Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 286
Re : France Inter
« Réponse #150,  »
Alors je n'ai pas vu le second degré et m'en excuse. Maintenant, me coller l'étiquette de colleur d'etiquette.. 

Et tu ne m'as pas répondu
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 151
Re : France Inter
« Réponse #151,  »
Ce matin, j'allume le poste pour le petit-dej' et je tombe sur l'invitée de Boomerang qui dit "[…]l'hétérosexualité c'est le travail gratuit"… Non mais allô, quoi? Et l'animateur imperturbable qui laisse dire et dérouler.

Se revendiquer féministe n'autorise pas à dire n'importe quoi et pour être crédible il faut pas mélanger tout. Le patriarcat entraîne la travail gratuit des femmes, oui. L'hétérosexualité, je vois pas le rapport au travail gratuit. (en revanche, la branlette intellectuelle…) :shifty:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 232
Re : France Inter
« Réponse #152,  »
Tu devrais switcher sur radio courtoisie, je ne pense pas qu’on y aborde le thème du travail gratuit des boulangeries bio intersectionnelles en non-mixité.

Quelle est cette notion de travail gratuit, par ailleurs?
"Honey badger don't care"

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 151
Re : France Inter
« Réponse #153,  »
Si j'ai bien saisi le contexte de l'émission, c'était dans le sens notamment des tâches ménagères (et les gosses) que les hommes refourguent aux femmes (et qui est plus que souvent une réalité)… Mais je vois pas toujours pas le lien avec la sexualité. :mouais:

Sinon, sur radio courtoisie, je pense qu'il est plutôt question des migrants-assistés-qui-piquent-le-travail-des-pauvres-chômeurs-français-de-souche. :hypocrite:
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 5 532
Re : France Inter
« Réponse #154,  »
Je croyais vous déconniez, avec radio courtoisie.

J'ai vérifié.

Ca existe :wallbash:
Citation
Mais je vois pas toujours pas le lien avec la sexualité.
Au hasard, parce que madame assure le service de proustipate gratos à la maison ?

(vu le mode de pensée en vogue, ça ne m'étonnerait même pas que ce soit ça)


Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 846
Re : France Inter
« Réponse #155,  »
:soupir:

Le travail gratuit, c'est le travail effectué majoritairement par les femmes, lié aux tâches domestiques (entretien de la maison, préparation des repas), à l'éducation des enfants, mais aussi la charge mentale et émotionnelle. C'est bien du travail, puisqu'on peut le confier à une personne extérieure contre rémunération. Et c'est indispensable au bon fonctionnement de la société, même si ce n'est guère valorisé. Le travail gratuit des femmes, c'est la raison pour laquelle certains hommes ont pu/peuvent acquérir un grand succès professionnel, parce qu'ils ont pu accumuler les heures supplémentaires et l'engagement dans le travail sans se préoccuper de la logistique familiale, assurée par la conjointe, soit femme au foyer, soit avec un travail à temps partiel.

C'est aussi le travail effectué par les conjointes dans le cadre de l'activité professionnelle de monsieur (comptabilité d'une activité d'indépendant, secrétariat médical, coup de main à la ferme, etc.) qui n'est bien sûr pas déclaré, donc pas valorisable pour la pension/les droits au chômage (donc en cas de séparation, elles l'ont dans l'os).

C'est effectivement plus lié au patriarcat qu'à l'hétérosexualité, mais c'est parfois difficile de dissocier les deux. Même si je ne doute pas que ces schémas peuvent se reproduire chez des couples de même sexe.

MCL80

  • Modos
  • Messages: 4 151
Re : France Inter
« Réponse #156,  »
Citation de Urumi le 5 Novembre à 17:46
C'est effectivement plus lié au patriarcat qu'à l'hétérosexualité, mais c'est parfois difficile de dissocier les deux. Même si je ne doute pas que ces schémas peuvent se reproduire chez des couples de même sexe.
Pour moi, il n'y a pas de lien causal réel entre hétérosexualité et patriarcat. On pourrait tout à fait avoir une société matriarcale avec une norme hétérosexuelle (il me semble qu'il y a quelques peuples où c'est le cas, d'ailleurs). Et je pense aussi que les schémas de domination débouchant sur du travail gratuit peuvent tout à fait apparaître dans des couples de même sexe… Ça serait d'ailleurs un sujet d'étude statistique intéressant de voir quelles sont les différences (ou pas) d'équilibre de fonctionnement entre les couples hétéros et les couples homos.
Attention à la marche en descendant du tram^^
La gare demeure et ne se rend pas…

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 846
Re : France Inter
« Réponse #157,  »
Citation de MCL80 le 5 Novembre à 18:49
Pour moi, il n'y a pas de lien causal réel entre hétérosexualité et patriarcat.
Je pense le contraire. En théorie, effectivement, on pourrait envisager d'autres modèles, mais dans les faits, le patriarcat se structure complètement autour de la norme de la famille articulée autour du couple hétérosexuel qui a des enfants. C'est cela qui lui permet de fonctionner et se maintenir. Les hommes peuvent s'accaparer les postes de pouvoir parce qu'il y a les femmes à la maison qui vont faire les tâches ingrates.
Quant à ces sociétés soi-disant matriarcales, on en parle souvent, mais je veux bien qu'on me cite des noms, parce que j'ai bien l'impression qu'elles relèvent surtout d'un fantasme. Mais je ne demande qu'à être détrompée.

Concernant les statistiques sur le partage des tâches entre couples de même sexe, ce serait intéressant, mais je ne pense pas qu'elles existent. Dans les exemples de mon entourage, ils ont résolu le problème en externalisant (à des femmes bien sûr). Et j'ai l'impression que la difficulté se poserait surtout dans les cas où ils ont des enfants.

Ryô

  • Sociologeek
  • Waffou
  • Chuck norris peut casser le bras de Rayman
  • Messages: 3 286
Re : France Inter
« Réponse #158,  »
Citation de Urumi le 5 Novembre à 17:46
:soupir:

Le travail gratuit, c'est le travail effectué majoritairement par les femmes, lié aux tâches domestiques (entretien de la maison, préparation des repas), à l'éducation des enfants, mais aussi la charge mentale et émotionnelle. C'est bien du travail, puisqu'on peut le confier à une personne extérieure contre rémunération. Et c'est indispensable au bon fonctionnement de la société, même si ce n'est guère valorisé. Le travail gratuit des femmes, c'est la raison pour laquelle certains hommes ont pu/peuvent acquérir un grand succès professionnel, parce qu'ils ont pu accumuler les heures supplémentaires et l'engagement dans le travail sans se préoccuper de la logistique familiale, assurée par la conjointe, soit femme au foyer, soit avec un travail à temps partiel.

C'est aussi le travail effectué par les conjointes dans le cadre de l'activité professionnelle de monsieur (comptabilité d'une activité d'indépendant, secrétariat médical, coup de main à la ferme, etc.) qui n'est bien sûr pas déclaré, donc pas valorisable pour la pension/les droits au chômage (donc en cas de séparation, elles l'ont dans l'os).

C'est effectivement plus lié au patriarcat qu'à l'hétérosexualité, mais c'est parfois difficile de dissocier les deux. Même si je ne doute pas que ces schémas peuvent se reproduire chez des couples de même sexe.
Amen pour ça.

En revanche, lier patriarcat et valorisation de l'hétérosexualité, autant ça peut fonctionner à compter du XIXe, autant dans d'autres circonstances j'ai un gros doute.
Mais surtout lier en sens inverse hétérosexualité et patriarcat me paraît hautement périeux.
On est tous le con de quelqu'un d'autre

Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:


Mise a jour du blog le 27/12/06

tinou

  • Waffou
  • Messages: 7 232
Re : France Inter
« Réponse #159,  »
Merci pour vos éclairages !

Ok, c’est une notion assez straightforward, sans sens caché indécelable.

Effectivement je pense qu’on peut aussi retrouver ce genre de schéma décrit chez des couples homosexuels.
"Honey badger don't care"