Communisme : Le clavier entre les dents !

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 042
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #90, le 14 Juin 2007 à 07:41 »
D'un point de vue plus général, ce serait plus le "décompte de points" à mettre au "crédit" des deux grands malades, là, qui est un peu limite.

Hitler et Staline sont différents, mais ont été particulièrement "efficaces" chacun dans leur domaine respectif, et se réfugier derrière des définitions philosophico-politiques, pour dire "ouimaisnonmaisc'estpaspareilnireprésentatif", ça va bien deux minutes, mais ça n'enlève rien au fait que l'un et l'autre étaient des hommes dont l'existence et les actions ont induit des millions de morts et ce, bien au delà d'un quelconque courant politique. Basta.

Maintenant, si je n'ai rien contre les idées nobles et utopiques du communisme (celui qui est aujourd'hui encore défendu par exemple par des gens comme MG Buffet, et qui est "politiquement correct"), la réalité de l'humanité du XXème siècle a montré que, quelque part, le principe fondamental de ce courant de pensées a été dévoyé de façon quasi systématique, puisque la plupart des régimes se réclamant du communisme (je n'ai pas dit tous) ont démontré leur tendance voire leur totale implication dans le totalitarisme. Je ne dis pas non plus que l'inverse est vrai (cf. dictatures en amérique du sud, souvent très à droite à l'inverse); mais une bonne fois pour toutes, on pourra balancer tous les écrans de fumée qu'on veut et qu'on peut imaginer, il n'empêche que les faits sont les faits. Je n'en tire aucune conclusion, je constate.

Bref, tout ça pour dire qu'on pourra bien se plonger dans toutes les analyses possibles et imaginables des écrits des fondateurs de tel ou tel courant de pensée (quel qu'il soit!) et se réfugier derrière, ce qui compte, c'est que les hommes en font. Peu importe que leurs actions n'aient plus rien à voir avec les principes intellectuels se finissant en "-isme", ce qu'en retiendra l'humanité, ce sont les faits, et rien d'autre.

Un peu de bonne foi, de temps en temps, ça ne fait pas de mal.


Kingelf

  • Potos
  • Messages: 1 273
Re: Faits divers et compagnie
« Réponse #91, le 14 Juin 2007 à 12:48 »
Citation de MCL80 le 13 Juin 2007 à 23:13
Seulement Jésus était-il chrétien? Il était plutôt Juif, me semble-t-il. Mais je laisse les théologiens en débattre longuement. Le catholicisme est postérieur, et n'est finalement qu'une récupération sans scrupule du parcour d'un homme. De plus, si on se base sur ton idée, qui peut se dire catholique? L'imaculée conception est un dogme de l'église catholique romaine non reconnu par les orthodoxes. Qui a raison? De meme pour le célibat des prètres... Et j'en passe.
Seulement Marx était-il marxiste ? Le marxisme n'est finalement qu'une récupération sans scrupule des écrits d'un homme, homme qui aura toujours affirmé ne pas être marxiste. De plus, si on se base sur ton idée, qui peut se dire communiste? L'idée de révolution permanente est un dogme du trotskysme non reconnu par les maoïstes. Qui a raison? Le nombre de courants finissant en -isme constituant la grande famille communiste interdit tout autant l'idée d'un vrai communisme.
Citation de MCL80 le 13 Juin 2007 à 23:13
le stalinisme était une dégénérescence du socialisme (employons les mots philosophiquement justes)
On est donc d'accord. Il est à noter malheureusement la quasi généralisation de cette dégénerescence, à chaque fois que le socialisme poussé à l'extrême arrive au pouvoir. Chavez qui aurait pu être un contre-exemple est en train de dérailler. Dès qu'on s'éloigne du socialisme modéré, c'est la cata.



Un brave Africain au plus rusé capitaine qui fut jamais.
"Tu sais vaincre; mais tu ne sais pas user de ta victoire: Rome, que tu tenais, t'échappe; et le destin ennemi t'a ôté tantôt le moyen, tantôt la pensée de la prendre."