Emmanuel Macron Président de la République

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 435


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 325
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 787
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 435
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #138,  »
Bon ben, on y est.

On rigolait il y a un an quand on parlait de "macrono-lepenisme".

Mais ça c'était avant que le gouvernement reprenne les mots de l'extrême droite, et précisément ce terme "d'islamo-gauchisme" qui est parfaitement identifié comme étant le vocabulaire par excellence de LE PEN.

Désormais, le gouvernement reprend sans complexe les mots de l'extrême droite, après que les chaînes d'info et les émissions soient progressivement gangrenées (CNews semble à ce titre le champion).

Et là, finalement, il va devenir presque plus infamant d'être de gauche que d'extrême droite. Le gouvernement, Blanquer, ont d'ailleurs plus ou moins indiqué que la gauche de la gauche était finalement sortie de la république, dans des propos particulièrement ambigus. Ca frôle une sorte de proto-fachisme : il y mélangeait pêle-mêle des politiques, des journalistes... il mettrait une cible sur la tête de ces personnes que ce ne serait pas plus dangereux.
"Allez-y !", crie Blanquer : l'ennemi de la république, c'est la gauche. De quoi absoudre par avance les actes des groupes fascisants de France.

Et dans une émission politique, vous avez un ancien du RAID qui dit, tranquillou, que la France Insoumise est plus dangereuse que le FN.

Genre, en 2022 : Macron et Le Pen s'associent en un front républicain pour faire barrage aux islamo-gaucho-écologistes.

Au-delà des postures, le danger c'est d'utiliser les mots de l'extrême droite, parce qu'on les banalise, on les diffuse. Et comme on pense avec des mots... ça nous prépare un terrain favorable pour "les heures les plus sombres de l'histoire".

Quelque part, devant ce spectacle, je suis presque fasciné de voir à quel point il est facile pour un pays de basculer dans ce genre de fange.
La même fascination finalement devant le spectacle de l'explosion d'une bombe H.

Bref, on résume.

Si t'es de gauche, le dit pas trop fort.
Si tu es musulman, soit très discret.

Et si tu es musulman et de gauche, alors là... cours vite.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 859
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 092
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #141,  »Modifié
A ce propos, je pose ça là:

La LPPR est une sorte de petite saloperie qui a été pondue et validée par les députés en total désaccord avec l'ensemble des acteurs concernés.
La pétition réclamant un moratoire sur la loi de programmation de la recherche a déjà été signée par plus de 14 000 personnes :

http://rogueesr.fr/une_autre_lpr/

Il reste 48h pour celles et ceux qui souhaiteraient se joindre à nous et exiger que le débat parlementaire se fasse sur une base factuelle, non sur un budget fallacieux et sur une analyse d’impact déficiente. Rassembler 20 000 signatures nous permettra de peser sur la représentation nationale.

Si le coeur vous en dit...
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 325
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #142,  »
La première réaction que j'ai, comme Shlomo Sand, c'est d'y voir un clair décalqué du judéo-bolchévisme aux racines nazies, lui-même emprunté du non moins séduisant judéo-maçonnique de l'abbé Barruel... Pour moi, c'est ce qui domine. On est dans un esprit complotiste, accusateur et politique, avec le plus petit p possible.

La seconde est le souvenir des manifestations des syndicats révolutionnaires de ma fac ouvertement soutenir le Fatah voire le Hamas et être très limite vis à vis des Juifs en général. Si je cherche bien dans mes cartons, je pourrais p'tre même retrouver des manifestes assez dérangeants. On ne peut pas nier non plus cela. On ne peut pas nier que Sud est, actuellement, par exemple très attiré par les courants indigénistes et racialistes. Côté Unef, je ne les ai jamais calculés tant ils me paraissaient débiles en masse aussi bien nationalement que localement (aux élections de la fac, je préférais voter pour le club de fac d'anglais qui présentait une liste aux côtés des syndicats étudiants), et la présidente de l'Unef actuelle me semble dans la même veine d'idiocratie.
En tous cas, la porosité existe côté gauche.

La dernière est plus historique. Je me dis que l'extrême droite n'est pas islamophobe de principe. Au contraire puisque idéologiquement, l'islam politique n'est pas si éloigné du rêve politique de certains cadres d'extrème droite voire de la droite (juste, pas à la maison quoi). Pour moi, la fracture tient à la guerre froide, les pays musulmans ont souvent été "non alignés" mais parfois, et de manière très stratégiques l'enjeu des deux superpuissances. Au sortir de l'indépendance, beaucoup (non alignés ou alignés) ont choisi une forme de socialisme poussée, soit avec une société plutôt laïque (les baassistes, les Kemaliens...) soit une arabisation/islamisation plus poussée (Algérie boumédienne cherchant un équilibre nationalisme/socialisme/arabisme/islamisme modéré). 
Mais cette réflexion, un peu bancale, rapide, montre également que la droite s'est largement accommodée voire a aussi cherché à séduire ses courants, à s'y allier aussi bien par idéologie et raison. Si on blâme par exemple la gauche de la gauche d'avoir, à un moment, validé Tariq Ramadan, que doit-on penser de ça ? De Robien, Sarkozy, c'est la gauche ?
https://www.marianne.net/politique/alain-morvan-jean-michel-blanquer-c-est-l-anti-heraut-de-la-laicite

Peut-on donc parler de l'islamo-droitisme ?


" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 787
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #143,  »
Même si le gouvernement lâche les chiens, il me semble difficile d'éluder un certain nombre "d’accommodements raisonnables" qui ont pu avoir lieu sur le terrain depuis des dizaines d'années en particulier pour des visées électoralistes, ni de discours ambigus.

Et la réalité, c'est que jusqu'à maintenant, pas mal de partis se disant "de gauche" ont eu un discours plutôt d'évitement sur la laïcité (mais la droite n'a pas été mieux… Par exemple, ne pas oublier les présidents qui vont se balader au Vatican pour rencontrer le pape… En toute laïcité probablement)

En tout cas, on ne peut pas nier que des choses réactionnaires se sont infiltrées dans des structures qui se disent de gauche: Quand je vois des gens se prétendant féministes défendre le voile intégral, je me dis qu'il y a un problème sur le fond idéologique dans les structures où ils sont qui n'auraient pas toléré un tel discours il y a 20-25 ans. Idem lorsqu'on parle de réunions "racisées". Quand on voit certains discours que rapporte Charlie Hebdo depuis plusieurs années, il est évident qu'une partie des gens qui se disent de gauche sont en fait bien à droite et ont abandonné l'idée d'universalisme: tu es blanc donc tu ne peux pas parler honnêtement du racisme. Tu n'es pas une femme voilée, donc tu n'as pas le droit de dire que le voile opprime la femme, etc. Dans combien de structures de gauche on peut entendre ce genre de propos sans que les leaders  prennent une position universaliste ferme car ils craignent de s'aliéner une partie de leur électorat… Et c'est comme ça que des gens qui ne se reconnaissent pas dans cette communautarisation qui ne dit pas son nom s'éloignent de ces partis et structures.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 859
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #144,  »
Citation de Ryô le 27 Octobre à 17:07
A ce propos, je pose ça là:

La LPPR est une sorte de petite saloperie qui a été pondue et validée par les députés en total désaccord avec l'ensemble des acteurs concernés.
La pétition réclamant un moratoire sur la loi de programmation de la recherche a déjà été signée par plus de 14 000 personnes :

http://rogueesr.fr/une_autre_lpr/

Il reste 48h pour celles et ceux qui souhaiteraient se joindre à nous et exiger que le débat parlementaire se fasse sur une base factuelle, non sur un budget fallacieux et sur une analyse d’impact déficiente. Rassembler 20 000 signatures nous permettra de peser sur la représentation nationale.

Si le coeur vous en dit...
Comme je t'aime bien, j'ai signé (sans lire :bunny:) mais de toute manière les 20 000 sont déjà dépassées.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 435
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #145,  »
MCL>>> L'idée n'est pas pour moi d'éluder. Je ne me sens pas particulièrement à l'aise avec tout à la gauche de la gauche. Le terme "racisé" par exemple, j'ai vraiment du mal.

Donc, que France Insoumise manque de clarté sur ce plan-là, on est d'accord. Il y a un problème là-dessus.

Là, on a le gouvernement qui désigne clairement des ennemis de la république, et non plus des adversaires. Les mots sont importants. :
- l'islam (parce que désolé, si on veut juste des musulmans qui se comportent comme des chrétiens, ça revient à ça)
- des partis politiques
- des journalistes (Mediapart)

On a quand même passé un cap dans la violence politique. On ne se place plus sur le plan de la politique et du débat d'idées (aussi caniveau et violent soit-il), mais sur un plan de guerre, avec des ennemis à abattre.

Je vois bien depuis quelques années la nébuleuse "printemps républicain" très active sur Internet, qui instille le poison à gauche en enfonçant un coin entre la gauche réac' de Valls (et le Charlie Hebdo de Philippe Val soit dit en passant, je le place vraiment là-dedans dans cette gauche réac) et la gauche "progressiste" (pour aller vite).

Bref, ce "printemps républicain" est une vraie saloperie pour la gauche.

Grâce à elle, tu as vraiment deux gauches irréconciliables.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 950
Vous n'avez aucune passion.

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 435
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #147,  »
Allez, un petit jeu du qui-qui-a-dit.
Qui a dit :
Citation
« Nous devrions nous auto-flageller, regretter la colonisation, je ne sais quoi encore... »
Un indice : J.C. (non, ce n'est pas Jésus Christ).

(et non, ce n'est pas du Gorafi)


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 859
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 106
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #149,  »
Citation de FinalBahamut le 2 Novembre à 08:00
Allez, un petit jeu du qui-qui-a-dit.
Qui a dit :
Citation
« Nous devrions nous auto-flageller, regretter la colonisation, je ne sais quoi encore... »
Un indice : J.C. (non, ce n'est pas Jésus Christ).

(et non, ce n'est pas du Gorafi)
Je dirais Jmmanuel Cacron ?
"Honey badger don't care"