Potes 'n' Roll !

L'Agora => Actualités => Discussion démarrée par: FinalBahamut le 19 Septembre 2005 à 12:54

Titre: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 19 Septembre 2005 à 12:54
Que les partisans du flicage à tout va (sécurité sociale, carte d'identité électronique & cie) se rassurent : voici un avant-goût de 2007 pour les plus pressés :

http://www.pcinpact.com/actu/news/Internet_bientot_un_filtrage_automatique_en_France.htm

Et voilà comment, discrétement, sous couvert de protéger les enfants (et le rôle des parents, alors ?), on commence doucement mais sûrement à mettre en place un système de flicage-à-tout-va et à tous les niveaux.
On vit vraiment une époque "formidable"...
Le modèle américain est désormais dépassé. Bonjour le modèle chinois  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 19 Septembre 2005 à 13:14
Putain de bor.........  :rouge: :rouge: :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 19 Septembre 2005 à 13:37
Je crois que c'est a Singapour que le gouvernement a trouve moyen de fliquer a mort ses con-citoyens. En plus des cameras qui sont a chaque coin de rue, les singapouriens utilisent une carte unique pour les transports en commun, les paiements (pour le paiement des frais medicaux, je ne sais pas si cela va jusque la). Les informations sont bien sur a disposition de la police singapourienne (et elle ne rigole pas la police la-bas. Il est de part la loi interdit de laisser ses megots et ses chewing-gum par terre, sous peine d'etre amene au poste. Pas d'avocat sous 48h!).

Au Japon, Japan Railways (JR) est en train de developper une carte, nommee "suika" (en japonais: pasteque) qui permet de circuler librement sur le reseau (extremement developpe) de la JR dans la partie Est du Japon. Il est possible egalement d'utiliser cette carte pour payer ses achats dans les boutiques des gares, et chez quelques autres partenaires. Je ne sais pas exactememnt quelles sont les donnees recoltees, mais je suis sur que Japan Railways tente d'analyser les habitudes de conso de ses clients (on ne peut pas lui en vouloir).

Tres franchement, je bosse dans les BDD depuis 5 ans et demi, et s'il y a une chose que j'ai appris , c'est que recolter les donnees, c'est une chose, en tirer quelque chose, c'est carrement un autre dilemne (en fait, non, une montagne de problemes). Donc l'agitation qu'il y a autour de la protection des donnees me fait moitie sourire, moitie froncer les sourcils. Certes, les organismes gouvernementaux ont des moyens qu'une entreprise ne peut pas se payer, mais il reste qu'une masse enorme d'info a traiter, ca reste une masse d'info a traiter. Concernant ma vie privee, je serais plus inquiete par l'augmentation du nombre de cameras, que par l'utilisation des maigres donnees que j'aurais livrees sur moi-meme.

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 15 Novembre 2005 à 10:53
Citation de FinalBahamut le 19 Septembre 2005 à 12:54
Que les partisans du flicage à tout va (sécurité sociale, carte d'identité électronique & cie) se rassurent : voici un avant-goût de 2007 pour les plus pressés :

http://www.pcinpact.com/actu/news/Internet_bientot_un_filtrage_automatique_en_France.htm

Et voilà comment, discrétement, sous couvert de protéger les enfants (et le rôle des parents, alors ?), on commence doucement mais sûrement à mettre en place un système de flicage-à-tout-va et à tous les niveaux.
On vit vraiment une époque "formidable"...
Le modèle américain est désormais dépassé. Bonjour le modèle chinois  :lac:
Ils sont vraiment graves.....
Posted on: Monday 19 September 2005, 14:01:06
http://www.pcinpact.com/actu/news/Le_P2P_et_la_copie_privee_en_ligne_de_mire.htm
Citation
L’amendement "Vivendi Universal Sacem BSA", devrait être injecté au texte initial du projet pour assimiler à une contrefaçon « le fait, en connaissance de cause, d'éditer ou de mettre à la disposition du public, sous quelque forme que ce soit, un logiciel manifestement destiné à la mise à disposition non autorisée au public d'oeuvres ou d'objets protégés par un droit littéraire et artistique qui ne comprend pas les mesures pour, en l'état de la technique, préserver ces oeuvres ou objets protégés contre un usage non autorisé »
C'est bien gentil ca mais à la base, Bittorent est utilisé pouréchanger des documents de travail entre chercheurs. Son utilisation a été déviée plus tard par les internautes.

C'est vraiment n'importe quoi ce projet de loi. En tirant un peu plus sur les cheveux, les navigateurs internet peuvent aussi être interdits puisqu'on peut accéder à des oeuvres ou d'objets protégés par un droit littéraire et artistique.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 15 Novembre 2005 à 11:06
bizarre qu'avec cette logique les k7 vidéo et photocopieuses n'aient pas été incriminées à leur époque ! ( et je sais que ça existe toujours ! héhé  :mrgreen: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 15 Novembre 2005 à 11:23
AMHA la loi passera pas. Trop gros ...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 15 Novembre 2005 à 11:28
ça ne serait pas plus mal, vu que la taxe sur les cds ne les as pas calmés (les majors) et qu'ils cherchent toutes les manières de taxer les gens pour "s'y retrouver"...(comprendre par là, continuer à vendre de la daube très cher...)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 24 Novembre 2005 à 19:19
Eradiquer le terrorisme vaut bien un "cadenassage" de notre liberté  :sweatdrop:

http://www.presence-pc.com/actualite/sarkozy-terroriste-internet-13171/

"Mais non, mais non monsieur,je vous assure qu'il n'y aura pas de dérives..."  :sleeping:

En tout cas, il semble que la loi sera adoptée en l'état le 29 novembre, préparez vous donc à cette mesure...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 25 Novembre 2005 à 10:43
Ridiculement inutile : ils ne peuvent pas traquer le wifi et les bornes libres  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 25 Novembre 2005 à 10:55
de toute façon on va tous aller habiter dans les égoûts et faire un méga rézo filaire !  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 25 Novembre 2005 à 11:29
http://www.pcinpact.com/actu/news/En_route_pour_la_surveillance_des_donnees_de_conne.htm

Cool : moi aussi je vais m'amuser alors, puisque je suis responsable - entre autres - d'un point multimédia  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Novembre 2005 à 21:34
http://fr.news.yahoo.com/25112005/202/telechargement-illicite-six-mois-avec-sursis-requis-contre-un-internaute.html

La copie privée comme défense , ca ne tient plus :(
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amir le 25 Novembre 2005 à 22:18
Le montant de l'amende n'est pas énorme... :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 29 Novembre 2005 à 10:29
De mieux en mieux :
Citation
La FSF rapporte ainsi les propos tenus par le SNEP et la SCPP, vendredi au ministère de la Culture : «vous allez changer vos licences » ont-ils conseillé aux partisans du Libre. « Vous allez arrêter de publier vos logiciels » ajoute la SACEM, avant de se déclarer prête à « poursuivre les auteurs de logiciels libres continuant de divulguer leur code source » avec l'aide de cet amendement en préparation.
http://www.pcinpact.com/actu/news/La_loi_DADVSI_un_desastre_pour_le_Logiciel_Libre_.htm
Posted on: Monday 28 November 2005, 14:52:24
Pour en savoir plus : http://eucd.info/138.shtml & http://www.pcinpact.com/actu/news/Lindustrie_du_disque_un_etat_dans_letat_.htm & http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=12595
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 5 Décembre 2005 à 10:56
Vu que l'on est dans les pétitions aujourd'hui, en voici une extrêmement importante pour l'avenir du logiciel libre, menacé par le projet de loi "DADVSI" :

http://www.pcinpact.com/actu/news/EUCDinfo_ouvre_une_petition_contre_le_projet_de_lo.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 5 Décembre 2005 à 20:34
Citation de FinalBahamut le 5 Décembre 2005 à 10:56
Vu que l'on est dans les pétitions aujourd'hui, en voici une extrêmement importante pour l'avenir du logiciel libre, menacé par le projet de loi "DADVSI" :

http://www.pcinpact.com/actu/news/EUCDinfo_ouvre_une_petition_contre_le_projet_de_lo.htm
Je suis pas un violent, mais y'a quand même des coups de boules qui se perdent !!!!! :sbEnerve4:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 5 Décembre 2005 à 21:07
Citation de FinalBahamut le 5 Décembre 2005 à 10:56
Vu que l'on est dans les pétitions aujourd'hui, en voici une extrêmement importante pour l'avenir du logiciel libre, menacé par le projet de loi "DADVSI" :

http://www.pcinpact.com/actu/news/EUCDinfo_ouvre_une_petition_contre_le_projet_de_lo.htm
Je l'ai déjà signé !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 5 Décembre 2005 à 23:13
C'est tout de même inquiétant tout ça... :peur: :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 5 Décembre 2005 à 23:52
Hmm... droit a la copie privée qui servira plus a rien,GNU/Opensource à la poubelle,comme disait Coluche :"Dans consommateur,il y a le mot con"
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 7 Décembre 2005 à 12:21
(je n'ai pas écris ce texte, il est disponible ici(http://wiki.framasoft.info/EUCD/Diffuser)

(http://eucd.info/images/bannieres/gif/defend_droit_ban_large.gif)

Introduction aux conséquences du projet de loi DADVSI (Droit d’Auteur et Droits Voisins dans la Société de l’Information)


Vous avez (ou pas) entendu parlé du projet de loi DADVSI et vous ne vous sentez pas concerné. Détrompez-vous, voici quelques exemples de ce que vous risquez de regretter par la suite :


Pour l’instant vous êtes maître de votre ordinateur et cela vous apparait normal puisque vous l’avez acquis en toute légalité. Vous êtes libre de copier des mp3 sur des CDs pour les écouter dans votre voiture, ou d’en envoyer à un ami via messagerie instantanée pour qu’il puisse l’essayer, quitte à l’acheter par la suite. Vous trouvez d’ailleurs parfaitement normal de pouvoir écouter une musique autant qu’il vous plaira et avec le lecteur de votre choix.


Pourtant cette loi pourrait bien changer tout cela. Les DRMs (Cf http://formats-ouverts.org/blog/2005/09/28/551-dossier-drm pour un dossier complet) vous imposeront des droits de lecture et d’écriture, spécifiques à la volonté des majors, sur vos fichiers musicaux. Vous auriez le droit d’écouter une musique 100 fois et de le copier 0 fois, ni même de l’envoyer. Car cette loi dit notament qu’un logiciel qui permet de passer outre les DRMs devient illégal. Ainsi, on peut parfaitement supposer que toute messagerie instantanée n’apportant pas un support des DRMs se verraient illégal. Nous verrions ainsi des versions de vos clients de messagerie instantanée (MSN, IRC, ICQ, yahoo messenger, …) vérifiant si vous avez un droit de copie sur votre fichier musical avant de l’envoyer.


Enfin, autre point et non des moindres, le projet prévoit une limitation du droit à copier. Ainsi, sera-t-il interdit de copier votre émission de télévision favorite (match de foot, star ac ou thema…): vous pouvez jeter votre magnétoscope… devant l’assemblée nationale!


Parce que ce projet de loi est extrémiste, qu’il légalise la surveillance d’un internaute sous prétexte qu’il partage peut-être des fichiers illégaux (non soumis aux DRMs), interdit les logiciels libres qui sont présents partout dans notre vie quotidienne comme par exemple le lecteur multimédia VLC (10 millions de téléchargement pour la dernière version), et que cela affecterai énormément l’économie, nous devons tous nous mobiliser pour que nos dirigeants politiques aient un message fort et rejettent cette loi. Enfin il faudra rester mobilisés lorsque les lobbies de l’industrie musicale et cinématographique reviendront en force régulièrement pour faire à nouveau passer ce projet.


Si ce que vous venez de lire vous a interpellé, que vous voulez en savoir plus, un très bon dossier est disponible sur http://eucd.info/153.shtml (version courte et version longue sont disponible). De même n’hésitez pas à aller nous rejoindre sur le chan IRC forces-vives sur freenode (serveur irc.debian.org par exemple). En espérant que ce dossier aura retenu votre attention et réfléchir un peu au danger que signifie le projet de loi DADVSI. Vous trouverez ci-après deux pétitions à signer pour protester contre ce projet de loi :


http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2
http://boisson.homeip.net:8080/petition.php



(http://wiki.framasoft.info/uploads/EUCD/jesus.png)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 7 Décembre 2005 à 12:31
http://www.potesnroll.com/index.php/topic,435.0.html

 :harhar:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 7 Décembre 2005 à 12:35
Je sais que tu en avais déjà parlé mais là c'est plus voyant je pense  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 7 Décembre 2005 à 16:59
Une news qui vient compléter ce dossier :

http://www.silicon.fr/getarticle.asp?id=12739

Ce qui est nouveau :
Citation
Etant donné qu'en France, la copie privée est un droit, le gouvernement a décidé de mettre en place une commission consultative sur la question de l'exercice des droits d'auteur et des droits voisins en matière d'oeuvres diffusées sur Internet. Cette commission a été réunie par le Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique (CSPLA).

Et ses conclusions ont été rendues publiques ce mercredi. Pas de surprise! La Commission se range du côté de la répression et des industriels.

Conclusions pro-répression
La présidence de la Commission a choisi de ne retenir que les opinions majoritaires: action pénale et contrôle complet des utilisations par le biais de mesures techniques (DRM) sont présentés comme les seules solutions viables...

La Commission semble avoir cédé au très puissant groupe de pression organisé autour des éditeurs et des Majors. On y trouve ainsi la
SACEM, le SNEP, la SCPP, Universal, Microsoft, la PROCIREP, la SPPF et l'UFPI. Or ce groupe de lobby détient la majorité des voix au sein de la Commission du CSPLA. On comprend alors pourquoi ses arguments ont été entendus. Et seulement les siens.

Les contre-arguments proposés par certaines associations d'artistes et de consommateurs ne semblent pas avoir retenu l'attention des membres de cette commission consultative.
Si j'étais vulgaire, je dirais "bande de f... d. p...." mais je me retiendrais car celà ne changera pas le schmeuleuleu...

Il ne nous reste plus qu'à espérer que la pétition fasse bouger les choses (mais pouvons-nous faire quelque chose  face à la SACEM, le SNEP, la SCPP, Universal, Microsoft et leur lobbying ? ) , sinon le Noël 2005 connaîtra une bien mauvaise nouvelle...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 7 Décembre 2005 à 18:08
Je peux poser une question candide?
J'ai bien lu le dossier EUCD, j'ai lu divers articles ici et la, et oui, je pense que cette nouvelle loi est au moins dangereuse. Par contre, un truc me chiffonne quand meme par rapport a la copie privee  (article 8 du projet de loi) :
Citation
« Art. L. 331-6.- Les titulaires de droits mentionnés à l'article L. 331-5 prennent dans un délai raisonnable, le cas échéant après accord avec les autres parties intéressées, les mesures qui permettent le bénéfice effectif des exceptions définies aux 2° et 7° de l'article L. 122-5 et au 2° et 6° de l'article L. 211-3 dès lors que les personnes bénéficiaires d'une exception ont un accès licite à l'œuvre ou à un phonogramme, vidéogramme ou programme, que l'exception ne porte pas atteinte à l'exploitation normale de l'œuvre ou d'un autre objet protégé et qu'il n'est pas causé un préjudice injustifié aux intérêts légitimes du titulaire de droits sur cette œuvre ou cet objet protégé.

« Les titulaires de droits ont la faculté de prendre des mesures permettant de limiter le nombre de copies.

« Les titulaires de droits ne sont pas tenus de prendre les mesures prévues au premier alinéa lorsque l'œuvre ou un autre objet protégé par un droit voisin sont mis à la disposition du public selon les stipulations contractuelles convenues entre les parties, de manière que chacun puisse y avoir accès de l'endroit et au moment qu'il choisit. »
Les exceptions du premier alinea sont en pratique : copies temporaires (caches des serveurs et autres) ; versions adaptees pour les personnes souffrant de handicaps (respectivement articles 1 et 2).

Il n'est pas fait mention de l'interdiction de la copie privee, bien au contraire. On parle d'interdiction de facto dans EUCD.info. Mais en pratique, ce serait du a quoi? Le probleme d'interoperabilite (passage d'un format a un autre)? Le fait qu'on ne reporte pas les copyrights quand on fait une compil de CD en Mp3?
Si quelqu'un pouvait m'expliquer, je serais preneur...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 7 Décembre 2005 à 18:19
Dans un certain sens, je peux comprendre que des boites soient contre la copie et le téléchargement, mais j'ai du mal à saisir leur combat contre le Libre... J'arrive pas à trouver quelque chose ou c'est marqué et expliqué... Je suis preneur si vous avez.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 7 Décembre 2005 à 18:41
Citation de Matsya le 7 Décembre 2005 à 18:19
Dans un certain sens, je peux comprendre que des boites soient contre la copie et le téléchargement, mais j'ai du mal à saisir leur combat contre le Libre... J'arrive pas à trouver quelque chose ou c'est marqué et expliqué... Je suis preneur si vous avez.
Facile, lire un dvd sous linux c'est illégal à la base, pour  avoir un player dvd-vidéo faut payer (Car la norme dvd vidéo utilise des spécifications breveté, bref encore du fric), les utilisateurs de Linux frustrée de ne pas pouvoir lire les dvd gratuitement ont détourné la protection Css pour lire les dvd gratos.

Et de qui devait arriver arriva, des logiciels de copie de dvd, de conversion/compression (dvd decrypter et Cie).

Il est loin le temps ou l’œuvre artistique était avant tout un divertissement, c’est devenue un commerce pur et simple, ils vendraient leur mère ces cinglés de major.

Mais a force de sous estimés l'intelligence d'une communauté (celle du GNU/Opensource entre autre) on finie par s'en mordre les doigts,car à ce jeu là c'est le plus intelligent qui gagne.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 7 Décembre 2005 à 18:46
Citation de DarKCallistO le 7 Décembre 2005 à 18:41
Facile, lire un dvd sous linux c'est illégal à la base, pour  avoir un player dvd-vidéo faut payer (Car la norme dvd vidéo utilise des spécifications breveté, bref encore du fric), les utilisateurs de Linux frustrée de ne pas pouvoir lire les dvd gratuitement ont détourné la protection Css pour lire les dvd gratos.

Et de qui devait arriver arriva, des logiciels de copie de dvd, de conversion/compression (dvd decrypter et Cie).

Il est loin le temps ou l’œuvre artistique était avant tout un divertissement, c’est devenue un commerce pur et simple, ils vendraient leur mère ces cinglés de major.
Je pensais plus à Mozilla, Opéra, Firefox, Thunderbird, The GIMP, Inkscape, Blender, ect...


P.S : Linux pourrait-il être considéré comme illégal ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 7 Décembre 2005 à 18:57
Pour les navigateurs c'est un peu plus délicat, à la base ils sont gratuits (même IE), donc ça risque pas grand chose. (De plus Sun Microsystems et IBM sont des partisans du libre et c’est des poids lourd technologique et financiers surtout)

Seulement comme kro$oft nous fait un caprice a chaque version d'IE (ils fixent leurs propres norme) ça freine le développement du web.

Quand a linux, si on enlève la méthode de lecture des dvd-vidéo, on peut considérer que ça reste légal, mais limité, ce qui est paradoxal pour un Os plus stable et performant que Windows. :wacko:

Bref,moi la loi du fric j'y crois pas une minute.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 7 Décembre 2005 à 19:13
Citation de Kamen le 7 Décembre 2005 à 18:08
Il n'est pas fait mention de l'interdiction de la copie privee, bien au contraire.
Bah, si les majors mettent des protections anti-copies et que la loi interdit de "craquer" de tels dispositifs (ce que DADVSI devrait faire), comment veux-tu faire une copie ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 7 Décembre 2005 à 19:23
Citation
L'article 8 prévoit que les titulaires de droits doivent prendre les mesures volontaires nécessaires pour que ces mesures techniques n'empêchent pas les utilisateurs de bénéficier de l'exception de copie privée ni de celle, introduite par la présente loi, au bénéfice des handicapés. Ils n'y sont en revanche pas tenus dans le cadre des services interactifs à la demande, notamment sur l'internet. Ils ont par ailleurs la faculté de limiter le nombre de copies, conformément à l'article 6-4 de la directive. Le montant de la rémunération pour copie privée prévue par l'article L. 311-1 du code de la propriété intellectuelle tient compte de cette limitation.
Ben, et ca alors?

J'ai bien compris que techniquement, ils veulent limiter le passage d'un support a un autre, et en realite controler la chaine du multimedia (de la production a la lecture, en passant par la diffusion). Ce que ca implique est proprement scandaleux et liberticide. Mais pour la copie privee, je ne comprends pas encore. Faut-il imaginer que les gens soient contraints de demander une copie au proprietaire des copyrights? Qu'il y ait une cle speciale pour faire une copie?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 7 Décembre 2005 à 19:30
Citation de Kamen le 7 Décembre 2005 à 19:23
Ils ont par ailleurs la faculté de limiter le nombre de copies
Comment tu crois que les majors vont l'interpreter ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 7 Décembre 2005 à 19:34
Limiter, ca ne veut pas dire interdire. Et oui, on peut imaginer qu'ils vont permettre de realiser une seule copie, guere plus. Mais ca ne repond pas au pourquoi du comment de ma question initiale. Pourquoi interdiction De Facto? Parce qu'elle n'est nulle part ecrite dans la loi, cette interdiction, au contraire.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 7 Décembre 2005 à 23:09
Je ne crois pas qu'en l'état, il soit plus urgent de se faire l'avocat du diable et de chercher la petite bête que de se mobiliser : ce projet de loi est dangereux pour des tas de raisons que tu peux, je pense, comprendre ;)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Décembre 2005 à 17:53
Citation de FinalBahamut le 7 Décembre 2005 à 23:09
Je ne crois pas qu'en l'état, il soit plus urgent de se faire l'avocat du diable et de chercher la petite bête que de se mobiliser : ce projet de loi est dangereux pour des tas de raisons que tu peux, je pense, comprendre ;)
Hmm... comme augmenté la production de déchet hifi-vidéo ? (Magnétoscope,enregistreur Dvd,lecteur Divx avec ou sans disque dur,platine de graveur cd,etc...)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Décembre 2005 à 18:01
C'est plus un combat d'idées que de matériels qu'il s'agit, hein ;)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 9 Décembre 2005 à 01:41
Au cas ou, pour qu'on soit rassure, je fais circuler la petition autour de moi, et bien sur, j'ai appose ma signature. Un truc toutefois :  ca marche bien les petitions online? (a part celle pour les Cites d'Or 2 qui a foire, je n'ai jamais vraiment suivi la vie de ces petites choses).
Mon "pere" qui bosse dans le monde de l'informatique n'a jamais entendu parle de ce truc. Punaise, les medias n'en parlent ABSOLUMENT pas. Quelque chose m'echappe... :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 9 Décembre 2005 à 09:02
Bah tu sais, les medias montrent ce qu'ils veulent bien montrer, malheureusement.  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 9 Décembre 2005 à 11:44
Les médias en parlent régulierement, j'en ai encore lu un article dans Le Monde - édition pour mobiles sur mon Palm ce matin. Celà dit, ils en parlent presque que dans le contexte des P2P  :thumbdown2:

Quant à la pétition, ben elle a déjà reçu plus de 45 000 signatures, alors qu'il y a 3 jours il n'y en avait que 30 000 donc ça avance vite et elle est assez bien diffusée.

Compteur de signatures : http://www.kianouch.com/banner.php
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 9 Décembre 2005 à 12:26
Citation
Déjà 45702 signatures!
Ah ouais...

Quel est le record en matière de pétition online ?

D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 9 Décembre 2005 à 12:30
Damien, tu  m'as souffle ma question. Ce que je trouve admirable, c'est le nombre de signatures en regard de la date de lancement de la petition (3 ou 4 decembre). La vache!!!
Ca plus : ca marche bieng ou pas bieng ces trucs?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 12 Décembre 2005 à 10:57
Pas la moindre petite idée ...

La pétition "NOT IN OUR NAME" contre la guerre en Irak avait à l'époque été signé par -je cite le site- "plus de 15 000 personnes", soit 3 fois moins alors que les USA ont plus de 200 millions d'habitants. (celà dit je l'avais signé alors que je en suis pas étasunien)

Apparemment 85 000 signatures pour la plus grosse pétition jamais vue en Australie.
( http://www.twu.com.au/news.html?block%5B63%5D%5Bitem%5D=458 )

Et là on approche des 50 000 pour cette loi française
Posted on: Friday 09 December 2005, 12:31:48
Plus de 66 000 signataires  :jap: ( ainsi que 400 organisations - dont plus de 100 entreprises)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 12 Décembre 2005 à 11:06
 :yaisse:
On continue a faire tourner la petition!!!! Je vais faire du lobbying aujourd'hui encore. :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 12 Décembre 2005 à 11:21
Pour ceux qui s'interrogent sur l'utilité de ce genre de pétition :
http://www.eucd.info/index.php?2005/12/12/213-des-deputes-pour-porter-la-parole-des-citoyens-au-gouvernement
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 12 Décembre 2005 à 14:50
Si la pétition a du succès, les majors compteraient accentuer leur pression :

http://www.open-files.com/DADVSI-Intox-et-manipulation.html

 :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 13 Décembre 2005 à 11:41
et les conneries continues : http://www.pcinpact.com/actu/news/Les_sites_de_partitions_de_musiques_en_ligne_de_mi.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 13 Décembre 2005 à 12:08
Ce n'est pas possible, ils ne s'arrêteront donc jamais ? Ils veulent cadenasser la culture sous toutes ses formes ?

Surtout que je ne vois pas pourquoi le fait de mettre en ligne des paroles ou des partitions est un délit  :oo:

Plus qu'une semaine et demi avant le vote de cette loi... :sbEnerve4:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 13 Décembre 2005 à 12:20
74759 signataires depuis le 2 décembre 2005.

Dans une semaine et demi, les 85.000 signatures de l'Australie seront sans doute éclatées ...

Force et honneur.

D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ayou le 13 Décembre 2005 à 13:29
Citation de FinalBahamut le 13 Décembre 2005 à 12:08
Surtout que je ne vois pas pourquoi le fait de mettre en ligne des paroles ou des partitions est un délit  :oo:
Les musiques ne sont pas libres de droit, et il en est de même avec la partition. En effet, pour toucher des droits, il faut déposer la musique et les textes pour être rétribué par la SACEM qui gère cela.
Ceci veut donc dire qu'il n'est pas légal de diffuser une partition et des paroles de chanson sans l'ayant-droit.

Si on continue dans tant de bêtise on interdira bientôt les copy-bands (groupes reprenant des musiques d'autres groupes généralement sans autorisation).

Après ce qui me rend le plus fou, c'est que quelqu'un qui retrouve d'oreille les accords d'une chanson peut avoir des soucis s'il le diffuse ou joue. On frise la top de la bêtise là (et je reste poli...).
Etant quelque peu musicien, j'ai retrouvé d'oreille par exemple des musiques de Seiij Yokoyama, j'en suis à un point où si je diffuse un enregistrement de ce que je joue, je peux être coupable de contre-façon; mébiaingsur !!

Chaque artiste aujourd'hui se forme grâce à son environnement, il puise son inspiration de ce qu'il a pu écouter plus jeune, souvent en reproduisant quelque chose qu'il apprécie pour par la suite développer et créer son art. On tombe dans des débats bien plus philosophiques et complexes que: oh le vilain il reproduit sur Finale, Guitar Pro (ou je ne sais quel logiciel de musique) des partitions, hop on le choppe et il va payer...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 13 Décembre 2005 à 13:32
je propose maintenant une pétition de boycott de toutes les majors !  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 13 Décembre 2005 à 14:05
Citation de Glazoubil le 13 Décembre 2005 à 13:32
je propose maintenant une pétition de boycott de toutes les majors !  :mdr:
Elle existe déjà depuis des mois voir année celle-là.
http://www.odebi.org/boycothon/
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 13 Décembre 2005 à 14:07
Etant donner que Linux et le libre sont menacée (Donc la version Linux de Mugen par la même occasion) j'peut vous dire que ça circule vite dans la communauté Gamemaker fighting Française (surtout ceux qui partage leur programmation et ressource graphique en Opensource). :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 13 Décembre 2005 à 14:12
Citation
Elle existe déjà depuis des mois voir année celle-là.
pfff, et crotte, dommage qu'elle ait pas fait plus parler d'elle !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 14 Décembre 2005 à 16:34
Pinaize,j'ai était voir les commentaire sur cet loi dans le site de TF1,ça gueule. :mrgreen:

Si ça continue ils vont bruler Mr Pascal Negre sur la place public. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 14 Décembre 2005 à 16:44
28 heures plus tard : 82600 signataires depuis le 2 décembre 2005.

La vache ! :oo:

D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 14 Décembre 2005 à 19:48
J'étais mauvaise langue quand je disais que le PS ne faisait rien :

http://www.ratiatum.com/news2673_Le_Parti_Socialiste_s_oppose_au_projet_de_loi_DADVSI.html

'fin bref, on approche du 23 et toujours rien de neuf malgré  cette mobilisation...

Je crains malheureusement qu'au final, la raison ne laisse place à la loi du fric.

Lobbying des majors gagnant auprès du gouvernement, vous avez dit ? :thumbdown2:
: Mercredi 14 Décembre, 19:31:10
Et hop, une autre news  : une éventuelle légalisation du P2P contre rémunération est étudiée à l'assemblée nationale.

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39295420,00.htm?xtor=1
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 15 Décembre 2005 à 19:16
En tous les cas, record mondial battu :
90207 signataires depuis le 2 décembre 2005. :yaisse:
Si avec ca, rien ne se passe, c'est qu'il y a un GRAVE probleme quelque part...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 15 Décembre 2005 à 19:48
Rien de grave, juste la démocratie qui part en c*uilles, tout simplement... :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 15 Décembre 2005 à 20:50
http://www.parti-socialiste.fr/tic/article.php3?id_article=253
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 15 Décembre 2005 à 20:58
Ca fait un peu doublon  :harhar:
Citation de FinalBahamut le 14 Décembre 2005 à 19:48
J'étais mauvaise langue quand je disais que le PS ne faisait rien :

http://www.ratiatum.com/news2673_Le_Parti_Socialiste_s_oppose_au_projet_de_loi_DADVSI.html
(...)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 15 Décembre 2005 à 21:02
Citation de FinalBahamut le 15 Décembre 2005 à 20:58
Ca fait un peu doublon  :harhar:
Citation de FinalBahamut le 14 Décembre 2005 à 19:48
J'étais mauvaise langue quand je disais que le PS ne faisait rien :

http://www.ratiatum.com/news2673_Le_Parti_Socialiste_s_oppose_au_projet_de_loi_DADVSI.html
(...)
Non, car là, c'est un lien vers leur site ! :harhar:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Décembre 2005 à 00:21
Citation de Matsya le 15 Décembre 2005 à 21:02
Citation de FinalBahamut le 15 Décembre 2005 à 20:58
Ca fait un peu doublon  :harhar:
Citation de FinalBahamut le 14 Décembre 2005 à 19:48
J'étais mauvaise langue quand je disais que le PS ne faisait rien :

http://www.ratiatum.com/news2673_Le_Parti_Socialiste_s_oppose_au_projet_de_loi_DADVSI.html
(...)
Non, car là, c'est un lien vers leur site ! :harhar:
Moi qui croyais que c'était ce film d’horreur effrayant avec des zombies (j'en connais au moins 2 voir 3 là bas) : le territoire des morts. :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 16 Décembre 2005 à 11:21
Plus qu'une semaine avant la fin du droit d'auteur en France ? D'ici là, plus de 100 000 citoyens auront signé la pétition. C'est ... énorme, je n'ai jamais vu ça.

Pour comparer, la pétition contre la LEN (Loi sur l'Economie Numérique) lié à ces même sujets n'avaient recueilli que 15 000 signatures !  ( http://www.iris.sgdg.org/actions/len/petition.html )
La loi est tout de même passée ... mais voilà, 15 000 à l'époque, 100 000 aujourd'hui ...


André Santini (UDF) a deposé un ytexte à l'Assemblée concernant le droit de pétition des citoyens, via le net.


Voir son blog : http://www.santini-andre.com/2005/12/epetition.php#more

Texte de l'Assemblée : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/petitions.asp
: Vendredi 16 Décembre, 10:52:45
Texte de 2002 écrit par le célèbre Tim O'reilly (célèbre pour ses livres informatiques vendus par millions partout dans le monde et par la même téléchargés à gogo)

http://www.freescape.eu.org/biblio/printarticle.php3?id_article=160

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 16 Décembre 2005 à 15:57
A ce sujet, il existe une Loi qui permet les pétitions sous certaines conditions, mais je ne me souviens plus desquels...  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Luna le 16 Décembre 2005 à 19:29
http://www.liberation.fr/page.php?Article=344719


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 16 Décembre 2005 à 20:40
Je trouve quand même timide et tardive les réactions des médias et de certains pouvoirs publiques... :sbEnerve4:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Décembre 2005 à 23:46
Citation de Matsya le 16 Décembre 2005 à 20:40
Je trouve quand même timide et tardive les réactions des médias et de certains pouvoirs publiques... :sbEnerve4:
Pouvoir publiques ? C’est quoi ça, le pouvoir du peuple ? Etrange je ne savais pas que ça existé encore a notre époque.
Pourtant j’étais sur que le pouvoir économico-industrielle était la seul voix valable de la démocratie moderne et toute puissante et notre pays. :mouais:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 18 Décembre 2005 à 19:47
Les 100 000 sont atteint :

http://www.cafeduweb.com/modules.php?name=News&file=article&sid=5930

Si avec ça, on ne se fait pas entendre, c'est qu'on nous fait vraiment un bras d'honneur.
Enfin, pour le bras d'honneur, je parlais du gouvernement, les majors c'est déjà fait dans leur publicité d'il y a quelques mois ^^;;
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 18 Décembre 2005 à 23:59
La barre des 100 000 a été franchie la nuit dernière. Là, on arrive à environ 110 000  :yaisse:

A mon avis, d'ici au jour fatidique, plus de 150 000 personnes auront signé !!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Luna le 19 Décembre 2005 à 10:07
Ils en auront surement pas le temps car le projet de loi sera en étude dès demain.

D'après le mail que j'ai reçu de l'EUCD, à cette heure ci ils doivent se trouver au ministère de la culture pour demander à remettre une version papier de la pétition en main propre au ministre de la culture  lors d'une conférence de presse sur le projet de loi DADVSI organisée par le ministère.  Une équipe de La Chaîne Parlementaire (LCP) accompagnera normalement les porteurs de la pétition qui fait plus de 4m30 de long et un reportage devrait être diffusé en début de soirée.

A 15h00, lors du rendez-vous annoncé à Matignon, une version électronique de la pétition avec toutes les signatures individuelles
et collectives enregistrées à minuit hier, sera remise au conseiller technique "Stratégies Industrielles " et au conseiller "Culture" du
Premier Ministre.

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 19 Décembre 2005 à 19:15
Google bombing lancé sur ce charmant ministre de la culture :

http://www.zataz.com/news/9960/ministre-blanchisseur.html

Si vous tapez "ministre blanchisseur" dans Google, vous tombez là-dessus : http://paris.indymedia.org/IMG/html/doc-25214.html

Si vous avez du temps, vous savez quoi faire  :yaisse:

Et les journalistes prennent position contre DADVSI :

http://www.generation-nt.com/actualites/10871/dadvsi-snj-journalistes-contre-projet-loi

Mais avec un ministre qui marche main dans la main avec les majors, ça va être compliqué... on sent bien que dans cette histoire, il y a énormément d'argent qui est en jeu  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 20 Décembre 2005 à 11:17
Citation de FinalBahamut le 19 Décembre 2005 à 19:15
Google bombing lancé sur ce charmant ministre de la culture :

http://www.zataz.com/news/9960/ministre-blanchisseur.html

Si vous tapez "ministre blanchisseur" dans Google, vous tombez là-dessus : http://paris.indymedia.org/IMG/html/doc-25214.html

Si vous avez du temps, vous savez quoi faire  :yaisse:
* Dc qui part modifier ses métadonnée Dans ses pages Html *
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 20 Décembre 2005 à 20:35
Pour une fois que je regarde un JT (celui de France 2 en l'occurence), je tombe sur un reportage qui a eu le mérite de me mettre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire d'assez méchante  humeur  :sbEnerve4:

Un reportage sur cette fameuse loi sur la copie privé.
On aurait pu s'attendre a un reportage instructif, expliquant qu'il y a les méchants piwates, les gentils majors, cette loi qui est censée réguler le piwatage et expliquer les dangers potentiels de ladite loi dénoncés par ses opposants : parler par exemple de la pétition (plus de 100 000 signatures), des nombreuses associations qui s'y sont opposé, même le syndicat des journalistes qui a pris position contre !
Parler des dangers comme le droit à la copie privée, les problèmes des DRM's en terme de tracabilité potentielle de l'usager, de logiciels libres qui seront illégaux lorsque cette loi sera votée (Alaiya, tu ne pourras pas utiliser longtemps VLC ^^).
Enfin, cette loi à plus long terme, va renforcer des monopoles (Coucou M$ ! ) ou des oligopoles (coucou Universal et consorts!) et cadenasser complètement des marchés.

Un vaste sujet qui était difficilement explicable en si peu de temps, mais de la part de chaînes publiques, on est en droit d'attendre un minimum d'informations "objectives".

Qu'à t-on eu droit dans ce reportage :

1- il y a des méchants piwates qui téléchargent
2- La loi DAVDSI va régler tout
3- 10 secondes pour soulever le problème de la tracabilité
4- Un message final qui peut se résumer en : vous finirez par l'avoir dans le c*l !

(http://www.neteconomie.com/dbphoto/Entreprises/S/20040504174728-75.jpeg)

Vous pensez qu'ils auraient parlé du formidable mouvement (associations, syndicats, pétition record de plus de 100000 signatures...) qui s'est mis en opposition ?

Non.

(http://www.neteconomie.com/dbphoto/Entreprises/S/20040504174728-75.jpeg)

Des dangers pour le logiciel libre ?

Non.

(http://www.neteconomie.com/dbphoto/Entreprises/S/20040504174728-75.jpeg).


Des dangers de "cadenassage" de marchés par quelques entreprises ?

Non.


(http://www.neteconomie.com/dbphoto/Entreprises/S/20040504174728-75.jpeg)


Bref, merci France Télévision, on sait d'où vient votre argent, de ce cher ministre de la culture qui (ô quel hasard) a fait une apparition pour nous dire que le piwatage, c'est pas bien, et que cette loi allait tout régler d'un claquement de doigt.

La bonne blague !

Le claquement de doigt résonne plutôt comme ça :


(http://www.neteconomie.com/dbphoto/Entreprises/S/20040504174728-75.jpeg)

'Fin bref, sauf coup de tonnerre énorme et invraisemblable, la loi passera en l'état très bientôt.

C'est quasiment sûr...  :thumbdown2:

Nous vivons vraiment dans un drôle de monde où les enjeux de l'argent prennent de plus en plus le pas sur l'intérêt du plus grand monde.

Allez, c'est pour le bien des industriels de la musique :

(http://images.google.fr/images?q=tbn:eHEiwt5GHygJ:zmaster007.free.fr/images/major.gif)

http://zmaster007.free.fr/pubsnep.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 20 Décembre 2005 à 22:58
Europe 1 tourne en boucle a la maison, et dans un talk-show ce midi, generalement de bonne tenue, on a uniquement evoque le probleme des p2p, en expliquant que la nouvelle loi alliat rendre ca impossible. Je n'ai malheureusement pas pu ecouter les interventions des auditeurs, ni telephoner moi-meme (RDV, rah!!!), mais ca m'a fait enrager. :sbEnerve4:
Mais c'est pas vrai! Si cette horrible chose passe, je suis pret a devenir militant pour la faire abroger (et dieu sait que les manifs, c'est pas mon truc...).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 20 Décembre 2005 à 23:12
Là, de la façon dont c'est passé, le reportage de ce soir, c'est comme si la loi allait être acceptée sans aucun problème, comme si elle ne souffrait aucune question, contestation, aucune pétition : vous avez dit manipulation médiatique ?

Et là, on va nous rétorquer : "mais non, vous voyez le mal partout, cette loi est bonne pour tout le monde..."
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 20 Décembre 2005 à 23:13
Mon cher Final, si tu montes un comite anti-DADVSI, je suis ton premier inscrit. Cette vision donnee par les medias me donne la nausee... :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 21 Décembre 2005 à 09:07
C'est sûrement très nul, mais bon :

(http://www.pcinpact.com/images/bd/news/22853.jpg)

Sinon, lors du débat, cette nuit, Mr le Ministre tente de nous rassurer ("mais non, mais non, cette loi fera le bien de tous !") :

http://www.pcinpact.com/actu/news/Loi_DADVSI_et_logiciel_libre_lanalyse_du_ministre.htm

C'est sûr que vu sous cet angle, on est vraiment idiot de croire un seul instant que cette loi DADVSI soit dangereuse  :sweatdrop:

Et pour bien rendre dégoûter :

http://www.pcinpact.com/actu/news/Loi_DADVSI_le_direct_a_21h30_et_premier_scandale.htm

Je n'aime pas les vieilles rangaines, mais, le "tous pourris", je peux le ressortir ? ^^;;
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Décembre 2005 à 09:47
Tout d'abord unen étude TRES récente : http://permanent.nouvelobs.com/multimedia/20051220.OBS9514.html

Ensuite, jai regardé le débat d'hier soir : le ministre (de la destruction) de la cutlure a eu un rythe de C...... hallucinant ! PAr exemple : "le decompilage a favorisé le logiciel lbre". Il a clairement dit qu'il y avait une urgence économique pour ce texte. Après 1h20 de discours ou il n'a fait que rabacher des trucs qu'il ne comprenait pas, il s'est fait allumé par un député communiste puis par Mr Paul député socialiste qui a très serieusement mis à mal la loi en parlant de l'interopérabilité, de linux etc... La Gauche est CONTRE cette loi (et notamment les ammendements les plus liberticides); l'UMP est partagée, et l'UDF pas loin du contre
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 21 Décembre 2005 à 09:55
Citation de Ex-Floodeur le 21 Décembre 2005 à 09:47
La Gauche est CONTRE cette loi (et notamment les ammendements les plus liberticides); l'UMP est partagée, et l'UDF pas loin du contre
C'est ça qui est le plus surprenant : on peut supposer qu'une majorité de députés soit contre ce projet mais la loi passera vraisemblablement, sauf coup de tonnerre.

On sent bien que les enjeux financier sont très importants et que le Ministre de la culture doit avoir une pression énorme sur ses épaules (qui s'appelle Universal, M$, enfin bref, je ne vais pas recommencer).

Et je pense vraiment que la loi passera comme une lettre à la poste, c'est ça qui est sidérant.

Mais le piratage ne s'arrêtera pas pour autant (il a toujours existé, ce n'est pas demain la veille que ça va s'arrêter : on parle d'un internaute sur deux en France qui téléchargerait ^^;; ).

La licence légale aurait été la meilleure chose mais les majors sont tellement gourmands qu'au final, ils risquent bien de foncer droit dans le mur.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Décembre 2005 à 09:59
Ho non ! Pour avoir regardé les débats hier soir, je peux te dire que c'est pas aussi vite dit que cela !! La gauche est très remontée et il semble que certaisn députés UMP le soient...

edit : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39296821,00.htm?xtor=1
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 21 Décembre 2005 à 10:49
On y croit, on y croit! Le vote se fait cette nuit, c'est bien ca? Si oui, une idee de l'heure?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Décembre 2005 à 10:54
Le résumé d'hier soir : http://www.ratiatum.com/news2695_DADVSI_Et_le_debat_peut_commencer.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 21 Décembre 2005 à 11:03
C'est la merde, c'est moi qui vous le dis :sbEnerve4:

Bienvenue dans le pays des droits de l'homme :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Décembre 2005 à 11:13
http://www.assemblee-nationale.fr/12/cra/2005-2006/107.asp#P37_392

Bonne lecture !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 21 Décembre 2005 à 11:56
La vache, ca casse dur sur les bancs de l'Assemblee :
Citation
M. le Rapporteur - Monsieur Dutoit, vous avez commencé votre intervention en criant au loup. Ensuite, vous avez fait référence à une vieille doctrine en parlant de « saut qualitatif » et « d'effet papillon ». Puis, vous avez cité Orwell. Votre intervention était pathétique tant elle était freudienne...
:oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 21 Décembre 2005 à 12:08
Clair mais je lirais ça ce soir plus proprement.
Citation
M. Didier Mathus - C'est la Corée du Nord !
D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 21 Décembre 2005 à 12:21
Ca y est, je me suis farci le pave, et bien ca ne rigole pas, hein! Apparemment, ils aiment bien tout qualifier de pathetique et de minable... :lac:
Pour la suite, j'avoue etre sceptique. Si certains groupes sont dechaines, ca n'a pas change grand chose aux procedures... On attend toutefois la discussion des amendements du gouvernement, realises a la derniere minute et disponible sur Internet... Au moment des debats! Quelle coordination, ca fait peur! :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 21 Décembre 2005 à 12:28
Citation de Kamen le 21 Décembre 2005 à 11:56
La vache, ca casse dur sur les bancs de l'Assemblee :
Salut!

Tu sais, c'est surtout un grand théatre avec des effets de manche et tout. Comme la représentation est permanente, ça vole pas toujours très haut.

Pour parler des médias publiques, France Info n'a pas fait mieux que France2. Ça m'a suffisament gonflé pour que je leur envoie un message bien gentil dans lequel je les ai cassés comme il faut. Même si ils ne le lisent pas, les journalistes n'aiment jamais être traîtés d'incompétents… Et dire la vérité, ça défoule. :niark:

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 21 Décembre 2005 à 13:00
Citation de MCL80 le 21 Décembre 2005 à 12:28
Pour parler des médias publiques, France Info n'a pas fait mieux que France2.
Ca ne m'étonne qu'à moitié, quelque part...

Tiens, j'ai bien aimé ce passage qui résume une réalité future et un ministre, disons-le clairement, qui a bien du mal à défendre avec de vrais contre-arguments un sujet qui semble définitivement trop lourd pour ses épaules ^^
Citation
M. Christian Paul - La troisième catégorie de risques concerne l'interopérabilité, c'est-à-dire la capacité de deux systèmes d'information à communiquer entre eux - de lire un CD ou un DVD sur le lecteur de son choix. Vous en avez fait la démonstration cet après-midi, à votre corps défendant : avec le baladeur que j'ai ici, je ne peux rien télécharger sur les plateformes qui sont venues tout à l'heure à l'Assemblée ! Des milliers de Français vont acheter des baladeurs pour Noël. Savent-ils que ce projet de loi les transforme, potentiellement, en délinquants ?

M. le Ministre - C'est lamentable ! Minable !
Ce qui est lamentable n'est pas forcément ce que le ministre dénonce :mdr:

Edit :

Vu sur Clubic :
Citation
Mise à jour : Face au tollé que la loi provoque, la gouvernement à un mis en place « cet espace d'information ». On regrettera simplement le fait, qu'au moins certains passages, virolent dangereusement avec la désinformation. C'est notamment le cas lorsque le sujet des DRM est abordé. Il faudra effectivement nous expliquer et expliquer aux consommateurs comment ils vont pouvoir faire une copie de sauvegarde d'un cd audio protégé ou transférer son contenu vers un baladeur s'il devient interdit de contourner les protections.

Même si certains services de vente de fichiers audio en ligne comme la FnacMusic autorisent un certain nombre de transferts vers un baladeur et un certain nombre de gravures... Il ne faudra pas « s'amuser », à effacer et retransférer souvent certains fichiers sur son baladeur (une chose qui devient très problématique lorsqu'un baladeur est limité à une petite capacité de stockage ou lorsqu'on a tendance à changer souvent de baladeur...).

On peut aussi regretter l'absence de (pseudo ?) éclaircissements notamment au sujet du développement des logiciels libres ou des webradios...
En gros, le ministre de la culture n'a pas l'intention de reculer d'un pouce sur ce projet de loi, quitte à frôler/faire de la désinformation... de pire en pire  :thumbdown2:

Voici l'adresse du site pour ceux qui ont du temps à perdre : http://www.culture.gouv.fr/culture/1206/
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 21 Décembre 2005 à 17:25
Salut!

Je pensais à un truc tout bête:

Il y a actuellement une taxe sur les CD, DVDs, Disques Durs, Clefs USB… liée à la rémunération des artistes et interprètes pour le droit à la copie privée.

Il est évident que si on ne peut plus copier du tout (ou que ça devient de fait illégal), cette taxe n'a plus de raison d'être. Je sens que les majors avec cette loi vont jouer à qui gagne perd, car les associations de consommateur vont se les payer. :niark: :niark:

Bon, je vais me reconvertir en avocat, je sens qu'il y a du blé à se faire. :hypocrite:

@FinalBahamut: J'ai bien aimé quand le dialogue avec le ministre que tu as mis. C'est vrai que c'est "lamentable et minable" de laisser vendre des objets dont les gens ne pourront légalement plus se servir… Ah, un journaliste me signal dans l'oreillette que c'est pas ça que le ministre voulait dire. :thumbdown2: :sweatdrop:

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 22 Décembre 2005 à 02:08
La motion de renvoi en commission n'a pas ete adoptee... Il est 2h00 du mat, et toujours pas de compte-rendu de la seconde session de la journee. :unsure:
Alors, alors??? Ont-ils repousse cette affreuse loi? Prions/croisons les doigts et j'en passe... :oo:

Edit : http://www.wanadoo.fr/bin/frame.cgi?url=http%3A//actu.wanadoo.fr/index.html%3FiCata_newsItemId%3Dmmd--francais--journal_internet--une%26iArti_newsItemId%3D051221224122.g53373pw
Le peer-to-peer est sauf... Mais quid du contournement des DRM dans ce cas??? :oo: :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 09:05
Oui, seul un coup de tonnerre improbable pouvait changer la donne, et c'est bien plus que ça qui s'est produit puisque :

http://www.clubic.com/actualite-30293-p2p-legalisation-du-telechargement-en-france.html

Le téléchargement serait légalisé (mais pas l'upload pour l'instant ^^ ).
C'est l'exact opposé du projet de Donnedieu de Vabres.

C'est un très bon début, mais c'est vrai qu'on en sait pas plus sur les DRM's puisque ce sont eux qui mettaient les logiciels libres en danger.

D'autres news devraient arriver très rapidement ce matin.

Au passage, ces amendements ont été adoptés par 30 députés pour et 28 contre, un comble pour une assemblée qui en compte plus de 500 ^^
Finalement, la tentative de faire passer ce projet à la sauvette juste avant Noël s'est retourné contre le gouvernement.

Car si tous les députés avaient été présent, je doute que cette loi aurait passée.

Mais ces amendements ne sont pas encore définitivement adoptés, si je ne m'abuse : il faut encore que le Sénat l'accepte aussi, non ?  :unsure:


/meest d'excellente humeur en cette fraîche matinée du 23 décembre  :w00t2: :w00t2:

Edit : ma joie se calme peu à peu puisque je n'ai rien trouvé pour l'instant sur ces saloperies de DRM qui pourraient mettre en danger certains logiciels libres ... :(

Edit 2 : Aïe, c'est d'autant moins joyeux que selon cette brève,

http://fr.news.yahoo.com/22122005/202/les-deputes-legalisent-les-echanges-de-fichiers-sur-internet.html
Citation
Ce vote remet en cause l'architecture du projet de loi mais le gouvernement devrait solliciter une deuxième délibération sur les amendements pour pouvoir les écarter.
Wait & See...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 22 Décembre 2005 à 09:47
Citation de FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 09:05
Citation
Ce vote remet en cause l'architecture du projet de loi mais le gouvernement devrait solliciter une deuxième délibération sur les amendements pour pouvoir les écarter.
Wait & See...
Faire cela serait se foutre de la gueule des députés...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ayou le 22 Décembre 2005 à 09:50
Genre ils vont se gêner...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 22 Décembre 2005 à 09:54
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/25569.htm
Citation
L’article 101 du règlement de l’Assemblée nationale dit ainsi que « avant le commencement des explications de vote sur l'ensemble des projets et propositions, l'Assemblée peut décider, sur la demande du Gouvernement ou d'un député, qu'il sera procédé à une seconde délibération de tout ou partie du texte. La seconde délibération est de droit à la demande du Gouvernement ou de la commission saisie au fond, ou si celle-ci l'accepte. ». Avant ce deuxième vote, le Gouvernement  pourra sensibiliser au mieux ses troupes avec un lots d'arguments, quel que soit le choc démocratique qu'engendrerait ce choix. Le texte devra encore passer le cap du Sénat où le Gouvernement devra, là, jouer avec l’UDF, lequel par la voix de son président Bayrou, a fait connaître ses faveurs pour la licence globale. En cas de désaccord, c’est une commission spéciale qui tranchera le débat...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 09:55
Ils vont le faire :

http://www.ratiatum.com/news2700_Legalisation_du_P2P_le_gouvernement_veut_re-voter.html


Vive la démocratie !

Reste que si ces amendements sont écartés  :sbEnerve4: , une partie des français va très mal le prendre, car ce matin nombreuses sont les radios qui ont annoncé : "le p2p est légalisé".
Un revirement demain du style "après une seconde délibération demandée par le gouvernement, les amendements qui légalisaient le p2p ont été écartés" ferait dans tous les cas très mal à ce "cher" Donnedieu de Vabres  :rouge: :rouge: :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 22 Décembre 2005 à 10:23
(http://img512.imageshack.us/img512/2738/negredonnedieudevabre25ug.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 10:37
Même si ça ne résoudra rien, j'adore  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 22 Décembre 2005 à 10:43
http://fr.news.yahoo.com/22122005/290/le-gouvernement-s-oppose-aux-deputes-sur-les-droits-d.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 10:49
Pffffffff, et vu qu'il y aura un peu plus de monde cet après-midi -Vabres va sûrement faire rappliquer tous ses copaings de l'UMP pour l'occasion-, on l'a dans l'os.

Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, je vais devoir m'abstenir de lire la suite des évènements, je sens que ça m'énerver plus que je n'étais joyeux ce matin.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 22 Décembre 2005 à 10:54
Bizarrement je ne suis pas surpris par cette stratégie, j'étais sûr qu'ils feraient ça.

Foutage de gueule je vous dis :thumbdown2: . Si c'est ça qu'on appelle la démocratie, ça donne envie de changer de nationalité :sbEnerve4:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 12:02
C'est ça les dangers d'une trop large majorité pour un parti à l'assemblée... à méditer pour les prochaines élections et faire en sorte qu'il puisse y avoir un vrai débat en toute circonstance :rouge:
: Jeudi 22 Décembre, 10:56:43
Bon ben, même si la demande n'a aucune chance d'aboutir, on va au moins en parler un peu aujourd'hui :

http://fr.news.yahoo.com/22122005/202/droits-d-auteurs-le-groupe-socialiste-demande-la-suspension-du.html

Face à la raison, le gouvernement essaie de passer en bourrinant, bel exemple...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 22 Décembre 2005 à 12:15
Pendant ce temps-là, 130352 signataires depuis le 2 décembre 2005.

C'est affolant, une pétition online a pulvérisé tous les records et les ronds-de-cuirs balayent celà ? Il savent au moins ce que représente un tel chiffre sur une population Internet en France ?

D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 22 Décembre 2005 à 12:18
Y a environ 8 millions d'internautes en France il me semble.
Ca représente donc environ 1,6% des internautes français.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 12:21
Le pouvoir de l'argent, le pouvoir des industriels de la musique, des géants du logiciel qui veulent conforter leur place...

En comparaison, 130000 signataires semble ne pas compter plus qu'une goutte d'eau dans un océan :(
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 22 Décembre 2005 à 12:27
Hier, Reuters a parlé de la pétition hier en parlant de "96 000" signatures.  Or, Reuters est quand même très visible par les journalistes, ils ne peuvent pas ne pas l'avoir vu.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 13:00
Ca c'est fort  :

 http://blog2.lemondeinformatique.fr/management_du_si/2005/12/dadvsi_de_lart_.html


Ce qui suit est extrait de ce merveilleux projet de loi :
Citation
D'ailleurs la fiche 8 indique : "trop d'interopérabilité nuit à la sécurité de la protection des oeuvres". Il y a des DSI qui vont s'étrangler en lisant des choses comme ça...
Autrement dit, il serait bon dans l'idéal de n'avoir que Windows Media Player et RealPlayer comme lecteur vidéo, et virer VLC & Cie... de mieux en mieux  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 22 Décembre 2005 à 16:41
Bah... ça a déja commencé étant donné que ce sont les seuls players qui gèrent les DRM.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 17:11
http://fr.news.yahoo.com/22122005/202/droit-auteur-donnedieu-de-vabres-veut-revenir-sur-vote-des.html

J'aime bien le :
Citation
"J'ai mes convictions, je les défends avec force au nom du gouvernement. Le gouvernement n'a pas d'état d'âme, il a pris une décision et il s'y maintient", a déclaré le ministre
Des états d'âmes, ça on savait qu'il n'en avait pas.
Pas plus que de respect pour la démocratie d'ailleurs...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 22 Décembre 2005 à 17:20
Pourtant même le président de l'UMP à l'Assemblée dit clairement qu'il n'est pas question de remettre en cause le vote d'hier et dit qu'il faut prendre le temps de débattre. (PS, PCF, Verts, UDF sont du même avis !!)

Ministre vendu de merde  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 22 Décembre 2005 à 17:26
Ils reclament tous le report de la discussion. C'est a priori bien parti pour qu'on en reparle plus tard, plus longuement, donc on peut raisonnablement pronostiquer l'echec de la mesure d'urgence en catiminie! Yeah!!!! :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 22 Décembre 2005 à 18:20
Salut!

Si le gouvernement pouvait se faire sodomiser par ses troupes dans cette affaire-là, ça serait formidable. :niark: :niark:

Ben oui, les député, eux ils pensent à leur élection, et les adeptes du logiciel libre et ceux du peer to peer, ils votent, et ils sont largement plus nombreux que le gouvernement au complet.

C'est ballot. :niark:

Mais bon, ne vendons pas la peau du kärcher avant de lui avoir mis le feu. :P

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 22 Décembre 2005 à 18:39
Citation de Kamen le 22 Décembre 2005 à 17:26
Ils reclament tous le report de la discussion. C'est a priori bien parti pour qu'on en reparle plus tard, plus longuement, donc on peut raisonnablement pronostiquer l'echec de la mesure d'urgence en catiminie! Yeah!!!! :yaisse:
Hum, il ne faudrait pas être si optimiste :

http://fr.news.yahoo.com/22122005/202/droit-auteur-adoption-de-2-articles-dans-une-seance-emaillee.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 23 Décembre 2005 à 00:33
Il ne faudrait pas etre si pessimiste non plus. Effectivement, ils avaient decide de ne pas les discuter, et ca fait partie de la procedure normale. Si on n'a rien a dire, alors on adopte l'article et on passe a la suite. Autant que je me souvienne, ce ne sont pas les articles 3 et 4qui posent reellement probleme. Je vois difficilement comment ils vont reussir a tout discuter avant la fin de la session...
J'espere sincerement que le gouvernement va se planter sur ce coup...  :)
: Jeudi 22 Décembre, 19:30:50
Seance levee, amendement 252 adopte apparemment, mais surtout projet suspendu. En gros, le truc n'a pas pu passer en coup de force avant Noel. Par contre, comme le renvoi du projet en commission n'a pu etre obtenu, il faut rester vigilant. Point positif : il y aura plein de deputes normalement a la rentree. Yeah!
Truc marrant dans la seance de ce soir : les membres de l'UMP d'aujourd'hui n'etaient pas tout fait les memes qu'hier... On a accuse les cacites du parti d'avoir d'avoir renvoye chez eux les dissidents qui avaient vote les amendements de la Gauche et des Republicains pour les remplacer par de plus fideles zelotes. Breeeef.
C'etait Kamen, en direct du site de l'Assemblee Nationale :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 23 Décembre 2005 à 09:09
Comme on dit, c'est un peu mi-figues mi-raisins : on ne peut pas éclater de joie, mais le pire est évité.

Et surtout, le projet DADVSI a eu une publicité dont Vabres se serait bien passé : ça va permettre un vrai débat à la rentrée parlementaire, et pas un simulacre anti-démocratique.

Au passage, les logiciels libres sont saufs pour l'instant :
Citation
Toute la séance de jeudi soir, les députés ont débattu de l'article 7, le coeur du projet, sans parvenir à l'adopter. Les débats ont été marqués par une confusion certaine et à des situations inédites, où le rapporteur du texte, Christian Vanneste (UMP), s'est retrouvé seul à soutenir un de ses amendements, contre tous les députés et le gouvernement. Cet amendement concernait les mesures techniques de protection des oeuvres numériques. Mais, il mettait en difficulté les chaînes cryptées comme Canal + qui se seraient retrouvées en infraction. Finalement, les chaînes cryptées ont été exclues du dispositif. L'article 7 concerne le contrôle des oeuvres numériques. Il introduit dans le droit français l'autorisation et la protection des mesures techniques empêchant ou limitant la copie de fichiers musicaux ou vidéo et la duplication des CD. Ces dispositions provoquent une levée de bouclier des associations de consommateurs, des sociétés de gestion des droits des artistes et des syndicats, car pour eux, elles signent l'arrêt de mort des logiciels libres. Lors du débat, les députés PCF, PS, UDF et Verts ainsi que des UMP se sont retrouvés pour mettre en garde contre les risques pour les logiciels libres. "On crée une insécurité juridique", cet article "est nuisible pour les logiciels libres", a plaidé le président de l'UDF François Bayrou, très en pointe pour dénoncer le contenu du texte. M. Brard a accusé le gouvernement de "donner de facto une position monopolistique aux majors" du secteur. Christian Paul (PS) a offert au ministre le livre de Lawrence Lessig, "l'avenir des idées", dénonçant la position dominante de Microsoft. Les députés ont adopté en outre un amendement sur l'interopérabilité (capacité de deux systèmes d'échanger des données), destiné à lutter contre les pratiques "anticoncurrentielles de la part d'un fournisseur de mesures techniques". Pour la gauche, l'adoption de cet amendement revient à interdire aux logiciels libres l'interopérabilité.
( yahoo.fr )

Ouf ! Car je pense que c'est au moins aussi important que la levée de sanctions sauvages et aveugles parmi les millions de "piWates" français ;)

(pour une fois je soutiens ce député UMP qui défend la cause du "Libre", la vie est parfois étrange ^^ )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 23 Décembre 2005 à 10:27
la loi DAVSI a une publciité énorme autour d'elle et ca , le ministre de l'inculture ca ne doit pas lui plaire : tant mieux ! Maintenan tle débat est repoussé au 17 Janvier. D'ici la, il faut continuer la mobiilisation ! PAr ailleurs, autre point important, ce qui devait etre revoté ne l'a aps été, et au vu de ce qui s'est dit dans l'hémicycle, c'est pas pret d'etre fait :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 23 Décembre 2005 à 11:36
Citation de Ex-Floodeur le 23 Décembre 2005 à 10:27
PAr ailleurs, autre point important, ce qui devait etre revoté ne l'a aps été, et au vu de ce qui s'est dit dans l'hémicycle, c'est pas pret d'etre fait :)
C'est surtout parce que Vabres a demandé à ce que les amendements qu'il veut voir revotés le soient en dernier, après tous les autres.
Il est donc toujours d'actualité à ce qu'ils soient revotés.
Après, il y aura beaucoup plus de monde à l'assemblée en janvier, reste à savoir si ce sera à notre avantage ou à notre détriment ^^;;


Edit : Pour ceux qui le veulent, notre Ministre-de-la-culture-aimé organise un chat pour "vendre" son projet sur M6.fr : http://www.m6.fr/

Si vous avez envie de voir ce que c'est la désinformation, foncez : ça va devrait être sympatoche ^^

Edit 2 :

Sur le chat, la question du Libre est abordée, et notre ministre donne une réponse bien politicienne qui pourrait se résumer comme suit : "c'est difficile et on fera ce qu'on pourra pour ne pas mettre en danger le libre, mais ptet ben qu'on pourra pas au final"...

Bref, pas de quoi nous rassurer (voir en pj).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 23 Décembre 2005 à 19:28
Breeeeef.

En tous les cas, un point est acquis : le battage mediatique exceptionnel qui entoure le projet desormais. Ce soir sur Europe, nouveau talk-show avec des debats pour le moins vifs. On melange un peu tout : pourquoi traiter separement musique et cinema? quid du peer-to-peer ; sauvons Sony... et j'en passe.

A mon avis, les gens ont quand meme rate un truc : le probleme des DRM. On en parle a peine! Je trouve amusant toutefois la comparaison du gouvernement entre baladeurs et consoles de jeux. "Voyons, on ne peut pas jouer a un jouer PS2 sur X-Box!!!" On lui a dit au monsieur que l'on peut jouir en theorie d'une chanson de la meme facon, qu'elle soit diffusee a la tele, a la radio, sur son lecteur CD ou son baladeur? Apparemment, non... Madonna en format I-Pod, ce n'est pas la meme chose que Madonna en format Sony... De la a ce qu'on parle de la version CD "normale" et de sa conversion en MP3 pour stockage sur le PC. :mouais:

Comme MCL80, je pense que la pression du public pour une future reelection pesera favorablement sur les deputes. On prie tres fort pour que le renvoi en commission soit finalement adopte. :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amir le 23 Décembre 2005 à 20:20
Je vais passer pour un extra-terrestre, mais elle parle de quoi cette loi? :sweatdrop:
J'ai passé en revue le topic, mais je n'y ai pas trouvé de "résumé" de celle-ci. J'ai lu qu'on y parle de légalisation du partage en P2P mais avec une rémunération au FAI, et d'autres trucs de ce genre... C'est vrai ça?!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 23 Décembre 2005 à 21:01
ça c'est un amendement des députés qui détruit justement la proposition ahurissante du gouvernement.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 23 Décembre 2005 à 21:54
Citation de ubaj le 23 Décembre 2005 à 20:20
Je vais passer pour un extra-terrestre, mais elle parle de quoi cette loi? :sweatdrop:
J'ai passé en revue le topic, mais je n'y ai pas trouvé de "résumé" de celle-ci. J'ai lu qu'on y parle de légalisation du partage en P2P mais avec une rémunération au FAI, et d'autres trucs de ce genre... C'est vrai ça?!
http://www.eucd.info
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 26 Décembre 2005 à 10:56
Au boulot on a reçu un spam du Ministère de la Culture sur le sujet ... "Halte à la désinformation"

Le voici : http://www.axipub.com/mirroir/EMM-GaueFo.php?email=

 :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 26 Décembre 2005 à 11:40
Citation de KiaN le 26 Décembre 2005 à 10:56
Au boulot on a reçu un spam du Ministère de la Culture sur le sujet ... "Halte à la désinformation"

Le voici : http://www.axipub.com/mirroir/EMM-GaueFo.php?email=

 :rouge:
Kian est déjà fiché :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Décembre 2005 à 19:55
Salut!

C'est marrant, dans la fonction publique on nous pète les burnes en disant quasiment dès la fin janvier que les budgets sont consommée, et qu'il va falloir se rationner sur les stylos, le papier et le PQ, et là, pour faire leur site de merde, le ministère de l'aculture il a trouvé un budget, et certainement pas maigre fin décembre… À moins qu'il n'ait été offert par les majors, clefs en main!! :rouge:

Et ils ont fait vite!!

Au fait, j'aime bien le titre "halte à la désinformation"… y'a pas quelqu'un qui veut se lancer dans un "halte au bourrage de crâne"?

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Décembre 2005 à 09:57
Ou en est on avec la loi DAVSI : http://www.pcinpact.com/actu/news/25641-Le-point-sur-la-loi-DADVSI-en-preparation.htm

Article interesssant à lire : http://www.pcinpact.com/actu/news/25643-Directive-sur-le-droit-dauteur-le-cas-pratiq.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 27 Décembre 2005 à 12:06
Ô joie ! Ô bonheur ! Un dévédai dans mon chausson ! Vite ! Allons chercher mon petit conputeur afin que nous puissions nous payer de franches rigolades.


Ô tristesse ! Ô connard de dispositif anti-copie de mes boules de Noël ! Un dévédai impossible à lire le Père Noël m'a apporté !


Vite compagnon ! Apporte ton tien de pécé !


Ô joie ! Ô bonheur ! Ton fidèle compagnon à touches et à mulot accepte de nous faire partager le contenu de la petite galette !


Mais... Bizarre... Tu as le même horsdisnateur que moi, pourquoi mon mien n'a pas marché ?! Voyons voir... 3615 Sherlock...


                                               ________________________________________________

La scène se passe quelques minutes plus tard, le célébre détective appelé à la rescousse vient d'arriver.


SH : "Sherlock pour vous servir Môssieu ! Mmmh... Voyons voir... Une heure plus tard, alors que le brouillard tombe sur la petite maison isolée dans la campagne Bon sang, mais c'est bien sûr ! Moriarty a encore frappé !"


Dr W : "Expliquez moi Holmes !"


SH : "Elémentaire mon cher Watson ! Le logiciel de gravure installé d'office sur le pécé de Monsieur pose problème, le dévédai le reconnait et refuse de s'éxécuter. Son ami, bien qu'ayant exactement la même machine, n'a pas ce fameux Nezrot et peut donc visionner en toute tranquilité la galette."


Dr W : "C'était donc ça..."


"Le mystère du dévédai illisible" sera bientôt disponible en France aux Editions Anti-culture, Collection De Vabre pour la modique somme de 999 € !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Décembre 2005 à 12:10
Blabla sur le spam du Mnistère du vol de la Culture :
http://damien.mauran.free.fr/spip/article.php3?id_article=162
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 27 Décembre 2005 à 12:51
Citation de KiaN le 27 Décembre 2005 à 12:10
Blabla sur le spam du Mnistère du vol de la Culture :
http://damien.mauran.free.fr/spip/article.php3?id_article=162
Comme dirait ce cher ministre, c'est lamentable :bouletdujour:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 27 Décembre 2005 à 13:34
Dans la famille "Lamentable", je demande le chef de famille :

http://www.pcinpact.com/actu/news/25649-Les-EtatsUnis-invitent-la-Russie-a-eradiquer.htm

Rha là là, quelle étroitesse dans leur façon de penser et de voir le monde, ces Ricains ^^;;
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 12 Janvier 2006 à 20:58
http://fr.news.yahoo.com/12012006/290/droits-d-auteur-l-exception-pour-copie-privee-sera-amelioree.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 13 Janvier 2006 à 09:37
Bruxelles entre en jeu : http://www.pcinpact.com/actu/news/26010-Loi-DADVSI-Bruxelles-menace-la-France-de-san.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 14 Janvier 2006 à 23:14
Pour une fois, j'irais jusqu'à dire que si par ennui ou pour n'importe quelle obscure raison, vous étiez devant la télévision ce soir, je préférerais que ce soit sur TfOne.

Parce que, en regardant par un pur hasard France 2 il y a un quart d'heure, je suis tombé sur une nouvelle propagande "spontanée" dans une émission de chansons.

Concrètement, un groupe d'artistes a pris la parole au milieu d'une émission, *spontanément* sous le regard approbateur de notre vénéré Sinistre de la culture présent *comme par hasard dans l'émission*, pour nous parler des méfaits de la licence globale, qui aurait à peu de choses près le même effet que la radio il y a 20 ans...

Bref, j'espère que vous aviez mieux à faire ce soir que de vous faire matraquer par une propagande aussi inutile qu'irrespectueuse pour notre intelligence  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: iDam le 15 Janvier 2006 à 00:33
A la base, quelle idée saugrenue que d'avoir un poste télévisé et de vouloir regarder une émission...

Brûle-là ou offre-là aux Korrigans du coin ! ça les aidera à rester encore plus caché sous terre en voyant tant de bétises cathodiques...

D's©
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 15 Janvier 2006 à 03:13
Citation de Damien le 15 Janvier 2006 à 00:33
aux Korrigans du coin !
Bon...
... je te pardonnerai donc pour l'effort culturel ;)

Mais sache que parfois, on n'a pas *vraiment* le choix ^^;;
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 26 Janvier 2006 à 12:04
La loi "DADVSI" devrait être étudiée à nouveau fin-février début mars, d'après ce qu'on peut lire à droite et à droite.

Mais avec les poids lourds du gouvernement qui font du "lobbying" (au gourvernement, ils appellent ça de la pédagogie)continu en direction des députés UMP, faudra s'attendre à voir la licence globale éjectée, et voir passer en force un DADVSI avec un nouvel emballage, mais au contenu identique.

Dernier poids lourd en date à prendre la parole, après Villepinou, c'est au tour de Rupture-Man :

http://www.generation-nt.com/actualites/11455/dadvsi-sarkozy-licence-globale-diversite-culturelle
Citation
Que la culture soit chère pour certains de nos concitoyens, en particulier les jeunes n'est pas une raison pour sacrifier la rémunération des auteurs, des interprètes et des autres acteurs de la chaîne de production et de diffusion
"La culture est chère ? Et ben tu n'achètes pas, c'est aussi simple que ça."
Je n'en attendais pas moins de notre ministre de l'intérieur.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 26 Janvier 2006 à 12:12
La license globale ne restera pas, c'est clair et net depuis le premier jour ou elle a été voté. Espérons surtout une bonne (!) évolution du projet de  lois DADVSI.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 26 Janvier 2006 à 19:20
Citation de KiaN le 26 Janvier 2006 à 12:12
La license globale ne restera pas, c'est clair et net depuis le premier jour ou elle a été voté. Espérons surtout une bonne (!) évolution du projet de  lois DADVSI.
Tu crois encore au Père Noël, Saint Nicholas et la Mère Michèle toi ?! :mdr: :harhar:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nao/Gilles le 26 Janvier 2006 à 19:32
Citation de FinalBahamut le 26 Janvier 2006 à 12:04
"La culture est chère ? Et ben tu n'achètes pas, c'est aussi simple que ça."
Je n'en attendais pas moins de notre ministre de l'intérieur.
Euuuhh.........
Tu peux m'expliquer en quoi il a tort, là....?

La culture c'est comme la confiture : ça va être chaud d'inscrire dans la constitution que tu as le droit inaliénable d'en avoir gratuitement sur ta tartine le matin.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 26 Janvier 2006 à 19:46
Je n'ai pas sous-entendu qu'elle doit être gratuite, la culture, hein.

Juste que s'il est temps de stopper cette gratuité-peer-to-peeresque, il est aussi grand temps de stopper le foutage de gueule généralisé (organisé) du "marché de la culture" (entre autres, ses prix plus qu'abusifs, ses formats propriétaire qui empoisonnent l'existence)...

Bref, qu'on ne tape pas toujours sur les mêmes pour résoudre les problèmes.

Le piratage a toujours existé et continuera à exister, on est d'accord.
Mais il y a certaines choses dont sont entièrement responsables ceux qui sont aux commandes des industries culturelles qui pousse plus facilement et massivement les gens à se tourner vers le piratage.

Mais bon, on est habitué depuis 2002 à traiter les conséquences et non les causes.

'Fin bref...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Janvier 2006 à 22:41
Salut!

Il y a une interview intéressante de l'inventeur de BitTorrent, Bram Cohen, sur le site du Monde(http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-733910@51-698751,0.html).

Je pense qu'il a en partie raison, de dire que l'industrie du disque et de la vidéo va subir un boulversement avec la dématérialisation liée à Internet, et que ce n'est pas d'interdire de faire sauter les protections qui va arrêter cette évolution. Il est aussi contre la licence globale.

Ceci dit, il voit à l'avenir une dématérialisation totale, et là, je ne suis pas absolument convaincu. On nous avais prédit la mort du livre à cause de l'informatique. Cela n'est pas arrivé pour de multiples raisons. Je pense que la dématérialisation des ½uvres audiovisuelles ne sera aussi que partielle...

Allez, j'arrête de flooder! :D

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: RoiLion.Thom le 26 Janvier 2006 à 22:47
Citation de MCL80 le 26 Janvier 2006 à 22:41
Allez, j'arrête de flooder! :D

À bientôt!
Purée, si tout le monde pouvait flooder de cette manière ! :sweatdrop:

je ne citerai pas de noms, mais bon... :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 26 Janvier 2006 à 22:48
Citation de RoiLion.com le 26 Janvier 2006 à 22:47
Purée, si tout le monde pouvait flooder de cette manière ! :sweatdrop:

je ne citerai pas de noms, mais bon... :whistling2:
Pourquoi tu te regardes comme ça dans la glace ?! :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Janvier 2006 à 10:35
Citation de KiaN le 26 Janvier 2006 à 12:12
La license globale ne restera pas, c'est clair et net depuis le premier jour ou elle a été voté. Espérons surtout une bonne (!) évolution du projet de  lois DADVSI.
ce n'etait qu'un gros coup médiatique et ca a parfaitement réussi :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Janvier 2006 à 11:04
Citation de Ex-Floodeur le 27 Janvier 2006 à 10:35
Citation de KiaN le 26 Janvier 2006 à 12:12
La license globale ne restera pas, c'est clair et net depuis le premier jour ou elle a été voté. Espérons surtout une bonne (!) évolution du projet de  lois DADVSI.
ce n'etait qu'un gros coup médiatique et ca a parfaitement réussi :)
Ce n'etait pas un coup médiatique mais un coup de gueule de l'Assemblée contre le gouvernement.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Janvier 2006 à 11:21
http://www.pcinpact.com/actu/news/26291-Un-label-canadien-aide-une-famille-contre-la.htm
Citation
Mais pour Terry McBride, directeur général de Nettwerk, « Les actions entreprises par la RIAA ne sont pas dans l’intérêt de mes artistes. »
Magnifique !!!  :bravo:  :bravo:  :bravo:  :bravo:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Janvier 2006 à 11:32
Citation de Ex-Floodeur le 27 Janvier 2006 à 11:21
http://www.pcinpact.com/actu/news/26291-Un-label-canadien-aide-une-famille-contre-la.htm
Citation
Mais pour Terry McBride, directeur général de Nettwerk, « Les actions entreprises par la RIAA ne sont pas dans l’intérêt de mes artistes. »
Magnifique !!!  :bravo:  :bravo:  :bravo:  :bravo:
Tu fais chier à copier/coller ici ton commentaire fait sur PCinpact. Je suis sur que tu multipostes ça partout ..  :whistling2:
http://www.pcinpact.com/actu/news/26291-Un-label-canadien-aide-une-famille-contre-la.htm?vc=1&cid=527703#c527703
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Janvier 2006 à 11:33
Citation de KiaN le 27 Janvier 2006 à 11:32
Tu fais chier à copier/coller ici ton commentaire fait sur PCinpact.
Heu ou est le mal ??
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Janvier 2006 à 11:35
Citation de Ex-Floodeur le 27 Janvier 2006 à 11:33
Citation de KiaN le 27 Janvier 2006 à 11:32
Tu fais chier à copier/coller ici ton commentaire fait sur PCinpact.
Heu ou est le mal ??
Tu fais ça à l'arrache et ne daigne même pas remettre en forme ton message.
Tes " :bravo: " correspondant là-bas au smiley " (http://www.pcinpact.com/images/smiles/bravo.gif) " ne marchant pas sur Potes'n Roll.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Janvier 2006 à 11:37
Citation de KiaN le 27 Janvier 2006 à 11:35
Citation de Ex-Floodeur le 27 Janvier 2006 à 11:33
Citation de KiaN le 27 Janvier 2006 à 11:32
Tu fais chier à copier/coller ici ton commentaire fait sur PCinpact.
Heu ou est le mal ??
Tu fais ça à l'arrache et ne daigne même pas remettre en forme ton message.
Tes " :bravo: " correspondant là-bas au smiley " (http://www.pcinpact.com/images/smiles/bravo.gif) " ne marchant pas sur Potes'n Roll.
:mdr2: Pas besoin au final :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Janvier 2006 à 11:51
Tricheur il a ajouté le smiley je l'ai vu  !  :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Janvier 2006 à 12:08
http://www.pcinpact.com/actu/news/26297-Loi-DADVSI-les-amenagements-se-confirment.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 27 Janvier 2006 à 12:24
Ca fait vraiment combat arrière-gardiste, cette volonté de cadenasser la copie et l'évolution de la technologie.

La technologie évolue, il est normal que le marché de la culture évolue aussi...

Et cette histoire de "comité" qui fixera le nombre de copies autorisées... vraiment :thumbdown2:

C'est comme je pensais, on change l'emballage, et on garde les mesures principales pour que la pilule passe mieux.
Mais de remise en cause du marché de la culture, des prix absoluments prohibitifs, des formats propriétaire incompatible d'un baladeur à un autre... on n'en parle pas du tout.

Au moins, quand un grand-père se fera arrêter parce que son petit-fils aura téléchargé un titre, il ne risquera plus 300000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement.  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 30 Janvier 2006 à 16:53
De la lecture sur ces merdes que sont les DRM :

(et la notion de perennité que tout le monde oublie : comment feront les générations futures pour ecouter notre patrimoine verouillé aux DRM  ?!!??)  :rouge:

http://audioblog.fr/archives/2006/01/11/dadvsi-outrance-memoire/

http://www.hyperespace.org/dotclear/index.php/2006/01/11/21-le-drm-pire-ennemi-de-la-culture

http://droitauteur.levillage.org/spip/

http://theinquirer.net/?article=29161

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2006 à 16:40
Voilà une news très plaisante :
http://www.infos-du-net.com/actualite/6177-drm.html

Par contre, je croyais que les deux amendements pro licence globale et anti DRM n'étaient pas encore "valides" et donc "utilisables" ?  :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 1er Février 2006 à 18:31
Citation de FinalBahamut le 1er Février 2006 à 16:40
Par contre, je croyais que les deux amendements pro licence globale et anti DRM n'étaient pas encore "valides" et donc "utilisables" ?  :oo:
Salut!

Une loi n'est valide que lorsqu'elle a été publiée au Journal Officiel de la république française. Pour cela, elle doit non seulement avoir fini son circuit législatif au parlement (assemblée plus sénat), mais encore avoir été promulguée (signée par les ministres concernés et le président, il me semble)

Le circuit officiel de la naissance du texte à sa promulgation.(http://www.assemblee-nationale.fr/12/documents/pion-notice.asp)

Une loi ne peut être appliquée avant sa publication, car elle n'a pas d'existence officielle dans le corpus législatif.

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2006 à 19:50
Pourtant, selon cette news, il semble que certains juges s'en soient inspiré dans leur jugement, ou bien j'ai mal compris le sens de l'article ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 1er Février 2006 à 20:38
Tu as compris. Et les juges anticipent abusent de leur autorite semble t'il. A moins qu'une loi n'existe a l'heure actuelle punissant ces DRM, se referer a ces amendements d'une loi non encore adoptee est tout a fait... Illegal? :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 2 Février 2006 à 18:17
Salut!

Je pense que c'est certainement les auteurs de la nouvelle qui ont lu trop vite le jugement. Il y a déjà eu des jugements disant que les protections anti-copies étaient contraire au droit à la copie privée. Je pense que c'est beaucoup plus sur un argumentaire lié à ça que les juges ce sont appuyés... Mais bon, il faudrait lire une copie du jugement pour avoir les attendus.

Si ils se sont appuyé sur une "future loi", autant dire qu'en appel, le jugement sera balayé, car la décision n'a pas de fondement légal. Dans ce cas, c'est un vice de procédure qui assure que le jugement sera cassé.

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 3 Février 2006 à 10:07
Un jugement très interessant : http://www.pcinpact.com/actu/news/26427-P2P-relaxe-malgre-la-mise-a-disposition-de-f.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 4 Février 2006 à 11:33
A tous les méchants piWates qui méritent d'être poursuivis avec autant d'acharnement que les violeurs, pédophiles et autres assassins, voici ce qu'il vous en coûtera avec le nouveau projet DADVSI :

http://www.pcinpact.com/images/bd/news/24149.jpg

Issu de cet article sur PCInpact : http://www.pcinpact.com/actu/news/26452-DADVSI-un-point-detape-du-ministere-de-la-Cu.htm

Bien entendu, ce DADVSI 2 se veut plus compréhensif et plus préventif, mais avec un petit côté répressif tout de même, sinon ce n'est pas marrant.

Les milices des majors surveillant le Net ? C'est pour très bientôt...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2006 à 12:50
Et beh, ça va de mal en pis si l'on en juge cette rumeur :

http://www.clubic.com/actualite-31795-la-copie-de-dvd-bientot-interdite.html

Alors comme ça, pour le ministre de la culture, clarifier le DADVSI, c'est supprimer des droits ? :sbEnerve4:

Et bien sûr, si on n'aura plus le droit de copier son dvd sur un autre support, on devra toujours s'acquitter de la taxe pour la copie privé.

"Le beurre, l'argent du beurre, et la crémière... avec un peu de farine pour nous rouler dedans..."  :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 9 Février 2006 à 13:52
Je suis sidere qu'ils continuent a nous servir des propositions pareilles. Mais qu'ils sont retrogrades! :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 10 Février 2006 à 15:56
http://www.lefigaro.fr/eco-medias/20060210.FIG0186.html?081315

Le bourrrage de crane continue !
Citation
Le site sera ouvert tous les jours de 9 heures à 1 heure du matin, jusqu'au vote complet de la loi par le Sénat.
Le site est hébergé sur un PC du ministère ou quoi ? :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 10 Février 2006 à 19:21
Citation de Ex-Floodeur le 10 Février 2006 à 15:56
Citation
Le site sera ouvert tous les jours de 9 heures à 1 heure du matin, jusqu'au vote complet de la loi par le Sénat.
Le site est hébergé sur un PC du ministère ou quoi ? :mdr2:
Je crois plutôt que c'est qu'il tourne sous WIN98, et comme tout le monde sait qu'il faut le rebooter au moins une fois par 24h, ils préfèrent prévoir des délais pour démarer le moteur à la manivelle si il faut. :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 10 Février 2006 à 20:57
 :roule:

Bon par contre, tu as oublié le :troll: ^^

Parce que windows 98 SE, c'est quand même du super-costaud par rapport à ME :troll:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 11 Février 2006 à 09:52
Citation de FinalBahamut le 10 Février 2006 à 20:57
Parce que windows 98 SE, c'est quand même du super-costaud par rapport à ME :troll:
Ce n'est pas un troll, c'est un fait.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 11 Février 2006 à 11:53
Que ME soit de la daube, je ne le sais que trop bien : je suis obligé de travailler en partie dessus  :roule:

Mais bon, j'aime bien ce smiley ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 11 Février 2006 à 12:01
Citation de FinalBahamut le 10 Février 2006 à 20:57
Parce que windows 98 SE, c'est quand même du super-costaud par rapport à ME :troll:
Salut!

Oui, parceque WINMe, c'est une fois par heure qu'il faut le redémarrer. :troll:

Ceci dit, Win98 sur un 486, il doit bien falloir les 8h pour faire le reboot... Ben oui, dans les ministères, on est parfois équipé d'ordinateurs (qui vont pousser leur) dernier cris. :mdr:

Record à battre, dans ma subdivision un écran de 1992. (purée 14 ans!!), et au moins un ordinateur de 1998 (8 ans et tous ses clusters!!) :oo:

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 12 Février 2006 à 14:19
AAAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!!!!!!!!! VADE RETRO SATANAS !!!!! Ne me parlez plus de ME !!! :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 13 Février 2006 à 21:28
Si certains ont le temps de basculer sur France 5, il y a en ce moment-même une émission de promotion commerciale (certains appellent ça un "débat") avec le VRP d'Universal & Cie.

Mais n'y attendez ni questions pertinentes ni réponses honnêtes, juste un animateur complaisant qui sait qui le paie.

Affligeant de voir tout ce matraquage pour promouvoir un projet sans vrai débat...  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 15 Février 2006 à 00:54
Citation de MCL80 le 11 Février 2006 à 12:01
Record à battre, dans ma subdivision un écran de 1992. (purée 14 ans!!), et au moins un ordinateur de 1998 (8 ans et tous ses clusters!!) :oo:
J'utilisais encore l'an dernier un écran 14 pouces de 1991 ou 1990 pour mon second PC. Il marche très bien si ce n'est que le bouton on/off est cassé, sur "on" heureusement.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 15 Février 2006 à 19:06
Citation de KiaN le 15 Février 2006 à 00:54
J'utilisais encore l'an dernier un écran 14 pouces de 1991 ou 1990 pour mon second PC. Il marche très bien si ce n'est que le bouton on/off est cassé, sur "on" heureusement.
Salut!

Oui, mais faisais-tu du dessin avec Autocad à longueur de journée dessus? Mes collègues, c'est ce qu'ils font. Et pour ça, c'est un peu short... Mais bon on est économe des deniers publics. :humpf:

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 15 Février 2006 à 22:12
http://www.pcinpact.com/actu/news/26682-DRM-deux-cas-pratiques-de-problemes.htm

Tres interessant comme article et surtout très parlant même pour des néophytes (du moins pour le premier exemple)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Février 2006 à 09:08
Va falloir s'attendre à une multiplication de ce genre de problèmes avec le DADVSI 2...
Au final, ça va être un bien gros bordel, un tel bordel que je me demande si la DRM'isation de tous les supports a un avenir  :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 16 Février 2006 à 12:30
Citation de MCL80 le 15 Février 2006 à 19:06
Oui, mais faisais-tu du dessin avec Autocad à longueur de journée dessus? Mes collègues, c'est ce qu'ils font. Et pour ça, c'est un peu short... Mais bon on est économe des deniers publics. :humpf:
Euh non, j'avais juste IRC visuellement dessus, sinon c'était un serveur de fichiers + web
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Février 2006 à 19:23
Voilà une confirmation de ce que tout le monde pouvait deviner, à savoir des pressions de la part des représentants des "major's" sur nos représentants du peuple :

http://www.silicon.fr/getarticle.asp?id=13869

Et entre autre :
Citation
le député explique que les enjeux financiers considérables de ce dossier justifiaient, pour certains, des méthodes contraires à la morale républicaine.
Citation
Un représentant de l'industrie du disque, 'Mr B.' aurait utilisé le privilège que constitue la gestion de l'argent de la redevance copie privée à des fins de pression sur les parlementaires.

Le chantage est en substance : "L'argent en provenance de la redevance copie privée et que nous attribuons pour financer les évènements culturels qui se déroulent dans vos communes ou régions vous sera retiré si vous ne votez pas comme nous le souhaitons."
Voir ici pour la lettre de l'EUCD.info :

http://www.zonehd.net/actualite/dadvsi-enquete-parlementaire-reclamee-par-l-eucdinfo/
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 18 Février 2006 à 14:50
Citation
le député explique que les enjeux financiers considérables de ce dossier justifiaient, pour certains, des méthodes contraires à la morale républicaine.
Faudrait mettre un copyright sur les droits de l'homme à mon avis, sinon on risque une opa hostile des chinois. :mouais:

Et bientôt la liberté d'expression a 0,99¤ chez UMP Universal ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Février 2006 à 19:34
Mauvaise blague belge : http://www.pcinpact.com/actu/news/26811-La-police-saisit-les-serveurs-de-Razorback.htm

:mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 21 Février 2006 à 22:29
Citation de Ex-Floodeur le 21 Février 2006 à 19:34
Mauvaise blague belge : http://www.pcinpact.com/actu/news/26811-La-police-saisit-les-serveurs-de-Razorback.htm

:mrgreen:
Mon dieu que va t'on devenir sans Razorback ? des utilsateurs de newsgroup ! :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 23 Février 2006 à 13:26
RDDV et le gouvernement avaient lancé le 22 février un espace de propagande libre échange sur la loi DADVSI.

Il était donc normal, à mon sens, de signaler un autre site ou l'on peut discuter librement aussi sur ce projet, le blog de Christian Paul : http://www.culturenumerique.net
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Février 2006 à 01:16
http://lestelechargements.org/  :D

http://www.lestelechargements.info/ :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 24 Février 2006 à 10:57
Je parie qu'ils n'ont pas dépensée 18 000¤ de fond public pour leurs sites ceux là. :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 26 Février 2006 à 20:51
Z'avez vu les pubs M$ ? Elles arrivent au bon moment, vous ne trouvez pas ?! :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 1er Mars 2006 à 08:23
Les dvd ne plus copier,tu dois !!!(http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39315019,00.htm)

Donc dans la logique des choses,la taxe sur les dvd vierge va disparaitre. :mouais: (On peut rêver non ?).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 2 Mars 2006 à 10:35
DADVSI, c'est un peu le Santa Barbara des années 2000 : ça n'avance jamais mais il se passe toujours quelque chose à raconter : http://www.open-files.com/article0332.html
Citation
Salle des fêtes de l’hôtel de Lassay, Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée Nationale, invite chez lui députés et artistes pour dialoguer sur le DADVSI qui sera examiné le 7 mars prochain dans l’hémicycle.
Initiative tout à fait louable mais...
Citation
Ils étaient une vingtaine. Vous en connaissez la plupart : Charles Aznavour, Alain Chamfort, Thomas Fersen, Jean-Jacques Goldmann, Jean-Michel Jarre, Enrico Macias, Passi, Pierre Perret, Hubert-Félix Thiéfaine...

Ils étaient parrainés par toute l’industrie musicale présente, entre la SACEM (Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique), des responsables de majors, ou le PDG de la FNAC.
... encore qu'il est normal de voir la SACEM & Cie représentée mais...
Citation
Christian Paul (PS) a ironisé sur l’absence que des défenseurs de la licence globale comme la SPEDIDAM (droits des interprètes) ou l’ADAMI (Société de gestion des droits des artistes interprètes), les invités présentés aux députés n’étant que du camp pro-DADVSI.
... vous avez dit débat ?

Attendez, ne partez pas, il y a encore plus marrant, voire cynique :
Citation
Notons également que Charles Aznavour n’était pas venu les mains vide, 10 000 signatures de la pétition de la SACEM des opposants à la licence globale a été remis à Jean-Louis Debré. Triste farce, quand on sait que 153055 personnes ont signé la pétition de l’EUCD.info, ou les 13500 artistes qui ont signé celle de l’Alliance Public-Artistes.
On ne me fera pas croire qu'il n'y a pas de manipulation ni quelques copinages politico-commerciaux.
Ecoeurant...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 2 Mars 2006 à 11:15
emmenez moi au bout de la terre...Et payez moi le voyage svp...

(au passage : Charles Aznavour, Alain Chamfort, Thomas Fersen, Jean-Jacques Goldmann, Jean-Michel Jarre, Enrico Macias, Passi, Pierre Perret, Hubert-Félix Thiéfaine -> que des gros vendeurs, des gens à l'abri du besoin sensés nous faire rêver (enfin passi et Thiéfaine bof !)! ça me fait bien rire !!!)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 2 Mars 2006 à 13:11
Le plus drôle c'est l'absence d'artiste émergeant qui galére pour débuter (P2p méthode de promotions des nouveaux artistes),ainsi que l'absence totale d'associations ou de personne physique (ou morale) favorable à la licence globale,un point de vue unique d'artistes qui ont fait leurs preuves...

Non seulement c'est de l'intox mais en plus il n'a aucun point de vue contradictoire,tu parle d'un dialogue ouvert,mon oeil. :thumbdown2:
Citation
153055 personnes ont signé la pétition de l’EUCD.info
153108 now,tant mieux ça grimpe encore. :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 4 Mars 2006 à 11:13
Je croyais que la justice etait indépendante ?

http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2006/03/03/300-la-cour-de-cassation-promulgue-la-loi-dadvsi
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 4 Mars 2006 à 19:45
C'est beau un pays D¤MOCRATIQU¤

Liberté - Rentabilité - DRMisé

Pour ma part je crois que la web-radio va revenir sur mon pc vitesse grand v. :)

Et pour les dvd,boycott aussi,j'ai canal+ de toute façon.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 7 Mars 2006 à 09:11
Ca c'est fort.  :rouge: :rouge: :rouge:

http://www.ratiatum.com/news2909_DADVSI_le_gouvernement_paralyse_le_Parlement.html

Les qualificatifs me manquent...

La démocratie, ce serait donc un pays où le peuple décide uniquement une journée tous les cinq ans ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 7 Mars 2006 à 10:03
En résumant un peu :

(http://img66.imageshack.us/img66/2213/0000000163705zu.png)

+ un tube de vaseline.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 07:54
Les amendements sur la license globale rejetée,étonnant non?

La vache j'ai jamais regarder les débats de l'assemblée nationale aussi tard. :wacko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Mars 2006 à 09:01
Ce n'était pas une déception pour tout le monde, ce rejet de la licence globale :

http://fr.news.yahoo.com/07032006/202/droit-d-auteur-la-gauche-tente-en-vain-de-legaliser.html
Citation
Le débat parfois tendu entre l'opposition et l'UMP s'est déroulé sous les yeux attentifs de représentants de la filière et industrie musicale dans les tribunes du public.
:sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 15:56
La license globale est peut être morte,mais le P2P ne va pas disparaitre en claquant des doigts. :P

Moi j'ai surtout retenue l'idée du député Mr Frédéric Dutoit qui a débattue hier à l'assemblée :

"Une plateforme publique de téléchargement qui pourrait être à la fois financée par les FAI et une taxe sur les énormes profits générés par l'e-commerce en général. Contribution forfaitaire pourrait être également demandée aux internautes. Répondrait à la principale préoccupation des auteurs eux-mêmes. Rémunération proportionnelle juste et équitable tout en participant à la démocratisation de l'accès à la culture."

C'est légal,à l'initiative des internautes,accessible a tous et une bonne alternative à l'accés de la culture et cela permet de préserver l'intérêt générale des citoyens.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Mars 2006 à 16:01
Mais ne t'inquiète pas, l'after-DADVSI est déjà prévu par nos majors, qui s'en vont continuer leur travail de lobbying pour éradiquer tous les logiciels susceptibles de permettre le piratage.

Et revoilà notre Sarko' l'opportuniste mediatique qui vient ajouter son grain de sel (mais qu'a t-il donc à voir avec cette affaire, notre cher ministre de l'intérieur) et nous refait le coup du Karcher, mais cette fois pour chasser les logiciels de p2p, entre autres.

Que ce soit clair, pour ceux qui ne le savaient pas encore, Sarko' marche main dans la main avec Pascal Negre et toute sa clique  :rouge:

http://www.silicon.fr/getarticle.asp?id=14186
Citation
Le ministre a déclaré à des artistes qu'il recevait ce mercredi sa volonté de "chasser les logiciels" de téléchargement illégal et de se doter d'"outils juridiques" contre les sites les exploitant, a indiqué à l'AFP le président d'Universal-Music France Pascal Nègre, également invité à cette sauterie.  
Bref, n'oubliez pas de voter en 2007  :sweatdrop:

Ah, paroles d'un groupe de djeun's :
Citation
Mais la perle de la nausée revient aux membres du groupe Kyo. "Avec internet, on peut faire n'importe quoi. On peut empêcher ces sites d'être utilisables en France. Ils le font bien en Chine", explique un membre, avant d'ajouter qu'il s'agissait "juste d'une comparaison technique". Ahhh... Les stars de la jeunesse française pour une censure à la chinoise ? Pas très rock and roll...
La connerie n'a pas d'âge...

FB mega-énervé de voir la tournure que prend toute cette histoire, de pire en pire...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 16:07
Citation
La connerie n'a pas d'âge...
La connerie ne connait pas Freenet surtout. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Mars 2006 à 16:08
Mouais... Freenet, ça reste pour l'instant très lourd d'utilisation, sur ce que j'en sais, non ?

Faudra voir comment ça évolue  :unsure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 16:18
Oui c'est sur,mais les algorithme de cryptage y sont pour beaucoup.Mais dire que l'on peut tout museler a travers le cyber-space ça me fait bien rire,dans cet guerre du progrés,ils oublient que c'est le plus intelligent qui gagne et pas le plus riche,manquerais plus qu'ils foutent des DRM dans notre cerveau ces cons là...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Mars 2006 à 16:40
Citation de DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 16:18
manquerais plus qu'ils foutent des DRM dans notre cerveau ces cons là...
Tu rigoles, tu rigoles, mais si on avait dit il y a dix ans qu'on puisse poursuivre l'inventeur de la photocopieuse en justice parce qu'elle permet de copier des documents... et pourtant aujourd'hui...  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 8 Mars 2006 à 18:33
Oui mais là c'est fort quand même l'interdiction des logiciels de téléchargements (qui sont également un progrés technique majeur,surtout pour le créateur de bittorent),même au parlement américain ça n'a pas passer (un p'tit lien la dessus(http://www.ratiatum.com/news1762_Echec_des_negociations_sur_INDUCE.html))

On peut faire pire que les USA sérieux ? Si effectivement c'est le cas cela prouve qu'il y a un vrai probléme,le seul pays a avoir appliquer de tel mesure aussi rapidement c'est la chine et c'est loin d'être un exemple...

J'ai du mal a croire que l'on a vendue notre pays aux lobbys industrielles,mais quand je voie par exemple qu'un député se met en grêve de la faim a cause de délocalisation du groupe total dans sa circonscription ,je me pose vraiment des questions. :mouais:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 8 Mars 2006 à 19:21
Vu sur PC INpact, ODEBI qui réagit à ce sujet :
Citation
La politique de nettoyage aura fait bondir de son côté la ligue Odebi qui s’est illico fendue d’un communiqué au vitriol : « La Ligue dénonce la grave incompétence d'un ministre qui n'est pas capable de comprendre que la technologie est neutre, et que seul l'acte individuel consistant à utiliser un logiciel d'une certaine façon peut être illicite. » Et la Ligue de se demander « Nicolas Sarkozy veut-il interdire les couteaux de cuisine ou les voitures, ou encore la langue française ? »
:mdr:

Je crois que tout est dit  :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 9 Mars 2006 à 07:54
License globale le retour(http://www.generation-nt.com/actualites/12868/dadvsi-licence-globale-retour-projet-loi/)

Si c'est pas prendre les députés pour des girouettes ça...

*Dc qui pense aussi a 2007 et pas seulement en se rasant...*
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 9 Mars 2006 à 09:05
Citation de DarKCallistO le 9 Mars 2006 à 07:54
*Dc qui pense aussi a 2007 et pas seulement en se rasant...*
:mdr:

Tu n'es pas le seul, il va y avoir du retour de bâton, dans un an :p

Reste que si l'article 1 est de retour, la licence globale va tout de même vraisemblablement se faire éjectée en seconde lecture...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 9 Mars 2006 à 09:40
Oui c'est juste une procédure constitutionelle pour permettre la lecture et le vote du retrait du 1er amendement (license globale donc) et surtout pour justifier la validité de l'amendement 272 (le fameur amendement Vivendi qui interdit l'utilisation et le dévellopement de logiciel de téléchargement par P2P).

Donc la lecture du texte de loi dans sa totalité pour le vote final du 14 mars.

N'empêche que Bayrou était remonté hier soir quand il a eue l'info en cours de séance,mais sur le fond il défend surtout le logiciel libre et l'Opensource et non la légitimité du téléchargement par P2P,seul Boutin donne des arguments crédible qui vont dans ce sens,Bloche aussi d'aprés ce que j'ai crue comprendre,pour une fois qu'un député de gauche et une député de droite s'entende sur le même sujet on ne va pas les blamer,mais ils sont seul dans ce cas,a gauche surtout c'est flou,mou et peu argumenter,limite ils gonfle la polémique et la crédibilité du gouvernement sans débattre sur le fond du sujet,bref du politico-politicien bien pourrie...

En regardant l'ensemble des débats j'avais l'impression d'avoir affaires a des pro-linuxiens dans la salle (surtout a droite).

Avec une citation clef (Je ne me souvient plus qui a dit ça a l'assemblée nationale):" La france doit défendre ses logiciels et de son devellopement technologique par la voix du libre,le prix des logiciels propriétaires sont sources de problématiques,de rentabilité et surtout peu crédile pour fixé de vrais standards technologiques pour l'avenir par concensus globale des différents acteurs du dévellopement technologique."

C'est surtout évident quand on voie que même aux Etats Unis,ils souhaite fixé un standard pour les fichiers de documents type : L'Opendocument(http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenDocument)

Je vous laisse deviner qui a proposer son propre standard et surtout bien seul dans cet affaire. :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 9 Mars 2006 à 21:08
Ca devient complètement surréaliste, et devant un RDDV piqué aux hormones VIVENDI-UNIVERSAL soudain atteint de surdité, l'opposition, forcée d'être réduite au rôle de simple figurant, a purement et simplement quitter l'hémicycle.

Ce qui veut dire qu'en ce moment, seuls les députés UMP votent pour ce projet DADVSI : le gouvernement a donc tout le loisir de façonner comme ça lui chante ce projet politico-commercial liberticide.

Ce gouvernement nous donne une fois de plus un bien bel exemple de démocratie, après l'autisme de Raffarin puis de Villepin (oui, je sais, ce n'est pas la rue qui gouverne, ni le parlement non plus à présent) !  :thumbdown2:

http://www.ratiatum.com/news2930_DADVSI_l_opposition_quitte_l_hemicycle.html

Un appel national au retrait est lancé :

http://www.zonehd.net/actualite/dadvsi-appel-national-au-retrait/

Ah oui, comme prévu l'article 1 et la licence globale s'est fait éjecté en seconde lecture.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 9 Mars 2006 à 21:10
sauf que ca risque de capoter leur histoire.. Le conseil constituionnel aura pas mal de choses à y redire...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 9 Mars 2006 à 22:53
C'est a esperer que le Conseil trouve a y redire, parce que la... Ca devient proprement dementiel. Quelle est la procedure de recours au Conseil? Il peut faire une auto-saisine ou il faut un vote des parlementaires? J'ai bien un livre de droit, mais il date un peu et la, j'ai la flemme d'aller chercher. :sweatdrop:
Ensuite, je ne suis pas un specialiste des actions du C.C., mais il juge plutot sur le fond ou sur la forme? (En l'occurence, s'il doit juger la forme, elle semble hautement discutable mais parfaitement legale, helas).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 10 Mars 2006 à 18:13
Salut!

Le Conseil constitutionel, il me semble qu'il faut les signatures de 20 (ou 50) parlementaires (députés ou sénateurs?) pour y déférer une loi. Le conseil constitutionel juge de la compatibilité du texte qui lui est soumis avec les textes de rangs supérieurs.

Pour avoir une idée de la hiérarche:

Déclararation universelle des droits de l'homme > Constitution > Loi organique > Loi (et ordonnances) > Décrets > Circulaires

En clair, si une loi est contraire à la constitution, le conseil l'annule, car la constitution est "plus forte".

En revanche, il y a un point important: tous les textes approuvés par référundum ne peuvent pas êtres remis en cause par le conseil constitutionel... Même si ils s'opposent à des textes supérieurs.

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 14 Mars 2006 à 21:54
Deux articles très interessants sur cette farçocratie :

Il est parfois bon de retourner à quelques lectures de référence pour éclaircir les débats. Au hasard (ou presque) d'une lecture de l'introduction du livre We The Media de Dan Gillmor, le lecteur ne pourra être qu'interloqué d'autant de clairvoyance sur que Renaud Donnedieu de Vabres (RDDV) promet de mettre en place.
--> http://www.ratiatum.com/news2936_DADVSI_Qui_arretera_RDDV_eclaircissements.html

Déjà extrêmement contesté sur le sujet du droit du d'auteur dans la société de l'information, le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres a indiqué au journal Libération qu'il comptait aller beaucoup plus loin, notamment en s'attaquant "au problème de la presse et de l'internet". Une menace contre la blogosphère ?
--> http://www.ratiatum.com/news2935_DADVSI_Qui_arretera_RDDV.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 15 Mars 2006 à 07:28
Mouarf... ça me rappelle que l'an dernier les majors du ciné accusaient les blogs des mauvais chiffres de leurs blockbusters d'été... non pas que ces blogs mettaient des liens à disposition... ils se contentaient tout simplement de faire des critiques de ces films, critiques négatives censées dissuader le lecteur de payer son ticket pour le voir.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 15 Mars 2006 à 13:28
Communiqué des Initiateurs de la Pétition pour l'Exception Pédagogique

Exception pédagogique : la veillée d'armes

La communauté enseignante et scientifique a appris depuis quelques jours la teneur des accords passés, en l'absence de toute concertation, entre l'Éducation Nationale et les Ayants-droit des secteurs de la musique, de l'audiovisuel, de la presse, des arts visuels et de l'écrit.

Ces accords sectoriels qui entendent se substituer à la loi, et qui vont à l'encontre des exceptions prévues par la directive européenne EUCD, sont censés encadrer l'utilisation des écrits, des musiques, des images et des films, dans nos salles de cours, nos amphithéâtres, nos bibliothèques, nos colloques, nos publications.

Depuis des mois, la Conférence des Présidents d'Université avait exigé l'intégration d'une
Exception Pédagogique dans la loi Droit d'Auteur et Droits Voisins dans la Société de l'Information (DADVSI).

Constatant le caractère honteusement régressif  et répressif de ces accords, en matière de politique d'enseignement et de recherche, des millers de chercheurs et enseignants, parfois élus au CNU (Conseil National des Universités), des étudiants et des doctorants, et tous ceux qui sont attachés à une politique éducative de qualité et de renom international, se déclarent en état de désobéissance civile!

À l'heure où nous rédigeons ce communiqué, ces éducateurs, enseignants et chercheurs s'apprêtent  à annoncer à leurs étudiants, à leurs collègues français et étrangers, qu'ils sont dans l'incapacité d'exercer sérieusement leurs missions.

Nous sommes tous conscients de la gravité d'une telle déclaration de désobéissance civile.

C'est un fait rarissime dans notre pays et peut-être même inédit : des éducateurs se sont engagés publiquement à désobéir à leur Ministre, à la Loi et affirment qu'ils continueront, quoiqu'il en coûte, en dépit des menaces et des sanctions clairement notifiées dans les accords, à diffuser films, musiques textes... comme il leur semble utile et pertinent.

Nous désobéissons parce que nous ne pouvons faire autrement !

Il y a aujourd'hui déjà des collègues qui sont mis en procès par les Ayant-Droits.
Nous exigeons l'arrêt immédiat de toutes les poursuites contre eux !

Nous demandons à nos députés, seuls représentants légitimes des intérêts nationaux dans le cadre d'une politique européenne harmonisée  d'éducation et de recherche, d'user de tout leur pouvoir, pour que la France se dote raisonnablement d'une Exception Pédagogique.

Par ailleurs, le collectif Pour l'Exception Pédagogique, se déclare solidaire de toutes les prises de position de l'initiative EUCD.INFO.



---> http://www.politechnicart.net/exception/php/index.php
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 15 Mars 2006 à 21:58
Ami linuxiens vous devenez des criminels :D

http://ratiatum.com/news2939_DADVSI_le_gouvernement_met_bas_les_masques.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 15 Mars 2006 à 22:30
Marrant ce que tu dis alors qu'en ce moment-même, je suis sous Ubuntu Dapper flight 5, la nouvelle version d'Ubuntu qui sortira en juin et ça s'annonce vraiment :w00t2: :w00t2: :w00t2:

De toute façon, ce projet est tellement mal ficelé, tellement dépourvu de cohérence (on protège l'interopérabilité mais on DRMise à tout va, il n'y a pas comme un problème évident ?) qu'en l'état actuel des choses, il ne peut pas avoir une longévité importante.

Devant l'évidence, devant les nouvelles techonologies, devant les nouveaux modes de vie, devant les internautes ce projet ne peut tout de même rester en l'état bien longtemps !  ^^;;

Ceci, dit  :rouge: à l'opposition et  :rouge: à l'UDF de bayroux, parti "libre" mais pas tant que ça.

Devant aussi peu d'opposition, ce projet ne pouvait que passer.

Mais bon, gauche, centre comme droite ne voulaient pas, à un an des présidentielles, se mettre à dos les majors et les gros artistes...

Vous avez dit tous pourris ?...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 15 Mars 2006 à 23:20
On voudrait interdire le peer to peer sous prétexte que les fichiers sont TOUS soumis au droits d'auteur et que les mises à dispo sont OBLIGATOIREMENT faites sur des fichiers soumis à droits.
 
Ouais internet ça existe qu'en France...... faudrait regarder juste un peu plus loin que le bout de sa bite, RDDV et Vanneste. Internet, c'est MONDIAL. Et pour rappel, quand la France a voulu frimer avec le minitel auprès des ricains, ils ont éclaté de rire en montrant les réseaux qui allaient devenir le net...
 
On fait machine arrière ? On régresse, en France ? Et on vient nous chier qu'on va de l'avant ? Oui, dans la merde, avec les deux pieds, les deux mains et la tête aussi, pendant qu'on y est.

Posté: Mercredi 15 Mars, 22:39:51

"Le developpement du P2P se fera ailleurs qu'en france" Voila tout est dit. Respect a Bloche.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Mars 2006 à 07:40
Le Parlement à adopter l'amendement Vivendi (amendement 150), désormais les softwares P2P sont illégaux pour les utilisateurs comme les développeurs, la chasse aux sorcières va pouvoir commencer...

*Dc qui se dit qu'un amendement boycott s'impose à la maison après avoir vue sur I-télé la politiques des entreprises cotés en bourse actuellement : pas de retour d’investissement dans le pays, seulement de la rémunération d’actionnariat sous condition d’une rentabilité de 15% par ans*
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Mars 2006 à 11:17
Circulez, il n'y a plus rien à faire :

http://www.silicon.fr/getarticle.asp?id=14305

Ah, je rajoute à ce qui a été dit dans les posts précédents que la copie de dvd est définitivement interdite.
Citation
La copie de DVD interdite
Les députés ont rendu possible mercredi une interdiction totale de copier un DVD, lors de la discussion du projet de loi sur le droit d'auteur.

Pour justifier sa décision, le rapporteur UMP Christian Vanneste s'est appuyé sur un arrêt de la Cour de cassation restreignant le droit à la copie privée d'oeuvres de cinéma sur DVD, après une plainte déposée par un amateur de cinéma.

Ce dernier estimait contraires au droit de copie privée reconnu par le Code de la propriété intellectuelle, les mesures techniques de protection insérées dans un DVD commercialisé par StudioCanal et Universal Vidéo, "Mulholland Drive" de David Lynch, qu'il avait voulu copier pour son usage personnel.

Mais la Cour de cassation lui a donné tort.

"La jurisprudence a acté le problème du DVD, nous en tirons les conséquences", a déclaré Christian Vanneste.

"C'est un texte inféodé à des intérêts financiers, qui bafoue le droit minimal des consommateurs. Aujourd'hui, on peut acquitter une taxe pour copie privée et en même temps ne pas pouvoir exercer ce droit", a dénoncé Didier Mathus (PS).

Pour autant, comme la loi inclut un amendement permettant "le bénéfice de l'exception pour copie privée", il faudra bien se mettre d'accord.

Et le fameux collège des médiateurs, à qui est confié le soin de fixer les modalités d'exercice de la copie privée, ressort du chapeau sans qu'on sache très bien comment il pourra appliquer une règle...
Pffff...

N'empêche, pour le monde du libre, c'est une mauvaise nouvelle et pour le gouvernement, c'est se tirer une balle dans le pied.

A gerber... (oui je sais, je l'ai déjà dit mais c'est le qualificatif le plus approprié ^^ )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Mars 2006 à 12:07
Quand on sait que le ministre de la culture est un chiraquien,on comprend mieux pourquoi ce genre de lois va foirer a l'avance. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 16 Mars 2006 à 14:17
On peut dire que l'abstentéisme du premier tour des présidentielles 2002 nous a couté très cher... allez, plus qu'un an à serrer les fesses, en espérant que les ploucs qui on sècher aient retenu la leçon.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 16 Mars 2006 à 19:28
je suis presque sur que cette loi sera inaplicable...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Mars 2006 à 19:52
Ca fait surtout peur leurs drm c'est redoutable brrrr...

Avec la sortie casque du baladeur sur l'entrée micro du PC + filtre antiparasite,le monde devient maaaagique. :mrgreen:

Quand à la copie de dvd, un p'tit tour chez mon loueur de dvd ne changera rien. :)

Born to burn on Plextor only. :harhar:

Au pire des cas j'ai ma PCTV sat pour décoder TPS gratos et sans redevance télé, qu’ils crèvent tous mouhahaha !!! :niark:

*Dc qui dans un excès de folie oublie qu'il est sur un forum publique*
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 16 Mars 2006 à 19:59
Il est évident que tout ce ramassis de merde est à 100% non applicable.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 16 Mars 2006 à 20:02
Salut!

Pour l'interdiction de la copie des DVDs, il y a juste un (petit) os, c'est que les sociéts de droits d'auteurs s'engraissent avec une taxe sur les DVDs vierges, liée au droit à la copie privée.

Si le droit à la copie disparaît, la taxe n'a plus lieu d'être, et peut-être parviendra-t-on à la faire déclarer illégale... Dans ce cas, les auteurs auront tout perdu.

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 16 Mars 2006 à 20:40
Ben non...
C'est la le hic, c'est que nulle part le texte n'interdise la copie privee... Elle est interdite de fait, mais comment faire pour ramasser un max de thunes? En n'interdisant pas formellement la copie privee, pardi! On l'empeche et on la punit, mais on ne l'ecrit pas, et on peut laisser la taxe enchantee. Bref, il n'est pas exclu que la facon dont tout cela a ete redige vise a ratisser large en terme de gains financiers.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 16 Mars 2006 à 20:49
http://www.odebi.org/blog/index.php?2006/03/16/15-jean-louis-debre-rddv-est-un-nul-
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 16 Mars 2006 à 21:17
Et il est encore plus nul de ne pas l'avoir remarqué depuis le début ou de ne rien avoir fait pour empècher qu'ils les enlisent encore plus.
Alors le singe, la peau de banane, hein.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Mars 2006 à 23:02
La vache : contourner les protections d'un dvd pour en faire une copie ou celle d'un *.wmv pour le passer sur son baladeur mp3 sera passible de 750 € d'amende  :oo:

RDDV peut se la carrer où je pense, sa "riposte graduée". Quand à son "une petite amende de 30 € pour le piWate qui télécharge", c'est l'arbre qui cache la forêt  :o
Citation
le détenteur ou l'utilisateur de logiciel mis au point pour le contournement est passible d'une contravention de 750 euros.
http://fr.news.yahoo.com/16032006/202/droits-d-auteur-les-deputes-tentent-d-achever-l-examen.html

Au fait, c'est 30 € pour avoir été pris avec un disque dur bourré à craquer ou 30 € par titre/film etc. ?  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 16 Mars 2006 à 23:04
La seconde à mon avis.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Mars 2006 à 23:08
/mefait le calcul...
Et encore un grand merci à la bande à RDDV (http://motusdesign.free.fr/browse/smiles/village8mf.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 16 Mars 2006 à 23:15
Fabuleux ce smiley!
Bref, le texte n'est pas encore adopte, et il risque de creer bien des remous encore. Quand je pense que pendant qu'on verrouille l'acces a la culture (oui, je vais etre contrevenant, j'ai craque mon CD de Placebo!), il y a des djeun's qui cassent des tables et de sieges et mettent les cantines a feu et a sang dans des lycees (!!!) pour le CPE... Misere!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 16 Mars 2006 à 23:19
Citation de Kamen le 16 Mars 2006 à 23:15
il y a des djeun's qui cassent des tables et de sieges et mettent les cantines a feu et a sang dans des lycees (!!!) pour le CPE... Misere!
Djeun's qui ne sont qu'une minorité (sont-ils seulement lycéens ou étudiants, ces casseurs ?) parmi les étudiants et lycéens qui ont manifesté avec conviction mais dans le calme aujourd'hui.

Comme toujours, l'histoire de la majorité emmerdée par une minorité.

Remarque, ça permet à TF1 de braquer l'attention des français sur les violents-z'étudiants-qui-préfèrent-manifester-que-travailler-à-l'école et ainsi faire passer des victimes pour des agresseurs.

Assimiler "jeunes manifestants" avec "casseurs" dans la tête des français, ça c'est bien joué  :yaisse:

Regardez-moi cette belle page d'accueil de news, bien made in TF1 : http://tf1.lci.fr/infos/ )

(Remarque, je m'égare, retour au sujet déjà bien chargé ^^;; )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 16 Mars 2006 à 23:41
Je me refere strictement aux evenements rapportes par ma petite soeur, dans notre lycee de province seine-et-marnaise... Il y a Belle Lorette ( :harhar:) que je ne regarde plus la tele. Et connaissant le tableau de chasse de ces casseurs (qui sont d'authentiques lyceens), je... comment dire... ne ferais pas de commentaires desobligeants parce qu'il ne faut pas generaliser. Mais dans ma Brie natale, c'est quand meme un beau troupeau de glandus qui n'ont rien compris et qui cherchent un moyen de secher les cours en evacuant un peu de testosterone.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 17 Mars 2006 à 08:19
Dire qu'a la base le parlement vote des lois pour l'intérêt générale des citoyens...
On sais maintenant que l'intérêt peut être interpréter comme bon leur semble...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 17 Mars 2006 à 09:17
Cette nuit les parlementaires ont fini d'étudier le projet DADVSI, mais il y a tout de même une petite note d'optimisme dans cette océan de mesures dangereuses.

L'interopérabilité telle qu'elle était souhaité par le gouvernement a été corrigée et revue dans le bon sens :

http://www.ratiatum.com/news2949_DADVSI_l_examen_s_acheve_sur_une_note_positive.html
Citation
Pris de remors, le député UMP Cazenave appuyé par son collègue Carrayon a demandé que l'article 7 bénéficie d'une seconde délibération, ce qui fut accepté. Dans sa première adoption, l'article 7 sur la protection des mesures techniques de protection (DRM) faisait peser de graves menaces sur l'interopérabilité et le logiciel libre. Après un travail commun de réécriture, une coalition droite-gauche a pu se former dans la nuit pour aboutir, selon les propres mots de Patrick Bloche, a "une rédaction parfaite". Contre l'avis du gouvernement et du rapporteur, deux amendements socialistes ont été adoptés pour accompagner les amendements UMP. 
Comme on dit, ça aurait pu être pire  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 17 Mars 2006 à 13:44
http://tf1.lci.fr/infos/multimedia/0,,3290650,00.html
Citation
Les constats d'infraction seront opérés par des logiciels P2P qui téléchargeront l'adresse ip de l'internaute contrevenant et l'infraction en elle-même sera constatée par un officier de police judiciaire.
Et pour les adresse IP dynamique on fait comment chef. :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 17 Mars 2006 à 13:53
Citation de DarKCallistO le 17 Mars 2006 à 13:44
Et pour les adresse IP dynamique on fait comment chef. :mdr2:
Ca change strictement rien, les FAI savent très bien qui a eu telle ou telle IP à telle  heure.

Non, la blague c'est qu'ils devront eux-même souvent commettre des actions illégales pour savoir qui download  :sweatdrop:

Le probleme, c'est que si tout le monde en France va d'eMule (protocole eDonkey) à Freenet, la police l'a à 100% dans le cul.

http://freenet.sourceforge.net/

http://enquetes-reportages.blogspot.com/2005/11/freenet-la-face-cache-de-linternet.html

http://openpgp.vie-privee.org/freenet.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freenet

J'en rigole d'avance. Il est techniquement strictement impossible, et impensable de trouver qui partage et télécharge quoi sur Freenet.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 17 Mars 2006 à 14:32
Voir aussi la politique du client bittorent Azureus qui fonctionne désormais en cryptage RC4(http://h.zaex.free.fr/new/crypt_rc4.php) avec connexion sur le réseau I2P(http://www.i2p.net/) et sans altérer les performance de téléchargement. :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 17 Mars 2006 à 14:41
Et ça fonctionne comment, ce bittorent crypté ?  :unsure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 17 Mars 2006 à 14:57
C'est un client bittorent codé en Java tout banale,sauf que dans les Options (Outils > Options) on a :

Un module de cryptage(http://img112.imageshack.us/img112/4243/cryptage6dj.png)

Une gestion des réseaux bittorent anonyme(http://img92.imageshack.us/img92/8500/rseauanonyme5ar.png)

Il est massivement utiliser pour sa rapidité de téléchargement (comme tout client bittorent),mais désormais pour d'autre raisons,bien entendu il faut la derniére version(http://azureus.sourceforge.net/) dispo pour en profiter.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 19 Mars 2006 à 14:05
KiaN : pourquoi impossible avec Freenet ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 19 Mars 2006 à 18:33
http://m-bt.org/pic/avatars/

jolie collec d'avatars :D
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 19 Mars 2006 à 20:00
Citation de Matsya le 19 Mars 2006 à 14:05
KiaN : pourquoi impossible avec Freenet ?
Tout ce qui transite est crypé et chaque individu est un noeud du réseau, donc tout passe par chez toi et chez n'iumporte qui sans que tu saches ce qui passe par chez toi ou chez quiconque vu que tout est crypté. En gros, aucun moyen de savoir ce que tu y fais à moins d'espionner directement ton PC. Ton FAI, lui, ne peut rien savoir, et les flics non plus.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 21 Mars 2006 à 20:07
DADVSI adoptée par l'Assemblée Nationale

Nombre de votants 501
Nombre de votes exprimés 479
Nombre de votes pour 296
Nombre de votes contre 193
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Mars 2006 à 11:42
 :sbEnerve4:

Téléchargez ou commandez votre DVD sur les débats ridicules autour de cette farce de loi.
http://wiki.framasoft.info/EUCD/DVD#toc2

La suite des évenements :
http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?t=15437&sid=ef1f52da523f7099b85d1e6ab15d7e33

Je vous conseille aussi les 2 PDF mis en pièce jointe, le StopDRM étant court et explicite.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 24 Mars 2006 à 18:06
De toute façon les emmerdes commencent déjà pour le Dadvsi, Apple et le gouvernement américain en tête.

Ils vont bombarder la France à ce rythme là. :mdr:

Faudra pas grand chose pour que Microsoft s'y mettent aussi, en effet billou possède des service de prestation liée avec le P2P et la loi est clair sur ce sujet.(Foldershare par exemple) :mrgreen:

Elle est mal partie cette loi anti-innovation technologique.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 24 Mars 2006 à 20:28
Si on suit la loi à la lettre alors M$ risque d'avoir panpan cucul vu que son Windows Media player permet de ripper des cds. Même de les graver.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 24 Mars 2006 à 22:37
Tout comme Apple : http://www.apple.com/fr/itunes/hottips/  :mouais:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 25 Mars 2006 à 09:57
(http://www.macplus.net/magplus/img/arton11160.jpg)

 :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Mars 2006 à 11:13
Citation de Battouman! le 24 Mars 2006 à 20:28
Si on suit la loi à la lettre alors M$ risque d'avoir panpan cucul vu que son Windows Media player permet de ripper des cds. Même de les graver.
En plus on l'a d'office sur son PC quand on achete un new PC :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Mars 2006 à 12:52
http://www.lepoint.fr/economie/document.html?did=175954
Citation
Car c'est bien le paradoxe de ce secteur : les pirates s'en donnent à coeur joie, mais cela n'empêche pas l'e-commerce musical de décoller. On compte désormais 20 millions de titres payés sur les plates-formes françaises. En seulement deux ans, le digital représente 6 % du chiffre d'affaires de l'industrie du disque. Les majors tablent sur 25 % en 2010. Le piratage n'a donc pas tué l'e-commerce. Pas plus que la loi de RDDV n'en finira avec le piratage.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 27 Mars 2006 à 22:01
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-755027@51-747848,0.html

ça va raquer pour pister du pirate  :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Mars 2006 à 13:33
Une réserve numérique pour les Logiciels Libres victimes du DADVSI

http://eucd.info/index.php?2006/03/27/290-une-reserve-numerique-pour-les-logiciels-libres-victimes-du-dadvsi
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 14 Avril 2006 à 09:15
*Suite du feuilleton DADVSI : après DADVSI au Parlement, suivez les nouvelles aventures du DADVSI au Sénat*

L'interopérabilité préservée, vous y aviez cru, hein ^^;;

http://www.pcinpact.com/actu/news/28038-La-loi-DADVSI-bientot-au-Senat-linteroperabi.htm
Citation
Avec les récentes critiques d’Apple, appuyées par une association soutenue par Microsoft et relayées par le gouvernement américain, l’intéressé souhaite désinfecter ce conflit. « Il ne faut peut-être pas imposer l'interopérabilité, mais la rendre possible » a-t-il déclaré, annonçant dès à présent, la fin de l’un des points les plus opportuns pour le monde du libre dans le texte.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarkSoul le 14 Avril 2006 à 10:39
Que dire à part que je suis totalement consterné par ce baissage de froc manifeste...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 15 Avril 2006 à 12:18
Plus de précisions sur les aventures du petit DADVSI au Sénat :

http://www.ratiatum.com/news3033_DADVSI_l_ombre_de_la_honte_plane_sur_le_Senat_MAJ.html

L'auteur de l'article doit en rajouter, c'est obligé parce que là, effectivement, on friserait vraiment la "honte" tellement c'est gros..  :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 15 Avril 2006 à 12:45
Salut!

L'information semble crédible, si on se réfère aux amandements enregistrés par le Sénat. Après, il ne faut pas oublier, que ce ne sont que des propositions. Il faut que les amandements soient votés pour êtres inclus dans le texte.

À bientôt!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 15 Avril 2006 à 14:14
Ouah... génial. Manquerait plus que le conseil constitutionel allourdisse encore la bestiole.
Par contre on reste avec le paradoxe "Copie privée interdite mais on garde la taxte sur les supports vierges". Moué moué moué...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 15 Avril 2006 à 15:10
Il n’y a pas à dire, on peut faire bien pire que les Usa avec le droit d'auteur.

*Et pendant ce temps en Allemagne une taxe sur la copie privée voie le jour*
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 15 Avril 2006 à 21:38
Ca devien t vraiment grave la....
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: 999 le 15 Avril 2006 à 21:51
Une loi tout simplement impossible à appliquer amha.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 18 Avril 2006 à 22:48
Mais arretez le !!!! Arretez le !!!!!!


http://www.ratiatum.com/news3039_RDDV_precise_son_projet_de_censure_des_blogs.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 18 Avril 2006 à 23:22
C'est qu'il était sérieux le con...  :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: 999 le 18 Avril 2006 à 23:28
C'est claire qu'il lui manque une case là.
Y en a vraiment...C'est pas l'intelligence qui les éttoufent...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 18 Avril 2006 à 23:39
En même temps il ne semble pas vouloir interdire la blogophère... juste mettre en place une signature numérique qui aiderait l'internaute à reconnaitre un article écrit par un journaliste pro et un autre par un "free lance". Il appartiendra au lecteur ensuite de lire et prendre pour argent comptant l'un ou l'autre.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 19 Avril 2006 à 09:39
Citation de Battouman! le 18 Avril 2006 à 23:39
En même temps il ne semble pas vouloir interdire la blogophère... juste mettre en place une signature numérique qui aiderait l'internaute à reconnaitre un article écrit par un journaliste pro et un autre par un "free lance". Il appartiendra au lecteur ensuite de lire et prendre pour argent comptant l'un ou l'autre.
De tout façon tout les points de vue sont bon a prendre, ce n'est pas par ce que un journaliste écrit un p'tit papelard qu'il a un point de vue meilleur qu'un autre, même si c'est son métier, malheureusement pour trouver une info objectif dans les journaux de nos jours c'est difficile, sans parler des connivences avec l'état, journalisme indépendant où et tu passer ? Mais en même temps si ça peut éviter les fausses rumeurs et les hoax de tout bord, je suis plutôt pour, vaut mieux une information même subjective qu'une désinformation totale.

Quand a cette loi à la con ben tant mieux, j’irais acheter mes album sur les sites russe, quitte a faire du tord aux artistes, mais au moins mon porte monnaie va s'en porter beaucoup mieux et pour les films suffit de voir les promos dvd sur le net et il y a toujours la location de dvd au cas où…
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 19 Avril 2006 à 10:30
est-ce que ce blaireau est conscient que des mecs comme JP Pernaud sont journalistes ? En quoi certains gros cons de journalistes (pas tous hein, certains) seraient les seuls habilités à informer les internautes ? On sent une envie de contrôle des infos, de faire du TF1 en ligne, je commence à ma dire que si ça continue je vais faire un stage de formation en corse, avant d'aller expliquer à ce gros naze ma façon de penser...

après avoir pourri tv et radio, les grosses majors gavées de fric vont décidément pourrir le seul espace de communication un tant soit peut libre qu'il reste !

Heureusement qu'un autre système d'internet indétectable existe, et qu'en cas de connardise aigûe de ce ministre de la culture-business, on pourra toujours s'y planquer avant que la laine nous pousse sur le dos !

Finalement on se retrouvera bientôt comme dans les mauvais films de sf, avec une info contrôlée de partout, aucun droit d'éprouver quoi que ce soit, et des rebelles qui communiquent dans les égoûts et des squats ! On sait maintenant quelle tête a big brother^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 19 Avril 2006 à 17:04
2007 approche  :whistling2: à la trappe ces conneries .. j'espere.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 24 Avril 2006 à 21:42
Ils ont encore un an pour en faire plein....

Posté: Mercredi 19 Avril, 18:06:45

http://www.net-en-deuil.com/
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 25 Avril 2006 à 12:56
Qui a inscrit Potes'n Roll ? J'avais dit non  :whip:

Ca sert à rien, y a que des sites tous plus petits et insignifiants les uns que les autres sur ce truc  :sleeping: personne n'entendra jamais parler de ce coup d'épée dans l'espace infini.  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 26 Avril 2006 à 12:57
http://www.pcinpact.com/actu/news/28310-Les-antidrm-sinvitent-chez-Vivendi-Universal.htm?vc=1

Lisez surtout la fin  :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 26 Avril 2006 à 13:02
 :mdr2: :mdr2: :mdr2:

Que dire... c'est magnifique  :mdr:

Sacré DADVSI, s'il était une fiction on en rirait bien.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 27 Avril 2006 à 10:15
l'air con !!! Excellent :D
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 1er Mai 2006 à 11:28
MANIFESTATION A LA BASTILLE LE 7 MAI 2006


Nous, citoyens français, refusons le verrouillage numérique des oeuvres culturelles instauré par la loi sur le droit d’auteur (loi DADVSI). Cette loi, via la légalisation des dispositifs de contrôle d’usage (DRM), menace le droit à la copie privée, l’innovation, les libertés individuelles et la pérennité des oeuvres.

Les oeuvres que l’on achète doivent pouvoir être lues n’importe quand, n’importe où, avec le matériel et le logiciel de son choix, y compris avec un logiciel libre. Nous voulons par exemple pouvoir prêter la musique que l’on aime et la transmettre à nos enfants.

Nous refusons que la loi considère les amateurs de culture et les informaticiens comme des délinquants.

Nous appelons à une manifestation contre les DRM et la loi DADVSI le dimanche 7 mai au départ de la place de la Bastille à Paris à 14h sur les mots d’ordre suivants :

* OUI au droit d’auteur
* NON à la loi DADVSI
* NON à la mort de la copie privée
* NON aux verrous numériques (DRM)
* NON aux menaces pour le logiciel libre en France
* OUI à l’interopérabilité
* OUI à la diversité culturelle

A l’initiative de : stopDRM, l’APRIL, les Audionautes, dadaprod.org, EUCD.info, FFII.fr, Framasoft, la FSF France, musique-libre.org, la Ligue ODEBI

-----------
Analyse de certains amendements du rapporteur Michel Thiollière
source EUCD.INFO


Une analyse de certains amendements présentés le 12 avril dernier à la commission des affaires culturelles du Sénat par le rapporteur sur le projet de loi DADVSI, Michel Thiollière. Nous vous invitons à le contacter EUCD.INFOpour lui donner votre avis sur son travail (courriel : m.thiolliere@senat.fr, téléphone : 01 42 34 37 67, fax : 01 42 34 41 91).

* La pseudo-exception pédagogique (amendement 1) empêche la mise en ligne de thèses contenant des oeuvres protégées ou la tenue de colloques ouverts aux publics où seraient exposées de telles oeuvres. En effet, l'usage autorisé par l'exception est "strictement circonscrit au cercle des élèves, étudiants, enseignants et chercheurs directement concernés". Va-t-on demain demander aux élus de sortir des colloques qu'ils inaugurent lorsqu'une oeuvre sera affichée vu qu'ils ne seront pas "directement concernés" ? Quant à l'exclusion de toute forme d'utilisation ludique ou récréative d'une base de données dans les écoles (amendement 11), elle témoigne d'une conception très XIXème de l'enseignement. ...

* La limitation de l'exception "bibliothèque" à la "consultation sur place" (amendements 6 et 10) est, elle aussi, d'un autre âge. Les sénateurs souhaitent-ils vraiment que les musées et les bibliothèques ne puissent pas utiliser les technologies modernes de l'information pour donner accès à tous les Français aux savoirs et aux arts ? Ce serait introduire une rupture d'égalité favorisant principalement les franciliens (la région parisienne est la région à plus forte densité culturelle). On voudrait empêcher le développement de services publics culturels modernes que l'on ne s'y prendrait pas autrement.

* L'amendement 8 entérine le fait que les sociétés de gestion collective peuvent revenir sur le droit moral des auteurs en les empêchant de choisir la façon dont il souhaitent exploiter leur oeuvre. C'est pitoyable étant donné que la disposition ainsi modifiée n'était qu'un simple rappel à la loi ayant pour objectif de mettre fin aux pratiques déviantes de la SACEM.

* L'amendement 9 supprime une disposition qui avait pour objectif de permettre au Parlement d'étudier les pistes de développement d'une plateforme permettant aux jeunes artistes de se faire connaître. On ne peut que s'interroger sur cette suppression : en quoi la rédaction d'un rapport par le parlement pose t-elle problème ? Qui a peur des conclusions des élus sur un tel sujet ? Sûrement pas les jeunes auteurs non inscrits à la SACEM ...

* L'amendement 15 revient sur la tentative de limitation du racket que constituerait la préservation de la redevance copie privée si la copie privée se transforme en copie contrôlée par des mesures techniques, ou est interdite (cas annoncé du DVD). Alors même que les DRM induisent la contractualisation payante de la copie privée, le rapporteur préfère conditionner la baisse de la redevance au préjudice subi au lieu de la conditionner aux limitations d'usages qu'entraînent les mesures techniques. Ce faisant, il ouvre la porte à une préservation de la redevance en l'état - et donc à un double paiement, d'autant plus quela commission fixant les montants de la redevance estt tenue par les ayant-droits dont on connaît l'interprétation extrêmement large de l'expression “préjudice”.

* L'amendement 16 réintroduit le fait que les hôpitaux français doivent s'acquitter de la redevance copie privée alors même qu'ils ne copient jamais d'oeuvres protégées mais uniquement des données médicales. Le trou de la Sécurité Sociale n'est sans doute pas assez béant pour le rapporteur ...

* La réécriture proposée de l'article 7 (amendement 17), et la modification des articles 13 et 14 (amendements 23 et 24) témoignent d'une complète allégeance à Apple, Microsoft, Thomson et Vivendi. Toutes les avancées arrachées au ministère de la Culture par une poignée de députés conscients des enjeux économiques du DADVSI ont été balayées. C'est la mort annoncée de la libre concurrence sur le segment de marché stratégique des lecteurs multimédia. C'est une négation des droits du consommateur et de ceux des auteurs de logiciel libre. À croire que le rapporteur n'a pas pris la peine de lire les débats à l'assemblée et la presse internationale ces derniers mois. Il semble s'être contenté de reprendre les amendements apportés par les lobbies sans chercher à comprendre leur impact sur l'économie de son pays. On attend d'ailleurs avec impatience son rapport et les motifs justifiant sa position d'autant plus qu'en introduisant l'idée de brevetabilité des mesures techniques, il prend une position contraire à celle de la France et du Parlement européen. Il sera également intéressant de voir comment le rapporteur va justifier la création d'une nouvelle parodie de justice financée sur le budget de l'État (l'autorité de régulation des mesures techniques introduite aux amendements 18 et 20). Il voudrait plomber la dette publique, freiner l'innovation, faire fuir les auteurs de logiciels libres, et empêcher l'accès rapide à un juge indépendant et impartial qu'il ne s'y prendrait pas autrement.

* La suppression de l'article 7 bis (amendement 19), pourtant soutenu par le Secrétariat Général de la Défense Nationale (SGDN), est incompréhensible. Si l'initiative EUCD.INFO maintient que la prise de contrôle distante d'un ordinateur personnel par un fournisseur de mesures techniques au nom du droit d'auteur devraient tout simplement être interdite, l'absence totale de prise en compte des dangers d'une telle activité pour la sécurité informatique et la vie privée la laisse pour le moins pantois.

* La suppression de l'alinéa 3 de l'article 12 bis (amendement 22) illustre la volonté de permettre des menaces et poursuites arbitraires au pénal de tout développeur de logiciels d'échange de fichiers. Le maintien même de cet amendement terroriste alors que son pendant civil a été supprimé est en fait totalement incompréhensible. Soit il est inacceptable de prétendre responsabiliser des fournisseurs d'outils pour les usages qui en sont fait par les utilisateurs, soit cela ne l'est pas (l'expression “manifestement destiné à” peut en effet s'interpréter comme la destination donnée par les utilisateurs). À croire que le seul objectif du rapporteur est de donner un peu à Paul et un peu à Jacques pour ne se fâcher avec personne. C'est à l'évidence raté, et on attend ici aussi avec impatience de lire les motifs pour tenter de comprendre une telle schizophrénie.

* L'amendement 25 est un amendement complètement surréaliste puisqu'il introduit la notion de logiciels pair-à-pair sans même la définir. Or une interprétation large de la notion de pair-à-pair pourrait englober l'ensemble des logiciels d'échange de données sur internet. Plutôt que de supprimer, en toute logique, l'alinéa 1 de l'article 14 bis comme lui avait demandé l'initiative EUCD.INFO lors de son audition pour que le bénéfice de l'exception de copie privée reste indépendant de l'évolution des techniques, le rapporteur a préféré manipuler des concepts qu'ils ne maîtrise à l'évidence pas.

* L'amendement 35 semble destiné à empêcher les créateurs d'exploiter leurs oeuvres en-dehors du cadre défini par les sociétés de gestion collective. C'est une attaque directe contre les auteurs qui souhaitent utiliser des contrats comme les licences Creative Commons ou Art Libre. Cet amendement tend à entériner des monopoles de plus en plus contestés tant ils sont coûteux pour les créateurs et le public (voir l'article du Monde : «La commission de contrôle critique sévèrement les sociétés d'auteurs»)

---------------
Citation
À la place du dispositif équilibré adopté par l'Assemblée garantissant explicitement, par exemple, le droit à l'ingénierie inverse ou la divulgation du code source d'un logiciel permettant de lire un DVD ou un livre électronique protégé, la commission des affaires culturelles propose au Sénat de mettre en place une véritable usine à gaz : l'autorité de régulation des mesures techniques.

Cette autorité administrative dite indépendante se substituerait au juge d'instance. Elle déciderait de qui a le droit de lire un contenu protégé par un DRM et comment, selon les desiderata des éditeurs de mesures techiques et des producteurs de contenus. Autant dire que c'est la mort annoncée des lecteurs multimédia diffusées sous licences libres.

La commission des affaires culturelles a même supprimé le rappel que les méthodes intellectuelles utilisées dans les DRM ne peuvent être protégées par le secret. A la place, elle introduit en creux l'idée que les mesures techniques pourraient être brevetables !!!

Les principales associations nationales françaises de promotion et de défense du logiciel libre ont publié deux communiqués de presse complémentaires que nous vous invitons à lire ( http://www.april.org/articles/communiques/pr-20060418.html et http://www.aful.org/presse/dadvsi-senat-interoperabilite).
Ceci étant le problème est bien plus grand : si les propositions du Sénat étaient retenues c'est le droit de développer un logiciel intéropérable d'accès à la culture qui sera menacé, qu'il soit libre ou propriétaire.

Nous vous demandons donc d'écrire ou de téléphoner d'urgence au rapporteur du Sénat sur le projet de loi (Michel THIOLLIÈRE, http://www.senat.fr/senfic/thiolliere_michel01039u.html) et au président de la Commission des Affaires Culturelles (Jacques VALADE, http://www.senat.fr/senfic/valade_jacques80046h.html) pour leur demander d'intervenir afin que l'article 7 tel qu'adopté par les députés soient préservé.

Plus nous serons nombreux à nous mobiliser, plus nous aurons une chance de sauver l'article 7. Soyez courtois mais fermes.

En vous remerciant pour votre attention, librement,
L'équipe d'EUCD.INFO
Le manifeste du collectif stopDRM / manifestation anti-DADVSI le 7 mai


* Nous ne sommes pas des pirates
* Nous sommes des amateurs de musique et/ou des utilisateurs de logiciels libres
* Nous achetions chaque mois un nombre très substantiel de CD et de DVD
* Nous sommes choqués que les maisons de disques considèrent leur clients comme des ennemis ou des criminels potentiels et imposent des DRM à ceux qui justement achètent de la musique.
* Nous sommes choqués que des maisons de disques abusant de leur pouvoir se comportent comme des gangsters vis-à-vis des artistes qu'elles exploitent en ligne sans les rémunérer. Qu'elles ne viennent pas s'étonner si des internautes suivent leur exemple. On a la société que l'on mérite.
* Nous n'achèterons plus de CD édités par des Majors qui luttent contre la copie privée et contre les logiciels libres. Nous n'achèterons plus de CD ou de musique en ligne contenant des DRM (Dispositifs de Contrôle d'Usage). Nous n'achèterons rien sur les plateformes soi-disant légales qui ne respectent ni les droits des auteurs ni ceux des artistes.
* Nous demandons le droit pour les artistes de choisir librement le mode de distribution de leur musique (avec ou sans DRM) que ce soit pour les CD ou les fichiers mis en téléchargement. Si, comme aujourd'hui, ce sont les maisons de disques qui imposent la présence de DRM, où est le droit des auteurs ?
* Quand nous écoutons de la musique, nous ne voulons pas compter pour chacun de nos disques ou morceaux le nombre de copies et de transferts qu'il nous reste. Nous ne voulons pas gérer la pénurie que nous imposent les DRM, nous ne voulons pas jongler avec nos fichiers, nous voulons écouter de façon sereine et pérenne la musique que nous avons achetée.
* Nous ne voulons pas trembler à chaque fois que nous changeons de disque dur, de balladeur ou d'ordinateur, en priant pour ne pas perdre la musique que nous avons achetée. Nous demandons la possibilité dans le cadre d'un usage privé de pouvoir contourner les DRM sans craindre une amende de 750¤.
* Les DRM ne sont pas efficaces : ils empoisonnent la vie des consommateurs et n'arrêtent pas les contrefacteurs.
* Nous demandons instamment la création et la promotion de réelles plateformes de téléchargement légales sans DRM, équitables pour les artistes et les auteurs, et accessibles aux éditeurs indépendants, seule garantie de la diversité musicale.
* Nous demandons aux distributeurs de musique d'informer leur clients des contraintes imposées par les DRM et nous demandons aux maisons de disques d'indiquer clairement sur les plateformes de téléchargement et sur les CD qu'il ne s'agit plus de vente de musique mais de location longue durée.
* Nous savons que les maisons de disques pensent que les DRM sont la solution au piratage. Rien n'est moins sûr. Ce qui est certain en revanche c'est que les DRM et la loi les protégeant signifient pour nous, consommateurs, le refus définitif de tout achat de musique avec DRM. Les maisons de disque et les artistes avec DRM s'en rendront vite compte. Et le piratage n'y sera pour rien.
* Nous demandons aux artistes de réagir et de prendre position contre les DRM (Dispositifs de Contrôle d'Usage) et contre la politique de leurs producteurs qui consiste à dresser le public contre les artistes et inversement. Si les ventes baissent, ce n'est pas en mettant des bâtons dans les roues de ceux qui achetaient encore de la musique que les choses vont s'arranger.

Pour finir :
* Nous aimons la musique et nous voulons pouvoir faire vivre les artistes et les auteurs que nous aimons, ce qui implique une diversité musicale, des contrats plus équitables, et la rémunération des artistes dont la musique est vendue en ligne (qui est encore souvent refusée par les majors)
* Nous voulons pouvoir choisir librement le matériel et les logiciels que nous utilisons, ce qui implique le refus des monopoles de fait et l'obligation de l'interopérabilité.


CITATION(gamers)
C'est LA journée ou tous pouvons faire entendre notre voix

MANIFESTATION A LA BASTILLE LE 7 MAI 2006

Diffusez l'informations à tous vos contacts, écrivez à vos sénateurs : http://www.senat.fr/nouveau.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: tinou le 1er Mai 2006 à 14:15
Chaque journee du mois de mai est la journee de quelque chose, du 1 au 31... c'est dingue ca.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 1er Mai 2006 à 15:16
http://www.potesnroll.com/ (et aussi http://www.oracleluna.com & http://www.kianouch.com )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 16 Mai 2006 à 19:02
http://www.pcinpact.com/actu/news/28457-DADVSI-M-Charasse-et-les-integristes-du-logi.htm
Posted on: Wednesday 03 May, 19:34:42
Seconde lecture à l'Assemblée
Contre toute attente le gouvernement emmené par le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a décidé une seconde lecture de ce projet de loi à...l'Assemblée Nationale. Un autre débat s'annonce donc dans l'enceinte du Parlement. L'association EUCD.info et nombre d'internautes espèrent que les députés ne laisseront pas passer cette dernière chance de " voter en conscience et non en troupeau ".
 
Il semble que le gouvernement ait tenu son engagement de ne pas utiliser la force en cas de divergences majeures entre les deux chambres.(ii) Une seconde lecture est en effet devenue indispensable au regard des modifications importantes apportées par le Sénat au texte de l'Assemblée.
 
ttp://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/031206.asp#ETAPE204433
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 16 Mai 2006 à 20:55
Un constat (qui je vous l'accorde n'est que du pur flood et n'a donc rien à faire ici ... :P)

Nico arrive à poster bien et juste seulement quand c'est du copier-coller de quelqu'un d'autre ... :P

C'est quand que vous vous expatriez en Suisse pour contourner le DADVSI ?  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 17 Mai 2006 à 10:41
Citation de Ex-Floodeur le 16 Mai 2006 à 19:02
Seconde lecture à l'Assemblée
Contre toute attente le gouvernement emmené par le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a décidé une seconde lecture de ce projet de loi à...l'Assemblée Nationale. Un autre débat s'annonce donc dans l'enceinte du Parlement. L'association EUCD.info et nombre d'internautes espèrent que les députés ne laisseront pas passer cette dernière chance de " voter en conscience et non en troupeau ".
 
Il semble que le gouvernement ait tenu son engagement de ne pas utiliser la force en cas de divergences majeures entre les deux chambres.(ii) Une seconde lecture est en effet devenue indispensable au regard des modifications importantes apportées par le Sénat au texte de l'Assemblée.
 
ttp://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/031206.asp#ETAPE204433
Il n'y aura finalement pas de seconde lecture :
http://www.pcinpact.com/actu/news/28797-DADVSI-Il-ny-aura-pas-de-seconde-lecture-.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Mai 2006 à 10:48
Et vive les lois de merde!  :coucou:

'Scuzez-moi, c'est sorti tout seul  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Mai 2006 à 15:31
Un mois de piratage sur les P2P coute plus que le PIB annuel français d'après les stats de la RIAA

En effet, la RIAA estime perdre 150 000 $ par personne qui pirate de la musique ...
A lire : http://donnysblog.com/one-month-of-torrents-is-worth-more-than-the-gdp-of-france-riaa-rant.php

Posté: Mercredi 24 Mai, 15:27:50

En fait si on ecoute la RIAA, les pertes annuelles occasionnées par le piratage de musique dépassent le PIB global de tous les pays de la Terre cumulés, selon leurs chiffres.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 24 Mai 2006 à 16:04
C'est sûr que n'importe quel piWate dépenserait chaque année 150000 $ en musique si le p2p n'existait pas :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Mai 2006 à 16:17
Punaise, les bobards qu'ils peuvent sortir pour faire croire au gens que "le pire-tout-pire c'est pô bien", c'est hallucinant ... Si ça leur coûtait réellement de telles sommes, ça ferait longtemps que l'industrie du disque n'existerait plus  :whistling2:

Bon sinon personne aurait 150000 $ ( enfin l'équivalent en euros ) à me prêter? J'ai une envie folle d'aller acheter des CD là :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 26 Mai 2006 à 11:42
http://www.supadump.com/videos/002-southpark-piratage.php
 :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 26 Mai 2006 à 11:54
Joli  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: BigBrother le 26 Mai 2006 à 17:18
Citation de KiaN le 26 Mai 2006 à 11:54
Joli  :mdr:
D'ailleurs, Trey Parker et Matt Stone ont compris que la lutte contre le téléchargement illégal est ridicule: South Park est un anime qui rapporte pourtant, sont téléchargement sur le net est devenu légal (souhait des créateurs sus-nommés). Aaah si tout  le monde pouvait raisonner comme ça... :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 29 Juin 2006 à 11:13
J'ai recu ca aujourd'hui par mail...
Citation
Bonjour,

Nous vous écrivons car vous avez signé la pétition "NON au projet de loi DADVSI"
(http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2) que nous avons lancée le 2
décembre dernier et qui, à ce jour, a recueilli plus de 167 000 signatures de
particuliers et plus de 1000 signatures d'organisations. Nous vous remercions
une nouvelle fois pour votre confiance.

Nous tenions à vous informer que le projet de loi DADVSI va être présenté au
vote ce 30 juin à l'Assemblée et au Sénat. Tout comme dans sa version originale
à laquelle vous vous êtes opposé, ce texte contient de nombreuses dispositions
que nous jugeons purement et simplement inacceptables (I). Le DADVSI a de plus
été rédigé dans des conditions indignes d'une démocratie (II). Le vote du 30
juin étant la dernière étape du processus parlementaire, il est urgent d'agir.
(III).

** I - Un contenu inacceptable **

La version actuelle du DADVSI permet toujours aux producteurs de disques et de
films d'installer sur votre ordinateur personnel des dispositifs destinés à
contrôler et à surveiller l'usage que vous faites de la musique et des films que
vous achetez. Elle contient également toujours des dispositions vous interdisant
de neutraliser ces dispositifs, quoi qu'ils fassent. Certains articles ont pour
objectif de permettre la mise en place un *filtrage généralisé d'internet*.

Si le DADVSI est adopté, le simple fait de lire un DVD avec un logiciel non
autorisé par le producteur fera risquer 3750 euros d'amende, la publication d'un
tel logiciel 6 mois de prison et 30 000 euros d'amende. Vous risquerez également
3 750 euros d'amende pour la neutralisation d'un dispositif portant atteinte à
votre vie privée mais protégé par la loi au titre de «mesure technique». Idem
pour la conversion d'un CD protégé au format MP3.

Votre fournisseur d'accès aura par ailleurs obligation de vous fournir des
dispositifs de filtrage et vous aurez obligation de les installer.

Les auteurs de logiciels libres pourront eux être censurés par une autorité
administrative et ceux publiant des logiciels permettant l'échange de données
protégées par le droit d'auteur risqueront 3 ans de prison et 300 000 euros
d'amende. Les menaces pour les droits fondamentaux du public et le logiciel
libre sont donc toujours présentes.

Le texte présente aussi toujours des risques importants pour la sécurité des
ordinateurs des particuliers, des administrations et des entreprises. Il menace
la compétivité de la France et sa capacité d'innovation en créant une insécurité
juridique majeure sur le marché du logiciel, marché stratégique s'il en est. Il
facilite les pratiques anti-concurrentielles telles que la vente liée, les
ententes illicites et les abus de position dominante. Il instaure un péage
incontournable sur les technologies d'accès à la culture et à l'information.

Vous pouvez lire cette tribune du député Bernard Carayon (UMP) et de Michel
Rocard, ancien Premier Ministre (PS) parue dans le Figaro vendredi dernier. Elle
couvre l'ensemble des enjeux et démontre que la problématique dépasse largement
la rémunération des artistes : l'encodage des oeuvres numériques : *un nouveau
big brother* ?
(http://www.bcarayon-ie.com/articles/230606Fig.html)

Vous pouvez aussi consulter une liste non exhaustive des conséquences directes
du DADVSI à l'adresse suivante (http://eucd.info/324.shtml)

** II - Une parodie de démocratie **

Sous la pression des industriels mais aussi du gouvernement américain, le
gouvernement français a multiplié les manoeuvres anti-démocratiques, les
mensonges, et les pressions sur les parlementaires pour faire adopter ce texte
dans une version dure.

Citons notamment le retrait en mars, au mépris du règlement intérieur de
l'Assemblée Nationale, de l'article 1er (http://eucd.info/278.shtml) voté en
décembre et qui instaurait la licence globale, ou encore le passage en force de
55 amendements de dernière minute jeudi dernier en commission mixte paritaire,
au mépris du droit d'amendement de l'opposition (http://eucd.info/322.shtml) et
alors qu'une seconde lecture aurait dû être organisée au regard de l'écart entre
la version de l'Assemblée et celle du Sénat. Le ministre de la culture s'y était
d'ailleurs engagé à sept reprises en hémicycle au nom du gouvernement,  mais,
sous la pression, il s'est parjuré.

Citons également la présence en décembre de représentants de la FNAC et Virgin
(http://www.liberation.fr/page.php?Article=346365) et de lobbyistes de la SACEM
(http://eucd.info/279.shtml) dans des espaces de l'Assemblée normalement
réservés au parlementaires , ou encore l'intervention directe et couronnée de
succès du Secrétaire d'État au commerce américain pour que soit retiré en mai au
Sénat les seules dispositions favorables au consommateur, dispositions pourtant
adoptées à l'unanimité par les députés en mars dernier
(http://www.pcinpact.com/actu/news/28628-DADVSi-autrefois-imposee-
linteroperabilite-d.htm).

Signalons enfin le refus répété du gouvernement de recevoir la pétition que vous
avez signé. Lors de la dernière tentative, nous avons été arrété à plus de cent
mêtres de Matignon par les forces de l'ordre de façon à éviter que nous ne
soyons pris en photo et filmé par les journalistes qui nous attendaient
(http://www.pcinpact.com/actu/news/29352-Matignon-se-verrouille-face-a-Richard-
Stallm.htm).

Nous ne sommes pas les seuls à dénoncer ces méthodes anti-démocratiques et ce
refus de prendre en compte les demandes n'émanant pas des industriels du disque,
du film et du logiciel propriétaire. Des associations de consommateurs (UFC,
CLCV), de famille (UNAF), d'internautes (ADA, ODEBI), des sociétés d'artistes
(ADAMI, SPEDIDAM), des syndicats de musiciens, ont fait le même constat.

** III - Que faire ? ***

Il reste aujourd'hui une possibilité d'éviter le pire : il faut que les députés
et les sénateurs votent contre ce texte le 30 juin. Des élus de tous bords ont
déjà annoncé qu'ils le feraient mais leur nombre est insuffisant.

Nous vous invitons donc à contacter le plus rapidement possible votre député et
votre sénateur, et plus largement, le plus possible d'élus UMP et UDF étant
donné qu'ils ont, pour les premiers, la majorité à l'Assemblée, et que pour les
seconds ils sont au Sénat en capacité de faire basculer le vote. Cela ne vous
prendra que quelques minutes mais si nous sommes plusieurs milliers, voire des
dizaines de milliers, à le faire dans le prochains jours, cela les fera sans
doute réfléchir. Vous trouverez leur numéro de téléphone, leur adresse
électronique et des conseils pour un maximum d'efficacité à l'adresse suivante :

http://eucd.info/311.shtml

En vous remerciant pour votre attention et votre soutien,

L'équipe d'EUCD.INFO

NB : vous ne recevrez plus de courriels de notre part. Si vous souhaitez
continuer à recevoir des informations sur les actions d'EUCD.INFO, vous pouvez
vous abonner à notre liste de diffusion :
(https://mail.gna.org/listinfo/eucdinfo-lettre/)
Je ne me suis jamais senti une ame de revolutionnaire, mais ce sujet me fait vraiment reagir, Big Brother decidant de s'inviter a la maison sous les oripeaux les plus horripilants qui soient. Aussi je me permets de reactiver le fil de discussion relatif  a la DAVSI, en esperant que cette loi indigne ne passe pas en catiminie comme elle a essaye de le faire en decembre dernier.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Juin 2006 à 13:34
Le vote final a lieu demain  :thumbdown2:

Posté: Jeudi 29 Juin, 13:32:00

Votez Sego en 2007 ?

->
Citation de KiaN le 29 Juin 2006 à 13:27
Richard Stallman qui s'est vu refuser un entretien avec le premier ministre a rencontré Segolène Royal  :jap:

http://www.desirsdavenir.org/actualites/stallman.php

Pour les incultes sur qui est Stallman :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stallman

Extrait
Citation
Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), connu aussi sous les initiales RMS, est le fondateur du mouvement pour le logiciel libre. Il est à l'origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU, qu'il a rédigée avec l'avocat Eben Moglen. L'invention du terme anglais copyleft (« gauche d'auteur », opposé à copyright, « droit d'auteur » en français) lui est attribuée. Programmeur renommé de la communauté informatique américaine et internationale, il a développé l'éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C de GNU et le débogueur GNU.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 29 Juin 2006 à 13:37
Tu ne voulais pas plutôt mettre ce post-là dans le topic "politique n troll" et l'échanger avec l'autre ?  :oo:

Après, faut voir. Les promesses, les promesses. Mais c'est vrai que sur ce terrain, Nico aura du mal à surrenchérir, lui qui peaufine ses relations avec Negre & Cie...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 1er Juillet 2006 à 14:51
Bon ça n'a pas grand rapport avec la loi DADVSI ( enfin un peu quand même, mais bon ), donc si jamais les autorités compétentes souhaitent déplacer ceci ailleurs, go ahead  ^^ Vous connaissez la nouvelle trouvaille de TF1 et d'Universal pour lutter contre cet horrible fléau ( enfin surtout pour le porte-monnaie de môssieur Pascal Nègre  :whistling2: ) qu'est le piratage?

http://www.dvdrama.com/news.php?15884&page=1

Donc pour le prix moyen actuel d'une nouveauté DVD ( 19,99 euros, donc ), le couill... l'utilisateur aura le droit de visionner un film en VF stéréo uniquement et sans bonus... Mais c'est formidable ça :coucou: :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 1er Juillet 2006 à 15:36
Citation de Aioriaiszebest le 1er Juillet 2006 à 14:51
Bon ça n'a pas grand rapport avec la loi DADVSI ( enfin un peu quand même, mais bon ), donc si jamais les autorités compétentes souhaitent déplacer ceci ailleurs, go ahead  ^^ Vous connaissez la nouvelle trouvaille de TF1 et d'Universal pour lutter contre cet horrible fléau ( enfin surtout pour le porte-monnaie de môssieur Pascal Nègre  :whistling2: ) qu'est le piratage?

http://www.dvdrama.com/news.php?15884&page=1

Donc pour le prix moyen actuel d'une nouveauté DVD ( 19,99 euros, donc ), le couill... l'utilisateur aura le droit de visionner un film en VF stéréo uniquement et sans bonus... Mais c'est formidable ça :coucou: :ptdr:
Et d'avoir le dvd du films comme "copie de sauvegarde",une fois la transaction effectué.
Au faite la loi est passé sans probléme au sénat,étonnant non ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 1er Juillet 2006 à 15:57
Citation de DarKCallistO le 1er Juillet 2006 à 15:36
Et d'avoir le dvd du films comme "copie de sauvegarde",une fois la transaction effectué.
Moui, sauf que visiblement ce sera pas la version trouvable dans le commerce, donc où est l'intérêt de raquer le même prix qu'un dvd avec choix de langues, bonus et tout le tintouin pour avoir juste le film en VF stéréo?
Citation
Au faite la loi est passé sans probléme au sénat,étonnant non ?
Perso ça m'étonne pas mais bon... Pas glop :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 3 Juillet 2006 à 13:25
http://hoper78.free.fr/

http://www.parti-pirate.info/
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Juillet 2006 à 10:28
http://www.pcinpact.com/actu/news/30200-Yahoo-Music-compteraitil-proposer-un-service.htm

C'est un bon début :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 26 Juillet 2006 à 21:48
Ca faisait longtemps que le SNEP...

(http://www.pcinpact.com/images/bd/news/31076_mini.jpg)

... n'avait pas fait parlé de lui.

Et bien, il semblerait que selon l'article ci-dessous, le SNEP veuille durcir la loi DADVSI. Grosso modo, avec DADVSI, on peut être sanctionné de 38 € pour le download et de 750 € pour l'upload.
Mais pour le SNEP, ce n'est semble-t'il pas suffisant :

http://www.pcinpact.com/actu/news/30349-DADVSI-le-Snep-voudrait-durcir-le-regime-de-.htm?vc=1#vc
Citation
L’information a été révélée par Les Echos : le syndicat de l’édition phonographique y indique qu’il souhaite le maintien du régime de la contrefaçon, délit puni de 3 ans de prison et 300 000 euros d’amende. Ces sanctions avaient été mises en avant lors d'une campagne de pub très contestée (voir image). 
Vous avez l'impression qu'on vous envoie un (http://www.opiom.net/forums/images/smilies/fuck.gif) dans la tronche ?
C'est normal...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 26 Juillet 2006 à 22:46
Ils veulent peut être un internet à la chinoise tout compte fait. :mouais:

/mesort sa fiche jack-qui-contourne-les-DRM-de-ouf-pour-1-€
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Juillet 2006 à 22:21
Le Conseil constitutionnel a retoqué quatre articles du texte sur le droit d'auteur - notamment son article 24 prévoyant que les téléchargements illicites ne relèvent pas du délit de contrefaçon.(http://tf1.lci.fr/infos/multimedia/0,,3320313,00-droit-auteur-sages-censurent-sanctions-graduees-.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 27 Juillet 2006 à 22:29
Concrètement, pas de sanctions graduées, ça reste comme avant.
Et comme la jurisprudence semble se diriger vers une non-sanction du download, ça semble a priori être du tout bon ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 27 Juillet 2006 à 22:44
Le blog d'un avocat de Paris, à lire :

http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2006/07/27



Morceau choisi :
Citation
Là, ce n'est plus un pavé, c'est un rocher qui tombe dans la mare et éclabousse le ministre de la culture. Vous vous souvenez que RDDV répétait à qui voulait l'entendre que la prison pour les jeunes qui téléchargent sur les réseaux P2P, c'est fini ? Que désormais, ce serait une amende de 38 euros ?

Perdu. Ce sera la prison.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 27 Juillet 2006 à 23:11
Et bientôt sur vos Tv HD-full anti-copie : surfer sur des sites de warez tue les enfants (quoique le pc oui vue les tonne de trojan qui y circule), utiliser une souris sur un FTP privée provoque le cancer, le P2P augmente le prix du baril de brut, le OGG viol les grand mères, etc...

C'est formidable les décisions que l'on peut prendre avec une loi périmée depuis 3 ans,marrant surtout.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 27 Juillet 2006 à 23:23
Bon ben moi y en avoir lu trop vite et pas tout compris  :sweatdrop:

En décrypté :
Citation
Les mesures techniques de protection sont validées, les peines réduites annulées, l'édition de logiciels d'échanges interdite et nous revenons à une des législations ultra sévères en la matière. La copie pourra être réduite à zéro, et seule la recherche en cryptographie sera toléré... Ce n'est sans doute pas ce qu'attendaient les députés de l'opposition où la souppe à la grimace doit être de rigueur. le texte va maintenant être publié au Journal Officiel (allégé des passages inconstitutionnels). Il entrera alors en vigueur..

Nous reviendrons sous peu sur cette décision qui marque la fin de la rocambolesque aventure de la loi DADVSI, encore marquée voilà peu par la Légion d’honneur attribuée à la lobbyiste d’Universal pour son travail accompli.
http://www.pcinpact.com/actu/news/30385-La-loi-DADVSI-validee-en-partie-par-le-Conse.htm

/mes'en va se coucher ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 28 Juillet 2006 à 19:41
Citation
Le Conseil a estimé que ces mesures n'interdisent pas aux auteurs de recourir à des verrous limitant à une copie unique, voire faisant obstacle à toute copie ! Il suffit que cette solution soit commandée par la nécessité d'assurer l'exploitation normale de l'oeuvre ou par celle de prévenir un préjudice injustifié à leurs intérêts légitimes (ce sont les critères dits du test en trois étapes). C?est là une grosse victoire pour les tenants de la solution dure.
Donc, on va pouvoir attaquer la taxe pour la copiee privée sur les supports inscriptibles puisqu'elle n'a plus de raison d'être. (On ne va pas payer une taxe pour faire quelquechose qui est censé être illégal, non)... Y'a des "vainqueurs" qui vont chialer si on arrive à démolir la taxe! :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 31 Juillet 2006 à 15:29
Pour info :

GROUPE : U.M.P. (364)

POUR : 286

MM. Jean-Claude Abrioux, Bernard Accoyer, Manuel Aeschlimann, Pierre Amouroux, René André, Philippe Auberger, Jean Auclair, Bertho Audifax, Mme Martine Aurillac, M. Edouard Balladur, Mme Brigitte Barèges, MM. Patrick Beaudouin, Joël Beaugendre, Pierre Bédier, Jean-Louis Bernard, Marc Bernier, André Berthol, Jean-Michel Bertrand, Jean-Yves Besselat, Gabriel Biancheri, Jérôme Bignon, Jean-Marie Binetruy, Claude Birraux, Etienne Blanc, Emile Blessig, Jacques Bobe, Yves Boisseau, René Bouin, Roger Boullonnois, Gilles Bourdouleix, Bruno Bourg-Broc, Mme Chantal Bourragué, MM. Loïc Bouvard, Michel Bouvard, Mme Josiane Boyce, MM. Ghislain Bray, Victor Brial, Philippe Briand, Jacques Briat, Mme Maryvonne Briot, M. Bernard Brochand, Mme Chantal Brunel, MM. Michel Buillard, Christian Cabal, Dominique Caillaud, François Calvet, Bernard Carayon, Pierre Cardo, Antoine Carré, Gilles Carrez, Richard Cazenave, Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud, MM. Yves Censi, Jean-Yves Chamard, Hervé de Charette, Jean-Paul Charié, Jean Charroppin, Jérôme Chartier, Roland Chassain, Luc-Marie Chatel, Jean-François Chossy, Jean-Louis Christ, Dino Cinieri, Philippe Cochet, Georges Colombier, François Cornut-Gentille, Alain Cortade, Louis Cosyns, René Couanau, Jean-Yves Cousin, Alain Cousin, Yves Coussain, Jean-Michel Couve, Charles Cova, Paul-Henri Cugnenc, Olivier Dassault, Bernard Debré, Christian Decocq, Jean-Pierre Decool, Bernard Deflesselles, Lucien Degauchy, Francis Delattre, Patrick Delnatte, Yves Deniaud, Jean-Jacques Descamps, Patrick Devedjian, Jean Diébold, Michel Diefenbacher, Dominique Dord, Guy Drut, Jean-Michel Dubernard, Philippe Dubourg, Gérard Dubrac, Jean-Pierre Dupont, Mme Marie-Hélène des Esgaulx, MM. Pierre-Louis Fagniez, Francis Falala, Yannick Favennec, Georges Fenech, Philippe Feneuil, Jean-Michel Ferrand, Alain Ferry, Daniel Fidelin, André Flajolet, Jean-Claude Flory, Jean-Michel Fourgous, Marc Francina, Mme Arlette Franco, MM. Pierre Frogier, Yves Fromion, Claude Gaillard, Mme Cécile Gallez, MM. Daniel Gard, Daniel Garrigue, Claude Gatignol, Jean de Gaulle, Jean-Jacques Gaultier, Guy Geoffroy, Alain Gest, Jean-Marie Geveaux, Bruno Gilles, Georges Ginesta, Charles-Ange Ginesy, Jean-Pierre Giran, Maurice Giro, Louis Giscard d’Estaing, Claude Goasguen, Jacques Godfrain, Jean-Pierre Grand, Mme Claude Greff, M. Jean Grenet, Mmes Arlette Grosskost, Pascale Gruny, MM. Jean-Claude Guibal, Lucien Guichon, Gérard Hamel, Emmanuel Hamelin, Joël Hart, Pierre Hellier, Laurent Hénart, Michel Herbillon, Pierre Hériaud, Patrick Herr, Antoine Herth, Henri Houdouin, Philippe Houillon, Jean-Yves Hugon, Sébastien Huyghe, Denis Jacquat, Christian Jeanjean, Yves Jego, Mme Maryse Joissains-Masini, MM. Marc Joulaud, Alain Joyandet, Dominique Juillot, Didier Julia, Mansour Kamardine, Christian Kert, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, MM. Jacques Kossowski, Marc Laffineur, Jacques Lafleur, Mme Marguerite Lamour, MM. Robert Lamy, Edouard Landrain, Pierre Lasbordes, Thierry Lazaro, Mme Brigitte Le Brethon, MM. Robert Lecou, Marc Le Fur, Jacques Le Guen, Michel Lejeune, Pierre Lellouche, Jean Lemiere, Jean-Claude Lenoir, Jean-Louis Léonard, Gérard Léonard, Jean Leonetti, Arnaud Lepercq, Pierre Lequiller, Jean-Pierre Le Ridant, Mme Geneviève Levy, M. Gérard Lorgeoux, Mme Gabrielle Louis-Carabin, MM. Daniel Mach, Richard Mallié, Jean-François Mancel, Thierry Mariani, Hervé Mariton, Mme Muriel Marland-Militello, MM. Alain Marleix, Franck Marlin, Jean Marsaudon, Hugues Martin, Mme Henriette Martinez, MM. Patrice Martin-Lalande, Philippe Armand Martin (51), Alain Marty, Jacques Masdeu-Arus, Jean-Claude Mathis, Bernard Mazouaud, Pierre Méhaignerie, Pascal Ménage, Christian Ménard, Gérard Menuel, Alain Merly, Denis Merville, Gilbert Meyer, Mme Marie-Anne Montchamp, MM. Pierre Morange, Pierre Morel-A-L’Huissier, Jean-Marie Morisset, Georges Mothron, Etienne Mourrut, Jacques Myard, Jean-Marc Nesme, Yves Nicolin, Hervé Novelli, Patrick Ollier, Mmes Bernardette Païx, Françoise de Panafieu, M. Robert Pandraud, Mmes Béatrice Pavy, Valérie Pecresse, MM. Jacques Pélissard, Pierre-André Périssol, Bernard Perrut, Serge Poignant, Mme Bérengère Poletti, M. Axel Poniatowski, Mme Josette Pons, MM. Daniel Poulou, Bernard Pousset, Christophe Priou, Jean Proriol, Didier Quentin, Michel Raison, Mme Marcelle Ramonet, MM. Eric Raoult, Jean-François Régère, Frédéric Reiss, Jean-Luc Reitzer, Marc Reymann, Dominique Richard, Mme Juliana Rimane, MM. Jean Roatta, Camille de Rocca Serra, Vincent Rolland, Jean-Marie Rolland, Serge Roques, Philippe Rouault, Michel Roumegoux, Francis Saint-Léger, François Scellier, André Schneider, Bernard Schreiner, Jean-Marie Sermier, Yves Simon, Jean-Pierre Soisson, Michel Sordi, Frédéric Soulier, Daniel Spagnou, Mmes Michèle Tabarot, Hélène Tanguy, MM. Jean-Charles Taugourdeau, Guy Teissier, Jean-Claude Thomas, Dominique Tian, Jean Tiberi, Alfred Trassy-Paillogues, Georges Tron, Jean Ueberschlag, Léon Vachet, Mme Liliane Vaginay, MM. Christian Vanneste, Alain Venot, Mme Béatrice Vernaudon, MM. Jean-Sébastien Vialatte, René-Paul Victoria, Gérard Voisin, Michel Voisin, Jean-Luc Warsmann, Laurent Wauquiez, Gérard Weber, Eric Woerth et Mme Marie-Jo Zimmermann

CONTRE : 7

M. Patrick Balkany, Mme Christine Boutin, MM. Nicolas Dupont-Aignan, Edouard Jacque, Damien Meslot, Jérôme Rivière et François-Xavier Villain

ABSTENTION : 14

MM. Jean-Paul Anciaux, Gérard Cherpion, Marc-Philippe Daubresse, Bernard Depierre, Eric Diard, René Galy-Dejean, François-Michel Gonnot, Pierre Lang, Jean-Claude Lemoine, Céleste Lett, Pierre Micaux, Jean-Pierre Nicolas, Christian Philip et Mme Irène Tharin

NON-VOTANT(S) :

M. Jean-Louis Debré (Président de l’Assemblée nationale)

GROUPE : SOCIALISTE (150)

CONTRE : 138

Mmes Patricia Adam, Sylvie Andrieux, MM. Jean-Marie Aubron, Jean-Marc Ayrault, Jean-Paul Bacquet, Jean-Pierre Balligand, Gérard Bapt, Claude Bartolone, Jacques Bascou, Christian Bataille, Jean-Claude Bateux, Jean-Claude Beauchaud, Eric Besson, Jean-Louis Bianco, Jean-Pierre Blazy, Serge Blisko, Patrick Bloche, Jean-Claude Bois, Daniel Boisserie, Maxime Bono, Augustin Bonrepaux, Jean-Michel Boucheron, Pierre Bourguignon, Mme Danielle Bousquet, MM. François Brottes, Thierry Carcenac, Christophe Caresche, Mme Martine Carrillon-Couvreur, MM. Laurent Cathala, Jean-Paul Chanteguet, Michel Charzat, Alain Claeys, Mme Marie-Françoise Clergeau, MM. Gilles Cocquempot, Pierre Cohen, Mme Claude Darciaux, M. Michel Dasseux, Mme Martine David, MM. Jean-Pierre Defontaine, Marcel Dehoux, Michel Delebarre, Jean Delobel, Bernard Derosier, Michel Destot, Marc Dolez, François Dosé, René Dosière, Julien Dray, Tony Dreyfus, Pierre Ducout, Jean-Pierre Dufau, William Dumas, Jean-Louis Dumont, Jean-Paul Dupré, Yves Durand, Mme Odette Duriez, MM. Henri Emmanuelli, Claude Evin, Laurent Fabius, Albert Facon, Jacques Floch, Pierre Forgues, Michel Françaix, Mme Geneviève Gaillard, M. Jean Gaubert, Mmes Nathalie Gautier, Catherine Génisson, MM. Paul Giacobbi, Joël Giraud, Gaëtan Gorce, Alain Gouriou, Mme Elisabeth Guigou, M. David Habib, Mme Danièle Hoffman-Rispal, MM. François Hollande, François Huwart, Jean-Louis Idiart, Mme Françoise Imbert, MM. Serge Janquin, Armand Jung, Jean-Pierre Kucheida, Mme Conchita Lacuey, MM. Jérôme Lambert, François Lamy, Jean Launay, Jean-Yves Le Bouillonnec, Mme Marylise Lebranchu, MM. Gilbert Le Bris, Michel Lefait, Jean Le Garrec, Jean-Marie Le Guen, Patrick Lemasle, Guy Lengagne, Mme Annick Lepetit, MM. Bruno Le Roux, Jean-Claude Leroy, Michel Liebgott, Mme Martine Lignières-Cassou, MM. François Loncle, Victorin Lurel, Bernard Madrelle, Louis-Joseph Manscour, Philippe Martin (32), Christophe Masse, Didier Mathus, Kléber Mesquida, Jean Michel, Didier Migaud, Mme Hélène Mignon, MM. Henri Nayrou, Alain Néri, Mme Marie-Renée Oget, MM. Michel Pajon, Christian Paul, Christophe Payet, Germinal Peiro, Jean-Claude Perez, Jean-Jack Queyranne, Paul Quilès, Simon Renucci, Alain Rodet, Bernard Roman, René Rouquet, Mme Ségolène Royal, M. Michel Sainte-Marie, Mme Odile Saugues, MM. Roger-Gérard Schwartzenberg, Henri Sicre, Dominique Strauss-Kahn, Pascal Terrasse, Philippe Tourtelier, Daniel Vaillant, André Vallini, Manuel Valls, Michel Vergnier, Alain Vidalies, Jean-Claude Viollet et Philippe Vuilque

ABSTENTION : 1

M. Arnaud Montebourg

GROUPE : UNION POUR LA DEMOCRATIE FRANCAISE (30)

CONTRE : 24

MM. Jean-Pierre Abelin, Gilles Artigues, François Bayrou, Christian Blanc, Bernard Bosson, Mme Anne-Marie Comparini, MM. Charles de Courson, Stéphane Demilly, Philippe Folliot, Olivier Jardé, Yvan Lachaud, Jean-Christophe Lagarde, Jean Lassalle, Maurice Leroy, Claude Leteurtre, Hervé Morin, Nicolas Perruchot, Jean-Luc Préel, François Rochebloine, Rudy Salles, André Santini, François Sauvadet, Francis Vercamer et Gérard Vignoble

ABSTENTION : 4

MM. Pierre Albertini, Pierre-Christophe Baguet, Jean Dionis du Séjour et Francis Hillmeyer

GROUPE : COMMUNISTES ET REPUBLICAINS (22)

CONTRE : 18

MM. Gilbert Biessy, Alain Bocquet, Jean-Pierre Brard, Jacques Brunhes, Mme Marie-George Buffet, MM. André Chassaigne, Jacques Desallangre, Frédéric Dutoit, Mme Jacqueline Fraysse, MM. André Gerin, Pierre Goldberg, Georges Hage, Mmes Muguette Jacquaint, Janine Jambu, MM. François Liberti, Daniel Paul, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxès

ABSTENTION : 3

MM. François Asensi, Maxime Gremetz et Jean-Claude Lefort

DEPUTES : NON INSCRITS (11)

CONTRE : 6

Mmes Huguette Bello, Martine Billard, MM. Gérard Charasse, Philippe Edmond-Mariette, Noël Mamère et Emile Zuccarelli

MISE AU POINT AU SUJET DU PRESENT SCRUTIN (N° 964) (Sous réserve des dispositions de l’article 68, alinéa 4, du Règlement de l’Assemblée nationale) M. Patrick Braouezec, qui était présent au moment du scrutin ou qui avait délégué son droit de vote a fait savoir qu’il avait voulu voter "contre".
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 31 Juillet 2006 à 19:12
Ecoeurant... Reste a voir l'applicabilite d'une telle loi. :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 31 Juillet 2006 à 19:16
On devrait le savoir assez rapidement : il y a certaines personnes qui ne perdent pas de temps  :sweatdrop:

http://www.01net.com/article/323136.html
Citation
01net. : Etes-vous satisfait de la décision rendue jeudi 27 juillet par le Conseil constitutionnel sur le projet de loi DADVSI (Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information) ?

Hervé Rony : Nous avons pu constater que le Conseil constitutionnel était revenu sur des dispositions importantes, notamment le régime de sanctions applicables aux actes de téléchargement illégal [un mécanisme, rejeté, de contraventions oscillant entre 38 et 150 euros, NDLR]. Je crois simplement qu'en saisissant le Conseil constitutionnel, le PS a joué avec le feu et qu'au final, c'est l'histoire de l'arroseur arrosé !

En réalité, il s'agit là d'une décision juridique à la fois forte et cohérente. C'est un texte qui place sur un pied d'égalité le respect du droit de propriété et la propriété littéraire et artistique. Tout cela est de nature à assurer pour l'avenir un haut niveau de protection des droits en conformité avec l'esprit des directives européennes.

Il appartient désormais en priorité aux pouvoirs publics de faire respecter la loi. A ce titre, je note avec intérêt que le Premier ministre a récemment demandé au ministre de l'Intérieur de veiller à un renforcement des moyens en matière de lutte contre la cybercriminalité.

La lutte contre le téléchargement illégal va-t-elle s'intensifier ?

C'est notre souhait. Même si c'est à la SCPP (Société civile des producteurs phonographiques) qu'il revient d'engager des poursuites judiciaires. Nous pensons qu'il faut aussi mener des actions à l'encontre des éditeurs de peer to peer - comme cela a été fait pour Kazaa - visant à mettre en cause tant leur responsabilité civile que pénale.

Par ailleurs, ce type d'actions, notamment au civil, pourrait également concerner d'autres acteurs, y compris des médias, qui font l'apologie du piratage et du téléchargement illégal. Nous souhaitons également explorer une autre piste qui consisterait à engager la responsabilité du titulaire de l'abonnement Internet dont le compte sert au piratage. Dans ce cas, il ne serait pas coupable de contrefaçon mais de négligence.

Où en êtes-vous de votre réflexion sur le filtrage de l'accès au réseau de peer to peer ?

Nous sommes favorables à un filtrage en amont du poste client, dans le droit fil des recommandations du rapport Kahn-Brudigou qui est malheureusement resté lettre morte pour le moment. Nous espérons conduire très prochainement une expérimentation pour démontrer la faisabilité de cette solution. L'idée étant de permettre un accès aux réseaux de peer to peer tout en filtrant les contenus mis à la disposition des internautes.

Il y a tout juste deux ans (en juillet 2004), une charte était signée. Elle visait à lutter contre le piratage mais aussi à promouvoir la musique en ligne légale. Les FAI, qui avaient paraphé le document, ont-ils tenu leurs engagements ?

Des efforts ont été faits. Mais ils ne sont pas suffisants. Je dirais que ce texte a été appliqué à la lettre mais pas dans l'esprit. Nous avons été très déçus par l'absence d'une véritable campagne pédagogique de sensibilisation au téléchargement légale de musique. En lieu et place toutes ces informations sont mentionnées certes, mais elles sont le plus souvent présentées aux internautes comme ces conditions particulières contractuelles que l'on voit défiler en bas de l'écran quand on regarde une publicité à la télévision.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 31 Juillet 2006 à 19:23
Ah ouais... Quand meme. Ca laisse reveur.
Bilan : nous sommes tous de vils pirates en puissance, et le combat pour l'interoperabilite fait de nous, de fait, d'affreux individus passibles des pires peines de prison. En attendant, on peut continuer a se faire casser la gueule tranquillement, on sait que la police a bien d'autres chats a fouetter, surtout que ceux-la rapporteront tellement plus gros. :scrogneugneu:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 31 Juillet 2006 à 19:29
Mais qu'ils s'occupent des vrais problèmes plutôt de de nous casser les c******* avec ça :massue:

Et puis tant qu'à être jusqu'au-boutiste, encourageons le vol, c'est moins risqué en terme de sanctions :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 31 Juillet 2006 à 21:33
Citation de Bernard_Frederic le 31 Juillet 2006 à 19:29
Et puis tant qu'à être jusqu'au-boutiste, encourageons le vol, c'est moins risqué en terme de sanctions :sweatdrop:
Mais carrément, maintenant si tu chourres un CD au Leclerc du coin, tu risques mille fois moins qu'en téléchargeant sur le net  :mdr:

Bon bah que dire, sinon qu'au lieu de faire une fixette sur les chouineries des majors, ils feraient ptet mieux de s'occuper de problèmes autrement plus importants ( au hasard, les milliers de sites pédophiles dégueulasses  -pléonasme- qui pourrissent le net en toute impunité, ça pour le coup c'est réellement un fléau :whistling2: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 31 Juillet 2006 à 22:15
C'est alors que pendant que ces lois anciennes et périmée comme un calendos de 6 mois qu'une nouvelle cyber-dimension apparue, le p2p anonyme et cryptée.

/meimagine la scène du débarquement des ovnis d’Independence Day en narrant ceci :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 1er Août 2006 à 09:38
oui c'est là qu'on comprend tout l'intérêt de la littérature d'anticipation ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 6 Août 2006 à 21:12
Les lois DADVSI :
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MCCX0300082L
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 6 Août 2006 à 21:36
Citation
« Art. L. 335-12. - Le titulaire d'un accès à des services de communication au public en ligne doit veiller à ce que cet accès ne soit pas utilisé à des fins de reproduction ou de représentation d'oeuvres de l'esprit sans l'autorisation des titulaires des droits prévus aux livres Ier et II, lorsqu'elle est requise, en mettant en oeuvre les moyens de sécurisation qui lui sont proposés par le fournisseur de cet accès en application du premier alinéa du I de l'article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. »
Chouette piratée le wifi de votre voisin et c'est lui qui prend tout dans les dents,inversement vous l'avais dans le c*l sans comprendre pourquoi...

Bref chercher l'innovation ailleur qu'en France,ici c'est retour a l'âge de pierre en passant par la case prison. :oh:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 7 Août 2006 à 11:19
ah la législation, ou  l'art de rendre flou et abstrait des choses tout à fait concrêtes, afin de restreindre l'accès et la compréhension au maximum et faire passer des abérations aux nez et à la barbe de tout un chacun !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: RoiLion.Thom le 7 Août 2006 à 11:21
C'est clair ^^

J'ai rien compris au texte (bon, certes, je l'ai lu en diagonal...) !

Y a une âme charitable qui nous en fera un synopsis ? :w00t2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matt le 7 Août 2006 à 11:25
t'exagères, je suis sûr que ça se lit super bien aux toilettes^^

synopsis : dans un film par exemple : l'idée directrice du film, sans tout ce qui s'y greffe pour l'étoffer...

ex : king-kong : un producteur de film peu scrupuleux va chercher un singe géant sur une île pour en faire son attraction principale et s'enrichir grâce à lui (en gros !)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kingelf le 7 Août 2006 à 11:28
aaaaaaaah, donc si je dis " des politiciens peu scrupuleux édictent des lois à la con pour nous emmerder nous, et aider les boîtes de prod multi milliardaires à ajouter un milliard de plus à leur CA " , je fais un synopsis de la loi DAVDSI. Heureux de t'avoir aidé Simba  :yes: ... Et merci à Glazou  ;)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Août 2006 à 23:50
Dans la série "les joies des DRM":

http://www.ratiatum.com/news3513_Virgin_vend_des_magazines_sous_DRM_au_prix_du_papier.html

:yes: :bravo: :joker:  :coucou:  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 30 Août 2006 à 21:58
Une nouvelle qui pourrait se révéler *a priori* très intéressante si elle se confirme : il semblerait qu'Universal commence à comprendre qu'il faut mettre en place un nouveau modèle.

L'article complet : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39362983,00.htm?xtor=1

En gros :
Citation
Stratégie - La maison de disques a signé avec la start-up SpiralFrog, qui diffusera gratuitement son catalogue d'artistes sur une plate-forme de téléchargement financée par la publicité. Le modèle semble intéresser d'autres majors dont EMI.
Universal Music a décidé de combattre les réseaux peer-to-peer sur leur propre terrain: la diffusion gratuite de musique. La maison de disques a signé un accord pour fournir son catalogue à la société new-yorkaise SpiralFrog, qui doit lancer d'ici à la fin de l'année un service de téléchargement de musique gratuit.

Le site, accessible dans un premier temps aux États-Unis et au Canada, sera sponsorisé par la publicité, avec des spots ou des bannières diffusés avant ou pendant les téléchargements. «En fait, les utilisateurs paient avec le temps qu'ils passent sur le site», affirme à CNET News.com Lance Ford, directeur marketing et commercial de SpiralFrog.
Citation
Un nouveau modèle publicitaire sur l'internet

«À l'avenir, cette initiative va devenir un nouveau modèle publicitaire sur l'internet, car les annonceurs cherchent désespérément à atteindre ce groupe insaisissable des ados et des jeunes adultes», estime Lance Ford. Il ajoute que SpiralFrog a déjà levé plus de 10 millions de dollars de fonds, sans préciser leur provenance.

La société est également en négociation avec d'autres maisons de disques, comme EMI qui a confirmé. Selon son porte-parole, la major cherche à diversifier ses modèles économiques, en se tournant en particulier vers des services audio et vidéo sponsorisés par la publicité. «Le téléchargement de musique en contrepartie de publicité (...) fournit à EMI une nouvelle source de revenus potentiellement viable», explique-t-il.

La maison de disques s'est d'ailleurs déjà engagée dans cette voie en signant début août avec Qtrax, un système peer-to-peer qui prévoit également d'explorer la gratuité, financée par la publicité.

Autre indication du changement de stratégie de l'industrie du disque: les majors discutent avec YouTube, le site de diffusion de vidéos, pour permettre aux internautes de visionner les clips de leurs artistes. Pas question ici non plus de demander aux utilisateurs de payer, mais simplement de visionner des publicités.
Bon, après faut voir ce que ça va donner concrètement mais ça me semble déjà un bon pas, cette prise de conscience qu'un modèle de musique gratuit financé par la pub puisse être viable (par contre, vous boufferez des DRM, des musiques gratuites mais avec DRM).

Si ça continue dans ce sens, la loi DADVSI va sembler bien rapidemment obsolète.  :mdr:

...
..
.

Oui, bon, je m'emballe mais c'est tellement rare d'écrire un post sur les majors sans être désagréable que voilà, koâ...


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Août 2006 à 22:05
Citation de FinalBahamut le 30 Août 2006 à 21:58
(par contre, vous boufferez des DRM, des musiques gratuites mais avec DRM).
Oui donc finalement y'a peu de chances qu'ils arrivent à faire de l'ombre au pire-to-pire, s'ils s'obstinent à emmerder le monde avec leurs DRM à la con  :yes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 30 Août 2006 à 22:10
Rabat-joie ! C'est déjà un bon début, surtout quand on se rappelle la position d'Universal sur le sujet il y a quelques années  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Août 2006 à 22:27
Certes, mais tant qu'à aller dans le bon sens, autant le faire jusqu'au bout... Parce qu'entre un morceau gratuit légal avec DRM, et un morceau gratuit illégal sans dispositif à la noix, lequel tu crois que les gens vont préférer?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 30 Août 2006 à 22:29
Le monsieur te dit que vu d'où on part, c'est déjà un bon début, même si insuffisant. Quel râleur ! Un vrai franchouillard français, jamais content  :cravache:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kingelf le 31 Août 2006 à 09:54
C'est quoi un DRM ?  :rougit:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 31 Août 2006 à 10:05
Même si tu ne "crois pas en quoi Wikipedia", voici une définition de Wikipedia  :mdr:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Digital_rights_management
Citation
La gestion numérique des droits ou GDN (en anglais Digital Rights Management ou DRM, traduite parfois par « gestion des droits numériques » - et il s'agit là d'un contresens, car ce sont les contenus et leur gestion qui sont numériques, et non les droits eux-mêmes) consiste à contrôler par des mesures techniques de protection l'utilisation qui est faite des œuvres numériques. La technique est la seule limite au contrôle possible, elle permet par exemple de :
rendre impossible la consultation d'une œuvre hors de la zone géographique prévue (les zones des DVD) ;
rendre impossible l'utilisation de matériel concurrent pour consulter une œuvre (incompatibilité des formats musicaux, dont iTunes) ;
rendre impossible la consultation d'une œuvre selon ses préférences (désactivation de l'avance rapide sur certains passages publicitaires de DVD) ;
limiter ou rendre impossible le transfert des œuvres d'un appareil à l'autre (limitation de la copie) ;
rendre impossible l'extraction numérique de passage de l'œuvre.

L'interdiction légale de contourner ces limitations techniques est de plus en plus largement adoptée (DMCA aux États-Unis, DADVSI en France) car elle a fait l'objet d'un accord international. Ces lois provoquent d'intenses débats car elles interdisent la production de matériel et logiciel contournant les limitations, y compris pour proposer des moyens innovants et respectant les droits d'auteur, d'utiliser les œuvres.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kingelf le 31 Août 2006 à 10:11
Merci. Bon bah, ils ont encore des progrès à faire avant que je laisse tomber Shirley
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 31 Août 2006 à 16:10
Citation de FinalBahamut le 31 Août 2006 à 10:05
rendre impossible la consultation d'une ½uvre selon ses préférences (désactivation de l'avance rapide sur certains passages publicitaires de DVD)
Alors ça, c'est vraiment le truc qui me les brise le plus... Etre obligé de me bouffer 10 secondes d'infos légales dont je me fous éperdument ou 30 secondes de pub "le piratage çay pas bien" sans pouvoir les zapper, c'est insupportable :cravache:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Thomas le 31 Août 2006 à 16:27
Citation de Aioriaiszebest le 31 Août 2006 à 16:10
Citation de FinalBahamut le 31 Août 2006 à 10:05
rendre impossible la consultation d'une ½uvre selon ses préférences (désactivation de l'avance rapide sur certains passages publicitaires de DVD)
Alors ça, c'est vraiment le truc qui me les brise le plus... Etre obligé de me bouffer 10 secondes d'infos légales dont je me fous éperdument ou 30 secondes de pub "le piratage çay pas bien" sans pouvoir les zapper, c'est insupportable :cravache:
C'est vrai, c'est toujours un plaisir de se faire traiter de voleur alors que tu viens d'acheter un DVD ou un CD.  :thumbdown2: :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 31 Août 2006 à 16:33
Mais clair, surtout que les principaux intéressés ne la verront jamais, cette foutue pub  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Thomas le 31 Août 2006 à 16:55
Citation de Aioriaiszebest le 31 Août 2006 à 16:33
Mais clair, surtout que les principaux intéressés ne la verront jamais, cette foutue pub  :mdr:
Oui mais comme ça on compatit avec ce pôôôôvre Pascal Nègre qui gagne toujours autant de pognon qu'il y a 10 ans en ne faisaint signer que de la merde qui ne lui coute rien sur son label ! C'est trop injuste, pauvre Pascal ( un équivalent du trio Wenger/Houiller/Aulas dans mon coeur pour ceux qui suivent )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Yann Solo le 31 Août 2006 à 19:08
Vous dramatisez un peu les gars quand même(http://www.youtube.com/watch?v=WPmzjf9jwns), DAVDSI c'est pas si pourri que ça(http://fromage.lapin.org/index.php?number=110) :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 20 Septembre 2006 à 17:51
Autodélation !

http://blog.mendes-france.com/2006/09/19/premier-smartmob-judiciaire-de-stopdrminfo/
Citation
C’était ce soir à 19h (19 sept), des hackivistes de stopdrm.info ont décidé de dénoncer les incohérences de la DADVSI et notamment des DRM (ces mesures excessives de protection des cds, dvds) en se rendant au commissariat du 5e avec la preuve de leur larcin…

Une auto-dénonciation en forme de message public : avec la DADVSI nous sommes tous des contrevenants.

Etrange manifestation couverte (tout de même) par un journaliste du Herald Tribune.
(info via Arnauld, dir. de TOC)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 20 Septembre 2006 à 19:40
Décidément cette loi pourrie n'a pas fini de faire parler d'elle :thumbdown2:

Ce qui me désole c'est que les moyens de s'opposer à cette infâmie sont quasi inexistants :rolleyes:.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 6 Octobre 2006 à 08:48
N'oublions pas ce charmant sujet  :sweatdrop:

La loi DADVSI s'était vu amputée de ses amendes forfaitaires à 38 ou 750 €.

On en maintenant un aperçu de ce que ces amendes forfaitaires auraient pu faire économiser à cette personne :

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,3338306,00-p2p-retour-condamnations-.html
Citation
"Deux euros par titre"

Seuls deux titres, "définitivement chargé pour l'un, et en cours de téléchargement pour l'autre", ont en effet été retenus pas le TGI pour établir l'infraction. Mais la SCPP a précisé qu'Olivier D. avait téléchargé bien plus : "On demande deux euros par titre dans le cadre des actions en justice. Pour deux fichiers, on ne fait jamais d'actions", a expliqué Marc Guez à nos confrères de PC Impact. Les gendarmes ont répertorié plus de 5000 titres téléchargés et partagés par Olivier D., dont 3700 dans le répertoire de la SCPP, qui réclame donc plus de 7000 €.

Le ministère de la Culture avait proposé, dans le cadre du projet de loi DADVSI, que les internautes soient condamnés à des amendes forfaitaires de 38€ ou 750€ en cas de téléchargement ou mise à disposition de fichiers. Cette proposition avait été retoquée par le Conseil constitutionnel : la lourde amende d'Olivier D. est la preuve que la volonté de clémence est passé aux oubliettes.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2006 à 09:44
Bah dans un sens, c'est plus logique. 750 ¤ pour 5000 titres...

Remarque, faudrait que je fasse le compte, moi :bah:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FinalBahamut le 6 Octobre 2006 à 12:16
Oui, mais je crois que tu n'as pas lu l'article en entier ( je l'ai un peu trop réduit).

En fait, le gars a écopé une amende de 2000 € alors que si la DADVSI n'avait pas été tronquée de ses "amendes forfaitaires", il n'aurait eu qu'à payer 750 € voire pourquoi pas 38 € ^^

(peut-être que tu avais compris mais vu comment ton post est tourné... :p )

Et si on tient compte des "2 €/titre", il aurait pu payer jusqu'à 10000 € :mdr: (en fait, non, ça ne me fait pas vraiment rigoler :/ )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Octobre 2006 à 12:24
Oui j'avais compris ça comme ça. Payer 38 ¤, c'est comme rien payer...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 26 Décembre 2006 à 11:40
Lu sur un autre forum :
Citation
Tiens une illustration de la situation joyeuse que crée l'exploitation outranciere des droits par les Majors.
J'entendais l'autre jour a Morandini un critique expliquer que la serie Cold Case ne sortira jamais en DVD aux US ou en France.
Explication: Il y a de nombreuses musiques de l'époque ou se deroule la serie sur la bande son (Wikipedia dit: "each episode makes extensive use of era-appropriate music for flashbacks to the year in question" ) et le cumul des droits demandés pour ces morceaux est tel que sortir la serie en DVD ne peux pas etre rentable.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 26 Décembre 2006 à 12:38
Et pendant ce temps Johnny se la coule en Suisse pour pas payer ses impots. Ils doivent l'avoir minable quand même à l'UMP. On lui pond à lui et ses copains une jolie loi qui permet de les engraisser encore plus et celui ci se tire quelques mois après. Le beurre, l'argent du beurre et paye ton viol. Faudrait mettre sur ses cds un autocollant "S'est barré à l'étranger pour ne pas payer ses impots", à côté de celui "le piratage c'est MAL", je trouve.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 26 Décembre 2006 à 13:17
Citation de Battouman! le 26 Décembre 2006 à 12:38
Et pendant ce temps Johnny se la coule en Suisse pour pas payer ses impots. Ils doivent l'avoir minable quand même à l'UMP. On lui pond à lui et ses copains une jolie loi qui permet de les engraisser encore plus et celui ci se tire quelques mois après. Le beurre, l'argent du beurre et paye ton viol. Faudrait mettre sur ses cds un autocollant "S'est barré à l'étranger pour ne pas payer ses impots", à côté de celui "le piratage c'est MAL", je trouve.
Ou encore acheter cet album nuit gravement à la santé des finances de la France :nono:

En tout cas, c'est un gros con ça c'est sûr et même si je n'aime pas Universal (son patron tête de c** plutôt), je suis bien content que ce balourd n'ait pas récupéré les droits sur ses titres :yes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Décembre 2006 à 13:31
Citation de Ex-Floodeur le 26 Décembre 2006 à 11:40
Lu sur un autre forum :
Citation
Tiens une illustration de la situation joyeuse que crée l'exploitation outranciere des droits par les Majors.
J'entendais l'autre jour a Morandini un critique expliquer que la serie Cold Case ne sortira jamais en DVD aux US ou en France.
Explication: Il y a de nombreuses musiques de l'époque ou se deroule la serie sur la bande son (Wikipedia dit: "each episode makes extensive use of era-appropriate music for flashbacks to the year in question" ) et le cumul des droits demandés pour ces morceaux est tel que sortir la serie en DVD ne peux pas etre rentable.
Dans le même genre, il semblerait que la saison 2 de Code Quantum ne sortira pas en dvd chez nous, pour cause de droits exorbitants sur certaines musiques utilisées  :scrogneugneu: ( pour info aux USA ils l'ont sortie avec des musiques modifiées, mais en Angleterre la s2 comporte bien les musiques originales... c't'à n'y rien comprendre  :wacko: )

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Yann Solo le 26 Décembre 2006 à 13:42
Et si une série montre le perso regarder une autre série à la télé qui utilise des musiques, faut payer combien de droits? :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 26 Décembre 2006 à 14:09
AzB, j'ai une idée pour toi .... tu pourrais acheter la version anglaise ... en plus ça tombe bien, ils ont de la zone 2 chez eux ...  :yes:
amazon.co.uk et c'est parti mon kiki .. :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Décembre 2006 à 14:19
Citation de Amnounet le 26 Décembre 2006 à 14:09
AzB, j'ai une idée pour toi .... tu pourrais acheter la version anglaise ... en plus ça tombe bien, ils ont de la zone 2 chez eux ...  :yes:
amazon.co.uk et c'est parti mon kiki .. :P
Merci, chuis au courant  :whip:

Sauf que... Y'a pas la VF sur cette édition  :nono: ( et pas d'bol, je la préfère largement à la VO... )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 9 Janvier 2007 à 11:51
http://tf1.lci.fr/infos/economie/argent/0,,3377916,00-bataille-autour-votre-compte-banque-.html


1984 is back.....
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 9 Janvier 2007 à 12:10
Mouais .... je ne suis pas convaincu que ça ait un lien avec la loi DADVSI ....  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 9 Janvier 2007 à 12:11
Je ne savais pas ou le mettre :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 17 Janvier 2007 à 15:12
ISOhunt s'est fait debrancher...
Citation
Update, Jan. 16, 2007
Lawyers from our primary ISP decided to pull our plug without any advance notice, as of 14:45 PST. No doubt related to our lawsuit brought by the MPAA, but we don't have more information at this time until people responsible comes to work tomorrow. We will be back in operation once we sort out this mess with our ISP, or we get new hardware ready from our new ISP.

Sit back and enjoy the rest of the internet in the mean time, while it last. For your torrent searching needs, try Google for now by searching for "SEARCH TERMS ext:torrent".

You can also come hang around our IRC channel (SSL on port +7000). We'll update on this page and on IRC when we have more information.

- The isoHunt crew
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Janvier 2007 à 13:37
Acheter une île pour y mettre des serveurs pirates et par lesquels on peut telecharger tout plein de choses illégales ? Idée originale  :mrgreen:

http://torrentfreak.com/possible-locations-for-the-new-the-pirate-bay-hq/

Posté: Mercredi 24 Janvier, 13:36:59

Et ISOhunt dont je parle un message plus haut est de  nouveau en ligne  :yes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 24 Janvier 2007 à 13:41
Citation de KiaN le 24 Janvier 2007 à 13:36
Acheter une île pour y mettre des serveurs pirates et par lesquels on peut telecharger tout plein de choses illégales ? Idée originale  :mrgreen:

http://torrentfreak.com/possible-locations-for-the-new-the-pirate-bay-hq/
:mdr: excellent
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 8 Février 2007 à 19:03
On remet ca : http://www.pcinpact.com/actu/news/34552-contrefacon-lutte-piratage-fourtou-universal.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 21 Février 2007 à 19:02
La loi DAVSI mise à mal : http://www.pcinpact.com/actu/news/34830-dadvsi-april-decret-MTP-logiciel-libre.htm
Citation
L’April vient de demander devant le Conseil d’Etat l’annulation du décret du 23 décembre 2006 (le texte, des précisions).

Ce décret est important puisqu'il applique les dispositions de la loi DADVSI, liées aux mesures techniques de protection (MTP). Des mesures considérées comme des poisons pour le monde du libre puisqu'elles conduisent à rendre pénalement répréhensible des usages logiciels courants et habituels.

Plusieurs causes d’annulation, parfois techniques, sont mises en avant dans la demande d'annulation .
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Février 2007 à 23:40
     Le gouvernement mal à l’aise face à la libre circulation de l’information ?

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19962
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 28 Février 2007 à 16:54
We The Media,hmm hmm... ben voilà un bon bouquin a lire tranquillement au coin du feu pendant cette longue période hivernale ...

J'suis con,avec le réchauffement climatique,il y a plus de saison ...  :pleure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 16 Mars 2007 à 17:00
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39367889,00.htm

Le plus debile,c'est que ce genre de taxe ne s'applique pas aux disques durs internes,ni aux boitier externes nue,chercher l'erreur. :mouais:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 19 Mars 2007 à 11:53
Totalement inutile vu que comme tu le soulignes il suffit d'acheter un disque dur interne et un boitier, ce qui en plus a toujours été moins cher que d'acheter un "disque dur externe"  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 20 Mars 2007 à 19:40
Microsoft va se faire des amis : http://www.20minutes.fr/article/146886/20070320-High-Tech-Microsoft-paye-les-entreprises-pour-ne-pas-utiliser-Google.php
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: squekky le 20 Mars 2007 à 19:46
N'importe nawak :oo: et niveau de la libre concurrence c'est percut comment ???
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 20 Mars 2007 à 19:47
 :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 21 Mars 2007 à 13:56
Citation de Ex-Floodeur le 20 Mars 2007 à 19:40
Microsoft va se faire des amis : http://www.20minutes.fr/article/146886/20070320-High-Tech-Microsoft-paye-les-entreprises-pour-ne-pas-utiliser-Google.php
Le lien ne marche pas chez moi.
Citation de squekky le 20 Mars 2007 à 19:46
N'importe nawak :oo: et niveau de la libre concurrence c'est percut comment ???
Ils vont prendre 100 millions de plus à payer par an, c'est tout... :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Mars 2007 à 19:17
À l'approche des élections présidentielles, voici ce que pensent les candidats de la loi DADVSI (classés par ordre alphabétique, histoire de ne pas avoir à faire de classement subjectifs :o :
Citation
« Nous sommes d'accord pour que soient réaffirmés les droits d'auteur et les droits voisins, mais nous n'acceptons pas que soit porté atteinte à d’autres droits tout aussi essentiels. La copie privée, pour un usage personnel, familial ou amical, est un droit pour le consommateur, pour le citoyen qui se cultive et recherche un épanouissement. En matière numérique, ce droit se traduit d'abord par l'interopérabilité garantie par la loi, c’est-à-dire la possibilité de faire passer l'œuvre d'un support à un autre, de la faire partager dans le cercle privé. Cela mérite une compensation équitable : je suis favorable à une indemnisation modérée de la copie privée. Je crois que l'offre légale sur internet va se développer – il est vital, pour son développement, que son prix baisse. Il y a dans cette accessibilité nouvelle, dans la convivialité des sites, un gisement de développement considérable, y compris de ressources pour le monde de la création et de l’édition. La politique que je propose comporte cinq éléments : la transparence, le logiciel libre défendu et garanti, le droit à la copie privée consacré, le financement de la culture assuré, et les droits moraux des créateurs confortés. Il y a dans Internet non seulement un moyen de transmission – et donc de développement pour la création culturelle – mais aussi un modèle de société et de développement humain. »

— François Bayrou(http://www.bayrou.fr/propositions/dadvsi.html)
Citation
« Pour une licence “égale” ! Les changements de pratique et d’accès à la culture, par les nouvelles technologies sont aujourd’hui une réalité. La pénalisation et criminalisation des internautes n’est pas une solution. Abrogation de la loi DADVSI. Il faut instaurer un véritable système de répartition des droits, financé par une taxation sur les bénéfices des principaux groupes de l’internet et de l’entertainment, qui permettrait à la fois l’accès à la culture au plus grand nombre et une juste rémunération des artistes et interprètes. »

— Olivier Besancenot(http://besancenot2007.org/spip.php?article602)
Citation
« La loi sur la réforme du droit d’auteur (DADVSI), discutée à la hâte et dans la confusion, a mécontenté tout le monde : artistes qui continuent, sauf quelques stars, à se partager les miettes laissées par l’industrie du disque ; public contraint à payer un prix artificiellement élevé pour des biens culturels artificiellement raréfiés ; internautes stigmatisés. Seules les multinationales des loisirs et des logiciels propriétaires ont obtenu gain de cause.

Traiter sérieusement la question de la rétribution des ayants-droit et des modes de diffusion, en premier lieu du téléchargement, passe donc d’abord par une abrogation de DADVSI. Mais le statu quo ne peut pas être une solution, pas d’avantage que l’illusion de la répression. Il faut répondre aux besoins des artistes de profiter des réseaux numériques pour rencontrer un public plus large, tout en leur donnant la possibilité de choisir les modalités de diffusion de leurs oeuvres : ouvrant droit à rémunération, gratuité, licence d’utilisation...

Je propose donc qu’une plate-forme publique de téléchargement permette la mise à disposition de créations librement téléchargeables. La rémunération des créateurs serait assurée par une mise à contribution des profits privés du secteur et une redevance progressive pour les abonnés au haut débit. Une négociation entre les créateurs et les diffuseurs engagerait une refonte du droit d’auteur au service d’un nouveau rapport entre les artistes et leur public, profitable au deux.

— Marie-George Buffet(http://www.mariegeorge2007.org/Telechargement-illegal.html)
Citation
« Favoriser l’accès de tous à la culture : un chèque-culture national donnant droit à des places gratuites ou à des tarifs réduits dans les musées et les salles de spectacles sera lancé. Le prix des places (cinéma, théâtre, opéra) est souvent trop élevé, des actions seront entreprises pour les faire baisser. Le budget du ministère de la Culture privilégie trop Paris par rapport à la province, il faudra inverser ce rapport. Les pratiques amateurs devront être mieux prises en compte. Enfin la loi DADVSI sera abolie et une licence globale sera instaurée pour les échanges privés sur Internet, qui doivent rester libres. »

— Jean-Marie Le Pen(http://www.lepen2007.fr/blog/index.php?culture)
Citation
« Cette loi est inspirée par la peur du numérique, elle exacerbe les oppositions stériles entre le public, les créateurs, les producteurs, les diffuseurs. Elle n’apporte rien aux créateurs : ni en termes de rémunération, ni en termes de droits nouveaux. Elle rogne les droits du public, avec la remise en cause larvée de l’exception pour copie privée. Elle ne crée pas un cadre favorable pour les nouveaux intermédiaires du numérique, pour ceux qui inventent les services de demain. Pire : elle va compliquer plus encore l’émergence de services et d’entreprises innovantes. Enfin, pour maintenir coûte que coûte le principe d’une interdiction des échanges non-commerciaux d’œuvres numérisées, le gouvernement a fait voter des dispositions inapplicables. […] Il faudra donc remettre à plat le cadre juridique créé par la loi DADVSI au niveau français et contribuer à l'élaboration d'un cadre juridique européen et international plus favorable à la circulation des œuvre et des connaissances. […]

L’économie de la musique repose aujourd’hui sur diverses sources de financement. Leur poids relatif peut évoluer avec la révolution numérique. Il n’y a aucune raison de privilégier les revenus directs, comme le fait l'industrie musicale, ou, symétriquement, les revenus mutualisés. Le rôle de l’Etat est de conforter la coexistence entre plusieurs modes de rémunération et de financement :
  • les revenus directs : la vente de fichiers se substituant progressivement à la vente de CD ;
  • les revenus indirects : les intermédiaires (webradios, plates-formes de P2P) reverseraient une partie de leur chiffre d’affaires aux titulaires de droits en contrepartie du droit d’exploiter commercialement les œuvres. Il faudra, pour cela, inciter les titulaires de droits à licencier leurs catalogues, selon des modalités compatibles avec l’économie de nouveaux entrants et sans les assortir de DRM qui réduisent l’utilité pour les utilisateurs ;
  • des revenus “mutualisés”, qu’il s’agisse de la redevance pour copie privée, ou de la création, pour les échanges gratuits entre personnes, d’un système de licence globale forfaitaire. »
— Ségolène Royal(http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=sinformer_cequejaidit&id=248)
Citation
« Enfin, que la culture soit chère pour certains de nos concitoyens, en particulier les jeunes, n’est pas une raison pour sacrifier la rémunération des auteurs, des interprètes et des autres acteurs de la chaîne de production et de diffusion. Leur mission est de créer et d’avoir du talent, pas de régler les problèmes du pouvoir d’achat. Le téléchargement illégal par voie de peer-to-peer n’est nullement une économie de l’échange ou du partage, car en l’espèce celui qui “donne” ne se dépossède en réalité de rien. La licence globale va à l’encontre de la diversité culturelle et est économiquement inconciliable avec le développement d’une offre légale riche et diversifiée. La table ronde que j’ai réunie la semaine dernière à l’UMP a permis de dégager sept principes faisant consensus et pouvant guider les travaux du législateur. »

— Nicolas Sarkozy(http://www.u-m-p.org/site/index.php/ump/s_informer/discours/convention_de_l_ump_sur_la_culture_mardi_24_janvier_2006__1)
Citation
« En verrouillant juridiquement les dispositifs de contrôle de l’usage privé de la culture numérisée le projet de loi remet en cause l’équilibre entre les droits des auteurs, ceux du public et les libertés individuelles. Le projet de loi instaure également une censure des auteurs de logiciels libres et des sociétés de services en logiciel libre, mettant ainsi en grave danger l’industrie française et européenne émergente du logiciel libre, quelques jours après que Paris se proclame au Palais Brongniart “capitale du logiciel libre”.
DADVSI porte également atteinte à la neutralité de la technique, à la responsabilité individuelle et introduit une présomption généralisée de culpabilité du public. Et ce sans apporter aucune réelle réponse à la question de la rémunération des auteurs et des artistes. Voir même de faire disparaître progressivement certaines rémunérations comme par exemple celle de la redevance pour copie privée.
Concernant l’interopérabilité, et donc le logiciel libre et le libre choix du consommateur dans la société numérique, les Verts précisent que, contrairement à ce que prétendent l’UMP et l’UDF, l’interopérabilité a bel et bien été sacrifiée en CMP. […]
Les Verts appellent à la tenue d’“assises du numérique” qui permettront de reprendre un débat serein, de légiférer dans l’intérêt général, de tenir compte de la révision de la directive européenne actuellement en cours (dont DADVSI est le fruit pourri) et pour aboutir à un texte dont chacun reconnaisse la légitimité. »

— Dominique(http://lesverts.fr/article.php3?id_article=2804&id_mot=432&id_groupe=9) Voynet(http://lesverts.fr/article.php3?id_article=2595&id_mot=379&id_groupe=11)
Je n'ai rien trouvé de sûr pour Arlette Laguiller et José Bové. Je n'ai rien trouvé du tout pour Frédéric Nihous (le candidat du parti Chasse, pêche, nature et traditions :o), ni pour Philippe de Villiers.

L'inégalité de longueur des textes n'est pas de mon fait :D.
Si vous avez mieux, n'hésitez pas :sarko:

Bonne réflexion :D.

:exite:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 20 Avril 2007 à 20:11
Un article copié/collé du Monde:
Citation
L'Etat veut-il tuer Internet en France ?, par Philippe Jannet

Discrètement, en marge de la campagne, le gouvernement prépare un décret qui, s'il était appliqué, tuerait l'Internet "made in France". En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004, exige que les éditeurs de sites, les hébergeurs, les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les fournisseurs d'accès à Internet, conservent toutes les traces des internautes et des abonnés au mobile, pour les délivrer à la police judiciaire ou à l'Etat, sur simple demande.

Au-delà du coût incroyable que cette conservation représenterait, cette mesure ne pourrait que déclencher une défiance immédiate des Français à l'égard de leur téléphone mobile ou fixe, comme à l'égard des acteurs français d'Internet, assassinant instantanément l'économie numérique française, pourtant décrite comme stratégique par nos chers candidats.

Le décret en préparation exprime le fantasme "Big Brother" : tout savoir sur tout et tous, même l'impossible. Selon ce texte, les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs et les responsables de services en ligne (sites Web, blogs, etc.), devraient conserver pendant un an à leurs frais toutes les coordonnées et traces invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement téléphonique ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone allumé, lors de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de chaque diffusion ou consultation sur le Web d'un article, d'une photo, d'une vidéo, ou lors de chaque contribution à un blog.

En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos", codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet.

A tant vouloir être exhaustif, le texte imposerait d'identifier quiconque, en France, aura mis en ligne, modifié ou supprimé une virgule dans son blog, un "chat", ou sur le Web. Techniquement, on peut, certes, tenter de savoir qui s'est connecté à un site et constater sur Internet ce qu'il diffuse à un instant donné.

Mais en cherchant à conserver la trace de la publication d'un contenu qui aura, par la suite, été retiré, le texte impose de facto de mémoriser systématiquement tout ce qui est mis en ligne, modifié et supprimé sur "l'Internet français". De l'avis unanime des spécialistes, c'est économiquement et techniquement impossible. Même les Etats-Unis de George W. Bush et leur "Patriot Act" post-11-Septembre n'ont jamais envisagé pareille conservation ou réglementation, qui soulèverait sans doute l'opinion publique américaine d'aujourd'hui, mais s'opère sans bruit en France.

Le coût, aussi bien pénal qu'économique, d'un tel dispositif serait colossal pour la France. En cas de résistance, ou juste de passivité, la sanction encourue est lourde : les fournisseurs d'accès à Internet ou les sites Internet français qui ne conserveraient pas toutes ces données seront passibles de 375 000 euros d'amende et leurs dirigeants, d'un an d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende, sans compter la fermeture de l'entreprise, l'interdiction d'exercer une activité commerciale, etc.

Lors d'une réunion organisée en catimini le 8 mars 2007 par les ministères de l'intérieur et des finances - le ministère de la justice jouait, une nouvelle fois, les absents -, certains professionnels ont fait valoir, notamment, que cette conservation leur coûterait très cher en stockage informatique et en moyens humains. De plusieurs dizaines de milliers à plusieurs millions d'euros par an de perte nette.

Pourtant, la plupart des sites Web, les Web radios, les blogs, la vidéo à la demande ou mobile, sont encore en quête d'un modèle économique pérenne. Déjà insécurisée par la complexité des enjeux de propriété intellectuelle, l'économie numérique de demain - celle du contenu et pas seulement de l'accès - serait encore fragilisée par une telle surenchère réglementaire franco-française.

En imposant aux entreprises françaises d'être des auxiliaires de justice ou des "indics", l'Etat fragilise tout un pan de l'économie de demain et de la démocratie d'aujourd'hui, en favorisant qui plus est, la domination déjà outrancière des grands acteurs internationaux de l'Internet, qui ne seront pas impactés à l'étranger. Jusqu'alors, seuls les fournisseurs français d'accès à l'Internet et hébergeurs étaient soumis à cette exigence et l'Etat, qui avait promis des compensations financières aux coûts induits par une surveillance des moindres faits et gestes de leurs clients, met tant de mauvaise grâce à s'acquitter des indemnités dues que certains d'entre eux ont renoncé à en réclamer le règlement, préférant envisager la délocalisation pure et simple de leurs activités...

Ces menaces proférées par quelques poids lourds de l'Internet en France font sourire Bercy, qui semble n'avoir pas encore compris qu'Internet est un réseau mondial dont de nombreux prestataires peuvent s'établir et payer leurs impôts presque où bon leur semble.

Il reste que la confusion des genres est totale. Toutes les données conservées seraient accessibles à la police administrative (RG, DST, etc.) comme à la police judiciaire, pendant un an. Les réquisitions administratives pour la "prévention du terrorisme" seraient également conservées un an dans des fichiers tenus par les ministères de l'intérieur et de la défense. Les réponses à ces mêmes réquisitions - nos traces, donc - seraient, pour leur part, conservées pendant trois ans supplémentaires et communicables à la police judiciaire.

Ainsi, des données récoltées sur la base de requêtes administratives initialement motivées par la prévention du terrorisme pourraient se retrouver dans le dossier d'un juge d'instruction en charge d'une affaire de droit à l'image, de diffamation ou de contrefaçon, par exemple, sans que les personnes mises en cause par des traces informatiques vieilles de 4 ans, puissent connaître - ni contester - l'origine ou la pertinence de ces données, ni le contexte dans lequel elles avaient été recueillies, en dehors de toute procédure judiciaire, sans magistrat ni contradictoire, quatre ans auparavant.

Ce projet de décret constitue donc une véritable menace de mort. Il est inquiétant pour trois raisons essentielles. D'abord, le coût. A vouloir faire conserver et restituer par les entreprises, sous peine d'investissements à perte, de prison et d'amendes, des traces qu'elles n'ont pas de raisons ou de possibilité d'avoir, la France créerait une distorsion de concurrence au détriment de sa propre économie numérique, pourtant motrice de notre croissance. Un internaute choisira plus aisément un site non surveillé qu'un site français pour s'informer, même s'il n'a rien à craindre de sa recherche.
 
Ensuite, la confusion entre le renseignement d'Etat et la justice, qui relègue la séparation des pouvoirs au rang de fiction juridique. Enfin, le risque qu'un tel dispositif ferait peser sur la régularité des procédures judiciaires au regard de notre procédure pénale. C'est-à-dire le risque de priver une politique de sécurité de toute efficacité.

Certes, le gouvernement consultera la CNIL, brandie en épouvantail par les ministères. Mais l'avis de celle-ci, même défavorable, sera dépourvu du moindre effet juridique depuis la refonte de la loi informatique et libertés intervenue en 2004. Certes, l'équilibre entre sécurité, croissance, libertés et efficacité est complexe. Au demeurant, aucune de ces valeurs ne s'illustre dans ce projet de décret, dont la rédaction est aujourd'hui laissée à un consensus entre technocrates et techniciens qui, quels que soient les résultats des échéances électorales, seront encore là demain.

Ce qui pourrait n'être qu'un décret illisible de plus est aujourd'hui une menace de mort pour le développement du numérique en France et pour tous les acteurs concernés de près ou de loin par celui-ci, de la presse aux blogueurs, en passant par la grande distribution, les opérateurs de téléphonie, les fournisseurs de logiciels, les fabricants d'ordinateurs, etc.

Sous prétexte de lutter contre la menace réelle du terrorisme, l'Etat français prend - comme aucun autre - le risque de tuer une part non négligeable de l'avenir du pays, sans aucun état d'âme et dans le silence assourdissant d'une campagne présidentielle omniprésente sur Internet, mais muette sur le développement de l'Internet.

--------------------------------------------------------------------------------
Philippe Jannet est président du Groupement des éditeurs de sites en ligne (Geste).
:eek2: Comment faire pire que les ricains... :censure:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 20 Avril 2007 à 20:17
Enorme.

En tout cas, si ça passait un jour, faut plus compter sur moi pour acheter par le net, et comme je n'achète quasiment que là pour la plupart des Animes/Jeux et autre, et bien je n'acheterai plus  :mdr: (quand on ne laisse pas le choix)

Pour le reste, ça ne me changerait pas grand chose, rien que mon serveur est déjà "délocalisé" exprès  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Avril 2007 à 20:17
(http://www.imedias.biz/images/7021.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 20 Avril 2007 à 20:37
Bon, au pire je prendrai une semaine de congés et je modifierai un billet de mon blog non-stop (enlever ce point, le remettre, l'enlever, le remettre, etc.) jusqu'à explosion de Blogger. Qui m'aime me suive ! :punk:

Sans rire, c'est irréaliste au possible, mais ça fait peur. :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Wingman le 20 Avril 2007 à 20:41
 :cravache:

Venez la tout ceux qui ont participé à ça !



Dingue ça ...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 20 Avril 2007 à 21:23
Dans le genre "censure ou pas" il y'a la fameuse video "Sarko mots à mots" qui a été retirée de dailymotion suite à une "demande de l'ayant droit".
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Avril 2007 à 21:30
Citation de Sentinel le 20 Avril 2007 à 20:11
En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos", codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet.
Pis quoi encore, 10 euros, un Mars et une turlutte aussi?  :sleeping:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: harsiesis le 20 Avril 2007 à 22:24
Lu, et bien lu, dans le Monde papier, je pense que j'aurais posté en lien si tu l'avais pas fait.
Outre le fait que ça fasse vraiment peur, je viens de me dire que...
Citation
Selon ce texte, les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet devraient conserver pendant un an à leurs frais
euh... à moins que ce soit à nos frais :sleeping:

Enfin bon, ça va tellement loin que même ces considérations d'argent paraissent bien futiles à côté :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 20 Avril 2007 à 22:46
Citation de Wingman le 20 Avril 2007 à 20:41
:cravache:

Venez la tout ceux qui ont participé à ça !
Ouais, ça fait 5 ans qu'on attend de les fesser, ceux là. En espérant que ça ne se dégonfflera pas au dernier moment.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Avril 2007 à 23:05
Citation de harsiesis le 20 Avril 2007 à 22:24
euh... à moins que ce soit à nos frais :sleeping:
"Pour seulement 50 euros de plus par mois, découvrez notre nouvelle offre Flicage+ :yes:"

 :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 20 Avril 2007 à 23:37
Bon ben franchement, je suis directement concerné en tant qu'internaute français mais aussi professionnel du secteur, et ce que souhaite cette loi est tout simplement strictement impossible et représenterait des frais colossaux en serveurs uniquement dediés aux logs, avec une capacité de stockage folle qu'il faudrait surement augmenter chaque mois. Totalement techniquement infaisable... et heureusement, car avec cette loi, nous serions au même niveau que la Chine, l'Iran, etc...


Dans un autre registre, en Russie, un blogueur ayant critiqué ouvertement la police russe, mais qui aurait par la suite effacé son message se trouve actuellement en prison à cause de ça. Il s'agit de la première fois qu'un internaute russe se fait emprisonner de la sorte. Une démocratie la Russie ? Ha ha ha...

Concernant la France c'est en chemin. Tout est possible comme dirait le candidat à la présidentielle issu du parti politique au pouvoir depuis 5 ans et qui a fait chuter d'environ 10 places la France dans le classement mondial de Reporters sans Frontières sur les libertés de la presse  :scrogneugneu:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 20 Avril 2007 à 23:57
De pire en pire...

Tout comme KiaN, j'ai de gros doute sur la faisabilité de la chose. Enfin, se retrouver au même niveau que des dictatures à ce niveau-là n'est pas glorieux :whip:

Penser que le gouvernement puisse avoir de telles idées fout les jetons, c'est moi qui vous le dis :mouais:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Matsya le 21 Avril 2007 à 00:00
Pour peu qu'un joyeux pirate réussisse à mettre la main sur ces données... :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 21 Avril 2007 à 00:09
Citation de Matsya le 21 Avril 2007 à 00:00
Pour peu qu'un joyeux pirate réussisse à mettre la main sur ces données... :sleeping:
Non mais ne serait-ce que l'Etat, déjà... :humpf:
Limite un pirate, je lui pardonne...c'est son "boulot"...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 23 Avril 2007 à 19:26
Finalement on aura bien un "Big Brother" à la française:

http://www.clubic.com/actualite-72814-retention-donnees-informatiques-decret-vue.html

...............

...................Les bras m'en tombent.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 23 Avril 2007 à 19:52
Mais virez-moi cette bande d'imbéciles heureux et fous dangereux pour les libertés individuelles :massue:

Et il va venir d'où l'argent pour les subventions pour financer cette mesure ? De nos poches :whip:

J'ai bien envie de nettoyer les initiateurs de cette idée au lance-flammes moi :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 23 Avril 2007 à 21:14
Y'a personne pour leur dire d'aller se faire foutre avec leurs idées de merde?
Et allez, encore une étape de franchie dans l'escalade vers la connerie la plus crasse, c'est pas possible :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 23 Avril 2007 à 21:17
/mode warrior ON

Je sais qui je vais punir aux législatives au moins maintenant :whistling2:

/mode warrior OFF
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 23 Avril 2007 à 21:18
bah votez segolene dans 15 jours, sinon ça va continuer de plus belle les 5 prochaines années minimum   :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: harsiesis le 23 Avril 2007 à 21:44
Vraiment ça me fout le cafard leurs trucs :peur: :pleure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Wingman le 23 Avril 2007 à 21:45
Ca m'attriste, pasque on a beau critiquer les américains et leur système, on va devenir pire ...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 23 Avril 2007 à 21:45
Citation de Bernard_Frederic le 23 Avril 2007 à 21:17
/mode warrior ON

Je sais qui je vais punir aux législatives au moins maintenant :whistling2:

/mode warrior OFF
On était censé les punir hier, on a vu ce que ça a donné... waffou...  :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: DarKCallistO le 26 Avril 2007 à 11:22
Interresant,d'ici une bonne dizaines annees le net francais va ressembler a ceci :

(http://img260.imageshack.us/img260/6357/tminiteltg5.jpg)

Faudra pas s'etonner de voir quelques milliers de serveurs delocaliser ailleurs,histoire d'amortir le cout d'une telle initiative... (ainsi que les repercutions en therme d'emploi, sans parler d'autres autres joyeuseries de taxe et de reglementation indigeste)

J'me marre d'avance si Bruxelle nous sort un de ces quatres un texte totalement contradictoire avec ca XDD

Remarquer,on peut etre fier,on a notre propre reseau echelon maintenant :-/

Heuressement qu'il reste des pays plus ouvert et intelligent qui ne freine pas l'economie numerique et l'initiative industrielle,comme les Usa par exemple et la peur de freiner la consommation dans ce secteur joue beaucoup la bas. :mouais:
Posted on: Tuesday 24 April, 07:17:51
200Go taxer a 12.6 % y compris en externe(http://www.pcinpact.com/actu/news/36006-disques-durs-cartes-memoires-cles-USB-commis.htm)

J'suis bien content d'etre en raid 0 parfois :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 26 Avril 2007 à 11:43
Le genre de taxes qui va se répercuter de plein fouet sur le consommateur .... donc il faut s'attendre à une hausse prochaine de 15% du prix des disques durs en France ...  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 9 Mai 2007 à 21:09
Un rapport officiel conclut à l'impossibilité de la répression contre le piratage
Commandé par le ministère de la Culture, ce texte préconise la prévention plutôt que la répression qui se heurte à des limites techniques et juridiques.
http://www.01net.com/article/347979.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 11 Mai 2007 à 19:58
Ca ne fait que confirmer ce que disait Kian sur l'impossibilité totale de mettre en place ce que veut le decret evoqué dans la page précédente...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 24 Mai 2007 à 16:56
Oui mais bon, même si des rapports de "bon sens" préconisent la prévention, un gouvernement et surtout un Président qui sert les intérêts d'un lobby particulier auront toujours le dernier mot sur la question. Sarkozy semble avoir une idée très tranchée dans ce domaine et il est hors de question de parler d'une quelconque prévention, et encore moins de licence globale. Attendez vous au contraire, à des mesures plus coercitives et répressives.
Les rapports qui ne vont pas dans le "même sens" que l'idée du gouvernement, sont quasiment toujours mis au placard!
Ils n'ont qu'un rôle purement informatifs. Ce sont les pouvoirs publics qui tranchent/décident. Inutile de se faire des illusions... ;)

Le jeu du chat et de la souris risque malheureusement de perdurer dans ce domaine... :sleeping:
Posted on: Friday 11 May, 21:26:14
La chasse aux vilains pirates est relancée(http://www.clubic.com/actualite-74085-p2p-surveillance-automatisee-retour.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 24 Mai 2007 à 17:31
Les mots me manquent et les bras m'en tombent. Tant de connerie crasse, mais pourquoi, pourquoi? Deja que la DAVSI qui passe, je ne l'ai jamais vraiment digere (bon point que cela leur soit retombe sur la gueule), la on atteint des sommets de betise incommensurable. Y a t'il des petitions pour denoncer ce genre de conneries? Je signe sur le champ. :scrogneugneu:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 24 Mai 2007 à 18:21
Je doute fortement qu'une pétition, même signée par des milliers d'internautes et l'appui des FAI, puisse changer quoique ce soit aux mesures qui vont ête prises pour surveiller et punir les vilains petits pirates français (qui sont parmi les plus gros téléchargeurs en Europe). Sans jouer les Cassandres, ce n'est que le début...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Mai 2007 à 18:43
173 000 signatures contre DADVSI, c'est énorme, mais ne sert à rien  :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 24 Mai 2007 à 18:47
Je me souviens, helas... Pour la premiere fois de ma vie, je me suis donne du mal pour sensibiliser mon entourage a une question qui me paraissait fondamentale... Et tout ca pour des clous. Quelle bande de :censure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 30 Mai 2007 à 14:44
Info : Sur la plate-forme de communautés LiveJournal, les admins sont en train de supprimer (sous la pression d'un groupe s'appellant "Warriors of Innocence") toutes les communautés de fanfictions sur Harry Potter et autres séries/mangas car celles-ci contiennent souvent des scènes sexuelles entres personnages mineurs ....

À quand la censure de l'ensemble des fanfictions parce que les admins seront incapables de faire la distinction entre les différents styles de fics ....  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 30 Mai 2007 à 15:03
Citation de Amnounet le 30 Mai 2007 à 14:44
Info : Sur la plate-forme de communautés LiveJournal, les admins sont en train de supprimer (sous la pression d'un groupe s'appellant "Warriors of Innocence") toutes les communautés de fanfictions sur Harry Potter et autres séries/mangas car celles-ci contiennent souvent des scènes sexuelles entres personnages mineurs ....

À quand la censure de l'ensemble des fanfictions parce que les admins seront incapables de faire la distinction entre les différents styles de fics ....  :peur:
Ouais. Bon. Sur le fond... qu'il y ait un certain resserrement sur l'accès à l'information pour les gamins (parce qu'à la base, hein, HP, c'est pour les gamins. ce sont juste les adultes qui ont réussi a y trouver un sens différent, un second point de vue, bref, j'en sais rien, je l'ai pas lu, mais quand je vois ce qui circule, je me dis qu'il n'y a pas *tout à fait* de fumée sans feu), histoire de limiter la casse, pourquoi pas.
Yahoo a voulu faire la même chose l'année dernière sur les mailing lists sur le même thème justement. Quand on voit ce qui traine sur le net, genre des scans de manga shota *gerbe* en totalement libre accès, je ne suis pas d'accord.

Sur la forme, je suis entièrement d'accord avec toi Amn: ça fait limite rafle sans distinction. Au admin de site et de communauté de faire leur propre police. S'ils acceptent d'héberger ce genre de fics, qu'ils en assument les conséquences. Mais qu'ils ne le fassent pas payer à la communauté tout entière. C'est toujours pareil: suffit qu'il y en ai un qui fasse une connerie et c'est tout le monde qui trinque.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 30 Mai 2007 à 15:25
Ouais donc apparemment ils font une purge beaucoup plus élargie que Harry Potter ....... ils s'attaquent à toutes sortes de communautés qui comportent du contenu "sexuel moralement inacceptable", comme le shota (bon ça je comprends), l'inceste (du style il y a quelqu'un qui avait écrit une fic FMA entre les deux frères Elric => compte supprimé), et tout ce qui est yaoi se prépare à trembler (un grand nombre de fics Saint Seiya ou de séries shonen ou shojo risquent de passer à la trappe, nombre de persos n'ayant pas l'air d'avoir 18 ans) ... ^^

Un autre exemple, une fille s'est fait supprimer son compte parce qu'elle avait été victime de molestation et d'abus sexuels dans sa jeunesse et qu'elle en parlait sur son LJ .... ^^


Bref, vive la liberté d'expression ....  :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 30 Mai 2007 à 15:31
Citation de Amnounet le 30 Mai 2007 à 15:25
Ouais donc apparemment ils font une purge beaucoup plus élargie que Harry Potter ....... ils s'attaquent à toutes sortes de communautés qui comportent du contenu "sexuel moralement inacceptable", comme le shota (bon ça je comprends)
OK normal.
Citation
, l'inceste (du style il y a quelqu'un qui avait écrit une fic FMA entre les deux frères Elric => compte supprimé),
...

Ah?

...

*commence à reculer sur la pointe des pieds*
Citation
et tout ce qui est yaoi se prépare à trembler (un grand nombre de fics Saint Seiya ou de séries shonen ou shojo risquent de passer à la trappe, nombre de persos n'ayant pas l'air d'avoir 18 ans) ... ^^
...

*s'enfuit en courant*

*revient*

Ben voilà, faut pas faire de fic sur les bronze, na!

*repart*
Citation
Un autre exemple, une fille s'est fait supprimer son compte parce qu'elle avait été victime de molestation et d'abus sexuels dans sa jeunesse et qu'elle en parlait sur son LJ .... ^^
Ouais, bon là... nonobstant le fait qu'on considère comme malsain ou pas le fait de raconter ce genre de choses en public, c'est effectivement une atteinte à la liberté d'expression.

Non mais plus sérieusement... comment il font pour tout repérer? Me dites pas qu'ils ont une bande de chinois multilingues qui lisent tout, enchainés à leur PC au fond d'une cave quand même... :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 30 Mai 2007 à 15:34
Recherche par mot clé ? C'est facile...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 30 Mai 2007 à 15:36
Citation de KiaN le 30 Mai 2007 à 15:34
Recherche par mot clé ? C'est facile...
Tu crois qu'ils ont des bots expressement dédiés à ça?

Parce que même par mots clés... ben, il faut quand même avoir le temps de le faire.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 30 Mai 2007 à 15:38
Il est possible de faire des bots pour ça, mais de là à ce que ce soit le cas, je pense pas  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 30 Mai 2007 à 15:42
@ Amn: tu peux donner le lien pour l'info relative à la censure? Histoire de suivre un peu les événements^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Amnounet le 30 Mai 2007 à 15:47
Ben il y a d'un coté des membres de cette association (AMERICAINE !!!!) qui font de la dénonce en regardant les centres d'intérêt d'un compte ou d'une communauté.

Certains comptes ont été supprimés parce qu'il y avait le terme "lolita" dans leurs intérêts .... comme un groupe de discussion espagnol discutant du bouquin du même nom (ce qui est d'une débilité profonde de la part de LiveJournal) ou alors des personnes qui discutaient du style vestimentaire jap s'appellant comme ça ... ^^

Il y a aussi des groupes de RPG qui se sont fait supprimer parce qu'il y avait la mention "kidnapping" dans la description de la communauté (du style il y avait des personnages qui se faisaient enlever) ...  :sweatdrop:

Ils vont quand même loin là ... d'ici à ce qu'ils décrètent que l'homosexualité soit immorale (ou bien par amalgame ou bien par ignorance), il n'y a qu'un pas ... ^^
: 30-05-2007, 15:45:31
Alaiya> http://community.livejournal.com/innocence_jihad
http://catrinella.livejournal.com/151812.html/

Et puis il y a des tas d'autres personnes qui en parlent ... ça fait jaser un peu partout en ce moment ....
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 30 Mai 2007 à 15:51
Merci. Comme c'est la 1ère fois cette année que cette histoire vient sur le tapis, c'est toujours intéressant à suivre.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 12 Juin 2007 à 16:32
Les FAI, bientôt obligés de prévenir le piratage(http://www.clubic.com/actualite-75003-piratage-fai-charges-prevention.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 17 Juin 2007 à 20:49
Hay ouais, Hay ouais... il ne va plus faire semblant maintenant notre "gouvernement légitimé par une écrasante majorité des français".  :sweatdrop:
Posted on: Tuesday 12 June, 16:21:45
RDV vient de se prendre une veste aux législatives...  :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Juin 2007 à 21:15
oserais-je dire un simple  "bien fait pour sa g....."  ?   :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 24 Juin 2007 à 20:57
Citation
Un juge d'instruction a été désigné pour déterminer les responsabilités dans le piratage du film.
 
LA SURPRISE a été de taille. On se demandait qui pouvait être à l'origine du piratage massif dont Les Bronzés 3 ont fait l'objet dix jours après leur sortie en salle. C'était en février 2006, et les copies qui circulaient sur Internet étaient de la qualité d'un DVD.
 
Ce sont les policiers de la brigade de répression des contrefaçons qui ont, un mois plus tard, découvert le pot aux roses à l'occasion d'une perquisition au siège deTF1. À la stupéfaction de la chaîne qui avait elle-même acquis les droits de retransmission TV du film, l'origine de cette fraude massive se trouvait chez elle.
 
Son service vidéo, chargé de pratiquer les coupures pub et les bandes-annonces dans les films achetés par la chaîne, était en réalité devenu une sorte de libre-service ouvert aux salariés de TF1. Chacun pouvait passer la porte, demander une copie d'un long-métrage et repartir avec celle-ci sous le bras. C'est ainsi que la copie des Bronzés 3 est passée à un ami qui l'a repassée à un autre, etc. Jusqu'à se retrouver sur Internet. Il ne s'agit donc pas d'une bande de malfaiteurs qui auraient exploité un filon en or, mais plutôt d'une série de négligences à commencer par celle de TF1 qui n'avait pas sécurisé le lieu de stockage de ses films. Il n'empêche que le manque à gagner pour la chaîne elle-même, le producteur Christian Fechner, le distributeur Warner et l'éditeur du DVD, Studio Canal, peut se chiffrer à plusieurs millions d'euros.
La suite ici(http://www.lefigaro.fr/medias/20070623.FIG000000842_le_pirate_surprise_des_bronzes_.html)

liens : http://www.imedias.biz/cinema/actualite-des-negligences-de-tf1-seraient-responsables-du-piratage-des-11859.php

C'est quand même le comble !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Juin 2007 à 21:13
n'empeche, quand je lis... 

Le million de téléchargements (soit l'équivalent de deux à trois millions d'entrées perdues)

hum...  ils ont presque pas la grosse tête ceux là... 

personnellement, même une place à 1€ ne m'aurait pas donné envie d'aller le voir en salles, alors...    (et je suis loin d'être le seul)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Juin 2007 à 21:30
Et puis si jamais la diffusion sur TF1 se révèle décevante niveau audience, ce sera forcément la faute aux affreux pirates qui l'ont téléchargé... ils n'iront certainement pas voir du côté de la qualité du film ( ni de celui de leur propre négligence :whistling2: ).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 24 Juin 2007 à 23:10
Comment dit-on déjà ? Le comble du ridicule :thumbdown2:

Et puis bon, s'ils souhaitent tant que ça qu'on se déplace, il leur suffit de nous proposer des bons films, voilà tout :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 25 Juin 2007 à 01:20
Tout le monde sait que les fuites viennent "du milieu" de toute façon, ça n'est pas vraiment possible autrement, mais en l'occurrence c'est plutôt amusant.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 5 Juillet 2007 à 22:27
http://www.pcinpact.com/actu/news/37217-controle-automatise-SCPP-adresse-IP-CNIL-P2P.htm
Citation
L'adresse IP, une donnée nominative personnelle ?

Mais le plus intéressant arrive : un des moyens de défense fut de contester la légalité des constats faits par les agents de la SCPP. Connectés sur les réseaux P2P, ils glanent des adresses IP appartenant à des internautes, en vue de faciliter la preuve matérielle de la mise à disposition. Or, l’adresse est-elle une donnée nominative ? Si oui, l’absence d’autorisation préalable de la CNIL peut faire tomber toute la procédure (celle-ci et bien d’autres).

Mais pour la Cour de Paris, pas de doute : ce n’est « pas un traitement de données personnelles, au sens du droit de l’informatique et des libertés ». Elle explique que seule la plainte auprès des autorités judiciaires et l’enquête ont conduit à révéler les noms.

Ce relevé de l’adresse IP de l’ordinateur ayant servi à l’infraction ne sert qu’au constat de cette infraction, non à l’identification directe de l’auteur. « Cette série de chiffres ne constitue en rien une donnée indirectement nominative relative à la personne dans la mesure où elle ne se rapporte qu’à une machine, et non à l’individu qui utilise l’ordinateur pour se livrer à la contrefaçon ». En clair, 123.123.123.123 ne permet pas de dire que les fichiers sont proposés par M. Durand Dupont.
donc l'IP n'est plus une donnée personnelle ?? A quoi sert la CNIL maintenant ?? A rien...
: Lundi 25 Juin 2007, 21:19:08
http://www.pcinpact.com/actu/news/37450-P2P-filtrage-blocage-sabam-tiscali-scarlet.htm

Zetes mals les belges
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Juillet 2007 à 22:43
Bah, bientôt on aura pareil voire pire en France :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 24 Juillet 2007 à 21:09
Les "gros sites" de liens (emule/bitto) commencent à tomber 1 à 1:
Citation
La cour correctionnelle de Namur a rendu un jugement dans un cas de piraterie sur Internet concernant un site web facilitant les échanges P2P illicites. Le site web offrait un index de liens vers plus de 3.000 films disponibles sur le réseau eDonkey.

Puisque le site était accessible et très fréquenté en France, c'est l'ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle) qui a déposé plainte. Le webmaster étant cependant belge, la plainte a été transférée à la CCU (Computer Crime Unit) de Namur. Cette dernière a effectué une perquisition au domicile du pirate et a saisi trois ordinateurs. Aucun DVD contrefait n'a été trouvé lors de la perquisition.

Le juge a finalement condamné le webmaster du site pour contrefaçon de films (offre de liens vers des fichiers vidéos illicites) et l'a condamné à payer des dommages et intérêts aux membres de BAF (Belgian Anti-piracy Federation) pour un montant à 33.500 €. Cette quantité a été en partie calculée sur les revenus publicitaires que son site Web a produit au cours des dernières années.
34 000 euros c'est énorme, certes. Mais en dehors des diverses pubs de cul et autres sonneries gsm, le webmaster utilisait Divxovore pour generer en permanence un bon flux de visiteurs vers son business (légal) de jeux en ligne (Recreagame.com); petite entreprise toujours en activité apparemment d'ailleurs.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 24 Juillet 2007 à 21:48
Pendant qu'un site tombe, 10 réouvrent de toute façon (ou alors, en général, le site tombé réouvre ailleurs, en version plus sécurisé).

Sinon, oui, il faut mieux éviter de se faire héberger en Europe pour ce genre de sites.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 24 Juillet 2007 à 23:20
Rien ne vaut un bon site hébergé en Russie :p
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 25 Juillet 2007 à 00:14
Ou aux USA, selon ce que tu diffuses, les plaintes ont plus de mal à être transmises entre France-USA que France-Belgique par exemple.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 17 Octobre 2007 à 20:55
Les newsgroup dans la ligne de mire(http://www.pcinpact.com/actu/news/39495-RIAA-attaque-newsgroups-usenet.htm)

Ca ressemble étrangement à un énième coup de butoir de la derniere chance pour la MPAA et ses potes...

Et la ca fait peur !
Citation
Ces organismes privés aux pouvoirs de quasi-police pourront en outre profiter d’une armada d’outils destinés à faire blinder leurs positions, avant toute décision finale. Devant la juridiction saisie, ils pourront profiter d’un arsenal de mesures dites conservatoires. Si le demandeur parvient à démontrer qu’il y a un risque de mauvais paiements des dommages-intérêts éventuellement prononcés en fin de procès, la juridiction pourra ordonner des mesures de saisies des biens (même immobiliers) du prétendu auteur de l'atteinte aux droits. Cela pourra être également le blocage de ses comptes bancaires, en passant par la communication d’informations confidentielles.
http://www.pcinpact.com/actu/news/39497-eucdinfo-DADVSI-lutte-contre-la-contrefacon-.htm(http://www.pcinpact.com/actu/news/39497-eucdinfo-DADVSI-lutte-contre-la-contrefacon-.htm)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 22 Novembre 2007 à 09:39
Je suis complètement d'accord. Si c'était moi j'aurais même proposé une interdiction totale d'accès à Internet au lieu d'une simple suspension." Ex-Floodeur(http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071121/ttc-france-internet-olivennes-fe50bdd_1.html).
Le sujet est détaillé de façon plus complète sur PcInpact (http://www.pcinpact.com/).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Novembre 2007 à 13:08
Le salaire du pauvre Pascal Nègre, PDG de sa petite boite au bord de la faillite  :mdr2: : 83 000 € par mois (sans les énormes bonus / stock options)
http://www.zdnet.fr/blogs/2005/03/05/la-face-cachee-de-pascal-negre/

Et sinon, DADVSI n'était qu'un avant gout de l'enculage à sec qu'on nous prépare. La suite en a été voté récemment :
http://www.pcinpact.com/d-108-1-mission_olivennes_engagement_interprofessionnel.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Novembre 2007 à 13:18
"civiliser l'internet", pfffff... Ferait mieux de civiliser les abrutis qui crament des bagnoles, ouais...

Bon vous m'excuserez, j'ai une somptueuse envie de vomir...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Novembre 2007 à 13:23
Faudrait commencer par arrêter de vouloir transformer Internet en un espace ou le Droit français n'a pas cours, et où seuls les interêts d'entreprises privées ont le droit d'exister.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: RoiLion.Thom le 29 Novembre 2007 à 13:27
Vous savez quand meme que la France est la championne du monde de piratage informatique ? C'est pas super flatteur...
: 29 Novembre 2007, 13:26:32
d'Europe, pardon.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Novembre 2007 à 13:30
Bah, c'pô une raison pour inciter les FAI à opprimer leurs clients avec des mesures à la con  :lac:

Déjà rien que le nom "mission Olivennes" m'échauffe la bile un maximum... Z'auraient appelé ça "mission Pascal Nègre" je crois que ça n'aurait pas été pire  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Novembre 2007 à 13:36
Citation de RoiLion.com le 29 Novembre 2007 à 13:27
Vous savez quand meme que la France est la championne du monde de piratage informatique ? C'est pas super flatteur...
: 29 Novembre 2007, 13:26:32
d'Europe, pardon.
Source ?

Vous savez que la France risque de plus en plus d'être la première démocratie à filtrer/censurer Internet ? (les seuls pays le faisant étant l'Iran, la Chine, la Corée du Nord et la Birmanie - j'ai ptetre oublié une ou deux dictatures)

C'est grave.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Novembre 2007 à 13:41
Comme d'hab quoi, la France s'illustre mais pas dans le bon sens...

En tout cas, j'ai hâte de voir les réactions de tout ces charmants messieurs et du nabot despote qui nous sert de président ( merci Rhadasse et les 53% d'inconscients personnages qu'ont voté pour ça :kaola: ) quand ils s'apercevront que leurs mesures de répression n'auront pas fait remonter les ventes de disques d'un iota, ça risque d'être drôle...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 29 Novembre 2007 à 13:43
Les réactions sont dans le lien que j'ai donné AzB...
Citation de KiaN le 29 Novembre 2007 à 13:08
Et sinon, DADVSI n'était qu'un avant gout de l'enculage à sec qu'on nous prépare. La suite en a été voté récemment :
http://www.pcinpact.com/d-108-1-mission_olivennes_engagement_interprofessionnel.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Novembre 2007 à 13:51
Nan mais moi je parlais de plus tard, quand les mesures seront bien mises en place...
: Jeudi 29 Novembre 2007, 13:44:03
Citation
L’April : « Nicolas Sarkozy confirme à travers son discours son incompétence, et celle de son entourage, sur des sujets aux enjeux sociétaux et économiques fondamentaux. Il parle de comportements moyenâgeux, de vol, mais c'est son discours qui est d'une autre ère et montre qu'il n'a pas compris les différences fondamentales entre biens matériels et créations immatérielles. »
J'aurais pas mieux dit...
: Jeudi 29 Novembre 2007, 13:47:15
Citation
l’IFPI se félicite de cet accord qui va permettre de lutter contre le piratage de masse de la musique sur internet. « C’est l’initiative individuelle la plus importante pour assurer la victoire contre le piratage en ligne que nous ayons vu depuis longtemps (…) les gagnants seront la musique française, les salariés français, et les fans français de musique. »
:mdr2: :ptdr: :roule: :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Novembre 2007 à 15:29
réflexion faite, je souhaite à la belgique de rester comme elle est encore longtemps  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 29 Novembre 2007 à 18:01
De toutes façons, je me demande si légalement le fournisseur d'accès a le droit de couper la connection de lui-même. À mon avis, devant la justice (même s'il faut monter jusqu'à la cour européenne :peur:) l'interruption du service est une rupture de contrat de son fait et ouvre doit à indemnisation. Pour couper l'accès à quelqu'un légalement, je ne vois guère qu'une décision de justice pour que ce soit légal… Donc ce truc de couper la connection soit c'est de l'esbrouffre soit on va bientôt avoir une loi… Qui aura toutes les chances d'être contraire à la déclaration des droits de l'homme.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 29 Novembre 2007 à 19:52
Le casier judiciaire numerique, je trouve ca grandiose...
Je songe de plus en plus serieusement a essayer de faire ma vie a l'etranger (a commencer par le Japon). Mais je me rends bien compte de la betise crasse ambiante dans l'Archipel, il suffit de voir cette nouvelle loi si merveilleuse sur les photos biometriques... :sleeping: Monde de merde.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Atlas le 7 Décembre 2007 à 18:41
Toujours dans la lutte contre le piratage :

La  SACEM montre les dents !(http://www.lefigaro.fr/hightech/2007/12/07/01007-20071207ARTFIG00437-la-sacem-va-traquerles-pirates-du-web.php)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 7 Décembre 2007 à 19:24
Scandaleux !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FX le 7 Décembre 2007 à 19:37
Citation de Ex-Floodeur le 7 Décembre 2007 à 19:24
Scandaleux !
Bah quand même pas, on peut pas dire que des mesures contre les fraudes sont scandaleuses, surtout dans ce domaine.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 7 Décembre 2007 à 20:19
C'est clair. Faut pas oublier que c'est illégal, quand même. Je suis pas le dernier que ça ferait chier, mais de là à dire que c'est scandaleux. Qu'on vienne pas me parler de liberté, hein. Liberté de quoi ? De voler des oranges ? Y'en a qui perdent complètement le sens des réalités, on marche sur la tête. :mdr:

Après, si on veut parler des majors qui s'en mettent plein les poches, c'est effectivement un peu abusé. Mais sur le sujet du piratage, ça relève du prétexte fallacieux de Robin des Bois des bacs à sable.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Décembre 2007 à 21:14
Citation de Aladfal le 7 Décembre 2007 à 20:19
Qu'on vienne pas me parler de liberté, hein. Liberté de quoi ? De voler des oranges ? Y'en a qui perdent complètement le sens des réalités, on marche sur la tête. :mdr:
Euh faudrait peut-être arrêter l'amalgame "télécharger un album = chouraver un cd au Leclerc du coin" hein :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 7 Décembre 2007 à 21:17
Citation de Aioriaiszebest le 7 Décembre 2007 à 21:14
Citation de Aladfal le 7 Décembre 2007 à 20:19
Qu'on vienne pas me parler de liberté, hein. Liberté de quoi ? De voler des oranges ? Y'en a qui perdent complètement le sens des réalités, on marche sur la tête. :mdr:
Euh faudrait peut-être arrêter l'amalgame "télécharger un album = chouraver un cd au Leclerc du coin" hein :o
Ben non, justement, faut arrêter de chercher à se dédouaner en opérant une telle distinction. :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: squekky le 8 Décembre 2007 à 00:42
desole AZB mais dl un album = piquer un album dans n'importe quel boutique.

Le hic aujourd'hui du dl c'est que le prix de la culture est devenu trop cher et tant que les majors et les ditributeurs ne l'auront pas compris tout cela ne changera rien.

mais telecharger c'es volé car le résultat au final est le même, la méthode change uniquement. Car si on suit ta logique détourner du fric via internet ce n'est pas la meme chose que braquer une banque.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Wingman le 8 Décembre 2007 à 01:58
Citation de Aioriaiszebest le 7 Décembre 2007 à 21:14
Citation de Aladfal le 7 Décembre 2007 à 20:19
Qu'on vienne pas me parler de liberté, hein. Liberté de quoi ? De voler des oranges ? Y'en a qui perdent complètement le sens des réalités, on marche sur la tête. :mdr:
Euh faudrait peut-être arrêter l'amalgame "télécharger un album = chouraver un cd au Leclerc du coin" hein :o
Ben si c'est la même chose.
Mais vu que c'est tellement fait qu'on en perd toute objectivité
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 13:18
Ben non :o Pour moi "télécharger un album = se le faire prêter par une tierce personne". Dans les deux cas Universal & compagnie ne toucheront rien, donc ça revient strictement au même.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Décembre 2007 à 13:26
+1 avec azbiesse... 

à ce train là, autant interdire de se prêter quoi que ce soit en cd ou dvd entre potes, famille, collegues ou que sais-je et autant interdire aux gens d'enregistrer quoi que ce soit qui passe sur leur téloche ou a la radio... 
et les videotheques ? et les mediatheques ?? fermons les !!!

je ne comprends déja pas comment on a pu autoriser les magnetoscopes et les vhs autant d'années!  :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 8 Décembre 2007 à 13:40
Visiblement, le brainwashing médiatique fonctionne ^^

Juste pour rire, je n'ai pas trop le temps d'écrire un pavé même si j'aimerais bien, plusieurs études ont clairement montré que les gens qui téléchargent des MP3 achètent énormément énormément plus de CD que ceux qui ne téléchargent pas.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Urumi le 8 Décembre 2007 à 13:44
Peut-être simplement que les autres n'écoutent pas de musique, ou moins. :bah:

Mais sans rire, même si certains téléchargent pour "écouter avant d'acheter", ce qui pourrait être mon cas vu que je suis très attachée à l'objet cd, je pense que la plupart le font quand même parce que c'est facile et gratuit.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 13:47
En plus, je veux pas être méchant, mais ils font quand même tout pour que les gens aient plus envie de télécharger que d'acheter, hein...

Exemple: Avant-hier, je mets le dvd 1 de la saison 2 de Prison Break dans le lecteur, et sur quoi je tombe? Sur une pub "le piratage çay pas bien, sale voleur :nono:", super agréable quand on a payé son coffret... Alors que le type qui aura copié le dvd ou téléchargé les épisodes n'aura pas cet inconvénient.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 8 Décembre 2007 à 14:34
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 13:40
Juste pour rire, je n'ai pas trop le temps d'écrire un pavé même si j'aimerais bien, plusieurs études ont clairement montré que les gens qui téléchargent des MP3 achètent énormément énormément plus de CD que ceux qui ne téléchargent pas.
Citation de Urumi-chan le 8 Décembre 2007 à 13:44
Peut-être simplement que les autres n'écoutent pas de musique, ou moins. :bah:
Ben oui, tout simplement.
Sans déconner Kian, tu veux pas me dire que télécharger de la musique FAIT ACHETER des CD aussi ? :mdr:

Sérieusement, on le fait tous ou presque, moi compris, je serais donc bien mal placé pour jeter la pierre à qui que ce soit. Mais c'est pas interdit d'être un peu honnête avec soi-même et d'admettre qu'il est aberrant de s'approprier quelque chose gratuitement, a fortiori s'agissant de produits artistiques.
Je peux pas me permettre de dire qu'il ne faut pas le faire (car dans l'idéal, faudrait pas le faire) mais bon sang, qu'on arrête de se chercher des excuses et de retourner la situation en faisant croire qu'on est dans notre bon droit et que ceux qui cherchent à y contrevenir sont de vils nazis. ^^
On est à fond dans le déni, c'est terrifiant.
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 13:40
Visiblement, le brainwashing médiatique fonctionne ^^
Ben voyons, perso c'est ptet juste que faute d'avoir de vrais principes en la matière, j'ai au moins un minimum de scrupules.
Mais en même temps, t'es dans l'informatique, le respect de l'art et de l'artiste, tu peux pas connaître. :harhar:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 8 Décembre 2007 à 14:38
Et bien sur, à l'époque ou j'enregistrais des cassette audio à la radio, ou copiais sur cassette audio des CD de copains, j'étais un voleur.
Evidemment. Nous sommes tous des voleurs, sans exception.

Que c'est beau. Les enfants, les adultes, les vieux, enfin bref, nous passons donc tous notre vie à voler. D'ailleurs, le fait même de changer de chaine à la TV lors des pubs est du vol et va à l'encontre de la créativité artistique. Il faut donc accroitre la publicité à la télévision, et la rendre obligatoire. Sans cela, l'art va mourir.

Evidemment.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 14:42
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 14:38
Et bien sur, à l'époque ou j'enregistrais des cassette audio à la radio, ou copiais sur cassette audio des CD de copains, j'étais un voleur.
Je passe deux secondes en mode madame Irma, je sais déjà précisément ce que Al' va répondre à ceci:

"oui mais là la qualité était altérée par rapport à l'original donc c'pas pareil :o"

 :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Urumi le 8 Décembre 2007 à 14:44
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 14:38
Que c'est beau. Les enfants, les adultes, les vieux, enfin bref, nous passons donc tous notre vie à voler. D'ailleurs, le fait même de changer de chaine à la TV lors des pubs est du vol et va à l'encontre de la créativité artistique. Il faut donc accroitre la publicité à la télévision, et la rendre obligatoire. Sans cela, l'art va mourir.

Evidemment.
Mais rien à voir.  :oo:
Tu fais exprès d'être de mauvaise foi, là ou quoi ?

AZB : j'allais le dire. Et en plus, c'était vachement moins pratique. :P
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 14:49
Citation de Urumi-chan le 8 Décembre 2007 à 14:44
AZB : j'allais le dire. Et en plus, c'était vachement moins pratique. :P
Certes, mais bon... Un type qui enregistre un film à la télé sur VHS en vue de le conserver ( ou pas ), et un type qui dl le même film en qualité dvd impec, c'est la même chose puisqu'au final il n'achètera pas le film en question.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 8 Décembre 2007 à 14:53
Citation de Aioriaiszebest le 8 Décembre 2007 à 14:42
Je passe deux secondes en mode madame Irma, je sais déjà précisément ce que Al' va répondre à ceci.
Oh non, je réponds plus rien moi, j'm'appelle pas Don Quichotte. :mdr:
Accessoirement, à partir du moment où untel ou untel s'énerve, j'estime que c'est plus la peine de discuter, j'suis trop vieux pour ces conneries. :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 15:06
Bah, en même temps, c'est compréhensible, perso ça m'énerve que toute personne qui télécharge soit forcément considérée comme un gibier de potence qui ne mérite que d'être passé à la roue en place publique :o Alors oui, des personnes qui ne font que télécharger et qui n'achètent strictement rien parce que fuck la société de consommation y'en a un paquet, mais faudrait voir à pas foutre tout le monde dans le même sac. Perso je télécharge beaucoup, mais les 3/4 des trucs que je télécharge, c'est des épisodes de séries que j'achète en dvd après, donc me faire traiter de voleur bah nan, pas d'accord  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Décembre 2007 à 15:08
Citation
Sans déconner Kian, tu veux pas me dire que télécharger de la musique FAIT ACHETER des CD aussi ?
Sans déconner oui.
Depuis trois ans, la scène rock française se réveille grâce à un travail de fond dont le Net n'est pas étranger. Le téléchargement est une extension très efficace du bouche à oreille. Sans téléchargement, sans Myspace, sans libre diffusion beaucoup de ces groupes, artistes seraient restés à ne faire que des concerts dans une zone géographique très limitée, avec une diffusion de leur musique tout autant limitée.
Il existe un "phénomène" de téléchargement pour avoir ce qu'on n'a pas, et qu'on achèterait pas. Ceci existe depuis bien avant l'invention d'Internet. Il n'est pas différent du repiquage des cassettes ou de l'enregistrement radio. Donc bien difficile à condamnable.
Il existe un phénomène de téléchargement-test où les personnes découvrent une musique... Achetée plus tard. Et kiki a raison : souvent les plus gros téléchargeurs sont les plus gros acheteurs. Je ne suis pas un exemple rêvé mais cette démarche, je la maintiens souvent : Ainsi depuis 7 ans, mes découvertes d'artistes (et surtout les plus rares) s'accompagnent, si affinité, par l'achat de son produit. Et je ne suis pas une exception.
Evidemment, à côté, il existe des abus comme ne pas respecter la règle de "ça te plaît, tu en as les moyens, achète". Mais leur impact est totalement réduit, et bien marginal dans le destin de la musique.

Si crise il y a, il faut le voir dans les structures de l'industrie musicale et l'évolution du "panier" du consommateur. L'adolescent, principal acheteur de CD, notamment deux titres, a diversifié ses achats avec l'emprise nouvelle de la téléphonie et ses produits dérivés.

Finalement, trois exemples :
Le chanteur et un guitariste de Radiohead déclarent à la Radio qu'ils téléchargent comme leur fan, que ce soit en payant ou gratuitement. Ils donnent même leurs sites.
Billy Corgan des Smashing Pumpkins diffusaient sur le Net les concerts des Citrouilles en qualité SoundBoard, de même il aurait été la personne ayant diffusé sur le Net l'album Machina II.
Et une dernière réflexion d'une femme plutôt très réactionnaire : Christine Boutin qui s'interrogeait sur la pertinence de la pénalité des téléchargement.  Quand 70% d'une population (dont 90 à 95% des jeunes) ont une pratique illégale, alors la loi n'est pas forcément bonne.

... D'autant plus, pour en revenir à tout à l'heure, que ses effets sont souvent bien moins négatifs que la propagande le fait croire.
Ainsi, je conclurais simplement par la nécessité de se poser une question : ceux qui condamnent le téléchargement comme pratique illicite, voire comme un vol n'ont ils pas tout simplement compris que c'était un changement sociétal, structurel et majeur pour la culture -musicale-... Et qui n'était pas seulement défini par ses effets pervers ?
De ce fait, les discours moralisant là dessus sont certainement inefficaces puisqu'assimilant mal la réalité du phénomène.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FX le 8 Décembre 2007 à 17:03
La musique une fois dl, je vais pas aller l'acheter, en revanche, pour les films,quand je télécharge c'estsurtout pour voir si il me plait, et en général si c'est le cas je l'achète.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Décembre 2007 à 17:23
Citation
La musique une fois dl, je vais pas aller l'acheter
Ainsi va t'on à l'encontre de ton père spirituel ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 8 Décembre 2007 à 17:24
Citation de Urumi-chan le 8 Décembre 2007 à 14:44
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 14:38
Que c'est beau. Les enfants, les adultes, les vieux, enfin bref, nous passons donc tous notre vie à voler. D'ailleurs, le fait même de changer de chaine à la TV lors des pubs est du vol et va à l'encontre de la créativité artistique. Il faut donc accroitre la publicité à la télévision, et la rendre obligatoire. Sans cela, l'art va mourir.

Evidemment.
Mais rien à voir.  :oo:
Tu fais exprès d'être de mauvaise foi, là ou quoi ?
Est-ce vraiment si différent ? Les artistes ne touchent que très peu d'argent (sauf exceptions déjà super stars et déjà riches) via la vente de disques. Le téléchargement de musique est tout à fait similaire à la copie d'un CD sur cassette audio. On a même une loi pour ça en France, sur la copie privée, mais qui est sans cesse malmenée et rabaissée jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de raison d'être. Le but des maisons de disque qui elles, gagnent immensément sur notre dos comme sur le dos des artistes qu'elles prétendent aider est de nous faire culpabiliser jusqu'à la mort en nous faisant croire que sans elle la créativité, l'art musical, n'existerait plus. Du vent oui... et pendant ce temps, le PDG de Vivendi Universal, M. Pascal Nègre crie au loup tout en encaissant sur son compte bancaires des millions d'euros de salaires, dividendes, et commissions. Mieux vaut ne pas acheter de disques, surtout d'artistes déjà bien connus, et aller les voir à leurs concerts ! Et une chose essentielle mais bien mal barrée: ne pas cautionner ces merdes qu'on nous refourge à coups de Star Ac et autres Pop Stars, ces choses là sont l'apogée de la merde que nous propose les grandes maisons de disque: la musique preformatté pour les masses dont les interprètes sont salariès avant d'être artistes.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Décembre 2007 à 17:28
Tout à fait, la loi DADVSI, tout est une affaire de lobbying.
Si l'on croit que celà préserve les droits des artistes, on se trompe 1/ de Planète 2/ de problème.

Les Majors font tout sauf ce qui est dans l'intérêt même de l'artiste et de la création musicale... Puisqu'elle encourage la reproduction d'une musique massive, mercantile, jetable plutôt qu'une musique diversifiée, disponible et... Où l'artiste est au centre. On entend dans une publicité autant parler d'EMI que de l'artiste.
Pensez y.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FX le 8 Décembre 2007 à 17:30
Citation de strangler le 8 Décembre 2007 à 17:23
Citation
La musique une fois dl, je vais pas aller l'acheter
Ainsi va t'on à l'encontre de ton père spirituel ?
Quoi ? J'parle pour moi c'tout pas besoin de s'exiter ou d'essayer d'me prendre de haut hein...Tu fais ce que tu veux j'm'en branle. Ca m'arrive donc de dl, et je ne peux pas me plaindre de la répression.

ceux qui 'en plaignent n'on cas pas le faire. Faut assumer c'tout.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Urumi le 8 Décembre 2007 à 17:43
Citation de KiaN le 8 Décembre 2007 à 17:24
Est-ce vraiment si différent ?
Non mais je parlais de ta comparaison avec les pubs, qui n'avait rien à voir.

Après, je suis d'accord pour dire qu'il y a certainement un problème dans l'industrie du disque et que les cds sont trop chers. Quand je vois certains cds qui dépassent encore les 20 €, j'hallucine un peu. Et encore plus quand il s'agit de musique classique, que je trouve horriblement chère.
Mais il faut arrêter de se dédouaner et dire qu'en téléchargeant (et j'entends par là "télécharger sans rien acheter par la suite", s'pas ?), on rend un service à la société et on marque son opposition vis-à-vis des grandes majors. Pour moi, c'est de l'hypocrisie pure et simple. Personnellement, j'achète des cds, parce que j'aime avoir l'objet, le livret, tout ça et un cd copié ou téléchargé n'a pas la même valeur. Mais je pense qu'il reste beaucoup de gens, et sûrement chez les plus jeunes, qui se contentent parfaitement des mp3. Et une diminution éventuelle du coût des cds ne parviendrait pas à enrayer totalement ce phénomène.
D'ailleurs, finalement, qu'en est-il du dernier album de Radiohead qu'on pouvait télécharger en "donnant ce que l'on voulait" ? Si je ne m'abuse (mais là, je ne suis pas sûre de mon cou(p)... Strangler ??), beaucoup de gens l'ont téléchargé gratuitement, c'est bien la preuve que le prix des cds n'en est pas l'unique raison. 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Décembre 2007 à 18:22
Citation de Rhadamanthe-hadès le 8 Décembre 2007 à 17:30
Citation de strangler le 8 Décembre 2007 à 17:23
Citation
La musique une fois dl, je vais pas aller l'acheter
Ainsi va t'on à l'encontre de ton père spirituel ?
Quoi ? J'parle pour moi c'tout pas besoin de s'exiter ou d'essayer d'me prendre de haut hein...Tu fais ce que tu veux j'm'en branle. Ca m'arrive donc de dl, et je ne peux pas me plaindre de la répression.

ceux qui 'en plaignent n'on cas pas le faire. Faut assumer c'tout.
Tu ne peux pas te plaindre de la répression car tu penses être protégé par un comportement discret dans une masse multi-millionnaire. Il n'empêche que tu le fais. Confirmant ce que je disais. Nous n'avons pas un comportement déviant, mais bien une pratique sociétale de masse.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FX le 8 Décembre 2007 à 18:28
Tu te trompes ! Je n'en plainds pas parce que je n'ai pas à le faire, c'est comme si tu grillais un feu rouge, tu te fais chopper, bah tu te plainds pas t'assumes.

Après on peut prendre en compte les diverses raisons, prix excessifs, facilité de dl, mais c'est illégal, point barre.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Décembre 2007 à 18:30
Citation
Mais il faut arrêter de se dédouaner et dire qu'en téléchargeant (et j'entends par là "télécharger sans rien acheter par la suite", s'pas ?), on rend un service à la société et on marque son opposition vis-à-vis des grandes majors. Pour moi, c'est de l'hypocrisie pure et simple.
On ne se dédouane pas. Moi en tous cas je ne me dédouane pas. Je donne des réponses, des raisons. Je ne télécharge pas pour dire merde à EMI, Barclay et autre. Pas seulement en tous cas. Ce serait effectivement de l'hypocrisie, or je crois avoir spécifié que les raisons étaient tellement divers que l'on entrait bien dans une situation très différente, complexe qui va largement au delà de la platitude du débat que les lobbys veulent faire croire... Et dans laquelle je trouve que certains d'entre vous s'y reconnaissent volontiers.

Finalement, en ce qui concerne Radiohead, c'était un test qui avait à la fois une valeur promotionnelle et symbolique. Pour mois, 35% de téléchargement payant, c'est très bien. Toi ça te choque, moi je trouve que c'est une réussite.
Au final, Radiohead a largement, rien que par cette formule, amorti les dépenses de son album. Et tu vois, je réfléchis en terme économique. D'un point de vue culturel, musical, les personnes ont pu se faire un avis, ainsi elles achèteront (ou pas) le prochain album qui sortira fin décembre.
Voyez, on fait le lien, c'est conciliable, c'est même logique... Et ce serait efficace si l'ensemble de l'industrie joueait le jeu.

Encore une fois, je ne suis pas certain que le problème vienne des téléchargeurs, mais plutôt de ceux qui ne connaissent pas ou ne veulent pas connaître l'ensemble des enjeux de ceci.

Rhadasse :
Mais griller un feu rouge, c'est risquer ta vie et celle d'autrui. Le code de la route te protège toi et les autres. Cette loi ne te protège pas toi, et dire qu'elle protège l'artiste, c'est de la fumisterie. Mauvaise exemple. Ta seule peur, c'est qu'il y a une loi là dessus. Mais pour toi, la pratique est acquise.

PS : Je redéveloppe Radiohead puisque je le connais si bien. L'autre idée de Radiohead, c'était de maîtriser l'appareil Internet car Kid A, Amnesiac et Hail To The Thief on été diffusées sur le net plusieurs mois avant leur sortie. Mais ce n'était pas par peur de perdre de l'argent, mais bien par peur de se retrouver avec des produits non finis. En effet, Radiohead fut mécontent que l'album HTTT soit sur Internet NON pas parce qu'il y était, mais parce que c'était des versions non retravaillées par Nigel Godrich.
En tous cas, qu'a t'on vu sur ses albums ? Et bien en terme de vente, les trois ont été numéro 1 dans les pays d'Europe, aux Etats Unis, avec pour la France, la GB, les E-U des chiffres dépassant les 250.000 albums par semaine...
... Alors qu'ils étaient téléchargés plusieurs mois avant.

Preuve en est que l'influence donc est bien minime. Et je suis convaincu que Radiohead scorera encore fin décembre, malgré un album pourtant moins accompli à mon sens.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: FX le 8 Décembre 2007 à 18:41
Citation
Rhadasse :
Mais griller un feu rouge, c'est risquer ta vie et celle d'autrui. Le code de la route te protège toi et les autres. Cette loi ne te protège pas toi, et dire qu'elle protège l'artiste, c'est de la fumisterie. Mauvaise exemple. Ta seule peur, c'est qu'il y a une loi là dessus. Mais pour toi, la pratique est acquise.
J'ai hésité à mettre cet exemple car j'étais sûr que ça allait sortir. C'était un exemple. On peut prendre le fait de fumer des joins si tu préfères... Il y a des lois, les enfreindre c'est risquer une sanction, plus ou moins grave selon la loi, mais le principe est le même.

C'est fou de gueuler sur le fait qu'on réprime quelque chose d'illégal, surtout que c'est loin d'être abusif quand même.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Urumi le 8 Décembre 2007 à 18:47
Citation de strangler le 8 Décembre 2007 à 18:30
Finalement, en ce qui concerne Radiohead, c'était un test qui avait à la fois une valeur promotionnelle et symbolique. Pour mois, 35% de téléchargement payant, c'est très bien. Toi ça te choque, moi je trouve que c'est une réussite.
Au final, Radiohead a largement, rien que par cette formule, amorti les dépenses de son album. Et tu vois, je réfléchis en terme économique. D'un point de vue culturel, musical, les personnes ont pu se faire un avis, ainsi elles achèteront (ou pas) le prochain album qui sortira fin décembre.
Voyez, on fait le lien, c'est conciliable, c'est même logique... Et ce serait efficace si l'ensemble de l'industrie joueait le jeu.
Je n'étais pas au courant des chiffres, mais je trouve que 35 % c'est peu. Ca veut dire que 65 % l'ont choppé sans payer, même pour encourager l'initiative. Et encore, c'est parce que c'est Radiohead, ils sont suffisamment connus et ont assez de fans pour pouvoir se permettre ce genre de trucs.

Dans les 35 %, tu comptes ceux qui ont acheté le box ou pas ? Parce que sinon, ça fausse un peu les chiffres...
Citation de strangler le 8 Décembre 2007 à 18:30
PS : Je redéveloppe Radiohead puisque je le connais si bien. L'autre idée de Radiohead, c'était de maîtriser l'appareil Internet car Kid A, Amnesiac et Hail To The Thief on été diffusées sur le net plusieurs mois avant leur sortie. Mais ce n'était pas par peur de perdre de l'argent, mais bien par peur de se retrouver avec des produits non finis. En effet, Radiohead fut mécontent que l'album HTTT soit sur Internet NON pas parce qu'il y était, mais parce que c'était des versions non retravaillées par Nigel Godrich.
En tous cas, qu'a t'on vu sur ses albums ? Et bien en terme de vente, les trois ont été numéro 1 dans les pays d'Europe, aux Etats Unis, avec pour la France, la GB, les E-U des chiffres dépassant les 250.000 albums par semaine...
... Alors qu'ils étaient téléchargés plusieurs mois avant.
Mais je ne suis pas persuadée que Radiohead soit un si bon exemple de ce que tu essayes de démontrer justement. Qui a téléchargé ces albums plusieurs mois avant la sortie ? Les fans, en tout cas en grande majorité, ceux qui allaient acheter les albums de toute manière. C'était juste pour pouvoir l'écouter avant la sortie.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2007 à 21:14
Citation de Rhadamanthe-hadès le 8 Décembre 2007 à 18:28
c'est comme si tu grillais un feu rouge, tu te fais chopper, bah tu te plainds pas t'assumes.
T'as oublié le " :sarko: " derrière :o
Citation
C'est fou de gueuler sur le fait qu'on réprime quelque chose d'illégal, surtout que c'est loin d'être abusif quand même.
Noooooooooon, bien sûr, leur histoire de chasse aux internautes c'est à peine une violation de la vie privée....
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Aladfal le 8 Décembre 2007 à 21:28
Une vie privée ? Tu veux une vie privée ? Et tu veux qu'on la respecte par dessus le marché ?! Tu veux pas 100 balles et un Mars aussi ? :lac:

Perso, les démarches de téléchargement "saines" comme celles décrites par Strangler, je les considère hélas comme marginales. Et je répète, je suis pas le dernier que telle ou telle mesure pourrait enquiquiner, mais ça me scandalise pas plus que ça. Si le fond du fond de la chose (à savoir le business, tout ça) est scandaleux, ce type de conséquences n'a rien de choquant dans un état de droit tel que le nôtre. 'Fin bref...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 8 Décembre 2007 à 23:05
Pour moi, ce battage autour du téléchargement est un peu l'arbre qui cache la foret. En fait, l'industrie du disque essaye de nous expliquer que c'est à cause de ça qu'ils gagnent moins d'argent. Il y a certes ça, mais d'autres phénomènes sont à l'œuvre.

Tout d'abord, jusqu'aux années 2000, les marchands de CD ont profité de ventes élevés car bon nombre de mélomanes ont racheté en CD des morceaux qu'ils avaient déjà en vinyle. Mais dès avant le téléchargement généralisé le marché du CD commençait à baisser, car le renouvellement s'achevait.

Ensuite, les marchands de disque n'ont en aucun cas su anticiper le téléchargement. Ils sont au début du phénomène resté arc-boutés sur leur politique de vente de CD physiques, et se sont surtout bien gardés de tenter de se mettre d'accord pour monter des plateformes de téléchargement, et surtout de choisir un format audio commun. Résultat pas d'offre alors qu'il existe une demande forte. La nature ayant horreur du vide, les offres "pirates" ont le champ libre pour prospérer.

Enfin, la riposte à l'offre "pirate" a été absolument pathétique, avec des plateformes de téléchargement propriétaires avec des formats de fichier spécifiques, des DRM compliquant au possible l'usage des musiques achetées… Sans compter des prix pas toujours intéressants (et pourtant avec les économies liées à l'absence de support physique, il y avait matière à faire des prix bas, voir très bas du type 15 chansons pour 5€)

Bref, ce qui est arrivé pour la musique sur internet est strictement lié à la politique à courte vue des maisons de disques. S'ils veulent ramener les gens dans la légalité, c'est pas uniquement avec la loi qu'ils y arriveront, c'est aussi en étant enfin crédibles sur leurs offres (plus de DRM empêchant la copie sur une chaîne HiFi ou un baladeur par exemple, des fichiers dans des formats ouverts… Et des tarifs réellement plus bas que pour les CDs) Tant que ça ne sera pas le cas, toutes les lois du monde n'y changeront rien.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 9 Décembre 2007 à 05:14
Mon comportement n'est pas marginal, Alad, sinon beaucoup d'artistes n'auraient pas percé.

Il va sans dire qu'il existe des indécrottables qui diront fièrement que grâce à la gratuité du téléchargement, ils payent moins. Néanmoins, je les disqualifie souvent car ceux ci sont, en règle générale, consommateurs de produits mercantiles et c'est donc un sas de décompression, de liberté alors qu'ils ont du mal à se sortir de la loi commerciale.
Effectivement, ils font "mal" aux Majors, mais parce qu'ils préfèreront télécharger une saucisse que l'acheter... Or la saucisse, pas sûr qu'elle soit vitale dans l'industrie du disque.
Au contraire même.

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 9 Décembre 2007 à 10:37
Merci MCL, je n'avais pas vu les choses sous l'angle du rachat vinyl en CD, c'est pas idiot, en effet.

Juste une question: le DRM, c'est quoi exactement? Un espèce de tracker, qui empêche de copier sans limite un fichier DL légalement? Un truc un peu comme certains CDs qu'on achète et qu'on ne peut pas lire partout? genre le premier de norah jones qui ne passe pas sur mon PC, par exemple, ou certains autres qui ne passent pas dans les auto radio?

Parce qu'en fait, je suis tentée par l'achat sur plate formes légales (sachant que perso, j'ai tendance à acheter beaucoup de CD et parfois, je préfèrerais n'avoir que certains titres et pas l'album entier quoi), mais je n'ai pas envie de récupérer un fichier que je ne pourrai pas écouter autant de fois que je veux, que je ne pourrai pas passer sur mon mp3, ou graver sur un cd...

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Décembre 2007 à 13:01
Citation de Alaiya le 9 Décembre 2007 à 10:37
Un truc un peu comme certains CDs qu'on achète et qu'on ne peut pas lire partout? genre le premier de norah jones qui ne passe pas sur mon PC, par exemple, ou certains autres qui ne passent pas dans les auto radio?
'Tain, ça aussi c'est une honte, tu payes ton cd pour avoir le droit de ne pas pouvoir l'écouter où tu veux, juste parce que l'éditeur l'a rendu défectueux à dessein en collant ce genre de merde dessus... C'est ignoble.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 9 Décembre 2007 à 17:42
Citation de Alaiya le 9 Décembre 2007 à 10:37
Juste une question: le DRM, c'est quoi exactement? Un espèce de tracker, qui empêche de copier sans limite un fichier DL légalement?
Oui, avec les DRM (pour autant que je sache car j'ai jamais essayé :sweatdrop:) le morceau de musique est "lié" à l'ordinateur sur lequel il a été chargé. Après, en activant des autorisations, on peut le copier (le nombre de copie dépend du vendeur de la musique) sur d'autres supports.

Sachant que la copie du fichier est toujours possible, mais que les DRM agissent comme un contrôle avant la lecture (au lancement du lecteur, vérification des droits soit par un système d'autocontrôle dans le fichier ou avec un fichier sur l'ordinateur, soit par consultation en ligne de la base de donnée du vendeur pour vérification que la machine a bien le droit de lire les morceaux)

Donc ce système est horiblement chiant quand par exemple on veut changer d'ordinateur, car il faut révoquer toutes les autorisations de lecture sur l'ancien ordinateur et les rétablir sur le nouveau par le biais du site internet où on a acheté la musique… Je ne sais pas qui a pu croire qu'un tel système pouvait marcher. :wacko:

Cher Apple, par exemple, on ne peut installer (si mes souvenirs sont bons) un même morceau que sur 5 appareils (ordi, ipod...) simultanément. Apple garde en mémoire les appareils autorisés à lire la musique, et on ne peut pas installer un morceau sur un 6ème appareil tant qu'on n'a pas supprimé les droits de lecture d'un des autres (qui doit lui aussi être connecté à ce moment pour mise à jour de sa base d'autorisations.)

Pour le blocage des CDs sur les PCs, c'est autre chose. Il y a plusieurs méthodes, dont une utilisée par Sony qui utilisait un fichier autoexécutable installé sur le CD pour installer une merde sur l'ordinateur...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 9 Décembre 2007 à 19:13
Merci pour l'info. J'avoue que ça a effectivement un côté dissuasif, non pas uniquement pour le DL illégal, mais aussi pour celui qui veut acheter sa musique. Après tout, vu qu'il n'est pas même pas certain qu'il pourra le mettre sur son mp3, franchement... ça donne pas envie  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 10 Décembre 2007 à 20:27
Ce pave sur le classique etait decousu et sans interet, et ne meritait qu'une seule chose: la poubelle. Il l'a eue.

Et pour rester dans le cadre de la discussion, oui les majors sont aux abois, et veulent faire pleurer sur leur sort, alors qu'elles ne font que recolter le fruit de leur politique passeiste. Donc je suis contre le telechargement a tire-l'arigot (surtout si c'est pour stocker et se dire : ah, j'ai deja, pas besoin d'acheter) mais encore plus contre la politique des grands groupes qui vise a se faire du pognon de maniere ehontee en recyclant les memes cochonneries tout le temps.

Je discutais de cela avec quelques personnes, et la difference en terme d'avis est frappante selon les gens. L'un pensait que telecharger, c'etait bien, et cela permettait d'avoir plus d'argent pour depenser dans des fringues de marque par exemple. Un autre n'achete pas un seul album, ne fait que telecharger, mais va a tous les concerts de ses groupes fetiches. Un autre encore se fiche du support de sa musique, que ce soit MP3 ou CD emprunte et copie, aucune difference, il a la musique archivee quelque part, et ca lui va bien. Un autre telecharge ses CD en attendant de recevoir l'album officiel dans sa boite aux lettres. A titre personnel, j'ai horreur du telechargement (la perte de qualite en MP3 est effroyable, surtout pour de la musique orchestrale), et copier des CD que l'on m'a prete ne m'excite pas forcement, etant comme Urumi attache a l'objet (avec son petit booklet, et une jolie couverture eventuellement). J'ai ete jusqu'a racheter des CD officiels de MP3 que l'on m'avait passe, histoire de connaitre tel ou tel groupe.

J'etais mort de rire en discutant avec un Japonais l'autre jour... Il me demande quel film j'ai vu recemment, et je lui reponds pas grand chose, le cine coute cher. Et il me dit "mais il faut telecharger!". Je lui signale l'illegalite du truc, il s'en fiche. Plus tard, tour dans une boutique de jeux, on regarde le catalogue DS et je lui demande quels jeux il possede, presque aucun me repond-il, ca coute trop cher. Ma reponse, il va sans dire, est : pourquoi ne pas les telecharger alors? Et la, il joue les choques, en disant que c'est illegal, et qu'il ne ferait JAMAIS une chose pareille, sous-entendu c'est bien une idee de gaijin ca, il me demande d'ailleurs si je m'amuse a ca. Je reponds par la negative et lui rappelle que telecharger des films, c'est tout aussi illegal que de telecharger des jeux, et pourtant l'une de ces options lui parait naturelle, l'autre impensable. Il va sans dire que je l'ai un peu vexe, et que je n'ai plus eu de ses nouvelles depuis... :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Décembre 2007 à 08:54
Un DRM, ça a plusieurs formes.

Ca peut être une sorte de limiteur de copies. Un bout de code lié au fichier qui dit à ce fichier, tu as le droit d'être transféré sur 3 appareils différents par exemple, et qui à chaque copie, passe le compteur à -1, et une fois le compteur à 0 refuse d'être transféré.

Ca peut aussi être sur une vidéo, par exemple, une vidéo lisible pendant 48h, ou bien une vidéo qui ne sera lisible que si le certificat (reçu lors de l'achat) se trouve sur ton PC, et donc qui en sera pas lisible sur un autre PC ou sur un autre matériel multimédia qui pourtant prend bien en compte le format (les wmv par exemple).

Cependant, il y a quelques programmes qui permettent facilement de retirer ces DRM, donc ce n'est pas vraiment un problème (même si je le concois, on ne devrait pas avoir à retirer la protection sur un truc qu'on a acheté et qu'on utilise de façon légale).

Les jeux Virtual Console sur Wii (et le contenu acheté des autres consoles aussi je suppose) ont aussi une sorte de DRM je suppose, vu que d'après ce que j'ai lu, ils ne fonctionnent que sur la console où ils ont été achetés (même si là, ça semble plus que logique).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 11 Décembre 2007 à 10:16
Citation de Hiei- le 11 Décembre 2007 à 08:54
Cependant, il y a quelques programmes qui permettent facilement de retirer ces DRM, donc ce n'est pas vraiment un problème (même si je le concois, on ne devrait pas avoir à retirer la protection sur un truc qu'on a acheté et qu'on utilise de façon légale).
Sauf que faire ça est totalement illégal depuis les lois DADVSI.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Décembre 2007 à 13:33
Citation de Hiei- le 11 Décembre 2007 à 08:54
Les jeux Virtual Console sur Wii (et le contenu acheté des autres consoles aussi je suppose) ont aussi une sorte de DRM je suppose, vu que d'après ce que j'ai lu, ils ne fonctionnent que sur la console où ils ont été achetés (même si là, ça semble plus que logique).
Mouais, je vois pas trop la logique, moi... A partir du moment où t'as payé le truc, tu devrais pouvoir le copier sur la Wii d'un pote si ça te chante  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 11 Décembre 2007 à 20:00
Citation
Dailymotion va devoir passer à la caisse. Pour financer la production cinématographique, les députés ont adopté jeudi dernier un amendement à la Loi de finances rectificative pour 2007, qui prévoit d’instaurer une taxe de 2% sur les recettes publicitaires des sites proposant de la vidéo, aussi bien gratuite que payante. Sont concernées les plates-forme de vidéo, comme Dailymotion ou Glowria, mais pas seulement. Dès lors qu’il est établi en France, n’importe quel site internet « qui met à disposition du public […] des œuvres ou documents cinématographiques ou audiovisuels » tombe sous le coup de la loi, précise l’amendement 91 défendu par Marie-Hélène des Esgaulx, députée UMP de Gironde, et Jérôme Chartier, député UMP du Val-d’Oise.
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/les-fournisseurs-d-acces-redoutent-une-taxe-internet_136201.html

De mieux en mieux...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 22 Février 2008 à 13:53
Suite au rapport Olivennes...
Citation
Société 2.0 -

Numerama a eu connaissance de l'avant-projet de loi Olivennes, qui doit mettre en place les nouvelles mesures anti-piratage souhaitées par le gouvernement. Parmi les dispositions de l'avant-projet figure la compétence données à des agents de l'Etat d'obtenir sans passer par le juge des informations d'identification des internautes.

Le projet de loi Olivennes (du nom du président de la FNAC et de son rapport sur la lutte contre le téléchargement illégal) est dans les tuyaux du gouvernement. Il devrait être présenté au début de l'été au Parlement, pour une adoption discrète pendant que les Français baignent au soleil. Tactique connue et éprouvée. La loi doit instaurer la "Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet", qui remplacera l'Autorité de régulation des mesures techniques créée par la loi DADVSI, et qui sera dotée de nouveaux pouvoirs. Elle sera composée d'un collège et d'une commission de protection des droits. Chargée de missions de protection des oeuvres, d'observation de l'offre légale et de l'utilisation illicite des oeuvres, et d'une mission générale de régulation et de veille dans le domaine des mesures techniques (DRM), la Haute Autorité doit notamment mettre en oeuvre la riposte graduée nouvelle formule (voir encadré en fin d'article).

Pour les DRM, il ne faudra pas s'attendre à grand chose. L'avant projet de loi dont Numerama a eu connaissance n'ajoute rien au dispositif en place, et confirme au contraire qu'il sera impossible en pratique de faire respecter l'interopérabilité, ou de faire respecter la libre concurrence entre le logiciel libre et les logiciels propriétaires. Le bénéfice des exceptions (telles que la copie privée) est écarté en matière de services de musique ou de vidéo à la demande, c'est-à-dire pour l'essentiel des accès aux oeuvres en ligne, et pour tous les accès qui porteraient atteinte aux intérêts légitimes des ayant droits. Autant dire que sauf à être expert en analyse économique, personne ne pourra se prévaloir avec certitude d'un droit à la copie privée. De plus, pour les professionnels qui souhaiteraient voir la Haute Autorité agir pour faciliter l'interopérabilité de leurs solutions avec celles des géants du secteur, la tâche sera rude. La Haute Autorité ne pourra pas aller contre "le respect des droits des parties", donc contre les brevets et droits d'auteurs des fabricants de DRM. Rien de neuf sur ce point, on ne s'attendait pas à une révolution. L'interopérabilité viendra de l'abandon volontaire des DRM, qui a commencé avec la musique en ligne, ou ne viendra pas.

En revanche, le volet répressif de l'avant-projet de loi promet de faire débat et de soulever quelques cheveux sur la tête. Il est en effet prévu dans le brouillon gouvernemental que "la commission de protection des droits dispose d'agents publics, désignés par arrêté conjoint des ministres chargés de l'économie et des finances, des communications électroniques et de la culture", qui pourront, "pour les nécessités de la procédure, "se faire communiquer [...] y compris les données conservées et traitées par les opérateurs de télécommunications [...] et en obtenir la copie". En clair, des agents de l'Etat chargés de traiter les dossiers de plainte pourront obtenir l'identité des internautes suspectés de contrefaçon sans passer par la voie judiciaire jusque là obligatoire. Les dérives sont immédiatement imaginables, puisqu'il suffira de déposer une plainte même fumeuse en contrefaçon pour que l'Etat obtienne sans contrôle du juge l'identité d'un internaute, sans d'ailleurs que celui-ci n'en soit informé. Malaise. De plus, la question de la présence ou non d'un membre de la CNIL dans le collège de la Haute Autorité est toujours en débat, signe que sa présence pourrait gêner le travail de la Haute Autorité.

Par ailleurs, le déséquilibre semble criant dans la procédure de la riposte graduée, puisque si les internautes peuvent présenter leurs observations et demander une audition pour se défendre, "la commission n'est pas tenue de satisfaire les demandes d'audition abusives, notamment par leur nombre, leur caractère répétitif ou systématique". C'est une traduction de la présomption de culpabilité. Tout le monde est coupable par défaut, et si tout le monde se dit innocent, on refusera d'entendre. Et qui jugera du caractère ou non abusif des demandes ? Heureusement, l'internaute qui se sent lésé pourra toutefois introduire un recours suspensif devant la juridiction administrative, qui disposera de deux mois pour rendre sa décision, mais sans grande chance de succès. Il devra en effet parvenir à prouver l'improuvable, en démontrant par exemple que son accès à Internet a été piraté (ce qui n'est pas compliqué par le Wifi), ou qu'il avait bien installé les outils de protection fournis par son FAI lorsque l'infraction constatée a eu lieu. En pratique, ce sera impossible.

Enfin, la question largement posée du paiement de l'accès à Internet ou des frais de résiliation en cas de suspension de l'abonnement a été tranchée. L'avant-projet de loi dispose explicitement que "la suspension de l'accès à Internet ne donne pas lieu à la suspension du versement de son prix au fournisseur du service", et que "les frais de résiliation sont supportés par le titulaire de l'accès". Donc pour le bon père de famille ignorant des nouvelles technologies, non seulement son accès sera rompu, non seulement il ne saura ou ne pourra pas se défendre, mais en plus il devra payer. Et avec le sourire, s'il vous plait, pour le tableau de chasse de l'industrie culturelle.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 22 Février 2008 à 15:07
La suspension d'abonnement Internet devrait être déclarée anticonstitutionnelle au finale non ? Après tout, si un enfant télécharge illégalement et se fait griller, la suspension d'abonnement impacterait sur la famille entière, et je crois que la Constitution, ou au pire la Cours Européenne des Droits de l'Homme ne vont pas du tout autoriser ça, et heureusement.

Sanctionner un foyer entier pour un acte illégal commis par l'un des membres du foyer, ça ne va pas être possible !

Quant aux DRM, ils n'ont AUCUN avenir, et même les majors du disque commencent à le réaliser.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Février 2008 à 18:04
Citation
L'avant-projet de loi dispose explicitement que "la suspension de l'accès à Internet ne donne pas lieu à la suspension du versement de son prix au fournisseur du service", et que "les frais de résiliation sont supportés par le titulaire de l'accès". Donc pour le bon père de famille ignorant des nouvelles technologies, non seulement son accès sera rompu, non seulement il ne saura ou ne pourra pas se défendre, mais en plus il devra payer. Et avec le sourire, s'il vous plait, pour le tableau de chasse de l'industrie culturelle.
:croa:

Mais bien sûr  :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 28 Février 2008 à 14:31
Des soupçons de piratage dans les rayons de la FNAC
 :whip:
http://www.pcinpact.com/actu/news/42067-fnac-wow-masterplan-SACEM-canard.htm
Citation
De son côté, la FNAC explique au journal satirique en vente dans les bonnes presses que « nous achetons 262 000 références par an et nous avons plus de 600 fournisseurs. Ils savent ce qu’ils nous vendent, ils sont responsables. C’est à eux d’être honnêtes. On ne va pas, à chaque commande, demander au fournisseur qu’il nous prouve que son produit possède toutes les autorisations. Maintenant, si quelqu’un nous prouve qu’il n’est pas légal, on le retire des rayons ».

Proposons donc aux P2Pistes de faire de cette réponse leur argument de défense lorsque ces cohortes d’agents publics préconisées par Denis Olivennes viendront couper leur abonnement, ciseaux à la main : « prouvez-moi que ce titre est illicite, et j’effacerai le fichier ! ». Après la riposte graduée, la riposte contrariée ?
Connard  :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Février 2008 à 14:35
Et c'est pas la première fois, ils avaient pas mis en vente des coffrets HK du 12Kyû pendant un moment? :mouais:

Pis j'adore la façon qu'ils ont de se dédouaner sur les fournisseurs:
Citation
nous achetons 262 000 références par an et nous avons plus de 600 fournisseurs. Ils savent ce qu’ils nous vendent, ils sont responsables. C’est à eux d’être honnêtes. On ne va pas, à chaque commande, demander au fournisseur qu’il nous prouve que son produit possède toutes les autorisations. Maintenant, si quelqu’un nous prouve qu’il n’est pas légal, on le retire des rayons
Et après ça ose traiter les ceusses qui téléchargent comme des criminels de la pire espèce  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 29 Février 2008 à 19:06
Citation de KiaN le 28 Février 2008 à 14:31
Des soupçons de piratage dans les rayons de la FNAC
 :whip:
http://www.pcinpact.com/actu/news/42067-fnac-wow-masterplan-SACEM-canard.htm
Citation
De son côté, la FNAC explique au journal satirique en vente dans les bonnes presses que « nous achetons 262 000 références par an et nous avons plus de 600 fournisseurs. Ils savent ce qu’ils nous vendent, ils sont responsables. C’est à eux d’être honnêtes. On ne va pas, à chaque commande, demander au fournisseur qu’il nous prouve que son produit possède toutes les autorisations. Maintenant, si quelqu’un nous prouve qu’il n’est pas légal, on le retire des rayons ».

Proposons donc aux P2Pistes de faire de cette réponse leur argument de défense lorsque ces cohortes d’agents publics préconisées par Denis Olivennes viendront couper leur abonnement, ciseaux à la main : « prouvez-moi que ce titre est illicite, et j’effacerai le fichier ! ». Après la riposte graduée, la riposte contrariée ?
Connard  :roule:
Complètement d'accord , c'est du foutage de gueule la..

Sinon, concernant les ventes liées OS / PC, pour se faire remboruser la license : http://www.racketiciel.info/guide/index et un arret de justice qui peut faire du bruit : http://www.pcinpact.com/actu/news/42079-vente-liee-PC-OS-ASUS.htm?vc=1&ca=1&p=13#c1537163
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 29 Février 2008 à 19:32
Citation de Nico le 29 Février 2008 à 19:06
Sinon, concernant les ventes liées OS / PC, pour se faire remboruser la license : http://www.racketiciel.info/guide/index et un arret de justice qui peut faire du bruit : http://www.pcinpact.com/actu/news/42079-vente-liee-PC-OS-ASUS.htm?vc=1&ca=1&p=13#c1537163
Qu'est ce qu'on est censé lire ? Ton commentaire ou l'article en question ?  :harhar:
Sinon question tout bete : la dite cliente a t'elle tout simplement demandé si il lui était possible d'avoir le portable sans OS avant d'acheter ?
Parceque mon premier portable (ASUS, également), je l'ai demandé (et on me l'avait proposé) sans XP que j'avais déja, et l'ai donc payé moins cher.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 1er Mars 2008 à 01:15
Citation de KiaN le 11 Décembre 2007 à 10:16
Citation de Hiei- le 11 Décembre 2007 à 08:54
Cependant, il y a quelques programmes qui permettent facilement de retirer ces DRM, donc ce n'est pas vraiment un problème (même si je le concois, on ne devrait pas avoir à retirer la protection sur un truc qu'on a acheté et qu'on utilise de façon légale).
Sauf que faire ça est totalement illégal depuis les lois DADVSI.
J'avais zappé cette réponse tiens, je viens de voir en relisant un peu.

Evidemment, c'est illégal, mais bon, personnellement, ce n'est pas ça qui m'arrête (surtout quand t'as payé le fichier).

(Comme le rip (qui outre-passe la protection des DVDS) qui est, ou était en tout cas, interdit).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Mars 2008 à 15:07
la loi Olivennes sera présentée en urgence au parlement au mois d'avril...(http://www.pcinpact.com/actu/news/42351-olivennes-loi-vote-senat-urgence.htm)

C'est sûr que d'empêcher les vilains pirates de télécharger la Star Ac et compagnie, c'est d'une urgence absolue et ça mérite un tel branle-bas de combat, oulalaaaaaaa :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 15 Mars 2008 à 18:26
Et pendant ce temps là, les majors commencent sérieusement à adhérer à l'idée d'une licence globale :w00t2:(http://www.numerama.com/magazine/8930-La-licence-globale-intresse-finalement-l-industrie-musicale.html)

Un article très concis qui fait très bien le point sur le devenir de la licence globale. Je vous incite vivement à le lire et partager. :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: harsiesis le 15 Mars 2008 à 18:45
Tiens ça tombe bien que ce topic remonte... pour ceux qui trouvent que google ressemble de plus en plus à un Big Brother avec ses stockages de requêtes sur 18 mois ou je ne sais combien, un nouveau moteur de recherche qui se soucie davantage de notre vie privée:
http://ixquick.com

a essayé et ma foi, j'aime bien ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 5 Juin 2008 à 19:11
Interviewé au sujet des nouvelles sanctions qu'encourent les vils pirates, pascal nègre démontre à quel point il maîtrise le sujet du Piretopiiiire: (http://www.pcinpact.com/actu/news/43983-Pascal-Negre-riposte-graduee-P2P.htm)
Citation
Pascal Nègre : « Ça ne se passe pas comme ça. C'est-à-dire que, Dieu merci, c'est pour ça que le Peer-to-Peer fonctionne, c'est que quand vous cherchez un titre, Dieu merci, il est pas très loin de chez vous. Parce que si vous allez le télécharger au Japon, avant que vous atteigniez le Japon et qu'il revienne, vous allez mettre trois jours avant de le télécharger. Et clairement on l'a vu nous, quand à un moment donné, on a fait fermer un certain nombre de serveurs sur Emule, on a vu que pendant une semaine, c'était beaucoup plus long pour télécharger et beaucoup plus compliqué. Donc voilà. »
:ptdr: :ptdr: :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Juin 2008 à 20:14
Dieu merci  :notworthy:

(le plus grave c'est quand meme de se dire que des types aussi idiots sont payés autant...  quel expert!)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Juin 2008 à 20:17
Faut le comprendre, avec tous les ceusses qui downloadent, il gagne plus assez d'argent pour s'acheter un cerveau :bah:

 :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Juin 2008 à 20:20
ceci dit c'est vrai que moi quand je demande à l'un ou l'autre contact du brésil ou d'hong-kong sur msn s'il n'aurait pas telle ou telle image pour m'aider à faire un dessin, souvent je ne l'obtiens que 2-3 jours apres.... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: 999 le 5 Juin 2008 à 20:22
Citation de Poseidon le 5 Juin 2008 à 20:14
Dieu merci  :notworthy:
C'est ce que j'allais dire.  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Juin 2008 à 20:27
Citation de Pascal Nègre le 5 Juin 2008 à 19:11
«On l'a vu nous, quand à un moment donné, on a fait fermer un certain nombre de serveurs sur Emule, on a vu que pendant une semaine, c'était beaucoup plus long pour télécharger et beaucoup plus compliqué. Donc voilà. »
en clair, il a fallu une semaine pour que les fermetures de serveurs soient compensées et rendues inutiles  :)


donc voila  :yaisse:


Ce que j'adore le plus, en lisant cette "interview", c'est ce qu'il dit au sujet de la surveillance des internautes pour détecter ceux qui mettent en ligne....  : "On le fait déjà, c'est-à-dire qu'on repère déjà effectivement les gens qui mettent en ligne d'une manière illégale. On repère les adresses IP."

suivi en dessous d'une autre interview (toujours du même charlot), titrée : Pascal Nègre: "il n'y aura aucune surveillance des internautes"



 :mdr:   (j'en rigole, mais sérieux, c'est grave...)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Juin 2008 à 20:38
Oui d'ailleurs l'interview en question est pas mal non plus, dans son genre:
Citation
Pour Pascal Nègre, la riposte graduée, c'est « comme lorsque vous perdez tous vos points avec votre permis de conduire, vous n'avez plus accès à votre bagnole ».
Genre quand t'as plus de points on t'embarque ta bagnole et en plus on te force à payer l'essence quand même (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Juin 2008 à 20:50
et après quand les majors voient leurs bénéfices réduire, ils mettent ça sur le dos de quelques perdus qui téléchargent...


s'ils avaient déja des dirigeants moins débiles, ça irait ptet déja mieux...  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 6 Juin 2008 à 07:02
Et on s'etonne que l'industrie du disque se porte mal? Quand on lit les propos des dirigeants, j'irais chercher les causes ailleurs que dans le telechargement... :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: squekky le 6 Juin 2008 à 09:43
Il y qu'a voir c'est que les artiste qui nous servent de la soupe qui geulent.

Les indés et les petits labels se portent bien mieux que les gros majors qui ne vivent que pour la rentabilité.

Au lieux de cherchez des poux sur le dl ils devraient plutot regarder ce qu'ils servent au public. En France on a une culture musicale faconné par les médias donc des que Johnny ou sardou ne vendent plus c'est atroce.

Mais le veritable talent reside autre part que dans cette variete aseptysé.

L'artiste cherche à vivre de sa musique mais aussi à la partager et ca les majors ne l'ont pas compris.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 10 Juin 2008 à 04:51
On s'oriente vers une limitation des volumes échangés sur le net en France (http://www.pcinpact.com/actu/news/44018-filtrage-internet-neutralite-FAI-operateurs.htm?vc=1#vc)

En gros, quelqu'un qui dépasse par exemple 5 go de données téléchargés par mois est automatiquement suspect (peu importe le protocole). La limitation de l'upload est certainement le moyen le plus radical de plomber les réseaux...^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 10 Juin 2008 à 09:29
Le plus hallucinant, c'est la phenomenale quantite de choses que cette fichue charte prevoit de faire prendre en charge par les FAI. Ils y gagnent quoi en retour? Sincerement, sans baton et sans carottes, ce ne sont pas les beaux yeux de Dionis du Sejour/Olivennes et je ne sais qui qui risquent de pousser les FAI a accepter d'aussi exorbitantes obligations (sans parler des atteintes aux droits fondamentaux contenues dans ce texte, c'est du delire!). :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 10 Juin 2008 à 09:56
Citation de Kamen le 10 Juin 2008 à 09:29
(sans parler des atteintes aux droits fondamentaux contenues dans ce texte, c'est du delire!). :peur:
Ben non, c'est tout à fait normal, sachant que la chasse au pirate est l'une des priorités du gouvernement.
Après tout la majorité des français a bien élu Sarko pour faire passer de telles lois liberticides, créant une présomption de culpabilité pour ceux qui envoient plus que le quota autorisé, mettre en place un fichage des vils pirates qui s'adonnent à ce genre de pratique. On l'a bien mérité. :bravo: :wah:  :joker:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Juin 2008 à 10:38
Je vais rien dire, je risquerais d'être grossier :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Juin 2008 à 11:29
ha tiens, donc on va vous limiter vos quotas de telechargement ?  Bienvenue en Belgique!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 10 Juin 2008 à 18:00
Tu aurais pu nous prévenir avant de nous annexer. :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 10 Juin 2008 à 22:44
Citation de Poseidon le 10 Juin 2008 à 11:29
ha tiens, donc on va vous limiter vos quotas de telechargement ?  Bienvenue en Belgique!
1) C'est écrit, "le gouvernement veut" et non pas "le gouvernement va".

Le gouvernement veut beaucoup de choses en ce moment, et pour la plupart, je pense qu'ils ne les aura jamais (par exemple un taux de réussite de 20% en plus sur le permis voiture en 6 mois, taux qui a augmenté de 5% en 30 ans, et qui est actuellement à environ 55%). Et je ne pense pas que les FAI vont laisser bouffer leur gagne pain (si les gens ne peuvent utiliser leur connexion comme ils veulent, ils iront ailleurs (sauf si c'est chez tout le monde) ou la stopperont (à moins d'une réduction, car je ne vois pas comment les gens de nos jours accepteraient de payer autant qu'avant, en étant bridé). Mais si tu baisses le prix, ça fait un énorme manque à gagner pour les FAI, donc un cercle vicieux.

2) Ca parle d'une limite d'upload, alors qu'en belgique c'est l'inverse, c'est une limite de download.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Juin 2008 à 22:54
juste histoire de préciser, ici c'est une limite upload/download confondus...   :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Juin 2008 à 01:48
Oula, c'est pire que je pensais alors :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Juin 2008 à 14:37
Quelqu'un pour offrir un cerveau à Pascal Nègre? C'est urgent(http://www.numerama.com/magazine/9929-Pascal-Negre-et-si-c-etait-a-refaire.html) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)
: Vendredi 13 Juin 2008, 20:21:44
http://www.pcinpact.com/actu/news/44208-conseil-etat-hadopi-albanel-avis.htm

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/haha.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Juin 2008 à 13:38
http://www.ecrans.fr/Une-53e-artiste-contre-le,4500.html

Pauvre fille va  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Juin 2008 à 13:40
Cerveau d'huitre  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Juin 2008 à 13:52
Nan mais déjà, quand on écoute la fantabuleuse chanson qu'elle estime ne pas avoir assez vendu(http://youtube.com/watch?v=MIsG8mu6La4&feature=related), on se demande comment elle s'est démerdée pour en dérouiller ne serait-ce qu'un seul, même en téléchargement j'en voudrais pas (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/distovei.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 27 Juin 2008 à 13:55
Euh entre nous, je n'ai jamais entendu parler de cette nana...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Juin 2008 à 13:58
C'est une recalée à la Nouvelle Tare  :mrgreen:

Pis bon, pour pas en avoir entendu parler, c'est difficile vu comment ils nous bassinent avec cette pôv' meuf depuis des mois :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: 999 le 27 Juin 2008 à 14:24
Mais c'est qui cette nana en fait?  :sbIntello:
Tout le monde en parle, mais je dois être un des rares type à ne pas avoir suivit l'actu de ce côté.  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Juin 2008 à 15:42
en lisant ce qu'elle dit j'ai cru un instant qu'on était début avril, mais non...   

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 27 Juin 2008 à 21:40
Citation de AZB le 27 Juin 2008 à 13:38
http://www.ecrans.fr/Une-53e-artiste-contre-le,4500.html

Pauvre fille va  :mdr2:
Heureux sont les simples d'esprits :mdr:

J'aime bien le titre d'ailleurs, une 53ème artiste :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Juillet 2008 à 14:19
De mieux en mieux(http://www.numerama.com/magazine/10149-Loi-Hadopi-l-abonne-pourra-fournir-son-disque-dur-comme-preuve.html) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Plus ça va, plus c'est l'escalade dans la connerie c'te loi débile.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 2 Juillet 2008 à 14:25
Ah mais moi je veux bien leur donner mon disque dur... mais lequel, j'en ai une trentaine dans mes placards  :mdr2:
Citation
"Avant d'en arriver là, nous incitons l'abonné, dans le cadre d'un comportement vertueux, à produire de lui-même les preuves de son bon comportement". C'est à dire, "si vous souhaitez arrêter une procédure en cours, libre à vous de proposer votre machine, notamment pour éviter une saisie".
:roule: Conclusion: ne jetez pas vos vieux PC à la poubelle, ils pourront servir  :ptdr:

Ils viennent une fois de plus de prouver sans l'aide de personne leur parfaite incompétence.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 2 Juillet 2008 à 14:28
SUPERBE! Non seulement ils n'ont mais RIEN compris a ce qui se passait, mais en plus ils s'attaquent aux libertes fondamentales. Au bucher! :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Juillet 2008 à 15:33
'Tain mais c'est plus possible...(http://www.numerama.com/magazine/10246-Taxe-annulee-Les-majors-veulent-l-augmenter-encore-plus.html)

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/prozac.gif)



: Samedi 12 Juillet 2008, 15:21:08
Et tant qu'on est dans le domaine de la connerie la plus crasse:

http://www.pcinpact.com/actu/news/44752-hadopi-artistes-52.htm?vc=1#vc

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Juillet 2008 à 15:27
http://www.clubic.com/actualite-152896-hadopi-fai-eduquer-internaute.html

Elle le fait exprès ou elle est vraiment très conne? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Donc en gros, les FAI vont continuer à vendre du haut-débit et dans le même temps dire à leurs clients "le téléchargement çay kakhä"? Mais  :mdr2: quoi...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Septembre 2008 à 14:43
moi aussi, j'aimerais baffer albanel (qu'elle change de look, Chantal Goya c'est dépassé)

http://fr.news.yahoo.com/pcinpact/20080924/ttc-l-europe-signe-l-arret-de-mort-de-la-c2f7783.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Septembre 2008 à 14:47
Je n'ai que deux choses à dire:

- Vive l'Europe  :mario:
- Albanel (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/retsa.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/el3ssar.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/haha%20alive.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/apo_isis.gif)

Que ça fait du bien un minimum de bon sens face à ce monceau de conneries  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 25 Septembre 2008 à 19:15
AZB tu te dévoues pour aller expliquer à Mme Albanel qu'elle a tort ?  http://www.pcinpact.com/actu/news/46250-albanel-riposte-graduee-hadopi-bono.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Septembre 2008 à 10:48
Non mais là, à part une greffe de cerveau, je vois pas ce qu'on peut faire...
Citation
Pour Albanel, il n’y aurait aucun lien entre la coupure d’accès et les libertés fondamentales.
Citation
Mais la ministre y croit dur comme fer, le dit et le redit : « les mesures envisagées par le projet de loi ne portent en aucun cas atteinte aux droits et libertés fondamentaux ». La suspension d’abonnement, qui est aujourd’hui le moyen privilégié pour exercer sa liberté d’information et d’expression, n’aurait donc aucun impact sur ces valeurs constitutionnelles.
On pourrait lui expliquer 50000 fois, elle n'en a rien à foutre, elle continue à vouloir faire passer sa loi débile en force.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 26 Septembre 2008 à 12:24
Citation de AZB le 26 Septembre 2008 à 10:48
On pourrait lui expliquer 50000 fois, elle n'en a rien à foutre, elle continue à vouloir faire passer sa loi débile en force.
la conn....  heu...        :shifty:


quelle vilaine!    :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Novembre 2008 à 15:13
 :mdr: :mdr: :mdr:

Allons, c'est pas bien d'insulter ainsi nos élus (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/gordon%20shumway.gif)


: Vendredi 26 Septembre 2008, 15:57:10

Dans la série "l'Europe çay génial, mais seulement quand ça va dans mon sens":

http://www.numerama.com/magazine/10783-President-de-l-UE-Sarkozy-exige-le-retrait-de-l-amendement-138.html

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)
: Dimanche 05 Octobre 2008, 16:59:40
http://www.pcinpact.com/actu/news/47045-liberticide-creation-internet-cnil-liberte.htm
Citation
Sauf un ou deux points comme le filtrage, la plupart des critiques adressées par la CNIL ont été ignorées par la ministre qui a opté pour une mission bulldozer.
Quelqu'un pour offrir un cerveau en état de marche à notre sinistre de la culture? C'est urgent :o

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 3 Novembre 2008 à 23:19
Et après nos élus veulent donner des leçons aux chinois sur le filtrage de l'information, j'ai plutôt l'impression que c'est notre aimable président qui est en train de prendre des leçons là :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Novembre 2008 à 19:47
De mieux en mieux, maintenant ils se mettent à pourrir les boîtes mail:

http://www.numerama.com/magazine/11263-Le-gouvernement-fait-appel-au-SPAM-pour-sa-propagande-pro-Hadopi.html

 :croa:


: Mercredi 05 Novembre 2008, 14:28:25
Et ça continue...

http://www.pcinpact.com/actu/news/47112-amendement-138-guy-bono-suppression.htm

 :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Novembre 2008 à 19:58
mdr, j'aime bien cette phrase
Citation
Autre précision, que nous avons obtenue du bureau de Guy Bono : si Albanel n'a pas compris la vraie portée de ce texte, la version II sera nettement plus percutante.
coup d'boule!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Novembre 2008 à 13:53
Quand je vois comment elle veut profiter un maximum de ce que la France soit encore à la présidence de l'UE pour faire passer son truc en force, je me dis vivement 2009 et la présidence tchèque, y'en a marre :eraclo:

Et pendant ce temps, y'a des gens qui crèvent de froid dans la rue, mais c'est tellement plus urgent de faire chier les internautes...
: Mercredi 05 Novembre 2008, 20:05:11
http://www.numerama.com/magazine/11294-Les-chiffres-du-piratage-cites-par-le-ministere-sont-multiplies-par-12.html

 :croa:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 25 Novembre 2008 à 20:42
Et on continue dans le grotesque le plus total...

http://www.numerama.com/magazine/11391-Jaimelesartistesfr-le-gouvernement-fait-la-pub-d-un-site-pirate.html

 :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 26 Novembre 2008 à 04:14
Non mais entre les perles de Pascal Negre (s'est-il achete un cerveau/a-t-il pris ses calmants depuis?) et les aneries d'Albanel... Il y a de quoi ecrire un roman! Comment peut-on etre aussi menteur, incompetent, NUL (!) et continuer a occuper de pareilles fonctions? Ca me DEPASSE.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 26 Novembre 2008 à 22:52
Cela ne m'inspire qu'une chose : http://www.dailymotion.com/video/x5wpde_les-cons-sur-orbite_shortfilms :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Novembre 2008 à 15:42
 :mdr:

Et on continue la plongée dans le gouffre insondable de la connerie, avec le gouvernement qui veut étendre l'autorité du CSA à internet...(http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/11/26/l-ump-veut-permettre-au-csa-de-controler-internet_1123520_651865.html)

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/xamoth.gif)
: Jeudi 27 Novembre 2008, 14:23:57
http://www.pcinpact.com/actu/news/47558-riposte-graduee-bruxelles-commission-hadopi.htm

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/retsa.gif)

Reste à voir si médéme Albanel va encore s'obstiner à s'asseoir sur l'avis de la Commission européenne :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Novembre 2008 à 15:52
m'semblait que vous aviez enfin compris qu'elle s'en frottait la motte, de l'avis de Bruxelles...       (hou, que je suis vulgaiiiiiiiire)  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Novembre 2008 à 14:22
Effectivement...

http://www.pcinpact.com/actu/news/47579-christine-albanel-riposte-graduee-bono.htm

"débat démocratique que les Européens et les Français attendent sur la question du piratage", la bonne blague  :sleeping:

Je peux dire "connasse"? Hein, je peux? :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Décembre 2008 à 14:05
"Il est nécessaire d'avoir les moyens et l'imagination de créer des émissions qui ont marqué leur temps par leur nouveauté et leur impertinence, comme par exemple l'émission "Plus belle la vie", actuellement diffusée sur France 3."

(http://www.linternaute.com/actualite/politique/municipales/ministres-candidats/images/christine-albanel.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Décembre 2008 à 14:10
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Tu pourrais mettre l'article en entier, vieille bique! :o http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/11/30/albanel-ne-veut-pas-de-tele-realite-sur-le-service-public_1125166_823448.html

C'est très intéressant ce qu'elle raconte, surtout que de la real-tv sur France 2, 3 et compagnie, y'en a jamais eu :o
Citation
Christine Albanel a à nouveau écarté l'idée d'un "coup de pouce" à TF1 et M6. "Pourquoi parler de cadeau quand tout le monde sait que le groupe, qui est au centre de toutes les polémiques", à savoir Bouygues, "subira une double taxation" sur ses activités publicitaires à TF1 et en tant qu'opérateur téléphonique.
Euh, elle se fout de la tronche de qui, là? Sa soi-disant double-taxation sera justement largement compensée par les coupures pubs supplémentaires accordées à TF1 et M6, hein :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 2 Décembre 2008 à 14:15
C'est vrai, a la place, il y a les emissions de Delarue et les trucs du genre C'est Mon Choix, voire Tele-Matin avec William Leymergie qui etrangle les gens en direct. La tele publique est tellement meilleure!

Sinon, dans la serie "initiatives a la c.n", je demande le grand-pere! Le retour de Dionis du Sejour pour proposer une monumentale connerie, yippie! C'est vrai que la DVASI, ca ne suffisait pas a son CV.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Décembre 2008 à 14:17
Ha oui mais c'est pas pareil, chez Delarue et compagnie c'est pas de la real-tv, des gens viennent ouvrir leur coeur, c'est pas du tout racoleur et voyeuriste comme émission, nononon :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Décembre 2008 à 14:22
Citation de AZB le 2 Décembre 2008 à 14:17
Ha oui mais c'est pas pareil, chez Delarue et compagnie c'est pas de la real-tv, des gens viennent ouvrir leur coeur, c'est pas du tout racoleur et voyeuriste comme émission, nononon :o
perso j'ai rien contre ces émissions, mais je ne supporte plus la gueule de labrador pleurnichard faux cul prêt à tout pour faire pleurer en direct de delarue... 

quand j'le vois, j'le trouve si faux-cul, c'est incroyable, j'ai envie d'lui balancer un coup de boule :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Décembre 2008 à 14:30
"Devant nos téléspectateurs qui j'en suis sûr sont déjà bouleversés... (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/churros%20norris.gif)"


 :D

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Décembre 2008 à 14:41
(http://www.nmmedical.fr/imagesNmmedical/medistore/images/m/83769.M.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 2 Décembre 2008 à 19:08
Citation de Poseidon le 2 Décembre 2008 à 14:05
"Il est nécessaire d'avoir les moyens et l'imagination de créer des émissions qui ont marqué leur temps par leur nouveauté et leur impertinence, comme par exemple l'émission "Plus belle la vie", actuellement diffusée sur France 3."
Purée, une émission impertinente louée par une ministre… Ça doit être au moins du niveau de Bonne nuit les petits. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Décembre 2008 à 16:25
Un ancien secrétaire général de la Défense nationale à la présidence de la grande opération "fliquons internet"?(http://www.numerama.com/magazine/11452-Un-specialiste-de-la-Defense-pour-reguler-Internet-en-France.html)

C'est tellement affligeant que ça ne me consterne même plus :o

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 3 Décembre 2008 à 16:33
bah normal, Internet c'est l'Ennemi!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Décembre 2008 à 17:05
Bah ça, sans Internet, je vois pas comment on serait au courant de toutes leurs magouilles pour faire passer leur loi idiote, vu que c'est pas les autres médias qui vont nous informer là-dessus  :whistling2: ( les seuls reportages sur le sujet étant forcément pro-hadopi et anti-meuchants pirates comme on leur a bien dit de faire :o )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Décembre 2008 à 13:28
http://www.numerama.com/magazine/11482-La-loi-Creation-et-Internet-repoussee-en-mars-a-l-Assemblee-Nationale.html

Dans les dents, Albanulle (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 17 Décembre 2008 à 14:16
http://www.pcinpact.com/actu/news/47913-frederic-lefebvre-internet-mafia-drogue.htm

Albanulle et Tete-de-Negre ont trouve un allie de poids!  :roule: :roule: (et la, je vois meme difficilement comment ses mentors arriveraient a le depasser).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Décembre 2008 à 15:02
venant de CE type en particulier, on ne peut RIEN attendre de bon...   

c'est un pourri, un emmerdeur, un faux-jeton, un gigantesque manche à balles et
(cliquez pour montrer/cacher)
disons le franchement, un CONNARD
.


à chaque fois qu'il ouvre sa gueule, c'est pour cracher sur quelqu'un ou pour vomir une idée digne de la gestapo...   


d'ailleurs, le dernier article sur lui que j'avais lu comportait une photo très évocatrice du personnage...  http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/12/10/pour-frederic-lefebvre-la-suppression-de-la-publicite-se-fera-par-decret_1129148_823448.html

elle est si parlante et si vraie, cette photo...       :peur:


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Décembre 2008 à 15:27
Citation
Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ?
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/violon.gif)

Il a oublié "combien de gratte-dos en ivoire le pdg d'Univers Sale ne pourra-t-il pas se payer à cause des meuchants pirates" aussi :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Décembre 2008 à 15:30
Pensez à nos enfants !!!!!!!


(http://www.lovehkfilm.com/blog/juiyinjong/wp-content/uploads/2008/02/helen_lovejoy_symp.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Décembre 2008 à 15:32
Quel genre d'exemple leur donnons-nous? :o

(http://bugsandcranks.com/wp-content/images/cubs/150_maude.jpg)



 :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Décembre 2008 à 15:16
http://www.ecrans.fr/Combien-faudra-t-il-de-createurs,5988.html?xtor=EPR-450206    :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Décembre 2008 à 14:33
http://www.pcinpact.com/actu/news/48054-rapport-pierre-sirinelli-empreinte-filtrage.htm

Quelqu'un pour déposer un cerveau en bon état de fonctionnement sous le sapin de notre sinistre de l'inculture? C't'urgent :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Décembre 2008 à 16:38
moi j'pense comme elle: vivement le Fellini de 20h30 !   :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 24 Décembre 2008 à 18:34
A part une bonne séance d'électrochocs, je ne vois pas là :sweatdrop:

Pourquoi ne pas l'envoyer en Guinée, je suis sûr qu'il y a une place de ministre à prendre :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Janvier 2009 à 11:05
Dans la série "c'est mesquin mais on s'en fiche, ça fait du bien:

http://www.numerama.com/magazine/11671-Albanel-presente-ses-voeux-sous-les-huees-au-sein-de-son-ministere.html

Allez, tous en coeur!

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hurle.gif) BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUH!!!!!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Janvier 2009 à 17:30
http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/01/16/le-midem-cherche-des-remedes-a-la-crise-prolongee-du-disque_1142845_3246.html#xtor=RSS-3208


j'aime particulièrement :
Citation
"Il est urgent d'en réviser les règles d'attribution", dit Pascal Nègre, PDG d'Universal Music et président de la SCPP. En effet, les producteurs phonographiques craignent que la crise économique n'accentue la baisse de la publicité sur les radios et télévisions privées. Ils désirent donc compenser le probable manque à gagner dans ce secteur par une augmentation de la redevance sur la copie privée qu'ils jugent injuste et "datée".
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 16 Janvier 2009 à 18:49
Il faudrait p'tre commencer à comprendre que le disque est tout simplement en fin de cycle. Ou ne concernera que la population "amateur", qui concerne 5% des consommateurs... Qui n'ont jamais cessé d'acheter.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Janvier 2009 à 18:59
c'est sûr, quoi qu'ils fassent, les ventes de disques vont toujours chuter, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une certaine frange de clients...  ceux qui achètent des disques parce qu'ils aiment ce format, pas parce qu'ils sont fans de l'artiste...

les fans d'artistes en général se foutent de contribuer à remplir les caisses d'Universal, Vivendi et compagnie...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kamen le 16 Janvier 2009 à 19:25
Citation de Flavien le 16 Janvier 2009 à 18:49
Il faudrait p'tre commencer à comprendre que le disque est tout simplement en fin de cycle. Ou ne concernera que la population "amateur", qui concerne 5% des consommateurs... Qui n'ont jamais cessé d'acheter.
NOOOON!!!!! Diamonds are Forever! (mince, c'est Diamonds, pas CD...).
Ben vi, quand ces braves gens comprendront que le CD est un support/produit obsolete... L'ennui, c'est que contrairement au micro-sillon, il n'y a pas de technologie physique pour prendre la releve (le SACD reste quand meme un sacre four/un truc vaguement confine au classique). Alors forcement, plutot que d'imaginer un nouveau modele de ventes, on s'accroche desesperemment au bateau qui coule. Qu'ils continuent a nous refaire le naufrage du Titanic, mais avec plus de decence. Parce que les victimes, elles, sont parties sans essayer d'entrainer le reste du monde avec elles. :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Janvier 2009 à 19:40
Citation de Poseidon le 16 Janvier 2009 à 18:59
les fans d'artistes en général se foutent de contribuer à remplir les caisses d'Universal, Vivendi et compagnie...
Bah ça, faut être débile ou Albanel pour croire que les artistes vont profiter des fruits de leur grande opération flicage du net  :P

Le plus agaçant, c'est qu'ils ne tiennent pas du tout compte de l'augmentation des téléchargements payants, ils ne voient que la chute des ventes de leurs rondelles de plastique qui ont bientôt 30 ans d'existence :o Un tel refus de s'adapter à la clientèle, c'est spécifique à la France ou bien?
: Vendredi 16 Janvier 2009, 20:23:28
http://www.pcinpact.com/actu/news/48524-taxe-fai-sacem-creation-internet.htm

Ôtez-moi d'un doute, ils savent faire autre chose que chialer et réclamer des taxes sur tout, ceux-là?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Janvier 2009 à 19:48
Avec Sarko et Albanulle, ils l'auront, t'inquiètes :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Février 2009 à 15:07
T'as fini de sourire bêtement, oui? :o

http://www.numerama.com/magazine/11812-Un-rapport-favorable-a-l-Hadopi-et-au-filtrage-vote-au-Parlement-Europeen.html

Mouais, m'aurait étonné que cette chierie d'Europe serve un minimum à quelque chose :humpf:


: Mardi 27 Janvier 2009, 15:24:40
Bon, comme l'odieuse Marquise l'a sussuré sur la shout, Le nain veut que sa loi liberticide soit adoptée en mars(http://www.daily-bourse.fr/news.php?news=AFP090202132755.ckf3q6g6)...
Citation
Une fois cette loi votée, "internet pourra devenir enfin un fantastique lieu de création et d'échange et non une jungle sauvage où il serait permis de piller les oeuvres des créateurs", a conclu Nicolas Sarkozy.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/chaos%20intestinal.gif)  (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sac%20poubelle%20albal.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/univers%20sale.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Février 2009 à 17:39
et y'a encore mieux mdr

http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/02/02/nicolas-sarkozy-installe-le-nouveau-conseil-pour-la-creation-artistique_1149750_3246.html#xtor=RSS-3208

j'adore ça

Nicolas Sarkozy installe à l'Elysée, lundi 2 février, le nouveau conseil pour la création artistique qu'il va présider.

 :mdr:

Nicolas Sarkozy a également justifié sa décision de présider, avec la ministre de la culture Christine Albanel, le nouvel organisme. "Ma parole est plus libre que celui qui produit et qui doit faire attention à ce qu'il dit (...). C'est donc à moi de donner un coup de pied dans la fourmilière, de bousculer les choses", a-t-il estimé.

Je décide, j'organise, je préside, je fais TOUT!


bientôt, je dirai quoi chanter à chaque artiste  :D
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 2 Février 2009 à 18:00
C'est normal, vu qu'il a une femme qui se prend pour une artiste. :hypocrite:

Enfin bon, ce conseil, c'est un machin qui va pondre un rapport, et qui finira comme les autres, dans un tiroir.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Février 2009 à 18:16
Citation de Poseidon le 2 Février 2009 à 17:39
Je décide, j'organise, je préside, je fais TOUT!
C'est tout à fait ça, il veut TOUT contrôler, tout régenter de A à Z :sleeping:

Et cet usage des mots "création" et "culture" à tout bout de champ, ça me gave... Ce serait plus "je veux faire du net un espace où les majors sont toutes puissantes" ouais :o
Citation
"Ma parole est plus libre que celui qui produit et qui doit faire attention à ce qu'il dit (...). C'est donc à moi de donner un coup de pied dans la fourmilière, de bousculer les choses"
Et en plus, ils se prend pour un visionnaire  :ptdr: Pauvre tache, va.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Février 2009 à 18:30
bien sûr que sa parole est libre et qu'il ne fait attention à rien de ce qu'il dit... 

"casse toi pauv'con"...

"j'écoute mais j'tiens pas compte"... 

"Ils sont au fond du trou, confrontés à d’énormes difficultés, et cela ne les empêche pas de faire la fête pendant trois jours. Avec des concerts, des bals et tout le bling-bling! Et personne ne se demande combien ça coûte !Qu'est-ce qu'on aurait entendu, ici, si j’avais fait en France le dixième de tout ça!" (pour l'investiture d'Obama)




Jacques Chirac, tu me manques... t'avais quand même plus de classe...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Février 2009 à 15:13
L'Allemagne rejette la riposte graduée(http://www.ecrans.fr/L-Allemagne-rejette-la-riposte,6343.html)

Ça fait du bien un peu de bon sens, on applaudit bien fort nos amis teutons! :o
: Jeudi 05 Février 2009, 18:59:20
Le projet de loi "je veux enculer les internautes jusqu'à l'os" examiné à partir du 4 mars(http://fr.news.yahoo.com/3/20090210/tpl-assemblee-internet-cfb2994.html)
Citation
A noter que la proposition de loi UMP sur le travail le dimanche, reportée sine die début janvier, ne figure toujours pas sur l'ordre du jour de l'Assemblée.
Le sens des priorités!  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Février 2009 à 14:10
Citation de Nico le 24 Juin 2007 à 20:57
Citation
Un juge d'instruction a été désigné pour déterminer les responsabilités dans le piratage du film.
 
LA SURPRISE a été de taille. On se demandait qui pouvait être à l'origine du piratage massif dont Les Bronzés 3 ont fait l'objet dix jours après leur sortie en salle. C'était en février 2006, et les copies qui circulaient sur Internet étaient de la qualité d'un DVD.
 
Ce sont les policiers de la brigade de répression des contrefaçons qui ont, un mois plus tard, découvert le pot aux roses à l'occasion d'une perquisition au siège deTF1. À la stupéfaction de la chaîne qui avait elle-même acquis les droits de retransmission TV du film, l'origine de cette fraude massive se trouvait chez elle.
 
Son service vidéo, chargé de pratiquer les coupures pub et les bandes-annonces dans les films achetés par la chaîne, était en réalité devenu une sorte de libre-service ouvert aux salariés de TF1. Chacun pouvait passer la porte, demander une copie d'un long-métrage et repartir avec celle-ci sous le bras. C'est ainsi que la copie des Bronzés 3 est passée à un ami qui l'a repassée à un autre, etc. Jusqu'à se retrouver sur Internet. Il ne s'agit donc pas d'une bande de malfaiteurs qui auraient exploité un filon en or, mais plutôt d'une série de négligences à commencer par celle de TF1 qui n'avait pas sécurisé le lieu de stockage de ses films. Il n'empêche que le manque à gagner pour la chaîne elle-même, le producteur Christian Fechner, le distributeur Warner et l'éditeur du DVD, Studio Canal, peut se chiffrer à plusieurs millions d'euros.
La suite ici(http://www.lefigaro.fr/medias/20070623.FIG000000842_le_pirate_surprise_des_bronzes_.html)

liens : http://www.imedias.biz/cinema/actualite-des-negligences-de-tf1-seraient-responsables-du-piratage-des-11859.php

C'est quand même le comble !
Suite et fin de l'affaire: http://www.20minutes.fr/article/300544/France-Pirates-epargnes-TF1-critiquee.php


Les six pirates qui avaient fait circuler sur Internet une copie des Bronzés 3 ne s'en sortent pas si mal. Le tribunal de Nanterre les a condamnés à un mois de prison avec sursis, et à verser solidairement 15 000 euros à Studio Canal, qui réclamait 13 millions d'euros de préjudice pour avoir vendu moitié moins de DVD que prévu. Rien, en revanche, pour TF1, qui s'était constituée partie civile en tant que coproducteur des Bronzés 3. Il faut dire que tout était parti des labos de la chaîne, dont trois employés étaient mis en cause. Dès la semaine de sortie, une version de bonne qualité du film circulait sur les réseaux de téléchargement, de toute évidence une version promotionnelle.

Au cours de l'audience, les employés de TF1 ont avoué avoir fait une copie du film pour un usage privé. Ils ont par ailleurs laissé entendre que la pratique était courante au sein de la chaîne, où ils travaillent toujours. TF1 a donc été déboutée de sa plainte : le tribunal a jugé qu'elle avait contribué au préjudice par son « manque de vigilance et sa désorganisation ».



Non mais ils sont crétins à ce point, pour partir du principe que quelqu'un qui a dl ce film cette bouse l'aurait forcément acheté en dvd s'il n'avait pas pu le télécharger? :rolleyes:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Février 2009 à 15:58
faut reconnaitre que déjà rien qu'en lisant ça, j'ai rigolé tout seul...   :mdr:
Citation de AZB le 13 Février 2009 à 14:10
Studio Canal réclamait 13 millions d'euros de préjudice pour avoir vendu moitié moins de DVD que prévu
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Février 2009 à 20:50
Et j'crois que c'est exactement pareil pour Bienvenue chez les ch'tis, ils en ont pourtant vendu un pacson ( on se demande bien comment :o ), et ils râlent parce que "sans les vilains pirates on en aurait refourgué encore plus" :humpf:
: Vendredi 13 Février 2009, 17:31:06
http://www.numerama.com/magazine/11998-Sarkozy-confirme-le-projet-de-filtrage-du-net-sans-controle-judiciaire.html

J'adore comment sous couvert de lutte contre la pédopornographie, l'Etat va pouvoir CENSURER à peu près n'importe quel site qui ne leur conviendrait pas... Je sens que les critiques envers notre cher président-dictateur-général vont se faire de plus en plus rares sur la Toile dans les mois à venir :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 14 Février 2009 à 12:44
Un petit coup de proxy étranger devrait régler le problème je pense ?

Mais bon, c'est sûr que c'est vraiment abusé (sauf pour les sites pédophiles et autres de ce genre, évidemment)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Février 2009 à 14:28
La fibre optique, çay maaaaaaaaaaaaaaal(http://www.pcinpact.com/actu/news/49109-fibre-optique-usage-vivendi-universal.htm) :o

Et aussi: Le streaming, çay maaaaaaaaaaaaaaal(http://www.numerama.com/magazine/12013-Luc-Besson-s-en-prend-au-streaming-qui-n-est-pas-touche-par-la-riposte-graduee.html) :o

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Février 2009 à 14:32
PIRATE!!

(http://blog.doctissimo.fr/php/blog/PaysBigouden/images/Bigouden%20ti%20piak.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 18 Février 2009 à 10:52
http://www.numerama.com/magazine/12049-Albanel-seuls-les-sites-autorises-pourraient-etre-vus-en-Wi-Fi.html

Nan mais y'a personne pour lui dire d'aller mourir avec ses idées débiles, à cette folle? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/prozac.gif)

: Mardi 17 Février 2009, 19:40:08
Une lueur d'espoir?(http://www.numerama.com/magazine/12057-La-riposte-graduee-encore-sanctionnee-dans-un-rapport-du-Parlement-Europeen.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 18 Février 2009 à 12:15
tu sais TRES bien que l'Europe, Sarko, Albanel et tout le reste de leur clique l'enculent, et bien profond :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 18 Février 2009 à 12:18
Bah personnellement, j'espère bien que l'Europe va pas leur fournir la vaseline et va taper une fois pour toute du poing sur la table, y'en a marre :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 19 Février 2009 à 18:19
Citation de AZB le 18 Février 2009 à 10:52
http://www.numerama.com/magazine/12049-Albanel-seuls-les-sites-autorises-pourraient-etre-vus-en-Wi-Fi.html

Nan mais y'a personne pour lui dire d'aller mourir avec ses idées débiles, à cette folle? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/prozac.gif)
Vous allez aimer la Chine France de Sarkozy. Et si en plus vous dites du mal de lui, passage automatique de la liste blanche à la liste noir… Et peut-être même qu'il vous offrira un séjour en camp de rééducation. :sarko:
Citation
: Mardi 17 Février 2009, 19:40:08
Une lueur d'espoir?(http://www.numerama.com/magazine/12057-La-riposte-graduee-encore-sanctionnee-dans-un-rapport-du-Parlement-Europeen.html)
De toutes façons, pour Albanel, je crois qu'il n'y a plus d'espoir… C'est le maillon faible… Au revoir!
(http://www.infos-des-medias.net/images-television/laurence_boccolini_david_boutard.jpg) :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Février 2009 à 09:14
Citation de MCL80 le 19 Février 2009 à 18:19
De toutes façons, pour Albanel, je crois qu'il n'y a plus d'espoir… C'est le maillon faible… Au revoir!
http://www.infos-des-medias.net/images-television/laurence_boccolini_david_boutard.jpg :niark:
:mdr:

Faut la faire interner avec son copain Lefèbvre, elle se sentira moins seule :o
D'ailleurs, en parlant de ce charmant monsieur, un petit démontage en règle(http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/18/1319-tout-le-monde-n-a-pas-le-talent-de-luc-besson) d'une interview qu'il a donnée à 20 Minutes, c'est édifiant la somme de conneries qu'il peut sortir ce type  :peur:
Citation
Je vous la refais en abrégé, en shorter comme on dit sur le Net sans foi ni loi :

—Que voulez-vous ?
— Une commission d'enquête.
— Mais il y a déjà une loi.
— Alors je veux changer la loi.
— Mais il y a une dimension internationale.
— Alors je veux un G20 du Net.

Débranchez-le, encore deux questions, et il demande l'usage de l'arme nucléaire.
:mdr2:
: Jeudi 19 Février 2009, 18:28:41
Euh...

http://www.pcinpact.com/actu/news/49218-hadopi-interoperabilite-logiciel-libre-payant.htm

Donc en gros, non seulement ils veulent que les gensses collent des SPYWARES ( pardon, des "outils de sécurisation" (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sac%20poubelle%20albal.gif) ) sur leur machine pour prouver qu'ils ont rien téléchargé, mais en plus... ils veulent faire payer pour?  :ptdr:

Comme ils sont drôles (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 20 Février 2009 à 11:37
Et pendant ce temps là, à l'UMP, on utilise des musiques d'artistes américains sans demander l'autorisation, et on assure après "plainte" des artistes en question qu'ils seront rémunérés et que l'UMP à à coeur le respect des droits d'auteurs.

C'est avant qu'il faut se poser la question, pas une fois que les autres se plaignent, car ça signifie que s'ils ne s'étaient pas plaints, il n'aurait jamais pensé à leur payer des droits d'auteurs.

"Faites ce qu'on vous dit, pas ce qu'on fait !"
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 21 Février 2009 à 11:16
Ha oui, en effet :peur:

http://www.20minutes.fr/article/303116/Culture-Accuse-de-contrefacon-l-UMP-promet-d-indemniser-le-groupe-MGMT.php

C'est tellement minable, et après ils se croient encore crédibles avec leur ritournelle sur le droit des artistes, les méchants n'internautes qui tuent la création et tout l'tintouin... Mais sérieux, qu'ils aillent crever  :mdr:
: Vendredi 20 Février 2009, 11:56:10
Dans la série "rigolonzunbrin":

http://img.clubic.com/photo/01940534.jpg

http://img.clubic.com/photo/01940538.jpg

http://img.clubic.com/photo/01940540.jpg

(http://img16.imageshack.us/img16/3135/albazombie.jpg)

 :mdr: :mdr: :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 23 Février 2009 à 11:46
Dans la série "je sors une connerie toutes les 3 secondes (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/univers%20sale.gif)":

http://www.pcinpact.com/actu/news/49262-pascal-negre-quadrature-net-hadopi.htm
Citation
Pour la fin des DRM : « J’ai mis du temps ? Ben je le revendique ! Quand tout à coup, vous êtes dans le Far West, vous portez un pistolet ! C’est complètement débile, ça ne vous empêchera pas de vous faire tuer à l’arrivée, mais vous portez un pistolet. Le jour où on vous explique qu’il y a des shérifs, ce jour-là vous arrêtez d’avoir un pistolet. Aujourd’hui on m’explique qu’il y a une loi qui va faire le boulot c'est-à-dire tout à coup qui va expliquer aux gens qu’il faut arrêter de pirater. Si c’est le cas je n’ai aucune raison d’avoir des protections. (…) Et on a même devancé l’appel ! »
Citation
« Il faut remplacer le concept de gratuité en concept de risque » insistera le PDG d'Universal Music qui  expliquera aux brigands du web : « de la même manière que jamais vous n’allez piquer un disque à la FNAC alors que vous vous sentez tout à fait à l’aise d’aller sur le P2P et y aller piquer un disque. Pourquoi vous n’allez pas le piquer à la FNAC ? Parce que tout à coup ça va sonner et que y a quelqu’un qui va vous courir après ».
Abattez-le, par pitié :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: PRSK le 23 Février 2009 à 15:28
Et quand on vend 8 pauvres épisodes de Naruto pour 40 euros, ce n'est pas du vol ça!?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Février 2009 à 16:13
Non mais ça, même à 10 euros ce serait du vol  :harhar:

Plus sérieusement, on voit que le type n'a toujours pas évolué d'un iota dans son raisonnement, il en est encore à l'amalgame foireux "downloader un cd = le chourrer au Leclerc du coin"... Et pourquoi pas traiter tous ceux qui se font prêter des cd, dvd ou jeux vidéo par des amis de sales voleurs, aussi? :o


: Lundi 23 Février 2009, 18:09:22
Y'a pas à dire, à l'UMP, ils sont extrêmement respectueux des droits d'auteur(http://www.numerama.com/magazine/12144-L-UMP-qui-pirate-propose-1-euro-symbolique-au-groupe-MGMT.html)  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 26 Février 2009 à 21:49
Un euro symbolique, énorme  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Février 2009 à 13:46
Comme d'habitude avec ce gouvernement à la noix, c'est "faites ce que je dis, pas ce que je fais"... C'est même plus écœurant, juste grotesque :bah:
: Vendredi 27 Février 2009, 09:01:29
http://www.pcinpact.com/actu/news/49381-christine-albanel-franck-riester-mars.htm
Citation
C’est Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication, qui conclura la rencontre « à laquelle participeront de nombreux professionnels ». Aucun nom de FAI ou de représentant d'association de consommateur ne nous a été communiqué. Autour des tables rondes, on trouvera (sous réserve) Denis Olivennes ex PDG de la FNAC et président de la Commission qui a jeté les bases du projet de loi Hadopi, Pascal Nègre, d’Universal, Christophe Lameignière, PDG de SONY BMG, Vincent Frèrebeau, fondateur du label indépendant Tôt ou tard, Bernard Miyet, de la SACEM, ou encore Bertrand Méheut, Président de Canal+. Une réunion où la présentation devrait donc primer sur le débat.
Et après, ils osent encore parler de "débat"... Quelle mascarade :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 27 Février 2009 à 15:11
Comme je disais sur Cyna, nous sommes effectivement en pleine mascarade où les lois sont votées dans tout sauf l'intérêt général. Sacré gouvernement  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Février 2009 à 15:20
le pire, c'est qu'ils ne cachent MEME PAS que ce sont les pdg de majors qui pondent la loi comme ils veulent...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Février 2009 à 13:16
Citation de Flavien le 27 Février 2009 à 15:11
Sacré gouvernement  :yaisse:
Oui, et surtout quel sens des priorités... Quand je vois qu'on fait passer les caprices des pleureuses genre Nègre et compagnie avant tout le reste, ça me TUE  :peur:
Citation de Poseidon le 27 Février 2009 à 15:20
le pire, c'est qu'ils ne cachent MEME PAS que ce sont les pdg de majors qui pondent la loi comme ils veulent...
Mais gné pour les gnartiiiiiiiiiiiiiiiiistes (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/super_pourri.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sac%20poubelle%20albal.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/univers%20sale.gif)

Et toujours dans la catégorie "on continue à se foutre de la gueule du monde et on en est fiers":

Affaire MGMT: la réponse de l'avocate de l'UMP(http://www.pcinpact.com/actu/news/49394-affaire-mgmt-reponse-avocate-ump.htm)


: Vendredi 27 Février 2009, 16:40:21

http://www.pcinpact.com/actu/news/49407-david-sayeg-snep-presomption-liberte.htm

Euh... Oh et puis non rien, sont trop cons :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 28 Février 2009 à 18:51
On va finir par avoir honte d'être français :sweatdrop:

En même temps, à bien y réfléchir, c'est déjà le cas :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Février 2009 à 19:06
Allons, faut pas dire ça, c'est le pays des droits de l'homme... pour le nain et sa cour exclusivement :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 28 Février 2009 à 19:25
Citation de AZB le 28 Février 2009 à 19:06
Allons, faut pas dire ça, c'est le pays des droits de l'homme... pour le nain et sa cour exclusivement :o
D'un seul homme alors :sleeping:

Dommage qu'on n'ait pas de 25ème amendement chez nous, cela serait bien utile...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mars 2009 à 10:18
Dans la série "sauver les artistes majors c'est vrai que c'est d'une urgence et d'une importance capitales":

http://www.pcinpact.com/actu/news/49430-universal-music-group-ventes-numeriques.htm

Mais à côté de ça, le CD se vend de moins en moins, ouinouinouin :o
: Lundi 02 Mars 2009, 17:30:01
Et on continue sur la lancée "un jour, une connerie":

http://www.pcinpact.com/actu/news/49485-riester-discrimination-offres-legales-moteurs.htm

Mais allez vous faire enculer fiche, putain  :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 4 Mars 2009 à 12:58
Mouahaha ils n'ont aucune chance de passer devant PirateBay ou Mininova ces glands, ils pourront tout au plus acheter des liens commerciaux  :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 4 Mars 2009 à 17:37
Citation de Kian le 4 Mars 2009 à 12:58
Mouahaha ils n'ont aucune chance de passer devant PirateBay ou Mininova ces glands, ils pourront tout au plus acheter des liens commerciaux  :roule:
Ben ils se payeront ça avec l'argent que leur rapportera les condamnations. :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mars 2009 à 18:12
Incroyable, Coconne a eu un éclair de lucidité:

http://www.pcinpact.com/actu/news/49497-albanel-abandonne-liste-blanche-wifi.htm







Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 4 Mars 2009 à 18:14
un véritable éclair de lucidité eût été dans son cas qu'elle fît part de son abandon définitif de la politique :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 8 Mars 2009 à 10:37
A voir et à faire monter et à faire passer : http://www.youtube.com/watch?v=pfKka5c2uYY
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Mars 2009 à 14:48
'Tain, mais c'est ce truc là qu'ils auraient dû passer hier soir au JT de France 2, à la place de leur simulacre de reportage (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)


: Dimanche 08 Mars 2009, 13:22:48
Bon alors toujours dans la série "un jour une idée idiote", Titine s'est manifestement creusé fort la tête pour trouver comment détourner les méchants pirates du pire-tout-pire:

http://www.pcinpact.com/actu/news/49577-dvd-vod-disponible-sortie-salle.htm

C'est sûr qu'avec ça, le dl de films va baisser sensiblement, t'as tout compris ma cocotte :mdr2:

Et le truc qu'est connu depuis belle lurette mais qui continue à me sidérer:
Citation
« Notre objectif, c'est l'envoi de 1.000 messages par jour »
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/prozac.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Mars 2009 à 14:52
Citation de AZB le 9 Mars 2009 à 14:48
Citation
« Notre objectif, c'est l'envoi de 1.000 messages par jour »
dans le même genre, j'ai lu qu'elle allait envoyer un courrier de propag heu... d'information.. à TOUS les parlementaires, TOUS LES JOURS  jusqu'à ce que sa loi soit en place  :mdr:



dans le même genre, une interview de chais pas qui, actionnaire chez vivendi probablement

http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/03/09/telechargement-il-est-imperatif-qu-un-cadre-permette-le-respect-des-contenus_1165336_3246.html#xtor=RSS-3208


j'adore particulièrement... 

Il n'y a pas de présomption de culpabilité.

et suite à l'idée évoquée de la licence globale

Cela pousserait à un épouvantable système de surveillance du Net.


ha bon, donc avec l'Hadopi, ils sanctionneront tout et n'importe qui sans avoir surveillé , donc?  ce sera comment ? par tirage au sort ?

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Mars 2009 à 18:28
Le courrier d'information, j'ai lu ça en effet, en fait c'est pour contrer les intoléraaaaaaaaaables mails anti-hadopi qu'ont reçu par centaines les mêmes parlementaires  :mdr:
Citation de Poseidon le 9 Mars 2009 à 14:52
dans le même genre, une interview de chais pas qui, actionnaire chez vivendi probablement
Sinon, le reportage super objectif de France 2 sur le machin liberticide diffusé y'a 2 jours:

http://www.dailymotion.com/user/ogaby/video/x8lv14_jtfrance2-20h-7-mars-2009-piratage_news

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/kosko.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 9 Mars 2009 à 20:54
Allez tous voter sur le sondage de France 2 : http://info.france2.fr/

(http://images2.hiboox.com/images/1109/56833d12b477846d11a49a13b71d079c.png?19)

(http://images0.hiboox.com/images/1109/3e976e3d2e70e45d29e624903c2daa56.png?35)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 9 Mars 2009 à 21:04
J'ai voté oui.

Car autant, je pourrais être un peu plus tolérant (et encore, pas sûr...) lorsque des gens prennent sur internet des trucs qui ne sont pas disponibles en France (films étrangers obscurs, musique obscure, certaines animes), autant lorsque c'est disponible en DVD ou autre, je ne vois vraiment pas de raison valable pour pirater.

Ca ne veut pas dire non plus que je suis pour HAOPI (il y a d'autres moyens de régler le problème sans bafouer certains droits) mais je ne suis pas pour le téléchargement illégal (surtout à outrance).

J'encourage, par exemple, les groupes de musiques à fournir directement leur album sur internet à un prix cassé (style 5-7 Euros) comme l'ont fait certains, ils gagneront toujours bien plus que la misérable marge que leur donne les majors, et ils vendront plus grâce au prix beaucoup moins élevé.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Mars 2009 à 21:42
dans un genre +/- en rapport, le site officiel de la délation nationale...   http://www.internet-signalement.gouv.fr/

7000 dénonciations en 45 jours! youpie!  :niark:


attention azbiesse, si tu m'emmerdes, j'te dénonce pour n'importe quoi! :cravache:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Mars 2009 à 09:55
Citation de Hiei- le 9 Mars 2009 à 21:04
Car autant, je pourrais être un peu plus tolérant (et encore, pas sûr...) lorsque des gens prennent sur internet des trucs qui ne sont pas disponibles en France (films étrangers obscurs, musique obscure, certaines animes), autant lorsque c'est disponible en DVD ou autre, je ne vois vraiment pas de raison valable pour pirater.
Pour essayer avant d'acheter, peut-être?

Perso j'ai voté non, je pars du principe que télécharger un film, c'est pareil que se le faire prêter par quelqu'un... Faut arrêter le raisonnement "1 dl = 1 vente perdue"  :nono:

Pour le site de "signalement", ça peut toujours être utile pour dénoncer les sites pédopornographiques ou autres, après si c'est pour cafter qu'untel propose l'intégrale des albums de la Starnac en dl sur son blog, euh... :o
: Mardi 10 Mars 2009, 09:46:04
Non mais j'adore:

http://www.pcinpact.com/actu/news/49597-appel-offres-riposte-graduee-suspension.htm

La loi n'est même pas encore votée qu'ils nous font des appels d'offres pour leur supayr spyware d'état (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Mars 2009 à 11:06
perso, les gens qui vont concevoir ça, moi j'appelle ça des collabos :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 10 Mars 2009 à 17:23
Il y a confusion des genres à tous les niveaux. Confondre téléchargement et piratage, intérêts des grands et des petits, sécurité et flicage... On voit l'art de la mère Banel qui noie les néophytes dans un venin de connerie sans vergogne.
Je l'ai entendu hier soir (C+) et ce matin (BFM), elle nous fait croire que celà aidera les artistes modestes et les PME de l'édition artistique.
On se fout de qui là ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Mars 2009 à 17:53
Surtout que bizarrement, ceux qu'on entend chougner, c'est pas les petits artistes qui cherchent à percer mais plutôt ceux qui sont déjà riches à millions  :whistling2:

D'ailleurs à ce sujet, cette interview(http://www.20minutes.fr/article/308183/Chats-Vous-avez-interviewe-Alain-Chamfort-et-Bernard-Miyet.php) d'Alain Chamfort et du président de la Sacem est édifiante, j'adore tout particulièrement ce passage-ci:
Citation
En tant qu'artiste, que préférez-vous, être acheté par quelques uns, ou être écouté par le plus grand nombre?
carbaba

AC :  Etre acheté par le plus grand nombre!
Merci Alain  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 10 Mars 2009 à 20:33
Ce qui est beau avec eux, ce sont les raccourcis miraculeux.
Un téléchargement est un acte de piraterie, un téléchargement est à moitié/entièrement responsable des chutes de vente.

Ils sont magiques.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Mars 2009 à 20:55
un ptit article sur les fansubbeurs... 

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/03/10/les-sous-titreurs-pirates-s-inquietent-de-l-hadopi_1166220_651865.html#ens_id=1162478&xtor=RSS-3208


ce que j'aime, c'est que les éditeurs avouent les surveiller pour savoir quelles licences acheter...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Mars 2009 à 03:38
Citation de AZB le 10 Mars 2009 à 09:55
Citation de Hiei- le 9 Mars 2009 à 21:04
Car autant, je pourrais être un peu plus tolérant (et encore, pas sûr...) lorsque des gens prennent sur internet des trucs qui ne sont pas disponibles en France (films étrangers obscurs, musique obscure, certaines animes), autant lorsque c'est disponible en DVD ou autre, je ne vois vraiment pas de raison valable pour pirater.
Pour essayer avant d'acheter, peut-être
Euh, on trouve déjà des samples de musiques dans les FNAC par exemple (voir sur Amazon.com et ce genre de site par exemple). Pour les jeux, il y a, sauf exceptions, des démos fournies par les éditeurs, pour les films, le cinéma est là pour ça, etc...

Donc, bon, à part quelques personnes qui ne peuvent pas bouger ou qui sont honnêtes dans leur démarche, beaucoup se cachent derrière ce genre d'excuses.

Et ceux qui n'ont pas le haut-débit d'ailleurs ? (C'était encore mon cas il y a deux mois et demi) Il faut bien qu'ils achètent sans tester.

Surtout sur un film franchement, il y a peu de films que beaucoup de gens regardent plusieurs fois donc une fois vue sans payer, je peux comprendre qu'ils ne soient justement pas motivés pour le payer même s'ils ont aimés (comme ils l'ont déjà vu).

Après, perso, les gens qui piratent ça ne me dérange pas, chacun fait ce qu'il veut et assume ses actes, ce qui ne m'empêche pas d'être contre le téléchargement à outrance que font 90% des gens.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Mars 2009 à 04:02
Citation
Après, perso, les gens qui piratent ça ne me dérange pas, chacun fait ce qu'il veut et assume ses actes, ce qui ne m'empêche pas d'être contre le téléchargement à outrance que font 90% des gens.
Etre contre le téléchargement est une abérration parce que tu ne sais pas quel comportement il se cache derrière la pratique. Il existe des douzaines et des douzaines de raison qui vont du faisceau culturel au banditisme (le réel, cad la piraterie, la vraie, et pas la connerie débitée par les lobbys et coconne).

De toutes façons quel est le problème du téléchargement compulsif ? Le droit d'auteur non respecté ? L'argent perdu ?

Qu'on me fasse pas de leçons sur le respect du droit d'auteur ou du "produit culturel". Le mot "culture" est galvaudé par le marché depuis trop longtemps pour que celà soit une raison morale qui me fasse quoi que ce soit.
L'argent perdu ?  L'instinct de conservation, l'incapacité à agir sont les principales causes de l'argent perdu (si il est perdu... D'ailleurs). Les Sociétés ont fait l'erreur de rester sur les formats anciens (peu chers, toussa) sans prendre en compte Internet. Mind you, Internet existe depuis bientôt vingt ans. Le mp3 était déjà diffusé dès 1996, répandu dès 1998, mondial dès 2000. Il a fallu quinze ans pour qu'ils se disent "oh, on a pas investi ce lieu... Mais PUTAIN ILS DIFFUSENT GRATUITEMENT NOS PRODUITS !"
Et comme ce sont des imbéciles, ils se disent pas "qu'est ce que ce format, à quoi il sert ?" mais "OMG, ON PERD DE L'ARGENT ! FAIS CHIER ! Y'a 159 578 téléchargement du hit d'Alicia Keys par jour, on perd 300 . 000 $ par jour !" Tant l'instinct de conservation dépasse toute intelligence.
Alors le "piratage" a changé de sens, on fait pression sur l'Etat et on criminalise un fait culturel de société sans même chercher à l'expliquer.

On ne réfléchit pas que la crise de 2001 a été un déclencheur principal de la baisse des ventes culturels (une vieille loi en économie dit " quand les revenus baissent, la part des produits de première consommation augmentent." Bah ouais, t'es pauvre, tu vas pas te nourir avec du Jazz.
On ne réfléchit pas à l'ultra atomisation du marché culturel entre le développement encore continu du Jeu Vidéo (tiens, ça se "pirate" pas un Jeu ? Tiens... Un secteur où ça vend de plus en plus ?), les nouveaux formats (DVD, musique de portable... portable !)... Tiens ! Ils ont jamais réfléchi que les parents ont proposé un budget "portable" à leurs gamins... Or qui c'est qui écoute le plus de la musique de merde commerciale qui se vend à fond ? les GAMINS ! Et si en 1995 un ado avait le choix entre la musique en CD, CD 2 titres, cassettes audios, les cassettes vidéos de film, jeux vidéos... Il a maintenant le choix entre un portable (qu'il va faire changer tous les six mois), des SMS pas forcément gratuits, des chansons/musiques pour portable, des DVD, des jeux vidéos encore plus présents et acceptés par la société (see Wii)...
Attendez... La bourse d'un gamin 'nest pas extensible, surtout quand les parents ont moins d'argent...

Avez vous déjà lu mon analyse ?
Exceptées les assocs de consommateurs, Internaute... Je n'ai jamais entendu cette interprétation. Or je prends en compte la conjoncture et les comportements socio-économique... La base d'une... ANALYSE !
Ce qu'il n'y a jamais eu dans cette histoire.

Je dis bravo, c'est beau la quête du pognon.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Mars 2009 à 05:03
Ca n'empêche pas que je reste contre les gens qui piratent ce qu'ils peuvent pirater, car c'est trouvable gratuitement, et qui vont claquer des milliers d'euros dans des fringues, car ils n'ont pas le "cran" de les voler (normal, ça se vole moins facilement).

Je reste contre les gens qui touchent un smic, qui ont un appart à eux (et donc qui ne pait pas de loyer) et qui disent pirater leur jeux car ils sont "pauvres" (alors qu'en touchant une misère par moi, et en ayant aussi pas mal de frais, j'arrive quand même à en acheter de temps en temps en me serrant la ceinture).

Je prends toujours cet exemple, quelqu'un me sort "je télécharge car je n'ai pas les moyens d'acheter tout ce que je veux", et je lui réponds "je veux une voiture, je n'en ais pas les moyens pour le moment, je vais donc aller en voler une ?"

Il y a plein de trucs qui me feraient envie, mais que je ne peux pas me procurer par manque d'argent, et ce n'est pas pour ça que je les prends sur le net (même si on peut les trouver, des jeux 360 par exemple), j'attends et je prends mon mal en patience.

Je n'ai jamais eu d'argent de poche de toute mon enfance/adolescence et ce n'est pas pour ça que je me suis débrouillé autrement (j'attendais les anniversaires et autre tout simplement)

Après qu'une personne prenne un film sur le net de temps en temps, un cd de musique de temps en temps, un jeu sur le net de temps en temps, ça ne me choque pas.

Mais par contre, ceux qui se prennent un film par soir sur le net, un cd de musique par jour, un jeu par jour sur le net, là oui ça me choque.

Le problème, pour moi, c'est que ça reste du vol. Ce n'est pas car ce sont des choses "non-matériels" que ça n'en reste pas moins du vol. Et bon, on a appris étant petit que "voler, c'était mal". Moi-même, si je produisais un film, de la musique, un jeu, etc... J'aimerai qu'on ne pirate pas à outrance ma création.

Par contre, je suis contre le raisonnement du "1 téléchargement = 1 vente en moins" car justement, 90% n'aurait jamais acheté le truc s'il ne l'avait pas trouvé sur le net de toute façon, donc ça n'aurait rien changé (mais ce n'est pas pour ça qu'on doit trouver "tolérable" ce genre d'acte).

Par contre, je préfère voir des gens qui me disent, "je pirate tout ce que je trouve et j'en ais rien à foutre des lois" que quelqu'un qui se cache derrière des prétextes bidons (et qui sont souvent faux, "bouh j'ai pas d'argent", "machin chose" sachant qu'ils tombent mal en général vu que viens vraiment d'une famille ultra-modeste et que je n'en ais pas non plus, sachant que je suis sans emploi en ce moment), au moins le premier cas assume ce qu'il fait, et ça j'aime bien.

Pour le comportement derrière la pratique, je crois que si justement, je m'y connais un minimum (j'ai eu un tas de discussions sur le sujet avec des gens qui téléchargent, c'est un débat sans fin dans le fansub et autre qui dure depuis plus de 10 ans), j'ai pas mal de potes qui piratent à outrance et donc je vois aussi pourquoi ils le font (malgré qu'ils ont du fric), je vois aussi les cas de réseaux organisés, style DVD piratés qui le font pour le fric).

J'aurai plutôt du dire "téléchargement" que "pirate" d'ailleurs, qui est un terme galvaudé (un pirate ne télécharge pas à la base, il "pirate" justement).

Après, peut-être aussi que le fait d'avoir été en 56K pendant plus de 10 ans (jusqu'à il y a deux mois et demi) fait que lorsque je cherche quelque chose, j'ai plus le réflexe DVD que "téléchargement mais bon).

Et je ne suis pas tout blanc, je fais du fansub donc d'une part, je participe au téléchargement d'animes. Maintenant, comme je le disais, les gens qui téléchargent ne me dérangent pas, tant qu'ils ne s'inventent pas des excuses (genre une fois qu'une anime sort en DVD en VOST, il n'y a plus aucune raison valable de le télécharger, mais ils te trouveront toujours une excuse du genre "la qualité vidéo est pas belle, "la traduction est mauvaise" (alors qu'ils ne comprennent pas le japonais mais bon, passons...), etc...)

Pareil pour la musique, beaucoup vont te dire "oh c'est de la musique qui ne vaut pas le coup d'être acheté", mais si c'est de la merde, pourquoi la télécharger ? Bref, il y a un raisonnement bidon là-dedans.

En gros, je déteste juste les excuses bidons, et je préfère les gens qui assument leurs actes.

Et ce n'est pas pour ça que je suis pour HADOPI ou pour le raisonnement des majors qui sont juste complètement idiots ("3 jours pour télécharger une musique du Japon" ? Enorme ! Même en 56K, ça ne mettrait que 15-20 minutes...)

Mais bon, si je raisonne comme 90% des gens, alors on peut tout voler dans la société dès qu'on a pas les moyens d'acheter tel ou tel truc, et là ça pose un problème.

Le seul type de vol qui ne me choque pas le moins du monde, c'est quelqu'un qui va voler de la bouffe (ou autre) pour se nourrir ou pour nourrir ses gosses car il n'a vraiment pas les moyens de la payer.

AZB : Sauf que si quelqu'un te prête un jeu, tu ne le possèdes pas physiquement, et donc faudra bien que tu le rendes un jour, et ce jour-là tu seras peut-être tenté de l'acheter pour continuer à y jouer. Pareil pour un cd de musique (à moins que tu le copies, mais là on retombe dans le même travers que le téléchargement). Alors que si tu le télécharges (le jeu par exemple), tu l'as chez toi physiquement et donc il n'y a aucun intérêt de l'acheter vu que tu peux déjà y jouer quand tu veux et indéfiniment.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mars 2009 à 09:56
Citation
Par contre, je préfère voir des gens qui me disent, "je pirate tout ce que je trouve et j'en ais rien à foutre des lois" que quelqu'un qui se cache derrière des prétextes bidons (et qui sont souvent faux, "bouh j'ai pas d'argent", "machin chose" sachant qu'ils tombent mal en général vu que viens vraiment d'une famille ultra-modeste et que je n'en ais pas non plus, sachant que je suis sans emploi en ce moment), au moins le premier cas assume ce qu'il fait, et ça j'aime bien.
En même temps, les excuses, y’a souvent pas besoin d’en trouver, elles sont fournies sur un plateau… :whistling2:

Je vais prendre l’exemple de Lost puisque je dl essentiellement des épisodes de séries. Pour découvrir chaque nouvelle saison, j’ai le choix entre :

-télécharger l’épisode gratos le lendemain de la diffusion US
-attendre la diffusion sur TFric, c’est-à-dire l’été à 23h et des brouettes après Joséphine ange gardien, censuré dans tous les sens, en VF ( bon, la VF de Lost n’est pas déplaisante, mais ça vaut pas la VO) avec des pubs en milieu d'épisode ( oui je sais, ailleurs c’est pire :o )
-attendre les dvd : pas envie, d’une parce que ça sort toujours qu’en octobre-novembre, par ailleurs je n’achète pas toute une saison sans en avoir rien vu :nono: ( dans le cas de la saison 3 de Prison Break, ça m’a été bien utile )
-utiliser la supayr VOD payante de TF1, à 2 euros et apparemment avec des DRM à la con, en plus pour le prix tu ne peux même pas conserver indéfiniment l’épisode, c’est pas du vol peut-être ?

Donc bon, personnellement, quand d’un côté ils ne font aucun effort pour donner envie aux gens de rester dans la légalité, ça donne pas envie d’en faire du nôtre… Après c’est pas pour autant que je cautionne le fait de systématiquement ne jamais rien acheter ( perso  le fait de télécharger l’épisode gratuitement ne m’empêche pas d’acheter le dvd quand il sort si la saison m’a plu ), mais faut bien être conscient que beaucoup téléchargent parce que l’offre légale est généralement insatisfaisante, voire à la limite du foutage de gueule. Je suis du même avis que Flavien concernant la quête du pognon, c'est bien le souci premier des majors, loin devant les attentes du consommateur.
Citation
AZB : Sauf que si quelqu'un te prête un jeu, tu ne le possèdes pas physiquement, et donc faudra bien que tu le rendes un jour, et ce jour-là tu seras peut-être tenté de l'acheter pour continuer à y jouer. Pareil pour un cd de musique (à moins que tu le copies, mais là on retombe dans le même travers que le téléchargement). Alors que si tu le télécharges (le jeu par exemple), tu l'as chez toi physiquement et donc il n'y a aucun intérêt de l'acheter vu que tu peux déjà y jouer quand tu veux et indéfiniment.
Pas faux, mais dans le cas d’un prêt « physique », il n’y a pas plus de probabilité que la personne achète le cd/jeu/dvd après que pour un download du même truc… C’est pour ça que je considère que les deux se valent, ils peuvent entraîner un achat ultérieur mais pas forcément, c’est vraiment au cas par cas. Et je pense que beaucoup de gens, quand ils ont vraiment aimé un film ou un album qu’ils ont téléchargé, vont l’acheter pour avoir l’objet et pas juste un pauvre fichier dans un coin de leur dd ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Mars 2009 à 10:42
Citation de AZB le 11 Mars 2009 à 09:56
Et je pense que beaucoup de gens, quand ils ont vraiment aimé un film ou un album qu’ils ont téléchargé, vont l’acheter pour avoir l’objet et pas juste un pauvre fichier dans un coin de leur dd ^^
exact, par exemple, j'ai adoré V pour Vendetta, résultat, je l'ai acheté, (alors que d'autres navets, je copie sans aucune gêne :o)

idem les box dvd saint seiya...  j'les avais tous en divx, mais j'estime que pour une fois qu'ils font une édition potable, ça méritait d'être acheté...   :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 11 Mars 2009 à 10:56
Perso, je ne télécharge que très peu, voire... quasiment pas. Je vais récupérer quelques scans trads de ci de là, de truc über obscurs qui ne verront jamais le jour sous nos latitudes... et en vidéo, les derniers trucs que j'ai DL ce sont: les épisodes d'Elysion avec leurs subs (ça date!^^) et un épisode d'Albator 84, parce que, celui-là, je n'avais pas le DVD à la maison et j'en avais un besoin urgent pour écrire une fic.


Donc, de ce point de vue je suis comme Hiei: j'achète quand je peux, ce que j'ai fait exemple avec les saisons de 24 heures chrono.

Par contre, je rejoins Flavien sur deux points importants:

- les prix astronomiques pratiqués par les éditeurs en France (cf. aussi cet article du monde, par là(http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/03/10/les-sous-titreurs-pirates-s-inquietent-de-l-hadopi_1166220_651865.html#ens_id=1162478)) qui sont propres à dégoûter, même les plus honnêtes. En toute franchise, quand j'achète une série TV, je réfléchis à deux fois. Par exemple, je regarde House MD sur TF1, parce que je n'ai pas envie de balancer 30 ou 40 € pour un coffret. Ou alors j'attends les soldes. Par contre, je ne les télécharge pas. Et pour l'animation japonaise, c'est encore pire: Non mais vous avez vu les prix des coffrets en règle générale? Ca va de 60 à 80 €. de fait, je passe à côté de beaucoup de séries, sans doute très sympathiques, mais bon, faut faire des choix. Je pense sincèrement que la façon de voir les choses des éditeurs ne leur est guère profitable. Si c'était un peu moins cher, peut être que les gens prendraient le risque d'acheter.

- L'approche du net par lesdits éditeurs: Flav' a raison sur le fait qu'ils n'ont pas su (voulu? pu?) prendre le train en route. Et que se débattre aujourd'hui comme il le font, à l'encontre les principes élémentaires du web, et des avancées technologiques est non seulement ridicule mais aussi et surtout profondément inquiétant. Parce que le lobbying derrière est si puissant que leur attitude rétrograde (technologiquement parlant) va nous foutre dans un merdier pas possible. Pourquoi ne pas prendre exemple sur le Japon? La musique se vend incroyablement bien via les mobiles, d'ailleurs, elle ne se vend quasiment que comme ça. Toutes les nouvelles technologies et les modes de communication sont exploités à mort là-bas, et visiblement, tout le monde est content. Mais d'un autre côté, en France... nous sommes quand même le pays européen où les abonnements de téléphones portables sont les plus élevés d'Europe! Et ça, c'est sans les accès internet qui coûtent la peau des roubignolles. Alors que, bon, sang, on a le 3G, bientôt le 4G, on a une mine d'or entre les mains, un outil fabuleux... et il n'est pas exploité au 1/4 de ses possibilités. Moi, ça me dépasse.

Perso, si on pouvait acheter de la musique sur le net, sans DRM, en deux clics, à des prix compétitifs, je me jetterais dessus. Là, si on ne s'y connais pas un minimum, on est foutu d'acheter des trucs qu'on ne pourra pas démultiplier sur ses supports personnels. Idem pour tout ce qui est vidéo. Et puis... faut voir aussi les PC dont on dispose. Quelqu'un qui  a une vieille crougne ne pourra pas profiter non plus de ces nouveaux supports. 'fin, bref, y a un sacré chantier à mettre en place.


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 11 Mars 2009 à 11:54
En fait Al' résume un peu ce que je pense.

Le problème c'est que maintenant le simplement fait de "posséder" du media m'emmerde sauf grosse exception exceptionnelle (Dark Knight, dernier album AC/DC) et Jeu Video (là pas trop le choix hors jeux XBLA).

De ce fait je privilégie le cinoche où les cartes multiplaces/reduc' tournent à plein régime (Wrestler + Gran Torino en pas une semaine) voire la location si les films sont encore trouvable. De ce fait la VoD, ça peut être chouette si ils arrêtaient un peu d'abuser sur les prix. 5 euros pour un film alors qu'à la location cinebank on peut l'avoir jusqu'à 2.50. C'est incohérent surtout quand on s'affranchit du support physique.
Après Al' parle des mobiles, moi je vois qu'ils ont de belles possibilités avec les consoles dernière génération et leurs possibilités multimedia, je trouve. Mais plutôt que de poser une offre cohérente et attractive comme maintenant ils le font avec le partenariat avec Netflix, ça reste diffus et désorganisé (quitte à l'annexer à mon abo Gold M$ ça ne me dérangerait pas trop de payer un abo pour quelques films au mois tant que les tarifs et l'offre suivent). Bref, eux cherchent le profis immédiat. Oui il vaut mieux être acheté par le plus grand nombre, mais encore faut il concéder de lâcher un peu du lest sur la pression tarifaire que "le plus grand nombre" y trouve son compte.

Pour les anime, l'affaire est réglée, je ne suis maintenant plus rien (ah oui y'a Cashernn mais bon). Alors je m'en tape.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Mars 2009 à 12:27
Citation de Alaiya le 11 Mars 2009 à 10:56
pour l'animation japonaise, c'est encore pire: Non mais vous avez vu les prix des coffrets en règle générale? Ca va de 60 à 80 €. de fait, je passe à côté de beaucoup de séries, sans doute très sympathiques, mais bon, faut faire des choix. Je pense sincèrement que la façon de voir les choses des éditeurs ne leur est guère profitable. Si c'était un peu moins cher, peut être que les gens prendraient le risque d'acheter.
un truc que je ne comprends pas d'ailleurs...

comment font certains éditeurs (Déclic Images pour ne pas les citer) pour nous sortir des coffrets à 20/30€, quand chez les autres à côté c'est directement 50/60/70... ??


perso, Déclic est le seul chez qui j'achète (en général...  hormis Saint Seiya) d'ailleurs l'année passée, j'ai commandé 17! box d'un coup...  mais c'était les soldes, et avec les liquidations qu'ils faisaient, au final ça m'est revenu entre 13 et 15€ par box!

même en solde, un box Dynamic reste à 35€ minimum... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Mars 2009 à 14:39
Car DI brade les prix un max histoire d'écouler leur stocks, donc ce n'est pas vraiment le prix réel que devrait coûter un box (faut compter 40-50€ environ pour 26 épisodes logiquement).

Par contre, les prix de Kaze (style 40-50 Euros les 13 épisodes, là c'est trop).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Mars 2009 à 16:19
En fait, je remarque que notre désaccord, Hiei, passe surtout parce que pour toi, un produit culturel est avant tout un produit marchand. Pour moi, un produit culturel est avant tout... Culturel.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 11 Mars 2009 à 16:55
Les moyens de distribution classiques via média physiques seront de toute façon amené à disparaitre à terme, donc les éditeurs ont peur et cherche à sanctionner leurs clients plutôt que de s'adapter.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mars 2009 à 17:02
Dans la série "Médéme Albanulle n'en est pas à une débilité près":

L'ADSL, c'est maaaaaaaaaaaaaaaaaaaal(http://www.pcinpact.com/actu/news/49619-albanel-adsl-cause-principale-telechargement.htm)
Citation
« On [les Français, NDLR] est champion du téléchargement illégal, parce qu'on est bien équipé. C'est-à-dire qu'en France le haut débit paraît normal, alors que dans la plupart des pays, vous n'avez pas le haut débit, vous avez un nombre de Gigas limité » a ainsi déclaré Christine Albanel aux caméras de 20 Minutes.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)  :ptdr: :mdr2:

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hurle.gif) Bah prends une DeLorean et retourne à l'époque du 56k, PÔV' TACHE!!!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Mars 2009 à 17:12
ne rigole pas, ça pue pour vous.


ça veut dire clairement que la prochaine étape, c'est de faire en france le même système que belgacon: un quota par mois!



bienvenue chez les cons!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mars 2009 à 17:19
Comme dirait Marge, devant une telle somme d'imbécilité, "il n'y a qu'une seule chose à faire, c'est en rire" :o

Parce que sinon, autant se (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/mister%20mystere.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 11 Mars 2009 à 17:37
Citation de Poseidon le 11 Mars 2009 à 17:12
ne rigole pas, ça pue pour vous.


ça veut dire clairement que la prochaine étape, c'est de faire en france le même système que belgacon: un quota par mois!



bienvenue chez les cons!
Ca, c'est un truc qui n'arrivera jamais.

La Belgique peut se permettre de l'avoir, car la taille du pays est bien plus petite, et quasiment tous les fournisseurs proposent des quotas donc ça ne choque pas.

Ici, tu mets des quotas chez un FAI, et tout le monde partira autre part vu tous les FAI existants, ou au pire résiliront leur abonnement internet (et ça ferait une perte énorme lorsqu'on voit le nombre d'abonnés de Free par exemple, qui a maintenant dans les 900 000 abonnés visiblement depuis le rachat d'Alice), vu que justement, je pense  qu'au moins 1 abonné sur 2 (mais sûrement plus, genre 1,5)t élécharge à outrance donc s'il ne peut plus télécharger, il ne paiera pas dans le vide. Ca veut dire que les FAI ne garderaient que les "bons élèvés", c'est à dire probablement pas plus de 10-20% des internautes français.

En plus, un abonnement internet en France ne vaut déjà quasi rien sans quota (on en trouve à partir de 15 Euros et à 30 Euros, tu es déjà dans le "très cher"), donc si tu mets un quota, tu dois réduire le prix pour ne pas que le client se sente flouter, et je vois mal les FAI accepter de faire des forfaits de 5-15 Euros maximum au client ^^;

En plus, le quota ne résoud rien vu que qui dis quota dit possibilité d'acheter des Go supplémentaires (c'est justement le cas en belgique) donc ça n'arrêtera pas plus le téléchargement pour ça (la personne va préférer payer 5 Euros pour 5 Go par exemple, et prendre 7 films que de payer ces 7 DVDs 140 Euros (7x ~20 Euros), il sera toujours gagnant et largement).

Bref, ce sera lorsque les poules auront des dents ça.

Il y a aussi le cas que vu les problèmes de gouvernement de la Belgique (visiblement), il n'y a pas, je pense, de moyens de contestations très efficace par les habitants.

Et la belgique a eu le haut-débit couramment un peu avant la france visiblement (car j'ai un pote qui l'a eu depuis un bail, genre à 300 Ko/s alors qu'en France on était encore au 64 Ko/s), alors j'imagine que les gens ne se sont pas plaints, ils auront préféré la vitesse et le quota, que la lenteur de leur 56K, et maintenant que quasi tous les FAI ont des quotas, les gens n'ont plus trop le choix, à part payer plus cher pour ne pas en avoir.

D'ailleurs, si je ne dis pas de bétises, il y a des FAI sans quota en Belgique, donc ça ne résoud rien du tout, tout le monde ira chez celui qui ne fera pas de quota, car ils seront toujours gagnant en téléchargement plutôt que d'acheter (même en payant le double d'abonnement).

Toujours aussi intelligente Albanel sinon, le quota n'a rien a voir avec le bas-débit (le bas-débit n'a plus de quota (et encore, c'était en heures pas en téléchargement) de nos jours, déjà que c'est limité. Les offres de Belgique avec quota sont bien du haut-débit par exemple, bref, comme on dit, quand on ne s'y connait pas, mieux vaut se taire.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Mars 2009 à 17:53
Mais de toutes façons, tu auras beau censurer, interdire, bloquer ce que tu veux, ça ne changera rien. Le problème vient des entreprises et de leur stratégie, pas des téléchargements P2P et non officiels.

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 12 Mars 2009 à 01:42
Je n'ai jamais dit qu'il fallait bloquer perso, je suis d'ailleurs contre la loi HADOPI actuelle.

Maintenant, ça n'empêche pas que je reste contre le téléchargement massif.

(Pour les séries, je suis moins catégorique même si je n'en prends pas perso, car une fois passé à la TV, que la personne les regarde à la TV ou sur internet, à part les pubs de TFSarkozy en moins, ça ne change pas grand chose (sachant que la personne paye quand même sa redevance).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Mars 2009 à 08:35
Un résumé de la première journée de "débat" (  :ptdr: ) sur la loi Création Flicage et Internet:

http://www.numerama.com/magazine/12282-Loi-Creation-et-Internet-jour-1-le-decor-est-plante.html

Une phrase qui résume tout:
Citation
Comme il y a trois ans lors de la loi DADVSI, les députés de l'opposition ont multiplié les rappels au règlement pour faire traîner les débats en longueur et ne rien laisser passer. Ils n'ont eu en retour qu'un regard fatigué de la ministre, déjà convaincue que son projet de loi sera voté sans difficulté. Sans doute, à la vue des deux scrutins de cet après-midi, a-t-elle raison.
Je sais même plus si c'est déprimant, écoeurant, désolant, ou les 3 à la fois  :sleeping:



Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 12 Mars 2009 à 18:39
Et oui, la France n'est pas une démocratie.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 12 Mars 2009 à 23:03
Citation de Poseidon le 11 Mars 2009 à 12:27
comment font certains éditeurs (Déclic Images pour ne pas les citer) pour nous sortir des coffrets à 20/30€, quand chez les autres à côté c'est directement 50/60/70... ??
Déclic a toutes les chances de vendre à perte pour faire rapidement de la trésorerie en liquidant ses stocks. Ce faisant, ils espèrent aussi certainement couler quelques-uns de leurs concurrents. Mais il ne faut pas avoir trop d'illusions, je pense que leurs pris bas ne dureront pas.

Sinon, concernant la loi, je crois qu'elle ne servira à rien… D'autant que comme le disait Flavien, ça part du postulat que le piratage plombe les ventes. Or ce postulat a des chances d'être faux. En effet, les éditeurs s'étaient habitués à des ventes élevées suite à un marché de renouvellement par changement technologique (passage du vinyle/K7 au CD dans le domaine de l'audio, et de la VHS au DVD dans le domaine de la vidéo). Ainsi, les personnes qui avait une discothèque ou une vidéothèque ont "suracheté" pour reconstituer leur collection dans le nouveau format. Mais une fois que ce marché est saturé, les ventes partent à la baisse.

Par contre, je prend le paris que dans 2 ans, on aura droit à une nouvelle loi encore plus répressive. :peur:

Ceci dit, si par exemple on me coupe l'accès à internet, il est évident que je couperait les payement au FAI. L'abonnement c'est pour un service… Pas de service->pas d'argent. Et là, je crois que le gouvernement va rapidement avoir des problèmes avec les FAI si beaucoup des gens partent de ce principe. :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Mars 2009 à 08:56
Citation
Ceci dit, si par exemple on me coupe l'accès à internet, il est évident que je couperait les payement au FAI. L'abonnement c'est pour un service… Pas de service->pas d'argent. Et là, je crois que le gouvernement va rapidement avoir des problèmes avec les FAI si beaucoup des gens partent de ce principe. :niark:
Oui, ça aussi c'est quand même assez priceless, on te force à payer pour un service auquel tu n'as plus accès. C'est quoi cette dictature :humpf:

A mon avis, les oppositions sur prélèvement/cb voire résiliations pures et simples suite à coupure de net vont être légion, et effectivement les FAI vont vite l'avoir mauvaise dans ce cas de figure :shifty:


Et dans la série "Christine, sois gentille, arrête de parler":

http://www.20minutes.fr/article/310517/Culture-Le-mot-de-trop-de-Christine-Albanel.php

Moi je dirais "qui se sent morveux se mouche" :o



Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Mars 2009 à 12:43
faut la comprendre la pauvre, elle ne fait qu'obéir à son herr president :)

Modéré
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 13 Mars 2009 à 17:55
Heu ouais.... mais non, là.

On n'aime ou on n'aime pas le personnage, mais là, c'est "urgence godwin", je me vois dans l'obligation de modérer.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 13 Mars 2009 à 17:59
(http://static.pcinpact.com/images/bd/news/68646-albanel-street-fighter-snut.png) :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 14 Mars 2009 à 19:24
 :roule: :roule: :roule:
: Samedi 14 Mars 2009, 17:36:04
C'était prévisible, mais je me dois quand même de pousser un retentissant (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/retsa.gif):

Le site jaimelesartistesmajors.com piraté(http://musique.france2.fr/actu/52482620-fr.php)
Citation
Avec la fermeture du site, le ministère de la Culture estime que "les groupes de pression qui s'opposent aux droits des artistes et des entreprises culturelles" privent "de tribune ceux qui défendent - concrètement, grâce au projet de loi Création et Internet, et non par de simples déclarations d'intention - les créateurs et ceux qui les soutiennent".
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/violon.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 15 Mars 2009 à 14:19
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/article/blur-et-radiohead-defendent-les-pirates/
Citation
Jeudi 12 mars se tenait à Londres une réunion de 140 artistes parmi lesquels les plus gros vendeurs britanniques en activité. Radiohead, Blur, The Verve, Robbie Williams, Klaxons, Kate Nash, White Lies, Wet Wet Wet, Iron Maiden, Craig David ou Kaiser Chiefs. Regroupés sous la bannière de la la Featured Artists Coalition (FAC), ils se sont prononcés contre  la pénalisation du téléchargement illégal.

Interrogé à la sortie de la réunion par The Independant, Billy Bragg expliquait : “L’industrie du disque en Angleterre souhaite criminaliser notre  public qui pratique le téléchargement illégal. Si nous la suivons dans cette voie, nous ne ferons que participer à une politique protectionniste. (…) Les artistes doivent disposer des droits sur leur propre musique, et décider eux-mêmes s’ils souhaitent la distribuer gratuitement ou s’ils veulent être  rémunérés.” Un parti pris fort de la part de ces artistes qui, loin de se limiter à une déclaration d’intention, planifient de rencontrer Lord Carter, ministre des Communications et commanditaire d’un rapport publié en janvier intitulé Digital Britain. Ce rapport préconise que les personnes téléchargeant illégalement soient poursuivies devant les tribunaux civils.

Cet été, alors que des accords avaient été signés entre des FAI et l’industrie culturelle en vue de la mise en place d’une riposte graduée à la française,  le gouvernement anglais avait exclu l’idée de légiférer. “On ne peut pas avoir un système où on parle d’arrêter des adolescents dans leur chambre”, avait déclaré David Lammy, ministre en charge de la propriété intellectuelle. Une nouvelle qui arrive alors que le PRS (la Sacem britannique) tente laborieusement de renégocier  le partage des revenus avec MySpace et You- Tube. Ce dernier ayant d’ores et déjà bloqué toutes ses vidéos musicales en Grande-Bretagne,  affirmant que les conditions demandées par l’organisme seraient trop défavorables.
Sur ce point, la FAC a une position claire : si les disques ne se vendent plus, le business de la musique continue à générer de l’argent via ces sites et la pub. C’est cet argent qui doit rémunérer les artistes. Pour Ed O’Brien de Radiohead, “Aucun musicien – ou très peu – ne vous dira qu’il a  choisi cette voie pour faire de l’argent. Les artistes et les jeunes groupes sont la sève des sites tels You- Tube et MySpace.” L’enjeu est donc de se saisir de la révolution digitale comme d’une “fantastique opportunité”, selon les mots de Dave Rowntree (batteur de Blur et aspirant avocat) afin de mettre en place un “new deal” construit sur l’équité entre fans, industrie du disque et gouvernements. 

Nicolas Chapelle et Diane Lisarelli
Hallelujah.
Diane, je t'aime. (c'était une ancienne de mon forum dédié à Radiohead, justement)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Mars 2009 à 14:23
Comme quoi tous les artistes ne sont pas lobotomisés par le discours faussement alarmiste des majors, ça fait plaisir  ^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 15 Mars 2009 à 14:26
nan mais bon, en France, les "artistes" qui sont avec Albanel, c'est des Aznavour, Sardou, Cabrel, les "produits" appartenant à tf1, et des ovnis genre Jean-Jacques Annaud ou Christian Clavier... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 15 Mars 2009 à 15:43
Zazie, Mathieu Chédid ont aussi une position très réactionnaire hélas. Mais quand on connait leur passé, il n'y a rien d'étonnant. Merci les cuillères d'argent.

Les anglais ne sont pas naïfs pour autant,  ils ont l'expérience. Radiohead est sur le Net depuis 1996. Kid A a été un des premiers albums disponibles en téléchargement trois mois avant sa sortie. Ils ont déclaré publiquement, et dès 2000, qu'ils "trouvaient fantastiques que Internet permettent aux fans de connaitre des nouvelles chansons jouées en live à travers le monde"... en effet, ils avaient été surpris de voir en Italie des gens chanter sur de nouvelles chansons qui n'étaient pas encore sorties. Ils n'avaient pas trouvé ça scandaleux mais "cool" "plaisant" etc etc.
Ils savent, et pas seulement eux, que l'internet et le téléchargement libre sont des vecteurs de diffusion pouvant apporter une publicité gratuite et à potentiel énorme compensant la perte de ceux qui ne joueront pas le jeu.
Les artistes principaux ont la capacité de dire ce qu'ils pensent de l'industrie parce qu'ils peuvent s'en émanciper. L'opération de Radiohead sur In Rainbows (pay what you want) était aussi bien expérimentale que lucrative. Radiohead voulait se faire du pognon, bien sûr, mais aussi montrer qu'en s'autoproduisant et avec une formule farfelue, un groupe pouvait se faire un revenu dépassant de loin toute rémunération par Producteur musical.
Si je ne me trompe pas, avec une moyenne de 1£ par acheteur, Radiohead se faisait plus d'argent que n'importe quel autre album distribué par EMI... Alors qu'un tiers n'aurait rien payé.

Encore une fois, le problème, ce n'est pas la culture, les artistes... Mais bien le système actuel qui cherche à survivre malgré le temps qui coule !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Mars 2009 à 17:24
Citation de Flavien le 15 Mars 2009 à 15:43
L'opération de Radiohead sur In Rainbows (pay what you want) était aussi bien expérimentale que lucrative. Radiohead voulait se faire du pognon, bien sûr, mais aussi montrer qu'en s'autoproduisant et avec une formule farfelue, un groupe pouvait se faire un revenu dépassant de loin toute rémunération par Producteur musical.
Si je ne me trompe pas, avec une moyenne de 1£ par acheteur, Radiohead se faisait plus d'argent que n'importe quel autre album distribué par EMI... Alors qu'un tiers n'aurait rien payé.
J'imagine bien le même type d'opération, version française...

*un type propose deux euros pour l'album*

erreur: le montant doit être de 15 euros minimum, veuillez réessayer :o  :mdr:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Sentinel le 17 Mars 2009 à 11:28
La méconnaissance de nos chers législateurs peut aussi avoir des effets bénéfiques (http://petaramesh.org/post/2009/03/10/Hadopi-dans-ta-face-ou-larroseur-arrose)

Article très bon! :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Mars 2009 à 11:44
Emulator et Piratella :mdr:

C'est là qu'on se rend compte de toute l'ineptie de cette loi, les cracks en informatique qui téléchargent comme des porcs ne seront pas inquiétés, par contre Mr/Mme Michu qui n'entrave strictement rien à internet et qui va télécharger un pôv' mp3 une fois va l'avoir dans l'os :rolleyes: ( de toute façon, Albanulle a explicitement avoué qu'elle était consciente que leur dispositif à la noix serait contourné et qu'elle s'en foutait, c'est pas les pirates qu'elle vise mais les marins d'eau douce :o )



Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Alaiya le 17 Mars 2009 à 11:48
Excellent cet article, j'ai bien rigolé!^^
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 17 Mars 2009 à 12:37
C'est pourquoi depuis le début je ne fais que rigoler sans rien dire ^^

... et de toute façon même si cette absurdité passait ler Sénat, elle se ferait massacrer par le Conseil Constitutionnel. Et même si elle y survivait, elle est totalement illégale en Europe  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Mars 2009 à 13:50
Citation de Kian le 17 Mars 2009 à 12:37
Et même si elle y survivait, elle est totalement illégale en Europe  :whistling2:
Le problème, c'est la propension qu'a le gouvernement à s'assoir sur l'Europe quand ça les arrange... Y'a qu'à voir ce qu'il est advenu de l'amendement 138 juste parce que ça convenait pas à l'autre nabot :humpf:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 17 Mars 2009 à 18:00
Marrant cet article… Et Monsieur Mouduglan l'aura raide dans l'arrière-train. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 17 Mars 2009 à 23:06
Très amusant en effet, j'ai bien rigolé :mdr:

Et tellement vrai :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 19 Mars 2009 à 17:17
En tout cas à l'UMP, y'a pas à dire, on connaît son sujet sur le bout des doigts...(http://hebdocine.blog.canal-plus.com/archive/2009/03/13/exclusif-internet-et-les-deputes-pire-tout-pire.html)

"jay pas suivi, j'arrive de Washington  :coucou::mdr2: :ptdr: :mdr:
: Mercredi 18 Mars 2009, 11:35:06
Ha tiens, Coconne a trouvé une copine UMP pour jouer à "qui sortira la plus grosse ânerie":

Les internautes, c'est pas des citoyens(http://www.numerama.com/magazine/12364-Marland-Militello-ce-qui-compte-en-democratie-ce-sont-les-concitoyens-pas-les-internautes.html) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Et toujours le même amalgame foireux:
Citation
"Internet n’est pas le monde réel en effet", note-t-elle. "Dans le monde réel ceux qui téléchargent illégalement de la musique iraient-ils voler un CD dans un magasin ? Les personnes qui prennent visiblement un certain plaisir à saturer mon site (les représentants de la Nation lisent aussi les forums…), se ligueraient-elles à 100 contre une personne pour l’attaquer dans la rue ?", demande-t-elle. "C’est justement la raison d’être de ce projet de loi que d’expliquer aux internautes qui ont ce genre de comportements dans le monde numérique que ce n’est pas parce que cela se passe sur internet que c’est moralement moins grave…"
Hé ben comme internet c'est pas le monde réel, télécharger un album ne revient donc pas à chouraver un CD au Carrefour du coin, pôv' tache :kc:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 19 Mars 2009 à 17:21
mdr j'adore les commentaires, y'en a un qui la compare à Dolores Umbridge  :mdr:

(http://www.harrymedia.com/img/data/media/240/paper_6_1600x1200.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 19 Mars 2009 à 19:41
En même temps, ça montre que ce sont des gens qui maîtrisent tellement mal le sujet qu'ils sont complètement manipulables.

Et comme ils ne connaissent pas le sujet, ils vont voter une loi inapplicable (c'est pas la première fois, si ça peut vous rassurer)

Mais à l'assemblée, comme partout, faire et défaire, c'est toujours travailler (enfin, il faut pas trop forcer non plus, hein!) :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 19 Mars 2009 à 19:49
Je sais pas si on en a parlé mais en plus on est dans l'illégalité totale puisque l'Europe est en train de légiférer. Or apparement, quand l'Europe légifère sur un point, l'Etat n'a pas le droit d'en faire de même simultanément.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Mars 2009 à 12:02
http://www.pcinpact.com/actu/news/49887-frederic-lefebvre-culture-internet-pirates.htm
Citation
Vous parliez d'entrepreneurs. Xavier Niel, le patron de Free, a par exemple qualifié la loi Hadopi de ridicule. C'est l'un des premiers pourvoyeurs d'accès à Internet en France.

L'un des premiers, mais tous les autres la trouvent formidable cette loi ! (NDLR : les FAI ont pourtant annoncé le contraire)

Mais non !

Bien sûr que si !
Traduction de la dernière phrase: "Çay moi qu'ai raison, et taggle! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sark.gif)"



 :croa:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Mars 2009 à 12:08
 :ptdr:


oué mais bon, Frédéric Lefebvre hein...        même un rottweiler serait plus agréable à interroger... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Mars 2009 à 12:20
Citation de Poseidon le 24 Mars 2009 à 12:08
même un rottweiler serait plus agréable à interroger...
L'avantage du rottweiler sur ce pâle type, c'est qu'on peut y mettre une muselière :o

Nan mais bon, vouloir faire croire que les FAI soutiennent une loi idiote qui va leur foutre leurs clients à dos si elle est appliquée ( parce que je vois mal qui aurait envie de continuer à raquer gentiment pour un service dont il est privé  ), c'est juste se foutre ouvertement de la gueule du monde... Je sais bien qu'avec ce pseudo-gouvernement on est plus qu'habitués, mais j'y peux rien, à chaque fois que je vois comment ils nient la moindre opposition à leur merde, ça me hérisse un peu plus le poil :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Mars 2009 à 12:34
faut admettre, c'est un peu comme s'ils soutenaient que la terre est plate à l'époque actuelle... 



c'est pas au programme dans une loi de Darcos, ça, par hasard ?   :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 24 Mars 2009 à 18:35
Et pendant ce temps-là, aux antipodes(http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/03/23/la-nouvelle-zelande-fait-machine-arriere-concernant-sa-loi-hadopi_1171684_651865.html#ens_id=1162478)… :whistling2:
(cliquez pour montrer/cacher)
La Nouvelle-Zélande fait machine arrière concernant sa loi Hadopi
LEMONDE.FR | 23.03.09 | 17h47  •  Mis à jour le 23.03.09 | 19h37

Pendant que l'Australie tente de mettre en place avec plus ou moins de succès un dispositif de filtrage du Net, son plus proche voisin, la Nouvelle-Zélande, comme la Grande-Bretagne ou l'Allemagne il y a quelques semaines, recule dans le projet similaire à la loi Création et Internet, dite Hadopi, défendue par le gouvernement français.

La "Section 92A" du "Copyright Amendement Act" de 1992 qui prévoyait – à l'identique de la loi Hadopi – qu'un fournisseur d'accès à Internet (FAI) "doit adopter et raisonnablement mettre en œuvre une politique qui prévoit la résiliation, dans des circonstances appropriées, de l'abonnement d'un contrevenant multirécidiviste" vient donc de passer à la trappe.

NÉGOCIATIONS EN COURS

Après avoir été une première fois retardé d'un mois, ce principe de riposte graduée – d'abord des avertissements, puis la coupure de l'accès – a donc été définitivement abandonné, comme l'a expliqué le premier ministre John Key : "La section 92A ne sera pas adoptée telle qu'elle est proposée actuellement. Nous avons demandé au ministre du commerce de travailler sur un nouvel amendement." Le premier ministre a toutefois estimé que la Nouvelle-Zélande avait "besoin de législation dans ce domaine", et que les discussions "entre les ayants droit et les FAI avaient bien avancé, mais pas assez pour s'accorder sur un code de conduite".

FAI ou organisations à but non lucratif s'étaient farouchement opposés à ce principe de riposte graduée, et Keith Davidson, le directeur général d'InternetNZ (Internet New Zealand), l'une des associations membres de l'ISOC (Internet Society) et militant pour la protection de l'Internet, a immédiatement salué cette décision. "La Nouvelle-Zélande a échappé de peu au statut de souris de laboratoire pour cette approche et de précédent pour ceux qui la soutiennent", s'est-il félicité, ajoutant que "couper un accès à l'Internet a toujours été une réponse disproportionnée à une atteinte au droit d'auteur. Forcer les FAI et d'autres organisations à être à la fois les juges et les bourreaux dans les procédures d'infraction au droit d'auteur ne sera jamais une procédure acceptable".
Olivier Dumons
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Mars 2009 à 18:13
Citation
FAI ou organisations à but non lucratif s'étaient farouchement opposés à ce principe de riposte graduée
Tout le contraire de la France, quoi (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zeloid.gif)

Donc en gros, notre "gouvernement" va être le dernier à s'accrocher désespérément à cette merde :humpf: L'exception culturelle française dans toute sa splendeur (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/aloy.gif)



: Mardi 24 Mars 2009, 18:43:06
http://www.pcinpact.com/actu/news/49953-europe-confirme-droit-acces-internet.htm
Citation
Malgré les pressions multiples exercées par l'UMP et les autorités françaises, les députés européens sont restés sur leur ligne : l'accès a Internet est un droit fondamental pour l'inclusion sociale. Le but pour l'UMP était de faire adopter cet amendement pour affaiblir le Parlement européen à un moment crucial où l'on se dirige vers une conciliation entre le Parlement et le Conseil sur l'amendement 138/46 du paquet télécom.
Tu la sens, ma grosse démocratie??? :bunny: :bunny: :bunny: :exite: :exite: :exite:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 30 Mars 2009 à 23:12
Mme Albanel ce soir :
Citation
Mais qui va fabriquer un anti spam qui bloque les mails de la hadopi ?
:roule: :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 30 Mars 2009 à 23:13
pouvez répéter la question?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Nico le 30 Mars 2009 à 23:17
Citation
23:05 : Paul explique à Albanel l'existence des ordinateurs zombis qui risquent donc de créer des victimes innocentes. Il redemande à Albanel qui sont les agents assermentés, combien seront-ils, etc. ce qui peut avoir des conséquences financières importantes.

23:03 C'est la Haute Autroité qui enverra les mails, le système sera entièrement automatisé et même massivement automatisé, explique Albanel. Les logiciels antispams ne feront pas obstacles aux mails de l'hadopi, c'est quelque chose d'officiel  Tout le monde ne va pas démonter son disque dur ! a répondu Albanel à une assemblée médusée.

22h51 Amendement 349. Qui enverra le premier mail d'avertissement ? Quid quand il y aura plusieurs ordinateurs connectés sur une box ? Quid en cas d'utilisation de LIve CD ? Comment la Commission pourra démontrer qu'elle recevra le bon disque dur (Albanel avait expliqué que l'internaute pouvait prouver son innocence en apportant son disque dur) ? Cet amendement vise à supprimer les pouvoirs exorbitants (qui s’apparente à un pouvoir d’instruction) conféré à la Commission des droits en termes de collecte de données à caractère personnelles pour l’exercice de ses attributions. La CNIL avait elle-même dénoncé, dans son rapport sur le texte examiné, le déséquilibre entre le respect de la loi que le texte entend réaffirmer, et le respect de la vie privée. Albanel est contre cet amendement. Riester aussi.Un député rappelle à la ministre que bon nombre d'internautes ne savent pas démonter un disque dur...  Ce même député explique que les mails envoyés en masse risquent d'être filtrés par les logiciels anti-spams, qu'on peut télécharger tout et n'importe quoi avec un simple iPhone dans les rues de Paris..
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 31 Mars 2009 à 13:38
Citation de Nico le 30 Mars 2009 à 23:12
Mme Albanel ce soir :
Citation
Mais qui va fabriquer un anti spam qui bloque les mails de la hadopi ?
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif)

Un tel niveau d'incompétence crasse voire de DEBILITE profonde, si on n'était pas habitués avec ce gouvernement qui n'en a que le nom, j'en resterais pantois :o


: Mardi 31 Mars 2009, 09:50:48
Non mais la façon dont ils se font passer pour des martyrs, ça me DEBECTE....
Citation
Le site j'aimelesartistes.fr a été victime, voici deux semaines, d’attaques systématiques de la part de pirates informatiques, qui l’ont contraint à interrompre provisoirement son activité.

Cet épisode démontre malheureusement, de façon particulièrement claire, la différence de philosophie et de méthode qui oppose le site j’aimelesartistes.fr et, au-delà, les défenseurs du projet de loi Création et Internet, aux groupes de pression qui en sont les adversaires. Il illustre une nouvelle fois la nécessité d’un « Internet civilisé », où tous les points de vue peuvent librement s’exprimer sans risquer d’être les victimes de la loi du plus fort.
C'est clair que de leur côté, le point de vue des gens opposés à leur machin, ils ne s'assoient pas du tout dessus, nononooooon   (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 31 Mars 2009 à 14:24
le plus fort, c'est Sarko!!!   :sarko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 1er Avril 2009 à 10:10
http://www.numerama.com/magazine/12496-Hadopi-l-Assemblee-adopte-la-labellisation-et-le-filtrage.html
Citation
Au terme d'un débat très animé entre l'opposition et une partie de la majorité, les députés ont adopté mardi l'amendement 50 au projet de loi Création et Internet présenté par le rapporteur Frank Riester, contre lequel s'était élevé Google. L'amendement instaure un label pour les offres légales, commerciales ou non, que pourront demander les sites qui souhaitent bénéficier d'un blanc seing accordé par l'Hadopi. Il prévoit également que l'Hadopi favorise leur référencement, et mette en place des expérimentations de filtrage, sans le contrôle de l'Arcep.

M. Riester a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un label qui sera décerné aux sites volontaires, qui fourniront les éléments permettant de vérifier leur légalité. "Une offre légale c'est une offre qui permet que les ayants droit et les créateurs soient rémunérés, et selon des critères et des conditions qui seront définies par décret en Conseil d'Etat", a-t-il précisé. Selon Christine Albanel, "c'est un peu comme les plages pour la pureté de l'eau qui vont demander à avoir un label "plage ceci"".
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/canardeur.gif)


: Mercredi 01 Avril 2009, 09:49:51
http://www.numerama.com/magazine/12499-Hadopi-jour-4-un-jour-sombre-pour-les-droits-de-la-defense.html

Et la France est le pays des droits de l'homme, ouiouioui...  :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 1er Avril 2009 à 11:27
c'est pas grave, le foutoir que ça va faire promet de franches rigolades  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 1er Avril 2009 à 20:24
Je crois effectivement qu'on va rigoler, en particulier si quelqu'un porte plainte contre l'HADOPI pour diffamation, et harcèlement moral, contre ses mails ou lettres AR, je crois que ça sera jouissif… (ben oui, on pourra peut-être pas attaquer pour dénonciation calomnieuse les "ayants-droits", mais par contre celui qui se permet d'écrire n'importe quoi sans preuve, il peut avoir de gros soucis) Mais pour ça, il faudra aller jusqu'à la cour européenne des droits de l'homme, et Albanel ne sera plus là depuis bien longtemps.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Avril 2009 à 08:44
Allez Christine, fais-nous rire:

http://www.youtube.com/watch?gl=US&v=61nwMUhkUJM

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/teethgrinder.gif) :mdr2: :ptdr: :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Avril 2009 à 14:04
meeeeerde... 


13h13  High-Tech > Loi antipiratage -  Pas d'abonnement à payer pendant la sanction

Les députés ont décidé jeudi, à l'unanimité (UMP, NC, PS, Verts, PCF) et contre l'avis du gouvernement, que les abonnés internet dont la ligne serait suspendue pour téléchargement illégal n'auraient pas à payer leur abonnement durant la durée de la sanction.




voila justement un truc qui DEVAIT rester, histoire qu'ils se retrouvent inondés de plaintes... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Avril 2009 à 14:48
On s'en fout, de toute façon c'est inapplicable, leur machin :o

Par ailleurs, la coupure en elle-même est déjà une raison suffisante pour pousser une gueulante...


http://www.numerama.com/magazine/12515-Les-FAI-devront-donner-le-detail-du-prix-des-offres-triple-play.html

Ouais donc en gros, c'est juste la partie internet qui est concernée, les clients d'offres triple play continueront à payer le reste...
Citation
Un amendement à la loi Création et Internet particulièrement redouté par les FAI a été adopté jeudi à l'Assemblée Nationale. Il prévoit que les abonnés dont l'accès à Internet est coupé par l'Hadopi ne paient plus la part de l'abonnement relative à la navigation sur Internet. Ce qui implique que les FAI devront détailler la répartition du prix du triple-play, avec les risques de condamnation pour vente liée que cela implique...
Je doute que les FAI continuent à la trouver formidable longtemps cette loi, hein Frédo?  :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 2 Avril 2009 à 17:46
Les FAI, je ne crois pas qu'ils l'aient jamais trouvée géniale (je parle de la loi, hein, pas d'Albanel… :hypocrite:) car ça va leur coûter tous ces bidules de filtrage, à la fois techniquement, et en service juridique. Mais c'est vrai que là, avec le risque de procès pour vente liée en plus, je crois que ça va pas le faire. :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Avril 2009 à 17:51
Citation
Les FAI, je ne crois pas qu'ils l'aient jamais trouvée géniale
Je sais, je faisais référence à ce qu'affirmait Lefebvre sur le sujet:
Citation
Vous parliez d'entrepreneurs. Xavier Niel, le patron de Free, a par exemple qualifié la loi Hadopi de ridicule. C'est l'un des premiers pourvoyeurs d'accès à Internet en France.

L'un des premiers, mais tous les autres la trouvent formidable cette loi ! (NDLR : les FAI ont pourtant annoncé le contraire)

Mais non !

Bien sûr que si !
:mrgreen:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Avril 2009 à 18:00
(http://static.cozop.com/imgdepot2/d/a/9/9e8c29930266ddab22b23a7f148a4da9.jpg)

un des rares politiques à porter sa connerie sur son visage  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 3 Avril 2009 à 06:50
Haï li Haï lo, Haï la

Guten Morgen Meine Herren:

Bienvenue dans notre beau pays de république démocratique(http://www.numerama.com/magazine/12527-La-loi-Hadopi-votee-a-la-sauvette-par-16-deputes.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Avril 2009 à 09:15
Hé ben voilà, notre bon Roy voulait sa loi liberticide, il l'a eue... Vive la République tyrannie, vive la France Sarkozie (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif)

Enfin bon, on s'en fout, ça finira comme la DADVSI ce truc (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/littlebill.gif)

Par ailleurs, du côté des FAI qui trouvent la loi teeeeeellement extraordinaire, on refuse catégoriquement de supporter les coûts de cette usine à gaz...(http://www.pcinpact.com/actu/news/50134-fai-etat-assumer-cout-hadopi.htm)
: Vendredi 03 Avril 2009, 08:49:34
http://www.numerama.com/magazine/12526-Pas-de-licence-libre-dans-la-propagande-pro-majors-a-l-ecole.html
Citation
Le projet de loi Création et Internet prévoit de sanctionner par un diplôme au collège la connaissance des "risques liés aux usages des services de communication au public en ligne, sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites d’oeuvres culturelles pour la création artistique, ainsi que sur les sanctions encourues en cas de téléchargement illégal". Pour préparer ce diplôme, la commission des affaires culturelles a proposé d'ajouter un amendement qui prévoit que les élèves reçoivent une "information sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites d’œuvres culturelles pour la création artistique".
J'ai d'abord cru à un poisson bien faisandé, mais l'article date du 2 (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/tibo2002.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: harsiesis le 3 Avril 2009 à 21:34
Franchement quand bien même ils mettraient en place leur usine à gaz là, j'ai des doutes quant à l'efficacité :mouais:

Non parce que bon, ils vont surveiller que le
(cliquez pour montrer/cacher)
p2p
non? :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Avril 2009 à 18:02
Citation de harsiesis le 3 Avril 2009 à 21:34
Non parce que bon, ils vont surveiller que le
(cliquez pour montrer/cacher)
p2p
non? :whistling2:
Bof, quand bien même tu n'aurais jamais été sur un site de pire-tout-pire de ta vie, t'as toujours un risque de l'avoir dans le cul si ton IP se retrouve par hasard dans les filets de l'Hadopi... Tu seras pas coupable d'avoir dl, mais d'avoir refusé d'acheter et d'installer le supayr spyware d'état estampillé Hadopisse comme l'a décrété notre bon roy  :king:
: Samedi 04 Avril 2009, 14:44:51
Nan mais j'adore:

http://www.pcinpact.com/actu/news/50180-loi-hadopi-vote-deputes-tf1.htm

Donc au JT de TFric, le téléspectateur lambda a pu voir un hémicycle bondé pour le vote de la loi... Toute la magie de la taivai  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 7 Avril 2009 à 17:34
Ce n'est pas du grand journalisme... Mais on est bien loin de nos artisites  :sarko: :france:
Citation
Le célèbre groupe Radiohead, auteur de tubes interplanétaires comme Karma Police, continue son virage à 180 degrés en s'émancipant encore un peu plus des maisons de disques. Après avoir quitté EMI puis distribué à prix libre son dernier album In Rainbows, Radiohead s'est récemment associé à d'autres artistes et est sur le point de témoigner contre l'industrie du disque.

Le groupement d'intérêt Featured Artists Coalition (FAC) a ainsi vu le jour il y a un mois sous l'impulsion du groupe anglais, s'attirant les faveurs de nombreux autres auteurs comme Craig David, Iron Maiden ou encore Robbie Williams. Au travers de cette association, ces artistes militent pour un meilleur contrôle et une répartition plus juste des droits d'auteur, au détriment des labels.

Ils reprochent notamment à l'IFPI ou à la RIAA, représentants de ces maisons de disques, de ne pas consulter les artistes, pourtant principaux intéressés, lorsqu'ils poussent de nouvelles lois comme la riposte graduée. Le manque de transparence sur les accords passés avec les sites marchands comme l'iTunes Store, et le non versement des revenus en résultant, sont également dans leur ligne de mire. Les maisons de disques auraient largement abusé de l'avènement de la dématérialisation, d'après un des membres du groupe.

Radiohead aurait donc accepté d'apporter son soutient à un internaute suspecté de téléchargement illégal, d'après le site internet TorrentFreak. En 2003, la RIAA avait proposé à cet étudiant de l'université de Boston, en vain, de lui verser 500 dollars en règlement à l'amiable. Une fois n'est pas coutume, c'est un groupe de musique et non un de ses représentants qui va témoigner dans une affaire de partage de fichiers, et il se pourrait bien que le discours tenu ait une toute autre couleur... À suivre !
Alors, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. La manoeuvre reste intéressée puisqu'une meilleure répartition/contrôle est un meilleur revenu.
Néanmoins il transparaît que certains groupes, non des moindres, sont de plus en plus prêts à en découdre face aux idées nauséabondes de nos lobbyistes/comiques fabories.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Avril 2009 à 17:54
Certes c'est intéressé, mais quand on voit les "artistes" made in Sarkozie qui voient pas plus loin que le bout de leur nez et qui croient réellement qu'Hadoprout est une loi créée dans leur intérêt et pas dans celui de Nègre et compagnie, on se dit que les artistes anglois ont au moins deux sous de jugeotte, eux :jap:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 7 Avril 2009 à 19:19
Vu sur sky-animés.com

En réaction à cet article(http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/03/telechargement-les-producteurs-japonais-ne-comprennent-pas-pourquoi-on-les-pille_1176146_651865.html)
Citation
Propagande Hadopi : Kaze, le zorro des japonais 
 
   
    Maintenant que le projet de loi hadopi est en "bonne" voix d'adoption, les âmes "bien pensantes" se réveillent : Téléchargement: "Les Japonais ne comprennent pas pourquoi on les pille" (LeMonde.fr). Non contents d'accuser les familles françaises d'être des pirates et de ne plus payer leurs places de cinéma ou leurs CDs audio, maintenant, ces mêmes familles téléchargent des dessins animés...

Kaze à la rescousse du Japon

C'est dans cette optique que Kaze se présente comme le porte-parole des japonais (on aimerait bien entendre le véritable son de cloche des japonais d'ailleurs). En employant ce procédé courant qui consiste à tout mélanger, kaze parvient donc à noyer le poisson et place le leecheur français comme un véritable criminel coupable de tous les maux en passant de la crise du marché japanime en France à la crise au Japon. Alors qu'il sait être précis quand il parle de la crise du marché français (surtout le sien), on reste totalement dans le flou dans l'article au sujet des répercussions néfastes au Japon (et on aurait aimé en savoir plus).

Le fansub meurtrier de la japanimation

Ainsi, le leecheur français est donc coupable (comme le préconise hadopi...) et les responsables sont les sites de fansub ! Que vous êtes vilains ! En effet, c'est facile d'accuser le fansub puisqu'il mélange licence française (les siennes) et licence japonaise. Dans cet article, aucune différence entre diffusion d'animes licenciés ou non par les sites de fansub, alors qu'on sait que tout bon site de fansub encourage l'achat du DVD une fois la licence acquise et retire les épisodes qu'il proposait en téléchargement. Par contre, on ne peut pas nier que d'autres sites de diffusion proposent du téléchargement d'animes licenciés en France (et très rares sont les sites de fansub dans ce même cas). Accuser le fansub relève là encore du même procédé d'amalgame que celui qu'il a utilisé avec le Japon.

Qu'est-ce que réellement le fansub ?

Le fansub, contrairement à ce qui est dénoncé dans l'article, vise d'abord à faire connaître des animes. Dans cette optique, quel intérêt de proposer des animes déjà licenciés en France ? Donc les seuls habilités à pouvoir se plaindre des sites de fansub sont les maisons d'édition japonaises. Le "fan-sub" est fait par des fans, pour des fans et ne cherche donc pas à s'enrichir. Si vous payez pour un anime fansubbé, vous vous faites avoir. Donc, le fansub a entraîné l'explosion de la japanimation bien plus que la prétendue crise de Kaze. D'ailleurs on peut se demander ce que ferait Kaze sans le fansub. En effet, fini les études de marché gratuites lui permettant de proposer à des prix outranciers la saison 1 de Bleach par exemple. Le marché japonais est différent du marché français, donc il est parfois hasardeux de se baser sur le marché japonais pour choisir ses licences. Alors que grâce au fansub, kaze peut avoir des études de marché gratuites rien qu'en consultant les statistiques de téléchargement des séries. Pour finir, on peut éclater de rire quand on voit Kaze affirmer qu'une plate-forme légale a plus de contraintes qu'une équipe de sous-titreurs "pirates". C'est vrai que les maisons d'édition n'ont qu'un PC vieux de 10 ans tournant sous windows 3.1 et 3 clampins qui s'acharnent à brancher un clavier... La souris, on n'en parle même pas.

Pourquoi le marché chute-t-il ?

En admettant qu'il y ait une réelle chute en France (comme pour la musique hein), comment expliquer la dernière initiative de Dybex qui nous proposera Fullmetal Alchemist : Brotherhood en webcast gratuit (télévision sur le web, 1 seule diffusion par défaut) 1 semaine après la sortie au Japon.


Enfin un éditeur qui cherche à comprendre le consommateur. En effet, sur les animes qui tardent à obtenir une licence en France (1 an après la sortie au Japon par exemple) ou sur les animes qui n'en auront jamais, comment accuser les gens de malhonnêteté ? Un anime sorti en 1980 aura-t-il le même impact de nos jours sur un public jeune (la mode brushing est passée) ? De plus, quand on voit la majorité des coffrets proposés maintenant on peut se demander si on ne se moque pas du monde. En effet, fini les livrets sur la culture japonaise avec de belles illustrations tirées de l'anime, maintenant on a son DVD dans une belle boîte plastique, voire cartonnée, avec une covers, point barre. Par contre, les prix de certains éditeurs ont explosé. Kaze qui se plaint propose des épisodes de 4€ à 10€ pièce. À se demander si les jeunes de nos jours ne sont pas tous déjà cadres... Et encore, un cadre, même s'il en a les moyens, gaspillera-t-il 250€ dans l'intégrale de la saison 1 de Bleach ou achètera-t-il un netbook premier prix ?

Bref, on voit que Hadopi plaît encore au même public harangueur, même chez les éditeurs français de la japanimation, à savoir ceux qui cherchent à cacher des prix exubérants qui causent leur chute derrière le "piratage outrancier" des vilains leecheurs que nous sommes, et qui ne savent pas s'adapter au marché actuel. Souhaitons à Dybex de réussir dans son entreprise, qui vise à faire connaître gratuitement les animes pour inciter à l'achat alors que Kaze ne vise qu'à s'en mettre plein les poches en insultant sa cible de marché.

Khal & Pompo.
Pour compléter sur le tissu d'ineptie de l'autre de chez naze euh kaze, les Japonais ont une telle culture du respect que les Raws et les Scans sont souvent d'origine japonaises.
Pour le reste, l'article de Sky dit à peu près tout.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Avril 2009 à 19:34
Citation
"Les Japonais ne comprennent pas pourquoi on les pille"
Genre les japonais sont trop cons pour se dire que le public occidental n'a pas forcément envie d'attendre des années pour découvrir tel nouveau truc, bravo Le Monde :yaisse: :mdr:

Sinon j'adore ce que dit le pdg de Kaze à propos des nouvelles licences:
Citation
Ils sont aussi victimes de leur système de production très rapide, mais très peu tourné vers l'international. En France ou en Europe, avant de diffuser une série, on attend qu'un certain nombre d'épisodes soient déjà prêts, alors qu'eux produisent parfois les épisodes d'une semaine sur l'autre. Cela rallonge le délai entre la diffusion au Japon et l'offre légale à l'international. Et donc cela ouvre le créneau du "fansubbing" et du piratage sur Internet.
Genre c'est la faute aux vilains Japonais qui vont trop vite si les éditeurs sont infoutus de se magner la rondelle pour sortir des trucs, elle est pas mal celle-là :mdr2: C'est sans doute à cause d'eux qu'on a attendu 3 ans pour avoir le 12kyû chez nous ( et 5 ans pour une VO sous-titrée avec les pieds :o )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Avril 2009 à 02:17
MDRRRRRRR HILARANT,

sont même pas foutus de respecter un amendement voté démocratiquement qui ne va pas dans leur sens obtu de la "justice"...


in extremis un amendement avait été voté pour que les gens dont l'abonnement était suspendu ne le paient plus à leur FAI....   ben non:
Citation
07/04/2009 22h09  High-Tech > Téléchargement illégal -  La "double peine" rétablie avant l'adoption du texte

L'internaute dont l'accès internet aura été suspendu pour sanctionner des actes de téléchargement illégal devra continuer de s'acquitter du coût de l'abonnement auprès de son opérateur, ont décidé les parlementaires, mardi, deux jours avant l'adoption définitive du texte.
:ptdr: 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 8 Avril 2009 à 04:55
D'un autre sens, en supposant que Kaze ne vende pas trop, ils le cherchent...

Quand on voit des box de 13 épisodes à 40-50 Euros pièce (en rajoutant un goodies tout pourri pour faire passer la pillule)...

Sur des longues séries style Eyeshield, je vous laisse imaginer le prix à débourser.

Et encore, sur le box 1 d'Eyeshield (de mémoire), ce n'est même pas 13 épisodes mais 12...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Avril 2009 à 08:56
Citation de Poseidon le 8 Avril 2009 à 02:17
Citation
07/04/2009 22h09  High-Tech > Téléchargement illégal -  La "double peine" rétablie avant l'adoption du texte

L'internaute dont l'accès internet aura été suspendu pour sanctionner des actes de téléchargement illégal devra continuer de s'acquitter du coût de l'abonnement auprès de son opérateur, ont décidé les parlementaires, mardi, deux jours avant l'adoption définitive du texte.
Bah ça, un amendement qui n'était pas absurde et allait dans le sens de la démocratie, fallait bien qu'ils le suppriment... Mais tant mieux, avec la palanquée de gens qui vont cesser les paiements voire tout bonnement résilier, ça fera bien plaisir aux FAI  :exite:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Avril 2009 à 15:32
http://www.lemonde.fr/technologies/reactions/2009/04/09/le-parlement-rejette-le-projet-de-loi-creation-et-internet_1178838_651865.html

j'aime particulièrement la fin de l'article, avec l'aut con qui s'offusque de la manière de faire de la gauche...    quand on sait que lui avait fait procéder au vote volontairement quand l'opposition était sous-représentée et avec une semaine d'avance sur ce qui était prévu (sans prévenir, bien sur)  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Avril 2009 à 15:46
Citation
M. Karoutchi a dénoncé "des actes de flibuste" de la gauche, qui consistent à "cacher des parlementaires et à ne les faire entrer dans l'hémicycle qu'une fois le vote appelé pour dénaturer la réalité d'un débat et d'un vote. C'est un mauvais coup à la création artistique, c'est un mauvais coup pour les artistes français. C'est une manière de débattre et de voter la loi qui est complètement aberrante. Je considère que c'est indigne du Parlement et de la République", a-t-il affirmé.
Mais taggle avec tes artistes et ta création bordelos!!! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sark.gif)

Sinon effectivement ils sont drôles, à fustiger la gauche pour avoir les mêmes méthodes de gougnafiers qu'eux :o


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Avril 2009 à 16:04
marrant, moi c'est plutôt
Citation
"C'est une manière de débattre et de voter la loi qui est complètement aberrante. Je considère que c'est indigne du Parlement et de la République"
qui à la fois me choque et me fait bien rire...



car comme je disais, le vote à l'assemblée nationale a eu lieu en fin de soirée, après le départ de la plupart des membres de l'opposition et surtout UNE SEMAINE avant la date convenue, et ce SANS prévenir...   en gros, Albanel et leur clique ont attendu le moment idéal pour passer au vote en urgence sans la moindre once de loyauté ou de morale... 


alors venir parler de "façon de débattre et de voter aberrante" et dire que c'est indigne, BONJOUR L'HYPOCRISIE...       enfin, c'est l'ump quoi...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 9 Avril 2009 à 16:09
En gros c'est un remake de DADVSI mais on remplace les vacs de Noël par Pacques...
On peut s'attendre donc à un plein d'élus UMP aux bretelles judicieusement remontées et la marque de (c'est quoi les shoes qu'on achète quand on "réussit sa vie" ?) sur le pantalon.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 9 Avril 2009 à 18:02
Moi, ce que j'ai noté:
Citation de Le Monde
Au final, 15 députés ont voté pour et 21 contre.
Rappelez-moi combien de députés ça fait à virer... Ben oui, abandon du poste de travail, c'est une faute lourde=> licenciement. :whip: :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Totoro le 10 Avril 2009 à 07:29
Je n'ose imaginer la réaction de notre Joe Dalton ; les noms d'oiseau n'ont pas dû manquer !!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Avril 2009 à 08:54
J'imagine aisément la réaction, en effet...

(http://img14.imageshack.us/img14/9236/joedalton.jpg)

"JE LES HAIS! JE LES HAIS! JE LES HAIIIIIIIIIIS!"

( enfin bon, Joe Dalton a l'avantage d'être drôle, lui  :whistling2: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 10 Avril 2009 à 09:25
Bah c'est parti pour l'hallali sur "la mesquinerie des députés de gauche"

Comme s'ils le faisaient pas, euh  :scrogneugneu:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Avril 2009 à 09:27
"Faites ce que je dis, pas ce que je fais" (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/aloy.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 10 Avril 2009 à 11:31
Citation de MCL80 le 9 Avril 2009 à 18:02
Moi, ce que j'ai noté:
Citation de Le Monde
Au final, 15 députés ont voté pour et 21 contre.
Rappelez-moi combien de députés ça fait à virer... Ben oui, abandon du poste de travail, c'est une faute lourde=> licenciement. :whip: :whip:
Comme le dirait Jean François Roquet : "Mais la fonction de député ne consiste pas seulement à siéger et voter les lois. Alors arrêtons de discréditer la politique !"
L'éventuelle bonne nouvelle c'est que l'idée de sanctions financières pour les absentéistes revient... du côté UMP cette fois.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Avril 2009 à 16:18
Il fallait s'y attendre, après le rejet de l'Ado Pie par l'Assemblée, ça chougne du côté des "artistes":

http://www.ozap.com/actu/obispo-deputes-tuer-musique-hadopi-piratage/269864
Citation
Si je vais au Virgin Megastore et que je sors avec des disques, on va m'arrêter, non ? C'est la même chose
Bravo pour l'amalgame foireux, c'est vrai qu'il n'a jamais été fait auparavant celui-là (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)

(cliquez pour montrer/cacher)
Va apprendre à chanter avant d'ouvrir ta grande gueule, pôv' tache (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sark.gif)

: Vendredi 10 Avril 2009, 12:02:45
Et ça continue les has been qui piaillent:

http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/chanson/20090410/11904/loi-hadopi-le-coup-de-gueule-de-francoise-hardy
Citation
C'est incroyable que les députés, de gauche comme de droite, ne réalisent pas que le piratage Internet est en train de détruire notre profession et toutes les professions qui sont autour, en nuisant davantage encore aux «petits» qu'aux «gros». Pour le cinéma, c'est la même chose. Quand on pense à ce que coûte un disque, à ce que coûte un film, à tous les gens qui en vivent, c'est vraiment dramatique.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/violon.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 10 Avril 2009 à 16:34
Citation de Battou le 9 Avril 2009 à 16:09
En gros c'est un remake de DADVSI mais on remplace les vacs de Noël par Pacques...
On peut s'attendre donc à un plein d'élus UMP aux bretelles judicieusement remontées et la marque de (c'est quoi les shoes qu'on achète quand on "réussit sa vie" ?) sur le pantalon.
C'est pas certain, les députés UMP en ont un peu marre d'être pris pour des cons par leur gouvernement. C'est peut-être aussi pour ça que ce rejet a eu lieu, il est possible que peu d'entre eux aient finalement envie d'être associé au vote de cette loi. Eux-même lisent aussi tout ce qui se dit sur Internet, et voient que même au sein de leur camp, les gens sont majoritairement contre. D'après un sondage récent, la majorité des français sont contre la loi, toutes tendances politiques confondues, et même si l'on prend que les gens de droite, tout le monde reste majoritairement contre. Cette loi est rejeté par toute la France, de gauche comme de droite. C'est un peu un suicide politique même pour les élus UMP de voter pour...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Avril 2009 à 16:46
Citation de Françoise Hardy
Quand on pense à ce que coûte un disque
par rapport à son prix de vente, c'est en effet scandaleux :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 10 Avril 2009 à 20:05
Je partage un peu l'avis de Kian, même si je pense que le gouvernement va tenter de manier la carotte ("si tu votes, on te files une mission d'étude sympa sur le marché des couvertures chauffantes en Polynésie, avec voyage sur place pour toi et quelques personnes au choix") et le bâton (" T'as pensé que le choix des listes pour les régionales n'est pas bouclé… Ça serait dommage que tu perdes ta place éligible pour pas avoir été là au bon moment.") pour faire passer de toute force le truc.

Car sinon, le revers serait trop gros, à mon avis.

Par contre, je crois qu'il va certainement y avoir des têtes qui vont tomber d'ici l'automne… Albanel et Copé devraient penser à leur reconversion… Ministre de la culture des terres australes et antarctiques françaises, et la défense des droits d'auteur des manchots empereurs pour la première, je suis sûr que ça aurait de la gueule. :hypocrite:
: Vendredi 10 Avril 2009, 19:33:09
Absolument génial:
(vu sur Marianne2(http://www.marianne2.fr/Hadopi-le-betisier-des-excuses-des-UMP-absenteistes_a178010.html))
(http://www.marianne2.fr/photo/894655-1056759.jpg?v=1239309929)
 :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Avril 2009 à 12:41
http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,4370039,00-albanel-met-sa-demission-dans-la-balance-.html


pourquoi ne pas démissionner directement sans emmerder plus les gens ?  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Avril 2009 à 13:03
Oh non pas çaaaaaaaaaaaaaaaa (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/arrakys.gif)
Citation
Je tiens à dire que ce texte, contrairement à ce que j'entends, c'était un texte pour défendre d'abord les indépendants. Il faut bien avoir conscience que 98 % des sociétés de musique, ce sont des indépendants. Des petites sociétés de moins de 25 salariés".
Des énormités comme celle-la, qui pourra nous en débiter autant par jour si elle démissionneuheuheuh  :pleure:
 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 11 Avril 2009 à 13:04
Citation de Poseidon le 11 Avril 2009 à 12:41
pourquoi ne pas démissionner directement sans emmerder plus les gens ?  :whistling2:
En effet, un éclair de lucidité serait le bienvenu mais la concernant, j'en doute fortement :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Avril 2009 à 13:04
Raison de plus pour rejeter cette loi  :mario:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Avril 2009 à 13:24
Comme c'est étonnant, le nain a pique une grosse colère après le rejet de son machin liberticide:

http://www.rtl.fr/fiche/4342971/sarkozy-en-colere-apres-le-rejet-du-texte-sur-le-telechargement-illegal.html

Bizarrement, on l'a pas entendu gueuler quand la loi a été votée par 16 pauvres députés sur 500 et des brouettes... Ha mais non suis-je bête, l'hémicycle était comble, comme rapporté par la chaîne de propagande de notre bon roy  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Avril 2009 à 13:59
Citation de AZB le 11 Avril 2009 à 13:03
Oh non pas çaaaaaaaaaaaaaaaa (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/arrakys.gif)
Citation
Je tiens à dire que ce texte, contrairement à ce que j'entends, c'était un texte pour défendre d'abord les indépendants. Il faut bien avoir conscience que 98 % des sociétés de musique, ce sont des indépendants. Des petites sociétés de moins de 25 salariés".
Des énormités comme celle-la, qui pourra nous en débiter autant par jour si elle démissionneuheuheuh  :pleure:
ce que j'aime, c'est qu'ELLE-MEME dit que ce texte  "était" , donc inconsciemment (ou consciemment ptet, qui sait), elle en parle déjà au passé... comme d'un mort  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Totoro le 11 Avril 2009 à 16:55
Citation de AZB le 11 Avril 2009 à 13:24
Comme c'est étonnant, le nain a pique une grosse colère après le rejet de son machin liberticide:

http://www.rtl.fr/fiche/4342971/sarkozy-en-colere-apres-le-rejet-du-texte-sur-le-telechargement-illegal.html

Bizarrement, on l'a pas entendu gueuler quand la loi a été votée par 16 pauvres députés sur 500 et des brouettes... Ha mais non suis-je bête, l'hémicycle était comble, comme rapporté par la chaîne de propagande de notre bon roy  :coucou:
Ne te réjouis pas trop AZB, on avait assisté à la même situation pour je ne sais quelle loi récemment et lorsqu'elle a été représentée au parlement, les parlementaires UMP, ayant été tansés par leur chef, comme un seul homme ont voté la loi.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Avril 2009 à 17:02
Ha mais je sais bien que ça n'augure rien de bon pour la suite, je voulais juste souligner une fois de plus la malhonnêteté flagrante de notre président-dictateur-général :o ( enfin bon, depuis maintenant 2 ans qu'on le subit, on est plus qu'habitués (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/littlebill.gif) )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Avril 2009 à 18:56
d'toute façon, ils revoteront jusqu'à ce que ça soit oui!


un peu comme les autres là, avec leur non au traité européen...   


c'est beau, la démocratie :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Avril 2009 à 19:56
P'tain, mais quand je lis ça:
Citation
Les contribuables français vont être ravis de l'apprendre: ils vont participer à l'effacement des pertes de Vivendi Universal, héritées de la gestion de Jean-Marie Messier, jusqu'en 2011. Profitant d'un régime fiscal hors norme, qui lui a été accordé par le ministre des finances Nicolas Sarkozy, en 2004, le groupe s'est vu reverser chaque année entre 500 et 600 millions d'euros par le Trésor public. En 2008, cette restitution s'est élevée à 548 millions d'euros alors que le groupe avait réalisé un bénéfice avant impôt de 4,7 milliards.
http://www.mediapart.fr/journal/economie/090409/vivendi-un-cadeau-fiscal-signe-nicolas-sarkozy

ça me donne des envies de meurtre (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/toad666.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 11 Avril 2009 à 23:27
Mais sérieusement, si seulement on avait un équivalent du 25ème amendement chez nous...

Un jour une connerie (quand ce n'est pas 2, 3, 4...) :sbEnerve4:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Avril 2009 à 16:31
mdr soyez heureux, ils annulent une séance une sur loi contre l'inceste pour pouvoir revoter la daupi :)  http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/13/roger-karoutchi-si-le-president-avait-voulu-ma-demission-elle-lui-etait-acquise_1180032_823448.html#xtor=RSS-3208


ben oui quoi, l'inceste, ça attendra bien la prochaine présidentielle :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Avril 2009 à 16:38
( mais arrête avec tes ":)", c'est d'un chiant :o )

C'est vrai ça, c'est quoi des dizaines voire centaines de gosses abusés par leurs parents quand à côté Univers Sale & co n'arrivent plus à vendre leurs merdes...

Le sens des priorités! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 13 Avril 2009 à 18:13
Euh... non mais là on croit rêver :wacko:

Au moins comme cela, ils s'assureront que les parents en question auront bien acheté la musique qu'ils écoutent, le reste n'ayant que peu d'importance si je reprends cette déclaration.

Eh bien, j'ai honte d'être français :pleure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 13 Avril 2009 à 19:08
Citation de Poseidon le 13 Avril 2009 à 16:31
mdr soyez heureux, ils annulent une séance une sur loi contre l'inceste pour pouvoir revoter la daupi :)  http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/13/roger-karoutchi-si-le-president-avait-voulu-ma-demission-elle-lui-etait-acquise_1180032_823448.html#xtor=RSS-3208


ben oui quoi, l'inceste, ça attendra bien la prochaine présidentielle :)
Son entrevue frise la malhonnêteté.
 C'est incroyable de condamner l'arrivée vive d'une 10aines de socialistes sans remettre en cause les guignols de droite(285 absents environ !) qui auraient largement pu changer la donne.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Jaxom le 13 Avril 2009 à 22:26
Petite piqure de rappel  :mdr:

http://www.clubic.com/v/282312

Sinon faudra qu'elle m'explique comment elle peut se faire faire téléporter...  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Avril 2009 à 10:16
Citation de Jaxom le 13 Avril 2009 à 22:26
Sinon faudra qu'elle m'explique comment elle peut se faire faire téléporter...  :sweatdrop:
Avec son nain de mari, tout devient possible (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif)
: Mardi 14 Avril 2009, 08:34:44
Y'a des fans de Dune, dans le coin?

http://www.numerama.com/magazine/12641-10000-signataires-de-la-Sacem-des-lobbyistes-en-masse-et-meme-un-heros-de-roman.html

(http://www.numerama.com/media/attach/paulaltreids.png)

Même les personnages de fiction sont pour la Daubie, bravo l'UMP (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif) :mdr2: :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 15 Avril 2009 à 20:53
HA! (https://www.apoxi.com/lighthouse/Avatare/Principal%20Seymour%20Skinner.gif)

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/15/la-loi-hadopi-de-retour-a-l-assemblee-le-29-avril_1181222_651865.html#ens_id=1162478&xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 16 Avril 2009 à 07:17
Lorsque Bourdin posa la question à Raffarin s'il était normal de déprogrammer la loi sur l'inceste pour Hadopi, notre publicitaire adoré déclara qu'il fallait laver la honte parlementaire du jeu à cache cache des socialistes.
Jusqu'où irons nous dans la gueule de bois et l'imbécillité politique ?
Et quels moyens avons nous pour corriger celà ?

J'irais même à voter Besancenot...


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 16 Avril 2009 à 21:13
Décidément les temps comme les œufs sont durs et la bêtise n'a pas de limite :sweatdrop:

Mais virez-moi cette bande d'incapables :whip: !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Avril 2009 à 11:23
http://www.numerama.com/magazine/12672-Jack-Lang-l-absenteiste-aigu-viendra-voter-la-loi-Hadopi.html
Citation
son activité depuis les dernières élections législatives :

    * Nombre de questions au gouvernement : zéro ;
    * Nombre de propositions de loi dont il est l'auteur : zéro ;
    * Nombre de rapports : zéro ;
    * Nombre d'interventions en séance : zéro ;
    * Nombre d'interventions en réunions de commission : deux (le même jour)
Et on laisse voter un boulet pareil :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Avril 2009 à 13:30
y'a quelques temps, en parlant "d'ouverture", y'avait une rumeur de Jack Lang dans le gouvernement Sarko...


je ne serais pas étonné qu'au prochain jeu de chaises musicales ministérielles, ça soit vrai, cette fois...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Avril 2009 à 13:35
Ouais ben en tout cas, moi qui trouvais déjà le personnage pathétique avant, ça ne fait que le confirmer...

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 17 Avril 2009 à 21:48
Décidément, il retourne toujours sa veste du bon côté celui-là.

Peut-être que sa future entrée au gouvernement lui paiera son prochain lifting, qui sait :sleeping: ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 18 Avril 2009 à 13:17
Qu'on le foute à l'hospice oui, il a plus que fait son temps :o

Sinon, dans la série "j'adore l'Europe, du moment qu'elle fait c'que j'veux (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif)":

http://www.numerama.com/magazine/12680-Hadopi-Catherine-Trautmann-sommee-de-sauver-l-amendement-Bono.html

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 18 Avril 2009 à 15:01
Sarko qui semble ignorer le fonctionnement de l'UE.

Hadopi, c'est fini mon coco.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 21 Avril 2009 à 16:06
Si, comme aime à le braire Popo, le péché mignon du gouvernement est "d'enculer l'Europe bien profond", de leur côté les députés européens n'hésitent pas à tendre les fesses...(http://www.numerama.com/magazine/12693-Amendement-Bono-Trautmann-choisit-un-compromis-mou.html)

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 21 Avril 2009 à 20:45
C'est facheux car l'Europe est en train de nous lacher...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 21 Avril 2009 à 21:01
Citation
Victoire pour les citoyens européens ! L'amendement 138 de nouveau voté
Soumis par neurone222 le 21 avril, 2009 - 19:56.


Strasbourg, 21 avril 2009 — Une fois de plus, le Parlement européen a démontré qu'il peut résister aux pressions et se battre pour les droits et libertés des citoyens. L'amendement 138 (renuméroté en amendement 46) a été adopté aujourd'hui en commission ITRE (Industrie, Recherche et Énergie) à Strasbourg.

L'amendement 138/46-135 dispose que l'on ne peut restreindre les droits et libertés fondamentaux des utilisateurs qu'après une décision de l'autorité judiciaire (exception faite des menaces à la sécurité publique, auquel cas la décision peut être postérieure). Cet amendement avait été adopté en septembre dernier par une majorité écrasante au Parlement européen et ensuite approuvé par la Commission européenne malgré les demandes répétées de la part de la Présidence française de le rejeter. Le Conseil de l'Union européenne l'avait finalement rejeté sous la pression du gouvernement français et à la suite de la désinformation de juristes employés par le Conseil sur une prétendue contradiction avec les lois nationales existantes.

Malgré une forte pression pour obtenir un compromis sur la directive cadre du Paquet Télécom la commission ITRE du Parlement européen a de nouveau adopté l'amendement 138/46 par une forte majorité de 40 contre 4. Il faudra s'assurer dans la suite des débats que ce vote sera confirmé en session plénière, mais il s'agit d'un signal fort et évident.

Selon Jérémie Zimmermann, co-fondateur de La Quadrature du Net : « Les citoyens européens se souviendront de cette position courageuse. Les membres du Parlement européen ont fait honneur à leur mandat en se dressant courageusement pour les droits et libertés des citoyens. C'est une gifle de plus contre la loi de Nicolas Sarkozy — la loi « HADOPI » instaurant la riposte graduée — et un signal fort : personne en Europe ne souhaite que soit adoptée une telle législation allant à rebours du progrès, des droits des citoyens et du bon sens. »

Philippe Aigrain, aussi co-fondateur de La Quadrature du Net, conclut : « Nous allons suivre avec une très grande attention les négociations du Comité de conciliation, afin qu'il soit impossible pour le Conseil de mettre en danger les autres aspects du Paquet Télécom tel l'internet égalitaire. Le moment est venu pour les États membres de réaliser que l'économie et la société peuvent ensemble bénéficier d'une infrastructure ouverte et d'une réaffirmation forte des droits. »
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Avril 2009 à 12:22
Mais ils m'emmerdent avec leur amendement à la noix, j'vais te l'faire sauter, ça va pas traîner (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/chaos%20intestinal.gif)



:exite: :exite: :exite:




: Mercredi 22 Avril 2009, 09:00:50
Et pendant ce temps, La Sacem prévoit de spammer les députés avec des jérémiades signées par des artistes dans les jours qui viennent (http://www.numerama.com/magazine/12700-La-Sacem-cherche-des-artistes-de-renom-pour-convaincre-les-deputes.html)
Citation
Parce que ce projet de loi garantit le respect de la liberté des internautes.
Et ma main dans ta gueule, elle garantit le respect de la liberté des internautes, aussi? :humpf:
: Mercredi 22 Avril 2009, 09:15:22
Et toujours dans la série "la Sacem et son incommensurable bonne foi":

http://www.numerama.com/magazine/12702-La-Quadrature-du-Net-discreditee-aupres-des-deputes-anti-Hadopi.html
Citation
"Résumons : Flicage généralisé, délation et fichage, remise en cause de la liberté d’expression, non respect de l’opinion d’autrui et des principes du droit, tri des individus en fonction de leur métier, ou de leurs origines…. Les méthodes de la QUADRATURE DU NET sont rien de moins que totalitaires…".
C'est marrant, pour moi ce que j'ai mis en gras c'est l'exacte définition de ce que le gouvernement veut faire avec son Ado Pie  :whistling2:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Avril 2009 à 22:25
PTDR


faudrait montrer ça à Albamolle...  http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/236373/--Les+pirates+ach%C3%A8tent+plus+de+musique+sur+internet+que+les+autres
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Avril 2009 à 16:12
Le nain nous a fait un nouveau caca nerveux, maintenant il veut que sa loi débile soit adoptée le 14 mai:

http://www.pcinpact.com/actu/news/50506-hadopi-amendement-albanel-sarkozy-confiants.htm

C'est marrant, en février dernier, il la voyait déjà adoptée en mars :shifty:
: Jeudi 23 Avril 2009, 14:40:48
'Tain, j'viens de lire une interview de Dominique Farrugia sur 20 Minutes, apparemment il fait partie de la bande de moutons pro-Hadopi :eraclo:

http://www.20minutes.fr/article/322177/Chats-Vous-avez-interviewe-Dominique-Farrugia.php
Citation
En entrant aux Galeries Lafayettes, celui qui sort sans payer un objet, est un voleur.
Maiçaisupair, ça doit faire au moins le 10000ème qui nous sort ce genre d'analogie foireuse (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)


: Lundi 27 Avril 2009, 14:25:56
Dans la série "t'es pas d'accord avec notre bon Roy? Bah alors taggle":

http://www.numerama.com/magazine/12789-Christian-Vanneste-et-Lionel-Tardy-prives-de-micro-contre-l-Hadopi.html

Vive la démocratie  :whistling2:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Avril 2009 à 16:21
pour une fois que Vanneste se sent concerné par autre chose que les pédés inférieurs dangereux pour l'humanité...   
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 29 Avril 2009 à 17:03
Là, ça va vraiment loin  :peur::
http://www.pcinpact.com/actu/news/50590-filtrage-email-messagerie-hadopi-communication.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 29 Avril 2009 à 17:08
Non mais c'est nickel.
Faut continuer comme ça et la loi HADOPI va se faire sabrer par le CC quelque chose de magnifique  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Avril 2009 à 17:20
Nan mais sérieux, déféquer ainsi sur la notion même de vie privée dans l'unique intérêt des majors, y'a qu'en Sarkozie qu'on peut voir ça (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)

C'est marrant de voir le nain s'enferrer dans sa connerie quand tous les autres pays qui envisageaient de faire pareil ont renoncé depuis belle lurette devant la totale absurdité de la chose...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Avril 2009 à 17:22
moi je trouve surtout grave qu'on n'entend pas vraiment les gens opposés à ces conneries, mais quasi uniquement sarko et sa clique...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Avril 2009 à 17:28
Citation de Poseidon le 29 Avril 2009 à 17:22
moi je trouve surtout grave qu'on n'entend pas vraiment les gens opposés à ces conneries, mais quasi uniquement sarko et sa clique...
“Tu fermes ta gueule ou tu es mort politiquement” :o

( citation de notre bon Roy, adressée à Jean Dionis du Séjour qui a osé voter contre Hadopisse (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif) )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 29 Avril 2009 à 22:37
Mais qu'ils aillent en enfer avec leur lot de conneries sérieusement :scrogneugneu:. Ça devient extrêmement grave là...

En tout état de cause, tout ce tapage pour se faire copieusement fesser par l'Europe , j'ai hâte de voir ça :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 30 Avril 2009 à 01:55
Ah oui, le rapporteur aurait dit que l'histoire de la surveillance des messageries électroniques est zappée.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Avril 2009 à 08:13
D'après Franck Riester, internet n'est pas un droit fondamental, mais une "commodité"(http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-04-29/hadopi-interview-de-franck-riester-ump-internet-n-est-pas-un-droit-fondamental/917/0/338979) :coucou:

C'est marrant de parler de commodités quand on défend une loi de chiotte (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 30 Avril 2009 à 14:05
En attendant, les "vilains pirates" s'organisent pour l'après Hadopi  :harhar: :
http://www.rue89.com/2009/04/23/telechargement-illegal-les-pirates-deja-dans-lapres-hadopi
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 30 Avril 2009 à 14:51
Citation de AZB le 30 Avril 2009 à 08:13
D'après Franck Riester, internet n'est pas un droit fondamental, mais une "commodité"(http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-04-29/hadopi-interview-de-franck-riester-ump-internet-n-est-pas-un-droit-fondamental/917/0/338979) :coucou:

C'est marrant de parler de commodités quand on défend une loi de chiotte (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)
Oui alors ça c'est dommage car c'est pas au rapporteur de décider ce genre de chose.

Article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme plutôt
 :yaisse:

Ah oui, selon maitre Eolas, pour passer au travers d'Hadopi, il suffit simplement de refuser de signer lorsque la lettre d'avertissement est envoyée au domicile... Et zou. Dommage.

Quand je vois qu'au Royaume Uni, le débat donne ça :
Citation
A la tête de l’association des managers musicaux britanniques, Brian Message est co-manager du groupe anglais Radiohead (mais aussi Supergrass, Kate Nash, etc.) Il explique comment la révolution de l’Internet dans la musique a amené Radiohead à repenser son modèle économique et précise son projet de grande «coalition des artistes» qu’il vient présenter au Midem de Cannes.

Qu’est-ce qui a le plus changé dans la manière dont Radiohead gère sa carrière depuis son départ d’EMI en 2004 ?

Tout a changé ! Radiohead est devenu un groupe libre qui a le contrôle sur tout ce qu’il fait, de la conception d’un album à un concours de remix sur le Web, en passant par le réseau social en ligne. Auparavant, il fallait l’accord de beaucoup de monde pour prendre une décision, tout était morcelé, compliqué. Dorénavant, si on décide de sortir un titre sur le site, on peut le faire quasi-instantanément. On revient à une forme plus artisanale, plus directe. L’industrie musicale avec un grand I, c’est fini !

En quoi cela marche-t-il mieux ?

Quand on doit prendre soi-même les décisions qui engagent votre carrière, on fait plus attention à ses actes. Une des conséquences de l’avènement d’Internet a été de responsabiliser les artistes, de les faire mûrir. Ils s’adressent directement à leurs fans, ils ont potentiellement plus de pouvoir. C’est parfois plus difficile, mais tellement plus excitant.

Quel bilan faites-vous aujourd’hui du lancement en ligne de l’album «In Rainbows» de Radiohead, où l’internaute était libre de fixer librement son prix d’achat ?

Très positif à tous points de vue. D’abord, cela n’a rien coûté ou presque, les coûts de distribution digitaux étant quasi-nuls. C’est la raison pour laquelle, même si la majorité des gens ont peu ou rien payé pour acquérir l’album, il n’est pas nécessaire de s’appeler Einstein pour comprendre que lorsque tous les intermédiaires ont disparu, vous êtes en mesure de gagner bien plus d’argent. Mais cette expérience pas plus pensée que cela au départ a surtout permis d’établir une relation directe et très privilégiée avec notre public, avec des effets de bouche-à-oreille fabuleux, largement bénéfiques, pour le coup, à l’économie du groupe. Je suis certain que lorsque Radiohead a joué la dernière fois à San Francisco devant 60 000 personnes, alors qu’ils n’étaient «que» 25 000 la fois précédente, la majorité de ce nouveau public avait téléchargé l’album sur le Net.

Que voulez-vous prouver par là ?

Et bien que la musique diffusée ou téléchargée gratuitement en ligne a une vraie valeur économique, qu’il serait absolument faux de dire que sa valeur est égale à zéro ! A partir de cette gratuité, il devient possible de fidéliser le public, de vendre des places de concerts, des collectors, etc. Les maisons de disques qui restent focalisées sur la seule activité de vente de musique enregistrée risquent de compromettre la carrière de leurs artistes. C’est peut-être paradoxal, mais la gratuité fait désormais partie du business de la musique.

Vous allez dire cela au Midem ?

Oui, car l’industrie du disque, profondément attachée à son modèle du copyright, ne l’a pas encore assez compris. Je viens aussi dire aux artistes qu’en adhérant à notre coalition (1), leurs intérêts seront mieux défendus. L’Internet a tout redéfini dans la musique et il est urgent que les artistes fassent entendre leur voix dans diverses négociations, notamment avec ceux qui font la loi.

En définitive, les maisons de disques auront-elles encore une utilité à l’avenir ?

Je le crois, oui, parce que leur métier fondamental est d’investir de l’argent pour développer de nouveaux talents. Mais il est certain qu’elles devront encore beaucoup évoluer à une époque où les métiers de la musique sont de moins codifiés, les règles de moins en moins établies. Elles doivent comprendre qu’avec les technologies à leur disposition, les artistes ont aujourd’hui les moyens de s’émanciper et qu’il n’y aura pas de retour en arrière, de création de nouvelles chasses gardées.
C'est taré...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Avril 2009 à 15:31
Hé voui, les anglais ont Radiohead, nous on a des vieilles morues sur le déclin qui nous font la grande scène du deux pour faire pleurer dans les chaumières...(http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/chanson/20090428/12229/loi-hadopi-francoise-hardy-repond-a-vos-critiques-0)

Bizarrrement, c'est jamais les petits artistes indépendants qu'on entend se plaindre du piratage, mais les has been qui pondent plus rien depuis 20 ans et dont personne ne télécharge les titres (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 30 Avril 2009 à 18:51
Citation de AZB le 30 Avril 2009 à 08:13
C'est marrant de parler de commodités quand on défend une loi de chiotte (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)
Tu crois qu'ils vont l'éditer en rouleau…












































Comme en Égypte ancienne, bien entendu… Honi soit qui mal y pense. :hypocrite: :yes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Avril 2009 à 20:40
En parlant d'Egypte ancienne, faudrait refoutre ces momies d'Albanulle et consorts dans le sarcophage d'où ils n'auraient jamais du sortir, ça nous ferait des vacances :o

Sinon, selon ce petit con de môssieur Riester, il y a eu suffisamment de débats sur hadopi(http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/30/franck-riester-il-y-a-eu-suffisamment-de-debats-sur-hadopi_1187618_651865.html) :coucou:
Citation
Il s'agit de dire qu'il y a eu suffisamment de débats au Sénat et à l'Assemblée. On est allé jusqu'au bout de toutes les questions que les uns et les autres pouvaient se poser. On peut toujours rediscuter des mêmes questions des heures, des jours et des mois : il y a toujours les mêmes réponses.
En effet, toujours les mêmes réponses moisÿes d'Albacruche et sa clique qui s'y connaissent autant sur internet que moi en physique nucléaire :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 30 Avril 2009 à 21:11
d'ailleurs, dorénavant, il n'y aura plus à débattre de rien!

la volonté de Sarko fera loi, et pis cé tout! :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Avril 2009 à 21:21
Bah dans ce cas-là, au chomdu les Albanus, Lefebvre et consorts qui ne serviront plus à rien ( quoique... c'est déjà le cas :whistling2: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 30 Avril 2009 à 23:18
Citation de Poseidon le 30 Avril 2009 à 21:11
d'ailleurs, dorénavant, il n'y aura plus à débattre de rien!

la volonté de Sarko fera loi, et pis cé tout! :kaola:
Comme disait le dicton, la dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie c'est cause toujours. Eh bien là c'est cause toujours mais pas trop longtemps alors... sinon ferme ta gueule :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mai 2009 à 15:19
une fois z'encore, dans la série "je suis un artiste, je m'emmerde dans la vie, donc je chougne en faveur d'Ado Pie":

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDetFdj_-Des-artistes-demandent-au-PS-de-redevenir-de-gauche-FONT-SIZE=1-HADOPI-FONT-_39382-920666_actu.Htm
Citation
"Vous étiez la résistance à la déréglementation, à la loi de la jungle et du plus fort qui assassine la diversité culturelle. Vous êtes désormais, par l'effet d'une étrange ironie de l'histoire, les avocats du capitalisme débridé contre les droits des artistes à l'heure du numérique", écrivent ces artistes dans leur courrier à la première secrétaire du PS.
"En faisant échec au vote de cette loi à l'Assemblée, vous nous avez adressé un message de rupture. Par la présente, nous en accusons réception. Vous avez perdu notre soutien", poursuivent les signataires, qui ajoutent "quand vous redeviendrez de gauche, vous saurez où nous trouver".
Et gnagnagna, et gnagnagna (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/kleia.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 4 Mai 2009 à 15:24
Bonjour l'hypocrisie...


ces soi-disant artistes de gauche sont pour l'égalité, pour une meilleure répartition du fric entre les riches et les pauvres, mais sauf évidemment quand il s'agit de leur fric à eux...  là, pas touche, sarko protège nous!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mai 2009 à 15:37
Perso c'est le "qui assassine la diversité culturelle" qui me fait bien rire, cette loi n'étant faite exclusivement que pour les majors et autres dinosaures qui ont les chocottes de voir leur retraite dorée passer de 50 millions/an à 49,5 :o

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 4 Mai 2009 à 15:43
oué, je ne sais plus quel "artiste" (has been) encore dernièrement à la télé (chez ardisson je pense, ou un autre du meme genre) qui déclarait qu'il touchait encore aujourd'hui 4000€ mensuels de droits sur une chanson qu'il avait pondue dans les années 80...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mai 2009 à 16:01
Ouais, les plus braillards, c'est ceux qui n'ont plus rien ( ou quasi plus rien ) pondu depuis des années, ou pire, qui se sont goinfrés comme des porcs en sortant un unique titre y'a 3 siècles... Et après ça se permet de couiner "le piratage tue la création"  :mdr2:

C'est comme la mère Hardy ( aussi idiote que son fils sur le sujet, comme quoi le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre  :whistling2: ) qui se permet de sortir ce genre de conneries:
Citation
Les 35 heures ne peuvent pas exister dans l'activité artistique, la seule où l'on n'ait aucune sécurité de l'emploi et où l'on travaille, parfois jour et nuit, en sachant que cela peut être à fonds perdus: si ça ne marche pas on ne touche rien.
Genre elle, elle va tous les jours à la mine 23h/24 pour toucher des clopinettes, mais oui Françoise  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 4 Mai 2009 à 19:35
sûr, par contre si ça marche on touche le jackpot à vie (pour si ça se trouve, un tube idiot qui sera ringard après 5 ans mais qui rapportera des droits d'auteur le restant de sa vie...)

si elle voulait de la sécurité d'emploi et faire des journées de 7h30, elle pouvait devenir fonctionnaire au fisc ou que sais-je... 
: Lundi 04 Mai 2009, 16:13:39
et hop

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/05/04/loi-internet-reglement-de-l-assemblee-l-offensive-a-double-detente-de-l-ump-face-a-l-opposition-socialiste_1188577_823448.html#ens_id=1162478&xtor=RSS-3208


j'aime particulièrement

Cette fois, le président du groupe UMP n'a accordé aucun temps de parole aux opposants au texte du gouvernement dans la discussion générale.

l'UMP n'est pas plus décidée à "faire de cadeaux". M. Copé et le président de la commission des lois, Jean-Luc Warsmann, en ont donné un avant-goût lors de l'examen en commission. A leur initiative, plusieurs amendements ont été adoptés qui réduisent sensiblement les droits de l'opposition : réduction de trois à deux du nombre de motions de procédure qu'elle peut opposer à l'examen d'un texte ; durcissement des conditions de vérification du quorum à l'occasion d'un vote ; intégration du temps de parole des présidents de groupe dans le "temps global" attribué à chaque groupe lors de la discussion d'un texte en séance.

c'est beau, la démocratie version ump  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Mai 2009 à 19:42
Citation
Dans le courrier qu'il a adressé aux députés de son groupe pour les inviter à être "extrêmement présents", M. Copé l'a clairement indiqué : "Désormais, ce n'est plus la teneur du texte qui est en cause mais le problème politique créé par son rejet."
Ouais donc en gros: "votez bien comme not' bon Roy a dit, et voggle! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sark.gif)
Citation
Pour l'UMP, le "coup" du 9 avril a été de trop : "Ils ont enfreint les règles", déplore le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi. Dès lors, c'est d'un commun accord que les chefs de l'UMP ont décidé d'appliquer des "représailles".
On se croirait à la maternelle, c'est effarant... "si tu portes pas mon cartable, j'te ferai pas la courte échelle :kaola:" :rolleyes:

Pis le "ils ont enfreint les règles", c'est à mourir de rire ( c'est vrai, c'est pas comme si ils chiaient constamment sur le principe même de justice pour arriver à leurs fins  :coucou: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 4 Mai 2009 à 20:30
MEMORABLE !
OBISPO SUR CANAL ! IL EST MEMORABLE !

Y'a plus de maison de disques, les gens sont licenciés partout...
Les gens qui téléchargent, on devrait aller chez eux et voler dans leur frigo.

Il est magique !
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Mai 2009 à 09:40
Citation de Flavien le 4 Mai 2009 à 20:30
Les gens qui téléchargent, on devrait aller chez eux et voler dans leur frigo.
Mais c't'argumentaire digne d'un gosse de 4 ans, quoi  :mdr: ( pis bon, des gens qui téléchargent du Obistro, ça existe? :whistling2: )


A part ça, ça sent de plus en plus mauvais pour l'amendement 138(http://www.pcinpact.com/actu/news/50670-amendement-bono-catherine-trautmann-quadrature.htm)... :humpf:
: Mardi 05 Mai 2009, 09:06:52
Et quand Obispo a terminé de dire des imbécilités sur Canal, Maxime Leforestier prend le relais sur Europe 1:
Citation
Pour découvrir les nouveaux artistes, il faut écouter la radio, et pour faire découvrir les artistes, il y a des gens payés pour cela, dont c'est le métier.
(cliquez pour montrer/cacher)
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hurle.gif) MAIS VA CREVER, VIEUX FOSSILE
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Mai 2009 à 10:19
connais pas  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Mai 2009 à 13:22
Bof, tu sais, perso à part San Francisco ( que je connais uniquement parce qu'on nous l'avait fait apprendre et chanter en colonie :o ) je serai bien incapable de citer le titre d'une de ses chansons  :P
Toujours est-il qu'on reste dans le schéma du vieux réac qui se dit de gauche mais ne voit pas plus loin que le bout de ses rentes...

Sinon pour ceux qui souhaiteraient entendre ses jérémiades de ce matin sur Europe 1:

http://www.europe1.fr/Radio/Videos-podcast/Les-bonus-video/Hadopi-Maxime-Le-Forestier-et-Pierre-Arditi-montent-au-creneau

Et d'après ce monsieur, concernant le téléchargement:
Citation
C'est Pétainiste, les Allemands sont là on les laisse.
Et ma main dans ta gueule, vieux con :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 5 Mai 2009 à 15:33
Citation de AZB le 5 Mai 2009 à 13:22
Et d'après ce monsieur, concernant le téléchargement:
Citation
C'est Pétainiste, les Allemands sont là on les laisse.
Et ma main dans ta gueule, vieux con :humpf:
C'est plutôt du flicage que l'on pourrait dire cela.  :kaola:

D'ailleurs le flicage semble avoir déjà commencé: http://www.pcinpact.com/actu/news/50667-garde-vue-sms-plaisanterie-derailler.htm?vc=1#vc

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Mai 2009 à 15:46
Citation de Megara le 5 Mai 2009 à 15:33
D'ailleurs le flicage semble avoir déjà commencé: http://www.pcinpact.com/actu/news/50667-garde-vue-sms-plaisanterie-derailler.htm?vc=1#vc
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)

Et dans le même genre: LOPSI 2: he is baque and he is pas content(http://www.pcinpact.com/actu/news/44428-lopsi-cheval-troie-police-perquisition.htm)

C'te bonne excuse de la lutte contre la pédopornographie/le terrorisme pour pouvoir fouiner à loisir dans la vie privée des internautes :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Mai 2009 à 16:08
ça m'a au moins permis d'apprendre un nouveau mot inutile : pourriciel

on ne sait vraiment plus quoi inventer  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Mai 2009 à 16:16
Bah, pourquoi utiliser le mot "spyware" comme le reste de la planète quand on peut le remplacer par une francisation totalement idiote que personne n'emploiera jamais dans une conversation :joker:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 5 Mai 2009 à 18:54
Citation de Megara le 5 Mai 2009 à 15:33
D'ailleurs le flicage semble avoir déjà commencé: http://www.pcinpact.com/actu/news/50667-garde-vue-sms-plaisanterie-derailler.htm?vc=1#vc
Moi, sur un coup pareil, je crois que j'essayerais direct de porter plainte contre la société Bouygues Télécom, et en particulier son président, pour violation de correspondance. Car le simple fait qu'ils ait pris connaissance du texte du SMS, qui ne leur était pas destiné est strictement illégal, et mène directement à la case prison.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Mai 2009 à 14:38
Hier soir sur France 3, ça causait hadopi dans l'émission "ce soir ou jamais", avec notamment comme invité Francis Lalanne, quand j'ai vu qu'il était là je m'suis dit "ouhla, on va encore avoir droit à 'télécharger = chouraver des oranges' et autres analogies foireuses" mais en fait pas du tout, son discours était tout autre: on peut pas mettre des barrières entre les gens et l'art sous prétexte qu'on veut refaire sa piscine :nono:

Pour une fois que y'en a un qui sort autre chose que les idioties habituelles, ça change  :mrgreen: J'ai pas vu toute l'émission ( je l'ai enregistrée pour voir le reste plus tard ), mais pour ce que j'ai vu pour l'instant, sur les 6 invités, y'en avait qu'un qui disait exclusivement de la merde ( un producteur, comme par hasard :o )

Quelques extraits de l'émission:

http://www.numerama.com/magazine/12844-Francis-Lalanne-distribue-les-coups-contre-l-Hadopi.html
: Mercredi 06 Mai 2009, 09:44:23
L'amendement Bono voté une nouvelle fois(http://www.pcinpact.com/actu/news/50715-guy-bono-paquet-telecom-hadopi.htm)
Citation
Selon les informations qui viennent de Bruxelles, malgré une énorme pression sur les dernières heures, l’amendent 138 a été adopté ! Selon les premiers détails, il y a une demande des Verts de réinverser l’ordre du vote en faisant passer le 138 devant l’amendement Trautmann. Une première inversion avait eu lieu voilà quelques jours où, au surplus, une mention indiquait que l’adoption de l’amendement de compromis Trautamnn faisait automatiquement tomber le 138. La présidente ALDE Rebecca Harms a senti la trappe et est revenue sur un ordre plus logique.

Conclusion ? L’amendement Bono a été voté à 404 voix pour, et 57 contre, avec donc énormément d’abstentions !

Et maintenant ? Tout le Paquet Télécom est repoussé ! Il va donc repasser en conciliation en troisième lecture à la rentrée, avec de nouveaux échanges avec le Conseil. « On rempile pour 3 ou 6 mois de Paquet télécom » nous confie à chaud Jérémie Zimmerman, cofondateur de la Quadrature. Pour lui pas de doute, « c’est une formidable victoire, le fruit d’une mobilisation exemplaire au travers de toute l’Europe qui a montré l’importance des libertés numériques. Les débats ont permis d’affirmer que l’accès Internet est bien un droit fondamental en totale contradiction avec le projet Hadoi actuellement débattu à l’Assemblée nationale. Ce vote finit d’achever Hadopi ! »

L’amendement 138 qui fut redéposé par les Verts et défendu également par « son père », Guy Bono, dit qu’ « aucune restriction ne peut être imposée aux droits et libertés fondamentaux des utilisateurs finaux sans décision préalable des autorités judiciaires ».
:exite: :exite: :exite:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 6 Mai 2009 à 15:30
l'Europe ?  mais qu'est-ce que c'est ?



(http://maleaime.unblog.fr/files/2009/03/raffarinalbanelpinaultpompidouorsayguimetsubventionsubventionsassociationassociationsministereculturermilouvre.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Mai 2009 à 15:34
Citation de Poseidon le 6 Mai 2009 à 15:30
l'Europe ?  mais qu'est-ce que c'est ?
"Oh, il pleut encore" (http://static.pcinpact.com/images/bd/avatar/139930.jpg)


 :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 6 Mai 2009 à 15:35
on devrait ouvrir les paris sur la date de sa démission...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 6 Mai 2009 à 17:14
Citation de AZB le 6 Mai 2009 à 14:38
Citation
Conclusion ? L’amendement Bono a été voté à 404 voix pour, et 57 contre, avec donc énormément d’abstentions !
Plus d'abstentions qu'au parlement français, peut-être. :yes: :mdr:

Mais bon, c'est encore un coup des députés cachés derrière les rideaux. :hypocrite:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 7 Mai 2009 à 08:02
Citation de AZB le 6 Mai 2009 à 14:38
Hier soir sur France 3, ça causait hadopi dans l'émission "ce soir ou jamais", avec notamment comme invité Francis Lalanne, quand j'ai vu qu'il était là je m'suis dit "ouhla, on va encore avoir droit à 'télécharger = chouraver des oranges' et autres analogies foireuses" mais en fait pas du tout, son discours était tout autre: on peut pas mettre des barrières entre les gens et l'art sous prétexte qu'on veut refaire sa piscine :nono:

Pour une fois que y'en a un qui sort autre chose que les idioties habituelles, ça change  :mrgreen: J'ai pas vu toute l'émission ( je l'ai enregistrée pour voir le reste plus tard ), mais pour ce que j'ai vu pour l'instant, sur les 6 invités, y'en avait qu'un qui disait exclusivement de la merde ( un producteur, comme par hasard :o )
J'ignorais qu'il faisait de la politique :
Citation
Tête de liste aux élections européennes dans le Sud-Est et porte-parole national de l'Alliance écologiste indépendante (AEI), le chanteur Francis Lalanne
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Mai 2009 à 09:11
Ouais, je l'ignorai aussi ( faut dire, à la base, Lalanne, y m'intéresse pas spécialement :D )

Sinon rien à voir, mais préparez les sacs à vomi, parce que c'est gerbant:

http://fr.news.yahoo.com/73/20090507/tmedia-la-loi-hadopi-fait-une-victime-tf1-ac9eae5.html
Citation
Le simple transfert d'un e-mail a coûté sa place à un responsable de la stratégie du site Internet de TF1. En quelques jours, Jérome, la trentaine, a été licencié. Motifs : sa prise de position sur la loi Hadopi, dite "Création et Internet", un texte visant à réprimer le piratage et défendu par la ministre de la Culture, Christine Albanel.

Voilà plusieurs semaines, par l'intermédiaire de son e-mail personnel (et non celui de TF1), Jérôme écrit à sa députée, l'UMP Françoise de Panafieu. Il lui dit son attachement à la lutte contre le piratage, mais aussi son opposition au dispositif de sanctions contre les internautes prévu par le texte.

Bonne foi ?

La députée transfère l'e-mail au cabinet de Christine Albanel, au ministère de la Culture, lequel, partie prenante dans le projet de loi en discussion à l'Assemblée, s'étonne d'une telle prise de position provenant d'un salarié de la chaîne privée.

Le ministère transfère à son tour l'e-mail à la direction générale de TF1, laquelle s'émeut immédiatement dudit courrier électronique, et réclame des explications au patron de la filiale Internet du groupe, Arnaud Bosom.

En l'absence de toute communication officielle de la chaîne sur le projet de loi Hadopi, le salarié argue de sa bonne foi, insiste sur le fait que son e-mail est d'ordre purement privé et rappelle qu'il n'a pas été envoyé à partir de sa boîte électronique professionnelle.

Lasse, la chaîne, invoquant une rupture de confiance, a préféré se séparer de son stratégiste.

Interrogés par lepoint.fr, les proches conseillers de Christine Albanel cherchent à savoir qui, au sein du ministère, a bien pu alerter TF1.
Vive le pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression  :yaisse:


:vomit:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Mai 2009 à 11:35
je viens de lire ça oui, http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/07/etre-anti-hadopi-lui-coute-son-poste-a-tf1_1189867_651865.html#ens_id=1162478&xtor=RSS-3208 

et franchement, c'est à en tomber à la renverse, j'trouve ça dingue!  :oo:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 7 Mai 2009 à 14:21
Citation de Poseidon le 7 Mai 2009 à 11:35
je viens de lire ça oui, http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/07/etre-anti-hadopi-lui-coute-son-poste-a-tf1_1189867_651865.html#ens_id=1162478&xtor=RSS-3208 

et franchement, c'est à en tomber à la renverse, j'trouve ça dingue!  :oo:
Si ce n'est pas de la violation de correspondance privée, il faudra m'expliquer ce que c'est.  :peur:

Sinon un point positif:
http://www.liberation.fr/medias/0101565953-l-europe-etourdit-hadopi
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/07/telechargement-le-projet-francais-reste-incompatible-avec-le-projet-europeen_1189886_651865.html#ens_id=1162478

Maintenant, est-ce que ça va vraiment renverser la vapeur? Je l'espère.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Mai 2009 à 15:04
bien sûr que non!

Hier après-midi encore, je lisais dans les brèves sur lci   "Albanel: "le vote européen de cet après-midi ne remet pas en cause le projet de loi blablabla""

elle le dit encore clairement là dans l'article du Monde...
Citation de Albanulle grande prêtresse culturelle du mouvement sarkozyste
"Je regrette que cet amendement ait été voté. C'est dommage, mais pas dangereux", a répondu Mme Albanel, estimant que cela ne remettait pas en cause la finalité de son texte.
alors bon...    :mdr:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 7 Mai 2009 à 15:19
Effectivement, ils ont la tête dure.

Autre article sur le sujet:
http://www.pcinpact.com/actu/news/50723-albanel-hadopi-amendement-bono-europe.htm

J'adore ce passage:
Citation
Des recommandations qui ne font pas griefs

Plus tard, Mme LeBranchu a sursauté lorsque la ministre de la Culture lui a expliqué que les mails et lettre recommandée envoyés à l’abonné incapable de sécuriser son accès ne font pas griefs : « La recommandation ne fait pas grief. Nous sommes donc, en droit administratif, dans le cadre d’un simple avertissement. Dès lors, je ne vois pas du tout comment, à la énième recommandation, un tel document pourrait ouvrir droit à sanction ».

Cette question est fondamentale, car si le mail fait grief, il doit respecter d’un peu plus près le régime des droits de la défense, protégé par le droit européen. Et notamment le droit au juge. « Si la recommandation ne fait grief ni la première fois ni la deuxième, pourquoi y aurait-il sanction la troisième fois, puisqu’aucun grief n’a été fait ? La recommandation doit faire grief pour que la sanction soit prise ».

Mme Christine Albanel aura tenté d’apaiser les esprits : « c’est vraiment un processus pédagogique et dissuasif, tout en étant très modéré. Car pour être sanctionné, rendez-vous compte : il faut déjà que les sociétés d’ayants droit suivent l’œuvre sur la Toile, repèrent un téléchargement illégal et tombent sur une adresse IP, et que celle-ci renvoie à un abonné ; quelque temps après, il faut que les mêmes choses recommencent et que l’adresse IP renvoie à la même personne ; puis vient le temps de la lettre recommandée ; et ce n’est qu’au terme d’une très longue période, lorsque c’est encore la même personne qui est identifiée, qu’on envisage une éventuelle sanction. C’est alors que l’on peut, avec toutes les garanties procédurales, étudier l’ensemble du dossier, y compris toutes les étapes antérieures qui, elles, ne faisaient pas grief. Il faut donc tout de même faire preuve de beaucoup d’opiniâtreté dans le téléchargement illégal pour arriver, in fine, à faire l’objet d’une des sanctions prévues. Nous sommes vraiment dans un processus extrêmement pédagogique et très respectueux de toutes les procédures ».
:rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Mai 2009 à 15:48
Citation de Albacruche
Nous sommes vraiment dans un processus extrêmement pédagogique et très respectueux de toutes les procédures ».
MAIS TAGGGGGGGGGGGGGGLE PAUVRE FOLLE (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/je%20rage.gif)

Par ailleurs, quand elle aura compris que l'adresse IP, niveau fiabilité pour repérer l'abonné supposé fautif, c'est du vent, elle aura fait un grand pas... Mais pour ça faudrait qu'elle mobilise son demi-neurone et c'est pas gagné :o

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Mai 2009 à 15:58
j'adore, elle dit tout ça, mais à coté, ils ont déjà prévu des quotas de mails, avertissements et lettres en tous genres à envoyer, donc des quotas de coupables à trouver... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Mai 2009 à 17:26
Chuis sûr qu'ils vont se démerder pour envoyer des recommandés à des gens qui n'ont même pas internet :mdr:

-Maieuh, j'ai pas internet à la maison moa m'sieur :unsure:
-C'est pas grave, on a votre IP, c'est suffisant comme preuve :o

:mdr2:
: Jeudi 07 Mai 2009, 16:15:25
Sur le site de TF1, y'a eu pas mal de messages concernant le renvoi de l'employé anti-hadopi, voici leur réponse:
Citation
Bonjour, 
 
   
 
Le Groupe TF1 a toujours manifesté une position de soutien au projet de loi " Création et Internet " HADOPI pour mettre en place un système de réponse graduée contre le piratage.
 
TF1 est le seul groupe audiovisuel à avoir engagé des procédures contre le piratage de ses oeuvres et pour défendre la création et la production françaises ainsi que les intérêts des ayants-droits.
 
C'est dans ce contexte  que les prises de position particulièrement radicales exprimées publiquement à plusieurs reprises, en cette qualité, par le Responsable du Pôle Innovation Web de TF1, ont conduit l'entreprise à se séparer de ce responsable pour deux raisons : 
   
 
- elles sont contraires aux déclarations officielles du groupe TF1, notoirement en faveur de cette loi,
 
- elles sont incompatibles avec ses responsabilités au sein d'e-TF1, filiale du groupe en charge, également, de la lutte contre le piratage sur internet. 
 
L'entreprise déplore d'avoir été contrainte de mettre sur la place publique une décision qui concerne l'un de ses collaborateurs dans une affaire strictement interne. 
 
   
 
Cordialement,
 
Emmanuel
 
L'équipe TF1 & VOUS
No comment, c'est vraiment une honte :humpf:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 7 Mai 2009 à 17:44
Citation de Megara le 7 Mai 2009 à 15:19
Citation
[…]Nous sommes vraiment dans un processus extrêmement pédagogique et très respectueux de toutes les procédures ».
:rolleyes:
C'est moi, où là, elle est en fait en train de dire que sa loi sera tellement compliquée à appliquer qu'elle est inapplicable… Et donc inutile.

Je crois bien que là, on a trouvé le maillon faible ultime. :roule:

Sinon, pour l'employé de TF1, soit ils sortent le fric tout de suite pour étouffer l'affaire avec une belle indemnité de licenciement, soit ils vont aux prud'hommes, et je crois que ça a toutes les chances d'être reconnu comme un licenciement abusif.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Mai 2009 à 17:51
comme je disais, j'aime particulièrement la ligne ou ils reconnaissent qu'ils auraient préféré passer ça sous silence et que ça les emmerde que le public soit au courant  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 7 Mai 2009 à 22:44
Un petit résumé des débats à l'assemblée aujourd'hui (à lire depuis le bas). Enfin, "débat" n'est pas le mot adéquat... S'il y avait eu débat, les porteurs du projet de loi auraient peut être daigner dire autre chose que "Avis défavorable" et auraient répondu aux questions pertinentes des députés présentant les amendements - très pertinents aussi.
http://www.pcinpact.com/actu/news/50743-hadopi-compte-rendu-debat-albanel.htm
Tout d'un coup, j'ai l'impression de me trouver en Chine, où on restreint l'accès à l'information et flic le bétail les citoyens.  :peur:

Un point particulièrement flippant: les mouchards.
http://www.pcinpact.com/actu/news/50750-hadopi-logiciel-securisation-interoperable-payant.htm   :peur:
 :thumbdown2:
On racle le fond là. Quoi que... Non, je suis sure qu'ils peuvent faire pire, les supers membres de l'équipe à Alba...  :pleure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 7 Mai 2009 à 22:46
Et après on veut donner des leçons à la Chine ou à la Russie :sleeping:

Mais virez-moi cette bande d'incultes et d'incompétents :scrogneugneu:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 8 Mai 2009 à 10:38
Citation de Megara le 7 Mai 2009 à 22:44
Un point particulièrement flippant: les mouchards.
http://www.pcinpact.com/actu/news/50750-hadopi-logiciel-securisation-interoperable-payant.htm   :peur:
 :thumbdown2:
On racle le fond là. Quoi que... Non, je suis sure qu'ils peuvent faire pire, les supers membres de l'équipe à Alba...  :pleure:
Pour moi, les mouchards, ça risque bien d'être un des points les plus rigolos, justement. Il y a d'abord ceux qui installeront un mouchard dans un endroit de la machine où il ne pourra rien voir à part les coups de sonde de l'hadopi. Ensuite, si l'hadopi impose à un utilisateur d'OS autre que windows de s'équiper, et que l'offre n'existe pas, je pense que face à un tribunal, avec un bon avocat, l'hadopi se fera tailler en pièces. Si le plaignant se débrouille bien, il peut même, à mon avis, envisager des procédures de type référé d'heure à heure pour faire rétablir sa ligne.

De plus, je me demande dans quelle mesure l'hadopi ne risque pas d'être condamnée au pénal (vu que ce n'est pas une structure judiciaire, légalement, ses démarches sont douteuses) pour de la dénonciation calomnieuse, diffamation et autres joyeusetés du genre.

Cette loi est définitivement inapplicable, à la fois juridiquement et techniquement. En revanche, elle va laisser des traces durables, et tous les artistes qui sans connaître les tenants et les aboutissants s'alignent derrière Sarko' n'ont je crois pas fini de s'en mordre les doigts… Si dans 1 ou 2 ans, ils demandent un changement de la loi, ils auront vraiment l'air de branques… Même si les médias officiels n'auront pas l'insolence de rappeler leur position passée.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 8 Mai 2009 à 13:03
En effet, la partie "mouchards" me semble encore plus dangereuse que la partie sanction/coupure internet.

Et le plus dangereux est la méconnaissance abyssale des chers députés pro hadopi et d'Albanel :wacko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Mai 2009 à 13:25
Ce qui me fait marrer, c'est le coup du "défaut de sécurisation de ligne", on te reproche en gros de pas être suffisamment un crack en informatique pour protéger ta ligne correctement contre les meuchants pirates qui assaillent ta connexion wifi, bah bien sûr :rolleyes:

J'adore comment sous couvert de lutte contre le piratage ils tentent de contrôler un peu plus la vie privée des gens, bravo l'UMP  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Mai 2009 à 23:04
je l'ai déjà dit et je le répète: j'espère qu'ils auront toutes les poursuites légales possibles au cul!

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/08/la-polemique-enfle-sur-le-web-autour-du-premier-martyr-de-la-hadopi_1190684_651865.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Mai 2009 à 13:36
Et cette  :censure: de Panafieu qui déclare n'être coupable de rien au motif que:

http://www.universfreebox.com/article8050.html
Citation
Après Christine Albanel, c’est Françoise de Panafieu qui s’est expliquée sur le mail "Anti Hadopi" qu’un salarié de TF1 lui avait envoyé (à titre personnel) et qu’elle a alors transmis au ministère de la culture. Elle n’a, selon elle, rien à se reprocher puisque l’auteur du mail ne demandait pas l’anonymat.
Nan mais sérieux, faut quémander pour que les droits fondamentaux soient respectés par les politiques, maintenant? :rolleyes:


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 9 Mai 2009 à 16:28
M'enfin, elle est assez intelligente pour deviner que celà peut causer du tort à la personne... Bien qu'il est possible qu'elle ne l'ait pas souhaité.
Par contre, Coconne bat tous les records.

En tous cas, l'attitude de TF1 est indécente. Je ne connais pas le droit du travail mais je doute qu'il y ait un devoir de réserve privé et personnel quand on travaille dans le secteur privé.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 9 Mai 2009 à 18:23
Citation de Flavien le 9 Mai 2009 à 16:28
En tous cas, l'attitude de TF1 est indécente. Je ne connais pas le droit du travail mais je doute qu'il y ait un devoir de réserve privé et personnel quand on travaille dans le secteur privé.
À mon avis, ça dépend. Je pense que si tu traîne ton entreprise dans la boue publiquement, si tu es cadre, ça pose tout de même un problème. Exemple, imagines que le directeur de la fiction de TF1 dise dans une interview, hors de son temps de travail, que de toutes façons, ce qu'il fait réaliser c'est de la merde, et que les gens sont cons de regarder ça, ça va quand-même provoquer un malaise. Dans un contexte pareil, je crois que l'entreprise pourrait se séparer du salarié en question.

Par contre, là, on est pas du tout dans ce cas de figure, puisque la personne n'a pas mis en cause TF1, mais un projet de loi du gouvernement. Et elle l'a fait à titre privé, avec ses propres moyens. Partant de là, le licenciement est évidement abusif…
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Mai 2009 à 13:07
Rien à voir, mais dans la série "quand on vous dit que les majors sont des parasites":

http://www.numerama.com/magazine/11728_2-EXCLUSIF-ce-que-Gregoire-a-rapporte-aux-internautes-et-a-Warner.html
Citation
Interrogé par Numerama, MyMajorCompany nous indique que 347 producteurs ont acheté des parts pour assurer le financement nécessaire à l'enregistrement de Grégoire. En moyenne, les internautes ont donc acheté 20 parts chacun, et recevront au total 1060 euros, pour un bénéfice moyen de 860 euros chacun. Collectivement, ils gagnent 311.000 euros.

Pour avoir joué les intermédiaires et pour avoir assuré le marketing (réussi) de l'album, MyMajorCompany touchera environ 700.000 euros. Et Warner Music Group, avec lequel MMC a un contrat de distribution exclusif, 1,4 million d'euros. L'artiste, Grégoire, devrait quant à lui toucher près de 250.000 euros.
Par ailleurs:
Citation
Mais si 75 % des sommes sont versées en avril, l'intégralité ne sera versée aux différents maillons de la chaîne qu'à la fin de l'année. Comme le veut la tradition chez les majors qui distribuent les disques des labels indépendants, Warner met de côté pendant neuf mois 25 % des sommes récoltées, officiellement au titre d'une "provision sur retour".
:rolleyes:
: Samedi 09 Mai 2009, 19:05:57
Affaire Bourreau/TF1 suite, on sait maintenant qui a bavé(http://electronlibre.info/+Affaire-Bourreau-vs-TF1-la-fuite,01606+):
Citation
L’affaire de la première victime d’Hadopi va connaître très rapidement son épilogue. Le responsable de la fuite au ministère de la Culutre et de la Communication a proposé sa démission. Celle-ci pourrait intervenir très rapidement. Il s’agit de Christophe Tardieu le directeur adjoint du cabinet de Christine Albanel.
Et Albanouille, quand va-t-elle la proposer, sa démission? :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Mai 2009 à 14:11
ha, on a vite trouvé un coupable pour essayer de stopper la polémique...   
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Mai 2009 à 01:38
Sinon pour préciser qu'Hadopi ne sera jamais appliqué, deux extraits de mon cours sur la légalité administrative :
Citation
A partir de 1946, l'art 26 de la Constitution de 1946 va reconnaître force de loi aux traités et aux conventions régulièrement introduits dans l'ordre interne et cela dans le cas même où ils seraient contraire aux lois françaises. Les conventions internationales ont donc une autorité supérieure à celle des normes de droit interne. Le CE va en tirer les conséquences (CE 30/05/1952 arrêt DAME KIRKWOOD). Il est désormais tout à fait courant que le JA annule des actes administratifs en cas de contrariété avec une norme internationale. L'art 55 de la Constitution de 1958 réaffirme à son tour la supériorité des conventions internationales sur les normes de droit interne.
Citation
B : Le droit dérivé :

   C'est un droit qui est produit, c'est un acte édicté par les institutions. Ce sont des mesures prises par le conseil des ministres ou les commissions qui sont soit des règlements soit des directives. C'est un droit qui va s'imposer à l'administration. Les règlements sont obligatoires dans tous leurs éléments, ils sont dotés de l'effet direct ils ont vocation à produire des effets de droits dans l'ordre juridique interne des Etats membres sans que ces derniers aient à procéder de leur transposition. Les particuliers peuvent invoquer ou se prévaloir devant le JA les règlements.
   Les Etats sont tenus de transposer les directives dans le droit interne  dans un délai qui leur est imparti. Si l'Etat ne transpose pas la directive, il ne pourra pas s'en prévaloir pour justifier une mesure de droit interne.

Il appartient à l'Etat d'apprécier si la transposition doit se faire par voie législative ou réglementaire. La conséquence de l'obligation de transposer est que l'Etat engage sa responsabilité. Cet engagement des Etats de se conformer aux obligations du traité est posé dans le traité de Rome de 1957 art 5, et impose aux Etats de faire disparaître les dispositions réglementaires qui ne seraient plus compatibles avec les objectifs définis par les directives et leur interdit d'édicter des dispositions réglementaires qui seraient contraires à ces objectifs.
   CE 03/02/1989 ALITALIA : l'administration est tenue d'abroger des règlements illégaux lorsque la demande est faite par un administré.
   CE 10/06/1994 Rassemblement des opposants à la chasse : le fait qu'un règlement aurait été pris en application d'une disposition législative qui lui aurait communiqué son incompatibilité avec la norme communautaire n'est pas un obstacle à l'appréciation de la légalité et à l'annulation du règlement.
   CE 28/02/1992 SA ROTMAN : l'existence d'une disposition législative ne justifie pas le refus de prendre les mesures réglementaires conformes aux objectifs d'une directive même si cette disposition est incompatible avec ces objectifs.
JA = juge administratif (probablement celui compétent pour Hadopi)
CE + date = Arrêt du Conseil d'Etat (juridiction administrative la plus haute)


Toute directive, norme, principe européen qui ne touche pas à la constitution édicté par le Conseil, par la Cour de Justice, par la Commission et par le Parlement  est supérieure à la loi française.
La loi sur la création n'est pas une loi constitutionnelle. Donc s'il y a désaccord entre loi locale et loi européenne, c'est la loi européenne qui prime.

Au bout de quelques milliers de Recours pour excès de pouvoir qui seront forcément perdant pour l'Etat, Hadopi fermera boutique.



Edit :
Maître eolas va dans le même sens :
http://maitre-eolas.fr/2009/05/07/1403-prix-busiris-pour-madame-christine-albanel
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mai 2009 à 08:43
Rassurant, mais bon, ils sont tellement débiles et butés dans ce gouvernement qu'il vaut mieux ne jurer de rien  :sweatdrop:

Sinon, la "sanction" est tombée pour le délateur du sinistère de l'inculture:

http://www.ecrans.fr/Affaire-Bourreau-Albanel-suspend,7175.html
Citation
D’un clic, il a scellé le sort de Jérôme Bourreau-Guggenheim et le sien avec. Le ministère de la Culture a fini par confirmer dimanche soir à Libération qu’un membre du cabinet de Christine Albanel a bel et bien envoyé à TF1 le fameux mail de critiques envers Hadopi (lire Libération du 7 mai). Mail qui a entraîné le licenciement de ce cadre de la Une, responsable du pôle web innovation. « Dans le cadre des informations demandées par Christine Albanel au sujet de l’email de Jérôme Bourreau-Guggenheim, déclare à Libération le ministère de la Culture, est apparu qu’une copie de ce document, qui avait été adressé par Françoise de Panafieu, a bien été transmis en effet à la chaîne TF1 fin février par l’un de ses collaborateurs. Christine Albanel a déploré cet envoi qu’elle considère comme étant une erreur regrettable. Elle a refusé la démission que lui avait remis ce collaborateur et a décidé de le suspendre immédiatement de ses fonctions présentes pendant une durée d’un mois. »
Euh... non rien :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Mai 2009 à 11:44
ça va encore, moi je pensais qu'ils lui supprimeraient juste ses chêques-repas une semaine...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mai 2009 à 12:16
Voire juste Coconne qui lui fait les gros yeux :o

N'empêche, ça me fait halluciner quand je vois la peine normalement prévue pour la violation du secret de la correspondance: 3 ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende..

(cliquez pour montrer/cacher)
"Ha bah je savais pas, le droit français et moi, hein" (http://static.pcinpact.com/images/bd/avatar/139930.jpg)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Mai 2009 à 12:21
oué ben, avec ses ouailles, Alba fait justice elle-même et elle est très clémente... 

les pirates, par contre...  :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Mai 2009 à 12:33
Sinon, dans la catégorie "On ose ne pas refléter l'opinion de notre bien aimé président-dictateur-général? Allez hop, ça dégage!(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/emonkey.gif)":

http://linuxmanua.blogspot.com/2009/05/hadopi-et-le-figaro-flagrant-delit-de.html

Mais c'est bien, continuez à essayer de museler la populace, ça ne fait que l'énerver un peu plus de jour en jour... :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Mai 2009 à 15:40
L'affaire est pas finie hein.

Le lésé peut faire un recours devant le juge administratif, et vu l'ampleur de l'erreur (qui lui coûte un licenciement d'ailleurs abusif), je peux vous dire que notre ami va se faire les couilles en or.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 11 Mai 2009 à 22:30
Sauf que TF1, c'est privé, donc c'est les prud'hommes, et pas le TA… Il risque d'ailleurs la réintégration, en cas de victoire. :wacko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Mai 2009 à 17:48
Citation de Flavien le 11 Mai 2009 à 15:40
Le lésé peut faire un recours devant le juge administratif, et vu l'ampleur de l'erreur (qui lui coûte un licenciement d'ailleurs abusif), je peux vous dire que notre ami va se faire les couilles en or.
Bah en tout cas, l'intéressé ne compte logiquement pas en rester là:
Citation
Jérôme Bourreau : "TF1 n'avait rien à me reprocher"

Contacté par Numerama, Jérôme Bourreau-Guggenheim assure qu'il n'a jamais pris de position publique ou même interne contre l'Hadopi chez TF1, et qu'il a été licencié uniquement sous la pression du cabinet de Christine Albanel. Il est déterminé à passer à l'offensive.



Licencié par TF1 pour ses prises de position anti-Hadopi exprimées en privé à la députée UMP Françoise de Panafieu, Jérôme Bourreau-Guggenheim a décidé de passer à l'offensive. Contacté par Numerama, le jeune cadre de 31 ans, désormais ancien responsable du pôle innovation web de TF1, assure qu'il a été licencié à la demande du cabinet de Christine Albanel.

"Contrairement à ce qu'ils affirment dans leur communiqué, TF1 n'avait rien à me reprocher", nous indique Jérôme Bourreau-Guggenheim. Il y a encore un an, il avait été félicité et promu par la direction de la chaîne. Lorsqu'il a été convoqué en avril dernier pour lui notifier son licenciement, ce fut la surprise.

"Je n'étais pas préparé à ça", nous dit-il. Sa direction aurait reconnu lors de l'entretien préalable au licenciement que l'e-mail envoyé à sa députée était de nature privée, et qu'il n'avait pas intentionnellement porté atteinte aux intérêts de TF1. "J'ai envoyé le courrier avec mon adresse Gmail", nous précise Jérôme, qui assure qu'il n'a jamais pris position publiquement contre l'Hadopi avant que cette affaire éclate. Mais on lui aurait fait comprendre que les pressions du cabinet de Christine Albanel étaient trop fortes pour le laisser en poste.

Dans un communiqué expliquant son licenciement, TF1 avait pointé du doigt "les prises de position particulièrement radicales exprimées publiquement à plusieurs reprises, en cette qualité, par le Responsable du Pôle Innovation Web de TF1", et estimé qu'elles étaient "contraires aux déclarations officielles du groupe TF1, notoirement en faveur de cette loi".

Mais Emmanuel Noirot, l'avocat de Jérôme Bourreau, estime aujourd'hui que "ces reproches sont infondés et ne figurent pas dans la motivation de la lettre de licenciement. En outre, Jérôme Bourreau-Guggenheim n’a jamais eu connaissance d’une quelconque prise de position officielle de TF1 au soutien du projet de loi Hadopi".

"Je n'ai jamais exprimé de positions contre l'Hadopi publiquement, ni même en interne à TF1", nous assure encore Jérôme Bourreau. "J'aurais pu le faire en utilisant un pseudonyme sur un forum ou un blog mais j'estime que j'ai le droit de m'exprimer en mon nom. Cependant je ne l'ai pas fait parce que je ne voulais pas qu'on puisse lier mes prises de positions à TF1 en 'Googlant' mon nom".

Loin de comprendre qu'il a pu porter atteinte à TF1 dans un mail privé adressé à sa députée Françoise de Panafieu, l'ancien employé du groupe estime donc qu'il a au contraire souhaité protéger son entreprise.

Son avocat raconte que Jérôme a été "profondément choqué par l'atteinte qui a été portée à ses libertés fondamentales", et qu'il "reste donc déterminé à faire toute la lumière sur les responsabilités mises en jeu dans cette affaire et fera bien entendu valoir ses droits devant les juridictions compétentes".

La polémique ne fait sans doute que commencer.
http://www.numerama.com/magazine/12875-Jerome-Bourreau-34TF1-n-avait-rien-a-me-reprocher34.html

Allez Jéjé, fais leur en chier des ronds de chapeau (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/vampire%20haha.gif)
: Mardi 12 Mai 2009, 14:06:55
Bon bah ayé, Albanus doit être en train de mouiller sa culotte:

http://www.pcinpact.com/actu/news/50814-hadopi-deputes-vote-assemblee-nationale.htm

296 voix pour, 233 contre... ça s'est vraiment pas joué à beaucoup :humpf:
: Mardi 12 Mai 2009, 17:24:20
Et à peine le truc voté, ça gueule déjà du côté des députés européens  :yes:
Citation
"Alors que le principe de riposte graduée vient d'être rejeté la semaine dernière par 88% des  députés européens, l'Assemblée nationale s'est finalement pliée à la volonté présidentielle en adoptant le projet de loi Création et Internet. Pour flatter l'orgueil du prince, la majorité s'entête à vouloir faire passer un texte dont elle sait pertinemment qu'il sera contraire au droit communautaire", dénonce Guy Bono. C'est un mépris total de l'Europe et de ses concitoyens à trois semaines des élections européennes »

L’eurodéputé souligne le contenu de l’article 10 du traité fondateur européen selon lequel « Les États membres prennent toutes mesures générales ou particulières propres à assurer l'exécution des obligations découlant du présent traité ou résultant des actes des institutions de la Communauté. Ils facilitent à celle-ci l'accomplissement de sa mission. Ils s'abstiennent de toutes mesures susceptibles de mettre en péril la réalisation des buts du présent traité. » Cet article instaure ainsi un droit de priorité aux textes et objectifs de rangs supérieurs que la France de respecter (notre actualité).

Guy Bono explique ainsi que « Lorsque deux actes sont débattus au même moment aux niveaux national et communautaire, il est de bonne conduite de laisser l'acte communautaire être adopté au préalable. Et ceci, afin d'éviter toute insécurité juridique, puisqu'en cas de contrariété entre les deux droits, c'est le droit européen qui s'impose et le droit national qui doit être modifié. Le Parlement français a certes le droit d'établir de nouvelles règles, mais pas des "expérimentations" douteuses qui s'opposent aux principes fondamentaux du droit européen et notamment au droit à un procès équitable.Si le juge constitutionnel français ne réagit pas, je demanderai à la Commission européenne de saisir la Cour de Justice des Communautés européennes afin qu'elle lance une procédure d'infraction contre le gouvernement français pour non-respect du droit communautaire".
http://www.pcinpact.com/actu/news/50817-hadopi-traite-guy-bono-infraction.htm
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 12 Mai 2009 à 17:48
Citation de AZB le 12 Mai 2009 à 17:24
296 voix pour, 233 contre... ça s'est vraiment pas joué à beaucoup :humpf:
On en est donc à 557 présents sur 577… Pour une fois, les bancs étaient remplis. :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Mai 2009 à 17:54
Ceux du côté "pour" se seraient fait porter pâles, ça m'aurait pas tellement dérangé :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 12 Mai 2009 à 18:38
c'que j'aime c'est qu'ils ont déjà des quotas d'avertissements à envoyer avec des dates prévues pour les premiers envois... 


mais à part ça, c'est une loi tout sauf liberticide...   



c'est un peu comme si les prisons avaient un quota de meurtriers à héberger! et tant pis si personne n'a été assassiné!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Mai 2009 à 19:15
Citation de Poseidon le 12 Mai 2009 à 18:38
mais à part ça, c'est une loi tout sauf liberticide...   
Pé-da-go-gique (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hado%20pipi%20caca.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/univers%20sale.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/parti%20manger.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/chaos%20intestinal.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 12 Mai 2009 à 19:37
dans l'ordre: la dinde incompétente, le neuneu lèche-cul, le friqué-qu'en-veut-toujours-plus, la roquet puant de la gueule et le nabot caractériel...    quelle belle brochette :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 12 Mai 2009 à 20:14
N'empêche, c'est beau...Une loi votée qui va finir dans le cimetierre des lois enterrées.

Les scénarios à venir :

Saisine du Conseil constitutionnel.
A priori, le CC la videra de ses contenus anticonstitutionnel (cad l'essentiel...)

Si le CC ne fait rien...

Saisine de la CJCE ou et la Convention Européenne des Droits de l'Homme et là, la France sera forcément condamnée.

Mais si rien se passe et par miracle les premiers avertissements arrivent...
REP devant le Juge administratif, celui se conforme à la norme supérieure (qu'est la directive européenne sur les paquets télecom)...
Et hasta la vista Hadopi.

Juridiquement parlant, il est impossible que cette loi aboutisse à quoi que ce soit d'inquiétant.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Mai 2009 à 11:40
Citation de Flavien le 12 Mai 2009 à 20:14
Juridiquement parlant, il est impossible que cette loi aboutisse à quoi que ce soit d'inquiétant.
Espérons :o

Sinon côté UMP, on envisage déjà l'envoi des premiers mails d'avertissement pour l'automne, et les premières coupures de net pour début 2010...
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)
: Mercredi 13 Mai 2009, 10:16:15
On a confirmation que c'est bien le cabinet d'Albanaze qui voulait la tête de Jérôme Bourreau:

http://www.numerama.com/magazine/12889-Bourreau-TF1-Le-cabinet-d-Albanel-voulait-bien-la-tete-de-l-employe.html

Avec notamment le contenu du mail envoyé par Christophe Tardieu à Jean-Michel Counillon, secrétaire général et directeur des affaires juridiques de TF1:
Citation
"Bonjour,
Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp.
Cordialement"
Et toujours concernant la même affaire:

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/gaga%20hurle.gif) Démission! Démission! Démission!(http://www.numerama.com/magazine/12877-Hadopigate-les-deputes-exigent-la-demission-d-Albanel-MAJ.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Mai 2009 à 11:49
quand tu lis ailleurs qu'il y a des députés ump qui reconnaissent avoir voté 'pour' uniquement pour suivre les ordres alors qu'en eux-mêmes ils étaient totalement contre...   c'est pitoyable...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 13 Mai 2009 à 13:08
Mais il n'y a pas de députés godillots  :mdr: :sarko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Mai 2009 à 13:17
ça y est, adopté par les sénateurs, par 189 voix pour, 14 voix contre  :mdr:


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Mai 2009 à 15:02
Bah ça, ils se sont débarrassés vite fait du truc pour pouvoir aller faire leur sieste d'après-déjeuner plus vite :o
: Mercredi 13 Mai 2009, 13:28:58
Citation de Poseidon le 13 Mai 2009 à 11:49
quand tu lis ailleurs qu'il y a des députés ump qui reconnaissent avoir voté 'pour' uniquement pour suivre les ordres alors qu'en eux-mêmes ils étaient totalement contre...   c'est pitoyable...
Comme ce monsieur(http://www.pcinpact.com/actu/news/50834-hadopi-jeanpierre-gorge-pour-contre.htm)?
Citation
Khé khé khé khé
Ah oui, ça comme kékés, on fait pas mieux :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 13 Mai 2009 à 16:39
Ce qui me fait le plus marrer dans cette histoire, c'est quand même qu'albanel et sa clique chient autant que faire se peut sur l'amendement Bono et les décisions du parlement européen, comme si ça n'avait aucune importance, que les lois européennes n'étaient pas du tout supérieures aux lois françaises, que l'adoption de cet amendement n'était que le fait d'un seul homme alors que c'est bien le Parlement Européen, qui à l'instar du parlement français, a voté un article de loi en bonne et due forme.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 13 Mai 2009 à 16:50
la guerre va commencer!

tadada!!  :barbare:

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/13/hadopi-sur-le-net-le-combat-ne-fait-que-commencer_1192402_651865.html#ens_id=1190324&xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 13 Mai 2009 à 19:32
Citation de Ryô le 13 Mai 2009 à 16:39
Ce qui me fait le plus marrer dans cette histoire, c'est quand même qu'albanel et sa clique chient autant que faire se peut sur l'amendement Bono et les décisions du parlement européen, comme si ça n'avait aucune importance, que les lois européennes n'étaient pas du tout supérieures aux lois françaises, que l'adoption de cet amendement n'était que le fait d'un seul homme alors que c'est bien le Parlement Européen, qui à l'instar du parlement français, a voté un article de loi en bonne et due forme.
Nan mais moi l'Europe, j'adore (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif)

( du moment qu'elle m'fay pas chiay (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/chaos%20intestinal.gif) )

: Mercredi 13 Mai 2009, 19:24:50
Sinon à part ça, dans la série "la Sacem toujours à l'affût quand il s'agit de s'en mettre plein les fouilles":

http://www.numerama.com/magazine/12892-La-Sacem-met-deja-le-pied-dans-la-porte-d-une-taxe-sur-les-FAI.html

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 13 Mai 2009 à 20:02
Tu aurais pu mettre ce lien aussi(http://www.numerama.com/magazine/12819-L-UFC-Que-Choisir-rappelle-aux-deputes-que-l-industrie-musicale-va-bien.html)

Je kiffe.

Ou ça :

Que bu bonheur(http://www.numerama.com/magazine/12899-Hadopi-la-CNIL-fustige-le-gouvernement-et-rappelle-qu-elle-voulait-le-juge.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 13 Mai 2009 à 20:15
Citation de AZB le 13 Mai 2009 à 19:32
Sinon à part ça, dans la série "la Sacem toujours à l'affût quand il s'agit de s'en mettre plein les fouilles":

http://www.numerama.com/magazine/12892-La-Sacem-met-deja-le-pied-dans-la-porte-d-une-taxe-sur-les-FAI.html
Et après, ils veulent encore essayer de faire croire au public désinformé que c'est pour la culture.  :whip:
Un article qui complète très bien l'article cité par Flavien, concernant le sois-disant état sinistré de l'industrie du disque à cause du piratage: http://www.quechoisir.org/pages/breves/Quelle-crise/D57FCF7D35D9C864C125754000587CCB.htm?f=_

Sinon, juste une remarque comme ça: en traînant sur le site de Microsoft, je me suis aperçue que l'un des soft de la suite Office Entreprise, Groove 2007, visant à s'échanger facilement tout type de document de la suite Office entre collaborateurs, utilise le P2P.  :shifty:
Si j'étais les entreprises, je ne l'installerai surtout pas. Elles vont se faire couper le connexion en 2010 !  :mdr:
Microsoft va adorer...  :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 13 Mai 2009 à 22:56
En fait, les premiers qui seront coupé, seront justement… Les ministères et les entreprises, car leurs réseau internes accèdent à internet avec une poignée d'adresses IP. Or quand il y a 20000 employés derrière une adresse IP, même avec les firewall et tout pour bloquer les ports, il y en a toujours un certain nombre de personnes qui arrivent à contourner la chose. :hypocrite:

Donc la question est: "Dans combien de temps le ministère de la culture sera débranché?" :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 18 Mai 2009 à 18:01
Citation
En 2007, la SACEM a collecté 759,1 millions d'euros, rappelle le document de l'UFC-Que Choisir. C'est quasiment un record historique pour la société de gestion collective, qui devrait bientôt publier les chiffres de 2008. Elle s'attend à publier des perceptions en baisse à 756 millions d'euros, et anticipe une baisse de 2,8 % en 2009. De quoi lui faire dire qu'en se battant pour l'adoption de l'Hadopi, elle anticipe l'avenir et cherche à enrayer la crise avant qu'elle ne se présente réellement.
Nan mais j'hallucine, crier misère pour même pas 1% de baisse sur des revenus déjà indécents... Ces gens sont obscènes (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)
Citation
Qui est le principal perdant dans la baisse des ventes de disques ?
Les maisons de disques : Universal (25 % du marché), Sony BMG (21 %), EMI (13 %) et Warner (11 %). Ce sont elles qui encaissent l'essentiel du produit des ventes. Sur les 15 ou 20 euros que coûte un CD, en effet, 19,6 % va à l'État, sous forme de TVA, 21 % au distributeur, 50 % à la maison de disques. L'artiste principal, les auteurs et les compositeurs se partagent environ 9 % du prix de vente. Officiellement ! Car en réalité, les maisons de disques soustraient parfois de ces royalties le coût d'enregistrement de l'album, de la promotion et de la réalisation des vidéoclips.
Tout est dit :o
Les momies beuglantes du style Hardy, Greco, Leforestier et compagnie feraient mieux de se tourner vers les VRAIS parasites plutôt que de taper sur le public...


: Jeudi 14 Mai 2009, 09:14:50
Le recours au Conseil Constitutionnel sera déposé demain par le parti socialiste:

http://www.numerama.com/magazine/12939-Hadopi-le-recours-au-Conseil-constitutionnel-depose-ce-mardi.html
Citation
Les députés socialistes ayant choisi de déposer leur recours ce mardi 19 mai, c'est au plus tard le 19 juin prochain que le Conseil constitutionnel rendra sa décision sur la loi Création et Internet.
Riposte graduée, Politique

Selon nos informations, les députés socialistes ont prévu de déposer ce mardi le recours contre la loi Création et Internet auprès du Conseil constitutionnel.

Ils auraient pu attendre quelques jours de plus, puisque la juridiction des sages peut être saisie durant les dix jours qui suivent la proclamation des résultats du scrutin, qui a eu lieu le 13 avril dernier pour l'Hadopi. Mais les opposants à la riposte graduée ont eu tout le temps nécessaire. Ils avaient déjà mis à profit les deux semaines de répit inattendu offertes par le rejet de la loi en première lecture pour peaufiner leur recours, qu'ils pensaient déposer il y a près d'un mois.

A partir du jour de sa saisine, le Conseil constitutionnel a l'obligation de statuer dans un délai d'un mois. C'est-à-dire qu'il devra rendre sa décision sur la loi Création et Internet au plus tard le vendredi 19 juin.

Le Conseil constitutionnel est présidé par Jean-Louis Debré et composé de neuf sages, auxquels s'ajoutent les anciens présidents de la République qui sont membres de droit, à vie. C'est-à-dire actuellement Valérie Giscard D'Estaing et Jacques Chirac.

En 2006, le Conseil constitutionnel avait déjà censuré la riposte graduée prévue par la loi DADVSI, à l'époque défendue par Renaud Donnedieu de Vabres. Il avait estimé qu'il n'était pas conforme au principe d'égalité devant la loi pénale de faire un cas particulier de la contrefaçon sur Internet, par rapport aux autres types de contrefaçons, en appliquant des sanctions différenciées.

C'est pour contourner cet obstacle que la loi Hadopi ne sanctionne plus le téléchargement (la contrefaçon), mais le défaut de sécurisation de l'accès à Internet. Mais ce faisant, la loi ouvre la voie à des censures sur d'autres points : irrespect de la présomption d'innocence, responsabilité du fait des tiers (y compris lorsqu'ils sont majeurs et responsables), divulgation d'informations personnelles sans contrôle du juge, imprécision de la loi sur les faits constitutifs de manquement à l'obligation de sécurisation, etc., etc.

Nous reviendrons rapidement plus en détails sur les motifs de la saisine.
Dans un mois au plus tard, on saura donc si le CC sert à quelque chose :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 18 Mai 2009 à 18:01
on parie combien que non ?  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 18 Mai 2009 à 18:10
Ça sert au moins à recaser des potes et des anciens présidents de la république qui sans ça s'ennuieraient ferme. :yes:

Mais bon, au point où on en est, je crois que j'aimerais bien que la loi prenne l'eau toute seule, sans que le CC la pousse… Parceque je crois qu'il y a pas besoin, et que l'hadopi pourrait bientôt mourir dans d'atroces souffrances juridiques bien rigolotes.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 18 Mai 2009 à 20:11
Le conseil constitutionnel va forcément censurer une partie de la loi. Ce qui serait gonflé (et pourtant censé) serait une censure totale puisque de toutes façons, la loi ne respecte pas la hierarchie des normes (une loi nationale est inférieure à une norme européenne).
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 19 Mai 2009 à 18:05
Dans la série "tous les artistes ne sont pas des moutons à la botte des majors"

http://www.numerama.com/magazine/12935-Faute-d-accord-avec-EMI-Danger-Mouse-vend-un-CD-vierge.html
Citation
Lorsque vous achetez un album dans le commerce, l'objet matériel avec son livret illustré a-t-il davantage de valeur à vos yeux que le la musique gravée sur le CD, que l'on retrouve sur BitTorrent ? En réaction à EMI qui lui interdit la sortie de son album faute d'accord sur le prix des licences, Danger Mouse a décidé de laisser l'album fuiter sur Internet et de vendre un CD vierge, richement illustré.

Tous ceux qui s'intéressent au droit d'auteur à l'ère numérique ont entendu parler au moins une fois du Grey Album du DJ Danger Mouse. En 2004, l'artiste avait voulu sortir ce mash-up entre le White Album des Beatles et le Black Album de Jay-Z. Mais EMI, qui possède les droits des Beatles, avait refusé d'autoriser la publication de l'album, même s'il a reconnu plus tard que ça ne lui aurait pourtant causé absolument aucun préjudice. C'était une question de principe. L'album est finalement sorti gratuitement sur Internet, grâce à un mouvement global de rébellion de nombreux sites Internet qui ont participé au "Grey Tuesday" et diffusé tous ensemble l'album le même jour, le mardi 24 février 2004. Mais le conflit avec EMI est resté.

Depuis, Danger Mouse continue de publier des albums avec plus ou moins de succès. Son dernier, Dark Night of The Soul, devait bientôt sortir en collaboration avec Mark Linkous, de Sparklehorse. Mais toujours faute d'autorisation de EMI, qui détient une partie des droits, l'album ne sortira pas dans le commerce. Ou en tout cas, pas dans une forme qui aurait permis à la major britannique d'obtenir une partie des droits.

EMI ayant menacé de porter plainte si l'album sortait dans le commerce, Danger Mouse a décidé de vendre un CD vierge, accompagné d'un livret de plus de 100 pages de photos de David Lynch. Les photographies, inspirées de la musique de l'album, fournissent à l'auditeur une "narration visuelle de la musique", et sortiront en édition limitée pour que les fans se les arrachent au meilleur prix. Mais une étiquette sur le boîtier précisera la chose suivante : "Pour des raisons juridiques, le CD-R fourni ne contient aucune musique. Utilisez-le comme bon vous semble".

L'internaute averti saura bien sûr retrouver la musique sur les sites de streaming ou de liens BitTorrent qui proposent déjà l'intégralité des morceaux, qu'il suffira de graver sur le CD fourni.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 19 Mai 2009 à 18:36
c'est juste dommage que ce genre d'histoire n'arrive pas plus souvent...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Mai 2009 à 13:15
http://www.pcinpact.com/actu/news/50984-nkm-albanel-echec-collectif-hadopi.htm

C'est marrant, ces gens qu'on n'a pas entendu moufter avant que la loi soit adoptée, et qui une fois que le mal est fait ouvrent subitement leur grande gueule...


A part ça, l'autre tache voit son machin inapplicable appliqué avant la fin de l'année(http://www.pcinpact.com/actu/news/50975-hadopi-albanel-cannes-cnc-cinema.htm)

Allez Titine, fais-nous rire:
Citation
elle réclame plus de pouvoir d’achat pour les cinéphiles et les mélomanes
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 20 Mai 2009 à 17:25
Ce que j'aime bien, c'est:
Citation de une ministre de la culture très inspirée
Chez nos adversaires la fascination, voire le fétichisme de la technologie, le renoncement à l’action, l’abdication de toute ambition régulatrice, se sont substitués aux idées
Parceque la machine à envoyer des spams, c'est pas du fétichisme technologique ? Et est-ce que ça ne serait pas un peu substitué aux idées aussi?… :croa:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Mai 2009 à 15:35
Citation de MCL80 le 20 Mai 2009 à 17:25
Parceque la machine à envoyer des spams, c'est pas du fétichisme technologique ?
Nan, c'est du fétichisme pé-da-go-gi-que (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)


: Mercredi 20 Mai 2009, 18:24:23
Les 11 points du recours contre hadopi au CC(http://www.pcinpact.com/actu/news/50966-recours-conseil-constitutionnel-liberte-droit.htm)

Allez, on y croit très fort (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zigg.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zigg.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Mai 2009 à 15:43
(http://medias.lepost.fr/ill/2008/06/18/h-3-1210256-1213783432.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Mai 2009 à 15:48
Vade retro Satanas Diabolo :o

Tiens, ça me rappelle que j'avais pas encore posté ce truc ici:

(http://img195.imageshack.us/img195/5707/christineparodie.jpg)

 :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 22 Mai 2009 à 18:41
Citation de AZB le 22 Mai 2009 à 15:35

: Mercredi 20 Mai 2009, 18:24:23
Les 11 points du recours contre hadopi au CC(http://www.pcinpact.com/actu/news/50966-recours-conseil-constitutionnel-liberte-droit.htm)

Allez, on y croit très fort (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zigg.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zigg.gif)
Comme je le disais, la loi est constitutionnellement parlant indéfendable.
Y'a même pas de "on y croit", je ne crois pas une minute que le CC va laisser une loi pareille.  Elle sera soit rejetée, soit vidée de sa substance.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Mai 2009 à 21:06
et youp http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/05/22/la-cnil-tacle-l%E2%80%99hadopi-son-president-la-vote/#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 23 Mai 2009 à 13:09
Citation de Flavien le 22 Mai 2009 à 18:41
Y'a même pas de "on y croit", je ne crois pas une minute que le CC va laisser une loi pareille.  Elle sera soit rejetée, soit vidée de sa substance.
Certes, mais faut pas oublier qu'avec le nain, "tout devient possible" (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/sarko_aloy.gif)
Le fait que cette loi soit anticonstitutionnelle au possible, je n'en doute pas une seconde, mais vu comment le nabot s'est évertué jusqu'ici à balayer d'un revers de main le moindre obstacle ou contestation à ce machin n'est pas spécialement rassurant... J'ai vraiment hâte de connaître le verdict du CC, qu'on soit fixés une fois pour toutes.

Sinon le lien posté par Popo, c'est toujours aussi tordant, vive les pantins :exite:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 24 Mai 2009 à 02:53
Juste pour rappel de cet événement, le dessin est bien drôle je trouve

(cliquez pour montrer/cacher)
(http://jaffiche.fr/wp-content/uploads/2009/04/16_gugus_hadopi_assemble_nationale_vote2.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Seto le 26 Mai 2009 à 14:28
On a pas fini de se marrer avec cette loi, je suis curieux de savoir comment ils vont gérer ça  :mdr:(http://fr.news.yahoo.com/12/20090526/ttc-free-transforme-ses-freebox-en-hot-s-549fc7d.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Mai 2009 à 23:08
Ben, ils vont couper, non? :mdr:

Albanel, elle a pas un abonnement chez Free par hasard, histoire que tout le monde se pointe à côté de chez elle pour se connecter à son hot spot pour télécharger en P2P. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: harsiesis le 27 Mai 2009 à 20:51
Et ce n'est pas fini...(http://www.01net.com/editorial/502796/loppsi-une-loi-pour-mettre-internet-sous-surveillance/)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Mai 2009 à 21:00
j'adore comme la lutte contre la pédophilie sur le net est toujours la bonne excuse pour justifier tout et n'importe quoi comme méthode...


de mieux en mieux, vot' gouvernement  :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Kian le 28 Mai 2009 à 01:10
Citation de Seto le 26 Mai 2009 à 14:28
On a pas fini de se marrer avec cette loi, je suis curieux de savoir comment ils vont gérer ça  :mdr:(http://fr.news.yahoo.com/12/20090526/ttc-free-transforme-ses-freebox-en-hot-s-549fc7d.html)
Aucun soucis vu que chacun aura son IP Free habituelle et pas celle du hotspot wifi.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Mai 2009 à 08:49
Citation de harsiesis le 27 Mai 2009 à 20:51
Et ce n'est pas fini...(http://www.01net.com/editorial/502796/loppsi-une-loi-pour-mettre-internet-sous-surveillance/)
Ils sont touchants de naïveté à l'UMP, de croire qu'on va gober que cette loi c'est pour lutter contre la pédophilie, et pas pour éviter un caca nerveux du nabot parce qu'il ne peut pas contrôler TOUT internet :o

( au passage, Loppsi, quel nom de mayrde, entre ça et Hadopi, on se croirait chez les télétubbies (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/le%20profanateur.gif) )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 28 Mai 2009 à 17:57
Citation de AZB le 28 Mai 2009 à 08:49
( au passage, Loppsi, quel nom de mayrde, entre ça et Hadopi, on se croirait chez les télétubbies (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/le%20profanateur.gif) )
Dans mon domaine d'activité, on vient d'avoir la loi MOLLE (mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion) et finalement l'acronyme est une bonne synthèse du contenu. :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Juin 2009 à 16:37
 :mdr:

Ouais là, c'est encore pire, ils auraient pu essayer de trouver un autre acronyme, quand même  :sweatdrop:
: Jeudi 28 Mai 2009, 18:07:58
Hadopi votée, notre sinistre de l'inculture doit s'ennuyer ferme, elle a donc décidé de s'attaquer à un nouvel ennemi:

http://www.pcinpact.com/actu/news/51152-christine-albanel-danger-dependance-jeu.htm

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Juin 2009 à 16:44
c'est sûr que des gosses qui font un usage massif de jeux videos jusqu'à un état de dépendance, jusqu'à porter atteinte à leur santé   y'en a 50 par rue...

c'est un enjeu national, y'a pas à dire...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 2 Juin 2009 à 21:12
A propos de dépendance, comment on appelle la dépendance au pouvoir ? Il me semble qu'on connaît tous quelqu'un de petite taille qui en est atteint :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 3 Juin 2009 à 17:37
L'adictocratie nerveuse? :hypocrite: :hypocrite:
 :sors:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Juin 2009 à 19:14
http://www.pcinpact.com/actu/news/51190-adresse-ip-donnee-personnelle-senat.htm

Ils sont cons, ou ils le font exeuprès? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 3 Juin 2009 à 21:27
En même temps, si l'adresse IP est reconnue comme donnée personnelle, la loi d'Albanel, il risque de pas en rester grand'chose (pour autant qu'il reste quelque chose après le passage du conseil constitutionnel, et de la cour européenne de justice… :hypocrite:)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Jaxom le 4 Juin 2009 à 22:38
Une donnée personnelle mais publique et partagée entre plusieurs personnes  :wacko: ?????????????????
Qu'un nom de domaine (ça va dans le sens où certainent aimeraient quet tout un chacun puisse avoir une addresse email unique) soit une donnée perso pourquoi pas, mais une addresse IP... n'importe quoi...
Faudrait qu'on explique un peu aux gens comment ça fonctionne des trucs genre TCP-UDP, TCP-IP, DHCP, DNS, WINS, BIND, etc... dans les faits. Bef toi aussi sénateur, député, autre vient suivre des cours de réseau informatique dans ta fac la plus proche (comme ça en plus, ami représentant du peuple français, tu te rendras compte de l'état déplorable des fac)...

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Juin 2009 à 15:21
prochaine étape, ne même plus pouvoir poster de commentaires anti-gouvernement sur le net...

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/06/05/convoquee-par-la-police-pour-avoir-traite-nadine-morano-de-menteuse-sur-internet_1202991_823448.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 5 Juin 2009 à 17:46
Mais non, le tout c'est de respecter la présomption d'innocence… Il ne faut pas dire "menteuse", mais "menteuse présumée", et là, c'est bon. :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Juin 2009 à 18:28
C'est vrai que de leur côté, ils la respectent tellement la présomption d'innocence ( surtout avec ado-pie (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif) ) qu'on peut bien faire un effort de notre côté :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Juin 2009 à 17:35
et hop, une censure...

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,4439024,00-le-conseil-constitutionnel-censure-la-riposte-graduee-.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Juin 2009 à 17:46
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/slyde.gif)
Citation
Considérant qu'"Internet est une composante de la liberté d'expression et de consommation", et qu'"en droit français c'est la présomption d'innocence qui prime", le Conseil rappelle que "c'est à la justice de prononcer une sanction lorsqu'il est établi qu'il y a des téléchargements illégaux". "Le rôle de la Haute autorité (Hadopi) est d'avertir le téléchargeur qu'il a été repéré, mais pas de le sanctionner", conclut le Conseil.
ENFIN du sensé pour clore le ramassis d'imbécilités umpistes qu'on se coltine depuis des mois, ça fait du bien :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Juin 2009 à 17:52
n'y connaissant rien en lois, sarkozy peut-il envoyer le conseil constitutionnel voir ailleurs s'il y est?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Juin 2009 à 17:55
Il me semble que non, si Flavien passe par ici, il pourra peut-être expliquer pourquoi  :mrgreen: ( d'ailleurs je crois qu'il l'avait déjà fait dans ce topic :mouais: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 10 Juin 2009 à 18:46
Sarkozy ne peut rien faire là dessus.

Le Conseil Constitutionnel est l'autorité suprème sur la légalité (ou la légitimité) d'une loi et de son contenu.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Juin 2009 à 19:20
nooooon, ce n'est pas fini!

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/06/10/hadopi-le-conseil-constitutionnel-censure-la-riposte-graduee_1205290_651865.html#xtor=RSS-3208


et les pauvres majors pleurent...

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/248670/--Hadopi%3A+d%C3%A9ception+des+grandes+maisons+de+disques
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Jaxom le 10 Juin 2009 à 21:38
Hop pareil : http://www.clubic.com/actualite-281586-conseil-constitionnel-rejette-riposte-graduee.html

Mais aussi dans la série "bien fait pour leur gueule"  & "tel est pris qui croyait prendre" : http://www.clubic.com/actualite-281480-riaa-proces.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 11 Juin 2009 à 00:07
mwahahaha l'amendement, trop bon.

Va y avoir de la création de poste à la justice ^^ Sinon, ça va pas suivre :D
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Battou le 11 Juin 2009 à 00:56
Certes, mais cette histoire de logiciel espion payant tient encore la route. De plus si il faut juste ajouter un magistrat pour valider l'affaire, ils le feront et basta. Dans leur logique "pé-da-go-gi-que" derrière laquelle ils se réfugiaient :  le plus possible donc dans leur idée, avoir le moins possible recours à la sanction finale.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Juin 2009 à 12:40
Christine est toujour là! Vous n'y échapperez pas!  :niark:

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/06/11/christine-albanel-ne-baisse-pas-les-bras-malgre-la-censure-du-conseil-constitutionnel_1205384_651865.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Juin 2009 à 13:35
J'crois qu'elle a pas bien compris, elle est morte et enterrée sa loi de daube (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/eddy_.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Juin 2009 à 14:30
non non, d'après elle les premiers mails partiront toujours en septembre...

et d'après besson, c'est juste un contre-temps... 
 

 :)
: Jeudi 11 Juin 2009, 13:39:12
et QUE va faire le grand Sarkozy, maintenant!?

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,4440206,00-et-maintenant-.html :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Juin 2009 à 14:34
J'adore toute l'énergie mise en oeuvre pour maintenir à flots une loi qui ne concerne et n'intéresse QUE les majors ( et les "artistes" moutons qui croit que ça leur apportera quelque chose )...  Mais quel gouvernement de crétins  :coucou:

Et l'autre cruche, elle a pas encore compris que ses mails pé-da-go-gi-ques finiront dans la boîte à spam et ne seront jamais lus ni même ouverts :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 11 Juin 2009 à 18:34
Remarquez, il existe une solution pour outrepasser le conseil constitutionnel. Mais je sais pas pourquoi, je pense pas que Sarko' va la tenter, malgré son succès aux élections européennes… :hypocrite:

Il s'agit naturellement du référendum. ^^

En attendant, cette loi va mourir dans d'atroces souffrances juridiques. :mrgreen: :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Juin 2009 à 22:52
hoa ben si, il peut très bien proposer un grand référendum... 


"la loi Hadopi, vous êtes:   a) pour
                                           b) pas contre"

 :mdr:
: Jeudi 11 Juin 2009, 18:41:41
le mur est droit devant, mais tant pis, on continue à pleine vitesse  :yaisse:

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,4441341,00-une-loi-light-promulguee-dans-les-prochains-jours-.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 11 Juin 2009 à 23:16
Citation de Poseidon le 11 Juin 2009 à 22:52
le mur est droit devant, mais tant pis, on continue à pleine vitesse  :yaisse:
Super, l'impact n'en sera que plus fort :whistling2:

En même temps, s'ils étaient pourvus d'un organe ma foi très utile qui s'appelle un cerveau, ils se seraient rendus compte depuis longtemps de leur erreur. Enfin, le croisement entre des profiteurs et des gens qui n'y connaissent rien donne toujours un résultat détonnant, la preuve :sweatdrop:

Suite au prochain round, j'ai hâte :mdr:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 12 Juin 2009 à 00:20
sauf qu'une erreur, pour que ça en soit une, il faut que ça soit involontaire... 


or là j'en doute, ils sont juste ouvertement vendus aux majors et compagnie, et plus ils s'entêtent, plus c'est flagrant...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Juin 2009 à 08:34
Citation de Poseidon le 12 Juin 2009 à 00:20
ils sont juste ouvertement vendus aux majors et compagnie
Mais non, gné pour la culture et les gnartiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiistes (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 12 Juin 2009 à 17:12
chaque jour, plusieurs déclarations de la belle :)

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/06/12/loi-hadopi-albanel-n-exclut-pas-la-creation-de-juridictions-specialisees_1206348_651865.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Juin 2009 à 17:15
Bon Titine, tu nous as bien fait rire pendant les débats sur la daubie, mais maintenant tes pitreries commencent à devenir lassantes, faut partir :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 12 Juin 2009 à 18:24
Les tribunaux qui tirent la langue seront heureux si on crée de nouvelles juridictions juste pour ça (avec les budgets que ça absorbera) pendent qu'eux continueront à être surchargés… :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Juin 2009 à 10:44
Dans la série "plus butée-bornée qu'Albacruche, ça existe?": http://www.pcinpact.com/actu/news/51439-patrick-bloche-christine-albanel-hadopi.htm

Titine c'est comme les huîtres, dès qu'elle ouvre la bouche, on trouve une perle:
Citation
Nous allons continuer à nous battre contre le droit des auteurs (sic)
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Juin 2009 à 12:07
j'aime beaucoup

C’est finalement Christine Albanel, encore ministre de la Culture, qui a souhaité répondre     :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Juin 2009 à 12:11
Hé oui encore, quand va-t-elle démissionner (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bebe_heink.gif)

Sinon toujours dans la série "on n'est plus à une énormité près, à l'UMP":

http://www.maitre-eolas.fr/2009/06/16/1451-prix-busiris-a-henri-guaino
Citation
les révolutionnaires n'ont pas entendu défendre l'accès à internet.
Décidément, avec toutes les perles qu'ils sortent par jour, ces gens-là, y'a de quoi ouvrir une bijouterie :coucou: :mdr2:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Juin 2009 à 12:16
tu sais quand on s'appelle Guano, on ne lache que de la merde...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 21 Juin 2009 à 16:23
Citation de Poseidon le 17 Juin 2009 à 12:16
tu sais quand on s'appelle Guano, on ne lache que de la merde...
C'est exactement la réflexion que j'me suis faite  :mdr:
: Mercredi 17 Juin 2009, 12:18:28
La RIAA ( Sacem ricaine ) réclame 2 millions de dollars à une mère célibataire pour 24 titres téléchargés(http://www.numerama.com/magazine/13205-Condamnee-a-payer-2-millions-de-dollars-pour-24-chansons-telechargees.html)

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Elle avait déjà fait les gros titres en 2007 après avoir été condamnée à payer 220.000 dollars à la RIAA pour avoir téléchargé et partagé 24 chansons sur Kazaa. Après la révision de son procès, Jammie Thomas devra finalement verser 1,92 million de dollars au lobby du disque américain. Ahurissant.
Justice, RIAA, Kazaa, Jammie Thomas

La RIAA aura la victoire modeste en ce mois de juin. Le tribunal de Minneapolis et les jurés choisis pour trancher le cas de Jammie Thomas ont condamné jeudi cette mère de famille célibataire à verser près de 2 millions de dollars aux maisons de disques américaines, pour avoir téléchargé et partagé vingt-quatre chansons sur Kazaa en 2004. S'il s'agit sur le papier d'une énorme victoire pour la RIAA, cette condamnation incroyablement lourde ne fera en pratique qu'ajouter à la détestation qu'entretiennent les internautes contre la machine de guerre mise en place par le lobby du disque.

La RIAA, un peu honteuse d'une victoire aussi écrasante, pourrait même décider de ne jamais demander le paiement des 1,92 million de dollars auxquels elle a pourtant droit à l'issu du verdict. Si les médias s'emballent sur cette affaire, la condamnation pourrait avoir le même effet politique aux Etats-Unis que la lourde condamnation de The Pirate Bay en Suède, qui a propulsé le Parti Pirate au Parlement Européen.

En octobre 2007, Jammie Thomas avait été condamnée à verser la somme déjà effroyable de 222.000 dollars de dommages et intérêts à la RIAA pour avoir partagé 24 fichiers MP3 protégés par le droit d'auteur. Soit une somme de 9 250 dollars par chanson partagée sur Kazaa. L'affaire avait ému de très nombreux internautes, d'autant que la jeune femme démunie avait dû se résoudre à vendre des strings sur Internet pour rembourser sa dette.

Mais en mai 2008, l'espoir renaît. Le juge Michael Davis qui avait présidé le procès décide de reprendre le dossier de zéro. Un jugement d'Arizona venait alors de débouter la RIAA en exigeant que le lobby prouve que les fichiers contrefaits avaient bien été uploadés depuis les ordinateurs des suspects. Le juge Davis craint que dans le cas de Thomas, le tribunal a fait une erreur de droit déterminante en affirmant au jury que l'acte de mettre à disposition des enregistrements sonores de chansons protégés par le droit d'auteur était une violation du droit exclusif de distribution des titulaires de droits, sans avoir vérifié qu'une distribution effective des fichiers (un upload) avait bien été observée.

L'espoir était d'autant plus grand qu'en confirmant la révision du procès en septembre 2008, le juge avait imploré le Congrès de réviser les lois sur le droit d'auteur pour alléger les sanctions dans le cas des échanges de fichiers réalisés sans but lucratif. "La conduite de Thomas était uniquement motivée par son désir d'obtenir de la musique protégée par le droit d'auteur pour son propre usage", avait rappelé le juge dans son ordre de révision du procès. "Le tribunal ne soutient pas les actions de Thomas, mais ça serait une farce de dire que les actes d'une mère célibataire qui utilise Kazaa sont équivalents, par exemple, aux actes de multinationales financières qui violent illégalement les droits d'auteur dans le but d'obtenir un profit sur le marché des valeurs mobilières", avait-il ajouté. Visiblement, le juge Davis était soulagé d'avoir trouvé un motif de droit pour annuler la décision du jury populaire, et donner une nouvelle chance à Jammie Thomas.

Il doit aujourd'hui s'en mordre les doigts. Le procès en révision a été un véritable fiasco pour l'accusée. Enfermée dans le mensonge, elle a tout nié jusqu'à l'absurde. Elle avait d'abord juré sous serment que le disque dur fourni aux enquêteurs n'avait pas changé depuis les faits reprochés en 2004... alors que le disque portait une étiquette où l'on pouvait voir qu'il avait été fabriqué en 2005. Un ex-petit ami a même témoigné qu'il avait assuré à Jammie Thomas qu'elle ne risquait rien puisque le disque dur avait été remplacé, chose qu'il lui aurait dite avant qu'elle remette le disque dur aux enquêteurs, en toute connaissance de cause.

Elle a aussi assuré que l'ordinateur utilisé n'était pas le sien, mais la RIAA a fourni les logs de son sous-traitant MediaSentry où l'on voyait que les adresses MAC relevées correspondaient bien à celles de sa carte réseau Ethernet.

De même, elle avait tenté de dire que ça n'était pas elle qui utilisait Kazaa, alors que le pseudonyme employé sur Kazaa au moment des faits était Tereastarr, un pseudonyme qu'elle utilisait systématiquement en ligne depuis une dizaine d'années, et qui était aussi le nom de son ordinateur.

Finalement, elle a totalement changé de défense lors du procès en révision, en disant pour la première fois aux jurés que c'était en fait son petit ami de l'époque (un autre) qui avait téléchargé tous les fichiers sur Kazaa. Un revirement qui a passablement agacé le tribunal.

Au final, les jurés n'ont pu que constater la solidité des preuves apportées par la RIAA, et condamner Jammie Thomas. Mais 1,92 millions de dollars est une somme qui dépasse l'entendement, même dans un pays où l'on ne pardonne pas le parjure. Avec 24 chansons, c'est 80.000 dollars par titre que doit reverser Jammie Thomas à la RIAA !

Choquée par le montant prononcé par les jurés, Jammie Thomas a tout de suite fait savoir qu'elle ne paierait rien. Elle en serait de toute façon bien incapable.

Même si la nana est pas très fut'-fut' d'avoir nié en bloc, faut vraiment pas avoir de face pour foutre dans une merde noire une bonne femme qui doit certainement pas rouler sur l'or pour 24 pôv' chansons... :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 21 Juin 2009 à 16:35
ça s'appelle "faire un exemple"... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Juin 2009 à 16:38
(http://img31.imageshack.us/img31/808/becky.gif)

"Nous allons faire un E-XEM-PLEUH!!!!"

Ouais je sais, mais bon, ça m'énerve quand même, ils ont vraiment rien d'autre à foutre ces gensses-là...  :lac:
: Dimanche 21 Juin 2009, 16:43:39
Sussuré par la marquise sur la shout ( hé oui, encore :o ):

Naboléon à propos d'Ado Pie: "j'irai jusqu'au bout"(http://www.pcinpact.com/actu/news/51546-nicolas-sarkozy-versailles-hadopi-internet.htm)(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/wkatepebaboune.gif)

Ce type est d'un pathétique :ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Juin 2009 à 16:44
bah qu'il y aille, jusqu'au bout, avec son hadopi....   mais qu'ils y restent et n'en reviennent pas, surtout :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 22 Juin 2009 à 19:43
Citation de AZB le 22 Juin 2009 à 16:38
Ce type est d'un pathétique :ptdr:
Note : 0/20
Commentaire : A touché le fond et continue de creuser :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Juin 2009 à 22:22
Pour Popo qui souhaitait connaître la position de Bonswaaaaaaaaaaaaaaaar concernant Hadopi:

http://www.pcinpact.com/actu/news/51596-hadopi-tarzan-frederic-mitterrand-albanel.htm
Citation
« Je ne dis rien sur ces dossiers-là car je ne les connais pas encore suffisamment bien, même si je pense que je les ai suivis avec attention depuis un certain temps. Ce serait d'une très grande maladresse d'arriver comme Tarzan et de dire "on va tout résoudre tout de suite" » a expliqué à la presse le nouveau ministre de la Culture, lors de la passation de pouvoirs.
Enfin de toute façon, c'est MAM qui a repris les rênes pour Hadopi 2:

http://www.pcinpact.com/actu/news/51600-michele-alliotmarie-mam-hadopi-penal.htm

Et dans la série "le nain va effectivement jusqu'au bout dans la connerie la plus crasse":

http://www.pcinpact.com/actu/news/51576-amende-1500-euros-hadopi-suspension.htm

(http://img142.imageshack.us/img142/6572/baybaypascontent.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 25 Juin 2009 à 18:22
J'espère que cette peine s'appliquera aussi à ceux qui regardent ses discours mis en ligne illégalement sur youtube de lubrifiant :whistling2:

Enfin, la justice va avoir des moyens pour assurer ses missions!… :croa:

Ben quoi, avec le nombre de procédures en vue, il va falloir embaucher en grand. :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Juin 2009 à 13:31
Et allez, ça continue:

http://www.pcinpact.com/actu/news/51635-hadopi-mam-senat-juillet-acceleree.htm

http://www.pcinpact.com/actu/news/51643-hadopi-loi-reglement-contourner-constitutionnel.htm

J'en ai vraiment ma claque de ce sale NABOT et de son gouvernement de MERDE qui ne pensent qu'à tout contrôler et à ENCULER les gens dans tous les sens... :sleeping:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Juin 2009 à 17:49
Je pense qu'il ne faut pas s'inquiéter outre mesure. Un truc illégal, que ça passe devant l'assemblée ou par décret reste un truc illégal. Le tout, c'est que quelqu'un ait les burnes pour aller au procès jusqu'à la cours européenne de justice en démontrant l'illégalité du moyen utilisé pour la poursuite au vu des normes supérieures (constitution, déclaration universelle des droits de l'homme, règles européennes…) Une fois la France condamnée (d'ici 10 ans), je vous dis pas le binz s'il y a des centaines de milliers de recours pour des procédures abusives avec des demandes de dommages et intérêts à la clef.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Juin 2009 à 19:59
Ha bah en parlant d'illégalité:

Hadopi 2 rendu illégal par Hadopi 1(http://www.pcinpact.com/actu/news/51650-ns-decret-illegal-mam-constitutionnel.htm)

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/distovei.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Juin 2009 à 21:13
C'est plus Hadopi, c'est les Atrides, ces lois et décrets qui s'entre-tuent. :mdr:

Mais c'est très bien, qu'ils continuent comme ça, et Sarko' aura mis au point l'arsenal répressif terrifiant… Complètement inoffensif. :hypocrite:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Juin 2009 à 09:07
mdr y'a pas à dire, vous avez en France des sénateurs qui ont des idées de génie....  :mdr:

http://www.ecrans.fr/Sur-Internet-une-autorite-publique,7584.html?xtor=EPR-450206
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Juin 2009 à 09:30
Citation
En clair, chaque internaute devrait déclarer sa ou ses identités anonyme(s) en ligne à une autorité. Au passage, on peut s’amuser à imaginer sur quels critères se ferait l’enregistrement de ces pseudos (quand on sait, par exemple, le nombre d’ados qui utilisent « darkvador666 »). Cette autorité serait en charge de gérer l’énorme base de données de pseudos de tous les internautes français, et de faire le lien avec la justice. On peut imaginer une Secrétaire d’Etat à la Famille qui voudrait poursuivre des internautes pour insulte — au hasard pour l’avoir traitée de « Hou, la menteuse » — en commentaire d’une vidéo en ligne sur Dailymotion. Elle n’aurait plus à demander au site de lui « fournir en urgence la date, l’heure et les adresses IP utilisées et tout élément d’identification », il lui suffirait alors de s’adresser à cette autorité pour avoir l’identité civique de l’internaute.
C'est effarant ce ramassis de vieux cons qui veulent faire main basse sur Internet alors qu'il n'y entravent strictement rien  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 27 Juin 2009 à 10:47
De mieux en mieux, le sénat s'y met maintenant. Je vois que Christine Albanel a fait des émules avant de partir.

Avant de soumettre de telles idées, ils feraient bien de balayer devant leur porte et de renoncer à leur privilèges (années de cotisation comptant double entre autres) et après on en reparlera. Car c'est avec notre argent qu'ils profitent :whistling2:

Ah mince, j'ai dit une chose pas aimable, je vais de ce pas me dénoncer pieds et poings liés, vive le pays des droits de l'homme :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 27 Juin 2009 à 11:56
Je propose qu'on sabote la clim' du sénat cet été… Avec un peu de chance et une bonne canicule là dessus ça réglera quelques problèmes.  :whistling2: :hypocrite: :niark: :niark: :niark:
 :sors:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Juin 2009 à 13:26
Mais quelle bonne idée :niark:

Sinon dans la série "c'est pas drôle, mais si en fait":

http://www.pcinpact.com/actu/news/51655-internaute-p2piste-condamne-telechargement-vannes.htm
Citation
L’avocat du prévenu Me Philippe Laudrain, interrogé par le site LCI.fr a expliqué sur les 274 albums téléchargés, on trouvait « l'intégral de Pascal Obispo, de Céline Dion, des Beatles, ou encore de Polnareff », et des séries comme « des épisodes de Joséphine ange-gardien. »
Il existe donc des gens pour télécharger ce genre de choses (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/dks.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 28 Juin 2009 à 09:51
Il serait quand même pas mal qu'ils arrêtent un peu leur merdier et qu'ils trouvent une solution qui ne soit pas à la solde d'un camp ou de l'autre.

Je me faisai la réflexion dans la bagnole que toute activité humaine finit au bout du compte par être contrôlée ou du moins à peu près légalisée par l'Etat.
Je veux dire par légalisée, se voir donner un cadre, hein. On sait tous bien que tout ne peut malheureusement pas être legalized, même si à terme on l'espère  :whistling2:

Bref, le problème de ce pataquès reste qu'il s'agit d'une loi inique, préparée uniquement pour satisfaire, n'importe comment en plus, un lobby vieillissant (mais y ont pas de jeunes dans ces boîtes, avec un peu de cerveau disponible pour trouver des solutions qui fonctionnent?), le tout piloté par un président à l'ego surdimensionné qui pense avoir toujours raison sur tout.

La seule porte de sortie serait que la loi soit inapplicable jusqu'à l'arrivée d'un prochain président, peut être moins psychopathe (vivement 2017, vu que moutons comme sont les français, ils vont bien revoter pour lui). Fort improbable, tout ça.

A terme je pense donc qu'on l'aura profond dans le rectum, voire dans le duodenum.



A titre de réflexion supplémentaire, je me demandais: combien ça ferait par mois et même par an comme somme à distribuer aux promoteurs de soupe à la française et de bonnes daubes américaines cinematographiques, si par exemple, en France, chaque abonné de chaque fournisseur payait 5 euros dans son forfait pour pouvoir télécharger tranquillou?

Je me demandais quel serait le rapport avec le soi-disant manque à gagner des blaireaux qui se plaignent?

Parce que le problème du manque à gagner tel qu'il est perçu, c'est que les mecs disent combien ils ont gagné, et combien ils gagnent actuellement, la différence que tout cela fait, pour enfin se plaindre.

Or, j'ai du mal à saisir, en temps de "crise" (ouais mega laule, j'ai réussi à le placer), comment on peut être certain de ce qu'on devrait gagner dans ce type de commerce. Et je me demande aussi, parmi tout ce qui peut être téléchargé à l'heure actuelle, et le monceau de daubes que les gens sont capables de prendre juste parce que c'est gratos, comment les mythomanes en puissance qui se plaignent peuvent-ils penser un seul instant que les gens les achèteraient en live?

Enfin bon, il est fatal que tout espace social soit légalisé, mais jusqu'à aujourd'hui, même si l'Etat est toujours un peu en retard sur l'opinion publique générale, cet Etat avait respecté un consensus entre les parties en présence.

Ce n'est plus le cas, et c'est sans doute largement plus inquiétant qu'agaçant...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Juin 2009 à 13:41
Citation de Ryô le 28 Juin 2009 à 09:51
Or, j'ai du mal à saisir, en temps de "crise" (ouais mega laule, j'ai réussi à le placer), comment on peut être certain de ce qu'on devrait gagner dans ce type de commerce. Et je me demande aussi, parmi tout ce qui peut être téléchargé à l'heure actuelle, et le monceau de daubes que les gens sont capables de prendre juste parce que c'est gratos, comment les mythomanes en puissance qui se plaignent peuvent-ils penser un seul instant que les gens les achèteraient en live?
Je me posais la même question, j'arrive pas à comprendre ce raisonnement "1 download = 1 vente loupée"... Pour moi le dl, c'est pareil qu'un prêt par un ami. Pour prendre un exemple tout simple, concernant le magnifique chef-d'oeuvre du cinéma français ( (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/pouahbeurk.gif) ) qu'est "Bienvenue chez les ch'tis", je l'ai vu uniquement parce que quelqu'un l'avait prêté en divikse à ma mère qui me l'a ensuite passé, il est évident que si le seul moyen pour moi de voir cette chose avait été de raquer 7 euros pour le cinoche ou 20 euros pour le dvd, ils auraient toujours pu se gratter :o
Le pire, c'est qu'en plus, ils se permettent de gueuler que sans le piratage, ils auraient pu refourguer beaucoup plus de dvd, alors que les ventes de ce truc atteignent déjà des records terrifiants pour une telle sous-mayrde  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 28 Juin 2009 à 13:57
J'ai récemment copié le cd d'un copain, un groupe que j'avais entendu à l'arrache, une fois, à la radio, et que mon pote trouve excellent. Ainsi, j'ai pu me faire ma propre idée dans la bagnole et décidé d'acheter le disque à la prochaine occasion.

leur logique est défectueuse, à nos élites  :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 28 Juin 2009 à 14:07
Même chose, ça m'est déjà arrivé de dl un album, puis vu qu'au final il me plaisait vraiment, de l'acheter parce que j'avais envie d'avoir l'original et pas juste un truc gravé... Et je pense pas être le seul dans ce cas.

Les majors sont trop cons pour comprendre que le téléchargement est souvent vecteur d'achat, eux tout ce qu'ils voient c'est "on a réalisé que 700 millions de CA cette année alors qu'on en avait prévu 710, ouinouinouin" :rolleyes: :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 28 Juin 2009 à 14:44
Le fait est que les entreprises GAGNENT de l'argent. Elles exposent des CA contenant uniquement des produits en fin de vie. Les CA globaux sont inférieurs à ceux prévus mais d'une différence mineure qu'aucun analyste ne pourrait l'imputer au mécanisme des téléchagrements. 

La logique actuelle mènera à quoi ? Sera t'on obligé de payer une licence pour avoir le droit de chantonner une musique dans la rue ? Car il me semble que l'esprit des lois actuelles mène à cette réflexion.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 29 Juin 2009 à 00:34
Citation de Ryô le 28 Juin 2009 à 09:51
La seule porte de sortie serait que la loi soit inapplicable jusqu'à l'arrivée d'un prochain président, peut être moins psychopathe (vivement 2017, vu que moutons comme sont les français, ils vont bien revoter pour lui). Fort improbable, tout ça.
2032 plutôt, après Sarkozy, ce sera son fils :p (Il l'aura tellement bien briefé qu'il se fera élire les doigts dans le nez, surtout par ceux qui aiment Sarkozy, ils se diront, "c'est pareil, c'est son fils :p").

En espérant que le fils de Sarkozy n'ait pas de fils non plus un de ces quatre, car sinon, on est reparti jusqu'à 2046 :mdr: et ainsi de suite !)

A moins que Sarkozy ne promulge la loi martiale avant  et devienne président à vie :D
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Juin 2009 à 00:40
nan, juste après, le fifils Sarko sera encore trop jeune pour être président... 


y'aura juste un président bouche trou entre les Sarko père et fils, du genre de chais pas...  Xavier Bertrand ? (si sa grosse tête n'a pas explosé d'ici là, du moins)

ou l'autre là, le lèche-cul Copé, j'suis sûr qu'il en rêve toutes les nuits...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 29 Juin 2009 à 02:57
Il y a un âge minimum ? Je ne crois pas personellement.

Il l'aura tellement bien briéfé qu'il arrivera avec 20 ans d'avance :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 29 Juin 2009 à 07:46
Citation de Hiei- le 29 Juin 2009 à 02:57
Il y a un âge minimum ? Je ne crois pas personellement.

Il l'aura tellement bien briéfé qu'il arrivera avec 20 ans d'avance :)
Alors je suis pas un pro du tout, mais il me semble qu'en effet, il y a un age minimum pour chaque élection.

Je me demande si c'est pas trente ans pour la présidence, ou quelque chose comme ça.

Tiens, non, c'est 23 ans!
http://www.teteamodeler.com/culture/civisme/election2.asp(http://www.teteamodeler.com/culture/civisme/election2.asp)

Président de la république francaise ET geek, ç'aurait de la gueule  :yahou:
Citation de Flavien le 28 Juin 2009 à 14:44
La logique actuelle mènera à quoi ? Sera t'on obligé de payer une licence pour avoir le droit de chantonner une musique dans la rue ? Car il me semble que l'esprit des lois actuelles mène à cette réflexion.
Je me demande si c'est pas pratiquement déjà le cas:
Avec certains élèves, je fais des videos pour les examens, pour des oraux, et evidemment, ces chers têtes blondes ont envie de mettre une musique sympa...enfin sympa, je veux dire qui leur plaise, quoi...voyez de quoi je parle, moi j'appelle pas ça de la musique, mais tu comprends, à 33 ans, on a des goûts de chiotte/vieux/con/has been/pas de gout du tout*

*Rayer la mention inutile.


Enfin bref, je suis souvent rendu à leur demander de trouver de la musique libre de droits, histoire qu'il y ait pas un con de parent un peu trop à droite et au fait des lois pour gueuler à la SACEM.

Si, ça peut arriver, puisque j'ai un collègue d'origine tunisienne qui s'est fait embrouiller par un parent sous prétexte qu'il parlait mal aux élèves...amusant, puisque je parle de la même manière et que moi on vient pas me faire chier... :whistling2:


Plus sérieusement, Flavien, je me demande si on pourrait pas te faire d'ores et déjà payer des droits si tu chantais dans la rue...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 29 Juin 2009 à 11:33
En tout cas, la diffusion de musique ou d'émissions de radio par des systèmes de sonorisation dans les lieux ouverts au public est soumis à payement à la SACEM… C'est pour ça que dans les bus de Lyon, depuis 7-8 ans, il n'y diffusent plus la radio… Enfin faut dire que la diffusion des grosses têtes et autres roucasseries, c'est un peu gonflant à la longue, donc au final on y a gagné en confort.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Juin 2009 à 13:06
Citation de MCL80 le 29 Juin 2009 à 11:33
En tout cas, la diffusion de musique ou d'émissions de radio par des systèmes de sonorisation dans les lieux ouverts au public est soumis à payement à la SACEM…
Et c'est comme ça qu'on en arrive à des aberrations du genre de la sacem qui avait réclamé 75 euros à une directrice d'école pour avoir fait interpréter une chanson d'Hughes Aufray à ses élèves lors d'un spectacle(http://www.generation-nt.com/sacem-actualite-15479.html) :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 29 Juin 2009 à 17:47
Je sais pas de quoi il en retournait, mais la SACEM a demandé aux organisateurs de la chorale du collège le chiffre d'affaire de la soirée...

Je n'appelle pas ça la défense du droit d'auteur mais un vampire de premier ordre.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 1er Juillet 2009 à 07:57
Je crois que ca n'a pas été posté ici, alors voilà. Subaru nous donne le lien sur cynarhum², je vous le fait péter:



L.A.U.L.E(http://www.ecrans.fr/Hadopi-Le-debut-de-la-debacle,7602.html)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 1er Juillet 2009 à 14:31
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ineffable.gif)
Citation
Par ces nouvelles critiques, le Conseil d’Etat annonce un sombre destin à la loi. Pourtant, de nouveau, le gouvernement a décidé de passer outre.
Euh, va falloir qu'elle soit censurée combien de fois, leur loi à la con, pour qu'ils comprennent? :sleeping:
Posted on: Wednesday 01 July 2009, 09:47:46
dans la série "les parasites sont nos amis, il faut les z'aimer r'aussi":

http://electronlibre.info/+Pascal-Negre-est-optimiste,01855+
Citation
En marge de la conférence de presse de la SCPP (société civile des producteurs de phonogrammes), Pascal Nègre, le président d’Universal, s’est dit optimiste concernant les effets de la loi Hadopi 2, celle qui prévoit une sanction allant jusqu’à 1500 euros d’amende, pour les internautes coupables d’avoir téléchargé des fichiers illégalement. Celui qui est aussi président de la SCPP estime que Hadopi pourrait permettre de multiplier par trois ou quatre les revenus de l’industrie sur la vente de musique en ligne. Par ailleurs, la SCPP a déclaré vouloir revoir le système complexe des barèmes des lieux sonorisés. La société a commandé pour l’occasion un sondage à l’institut d’études Ipsos. Selon cette dernière, les français interrogés seraient prêts à payer plus chers, par exemple le prix d’un billet de parking, pour subventionner la musique. Ce barème est inchangé depuis 20 ans et rapporte 22 fois moins aux ayant droit que la vente d’un phonogramme, et 5 fois moins que la copie privée.
Genre ça a une valeur quelconque les sondages commandités par une bande de vautours  :coucou:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Juillet 2009 à 14:45
Nan mais là euh...

http://www.numerama.com/magazine/13430-Vers-une-taxe-negociee-entre-la-Sacem-et-les-FAI-pour-une-34licence-musique34.html

MAY ALLAY CREVAY BANDE DE PARASITES (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bakk9.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 11 Juillet 2009 à 14:50
et alors? ils comptent bien surveiller les e-mails aussi, alors bon...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 11 Juillet 2009 à 15:55
Nan mais ce qui m'énerve, c'est qu'après avoir chié abondamment sur la licence globale, ils veulent faire grosso modo la même chose, mais sous forme de taxe ( donc obligatoire, que t'aies envie d'écouter de la musique ou non )...
: Samedi 11 Juillet 2009, 15:00:30
Sinon, dans la série "rigolonzunbrin":

(http://www.fcointe.com/blog/images/hadopisenpis2.jpg)
http://www.fcointe.com/blog/index.php/2009/07/09/135-hadopi-de-pis-en-pis

 :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Juillet 2009 à 10:26
Bonne nouvelle, l'opposition à Hadopi 2 a décidé de jouer son rôle à fond:

http://www.pcinpact.com/actu/news/51975-hadopi-vote-solennel-obstruction-parlementaire.htm

Outre le fait que les débats risquent donc de durer jusqu'en septembre-octobre ( donc plus moyen de faire passer ça tranquillou à la faveur de l'été  :shifty: ), j'apprécie tout particulièrement ce petit à-côté:
Citation
Selon les derniers bruits parlementaires qui nous ont été rapportés, il devrait y avoir un vote solennel à l’Assemblée nationale. Cette mesure peut être demandée par n’importe quel président de groupe et elle est alors de droit. L’opposition compte bien jouer sur celle-ci qui va avoir un effet dévastateur pour les parlementaires, notamment ceux de la majorité, obligés d’interrompre leurs vacances en plein mois de juillet.
Ça vous apprendra à défendre une loi de mayrde (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ripthejacker.gif)


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 16 Juillet 2009 à 11:05
On dirait que Kermit Junior veut se faire virer:
http://www.numerama.com/magazine/13455-Quand-Frederic-Mitterrand-regrette-de-ne-pas-etre-assez-pirate.html
Citation
En commission des affaires culturelles ce matin, le ministre de la culture Frédéric Mitterrand a assuré aux députés qu'il aurait aimé être téléchargé illégalement plus souvent, et confié qu'il avait deux abonnements à Internet au cas où l'un des deux était un jour suspendu suite aux activités illégales de son fils. Festival.
:ptdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Juillet 2009 à 11:16
:mdr:

Si ça continue il va devenir aussi collector qu'Albaniaise (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Juillet 2009 à 12:01
oui, haha, c'est hilarant, mais franchement, QUI de nos jours s'amuse à se payer DEUX abonnements à internet en même temps?

le simple citoyen lui, il l'aura dans le cul, d'autant qu'à mon avis, une fois condamné, il sera aussi interdit de souscription à tout nouvel abonnement pendant la durée de sa condamnation...



sinon allez, bonne nouvelle dans ce tas de merdier, j'ai lu qu'ils avaient laissé tomber le volet de surveillance des e-mails privés (des fois qu'on y joindrait des mp3, hein!!?) parce qu'ils ont finalement réalisé qu'ils n'avaient pas le droit de lire des communications privées...    :sweatdrop:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Juillet 2009 à 12:22
Citation de Poseidon le 16 Juillet 2009 à 12:01
le simple citoyen lui, il l'aura dans le cul, d'autant qu'à mon avis, une fois condamné, il sera aussi interdit de souscription à tout nouvel abonnement pendant la durée de sa condamnation...
En effet, l'abonné qui aura été suspendu n'aura pas le droit de souscrire chez un autre FAI pendant toute la durée de la condamnation...  Alors que dans le cas de quelqu'un qui a souscrit à 2 offres différentes avant de s'être fait chopper, seule la connexion sur laquelle ont été effectués les téléchargements sera coupée ( ce qui est très con, mais bon :mdr: )

Par ailleurs, vu que seul le titulaire de l'accès internet paiera les pots cassés, il sera tout à fait possible de prendre un autre abonnement avec le nom d'un autre membre de la famille  :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 16 Juillet 2009 à 19:06
Citation de AZB le 16 Juillet 2009 à 12:22
Par ailleurs, vu que seul le titulaire de l'accès internet paiera les pots cassés, il sera tout à fait possible de prendre un autre abonnement avec le nom d'un autre membre de la famille  :whistling2:
C'est le moment de sortir mémé du formol… Ou d'avoir un gosse. :mdr2:

Ceci dit, cette loi Sarko' la veut donc quelle que soit l'obstruction parlementaire, il faudra au final que le conseil constitutionnel la détruise puisqu'elle sera votée par une assemblé aux ordres. :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Juillet 2009 à 17:06
Bon bah au total, 536 amendements ont été déposés par l'opposition à Hadopi 2(http://www.pcinpact.com/actu/news/52022-hadopi-650-amendements-opposition-obstruction.htm), histoire de bien faire traîner les débats en longueur  :mario:
Citation
Un autre amendement démultiplié vise à renommer Hadopi 2 en « Projet de loi relatif à la pénalisation des internautes ». Enfin, ajoutons celui déposé par M. Brard et visant à renommer ce même texte  « Projet de loi tendant à préserver le patrimoine des artistes redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune et à leur faciliter l'accumulation du capital ».
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ripthejacker.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 20 Juillet 2009 à 19:03
Et à 17h30, il y avait 818 amendements déposés.(http://www.pcinpact.com/actu/news/52048-hadopi-amendements-assemblee-nationale-debats.htm?vc=1)  :mdr:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 20 Juillet 2009 à 21:59
Citation de AZB le 20 Juillet 2009 à 17:06
Bon bah au total, 536 amendements ont été déposés par l'opposition à Hadopi 2(http://www.pcinpact.com/actu/news/52022-hadopi-650-amendements-opposition-obstruction.htm), histoire de bien faire traîner les débats en longueur  :mario:
Citation
Un autre amendement démultiplié vise à renommer Hadopi 2 en « Projet de loi relatif à la pénalisation des internautes ». Enfin, ajoutons celui déposé par M. Brard et visant à renommer ce même texte  « Projet de loi tendant à préserver le patrimoine des artistes redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune et à leur faciliter l'accumulation du capital ».
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ripthejacker.gif)
Enorme :roule:

De toute manière, notre bon roi ira jusqu'au bout et même plus loin s'il le faut :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Juillet 2009 à 08:50
Apparemment, ça se confirme le report à septembre...(http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/21/01011-20090721FILWWW00307-le-vote-d-hadopi-ii-reporte-a-septembre.php)
Citation
La conférence des présidents de l'Assemblée a décidé aujourd'hui de reporter le vote du projet de loi Hadopi 2, a annoncé le président de l'Assemblée Bernard Accoyer.
Lors de la réunion, les groupes PS, communiste et UMP ont demandé un vote solennel sur le texte examiné depuis mardi matin dans l'hémicycle. La session extraordinaire du Parlement s'achevant vendredi soir, le vote ne pourra avoir lieu avant la prochaine session, a précisé M. Accoyer. Une autre session extraordinaire doit s'ouvrir le 14 septembre.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ripthejacker.gif)



: Mardi 21 Juillet 2009, 12:57:54
Et évidemment, du côté de la sacem et autres vampires du disque, ça n'a pas attendu longtemps pour sortir les violons...(http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/258789/--Report+du+vote+Hadopi+2+%3A+la+Sacem+et+les+producteurs+d%C3%A9%C3%A7us+et+en+col%C3%A8re)
Citation
"Une fois encore les ayants droit sont pris en otage par les manoeuvres politiciennes de certains députés au mépris des industries culturelles qui pendant ce temps subissent une crise sans précédent", ajoutent le SNEP et la SCPP. Leurs membres "réclament que soit adoptée au plus vite la loi afin de stopper l'hémorragie".
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/violon.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Juillet 2009 à 12:45
c'est de l'humour, ou ils sont sérieux? 

nan j'sais pas mais ils sont plus risibles qu'autre chose là...   d'autant qu'il y a quelques semaines la sacem annonçait encore un bénéfice record de je ne sais plus combien...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 25 Juillet 2009 à 19:24
Ayé, les "débats" sur Hadopi 2 sont terminés, RDV à la rentrée pour le vote solennel ( et la censure du CC :o )

L'Assemblée Nationale adopte tous les articles d'Hadopi 2(http://www.pcinpact.com/actu/news/52181-hadopi-assemblee-nationale-loi-vote.htm)

Le truc qui me fait le plus halluciner là-dedans:
Citation
Seuls 10 000 titres et 1000 films seront surveillés. Les autres non. La liste sera secrète.
En gros, suffit d'éviter de télécharger les merdes d'Univers Sale et compagnie pour être tranquille (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ineffable.gif)

Par ailleurs, il est fait mention de films et de musique, mais pas des séries (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/afrojojo.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 25 Juillet 2009 à 19:40
vous savez déjà que vous devez éviter Josephine ange gardien :)


ainsi que Juliette Greco ou  la cage aux folles
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 20 Août 2009 à 15:50
On enfonce les portes ouvertes, mais ça fait toujours plaisir :

http://www.odebi.org/content/harvard-p2p-piratage-bon-creation-artistique
Citation
La célébre université américaine Harvard démontre que le P2P favorise fortement la création artistiqueLa célébre université américaine Harvard démontre que le P2P favorise fortement la création artistique


 Harvard termine une étude qui démontre que l'échange de fichiers soumis aux droits d'auteur dans les réseaux P2P favorise nettement la création artistique.

Le piratage sur internet sera donc largement bénéfique à la création artistique dans son ensemble et aux consommateurs en particulier.

L'étude dit bien que cela mets à mal certains business model mais que c'est "la loi du genre" quand de nouveaux habitus s'installent dans un marché fortement concurrentiel.

Harvard rappelle que le copyright "américain" répond à cette définition :

"Copyright exists to encourage innovation and the creation of new works; in other words to promote social welfare," the paper states. The question to ask is thus whether the new technology has undermined the incentives to create, market, and distribute entertainment."

"Le copyright existe pour encourager l'innovation et la création c'est à dire pour promouvoir le bien être social".....

à aucun moment, il n'est question de protection de parts de marché pour une industrie.

Le droit d'auteur doit être bénéfique pour les consommateurs, c'est tout. Les droits des auteurs ne sont que temporaires et là uniquement que pour servir l'intérêt général qui est l'augmentation de la masse de savoir accessible par le plus grand nombre.

Pour preuve de démonstration, Harvard rappelle que le nombre d'albums sortis mondialement par les maisons de disque est passé de 35.516 albums en 2000 à 79.695 albums en 2007 avec des augmentations souvent de prix à la clé.

Harvard rappelle que la production de film a explosé pendant les années P2P passant de 3807 en 2003 à 4989 en 2007.

Nous remarquerons en particulier que les pays où le haut débit est "roi" comme la Corée du sud voit leur production de films commerciaux passer de 80 à 124 entre 2004 et 2008 alors que le piratage est quasi une institution.....

Les conclusions partielles de l'étude de HARVARD (qui est, nous le rappelons, certainement la meilleur université dans le monde) sont sans appel : le piratage bénéficie directement à la production artistique tout en tuant certains business model qui vont à l'encontre de l'intérêt général des consommateurs (ceux qui ont une vision erronée du droit d'auteur).

Une copie du travail en cours est disponible ici :
http://www.hbs.edu/research/pdf/09-132.pdf
A renvoyer à un vieux article de 3 ans sur Agoravox :
http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/le-probleme-p2p-n...
C'est à rappeler lors des procès entamés par nos amis des maisons de disque contre des internautes "partageurs" en France :
http://www.odebi.org/content/sacem-sdrm-25-juin-2009-attaque-james-climent

et aux Etats-Unis où une somme de 1.92 millions de dollars vient d'être requise contre un internaute "martyr":

http://www.lematin.ch/actu/economie/192-million-dollars-amende-telecharg...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Août 2009 à 15:58
allez montrer cette étude à Sarkozy, je suis sûr que sa déchiquetteuse est déjà allumée et prête à tourner :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Août 2009 à 15:59
Et pendant ce temps, Warner et Universal cherchent des stagiaires pour leur département anti-piratage(http://www.pcinpact.com/actu/news/52619-warner-universal-398-euros-piratage.htm)... :wah:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Août 2009 à 16:03
les collabos étaient quand meme mieux payés que ça, en temps de guerre, non?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 21 Août 2009 à 14:14
En tout cas, ça démontre bien ( s'il en était encore besoin ) que ces gens-là sont totalement hermétiques à toute forme de remise en question, c'est "achète mes cd/dvd à 20 bouliches pièce et taggle"... Qu'ils s'étonnent pas d'aller droit dans le mur avec des raisonnements pareils :rolleyes:
: Jeudi 20 Août 2009, 16:18:04
Mais vive la liberté d'expression:

http://www.numerama.com/magazine/13700-L-IFPI-contre-le-piratage-et-contre-la-liberte-d-expression.html

Donc en gros, pour ces gensses-là, les partis politiques qui sont pour le libre échange des oeuvres sur internet ne devraient pas avoir voix au chapitre... Putain y'a des mandales qui se perdent :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 21 Août 2009 à 14:23
bah, je suis de l'avis du 2e commentaire...


on pourrait très bien leur répondre : ""Nous sommes absolument contre l'idée qu'un lobby quelconque puisse soutenir l'idée d'une utilisation contrôlée et verrouillée du contenu protégé"
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 2 Septembre 2009 à 10:33
Une petite news fraiche de PCI:
http://www.pcinpact.com/actu/news/52862-hadopi-creation-internet-mission-zelnick.htm?vc=1#vc
Citation
Après Hadopi 1, 2 maintenant Hadopi 3 ? Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, va créer « une mission pour améliorer l'offre légale en musique ou films sur internet ». Cet énième volet sera présidé par le PDG de Naïve, Patrick Zelnik, « maison d'artistes éclectique et non conformiste » comme Carla Bruni.
Cela fait à peine conflit d'intérêts.  :whistling2:

 :rouge:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Septembre 2009 à 11:35
ha oui c'est vrai on est déjà en septembre, les réjouissances reprennent :joker:
: Mercredi 02 Septembre 2009, 10:45:31
BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA  :mdr2: :mdr2: :mdr2:

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/quand-l-ump-se-prend-les-pieds-une-fois-de-plus-dans-l-hadopi_784827.html
Citation
Pour le lancement de son réseau social, lescreateursdepossibles.com, l'UMP a prévu un petit film explicatif. Mais l'un des textes montrés comme exemple de participation d'internaute est... une pétition anti-Hadopi.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

Sinon leur clip de propagande avec la grosse tache de mère de famille là, j'ai même pas tenu 1 minute tellement c'est GERBANT :vomit: Donc pour la preuve en image, sautez directement à 2:59.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 8 Septembre 2009 à 12:13
Citation
faire élire Valérie Pécresse en Ile de France
en "nécessaire"  :roule:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Septembre 2009 à 13:43
y'a quelques temps que l'ump ne me fait plus rire, moi... 


j'sais pas, l'énormité de leur bêtise et de leurs pratiques merdiques commence à me faire saturer...   




enfin déjà là leur clip c'est du n'importe quoi, parce que rien que voir la tronche à lefebvre, ça ferait vomir n'importe quelle personne un tant soit peu normalement constituée...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Septembre 2009 à 18:19
Mais comme c'est magnifique l'offre légale en Franchouillie:

http://www.numerama.com/magazine/13850-musicme-lance-ses-offres-de-telechargement.html
Citation
Les forfaits "à la carte" vont de 6,90 euros à 99,90 euros, pour un nombre de téléchargement par forfait qui varie en fonction des titres téléchargés. Le forfait le moins cher permet de télécharger entre 5 et 10 titres, tandis que celui à 99,90 euros permet de télécharger entre 77 et 144 titres. Ce qui reste très (trop) proche du prix standard à 99 centimes le titre.

Pour 9,90 euros par mois, l'utilisateur peut aussi s'abonner à une offre de téléchargement illimité, cette fois sous DRM. Les fichiers téléchargés sont alors au format WMA DRM Subscription, lisibles uniquement sous Windows Media 10 ou supérieur. Ils ne peuvent pas être gravés sur CD ni transférés sur des baladeurs non compatibles avec le format de Microsoft. Et enfin, ils deviennent illisibles une fois l'abonnement interrompu. Ce qui en fait une offre de location, tandis que les forfaits "à la carte" sont bien des offres de vente.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/al%20zheimer.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 8 Septembre 2009 à 18:25
Ha bin c'est bête, mais je suis sous mac donc Windows Media 10, comment dire… Ça me sert à peu près autant que si tu donnais un ouvre-boîte à une poule. :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Septembre 2009 à 18:27
les drm ne sont pas "crackables" maintenant?  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Septembre 2009 à 18:31
Ce qui me sidère, c'est le fait que tu payes pour avoir le droit d'écouter de la musique de la façon dont ILS le décident et uniquement celle-là, j'trouve ça honteux...  :lac:
Citation de Poseidon le 8 Septembre 2009 à 18:27
les drm ne sont pas "crackables" maintenant?  :peur:
"craquoi?" (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/1/sac%20poubelle%20albal.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 9 Septembre 2009 à 02:48
Manuellement oui en tout cas.

Un simple cable jack placé entre la sortie son et l'entrée ligne (son) de ton pc, et tu peux réenregistrer la musique avec la qualité originale.

Donc bon, leurs protections qui ne servent à rien...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Septembre 2009 à 18:14
Un mot du pdg de Sony France concernant les anti-Hadopi ( faut bien qu'ils s'expriment ces gens-là :o ):

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/medias/20090909.OBS0590/etre_anti_hadopi_un_nouveau_totalitarisme_.html
Citation
C'est le PDG de Sony Music France qui le dit. Pour lui, les militants anti Hadopi sont des "voleurs à la petite semaine".
Mercredi 9 septembre, lors de la conférence de presse du Snep sur les chiffres du marché du disque, Christophe Lameignère, PDG de Sony Music France, n'a pas mâché ses mots contre les "donneurs de leçon" anti-Hadopi. "Ce sont des voleurs à la petite semaine planqués derrière leur ordinateur qui n'ont jamais rien fait pour la création", affirme-t-il, allant jusqu'à parler de "totalitarisme".
Christophe, sois gentil, tu veux bien fermer ta gueule? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Septembre 2009 à 18:18
venant d'un homme comparable à un maquereau exploitant ses putes, je trouve ça risible... 


et si les internautes ordinaires sont des voleurs à la petite semaine, lui et les gens dans son genre faisant leurs bénéfices sur le dos des "artistes" sont du niveau d'un madoff... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Septembre 2009 à 14:29
Le plus drôle c'est le "ces gens-là n'ont jamais rien fait pour la création (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/kleia.gif)" ( répété deux fois en plus, des fois qu'on ait pas compris la première ), genre lui il fait quoi en dehors de ramasser la pogne et de bien entuber les artistes qui débutent? :ptdr:
: Mercredi 09 Septembre 2009, 18:29:21
Une autre réflexion très intelligente du même monsieur qui n'apparaît pas dans la vidéo postée hier, attention ça vole haut: http://www.pcinpact.com/actu/news/52974-pirates-planques-voleurs-totalitaires-denonciateurs.htm
Citation
« ces gens-là, ils auraient vendu du beurre aux Allemands pendant la guerre »
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/2/godwin.gif)

et une petite blague, pour la route:
Citation
« Notre offre légale fait toujours face à la concurrence déloyale des échanges illégaux de fichiers musicaux en ligne »
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 10 Septembre 2009 à 15:09
Tiens, y'avait ça en lien, c'est de l'argumentation de comptoir mais qui a le mérite d'être directe.
Pour ceux qui ne l'avaient pas déjà lu :

http://www.pcinpact.com/actu/news/52473-francis-lalanne-degomme-loi-hadopi.htm
Citation
Francis Lalanne, le célèbre musicien-chanteur connu pour son côté atypique, est aussi engagé en politique. Cette double casquette a ainsi été l'occasion pour Philippe Vandel (celui de Canal+ et feu Nulle Part Ailleurs) de l'interroger sur France Info sur la loi Hadopi et l'industrie du disque en général.

En voici une transcription écrite partielle : 

 Philippe Vandel : On va parler de la loi Hadopi (...) qui vise à protéger contre le téléchargement (...) les artistes et leurs droits d'auteur.

Francis Lalanne : c'est des conneries ça...

PV : Justement. (...) Vous vous êtes opposé à la création de cette loi. Pour quelle raison ?

FL : Pour une raison simple, c'est que cette loi n'a pas pour but de protéger les artistes. Pour protéger les artistes, il aurait fallu que l'industrie du disque fût gérée par des gens compétents, ce qui n'a jamais été le cas. Ça a toujours été des incompétents qui ont géré l'industrie du disque.

PV : Mais ce ne sont pas eux qui ont inventé Internet et le téléchargement.

FL : Non mais le téléchargement existe depuis la cassette vierge (NDLR : FL voulait dire le piratage ou la contrefaçon, et non le téléchargement). Tout ce monde là se fout des artistes, et les gens qui ont fait cette loi se foutent des artistes. Ils ont dévalorisé de la chanson en donnant de l'importance au support. (...) Vous remettez la même chanson, qu'on faisait passer d'un vinyle à un CD, et on te vendait plus cher le CD, mais la chanson c'était la même, et après on te faisait des compils, et on te vendait une troisième fois la même chose, de plus en plus cher.

Et à un moment donné, les gens qui continuent à acheter des disques régulièrement, avec le budget qu'ils ont pour ça, de toute façon qui achètent des disques trop chers, c'est vendu trois ou quatre fois trop cher un disque, et c'est aussi à cause de ça qu'il y a une crise du disque, ben ces gens là, ils choisissent d'acheter des disques qu'ils veulent, et de temps en temps, de télécharger des chansons. Exactement comme ils faisaient avec les cassettes vierges. Et parfois ils téléchargent et ils achètent ! Alors on va arrêter de parler de cette connerie et on va expliquer pourquoi il y a Hadopi.

Hadopi, c'est pas du tout pour protéger les artistes. Hadopi, c'est juste pour prendre le contrôle du Net.

PV : Hadopi, j'explique, c'est une haute autorité qui va gérer et surveiller le trafic sur Internet. Schématiquement.

FL : Ils vont pas surveiller, ils vont contrôler. C'est-à-dire qu'on est passé d'une société de surveillance à une société de contrôle. Big Brother is Watching Us. On est en plein Orwell dans 1984. (...) Maintenant, on se sert de la liberté de cet espace (NDLR : Internet) contre elle-même. (...) Et ça c'est la première mesure qui va être prise, il va y'en avoir des bien pires derrière, et des bien plus aliénantes pour le consommateur.

PV : Vous piratez des chansons ?

FL : Non.

PV : Et vous-mêmes êtes-vous piraté ?

FL : Oui je suis piraté, mon dernier disque a été acheté à 100 000 exemplaires, il a été piraté à peu près 950 000 fois (NDLR : un nombre dont nous aimerions bien connaître la source).

PV : C'est une joie, c'est un regret ?

FL : C'est un bonheur (...) que les gens aiment assez mes chansons pour les voler.

PV : J'entends bien ce que vous dites sur les prix. Je me souviens très bien que le prix du CD a doublé, alors qu'à fabriquer, ça coûte cinq fois moins cher qu'un vinyle. (NDLR : Philippe Vandel ne confondrait-il pas les coûts de fabrication du support et les coûts de production liés au contenu ?)

FL : Exactement.

PV : Pourquoi vous baissez pas le prix de vos disques vous-même ?

FL : C'est ce qui va arriver. Déjà j'en ai fini avec les maisons de disques, qui sont pour la plupart des voleurs.

(...)

PL : Y'a une jolie phrase de vous. Vous dites : "Plus j'aime mon métier, moins j'aime ma profession". Ça veut dire quoi ?

FL : Ce n'est pas une phrase de moi, mais de Jean-Luc Godard. Ça veut dire ce que ça veut dire. J'adore mon métier, mais je ne suis plus tout à fait certain que les gens qui en assurent la promotion et qui le structurent sur le plan professionnel méritent même d'en faire partie.

  Philippe Vandel parle ensuite de la dernière promotion de Radiohead qui proposait aux internautes de payer le prix qu'ils souhaitaient (de quelques centimes à plusieurs dizaines d'euros) pour leur album In Rainbows.

Francis Lalanne a répondu qu'il comptait bien mettre ses chansons « en téléchargement gratuit, avec un paiement facultatif, pour ceux qui le désirent, c'est-à-dire ceux qui en ont les moyens. C'est pas des voleurs les gens. Si quelqu'un peut te donner un euro pour ta chanson, il va te le donner. S'il peut pas, il va pas te le donner. On veut faire croire que les gens sont malhonnêtes, mais les gens sont pas malhonnêtes, ils sont conscients qu'un artiste, pour gagner sa vie, il a besoin de croûter. Mais à un moment donné, moi je comprends que quelqu'un ait pas envie de mettre 20 euros ou 25 euros dans un CD. Un CD, ça doit être vendu 9 euros maximum. »
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Septembre 2009 à 15:18
Il était passé y'a quelques temps de ça dans une émission sur le sujet diffusée sur France 3, ça m'avait étonné qu'il ne fasse pas partie de la horde de moutons pro-hadopi...
Citation
Déjà j'en ai fini avec les maisons de disques, qui sont pour la plupart des voleurs.
Enfin un qui s'en rend compte, il était temps :o

Par contre il s'emballe un peu avec ses "on a acheté 100 000 exemplaires de mon dernier CD et on l'a téléchargé 950 000 fois" :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Septembre 2009 à 15:20
j'ai jamais été fan de Lalanne, mais un grand bravo  :jap:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Septembre 2009 à 17:05
dans la série "on a beau le savoir, mais ça énerve toujours autant":

http://www.pcinpact.com/actu/news/53043-claude-gueant-hadopi-usine-agaz.htm
Citation
Pour Claude Goasguen, la situation est simple, « Hadopi est une usine à gaz ». Il votera donc contre le texte, pourrait-on penser. Que nenni. Selon le député, même s'il est contre – ce n'est pas dit stricto sensu, mais l'esprit y est – il se doit de suivre la majorité à laquelle il appartient.
Et vive les pantins, à la limite pourquoi ne pas faire carrément voter des bots, ça irait plus vite (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/stefro.gif)


EDIT: Ayé c'est voté :yawn:

http://www.pcinpact.com/actu/news/53041-hadopi-seance-assemblee-nationale-direct.htm
Citation
16h38 : les résultats des votes.

    * Votants : 527
    * Majorité absolue : 256
    * Pour : 285
    * Contre : 225
Allez le CC, censurez-moi à nouveau cette merde!!! :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 15 Septembre 2009 à 17:17
pitoyable! une assemblée nationale remplie de sans-couilles :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Septembre 2009 à 17:23
Ça me rappelle lors du rejet d'hadopi 1, y'avait chais plus qui qui disait que le problème n'était pas le contenu de la loi, mais son rejet et les conséquences qu'il entraîne... en gros on sait qu'elle pue du cul à mille kilomètres à la ronde, mais not' bon Roy a décrété, alors... :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 15 Septembre 2009 à 17:28
qu'il décrète tout de suite qu'il se proclame président à vie, ça ira plus vite! Et vu les sans-couilles de son parti, il est certain que ça sera voté!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 15 Septembre 2009 à 17:29
Citation de Poseidon le 15 Septembre 2009 à 17:17
pitoyable! une assemblée nationale remplie de sans-couilles :o
Disons plutot que 30 UMP burnés auraient fait la différence
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Septembre 2009 à 08:59
Ouais, c'est ça le pire, ça c'est pas joué de beaucoup... (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/whine.gif)
: Mardi 15 Septembre 2009, 17:32:29
pcinpact(http://www.pcinpact.com/actu/news/53056-hadopi-discours-brard-bloche-lachaud.htm) propose une retranscription des discours des différents intervenants ( y'en a eu 4 + bonswaaaaaaaar ), pour l'instant il n'y en a que deux, z'allez voir ça vaut son pesant de cacahuètes :o

Alors d'abord on a Patrick Bloche du PS, farouchement opposé à Hadopi:

(cliquez pour montrer/cacher)
Monsieur le Président,
Madame la Ministre, Monsieur le Ministre,
Monsieur le Rapporteur,
Mes chers Collègues,

Après le désaveu cinglant infligé au gouvernement par le Conseil constitutionnel, lors de sa censure historique du 10 juin dernier, on aurait pu espérer que vous en restiez là.

Or, il n'en a rien été, vous avez préféré récidiver et persévérer dans votre erreur. Sous pression élyséenne, Hadopi 2 a donc succédé à Hadopi 1. Et nous avons débattu, dans cet hémicycle jusqu'à la dernière seconde de la session extraordinaire du mois de juillet, d'une nouvelle usine à gaz, créant sur le plan juridique, un véritable régime d'exception.

Pour contourner la décision du Conseil constitutionnel qui a estimé que seule l'intervention du juge permettait de garantir la liberté d'expression et de communication, vous avez délibérément fait le choix d'une justice expéditive.

Nous contestons totalement le recours aux ordonnances pénales tant les droits de la défense y sont réduits à portion congrue mais aussi parce que cette procédure concernait jusqu'à présent la sanction d'infractions difficilement contestables, ce qui est tout le contraire lorsqu'il s'agit de téléchargements sur Internet.

Nous contestons vivement la modification soudaine du régime des ordonnances pénales, permettant ainsi au juge- en l'espèce seulement- de statuer en même temps au pénal et au civil.

Nous contestons fortement le fait que le juge sera pris en tenaille par la Hadopi, en amont, puisqu'elle constituera le dossier visant à l'incrimination; en aval, puisque -exception notable- elle fera exécuter les peines prononcées.

Nous contestons vigoureusement la création d'une sanction pour négligence caractérisée au seul motif de contourner la difficulté matérielle de prouver le délit de contrefaçon.
En recourant à nouveau à un dispositif qui permet de sanctionner un internaute qui n'est pas l'auteur du téléchargement contesté, vous violez de manière flagrante le principe selon lequel « Nul ne peut être puni que de son propre fait ».

Nous nous insurgeons enfin contre ce texte parce que nous considérons qu'il faut être irresponsable pour bloquer ainsi stérilement  la nécessaire adaptation du droit d'auteur à la révolution Internet en cours.  DADVSI en 2006, Hadopi 1 et 2 aujourd’hui ne sont, à cet égard, que des lois de retardement. Et durant tout ce temps perdu, les créateurs ne toucheront pas un euro de plus puisque vous avez constamment rejeté notre proposition de contribution créative . Là est le vrai scandale!

De plus, comme pour les tests ADN, seul l'effet d'annonce compte ! Vous vous préoccupez si peu de l'application des lois ou alors vous croyez si peu aux effets des dispositions que vous nous faites voter, qu'avant même l'adoption définitive d'Hadopi 2, vous avez lancé une mission confiée à un trio Zelnik-Cerutti-Toubon aussi exotique que masculin. Cherchez l'erreur ! En l'occurrence, elle saute aux yeux puisque vous avez, une nouvelle fois, écarté tout représentant des internautes et des consommateurs.

En ce qui nous concerne, nous considérons qu’en révolutionnant les modes de production et de diffusion, Internet permet d’atteindre ce qui est l’objectif central que vous avez visiblement oublié de toute politique culturelle : l’accès du plus grand nombre aux contenus du savoir, de la connaissance et des loisirs.

Nous voulons sortir de la logique actuelle perdant-perdant : perdant pour les internautes considérés comme des suspects en puissance ; perdant pour les artistes qui voient le temps passer, les lignes Maginot contournées les unes après les autres et aucune rémunération nouvelle émerger.

Nous avons l'ambition d'inventer un nouveau modèle de régulation assurant à l’offre culturelle les financements dont elle a besoin pour se développer.

A défaut, c’est la loi de la jungle assurée, qui permet déjà aux plus puissants de négocier, dans leur coin, des licences privées dont sont exclus les auteurs et les artistes. Or, c’est justement pour les protéger que le droit d’auteur a été créé.

En un mot, avec Hadopi 2 comme avec Hadopi 1, vous avez tout faux et c'est la raison pour laquelle notre groupe votera contre ce projet de loi qui, le moment venu, fera l'objet d'un recours devant le Conseil constitutionnel.

Comme il parle bien (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/cerveau%20lent.gif)


Et Machin du NC, qui a dû subir une lobotomie frontale récemment:

(cliquez pour montrer/cacher)
Nous écrivons aujourd'hui le dernier chapitre de la discussion du projet de loi HADOPI, dont les rebondissements et les discussions passionnées n'ont d'égal que ceux des séries télévisées à succès.

Je voudrais vous inviter à prendre un peu de hauteur et à imaginer quelle sera la vie culturelle dans une vingtaine d'années, si nous laissons libre cours au téléchargement illégal : quasiment plus personne n'achètera de CD ni de DVD, les maisons de disques verront leur chiffre d'affaires disparaître, licencieront en masse et ne signeront plus de contrats de nouveaux artistes, il n'y aura plus de maisons de disques indépendantes, plus personne ne fréquentera les salles de cinéma, dont la plupart fermeront et seront transformées en supermarchés...

Est-ce ce que nous voulons, pour nous et pour nos enfants ? Pour en rester à la production française, êtes-vous prêts à accepter qu'il n'y ait plus de films d'Alain Resnais, plus de Cédric Klapisch, plus d'Alain Souchon, plus de Christophe...

C'est finalement de la survie de l'exception culturelle française qu'il s'agit ici : l'enjeu n'est pas mince, et il nécessite de dépasser les clivages politiques.

Je voudrais tout d'abord saluer l'excellent travail de mon collègue Jean Dionis du Séjour, qui a su poser les bonnes questions, et présenter ici la position de ceux, majoritaires, qui ont décidé d'adopter ce projet de loi.

Oui, nous approuvons le choix qui a été fait de la pédagogie, de la prévention et de la responsabilisation.

Oui, la riposte graduée et progressive est une solution de bon sens.

Oui, ce texte est équilibré et garantit les libertés, toutes les libertés : la liberté des créateurs et des artistes, avec des droits qu'il faut leur reconnaître ; la liberté d'expression des internautes ; les libertés fondamentales des citoyens, garanties par l'autorité judiciaire.

Rappelez-vous cette phrase de Lacordaire : « entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime, et la loi qui affranchit ». La liberté des pirates s'exerce au détriment des artistes et conduira à leur disparition. Quand il n'y aura plus d'artistes, qu'est-ce que les pirates pourront télécharger ? On le voit bien, ce système fondé sur l'illégalité et le pillage, court à sa propre perte.

Je voudrais juste rappeler que, au Nouveau Centre, certains d'entre nous avaient dès le début plaidé pour que le juge intervienne pour prononcer la suspension de l'accès à internet. Nous avons également insisté pour renforcer les garanties apportées aux internautes.

Ce projet de loi va assurer la sauvegarde de milliers d'emplois et de la vitalité de la création qui caractérise notre pays. Et, ainsi, internet, merveilleux vecteur de diffusion, cessera de constituer une menace pour l'exception culturelle française - nous gardons le bon Dr Jekyll, et nous nous débarrassons du dangereux Mr Hyde.

Pour autant, ne croyons pas, et je m'adresse en particulier au Ministre de la Culture, que nous sommes arrivés au bout du chemin. Il nous reste à réfléchir à l'après-HADOPI : comment assurer la pérennité du financement de la création et imaginer un nouveau modèle économique ? Comment faire émerger une offre légale attractive ? Puisque les technologies numériques évolueront toujours plus vite que le droit, le Parlement devra se réunir régulièrement pour adapter cette loi.

Nous souhaitons également qu'une concertation s'engage au niveau européen pour repenser en commun, dans l'ensemble des États membres, les nouveaux modèles économiques de consommation des œuvres culturelles.

Dans tous ces chantiers, le Nouveau Centre est déterminé à vous apporter son concours.

Parce que nous espérons que ce projet de loi garantira un nouvel équilibre entre les droits des auteurs créateurs et le droit des citoyens d'accéder à la culture et aux savoirs, une large majorité des députés du groupe Nouveau Centre le votera. Parce qu'internet, puissant outil de démocratisation culturelle, est aussi un espace qui doit garantir le respect des droits et des devoirs de chacun. Au nom d'un seul objectif : voir fleurir et prospérer la culture en France.

Comme il dit que d'la merde (http://img29.imageshack.us/img29/461/bebenw.jpg)

J'apprécie tout particulièrement le:
Citation
Et, ainsi, internet, merveilleux vecteur de diffusion, cessera de constituer une menace pour l'exception culturelle française
Pour le nabot et sa cour, wé :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Septembre 2009 à 11:29
je suis d'accord avec lui sur un point: s'il parle de trucs français, alors oui, "plus personne ne va voir ça au cinéma"

mais ça n'a rien à voir avec internet, c'est juste que c'est CHIANT!  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Septembre 2009 à 11:42
En effet, j'aime beaucoup son "Pour en rester à la production française, êtes-vous prêts à accepter qu'il n'y ait plus de films d'Alain Resnais, plus de Cédric Klapisch, plus d'Alain Souchon, plus de Christophe..." (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/violon.gif)

Personnellement, ça m'empêcherait pas de dormir... La production française, j'en attends strictement rien.
Citation
Ce projet de loi va assurer la sauvegarde de milliers d'emplois et de la vitalité de la création qui caractérise notre pays.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

La "création qui caractérise notre pays", c'est des séries affligeantes dignes de Derrick ( avec notamment moult repompes non moins navrantes de séries US à succès ), des films total branlage de nouille et des chanteurs chiants comme la mort... Et c'est ça qu'il faudrait sauver? Mais qu'ils crèvent tous :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 16 Septembre 2009 à 13:26
Le problème n'est pas tant le monceau d'âneries qu'il débite que le fait qu'il n'y ait personne pour répondre à ce taux de communication.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Septembre 2009 à 15:13
hihihi que ça va être rigolo le net en France   :mdr:


http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/09/16/hadopi-respecte-les-droits-de-la-defense-affirme-riester_1241133_651865.html#ens_id=1232569&xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Septembre 2009 à 17:10
Toujours le même ramassis de conneries :yawn:
Citation
Nous voulons changer les comportements, non pas pour embêter les internautes, mais pour que demain, via les offres légales, ils contribuent à financer la musique et le cinéma.
Tu sais ce qu'ils en pensent de ton offre légale moisÿe, les internautes? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/lognak.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Septembre 2009 à 17:34
et bientot, pour relancer le mariage et la famille, ils ont essayer de changer les comportements des pédés et des gouines  :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 18 Septembre 2009 à 17:45
et on continue avec les joies hadopiennes:

http://www.pcinpact.com/actu/news/53105-hadopi-inapplicable-millions-internautes-fai.htm

Donc étant donné que c'est dégueulasse pour une bonne partie des internautes, autant déclarer cette loi nulle et non avenue :o

http://www.pcinpact.com/actu/news/53096-hadopi-2-camouflet-9-avril-repetera-pas.htm
Citation
D'après les avis de certains députés contactés par PC INpact, si le Conseil Constitutionnel censure à nouveau la loi, le gouvernement ne devrait pas proposer une Hadopi 3... 
Messieurs du CC, vous savez ce qu'il vous reste à faire :jap:


Sinon l'article que j'avais posté sur les discours des différents intervenants a été complété:

http://www.pcinpact.com/actu/news/53056-hadopi-discours-brard-bloche-lachaud.htm

avec notamment celui de bonswaaaaar... Allez Frédo, fais-nous rire! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)
Citation
Je remercie notre jeune et ô combien brillant rapporteur, M. Franck Riester. Nous avons été très impressionnés par sa maîtrise d'un dossier aussi complexe.
BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Citation
Ainsi, je vais pouvoir faire des propositions au Président de la République et au Premier ministre avant la fin de l'année, au moment où les lois HADOPI 1 et HADOPI 2 s'appliqueront.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/al%20zheimer.gif)

Euh t'es gentil, si jamais hadopi 2 passe, ce sera A LA PLACE d'hadopi 1, on va pas cumuler les lois moisÿes, non plus :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 18 Septembre 2009 à 18:03
par moments, je suis heureux d'être en Belgique...  (sauf pour les tarifs, mais bon)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 19 Septembre 2009 à 14:03
En France on est les champions du téléchargement illégal, oui oui...

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDetFdj_-Les-Chinois-champions-du-telechargement-illegal-de-musique_39382-1073676_actu.Htm
Citation
Ce sont les Chinois qui arrivent en tête du classement dressé par Ipsos et qui fait d'eux les champions du téléchargement illégal. Quelque 78% des internautes chinois reconnaissent en effe télécharger illégalement de la musique sur internet.

En deuxième position arrivent les Russes (68%), puis les Indiens (48%), les Emirats arabes unis et l'Espagne (44%), le Brésil (42%) et l'Italie (34%). La pratique semble moins répandue aux Etats-Unis (18%), au Japon (15%), en France (15%) et en Grande-Bretagne (12%). Les Français sont donc bien en dessous de la moyenne mondiale (44%).
Pis les ceusses qui téléchargent illégalement, c'est des gros pourris qui n'achètent jamais rien et qui tuent la création, oui oui oui oui...
Citation
"Il est intéressant de relever que justement ces utilisateurs de pages illégales (de téléchargement de musique) utilisent aussi beaucoup plus les voies légales de téléchargement (par exemple iTunes, Musicload) et achètent davantage de disques" que les internautes plus respectueux de la légalité, note l'institut de sondages. "Il semblerait que la possibilité du téléchargement illégal soit pour certains le départ du goût pour la musique", en conclut Ipsos.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/cver1.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 19 Septembre 2009 à 15:43
tout cela n'est que mensonges, PIRATE!  :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 19 Septembre 2009 à 21:33
Citation
Il semblerait que la possibilité du téléchargement illégal soit pour certains le départ du goût pour la musique",
Brillante analyse ma foi.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 20 Septembre 2009 à 17:45
Hadopi 2, une loi facilement contournable? C'est pas grave ma bonne dame!(http://www.dailymotion.com/video/xaipv6_hadopi-2-une-loi-imparfaite-mais-ce_news) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

( comme par hasard les commentaires sont désactivés, c'est étonnant :o )




Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 20 Septembre 2009 à 17:50
Citation de AZB le 20 Septembre 2009 à 17:45
Hadopi 2, une loi facilement contournable? C'est pas grave ma bonne dame!(http://www.dailymotion.com/video/xaipv6_hadopi-2-une-loi-imparfaite-mais-ce_news) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

( comme par hasard les commentaires sont désactivés, c'est étonnant :o )
évidemment que ce n'est pas grave...

il y a belle lurette que le vote de ce truc ne se résume plus qu'à UNE SEULE chose: faire plaisir au nabot sous peine de représailles...     
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Septembre 2009 à 15:19
Bon alors comme tout le monde le sait déjà, le Sénat a validé Ado Pie d'Oeufs hier:

http://www.numerama.com/magazine/14000-hadopi-2-le-senat-valide-le-texte-de-la-cmp.html

Mais le truc intéressant, c'est les chiffres de la participation:
Citation
13 sénateurs ont voté pour le texte, 6 ont voté contre, et 1 député s'est abstenu. C'est dire si l'Hadopi ne soulève pas la passion chez les 321 sénateurs.
Y'a eu une canicule-surprise pour que 301 députés se croient dispensés de venir faire ce pour quoi ils sont payés? :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Septembre 2009 à 15:23
bah, tout ça c'est calculé hein... 

si 20 'contre' avaient débarqué', 25 'pour' umpistes bien dociles auraient fait pareil...   


nan le pire là dedans, c'est que leur participation (ou non-participation faudrait dire) démontre bien à quel point ils savent PARFAITEMENT que cette loi déplait à 90% de la population...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Septembre 2009 à 17:25
Ayéééééééééééééééé, vote définitif clos :o

http://www.pcinpact.com/actu/news/53157-hadopi-2-vote-definitif-assemblee-nationale.htm
Citation
- Pour : 258
- Contre : 151
Bon allez, au CC de censurer cette chierie maintenant (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/littlebill.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Septembre 2009 à 17:33
mdr j'aime bien ce qu'ils se disent


Jean-Pierre Brard (17h17) : Vous faites horreur à la jeunesse de notre pays.


le pire, c'est vrai en plus  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Septembre 2009 à 17:37
oui, ou sinon y'a ça aussi:
Citation
Didier Mathus (16h41) : Hadopi, c'est l'espérance pour les majors de garder leur système archaïque, avec la bienveillance de l'UMP.
:jap:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Septembre 2009 à 17:40
marrant comme toutes les phrases des opposants paraissent si vraies,  alors qu'en face tous ceux de l'ump paraissent si hypocrites... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 22 Septembre 2009 à 21:32
Citation de AZB le 22 Septembre 2009 à 15:19
Mais le truc intéressant, c'est les chiffres de la participation:
Citation
13 sénateurs ont voté pour le texte, 6 ont voté contre, et 1 député s'est abstenu. C'est dire si l'Hadopi ne soulève pas la passion chez les 321 sénateurs.
Y'a eu une canicule-surprise pour que 301 députés se croient dispensés de venir faire ce pour quoi ils sont payés? :o
Tu remarqueras que pour faire nombre ils ont même fait venir un député pour voter au sénat… Et en plus il s'est abstenu! :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 23 Septembre 2009 à 10:08
On se demande vraiment pourquoi il s'est donné la peine de venir, celui-là :mdr:

( et j'viens de me rendre compte que j'ai dit "301 députés" au lieu de "301 sénateurs", roh :o )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 26 Septembre 2009 à 03:22
http://fr.news.yahoo.com/63/20090925/tpl-hadopi-2-un-bonnet-d-ne-pour-les-jou-5cc6428.html

J'hésite entre  :sweatdrop: et  :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 26 Septembre 2009 à 09:57
bien fait pour leur gueule!


"tf1 et lci soutiennent le projet de loi hadopi"  qu'on lisait l'autre jour, ben bien fait pour leur gueule... 


j'adore... "Les syndicats de journalistes SNJ et SNJ-CGT dénoncent donc une réforme "dictée" par les patrons de presse"
ben les syndicats d'internautes dénoncent une réforme dictée par les majors!
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 26 Septembre 2009 à 10:45
Il fallait réagir et s'informer (un comble pour des journalistes :sweatdrop:) avant :mdr:

Ou comment se faire couillonner dans les grands largeurs, c'est bien fait :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 26 Septembre 2009 à 12:59
(http://img33.imageshack.us/img33/3941/nelsonhahay.jpg)

Mais bien fait pour vos gueules, la prochaine fois vous verrez ptet plus loin qu'le bout d'votre nez  :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 26 Septembre 2009 à 21:43
Oui, enfin ça frappe indistinctement ceux qui ont fait leur boulot correctement que ceux qui ont lustré les mocassins de Frédéric Mitterrand et du mari de Carlita…

Encore une application du "travailler plus pour gagner plus", probablement, cet article de loi, en tous cas… :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Septembre 2009 à 15:08
Dans la série "on les paye vraiment pour dire de la mayrde", ce que pense Jean-François Connardpé d'internet:

http://www.pcinpact.com/actu/news/53252-internet-liberte-jean-francois-cope.htm

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Jean-François Copé, après la fameuse affaire Hortefeux, a tenu mi-septembre dernier des déclarations particulièrement étonnantes vis-à-vis d'Internet, à l'instar de nombreuses autres personnalités (Henri Guaino, Patrick Devedjian, Eric Besson, Luc Chatel, Frédéric Lefebvre, etc.).

Un débat public sur la liberté sur Internet

Jean françois Copé« Je crois qu'on a dit beaucoup de choses sur Brice Hortefeux, ses commentaires, ses propos, l'atmosphère de la scène, du coup, on en a oublié de dire quoi que ce soit sur autre chose qui paraît essentiel aussi : Internet. (...) Y'a un moment, il faudra quand même qu'on assume un débat public sur la question "Internet et la liberté". Car je pense que nous, qui sommes si attachés à réguler tant de choses, à essayer d'organiser, pour que les uns et les autres puissent vivre dans une démocratie, où chacun est entendu et respecté, cet immense espace qu'est Internet, dans lequel on peut diffuser n'importe quelle image, la tronquer dans tous les sens... »

Hier, le président de l'UMP à l'Assemblée nationale a tenu sur Slate à revenir sur ses déclarations, et aux vives réactions publiées ces deux dernières semaines sur la toile.

Recevant des menaces (dont la source n'est pas France Anonymous), le « traitant de liberticide et de censeur des droits fondamentaux », au point de vouloir réduire son « existence sur Internet à néant », et même de nuire à ses proches et à sa famille (sic!), Jean-François Copé n'a pas tenu à revenir dessus. Il a ainsi préféré s'intéresser aux commentaires plus sages, mais néanmoins largement opposés à ses déclarations.

Quelques internautes fascinés sans aucun regard critique

Ces commentaires sur les sites, blogs et forums « me caricaturent en technophobe, pourfendeur d'Internet et voulant à tout prix museler ce nouvel espace ». Copé a donc souhaité se défendre et à s'expliquer, avec plus ou moins de réussite.

« Source d'enthousiasme, » le numérique (parle-t-il juste d'Internet ou à un sens plus large ?) a pour Copé une importance désormais capitale. « Les grandes réflexions sur l'avenir de notre pays n'ont de sens qu'en intégrant systématiquement la nouvelle donne du numérique » explique-t-il.

Mais Internet, tout aussi intéressant soit-il, peut aussi « servir au pire ». Or pour Jean-François Copé, certains semblent l'oublier (qui donc ?). « Qu'on me pardonne cette banalité, mais il me semble parfois que le simple fait de la rappeler suscite des levées de bouclier chez quelques internautes qui, tout à leur fascination devant les prodiges du numérique, en perdent leur regard critique. »

Et de rebondir sur les derniers propos de Jean-Pierre Brard lors du récent vote à l'Assemblée nationale concernant Hadopi 2 : « les responsables politiques ne seront pas les moines copistes qui s'insurgeaient contre la diffusion de l'imprimerie, mais notre devoir est de faire en sorte que les progrès soient mis au service de l'homme, et particulièrement des plus vulnérables ».

Internet, c'est la loi du plus fort, pas le pays des Bisounours

Copé insiste en effet plusieurs fois sur cet aspect de faiblesse de certains (enfants ? non geek ? artistes ? Copé ne le précise pas). Quoi qu'il en soit, pour lui, les choses sont claires : « l'absence de règles est l'anarchie et la loi du plus fort ».

En somme, Internet serait un monde bien trop libre, où les "bons" côtoient les "vils". « Il faut en finir avec une certaine forme de naïveté qui fait d'Internet «le pays des bisounours», où tout le monde serait gentil et aurait des intentions louables. » Si vous êtiez aveugles, Copé est là pour vous ouvrir les yeux.

Il faut donc des règles, afin d'éviter l'anarchie explique Jean-François Copé. Ce dernier se pose d'ailleurs quelques questions, plus ou moins en rapport avec Internet, auxquelles nous vous poussons bien évidemment à publier vos réponses en commentaires :

    * Le droit à l'oubli a-t-il encore un avenir quand les photos de soirées d'un jeune de 17 ans peuvent être stockées et exploitées contre lui 10 ans plus tard lorsqu'il cherchera du travail ?
    * Le droit à l'intimité, conquête historique récente, qui a permis aux individus de s'affranchir d'un contrôle social parfois oppressant, est-il voué à la disparition au nom de la transparence absolue ou doit-il être réaffirmé au nom de la liberté individuelle
    * La propriété intellectuelle ou le droit à l'image doivent-ils prendre une nouvelle forme dans le monde numérique
    * Comment protéger les producteurs et les consommateurs contre les contrefaçons dans un monde où il n'y a parfois plus de différence entre l'original et la copie
    * Comment lutter efficacement contre les escroqueries ou les sites pédophiles sans tout verrouiller
    * Comment mettre à l'abri les enfants de contenus qui ne leur sont pas destinés, alors qu'ils passent plusieurs heures par semaine à surfer et à chatter
    * Qu'est-ce que la responsabilité individuelle dans un monde où l'anonymat est revendiqué et où le buzz multiplie les phénomènes de masse ?

Balayant d'un geste tout critique, Jean-François Copé va même plus loin : « Si nous passons à côté de ce défi, ceux qui nous reprochent aujourd'hui de vouloir agir nous reprocheront demain de n'avoir rien fait ».

Cette prose aura eu en tout cas un mérite pour la majorité présidentielle : celle de tenter de faire oublier les propos initiaux d'Horteufeux...

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hurle.gif) MAIS VA MOORYR POV' CLOCHE


A part ça, comme prévu, le PS a saisi hier le Conseil Constitutionnel:

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/09/28/hadopi-2-le-ps-saisit-le-conseil-constitutionnel_1246409_651865.html#xtor=RSS-3208

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Les députés PS ont déposé, lundi 28 septembre, devant le Conseil constitutionnel un recours contre la loi Hadopi 2 sur le téléchargement illégal. Dans la saisine, dont Ecrans.fr publie des extraits, les députés socialistes estiment que la loi Hadopi 2, définitivement adoptée par le Parlement le 22 septembre, "encourt les mêmes critiques" que la loi Hadopi 1, en partie censurée par le Conseil constitutionnel le 10 juin. Ils "estiment nécessaire que soit soulevée la question de la constitutionnalité de l'ensemble de la loi".

En juin, les "sages" de la rue de Montpensier avaient censuré la principale disposition de la loi Hadopi, qui permettait à une haute autorité administrative de suspendre l'abonnement à Internet après deux avertissements, estimant qu'elle mettait en cause la liberté d'expression et de communication. Le gouvernement avait donc revu sa copie en proposant dans un nouveau texte de loi que ce soit un juge, et non plus cette haute autorité, qui prenne cette décision. Pour éviter d'encombrer les tribunaux, tout en maintenant un traitement massif, le gouvernement a opté pour l’ordonnance pénale. Il s’agit d’une procédure simplifiée, devant un juge unique, sans audience, ni débat contradictoire.

"UN HABILLAGE COMMODE"

Selon la saisine des députés PS, "cette intervention judiciaire ne constitue qu’un habillage commode pour contourner la décision" du Conseil et ne respecte pas le droit à un procès équitable et la présomption d’innocence. "Le législateur n'a pas renoncé à mettre en place un système disproportionné et approximatif de sanctions incompatible avec nos principes constitutionnels, estiment les députés PS. Ces nouvelles procédures n'offrent pas aux justiciables les garanties procédurales suffisantes au regard des sanctions encourues." Finalement, pour le député socialiste de Paris Patrick Bloche, "la loi Hadopi 2 porte une grave atteinte à la liberté d'expression, assurée par l'accès à Internet".

Autre problème soulevé par les parlementaires socialistes : la remise en cause du principe d’égalité devant la loi pénale. La suspension de l'accès à Internet sera délicate dans les zones non dégroupées, pour lesquelles les fournisseurs d'accès peuvent difficilement couper Internet sans toucher à l'offre de téléphonie ou de télévision. Dès lors, pour les députés socialistes, "il est manifestement contraire au principe d'égalité devant la loi pénale d'établir une sanction dont la mise en œuvre ne sera pas la même sur l'ensemble du territoire national et dépendra des contingences techniques".

 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Septembre 2009 à 15:16
ha, Copé, on oublierait parfois à quel point il peut être ringard et réactionnaire, celui là avec ses petites crolles sur la tête... 

Evidemment, des videos balancées sur le net ou on voit des grosses têtes ump se vautrant dans leur connerie, ça ne leur plait pas et c'est dangereux, car internet c'est le mal...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Septembre 2009 à 15:21
Moi le truc qui me GAVE vraiment, c'est ce genre de réflexion à la noix:
Citation
* Comment lutter efficacement contre les escroqueries ou les sites pédophiles sans tout verrouiller
* Comment mettre à l'abri les enfants de contenus qui ne leur sont pas destinés, alors qu'ils passent plusieurs heures par semaine à surfer et à chatter
La bonne excuse de la protection des gosses pour pouvoir contrôler le net comme ils veulent, ça m'donne envie de gerber :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Septembre 2009 à 18:39
pour la 2e, j'ai la réponse: ça s'appelle "les parents"


enfin évidemment de nos jours la plupart des parents laissent leurs gosses faire tout et n'importe quoi, donc fatalement...
: Mardi 29 Septembre 2009, 15:25:16
à quand un service de type gestapo pour museler les gens d'avis opposés ?  :)

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/09/29/hadopi-une-deputee-suedoise-accuse-la-france-d-avoir-tente-de-l-influencer_1246566_651865.html#xtor=RSS-3208
: Mardi 29 Septembre 2009, 17:08:05
et hop, encore mieux, des quotas d'oeuvres françaises et européennes à respecter

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/09/29/offre-legale-la-sacd-veut-taxer-les-sites-web_1246862_651865.html#xtor=RSS-3208


n'ont pas encore compris que c'est parce que leurs trucs franchouillards sont cons que personne ne les regarde? :)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 29 Septembre 2009 à 18:57
Putain mais les quotas, c'est vraiment LE truc qui me ressort littéralement par les yeux, c'est d'une connerie sans nom... Ça me donne même encore plus envie de boycotter la MERDE made in Sarkozie tellement ça m'insupporte  :lac: ( enfin de toute manière, que ce soit séries, films ou musique, la production françoise, j'en ai strictement rien à carrer, alors... )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 29 Septembre 2009 à 19:12
Tiens, ce matin, je crois que c'est sur France Info, ils interviewaient Jean-Louis Murat, et il a apporté un soutien total à HADOPI. En en plus, le reste de l'interview m'a semblé d'une beaufitude casse. :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 29 Septembre 2009 à 19:14
Citation de MCL80 le 29 Septembre 2009 à 19:12
Tiens, ce matin, je crois que c'est sur France Info, ils interviewaient Jean-Louis Murat, et il a apporté un soutien total à HADOPI. En en plus, le reste de l'interview m'a semblé d'une beaufitude casse. :shifty:
j'ai du faire une recherche pour voir qui c'était  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 30 Septembre 2009 à 13:02
Citation de MCL80 le 29 Septembre 2009 à 19:12
En en plus, le reste de l'interview m'a semblé d'une beaufitude casse. :shifty:
Ça m'étonne pas, faut dire qu'il a la tête de l'emploi aussi :o
Citation de Poseidon le 29 Septembre 2009 à 19:14
j'ai du faire une recherche pour voir qui c'était  :peur:
J'te rassure, perso je connais de nom, mais je serais bien incapable de citer une seule de ses chansons :mdr:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 6 Octobre 2009 à 12:01
http://fr.readwriteweb.com/2009/10/02/analyse/discret-sondage-ispos-qui-discdite-hadopi/(http://fr.readwriteweb.com/2009/10/02/analyse/discret-sondage-ispos-qui-discdite-hadopi/)

Nao l'a trouvé ça, c'est assez laule...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Octobre 2009 à 12:08
Citation
Si les pirates ne téléchargent pas, alors ils n’achètent pas NON PLUS

Si les pirates n’avaient pas la possibilité de télécharger illégalement des morceaux de musique, les achèteraient-ils pour compenser ? La réponse est clairement non. Les pirates français estiment à 32% qu’ils ne les auraient pas écoutés, ou qu’ils auraient emprunté le CD (42%). Sur le marché du contenu vidéo, la tendance est moins marquée, les pirates étant relativement disposés à investir les salles de cinéma (30%). Pour autant, ils préfèrent encore majoritairement emprunter le DVD (33%) ou faire l’impasse sur le film (25%).
Ça, c'est exactement ce que les majors font semblant de pas comprendre, un download n'équivaut PAS à une vente ratée :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 6 Octobre 2009 à 12:29
Et pendant ce temps là, la SACEM essaie de prendre le beurre, l'argent du beurre, la crémière, le lait, les vaches... toute la crémerie!

http://www.pcinpact.com/actu/news/53398-hadopi-taxe-sacem-piratage-musique.htm

 :nono:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Octobre 2009 à 12:32
Nan mais eux, quand ils auront une idée qui n'implique pas obligatoirement une taxe ou un revenu quelconque, hein  :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 6 Octobre 2009 à 18:36
La SACEM, son but, c'est bien de récolter le blé, de pomper la fraîche, de cueillir l'oseille… Donc ils ont des idées en plus pour gagner plus. :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 6 Octobre 2009 à 18:47
(http://img223.imageshack.us/img223/753/raptoutvampire.jpg)

"Crache, CRACHE!!!!" (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/max%20evans.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 6 Octobre 2009 à 23:18
Un jour, une taxe :sweatdrop:

D'ailleurs je suis en train de me demander si le téléchargement illégal ne contribuerait pas au réchauffement de la planète :mouais:. Je vois bien une contribution numérique énergie et même une contribution numérique pour l'assurance maladie car c'est bien connu aussi, les vilains pirates creusent le trou de la sécurité sociale :sarko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 7 Octobre 2009 à 10:58
Dans la série "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais... :whistling2: ": L'Elysée a piraté un film sur Nicolas Sarkozy.(http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20091006.OBS3767/lelysee_a_pirate_un_film_sur_nicolas_sarkozy.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17)

Tipiacs!  :nono:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Octobre 2009 à 12:34
Et après, ils pensent encore être crédibles avec leurs "le piratage çay kakhä"? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/lognak.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Octobre 2009 à 12:40
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/07/quand-l-elysee-pratique-le-piratage_1250377_823448.html#xtor=RSS-3208


Frank Louvrier, le chef du service audiovisuel de la présidence de la République, déclare avoir demandé l'autorisation de faire des copies. "On en avait une cinquantaine, il nous en manquait, on leur a demandé si on pouvait compléter et ils nous ont dit : 'Pas de problème !'"

rappelez moi de dire ce genre de chose le jour ou des flics viendront m'embarquer pour avoir copié un dvd des simpsons... 


"j'ai appelé la fox, ils m'ont dit 'pas de problème!'"   :whistling2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Octobre 2009 à 14:17
taggle :o

Concernant la même affaire, et toujours dans la série "ils sont pas à un foutage de gueule près": http://www.lepost.fr/article/2009/10/07/1730063_l-elysee-copie-400-dvd-ce-n-est-pas-du-piratage.html
Citation
"L'Elysée n'a pas piraté", rectifie sur Le Post Bernard Vaillot, PDG de Galaxie. "Le DVD n'est pas en vente, donc on ne peut pas parler de piratage."
C'est intéressant ça, je croyais que télécharger un album/film quand bien même il ne serait pas licencié/vendu en France était illégal aussi, on nous aurait menti? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Octobre 2009 à 14:44
t'as pas encore compris que c'etait  "faites ce que je dis! pas ce que je fais :o" ?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 9 Octobre 2009 à 11:15
Ouais je sais, mais ils se foutent tellement du monde que ça en devient comique, c'est limite surréaliste  :mdr: ( :lac: )
: Jeudi 08 Octobre 2009, 14:48:19
Un homme condamné pour avoir téléchargé plus de 1000 films(http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/afp_00190165-telechargement--amende-avec-sursis-pour-avoir-pirate-plus-de-1-000-films.htm)

Au bûcher, le pirate! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/1/sac%20poubelle%20albal.gif) ( le type possède quand même environ 700 dividis originaux à côté mais bon, s'il a téléchargé, c'est forcément qu'un sale pourri d'internaute qui viole les droits des auteurs et des petites filles :o )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 9 Octobre 2009 à 11:20
pitoyable... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Octobre 2009 à 19:55
Dans la série "y'a pas qu'en France que la Sacem veut une taxe sur tout":

La sacem néerlandaise veut une taxe youtube(http://www.pcinpact.com/actu/news/53462-taxe-sacem-youtube-video-paysbas.htm)
Citation
La Buma / Stemra, équivalent aux Pays-Bas de notre SACEM, s’apprête à appliquer dès le 1er janvier 2010 un nouveau régime de licence pour la diffusion de musique en ligne. Son petit nom ? Le « Fair Play license ».

Une première : le texte va frapper également ceux qui ont l’audace de diffuser des clips vidéo accompagnés de musique, sur leur site, blog et autres pages persos, même non commerciales. Le moindre fragment de note devra donner lieu au paiement d’une « taxe Youtube » comme la nomme si justement Benjamin Ferran dans un article du Figaro.

Le montant ? Il suffit de se reporter à la grille tarifaire en bas de ce PDF :

    * 130 euros pour 6 fichiers vidéos « embedded »
    * 260 euros pour 12 fichiers vidéos « embedded »
    * 650 euros pour un bloc de 30 fichiers vidéos « embedded »

Tous les tarifs sont annuels et, petit luxe, sont hors taxe sur la valeur ajoutée.

Très inspirée par la politique du bâton Hadopienne, la Buma/Stemra enverra d’abord une lettre au gestionnaire du site pour l’inviter à payer ou à effacer ce contenu. A défaut, on passera à la phase plus répressive (mais dont on ne connait pas encore les détails). 

Les calculs sont vite faits : si un blog publie une vidéo musicale chaque jour piochée sur Youtube, il devra payer 7908 euros (12,16 blocs de 30 vidéos, à 650 euros le bloc). Autant dire, un montant que 99,9999% des sites ne pourront pas assumer.

Autre détail piquant : si vous possédez un site issu d’une communauté comme blogger.com, l’hébergeur pourra être tenu de payer. Autant dire des sommes rapidement astronomiques, voire cosmiques... Pour montrer la stupidité d’un tel régime, un internaute a publié un post avec 30 vidéos clonées. Sur le clip ? Des tracteurs, et autres engins agricoles, le tout illustré par une musique classique ou de la techno... Coût de cette œuvre démultipliée ? 650 euros.
Perso j'aurais une suggestion pour toutes les Sacem et autres vampires de l'industrie du divertissement: si vous arrêtiez de faire chier le monde et alliez crever dans un coin, hmmm? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Bernard_Frederic le 10 Octobre 2009 à 23:47
Citation de AZB le 10 Octobre 2009 à 19:55
Dans la série "y'a pas qu'en France que la Sacem veut une taxe sur tout":

La sacem néerlandaise veut une taxe youtube(http://www.pcinpact.com/actu/news/53462-taxe-sacem-youtube-video-paysbas.htm)
Citation
La Buma / Stemra, équivalent aux Pays-Bas de notre SACEM, s’apprête à appliquer dès le 1er janvier 2010 un nouveau régime de licence pour la diffusion de musique en ligne. Son petit nom ? Le « Fair Play license ».

Une première : le texte va frapper également ceux qui ont l’audace de diffuser des clips vidéo accompagnés de musique, sur leur site, blog et autres pages persos, même non commerciales. Le moindre fragment de note devra donner lieu au paiement d’une « taxe Youtube » comme la nomme si justement Benjamin Ferran dans un article du Figaro.

Le montant ? Il suffit de se reporter à la grille tarifaire en bas de ce PDF :

    * 130 euros pour 6 fichiers vidéos « embedded »
    * 260 euros pour 12 fichiers vidéos « embedded »
    * 650 euros pour un bloc de 30 fichiers vidéos « embedded »

Tous les tarifs sont annuels et, petit luxe, sont hors taxe sur la valeur ajoutée.

Très inspirée par la politique du bâton Hadopienne, la Buma/Stemra enverra d’abord une lettre au gestionnaire du site pour l’inviter à payer ou à effacer ce contenu. A défaut, on passera à la phase plus répressive (mais dont on ne connait pas encore les détails). 

Les calculs sont vite faits : si un blog publie une vidéo musicale chaque jour piochée sur Youtube, il devra payer 7908 euros (12,16 blocs de 30 vidéos, à 650 euros le bloc). Autant dire, un montant que 99,9999% des sites ne pourront pas assumer.

Autre détail piquant : si vous possédez un site issu d’une communauté comme blogger.com, l’hébergeur pourra être tenu de payer. Autant dire des sommes rapidement astronomiques, voire cosmiques... Pour montrer la stupidité d’un tel régime, un internaute a publié un post avec 30 vidéos clonées. Sur le clip ? Des tracteurs, et autres engins agricoles, le tout illustré par une musique classique ou de la techno... Coût de cette œuvre démultipliée ? 650 euros.
Perso j'aurais une suggestion pour toutes les Sacem et autres vampires de l'industrie du divertissement: si vous arrêtiez de faire chier le monde et alliez crever dans un coin, hmmm? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)
Super...

Une fois de plus, je vois que nous avons des volontaires pour une greffe de cerveau, organe qui leur fait dramatiquement défaut :sleeping:

Ou peut-être ont-ils abusé de cette fameuse herbe dont la vente est légale dans leur pays ? Les deux à mon avis :sweatdrop:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 12 Octobre 2009 à 10:28
Ça n'a pas tellement de rapport avec Hadopi, mais comme c'est dans la série "les internautes sont iveuls", je le mets ici:

http://www.lesechos.fr/info/analyses/020162406464-une-minorite-fait-l-opinion-sur-le-web.htm
Citation
Une minorité fait l'opinion sur le Web

[ 07/10/09  ] 25 commentaire(s)
SAMUEL MORILLON EST DIRECTEUR GENERAL DELEGUE DE CYBION SA.

Cent mille Français consomment plus de 16 heures d'Internet par jour, selon les études de Cybion, société spécialisée en intelligence économique sur Internet. Les contenus générés par ces internautes surreprésentés sur la Toile influencent le lectorat général, celui qui consomme de l'Internet, mais qui produit peu. Le positionnement idéologique souvent radical de ce noyau d'internautes, renforcé par la pratique courante de l'anonymat, représente une menace pour les entreprises. Pourtant celles-ci ne les prennent pas en compte dans leur démarche de prévention de crise.

Internet est régulièrement abordé aussi bien dans les programmes scolaires que dans les plans d'aménagement du territoire. Si l'importance des technologies numériques est incontestable dans les progrès économiques et sociaux futurs de notre pays, il cache toutefois une rupture d'un nouveau genre. Celle des comportements.

Généralement les interactions entre les internautes traditionnels sont relativement faibles. En revanche, ce noyau d'internautes au comportement addictif produirait plusieurs milliers de commentaires par jour à travers une multitude d'identités numériques. Ces commentaires sont présents dans les blogs, dans les forums et les réseaux sociaux. Ils portent principalement sur la religion, la politique et l'environnement et provoquent un déséquilibre dans les contributions avec les internautes traditionnels. Il y a ainsi un biais dans la plupart des études d'opinion qui analysent les commentaires exprimés sur la Toile.

Ceci est principalement lié au profil de ces 100.000 internautes, non représentatifs de la majorité du lectorat sur Internet. Selon les recherches menées en 2008-2009 par nos doctorants, ces internautes ont souvent une double personnalité on line-off line. S'ils sont principalement urbains, ils vivent au sein de leur communauté de pensée et ils utilisent en moyenne deux avatars, souvent de sexes différents. Même s'ils ne possèdent pas de compétences initiales, ils se renseignent sur la plupart des questions d'actualité et les commentent de manière souvent polémique et vive. Les propos peuvent être argumentés mais laissent peu de place à la discussion. La notoriété de l'avatar est fréquemment la finalité de comportements où l'émotion est poussée à l'extrême.

On a pu croire qu'Internet était un outil de recherche d'information et d'intelligence collective. Le savoir numérique s'inscrivait dans une démarche globalisée de progrès de l'esprit humain. Les images et les sentiments, que véhicule la Toile, complexifient les mécanismes de la pensée. L'idée générale d'une intelligence collective entre des internautes bâtissant en réseau de nouveaux savoirs semble être restée au stade du concept.

A titre d'exemple, et pour s'en convaincre, les rares sites ayant réussi à bâtir des modèles économiques stables se situent sur le marché dit du « charme » ou sur celui du jeu en ligne. Selon les moteurs Alexa ou Google/Trends, YouPorn, leader de la vidéo pour adultes, serait ainsi classé dans les 50 premiers sites mondiaux, devant AOL.

Au-delà de cet exemple, c'est bien la photo et la vidéo qui aujourd'hui attirent des internautes souvent davantage en quête de sensations que de véritables réflexions. Le Web s'adresserait ainsi à notre coeur et toucherait ce qu'il y a de plus profond en nous, d'instinctif et de refoulé. Ceci est le principal problème et le principal risque pour toutes les formes d'organisation (entreprises, institutions, ONG, etc.).

Par ailleurs, l'anonymat est une pratique commune sur la Toile. Selon l'institut Gartner, près de 50 % des internautes auraient un avatar, c'est-à-dire un double numérique ayant un nom, voire un sexe, différent de celui de son auteur. Le filtre social qui modère les rapports réels entre les individus disparaît ainsi. Nos systèmes de valeur se retrouvent éprouvés lorsque notre environnement ne permet pas de répondre à l'isolement progressif provoqué par l'addiction.

Dans ces conditions, la conjonction entre un noyau surreprésenté d'internautes et l'anonymat accroît d'abord le danger d'interpréter des données biaisées parce que non représentatives d'une majorité silencieuse d'internautes. On s'appuie sur des propos de particuliers qui n'ont, dans la réalité, que peu de lien avec le public que l'entreprise cherche à conquérir.

Ensuite, la menace est de sous-estimer le caractère radical de ce noyau dans les analyses de risques. A l'image de ce qui est pratiqué avec les ONG dans l'industrie, où l'on invite régulièrement les associations à débattre en préalable au lancement d'un projet impactant pour l'environnement, il convient de s'assurer du soutien de leviers d'opinion sur Internet pour prévenir toutes les situations et amplifier la portée de ses messages.

Les décideurs doivent partir du principe qu'ils peuvent se trouver face à des internautes très engagés qui n'auront pour règle que l'exaltation de leurs propos. Selon nos études, ces internautes sont souvent inactifs (sans emploi, étudiants…) et peuvent consacrer un plein-temps au dénigrement d'une société.

Alors que la téléphonie mobile devient progressivement le premier support de consommation de Web en accompagnant les consommateurs dans tous leurs mouvements quotidiens, la solution consiste probablement à adopter une démarche de veille, voire, osons le mot, de surveillance. Il serait dangereux d'ignorer cette nouvelle réalité sociale. Il convient d'intégrer l'entreprise dans la conversation mondiale en tissant des passerelles dès que possible avec ces nouveaux influenceurs afin d'en faire des alliés dans un contexte où tous les coups sont permis.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/garath_.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 12 Octobre 2009 à 11:36
holala, ces nuisibles peuvent consacrer un plein temps au dénigrement de la société

pitoyable article...  depuis quand est-il interdit de s'exprimer sur le net? j'savais pas qu'il y avait des quotas de parole à respecter... 
si c'est ça, qu'ils les repèrent ces 100.000 gusses, et leur coupent leurs connexions! c'est peut-être la seule solution qu'ils ont trouvé pour lutter contre l'antisarkozisme, l'antibigotisme, l'antihadopisme etc.... sur le net...

j'ai l'impression d'entendre la marionnette de Philippe de Villiers quand je lis ça...   


et maintenant remercions le Seigneur d'avoir inventé le chocolat chô  :o

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 12 Octobre 2009 à 17:56
Visiblement, cet article est écrit par un type payé à plein temps pour dire du mal des autres.
Contrairement à ceux qu'il dénonce qui au moins le font gratuitement :roule:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Octobre 2009 à 17:02
Bon apparemment, la décision du CC devrait être connue la semaine prochaine, en attendant, un document contenant les observations du gouvernement au CC concernant le recours du PS a fuité(http://www.pcinpact.com/actu/news/53626-observation-gouvernement-conseil-constitutionnel-hadopi.htm)...

Pour ceux qui ne veulent pas se taper le PDF, pcinpact a fait un résumé(http://www.pcinpact.com/actu/news/53630-hadopi-observations-gouvernement-ministere-culture.htm) du truc:

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
Hadopi 2 promet de lourds dommages et intérêts
Mais attaque contre la 3G, beaucoup de dommages et intérêts...

Dans les observations du gouvernement faites au Conseil Constitutionnel, il ne fait pas de doute : les dispositions d’Hadopi 2 mettent en place « un dispositif rationnel, cohérent et équilibré » respectant scrupuleusement la décision Hadopi 1 qui avait insufflé la gifle que l’on sait. Le gouvernement demande ainsi au Conseil de rejeter le recours du PS. Il indique au passage que la téléphonie 3G sera également visée par Hadopi 2, que les dommages et intérêts pourront être très importants... et qu'il n'y aura pas de suspension pour 10% de la population.

« Dégager de manière solide des faits »...qui ne le sont pas

Pour démonter les arguments de l’opposition, le gouvernement fait d’abord savoir que « les membres de la commission de protection des droits et les agents assermentés de l’autorité accompliront (...) une série de diligences permettant à partir des éléments préliminaires de l’infraction transmise par les agents des sociétés d’ayants droit, de dégager de manière solide les faits susceptibles de donner lieu à la mise en mouvement de l’action publique par le parquet ». Le gouvernement passe rapidement sur ces faits « solides » qui permettent de mettre en mouvement cette action : c’est, on le sait, l’adresse IP, maigre série de chiffres dont on connait la fragilité et les facilités de falsification. L’opposition avait fait valoir que ce secteur s’adonne mal aux procédures mitraillettes puisqu’il s’agit d’infractions techniques où les analyses approfondies priment avant l’évidence.

Des faits un peu trop susceptibles

Dans leur saisine, l’opposition fustigeait encore l’utilisation de cet adjectif « susceptible » lorsqu’il s’agit de définir les pouvoirs de l’Hadopi, qui est de constater les « faits susceptibles de constituer des infractions ». De là, deux voies : ou la procédure de contrefaçon, ou la procédure contre les fameuses négligences caractérisées (le défaut de sécurisation).

Si le PV sert de rampe à une procédure en contrefaçon, il devra être complété par une enquête un peu plus solide qu’une maigre adresse IP. C’est la loi qui établit cela, puisqu’elle exige des informations « établies ». Le gouvernement l’assure : sentant le piège sur cette mention de « faits susceptibles », il explique qu’il s’agit d’éviter de mettre en place une présomption pénale, condamnée par la décision Hadopi 1. Et, dans le cas d’une action en contrefaçon, il y aura toujours une procédure de police, un « complément d’enquête », ce qui montre bien que le simple PV n’est pas suffisant...

Le PV peut aussi servir de rampe à une procédure pour négligence caractérisée, deuxième et, en fait, plus importante mâchoire d’Hadopi 2. Pour le PS, pas de doute : « le procès verbal constituera l'unique élément permettant la condamnation des abonnés ». En pratique, il y a bien restauration d’une présomption, faute pour l’Hadopi d’avoir autre chose à se mettre sous la dent.

À cela, le gouvernement dessine trois hypothèses, chacune chassant selon lui le risque de présomption :

   1. Le titulaire reconnait avoir téléchargé des fichiers : l’enquête n’est pas nécessaire, les poursuites pour contrefaçon peuvent être engagées par ordonnance pénale.
   2. Le titulaire ne reconnait pas avoir téléchargé des fichiers, mais il s’abstient de sécuriser son accès. L’enquête n’est pas nécessaire, les poursuites pour négligence caractérisées peuvent être engagées par ordonnance pénale.
   3. Les éléments sont insuffisants, une enquête est organisée pour qualifier les faits (soit le titulaire est contrefacteur, soit il a négligé de sécuriser son accès internet).

On en déduit que l'abonné qui n'a rien téléchargé pourra se voir imposer l'obligation d'installer un mouchard. Mouchard qu'on sait ni interopérable et ni gratuit. Une vanne pour l'industrie de la sécurisation, une plaie pour le monde du logiciel libre ou simplement ceux qui veulent rester maitre de leur machine : l'innoncent devra installer ce mouchard.

Le principe du contradictoire

Le gouvernement assure que la procédure sera contradictoire. Argument ? L’internaute « pourra » faire valoir ses observations, et donc échanger avec l’Hadopi. Et, c’est juré, les cas les plus épineux donneront lieu à convocation. L’opposition au contraire, reproche à Hadopi que l’audition de la personne soupçonnée soit une simple faculté, une option. « La garantie des droits des citoyens impose, dans le cadre d'un tel contentieux, qu’une audition soit réalisée au stade de la constitution du dossier d'incrimination tout particulièrement lorsque, durant la phase de jugement, il est prévu une procédure pénale simplifiée sans audience » expliquait le PS

Juge unique, juge inique ?

Pour le gouvernement, l’intervention du juge unique ne dépend pas d’un critère de complexité. Pourtant, c’est ce qu’avait dit le Conseil constitutionnel évoquant cette voie par exemple pour les infractions routières, « simples ».Pour le gouvernement, cette procédure dépend au contraire de la gravité de la peine et des faits qui soient « établis ». Ni plus, ni moins. Le gouvernement fait valoir que le juge unique est déjà compétent pour des infractions punies de 5 ans de prison, plus graves que celles sanctionnant les articles du code de la propriété intellectuelle, « qui ne prévoient qu’une peine de trois ans d’emprisonnement ». On reste cependant dubitatif sur cette mention des « faits établis » puisque l’adresse IP ne prouve en rien quoi que ce soit, comme on l’expliquait ci-dessus.

Une procédure qui s’attaquera même à la téléphonie 3G

Pour éviter une sanction sur le terrain du principe d’égalité, le gouvernement explique au Conseil constitutionnel que « le dispositif répressif ne se limite pas aux seuls réseaux de pair à pair, mais concerne toutes les infractions de téléchargement illégal commises à l’aide d’un service de communication au public en ligne ». Le gouvernement indique que : « la téléphonie de 3e génération ou les offres récentes couplant l’usage du téléphone et de la télévision sur ordinateur personnel. »

Une enquête sur personnalité de chaque cas

Pour enfoncer le clou sur l’enfer procédural que prévoit Hadopi 2, le gouvernement souligne que le ministère public ne pourra recourir à l’ordonnance que « lorsqu’il [résultera] de l’enquête de police judiciaire que les faits reprochés au prévenu sont établis et que le renseignement concernant la personnalité de celui-ci, et notamment ses charges et ses ressources, sont suffisants pour permettre la détermination de la peine. » Bon courage donc pour gérer quantité de dossiers chaque jour et permettre à la France d’avoir un politique pénale qui tienne la route contre le téléchargement hors marchand.

Des dommages et intérêts en crête : un fichier téléchargé = un fichier non vendu

Un autre détail donne toute la mesure à Hadopi : celui des dommages et intérêts. Le gouvernement a accepté de tordre le cou à cette procédure pour permettre aux ayants droit de demander des dommages et intérêts même durant l’ordonnance pénale. Problème : comment calculer le dommage subi par Universal lorsqu’un Kevin a téléchargé 2000 fichiers MP3 de ses artistes préférés ? « Dès lors que l’abonné n’a utilisé ce fichier que pour son usage personnel, le montant maximal du dommage est connu : il correspond au coût évité par l’abonné qui télécharge illégalement ». Pour le gouvernement, un fichier téléchargé équivaut donc à un fichier qui n’est pas vendu. Les calculatrices vont rapidement s’emballer sur le bureau des juges. Seule la partie civile (les dommages et intérêts) pourra en outre supporter un recours, non la partie pénale (la suspension d’accès).

Le problème des offres triple play

L’application de la loi va dépendre du type de contrat passé par l’abonné puisque la peine de suspension ne pourra s’appliquer en zone non dégroupée. En effet, là, elle impactera sur les autres services composant le triple play, la TV et la téléphonie. Pour le gouvernement, la critique est « amoindrie » (donc existe) dans la mesure où la suspension est une peine complémentaire facultative, non une peine principale. Notons que si cette remarque vaut pour l’action en contrefaçon, elle ne vaut rien pour la négligence caractérisé où les critiques du PS l’emportent. Le gouvernement admet qu’HADOPI 2 sera difficilement applicable pour 10% des abonnés. Un chiffre « à ne pas surestimer » considère le gouvernement.

La négligence caractérisée

L’article 8 prévoit l’incrimination de « négligence caractérisée ». Le PS estime la suspension comme manifestement disproportionnée . Elle serait en outre contraire au principe d’individualisation des peines. Mais le gouvernement contredit ces points laissant entendre que le juge aura tous les outils pour affiner la gifle.

Le PS estime aussi cette « négligence caractérisée » comme trop floue. Mais peu importe pour le gouvernement : il revient au décret de définir les éléments constitutifs d’une contravention pas à la loi. Il n’y a donc pas d’incompétence négative. Le ministère de la Culture dit simplement qu’il y aura négligence caractérisée quand l’abonné n’aura pas sécurisé son accès malgré une mise en demeure de le faire. Les spécialistes de la sécurisation et ceux qui rêvent de placer sous surveillance tous les PC de France n'en seront que satisfaits.

Toujours le même monceau d'âneries, quoi... :o

: Vendredi 16 Octobre 2009, 12:44:39
Le conseil constitutionnel rendra sa décision sur hadopi jeudi(http://www.pcinpact.com/actu/news/53609-conseil-constitutionnel-hadopi-recours-decision.htm)
Citation
Selon le député Lionel Tardy, l'un des rares députés à s'être massivement investi dans le dossier Hadopi, c'est ce jeudi que le Conseil constitutionnel rendra sa décision sur la loi Hadopi 2. "La décision du conseil constitutionnel sur hadopi 2 tombe jeudi, aux alentours de 17h" indique-t-il sur Twitter, confirmant nos pronostiques émis la semaine dernière.

C'est le jeudi que le Conseil tient séance, plus rarement le mercredi. Et les neuf sages mettent généralement trois semaines pour trancher un dossier.

L'épisode Hadopi 2 aura été marqué par une petite bombe consécutive à une fuite: la publication de l'avis du gouvernement avant le prononcé de la sentence constitutionnelle.
Notez-le dans vos tablettes (http://img29.imageshack.us/img29/461/bebenw.jpg)

: Mardi 20 Octobre 2009, 20:06:43
Dans la série "L'Europe c'est supayr-utile (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/1/rapscallion.gif)

RIP l'amendement 138(http://www.numerama.com/magazine/14285-l-amendement-138-est-mort-peu-d-incidence-pour-la-france.html)

(cliquez pour montrer/cacher)
Citation
L'amendement 138 est mort : peu d'incidence pour la France

L'amendement 138 que les députés européens avaient adopté à 88 % des voix, par deux fois, n'est plus. Catherine Trautmann a réussi son bras de fer au sein du Parlement, et c'est un texte vide de toute contrainte à l'égard des Etats membres qui servira de base aux négociations qui reprendront jeudi, pour l'ultime round d'adoption du Paquet Télécom.

Catherine Trautmann a trahi, et elle a gagné. L'amendement 138 qu'avaient voté par deux fois à une très large majorité les députés européens a été totalement expurgé de sa substance mardi, lors du trilogue qui réunit le Parlement Européen, le Conseil de l'Union Européenne et la Commission. Le nouveau texte accepté en compromis envoie au broyeur l'idée d'imposer un "jugement préalable" avant toute suspension de l'accès à Internete ou autre atteinte aux libertés fondamentales des internautes. Guy Bono parti (il n'avait pas été investi par le Parti Socialiste pour les dernières élections européennes), il semble que le poids politique manquait pour renverser la détermination de Catherine Trautmann et de son collègue espagnol Alejo Vidal-Quadras de faire adopter au plus vite le Paquet Télécom, en sacrifiant l'amendement voté par 88% des parlementaires.

Le nouveau texte de compromis dit désormais que "les mesures prises par les États membres au regard de l’accès des utilisateurs et l’usage des services et des applications au travers des réseaux de communications électroniques devraient respecter les droits fondamentaux et les libertés des personnes, tels que définis par la Convention européenne des droits de l’homme et les principes généraux du droit communautaire".

Puis s'ensuit une tentative d'encadrement qui autorise une interprétation large par les Etats membres du respect des garanties procédales : "Ce paragraphe est sans préjudicie de la compétence pour un état membre de déterminer en accord avec son propre ordre constitutionnel et avec les droits fondamentaux du procès équitable. Ceci peut inclure l’exigence d’une décision judiciaire autorisant ces mesures et la prise en compte de la nécessité d'adopter des mesures urgentes pour assurer la sécurité nationale, la défense, la sécurité publique, la prévention, le déroulement d'enquêtes, la détection et les poursuites concernant des infractions criminelles. Les mesures de nature à restreindre ces droits ou libertés fondamentaux peuvent seulement être imposées dans des circonstances exceptionnelles si elles sont appropriées, proportionnées et nécessaires dans une société démocratique. Elles doivent être soumis à des garanties procédurales appropriées en conformité avec la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales et avec les principes généraux du droit communautaire, y compris la protection judiciaire effective et le droit à un procès équitable. En particulier, ces mesures ne peuvent être adoptées qu’à la suite d'une procédure équitable et impartiale, assurant, notamment, que le principe de la présomption d'innocence et le droit pour la personne d'être entendu soient pleinement respectés. En outre, le droit à une action en justice effective et opportune devrait être garanti".

En soi, ce nouveau texte doit pouvoir offrir des garanties suffisantes. Mais la souplesse d'interprétation qu'il offre en fait une simple bombe à retardement, déclenchée par les prochaines jurisprudences de la cour de justice des communautés europénnes, là où l'amendement 138 des députés Bono et Cohn-Bendit ne laissait aucune marge de manoeuvre aux états membres.

En France, le nouveau texte n'aura pas d'incidence. L'avis du Conseil constitutionnel relatif à la loi Hadopi 1 a déjà fortement encadré l'atteinte aux droits fondamentaux des internautes, en imposant un jugement préalable. Les sages avaient en effet décidé que les pouvoirs qui peuvent "conduire à restreindre l’exercice, par toute personne, de son droit de s’exprimer et de communiquer librement" devaient "quelles que soient les garanties encadrant le prononcé des sanctions", n'"incomber qu’au juge".

L'avis du Conseil constitutionnel sur la loi Hadopi 2, attendu cette semaine, devrait permettre de connaître davantage les exigences du Conseil en matière de protection des droits de la défense devant l'autorité judiciaire. S'il rejette comme nous le pensons la procédure de l'ordonnance pénale au motif que les preuves apportées ne peuvent pas démontrer de manière suffisamment fiable la matérialité de l'infraction, le niveau d'exigence sera l'un des plus élevés d'Europe.

Mais les autres Etats européens, qui ne bénéficient pas de la protection du Conseil constitutionnel français, n'auront aucune obligation de suivre le même niveau d'exigence pour la protection des droits des internautes. D'où l'importance de l'amendement 138, aujourd'hui mort et enterré. En l'absence de jurisprudence locale, il faudra plusieurs années avant que la justice européenne définisse clairement les atteintes aux droits qui imposent un jugement préalable, comme l'imposait l'amendement Bono.
Je n'aurai qu'une chose à dire: connasse.


Sinon à part ça, quand elle ne joue pas à GTA IV, Nadine Morano veut censurer civiliser le net: http://www.pcinpact.com/actu/news/53725-commission-nadine-morano-blocage-filtrage.htm


Et une façon originale de contourner Ado Pie pour les firefox-users: http://www.pcinpact.com/actu/news/53661-imdldb-extension-firefox-contourner-hadopi.htm

(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/ineffable.gif)
: Jeudi 22 Octobre 2009, 10:11:57
Euh...

http://www.pcinpact.com/actu/news/53759-hadopi-conseil-constitutionnel-riposte-graduee.htm
Citation
Le Conseil constitutionnel valide une grosse partie d'HADOPI 2
 La fin des clémen... haricots

« C’est pour aujourd’hui c’est sûr » nous confiait l’entourage de Franck Riester vers 16h. Saisi par les députés de l’opposition, le Conseil constitutionnel vient de rendre sa décision Hadopi 2.

Le Conseil constitutionnel a validé une grosse partie du texte, si ce n'est la possibilité pour les ayants droit de demander des dommages et intérêts, possibilités rédigées en des termes trop flous.

Voilà la copie du communiqué de presse. Nous analysons la décision actuellement.



Le 22 octobre 2009, par sa décision n° 2009-590 DC, le Conseil constitutionnel a examiné le recours dont il avait été saisi par plus de soixante députés à l’encontre de la loi relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet dite « Loi Hadopi 2 ».

À la suite de la loi du 12 juin 2009 dite « Hadopi 1 », partiellement censurée par le Conseil constitutionnel (n° 2009-580 DC du 12 juin 2009), la loi « Hadopi 2 » poursuit deux orientations principales. D’une part, elle soumet le jugement des délits de contrefaçon commis sur internet à des règles de procédure pénale particulières. D’autre part, elle institue deux peines complémentaires, délictuelle et contraventionnelle, de suspension de l’accès à un service de communication au public en ligne.

Les députés requérants contestaient ces orientations et soulevaient des griefs à l’encontre des articles 1er, 6, 7, 8 et 11. Le Conseil a rejeté l’ensemble de ces griefs à l’exception de celui dirigé contre l’article 6.II de la loi. Il a, sur ce point, censuré la disposition relative au prononcé de dommages et intérêts civils par le juge de l’ordonnance pénale.

I – L’article 1er de la loi porte sur la HADOPI et les pouvoirs de ses membres et de ses agents. Les requérants soutenaient que ces dispositions étaient obscures et ambiguës et demandaient au Conseil constitutionnel de les interpréter. Le Conseil a écarté ce grief au regard des termes clairs de la loi qu’il incombera aux autorités judiciaires d’appliquer.

L’article 6 institue une procédure pénale spécifique applicable aux délits de contrefaçon commis par internet (jugement à juge unique et procédure simplifiée de l’ordonnance pénale). Le Conseil constitutionnel a déjà eu l’occasion de juger cette procédure conforme à la Constitution (Décision n° 2002-461 DC du 29 août 2002). Il a confirmé cette jurisprudence et écarté les griefs des requérants contestant cette procédure pénale.

L’article 7 instaure une peine complémentaire, délictuelle, de suspension de l’accès à internet. Cette instauration ne méconnaît ni le principe de nécessité des peines ni le principe d’égalité devant la loi. Elle n’est notamment pas caractérisée par une disproportion manifeste entre l’infraction et la peine encourue. Son instauration relevait donc du pouvoir général d’appréciation du législateur.

L’article 8 instaure la même peine complémentaire de suspension de l’accès à internet en matière contraventionnelle. Il reviendra au pouvoir réglementaire de définir les éléments constitutifs de cette infraction, dont le Conseil constitutionnel n’est pas saisi. Dès lors, le grief ne pouvait qu’être écarté.

II – Le Conseil constitutionnel a censuré les dispositions de l’article 6.II de la loi permettant au juge de statuer par ordonnance pénale sur la demande de dommages et intérêts. Il a jugé que rien ne s’opposait à cette orientation mais qu’il incombait alors au législateur de fixer dans la loi les règles applicables et non de les renvoyer au décret. L’article 34 de la Constitution réserve en effet à la loi le soin de fixer les règles de procédure pénale. En l’espèce, le législateur a méconnu sa compétence ne fixant pas lui-même les précisions nécessaires à l’application de la loi. En conséquence, le Conseil constitutionnel a censuré, pour incompétence négative, à l’article 6.II de la loi, le deuxième alinéa de l’article 495-6-1 du code de procédure pénale.
Excusez-moi, faut que j'aille vomir...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Octobre 2009 à 17:31
t'espérais quoi? 


sérieusement...    y'a déjà longtemps que je l'ai dit, mais les internautes en france ne retrouveront la liberté que lorsque ce sera un gouvernement de gauche...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Octobre 2009 à 17:34
Citation de Poseidon le 22 Octobre 2009 à 17:31
t'espérais quoi?
Bah naïvement, j'espérais que le CC ferait son boulot honnêtement et censurerait cette merde de long en large... Là franchement je suis écoeuré, république bananière de mes couilles tiens :kaola:



Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 5 Novembre 2009 à 18:27
l'Europe est trop bonne :o

http://lci.tf1.fr/high-tech/hadopi-2-bruxelles-impose-des-gardes-fous-a-la-france-5527617.html
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 5 Novembre 2009 à 18:31
Pour une fois qu'elle sert un tant soit peu à quelque chose... :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 9 Novembre 2009 à 12:59
Du lourd en perspective pour 2010:

Vous avez aimé Hadopi ? Vous allez adorer l'ACTA(http://www.pcinpact.com/actu/news/54030-acta-hadopi-riposte-surveillance-internet.htm)

J'adore déjà ce passage:
Citation
Des douanes très curieuses

Selon les plus récentes informations qui nous parviennent d’outre-Atlantique, l’ACTA créerait une sorte de régulateur international aidé des services des douanes. Ceux-ci auraient ainsi la possibilité de vérifier sans barrière les contenus enregistrés dans les ordinateurs, iPods, téléphones, etc., et traquer ceux qui portent atteinte au droit d’auteur. Les douanes seraient qualifiées en outre pour déterminer si le contenu a été ou non copié en légalité.
:bye:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Ryô le 9 Novembre 2009 à 13:10
Ah ça....le "libre échange" qu'ils appellent le commerce. Va falloir changer de nom...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Novembre 2009 à 15:29
Mais pffff  :rolleyes:

Sinon, concernant Hadopi, j'en ai une bien bonne:

Le ministère de la culture oublie de renouveler jaimelesartistes.fr(http://www.pcinpact.com/actu/news/54003-jaimelesartistes-renouvellement-nom-domaine-culture.htm)

Mais sinon à part ça, Hadopi c'est vraiment une loi créée avant tout pour les artistes (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/1/sac%20poubelle%20albal.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zeloid.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/hado%20pipi%20caca.gif) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/univers%20sale.gif)
: Lundi 09 Novembre 2009, 13:40:31
Concernant le gouffre à pognon que constitue Hadopi et particulièrement les locaux du truc:

http://www.pcinpact.com/actu/news/54255-hadopi-locaux-texel-richard-mallie.htm
Citation
Par ailleurs, nous avons interrogé Frédéric Mitterrand en marge du forum sur la Culture à Avignon samedi matin, pas loin de la rue du portail Boquier. À la simple évocation du thème « Hadopi », le ministre nous a répondu sans détour : « laissez-tomber, vous voulez bien ? » avant de nous tourner le dos.
Hé non! (http://img32.imageshack.us/img32/6572/baybaypascontent.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 24 Novembre 2009 à 15:44
fermez vos gueules et subissez, vous voulez bien?   :whip:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 24 Novembre 2009 à 15:54
Oui, c'est exactement ça, c'est vraiment "on a aucun compte à vous rendre, alors fermez voggle" :peur:

Bah alors, on déclare la guerre et après on dit "pitié"? Moi je dis "allez au diable" :o

(http://img509.imageshack.us/img509/3662/burns.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 25 Novembre 2009 à 19:26
continuons dans le sens  "vous êtes tous des criminels potentiels"...   

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/11/25/l-assemblee-examinera-un-projet-de-filtrage-du-web-debut-2009_1272123_651865.html#xtor=RSS-3208


Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 25 Novembre 2009 à 19:30
"début 2009"? Ils ont des DeLorean au gvt? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/frag_facile.gif)

Sinon bah comme d'hab' quoi, on prend l'excuse de la lutte contre la pédopornographie pour tenter de fliquer toujours un peu plus le net... Mais qu'ils crèvent tous :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Novembre 2009 à 13:45
oui, j'aime assez l'exemple de l'Australie...


en mars, le contenu de la "liste noire" a été révélé sur le site Wikileaks. L'examen de la liste a révélé qu'elle contenait bien des sites à caractère pédopornographiques, mais aussi des sites pornographiques légaux en Australie, et des sites consacrés au poker ou à l'euthanasie. Seuls 674 des 1 370 de la liste présentaient bien un caractère pédopornographique


vous pouvez être sûrs qu'à la longue, en France, on trouvera des bonnes excuses pour en bloquer encore plus...    "ha non, z'ont dit du mal de Sarkozy, on bloque"   :lac:
: Mercredi 25 Novembre 2009, 19:34:14
j'savais pas ou mettre ça...


http://veilleur.blog.lemonde.fr/2009/11/27/frederic-lefebvre-vire-de-twitter-comme-un-malpropre/#xtor=RSS-3208


HA HA HA     :niark:  :niark:  :niark:  :niark:  :niark:  :niark:  :niark:

bien fait pour sa gueule à se roquet répugnant...     :kaola:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 27 Novembre 2009 à 13:50
Citation
“Comment rater son arrivée sur Twitter en trois étapes :

1/ Mettre un fond d’écran envahissant un peu lourd visuellement.

2/ Faire son premier tweet en donneur de leçons.

3/ S’appeler Frédéric Lefebvre.”
:mdr:





Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Novembre 2009 à 14:04
ce qu'ils ne disent pas (et que j'aurais été curieux de lire) c'est justement la première leçon qu'il donnait et qui avait l'air à la hauteur (ou bassesse?) du personnage...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 27 Novembre 2009 à 14:41
Citation de Poseidon le 27 Novembre 2009 à 14:04
ce qu'ils ne disent pas (et que j'aurais été curieux de lire) c'est justement la première leçon qu'il donnait et qui avait l'air à la hauteur (ou bassesse?) du personnage...
Extrait d'un article de Rue89: http://www.rue89.com/2009/11/27/frederic-lefebvre-expulse-de-twitter-en-24-heures-127683
Citation
Opportuniste, il se paye d'emblée les journalistes (très nombreux sur le réseau de microblogging). Le CSA vient de mettre en demeure M6 et d'annoncer des poursuites contre Canal +. Pas question de laisser passer l'occasion. Le porte-flingue dégaine :

« Que cela serve de leçon à la presse… »
Du Lefèvre, quoi...  :mdr:

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 27 Novembre 2009 à 16:26
même réduit en viande hachée, transformé en hamburger, je ne le donnerais pas à mon chien, de peur de l'empoisonner  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 2 Décembre 2009 à 12:44
Han, Bécassine iz baque and she iz pas contente! (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/anefay.gif)

http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/2009-12-01/gouvernement-christine-albanel-revient-pour-une-mission-sur-le-livre-numerique/1387/0/400527
Citation
On la croyait enfouie dans les oubliettes de la politique. Il n'en est rien : Christine Albanel revient. Le Premier ministre lui a confié une étude sur le livre numérique. Dans sa lettre de mission, François Fillon demande à son ancienne ministre de la Culture un rapport sur l'adaptation de l'industrie du livre au développement du numérique. Il lui demande de s'intéresser particulièrement aux problèmes de piratage spécifiques du secteur de l'édition. C'est Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, qui a proposé son prédécesseur pour prendre la tête de cette réflexion. Les conclusions devront être rendues le 1er avril 2010.

"Le gouvernement ne peut accepter de voir une nouvelle industrie culturelle menacée par le pillage", explique François Fillon, qui demande à Christine Albanel d'"expertiser les conditions dans lesquelles le secteur de l'édition pourrait le mieux tirer parti des mesures de protection et de dissuasion qui seront mises en oeuvre par Hadopi" dans le domaine du téléchargement illégal. Comme pour les industries de la musique et du film, ce n'est que le dernier volet qui envisage de "développer très rapidement" l'offre légale numérique dans le secteur du livre.

"Compte tenu de votre expérience de ce secteur, il vous est demandé de faire des propositions concrètes visant à faciliter l'exposition des éditeurs français sur Internet et la mise en oeuvre par les entreprises de propositions commerciales attractives en ligne", poursuit la lettre de mission, avec une formulation qui ne manquera pas de faire sourire les opposants à la loi Hadopi. L'"expérience" à laquelle fait référence le Premier ministre, c'est la loi anti-piratage Hadopi, dont l'adoption avait été marquée par une gestion désastreuse des débats houleux à l'Assemblée nationale. Des mésaventures politiques qui avaient entraîné l' éviction de Christine Albanel du gouvernement Fillon-1 en juin 2009 et son remplacement par Frédéric Mitterrand.
(http://forum-images.hardware.fr/images/perso/labbaipierre.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 2 Décembre 2009 à 13:33
c bien connu, les internautes sont tous des pillageurs!  :mrgreen:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 3 Décembre 2009 à 17:11
un beau monde en préparation :)


http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/12/03/l-industrie-du-disque-souhaite-etendre-hadopi-au-reste-du-monde_1275468_651865.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 3 Décembre 2009 à 18:51
Euh, l'industrie du disque, faudrait surtout qu'elle arrête de nous casser les roudoudous avec ses jérémiades... :o
Citation
Principaux enseignements de l'année écoulée, pour l'industrie du disque : une hausse de 25 % des ventes de musique digitale à l'échelle mondiale, le développement de nouvelles sources de revenus comme les jeux vidéo musicaux, la création de nouvelles plates-formes de téléchargement...
Bah alors, de quoi y s'plaignent?
: Jeudi 03 Décembre 2009, 17:34:40
'Tain, en va en bouffer de la pub Hadopi en 2010(http://www.pcinpact.com/actu/news/54399-hadopi-appel-offres-propagande-communication.htm) :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 3 Décembre 2009 à 19:12
j'imagine bien le petit filtre firefox permettant de supprimer tout ce qui se rapporte à l'hadopi... 


un peu comme il y avait eu un filtre anti sarkozy y'a quelques années... 
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Seto le 3 Décembre 2009 à 20:22
Et pendant ce temps là aux US....(http://www.numerama.com/magazine/12838-Choruss-3-majors-pour-une-licence-globale-aux-Etats-Unis.html)

Je suis rarement d'accord avec Attali qui, avec sa manie de gérer 10 choses en même temps a tendance à établir des raisonnements judicieux mais avec des postulats de départ pourris, mais là... on dirait qu'il tapait dans le mille plus qu'on ne croyait
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 3 Décembre 2009 à 20:25
ça m'étonne de la part des majors... 


enfin c'est probablement que dans cette formule de licence globale qu'ils acceptent, ils ont droit à une bonne part du gateau...


nan mais de toute façon, en france, Sarkozy et son gouvernement sont comme les lois qu'ils pondent...   obsolètes, d'une autre époque et déjà dépassés par le monde actuel.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Décembre 2009 à 09:06
Ben voyons, ça se rend compte que le tout répressif marche pas alors ça fait marche arrière? Bah non, c'était avant qu'il fallait la faire la licence globale, bande de débiles  :lac:

Enfin bon, au moins aux USA ils se rendent compte de leurs erreurs, en France quand ils s'apercevront qu'Hadopi sert à rien à part à claquer le pognon du contribuable par les fenêtres, leur réaction sera de pondre une loi encore plus idiote et inefficace  :peur:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 4 Décembre 2009 à 12:57
Disons que dans les pays anglo saxons tu as des gens intelligents qui disent aux media "le téléchargement gratuit et l'échange "souterrain" a une valeur commerciale".

En France, on est des benêts en économie, donc pour nous "un téléchargement = une vente en moins".

Forcément, nos lois sont dramatiquement stupides.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 4 Décembre 2009 à 13:19
Citation de Flavien le 4 Décembre 2009 à 12:57
Forcément, nos lois sont dramatiquement stupides.
L'exception culturelle française dans toutes sa splendeur (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/aloy.gif)

Je l'ai déjà dit mille fois mais je le redis: le coup du  "1 dl = 1 vente loupée", y'a pas plus crétin comme raisonnement... Bizarrement, le "1 dl = 1 achat ultérieur", on en entend jamais parler :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Seto le 4 Décembre 2009 à 13:50
Il y avait un article très intéressant, qui datait des débats sur DADVSI (malheureusement j'ai perdu le lien) de Patrick Walbroeck, expert en économie faisant un parallèle intéressant : "Malgré l'eau du robinet, les marchands d'eau en bouteille continuent à vendre". C'était il y a plus de 3 ans et ça n'a pas pris une ride.
Je reste de l'avis d'Attali : du point de vue des grands acteurs, Hadopi est un dernier baroud. Ils vont vite s'apercevoir que ça ne fonctionne pas et vont étudier ce que font les états unis. Cela bien sur, au détriment des artistes.
Ils pestent contre le téléchargement mais bradent leurs catalogues à des sites de streaming qui ne rapporte presque rien et le peu que cela rapporte va pour 95% dans la poche de la maison de disque

Une fois n'est pas coutume, ce sont les producteurs de fesses qui ont vite compris le potentiel : quand on demande au directeur marketing de Playboy ce qu'il pense des échanges illégaux des photos de son magasine il répond : "it's direct marketing as its finest"
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Hiei- le 5 Décembre 2009 à 23:57
Sauf que dans certains endroits, vu la gueule/le goût de l'eau du robinet, ça peut se comprendre  :sweatdrop:

Si l'eau du robinet était en aspect et en goût parfaitement identique à celle en bouteille, je ne pense pas que les gens continueraient à acheter de l'eau en bouteille plus cher que celle du robinet de vue.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: PRSK le 7 Décembre 2009 à 19:08
Ils sont fort à la FNAC. Avant ils proposaient 5 dvds pour 30 euros, ce qui etait fort interessant...et maintenant ils en proposent 2 pour 20 euros....difficile d'être intéréssé, surtout quand tu sais que quelques mois avant tu aurait pû en avoir trois de plus pour 10 euros.. :thumbdown2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Décembre 2009 à 19:09
Quelle idée d'acheter des dvd à la RNAC, aussi :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: PRSK le 7 Décembre 2009 à 19:13
Citation de AZB le 7 Décembre 2009 à 19:09
Quelle idée d'acheter des dvd à la RNAC, aussi :o
Ah ouais, et tu les achètes où toi Cdiscount?
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Décembre 2009 à 19:17
Citation de PRSK le 7 Décembre 2009 à 19:13
Ah ouais, et tu les achètes où toi Cdiscount?
Ça arrive :o Enfin c'est pas souvent vu qu'il leur faut en général une semaine pour expédier des dvd soi-disant "en stock" :rolleyes:

( roh, mais on peut plus t'asticoter, andouille de météore? :whip: )

Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: PRSK le 7 Décembre 2009 à 19:31
Citation de AZB le 7 Décembre 2009 à 19:17
Citation de PRSK le 7 Décembre 2009 à 19:13
Ah ouais, et tu les achètes où toi Cdiscount?
Ça arrive :o Enfin c'est pas souvent vu qu'il leur faut en général une semaine pour expédier des dvd soi-disant "en stock" :rolleyes:

( roh, mais on peut plus t'asticoter, andouille de météore? :whip: )
Non, je ne disais pas ça en l'ayant mal pris, je voulais juste savoir où tu les achetais? :wacko:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Décembre 2009 à 19:33
Ha OK :mdr:

Bah sur amazon, en général...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Décembre 2009 à 19:35
amazon, cdiscount, cdjapan, mediadis, alapage, manga-distribution etc etc etc...   


c'est pas les sites qui manquent...  moi j'commande à l'un ou à l'autre suivant les promos et les prix qu'ils font :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Décembre 2009 à 19:42
Citation de Poseidon le 7 Décembre 2009 à 19:35
amazon, cdiscount, cdjapan, mediadis, alapage, manga-distribution etc etc etc...   
Alapage y'a eu une période, fin 2007 je crois, y'avait moyen de bien se goinfrer avec les bons de 10 voire 15 euros qui pleuvaient sans même avoir besoin d'avoir déjà commandé chez eux ( on en trouvait même dans des magazines papier de jeux vidéo ou autres ), j'ai bien dû passer une vingtaine de commandes avec ces bons-là (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/slyde.gif)


Mais depuis qu'ils ont arrêté, bizarrement je commande pratiquement plus jamais là-bas :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: PRSK le 7 Décembre 2009 à 22:51
Citation de Poseidon le 7 Décembre 2009 à 19:35
amazon, cdiscount, cdjapan, mediadis, alapage, manga-distribution etc etc etc...   


c'est pas les sites qui manquent...  moi j'commande à l'un ou à l'autre suivant les promos et les prix qu'ils font :o
Je passe voir souvent, mais je ne vois vraiment de meilleures affaires qu'à la FNAC pour ce qui concerne les DVDS.
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 8 Décembre 2009 à 13:12
Dans la série "faites ce que je dis, pas ce que je fais":

http://www.numerama.com/magazine/14665-l-industrie-du-disque-pirate-ouvertement-les-artistes-reclament-6-milliards-de-dollars.html
Citation
Au Canada, des artistes se sont joints à une class action pour réclamer 6 milliards de dollars aux majors de l'industire du disque, accusées de pirater leurs morceaux depuis la fin des années 1980 et de ne pas régler leurs dettes.
Justice, Droit d'auteur, Industrie musicale

Faites ce que je dis, surtout pas ce que je fais. Au Canada, l'industrie du disque affronte une class action lancée à l'initiative de la veuve du musicien de jazz Chet Baker, mort en 1988, qui réclame le paiement de ses droits d'auteur par les maison de disques. Warner, Sony BMG, EMI, et Universal Music, les quatre principales maisons de disques, ne nient par leur faute, mais simplement le montant du préjudice.

A la fin des années 1980, le gouvernement canadien a décidé de supprimer une licence obligatoire qui permettait aux maisons de disques de reproduire n'importe quel morceau de musique sur des compilations ou dans des albums live sans avoir besoin de négocier au préalable l'autorisation avec les auteurs, compositeurs et interprètes. Depuis, les labels doivent recueillir les autorisations morceau par morceau, artiste par artiste. C'est en tout cas la théorie. Car en pratique, les maisons de disques ont créé au Canada une "liste d'attente" où elles placent les chansons qu'elles utilisent, pour lesquelles elles comptent négocier les droits a posteriori.

Comme le résume parfaitement bien Michael Geist, il s'agit en fait d'une "liste de reconnaissance de violation de droits d'auteur". Les maisons de disques inscrivent dans cette liste les chansons qu'elles piratent, en promettant de se mettre un jour en conformité avec la loi.

Sauf que depuis les années 1980, la liste a gonflé et contient aujourd'hui selon les plaignants plus de 300.000 titres, avec notamment des artistes très connus comme Beyonce, Bruce Springsteen, ou Sarah McLachlan.

Les artistes qui se sont joints à la class action réclament 20.000 dollars de dommages et intérêts (environ 13.000 euros) par chanson "piratée" par les majors. Soit un total de 6 milliards de dollars.

De leur côté, les quatre majors reconnaissent une dette de seulement 50 millions de dollars canadiens (environ 32 millions d'euros), dont 30 millions de dollars uniquement pour Universal. Les labels justifient en leur faute en parlant de manque de temps, ou de ressources insuffisantes pour identifier les ayants droit à contacter.

Rappelons simplement qu'aux Etats-Unis, une internaute a été condamnée à payer 1,92 millions de dollars pour avoir mis 24 chansons en partage sur Kazaa, soit 80.000 dollars par chanson. De quoi relativiser.
"manque de temps et ressources insuffisantes pour identifier les ayant-droits", mais (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/labbaipierre.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 8 Décembre 2009 à 14:12
j'allais justement le poster aussi  http://www.lemonde.fr/technologies/reactions/2009/12/07/un-proces-a-60-milliards-de-dollars-pour-l-industrie-du-disque-canadienne_1277338_651865.html


bien fait pour leur gueule :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Décembre 2009 à 18:09
"les premiers mails d'avertissement seront envoyés dès la fin de l'année"... Bah oui mais non:
Citation
L'Hadopi a du retard, les premiers mails envoyés en avril ?

Les premiers décrets d'application de la loi Hadopi ont du retard. Au ministère de la Culture, rien ne va plus. Les batailles d'égos font rages. Olivier Henrard, le souffleur de Christine Albanel puis de Frédéric Mitterrand lors de l'examen des deux lois successives mettant en place la riposte graduée, a démissionné. Or c'est lui qui, en ses qualités de juriste, avait traduit les désirs des industries culturelles en vocable législatif. C'est lui aussi qui devait préparer les décrets de l'Hadopi.

Résultat, "en apprenant le départ d'Olivier Henrard, le juriste du ministère, les milieux artistiques qui attendent l'entrée en application de la loi Hadopi s'inquiètent", raconte Le Point."Il y aurait déjà du retard dans la rédaction des décrets d'application. Les premiers mails d'avertissement aux internautes pris en flagrant délit de téléchargement illégal ne partiraient pas avant avril...". Ils étaient censés partir dès la fin de l'année.

L'état d'application de la loi publié par le Sénat montre que 12 décrets d'application de la première loi Hadopi sont toujours en attente de publication. Le seul qui a été publié est celui qui fixe le modèle de déclaration d'intérêts que doivent déposer les membres de l'Hadopi lors de leur désignation.

Et si vous vous demandez encore pourquoi certains des décrets les plus importants risquent de ne jamais être publiés, relisez notre article du 12 Novembre 2009.

Olivier Henrard, qui avait démontré toute son incapacité à comprendre en quoi la technique rendait la riposte graduée impossible à appliquer sans atteindre à la présomption d'innocence, est peut-être parti à temps pour éviter de sombrer jusqu'au bout dans le ridicule.
http://www.numerama.com/magazine/14679-l-hadopi-a-du-retard-les-premiers-mails-envoyes-en-avril.html

 :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 10 Décembre 2009 à 18:15
les milieux artistiques qui attendent l'entrée en application de la loi Hadopi s'inquiètent


maaaandieu, ils sont des millions à attendre avec impatience l'application de la daubie...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 10 Décembre 2009 à 18:21
Citation de Poseidon le 10 Décembre 2009 à 18:15
les milieux artistiquesajors qui attendent l'entrée en application de la loi Hadopi s'inquiètent
fixed (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/aloy.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 15 Décembre 2009 à 16:10
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/12/15/hadopi-le-rapport-zelnik-a-nouveau-retarde_1280803_651865.html#xtor=RSS-3208


plus de retard ça aura, mieux ce sera :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 15 Décembre 2009 à 16:26
Citation
La mise en place effective de la Haute Autorité semble cependant prendre du retard, alors que le gouvernement avait déclaré l'urgence sur le projet de loi pour assurer un vote rapide.
En effet c'est étrange, ça n'est plus urgent de "faire cesser l'hémorragie" qui saigne à blanc nos pauvres z'artistes? :o


 :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 15 Décembre 2009 à 17:01
Par contre, la composition des membres de l'Hadopi semble devenir plus claire;

http://www.pcinpact.com/actu/news/54558-liste-hadopi-college-cspla-designation.htm

Force est de constater qu'ils restent entre "amis".  :shifty:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: MCL80 le 15 Décembre 2009 à 21:49
Citation de Megara le 15 Décembre 2009 à 17:01
Force est de constater qu'ils restent entre "amis".  :shifty:
Le contraire m'aurait bien surpris… Hélas! :thumbdown2: :lac:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Décembre 2009 à 11:42
Allez, encore un truc très (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/labbaipierre.gif), qui concerne cette fois le lipdub de l'UMP dont on parlait dans l'autre topic:

L'UMP s'excuse d'avoir -encore- piraté une musique(http://www.pcinpact.com/actu/news/54565-hadopi-lipdub-musique-quebec-mgmt.htm) :o

Ha bon, suffit de dire "je suis désolay" quand on pirate une musique maintenant? C'est plus le combo coupure internet/amende/taule/sodo gravier-parcmètre? (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif) :rolleyes:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Décembre 2009 à 11:55
le pire, c'est que je l'aurais parié... 


comme commentaire à un article là dessus, j'ai même posté  "z'ont payé les droits d'auteur, j'espère?"    :mdr2:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 16 Décembre 2009 à 12:00
Moi le truc que j'adore, c'est cette phrase:
Citation
« les jeunes de l’UMP ont demandé en octobre dernier l’autorisation d’utiliser cette version de la chanson de Luc Plamondon, tous ceux qui veulent changer le monde, au producteur de la Star Academy quebequoise sauf qu’ils ont essuyé un refus. Malgré  tout,  les jeunes de l’UMP sont passé outre ce refus »
Ben ouais, pourquoi se faire chier à respecter les lois qu'on veut imposer aux autres :o

Le pire, c'est que ça n'étonne plus personne de les voir pirater des musiques alors qu'à côté ils entendent faire la chasse aux vilains internautes-pirates-nazis-violeurs de baybays, ils l'ont déjà tellement fait...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 16 Décembre 2009 à 13:47
c'est la mentalité ump... 


y'a encore un vote de loi qui leur a déplu avant hier, ben directement, on invoque s'être trompés de bouton, ce genre de truc, et on exige un nouveau vote...  (sur le rédécoupage électoral cette fois)
http://lci.tf1.fr/politique/2009-12/pataques-au-senat-sur-le-redecoupage-5594518.html

Et comma ça leur a été refusé (bien fait pour leur gueule, et puis quoi), ben ils représenteront le texte dans un mois, na :o




pour ces gens là, la démocratie, c'est leur volonté et rien d'autre...
: Mercredi 16 Décembre 2009, 12:11:38
Après tout, pourquoi le sympathique Frédéric Lefèbvre (j'ai hésité à mettre des majuscules) ne le ferait-il pas aussi... 


http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/12/16/quand-frederic-lefebvre-pirate-les-medias_1281358_651865.html#xtor=RSS-3208
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 17 Décembre 2009 à 16:35
Citation
"Il nous faut réguler Internet partout dans le monde, afin que toutes les entreprises respectent le droit de propriété, que les trafiquants et les voyous en tout genre soient poursuivis […]. [Il s'agit] de veiller à ce que des entreprises ne puissent utiliser impunément des contenus, sans participer d'une façon ou d'une autre à leur financement. […] Ceux qui profitent du système refusent tout contrôle, sous prétexte de liberté."
Euh, t'es gentil Frédo, mais maintenant tu retournes à la niche, hein :o
: Mercredi 16 Décembre 2009, 13:54:40
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/l-ump-va-verser-29-000-euros-a-la-star-ac-quebecoise_836754.html

Bon 29000 euros c'est une paille comparé à ce qu'ils gaspillent par an ( :o ), mais c'est bien fait pour leur gueule (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/lognak.gif)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 17 Décembre 2009 à 17:23
je trouve même que c'est EXCELLENT  :niark:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 22 Décembre 2009 à 08:51
Oh mon dieu, les cinémas ne font plus d'entrées, c'est épouvantable:
Citation
Nouvelle année record pour les cinémas français
LEMONDE.FR avec AFP | 18.12.09 | 13h40  •  Mis à jour le 18.12.09 | 16h23

Les salles de cinéma s'apprêtent à boucler une excellente année 2009 avec quelque 200 millions d'entrées, soit la plus forte fréquentation depuis près de trente ans, selon des estimations du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).

Les chiffres définitifs ne seront publiés qu'en janvier, et ils devraient bénéficier des résultats du film d'animation de Luc Besson Arthur et la vengeance de Maltazard, de la comédie RTT et surtout d'Avatar, la fable écologique en 3D signée par l'auteur de Titanic, le Canadien James Cameron.

Toutefois, le CNC pronostique déjà un cru 2009 en hausse d'environ 5 % sur 2008, une année elle-même en croissance de 7 % grâce au succès historique de Bienvenue chez les Ch'tis et ses 20,4 millions de spectateurs. "Nous devrions, mais il reste quinze jours qui pèsent lourd dans l'exploitation, être bien au-dessus de 195 millions d'entrées et probablement frôler les 200 millions", a annoncé Véronique Cayla, la présidente du CNC.

Il faut remonter à 1982 (200 millions d'entrées) ou 1983 (198,9 millions), antérieurement à la naissance de la chaîne cryptée Canal+, pour retrouver de tels niveaux. En France, où les multiplexes captent la moitié des entrées, la manne a surtout profité à la grande exploitation.
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2009/12/18/nouvelle-annee-record-pour-les-cinemas-francais_1282577_3476.html


Et sinon, dans la série "internet çay maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal":
Citation
Un député UMP veut nationaliser le réseau internet tout « pourri »
 Un cheval de droite


Le député Jacques Myard a émis de nouvelles propositions autour du web, lors d'une émission diffusée sur la très droitière Radio-Courtoisie ce mardi (le fichier MP3). A la 39e minute de l'émission, pérorant sur le nucléaire, notre député se fera spécialiste des attaques informatiques, surtout « les attaques chinoises ».

Il aura le verbe léger : « la vérité est que le réseau internet aujourd’hui est totalement pourri. Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être dans un an, peut-être dans 18 mois, peut-être demain matin. C’est un réel problème. »

Alors que faire contre ce fruit tout pourri, plein de trojans, qui est un réel problème ? Réponse du collègue à Lefebvre : « J'espère que l'on va prendre conscience de la nécessité de nationaliser ce réseau, et d'avoir la capacité de mieux le maîtriser, les chinois l'ont fait ». Et pourquoi par la Corée du Nord ou l’Albanie ? Qu'importe, l’intérêt selon Myard est de permettre de casser la mainmise américaine sur les données échangées.

Le préalable du blocage des sites de jeux d'argent

Le député UMP des Yvelines s’était déjà révélé lors du débat sur le filtrage des réseaux en matière de jeux d’argent en ligne. Des spécialistes ont montré combien il était facile de contourner ces murs de poussière. Mais Myard fait la sourde oreille : « Non, ce n'est pas si facile que ça. J'ai rencontré des sociétés du secteur de l'armement qui affirment que le blocage est parfaitement possible ». Les marchands et leurs VRP du secteur peuvent se frotter les mains.

Interrogé sur le « comment », notre député répondra avec technicité : « [il faut] se doter d'une batterie d'ordinateurs très puissants »... Par contre, aucune réponse sur la surefficacité du blocage (on va bloquer des sites innocents, victimes collatérales). Peut-être faudra-t-il rajouter à la batterie d’ordinateurs, des machines « un peu moins puissantes » ?
http://www.pcinpact.com/actu/news/54596-jacques-myard-internet-pourri-nationnaliser.htm

(http://img29.imageshack.us/img29/461/bebenw.jpg)
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 22 Décembre 2009 à 11:21
oui bon, c'est un pourri nationaliste, un lepeniste qui ne s'assume pas, comme tant d'autres à l'ump, quoi :o
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Flavien le 22 Décembre 2009 à 15:26
L'UMP vire méchamment à droite. C'est quand même atroce.

Le Modem et le nouveau centre feraient mieux d'exploiter celà, car y'a de quoi faire politiquement parlant...
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Janvier 2010 à 10:21
Rah mais cette loi Hadopi, plus ça va et plus c'est (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/labbaipierre.gif)

http://www.pcinpact.com/actu/news/54682-hadopi-cnil-avis-blocage-decrets.htm

 :ptdr:


: Samedi 26 Décembre 2009, 15:32:53
Alors dans la série "les gros cons z'artistes qui ont peur de voir leurs rentes baisser":

http://www.pcinpact.com/actu/news/54784-chine-blocage-p2p-pedophilie-bono.htm

Je pensais pas qu'il était aussi crétin celui-là... Heureusement que j'ai jamais acheté aucun de ses albums :o


Sinon à part ça bonané les pirates!(http://www.pcinpact.com/actu/news/54781-hadopi-conseil-etat-decret-organisation2.htm) (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)


( ha et aussi y'a môssieur "laissez tomber vous voulez bien" qui s'est viandé en scooter, mais je ne vais pas me gausser, vous pensez bien (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/seikishikimeikaihaha.gif) )
: Mardi 05 Janvier 2010, 09:36:13
Ha tiens, le nabot veut taxer google et compagnie, maintenant:

http://www.numerama.com/magazine/14814_2-mission-zelnik-taxation-des-moteurs-de-recherche-et-licence-legale-pour-le-streaming-maj.html

C'est moi ou à part inventer des taxes sur tout ils ne savent rien faire d'autre, ces gens-là?

(cliquez pour montrer/cacher)
(http://img46.imageshack.us/img46/2859/crachecrache.jpg)

crache, CRACHE§§§ :o


Et sur le même sujet, les principales propositions de la mission Machin:

http://www.numerama.com/magazine/14815-mission-zelnik-les-principales-propositions-du-rapport.html

Les caisses sont vides mais c'est pas grave, y'aura toujours du pognon pour engraisser les parasites du disque :yaisse:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Megara le 7 Janvier 2010 à 11:03
Entre autres préconisations du rapport Zelnik: la taxation des cartouches d'encre!
http://www.pcinpact.com/actu/news/54843-zelnik-cartouches-encre-toner-taxe.htm

Il faudra aussi qu'ils taxent les ramettes de papier et les stylos Bic aussi. On peut copier tout un livre avec!  :whip:

:o :o :o :o :o :o :o :o :o

Ils prennent vraiment les gens pour des  :censure:
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: AZB le 7 Janvier 2010 à 11:13
Ben ouais, faut penser que chaque jour il y a des milliers de vilains ceusses qui impriment l'intégralité de la Pléiade ou de l'Encyclopedia Universalis ou que sais-je dans l'illégalité la plus totale, il était temps de mettre le ola (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/bighead.gif)

Pis c'est pas comme si les cartouches en France étaient déjà hyper-chères, nononooooooooon... ( genre ici au centre commercial du coin, une fois j'ai regardé les prix par curiosité: 30 euros la HP 45 (noir) et 35 euros la HP78 (couleur)... une paille quoi  :peur: )
Titre: Re: Re: DADVSI, HADOPI, Big Brother, censure : non au pillage des artistes !
Posté par: Poseidon le 7 Janvie