Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes

Peter

  • Pendaison express sur commande !
  • Beau guerrier hittite
  • Futur époux de l'or !
  • Messages: 1 413

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 094
Ca circule en ce moment pas mal dans les mails de ceux qui comme moi, bossent dans des entreprises capitalistes de droit prive de droite exploitante inhumaine et mondialisante liberale :

SNCF

    * Recettes annuelles : 9 milliards d'euros
    * Budget annuel : 18 milliards d'euros
    * Subvention annuelle de l' état : 12 milliards d'euros soit un Crédit Lyonnais tous les deux ans avec nos impôts !
    * Financement des retraites : 14 milliards toujours avec nos impôts
    * Dette à financer : 2 milliards (SNCF +RFF )

Situation d' un conducteur de TGV :
 
=> Salaire :

    * de 2 200 euros ( 14 431 FF) (2 smics) à 3 200 EUR ( 20 990 FF) net en début de carrière
    * 4 880 EUR ( 32 000 FF) net en fin de carrière.

=> Plus :

    * - prime de fin d' année,
    * - prime de travail (restons calme),
    * - prime de parcours,
    * - prime de TGV,
    * - prime de charbon (vous lisez bien),
    * - gratification de vacances (restons calme),
    * - gratification annuelle d' exploitation,
    * - indemnités pour heures supplémentaires,
    * - allocation de déplacements (non imposable) etc.

    * Horaire de travail : 25 heures par semaine (vive les 35 heures!)
    * Pour un conducteur TGV de 40 ans le salaire net Annuel toutes primes et avantages confondus s' élève à 75 000 EUR (491 960 FF/an ou 40 916 F/mois) (source vie du rail 2002) (là vous pleurez)
    * Retraite : à 50 ans (je ne sais pas pour vous mais moi j' en ai au moins jusqu'à 60 ans)

     * Soins : gratuits (sur leur temps de travail) auprès d' un des 15.900 établissements de soins agrées ou ils sont couverts à.. 100 %
    * Autres privilèges : gratuité des transports pour les agents et leur famille, C.E. très généreux,

     * ET L' EMPLOI A VIE... ET ILS OSENT SE METTRE EN GREVE ET PRENDRE LES USAGERS (le mot client n'existe pas à la SNCF) EN OTAGE ET ON LAISSE FAIRE...


Quelques dernières :

    * à la SNCF, pour les sédentaires qui n' avaient droit à aucune prime a été créée la "prime d' absence de prime" !!!
    * La SNCF représente 1% des emplois en France, ses salariés cumulent 20% des jours de grève effectués en France

-------------------------

Je ne sais pas le vrai du faux la dedans. Et evidemment, tous les agents de la SNCF ne sont pas des conducteurs de TGV non plus, donc il est difficile de grossir le trait et englober tout les employes de la SNCF la dedans. Cela dit, quand je lit que les ingenieurs SNCF, qui sont derriere un bureau, tout comme moi, avec exactement les memes conditions de travail que moi, beneficient egalement de departs a la retraite anticipee a 50-55 ans, ca me fait doucement rire. Si c'est vrai c'est vraiment enorme. Et on s'etonne ensuite que ce pays (la France) n'est pas performant economiquement, avec autant de fonctionnaires et autant de retraites a 50 ans... C'est deja un miracle que les Francais aient ce rang mondial.

Mais bon, je suis au Japon, et je ne me plains pas. Ce pays (le Japon) fonctionne quand meme bien, malgre tout les defauts dont on parle a longueur de temps. Plus le temps passe, et plus je comprend les Japonais finalement. Plus ces greves a repetition par un petit groupe de deja fortement privilegies me semblent completement incroyables, inconcevables, voir, ireel.

Et pourtant j'ai des parents communistes, j'etais abonne a Pif Gadget etant gosse, j'ai pas fait 1ere L mais quand meme option dessin (c'est tout comme), et j'ai frequente le monde des filles a echarpes de Manu Chao et les professeurs du corps enseignants en science pendant de longues annees --> J'ai des idees de gauche.

"Honey badger don't care"

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 579
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 746
Citation de Kamen le 17 Octobre 2007 à 06:05
Pour avoir discute avec un ami cheminot de son boulot, il me semblait que la liste de primes enumeree par le tract n'etait pas fausse, au contraire. Cf. la prime de charbon et la prime de non prime (au passage, ils ont meme oublie le logement de fonction, et ca je suis certain qu'ils l'ont! ^^). Et c'etait la l'astuce du personnel ferroviaire : des salaires "surgonfles" par les primes, mais des retraites miserables du fait qu'elles sont calculees sur le salaire nu, hors-prime. MCL, tu confirmes ou pas?
Non, la liste des primes est fausse. La SNCF elle-même par la voix de sa direction le dit. (voir le lien que j'ai déjà donné, auquel j'ajoute: Hoaxbuster.) Pour les salaires de base et la proportion de prime, je ne me prononce pas, parceque je n'ai pas ces données. Ce que je peux dire, c'est que les conducteurs (profession emblématique mais finalement peu nombreuse) touchent un certain nombre de primes liées à la technicité de leur métier. En effet, ils doivent savoir conduire leur train... Mais sans gaspiller de l'énergie (savoir se servir du relief pour maintenir la vitesse ou la faire changer), mais aussi connaître son fonctionnement pour assurer des dépannages et des vérifications après incidents simples (ce qui permet de limiter les demandes de secours et les retards).

Concernant plus précisément l'énergie, pour vous donner une idée des enjeux, un TGV absorbe une puissance de l'ordre de 8000kW (pour se faire une idée, votre radiateur électrique de salon, c'est 1,2kW en général... Soit 6700 fois moins, pour ceux qui trouvent leur facture EDF trop élevée ;)). Toute réduction du temps pendant lequel les moteurs tournent en consomant de l'énergie est une économie financière mesurable. Sur Paris-Lyon, il me semble qu'un bon conducteur peut réaliser au moins le tiers du parcours sans consommer de courant. Un mauvais ça sera peut-être 10%... Et sur 2h, avec une puissance absorbée de 8000kW, avoir les moteurs 33% du temps au repos plutôt que 10% du temps, ça fait du fric... Sans compter l'usure supplémentaire du matériel roulant, et notamment au niveau du système de freinage. Bref, on peut prendre comme conducteur des CDD payés au SMIC, mais alors il ne faudra pas s'étonner que la situation finacière de la SNCF ne s'améliore pas, parceque ce qu'elle aura gagné sur le salaire et les primes des conducteurs, elle le reperdra (au minimum) sur sa facture énergétique et l'entretien du matériel roulant.

La prime "de charbon" a certainement été abrogée en 1973 (date des derniers trains à vapeur à la SNCF). Ceci dit, certains sur internet et ailleurs ne reculent pas devant une bonne campagne de diffamation... Sachant qu'on a créé dans une partie de la population une haine des cheminots, alors que ce sont des travailleurs comme les autres, qui ne le font ni mieux ni plus mal que les autres. (Il faut bien se dire que si les cheminots ne faisaient vraiment rien, je ne suis pas sûr que le réseau fonctionnerait aussi bien qu'actuellement)

Pour le logement de service (et non de fonction. La distinction étant que le logement est associé au service assuré dans le premier cas, quelque soit la fonction, alors que dans le second, c'est l'inverse... Ce qui ne veut pas du tout dire la même chose. Un directeur a un logement de fonction de par son grade. Un conseiller principal d'éducation responsable d'un internat a un logement de service. C'est la présence de l'internat et la nécessité de surveillance en H24 qui impose le logement) il est vrai que pendant pas mal de temps les chefs de gare ont été logés sur place, mais c'est des fonctions où il y avait une mobilité obligatoire au bout d'un certain nombre d'années, et aussi un lien de responsabilité permanente avec l'établissement. Ceci dit, de moins en moins de gares ont des logements de service, car les étages sont souvent réutilisés pour installer soit des bureaux, soit des locaux techniques (un grand classique: le poste d'aiguillage centrale de la gare remplaçant les multiples postes répartis aux endroits stratégiques de la gare) Donc actuellement, l'imense majorité du personel sédentaires se débrouille pour se loger.

En revanche, la SNCF a une filliale possédant un parc de logement sociaux (comme un certain nombre d'entreprises ayant eu une politique paternaliste dans les années 1930 à 70) important dans lequel sont logé de nombreux agents (mais pas uniquement) Ces logements étant conventionnés (au titre du logement social) les agents doivent avoir un revenu compatible avec le plafond pour pouvoir louer. (petit rappel: 80% de la population française a un revenu compatible avec la location d'un logement social)

Enfin, pour ceux qui pensent que la SNCF vie dans le passé:
(cliquez pour montrer/cacher)
Des cheminots plus jeunes, moins grévistes…
LE MONDE POUR MATINPLUS | 17.10.07 | 08h05  •  Mis à jour le 17.10.07 | 09h12

La SNCF a connu, au cours des dernières années une mutation importante, quantitative et qualitative, de son "corps social". De 1999 à 2001, elle a enregistré 19 500 départs pour 25 000 embauches. Depuis 2002, on compte 7 000 départs par an pour 4 000 à 6 000 embauches. Le nombre d'agents est donc passé de 179 000 en 2002 à 165 561 au 31 décembre 2006. Même déclin pour le nombre de retraités, qui devrait passer de 319 200 (au 1er janvier 2007) à, selon les projections, 298 400 en 2010.

L'entreprise a aujourd'hui un visage plus jeune – l'âge moyen est revenu à 40 ans, contre plus de 45 ans au début des années 1990 – et plus féminin : début 2007, les femmes représentaient 17,5 % des effectifs. Surtout, le nombre de salariés hors statut de cheminot ne fait que progresser depuis plusieurs années. En 2006, ils étaient 6 000, qui ne bénéficient donc pas du fameux régime spécial de retraite. Quant au salaire mensuel moyen, toutes catégories confondues, il est passé, entre 1996 et 2006, de 2 010 à 2 493 euros.

La "banalisation" de l'entreprise SNCF trouve tout de même des limites. Le sentiment d'appartenir à la "famille ferroviaire", forte de ses 150 métiers, reste vivace pour la majorité des cheminots, soudés par une culture de la sécurité, qui exige une collaboration étroite de tous, autant que par celle de la défense des "acquis sociaux".

Les métiers liés à l'infrastructure (entretien des voies, aiguillages, horaires...) représentent plus du tiers de l'effectif, soit 54 600 agents. Les 16 500 agents de conduite (10 % des effectifs), forment "l'aristocratie" des cheminots. Enfin, la direction du matériel emploie 24 500 agents, tandis que le fret, chroniquement déficitaire, mobilise 11 500 agents – près de 10 000 salariés occupant des fonctions "transversales".

Les cadres, qui constituent 15,4 % du personnel, ont aussi fait leur mue. A la tête de l'entreprise, longtemps chasse gardé des grandes écoles d'ingénieurs – en particulier de Polytechnique –, on trouve de plus en plus de diplômés d'écoles de commerce. Sous la houlette de Guillaume Pepy, le directeur général exécutif de la SNCF, on est passé "d'une entreprise industrielle à une entreprise commerciale, où la technique et les techniciens n'ont plus la même importance", souligne Jean-Daniel Bigarne, secrétaire général du syndicat UNSA-Cheminots.

Cette mutation sociologique de l'entreprise explique peut-être, en partie, la forte baisse de la "conflictualité", depuis le milieu des années 1990. Près de 700 préavis de grève ont été déposés en 2006, contre 1 015 en 2000, et 1 182 en 1995. Le nombre de journées de travail "perdues" par agent est tombé de 5,82 en 1995 à 0,79 en 2006. Bref, "on est enfin sorti des stéréotypes, de l'entreprise pas comme les autres , nous ne sommes plus une entreprise en redressement", affirme Guillaume Pepy.

Reste une dernière mutation, celle du passager, qui n'est plus un "usager" mais est devenu un "client", à qui la SNCF et les cheminots sont censés offrir, non seulement un service public, mais surtout "un meilleur service", face à une concurrence qui ne va que s'accroître dans les transports. C'est aussi l'un des enjeux des réformes engagées.



Dominique Buffier
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Merci pour les precisions! Je ne connaissais pas la difference logement de fonction/de service, et il s'agissait bien evidemment de logement de service dont je voulais parler.
Quant au coup des primes, si j'ai l'occasion de recroiser cet ami sur le net, je lui poserai la question. Mais il m'avait parle a l'epoque de ces problemes de retraites miserables puisque calculees sur le salaire nu, qui est derisoire si on lui enleve les primes afferentes. Par contre, n'ayant pas vu sa fiche de paye, je ne peux pas dire de quel genre de prime il s'agissait (il y en avait de toute facon de tres normales, ne serait-ce que pour son service en 3/8). A tout hasard, il n'etait pas conducteur, mais affecte a l'aiguillage. ^^
永遠に、あなたのモノ・・・

Nico

  • Waffou
  • I'm an IBF Fada and you ?
  • Messages: 3 215

  • Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. - Albert Einstein

  • La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent...


Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 142
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.

Pour la SNCF, j'ai un pote cheminot et je me prends bien la tête avec lui sur les grèves (avec ces conneries de locomotive sociale de la France), et franchement il fout pas grand chose (son cas est peut être pas le cas géneral non plus?). Lui même m'avouait travailler moins de 1 jour sur 2 dans l'année... Donc le coup des pleureuses qui bossent 24/24 tous les jours de la semaine, ça me gonfle un peu (quand je lis le site de la SNCF), y a un paquet d'ouvriers qui en font autant.
Je crois que ce qui m'enerve le plus c'est quand tu leur dis que leur grève ne sert que leur cause, et qu'on te sort mais non c'est pour tout le monde blablabla, les usagers blablabla (moi je ferais jamais grève pour les salariés du privé! :mdr:), 'tain c'est si dur d'être honnête?

Ayant bien bossé dans le secteur privé, je me fous un peu des avantages qu'ils ont, tant mieux même si ils en ont. Dans le privé on sait juste s'écraser et envier les autres. Par contre là, où je suis pas d'accord, c'est si il faut venir au secours d'un régime spécial en ponctionnant le régime général (là c'est plus de la solidarité mais de l'assistanat). Et je parle de TOUS les régimes spéciaux, n'est-ce pas messieurs les parlementaires...

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Citation de Ex-Floodeur le 17 Octobre 2007 à 20:53
Il y a un truc qui m'échappe : la grève c'est demain mais elle a déjà commencée  :wacko:
Grève de 24h qui a débuté ce soir à 20h et terminera demain soir à 20h.
Posted on: Wednesday 17 October 2007, 23:43:24
- Métro :

Demain :
ligne 14 : trafic normal
Lignes 1, 4 et 6, entre 15 et 25 % de trafic assuré
Autres lignes : très peu de trains en circulation


- RER / RATP :
Ligne A : Quasi nul
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture

Ligne B : Quasi nul
Interconnexion suspendue à Gare du Nord

- Bus :
15 %
du trafic assuré

- Tramway :
15 %
du trafic assuré

Les Velib' vont faire un record ! (ainsi que les taxis)

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 142
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
Et dans les musées (rapport aux grognards de Napoléon qui les gardaient, les musées). Et payé en nature également jusqu'à très récemment..
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Citation de ubaj le 17 Octobre 2007 à 23:07
Citation de Aladfal le 17 Octobre 2007 à 22:06
C'est anecdotique, mais pour la prime de charbon, je suis pas choqué outre-mesure...y'a(vait ?) bien la prime de savon dans les (ou au moins certains) musées.
C'était en prison ça. Et payé en nature.
C'est serieux ou c'est pour faire une mauvaise blague comme ma "complainte de la savonnette"? :sweatdrop:
永遠に、あなたのモノ・・・

tinou

  • Waffou
  • Crie par dessus l’ouragan
  • Messages: 7 094
Transports en commun: pannes grèves, regarder ensemble dans des directions différentes
« Réponse #26, le 18 Octobre 2007 à 02:56 »Modifié le 18 Octobre 2007 à 12:37 par tinou
Citation de MCL80
Non, la liste des primes est fausse. La SNCF elle-même par la voix de sa direction le dit. (voir le lien que j'ai déjà donné, auquel j'ajoute: Hoaxbuster.)
MCL80, j'avais de toutes facon emis des reserves quand a ces chiffres dans mon message d'hier (car le service R&D de la SNCF est un de nos clients dans ma boite, et bon voila quoi, on reflechit un peu par nous memes - de plus, des la deuxieme ligne avec le fameux "budget annuel", le message perd enormement en credibilite, paracheve par le fameux financement par l'etat de la SNCF). Ne t'inquietes pas, je ne gobe pas ses chiffres mots pour mots  ;) . Je voulais juste signaler que ca circule pas mal en ce moment (puisque meme une boite comme la notre l'a recu), et que ca risque de faire du mal et attiser les tensions. :peur:

Mais je trouve que l'argumentation de la SNCF pour demonter ce PPS fallacieux n'est pas vraiment inattaquable (deja sur la forme, ou on sent le jeunisme du redacteur) pour autant. Ensuite, quand on lit les commentaires sous hoaxbusters, on constate des contradictions...

Certains parlent effectivement d'une prime d'assiduite, equivalent de la prime d'absence de prime.

Ensuite, apparemment aucun TGV ne depasse la vitesse de 350 km/h en France (315 km/h pour le TGV Est serait la vitesse maximale du TGV en France). Qui plus est, il semble (cf. commentaires de la SNCF) que la conduite d'un RER soit autrement plus difficile (signalisation, vetuste du materiel roulant, pas de clim etc.) et contraignante que celle d'un TGV. Preuve si il en est de la tension qu'il semble regner au sein meme de la SNCF entre les differentes categories d'employes.

Enfin, quand on lit le demontage du hoax par la SNCF sur leurs sites, on constate que pas mal de trucs sont acquiesces et justifies finalement, en lancant a leur tour des cliches assez enormes sur le domaine du prive dont ils ne connaissent visiblement pas grand chose non plus. Au moins il y a egalite avec ceux qui ne connaissent pas la SNCF et certainement la tres grande majorite de raleurs qui ralent pour raler.

Je revenais la dessus pour signaler l'element le plus choquant pour moi dans cet hoax, a savoir que la SNCF ne dement pas qu'un conducteur de TGV gagne une "prime de parcours", avec pour contre-argumentation :
Citation
Plus on roule, plus on produit, meilleur est le rendement par voyageur transporté. Tout le monde y gagne, nous, vous, eux. Vous voyez un problème ?
Hors, amener les voyageurs a bon port, a l'heure et indemne est le travail normal du conducteur il me semble. Cela doit etre specifie dans son contrat de travail. En fait cette prime semble recompenser le fait que le conducteur fait effectivement son travail normal pour lequel il recoit deja un salaire. Dans le prive, on ne recoit pas de prime en plus parce qu'on fait notre travail, ou que l'on est assidu... On recoit notre salaire en echange du travail specifie dans le contrat. Et si on ne fournit pas ce travail, alors il y a probleme (cela justifie un licenciement). Enfin je ne sais pas si je suis trop clair.

La SNCF revient egalement sur la prime de 15 euros/mois pour les vacances. Elle justifie cela ainsi :
Citation
15 euros par mois (non intégrés dans le calcul de la retraite), vous trouvez ça exceptionnel ?
Honnetement... Oui je trouve ca assez exceptionnel. Je pense que beaucoup de tres petits salaires (les gens au SMIC par exemple, mais aussi ceux qui sont a 1500 nets pour une famille de 4 ,etc.) aimeraient bien avoir le meme genre de coups de pouces. La reponse de la SNCF ici est selon moi tres mauvaise, allant dans le sens des tensions plutot que de les reduire.

Dommage egalement de constater dans ces commentaires que, d'une part comme de l'autre, tout est systematiquement ramene a la confrontation public/prive.
"Honey badger don't care"

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 12 171
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai véloche et cueillette de noisettes aux mûres !

Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 142
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 479
Comme prévu, c'est la dèche à Paris !

- Métro :

ligne 14 : trafic normal
Ligne 7bis: 2 rames sur 3
Lignes 1 : 1 rame sur 2
Lignes 2, 4, 6 : 1 rame sur 3
Ligne 11 : 1 rame sur 5
Lignes 5, 7, 9 et 13 : moins d'1 rame sur 6
Autres lignes : trafic non assuré

- RER / RATP :

Ligne A : trafic non assuré
Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture

Ligne B : trafic non assuré
Interconnexion suspendue à Gare du Nord

- Bus :
trafic très perturbé
moins d'un bus sur 10 en moyenne

TVM : 20 % de trafic assuré
Roissybus : 10 % de trafic assuré
Orlybus : Trafic normal

- Tramway :
trafic non assuré