UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 289
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #121, le 15 Septembre 2017 à 22:51 »
Oui, s'il revient dans son corps de la fonction publique, il sera réintégré avec les X années d'ancienneté accumulées pendant ses mandats et non comme s'il avait fait 1 ou 2 ans d'école et de carrière.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 349


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 062
"Honey badger don't care"

Flavien

  • Modos
  • Un bon temps pour un bombardement
  • Messages: 3 289
" En France, les peines d'argent durent plus longtemps que les peines
de coeur et se transmettent de génération en génération. "

( Silhouette du scandale )
Aymé, Marcel

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #126,  »
Il faut dire que l'année dernière, j'ai vraiment cru que Marine avait changé de sexe, s'était faite teindre et avait été élue à L’Élysée. Finalement, manu, il n'aura aucun problème à faire une passation de pouvoir avec le FN, car en matière de xénophobie, il en partage une bonne partie des idées… Ça explique aussi que la droite classique ait été pulvérisée, d'autant que Wauquiez avait lui aussi mis le paquet sur la xénophobie et qu'il s'est retrouvé pris en tenaille entre un manu xénophobe sur le plan des idées, mais néolibéral et libre échangiste sur le plan économique et une marine tout aussi xénophobe politiquement, mais qui joue une partition conservatrice et protectionniste sur le plan économique. Résultat, tout l'espace de la droite est occupé.

Mais ça n'empêchera pas certains de vouloir doubler marine sur sa droite… Et vu l'histoire, il y a encore de la marge pour tirer à l'extrême droite.

Et quand on voit l'absence de colonne vertébrale idéologique de ceux qui se disent de gauche, il y a largement de quoi être inquiet pour la suite.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 445
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #127,  »
Citation de tinou le 11 Janvier à 11:38
Euh... la France de 2020, WTF?
T'as trouvé cette horreur où ? C'est plus un montage qu'un ensemble d'affiche collées dans la rue je pense.

Ce ma fait penser qu'ou les gens du FN/RN n'ont plus de colle depuis des années, ou plus leur pourcentage de vote augmente, moins ils font d'affichage sauvage dans Paris.

Quand j'étais ado y en avait plein Paris et de nos jours de moins en moins.

Ceci dit, c'est pas illogique, c'est comme les flyers de soirées j'imagine; d'une autre époque.

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 062
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #128,  »
MCL, pardon mais sur le fait que Macron / En marche partage certaines mêmes idées xénophobes que le FN, pourrais-tu développer un peu car franchement je ne suis pas convaincu.
Pareil pour le programme du FN des années 90 mentionné par Flavien : aurais-tu un exemple? Je ne me rends pas compte.

Sinon l’affiche que j’ai prise en photo m’a surtout fait penser que, dis-donc, ça va être fun les municipales...
"Honey badger don't care"

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #129,  »
Hé bien, il suffit de suivre l'actualité politique française de ces derniers mois:

Le problème, c'est que les électeurs préfèrent l'original à la copie. S'il vient à y avoir un second tour manu/marine en 2022, je ne fais aucun pronostique sur le résultat, mais celui qui sera élu dans une telle hypothèse le sera probablement avec une majorité très étroite et une abstention très élevée.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 349
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #130,  »
C'est plus de la politicaïlle à l'ancienne, comme on en a déjà connu par le passé : agiter le chiffon rouge de l'immigré quand on est en difficulté, ça n'est pas nouveau.

Ce que je trouve bien plus dangereux dans cette radicalisation de nos gouvernants, ce sont deux choses :

- la première et la plus visible, ce sont les violences policières. Elle est tellement manifeste que même le JT de France 2, devenu un peu le porte-parole caricatural du gouvernement, n'a pas pu le masquer. A ce niveau de violences policières, Marine Le Pen n'aura effectivement sur ce plan-là rien à changer une fois arrivée pouvoir. Un LBD dont la France est le seul pays démocratique à en faire usage, des grenades contenant des doses de TNT balancées à hauteur de tête de manifestant, des gestes qui ressemblent plus à du défouloir qu'autre chose, des manifestants éborgnés, amputés, des matraques télescopiques qui ouvrent les crânes comme à la fête foraine...
Alors sur ce point, peut-être que ces violences policières sont plus médiatisées avec les réseaux sociaux, peut-être aussi que ces violences étaient avant "réservées" aux populations issues de l'immigration. Là, on "fracasse du blanc" et l'identification est plus facile.
Je ne sais pas.
Ce que je sais, c'est que le responsable n'est pas le policier. Le responsable, c'est celui qui est aux manettes.

- le second point que je trouve dangereux, c'est l'inaptitude de Macron au débat et au compromis. Il y a un "nous" et un "eux". Le "progressiste" contre le "nationaliste-conservateur-protectionniste", résumé par ce mot fourre-tout improbable de "populiste".

Avant, on était de gauche ou de droite, avec un joli nuancier de bleu marine bleu ciel et rose rouge-foncé.
Maintenant on est progressiste ou populiste. Binaire-. Noir ou blanc.

Comment voulez-vous débattre sur ces bases ?

On est face à un président et des dirigeants immatures, inaptes au jeu démocratique.

On parle de Macron, mais il est bien évidemment juste la partie émergée de l'iceberg.
J'ai comme l'impression que nos élites en ont assez de perdre du temps avec le jeu démocratique pour imposer "les réformes dont tout le monde sait qu'elles sont indispensables".

Et donc elles utilisent la violence comme réponse à un problème politique, elles ne veulent plus de compromis.

Comme le dit dans son livre "la guerre sociale" Romaric Godin, l'Etat jusqu'aux années 20-30 a toujours été "aux côtés du capital contre le travail".
Après la seconde guerre mondiale, les élites et les patrons - pour une large partie - étant trempés jusqu'au cou dans la collaboration, l'Etat a adopté, un peu contraint - une posture d'arbitre, en retrait entre le capital et le travail.

Mais depuis le début des années 2010, et particulièrement depuis la loi travail de 2016, l'Etat a quitté son rôle d'arbitre pour se remettre franchement du côté du capital.

Une fois qu'on a dit ça, je rejoins le constat de MCL : notre système politique est aujourd'hui incapable de sortir de l'impasse suivante : nous avons des dirigeants au pouvoir légalement très puissants mais à la légitimité très faible (d'où les problèmes sociaux quasi-continus depuis l'élection de Macron et la violente répression policière). Et pourtant, à cause de notre système politique, on peut être certain que si une élection présidentielle avait lieu aujourd'hui, ces mêmes dirigeants faibles légitimement seraient à nouveau réelus.

Parce que si Macron c'est 20-25 %, c'est un socle très solide car très homogène et qui vote beaucoup.

En face, l'opposition est éparpillée façon puzzle, un archipel incapable de se regrouper parce que le privé n'aime pas les fonctionnaires, parce que certains ruraux n'aiment pas les gens de couleur, parce que les actifs n'aiment pas les chômeurs, etc.
Et ces personnes-là votent peu.

C'est pour ça que Macron est tranquille et se frotte les mains à l'idée d'un second tour en 2022 contre Le Pen,

C'est à dire qu’aujourd’hui, le jeu démocratique avec les règles électorales actuelles est incapable de répondre aux problèmes de notre société.

La seule issue, c'est que le pouvoir précarise tellement largement que les classes supérieures soient également atteintes, et qu'elles le lâchent.


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #131,  »
Je fais une analyse qui vaut ce qu'elle vaut: Le gouvernement est dans une logique à la Thatcher ou à la Reagan, avec les mêmes idéologies économiques: C'est comme ça et c'est pas autrement (TINA) et on ne reculera pas. Face à un gouvernement qui est dans une telle logique et qui liquide une bonne partie de ce qui faisait le contrat social (les hôpitaux, la sécurité sociale, les retraites, les services publics, etc, bien sûr à chaque fois au prétexte de les sauver ou les améliorer) soit on se résigne soit on se bagarre. Et si on se résigne, on boira la potion amère jusqu'à la lie.

Dans un tel contexte, l'attitude de certains syndicats "réformistes", qui veulent absolument discuter serait risible si elle n'était pas consternante d'autant qu'ils sont prêts à se contenter d'avoir la retraite à points au printemps et l'âge pivot à la Toussaint, ce qui à leurs yeux change tout par rapport au projet initial qui était la retraite à points et l'âge pivot au printemps. Le pire pour eux, c'est que le gouvernement ne semble même pas prêt à les remercier pour leur attitude conciliante, mais arrive à les ridiculiser.

Il y a tout de même juste une petite différence avec la période de Thatcher ou Reagan, c'est que 40 ans ont passé, la situation économique est largement plus dégradée pour les exploités (pour les exploiteurs, ça va comme jamais, merci), ce qui veut dire que la probabilité que ça leur pète à la figure dans un futur proche est largement plus forte.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 349
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #132,  »
Je ne sais plus qui a dit : "Macron, c'est Thatcher, les couilles en moins" ^^

La CFDT, c'est sûr qu'on n'a pas fini d'en rire.
Jaune, bien sûr.

Déjà qu'ils se sont fait entuber propre avec la refonte des allocations chômage, là Berger frétille parce que le gouvernement va, "provisoirement", retirer l'âge pivot, à la condition de trouver un financement sans toucher aux cotisations, sans... etc. Bref, en gros il n'y aucune concession.

De plus, dans cette histoire, il y a deux âges pivots, et seul un est retiré, l'âge pivot paramétrique.
L'âge pivot systémique, qui s'appliquera à tous ceux nés après 1975, s'appliquera bien.
Et on parle de 64 ans pour les générations 75-80, de 65 ans pour les générations 80, de 66 ans pour les générations 90...

On semble se diriger vers une victoire totale du gouvernement.
A la Pyrrhus, certes.

Parce que les syndicats, déjà mal en point, vont finir de prouver leur inadéquation au 21ème siècle, parce que les grévistes qui ont perdu 1 mois et demi de salaire vont finir humiliés.

L'humiliation (après le mépris) n'étant pas bonne conseillère, certains vont se dire que, finalement, la méthode "gilets jaunes", finalement, ça donne quand même plus de résultats.

D'ailleurs, on voit déjà que les "bases" sont de plus en plus rétives aux injonctions des dirigeants syndicaux (cf UNSA, où le dirigeant semble inaudible auprès de sa base).

Mais peut-être, après tout, que nos dirigeants se disent que les conséquences sociales, ce sera pour leurs successeurs. Après moi, le déluge.
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #133,  »
Je me cite parce que quand même, je vois l'avenir :classe:

Moi, hier :
Citation
On est face à un président et des dirigeants immatures, inaptes au jeu démocratique.

On parle de Macron, mais il est bien évidemment juste la partie émergée de l'iceberg.
J'ai comme l'impression que nos élites en ont assez de perdre du temps avec le jeu démocratique pour imposer "les réformes dont tout le monde sait qu'elles sont indispensables".
Macron aujourd'hui :
Citation
@EmmanuelMacron
 sur les #Retraites a #Pau :
 "quand on explique et qu'on écoute généralement on finit par comprendre"
J'avoue, j'ai ri, il cherche même pas à faire semblant :roule:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 672
Re : UMP/France Droite/France Forte : le carnaval de la Droite...
« Réponse #134,  »
Il y a eu dans le Canard il y a quelques temps une caricature de Macron sous le titre "mangez 5 fruits et légumes par jour" avec un conseiller qui dit "Melon, melon, melon, melon et melon."
Après, les conséquences sociales de la réforme, manu and co, comme leurs prédécesseurs, ils en ont rien à faire. Eux, en remerciement de leurs états de service, ils seront nourris, logés, blanchis par un ou des amis milliardaires, et cela à vie, comme Chirac.

Et bien sûr que rien n'a changé dans le projet malgré les effets de grosse caisse. Voir la lettre du premier ministre adressée à la CGT et que les autres syndicats ont aussi reçu.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…