squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 757
Re: Assassin's Creed
« Réponse #105, le 11 Mars 2012 à 21:42 »
J'attend quand meme d'en voir plus pour de day one for me.

Déjà est ce qu'on aura plusieurs villes ?
Pourra t on monter des milices ?
Aurons nous des actions à faire lors des grands batailles ?
Comment seront integrés les amerindiens ?

En tout cas si on se retrouve dans une ambiance Patriot et le dernier des Mohicans le jeu risque de faire tres mal au slip.
You're pretty when i'm drunk.

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 985
Re: Assassin's Creed
« Réponse #107, le 14 Mars 2012 à 23:29 »
Quid de Sarcelles?

Car n'oublions pas que c'est le meme destin!
"Honey badger don't care"

Jaxom

  • Waffou
  • Messages: 1 842
Re: Assassin's Creed
« Réponse #108, le 27 Mars 2012 à 08:34 »
AC III aura des missions exclusives dans sa collector (ça étonnera personne) : http://kotaku.com/5896602/there-are-pirates-in-assassins-creed-iii-well-sort-of
... aller explorer une pyramide maya à la recherche de l'épée d'un pirate mort 50 ans avant les faits (oui y a encore des pirates -et des corsaires aussi- qui parcourent les mers à cette époque là).

Pareil en FR : http://www.gameblog.fr/news/28117-assassin-s-creed-iii-versions-collectors-detaillees-en-image

Encore plus marrant... l'édition spéciale a une mission supplémentaire qui est pas incluse dans les autres... y compris la super-über version avec la statue... et elle contient aucune des deux autres mission...
/facepalm
"Un chien, un chat et un rongeur, c'est la recette du bonheur !"

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 757
Re: Assassin's Creed
« Réponse #109, le 5 Août 2012 à 22:35 »
Je viens enfin de mettre à Assassin Creed Revelations.

Bon j'en suis à l'acte 4 et je papillonne. Déjà je me suis mis au multi pour voir un peu ce que ca valait. Et ma foi je suis bien surpris. Je n'avais pas essaye sur Brotherhood et là je découvre les mécaniques du jeu du chat et de la souris.

Donc je suis repassé sur l'histoire et le fait de quitter l'italie ca a du bon. Arpenter les rues d'istanbul, Constantinople ou encore Byzance c'est du plaisir. J'avoue que par moment j'ai fait ma Meg en retrouvant des lieux qui sont toujours d'actualité comme les ruelles du grand bazar ou encore la grande artére qui serpente depuis sainte sophie jusqu'au au détroit.

En tout cas je vais bien le souder avant de rebasculer sur NFS et Forza 4.
You're pretty when i'm drunk.

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331
Re: Assassin's Creed
« Réponse #110, le 31 Octobre 2012 à 21:54 »
Je viens de finir les trois premières séquences d'Assassin's Creed 3. Drôle et surprenante comme fin de séquence. :mdr:

(cliquez pour montrer/cacher)
J'ai hâte d'en savoir plus sur tout ça. Dans les précédents AC, les templiers ne semblaient pas si proches des assassins dans leur manière de procédé en "rituel". Et puis, je ne crois pas avoir vu un seul templier armé d'une lame secrète dans les précédents opus. Je pensais que c'était l'exclusivité des assassins.
Les templiers à lame secrète jouables dans le multi comptent t-il ?
Re: Assassin's Creed
« Réponse #111, le 11 Novembre 2012 à 22:20 »Modifié le 11 Novembre 2012 à 22:36 par Battos
J'ai fini le jeu en fin de semaine dernière. Je ne sais toujours pas quoi en penser.

(cliquez pour montrer/cacher)
Tout d'abord, première chose flagrante, les villes de la Renaissance Italienne en comparaison à Boston et New-York, c'est le jour et la nuit. Ils ont beau avoir rajouté des animaux dans les rues et instauré le système de saisons, les villes sont beaucoup moins passionnantes à explorer. J'espère d'ailleurs que dans leur prochain AC 3.5, ils feront repartir Connor sur le Vieux Continent ou nous plongeront plus dans la vie des indigènes. La zone aux alentours du village de Connor est vraiment ma favorite.

Autre chose qui m'a assez chagriné, passer le WTF de la fin de la séquence 3, le scénario suit son cours tranquillement, sans trop de surprises (tout du moins pas aussi énormes que celle de la fin de l'intro). En cela, le scénario de Brotherhood reste à mes yeux le meilleur; entre l'affrontement Ezio/Rodrigo Borgia en plein champ de bataille et la trahison de Lucy, c'était tellement plus passionnant.
D'ailleurs, j'ai trouvé la fin de cet épisode 3 sympathique, même si plutôt classique. On se doutait que Desmond allait réussir son objectif, qu'il allait néanmoins mal finir puisque les développeurs ont toujours dit que l'histoire de Desmond arriverait à son terme à la fin de la trilogie mais on ne pouvait qu'attendre le fait que les personnages allaient être de nouveau dans la merde à la fin. La franchise est un tel succès, c'était évident que la fin serait ouverte.
Maintenant, il est temps d'aller casser la bouche de Junon. Ça ne m'enchante qu'à moitié dans la mesure où je ne suis pas sûr d'avoir tout compris de la partie divine de la série. Je suis plus ou moins largué depuis le Revelations (oui, alors ce sont des dieux / non, mais finalement ce ne sont que des hommes de quelques milliers d'années / pas du tout, ce sont bien plus que des hommes, ils avaient des capacités particulières mais bon, ils sont tous morts / non, mais en fait pas tous, puisque Junon a masquée sa mort / et puis Minerve aussi tant qu'on y est).
Et j'ai pas apprécié non plus le fait que Vidic, qui était un peu perçu comme le grand méchant de la série dans l'ombre des templiers modernes meurt aussi misérablement. Je m'attendais à tellement plus le concernant.

Mais finalement, ce que je reprocherais le plus à cet AC3, c'est le fait que ce soit un puits de bugs. Ça faisait très longtemps que je n'en avais plus eu autant dans un même jeu. L'un des plus impressionnants était sûrement ce moment où j'étais caché dans les hautes herbes, pistant des templiers, je suis sorti des hautes herbes et à ce moment-là, Connor s'est mis à s'élever jusqu'à atteindre le plus haut point (jolie vue de la map par ailleurs) pour se fracasser vitesse grand V dans ces mêmes hautes herbes. Mais le bug le plus courant que j'ai eu, c'était sans doutes le fait que le mode combat ne s'enclenche pas quand des ennemis te sautent dessus, du coup, on se retrouve obligé à fuir le combat puisqu'on ne peut même pas contrer les coups. Ce bug m'a fait relancé un nombre incalculable de fois le passage où on se retrouve coincer dans un hangar avec Haytam par des templiers. J'ai du refaire ce passage prêt de dix fois pour réussir à concilier partie non-buggée et réussite d'une mission pas très évidente.

Bref, je dirais qu'AC3 est bon (meilleur que Revelations qui fut une sacrée déception) mais inférieur aux autres.

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 985
Re: Assassin's Creed
« Réponse #112, le 11 Novembre 2012 à 23:40 »
Citation de Battos le 31 Octobre 2012 à 21:54
Je viens de finir les trois premières séquences d'Assassin's Creed 3. Drôle et surprenante comme fin de séquence. :mdr:

(cliquez pour montrer/cacher)
J'ai hâte d'en savoir plus sur tout ça. Dans les précédents AC, les templiers ne semblaient pas si proches des assassins dans leur manière de procédé en "rituel". Et puis, je ne crois pas avoir vu un seul templier armé d'une lame secrète dans les précédents opus. Je pensais que c'était l'exclusivité des assassins.
Les templiers à lame secrète jouables dans le multi comptent t-il ?
J'en suis egalement ici et j'aime bien... Cela dit, on est quand meme BIEN LOIN de la revolution annoncee dans la saga : c'est toujours pareil et quasi identique aux precedents opus. Graphiquement ce n'est pas "mieux" qu'avant. Ils ont fait un nouveau moteur, ils se sont bien fait chier, mais si c'etait pour refaire la meme chose qu'avant...
Tjs les memes bugs, la meme irrealite de certains mouvements qui cassent le belief du joueur. Tjs ce sentiment de jeu francais, bacle, etc.
Et tjs autant automatise. A ca, c'est toujours aussi simple. Et tjs les incoherences : tu te caches a 10 cm dans les herbes et les gardes te voient plus...
"Honey badger don't care"

squekky

  • Adulescent inside
  • Waffou
  • what's my age again
  • Messages: 3 757
Re : Assassin's Creed
« Réponse #113,  »
Bon je viens de finir Assassin’s Creed Orgins… Oui avec du retard… Plus d’un an. Mais « putain » que c’était bien.
Sortant de l’aventure Red dead Redemption 2 j’aurais pu être déçu. Mais non ce fut tout l’opposé.
Déjà le cadre l’Egypte durant l’époque d’occupation romaine ou les enjeux politiques grecs, égyptiens et romain se font face dans un pays riche en mystère.
Nous suivons les aventures de Bayek un medjai (protecteur des populations) qui va parcourir l’Egypte afin de la venger la mort de son fils. Dans sa quête il va être confronter à un ordre qui met en place ces pions afin de créer un nouvel empire. Je ne vais pas aller plus loin dans l’intrigue mais cette dernière nous plonge au cœur des intrigues de l’époque en nous mettant en face de Ptolémée III de Cléopâtre ou encore César.

Le jeu dans son approche ne révolutionne rien la machine AC. A savoir qu’il y a toujours une méta histoire derrière (mais en pointillé) et des mécaniques connues (synchro des points de vue).
J’ai fini le jeu ce week-end avec au compteur plus de 100 heures de jeux (sans les DLC, ou j’attends une bonne offre pour me les prendre). Mais il est rare que je soude un jeu à ce point j’ai fait plus de 95% des quêtes secondaires et presque 100% des lieux. Car le jeu pour une fois présente même les quêtes secondaires dans la lignée de l’histoire. Donc au revoir les quêtes fedex sans queue ni tête.
Ici on a envie d’avancer et de découvrir les secrets au plus profond de l’Egypte. Le tout dans une histoire haletante qui va nous plonger donc aux origines ! Et quelles origines ? Jusqu’au bout on sera scotché devant la mise en place du credo.
La liscence AC c’était bien essouflée avec les épisodes de la Current Gen (Black Flag sympa mais sans plus / Unity baclé / Syndicate sans interêt) (je note que je me suis fait tous les épisodes). Et là un bon regain de fraicheur et un héros qui a un putain de charisme et un quête riche en émotion.

Pour ceux qui hésitez feu et le tout en 4k HDR cela donne des images à couper le souffle.
You're pretty when i'm drunk.