Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - Battou
1
Citation
S'ils n'ont pas de train, qu'il prennent leur voiture, comme aurait dit sa majesté à l'époque… Y'en a qui ont perdu la tête pour moins que ça.
Pire que ça, "qu'ils achètent une voiture électrique et se lèvent plus tôt le matin... sinon tant pis pour eux."


C'est quand même kafkaien, d'un côté on tape sur la bagnole en interdisant de plus en plus l'accès aux villes aux véhicules les plus anciens, en envisageant même de limiter la vitesse (110 sur autoroute) car "ça pollue moins" et de l'autre côté ça traîne les savattes pour assurer un réseau de transport en commun fiable.
2
Ben oui, si ça tombe d'un coup 20cm un 18 novembre, ça viendra chialer car le SUV est bloqué.
3
Cinéma / Re : Les super-héros au cinéma
« le 28 Octobre à 17:31 »
Toute la presse de gauche se touche sur The Batman, évidemment, il y'a Robert Patinson dedans.

Comme à son habitude, il a mal à son mal-être et joue un Wayne "émo-grunge" qui écoute Nirvana, a envie de pleurer à chaque scène mais serre quand même un peu les dents, pour imiter le Batfleck des premiers instants. Tout le film est ainsi, dépressif, avec deux de tension.
Mais on en a quand même pour trois heures, pour la raison la plus stupide qui soit : on fait remarquer à Batinson qu'il a fait, pendant la moitié de son enquête, fait fausse route car a mal traduit un indice laissé, en espagnol, par Riddler……….
Pas grand-chose à dire de plus, le reste est incroyablement banal (l’univers visuel n’innove en rien et reprend tout ce qui se fait depuis les jeux de Rocksteady) et on a encore une fois les mafieux Falcone et co, exploités en long en large et en travers dans les films de Nolan ou la série Gotham (que je devrais finir, tiens) et on gratte des points woke via le(la) Maire, Selina Kravitz et Gordon.

Paul Danno, fait du Paul Danno, même avec un sac poubelle sur la tête.

Seule qualité du film, ça aide à dormir dans l’avion.
4
C'est... lunaire...
5
Actualités / Re : Six feet under : la rubrique nécro
« le 13 Septembre à 10:58 »
Si il ne se fait pas poignarder par Giraud ou andropo-canceller par Sardine avant...
6
C'est un doujin yaoi feat Poseidon ? :o
Et Next Dimension, ça en est où ?
Et les raws Hadès, on les a quand ? :o
7
Cinéma / Re : On se re-fait un cinoche ^^
« le 19 Juillet à 11:59 »
Le 1 était bien cool car on était (enfin) dans une orgie bloodbath à coups de dinos déchainés qui attaquent les centaines d'humains coincés dans le parc, ce qui change des quasi huit-clos qu'on avait avant  (à part JP2 dans sa dernière partie).
Après oui, ça aurait du s'arrêter à ce "on a ré-essayé, ça n'a pas marché, on leur fout, pour de bon, la paix."
8
Cinéma / Re : On se re-fait un cinoche ^^
« le 15 Juillet à 10:57 »
Au cinoche / festival ces derniers temps :

- Belle (Mamoru Osoda) :
Comme pas mal de ses films, ça démarre en fanfare (et c'est le cas de le dire) avec un sujet et des persos super intéressants et ça finit sur une résolution précipitée / paresseuse. C'est dommage, ça aurait pu être un carton plein.

- Ambulance :
Un drame social par Michael Bay, pour de vrai. Dans un style qui lui est propre, sans aucune nuance ni concession mais je trouve que ça marche quand même très bien.

-Elvis :
Les biopics c'est un peu comme les Marveleries, un marqueur d'une époque où le cinéma n'a pas envie de se fouler et chercher de nouvelles idées, et c'est tout aussi ronflant. Sauf dans certains cas où il y'a un auteur derrière qui essaie un peu de secouer un peu la recette. Rocketman était comme ça, Elvis est comme ça aussi avec une narration "pop" et rythmée et ça marche.

- Jurassic World : Dominion :
..... .... ..... .... En gros on te vend un film de dinos en liberté aux quasi quatre coins du monde et te retrouves avec....
(cliquez pour montrer/cacher)
des crickets mutants
Keuwah, on te sort un Gigantosaure de nulle part ?! encore plus gros qu'un Trex !!
(cliquez pour montrer/cacher)
OSEF, les méchants, ce sont les crickets mutants.
Et on continue avec la lasagne de persos inutiles et insupportables car diversité, woke et toussa, y compris et surtout Omar Sy qui "ça alors", se trouvait au bon endroit au bon moment pour un cameo.
ça fait deux semaines que j'ai vu le film, j'ai encore envie de tout casser.

- Soleil vert :
Ce film est d'autant plus cruel vu tout ce qui s'est passé ces dernières années.
Et puis le mobilier interractif des résidences de luxe, comme quasiment tout, c'était vraiment mieux avant.
9
Pour Max :

(cliquez pour montrer/cacher)
J'ai vraiment pensé, à un moment donné qu'Eleven se sacrifierait pour la sauver.... du coup je n'exclue pas un gag à la Professeur Xavier dans Xmen Last Stand où elle y transfère sa conscience en réponse à un éventuel évènement qui la priverait de son enveloppe physique. Bonjour le mind fuck avec Lucas et Mike !

Le gout amer que je garde après cette saison 4 vient quand même du fait que j'ai l'impression qu'Eleven a fait preuve de beaucoup de naiveté lors de sa confrontation avec One. Elle avait l'avantage a préféré s'occuper de Max et la caliner.
Autant on se moquait de One qui appliquait religieusement le "Erreurs de badguys 1.01 : disserter au lieu d'achever, autant Eleven n'a pas non plus été opportuniste.
10
Saison 4 vue, je dirais que c'est la meilleure depuis la 1e, peut être parcequ’on est enfin dans le vif du sujet et qu’on boucle tout ce qui y a été introduit. J’en suis d’ailleurs à me demander à quoi ont servi les saisons 2 et 3  (à part peut-être les nouveaux persos) tant "4 répond à 1".

Cela reste quand même Stranger Things, donc la mise en place est toujours un peu longue et laborieuse même si le focus mis sur le dilemme de Lucas reste quand même ce qu'il y'a eu de plus intéressant dans les tourments de nos personnages (Dustin à part mais... c'est Dustin).

La partie "Russe" également prend également du temps à se lancer et la narration découpée en plusieurs points de vue n'aide pas même si elle trouve tout son intérêt dans les derniers épisodes.

Et justement, quand le train fou est lancé, ça ne s'arrête pas et monte crescendo jusqu’à un final très surprenant.

(cliquez pour montrer/cacher)
* Max, évidemment Max. Dans mon « death-bet » j’avais plutôt tablé sur Lucas, sacrifié justement pour la protéger mais là, c’est quand même cruel.
* la crise prend une ampleur quand même jamais vue depuis le tout début de cette série, et je doute fort que notre équipe, aussi fine soit elle, suffise à remettre de l’ordre dans ce bordel.
A voir donc ce qu’ils vont trouver pour la 5e et, je l’espère, dernière saison
11
En tout cas, Sardine est bien décidée d'importer les méthodes "vacarme et agitation" pour faire taire à l'assemblée :
https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Legislatives-Sandrine-Rousseau-promet-un-accueil-chahute-a-Damien-Abad-a-l-Assemblee-nationale-1812829
Plus besoin de ressusciter le Bébète-show.
12
Après tout ce temps, t'en es encore à penser que te boucher les oreilles, te "pincer le nez" et ronger les poutres de ton barrage avec les dents en criant "facho facho" a encore une utilité ou une efficacité ?
Ce qui réussit à Le Pen Fille, depuis l'influence de Philippot, c'est le tournant "social", (faussement diront certains) qu'elle donne à ses campagnes. Pour cette Présidentielle, en particulier, elle a parlé "sous" et "argent magique", comme Mélenchon, en sommes.
Et en ces temps de 2 euros le litre d'essence et d'inflation, ça passe, comme Mélenchon.

Mais tu peux dormir rassuré, elle fera, comme ses sbires, ce qu'elle fait depuis toujours quand élue, acte de présence , rien de constructif qui te fera penser au heures les plus sombres de notre histoire. Au pire tu peux t'abîmer l'émail en pensant que tu payes indirectement sa traite de député, mais que dire à ceux qui penseront la même chose de Sardine Rousseau, Corbière, Garido et autres, c'est d'un bien meilleur niveau, surement.
13
Un Président élu contre l’extrême droite, une Majorité qui est partie pur être élue contre l’extrême gauche.... et ces trois blocs (extreme gauche, extreme droite, extreme centre) qui gardent peu ou prou leur gros quart du premier tour de la présidentielle.
Elles sentent quand même un peu la poudre, ces cinq prochaines années.
14
Oui mais Saga survit à cette attaque combinée donc moué bof la puissance du gauchisme arcenciel :o
Citation de Ryô le 10 Juin à 07:04
. Qu'on aime ou pas les personnes concernées, cela aurait donné un débat d'une autre tonalité que celui qui nous a été "offert"
Oui, un remake du roquet enragé qui aboie à en user ses cordes, comme ce qu'a fait MLP 2017. Joie aurait-ce été.