Emmanuel Macron Président de la République

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #105,  »
Citation de Battou le 1er Août 2018 à 10:31
Il l'a dit, non ?
Qu'on vienne le chercher ! Aux enragés d'y aller si ils l'osent ! #macronpresident
Tu es dans le vrai : Macron, finalement, est très "ancien monde", notamment sur le plan des barbouzeries (De Gaulle, Mitterrand, Sarko...).

La seule vraie nouveauté, c'est son "qu'ils viennent me chercher" que l'on peut traduire par "je barbouze, et alors ?" là où ses prédécesseurs se faisaient au moins semblant de comprendre que ça n'est pas joli joli.

Là, il nous fait comprendre que, que l'on connaisse ou non ses pratiques douteuses, il s'en tape. Il a le mérite de la franchise.

Il ne va donc pas chercher des fusibles, il s'en cogne.

Bon, on n'est pas loin de l'hybris

Ce qui est plus intéressant, c'est finalement le bras de fer que semble avoir engagé la haute fonction publique avec Macron (car on se doute bien qu'une affaire qui prend une telle ampleur, aussi bien alimentée..., ça ne vient pas comme ça).

Ben ouais, quand on veut remplacer le système à la française par un système à l'américaine, ça provoque quelques frictions...


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 487
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #106,  »
Je pense que c'est pas spécialement la haute fonction publique qui attaque, mais plus l'armée et la police. Je ne suis pas sûr que les militaires aient pardonné l'humiliation de l'année dernière. Et la police n'apprécie pas en particulier que la sécurité du président passe sous la coupe d'une petite frappe devenue conseiller du président au lieu de la hiérarchie du ministère de l'intérieur.

Après, que la préfectorale se rebiffe est aussi possible. Il faut se souvenir comment Collomb a débarqué le préfet du Rhône (et de la région Auvergne-Rhône-Alpes) l'année dernière. C'est une humiliation que le corps risque bien de lui faire payer cher.

En tout cas, mon analyse est que Macron s'est pris un sérieux coup derrière la tête et que sa stratégie du bulldozer risque de ne plus pouvoir être utilisée à court terme malgré sa majorité pléthorique en députés. La réforme constitutionnelle est morte et enterrée. Le parlement vient de montrer à nouveau que son activité de contrôle de l'exécutif est nécessaire, mais aussi que ses moyens pour cette tâche sont insuffisants ou inadaptés. Ceci alors que la réforme constitutionnelle avait pour but de réduire encore les moyens de contrôle de l'exécutif par le parlement.

L'opposition a aussi monté qu'elle pouvait aussi jouer réellement le blocage de l'assemblée nationale par la simple application du règlement si elle le voulait. Ceci alors que depuis 1 ans on entend chouiner en permanence les députés REM godillot que les amendements déposés par l'opposition bloquent l'institution et que les textes proposés par le gouvernement sont parfaits et n'ont donc besoin ni de modification, ni même de débat avant le vote. Ceci alors que les parlementaires sont justement là pour écrire la loi avant de la voter.

Bon en attendant, vu la canicule, il faut prendre soin du Collomb, ce jeune homme qui grenouille depuis plus de 40 ans dans le marigot. J'espère que son aide-soignante le fait boire lorsqu'elle lui change ses couches. :niark:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #107,  »
Citation de MCL80 le 1er Août 2018 à 17:31
Bon en attendant, vu la canicule, il faut prendre soin du Collomb, ce jeune homme qui grenouille depuis plus de 40 ans dans le marigot. J'espère que son aide-soignante le fait boire lorsqu'elle lui change ses couches. :niark:
Ce tweet m'a tué : https://twitter.com/Garriberts/status/1024635007820804097

:ptdr:

Bon, faut pas rigoler, son présent est notre futur ^^


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 346

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 487
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #110,  »
Citation de FinalBahamut le 1er Août 2018 à 17:43
Bon, faut pas rigoler, son présent est notre futur ^^
Quoi? Tu rêve de devenir sinistre de l'intérieur? :lac: :hypocrite:
J'espère surtout que son Alzeimer est bien soigné, car de ce qu'il a dit à la commission d'enquête parlementaire, il est bien atteint: Il ne sait rien, n'est au courant de rien… Son infirmière lui rappelle tous les matins qu'il est ministre j'espère. :peur:
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #111,  »
Bon, Hulot vient de se refaire une virginité après avoir bouffé des couleuvres et son chapeau à tous les repas pendant plus d'un an. C'est un sacré affront à Macron le vent qu'il lui a mis.

En tout cas, ça à l'air d'avoir perturbé les larbins qui l'interrogeaient ce matin. C'était pas prévu dans leurs fiches. C'est dans ces interview où ça ne se passe pas comme prévu qu'on différencie les bons journalistes qui savent poser les questions importantes des autres qui pataugent avec leurs fiches en essayant de se donner une contenance.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #112,  »
Enfin bon, il est gentil le Hulot, mais il vient de découvrir quoi dans ce gouvernement ? Le gars, on a l'impression qu'il vient d'avoir une révélation !

On peut reprocher beaucoup de choses à macron mais pas sa cohérence.

La surprise, c'est pas qu'Hulot sorte de ce gouvernement, c'est qu'il y soit entré.

Et il faudrait louer son courage ?


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 487
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #113,  »
Hulot a été soit naïf, soit complaisant (soit les deux) en acceptant le poste de ministre, c'est sûr et c'est pas un bon point pour lui. Par contre son départ est tout-à-fait spectaculaire. Pour faire ce genre de chose à ce niveau, c'est tout de même qu'il faut avoir un certain amour-propre (peu de ministres renoncent de leur plein gré à la pompe ministérielle) et ne plus souhaiter poursuivre en politique. Ça lui permet aussi de s'offrir une virginité nouvelle à bon compte.

Après, la position de Hulot sur l'écologie est très largement minée par les contradictions depuis longtemps. Sa fondation par exemple est financée par des entreprises parmi les plus polluantes de la planète…
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #116,  »
Quelques petits effets collatéraux de la loi portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique dite ELAN, du 23 novembre 2018.

On avait beaucoup entendu parler de l'aspect "simplification des normes de construction" qui n'impose désormais plus que l'ensemble des logements neufs soient accessibles aux handicapés (tout à fait cohérent avec le vieillissement en cours de la population qui fait que de plus en plus de personnes sont moins agiles, et sans forcément aller jusqu'au fauteuil roulant, peuvent avoir besoin de cannes, voir d'un cadre pour se déplacer).

Mais en ces jours de hausse du prix de l'électricité, savez-vous qu'il n'y a désormais plus d'obligation de construire un conduit de cheminée dans les nouvelles maisons chauffées au 100% électrique? (merci la veille juridique du boulot d'avoir signalé ça) C'est totalement idiot puisque le coût d'une gaine de cheminée est absolument marginal sur une maison neuve… En revanche, quand les occupants reçoivent leur première facture de chauffage électrique, ils se disent que finalement un poêle ou un insert dans le salon ça serait sympa. Jusqu'à maintenant, il leur suffisait de se brancher sur le tube existant. Désormais, ça sera un tube en façade à rajouter dans le budget (avec toutes les autorisations administratives qui vont avec, pour autant que le PLU ne l'interdise pas, comme c'est le cas dans pas mal de communes) pour ceux qui n'auront pas demandé l'option à quelques centaines d'euro au promoteur qui va ainsi pouvoir améliorer sa marge.

Autre exemple de simplification en copropriété dans la même loi. Il y a quelques années, le gouvernement avait tenté d'imposer dans le cas d'une installation collective le comptage du chauffage par appartement, soit au moyen de compteurs, soit au moyen de répartiteurs. Les associations de copropriétaires s'étaient battues pour que les répartiteurs soient exclus et avaient gagné, car ces répartiteurs ne permettent pas une mesure juste (dans certains cas, les répartiteurs comptabilisent comme une consommation de chauffage la chaleur apportée par les rayons du soleil dans un logement). De plus, les relevés des répartiteurs donnent lieu à des pondérations tout à fait opaques de la part des prestataires qui les louent. Sachant que dans tous les cas, certaines installations ne permettent ni l'installation de compteurs ni de répartiteurs. Hé bien, le syndicat du crime de la mesure, lobby professionnel des loueurs de compteurs, a réussi à faire modifier la loi à son avantage: désormais, il faudra que la copropriété fasse, aux frais des copropriétaires, une étude technique démontrant l'impossibilité technique ou le non-sens économique pour pouvoir se dispenser de l'installation de compteurs ou de répartiteurs. Et pour être sûr que cette astuce ne soit pas repérée trop vite, la disposition n'a pas été inscrite dans la loi sur la copropriété, mais dans le code de l'énergie. Le but de la mesure de consommation sur les installations collectives n'est pas réellement de faire faire des économies, mais de pouvoir facturer fort cher la location de compteurs ou de répartiteur (un répartiteur, c'est 15 à 20€ par an de location, soit pour un T3 à 5 radiateur 75 à 100€ par an, puisqu'il en faut un par radiateur) Ces coûts de locations sont inamortissables par les quelques économies qu'ils généreront. En revanche, ils viennent pomper un peu plus les copropriétaires qui auront ainsi moins de moyens pour améliorer l'isolation de leur immeuble.

Bref, la simplification est bien partie. Et quand on voit le niveau crasse du législateur dans le domaine des normes de construction ou des copropriété, on se demande si les ministres, leur cabinet, voir leurs responsables d'administration centrale, ont déjà vu une maison, un appartement ou une copropriété… Par contre, ils semblent avoir largement vu un certain nombre de lobbys, et ça ne date pas du "nouveau monde", même si l'arrivée de Christophe Colomb… Jupiter à l’Élysée n'a rien arrangé. :sleeping:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 244
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #117,  »
Les lobbys offrent des textes clés en main pour les cabinets de ministres et les amendements du Parlement... ils ne sont même pas retouchés voire critiqués.
Dans les domaines techniques, cela donne ce genre d'aberration... mais du côté de l'EN, c'est pas mal non plus...
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 255
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #118,  »Modifié
On en a moins parlé, mais à titre personnel, voici une mesure de la loi ELAN qui me choque :

https://droit-urbanisme-et-amenagement.efe.fr/2018/12/12/le-regime-des-autorisations-durbanisme-modifie-par-la-loi-elan/
Citation
Les modifications pérennes du régime des autorisations d’urbanisme
Elles sont nombreuses et touchent notamment à l’instruction des autorisations, à la compétence en matière de délivrance et au contrôle de leur exécution.

On retiendra, tout d’abord, la possibilité donnée par la loi (article 61de la loi ELAN qui complète l’article L.423-1 du code de l’urbanisme) aux communes et EPCI compétents de confier l’instruction des demandes d’autorisations d’urbanisme à un ou plusieurs prestataires privés, dans la mesure où l’autorité de délivrance conserve la compétence de signature des actes d’instruction. Un décret en Conseil d’État précisera les modalités d’application de cette disposition. D’ores et déjà, la loi ELAN pose le cadre : une telle mission ne constitue pas une délégation de pouvoir, elle doit éviter toute situation de conflit d’intérêt et elle ne doit induire aucun coût pour les pétitionnaires.
Enorme !
Re : Emmanuel Macron Président de la République
« Réponse #119,  »
Celle-ci est pas mal aussi, on a eu la surprise de le découvrir récemment sur ma commune.
Citation
Enfin, s’agissant des implantations d’antennes relais, l’article 222 de la loi ELAN déroge provisoirement à l’article L.424-5 du code de l’urbanisme. À titre expérimental, jusqu’au 31 décembre 2022, les décisions d’urbanisme autorisant ou ne s’opposant pas à l’implantation d’antennes de radiotéléphonie mobile avec leurs systèmes d’accroche et leurs locaux et installations techniques ne peuvent pas être retirées.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe: