Wingman

  • True Detective
  • Waffou
  • Nulla Salus Sine The Hives
  • Messages: 4 250
Citation de Battou le 22 Juin 2011 à 10:23
Je me souviens d'une ministre prise en flag' de partie de GTA IV (aussi doux et bon enfant que Flipper le Dauphin qu'elle semble regretter) il y'a quelques temps de cela...
http://static.pcinpact.com/images/bd/news/76110-nadine-morano-gta-4.jpg
 :croa:
Rah mais c'est collector ça ! Je l'avais jamais vu ...
En plus d'être conne, elle est conne ... Non mais vraiment
Citation de Battou le 22 Juin 2011 à 10:23
Et moi qui pensais offrir l'intégrale God of War à mon filleul pour son annif', j'ai peur qu'il se mette en quête de canards à décapiter.  :peur:
Ouais ben on a des vidéos de toi qui veut faire du mal à des canards aussi :o

AZB

  • Waffou
  • Messages: 8 924
Si ça ne marche pas comme vous voulez, plaignez-vous jusqu'à ce que vous obteniez satisfaction :o

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 007
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #2, le 22 Juin 2011 à 10:58 »
Enfin, en même temps, on ne peut pas se cacher qu'il y a un problème avec les jeunes ados, aujourd'hui. La succession d'agressions à l'arme blanche, les passages à tabac collectifs, les agressions de profs et autres joyeusetés pour des motifs incroyablement futiles qu'on voit depuis deux/trois ans est assez flippante, d'autant que cela concerne des collégiens et plus seulement des lycéens.

Je ne dis pas que je n'ai pas assisté à des bagarres lorsque j'étais au collège, ni que des pneus de voitures d'enseignant n'ont pas été crevés, qu'il n'y avait pas de menaces "j'te chope à la sortie et j'te casse la tête". Mais c'était toujours de de l'ordre de l'exceptionnel. Une bagarre dans l'année et c'était le grand maximum, et c'était THE truc dont tout le monde parlait. Le coup des pneus crevés, c'est arrivé une seule fois et ça a suffisamment marqué les esprits pour que 20 ans plus tard, je me retrouve à en causer avec une copine dudit collège sur facebook! Et ça n'allait jamais trop loin. Un oeil au beurre noir par ci, un conseil de discipline par là et basta.

La banalisation n'est pas un concept, c'est une réalité. Aujourd'hui, ils n'ont plus peur de rien ni de personne. Ni des autorités, ni des parents, ni des enseignants. Les conséquences de leurs actes, ils s'en foutent. Et cerise sur le gâteau, ils sont perdu le sens des réalités, et la mesure des événements. Aller tuer une gamine de treize ans pour une histoire de coeur, c'est de la folie!

Maintenant les causes: j'aimerais ne pas croire que les médias de toutes sortes ne sont pas en cause, mais je n'en suis pas si certaine, malheureusement. Ou plutôt, je dirais que la diffusion massive de tout et n'importe quoi et l’accessibilité facilitée via le net contribue à cette banalisation. Et au delà de ça, l'âge auquel on accède à ces éléments est de plus en plus bas, avec de fait des ados qui n'ont pas encore toutes les cartes en main, dont la personnalité n'est pas forgée, dont les bases du bien et du mal ne sont pas encore posées, est un réel problème. Je dirais que ce n'est pas la faute du contenu, mais c'est la faute à l'accessibilité non contrôlée. A ce point néanmoins, je ne vois pas de solution à apporter.

Donc, non, je ne crois pas qu'il faille prendre les choses à la légère.

Wingman

  • True Detective
  • Waffou
  • Nulla Salus Sine The Hives
  • Messages: 4 250
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #3, le 22 Juin 2011 à 11:10 »
Citation de Alaiya le 22 Juin 2011 à 10:58
Enfin, en même temps, on ne peut pas se cacher qu'il y a un problème avec les jeunes ados, aujourd'hui. La succession d'agressions à l'arme blanche, les passages à tabac collectifs, les agressions de profs et autres joyeusetés pour des motifs incroyablement futiles qu'on voit depuis deux/trois ans est assez flippante, d'autant que cela concerne des collégiens et plus seulement des lycéens.

Je ne dis pas que je n'ai pas assisté à des bagarres lorsque j'étais au collège, ni que des pneus de voitures d'enseignant n'ont pas été crevés, qu'il n'y avait pas de menaces "j'te chope à la sortie et j'te casse la tête". Mais c'était toujours de de l'ordre de l'exceptionnel. Une bagarre dans l'année et c'était le grand maximum, et c'était THE truc dont tout le monde parlait. Le coup des pneus crevés, c'est arrivé une seule fois et ça a suffisamment marqué les esprits pour que 20 ans plus tard, je me retrouve à en causer avec une copine dudit collège sur facebook! Et ça n'allait jamais trop loin. Un oeil au beurre noir par ci, un conseil de discipline par là et basta.

La banalisation n'est pas un concept, c'est une réalité. Aujourd'hui, ils n'ont plus peur de rien ni de personne. Ni des autorités, ni des parents, ni des enseignants. Les conséquences de leurs actes, ils s'en foutent. Et cerise sur le gâteau, ils sont perdu le sens des réalités, et la mesure des événements. Aller tuer une gamine de treize ans pour une histoire de coeur, c'est de la folie!

Maintenant les causes: j'aimerais ne pas croire que les médias de toutes sortes ne sont pas en cause, mais je n'en suis pas si certaine, malheureusement. Ou plutôt, je dirais que la diffusion massive de tout et n'importe quoi et l’accessibilité facilitée via le net contribue à cette banalisation. Et au delà de ça, l'âge auquel on accède à ces éléments est de plus en plus bas, avec de fait des ados qui n'ont pas encore toutes les cartes en main, dont la personnalité n'est pas forgée, dont les bases du bien et du mal ne sont pas encore posées, est un réel problème. Je dirais que ce n'est pas la faute du contenu, mais c'est la faute à l'accessibilité non contrôlée. A ce point néanmoins, je ne vois pas de solution à apporter.

Donc, non, je ne crois pas qu'il faille prendre les choses à la légère.
Ah mais attention, je ne nie pas du tout qu'il y a un soucis, j'en suis parfaitement conscient (pour avoir bossé dans un lycée pro l'an dernier, j'ai pu constater certaines choses).
Ce qui m'agace, c'est de sans cesse stigmatiser le jeu vidéo. C'est tellement facile, et faux de s'en prendre uniquement à ce média ... Entre les déclarations Américaines "les viols, c'est à cause des jeux vidéos" "2heures de jv c'est équivalent à un rail de coke" et j'en passe. Et puis fallait bien trouver un successeur au Rock qui a traumatisé taaaaaaaaant d'enfants et de parents (alors que maintenant des meufs à poilz dans une bonne partie des clips US ça dérange plus personne)
Oui les jeux vidéos ont gagné en popularité, il y en a de plus en plus de violents (quand on voit le réalisme ultra poussé d'un jeu comme Battlefield 3) mais franchement faut arrêter.

C'est facile de s'en prendre à ce média parce qu'il est encore jeune, et la Morue-no ne comprend rien.
Ca fait partie d'un tout peut être, mais ce n'est en rien le vecteur premier.

Et si je dis ça c'est pas du tout pour minimiser quoique ce soit, mais juste parce que j'ai du mal avec ce lynchage des jeux vidéos.

Poseidon

  • Waffou
  • Messages: 3 555
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #4, le 22 Juin 2011 à 11:11 »
D'un autre côté, désolé mais beaucoup de parents y sont pour quelque chose aussi...


Et ça se voit dès qu'ils vont à l'école...  Mes neveux y ont appris grâce à d'autres de "beaux" mots (et dès la maternelle), répondent parfois des trucs un peu limites (heureusement, mon frère n'est pas du genre à tolérer ça, et ne le sera jamais)...    

Tout ça pour quoi? Ben il suffit d'aller les rechercher une fois à 15h30 pour en avoir une idée...

On voit des mères (italiennes, la plupart du temps, ici) qui laissent faire TOUT à leurs gamins...  mais TOUT.  Ils causent comme des charretiers, "jouent" à qui balancera l'autre par terre en premier, et leurs mères sont là appuyées sur la barrière et rigolent...  Y'en a même un qui avait vidé un extincteur dans le couloir, l'année passée...  Et ma belle-soeur (instit) le dit aussi: quand les parents viennent aux réunions, soit ils s'en foutent, soit ils défendent leur gosse...    

Désolé mais de mon temps (et j'ai "que" 31), je me souviens avoir eu une punition et avoir du la refaire en double pour ma mère...

Alors c'est bien beau de coller tout ça sur le dos des médias et des jeux videos, mais le vrai problème, c'est l'éducation... et l'école n'est pas là pour éduquer les gosses, ça, c'est le rôle des parents...

J'ai bien passé toute ma jeunesse à exploser des têtes de zombies dans Resident Evil, à passer des centaines d'heures sur Mortal Kombat, à collectionner les films d'horreur en video, etc...     J'ai JAMAIS collé la moindre baffe à personne.

Mais on a des parents qui nous surveillaient, nous.
"Avec beaucoup de patience et de vaseline, l'éléphant encule la fourmi"

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 773
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #5, le 22 Juin 2011 à 11:18 »
Oui mais bon c'est toujours plus facile d'accuser son voisin ( enfin là les jeux videos, les films aussi, les comics etc etc... ) que de regarder le truc en face et de se dire "putain quelle éducation de merde je donne"

Y'a du chemin à faire avant d'arriver à ca et encore on y arrivera pas...
C'est clair que la génération de parents laxiste est uber flippante mais le pire c'est quand ces gamins là seront parents  :peur:

Quand aux histoires avec les enseignants ca montre également la démission de certains parents s'attendant d'un côté à ce que les profs inculquent des valeurs / du respect alors que le professeur est là pour "faire apprendre", pas pour pallier à un rôle parental et qui de l'autre côté "dénigrent" l'institution que représente le professeur et préfèrent soutenir leur "petit" parce que leur enfants ils l'ont éduqué et que ce sont les meilleurs parents du monde avec la meilleure éducation du monde alors on se voile la face et on n'accepte pas de voir que parfois les gosses ne sont que de sombres merdes  :sleeping:
Vous n'avez aucune passion.

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 007
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #6, le 22 Juin 2011 à 11:21 »
Je m'exprimais d'un point de vue général, et pas en réaction à ce qu'a dit Nadine Morano. En tant qu'ex-metalleuse, il est bien évident que je n'adhère pas au pointage de tel ou tel élément particulier qui serait soit disant à l'origine de la violence^^

Je tenais simplement à rappeler que derrière l'arbre, il y a la forêt, ou autrement dit que lorsque le sage montre la lune du doigt, le singe regarde le doigt. Morano peut bien dire ce qu'elle veut, niveau crédibilité, elle repassera. non parce que quitte à parler des JV, autant causer des images des JT: "oh, tiens, un bout tout sanglant de kamikaze, juste là, en gros plan!"

Donc je maintiens ce que je dis, à savoir qu'un peu plus de contrôle là-dessus, ce serait pas mal. Et donc si un JV est interdit au moins de 16 ans... et bien il est interdit au moins de 16 ans, point barre! Un gamin de 12 ans n'a rien à faire devant un Silent Hill, ni devant un film violent, et puis de toute manière, à 12 ans, on est au pieu à 9 heures du soir, basta.

J'ai du mal avec le discours "oh mais tu sais, les gosses de maintenant, c'est différent de ceux d'avant, ils sont assez grands pour..." Non, non et trois fois non. On prend le problème  à l'envers, là: c'est bien parce qu'il y a eu un relâchement général en terme de contrôle qu'on a des gamins aujourd'hui qui, effectivement, ont déjà tout vu. Et ça, ce n'est absolument pas normal.

Un exemple: mon beau fils va avoir 13 ans. Lorsqu'il en avait 7, son grand frère n'a pas eu de meilleure idée que de le mettre devant le seigneur des anneaux (entre autres films du même genre). Ah oui, c'est ^sur, le petit il crânait "pff, tu sais, j'ai vu le SdA quand j'avais 7 ans, alors bon..." quand on lui disait que non, le film de ce soir il ne le verrait parce que trop violent. Ouep. Sauf que maintenant, il lui faut la lumière pour dormir et qu'il fait des cauchemars violents quasiment toutes les nuits. Alors peut être que si on avait respecté un tant soit peu le rythme naturel et normal de l'apprentissage, et bien, le gosse il n'en serait pas là.

EDIT: +1 avec Popo et Kgeg.



AZB

  • Waffou
  • Messages: 8 924
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #7, le 22 Juin 2011 à 11:26 »
Citation de Poseidon le 22 Juin 2011 à 11:11
On voit des mères (italiennes, la plupart du temps, ici) qui laissent faire TOUT à leurs gamins...  mais TOUT.  Ils causent comme des charretiers, "jouent" à qui balancera l'autre par terre en premier, et leurs mères sont là appuyées sur la barrière et rigolent...  Y'en a même un qui avait vidé un extincteur dans le couloir, l'année passée...  Et ma belle-soeur (instit) le dit aussi: quand les parents viennent aux réunions, soit ils s'en foutent, soit ils défendent leur gosse...
Ouais, je vois tout à fait le genre... Le prototype de la POUFFIASSE qui se contretape éperdument que son gniard fasse chier tout le monde dans un rayon de 10 km, et qui se jette sur toi toutes griffes dehors quand tu oses balancer ne serait-ce qu'un "hého, calmos" à son monstre... En gros tu te fais engueuler pour vouloir pallier un minimum à l'absence totale d'éducation qu'elle donne à son gamin... :rolleyes:
Citation
J'ai bien passé toute ma jeunesse à exploser des têtes de zombies dans Resident Evil, à passer des centaines d'heures sur Mortal Kombat, à collectionner les films d'horreur en video, etc...     J'ai JAMAIS collé la moindre baffe à personne.
Même chose ( enfin j'ai déjà collé des gnons, mais c'était pas non plus tous les 4 matins... ), le fait d'adorer les jv/films violents ne transforme en psychopathes que les gamins qui sont déjà tarés à la base :o Chais pas, la première fois que j'ai vu Sub-Zero arracher une colonne vertébrale, j'ai pas eu spécialement envie de reproduire la même chose à la récré

Si ça ne marche pas comme vous voulez, plaignez-vous jusqu'à ce que vous obteniez satisfaction :o

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 773
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #8, le 22 Juin 2011 à 11:27 »
Citation de Alaiya le 22 Juin 2011 à 11:21
Sauf que maintenant, il lui faut la lumière pour dormir et qu'il fait des cauchemars violents quasiment toutes les nuits. Alors peut être que si on avait respecté un tant soit peu le rythme naturel et normal de l'apprentissage, et bien, le gosse il n'en serait pas là.
Ca expliquerais les cauchemars de madame alors -____-

plus d'un an que j'ai pas fait une vraie nuit et donc tout ca est de la faute de son frangin et du visionnage des clowns tueurs venus de l'espace  :scrogneugneu:
Vous n'avez aucune passion.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 518
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #9, le 22 Juin 2011 à 11:29 »
Je suis un peu de l'avis de Popo et de 'Yaya... disons que mon avis a un peu des deux.

Il ne faut pas nier que la violence télévisuelle / ciné ou video ludique est, comme elle le dit, plus accessible et réaliste et même premier degré. Sérieusement, à l'époque du collège, le jeu le plus violent qu'on pouvait avoir était Mortal Kombat et il était suffisamment kitch pour ne pas être pris au sérieux. Partant de là tout vient de la manière dont on aborde la chose et là, il y'a l'environnement familial qui doit jouer son rôle. Oui, jeune j'ai été "élevé" aux Stalloneries, oui, mon premier film ciné était Rambo III, mais j'avais un encadrement familial tel que ça n'a pas tant que ça perturbé mon comportement.

En fait j'ai l'impression que la jeunesse actuelle n' a pas de "limites". Ces limites que n'ont pas su imposer ou faire respecter le cocon familial (pour peu qu'il y ait un cocon). Faute d'autorité parentale, faute, comme le dit Popo d'une certaine complicité de ceux ci, FX rajouterait surement (et j'avoue le penser de temps en temps) un certain laxisme judiciaire.

Bref, c'est surtout la notion d'être responsables de ses actes qui se perd.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

AZB

  • Waffou
  • Messages: 8 924
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #10, le 22 Juin 2011 à 11:39 »
Citation de Alaiya le 22 Juin 2011 à 11:21
Et donc si un JV est interdit au moins de 16 ans... et bien il est interdit au moins de 16 ans, point barre! Un gamin de 12 ans n'a rien à faire devant un Silent Hill, ni devant un film violent,
Ouais enfin, la signalétique qu'on voit sur les jeux en France ( PEGI ) elle est uniformisée au niveau européen, donc peu fiable ( certains pays comme l'Allemagne étant über-stricts, pour pas dire chiants, à ce niveau ). Des jeux comme Soul Calibur IV ou Tekken 6 sont interdits aux moins de 16 ans par exemple, alors que bon, ce sont de simples jeux de baston ( au contraire d'un Silent Hill qui pour un jeune enfant peut effectivement être perturbant et mérite donc un -16... Sauf que là c'est carrément -18, ce qui est une nouvelle fois exagéré ).
Citation
et puis de toute manière, à 12 ans, on est au pieu à 9 heures du soir, basta.
Ouais, perso j'ai eu le droit de me coucher à l'heure que je voulais qu'à partir de 14 ans :o ( et encore, quand y'avait classe le lendemain ça dépassait jamais 23h )
Citation
Un exemple: mon beau fils va avoir 13 ans. Lorsqu'il en avait 7, son grand frère n'a pas eu de meilleure idée que de le mettre devant le seigneur des anneaux (entre autres films du même genre). Ah oui, c'est ^sur, le petit il crânait "pff, tu sais, j'ai vu le SdA quand j'avais 7 ans, alors bon..." quand on lui disait que non, le film de ce soir il ne le verrait parce que trop violent. Ouep. Sauf que maintenant, il lui faut la lumière pour dormir et qu'il fait des cauchemars violents quasiment toutes les nuits. Alors peut être que si on avait respecté un tant soit peu le rythme naturel et normal de l'apprentissage, et bien, le gosse il n'en serait pas là.
Ouais enfin là, je dirais que la réaction dépend des gamins, aussi...

Perso ça m'est déjà arrivé d'avoir peur devant un film étant petit, bah je passais une nuit +/- blanche ou cauchemardesque et hop on n'en parle plus... Comme par exemple la première fois que j'avais vu le téléfilm "Il est revenu" ( adaptation de Ça de Stephen King ), j'avais genre 9/10 ans, le soir dans mon lit je revoyais la tête du clown dans les égouts qui s'apprête à arracher le bras du gamin, avec les dents pointues et tout le tintouin Mais bon ça m'a pas traumatisé outre mesure
Si ça ne marche pas comme vous voulez, plaignez-vous jusqu'à ce que vous obteniez satisfaction :o

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 387
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #11, le 22 Juin 2011 à 11:41 »
Je pense également qu'on minimise un peu trop les méfaits que les médias peuvent engendrer s'ils sont utilisés à tort et à travers.

Un bête exemple. Ca fait un moment que je me passe de tv et m'en porte pas plus mal. Peu de temps après que je l'ai supprimé, je me suis trouvée à un cours d'anglais à visionner un reportage "choc" américain comme ils savent si bien en faire sur les dangers de l'aspartame. A savoir, un enchaînement d'images, de couleurs, de flashs d'interview, le tout sur une musique angoissante. Je me suis vite sentie assez mal et j'ai été de très mauvaise humeur dans les heures qui ont suivi au point de presque m'engueuler avec une amie sur une connerie. Et pourtant, il n'y avait pas d'image "violente" à proprement parler, simplement un traitement de l'information très agressif. Je n'ose donc imaginer les effets de ce genre d'émissions qui seraient visionnées à longueur de temps par des mômes.

Kgeg : nan mais les clowns, ça devrait être interdit.  :peur:

FX

  • Waffou
  • Messages: 8 684
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #12, le 22 Juin 2011 à 11:46 »
Premier film au ciné Jurassic Parc ! Je l'ai bien vécu !

Ma mère, instit' en CM2 a l'an passé intercepé un mot entre 2 gamins " Viens m'sucer dans les chiottes ", ma mère qui est vachement prude et tout, ça l'a tué ! Et des trucs de ce genre, elle en voit en permanence, et elle ne cesse de dire que ses élèves sont pire chaque année (niveau et attitude). Et les parents en sont totalement responsables !

Les parents ne signent rien, ne contrôlent pas les devoirs, sont parfois surpris en fin d'année qu'il y ait eu des notes et un passage non assuré. Cette année des parents refusent que leur enfant ne redouble ( 4 de moyenne ) !

Pour la violence des mômes, peut être que les JV sont un peu responsables par les images et le fait qu'on puisse tout y faire (exemple GTA), mais bon quand est il des JT, Internet et youtube sur lequel il y a tout, voir même de la Real tv qui nous montre tout et n'importe quoi à une heure de grande écoute... Mais je pense que fondamentalement une persone qui tue quelqu'un parce qu'il l'a vu dans un JV, c'est un aliéné qui aurait merdé de toute façon !

Pour mes neveux de 10 as, ses parents font attention à ce qu'ils voient, et jouent au JV, exemple, pas de Call of Duty, pas de jeux trop violent !

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 007
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #13, le 22 Juin 2011 à 11:49 »
Au sujet de "Ca", perso, j'ai lu le bouquin, puis j'ai vu le film, je devais avoir 13 ans et je t'avoue que depuis... je ne suis pas super fan des clowns, des ballons et des bondes de baignoire. Ok, je ne fais pas de phobie, mais le malaise n'a pas complètement disparu. Cette histoire m'a "durablement" marquée.

Sinon, c'est vrai que ça dépend de la réaction des gamins, certains sont plus sensibles et impressionnables que d'autres. Et justement, le principe de précaution doit s'appliquer: vu qu'on ne sait pas comment le gamin va réagir, ce n'est peut être pas la peine de faire le test, non? Donc je pense qu'il est préférable de protéger vis à vis des images, peut être un peu trop au départ, mais au moins, on ne pourra pas dire qu'on est allé plus vite que la musique.

En parlant de GTA, j'estime qu'un gamin de moins de 15 ou 16 ans n'a rien à faire devant. Ok, c'est fun comme jeu, c'est marrant. De mon point de vue d'adulte qui sait que, non, dans la vraie vie on ne "gagne pas de point" en tabassant des gens pour leur piquer leur voiture, ou en tuant des policiers. Je ne suis pas certaine qu'un gamin de 10 ans soit capable d'appréhender ces notions, même si on les lui explique.

Sinon, d'accord avec Battou sur l'encadrement familial, et les repères qui vont avec.

kgeg

  • Naturellement riche en fibres
  • Waffou
  • Il en perd sa moumoutte le mamouth !
  • Messages: 5 773
Charmantes têtes blondes ou psychopathes en devenir?
« Réponse #14, le 22 Juin 2011 à 11:56 »
Citation de Alaiya le 22 Juin 2011 à 11:49
Au sujet de "Ca", perso, j'ai lu le bouquin, puis j'ai vu le film, je devais avoir 13 ans et je t'avoue que depuis... je ne suis pas super fan des clowns, des ballons et des bondes de baignoire. Ok, je ne fais pas de phobie, mais le malaise n'a pas complètement disparu. Cette histoire m'a "durablement" marquée.
Oui enfin c'est incomparable à ce truc :

Enfin surtout pour le doublage  :roule:

De mon côté j'ai vu freddy hyper tôt... Ben putain le traumatisme, je ne l'ai jamais revu  :peur:
Vous n'avez aucune passion.