MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 365
Théâtre
« Réponse #45,  »
L'opéra de quat'sous
Mise en scène Jean Lacornerie

Il s'agit d'une pièce de Becht, ou plutôt devrais-je dire une comédie musicale grinçante.

Je sais pas si c'est le texte (ou sa traduction) ou la mise en scène, mais je ne suis carrément pas rentré dans le spectacle. Le décor d'entrepôt n'aide pas forcément non plus, même s'il semble pas incohérent avec le texte de la pièce. Les acteurs par contre m'ont semblé être dans leur rôle. Ce qui tue aussi un peu l'ensemble, ce sont les chansons en allemand avec un sous-titrage. À mon avis, il aurait fallu soit traduire les chansons, soit ne pas les sous-titrer (mais alors connaissance de la langue obligatoire pour comprendre l'intrigue finement)

Le malade imaginaire
Mise en scène Michel Didym

Très bonne mise en scène, tout est fluide, les acteurs sont épatants (Mention particulière à celui qui joue le fils du docteur Diafoirus dont le metteur en scène a poussé jusqu'à l'excès l'aspect ridicule, mais qui est tout à fait dans l'esprit de la pièce… La salle était écroulée de rire à chacune de ses actions). Les décors sont minimalistes, mais très bien trouvés et adaptés à la pièce. Les musiques modernes donnent un vrai coup de jeune. À voir si la tournée passe dans votre coin.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 909
Théâtre
« Réponse #46,  »
Pour l'opéra (la pièce de Brecht en est un, bâtard), le surtitrage est la règle. Ça aide quand la pièce est dans une langue "exotique" (genre le tchèque, le russe), ou hululée par des gosiers entreprenants qui ont laissé la diction pour leur prochaine réincarnation. Hu Hu.

L'autre truc, c'est qu'on joue parfois la version traduite de l'auteur (cf. Don Carlo en italien et Don Carlos en français, tous deux de Verdi). Ça marche, même si souvent la version originale est plus agréable, car la musique a été pensée pour une prosodie particulière.
Pour le coup, Le Château de Barbe-Bleue de Bartok, dans une version traduite anglaise moderne, c'était pas mal mais carrément moins ensorcelant que l'original (où il faut un synopsis traduit à lire à l'avance ou du surtitrage, parce que le magyar...).

Pour revenir sur Brecht, micros ou pas? En général, c'est la différence entre opéra et comédie musicale.
永遠に、あなたのモノ・・・

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 365
Théâtre
« Réponse #47,  »
À priori, pas de micro (en tout cas, il ne m'a pas semblé) et des musiciens sur scène. C'était dans un vrai théâtre pas immense.

Il faudra que je prenne le temps de lire la pièce pour voir si c'est le texte ou la mise en scène qui coince…

Sinon, la langue de Goethe n'est tout de même pas si exotique (comment ça "oui"? :hypocrite:)
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 909
Théâtre
« Réponse #48,  »
Donc, un "opéra", du moins une pièce avec accompagnement musical, ainsi que l'a défini Weill.

Sincèrement, pour l'opéra et assimilé, je recommande fortement de prendre connaissance du livret avant d'aller sur place. C'est très difficile de comprendre le texte sans surtitres, même si c'est dans une langue que tu comprends (pour ma part, je pense à certains passages de Doctor Atomic, pourtant en anglais, ou d'opéra français avec oiseaux exotiques ou pas dans certains rôles, genre Henry VIII de Saint-Saëns dont je me régale cette semaine).

La langue de Goethe, surtout poétique ou avec du Sprechgesang, ou simplement chantée à pleins poumons, c'est pas facile !

Autre conseil : écouter des morceaux choisis avant de faire le déplacement. Ça permet de se faire une idée de l'ambiance. Et comme l'opéra, ça a tendance à être long, mieux vaut être préparé. Je viens de finir à domicile un mois Meyerbeer, chaque oeuvre fait plus de 3 heures, ça nécessite une certaine forme de préparation (mais c'était fabuleux, je suis définitivement conquis par le grand opéra à la française). Par contre, Offenbach et des choses légères, ça passe tout seul (La belle Hélène est un bijou de drôlerie).

Pour revenir à ta collaboration Brecht/Weill, je suis curieux de ton retour. Je ne connais que des anthologies regroupant les chansons les plus célèbres, ça donne quoi en entier ? Un truc avec récitant et beaucoup de dialogues secs (genre Happy End, le seul "opéra" de Weill que je connaisse en entier)?
永遠に、あなたのモノ・・・

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 563
Théâtre
« Réponse #49,  »
Oui enfin même quand les opéras sont en français, je ne comprends pas toujours tout alors... :mdr:

Cet été, dans les arènes de Vérone, on a vu "Le Barbier de Séville". Surtitré en italien (VO) et en anglais. Parfait. Et c'était très très chouette !
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 909
Théâtre
« Réponse #50,  »
Citation de RoiLion.Thom le 28 Novembre à 11:53
Oui enfin même quand les opéras sont en français, je ne comprends pas toujours tout alors... :mdr:
Je suis d'accord, et ça dépend des chanteurs ! Des Français peuvent être incompréhensibles alors que des non-francophones ont une diction souveraine (Tassis Christoyannis :wub:).
永遠に、あなたのモノ・・・

Z666

  • Waffou
  • Messages: 464
Théâtre
« Réponse #51,  »Modifié
test2

Kian

  • Admin
  • miaou
  • Messages: 12 280
Théâtre
« Réponse #52,  »
.
Ma signature fonctionne !

MCL80

  • Modos
  • Messages: 3 365
Théâtre
« Réponse #53,  »
Citation de Kamen le 27 Novembre à 23:11
Pour revenir à ta collaboration Brecht/Weill, je suis curieux de ton retour. Je ne connais que des anthologies regroupant les chansons les plus célèbres, ça donne quoi en entier ? Un truc avec récitant et beaucoup de dialogues secs (genre Happy End, le seul "opéra" de Weill que je connaisse en entier)?
C'est un mix d'une pièce de théâtre et d'un opéra. Je voudrais pas m'avancer sur les proportions, mais je dirais qu'on doit être dans l'ordre de grandeur 50/50. Il y a une bonne part de dialogues dits. Si j'osais la comparaison, même si elle est pas du même ordre, c'est comme un vieux filme de Disney: Les parties chantées sont lorsque les personnages expriment leurs sentiments les plus forts.

Après, les musiques m'ont plu et je pense que l'interprétation musicale se tenait et était juste.
Sinon, j'ai pas eu trop le temps de me préparer pour le spectacle, je me suis décidé 48h avant. :mrgreen:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…