Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 101
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #31, le 30 Août 2006 à 11:37 »
Citation de FinalBahamut le 30 Août 2006 à 11:00
Citation de tinou le 30 Août 2006 à 09:50
Euh... j'ai jamais dit que j'etais un workaholic, ni une carrier woman hein!

On peut tout a fait s'epanouir au boulot ET profiter du bonheur familial
On peut, mais c'est loin d'être possible pour tout le monde.

Va dire ça à ceux qui n'ont d'autres choix que de travailler dans les usines à la chaîne...

A t'écouter, ces gens-là n'ont plus qu'à se flinguer... pourtant certains sont sûrement heureux malgré un boulot objectivement "pénible" et tout ce qu'il y a de plus ennuyeux.

Car finalement, faire le travail qui te plaît, c'est parfois aussi un "luxe".
Eh oui : la volonté ne permet pas systématiquement tout, on n'est pas dans Saint Seiya ^^
Quelque part, ta conception de la chose est aussi prisonnière de ton environnement ce qui explique que tu ne sembles pas comprendre le point de vue d'Ubaj ;)
A je reste persuade que quand on veux, on peut...
Mais c'est vrai que le facteur environnement social joue un important role derriere. Pourtant j'ai des tonnes d'exemple de gens qui se sont battus pour s'en sortir.

Quand au point de vue d'Ubaj, qui prone lui le non-travail, non je dois avouer que je ne le comprend pas... Surtout que tu ne vas pas rendre ton gamin heureux en ne pas bossant! Ni profiter de la vie... D'un autre cote je ne suis pas franchement pour une societe qui met le travail au centre des valeurs humaines. Enfin c'est un autre debat...



Ce que j'essaye de souligner dans mes posts, c'est que le facteur "securite de l'emploi" ne doit pas etre le seul et unique critere determinant le choix du boulot. Ca peut rentrer en compte je le concois et tu l'as bien explique, mais si c'est l'unique critere, non je pense que cela ne va pas amener forcement de bonnes choses...
"Honey badger don't care"

Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #32, le 30 Août 2006 à 12:07 »
Heu, pour le non travaile que je prône c'est dans certaines conditions financières (ce que le boulot m'apporte)! Mais si j'ai les moyens de ne plus travailler en ayant l'argent que mon boulot me procure, alors je signe direct. Pour moi, boulot = argent, rien de plus.
Programmer, je peux le faire chez moi (et sur des sujets nettement plus intéressants que le SAV ^^), par contre y a peut être le fait de rencontrer moins de gens différents qui seraient un point noir (mais quand je vois le nombre de cons qu'on est obligé de se coltiner au taff, je m'en passe aussi).
Et plus de contrainte (horaires, hiérarchiques) !!!!!!!!!!!!

Mais bon, mon cas est sûrement atypique, et je comprends que ça puisse "choquer", mais bon c'est pour dire que ça existe :
 - je n'ai aucune ambition (devenir chef ou autre, rien à faire).
 - j'aime mon métier (la prog), mais les conditions du privés font que ça m'en dégoute presque.
 - et si j'avais plus de temps, y a pleins de truc que j'aimerais faire, et je ne pense pas qu'on s'emmerde à rester à la maison.

Mais sachant que ce n'est pas réalisable (financierement j'entends), je trouve que la fonction publique (ou les grandes entreprises) sont encore des lieux qui permettent de bosser dans des conditions agréables, et sans pour autant laisser tomber ce qu'y est pour moi la "vraie" vie (c'est à dire hors du taff).

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #33, le 30 Août 2006 à 12:20 »
Citation
rogrammer, je peux le faire chez moi (et sur des sujets nettement plus intéressants que le SAV ), par contre y a peut être le fait de rencontrer moins de gens différents qui seraient un point noir (mais quand je vois le nombre de cons qu'on est obligé de se coltiner au taff, je m'en passe aussi).
Et plus de contrainte (horaires, hiérarchiques) !!!!!!!!!!!!
C'est vrai que le spectre du no social life fait quand meme bien reflechir...
"Honey badger don't care"

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #34, le 1er Septembre 2006 à 10:35 »
Aujourd'hui, rentrée scolaire pour beaucoup ... et une grève des enseignants est déjà prévue pour le 28 septembre  :mdr: pour lutter contre les suppresion de postes prévues (non remplacements, pas de licenciements)

Poseidon

  • Waffou
  • Messages: 3 555
"Avec beaucoup de patience et de vaseline, l'éléphant encule la fourmi"

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #36, le 1er Septembre 2006 à 10:47 »
Certains profs n'étaient pas au RDV aujourd'hui pour la rentrée, vive l'absentéisme du corps enseignant. C'est un petit nombre certes, mais il manquait 60 profs selon l'education nationales, et 200 selon les syndicats ce matin. (donc il en manquait (60+200)/2= 130)

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 504
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #37, le 1er Septembre 2006 à 11:07 »
Heu, je crois que l'enseignement public, c'est de 400 à 500000 enseignants (entendu ce matin sur France Info, mais me souviens plus du chiffre exact). Ce qui en prenant 200 et 500000 donne 0,04% d'absents (4 pour 10000!), et encore, ils ont 48h pour envoyer leur certificat médical si ils sont malades.

Ce pourcentage en tout cas me sembe particulièrement bas, et si il est vrai, pas criticable, bien au contraire. (Vous en conaissez beaucoup d'entreprise avecc un taux d'absence imprévue de 0,04%?  ;)
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 258
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #38, le 1er Septembre 2006 à 11:26 »
Citation de KiaN le 1er Septembre 2006 à 10:35
Aujourd'hui, rentrée scolaire pour beaucoup ... et une grève des enseignants est déjà prévue pour le 28 septembre  :mdr: pour lutter contre les suppresion de postes prévues (non remplacements, pas de licenciements)
En même temps, si on fait grève quand on ne travaille pas, ce n'est plus une grève  :sweatdrop:

C'est comme faire une grève de la faim en mangeant  :mdr:

Et au vu du nombre de postes supprimés, la grève est quand même plutôt justifié. On ne cesse de répéter qu'on est en manque de personnel dans l'éducation nationale et on ne trouve rien de mieux que de supprimer des postes en masse :wacko:
Citation de MCL80 le 1er Septembre 2006 à 11:07
Ce pourcentage en tout cas me sembe particulièrement bas, et si il est vrai, pas criticable, bien au contraire. (Vous en conaissez beaucoup d'entreprise avecc un taux d'absence imprévue de 0,04%?  ;)
Pas des masses, non  :mdr:


... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #39, le 1er Septembre 2006 à 23:29 »Modifié le 2 Septembre 2006 à 00:04 par Hiei-
Citation de ubaj le 30 Août 2006 à 09:39
Citation de tinou le 30 Août 2006 à 09:33
Tu as une vision amusante et "a peine" stereotypee du prive...  :sweatdrop:
J'y suis hein, et depuis presque 6 ans! Donc je me base sur ma propre expérience. Et franchement le privé, basta!
Citation de tinou le 30 Août 2006 à 09:33
Mais sinon oui nos visions divergent... Que ferais tu sans travail? Tu vivrais de quoi? Bref, je me demande qui est realiste dans l'histoire...
Bein c'est là le couac, je suis réaliste, je sais que je bosserai toute ma vie. Et ça ne me réjouit pas du tout...
Citation de tinou le 30 Août 2006 à 09:33
Donc tu preferes voir tes amis et ta famille au lieu de travailler... soit. Mais eux ne travaillent pas non plus?  :harhar:
Bah tu sais, la plupart des gens ne finissent pas le taff dans les coups de 19h00-19h30. Ca laisse du temps en fin de journée, pour faire du sport, des puzzles ou je sais pas quoi encore.
Pareil. Bosser car on est obligé oui, mais sauf exception, je m'en passerai bien aussi toute ma vie si je pouvais, au final on crève tous, et le temps passé au boulot, on le récupère jamais.

Je ne parle pas de certains boulots, comme par exemple celui de Luna qui est un peu différent du reste, si c'est pour faire un classique, je m'en passerai bien personnellement.

Et personne n'a parlé de ne pas bosser en réalité, mais seulement si on en avait les moyens, ce qui n'est pas le cas (l'argent ne tombe pas encore du ciel).


Amir

  • Master of the game
  • Modos
  • Joey est-ce que tu aimes les films de gladiateurs?
  • Messages: 3 741
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #40, le 1er Septembre 2006 à 23:45 »
Citation de Hiei- le 1er Septembre 2006 à 23:29
Pareil. Bosser car on est obligé oui, mais sauf exception, je m'en passerai bien aussi toute ma vie si je pouvais, au final on crève tous, et le temps passé au boulot, on le récupère jamais.
Tout à fait ce que je pense, arrivé à l'heure de passer l'arme à gauche qu'est ce qui reste, la temps passé au taff? Pour ma part, je crois pas!
Mais bon, certains s'éclatent au taff, donc pour eux pourquoi pas. Mais ce qui est énervant c'est que ceci est pris pour la normalité, et que dès qu'on s'écarte de la "valeur" travail, bein c'est le mal absolu.

Merci Hiei-, je ne suis donc pas le seul en France! :mdr:

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #41, le 2 Septembre 2006 à 00:31 »Modifié le 2 Septembre 2006 à 03:54 par Hiei-
Citation de tinou le 30 Août 2006 à 12:20
Citation
programmer, je peux le faire chez moi (et sur des sujets nettement plus intéressants que le SAV ), par contre y a peut être le fait de rencontrer moins de gens différents qui seraient un point noir (mais quand je vois le nombre de cons qu'on est obligé de se coltiner au taff, je m'en passe aussi).
Et plus de contrainte (horaires, hiérarchiques) !!!!!!!!!!!!
C'est vrai que le spectre du no social life fait quand meme bien reflechir...
C'est fou ce que tu rencontres des gens intéressants dans la plupart des boulots.

Il y a des exceptions, le tien en autre selon ce que je lis de tes messages, mais je crois que c'est une exception, en général, les gens du boulot, on s'en passerait bien.

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #42, le 2 Septembre 2006 à 00:40 »
Sauf cas particulier, je pense qu'a la base le boulot qu'on fait...C'est ce qu'on aime dans la vie.
Pour ma part, même si parfois il m'épuise...J'adore ce que je fais donc au final ça fait quand même parti intégrante de ma vie.
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #43, le 2 Septembre 2006 à 01:26 »
Sauf cas particulier ?

Je ne pense pas.

C'est justement des cas particuliers quand tu fais le boulot qui te plaît et que t'as choisi.

Je disais ça il y a peu par exemple, mon ex à un bon paquet d'années d'études derrière elle, et est caissière à carrouf, tu penses vraiment que c'est par choix et que c'est ce qu'elle aime ? :sweatdrop: (Il ne faut pas faire par exemple 5 ans d'étude pour être caissière je crois  :sweatdrop:)

Non, pas du tout, elle déteste ce boulot justement, mais bon, elle a pris ce qu'elle a trouvé, et comme elle n'arrive pas à trouver mieux pour le moment, elle s'en contente.

Plein de gens aussi comme mes parents font des boulots qui ne leur plaisent pas particulièrement, mais faut bien manger, ils n'ont donc pas eu le choix.

Et c'est pareil pour moi, par exemple. J'ai bossé pendant un moment dans des trucs qui me plaisaient pas particulièrement, mais bon, pas eu le choix.

Et là je suis dans une situation où je serai encore obligé d'accepter n'importe quoi, car c'est "ça ou rien".

Par contre, ceux qui se plaignent de pas avoir de boulot comme j'en ais vu alors qu'on leur en propose, mais refuse car ils n'aiment pas le boulot en question et continue de pomper le fric de l'état par xemple, eux méritent des claques dans leurs gueules  :scrogneugneu: C'est bien connu, tout le monde fait le boulot qu'il adore  :sleeping:

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Travailler dans la Fonction Publique : Est-ce le good ou le bad ?
« Réponse #44, le 2 Septembre 2006 à 01:29 »
Citation
Il y a des exceptions, le tien en autre selon ce que je lis de tes messages, mais je crois que c'est une exception, en général, les gens du boulot, on s'en passerait bien.
Moi je crois que c'est toi qui est une exception... Ca au final tout le monde parle de ses problemes avec ses collegues. Mais je suis sur que si tu n'avais pas de collegues, sans social life, tu prierai pour en avoir. L'humain n'est pas fait pour vivre seul, et les exceptions, ben c'est justement ceux qui y arrivent, pas ceux qui ont une social life. Et moi je suis dans ce premier cas la pour l'instant, je suis tout seul au Japon la! Je n'ai pas de collegues de boates! Alors je m'en sors, mais je dois avouer que quelques collegues ca peut etre sympa des fois.
"Honey badger don't care"