Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - Flavien
1
Citation de FinalBahamut le 6 Août à 21:02
Macron au Liban, ça m'a fait penser à ça :


https://pbs.twimg.com/media/EevFWCBX0AEqchD?format=png&name=360x360
Il est bien le Macron. Il prend les caricatures de ses prédécesseurs et les pousse à l'extrême.
Hier c'était Sarko, aujourd'hui c'est Chirac.
2
Pour moi, c'est symptomatique de la politique du "tout dans la vitrine, rien dans la boutique" de l'EN en général, mais aussi de l'enseignement français à l'étranger, que ce soit les établissements gérés par l'AEFE que par la mission laïque.
J'ai reregardé y'a une semaine les postes disponibles en "expatrié", il en existe de moins en moins chez les enseignants. Ils se concentrent aux postes de direction et quelques missions d'enseignement spécifiques. Le reste concerne des postes de "résidents" qui, dans un pays comme le Japon, est beaucoup moins attractif, motivant et surtout concernent de moins en moins de Français. Bien qu'au Japon, je me dis que cela peut attirer les enseignants de la génération goldorak. Enfin, j'ai quelques doutes sur la qualité de certains enseignants recrutés en "résidents" que ce soient des certifiés ou autres. Quand tu te rends compte que tu te fais pigeonner et que tu survis à peine, ta conscience professionnelle s'estompe vite.
Quand je lis le prix de la scolarité, je tombe des nues... Enfin, je ne devrais pas. Après tout le Ministère des affaires étrangères fait comme l'EN, à la demande de Bercy. En tous cas, il faut le décorréler de la qualité de l'enseignement, car il ne sert certainement pas à payer les enseignants ou financer les locaux. Financer quoi, je ne sais pas, par contre.


3
Jeux vidéo / Re : Vos derniers jeux testés !
« le 21 Mars à 00:26 »
Citation de Kian le 20 Mars à 23:24
Citation de Kian le 7 Janvier 2019 à 23:01
Personne ne joue a Hearthstone, ou Counters-Strike ?

J'ai lancé un Discord avec des amis, je l'ai appelé Potes'n Roll :mrgreen:

https://discord.gg/Dp3385v (on est déjà 9 ^^ )
Citation de Kian le 20 Mars à 23:24
C'est le moment où jamais !!!
Je rejoindrai me discord même si je ne l'utilise que pour wow (et oui...).
4
Le ministère a décidé comme à son habitude une réforme structurelle (changement des enseignements, programmes) sans aucune concertation et avec un alourdissement des tâches pour tous (de l'élève au chef) tout en réalisant un veritable plan social puisque la reforme a mécaniquement entrainé des problèmes graves causant insatisfaction (élèves) et mutations (suppressions de postes dans quasiment tous les lycées) avec d'autres efffets pervers longs à expliquer.

Avec cette réforme, s'est ajouté l'envie d'être apprenti sorcier avec un bac très différent, encore sans concertation avec les concernés et des modalités totalement improvisées. Les professeurs ont demandé des garanties très souvent refusées. Les syndicats ont demandé le report car le ministère était à la ramasse (il a falli attendre décembre pour avoir les premières circulaires)... Mais l'autre fou dangereux n'a rien voulu mordre.
Blanquer est un danger pour l'intérêt général. 
5
Citation de FinalBahamut le 22 Janvier à 22:33
Allez, pour te remonter le moral, regarde la vidéo de ce winner start up nation : j'ai cru au départ à une parodie... ce chef d'entreprise est à mourir de rire ^^

(même si je n'ai pas bien cerné l'objet de cette "entreprise" O__o)

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/video-un-jeune-chef-d-entreprise-agace-sur-twitter-1579668150
Dans le même genre, on a les stylos verts chez nous sur twitter. On est incapable de savoir si ce sont des collègues demeurés, des séides demeurés de Macron ou des gros trolls.
6
Citation de Alaiya le 11 Janvier à 18:31
Comment fais-tu pour ne pas être découragé ? Pour ne pas avoir envie de baisser les bras ?
Je le suis un peu. Dans ce genre d'établissement, tu ne fais ta discipline que devant ton PC avec les préparations de cours. En classe, tu ne fais rien de tout cela. Je participe régulièrement à des cours de Français ou de maths (co-intervention) et c'est souvent déconcertant, mais l'histoire-géographie a de plus décourageant que c'est une discipline qui ne pardonne absolument pas l'absence de connaissance. Soit tu les as déjà et tu n'as plus qu'à l'affiner et à assimiler la partie "compétences", soit tu n'as pas de connaissance et là, ça devient compliqué car il faut non seulement acquérir les grandes repères (spatiaux, temporels) mais en plus les phénomènes étudiés précisément. Avec des programmes très thématiques et des notions pointues dès le primaire (je vous avais évoqué la leçon sur les éco-quartiers en CM1), l'inculture ou le maintien de cette inculture ne pardonne pas.
Si je dois comparer avec ce que l'on faisait, élèves, dans les années 80-90, c'est beaucoup plus moins répétitif mais beaucoup plus complexe...

J'ai l'impression d'être nul, en plus, car je perds le fil, je n'ai pas spécialement envie de retravailler mes cours car y passer 30h pour faire une séquence et voir comment elle est torpillée par l'incapacité des gamins à appréhender une notion que ta fille de 6 ans a comprise en 5 minutes...  Ca ne donne pas envie de fignoler. Les innovations pédagogiques, c'est mignon mais dans les faits, ça te prend un temps de dingue et ça n'apporte pas grand chose. Juste prétendre que l'on cherche des solutions.
Pourtant mon inspecteur me mange dans la main (ou presque) et, sauf énorme surprise, je ferai parti des 30% promus plus vite que les autres. C'est pas Byzance mais un an de gagné, c'est toujours ça de pris. Donc techniquement, je devrais ressentir plus de satisfaction mais non, j'ai vraiment l'impression d'avoir été beaucoup plus utile.

Alors vient la question de la mutation... C'est tentant mais :
- j'ai un confort rare étant seul à enseigner dans ma salle. En collège et surtout en lycée, il faut partager voire se balader d'une salle à l'autre.
- je suis beaucoup mieux payé puisque j'ai la prime REP+ (385€ brut quand même)
- si je tiens 4 ans de plus, j'aurais coché une case essentielle pour passer hors classe et être prioritaire pour passer classe exceptionnelle (3e grade enseignant).
- comme je le sous entendais plus haut, j'ai un totem d'immunité de la part de toute l'institution académique du fait d'enseigner dans l'établissement réputé le plus difficile du limousin (et, clairement, pas loin d'être de la Nouvelle-Aquitaine).
- Pour aller où ? Collège ? Lycée ? Dans le second cas, considérant l'aberrante réforme du lycée et du Bac, je n'ai absolument pas envie d'y mettre un pied. Dans le premier, je vais commencer à y faire le tour à force...

Avec la réforme des retraites, les différentes réformes et lois aberrantes de Macron, je pense, et je suis loin d'être le seul, à envisager autre chose. Soit en restant dans le monde de l'éducation, j'ai les compétences pour tenter le concours de personnel de direction... Mais je ne suis pas sûr que les injonctions paradoxales des autorités académiques me plaisent, ou alors en postulant pour des missions à l'étranger via l'AEFE ou la mission laïque... Soit en cherchant un détachement administratif en mettant en valeur mon master de manager territorial... Soit en tentant des concours internes type IRA... Soit en me retirant dans les Monédières ^^
7
Citation de iDam le 12 Janvier à 11:18
Au bout d'un moment, si l'école les gonfle, faut les placer ailleurs.

(regarde dans ta zone si il y a pas des journées portes ouvertes dans les écoles BTP)

D's©
Pour cette population d'élèves, il manque les réseaux professionnels et l'autonomie de mobilités.
Beaucoup vivent dans des familles où presque aucun membre ne travaille. Que ce soit la famille nucléaire ou, si elle est présente, élargie.  Je ne parle même pas du nombre d'enfants issus de famille factuellement monoparentale ou dans des foyers sans liens direct de sang. Les réseaux sont apportés uniquement par l'école, le collège... qui fait au mieux mais n'est pas fondamentalement fait pour (scolarité 16 ans toussa). Or c'est compliqué de passer par la case apprentissage sans ces réseaux quand on est ado.
Le manque d'autonomie et de réalisme est aussi flagrant. Tu as des gamins qui ont un niveau de 6e en Fcs, maths ou histoire... pas forcément brillant ailleurs (meme eps, lieu commun à déconstruire, non les gamins ees banlieues ne sont pas spécialement meilleurs)... et ils se croient de taille à faire du lycée général... Sans comprendre  notre discours, notamment face à leur manque de travail personnel. Tu as des gamins qui ne veulent pas quitter le quartier, ou au pire une zone comprenant la moitié nord de Limoges et des parents qui n'acceptent pas de laisser les gamins en internat dans des lycées arts et métiers ou agricoles en dehors de la ville. Un exemple parmi les grands absentéistes de ma classe de 3e, une gamine totalement aux fraises depuis la 6e, l'équipe pédagogique de 4e lui a bétonné un dossier de 3e prepa métiers (sorte d'antichambre vers le lycée pro) dans un lycée pro limougeaud réputé. Elle a été prise. Mais elle a refusé l'affectation parce qu'elle ne voulait pas acheter des vêtements de travail et rester avec ses copines absentéistes (cherchez l'erreur).

C'est complètement surrealiste.
Citation
Après, en 3e est-ce que l'école ne serait pas déjà en concurrence avec des petits boulots?
Chez les gitans et assimilés, c'est un peu ça sans limite d'âge.
Pour les autres, non, juste de la déscolarisation avec ou sans l'assentiment des parents. Les gamins ne font litteralement rien.
8
Télévision / Re : Il y a quoi ce soir a la teloche??
« le 11 Janvier à 16:29 »
Citation de MCL80 le 8 Janvier à 19:06
Hier soir sur France 5 il y a eu un reportage pas mal sur les lotissements en particulier et la périurbanisation en général. Je pense que c'est une bonne synthèse sur l'urbanisme périurbain actuel et comment le mythe d'une France de propriétaires vient finalement enfermer tout un tas de gens dans des crédits sans fin et sans perspective à long terme… Et le pire est probablement à venir, même si le reportage ne l'évoque pas réellement: Dans moins de 10 ans, les maisons des années 1980 vont commencer à se retrouver massivement sur le marché (par le décès des propriétaires ou leur départ en maison de retraite… Qui achètera ces passoires thermiques pour certaines déjà construites dans des secteurs isolés? Et je ne parle même pas de la question du vieillissement massif des personnes dans ces quartiers où il est quasiment impossible d'offrir des services publics à un coût acceptable pour la collectivité.

En revanche, j'ai pas écouté le débat qui a suivi.

Je pense que ça doit être visible en replay.
J'y ai pensé récemment. Comme on travaille pas mal sur l'urbanisation en 6e, 4e et 3e, je commence à m'y connaître un peu et j'ai eu cette même réflexion dans la région du bassin d'Arcachon où vit le père de ma dulcinée. Les villes de la Teste, Gujan, le Teich, Biganos et Andernos se sont fortement urbanisées, quasi strictement du pavillonnaire, ces 50 dernières années et beaucoup de retraités, depuis les années 80. Non seulement cette urbanisation s'est faite dans les investissements publics nécessaires mais elle s'est faite sans véritable réflexion (fuck le POS et lol le PLU depuis quelques années). Et je me disais que je doutais fortement que le marché immobilier serait aussi, dans les années à venir, aussi spéculatif par l'arrivée massive de ces maisons mal construites dans des lotissements mal desservis et loin des lieux de production/des emplois et services.
9
Bah il faut innover puisqu'en 2020, le centre droit est plus à droite que le FN des années 90.
10
Je fais le bilan semestriel de mes élèves... Et je viens de finir les troisièmes.
Je viens de poster cette capture d'écran sur facebook, je le fais ici aussi. Vous avez ici les statistiques de vie scolaire (présence, retard...) d'une classe de troisième dans mon établissement.
Il faut bien sûr rappeler le contexte, c'est un collège REP+, 80% des familles des élèves vivent en dessous du seuil de pauvreté, 75% des élèves sont boursiers, 58% de réussite au brevet, 80 % des gamins (à la louche) d'origine étrangère ou à Mayotte (que l'on peut assimiler à l'étranger)... 8 conseils de disciplines, 6 exclusions définitives.
Oui oui, c'est possible à Limoges.

Et je trouve que les chiffres, notamment des retards, sont en dessous de la réalité, il doit y avoir quelques oublis de la part de la vie scolaire.
(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)


Pour donner une meilleure compréhension, le taux de boursier moyen est de 25% et l'absentéisme des élèves de 3.2%  dans les collèges publics.
11
Anime et manga / Re : Vos découvertes Anime / Manga
« le 28 Novembre 2019 à 22:58 »
Je suis d'accord avec vous. Enfin sans en faire mon préféré, j'aime beaucoup la narration de l'histoire, les personnages... Et c'est vraiment ça, le charme opère.
13
Bon, J'ai vu le bouzin. Je m'attendais a bien pire. C'est vrai que les graphismes sont insupportables, Comme la plupart de la merde qui sort actuellement. Je ne supporte pas par exemple les cheveux qui ressemblent à une sorte de pâte à modeler. Sinon niveau défaut, on peut également parler du vide sonore avec l'absence d'une bande-son digne de ce nom.
(cliquez pour montrer/cacher)
Après au niveau de scénario, franchement ça pourrait être pire. Je trouve qu'il y a une volonté de rendre plus cohérent certaines choses. On peut toujours les critiquer. Perso, créer une organisation paramilitaire est 100 fois plus censé que la logique de l'animé plaçant le pope comme un Hitler doublé Ben Laden. Faire un tournoi galactique secret plutôt qu'un spectacle planétaire pourquoi pas.
 C'est surtout que ca va trop vite, l'intrigue ne s'installe pas, les personnages ne sont pas vides mais leurs actions sont tellement succinctes et mal exploitées que cela finit par sonner creux. 
14
Vous me donnez envie de souffrir !

 :mdr:
15
Le Comptoir / Re : Un Joyeux anniversaire !!!
« le 6 Juillet 2019 à 09:17 »
Joyeux anniversaire Damien !