Pollice verso – και συ τεκνον : les adaptations sur l'Antiquité

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 639
Mais les Romains sont classe ! :classe:

Sinon épisode 3 :

AGRIPPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!  :w00t2:  :w00t2:  :w00t2:
Bon sinon, Cicéron
(cliquez pour montrer/cacher)
a signé son arrêt de mort, c'est clair. N'empêche, il ne réussit à s'opposer à un dirigeant qu'en étant sûr qu'il en a un autre pour le couvrir.
Et le "Giton", il me fait trop marrer, parfait pour le rôle du petit minet.

Atlas

  • Waffou
  • "All those moments will be lost in time..."
  • Messages: 1 796

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
mais ouais, la fin de la saison 2 est au niveau de la 1, et en plus y a Cléopâtre, donc c'est le bien. Sauf que tu ne peux pas te permettre de rater un épisode, vu la quantité d'informations qu'il y a dedans...

Steph c'est qui le Giton ? :mouais: Mécène ? Je le déteste ce petit con... :humpf:

Et Agippa je le trouve moche. En plus il se tape Octavia et ça c'est un sacrilège :hypocrite:

Quant à Cicéron, au final, j'ai bien aimé son personnage. Enfin LE personnage, vu qu'il a existé. Complètement humain : lâche, couard, arriviste, opportuniste, mais qui veut se racheter bonne conscience... Rien que de très normal, en fait.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Atlas

  • Waffou
  • "All those moments will be lost in time..."
  • Messages: 1 796

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Atlas

  • Waffou
  • "All those moments will be lost in time..."
  • Messages: 1 796

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 639
Citation de RoiLion.com le 5 Avril 2007 à 10:08
Steph c'est qui le Giton ? :mouais: Mécène ? Je le déteste ce petit con... :humpf:
Non je n'ai pas encore vu Mécène. Le "Giton", c'est Duro son nom je crois.
(cliquez pour montrer/cacher)
Le petit brun qui a été engagé par Servilia pour aller servir chez Atia et mettre du poison dans la soupe.
Je l'ai appelé Giton en référence au personnage du Satiricon de Pétrone. C'est le petit amant des deux autres personnages.
Citation
Et Agippa je le trouve moche. En plus il se tape Octavia et ça c'est un sacrilège :hypocrite:
En même temps il n'y a pas que lui.  :whistling2:
Moi je l'ai trouvé trop classe. Surtout que je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il arrive comme ça. Il a quand même son nom sur le Panthéon quoi !  :wub:
Citation
Quant à Cicéron, au final, j'ai bien aimé son personnage. Enfin LE personnage, vu qu'il a existé. Complètement humain : lâche, couard, arriviste, opportuniste, mais qui veut se racheter bonne conscience... Rien que de très normal, en fait.
Lis le tome I de ses correspondances ou son Brutus et tu verras si tu le trouves toujours sympathique. "J'ai sauvé la République, je suis l'orateur parfait, je veux mon triomphe, blablabla".  :sleeping: Plus lourd que ça, tu meurs.

Pour Scipion, je m'en fiche un peu personnellement. :bah:
: Jeudi 05 Avril, 10:23:55
Tiens, Si ça vous intéresse (et je n'en doute pas  :whistling2: ), j'ai retrouvé la chanson que l'esclave chante dans l'épisode 4 et qu'ils appellent "Crown of Sappho". C'est du grec (bien sûr) et il s'agit du fragment 1 de Sappho (logique aussi).
: Jeudi 05 Avril, 12:35:22
Je viens de regarder l'épisode 6.
(cliquez pour montrer/cacher)
La mort complètement surréaliste de Cicéron (on va une journée à la campagne, on cueille des pêches, on décapite un sénateur) a quand même réussi à m'émouvoir quelque peu. Par contre, je ne comprend pas pourquoi ils ont fait ça pour la mort de Cassius et Brutus. Ils sont quand même censés se suicider (même si le combat désespéré de Brutus ressemblait plus à un suicide qu'autre chose), c'est vraiment étrange qu'une série qui n'a que rarement été prise en défaut sur le plan de la fidélité historique s'égare comme ça. D'ailleurs, à ce propos, ils n'ont pas, à mon avis, mis assez l'accent sur le second triumvirat (Antoine-Lépide-Octave) qui était une magistrature rendue tout-à-fait officielle, contrairement au premier. Il y a aussi le fait qu'Octave est censé avoir défendu Cicéron quand Antoine voulait mettre son nom dans les proscriptions. M'enfin bon...

D'une manière générale, je rejoins Thom sur la première partie de la saison 2. Le premier épisode était franchement bien mais après, c'est bof bof. Pour moi, certains épisodes ont mis la situation politique trop à l'arrière-plan pour mettre en avant la famille de Vorénus et de Timon. On s'en lasse vite. J'espère vraiment que ça va redémarrer.
Concernant le changement d'acteur pour Octave, je suis moyennement convaincue. Je suis sûre que c'était nécessaire parce que l'autre était vraiment beaucoup trop jeune et manquait de crédibilité face à Marc Antoine. Mais je trouve qu'il manque de charisme, c'est pas Auguste quoi. Il est censé déborder d'auctoritas, bon sang de bonsoir !!!!

: Vendredi 06 Avril, 18:43:56
Whaaaa !!!! L'épisode de fou !!!! :w00t2:
Ca mérite quelques commentaires approfondis !!! (et oui :P)

Les mariages :
Déjà on a la formule rituelle "Ubi tu Gaius, ego Gaia" (là où tu seras Gaius, je serai Gaia). Bon, ce n'est pas tout à fait ça, apparemment. D'après Plutarque, la formule était prononcée par l'épouse uniquement lorsqu'elle était introduite dans la maison de son nouvel époux. Mais je trouve que c'est très bien amené quand même.
Par contre, ce qui m'intéresse beaucoup plus, c'est la prière en latin qui suit les voeux. Elle est adressée à Pater Iuppiter, Mater Iuno, Mater Venus, Mater Suadela, Mater Diana (Père Jupiter, Mère Junon, Mère Vénus, Mère Persuasion, Mère Diane). J'ignore si la prière en tant que telle est attestée dans la littérature ou l'épigraphie, je vérifierai. Dans les Questions Romaines, 2, Plutarque cite cinq divinités en rapport avec le mariage : Zeus, Héra, Aphrodite, Peithô et Artémis. Evidemment, il les cite en grec mais elles correspondent tout à fait aux cinq divinités romaines qui sont invoquées ici. Pourquoi faut-il cinq divinités pour patronner le mariage ? En fait, chacune d'elle remplit une fonction qui est propre à ses attributions. Zeus et Héra, c'est le couple divin par excellence. Ils sont garants de la légalité du mariage. Aphrodite patronne l'union sexuelle des deux époux, Peithô (la persuasion) car il faut "convaincre, persuader" l'épouse de passer de la maison du père à celle du mari et enfin Artémis protège les accouchements.

La devotio
C'est un rituel religieux romain un peu particulier... En fait il s'agit d'une déformation des voeux (votum) qu'on pouvait adresser à une divinité. On en a un exemple au tout début de la saison 1 de Rome, quand Titus Pullo promet à un dieu de lui sacrifier un animal s'il le fait sortir de prison. Une fois le voeu exaucé, on procédait à un sacrifice ou on consacrait une offrande (ex-voto). La devotio c'est un peu ça, sauf qu'on offre sa vie en guise de paiement et on "oblige" en quelque sorte la divinité à remplir sa part du contrat puisqu'on l'offre avant l'exaucement du voeu. On a un exemple célèbre de cela chez Tite-Live : le consul P. Decius, voyant que l'armée romaine était en difficulté, décide de se dévouer, lui et les ennemis, aux dieux des Enfers.
(cliquez pour montrer/cacher)
La devotio de malade de Servilia !!!!  :w00t2:

Bon sinon :
Pauvre Octavie quand même. Auguste a l'habitude de marier les femmes de sa famille, sa pauvre fille devra épouser tous ceux qu'il va désigner comme successeurs (ils ont la fâcheuse habitude de mourir avant lui).
Et ils ont déjà commencé à mettre Lépide de côté. Lui donner l'Afrique, franchement. Sacré Antoine !  :mdr:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
Citation de Urumi-chan le 7 Avril 2007 à 00:18
Whaaaa !!!! L'épisode de fou !!!! :w00t2:
Content de voir que j'avais raison, s'pas ? :mrgreen:

Comme quoi j'ai pas que des goûts de chiottes :p

Pauvre Octavie, pauvre Octavie, elle a quand même été fréquentée par Antoine, qui est la classe incarnée !

Concernant Lépidus, je suis un peu septique. On est dans la phase du triumvirat officiel, comme tu dis, mais on ne le vois pas, ou presque. Il ne serait pas là, ce serait pareil. Le faire apparaître un tout petit peu plus dans la série aurait été plus mieux, je trouve...
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 639
Citation de RoiLion.com le 7 Avril 2007 à 03:49
Concernant Lépidus, je suis un peu septique. On est dans la phase du triumvirat officiel, comme tu dis, mais on ne le vois pas, ou presque. Il ne serait pas là, ce serait pareil. Le faire apparaître un tout petit peu plus dans la série aurait été plus mieux, je trouve...
En fait, ce qui m'a surtout gênée moi, c'est au moment de la conclusion du triumvirat. On a vraiment l'impression que Lépide est un second d'Antoine et que l'alliance ne s'établit qu'entre Octave et Antoine. Si on ne connaît pas un petit bout d'histoire, on ne comprend pas très bien pourquoi ils retrouvent à trois ensuite. Sinon il est clair dès le départ que le conflit final ce sera entre Octave et Antoine, et Lépide n'est là que temporairement. Si on ne le voit pas plus à mon avis, c'est parce qu'ils ont encore simplifié la situation politique. On ne parle pas par exemple du partage des provinces d'Occident, de la guerre contre les Parthes que livre Antoine, de la démobilisation des légions, etc. Donc l'effacement de Lépide était sans doute plus progressif mais à ce moment là :
Citation
Ce fut une sorte de partage du monde, puisque l'univers romain se trouva divisé en deux zones d'influence. L'Orient hellénique reviendrait à Antoine - cela correspondait d'ailleurs parfaitement à son génie novateur -, et l'Occident à Octave. Lépide, de plus en plus effacé, garderait l'Afrique.
L. Jerphagnon, Histoire de la Rome Antique, p. 179
Sinon, je me suis rappelé qu'en fait, Antoine avait une femme qui s'appelait Fulvie.

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
Citation de Urumi-chan le 7 Avril 2007 à 11:30
En fait, ce qui m'a surtout gênée moi, c'est au moment de la conclusion du triumvirat. On a vraiment l'impression que Lépide est un second d'Antoine et que l'alliance ne s'établit qu'entre Octave et Antoine.
Exactement ! :D durant cette scène, je ne savais même pas qui était le 3ème à côté d'eux. C'est ballot...
Citation de Urumi-chan le 7 Avril 2007 à 11:30
On ne parle pas par exemple du partage des provinces d'Occident. Donc l'effacement de Lépide était sans doute plus progressif mais à ce moment là :
Citation
Ce fut une sorte de partage du monde, puisque l'univers romain se trouva divisé en deux zones d'influence. L'Orient hellénique reviendrait à Antoine - cela correspondait d'ailleurs parfaitement à son génie novateur -, et l'Occident à Octave. Lépide, de plus en plus effacé, garderait l'Afrique.
L. Jerphagnon, Histoire de la Rome Antique, p. 179
Toi tu n'as pas vu l'épisode 8 :shifty:

C'était qui Fulvie ? Elle a eu de l'importance ? Elle a servi à quelque chose ? Parce que bon on n'en parle jamais dans la série.


(blague à part, le "génie novateur" d'Antoine, dans la série, je le cherche encore ^^)
: 07 Avril 2007, 15:28:22
Bien, Rome est donc terminé pour moi.

Dernières impressions, remarques et interrogations :

Depuis le début, je me demande ce qu'est le mur gravé sur lequel une personne déplace un petit veau d'or (ou un truc du genre). C'est un calendrier je suppose ? Il est gigantesque.

J'adore l'orateur. Un rôle que j'aurai bien pu faire, à l'époque. Un peu gras, mais classe dans ses mouvements.

Octavia toujours aussi belle, Cléopâtre presque émouvante, Antoine définitivement trop classe, je suis fort content d'avoir enfin appris qui il était.

De son côté, Octave est définitivement un horrible petit con ^^ En plus l'acteur a bien la tête de psychopathe qu'il faut. J'ai du mal à le supporter, à la fin, presqu'autant que Mécène (mais qu'on voit beaucoup moins).

J'imagine que l'histoire entre Césarion et Pullo est de la pure invention ? Bon, c'est pour le happy end, soit, mais le plan final sur Attia était tellement beau qu'il aurait pu convenir comme fin de série.

D'une manière générale, il manque dans la saison 2 un personnage de la carrure et classe de César, Caius Julius. Marc Antoine est très bon, mais pas le même niveau.


Bon maintenant, je veux avoir sur mes écrans Athènes, avec tous les quelques mythes divins mis en scène :yes:
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 639
Je viens de terminer moi aussi cette deuxième saison avec un dernier épisode qui ma foi m'a beaucoup plu.

La saison comporte donc des épisodes tout bons et tout mauvais : elle démarre très fort avec l'épisode 1 pour retomber très vite à partir du 2. Il faudra donc attendre le 7e (comme l'avait fort justement précisé notre ami RL) pour retrouver tout ce qui fait le charme de la série. Comme je l'avais déjà dit, je pense que le manque d'attrait des épisodes 2-6 est dû au fait que l'équilibre s'est rompu entre la partie privée et publique. On passe vraiment trop de temps sur des événèments dont on n'a, disons-le clairement, rien à battre. Surtout quand on s'intéresse principalement à ce qui se passe au niveau du pouvoir.
Au niveau des personnages, Antoine est quand même diablement charismatique. Et je dois avouer que le maquillage égyptien lui va pas trop mal.  :wub: Je regrette juste qu'Octave soit présenté comme un monstre assoiffé de pouvoir à n'importe quel prix. La série prend un peu trop le parti d'Antoine vers la fin, c'est dommage. Atia est superbe jusqu'à la fin. Et les autres ne sont pas mal non plus.
J'ai beaucoup aimé les différentes allusions à ce qu'on appelle "la propagande augustéenne". En gros, Octave a essayé de faire passer son conflit contre Antoine, non pas comme une troisième guerre civile (ça fait mauvais genre de se battre entre Romains) mais comme une guerre contre l'Egypte, en faisant d'Antoine un traître qui est passé du côté de l'ennemi. Un certain nombre de monnaies qui représentent un crocodile avec la légende AEGYPTO CAPTA (l'Egypte prise) en témoignent. Cette "trahison" combinée aux moeurs orientales (assez mal vues à Rome) d'Antoine ne tarda pas à susciter l'indignation (au passage, le déballage du testament est apparemment attesté, mais est-il authentique ?). D'autant plus qu'il s'était associé à une reine, leurs vieux démons réapparaissaient. Il est d'ailleurs assez marrant de voir que seule l'appellation regina (reine donc) suffisait à désigner Cléopâtre dans une ode d'Horace, Nunc est bibendum, destinée à célébrer la victoire d'Actium. En fait, elle n'a rien pour elle cette pauvre Cléo : c'est un gonzesse, reine et orientale qui plus est.
Citation de RoiLion.com le 11 Avril 2007 à 00:02
Toi tu n'as pas vu l'épisode 8 :shifty:
Je l'ai vu maintenant, mais ne vois pas à quoi tu fais allusion.
Citation
C'était qui Fulvie ? Elle a eu de l'importance ? Elle a servi à quelque chose ? Parce que bon on n'en parle jamais dans la série.
Un peu oui !  :mdr:
C'est la femme la plus connue de son époque, et par pour sa vertu. Je crois me rappeler qu'ils se sont inspirés d'elle pour le personnage d'Atia. Elle fut d'abord l'épouse de Clodius (celui de Milon), puis d'un dénommé Curion et enfin d'Antoine. Elle a pris une part active dans les proscriptions (ce qui lui a permis de s'enrichir quelque peu). C'est après son décès qu'Antoine épouse Octavie.
http://en.wikipedia.org/wiki/Fulvia
Inutile de dire qu'on n'a aucune trace d'une liaison entre Atia et Antoine. Je pense que c'était une manière pour les scénaristes d'accorder une grande importance à Antoine dès le départ sans multiplier les personnages.
Citation
Depuis le début, je me demande ce qu'est le mur gravé sur lequel une personne déplace un petit veau d'or (ou un truc du genre). C'est un calendrier je suppose ? Il est gigantesque.
Oui, c'est bien un calendrier. Si on regarde attentivement, on peut y lire les noms de mois et les fêtes.
Citation
J'imagine que l'histoire entre Césarion et Pullo est de la pure invention ?
Bien sûr puisque Pullo n'est mentionné qu'une seule fois dans la littérature et c'est dans le De Bello Gallico.
Citation
Bon, c'est pour le happy end, soit, mais le plan final sur Attia était tellement beau qu'il aurait pu convenir comme fin de série.
Marrant, je me suis aussi fait la réflexion "ah, chouette fin. Ah ben non, spa fini". ^^
Citation
Bon maintenant, je veux avoir sur mes écrans Athènes, avec tous les quelques mythes divins mis en scène  :yes:
Ouais, et vive Athéna !!!  :w00t2:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
J'ai toujours raison, vous ne le savez pas encore ? :classe:

Clair qu'Antoine a la pure méga classe. Mais le fait de le passer en "gentil" est selon moi dû à deux choses. La première, c'est qu'il était perçu comme ça à l'époque par le peuple, le soldat sympa ; la deuxième, c'est qu'il passe quand même pour un sacré abruti dans la première saison :D
Citation
D'autant plus qu'il s'était associé à une reine, leurs vieux démons réapparaissaient.
Tu penses à qui ? Didon ? :unsure:

Pour l'épisode 8
(cliquez pour montrer/cacher)
y a quand même clairement la scène où Antoine et Octave se répartissent l'Empire, et Antoine découpe le coin pour le donner à Lepidus en disant "tiens, prends ta mouche, Merteuil"

Oui, donc en effet, on ne parle pas du tout de Fulvie. Par contre Atia a réellement existé, quand même, non ? C'est pas un personnage inventé ? :unsure:


(cliquez pour montrer/cacher)
Athéna elle pûdûkû, c'est rien qu'une sale féministe :niark: :p
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 639
Citation de RoiLion.com le 17 Avril 2007 à 23:32
Clair qu'Antoine a la pure méga classe. Mais le fait de le passer en "gentil" est selon moi dû à deux choses. La première, c'est qu'il était perçu comme ça à l'époque par le peuple, le soldat sympa ; la deuxième, c'est qu'il passe quand même pour un sacré abruti dans la première saison :D
Pour moi il y a aussi le fait que l'histoire d'amour Antoine-Cléopâtre est rentrée dans la légende. Les deux amants vaincus, réunis dans la mort, toussa, ça le rend sympatoche.
Citation
Citation
D'autant plus qu'il s'était associé à une reine, leurs vieux démons réapparaissaient.
Tu penses à qui ? Didon ? :unsure:
Non plutôt au fait que les Romains ont les rois en horreur depuis la chute de Tarquin le Superbe. D'ailleurs, une des raisons de l'exécution de César, c'est qu'il était soupçonné de vouloir devenir roi. Je crois en avoir déjà parlé ici.
Citation
Pour l'épisode 8
(cliquez pour montrer/cacher)
y a quand même clairement la scène où Antoine et Octave se répartissent l'Empire, et Antoine découpe le coin pour le donner à Lepidus en disant "tiens, prends ta mouche, Merteuil"
Ha ha, mais d'où elle sort cette expression ?  :roule:
A mon avis, je me suis mal exprimée.
(cliquez pour montrer/cacher)
L'extrait que j'ai cité faisait référence à l'effacement de Lépide, pas au partage des provinces (qui a lieu dans le 7 d'ailleurs, si je ne me trompe pas). Je parlais du partage des provinces d'occident. Toujours d'après Jerphagon, p. 178 :
Citation
Les triumvirs s'étaient répartis le gouvernement des provinces d'Occident : Antoine aurait eu en charge la Narbonnaise, Lépide l'Afrique et Octave l'Italie, les provinces insulaires et l'Espagne.
Mais ce partage n'a pas duré car lorsqu'Octave a dû réprimer les troubles suite aux expropriations en Etrurie, Emilie et Cisalpine au profit des vétérans, il en a profité pour prendre la Narbonnaise. Donc Antoine était colère et est revenu d'Orient où il était parti. Mais les choses ont pu s'arranger grâce à Mécène lors du sommet de Brindes où a eu lieu le second partage du monde qui est représenté dans la série.
Citation
Oui, donc en effet, on ne parle pas du tout de Fulvie. Par contre Atia a réellement existé, quand même, non ? C'est pas un personnage inventé ? :unsure:
Oui, elle a existé mais on n'en sait pas beaucoup sur elle.
Citation
(cliquez pour montrer/cacher)
Athéna elle pûdûkû, c'est rien qu'une sale féministe :niark: :p
Ouè ben Athéna, elle t'écrase ton bien-aimé Dionysos sans les mains, pur jeu pour elle. :harhar:

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 868
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.