Vos derniers jeux testés !

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #225, le 17 Décembre 2007 à 15:42 »Modifié le 17 Décembre 2007 à 16:18 par tinou
Citation de Shaka999jp le 12 Décembre 2007 à 17:39
Ce que j'avais vraiment adoré à l'époque c'est justement cette relation. C'est la première fois dans un jeu vidéo que je vois une relation homme/femme aussi bien traiter, et puis au niveau cinématographique on voit tout de suite le fou furieux qu'est Kojima.
Raaaaaaaaaah ce champ de fleuuuuuuuuuuuuur !!! Artistiquement, c'était gigantesque.
Ah ouais non mais je plussoie vivement! Malgre le frame rate pourrite, j'accroche vraiment a tous les aspects de ce MGS3, je l'ai meme refait en entier ce week end!!! J'adore vraiment, toutes les possibilites, les coins ou je n'etais pas alle, tuer The End bien avant de l'affronter, admirer les decors magnifiques.... ils sont vraiment a tomber je trouve ces decors, avec de la variete, la tres belle foret du stage ou on affronte The End, celle ou on se reveille apres le combat contre The Sorrow... Et puis arrrgh, mon niveau favori! La montee vers la base, dans les rochers... Je sais pas si vous vous etes arretez comme moi, mais serieux, je jouais plus a des moments, je me calais et regardais le paysage...

Variete des boss : je veux dire, plusieurs techniques toutes differentes pour les tuer. Volgin et le CQC, The Fear avec les lunettes thermiques (ou sans, a la Schwarzy dans Predator).

On peut terminer le jeu en 2h-3h : suffit de foncer d'une zone a l'autre, puis se faire tuer pour recommencer dans la derniere zone arrivee, et zapper toutes les cinematiques. Ouais, comme ca je suis sur qu'il n'y en a pour pas plus de 2h-3h... Mais mais... On a pas envie de le faire, on savoure meme pas sinon. On sait qu'on est pas tres fidele au jeu.

Pareillement, je sais pas vous, mais moi j'aime bien rester realiste : Snake a un sac a dos certes, mais tout petit, une sorte de grosse banane. Alors pour y faire rentrer 3 fusils mitrailleurs, 1 Mk22, 1 revolver, 1 bazooka, 1 SVD, plein de bombes et tout et tout... Enfin my point, la ou je veux en venir c'est : je reste tout le temps avec mon Mk22 (meme si au bout d'un moment le silencieux se detache) , pour plus de realisme, et surtout parce que... ben malgre que ce soit l'arme de base, je trouve que c'est comme ca que le jeu s'apprecie le plus. Bien sur quelques moments de snipe sont sympa aussi, mais... Au fond je pense que si il y a plusieurs armes de tirs, c'est pour satisfaire les fans du genre FPS qui veulent se defouler... Mais c'est incroyable de constater a quel point finalement ils sont dispensables : tuer est dispensable.

Voila, donc je transporte mon Mk22, quelques explosifs, de la bouffe et le kit de secours... Et ca suffit comme ca. Ca me rappelle Jack Bauer dans 24. On aura beau dire c'est un bourrin, il a juste un revolver avec lui, juste un. Tout le temps.

Le scenario : franchement je n'ai jamais rien vu de tel, qui aille aussi loin dans la reecriture de l'histoire. Et j'ai vraiment envie d'y croire moi a cette vision des choses! Je suis sur que The Boss a exister! Que le Cobra Butai etait la au debarquement allie, etc.  :w00t2:

Raah et je plussoie vivement avec toi cher triplette, cette relation entre Snake et The Boss, c'est vraiment de l'emotion a l'etat pur, quelque chose d'indescriptible... Vraiment que les detracteurs du jeu video essaient celui-ci, ils verront qu'on peut tomber sur des perles.
Ca et puis les cinematiques, on a vraiment l'impression d'avoir 24h de film qui en mettent plein la vue, des vrais angles de camera, un vrai montage, un vrai casting... bref, un vrai film. N'importe quelle cinematique d'enormement d'autres jeux videos deviennent d'un coup beaucoup plus fade. Cette fusion avec le cinema met vraiment KO, en tout cas moi. Je veux dire, mais regardez la toute premiere scene, le saut HALO! Putain c'est juste un saut de parachute, mais admirez la mise en scene, les cadrages fabuleux, le realisme des mouvements... La musique aussi est prodigieuse, a la fin notamment c'est fantastique... La scene ou Snake sert la main du President... Sniff c'est trop beau!

Et pourtant le jeu a des defauts, il n'est sans doute pas parfait... Mais vraiment quelle puissance, quel charme... J'accroche vraiment enormement, je ne m'en lasse pas.

Et MGS2 a le merite d'avoir un frame rate plus haut   :P , mais outre cela, il propose un univers technologique glace qui est lui aussi tout accrocheur. Enfin chez moi, j'accroche aux deux univers. Donc vraiment je trouve tres bon d'enchainer MGS3, puis MGS2.

Faudrait que je mette la main sur MGS1 quand meme, je sais pas si il y a des versions collectors de la mort...

Enfin bref, MGS3 c'est le bien, Snake fait en Russie la meme exploration que je reve de faire aussi...

MGS2 aussi c'est le bien...

Bref, je comprend maintenant tout a fait le foin fait autour de Kojima, et je pardonne les surexces de megalomanie qui debute et conclue les generiques des jeux : "A Hideo Kojima Game".
"Honey badger don't care"

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #226, le 31 Janvier 2008 à 14:43 »
Il trainait depuis quelques temps, j'ai enfin pris un temps pour le finir : Portal.

C'est l'un des jeux de l'Orange Box et plutôt casse tête concept que shooting comme ses complices.

On se retrouve donc dans la peau d'un cobaye de laboratoire lâché dans diverses salles d'expérience qui rappelleront le film "Cube" qu'il doit traverser malgré les obstacles qui s'y trouveront. Et pour y arriver, un objet bien pratique pouvant créer des "portails" (sorte de portes dimentionelles qui permet de se "téléporter" d'un point à l'autre).

Pas de bestiole à shooter, donc, juste toute une série de casses-tête à résoudre à force d'ingéniosité et d'agilité. Dans l'ensemble c'est surtout ce second point qui pose le plus de difficultés car si élaborer une solution à une situation n'est pas super compliquée dans l'ensemble, c'est son application qui sera le plus sujette au grinçage de dents car  réflexes  et précision seront de mise... surtout lors des épreuves "chronométrées". D'ailleurs la toute dernière épreuve est un peu une synthèse de tout ça.
La difficulté est bien dosée et laisse tranquillement assimiler tout un tas de situations et de contraintes d'utilisation des portails qu'on mettra en application dans un dernier niveau, labyrinthe géant prometteur à première vue mais "chiant" à la longue. Pas parceque trop difficile, mais regorgeant de passages "prise de tête inutiles" où il faut enchainer les aller-retour et autres protocoles à répéter x fois pour se sortir des situations posées.

Au final un petit (grosso modo moins de 3h) jeu pas mal. Pas aussi casse tête que promis mais plutôt fun par moments, surtout lors de passages "grand huit" carrément trippantes.

Et tout ça pour un gateau... et une chanson finale plutôt rigolote.

A m'endormir à chaque fois devant la cinematique de FFXII j'en ai eu ma claque et ai foutu le jeu dans un coin... faudrait me motiver à finir Girofar aussi un jour... un jour...
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Berserk (PS2)

J'ain enfin termine ce jeu que j'ai trouve ma foi nettement plus sympathique que le jeu de la feu Dreamcast. Si je fais un bilan, cela donne :

Du côté des + :
-   Des graphismes pas dégueulasses (pas magnifiques non plus cependant), et des cinématiques plus que correctes. On retrouve bien l’univers graphique de Berserk.
-   Bon travail du côté des doubleurs également, avec notamment Puck qui dedramatise pas mal l’ambiance opressante et noire du jeu
-   Des moments vraiments épiques : les combats contre les boss (et notamment les derniers boss ou c’est vraiment la folie, avec la musique de Hirasawa en fond et tout et tout), le passage en mode Berserk pour trancher de la racaille trollite, la voix de l’acteur qui s’énerve.
-   Des QTE minimes mais sympas (coups de canon a bout portant, ca poutre)
-   J’ai bien aimé le rendu réaliste du héros avec sa lourde épée : on sent vraiment le poids de cette dernière dans les actions de Guts, et il faut s’y faire. Cela donne une particularité appréciable au jeu, au personnage. Pareil pour le canon, avec le recul de folaille, qui donne vraiment un côté explosif à la chose.
-   Enfin, en dépit de l’absence d’une version animée, ce jeu représente un peu les fantasmes que l’on attendrait d’une nouvelle adaptation couvrant la suite de l’histoire. Ici donc, on suit plutôt fidèlement les évènements tramés dans les mangas 22 à 26 je dirais. C’est sympa quand même.


Du côté des - :
-   le côté ultra répétitif du jeu : un fan comme moi a pu aller jusqu’au bout, mais le tronconnage de troll et autres ennemis possède un côté répétitif épuisant d’autant plus qu’il est sans fin : tout cela spawn a l’infini. Mais cela est canon avec le manga post-éclipse, quelque part, c’est un côté dramatique du héros qui endure inlassablement et sans fin des combats contre les forces des ténèbres attirés par la cicatrice des sacrifiés.
-   Certains boss sont vraiment trop faciles, ou alors c’est qu’on devient fort trop vite dans le jeu (augmentez dès que possible l’endurance du héros et la maniabilité de son épée, et vous voila presque paré pour passer tout les tableaux). Mais attention, d’un autre côté j’ai trouvé que les points d’XP étaient longs à obtenir : avec typiquement un troll de bas étage =  juste 5 points d’XP il faut en découper de la racaille avant d’atteindre les quelques dizaines de milliers de points pour pouvoir augmenter son niveau (!). Bon moi je suis un fanatique de violence, ça me dérange pas de tourner en rond dans les bois pendant 5 heures à enchaîner les moulinets de Dragon Slayer ravageurs, jusqu’à ce que tout le sol soit maculé de rouge et Guts être dégoulinant de sang. D’autant plus qu’en enchaînant les kills, l’XP augmente plus rapidement : genre après 50 kills enchaînés, ça commence à être intéressant quand même, mais il faut être habile car parfois les ennemis viennent à manquer, temps de latence entre les spawns, il faut courir vers eux, etc. Moi j’attends gentiment d’être submergé avant de déchaîner les enfers autour de moi. :classe:
-   Des ennemis pas assez variés : bien sûr physiquement on a de la variété, mais c’est juste cela qui varie, la façon de les tuer, leurs barres de vie, tout cela est la même chose entre un troll, un chien pourri, les insectes géants, etc.
-   L’atmosphère noire et lourde du jeu peut en rebuter plus d’un, ou mettre mal à l’aise d’autres. C’est un jeu violent qui ne fait pas dans la dentelle, surtout au début ou on est bien seul sans les magies bien colorées-Disney des acolytes qui rejoindront Guts dans son périple.

Posted on: Wednesday 06 February 2008, 02:30:04
En ce moment grâce à l'ami Ken_Oh' je me suis mis a Debile May Coulaille.

J'en suis à la 12ème mission et pour l'instant mes impressions sont plutot positives :

- le jeu commence à sérieusement dater, et pourtant il est vraiment très chouette graphiquement. Les décors notamment avec ces lumières, surtout en extérieur. Au début j'ai eu peur car les univers style Dracula-je suis le méchant diable-donjons gothiques noirs burtoniens tout ça me rebutent au plus haut point. Mais ici les lumières du couchant changent tout, et c'est un vrai régal.

- une caméra bien gérée mais parfois un peu rageante pour grimper sur certaines plateformes.

- des ennemis pas trop faciles  à battre.

- des secrets et des trucs cachés en folie.

- un héros charismatique, même si formidablement conventionnel et rempli de clichés. Et il aime les gardes d'épée en piercing thoraxial.

Par contre du côté des moins, je note :

- une maniabilité horriblement compliquée, comparée à God of War. Il n'y a qu'a voir le nombre de boutons sur lesquels il faut appuyer pour faire une simple roulade (!), ou bien faire du Air Hike. Difficile de faire des beaux trucs, surtout quand ils demandent un input directionnel en plus des boutons. Je n'arrive par exemple toujours pas a faire le dragon punch avec Alastor correctement pour enchaîner avec les guns, tantôt mon personnage saute avec le coup, tantôt il ne saute pas, je n'y comprends rien et pourtant c'est un coup de base, donc pas expliqué dans les menus. Pas de compteur de hits non plus.

- des secrets vraiment chauds à trouver. L'univers est vaste c'est très chouette et j'ai bien conscience qu'il faut que je retourne dans certains endroits pour débloquer des choses ou trouver des orbes bleues, mais pour l'instant je suis focusé sur compléter le jeu. Peut être un bon added replay value pour le coup (? à voir).


Question : la mission secrète avec les deux araignées qui doivent se battre entre elles, ou est ce qu'il faut se placer pour admirer le spectacle?
"Honey badger don't care"

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
La mission avec les araignees : impossible a ma connaissance d'echapper a leur vigilance. Donc : Demon Trigger-->Air Raid pour les affaiblir-->laisser les deux sales betes se porter le coup de grace (en redevenant normal et sautant comme un lapin)-->finir la derniere a la fin.
J'avoue que je ne sais plus si ca marche ou pas de les affaiblir. Sinon, ben il faut les laisser se tuer comme des grandes en se jetant entre leurs cheliceres. Miaaaam!

(Nota : Air Hike=appuyer deux fois sur saut quand tu l'as achete, donc t'es pas doue!) :harhar:

Sinon, comment as-tu apprecie tes nouveaux amis les Nightmares? (Tigres a dents de sabre)
As-tu essaye la mission secrete ou il fallait retourner dans la salle souterraine de la premiere mission (arene pleine de Puppets) ou il faut te farcir 3 de ces horreurs? :peur:
永遠に、あなたのモノ・・・

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Citation de Kamen le 3 Mars 2008 à 02:46
La mission avec les araignees : impossible a ma connaissance d'echapper a leur vigilance. Donc : Demon Trigger-->Air Raid pour les affaiblir-->laisser les deux sales betes se porter le coup de grace (en redevenant normal et sautant comme un lapin)-->finir la derniere a la fin.
J'avoue que je ne sais plus si ca marche ou pas de les affaiblir. Sinon, ben il faut les laisser se tuer comme des grandes en se jetant entre leurs cheliceres. Miaaaam!

(Nota : Air Hike=appuyer deux fois sur saut quand tu l'as achete, donc t'es pas doue!) :harhar:

Sinon, comment as-tu apprecie tes nouveaux amis les Nightmares? (Tigres a dents de sabre)
As-tu essaye la mission secrete ou il fallait retourner dans la salle souterraine de la premiere mission (arene pleine de Puppets) ou il faut te farcir 3 de ces horreurs? :peur:
Autant pour moi je confonds Air Hike et Air Raid. Le Air Raid te demande d'appuyer sur L1, puis maintenir R1 et appueyer sur carre ou rond... c'est horriblement compliqué. Enfin non, mais yavait moyen de faire plus simple.

Pareillement, pour équiper une arme : il faut faire start, aller dans le menu, trouver la bonne arme, la selectionner, réappuyer sur YES pour valider, et quitter le menu. Ca fait une dizaine de boutons (en comptant les directionnels) en tout et c'est vraiment n'importe quoi niveau gamedesign. Ca casse toute la dynamique d'un combat je trouve.

Bref, pas etonnant que God of War soit aussi bon car il a pu corriger tout ces defauts.

Mais encore une fois, j'aime bien le jeu car les decors et les lumières sont vraiment dementiels. Et puis les bras de feu c'est la folie. J'ai rouster un oiseau, sorte de poulet geant, dans la mission 10 de façon assez spectaculaire comme ça. Avec le lance grenade ça poutre.

Sinon ya une sorte de devilman/monstre diabolique cornu qui revient souvent (enfin, juste deux foix pour l'instant), il est assez facile à rouster. Par contre le lionceau ombre (qui est superbement bien fichu) est assez coriace, surtout au début. Mais bourrinement et rouladement, ça passe.

J'ai juste eu du mal face a un bouc muni d'un gros ciseau que tu dois battre dans un champ de force (juste avant la mission secrete araignée d'ailleurs) --> Holy Water.
Posted on: Monday 03 March 2008, 02:57:12
J'ai progresse et suis arrive a la mission 18. Je viens de tuer ce qui semble etre mon frere... lol

Bon et bien les decors sont toujours aussi superbes, certes la nuit est tombee mais j'adore le fait que tout cet environnement est continu, on peut passer des heures a l'explorer et toujours trouver des trucs sympas, des orbes bleues, etc.

J'ai bien aime tout le chapitre ou il faut ouvrir le Colisee, et affronter cette sorte de poulet geant (Griffon) a plusieurs reprises. J'ai trouve le combat numero 2 dans le bateau assez difficile, avec ce cerf volant qui te colle a la patte sans jamais pouvoir s'en debarasser. Au moins c'est original.

Par contre dans le colisee, j'ai pu faire parler la poudre d'Ifrit.

Je suis revenu dans le chateau mais il n'est plus exactement le meme la nuit. Bon passage que la sequence du squelette tyranosaure.

Je suis un peu decu par les combats contre Nero Angelo, bien trop court et pas vraiment tres dur. Meme si dans le dernier ses coups d'epee faisaient mals, ils etaient facile a eviter. Et puis Ifrit c'est le bien, ca tabasse tout.

Bref pour le moment j'aime bien Griffon comme boss, et puis la sorte de boue geante qui t'aspire et les lionceaux ombres.

A mon avis l'amulette que je viens de recuperer apres la mort de mon frere va s'unir a celle que je porte, facon Jayce. Une nouvelle arme en vue, peut etre l'epee du debut va devenir plus puissante (? c'est pas l'epee du padre Sparda?).

Que valent les episodes 2 et 3?

Aujourd'hui au Yodobashi j'ai joue au 4 sur Xbox360, c'est vraiment superbe.
"Honey badger don't care"

999

  • N3RD
  • Waffou
  • Taxes
  • Messages: 4 227
Let the ruling classes tremble at a communist revolution.
The proletarians have nothing to lose but their chains. They have a world to win.
Working Men of All Countries, Unite!
-Marx & Engels, Communist Manifesto (1848)-

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Triplette> Ok je vais voir ce que vaut le 3 peut etre...

---

Bon ben je viens de finir le jeu. C'etait pas mal, meme si au final un peu cour quand meme : 8 petites heures (et encore j'ai passe 38 minutes a poutrer du Phantom pour me faire monter les orbes au debut, judicieusement conseille par Kamen).

Au final:

-  Un beau jeu, visuellement parlant ca tient encore vraiment la route.
-  Surtout, les decors sont vraiment superbes, j'en ai pris plein les retines. 
-  Effets de lumieres splendides : coucher de soleil, meme la nuit est jolie et ca doit pas etre facile a faire.
-  Des sequences de gun vraiment sympa contre des ennemis de base
-  Des boss plutot reussis : Griffon, Nightmare (j'ai vraiment adore cette creature), les Tigres-ombres

Mais aussi :

- Des boss parfois trop simples : honnetement, et sans abuser de Air Raid ni de Holy Water, certains boss comme Nelo Angelo sont vraiment pas tres compliques : equiper Ifrit, le blinder de coup et eviter ses lames.
- Une maniabilite horrible : difficile de faire de belles choses, il n'y a qu'a la fin que j'ai compris comment tirer profit de Alastor, enchainer, envoyer les ennemis en l'air, gunner... Mais les combos "Stylish" sont pas assez varies je trouve. Ou alors c'est moi qui suit vraiment nul.
- Dommage que Sparda ne serve que contre le boss final.
- Des missions secretes qui demandent du temps pour explorer le jeu et les debloquer.

En bref, je vais peut etre le recommencer pour explorer ca et la ou juste admirer les decors...
"Honey badger don't care"

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 369
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #234, le 8 Mars 2008 à 15:04 »Modifié le 8 Mars 2008 à 15:08 par KiaN
J'ai récemment fini un bon vieux jeu d'aventure à la souris développé par des allemands, qui même s'il ne vaut pas les jeux Lucas des temps anciens, m'a fait plaisir, sans plus: Secret Files Tunguska.

L'humour y est faiblement présent, les énigmes sont pas très compliquées sauf les puzzle pour lesquels j'ai parfois triché, mais le jeu est appréciable, les graphismes sont beaux et le fait de contrôler parfois 2 personnages alternativement est une bonne idée.

Apparemment un portage de ce jeu sorti en 2006 est en cours pour la Wii et la DS.



Trailer du jeu:


Site officiel:
http://www.secretfiles-game.com/en/index_en.html

JeuxVideos.com lui a mis 14/20:
http://www.jeuxvideo.com/jeux/0001/00015743.htm

Game 6/10:
http://www.gamekult.com/tout/jeux/fiches/J000076654.html

La suite de ce jeu est en préparation  et doit sortir en septambre 2008.


tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #235, le 16 Mars 2008 à 06:41 »
Ōkami

12 heures de jeu au compteur, et l'eclatage de retine est total, quel jeu hallucinant! Et qui ne se repose pas sur ses seuls lauriers graphiques et propose :

- un bon level design : pas lineaire, on peut revenir, faire des quetes secondaires, des mini-jeux.
- des combats bien foutus et epiques
- des originalites avec : boudiou, on est face a un jeu ou tu peux dessiner le soleil, et ou il faut nourrir les animaux (sequence emotion pleureuse), et faire fleurir des arbres. J'aime bien le dernier pouvoir que j'ai recupere, qui me fait passer de fleur en fleur. Je suis retourne au village Kamikimura pour monter sur la cascade et recuperer des tresors caches.

J'ai passe le donjon avec l'espece d'enorme araignee en boss. Je l'ai adore, l'espace est magnifiquement exploite, et je me demande deja comment sauter sur une plateforme a priori inaccessible dans la premiere salle ou on fait pousser les champignons et ou une lumiere sort du sol...

Par contre, le jeu utilise parfois des tournures de phrases pour faire parler les dieux tout en keigo qui sont assez tendues (quand la deesse Sakuya venue liberer Amaterasu parle notamment, ou quand on libere un dieu du pinceau en dessinant les etoiles), mais beaucoup d'entre elles sont repetitives.

J'ai cru entrapercevoir Orochi (8 dragons dans une sorte de corps) en ombre dans une cut scene...

Bon et puis on rencontre des personnages sympas, attendrissants. Meme Susano est marrant meme si il est responsable de tout les malheurs du jeu.

En tout cas c'est un titre culte pour moi  :classe:
Posted on: Thursday 13 March 2008, 00:32:57
J'ai bien avance dans le jeu, meme si au vu du numero le plus eleve de la Perle Secrete que j'ai trouve (env. 58), il me reste encore bien des choses a voir!

Le jeu me plait de plus en plus, mais je lui ai quand meme trouve un defaut : malgre la beaute graphique, les innovations gameplay (jouer avec un pinceau), la variete des ennemis, les couleurs et les lumieres, les decors, les originalites en tout genre comme le fait d'avoir le controle sur le jour et la nuit, manipuler un chien qui n'est pas une chose courante, et bien oui, malgre tout cela, le jeu n'est pas pour moi un jeu 100% parfait (il ne l'est qu'a 99%) car passe tout ce que je viens de dire, le jeu ressemble quand meme beaucoup trop a un RPG de base japonais style Seiken Densetsu, Final Fantasy ou Zelda...

------------------------------------

Le 1er grand chapitre sur Orochi est clos, j'ai adore tout du long, et notamment la course apres les 8 chiens sacres, l'acquisition de nouveau pouvoirs comme manipuler l'eau et le feu, se ballader et flaner longuement dans les decors, et enfin ce vaste donjon qui constitue le dernier niveau d'Orochi en lui meme... Ma foi tout ceci etait tres chouette.

Le chapitre 2 commence, deja beaucoup de choses changent : seulement un Arbre Guardien (je les appelle comme ca) a fleurir sur le tres joli niveau de la cote, et puis ensuite c'est intrigue dans la cite imperiale. J'ai pu donc :

- sortir la capitale Xian du brouillard cause par l'estomac malade du souverain (bon moment ou joue a Cheri j'ai retreci les gosses, et je comprend pourquoi Kamen tu adores ce chapitre car ce personnage en taille reelle est bien comique. De plus il vanne pas mal sur les nibards de Tsuduji (j'ai oublie son nom), celle qui se la joue Amidala dans Star Wars a remplacer la princesse Himiko je crois bien...

- passe quelques petites missions annexes dans la ville une fois celle ci liberee (dessinons la mode avec la petite fille, les cerisiers maudits, la liste des ennemis Roues a abattre sur la Cote de Ryoshima, le taxi-nenuphar, etc. )

- j'ai appris le double saut et le creusage en profondeur, ca m'a permis de trouver des tresors comme ce magnifique sanctuaire des singes juste avant la region Kanjo, ou bien reaffronter un boss araignee.

- ai pu jouer au pirate fantome dans le vaisseau echoue, affronter Ichiro, jouer a la balancoire - jour/nuit. Recuperer un marteau qui permet de retrecir...

- ai rencontrer himiko apres avoir accompagne Kaguya chez son vieux, dans le onsen Sasabe. Celle ci est rentre chez elle a bord d'une fusee.

Voila maintenant il faut que je fasse ami ami avec le Dragon Marin pour que celui ci me fasse acceder a l'ile finale ou il y a les gros mechants.

J'adore!
"Honey badger don't care"

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 534
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #236, le 18 Mars 2008 à 19:16 »
Les Locust sont pas nos amies, faut leur tronçonner la gueule aussi:niark:

Bourrinage digne d’un gros B à budget XXL, d’ailleurs le jeu assume complètement cet aspect à tous les niveaux, que ce soit dans le « scenario » qui tient plus de l’enchainement de péripéties, les séquences grand spectacle et les dialogues… surtout les dialogues (parfois un peu lourds quand même). Les musiques apportent elles aussi beaucoup à l’ambiance, à la fois stressante pour certaines et « entrainantes » (voire même trop) pour d’autres… comme une variation du thème principal qui m’a fait pensé à du Rambo et m’incitait par moments à faire un peu trop le warior et aller en avant… branlée assurée.  :sweatdrop:

Même si j’ai assez peu touché à la version 360, je me suis assaisonné bien plus facilement avec la version PC. Par rapport à la souris, bien sur, mais aussi et surtout avec la possibilité de dasher avec les touches de direction. J’ai trouvé ça bien plus dynamique et pratique qu’avec l’utilisation d’une seule touche (au point au final de ne l’avoir utilisée que pour quelques actions comme  courir ou escalader un muret juste après s’y être planqué, que ce soit par glissade ou  course). L’inconvénient c’est que dans les moments intenses qui requièrent reflexes et précisions, ça ne pardonne pas les fausses manip’, cafouillages avec les touches d’à côtés, doigts qui glissent ou « temps de latence » trop important entre les deux pressions...

Pour la campagne solo, je l’ai trouvé tout de même assez irrégulière. Si au début le plaisir de la découverte fait l’essentiel, à mesure que le jeu progresse le caractère assez répétitif de l’action a commencé à se faire peser. En clair à part la parenthèse (chap 2-début de chap 3) c’est « shoot-planque toi derrière le mur-shoot-mur-shoot ». Une impression de redondance abominable qui a atteint son paroxysme dans le chap’ « retour à la maison ». En ce sens la durée de la campagne est plutôt excusable étant donné que plus ça aurait paru « trop ».
Cela dit on sent tout de même une volonté de diversifier un peu de tout ça. Maladroitement via une partie de « grand huit » trop mou du genou pour être vraiment excitante , bien plus efficacement lors d’une partie de corrida avec Berserker (absolument bidonnante, je me suis bien amusé à la faire jouer les « passe muraille » :mdr:), une séquence Krhill en barbecue. Mieux, le chapitre suivant, du moins dans sa première partie redonne un coup de fouet à tout ça avec des batailles VRAIMENT épiques.

Au programme carnage intégral dans un affrontement à espace vaste et ouvert avec une horde de Locust aussi large en nombre qu’en diversité (soldats de base, snipers, Troika, archers et pour finir Boomers assistés de Wrenchers). La bataille fut intense de part les balles qui fusaient dans tous les sens et tendue parceque l’espace étant plus vaste qu’à l’accoutumée, les Locust étaient plus mobiles (et organisés !) ce qui laissait peu de place à la stratégie (planque toi dans un coin et attend que ça se passe).
L’autre gros moment, c’est l’affrontement avec le Brumack !  :w00t2:
Un premier (fallait juste lui shooter dans les pieds et le faire tomber) ainsi que 2 Seeders avaient déjà été servis en apéritif mais là c’était un vrai de vrai dans une arène à shooter de A à Z. La bestiole s’était d’ailleurs montrée à la hauteur (en hardcore ou insane, j’imagine mal la chose en solo), rattrapant ainsi la piètre prestation de sa copine arachnide des sous –terrains.
J’avais aussi beaucoup apprécié les chapitres « Nightfall » et celle de l’usine en ruine (du moins sa première partie avant de plonger). Bien plus calmes mais pas moins flippantes avec leurs bestioles de la nuit planquées un peu partout. En fait ces deux parties, c’était tout simplement Pitch Black:yaisse:


 
Parmi les reproches que je ferais au jeu…

-   le plus gros concerne sa progression à « sens unique » et le "ici et maintenant".  Concrètement il est impossible de revenir sur ses pas (ou alors sur de très courtes durées) passés les checkpoint. C’est rageant. Rageant parcequ’il  m’est arrivé souvent d’être à sec de munition et, pourvoir revenir chercher celles laissées derrière because chargeur trop plein. Idem pour les armes. Tombé sur certaines situations tendues, impossible de revenir chercher une arme jugée plus apte à débloquer la situation. Et enfin pas vraiment moyen d’attirer des ennemis où on veut pour faciliter leur abattage (comme dans Bioshock, par exemple, ou Halo). Une action très scriptée qui ne laisse donc pas vraiment place à la liberté de mouvement.

-   L’autre concerne une interaction très limitée avec les environnements… là aussi à part quelques moments bien balisés, pas possible de faire ce qu’on veut avec ce qu’on veut. Le cas le plus marquant étant pour moi la seconde berserker dans la serre…. Pas moyen d’exploser les vitres du plafond pour la griller avec le marteau de l’aube. Apparemment la nouvelle monture de l’UE3 semble aller vers des décors destructibles… dommage que ça ne soit pas arrivé un an plus tôt (pour Gears, mais surtout pour Bioshock… du moins si les décors non destructibles étaient liés à l’Unreal Engine).

-   Manque un bouton de saut…. 

-   Trop peu de séquences « véhicules ».

-   La tronçonneuse ne marche pas sur RAAM

Voila, en gros… visuellement c’est plutôt chouette même si quelques passages sont vraiment atroces (arbres luisants sous la pluie d’orage, roches luisantes dans les sous terrains), le jeu est bien optimisé pour tourner (sous XP, of course), sur ces machines « modestes », même si les gros carnages du Desperation feront tousser le framerate (voire plus à quelques instants).

Plus qu’à refaire quelques passages en hardcore (en particulier le Corpser) et un peu de coop (sur le Brumak) et ce sera tout… j’ai pas vraiment cherché à boucler la quête des coliers, et refaire le jeu en hardcore/insane, ne m’intéresse pas… du moins pas pour l’immédiat : pas le temps !
Cela dit… vivement le 2 ! (sur 360 ou PC, ça dépendra), en espérant qu’ils corrigent les défauts du premiers et mettent plus de passages « véhicules » et surtout,  surtout… plus de grosses bébêtes !

La remarque qui sert à rien : j'aime beaucoup la voix de la Reine Locust.
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #237, le 19 Mars 2008 à 17:29 »
Je viens de battre le Renard a 9 Queues dans Okami, terminant par la un chapitre majeur du jeu. Je pense qu'il reste un dernier chapitre mais vraisemblablement moins long car il ne me reste plus qu'un seul pinceau a trouver.

Cette deuxieme grande portion du jeu m'a egalement beaucoup plus, peut etre plus que la premiere en terme de :

- variete des paysages traverses: prairies, cotes, ville medievale, ile malefique, une tour aux chats rappelant fortement Dragon Ball et la tour de Karine, un Sanctuaire sous marin, un dragon des mers geants, une zone de frontiere avec un pont geant et des sauts a faire de fleur en fleur...

- originalites des ennemis : ce ne sont plus toujours les memes, et ils sont extremement varie.

- des armes sympa : le bouclier bleu recupere au chapitre 1 est efficace en protection car il permet de faire des coups a la Geese Howard, ie chopper le personnage et le retourner contre terre. Et ca c'est la classe. Bon et sinon j'ai recupere 2 3 trucs par ci par la.

- des magies de plus en plus nombreuses : controle du feu, de l'eau, des eclairs...

Ce qui m'a un peu moins plus, c'est que le boss final est beaucoup trop simple, meme par rapport a Orochi. Et le donjon final est en fait une sorte de Fort Boyard geant avec des passages plateformes un peu malvenu dans un tel jeu je trouve. De meme, je commence a me lasser des mini jeux ou il faut creuser des galeries sous terre.

Au niveau des quetes secondaires et mini jeux, j'en ai fait pas mal a Xi'An, mais je pense que pour certaines cela ne se debunkera qu'a la fin, ou je trouverai tel ou tel objet dans un seul magasin de la fin du jeu... Enfin on verra. Sinon cote perle je m'en sors pas mal, pour l'instant sur 75 je dois en avoir 55.  J'ai meme achete le truc a la grenouille du roi a Xi'An ce qui permet de tracer une croix sur les points de sauvegarde... et sur la map de la Cote Nord, une zone secrete apparait sur la carte!!

Par contre le truc que j'ai pas encore fait, c'est pecher ce gros poisson pour sans doute renourrir le restaurant de la plage... J'y arrive pas je suis trop nul a la peche et le poisson me fout a l'eau.
"Honey badger don't care"

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 8 012
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #238, le 19 Mars 2008 à 17:37 »
Je dis que le scenario de cette partie du jeu est tout simplement formidable! (ah, le coup de la princesse, j'en ai pleure tiens!). L'idee du boss est geniale, dommage qu'il soit si facile.
Le troisieme chapitre est effecivement plus court, pour te laisser plus de temps avec les quetes secondaires.
Car chaque pouvoir possede au moins deux, voire trois niveaux! Et oui, tu devrais retourner en arriere pour avoir la bourrasque niveau 2, et niveau 3 (la tempete). Idem avec le pouvoir de l'orage, du feu etc... Souviens-toi des deux soeurs dont l'ainee refuse de croire aux dieux tant qu'elle n'aura pas vu un arbre pousser devant elle, disparaitre, et une tempete se dechainer. :mrgreen:
Pour la peche, c'est evidemment la galere, mais il te le faut pour avoir le pouvoir de la tempete!!! Tu vas en effet devoir declencher un ouragan dans la cuisine une fois l'espadon sur le grill.
Enfin bref, j'avais promis un jeu exceptionnel, je n'avais donc pas menti, hein! :D
永遠に、あなたのモノ・・・

tinou

  • Waffou
  • First hipster
  • Messages: 6 995
Re: Vos derniers jeux testes ou completes: venez partager vos impressions!
« Réponse #239, le 22 Mars 2008 à 16:20 »
J'ai deja le coup de sabre niveau 2 et la bombe niveau 2 (j'ai mis des sous dans la fontaine)....

J'ai aussi le pouvoir du feu ou tu dessines un symbole infini a l'ecran

Pour les deux soeurs.... il me semble que j'ai deja fait un truc comme ca, mais je ne me rappelle plus ou.

Par contre ton post m'interpelle... une fois le jeu fini il n'est plus possible de finir toutes les miniquetes?
Posted on: Thursday 20 March 2008, 01:50:44
J'arrive aux derniers instants du jeu Okami

Pour Kamen, j'ai reussi a recuperer les 99 perles, je supposes que la derniere est dans le Yamatobune, pendant, ou apres l'affrontement final (aussi je ne comprend pas l'interet de l'avoir apres le combat si apres la fin on ne peut plus jouer pour se ballader dans le monde de Nakatsukuni, pour par exemple nourrir les animaux restants...

Bon et bien sur certaines perles, c'etait ennuyeux :

- celles ou il faut enchainer les 10 portes demoniaques (prend place apres des endroits ou on recombat l'araignee geante): la premiere ca va, la troisieme ou rien que le premier des 10 combats dure 10 minutes, il faut arriver charge (j'ai utilise une quarantaine de 報復のお礼). Le troisieme m'a pris 1h30... les 3 Isanagi finaux ont une endurance de folie... Ca fait voir un beau defile de bestiaire pendant 1h30, c'est... fascinant.

- la course avec Kaiinu dans la foret maudite pres du village ainou : j'ai pas reussi du premier coup, loin de la

- et oui, je n'ai pas pu m'empecher de filmer ma tele pour la sequence de destruction de mur ou il faut se souvenir des 8 points d'impacts dans l'ordre.


A part cela :

- je n'ai toujours pas peche le gros poisson pour debloquer la magie de la tempete, mais c'est pas tres grave car cette magie ne m'a pas manque pour avoir toute les perles

- bien aime l'acquisition du pinceau pour faire pleuvoir

- bien aime faire pousser un arbre et pleuvoir juste apres devant la petite Tsubaki pour obtenir la Perle numero 50

- il me reste donc un ou deux rouleaux a trouver (j'ai aussi recupere la magie ou tu dessines un eclair a l'ecran).


Le dernier chapitre sur Hokkaido est vraiment super : tout l'esprit ainou est la et s'integre vraiment bien a la trame principale, malgre la difference culturelle certaines. Je trouve qu'on rejoint un peu le cote mystique du premier chapitre, quand on se demandait si le but du jeu consistait vraiment a faire fleurir des arbres et des fleurs, donner a manger aux animaux, le tout dans des decors enchanteurs.

Pour moi le chapitre 2 se detache clairement du reste, et c'est dans ce chapitre, au demeurant fort magnifique en termes de decor et de variete dans l'action, que l'on retrouve le plus le cote RPG un peu classique. Le chapitre 3 reviens au source, avec le village de Issun dans la foret, la tempete a arreter, etc.

En tout cas les noms des personnages et des lieux dans le chapitre 3 sonnent vraiment ainou, c'est chouette, meme dans mes reves j'aurai jamais imagine pouvoir voir un tel eclat de culture ainou dans un jeu. De maniere generale, je ne pensais pas que l'univers des contes et legendes japonais auraient pu accoucher d'un titre aussi compilateur et magnifique, coherent. Pour celui qui connait un peu, les references sont sympas a trouver (les chiens caches dans les bambous par exemple)

----

Il me reste le boss final a battre, sans doute des moments forts a venir. En tout cas ce jeu reserve de sacres moments, pour moi les plus forts sont :

- toute la decouverte du jeu, l'arrivee dans le monde de Nakatsukuni via la grotte de Izanagi, la musique est si.... mystique (en mp3 boucle pendant mon jogging matinal). Sequence cultissime de chez cultissime pour moi  :classe:.

- l'emerveillement et le pied que l'on prend dans le premier cinquieme du jeu a faire fleurir les cerisiers, colorer les prairies, donner a manger aux animaux, aider les gens, .... je pensais pas que de telles choses pouvaient etre aussi amusantes, moi l'habitue des jeux d'actions.

- le souffle du vent quand Amakou (un chien! Bon sang on manipule un chien pendant 70 heures dans ce jeu!  :yaisse: :classe:) cavale a tout va dans les prairies. Pareil quand on marche sur l'eau a la fin (achat d'un artefact chez le roi a Sei-An), avec les nenuphars derriere...

- la sequence dans le village Kusanagi : juste magnifique en tout point, on se sent perdu dans les montagnes, on prend de l'altitude. Un seul mot vient a l'esprit : Laputa. :classe:

- les decors du chapitre 2, riches, colores et varies. La musique des zones 両島 est superbe et entrainante. Moments emotions aussi avec Himikosama...

- l'histoire du village ainou maudit des neige et ce personnage classieux qu'est Okikurumi.

----

Un jeu vraiment magnifique que je recommande a tous.
"Honey badger don't care"