussi réaliste que les triples saltos retournés dans Captain Tsubasa.

Heureusement, Haikyuu a bien réussi son coup en n'intégrant AUCUN coup spécial dans l'animé. Et ça, c'est du positif car on peut s'identifier à certains personnages et ça, c'est très important pour rester captivé par l'animé. On a bien des coups extraordinaires mais aucune n'est une technique spécial digne d’un kamehameha des familles.
 

L’Ost est parfaitement dosée qui plus est et c’est super agréable.
D’ailleurs pas que la musique, mais l’ambiance et les bruits de fond durant les matchs, tout est fait pour être complètement immergé.

La série compte 3 saisons et une 4ième pour cet automne / hiver.
Dispo sur wakanim ( avec un compte gratuit, y’a juste des pubs) ou « autrement » ailleurs.


https://www.youtube.com/watch?v=QWcE5ge44sM
Vous n'avez aucune passion.

Khiryu

  • Waffou
  • Messages: 1 023
Re : haikyuu!! Les "As" du volley
« Réponse #1,  »
Tiens y a une amie qui m'a cité ce truc aujourd'hui et je situais pas du tout. Là je vois mieux donc.
Je ne suis pas sûr sûr que ce soit ma came à vrai dire mais merci pour le post complet.

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 790
Re : haikyuu!! Les "As" du volley
« Réponse #2,  »
J'étais pas forcément emballé au départ.
Un shônen sportif quoi. Entre mes souvenirs d'olive et tom ainsi que eyeshield 21 en anime complètement "raté" par rapport au manga j'ai essayé pour voir.

Et que ce soit au premier visionnage ou même encore maintenant, les épisodes s'enchainent bien "allez encore un et au dodo".
Après tout, classé dans les tops 3, top 5 des meilleures vente de manga sur plusieurs années, le matériel n'est pas mauvais.

Le gros point fort est sûrement de réussir à developper les persos secondaires , les adversaires  et de les rendre si intéressant.
Ca permet de "casser" et faire durer les matchs sans que ca donne l'impression de trainer.
Vous n'avez aucune passion.