Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 171
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Citation de Damien le 18 Octobre 2007 à 11:09
Citation de KiaN le 18 Octobre 2007 à 10:46
ligne 14 : trafic normal
Normal.
Pas tant que ça : la RATP n'était je crois pas certaine d'avoir assez de personnelle pour la faire fonctionner.
Pour le reste, +1
: Jeudi 18 Octobre 2007, 11:28:44
Petit chiffre Velib' : ce matin à 7h, Velib' a enregistré le double de retraits de vélos par rapport à d'habitude !
Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:07:22
Ce matin, 73.5% de grévistes chez les cheminots SNCF

Pour comparer, en 1995, à ce moment-là de la grève on était à 67%  :peur:

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 579
A l'instar de tinou j'ai été dans un premier temps étonné par le ton "rentre dedans" du démenti de la SNCF concernant le hoax.  Et même si ça fait "on essaye de se mettre au niveau du truc et de ceux qui y croient et s'en servent pour...), opposer le mépris au mépris n'est pas non plus plus malin.
Citation
. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire.
Cette prime semble plus récompenser la "distance parcourue" par le conducteur dans son exercice.... que celui qui "travaille plus gagne plus". 
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Citation de MCL80 le 17 Octobre 2007 à 19:22
Ce que je peux dire, c'est que les conducteurs (...) touchent un certain nombre de primes liées à la technicité de leur métier. En effet, ils doivent savoir conduire leur train... Mais sans gaspiller de l'énergie (savoir se servir du relief pour maintenir la vitesse ou la faire changer), mais aussi connaître son fonctionnement pour assurer des dépannages et des vérifications après incidents simples (...).
Mouai, faire leur boulot, donc. Qu'il y ait des primes pour compenser les faibles salaires, ok (mais mieux vaudrait augmenter les salaires afin que ça soit pris en compte dans la retraite !), qu'il y ait des primes au mérite, ok, mais justifier une ou des primes par la technicité de leur travail et le faire de savoir faire leur métier, alors la non  :nono:

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 579
Non mais ce que tu quotes est compris dans le salaire de base. MLC en parlait pour justifier la "complexité" du travail et qu'il vallait mieux qu'il soit convenablement rémunéré.
Les primes à ce que je sais concernent par exemple la distance parcourue, les trajets de nuit ou le découché (conducteur qui ne dort pas chez lui, quoi because blabla).
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
« Réponse #35, le 18 Octobre 2007 à 12:33 »Modifié le 18 Octobre 2007 à 12:36 par KiaN
Ah oui, ça ça me semble normal...
Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:28:33
 


Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:29:10
Face à la grève, ruée sur les Vélib'
Peu encombrée d'habitude aux heures très matinales, la chaussée était chargée ce jeudi matin de Français désireux de se rendre à leur travail sans arriver (trop) en retard. Les Vélib' parisiens ont été pris d'assaut.
Citation
La Mairie de Paris révèle qu'à 9 heures, ce système enregistrait 27.000 utilisations, soit près du double des 14.000 utilisations en temps habituel à cette heure.
Citation
A noter que le secteur de l'énergie où certains syndicats appelaient à la grève a été touché. 80 à 100% des équipes de conduite des centrales nucléaires étaient en grève, selon un porte-parole de la CGT des Mines et de l'energie. D'où des coupures d'électricité de ci, de là, même - ce n'est sans doute pas un hasard - au pavillon de la Lanterne, près de Versailles, traditionnelle résidence de week-end des Premiers ministres mais qui abrite depuis l'élection présidentielle, Nicolas sarkozy sa famille et ses collaborateurs
:mdr:
-> http://www.latribune.fr/info/Face-a-la-greve--pars-vite---ou-arrive-tard-~-IDE584990751187C5BC1257378002EDC47

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 746
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Je crois que ce qui m'enerve le plus c'est quand tu leur dis que leur grève ne sert que leur cause, et qu'on te sort mais non c'est pour tout le monde blablabla, les usagers blablabla (moi je ferais jamais grève pour les salariés du privé! :mdr:), 'tain c'est si dur d'être honnête?

Ayant bien bossé dans le secteur privé, je me fous un peu des avantages qu'ils ont, tant mieux même si ils en ont. Dans le privé on sait juste s'écraser et envier les autres. Par contre là, où je suis pas d'accord, c'est si il faut venir au secours d'un régime spécial en ponctionnant le régime général (là c'est plus de la solidarité mais de l'assistanat). Et je parle de TOUS les régimes spéciaux, n'est-ce pas messieurs les parlementaires...
Juste une remarque, il n'y a pas que les transports publics qui sont en grève. La fonction publique est aussi concernée (et peut-être quelques entreprises privée). Les revendications, si elles concernent aussi la retraite (avec l'annonce télévisée il y a quelques jours par Fillon des 41 ans de cotisation et plus si affinité pour toucher une retraite à taux plein... Pour vous donner une idée, prenez l'année ou vous avez commencé à travailler et rajouter 41 ans. Ça vous donnera l'âge minimum auquel vous pourrez espérer une retrait à taux plein... Taux plein ne voudra pas forcément dire descente dans 35-40ans!).

De toutes façons, comme ce que je le dis toujours, il n'y a que les gens qui se battent qui peuvent espérer quelque chose. Les cheminots ont peu de chances de préserver leur système de retraite, mais tout ce qu'ils réussiront à sauver sera à leur bénéfice. Pour les retraites et les salaires du privé, il n'y a que les salariés du privé à pouvoir faire quelque chose... Mais le combat des salariés du secteur public peut les aider et les appuyer... À condition qu'ils soient motivés pour se battre.

Citation de tinou le 18 Octobre 2007 à 02:56
Certains parlent effectivement d'une prime d'assiduite, equivalent de la prime d'absence de prime.
Si  c'est bien l'idée que je m'en fait, c'est une prime dont le montant est inversement proportionel aux abscences et maladies. Bref, une méthode pour inciter les gens à venir au maximum même quand ils sont malades... Est-ce choquant?
Citation
Ensuite, apparemment aucun TGV ne depasse la vitesse de 350 km/h en France (315 km/h pour le TGV Est serait un record). Qui plus est, il semble (cf. commentaires de la SNCF) que la conduite d'un RER soit autrement plus difficile (signalisation, vetuste du materiel roulant, pas de clim etc.) et contraignante que celle d'un TGV. Preuve si il en est de la tension qu'il semble regner au sein meme de la SNCF entre les differentes categories d'employes.

Enfin, quand on lit le demontage du hoax par la SNCF sur leurs sites, on constate que pas mal de trucs sont acquiesces et justifies finalement, en lancant a leur tour des cliches assez enormes sur le domaine du prive dont ils ne connaissent visiblement pas grand chose non plus. Au moins il y a egalite avec ceux qui ne connaissent pas la SNCF et certainement la tres grande majorite de raleurs qui ralent pour raler.

Je revenais la dessus pour signaler l'element le plus choquant pour moi dans cet hoax, a savoir que la SNCF ne dement pas qu'un conducteur de TGV gagne une "prime de parcours", avec pour contre-argumentation :
Citation
Plus on roule, plus on produit, meilleur est le rendement par voyageur transporté. Tout le monde y gagne, nous, vous, eux. Vous voyez un problème ?
Hors, amener les voyageurs a bon port, a l'heure et indemne est le travail normal du conducteur il me semble. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire. Dans le prive, on ne recoit pas de prime en plus parce qu'on fait notre travail, ou que l'on est assidu... On recoit notre salaire en echange du travail specifie dans le contrat. Et si on ne fournit pas ce travail, alors il y a probleme (cela justifie un licenciement). Enfin je ne sais pas si je suis trop clair.
Le TGV est roule à 320. Pour le reste, la prime de parcours n'est qu'une prime "de rendement". Dans l'industrie, il doit bien avoir dans certains cas des primes indexées sur le nombre de pièces produites, non? Après, que les conditions de conduites sur les TGV et Transiliens ne soient pas les mêmes, certainement, mais le métier n'est pas le même non plus. Les contraintes de découché sont rares sur le réseau transilien, alors que dans le domaine des grandes lignes c'est du banal. Sur le transilien, le métier est certainement aussi plus régulier qu'en grandes lignes (les trains s'enchaînent régulièrement) alors qu'en grandes lignes, ce n'est pas toujours le cas, avec des temps morts importants parfois. Bref, les métiers sont différents, mais peut-être certains ne sont pas reconnus à leur juste valeur...
Citation
La SNCF revient egalement sur la prime de 15 euros/mois pour les vacances. Elle justifie cela ainsi :
Citation
15 euros par mois (non intégrés dans le calcul de la retraite), vous trouvez ça exceptionnel ?
Honnetement... Oui je trouve ca assez exceptionnel. Je pense que beaucoup de tres petits salaires (les gens au SMIC par exemple, mais aussi ceux qui sont a 1500 nets pour une famille de 4 ,etc.) aimeraient bien avoir le meme genre de coups de pouces. La reponse de la SNCF ici est selon moi tres mauvaise, allant dans le sens des tensions plutot que de les reduire.
Et dans certaines entreprises privées, il n'y a pas de 13e mois (voir de 14e)? Bien sûr, pas dans toutes (ça dépend peut-être des conventions collectives) Or une année fait 12 mois, jusqu'à preuve du contraire. Mais tout de même pourquoi systématiquement vouloir tout rapporter à celui qui gagne le moins et qui aimerait avoir mieux et qui donc serait parraît-il jaloux?... À moins qu'on ne veuille systématiquement niveler les revenus par le bas? Pour moi, on oppose artificiellement les cheminots au reste de la population. Ce n'est pas en baissant le salaire ou les retraites des cheminots qu'on augmentera le pouvoir d'achat des autres catégories. Parceque c'est cette question-là qui est posée en fait. Pourquoi un certain nombre de personnes croient que les cheminots sont privilégiés? Simplement parceque ces personnes ont un salaire si bas qu'il ne peuvent pas vivre décement. L'amélioration de leur niveau de vie passe par l'augmentation de leur salaire et non la baisse de celui des cheminots.

@Kian: source de ton tableau?
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Citation de MCL80 le 18 Octobre 2007 à 12:38
@Kian: source de ton tableau?
Facebook, sur un groupe anti-grève passé en 20 heures de 500 à 6500 membres :sweatdrop:
http://www.facebook.com/group.php?gid=19959029808

Posted on: Thursday 18 October 2007, 12:57:25
Ambiance ;)

Posted on: Thursday 18 October 2007, 13:06:49
Citation de KiaN le 18 Octobre 2007 à 13:06
Facebook, sur un groupe anti-grève passé en 20 heures de 500 à 6500 membres :sweatdrop:
http://www.facebook.com/group.php?gid=19959029808
Juste pour rire un coup sur la neutralité politique de ce groupe, voici les groupes où l'on retrouve le plus de membres de ce groupe :
Related Groups

    * Fédération Française de l'Apéritif
      Common Interest - Food & Drink
 
    * And I bet I can find 1,000,000 people who dislike Ségolène Royal!
      Common Interest - Politics
 
    * Pour l'interdiction de la vente du slim pour hommes
      Common Interest - Beliefs & Causes

    * Union pour un Mouvement Populaire
      Common Interest - Politics
Posted on: Thursday 18 October 2007, 13:08:44
Elus : le régime spécial ->

Peter

  • Pendaison express sur commande !
  • Beau guerrier hittite
  • Futur époux de l'or !
  • Messages: 1 413

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 245
Citation de "MCL80"
La fonction publique est aussi concernée (et peut-être quelques entreprises privée). Les revendications, si elles concernent aussi la retraite (avec l'annonce télévisée il y a quelques jours par Fillon des 41 ans de cotisation et plus si affinité pour toucher une retraite à taux plein... Pour vous donner une idée, prenez l'année ou vous avez commencé à travailler et rajouter 41 ans. Ça vous donnera l'âge minimum auquel vous pourrez espérer une retrait à taux plein... Taux plein ne voudra pas forcément dire descente dans 35-40ans!).
Y a quand même un truc qui m'étonne. Cela donne l'impression que les gens tombent des nues... alors que je me rappelle très bien que lorsque j'étais au lycée (entre 91 et 94 donc), il avait déjà été clairement annoncé et expliqué qu'à terme, nous parviendrions à 42,5 ans de cotisations, si l'on voulait conserver le régime par répartition.

Je voudrais tout de même qu'on sorte du discours "oui, mais eux, nananinananère" et qu'on réfléchisse au fond du problème.

D'un côté, on a en france un régime par répartition auquel visiblement la majorité des gens est très attachée, car basé sur la solidarité inter-générationnelle. En fonction des branches professionnelles, ce système est plus ou moins déficitaire (du fait de tel ou tel abondement aux caisses concernées, à noter qu'il existe je crois quelques - peu nombreux - régimes bénéficiaires), mais il est quoi qu'il en soit déficitaire dans sa globalité.

De l'autre, on a une pyramide des âges qui est ce qu'elle est, droite, gauche, milieu ou ce que vous voulez au pouvoir, avec notamment un superbe creux à partir de 1972/73, qui fait suite à une poussée au sortir de 39-45. Il me semble inutile d'être agrégé en mathématiques pour voir que la génération de 39/45 n'est pas palliée par celle qui a suivi dans les années 70.

A partir du moment où l'égalité 1 retraité = 1 actif n'est plus respectée, le calcul par répartition ne peut pas tenir la route, le différentiel devant être comblé par les solutions suivantes, au choix et/ou partiellement ou totalement cumulées:

- Une augmentation des cotisations
- Un allongement de la durée de cotisations
- Un abondement financier public aux caisses déficitaires
- Un abondement privé via des épargnes retraite privées

Aucune de ces solutions n'est idéale. La première augmente les charges sur salaires (donc diminue le pouvoir d'achat).

La seconde semble difficile à mettre en oeuvre en pratique en fonction des branches de profession et si elle devait l'être devrait faire l'objet d'accords par branche, entre syndicats et patronat notamment pour protéger les "séniors" du chômage ou de la retraite anticipée d'une part, et négocier les départs dans les métiers difficiles d'autre part.

La troisième est inenvisageable: l'Etat est déjà trop endetté, il ne peut pas injecter de liquidités dans les caisses retraites, parce que cela se répercutera sur d'autres postes (qui ne seront pas contents, and so on).

La quatrième sonne le glas du régime par répartition et devient source d'une inégalité supplémentaire (elle existe déjà ceci dit, mais n'a aucun caractère obligatoire).

Ce qui me gêne profondément dans tout ce que je lis ici ou là, c'est le pointage de l'arbre qui cache la forêt. Par exemple, on crie au loup concernant le cadeau fiscal. Certes, il est malvenu compte tenu de la situation inextricable des comptes du pays. Mais soyons honnêtes: même s'il n'avait pas été voté, le cas des retraites n'auraient pas été beaucoup plus avancé. Les retraites, c'est l'épine du pied de tous les gouvernements depuis la crise de 72. Et parmi ceux là, peu peuvent se targuer d'avoir travaillé sur le problème.

La solution, je ne la vois pas. A mes yeux, je suis persuadée depuis 15 ans que je devrais cotiser 42.5 ans, et on me l'annonce demain, je pense que je pourrai y survivre.

Si l'honnêteté devait prévaloir, voilà comment je verrai les choses: un panachage cotisations privées/répartition/allongement de la durée de cotisation... pour une Durée Déterminée. Je m'explique:

Les petites retraites sont scandaleuses. A mon sens, la conservation de la répartition devrait pour l'essentiel profiter à ces personnes qui ont eu de petits salaires toute leur vie durant. Que la solidarité profite aux plus pauvres me semble juste.

Un système dégressif en terme de répartition cotisations publiques/cotisations privées pourrait être mis en place en fonction de tranches de salaire, de telle manière à ce que les très riches ne comptent que sur leur épargne privée par exemple, la partie publique étant "symbolique".

Un allongement de la durée de cotisation pour pallier le déséquilibre démographique dont nous avons hérité.

Je parle de Durée Déterminée car ce système global pourrait évoluer à moyen terme. Nous voyons depuis quelques années une augmentation plus que significative des naissances, ça y est, la moyenne est passée à plus de 2 enfants par femme. cela signifie que dans 65 ans, on devrait se retrouver sur un déséquilibre, mais positif cette fois, puisque notre génération est moins nombreuse que celle qui est en cours de fabrication. Aussi, l'idéal serait d'ici à 2070 de revenir progressivement au simple système de répartition, voire même de réduire de nouveau les durées de cotisation.




MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 746
Pour ceux qui veulent calculer leur retraite:
http://www.marel.fr/
Pour moi, je viens de faire la projection (hypothèse en vigueur de 40 ans de cotisation pour avoir le taux plein):
En partant à 60 ans: 930€ par mois... Soit même pas 2/3 de mon salaire actuel de début de carrière
En partant à 65 ans (âge maxi de départ): 1410€ par mois... Soit légèrement moins que mon salaire actuel. (le simulateur me donne un salaire de fin de carrière de 2189€)

C'est pas gai. :peur:

@ Alaiya: Tu crois que les gens ne se sont pas déjà battus pour les retraites, aussi bien dans le public que dans le privé? Ça fait 10 ans que les gouvernements successifs passent en force sur le sujet. Donc bien sûr qu'on est au courant, mais on n'est pas d'accord avec ça. Et chaque décision qui pousse le cuseur plus loin est rejetée.

D'autre part, le phénomène de papy boom était hautement prévisible dès les années 1960. Plutôt que de faire des dégrèvements aux entreprises à l'époque où il y avait beaucoup d'actifs et peu de retraités, on aurait pu décider de mettre de l'argent de côté dans une caisse de compensation. L'État a préféré laisser les profits des entreprises exploser sans jouer son rôle de répartiteur. Tu dis que l'État n'a pas d'argent, or il trouve encore le moyen de faire des cadeaux par brassées de milliards d'euros. La cour des comptes a eu un rapport très dur sur les aides aux entreprises (plus de 100 milliards d'euros chaque année) dans lequel il était clairement dit qu'aucun effet probant de ces aides pouvait être établi sur l'emploi. On a donc 100 milliards qui sont dépensés sans qu'on ait une queconque idée de l'utilité de la dépense. Imaginons que ne serait-ce que 10% du total puisse être économisé. Est-ce que ça ne resoudrait pas une partie des soucis financiers de l'État (et au passage des retraites)?

Bref, pourquoi ça serait aux salariés (et surtout les plus pauvres) de se serrer la ceinture alors que de très grosses entreprises vont encore annoncer des bénéfices records (chiffrés en milliards d'euros là aussi)... Parceque si on regarde bien, ce ne sont pas les actionnaires qui les ont produits ces bénéfices, hein. La solidarité nationale, ça doit être des riches vers les pauvres, pas entre les pauvres pour pas toucher aux riches. ;)

Enfin, il me semble ne pas l'avoir dit ici, mais le régime spécial qui touche le plus d'aides... c'est celui des agriculteurs (voir en bas de l'article)... Pourtant, nos hommes politiques veulent augmenter les retraites des agriculteurs... N'est-ce pas un paradoxe?
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 245
Citation
Bref, pourquoi ça serait aux salariés (et surtout les plus pauvres) de se serrer la ceinture alors que de très grosses entreprises vont encore annoncer des bénéfices records (chiffrés en milliards d'euros là aussi)... Parceque si on regarde bien, ce ne sont pas les actionnaires qui les ont produits ces bénéfices, hein. La solidarité nationale, ça doit être des riches vers les pauvres, pas entre les pauvres pour pas toucher aux riches.
Ce n'est pas du tout ce que j'ai proposé hein... au contraire. Il me semble avoir dit que la tranche haute de revenus devait justement continuer à cotiser tout en acceptant de réaliser en sus une cotisation auprès d'une caisse privée, sachant que la retraite au final ne contiendrait qu'une part symbolique de fonds publics, ces derniers devant être dévolus aux plus pauvres  ^^

Pour moi, les plus petits salaires ne doivent en aucun cas se voir gréver encore un peu plus par une augmentation des cotisations. Manquerait plus que ça ^^

Sinon, pour le reste, ok, j'ai bien noté. Mais je t'avouerais que faire le procès du passé ne va pas beaucoup nous aider... la situation est ce qu'elle est, il va falloir se débrouiller avec. Je suis d'accord avec ce que tu dis des conclusions de la cour des comptes. Si, effectivement, ces aides aux entreprises (au fait, le passage aux 35 heures n'a t il pas justement fait exploser le quota des aides? Il me semble bien que oui. J'ai un souvenir récent, dans le cas de ma boîte, où les "subventions" 35 heures se sont arrêtées il y a deux ans, et visiblement ils ont senti le vent passer. Mais bon, c'est fait, c'est fait hein^^) ne sont pas profitables, autant les réduire et injecter l'argent sur des postes critiques. Mais cela sera t il seulement suffisant?

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Pour moi ça sera encore RTT! ^^
Vive les grèves en fin de semaine.

Sinon les retraites... J'y ai jamais crû! Et de toute façon en 2050 on aura qu'une envie, c'est de quitter ce monde de merde. ^^
Citation de Kamen le 18 Octobre 2007 à 02:41
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
C'est serieux ou c'est pour faire une mauvaise blague comme ma "complainte de la savonnette"? :sweatdrop:
Sale blague pourrite... :sweatdrop:

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 746
Attention, Poursuite des perturbations demain, vendredi 19 toute la journée:
Citation de RATP
Prévisions pour le vendredi 19 octobre 2007
A 17 heures, ce jeudi 18 octobre 2007, le pourcentage des personnels grévistes est estimé à 58 % (pour la totalité )
A la suite de 2 préavis de grève reconductibles pour la journée du 19 octobre, des perturbations affecteront les réseaux de la RATP avec une tendance à la reprise :

Métro : 1 tiers du trafic avec une tendance à la reprise
RER / RATP : toutes les gares seront ouvertes mais le trafic restera fortement perturbé. Les interconnexions resteront suspendues.
Le trafic des Tramways et Bus sera également fortement perturbé avec également une tendance à la reprise. (site de la RATP)
Les prévisions de trafic officielles seront disponibles par Internet, sur www.abcdtrains.com (Transilien), www.infolignes.com (Grandes Lignes SNCF), ter-sncf.com (TER en province) et www.ratp.fr (RATP), ainsi que par téléphone.
La RATP vient ainsi de réactiver son numéro vert des grands jours (0 800 15 11 11), la SNCF met à disposition les numéros verts 0 850 700 805 (Transilien) et 0 805 903 635 (grandes lignes).

Enfin, pour les franciliens, écoutez France Bleu Île-de-France sur 107.1 (flash toutes les 10 minutes sur la situation).

Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…