Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - squekky
31
Jeux vidéo / Sega Dreamcast ... on en rêve encore
« le 28 Novembre 2006 à 20:24 »
En regardant sur le fofo je n’ai pas trouvé de Topic sur la dernière console de Sega la Dreamcast.
Et je pense que parmi tous les geeks qui y a ici cette console doit être très présente dans nos pensées.

Donc petit cours d’histoire pour ceux du fond qui viennent à peine d’arriver. 
Développé dans la fin des année quatre vingt dix, la Dreamcast est la sixième génération de console du constructeur Sega. Elle succède en 1998 à sa grande s½ur la Sega Saturn.
Elle devient alors la nouvelle console 128 bits. De plus elle muni d’un modem intégré ce qui lui permet de vanter les avantages des jeux en lignes. Cependant même cet argument de choc ne la permettra pas de décoller au niveau des ventes. Car la plus par des consommateurs attendent de pied ferme la PS2 qui devait arriver l’année suivante.
Aujourd’hui la dreamcast n’est pas morte, certes elle n’est plus produite et aucun jeu n’ai attendus sur la plateforme. Mais certains studios voir même personne s’amuse à develloper sur le support Ce qui lui permet de gagner aujourd’hui un certain titre de console Underground. Surtout qu’avec le support Windows CE on peut tout faire sur cette console comme lire les divx ou encore émuler tous les jeux des consoles des générations précédentes.



La je viens de me refaire un soulcalibur et p***** que c’est bon il a rien perdu tout comme sega Rally ( le mythe il y a même ma 306 ^^) ou encore jetset radio, capcom vs snk ou capcom vs marvel.
32
Voyages & découvertes / Le Panshir
« le 24 Novembre 2006 à 11:36 »
L’Afghanistan pour nous est un pays en guerre, le berceau du terrorisme et quand on en parle on fait le rapprochement avec Ben Laden et le 11 septembre. Mais l’Afghansitan ce n’est pas ca. Ce pays a un tout autre visage.
Certes aujourd’hui il est plongé dans un chaos suite à la monter des Talibans et à leurs combats contre l’armée américaine mais aussi à cause du marché du pavot. Aujourd’hui l’Afghanistan est le premier pays producteur de pavot. Ceci est du à la rentabilité de la vente. Le pavot se négocie mieux que le blé malheureusement. Mais ce n’est pas sur cet aspect que je veux vous présenter ce pays car on le sait depuis plus de 25 ans le pays est en guerre soit contre les soviétiques soit en interne avec les différentes prises de pouvoir.

Donc je me permets de lancer ce sujet suite à la sortie mercredi dernier sur le premier film de Christophe de Ponfilly, L’étoile du Soldat. Ce journaliste auteur à voué sa vie pour ce pays ce peuple et pour son Ami Massoud. Pour ma part j’ai découvert ce pays grâce au reportage Kaboul au bout du monde diffusé en 94 dans Envoyé Spéciale. J’ai été hypnotisé par ce pays. Mais mon amour vers ce pays c’est réveille en 98 avec Massoud L’Afghan. On découvre cet homme simple perdu dans le Panshir. A flanc de montagne cette vallée est un Eden. Un régal pour les ½il un hommage pour l’évasion. C’est sur que moi un jour j’irais la bas. Mais bon assez parlé de moi retournons sur Ce pays et  sur cette vallée.

Pour Plus de renseignements voici le lien Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Afghanistan.
On y apprend l’essentiel sur son histoire comme l’intégration à l’empire grec par Alexandre le grand la colonisation Gengis Khan. Mais pour cela je vous invite à lire le lien.

Pour revenir sur le Panshir c’est le bastion des mudjajins. Ce sont les hommes de feu le lion du Panshir( Massoud). On trouve dans cette vallée toute l’histoire du pays. Cependant son axé est très périlleux. Les guerres ont dévasté l’accès à la région les terrains sont minés et très dangereux. Mais le danger encouru est égal à la satisfaction de voir un pays d’autre monde. De vertes valles des abricotiers en fleurs et un peuple qui vit du strict minimum. C’est un retouR en arrière mais aussi un retour en nous même. Car les Panshiri on vécu et vivent toujours sous la menace. Cette vallée est une sorte de Tibet de l’Afghanistan.
Dans cette zone hors du temps on a du mal à imaginer que la guerre etait là il y a encore quelques années. Car ces habitants ce sont battus pour leurs droits et leurs libertés. Un combat juste pour apporter au pays une notion de justice et de démocratie. 
Je vous offre quelques photos :



La vallé



encore la vallé


Voici en attendant je continuerais plus tard. :jap:
33
Télévision / Jericho
« le 22 Octobre 2006 à 15:58 »
Diffusé actuellement sur CBs, j'ai eu une bonne suprise en regardant les permiers épisodes( pour le moment 5 de déjà diffusé sur une saison qui en contient 13).

Bienvenue à Jericho, petite ville du Kansas. Mais du jour au lendemain cette bourgade de plus de 5000 habitants va être coupé du monde. Ne voulant pas spoiler ce qui voudront suivre cette série je peux juste dire que les trois premiers episodes valent vraiment le coup. Les épiosdes 4 et 5 font office de transitions vers quelquechose qui d'apres va faire mal.
On trouve tous les ingredients des grand films catastrophes, avec des héros bien sympatique. Surtout Jonhston et Rob qui ont tous les deux des antecedants. L'un c'est absenter 5 ans et reviens changer tandis que l'autre débarque de St Louis mais sous son apparence se cache une toute autre personne.
Pour le moment la série souffre que d'une chose c'est la patriotisme à deux balles des americains mais tout le reste ce n'est que pur bonheur avec des situations bien prennantes et haletante.
34
Sciences / Le systeme solaire "perd" Pluton
« le 21 Août 2006 à 17:48 »
Citation
Tout le système solaire peut se résumer en une phrase : "Sors Moi Vite Ta Marmite Jaune Sur Une Nappe Propre." La majuscule de chaque mot correspond à un astre. Du plus près au plus éloigné. S pour Soleil, M pour Mercure, V pour Vénus, T pour la Terre et... P pour Pluton. Des moyens mnémotechniques comme celui-là, les élèves n'en auront bientôt plus besoin. Dès la rentrée, enseignants et enseignés devront se plier à de nouvelles règles car le système solaire comptera désormais douze planètes et non neuf.

Trois astres supplémentaires vont en effet s'ajouter à la liste des planètes en vigueur depuis 1930, année de la découverte de la plus mystérieuse, la plus glacée et la plus éloignée d'entre elles : Pluton. Ainsi en a décidé l'Union astronomique internationale (UAI), maître à penser dans ce domaine de la communauté scientifique. Jeudi 24 août à Prague, à l'occasion de sa 26e assemblée générale, elle soumettra sa proposition au vote des astronomes.

Les trois élus se nomment Cérès, Charon et... 2003 UB 313 qui, à son tour, pourrait gagner sa part de mythologie en devenant Xena.

Le premier, Cérès, n'est pas un inconnu. C'est une grosse boule givrée d'environ 950 km de diamètre qui a été découverte en 1801. Elle croise dans la ceinture des astéroïdes, entre Mars et Jupiter, en compagnie de nombreux corps aux formes plus tourmentées. Mais sa relative sphéricité et son poids lui confèrent, selon l'UAI, un statut de planète qu'elle avait déjà eu au XIXe siècle.

DILEMME COSMIQUE

Le second de ces corps, Charon, a été découvert récemment, en 1978. Là encore, il s'agit d'une grosse boule glacée de 1 200 km de diamètre qui tourne autour de Pluton avec laquelle elle forme, à environ 5,9 milliards de kilomètres - en moyenne - du Soleil, une sorte de couple Terre-Lune.

Le dernier enfin, 2003 UB 313, alias Xena, est celui par qui le scandale arrive. Découvert en 2005 par l'Américain Michael Brown sur des clichés datant de 2003, cet astre croise comme Pluton aux confins du système solaire. Mais il s'en distingue par la taille puisqu'il est plus gros de 100 km avec un diamètre de 2 400 km.

Dilemme. Car si Pluton est considéré comme la neuvième planète du système solaire, que dire de l'imposante Xena ? L'ignorer et laisser les choses en l'état ? Difficile, d'autant que des voix se sont souvent élevées pour dénoncer le passe-droit fait à Pluton qui ne ressemble en rien aux planètes telluriques (Mercure, Vénus, la Terre et Mars) et encore moins aux géantes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). A New York, le Musée d'histoire naturelle a d'ailleurs rayé le Juge des âmes de son planétarium.

Consciente de ces contradictions et du poids de l'histoire, de la politique, et de l'orgueil de certaines coteries, l'UAI a décidé de confier à un comité de sept personnalités - dont deux Français, Catherine Césarsky et André Brahic - le soin de définir une fois pour toutes la notion de planète.

Deux ans de travail ont été nécessaires. Désormais, ne peut être planète qu'un astre en orbite autour d'une étoile à condition de ne pas en être une et de présenter un diamètre (de plus de 800 km) et une masse suffisants pour que ses forces de gravité lui donnent à peu près une forme de sphère.

Ces règles sont plus subtiles qu'il n'y paraît car elles ménagent les susceptibilités des défenseurs de Pluton et ouvrent une porte sur le monde encore vierge de la ceinture de Kuiper. Un "anneau" qui enserre le système solaire et auquel appartiennent ces planètes naines, les "plutons", une nouvelle catégorie qui accueille Pluton, Charon, 2003 UB 313, mais aussi Cérès.

Il y a fort à parier cependant que les moyens modernes d'observation en révèlent quelques autres. Certains ont déjà été découverts, mais ils sont trop petits. Restera quand même à inventer la phrase mnémotechnique qui permettra de tous les retenir. Prudent, The Times a déjà invité ses lecteurs à lui envoyer des suggestions pour prendre en compte les trois nouveaux élus de l'UAI. Mais en anglais bien sûr.
Source le Monde Jean-François Augereau.

C'est fou apres plus de dix ans de conflits les principaux scientifiques sont arrivé enfin à définir la notion de planétes. Cool mais bon qu'est ce que ca nous apporte. Pour nous rien à part que aujourd'hui on a troix nouveau voisin, Charon ca c'etait sur vu le débat que ca faisait depuis sa decouverte tout le monde l'attendais de pied ferme dans le systeme solaire. Xéna (non pas la guerriere) mais là je sens que les polémiques vont aller bon train surtout avec la ceinture de Kuiper qui n'a pas ete éncore exploré dans sa totalité. Mais pour moi la surprise c'est  Cérès je l'ai toujours vu comme une asteroide que comme un satellite ou une planéte.
Je sais pas ce que vous vous en pensez à part le oui l'univers et vaste et on s'en tape la lune.
35
Livres & BD / [BD] L'univers des Stryges
« le 10 Août 2006 à 14:48 »
Voilà dans un moi sort le prochain Tome du Chant des Stryges donc je me suis permis de vous faire une breve presentation de la série que je compléterais au fur et à mesure.

Le chant des Stryge, le maître du jeu, le clan des Chimères et bientôt les Hydres d'Ares et le siècle des ombres sont les cinq collections qui nous permettent à nous pauvres lecteurs d'arpenter le monde des Stryges. Mais qu'est ce qu'un Stryge ? Pourquoi cinq univers ? Pourquoi je me pose ces questions ? Ne serais je pas tombé dans le piège du Stryge. Malheureusement oui et pour trouver les réponses vous allez être obligé de vous plongez dans cet univers imaginé par Eric Corbeyran et mis en page par Richard Guérineau(le chant des Stryges), Michel Suro ( le clan des chimères et le siècle de ombres), Gregory Charlet ( le maître du jeu) et avec prochainement Alexis Sentenac(les hydres d'Ares ). Pour chaque question, il y a ces réponses, ces affirmations et ces doutes.

Tout commence en 1997 avec la sortie du premier volume du chant des Stryges. C'est en inspirant du livre "Contact & Inducement" de Peter Mackenzie paru dans les années 40 que l'aventure commence. C'est grâce à ces écrits que les Stryges, ces êtres mythologiques vont prendre vie sous le crayon de Richard Guérineau. Nous allons ainsi découvrir certaines peurs primaires, comme la peur du noir la perte de confiance et la folie. Pour au finale se  reposer éternellement la question ou suis je ? Et que fais je?
Mais avant de développer ces points regardons le contexte. Les différentes oeuvres des Stryges ne sont pas des récits mythologiques. Mais chaque collection est unique par son contexte son atmosphère et dans son apport de réponse au sujet des Stryges. Le point positif de ce monde c'est qu'un lecteur néophyte n'a pas besoin de s'investir dans toutes les collections. Car chacune d'entre elle est indépendante. Mais pour le grand fan ces différentes oeuvres sont complémentaires et comme un puzzle on découvre au fur et mesure la véritable forme de cette créature qu'est le Stryge. Qu'il soit présent comme dans le clan des chimères ou absent dans le maître du jeu.
Pour une personne qui compte elle aussi se lance dans l'investigation il est recommandé de commencer par le Chant des Stryges. A travers les deux saisons il arrivera à se faire une idée sur êtres des temps anciens.


LE STRYGE


Issues des légendes mythologiques le Stryge est en quelque sorte le lien et l'ancêtre entre les sirènes et les vampires. Avant de monter aux créneaux laisser moi finir l'explication. Le Stryge possède des pouvoirs pas de supers pouvoirs mais il se dégage de ces créatures quelque choses d'ensorcelant tout comme les sirènes dans les voyages d'Ulysse ces créatures mi femme mi oiseau qui part leurs chants ou leurs mélodies envoûtaient leurs proies. Puis ils ont aussi cette aura de fascination qu'on les Lami c'est à dire les vampires face à eux on est subjugué et on perd tous moyens jusqu'à perdre la raison. Voici ce qu’est un Stryge est une créature qui nous attirent et qui nous fascine. La raison est une des plus simple. L’homme est curieux et il recherche toujours les réponses aux questions les plus fondamentales. Alors qu’elle sa réaction quand il apprend qu’une autre espèce aussi voir plus intelligente que lui vit dans ce monde. Elle est simple il part à sa recherche soit dans une quête de spiritualité soit dans une quête de pouvoir. Mais au final le sort en décide autrement et les conséquences peuvent être terrible.
Outre son pouvoir le Stryge est une créature de plus deux mètres aux apparences humanoïde. Il se distingue par la présence de deux grandes ailes et de quelques excroissances osseuses sur le visage. Leur teint est très mat et ils ne pressentent aucune pilosité. Ce sont des créatures de la nuit. Ceci se remarque par leurs yeux très développés et par leur méthode d’action.




LE CHANT DES STRYGES


Toute histoire, légende ou rumeur ont début. Et le Chant des Stryges ne déroge pas à la règle. Nous sommes en plein désert de Mojaves aux Etats-Unis dans la base militaire de Soutgate. Le président est ici en déplacement mais malheureusement il est victime d’un attentat. Gravement blessé les hauts dirigeants du gouvernement cherchent un coupable. Leurs réflexions vont au court et c’est  Kevin Nivek le responsable de la sécurité du president qui va porter le chapeau. Mais cette décision pris à la va vite cache en réalité d autres desseins.
Mais pour Kevin ce ne sont que le début des ennuis. Il apprend en vérité le but du voyage du président ainsi que les secrets que renfermait la base. Il s’agirait à première vue d’un corps. Mais pour lui la suite des informations lui sont interdite. Il va devoir faire cavalier seul et enquêter de son propre chef. Le chant des Stryges retrace les péripéties d’un duo de choc. Kevin et Ombre vont plonger tous les deux dans ce réseau complexe d’informations de légende et de recherche de pouvoir. Ici on découvrira le véritable pouvoir des Stryges et leur capacité de manipulation sur les hautes spheres de l'état.


Bon je vous est resumé suxintement l'intrigue car au délà je partais pour vous spoiler l'intrigue et ce n'est pas mon but. Cette colection s'adresse pour les grand fans de X-files et d'intrigues de paranormal. On est plus dans un univers réel qui est le notre avec sa corruption son economie et ces grand géants financier que dans la chasse aux monstres. Comme nos très chers Mulder et Scully nous sommes dans une affaire qui ressemble plus à un gigantesque puzzle que à une simple enquête  policiaire. Les mythes sont sont ici un ingredient dans l'enigme, ils ne jouent pas le rôle de pierre de voute à la difference du triangle secret ou ballade au bout du monde.

Pour le dessin c'est  Richard Guérineau que nous le devions. Il a réussi à retranscrire à travers ces planches et son découpage toute l'ambiance voulut par  Eric Corbeyran. Son style reste tres académique mais ces illustrations se détache de l'ensembe connu. Je pense bien sur à ces couvertures des nouvelles éditions qui refletent à merveille l'intrigue et les differentes ambiances. Ce travail a aussi été effectué sur les protagonistes qui au final sont tres humains malgres certains traits. Mais comme chaque colection il y a de l'évolution car malheureusement les premiers tome de  1997 et 1998 ont tres mal veillis. Ceci est principalement du au vielles methodes de coloriage. Mais aujourd'hui l'évolution est flagrante. Ouvrez un tome de la deuxieme saison et regalez les vous les yeux. L'informatique fait des merveilles et on ne le regrette pas. Les premiere pages de la deuxieme saison sont magnifique comme l'evolution des traits de Ombre qui deviennent plus féminin. Un régal pour la gente masculine.

Bon je m'arrete ici pour le moment je liverais la semaine prochainement la suite mais consacré à l'univers du maitre du jeu.
Posted on: Wednesday 09 August, 13:38:04
LE MAITRE DU JEU

Deuxième série sur le monde des Stryges, le maître du jeu approche un au autre aspect du peuple des Stryges. Adieu les complots et les machinations et bonjour les ambiances de séries B voir Z. Et oui pour cette nouvelle collection on se retrouve à des kilomètres de la série principale que ce soit au figuré comme dans la réalité. Ici pas d’enquête on ne joue que pour sa survie. Et il faut dire que
Eric Corbeyran c’est amusé à nous fournir tous les clichés que nous connaissons, pas la peine de vous les énumérer mais je présume que vous les connaissez. Une bande de jeunes perdu sur une île en plein milieu d’un village fantôme pour essayer un nouveau jeu de rôles un couple et leur enfant tétraplégique qui vit mal l’handicap et une bestiole qui se ballade. Voici la situation donc aux premiers abord on se dit chouette voici souviens toi l’été dernier en BD. Alors là je dis stop et je m’explique même si c’est le cas au premier coup d’½il l’intrigue est bien différente. Pour les personnes qui ont lu la série mère c'est-à-dire le Chant des Stryges le maître du jeu est là pour apporter des informations nouvelle sur certains pont obscurs qui n’ont pas encore été devellopé ou alors légèrement abordé. Et ainsi on retrace une partie de l’aventure. On découvre au passage des héros attrayant et attachant. Ci la première série était plus du coté du thriller et la conspiration d’état celle-ci c’est du bourrinisme brute sans répit. A aucun moment on relâche son souffle on reste en apnée pendant toute la série.


Revenons à notre maître du jeu et à son histoire. Kyle Mc Allister est un maître de jeu connu et reconnu par tous. Il connu pour ces parties endiablé et pour ces mises en situation, et grâce a sa renommé il est contacté par la société Final Sot pour monté une équipe de rôliste pour les futur test d’un nouveau jeu. Pour cela il recrute trois joueurs issus de son entourage proche. C’est ainsi que la petite équipe va migrer sur une île éloignée des cotes. Mais pendant ce temps Quentin un petit garçon tétraplégique est en proies a des visions sur une étrange créature ailé. Voulant identifié et expliqué ces visions il décide de se renseigner. Et grande chance pour lui il découvre un journal d’un dénommé Lacombe qui relate les faits d’une tragique nuit d’orage et d’un dénommé Théodore von Harbow. C’est ainsi que lui et ces parents vont partir vers cette île.

Nouvelle série, nouvelle approche graphique. C’est à Gregory Charlet que fut confié le dessin des premiers albums du maître du jeu. Voulant  détaché un maximum la série de l’univers Strygien il a adopté un style plus enfantin. Son dessin se retrouve alors influence par des graphismes venu d’orient. Je me retiens de dire manga car ça serait un outrage pour le dessin. Ce style est présent mais en soupçon. Il relève le style franco belge comme la cerise sur le gâteau. Malheureusement il décide d’arrêter l’aventure en plein milieu de la saison deux laissant ainsi sa place à Horne Perreard pour terminer les deux derniers tomes.
36
Livres & BD / [Lectures- Critiques] BD du moment, BD démentes
« le 12 Juin 2006 à 09:04 »
Pour le moment je me suis repris un coup de massue en relisant le Décalogue. il y a rien a dire cette série de n'a rien à voir avec ce qui a été fait auparavant. Surtout que Hier soir quand je les ai relu j'ai décidé pour une fois de partir du tome 10 et de revenir au tome 1. C'est la qu'on remarque le génie de Frank Giroud. Fire une histoire qui peut être lu a l'endroit à l'envers et dans n'importe quel sens. Je me souviens du jour ou on m avait offert les eux premier tomes. J'étais tombe sous le charme surtout que pour une fois il ne fallait pas attendre 106 ans pour avoir la suite. en deux ans la serie était cloturé.  Cepandant  revenons sur l'histoire. Celle ci s'étale(comme de la confiture sur ma tartine grillé :mdr:) de 652 de notre ére a aujourd'hui et on suivre le voyage d'un ouvrage appélé Nahik qui contiendrait les derniers commandements du prophéte Mahomet. Des ecrits qui pourrait révolutionner le monde musulmans et transformé notre civilisation.

Mais le charme de cette série vient d une part de son histoire et de sa conception mais aussi de la pleiade de dessinateurs (Béhé, J.-F. Charles, Faure et Franz). Un dessinateur par tome. Ca peut plaire comme déplaire. Mais le principe est exitant et exaltant. Mélangant le bon polar angoissant à la sauce historique. On se ballade a travers le monde et les époques. C'est ce genre d'innovation qui peut nous griller la nuit si on a commencer à le lire.

voici la couverture du tome 1  :notworthy:

EDIT D's© : Je me suis permis de créer un topic reprenant le même shéma que le sujet des livres :)