« [Festival] Rock en Seine (France)
Rock in Dore

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 765
Rock in Dore
« le 7 Septembre 2011 à 11:30 »
Bon c'est un secret pour personne Mass Hysteria sera en Nouvelle Calédonie pour une tournée de 3 dates dont celle du premier festival Rock au village de Bohéme au Vallon Dore sous le nom ROCK IN DORE

Voici déjà l'affiche de la tournée


et le Flyers present dans tous les lieux nocturnes de Nouméa



Pour le festival rester à l'ecoute il risque d'y avoir du gros.
Donc Mass Hysteria en tête de pont avec 4 invités qui pour le moment sont les Yellow Press Toys, Gautama. Les deux autres trés bientot.

En plus de la musique il y aura un exposition des voitures et de motos légendaires tout comme divers stands allant du tatouage à l'art de rue en passant par des ateliers de feux.

Au fur et à mesure je vous partagerais l'évolution de cette tournée hors normes pour la jeune asso C4.
You're pretty when i'm drunk.

Wingman

  • True Detective
  • Waffou
  • Nulla Salus Sine The Hives
  • Messages: 4 257
Re: Rock in Dore
« Réponse #1, le 7 Septembre 2011 à 15:16 »
Yeah man !

Concert + motos + tatouage = Epic !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Rock in Dore
« Réponse #2, le 8 Septembre 2011 à 11:12 »
Ben dis donc, j'imagine que vous êtes carrément contents ! Ils viennent, et ne font vraiment pas les choses à moitié !   :yaisse:

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 765
Re: Rock in Dore
« Réponse #3, le 8 Septembre 2011 à 23:11 »
Oh que oui qu'on est content.

Mais sache qu'ils viennent simplement. Tout le reste c'est de l'orga faites par seulement 4 personnes. Depuis Mars nous sommes dessus et là tout a enfin pris forme. L'affiche n'est que le reflet de tout le travail abattu.

C'est une première pour notre toute jeune asso mais on espère pour relancer le concept pour 2012. Là ce soir je récupère les affiches et les flyers pour faire la tournée des baies.

En tout cas je vous tiendrais au courant de toute cette aventure.
Re: Rock in Dore
« Réponse #4, le 15 Septembre 2011 à 05:38 »
Interview de Rapha le batteur de la mass pour la tournée en calédo :
Citation
Raphaël, le batteur de Mass Hysteria a accepté de répondre à un mix de questions relatives à leur venue en Calédonie. C4 vous propose donc de découvrir l'état d'esprit du groupe, un mois avant de venir sur le Caillou !

C4 : Bonjour Raphaël ! Merci d'accepter de nous accorder un peu de ton temps pour répondre à notre mix de questions...
Alors voilà :

C4 : Apres le Quebec et la Réunion, Mass Hysteria s'envole pour la Nouvelle Calédonie. Une nouvelle histoire hors de France, comment le groupe appréhende-t-il cette nouvelle aventure ?
Raphaël : Dans la joie et la bonne humeur déja! Ces trois dates seront les der des der de la tournée " Failles ", avant que le groupe ne s'attelle vraiment au prochain album et ça devrait être un dépaysement complet, un endroit merveilleux pour finir une tournée merveilleuse ! Je crois qu'il ya pire dans la vie, on est tous impatients et curieux de voir comment les gens réagiront à notre musique.


C4 : Une nouvelle tournée, une première dans l’hémisphère sud, un nouveau pays, un nouveau public et surtout de nouvelles attentes...Comment comptez vous charmer la Nouvelle Calédonie ?
Raphaël : En donnant le meilleur de nous mêmes sur scène avec une grosse dose d'énergie et de sincérité, comme on essaie de le faire à chaque fois qu'on nous donne l'occasion de jouer quelque part ! Au niveau de la setlist, les concerts seront les mêmes que ceux donnés ici, on s'éclate vraiment tous les cinq sur scène et je pense que ça, ça ne trompe pas, j'éspère que le public prendra autant de plaisir que nous et ressortira avec la banane après avoir passé un bon moment...

C4 : Qui dit nouveau pays, dit une nouvelle culture, que connaissez vous de la Nouvelle-Calédonie et qu'attendez vous d'elle ?
Raphaël : Je ne peux parler qu'en mon nom sur ce point, je ne connais la Nouvelle-Calédonie que par le biais d'émissions, de reportages ou de livres; la première chose qui me vient c'est évidemment la beauté et la diversité des lieux, je ne demande qu'a découvrir et je pense qu'on se laissera porter par les évènements pour voir un maximum de choses et profiter de la culture du pays! Personnellement j'aime la mer et je crois que c'est pas mal du tout pour ça par chez vous !!!  Je veux voir l'île aux pins !!!


C4 : La tournée " Failles " a été éprouvante pour vous tous, de longues dates, des festivals, un live gravé sur DVD, un Sonisphère d'anthologie. Qu'est ce qui vous pousse à remettre le couvert pour la Nouvelle-Calédonie ?
Raphaël : Oh tu sais, on pourrait encore tourner longtemps... on ne s'en lasse pas mais il ne faut pas lasser, là on a dit oui parce que c'est l'occasion de faire aussi un beau voyage, de rencontrer de nouvelles personnes, voir de nouveaux lieux et de faire découvrir Mass Hysteria à l'autre bout du monde... et de voir si ça peut faire bouger les foules bien loin de chez nous, ce sera aussi une bonne bouffée d'air frais...et puis ici en octobre il commence a faire trop froid !


C4 : Vous êtes en ce moment en écriture du nouvel album. Aurons nous la chance (pour une fois ça serait une premiere) de découvrir certains morceaux du nouvel album ?
Raphaël : Ma réponse sera brève...on a aucuns titres finis pour le moment...donc non !

C4 : Concernant la playlist de cette tournée. Qu'allez vous offrir au furieux du pacifique ?
Raphaël : La setlist devrait être assez proche de celle du dvd...je suis en train de me pencher dessus et on va attaquer les répètes la semaine prochaine, tout s'articule principalement autour des 2 premiers et des 2 derniers albums... c'est un set assez rentre dedans...pas trop de place pour les balades 1H30 de furia!

C4 : Quel message voudrais tu transmettre aux Calédoniens, et plus spécialement à ceux qui vont assister à vos concerts ?
Raphaël : Tout d'abord, je le redis encore une fois nous sommes très heureux de venir chez vous, on éspère que tout le monde s'éclatera et que les furieux du pacifique seront là en masse !  Je ne connais pas la scène rock et métal de Nouvelle-Calédonie mais ce sera l'occasion de découvrir et d'échanger, nous on viens jouer avec notre coeur comme toujours et j'éspère que le message positif et la musique de Mass seront reçu 5 sur 5 chez vous! 


C4 : Merci à toi Raphaël, on a hâte de vous accueillir sur le caillou ! À bientot sous les cocotiers !  ...Tu connais le rhum à la vanille???
RAPHAËL : éhéhéhé !!!   J'aime le rhum et la vanille, ça rend fou mais c'est bon!
http://c4caledonie.blogspot.com/p/mass-hysteria-en-caledonie.html
Re: Rock in Dore
« Réponse #5, le 10 Novembre 2011 à 01:45 »
Comme toute histoire il y a un début et ici cela prendra même la forme d’un prologue.

Nous sommes, non pas à des temps lointain mais en mars. C’est-à-dire à environ neuf mois de ce qui sera l’événement de l’année pour quelques furieux de Calédonie. Après une soirée riche en rebondissement sur l’ile au canard une bande de potes se retrouve pour lancer un nouvel événement. Un soir autour d’une table l’idée prend forme, celle d’organiser un événement hors normes dans la continuité des dernières soirées organisées. Le débat prend forme et les idées fusent. Un seul but investir l’ilot au canard avec une soirée riche en musique en mettant en avant un groupe de musique de renommée dites international. L’idée est là mais il faut la construire et pour cela il faut avancer , frapper à des portes, jouer de son carnet d’adresse et recommencer.

Cependant au fur et à mesure de nos démarches des éléments arrivent dont un de taille. Oui parmi les mails envoyés pour entrer en contact avec certains groupes de la scène française, j’ai un retour positif du groupe Mass Hysteria. Oui les maitres du métal fusion français répondent présent pour un concert sur le territoire. Et là l’unité du groupe se fragilise et perd de son intégrité. Le mélange musical est une chose. Mais pour ce type d’événement chacun essaye de convaincre l’autre. Malheureusement avec les différents climats il est par moment impossible de faire des concessions. Il faut dire que depuis, pour ma part, cinq ans j’en ai un peu ma claque de manger du reggae dans les concerts ou dans les soirées. Je généralise bien sûr. Mais j’attends comme le messie l’arrivé d’un groupe qui prône le viol de batterie le riff de guitare et par moment le chant guttural. Bref ce n’est pas Slipknot ou Deftones. Mais là c’est l’or en barre un groupe de Métal prêt à venir ici pour enflammer le dancefloor. Donc suite à ces divergences le projet évolue, l’équipe se réduit et l’ensemble part sur une autre motivation. Une autre reste et va tout faire pour rendre possible la venue de Mass Hysteria.

C’est en Mai que l’ensemble prend forme. Apres plus d’un mois passé à faire le tour du grand Nouméa pour trouver une salle de concert. La délivrance arrive par nos contacts au bohème.  Ces derniers sont prêts à nous offrir la salle pour la venue du groupe. Et là tout s’enchaine. Les lieux sont définis reste à mettre en œuvre les partenariats et calculer un budget pour la venue du groupe.
Je vais vous passer toutes les étapes qui nous ont menés à ce jeudi 13 octobre 2011 à l’Aéroport de la Tontouta
Il est 9h00 et le groupe arrive non sans mal. Déjà le vol a duré plus de 30 heures et il manque deux absents. Yann le guitariste lead bloqué à Helsinki pour une histoire de passeport et Fabrice l’ingénieur lumière qui lui a raté tout simplement son avion. Et rajouté à cela on met une perte de bagages dont les basses de Titou et le matos de Rapha. Bref les galères sont là et le concert et demain. La pression monte mais il faut gérer. En tout cas nous avons une belle colonie de vacances contente d’être arrivé sur le territoire.

Nous arrivons à vendredi 14 octobre. Date du premier concert au bohème. Date assez complexe car crée au dernier moment suite à divers problèmes. Le pari est risqué mais il faut le faire. Coté organisateur nous essayons de nous rassurer. Mais le défi est de taille. Pendant ce temps la salle se monte. La technique est présente et l’arrière salle du bohème devient une salle de concert à une infrastructure jamais vue.

L’horloge tourne et des inconnues subsistent. Est-ce que Yann arrivera à l’heure, pourra-t-il assurer le concert ?  Tout comme le matériel, aurons nous les basses à temps ? Le regard fixé sur l’horloge on voit les minutes défiler. Mais la situation se décante au fur et à mesure. Yann arrive bien sur le vol de 16h de Sydney avec le matos de Rapha mais pas de basse. Il faut pour cela en trouver une. Et c’est Alex « notre mascotte » qui prête sa basse à Titou. Nous sommes plus qu’à deux heures du show et enfin tout est mis en place.
Cependant l’ambiance est là et le groupe nous rassure et nous remercie pour cette aventure hors normes pour eux comme pour nous.




21h00 la salle est à moitié pleine… C’était à prévoir mais les Yellow Press toys qui ouvre le concert sont chargé à bloc et ils offrent au public un avant-gout de ce qui les attend avec Mass Hysteria. Et là ils sortent le grand jeu. Tout le monde est sur le cul même certains membres de la Mass qui sont séduit par cette prestation made in calédo.
Enfin il 21h30 et la Mass entre sur scène. Le ton est donné avec  Babylone qui ouvre le show. Le public est là et dès les premiers instants l’ensemble jump et les pogos sont lancé. Du jamais vu à Nouméa, le groupe donne dès les premières minutes sa marque de fabrique. Et il ne faut pas attendre pour voir le bohème résonner  sur le son des furieux. Encore moins quand ils enchainent avec World on Fire. Là c’est l’hystérie géniale. Le bohème tremble !!!  Des cercles de danses se forment et ça bouge de partout. Mass Hysteria est bien là et ils le font savoir. Plus de deux heures de show.

Le concert se finit sur une Furia mémorable. L’annonce est faite pour le lendemain, qui sera un concert du même acabit avec toujours la même pression. Le public fan est là mais la salle est toujours vide. Nous payons (l’organisation) là les changements dates, de lieux mais aussi la demi-finale de Rugby. L’angoisse est à son comble et il nous reste une semaine pour gérer le premier festival Rock In Dore au village de Bohème. C’est la date importante et nous avons une semaine pour refaire de la com avec l’aide du Staff de Mass Hysteria qui va nous fournir une vidéo pour la promotion de cette tournée en Nouvelle Calédonie.

Nous y sommes samedi 22 octobre. La date du Rock In Dore. Le temps est maussade mais la passion est là. L’organisation bat son plein avec l’arrivé des voitures de collection et les balances pour les groupes. Début des hostilités à 15h avec les groupes Cosha, Gautama, Yellow Press Toy et Zool.
Le public arrive au compte-goutte pour atteindre les 250 personnes voir 300 personnes pour le show de Mass Hysteria.



La salle est gonflée à bloc, le public est impatient et le spectacle commence. Les riffs sont lancés et là tout le monde saute. La machine est bien rodé et le son se diffuse a à l’intérieur de la salle du village.
Le set est lancé et les grand titres sont mis en avant avec une somme de détails, Babylon ou encore Failles. Puis tout a coup black out. Plus d’électricité, le noir complet. Il n’a pas fallu un dixième de seconde pour que je cavale en direction du tableau électrique. Celui-ci était ok, je pars en direction du compteur abonné qui se trouve à l’extérieur du village. Je ne vous cache pas que je penses que j’ai battu le record du 100 mètres. Mais arrivé sur place mon regard se pose sur la corniche du vallon dore et sur Nouméa qu’on voit au-delà de la baie. Les deux villes sont dans le noir. Un appel à Enercal qui nous informe qu’il y a un souci sur la ligne et qu’il faudra attendre 15 minutes.
La salle hurle, on ne pouvait pas avoir pire. Une coupure d’électricité en plein milieu de la représentation. Ce n’était pas possible. Mais ce fut la triste réalité.

Mais quand la lumière fut de retour le groupe a mis les bouchers double et le public c’est retrouve plongé dans des pogos hors normes.

Les titres se succèdent et les slams se font de plus en présent. C’est une foule hors normes et jamais vu dans le pacifique qui se met en route. Et l’apothéose viendra avec  le titre P4 qui colutera le concert avec un Circle Pit d’anthologie. Yann et Nico se retrouvent au milieu de la fosse et ils nous lancent les riffs agressifs de ce titre phare de l’album contraddiction. La magie est telle que Yann nous offre un solo guitare de plus de deux minutes avec une fosse qui danse autour de lui. Enorme, non tout simplement célestocosmique. Un moment à tutoyer les dieux à croire en quelque chose de tellement fort.


Le public est ravis et les images restent à jamais figées. Il est minuit et le concert prend fin. Le Rock In Dore vient de tirer son rideau mais on espère revenir l’année prochaine pour une nouvelle session.
You're pretty when i'm drunk.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Rock in Dore
« Réponse #6, le 10 Novembre 2011 à 10:17 »
 :notworthy:

Bien que connaissant deja pas mal d'elements de ton recit (le coup des problemes d'avion, visiblement un grand classique en Kanaki), j'ai vraiment frissonne en lisant ton recit. Chapeau, vraiment !

Tu as eu un retour de ce que pensait la Mass de leur aventure par chez vous ?
永遠に、あなたのモノ・・・

Wingman

  • True Detective
  • Waffou
  • Nulla Salus Sine The Hives
  • Messages: 4 257

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 765
Re: Rock in Dore
« Réponse #8, le 13 Novembre 2011 à 23:06 »
Thank you pour vos retours.

Concernant la Mass ils étaient plus que ravie. Voici ce qu'on peut lire sur le mur de Yann le guitariste :"en pleine compos , on revient de quelques dates a Nouméa là, c'etait fou !! :-)"

Et le groupe était au anges. Pour eux c'était de la pure folie aud ela de la première tournée à Montréal en 1997.
Du bon très très bon pour eux et ils en redemandent.

Jeanchri c'est un bénévol.

En tout cas on espere remettre le couvert pour 2012 avec du lourd du meme accabit.
You're pretty when i'm drunk.