Potes 'n' Roll !

L'Agora => Actualités => Politique => Discussion démarrée par: tinou le 2 Octobre 2021 à 03:53

Titre: Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 2 Octobre 2021 à 03:53
Voici la campagne lancée, plus ou moins, avec ici des primaires écolo, là des déclarations de candidature… je pense que nous pouvons sereinement lancer le topic ^^


Je n’ai pas encore fait mon analyse, mais à vue de nez il me semble que Macron a de bonnes chances…

En cas de second tour Zemmour - Le Pen je pense que je voterai blanc quand même. Ce sera une première !

Outre Macron (qui en toute logique attendra le tout dernier moment) quels candidats encore non déclarés pressentez-vous?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 2 Octobre 2021 à 09:19
Moi, je vote Xavier Bertrand, pour être le comique qui m'a fait le plus rire ces dernières semaines :

 "Les électeurs de la droite et du centre, comme une majorité de Français, veulent que cela change. Je suis celui qui peut porter ce changement. Vous pensez sérieusement que si je n’étais pas aujourd’hui le mieux placé, je serais devant vous pour vous présenter mon projet ?", a expliqué Xavier Bertrand à la journaliste.
 Avant qu'il ne puisse poursuivre, Anne-Sophie Lapix lui a rétorqué : "Enfin pour l’instant, vous n’êtes même pas au second tour dans les sondages…".

https://www.programme-television.org/news-tv/Xavier-Bertrand-reste-sans-voix-apres-une-pique-d-Anne-Sophie-Lapix-VIDEO-4677973
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 2 Octobre 2021 à 09:25
Sinon, sur l'état de la gauche, une analyse de Bruno Amable et Stefano Palombarini
Citation
« Dès lors, pour une gauche qui voudrait devenir majoritaire, il s’agit de réimposer une articulation de la lutte politique autour de l’évolution souhaitable du modèle socio-économique et de montrer le caractère artificiel des clivages mis en avant par la droite. Mais on voit à quel point le rapport de force est défavorable sur ce terrain, le vote d’une fraction minoritaire mais substantielle des ouvriers pour un parti, le RN , qui ne leur propose rien sauf de les défendre contre des ennemis largement inventés, prouve bien la domination culturelle de la droite. »

En dépit d’un bloc de gauche atomisé, on constate « la vitalité de mouvements structurés autour de l’écologie, des libertés publiques, du féminisme, de l’antiracisme, des droits des migrants, » ou encore "les gilets jaunes" , l’expression forte d’une résistance à la dégradation des conditions matérielles d’existence des populations les moins aisées.
L’une  des conditions nécessaires à la formation d’un nouveau bloc de gauche serait que ces mouvements, sans nécessairement renoncer à leur autonomie, acceptent d’intégrer et de nourrir un mouvement plus large, porteur d’un projet de société global. »
Elle est aujourd'hui illusoire, mais sans convergence de ces petits ruisseaux, pas de fleuve permettant à la gauche de renverser les rapports de force.

Source : https://livre.fnac.com/a15969135/Allan-Popelard-Le-Nouveau-Monde

(quel joli mot érotique, "con-verge")
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 3 Octobre 2021 à 10:24
En ce qui me concerne, je suis au-delà de la consternation la plus consternée (si, si) en voyant cette "hype" autour de Zemmour. Et honnêtement, ça m'inquiète un peu. Beaucoup. Parce que Zemmour, ce n'est pas Le Pen : il a un cerveau et il sait s'en servir. Je disais à mon mari, hier soir : "tu imagines le même débat qu'en 2017 au second tour mais avec Zemmour à la place de Le Pen ?" Ca n'aurait pas été la même histoire, et cela ne le serait pas si d'aventure, on se retrouvait dans une telle configuration l'année prochaine.

J'espère vraiment vraiment que tout ceci va retomber aussi vite que c'est monté : c'est très con à dire, mais vaudrait mieux qu'on en revienne fissa aux bons vieux clivages usés jusqu'à la corde plutôt que de la laisser le champ libre à ce genre d'individu que je trouve dangereux.


Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 3 Octobre 2021 à 14:21
Citation
En ce qui me concerne, je suis au-delà de la consternation la plus consternée
C'est consternant.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 3 Octobre 2021 à 15:31
Citation
J'espère vraiment vraiment que tout ceci va retomber aussi vite que c'est monté : c'est très con à dire, mais vaudrait mieux qu'on en revienne fissa aux bons vieux clivages usés jusqu'à la corde plutôt que de la laisser le champ libre à ce genre d'individu que je trouve dangereux.
On a voulu (grand) remplacer le clivage gauche/droite par le clivage eux/nous, ouvert/fermé. Tellement vagues et larges que ces clivages ne veulent plus rien dire, chacun pouvant y mettre ce qu'il veut.

Ce faisant, on a créé de la confusion.

Et la confusion, in fine, profite toujours à ce genre de personnage.

C'est notre Trump à nous. Un peu moins blond, un peu plus cultivé... notre fameuse exception culturelle française bien de chez nous.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 4 Octobre 2021 à 06:35
Citation de FinalBahamut le 2 Octobre 2021 à 09:19
Moi, je vote Xavier Bertrand, pour être le comique qui m'a fait le plus rire ces dernières semaines :

 "Les électeurs de la droite et du centre, comme une majorité de Français, veulent que cela change. Je suis celui qui peut porter ce changement. Vous pensez sérieusement que si je n’étais pas aujourd’hui le mieux placé, je serais devant vous pour vous présenter mon projet ?", a expliqué Xavier Bertrand à la journaliste.
 Avant qu'il ne puisse poursuivre, Anne-Sophie Lapix lui a rétorqué : "Enfin pour l’instant, vous n’êtes même pas au second tour dans les sondages…".

https://www.programme-television.org/news-tv/Xavier-Bertrand-reste-sans-voix-apres-une-pique-d-Anne-Sophie-Lapix-VIDEO-4677973
Il est rare que je sois de ton avis, donc je plussoie tout ça
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 4 Octobre 2021 à 10:54
Non mais Zemmour, qui y croit vraiment ?

En ce moment il profite surtour du vide du côté de LR "ex UMP" qui cherche justement à se droitiser "modérément" en réponse aux défections vers Macron. Ils n'ont pas été très malin de retarder autant leur procédure de sélection de le candidat donc il s'engouffre. Je pense que le ballon se dégonfflera d'ici à décembre.
Citation
On a voulu (grand) remplacer le clivage gauche/droite par le clivage eux/nous, ouvert/fermé. Tellement vagues et larges que ces clivages ne veulent plus rien dire, chacun pouvant y mettre ce qu'il veut.

Ce faisant, on a créé de la confusion.
Honnêtement non, ça pose des sujets sur la table et Zemmour, comme les Verts, forcent dans leurs propositions toutes aussi délirantes l'une que l'autre (woke vs reac) les autres partis à se positionner et redéfinir les contours de leur politique.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 4 Octobre 2021 à 19:29
Citation
Honnêtement non, ça pose des sujets sur la table et Zemmour, comme les Verts, forcent dans leurs propositions toutes aussi délirantes l'une que l'autre (woke vs reac) les autres partis à se positionner et redéfinir les contours de leur politique.
Je n'avais pas forcément cela en tête quand je parlais de confusion (le woke est un folklore qui est un peu, pour la gauche, comme tendre le bâton pour se faire battre).

La confusion, c'est quand Zemmour se fait le pourfendeur du "mondialisme", du "libéralisme", faisant écho à des personnes politiques à gauche qui pourfendent le capitalisme à travers la mondialisation.

Confusion car Macron a beau jeu de dire : "Vous voyez, les extrêmes se rejoignent".
Sauf que non.
Zemmour, à ma connaissance, ne pourfend pas le capitalisme (il en sera la béquille en période tourmentée). Lui, il pourfend le libéralisme. C'est pas la même chose.
Et surtout, il apporte invariablement une réponse unique : l'immigration.

La gauche, ce n'est pas l'immigration.

Ce n'est même pas l'identité (et en cela, Mélenchon est... trouble. Mais comme il est le seul à gauche...)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 28 Octobre 2021 à 18:55
Le vainqueur pourra en tout cas nous passer un savon (de Marseille):
https://www.marius-fabre.com/fr/savon-de-marseille-a-l-huile-d-olive/444-marius-fabre-x-elysee-savon-de-marseille-a-l-huile-d-olive-200g-3298651715641.html

 :peur:


 :jesors:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 7 Novembre 2021 à 11:26
Un article intéressant dans Le Monde de vendredi (version papier, désolé) sur la fabrication des sondages. Il montre en particulier comment les instituts ont basculé dans le low-cost avec des panels constitués sur internet par des volontaires contre une (très modeste) rémunération.

Un truc que j'ai retenu: entre un sondage fait avec un panel de ce type et un fait par téléphone ou en face à face (pour lesquels la personne est volontaire pour répondre, ne gagne rien et a statistiquement moins de chance de vouloir se faire passer pour ce qu'elle n'est pas) l'écart de résultat peut être de 20%… Sachant que les sondages téléphoniques avaient déjà de jolis biais.

Et je vous dit même pas si certaines mouvances veulent manipuler les résultats, il suffit de créer des profils variés et en nombre, car les instituts ne vérifient rien ou quasiment.

À garder en tête lorsque des sondages sont doctement analysés au dixième de point près…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 3 Décembre 2021 à 12:01
Intéressant premier tour de primaire à l’UMP : Pécresse, et, surprise, Ciotti qualifiés…

Le tout, deux jours après la déclaration de candidature officielle de Zemmour…

Surtout, autodestruction de X. Bertrand !

Difficile de savoir vers quoi tout ça va évoluer, en particulier si Zemmour obtient ou non ses 500 signatures…

A gauche, c’est inquiétant aussi, aucune tendance claire ne se dessine pour démarquer un candidat, même si Mélenchon surnage un peu au dessus des autres…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 3 Décembre 2021 à 14:32
C'aurait eu tellement de gueule une Christiane Taubira face à cet aeropage de droite de la droite.

Quant à Bertrand, looooooooool
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 3 Décembre 2021 à 17:45
Je pense que Bertrand, il y a 5 ans, avait parié sur l'autodestruction rapide des LR afin de recréer un mouvement classique.
Or bien que les LR soient phagocytés par Macron, Lepen et Zemmour. Le parti tient le choc et les militants gardent deux principes de la droite : on vote pour me chef. Et si y'a pas de chef, on élimine les traîtres.
Après on a deux candidats représentants bien la droite de la droite :
- une bourgeoise qui n'a jamais travaillé de sa vie mais qui donne des leçons à tout bout de champ.
- un populiste raciste intolérant et avec la culture générale (ou montrant une) d'enfant de 8 ans.

Du haut niveau.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 3 Décembre 2021 à 18:44
Si LR avait éliminé les traîtres, alors Pécresse n'aurait pas fait le poids. Non, c'est juste que Bertrand a cru jusqu'au bout pouvoir se passer de LR, alors que probablement Pécresse avait gardé 2 fers au feu… D'où la hausse brutale des adhérant dans les dernières semaines (c'est pas d'hier que l'UDR et ses différents héritiers bourre les urnes internes.)

Après, si Ciotti est élu, ça fera peut-être 3 candidats d'extrême droite. Mais ce ne fera pas forcément un boulevard pour Manu'. En fait la campagne n'a pas réellement commencé. À part un petit milieu politico-médiatique, je crois que ce qui se passe avec les candidats, il y a pas grand monde qui s'y intéresse.

Partant de là, il y a deux possibilités: soit après les fêtes, les gens s'y intéresse et là on verra réellement ce qui se passe. Et vu ce qu'on voit sur le plan économique, il n'est pas sûr que ceux qui font tapis sur la sécurité et l'immigration en sortent réellement vainqueurs, car je pense que la question du pouvoir d'achat peut très vite devenir centrale. Soit les gens s'en désintéresse et le président sera élu comme les élus locaux en 2020, c'est à dire très mal.

Le quinquennat actuel n'a pas été une promenade de santé, mais à mon avis, le prochain sera encore moins rigolo.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 3 Décembre 2021 à 19:47
Le quinquennat qui se termine se résume à :
"Vos gueules les feignasses, on déchire trop et on va sauver le monde. Vous avez un truc à dire? Balec, osef!"
On en voit le résultat. Tout part en couille, l'enseignement est à l'abandon, le soin pareil, la dimension sécuritaire est pilotée par des gros dingos qui ne voient la violence légitime d'État que comme une répression.

Au mieux ça va continuer, au pire ça va s'aggraver.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 4 Décembre 2021 à 14:07
Il faut tout de même voir que le dernier quinquennat est pour l'essentiel la cristallisation des politiques antérieures. Et pourtant, je n'exonère pas Manu' (qui n'oublions pas a été aux manettes sous Hollande déjà et qui sous Sarko' trempait dans la réforme de l'État)

Cela fait plus de 30 ans que les personnels des services publics (hôpitaux, établissements d'enseignement, etc) voient leurs effectifs et leurs moyens fondre (ou le ratio entre personnel, moyens et usager se dégrader), et dénoncent cette situation. Les politiciens dans le même temps bourraient le mou des citoyens pour leur expliquer que les fonctionnaires étaient des branleurs, que le service public coûte cher et qu'on peut faire vachement mieux pour beaucoup moins cher.

Pendant des années l'illusion a marché car les personnels ont pris sur eux en remplaçant 1, 2, 3 collègues pas remplacés, parfois en faisant des horaires de dingues au mépris de leur santé. Sauf qu'à un moment ça craque. Entre la personne qui part en burn-out, le nouvel arrivant qui va se rebeller contre la charge de travail et ne va pas se mettre en danger, ceux qui baissent les bras de découragement… Et ce qu'on est en train de voir, c'est le craquement de l'ensemble. Les personnels n'en peuvent plus, ne veulent et ne peuvent plus tenir les bouts de ficelles pour que tout continue à fonctionner. Résultat, tout s'effondre quasiment comme un château de cartes, car derrière la façade qui est en train de s'effondrer, ça faisait longtemps qu'il ne restait plus grand-chose.

Alors Manu' essaye d'amuser la galerie avec des maisons France-Services pour remplacer les accueils physiques du public qui ont fermé les uns après les autres (alors que la base du service public, c'est bien d'être accessible par le public, pas planqué dans une tour d'ivoire). Sauf que ce qui a été cassé, ça va coûter beaucoup plus cher de devoir le reconstruire que si ça avait été entretenu. Pour remettre d'aplomb l'hôpital (si tant est qu'il y en ait la volonté), ça va être des tombereaux de milliards qu'il va falloir sortir pour former, recruter et rémunérer du personnel. Et en plus, ça va prendre des années. En parallèle, si on veut réellement améliorer la situation et que tout ne soit pas concentré sur l'hôpital, il va falloir résorber les déserts médicaux en formant des généralistes à la pelle, former aussi dans les spécialités pour lesquels les besoins en médecins et personnels médicaux sont criants.

Pour l'hôpital et la médecine, on paye une politique mise en place il y a 40 ans qui partait du principe que moins il y aurait de médecins, moins les gens consulterait et moins ça coûterait cher. Idée super logique alors que le vieillissement de la population commençai à s’amorcer nettement. Les moyens des hôpitaux ont donc été de plus en plus contraints, les services ont été "rationalisés" (voir les fermetures de tous les "petits" services d'urgence, de maternité, de chirurgie). Combien de territoires ont perdu leur hôpital transformé au mieux en mouroir maison de retraite médicalisé ou centre de soin ambulatoire depuis 40 ans? Et dans le même temps, le numerus clausus a été drastiquement abaissé (pour le plus grand plaisir des médecins en place) pour réduire le recrutements de médecins. Pour contraindre les services, toute une bureaucratie inutile a été créée pour surveiller les services, leur imposer des réorganisations incessantes, leur refuser les moyens de fonctionner grâce à des procédures tatillonnes. Grâce à ça on a la situation qu'on a maintenant.

Mais je vous rassure, il n'y a pas de changement de cap en vue. Par exemple notre chère ministre de l'écologie Pompei… pardon Pompilli se réjouit pour 2022 car les effectifs des services de son ministère seront en baisse… moins forte que les années précédentes. Elle considère même que c'est un retournement de tendance. Autant vous dire que la nature et la biodiversité, voir la planète sont sauvés (ou tout comme) :peur:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 4 Décembre 2021 à 14:52
En tout cas, concernant cette Présidentielle, elle sera sans nulle doute un très grand cru en matière de médiocrité, c'est affligeant. Et je ne pense pas que quoi que ce soit change début 2022, très sincèrement. Les dés ont parlé avant même que d'être jetés.

A gauche : Hidalgo, notoirement antipathique, sans charisme, sans carrière, sans bilan (Paris, ce n'est pas la France), c'est une coquille vide. Alors que la gauche a encore quelques personnes valables, comme Taubira qui serait la seule présidentiable du lot. Mais vu la bande de bras cassés qui lui servirait de base au PS, on comprend bien pourquoi elle n'y va pas. Elle n'est pas masochiste.

A droite : Ciotti est un kapo et Pécresse une cruche. Bertrand, malgré tous ses défauts, était le seul à peu près "normal" du lot. Il n'aurait jamais gagné, évidemment, mais il aurait pu survivre au ridicule. Les deux autres mourront dans d'autres souffrances.

Les verts (à gauche donc) : Jadot est aussi charismatique qu'une huître neurasthénique. Le mec, c'est le père de famille classe moyenne en balade le WE le nez levé et un sourire béat en travers de la figure. Sauf que lui, c'est du lundi au dimanche inclus. Et Rousseau... *met un coup de pied à Rousseau pour l'expédier avec Ciotti et Pécresse et lui réserver le même destin*

L'extrême gauche : Mélanchon et son ego démesuré, à se demander s'il en a véritablement quelque chose à foutre des causes pour lesquelles il est censé se battre pourvu qu'il EXISTE. Ah, et il paraît qu'il y a aussi un candidat du parti communiste. Il paraît.

L'extrême droite : Marine Le Pen est inaudible et toujours aussi incompétente. Si elle ne s'appelait pas Le Pen, j'éprouve presque de la compassion pour elle. Presque. Zemmour est tellement dans la caricature de tout que je suis à chaque fois effarée devant les énormités qu'il sort à la chaîne et pire encore, devant le fait que des gens lui accordent du crédit alors qu'il joue sur leurs peurs avec la subtilité d'un 33 tonnes lancé à 150 sur l'autoroute.

Sauf individu providentiel parachuté par la grâce de je ne sais quelle entité en début d'année prochaine, le résultat est d'ores et déjà connu.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 4 Décembre 2021 à 16:58
Je ne parierai malgré tout pas sur le résultat. Les sondages sont totalement bidons (je renvoie à l'article du Monde qui décrit comment ils sont faits) donc tout peut arriver.

Ne pas oublier que tous les candidats ont un melon démesuré de toute façon (pour se présenter à cette élection, il faut avoir une certaine estime de soi, même pour être un "président normal")

Après, Manu', il a rien à craindre du PS. Choisir une apparatchik qui n'a aucun talent de tribun pour une candidature, déjà avec un programme ça aurait pas été gagné, mais sans programme, ça risque pas de marcher.

Du côté LR, Pécresse, vu qu'elle est un peu comme Manu' politiquement, elle peut être pas loin de lui (et elle se débrouille un peu mieux qu'Hidalgo en meeting… Ce qui n'est pas une performance)

Mélanchon, c'est un tribun, un vrai. Donc ça fait des meeting du tonnerre avec des foules galvanisées, mais le problème c'est que la campagne contrairement à il y a 20 ans, ce n'est pas que des meetings.

Jadot, je sais pas quoi en penser. Dans les villes en particulier, il y a une vraie attente écolo. C'est même assez fascinant par certains côtés. À Lyon, par exemple, s'il y a un an l'ancien maire (Gégé roi du monde) roulait encore les mécaniques et donnait des leçons à tout va, depuis quelques temps, il est moins visible. Et je ne suis pas sûr que les habitants de Lyon (la ville, c'est pas forcément pareil à l'échelle de la métropole) le regrettent car il y a une politique de réduction de la place de la voiture qui se met enfin en route. Même si les conseils municipaux ont été mal élus en 2020, on ne peut pas exclure une surprise. Après, les verts, y'a pas de miracle à en attendre, en particulier sur les services publics. Certains sont des libéraux à fond.

Le Pen, elle a voulu se "dédiaboliser", du coup elle a laissé un espace sur sa droite à plus radical… Et maintenant, rattrapée par LR sur ses idées, elle essaye de se "rediaboliser" pour regagner du terrain. du coup je pense qu'elle a paumé une partie de son électorat qui va probablement aller sur de l'abstention (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne reste pas dangereuse) Et si on  a un total Le Pen+Zemmour à 30% ou plus, je préfère vous dire qu'on sera pas bien du tout.

Après, ne pas oublier que plus il y aura de candidats qui éparpilleront les voix au premier tour, moins il y aura besoin de faire un bon score pour être au second. On peut avoir un résultat avec 3 candidats en tête entre 19 et 20% au 1er tour. Et vu d'aujourd'hui, y'en a plusieurs qui peuvent espérer y être.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 4 Décembre 2021 à 22:54
Merci d'avoir précisé qu'effectivement tout cela ne date pas d'hier.
J'aimerais bien lire cet article du Monde !
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 5 Décembre 2021 à 09:59
Médiocrité est un terme qui doit probablement revenir à chaque présidentielle... mais il semble particulièrement adapté en 2021.
On peut se demander comment, a priori, quelqu'un d'aussi médiocre que Macron peut être président, et espérer continuer à l'être.
En vérité, c'est qu'à côté, c'est encore plus médiocre.
En contraste, il semble "acceptable".

Quelques remarques :

- Il faut rappeler une évidence : la présidentielle est une élection sans intérêt, puisque l'enjeu est d'élire un représentant des intérêts économiques.  Il y a une réelle continuité sur le plan économique de Sarko à Macron en passant par Hollande.  Dit autrement, peu importe qui sera élu, on connait déjà la politique économique. Jadot, Hidalgo, Macron, Le Pen, Pécresse, c'est 50 nuances de néolibéralisme.

Je vous renvoie à ce titre à un édito du Télégramme de ce jour sur Pécresse, où on ne parle à aucun moment de son  programme.

https://www.letelegramme.fr/france/edito-pecresse-la-premiere-marche-05-12-2021-12881378.php(https://www.letelegramme.fr/france/edito-pecresse-la-premiere-marche-05-12-2021-12881378.php)


Le Pen est nulle (Sarko disait d'elle que c'était son père sans la culture), mais comme pour Macron, le contraste avec Zemmour peut la rendre finalement quasi-centriste. On sent que nos élites auraient de moins en moins de difficultés à travailler avec elle.

Jadot : C'est qui Jadot ? Celui qui pose sa candidature pour un maroquin à l'environnement dans un second quinquennat Macron ?
Rien que d'imaginer Jadot expliquer aux  grands patrons français qu'il faut mettre un peu de vert dans son capitalisme est digne d'un sketch de Benny Hill.

Hidalgo : elle a dit que "l'hôpital n'est pas une entreprise comme les autres". La gauche, ça a bien changé ^^;;

Mélenchon : Perplexe. Il y avait une vraie dynamique en 2017 (et ce pourquoi Hollande a préféré mettre en garde quelques jours avant le 1er tour de 2017 sur le danger Mélenchon et non Le Pen, preuve que l'extrême droite n'est pas l'ennemi du pouvoir en place).
Aujourd'hui, ça ne fait pas envie.
Au passage, dire de Mélenchon et de LFI que c'est l'extrême gauche donne le vertige sur la droitisation de notre paysage politique.*
Si Mélenchon, c'est l'extrême gauche,
Poutou c'est quoi ? La méga ultra gauche ?
Faut être sérieux : LFI est ce que le PS devrait être sur le plan des idées, ni plus ni moins. L'extrême gauche cherche à renverser le capitalisme. Pas exactement la même chose.

Je finis par Pécresse : d'abord, ne la sous-estimez pas : c'est une femme de réseau, et au moins sur ce plan, elle est sacrément efficace. Et puis, elle est aussi très drôle. Rappelez-vous, elle a dit : "Rien de telle qu'une femme pour faire le ménage"

Rien de t elle, qu une femme pour faire le ménage !!!!! - Vidéo Dailymotion(https://www.dailymotion.com/video/x2qqf35)

Bref.

En 2022, j'aurai probablement aqua-poney.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 5 Décembre 2021 à 14:28
@FB : oui, c'est ça. Dans l'absolu, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre mais en relatif, par comparaison comme tu dis, Macron est le plus acceptable de tous.

Mélanchon : je n'ai quand même pas l'impression qu'il kiffe le capitalisme, de base. Ceci étant, je vois ce que tu veux dire : il faut faire avec les entreprises (donc le capitalisme) mais en mettant l'aspect humain et social au premier plan. Donc, oui, en fait plus PS que faucille entre les dents, en effet :D Mais sa personnalité s'accorde tellement mal avec ce qu'il défend...

Pécresse : j'ai regardé un peu son parcours. Loin d'être une conne, plutôt le genre bûcheuse précoce, mais ça n'en fait pas pour autant une personne présidentiable (on peut être très cultivé et très con, c'est pas nouveau). Quand je l'écoute, j'ai l'impression de n'entendre que des phrases toutes faites, un ton de voix totalement artificiel, son discours est affecté,  "appris par coeur", il n'y a rien de spontané en elle, rien d'honnête ou d'humain. Et, bon sang : mais quelle idée de se faire botoxer la tronche à ce point... ! Ca la rend encore moins... vivante.

@MCL : je ne regarde pas les sondages, j'exprime un ressenti purement personnel, un jugement "a vista de naz" comme on dit dans le coin. Pour être présidentiable, il faut avoir un charisme, peu importe le bord politique finalement. Et en matière de charisme, on a Mélanchon (si) et Macron (aussi). C'est. Tout. D'aucuns pourraient aussi évoquer Zemmour, remarquez. Oui, je sais, faut pas juger sur le physique gnagna mais il ne faut pas oublier que c'est très viscéral, tout ça, très reptilien. Le troupeau doit se choisir un chef et il ne choisira pas l'avorton qui trépigne parce que l'image du chef, c'est l'image du troupeau. Alors vous me direz, on a bien élu Sarkozy. C'est vrai. Mais il était d'un autre calibre que Zemmour à tous les niveaux et ne jouait pas dans la même cour. Donc sans tenir compte des programmes des uns et des autres - que les français ne liront pas / ne comprendront pas / n'en auront rien à carrer - si on se base uniquement sur les bonhommes et les bonnes femmes, ben... :lac:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 5 Décembre 2021 à 16:07
Citation
mais quelle idée de se faire botoxer la tronche à ce point... !
Au moins, elle sera prête pour son entrée au musée Grévin :yaisse:

Alors que bon, je ne sais si c'est l'âge, mais une chevelure qui grisonne par si, un corps sculpté par la patine du temps par là, une peau qui commence (légèrement) à se parcheminer... ça peut avoir son charme aussi.

(on apprend à être tolérant avec les vieux... avec l'âge. Mais c'est sincère aussi, chez certains/certaines, la vieillesse leur va bien ^^)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Urumi le 5 Décembre 2021 à 18:22
Citation de Alaiya le 5 Décembre 2021 à 14:28
Oui, je sais, faut pas juger sur le physique gnagna mais il ne faut pas oublier que c'est très viscéral, tout ça, très reptilien.
:peur: #complot #noussachons
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 5 Décembre 2021 à 18:23
Citation de Alaiya le 5 Décembre 2021 à 14:28
Et, bon sang : mais quelle idée de se faire botoxer la tronche à ce point... ! Ca la rend encore moins... vivante.
Et encore, Mélanchon, pour se représenter en 2027, il va falloir qu'il se fasse retendre sinon les yeux seront cachés derrière les sourcils. Ça risque de pas être chouette. :hypocrite: :roule:
En plus, vu l'ampleur du boulot, il va y avoir des frais.









 :jesors:

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 5 Décembre 2021 à 18:27
Citation de FinalBahamut le 5 Décembre 2021 à 16:07
(on apprend à être tolérant avec les vieux... avec l'âge. Mais c'est sincère aussi, chez certains/certaines, la vieillesse leur va bien ^^)
Tu veux dire comme Wauquiez qui à peine né était déjà le plus vieux bébé de France avec les cheveux teints en gris par son coiffeur? :p
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 5 Décembre 2021 à 19:44
Citation de MCL80 le 5 Décembre 2021 à 18:23
Citation de Alaiya le 5 Décembre 2021 à 14:28
Et, bon sang : mais quelle idée de se faire botoxer la tronche à ce point... ! Ca la rend encore moins... vivante.
Et encore, Mélanchon, pour se représenter en 2027, il va falloir qu'il se fasse retendre sinon les yeux seront cachés derrière les sourcils. Ça risque de pas être chouette. :hypocrite: :roule:
En plus, vu l'ampleur du boulot, il va y avoir des frais.
Ca va faire comme avec Alice Sapritch : "Quand je serre les fesses, j'ouvre les yeux".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 28 Décembre 2021 à 00:21
On finit l’année avec :
- Pécresse winneuse ascendant snowboardeuse de l’UMP
- Taubira en potentiel black savior de la gauche, la candidature du PS ne décollant pas… Taubira a semble t-il une plus grande côte à cet instant précis qu’Anne Hidalgo.
- Non pas 4, ni 5 mais bien 7 voire 8 candidats à gauche : Jadot, Roussel, Mélenchon, Arthaud, Poutou, Montebourg, Hidalgo, Taubira. On a vraiment l’embarras du choix… auront-ils tous 500 signatures par contre? Et quand bien même, je ne vois pas comment l’un d’eux pourrait se qualifier sans retrait des autres (et encore… même pas sûr)

Bref, on sent que la campagne va plutôt se jouer sur la droite, l’impact de l’obtention ou la non-obtention des 500 signatures de Zemmour par exemple aura un impact certain.

Je mets une pièce sur Macron pour le moment. Mais si Pécresse passe devant le Pen, ce ne sera pas si simple…

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 28 Décembre 2021 à 13:52
Pour l'instant, j'ai tout de même l'impression que la campagne présidentielle reste confinée à un cercle d'initiés germanopratins et de commentateurs de chaînes d'infos continues. Si ça ne sort pas vraiment de ces cercles-là (et franchement avec des candidats qui ne vont probablement quasiment pas organiser de réunions publiques, je ne vois pas comment ça pourrait), on va vers une abstention record. Franchement, si le seuil de qualification au second tour est à 18-19% avec une participation à 50-60% ça va faire mal à la légitimité du résultat.

On a toute une partie de la population qui considère que la classe politique dans son ensemble est discréditée. Y compris certains qui ont voté Le Pen en 2017. Donc l'hypothèse d'une abstention marquée n'est pas délirante. Dans cette hypothèse, il n'est pas certain que Le Pen soit au second tour… Et ça, Manu' veut tenter de l'éviter, mais d'une certaine façon, malgré ses manœuvres passées, il n'a plus du tout la main. En plus, il n'a pas réellement de parti non plus et comme la différence politique avec Pécresse est non mesurable, la réalité c'est que les députés REM  risque de passer très vite à la concurrence pour se recaser si les sondages ne sont pas bons.

Ne pas oublier non plus que le dernier président à avoir été réélu sans Le Pen au second tour, c'est Mitterrand… il y a 34 ans.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 28 Décembre 2021 à 17:06
Citation de MCL80 le 28 Décembre 2021 à 13:52
Ne pas oublier non plus que le dernier président à avoir été réélu sans Le Pen au second tour, c'est Mitterrand… il y a 34 ans.
Ce nombre  ne veut rien dire en absolu : ça correspond en réalité à un sur deux.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 28 Décembre 2021 à 17:59
Dans l'absolu, non. Mais Mitterrand était un homme de la IVe République, rompu à des stratégies compliquées, fait d'alliances, de compromis et de compromissions et de trahisons diverses. Il a donc joué très serré. De Gaulle, l'autre à avoir réussi à se faire réélire sans Le Pen avait signé la paix en Algérie 3 ans avant et ça les appelés qui y avaient été envoyés et leur famille ne l'avaient pas oublié.

Macron, quoiqu'il en dise, n'a l'étoffe ni d'un de Gaulle, ni d'un Mitterrand (quoiqu'on puisse penser de ces deux personnages). Il renvoie l'image d'un fonctionnement semblable à celui de Sarkozy, mais finalement bien de l'époque de l'individualisme triomphant: Il n'a pas de parti, pas réellement d'allié fidèle, quelques obligés. Or pour durer en politique politicienne, il faut savoir constituer un groupe politique autour de soi. Je ne parle pas de quelques technos dévoués (il a largement ce qu'il faut) mais bien de personnalités politiques fortes, en particulier des ministres, capables de sortir du bois sans régurgiter systématiquement des éléments de langage délivrés par des services de com'. Et donc de renforcer le discours du chef en se le réappropriant. Ça veut donc dire faire des alliances, promettre des choses pour attirer les talents, savoir les flatter… Sans exclure quelques trahisons de temps en temps.

Or le gouvernement est totalement éteint. Le premier ministre est falot… parfait technocrate, bosseur, tout ce qu'on veut, mais sans réel charisme, ni marge de manœuvre. Le reste du gouvernement est à son image. Les très rares ministres qui ont une certaine envergure et pourraient avoir une voix qui porte sont muselés d'une façon ou d'une autre (voir Dupont-Moretti qu'il aurait fallu nommer à n'importe quel ministère, mais pas à la justice simplement du fait de son boulot antérieur). La manière dont les institutions sont organisées pousse le chef éviter de laisser la moindre autonomie à toute personne réellement brillante politiquement dans sa majorité par peur que celle-ci ne veuille sa place. Ce qui fait qu'au final le chef décide bien seul, mais que pour sa campagne électorale, il sera d'une certaine façon seul aussi (pensez à un meeting de campagne avec Blanquer en chauffeur de salle pour Macron… Pas sûr que ça fasse rêver)

Et je pense que cette solitude sur la scène politique est un problème que Macron va avoir du mal à compenser.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 28 Décembre 2021 à 23:27
L’autre stat ou fait “marrant” sur la Vème République est qu’aucun président n’a été “réélu” sur sa majorité, c’est à dire, sans cohabitation au moment de ladite “réélection”.

Pour Macron se faire réélire serait ainsi une vraie toute première fois, toutoute première fois pour la Vème Répu.

Je me demande si ce genre de fun fact peut amener le doute…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Décembre 2021 à 09:40
Au fait, simple question sur cette course de petits chevaux : il y a une différence entre Macron et Pécresse, niveau programme économique ?
Non parce que, ils pourraient tous les deux se faire une petite primaire à droite ^^
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Décembre 2021 à 09:42
Citation de MCL80 le 28 Décembre 2021 à 17:59
(pensez à un meeting de campagne avec Blanquer en chauffeur de salle pour Macron… Pas sûr que ça fasse rêver)
Non non, moi je veux Schiappa :

https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/marlene-schiappa-provoque-un-malaise-general-sur-les-reseaux-sociaux-en-simprovisant-chauffeuse-de-salle

"Marlène Schiappa provoque un malaise général sur les réseaux sociaux en s'improvisant “chauffeuse de salle”"
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 29 Décembre 2021 à 10:20
Ou Françoise Agnès "l'industrie c'est magique, c'est pas une punition-han"  Pannier-Runacher.
Citation
Au fait, simple question sur cette course de petits chevaux : il y a une différence entre Macron et Pécresse, niveau programme économique ?
La différence se fait surtout sur ce qu'ils appellent le régalien et le sociétal, Pécresse est obligée de muscler sa "droite" pour empêcher les électeurs de Ciotti de filer chez Zemmour / Le Pen. Ce qui a l'air de lui réussir pas si mal.

Petite pensée pour le pauvre Jadot qui, dans la pure tradition du candidat EELV, se fait torpiller par derrière, cette fois-ci par Sardine :
https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-rousseau-invite-jadot-a-passer-des-coups-de-fil-a-gauche-pour-former-l-union-20211228
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 29 Décembre 2021 à 10:31
Citation de tinou le 28 Décembre 2021 à 23:27
L’autre stat ou fait “marrant” sur la Vème République est qu’aucun président n’a été “réélu” sur sa majorité, c’est à dire, sans cohabitation au moment de ladite “réélection”.
De Gaulle n'a pas cohabité. Et le quinquennat est venu renforcer la présidentialisation du régime puisque les élections législatives ont lieu juste après la présidentielle. Depuis le 2e mandat de Chirac, il est évident qu'il n'y a plus de cohabitation possible. Et l'élection de 2017 est venu le démontrer jusqu'à l'absurde: un candidat élu président avec une trajectoire météoritique, sans parti réel se retrouve avec une majorité écrasante à l'assemblée après avoir recruté des candidats aux législatives par petites annonces. Il aurait présenté une chèvre en lui collant une chasuble REM avec sa photo de lui à côté, elle aurait été élue. Et c'est logique. Les autres candidats se prennent un coup de bambou en perdant l'élection et ils n'ont matériellement pas le temps de reprendre pied avant les législatives. Donc ils se font laminer avec l'argument automatique "il faut donner une majorité au président".

Y'a pas beaucoup de "démocraties" qui fonctionnent sur cette logique. Les USA avec un président fort élisent partiellement le parlement en même temps et ledit président doit dans certains domaines composer avec. En France, le président, il ne compose pas, il fait valider des lois en conseil des ministres et ces lois sont votées automatiquement par le parlement grâce à une majorité aux ordres… Comme il trouve en plus que ça va pas assez vite, il se fait habiliter à légiférer par ordonnances (en gros, le parlement se dépouille volontairement du pouvoir législatif au profit de l'exécutif). Et depuis quelques mois, le Conseil constitutionnel a même validé le fait que les ordonnances n'ont plus besoins d'être confirmées par le parlement dans un délai d'un an pour être définitivement en vigueur. C'est grâce à toute cette logique qu'un ministre peut affirmer, avant même que le projet de loi soit déposée au parlement, que le pass sanitaire sera un pass vaccinal à la mi-janvier, car il sait que le parlement votera le texte avec en plus un vote quasi-bloqué de procédure d'urgence. Au Royaume-Uni ou aux USA le gouvernement attend de voir comment son projet de loi va ressortir du parlement avant de plastronner.

Notons que le fonctionnement pourrait être radicalement différent simplement en mettant les législatives avant (ou potentiellement en même temps) que la présidentielle…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Décembre 2021 à 14:47
Citation de Battou le 29 Décembre 2021 à 10:20
Petite pensée pour le pauvre Jadot qui, dans la pure tradition du candidat EELV, se fait torpiller par derrière, cette fois-ci par Sardine :
https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-rousseau-invite-jadot-a-passer-des-coups-de-fil-a-gauche-pour-former-l-union-20211228
C'est vrai que Rousseau soutient Jadot comme la corde soutient le pendu ^^

Le problème d'EELV et des écolos en général ne date pas d'hier, entre une écologie "raisonnable" (et inoffensive) et une écologie radicale (au sens, aller à la racine des problèmes).
Le parti est coupé en deux.
Il faudra bien trancher un jour.

Jadot, on sent bien qu'il est très Macron-compatible. Et ça créé des dissensions, surtout qu'il n'a été élu que de justesse si mes souvenirs sont bons.

Après et même si je ne me sens pas concerné par leurs bisbilles, quand on s'engage dans une primaire, on devrait respecter ensuite le choix qui a été fait.

L'attitude de Rousseau est détestable.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Décembre 2021 à 14:53
Citation de MCL80 le 29 Décembre 2021 à 10:31
Notons que le fonctionnement pourrait être radicalement différent simplement en mettant les législatives avant (ou potentiellement en même temps) que la présidentielle…
Exactement.
Le problème, comme l'explique l'article ci-après, n'est pas tant le quinquennat que l'inversion du calendrier.

"En soi, le quinquennat n’était pas forcément le problème. Le problème c’est d’avoir couplé quinquennat et inversion du calendrier électoral en 2002 (N.D.L.R. : la présidentielle et les législatives la même année et dans cet ordre, alors que les législatives avaient traditionnellement lieu en mars)."

https://www.20minutes.fr/politique/2869395-20200924-quinquennat-inversion-calendrier-electoral-consequences-deleteres-estime-mathieu-gallard

Cela donne des élections législatives totalement inutiles.
C'est à dire qu'on déplace 40 millions d'électeurs en juin pour rien.
Pour faire semblant.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 16 Janvier 2022 à 03:20
トビラ gets in the ring!

https://www.jiji.com/amp/article?k=2022011600157&g=int

200 personnes à Lyon, c’est autant que la totalité des spectres et des saints d’Athena pour une Holy War Quel effet de blast!
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 16 Janvier 2022 à 10:38
Je me marre : à gauche, ils veulent n'importe quel candidat, pourvu que ce ne soit pas Mélenchon.

Car c'est finalement la raison d'être de cette primaire : "tous sauf Mélenchon/France insoumise".

Si Hidalgo ou Taubira était en tête des sondages à gauche, cette "primaire" n'existerait pas.

Reste que Mélenchon aurait pu couper l'herbe sous le pied de ce qui reste de cette gauche de droite, plus très nombreuse mais diablement néfaste.
Il aurait suffit de se mettre en retrait dès 2017 et laisser la place à quelqu'un d'autre.
Un Ruffin aurait été un formidable atout.
On saura gré à Mélenchon d'avoir redressé un semblant de gauche dans un paysage politique écrasé par la droite.
Mais il n'a pas réussi à exploiter le trésor qu'il avait dans les mains en 2017.

A ce titre, je partage complètement l'analyse d'Aude Lancelin :
https://qg.media/2022/01/13/la-gauche-vaut-elle-une-greve-de-la-faim-par-aude-lancelin/

Surtout, elle pose la première des questions :

"Car de quelle « gauche » française au juste parle-t-on aujourd’hui, en ce début d’année 2022 ? Qui sont ces gens que l’on veut voir communier œcuméniquement pour que des processions entières d’électeurs, qui n’attendraient plus que ce signal, se précipitent dans l’isoloir afin de la porter au firmament élyséen ? "

Car oui, je n'ai rien de commun avec des personnes comme Hidalgo qui pense "l'hôpital n'est pas une entreprise comme les autres",
rien de commun avec Fabien Roussel qui manifeste avec des syndicats d'extrême droite contre la justice devant l'assemblée nationale.
Rien de commun avec cette gauche d'extrême droite représentée par Valls et le Printemps Républicain.

Il faut peut-être d'abord se mettre d'accord sur ce qu'est la gauche avant de vouloir faire une union de tout et n'importe quoi.

Parce que l'union avec un Parti, le PS, qui a mis sur orbite Macron... comment vous dire... "c'est compliqué".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 16 Janvier 2022 à 10:44
Notez que je critique la démarche et les idées (en tout cas, celles que l'on peut supposer au vu de son passif) de Taubira.
Mais on ne peut lui enlever sa culture, son art oratoire, ses envolées lyriques... autant d'éléments auxquels je suis particulièrement sensible.
A ce titre, elle fait partie des très rares, avec justement Mélenchon, à réunir ces qualités.

Loin des petits pois technocrates comme Macron & cie.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 16 Janvier 2022 à 16:19
Le PS (et son satellite le PRG) ça fait un bail qu'ils ne sont plus "de gauche"… Depuis l'envoi du contingent en Algérie par ce gauchiste de Guy Mollet? Probablement même avant. Plus tard, la SFIO aux abois (déjà) s'est jetée dans les bras d'un homme providentiel de droite: Mitterrand. Encore, en 1981, il y avait un bout de programme "de gauche". La suite on la connaît trop bien (la rigueur en 83 avec la désindexation des salaires, etc, etc). Le PS est au moins depuis cette époque un astre mort sans autre idéologie que le libéralisme économique (cf les années fric avec Tapie et le reste). Le PC s'est discrédité en abandonnant ses idées pour essayer de sauver ses apparatchiks et autres élus locaux. Il a perdu ses idées, ses militants… et au final même une bonne partie des apparatchiks ainsi que quasiment tous les élus locaux.

Et la réalité, c'est qu'il n'y a pas réellement de candidat qui a un vrai programme pour les classes populaires (logement, salaire/pouvoir d'achat, conditions de travail, services publics…) Et je ne ferai certainement pas ce crédit à Mélenchon qui est un révolutionnaire de discours… Comme son mentor Mitterrand.

Après, que Taubira se présente n'a guère d'importance car il n'est pas sûr que son programme soit très différent de celui d'Hidalgo ou de Jadot (il suffit de voir comment les verts ou ex-verts arrivés aux gouvernements successifs renient leurs principes). Mais effectivement, comme Mélenchon, elle maîtrise le verbe et peut donc tenter de faire illusion.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 16 Janvier 2022 à 18:33
Citation
Et je ne ferai certainement pas ce crédit à Mélenchon qui est un révolutionnaire de discours… Comme son mentor Mitterrand.
Mais exactement.
C'est pour cela que la description des médias mainstream de Mélenchon en Chavez agace tellement. Elle n'est pas calomnieuse, elle est mensongère.

Mélenchon n'a jamais caché que son modèle, c'était Mitterrand.
Si on passe outre les coups sanguins de Mélenchon et qu'on regarde son programme, je le redis : on est sur un programme social-démocrate bon teint.

Au passage, on m'a offert cette BD "le choix du chômage" : excellent, documenté, pointu. On comprend bien que l'important, comme toujours, n'est pas tant les personnes que l'on voit sur les plateaux TV, mais ceux qui sont à l'arrière-plan : les Jouyet, Attali, Lamy, etc... mais aussi d'autres bien moins connus mais non moins décisifs.
Des personnes que l'on retrouve dans les allées du pouvoir depuis 40 ans.

https://www.futuropolis.fr/9782754825450/le-choix-du-chomage.html
Citation
Un livre d’une brûlante actualité sur le choix des dirigeants européens, depuis le début des années 1980 jusqu’à aujourd’hui, de sacrifier l’emploi… et les effets dévastateurs de ce choix.
C’est une enquête fouillée, documentée, riche des témoignages d’anciens ministres, de conseillers de présidents de la République, d’anciens directeurs du Trésor ou du FMI, de banquiers, d’économistes, de juristes, de sociologues et de philosophes…

Benoît Collombat, journaliste à France Inter, a enquêté sur ce qui a fait basculer les choses : comment et pourquoi les hommes politiques ont « remis les clés » de l’organisation du monde à l’économie et à la finance. Ce basculement repose sur la victoire idéologique, à un moment donné, d’une pensée : le néolibéralisme, pour qui le rôle de l’État est avant tout de servir le marché.
Quelles personnalités sont à l’origine de ces grands choix économiques ? Quel rôle a joué la construction européenne ? Aujourd’hui, l’épidémie du coronavirus montre bien l’urgence de s’interroger sur ces choix politiques et économiques.
(https://www.futuropolis.fr/assets/media/cache/cover_medium/gallimard_img/image/F00115.jpg)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 16 Janvier 2022 à 18:36
Quelques extraits ici :

https://www.frustrationmagazine.fr/choix-du-chomage-1/
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 20 Janvier 2022 à 22:07
Alors Montebourg a préféré sauter du train en marche que faire la descentada jusqu'au mur.

Il semblerait qu'Hidalgo soit soutenue par ses ami(e)s comme la corde soutient le pendu… Donc ça sent le sapin à court terme.

Et la "primaire populaire" est en train de tourner à la farce avec le voile de la manipulation qui se déchire nettement.

La partie est quasiment jouée pour les "sociaux démocrates" avec Jadot et Taubira qui vont s’entre-tuer entre 5 et 10% et Mélenchon qui va être entre 7 et 14%.

J'avoue qu'à droite, LR qui aide en sous-main Zemmour à avoir les 500 signatures, je comprends pas trop leur stratégie, car il est pas sûr qu'il fasse baisser réellement Le Pen… Par contre, il peut mordre assez nettement sur la frange droite de leur électorat. Mais bon, c'est leur problème aussi.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 20 Janvier 2022 à 23:07
En tout cas, Marinette en mode Stéphane Bern au Louvre, j’avoue j’ai eu la gaule :wub: :aubergine:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 21 Janvier 2022 à 18:08
Aujourd'hui Pécresse vient de découvrir la province… Elle était au Puy-en-Velay, chez Wauquiez. J'espère que la boue n'a pas trop tâché ses bottines vernies. :niark:

En tout cas, Manu', il a parfaitement compris que c'était pas la peine de parler aux jeunes pour sa réélection (dans un pays vieillissant, c'est logique de tenir des discours sur la jeunesse tout en flattant les vieux) vu qu'il veut augmenter les frais d'inscription à la fac.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 24 Janvier 2022 à 18:07
Le retour du hollandais volant(https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2022/article/2022/01/24/francois-hollande-entretient-le-doute-sur-une-eventuelle-candidature-anne-hidalgo-veut-croire-a-de-l-humour_6110725_6059010.html)… :roule: Un ancien président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle… De là à être élu… :mdr:

Et sinon, Manu' se déballonne sur les frais d'inscription universitaires(https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2022/article/2022/01/24/dans-la-creuse-emmanuel-macron-evoque-la-ruralite-et-sa-candidature_6110765_6059010.html)… Il aurait donc réalisé que ça risquait de mécontenter aussi les parents des étudiants? :hypocrite:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FX le 24 Janvier 2022 à 20:26
Non mais en vrai, on fait quoi en avril/mai ?!!!
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 24 Janvier 2022 à 21:37
Ce qu'il nous plait ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 25 Janvier 2022 à 09:33
Moi je sais : votez Jean Lassalle !

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 25 Janvier 2022 à 11:34
Ou comme disait Renaud? Votez bien, votez rien?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FX le 25 Janvier 2022 à 18:21
Citation de Alaiya le 25 Janvier à 09:33
Moi je sais : votez Jean Lassalle !
J’avais fait ça en 2017, pas envie.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 25 Janvier 2022 à 18:43
En attendant, il y a quand même quelques petites questions, trois fois rien, sur le feu. On peut citer:
Et j'en oublie. Mais bon, tout ça doit être secondaire, puisque l'important est visiblement de courir derrière une extrême droite plus que défraîchie et rance, qui a été tondue en 1944 après s'être prostituée avec le reich.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 26 Janvier 2022 à 09:08
Citation de FX le 24 Janvier à 20:26
Non mais en vrai, on fait quoi en avril/mai ?!!!
Pour le coup, c'est avril/avril cette année...

Du coup, ne te découvre pas d'un fil x 2, les Poutou ne sont pas des gestes barrières toussa...

--> dabeul Eric ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 26 Janvier 2022 à 10:28
Vu la configuration, on part sur un vote d'extrême droite, Pogroms, tout ça. On va bien se marrer, tiens.

J'arrive pas à comprendre pour qu'elle raison les carburants augmentent autant alors que le baril est pas à 100 dollars.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 26 Janvier 2022 à 18:50
Ben il y a les coûts de transport, de raffinage, de stockage, puis potentiellement des taxes variables. De toute façon, l'énergie, c'est cyclique: par moment la production suit plus la consommation et à d'autres moments, on sait plus où stocker le pétrole et le gaz.

Vu les prix, la prospection et les forages vont reprendre à tout va. D'ici 2-3 ans, il y aura surproduction (surtout si les prix actuels se conjuguent à un plongeon économique)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 30 Janvier 2022 à 02:26
Je suis personnellement curieux de voir combien quelqu’un comme Antoine Waechter va obtenir lors de cette « primaire populaire ». Sur l’énergie et les enjeux climatiques, il est un des rares à peu près cohérent à gauche, avec Fabien Roussel.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 30 Janvier 2022 à 13:47
Waechter? Il est encore vivant? :peur:

En tout cas cette soit-disant primaire démontre au moins une chose, une nouvelle fois, c'est que la sociale démocratie a abandonné le débat d'idées sur les programmes au profit de combats de coqs de choix entre des personnes dont le programme importe finalement peu. Leur projet à tous est le libéralisme économique, plus ou moins ouvertement assumé.

Et pour le projet climatique, il faut déjà poser la question dans le bon sens: Les 10% des ménages les plus riches émettent 25 tonnes de CO2 par an alors que les 50% les plus pauvres n'en émettent que 5 (et les 1% les plus riches c'est 110 tonnes de CO2 par an). On voit donc que la marge de progression ne sera pas vraiment obtenue en divisant par 2 ou 3 les émissions des plus pauvres, mais bien en coupant là où il y a du gras… Mais ça n'arrivera pas. Pas plus que ne seront remis en cause les fondements de la société de consommation: produire des choses solides, réparables et durables, c'est la ruine des marchés de renouvellement et donc des marges des entreprises (qui croira qu'Apple a intérêt à faciliter la réparation de ses téléphones alors qu'ils arrivent à en vendre à plus de 1000€ et qu'un paquet d'acheteur remet au pot tous les 3 à 5 ans? Un téléphone neuf, on arrive à le vendre 1000€. Un écran ou une batterie, au-dessus de 30-50€ les gens n'achètent pas donc les marges sont pas les mêmes. Et c'est le même principe pour les fabricants de lave-linges, de cuisinières, de frigos ou de voitures)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 1er Février 2022 à 07:39
切支丹扉 a gagné la primaire populaire, quelle surprise! :sweatdrop:

On va certainement assister à une remontada, une fusion des candidatures, une synthèse sous le haut arbitrage du CERES '71 style... tout cela sent très bon!

Valoche et Manu ont qu'a bien se tenir! >:( 
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2022 à 08:19
Taubira, qui veut l'union par la division (une candidature de plus), c'est cocasse.

Deux observations :

- il est intéressant de mettre en avant d'autres manières de voter. Ici le jugement majoritaire. Sauf que s'agissant de ce dernier, c'est systématiquement favoriser le candidat le plus modéré, centriste, transparent, innoffensif pour le capital. Si on aime notre monde tel qu'il est, qu'on ne veut aucun changement, on peut y trouver un intérêt. Sinon... autant partir à la pêche.

- la sociologie des votants à cette primaire populaire suffit à la rendre illégitime à unir toute la gauche. De populaire que le non.

Mon avis : tous ces candidats ne visent aucunement la victoire, mais considèrent que perdu pour perdu :
1/ On prépare le terrain pour 2027
2/ On n'oublie pas qu'il y a des législatives
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 1er Février 2022 à 09:14
< Avis personnel ci-dessous >

C'est surtout l'ambition de deux bobos parisiens qui a été mise en avant par ce "machin".
Les deux comiques se sont fait mousser pour valoriser leur candidate. Ce faisant, ils ont décrédibilisé et leur initiative et la tentative Taubira, qui est devenue totalement illégitime aux yeux de tout le monde, je pense.
J'avoue que j'étais tenté par l'option. Mais tout ça m'a totalement dégoûté.

J'aurais bien tenté l'option Mélenchon, mais l'arrivée d'Aymeric Caron, personnage que j'exècre au plus haut degré, dans son aéropage me ferme totalement la porte. L'individu ne suit le candidat que pour imposer ses idées "antispécistes" (forcément discutables). C'est non.
Hidalgo, c'est non. Donc tout est non pour le gauchiste historique que je suis. Je vais regarder ce que propose le PC et le NPA.

A droite toute, en revanche, je constate une réorganisation tout à fait logique de l'état des forces. Les défections au RN ne sont que la logique pure de ce parti traditionnellement patriarcal et conservateur. Ils ne peuvent que préférer un homme (horriblement machiste par ailleurs) à une femme pour prôner leurs idées arriérées. Je ne serais pas surpris qu'au final MLP se maintienne uniquement pour faire chier (sauf si elle n'obtient pas ses 500 signatures, qu'elle n'aura probablement pas auprès de ses affidés qui lui préféreront Gargamel, mais plus vraisemblablement auprès des macronistes dans une logique stratégique bien comprise).

Sinon, les quelques secondes d'infos que j'ai entendu ce matin avant de basculer sur les podcasts m'ont horrifé: il reste 68 jours avant le premier tour.

68 jours avant le premier tour....

C'est tout ce qu'ils ont à se mettre sous la dent, sérieux? Au moins, ils nous lâchent avec le COVID. Mais merde... 68 jours à tirer sur la corde chaque semaine, chaque jour, avec des prix qui explosent, des obligations qui stagnent, des trajets à faire en bagnole (en campagne, le métro, le train, le bus.... Ce n'est pas tenable ou ça n'existe pas). La majorité des français, je pense, se tape largement la nouille des 68 jours avant la présidentielle, et s'inquiètent probablement simplement de demain...

J'aimerais tellement voir un politique leur faire remarquer que la campagne officielle est loin d'avoir débuté...

Toute cette mélodie journalistique informe qu'ils n'apprennent rien, que faire du bruit est leur seule raison d'être. L'information est morte, seul compte le buzz.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 1er Février 2022 à 12:35
Ne pas voter pour un candidat parce qu'une personne qu'on exècre la soutient... :sweatdrop:
Je crois que tout est dit là sur la santé de notre système d'élection présidentielle.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2022 à 12:42
Je mise une pièce sur un second tour Arthaud-Poutou.
Avec victoire de Poutou, parce que voir les chaînes de TV mainstream verser de grosses larmes à la moindre chemise de DRH légèrement froissée, ça n'a pas de prix.

A l'extrême droite, on a un peu beaucoup l'impression que Marion Marechal appuie en coulisses Zemmour pour torpiller sa tante, et se préparer une place chaude en 2027 pour rassembler la droite de Pécresse à Zemmour.
Et, comme ça, à brûle-pourpoint, ça ne semble pas sans argument.

Mais sinon, oui.
Il règne une impression de décalage total entre ceux qui peuvent se payer le luxe de perdre du temps à s'intéresser au feuilleton des grands médias sur la Présidentielle,
et ceux qui n'ont pas ce luxe, empêtrés dans un quotidien glauque.

Un climat étrange où on sent les classes populaires en train de lâcher le système, s'en désintéresser complètement parce que ça ne sert à rien de voter (pas nouveau, pas sans fondement, mais on arrive à un niveau inquiétant),
et en même temps on y entend un fond d'une grande violence prête à éclater à tout instant.

Expérience personnelle ce week-end : le père d'un copain à mon fils, au chômage depuis deux semaines, la cinquantaine. Sa boîte de transport a été rachetée, avec de nouvelles méthodes d'optimisation, etc. Et puis bon, il faut bien couper les "branches pourries."

(oui, le discours du "l'économie va mieux", 7 % de croissance youpie sur toutes les chaînes, en perroquet du pouvoir, ça connait ses limites)

Ce père là ne votera pas (comme la majorité des classes populaires : elles ne votent pas). Mais quand tu creuses, tu sens une violence très grande : contre les musulmans (le reportage de M6 sur Roubaix a fait de sacrés dégâts, verser de l'essence sur un brasier est d'un goût douteux), mais aussi contre lui-même.

Et donc, quand j'entends nos dirigeants s'amuser avec leurs petites tambouilles habituelles entrecoupées de propos méprisants... je comprends mieux qu'ils bichonnent les forces de l'ordre.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 1er Février 2022 à 12:49
Citation de RoiLion.Thom le 1er Février à 12:35
Ne pas voter pour un candidat parce qu'une personne qu'on exècre la soutient... :sweatdrop:
Je crois que tout est dit là sur la santé de notre système d'élection présidentielle.
Ce n'est pas tant parce que je l'execre mais plutôt que je vomis ses manoeuvres politiques qui sous tendent ce soutien.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2022 à 13:00
Citation de RoiLion.Thom le 1er Février à 12:35
Ne pas voter pour un candidat parce qu'une personne qu'on exècre la soutient... :sweatdrop:
Je crois que tout est dit là sur la santé de notre système d'élection présidentielle.
Ca me semble omettre pour moi l'essentiel : on n'a pas la main sur le casting. Ce sont les grands politiques qui l'ont. Donc dès le départ, c'est du sketch : l'élection présidentielle est un QCM rédigé par ceux que nous sommes censés élire, et donc normalement nos employés.

Genre :
"Votre néolibéralisme, vous le voulez fourré au sociétal ou au tonfa ?
- Heu, mais je ne veux pas de néolibéralisme, je veux juste séquestrer du patron. " ^^

On a 51 % d'ouvriers et employés en France, et nos médias pleurnichent parce que durant la campagne, on est obligé de donner la parole au seul ouvrier candidat (Poutou).

Ces 500 signatures, sésame pour accéder à l'élection, dont les partis ont le pouvoir de les accorder ou non selon leurs orientations et calculs politiques et qui menacent les maires un peu trop autonomes de couper les subventions...

Bref.

Dès le départ, ça part en couilles cette affaire.

On prendra au sérieux cette élection le jour où nos politiques la prendront également au sérieux (pour paraphraser l'autre).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2022 à 13:19
Parlez-vous le Taubira ?

(je ne sais pas comment mettre plus grand, sinon clic-droit et ouvrir l'image dans un nouvel onglet, puis zoomer)

(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 1er Février 2022 à 18:32
Ce que je trouve impressionnant cette fois-ci, c'est qu'en dehors d'un petit milieu politico-médiatique, qui se branle la nouille sur chaque sondage ou micro-fait insignifiant, personne n'a l'air de vraiment s'y intéresser.

Après, les manœuvres des uns et des autres pour essayer de rafler la mise je crois que ça n'intéresse personne. Zemmour qui ouvre la voie à Maréchal pour 2027 en espérant créer une union des droites, la "gâche" (oui, je pense que ça se prononce comme ça) où celui qui arrivera en tête du premier tour espère rallier les autres à son panache pour les législatives ou 2027, sans voir que tout le monde s'en fout.

Ils font tous des paris, mais les plus nombreux, en particulier à droite, postulent un duel Manu'-Marine au second tour. Ce qui permettrait de dynamiter LR et RN… Sauf que si c'est ne serait-ce qu'un duel Manu'-Valérie, le scénario à la fin sera différent avec potentiellement une explosion de REM (et avant même les législatives, les satellites comme Édouard risque de voguer vers l'horizon LR… et il sera pas le seul).

En tout cas, je serai pas vraiment surpris que la question du pouvoir d'achat et du prix de l'énergie entraîne quelques grosses secousses à court terme, et pas seulement électorales.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 1er Février 2022 à 18:52
Surtout qu'à peu près tous les candidats parlent sécurité, immigration, laïcité,
là où les sondages (qu'ils chérissent tant) leur rappellent à chaque fois que non, la priorité, c'est le pouvoir d'achat et de loin.

Combien de temps un tel décalage peut tenir ?

Possible que ça n'attende pas les élections pour que ça pète.

Le prix de l'essence, c'est du concret, et très quotidien.

Peut-être pas à Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille.

Mais je peux vous dire qu'en milieu plus rural, ce n'est pas la même histoire.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 1er Février 2022 à 22:56
Même dans les métropoles, tu as un clivage nette entre le centre et la périphérie sur les déplacements. Il suffit de voir les embouteillages sur les autoroutes les matins et les soirs. Le réseau de transports en commun avec une desserte correcte ne dépasse bien souvent pas la première couronne (maxi 10 kilomètres à vol d'oiseau du centre-ville en schématisant… Et encore) alors que beaucoup de gens viennent de la 2e voir la 3e couronne. Et je ne parle même pas des déplacements d'une périphérie à une autre, très nombreux, mais pour lesquels, les transports en commun mettent des temps infinis. Donc oui, si les prix de l'énergie continuent de monter, il est probable qu'il y ait à nouveau du monde sur les rond-points… Ça tombe bien, la France est leader mondial de la production de ce genre de carrefours.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 2 Février 2022 à 03:40
Citation de MCL80 le 1er Février à 18:32
Ce que je trouve impressionnant cette fois-ci, c'est qu'en dehors d'un petit milieu politico-médiatique, qui se branle la nouille sur chaque sondage ou micro-fait insignifiant, personne n'a l'air de vraiment s'y intéresser.

Après, les manœuvres des uns et des autres pour essayer de rafler la mise je crois que ça n'intéresse personne. Zemmour qui ouvre la voie à Maréchal pour 2027 en espérant créer une union des droites, la "gâche" (oui, je pense que ça se prononce comme ça) où celui qui arrivera en tête du premier tour espère rallier les autres à son panache pour les législatives ou 2027, sans voir que tout le monde s'en fout.

Ils font tous des paris, mais les plus nombreux, en particulier à droite, postulent un duel Manu'-Marine au second tour. Ce qui permettrait de dynamiter LR et RN… Sauf que si c'est ne serait-ce qu'un duel Manu'-Valérie, le scénario à la fin sera différent avec potentiellement une explosion de REM (et avant même les législatives, les satellites comme Édouard risque de voguer vers l'horizon LR… et il sera pas le seul).

En tout cas, je serai pas vraiment surpris que la question du pouvoir d'achat et du prix de l'énergie entraîne quelques grosses secousses à court terme, et pas seulement électorales.
Effectivement en cas de non-qualification de Pécresse au second tour, LR devrait se dynamiter car on imagine bien que leurs membres veulent s'assurer de pouvoir bosser jusqu'en 2027 (contrairement à LREM d'ailleurs, où pas mal d'entre eux pourront retourner dans le privé, chez LR on sent plus de gens politicards de métier). On peut tout à fait imaginer qu'une bonne partie de ces gens se rallie à Macron, à Horizons. Peut-être certains pourront y récupérer un maroquin ou des postes plus ou moins importants dans l'appareillage d'état. Honnêtement, cette non-victoire est une possibilité réelle, je veux dire, la Valoche ne me semble pas invincible : elle n'est pas très bonne oratrice (retour des prompteurs d'ailleurs, vous avez-vu?), on ne la sent pas à l'aise sur plusieurs sujets (le MEDEF l'a vite retoqué sur son ambition d'augmenter les salaires).
Pour le RN, en cas de non-qualification au second tour, on peut imaginer une recomposition autour de Zemmour, et ce, même si Zemmour finit derrière Marine.

Si LREM ne remporte pas l'élection, LREM éclate et meurt instantanément, et on peut possiblement en revenir au statu quo précédent 2017. C'est donc sans doute pour ça que l'on a toutes ces candidatures témoignages sans aucun espoir de victoire : se montrer en futur rassembleur de l'après Macron.

Et finalement, même si elle n'arrive pas cette fois-ci, cette nouvelle donne politique verra forcément jour (ou aura de bonnes chance de) en 2027 puisque Macron ne pourra pas se représenter. Ainsi, ces gens-là se préparent possiblement à un retour de l'ancien paysage politique, avec pourquoi pas deux gros partis dits "de gouvernement" de chaque bord.

Cette nouvelle donne interviendra aussi d'ici 2027 pour le seul camp de la gauche. Mélenchon est rattrapé par l'âge du capitaine, et comme c'est la personalité dominante à gauche depuis maintenant un bout de temps considérable, sa mise à la retraite politique va forcément créér un vide qu'il faudra combler. A date, il n'est pas certain que ce successeur soit d'ailleurs dans la France Insoumise (vous en voyez beaucoup des successeurs crédibles chez LFI?). C'est probablement en tout cas ce que doivent calculer Hidalgo, Jadot ou Taubira (quoiqu'elle aussi a passé un certain âge...).

Personnellement, j'éprouve finalement une certaine forme de nostalgie du septennat et de la désynchronisation des calendriers politiques, avec un Président un peu au-dessus, actif à l'international et représentant le pays et les institutions, et un vrai Premier Ministre puissant, qui gouverne. On pourrait juste simplement limiter à un le nombre de mandat présidentiel de 7 ans, sans possibilité de se représenter, si on veut atténuer l'effet "14 ans c'est long". Avoir une assemblée qui représente ou peut représenter (même hors période de cohabitation) un vrai possible contre-pouvoir, ou à minima une instance où un vrai débat est possible, permettant les nuances, une meilleure prise en compte des différentes vues. Un truc qui a un peu de poids quoi... Le fonctionnement actuel je trouve (mais je suis pas le seul, tout ceci est largement commenté par beaucoup de monde) concentre les pouvoirs à un cercle beaucoup trop restreint de personnes : le Président, son cabinet, en gros. Quand c'est quelqu'un comme Macron, Pécresse ou Hollande, disons relativement raisonnable, relativement mesuré, pas fou quoi, ça peut passer à la limite (encore que...), mais imaginer la même chose avec Le Pen, comment dire... :peur:

Pour mon vote, j'ai déjà une idée précise de ce que je vais regarder comme critères :
- l'Europe, dont je pense, pour faire très simple, qu'il faut la renforcer fortement : enfin développer une vraie diplomatie - à quand la fin de cette gabegie d'avoir 27 chancelleries dans chaque pays??, enfin une vraie politique de défense avec une vraie armée, et surtout une Europe plus protectrice socialement des peuples qui la compose, avec évidemment non pas moins mais plus de réglementation, et l'arrêt du n'importe quoi sur nombre de sujets : politique énergétique, politique industrielle, en particulier. Je ne crois pas du tout au mode de fonctionnement actuel, où la voix de la France compte autant que celle de Chypre (avec tout le respect que je dois aux chypriotes), et qui résulte en une faiblesse et absence d'effets ou pire, effets délétaires des actions implémentées. Je ne sais pas qui va s'attaquer à ce chantier particulier parmi les candidats. L'Europe je pense a besoin d'être construite principalement par et autour des quelques grands pays qui la composent (Allemagne, France, Italie, ...)
- et l'énergie / environnement, par conviction bien sûr et aussi évidemment car cela impacte directement mon boulot (je suis égoiste, mais je ne ferais pas ce travail si je n'y croyais pas).

Les autres sujets m'intéressent aussi, mais disons un peu moins que les deux premiers.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 2 Février 2022 à 07:50
La fameuse "Europe sociale"... je crois bien qu'on en parlait déjà il y a 30 ans, elle revient comme un serpent de mer à chaque élection.

Mais bon : un truc fondé par "Monnet" et "Delors", ça sent un peu trop le fric pour être social.

J'ai envie de dire, c'est marqué sur le mode d'emploi de l'UE : ça n'est tout simplement pas fait pour ça.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 2 Février 2022 à 16:06
Citation de MCL80 le 1er Février à 22:56
Même dans les métropoles, tu as un clivage nette entre le centre et la périphérie sur les déplacements. Il suffit de voir les embouteillages sur les autoroutes les matins et les soirs. Le réseau de transports en commun avec une desserte correcte ne dépasse bien souvent pas la première couronne (maxi 10 kilomètres à vol d'oiseau du centre-ville en schématisant… Et encore) alors que beaucoup de gens viennent de la 2e voir la 3e couronne. Et je ne parle même pas des déplacements d'une périphérie à une autre, très nombreux, mais pour lesquels, les transports en commun mettent des temps infinis. Donc oui, si les prix de l'énergie continuent de monter, il est probable qu'il y ait à nouveau du monde sur les rond-points… Ça tombe bien, la France est leader mondial de la production de ce genre de carrefours.
Lorsque l'aménagement du territoire existait, l'Etat n'avait même pas réfléchi aux conséquences de la périurbanisation (cela a quand même commencé il y a plus de 50 ans) et aux conséquences de la métropolisation (accélération nette au début du XXIe siècle).
Désormais, l'Etat a complètement laissé tomber la stratégie et la prospective. Le ministère de la cohésion des territoires est aussi vide que son intitulé est abscons.

Cela va d'autant péter que, à l'instar de 2018, les media et les politiques n'en ont rien à branler et poursuivent leur vie surréalistes aux yeux des Français.
Je ne sais si cela va passer par un score délirant de l'extrème droite, ou un mouvement très violent après la réelection de Macron dès qu'il va  y avoir conjonction entre la conjoncture et une décision politique (type réforme des retraites ou autre), mais c'est clair que tout est en place pour une crise...
Que tout le monde peut voir venir, sauf ceux qui peuvent la désamorcer.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 2 Février 2022 à 18:49
Sur l'aménagement du territoire, l'État a fait de grosses conneries dès les années 1960 alors qu'il avait toutes les cartes en main (je rappelle, les DDE à l'époque faisaient les plans d'occupation des sols, les schémas directeurs d'aménagement et d'urbanisme, instruisaient les permis de construire qui étaient signés par les préfets). J'ai eu l'occasion d'ouvrir des POS de la fin des années 1970, tout début des années 1980. C'était totalement dingue avec des zones NA (à urbaniser) dans des villages quasiment sans pression foncière qui se comptaient en dizaines d'hectares. Là où ils ont eu de la chance (comprendre personne ne voulait y aller) ça n'a pas bougé et dans les années 2000-2010, les DDE puis les DDT expliquaient aux maires qu'ils fallait reclasser tout ça en agricole ou naturel. Par contre dans tous les zones proches des grandes villes, ça a amorcé à très grande échelle le développement pavillonnaire. Pour s'en convaincre, regardez sur le site de l'IGN les photos aériennes de la fin des années 1960 et comparez les aux dernières prises. en 50 ans, on a eu un étalement urbain de dingue qu'on avait pas eu en 2000 ans.

Après, je suis d'accord qu'à l'époque, il y avait une vision prospective, des schémas directeurs… Mais basés sur des prévisions plus que surévaluées et lorsqu'il aurait fallu les réviser, dans les années 1980, l'État a donné les clés aux élus locaux qui ont été très contents de signer à tour de bras des permis de construire pour des pavillons, des zones commerciales et industrielles, sans se préoccuper du reste, y compris de ce qui se passait dans la commune voisine. Et l'État a laissé faire car ça correspondait aux choix faits antérieurement. Ceci dit, cette politique ne peut pas être décorrélée de ce qui s'est passé avant et du "Gaullisme immobilier" qui a conduit à la constitution de très grosses entreprises de BTP qu'il a ensuite bien fallu faire vivre en produisant des infrastructures à tout va.

C'est probablement au tournant des années 2000 que l'État s'est complètement désintéressé de l'aménagement du territoire en démantelant progressivement ses services et en se privant volontairement des outils législatifs pour abandonner toutes les responsabilités aux élus locaux. Or ceux-ci, même avec la meilleur volonté du monde, n'agissent que sur leur périmètre d'élection et n'arrivent pas à prendre en compte les effets de leur développement sur les territoires voisins… et réciproquement. Donc le tartinage de pavillons s'est poursuivi. Le seul frein, c'est la saturation de plus en plus marquée des infrastructures routières… et de temps en temps, le coup de pompe sur les prix des carburants.

Après, pour en revenir à l'élection présidentielle, peut-être que la fascination et l'illusion de "l'homme providentiel" émergeant des flots est en train de s'estomper chez les citoyens. Finalement, Sarkozy, Hollande, Macron, c'est la continuité de la même politique avec quelques variantes cosmétiques (comme le mariage pour tous, la PMA, mais qui ne touchent pas au libéralisme économique du fond). Pour caricaturer, ça donnerait la France forte du changement maintenant en marche (c'est pas mal pour ma campagne de 2027 :hypocrite: :mdr2:). Si réellement la population abandonne cette illusion, on va à plus ou moins longue échéance vers deux possibilités: le retour à une démocratie plus parlementaire (mais qui ne changera rien sur le fond), ou l'instauration d'un régime fort.

Pour répondre à Tinou, je ne crois pas à un retour en arrière dans le paysage politique si Manu' se fait atomiser. L'histoire ne repasse pas les plats une seconde fois. Il y a probablement seulement deux options en fonction du résultat:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 2 Février 2022 à 21:31
Citation de FinalBahamut le 1er Février à 18:52
Le prix de l'essence, c'est du concret, et très quotidien.
Augmentation d'un centime par jour depuis le mois dernier (1.66 chez moi ce jour). Si le rythme se maintient, on parviendra à 2 euros début mars. Complètement zinzin. Évidemment, il existe la solution Ethanol (0.71 le litre !) mais les moteurs diesel et essence ne peuvent le recevoir. Sauf si on veut le modifier pour quelques milliers d'euros... Re-zinzin. Quant à la solution hybride, faut pouvoir se payer l'engin (au fait, quid des batteries au lithium niveau recyclage ?). Et les yaourts sans permis, j'en parle même pas (claquer entre 4.000 et 9.000 boules pour tousser au-delà de 60 km/h, je pige pas l'intérêt hors agglo...).

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 3 Février 2022 à 07:33
MCL>> On n'en est plus vraiment au maire bâtisseur tout puissant non plus.
Le PLU devient compétence intercommunale (et donc un mouvement dans l'autre sens), il y a un empilement de règlementations obligeant le PLU d'être dans un rapport de conformité/compatibilité (SCOT, schémas régionaux, etc), et il ne faut jamais oublier que toute délivrance d'autorisation de travaux passe au contrôle de légalité (préfecture).

Mis bout à bout, le Maire n'est plus "tout puissant".

D'ailleurs, c'est un peu la grosse déception pour les nouveaux maires : ils se voyaient distribuer des autorisations (je caricature), et on leur explique que non, on ne fait pas ce qu'on veut.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 3 Février 2022 à 18:42
Citation de iDam le 2 Février à 21:31
Citation de FinalBahamut le 1er Février à 18:52
Le prix de l'essence, c'est du concret, et très quotidien.
Augmentation d'un centime par jour depuis le mois dernier (1.66 chez moi ce jour). Si le rythme se maintient, on parviendra à 2 euros début mars. Complètement zinzin. Évidemment, il existe la solution Ethanol (0.71 le litre !) mais les moteurs diesel et essence ne peuvent le recevoir. Sauf si on veut le modifier pour quelques milliers d'euros... Re-zinzin. Quant à la solution hybride, faut pouvoir se payer l'engin (au fait, quid des batteries au lithium niveau recyclage ?). Et les yaourts sans permis, j'en parle même pas (claquer entre 4.000 et 9.000 boules pour tousser au-delà de 60 km/h, je pige pas l'intérêt hors agglo...).
Tu décris bien l'impasse vu du côté utilisateur. Honnêtement, je ne sais pas comment on pourra sortir sans casse de la politique d'aménagement du territoire menée depuis pas loin de 60 ans et qui dépend exclusivement de la disponibilité d'un carburant pas cher et de véhicules abordables.

Or le carburant pas cher, c'est cyclique avec des phases de prix bas et des hausses brutales en fonction de la demande et des capacités de production. Les capacités de production pourront peut-être augmenter ponctuellement, mais je crains qu'à relativement brève échéance, les variations brutales de prix se multiplient avec une tendance moyenne globalement à la hausse. Et surtout, par rapport au pétrole, il n'existe pas d'alternative crédible disponible en quantité. L'éthanol vient de l'agriculture donc l'augmentation de l'usage de l'éthanol va venir en concurrence avec la production de bouffe. Donc sa production risque de faire grimper les prix de la bouffe… Socialement explosif très très vite. L'hybride n'est pas une alternative au pétrole, est une solution complexe (donc coûteuse) et dont les vertus écologiques ne sont pas vérifiées pour l'instant (et surtout, c'est adapté à l'urbain. Sur autoroute, ça consomme autant qu'un véhicule classique). Les bagnoles électriques, il y a le prix, la question écologique sur les batterie (et potentiellement certains matériaux des moteurs) et accessoirement la question de la production d'électricité si le parc augmente. L'hydrogène… comment dire… LOL. Pour faire de l'hydrogène "vert" il faut électrolyser de l'eau avec un rendement déplorable. C'est probablement le carburant ayant le plus mauvais rendement global entre la production, la compression… jusqu'au passage dans la pile à combustible pour obtenir l'électricité pour faire tourner le moteur du véhicule.

Bref, je vois pas comment ça va évoluer. Si on reste sur la tendance actuelle sans pilotage un peu centralisé (et même probablement avec), on va vers des difficultés graves avec des personnes qui n'auront plus les moyens de se déplacer, y compris pour leurs besoins élémentaires. En zone rurale ou périurbaine, si une partie de la population n'arrive plus à se payer une voiture, ça risque d'être dramatique tant tout a été organisé pour qu'on ne puisse plus s'en passer.

@FinalBahamut: Oui, enfin pour avoir vu comment l'État pouvait défendre le principe de gestion économe de l'espace dans des zones avec de fortes pressions foncières, certes, l'élu du petit village il va devoir avaler son chapeau. Par contre le patron de la métropole, on lui dit pas non… Fort avec les faibles et faible avec les forts. Et entre les deux, ça se joue au culot et à l'entregent des élus. Surtout que la notion de compatibilité est juridiquement très floue (contrairement à la conformité) et permet quasiment tout et n'importe quoi. Sans volonté politique forte, un SCOT peut prescrire, mais si ensuite chaque PLU est compatible a minima, on se rend compte que le résultat final est loin de l'objectif affiché dans le SCOT.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: kgeg le 4 Février 2022 à 18:16
Citation de iDam le 2 Février à 21:31
Citation de FinalBahamut le 1er Février à 18:52
Et les yaourts sans permis, j'en parle même pas (claquer entre 4.000 et 9.000 boules pour tousser au-delà de 60 km/h, je pige pas l'intérêt hors agglo...).

D's©
Etre mobile / independant ?

Ma mère est arrivée en france sans savoir parler ou écrire français ( d'ailleurs elle ne le sait toujours pas vraiment ) et il lui fallait bien un moyen de transport. Connaitre le code c'est une chose et ca s'apprends sans lire. Passer le dit code, lire et déchiffrer les questions ben le tant de faire la première l'examen est terminé ;)

Mais ca reste très cher pour la solidité de ce que c'est ( pour m'être déjà fait percuté en étant dedans par un connard )
Citation de iDam le 2 Février à 21:31
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 4 Février 2022 à 18:32
Citation
@FinalBahamut: Oui, enfin pour avoir vu comment l'État pouvait défendre le principe de gestion économe de l'espace dans des zones avec de fortes pressions foncières, certes, l'élu du petit village il va devoir avaler son chapeau. Par contre le patron de la métropole, on lui dit pas non… Fort avec les faibles et faible avec les forts. Et entre les deux, ça se joue au culot et à l'entregent des élus. Surtout que la notion de compatibilité est juridiquement très floue (contrairement à la conformité) et permet quasiment tout et n'importe quoi. Sans volonté politique forte, un SCOT peut prescrire, mais si ensuite chaque PLU est compatible a minima, on se rend compte que le résultat final est loin de l'objectif affiché dans le SCOT.
Et puis, le respect du PLU, les maires des grandes villes, comment dire... Ils s'en tamponnent joyeusement le coquillard ! :D

Je travaille tous les jours avec des promoteurs et sur Bordeaux Métropole c'est du grand n'importe quoi. Ils proposent des projets qui respectent scrupuleusement les règles du PLU (et le PLU de BM, je vous garantis qu'il faut se le farder...) et les maires :"Mouiiiii... mais nan. J'aime pô. Donc c'est niet. Refaites-moi un projet comme ci et pas comme ça, et peut-être (peut-être !) que je dirais oui. On verra".

Les archis pètent un plomb (parce qu'ils bossent gratos au bout d'un moment), et les promoteurs mettent parfois 3 ans (!) à sortir un PC, bref, c'est une honte institutionnalisée.

Si à ça on rajoute le phénomène des riverains qui posent systématiquement des recours sur les PC pour négocier des sous en contrepartie avec le promoteur pour le laisser faire son projet ou autrement dit, exercer un véritable racket, c'est la foire.

Et l'Etat s'en contrefout, sort des textes soit-disant destinés à accélérer les procédures mais à part noyer les maires dans la Garonne en ayant bien pris soin de leur lester les pieds dans le béton, il n'y a pas de solution.


.... Bon, après, mon avis sur la densification. Oui, c'est sûr, c'est bien pour les transports, la pollution, l'imperméabilisation, tout ça... mais empiler les gens les uns sur les autres, j'ai du mal. Je n'ai pas envie à titre personnel de vivre avec des gens dessus, dessous et à côté, et subir leurs nuisances. Ca, ça fonctionne quand tout le monde est éduqué. Or, c'est loin d'être le cas.

Donc, la campagne, loin de tout, c'est anti-écolo au possible mais au moins, tu vis sans ce genre de nuisance...



 
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 6 Février 2022 à 22:35
Citation de Alaiya le 4 Février à 18:32
Citation
@FinalBahamut: Oui, enfin pour avoir vu comment l'État pouvait défendre le principe de gestion économe de l'espace dans des zones avec de fortes pressions foncières, certes, l'élu du petit village il va devoir avaler son chapeau. Par contre le patron de la métropole, on lui dit pas non… Fort avec les faibles et faible avec les forts. Et entre les deux, ça se joue au culot et à l'entregent des élus. Surtout que la notion de compatibilité est juridiquement très floue (contrairement à la conformité) et permet quasiment tout et n'importe quoi. Sans volonté politique forte, un SCOT peut prescrire, mais si ensuite chaque PLU est compatible a minima, on se rend compte que le résultat final est loin de l'objectif affiché dans le SCOT.
Et puis, le respect du PLU, les maires des grandes villes, comment dire... Ils s'en tamponnent joyeusement le coquillard ! :D

Je travaille tous les jours avec des promoteurs et sur Bordeaux Métropole c'est du grand n'importe quoi. Ils proposent des projets qui respectent scrupuleusement les règles du PLU (et le PLU de BM, je vous garantis qu'il faut se le farder...) et les maires :"Mouiiiii... mais nan. J'aime pô. Donc c'est niet. Refaites-moi un projet comme ci et pas comme ça, et peut-être (peut-être !) que je dirais oui. On verra".

Les archis pètent un plomb (parce qu'ils bossent gratos au bout d'un moment), et les promoteurs mettent parfois 3 ans (!) à sortir un PC, bref, c'est une honte institutionnalisée.
J'ai le cas avec ma copro. On va (probablement) refaire les espaces extérieurs (les plantes vertes et le bitume, pour rester simple). La seule autorisation d'urbanisme, légalement prévue dans le code de l'urbanisme, ça serait une DP sur les clôtures extérieures (si on en pose). La ville (qui est aussi copropriétaire) veut qu'on dépose une DP sur tout le projet (et pas seulement les éventuelles clôtures). On veut leur dire "fuck", mais là, c'est l'archi qui dit "non, mais je veux pas être blacklisté donc je vais déposer sur la totalité." J'aurai été seul, franchement, je serai passé outre en leur disant que d'une il faudrait qu'il me l'écrive et que de deux, une fois qu'ils me l'aurait écrit, je partais illico au TA en les attaquant pour abus de pouvoir. Et s'il y avait plus de gens à faire ça, ça remettrait bien des idées en place.
Citation
.... Bon, après, mon avis sur la densification. Oui, c'est sûr, c'est bien pour les transports, la pollution, l'imperméabilisation, tout ça... mais empiler les gens les uns sur les autres, j'ai du mal. Je n'ai pas envie à titre personnel de vivre avec des gens dessus, dessous et à côté, et subir leurs nuisances. Ca, ça fonctionne quand tout le monde est éduqué. Or, c'est loin d'être le cas.

Donc, la campagne, loin de tout, c'est anti-écolo au possible mais au moins, tu vis sans ce genre de nuisance...
Je pense qu'il faut surtout avoir un vrai travail architectural par rapport à la densité. Actuellement, on laisse les clés du camion aux promoteurs qui veulent tirer le maximum de fric de leurs opérations. Pour cela ils produisent des appartements quasi-inhabitables avec des pièces trop petites et mal foutues, des bâtiments tassés au possible et peu importe les vis-à-vis. La qualité de construction (y compris par rapport à l'intimité du logement ou l'impression d'espace) n'est pas liée qu'à la densité. J'habite dans un immeuble et je n'ai aucun vis-à-vis proche. Mes parents qui habitent une maison sur 1000m² ont des vis-à-vis directs et beaucoup plus proches que les miens dans leur séjour et leur cuisine. En plus, pour avoir habité dans des immeubles construits au début des années 2000, j'ai trouvé dans ces bâtiments qu'on entendait pas les voisins… Ça n'a rien à voir avec mon immeuble des années 1970 où on entend bien. Mais après, si on fait de la densité, ça veut aussi dire faire des espaces verts, des terrains de jeu.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 7 Février 2022 à 19:30
Hier, entre 20h et 21h sur France Info, un débat caricatural de malhoneteté sur Roussel et son meeting. Franchement, dire par exemple que les jours heureux ça leur fait penser à Gérard Lenormand alors qu'ils savent très bien que c'est le titre du programme du Conseil National de la Résistance. Ces gens qui sont passés par les grandes écoles diverses, désolé, je leur fait pas crédit d'une potentielle ignorance sur le sujet.

Je ne voterai pas pour Roussel, mais franchement se permettre des effets de manche minables comme ça qu'ils n'oseraient ni sur Manu' ni sur Eric, ni sur Valérie, ça me débecte. Et ce sont ces gens qui viennent pleurnicher que la population se détourne de la politique alors qu'ils font à leur niveau tout pour que ça arrive.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 8 Février 2022 à 22:58
Roussel semble être le petit caillou dans la chaussure de Melench’. Il va vraisemblablement passer les dernières semaines de campagne à se faire traiter d’idiot utile de la droite par Corbière, Quatennens, Caron et tous les demi-boss de LFI.

Il sera exécuté à potron-minet le 11 avril par un roll cancel + electric thunder de Garrido.

De mon côté, si je vote à gauche au premier tour, intellectuellement je ne peux pas voter autre chose que Roussel. J’espère qu’il tiendra bon sur ses positions en tout cas.



Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2022 à 08:12
Idiot, je ne sais pas.
Mais utile à la droite, c'est factuel.

Quand un mec de gauche a plus de succès à droite qu'à gauche, c'est qu'il y a un problème.
Quand un candidat qui fait 3 % dans les sondage a une telle audience, ça interroge aussi.
Moi, à la place d'Arthaud, je sors ma fourche et je vais voir BFM ^^

Un article à charge, mais intéressant sur le cas Roussel.

https://www.contretemps.eu/roussel-pcf-communisme-elections-strategie-melenchon-gauche/
Citation
Un double mystère entoure la campagne de Fabien Roussel, le candidat du Parti communiste français pour la prochaine élection présidentielle. Comment un candidat qui recueille invariablement entre 1 et 3% dans les sondages d’opinion peut-il être autant invité dans les « grands » médias ? Comment le candidat d’un parti communiste peut-il recevoir à ce point les louanges de politicien·nes de droite voire de journalistes et d’idéologues réactionnaires ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2022 à 08:15
Ceci dit, que Roussel soit un caillou dans la chaussure de Mélenchon, je doute.
Ca fait depuis déjà des mois que nos élites essaient de le glisser dans sa chaussure, et ça ne décolle pas pour Roussel.
Ce sont les limites de séduire la gauche en prenant les thématiques de la droite.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 9 Février 2022 à 10:58
Voici donc LFI et EELV en PLS parceque le seul candidat (de gauche) qui fait sa campagne sereinement sans chercher l'invective, le troll ou l'outrance se voit, à rebours de la mode du buzz, accorder un peu plus d'attention de la part des médias (qui deviennent d'un coup, "majoritairement droite reac'", soit à l'opposé de ce que pensent les candidats de "droite").
Cette campagne gag ne finit plus de faire tourner de l'oeil.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2022 à 11:50
Ah mais je ne dis pas qu’il ne m’est pas sympathique le Roussel.
Et puis, un débat entre la gauche bifteck Roussel et la gauche couscous Rousseau, ça ne peut que mettre en appétit.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 9 Février 2022 à 14:35
Citation
couscous
Végan, le couscous :o

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 9 Février 2022 à 14:56
Ce qui serait non seulement une réappropriation, mais une dénaturation culturelle.
Il faudrait le dire à la principale intéressée pour voir combien de loopings elle serait en mesure de faire.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 9 Février 2022 à 15:33
Citation de Battou le 9 Février à 14:56
Ce qui serait non seulement une réappropriation, mais une dénaturation culturelle.
Il faudrait le dire à la principale intéressée pour voir combien de loopings elle serait en mesure de faire.
Si on met à côté un chat avec une tartine beurrée sur le dos, on peut tenter de voir lequel des deux sera en mouvement perpétuel.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 9 Février 2022 à 15:49
Tu viens de m'apprendre un truc là :mdr: :jap:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 9 Février 2022 à 16:01
Citation de Ryô le 9 Février à 15:33
Citation de Battou le 9 Février à 14:56
Ce qui serait non seulement une réappropriation, mais une dénaturation culturelle.
Il faudrait le dire à la principale intéressée pour voir combien de loopings elle serait en mesure de faire.
Si on met à côté un chat avec une tartine beurrée sur le dos, on peut tenter de voir lequel des deux sera en mouvement perpétuel.
A associer avec une turbine et voilà la formule miracle de l'énergie perpétuelle. De la 'vraie' écologie, pour le coup.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 9 Février 2022 à 17:34
Citation de Alaiya le 9 Février à 14:35
Citation
couscous
Végan, le couscous :o
sans oublier inclusif, écoféministe et sans gluten, le couscous. :peur:
Citation de Battou le 9 Février à 16:01
Citation de Ryô le 9 Février à 15:33
Citation de Battou le 9 Février à 14:56
Ce qui serait non seulement une réappropriation, mais une dénaturation culturelle.
Il faudrait le dire à la principale intéressée pour voir combien de loopings elle serait en mesure de faire.
Si on met à côté un chat avec une tartine beurrée sur le dos, on peut tenter de voir lequel des deux sera en mouvement perpétuel.
A associer avec une turbine et voilà la formule miracle de l'énergie perpétuelle. De la 'vraie' écologie, pour le coup.
Non, Môsieur, la seule énergie écologique c'est le nucléaire, gage de l'indépendance énergétique nationale (tant que la France peut piller les ressources en uranium du Niger… Par contre le jour où ça sera Wagner et Vlad' le pote de Manu' qui mettront la main dessus…). :hypocrite: :roule:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2022 à 17:44
Aucun souci.
Manu est allé cette semaine en Russie régler son compte à Vlad'. :classe:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 9 Février 2022 à 17:46
Oui, comme le petit Nico' en son temps. :mdr:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 9 Février 2022 à 18:04
Comment il s'était fait bouger à l'époque, le Nico ^^

Ceci étant, Poutine a dit certaines choses à Macron qui sont "rock'n'roll"  :

"Bien sûr que le potentiel de l’Otan et de la Russie ne sont pas comparables, mais la Russie est une puissance nucléaire, et vous seriez entrainés dans ce conflit malgré votre volonté. Vous n’auriez même pas le temps de réagir. "

La diplomatie n'est pas un dîner de gala.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 9 Février 2022 à 18:28
Citation de FinalBahamut le 9 Février à 18:04
Comment il s'était fait bouger à l'époque, le Nico ^^

Ceci étant, Poutine a dit certaines choses à Macron qui sont "rock'n'roll"  :

"Bien sûr que le potentiel de l’Otan et de la Russie ne sont pas comparables, mais la Russie est une puissance nucléaire, et vous seriez entrainés dans ce conflit malgré votre volonté. Vous n’auriez même pas le temps de réagir. "

La diplomatie n'est pas un dîner de gala.
Ah, la grande gueule de Poutine. Ca donne de la confiance de frapper des civils en Georgie, en Syrie ou des armées quasi inexistantes comme en Ukraine. Le problème est que bien sûr, tout le monde pourrait réagir. La France a le système de défense nucléaire qui pose le plus de problème à la Russie puisque cette dernière est obnubilée par des attaques provenant des Etats-Unis... Et donc peu préparée à se prendre des missiles balistiques provenant de l'océan. Et bon, les Etats-Unis, ils ne disent rien, mais quand on a la moitié du budget militaire au monde, ce n'est pas que pour entretenir ses soldats à l'étranger.

Ceci étant, pour l'Ukraine, il est une réalité cruelle pour l'Ukraine... C'est que le pays est complètement partitionné.
Regardez, ça, c'est de 2004 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ukraine#/media/Fichier:Ukraine_einfach_Wahlen_3WG_english.png
En 2010 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_ukrainienne_de_2010#/media/Fichier:%D0%94%D1%80%D1%83%D0%B3%D0%B8%D0%B9_%D1%82%D1%83%D1%80_2010_%D0%BF%D0%BE_%D0%BE%D0%BA%D1%80%D1%83%D0%B3%D0%B0%D1%85-en.png

Comparez à la langue maternelle :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ukraine#/media/Fichier:Ukraine_census_2001_Ukrainian.svg

Cela se passe de commentaire.
Alors évidemment, la Russie est clairement séditieuse et provoque la partition, avec sa volonté de resatelliser l'Ukraine. Mais j'ai du mal à concevoir l'avenir d'une Ukraine "unie".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 10 Février 2022 à 11:24
Je discutais avec Yuuri, un Ukrainien qu'on connait bien car il a fait pas mal de travaux chez moi et a monté son entreprise de travaux/rénovation de maison. il est tout jeune, il a 26 ans et est arrivé en France en 2014, pendant la guerre en Ukraine. Aujourd'hui, il a la nationalité française.

Il est originaire de l'ouest du pays, donc "team Europe". Il parle cependant couramment le russe (pour comparer, le russe et l'ukrainien, c'est un peu comme le français avec l'italien / l'espagnol : les mêmes bases mais pas la même langue). J'ai cru que c'était parce qu'il l'avait appris en LVII à l'école mais pas du tout : en fait, le russe, il l'a appris en regardant la TV / en écoutant la radio parce que jusqu'à très récemment, tous les programmes TV en Ukraine étaient des productions 100 % russes. Et non sous-titrées. Donc quasi tous les Ukrainiens parlent les deux langues.

Par contre, les Ukrainiens de l'ouest n'aiment pas la Russie et ne veulent rien avoir à faire avec ce pays : ils sont très fiers de leur pays et de leur langue. A l'est, c'est effectivement très différent et il confirme que c'est vraiment "deux salles, deux ambiances". Donc, une partition du pays serait finalement logique au vu des constats sus-affichés par Flavien.

Il a dit aussi que le gazoduc russe qui traverse le pays est une vraie manne financière et que si ce n'était plus le cas, ce serait un vrai problème.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 12 Février 2022 à 22:52
Il revient… et il est pas content(https://www.lyonmag.com/article/121053/lyon-et-si-gerard-collomb-dynamitait-lrem-aux-legislatives). :mdr2:

Monsieur Colomb, c'est l'heure de vos gouttes. Après, on ira se coucher, hein.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 09:19
Cette campagne est un vrai sketch :

- Hier, Pécresse fait sienne la théorie complotiste du grand remplacement de Zemmour en plein meeting :o

- Roussel affirme qu'en "prenant la présidence de l'UE, Macron devient aussi commandant en chef des forces armées de l'OTAN" :mdr2:

C'est plus une campagne présidentielle, c'est les "marseillais à Ibiza".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 14 Février 2022 à 09:57
Pécresse s'est adressée à la complosphère alt droite zemmour/trumpienne ("grand remplacement", théorie du complot de Renaud Camus... bref un truc bien raciste)  et a inventé le mi-temps obligatoire pour les RSA (gros lol).

Bref, les gens préférant toujours l'original à la copie, tentant elle-même d'être une copie fusion de Zemmour/Le Pen + Macron, elle ne sera pas au second tour.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 10:06
Oui, on pense parfois qu'il est inutile de le rappeler, mais la théorie du "grand remplacement" est le nouveau cache-sexe du racisme.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 14 Février 2022 à 10:49
Pécresse a surtout été d'une nullité abyssale et affligeante hier. Je n'ai vu que des extraits et 30 secondes m'ont suffi à ressentir une gêne comme j'en ai rarement éprouvée à l'égard de quelqu'un (une gêne pire que celle ressentie devant MLP lors de son débat avec Macron il y a 5 ans. C'est dire). elle n'était déjà pas bien partie, désormais elle est cuite.

Elle est visiblement très mal entourée, au point que c'en est à se demander si son propre parti n'a pas décidé de la torpiller histoire de se saborder une bonne fois pour toutes et rejoindre le PS dans la fosse des Mariannes. Comment peut-on la laisser aller en meeting en la sachant aussi nulle ? Pas de coaching, pas de préparation, rien. On a assisté à un suicide politique en direct.

Quant au fond : ça racole bas, sans compter le festival de la démagogie auquel tous les candidats depuis les communistes jusqu'à l'extrême droite se livrent sans vergogne au sujet des salaires et du SMIC en particulier.  Et le Grand Remplacement. Sans. Déconner. Je sais bien que ça ne vole pas très haut dans ce pays mais quand même : de là à s'abaisser au niveau de la diagonale du vide US... !

Cette présidentielle est vraiment d'un niveau consternant.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 11:20
Sur le plan oratoire, Pécresse était une catastrophe.
Mais déjà, je n'ai jamais compris comment on pouvait trouver bon Macron dans ce domaine-là.

S'agissant de l'économique, je ne  me braque pas sur : "il faut augmenter le smic", ou "repousser l'âge de la retraite", mais sur le pourquoi et le comment.

Sur le "comment", je vais faire encore mon mélechoniste de base, mais il est à ce jour le seul à avoir un programme cohérent. Pas juste une collection de mesures électoralistes.
A ce titre, celui qui en parle le mieux, c'est le patron du MEDEF qui prend Mélenchon au sérieux, prêt à gouverner, et même que ce ne sera pas l'apocalypse le jour où il sera élu (entendu sur F2, même si c'était pour balancer des vacheries derrière ^^).

Au-delà du "comment", moi c'est le "pourquoi" qui m'importe en premier lieu.
Pourquoi relancer la croissance quand on nous prévient depuis 50 ans que ce n'est pas réaliste.
Pourquoi repousser l'âge de départ à la retraite quand on sait qu'une partie non négligeable des ouvriers/employés n'y arrivent même pas vivants actuellement ?
Et surtout, quel sens, la retraite ? Une nouvelle étape de la vie, ou l'antichambre de la mort ?
Idem pour le sens du travail ? Travailler plus pour gagner plus pour consommer plus (et se consumer plus) ?

Nous sommes comme un hamster dans sa roue à qui on donne le choix d'accélérer ou de freiner, mais jamais de sortir de la roue pour fonctionner autrement.

On fonce dans le mur (difficile de faire plus alarmiste et clair que le rapport du GIEC), et on nous propose de nous masquer les yeux avec les recettes d'il y a 40 ans. Et on appelle cela un programme "réaliste".

On peut toujours dire la dette, la dette, la dette... l'argent est une convention, pas une loi de la nature. En revanche, essayez de négocier avec la planète.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 14 Février 2022 à 15:50
Je suis plutôt d'accord avec toi sur le fait qu'on persiste encore et toujours à s'enferrer dans un système qui a montré ses limites depuis un bon moment.

Au fond du fond, je pense également qu'une remise à plat intégrale serait nécessaire. Mais, d'un point de vue purement réaliste... cela me semble irréalisable, non pas tant à l'échelle du pays, qu'à l'échelle mondiale. Qu'on le veuille ou non, la France n'est qu'un rouage dans l'engrenage du monde et n'a pas vraiment le choix que de tourner dans le même sens et au même rythme que tous les autres. Je vois mal comment on pourrait s'en tirer sans le reste de la planète. Surtout de nos jours.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 14 Février 2022 à 17:02
J'ai pas entendu ni vu Pécresse. Si elle avait fait un bon meeting, j'aurai au moins eu droit à des extraits.

Concernant le SMIC et les salaires, si, comme cela semble s’amorcer, l'inflation repart nettement, les candidats n'auront pas le choix que de tenir cette promesse. La seule question sera de savoir si la hausse va suivre la hausse des prix ou bien si elle sera inférieure. Si c'est cette option, au global on aura une baisse du revenu réel. Si l'inflation fait du 10% par an et que les salaires montent de 6 ou 7, c'est 3 à 4% de baisse réelle.

En tout cas, il n'y a pas réellement de campagne actuellement. Je sais pas si dans 3 jours l'arrivée fracassante de Manu' changera quoique ce soit. Mais on peut déjà tenter le pronostic que l'abstention sera plus élevée qu'en 2017.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 14 Février 2022 à 17:07
Jean Lassalle, j'vous dis, Jean. Lassalle ! :w00t2:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 18:09
Citation de Alaiya le 14 Février à 15:50
Je suis plutôt d'accord avec toi sur le fait qu'on persiste encore et toujours à s'enferrer dans un système qui a montré ses limites depuis un bon moment.

Au fond du fond, je pense également qu'une remise à plat intégrale serait nécessaire. Mais, d'un point de vue purement réaliste... cela me semble irréalisable, non pas tant à l'échelle du pays, qu'à l'échelle mondiale. Qu'on le veuille ou non, la France n'est qu'un rouage dans l'engrenage du monde et n'a pas vraiment le choix que de tourner dans le même sens et au même rythme que tous les autres. Je vois mal comment on pourrait s'en tirer sans le reste de la planète. Surtout de nos jours.
C'est un peu le "tout le monde se tient par la barbichette".

En même temps, on a un exemple très récent que, en cas de danger immédiat et mortel, il n'y a aucun problème à tirer sur le frein et faire un tête à queue économique : la crise du COVID, qui a mis à l'arrêt le monde entier pendant deux mois.

Donc, c'est tout à fait possible de dire : "finalement, le monopoly, c'est important, mais là pendant deux mois, on arrête de jouer".

Le problème avec le dérèglement climatique (qui n'est pas que le climat, mais la biodiversité, les extinctions massives d'espèces, etc.), c'est que la perception en est - pour l'instant - très diffuse, moins perceptible.

Et donc, nos dirigeants sont un peu comme les alcooliques : "allez, encore un verre, et demain j'arrête".

D'une manière ou d'une autre, le "réel" économique finira pas se crasher sur le "réel" écologique.

Et il ne faut pas oublier que cela va engendrer très rapidement son lot de rareté des ressources (l'eau, on va se rendre compte que c'est bien plus important que la carte bancaire), puis des déplacements de populations, des guerres, etc.

On pourrait presque dire qu'on a déjà basculé dans ce "nouveau monde".

La question n'est même plus d'éviter la catastrophe, puisque l'inertie étant ce qu'elle est, la catastrophe est déjà là et pour pas mal de temps.

La question, c'est plutôt de mettre un parachute pour éviter la disparition de l'humanité (la planète, elle, s'en remettra, de toute façon).

Quant à l'idée que ça ne sert à rien de se lancer seul, c'est sûr que ça demande un peu d'optimisme, mais ça reste à prouver. Si quelque chose fonctionne, que la population suit, par mimétisme ça peut se diffuser comme une traînée de poudre dans les populations des autres pays en mettant une pression sur les dirigeants respectifs.

Surtout qu'en parallèle, les catastrophes vont se multiplier.

Et puis, ne serait-ce que pour ne plus être dépendant sur le plan énergétique de pays peu dignes de confiance, ça vaut le coup d'essayer, plutôt que de s'en remettre à des recettes qui ont prouvé leur nocivité.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 18:13
Citation de Alaiya le 14 Février à 17:07
Jean Lassalle, j'vous dis, Jean. Lassalle ! :w00t2:
Vous rigolez, mais Jean Lassalle a plus de signatures que Taubira dans la course aux parrainages.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 14 Février 2022 à 18:15
Citation de MCL80 le 14 Février à 17:02
Mais on peut déjà tenter le pronostic que l'abstention sera plus élevée qu'en 2017.
C'est petit joueur, comme pronostic.

Moi, je parie sur un second tour Poutou-Mélenchon (avec victoire de Poutou).

Ca, c'est de la cote.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 14 Février 2022 à 21:28
Bon, j'ai entendu 2-3 vagues extraits de Pécresse… Comment dire… Chiant et appliqué sur la forme (on entend qu'elle lit le prompteur. Y'a pas de souffle, pas de ton convaincu. Franchement, même Hidalgo, qui est pourtant loin d'être une oratrice, fait un peu mieux). Et sur le fond, elle creuse encore pour s'enfoncer.

Sinon, Taubira est désormais quasiment débranchée (et je ne crois pas qu'elle aura les parrainages).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 14 Février 2022 à 23:34
Citation de MCL80 le 14 Février à 21:28
Bon, j'ai entendu 2-3 vagues extraits de Pécresse… Comment dire… Chiant et appliqué sur la forme (on entend qu'elle lit le prompteur. Y'a pas de souffle, pas de ton convaincu. Franchement, même Hidalgo, qui est pourtant loin d'être une oratrice, fait un peu mieux). Et sur le fond, elle creuse encore pour s'enfoncer.

Sinon, Taubira est désormais quasiment débranchée (et je ne crois pas qu'elle aura les parrainages).
C'est très lecture d'une lycéenne qui apprend à mettre le ton. Son rythme est lent, car lu. Elle ne joue par sur les rythmes alors que son discours est justement rythmé d'un point de vue littéraire. Enfin, si j'associe l'analyse de Viktorovitch et ce que j'ai entendu d'elle.
Deux minutes, ça va... mais une heure, tu as envie de mourir.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 15 Février 2022 à 07:42
Citation de Flavien le 14 Février à 23:34
Elle ne joue par sur les rythmes alors que son discours est justement rythmé d'un point de vue littéraire. Enfin, si j'associe l'analyse de Viktorovitch et ce que j'ai entendu d'elle.
Deux minutes, ça va... mais une heure, tu as envie de mourir.
Exactement le même ressenti : je n'ai vu que les extraits de Viktorovitch justement, mais mon Dieu, que c'est scolaire...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 15 Février 2022 à 09:04
Juste deux ou trois mots.
Que des espèces disparaissent, ce n'est pas nouveau, c'est très fréquent. Je vous trouverai la ref si besoin d'avoir plus d'infos sur ce point. Sauf que ça concerne des espèces avec lesquelles on n'a que très peu d'interactions. Donc on s'en branle. C'est quand ça commence à nous toucher que ça devient un problème. L'humanité qui se questionne sur le sort de la planète ne s'inquiète par pour la nature, mais pour la survie de l'humanité elle-même. Finalement, c'est une forme de bien-être qui est valorisé. A court ou long terme. Et c'est souvent le court terme qui gagne, avec tous ses corollaires.

Sinon, la campagne officielle ne commencera que quand l'état des forces sera mesurables sur l'appui des signatures. Faudrait le rappeler un jour, c'est ultra relou. La campagne a pas commencé que j'en ai déjà marre. Et j'apprécie pourtant la politique en tant que débat d'idées.

Quant à Pecresse, rien de nouveau sous le soleil.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 15 Février 2022 à 10:22
On ne parle pas de disparition de l'une ou l'autre espèce, on parle d'extinction massive, c'est pas tout à fait la même chose.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 15 Février 2022 à 12:08
le problème , c'est que l'être humain est formaté pour rechercher la satisfaction à court terme, dans tous les domaines et cela constitue notre principal handicap pour anticiper les conséquences du changement climatique. C'est du "long terme" - même si on parle de 2030 ou de 2050 :  ça sonne "loin" dans les esprits - ça ne résonne pas dans les têtes.

En fait, c'est la différence entre "être concerné" et "être impliqué". Nous sommes tous concernés mais nous ne nous sentons pas impliqués. Parce que ça ne nous touche pas (en tout cas, c'est l'impression ressentie), là, maintenant, tout de suite alors que les effets sont déjà là et bien là et que je suis totalement d'accord sur le fait que l'inertie est telle que jamais on ne pourra infléchir la course. C'est déjà trop tard.

Très prosaïquement, si demain les gouvernements nous disent "vous n'avez plus le droit de toucher à votre voiture à cause du changement climatique, si on vous chope avec, c'est 1000 € d'amende payable immédiatement" => tout le monde va se sentir TRES impliqué.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 16 Février 2022 à 21:24
Ségolène Royal : "le vote utile à gauche, c'est Mélenchon"

Et merde.
La campagne démarrait bien et tout.
Et là, c'est le drame.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 16 Février 2022 à 21:43
Finalement, je comprends ce qu'elle trouvait bien à l'époque chez Hollande: ses petites blagues… Et ça a déteint visiblement. :mrgreen:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 17 Février 2022 à 15:49
Citation de FinalBahamut le 16 Février à 21:24
Ségolène Royal : "le vote utile à gauche, c'est Mélenchon"

Et merde.
La campagne démarrait bien et tout.
Et là, c'est le drame.
:mdr:

C'est sûr qu'avec elle en plus de Caron, ça fait beaucoup ! Manquerait plus que Lefebvre...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 24 Février 2022 à 10:48
Bon, après Sarko', c'est le Manu' qui s'est pris une Poutine dans la gueule. Ceci dit, si la guerre s'étend, ça peut l'aider à se faire réélire (en début de guerre, il est rarement question de changer de chef, au nom de "l'union sacrée"… par contre, si elle s'éternise, ça sera pas la même chanson.)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 1er Mars 2022 à 11:17
Manu' semble coincé pour annoncer sa candidature, puisqu'il voulait le faire après que la crise ukrainienne soit réglée… Une seule solution, il faut que son pote Vlad' accélère et règle le problème vite fait (je sais pas pourquoi, mais j'émets l'hypothèse que ça va virer au bourbier malgré la puissance de feu des russes, avec une guérilla soutenue par la population… Et potentiellement un retrait piteux dans quelques années après avoir tout cassé. Cyniquement, les USA et l'UE ont tout intérêt à fixer la Russie le plus longtemps possible sur ce conflit pour affaiblir ses positions autour de la Méditerranée et en Afrique… Et il est pas sûr que la Chine ait un avis différent pour le coup. Reste à voir comment va réagir la population russe au fur et à mesure que les cercueils vont revenir et que les difficultés économiques vont s'accroître.)

Sinon, les écolos vont sauver le monde, c'est sûr: https://www.lyonmag.com/article/121388/saumon-et-jus-d-orange-bientot-bannis-par-la-ville-de-lyon-les-documents-qui-prouvent-que-nos-informations-ne-sont-pas-erronees… Enfin, une fois qu'ils auront réglé les questions du foie gras, du saumon fumé et du jus d'orange. :shifty: Outre le fait que c'est totalement sans intérêt politiquement et écologiquement, se priver de ce qu'on pourrait appeler un "outil de clientélisme gastronomique" est une erreur tactique pour préparer une réélection… Mais c'est leur problème finalement.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 2 Mars 2022 à 11:28
Bon, on devrait tourner autour des 11 candidats. À mon avis, Poutou, c'est très probablement cuit et Taubira elle arrivera pas aux 500 signatures.

On voit qu'encore une fois, malgré ses pleurnicheries, Vladimir Poutine… l'extrême-droite a eu les 500 signatures pour ses deux candidats.

Sinon, du fin-fond de la Drôme, je constate qu'il y a que deux candidats qui ont une force de frappe militante pour afficher: Mélenchon et Zemour. Les autres, ils n'existent pas sur le terrain dans le coin. Mais bon, une simple analyse démographique montre que pour être élu, ce qui compte c'est le vote des villes et des couronnes périurbaines. Le rural profond et les zones enclavées pèsent peu et ne sont utilisées par la plupart des candidats que pour de la com' sur leur prétendue proximité (et faire de belles cartes postales).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 2 Mars 2022 à 12:41
Citation de MCL80 le 2 Mars à 11:28
On voit qu'encore une fois, malgré ses pleurnicheries, Vladimir Poutine… l'extrême-droite a eu les 500 signatures pour ses deux candidats.
T'as quand dû avoir la banque des parrainages de Bayrou et le coup de pouce de l'AMF pour y arriver. C'est pas non plus comme si c'était piece of cake dès le départ et qu'ils cabotinaient leur victimisation.
Hidalgo et Jadot pourront maintenant fermer leur gueule et aller désormais dans le débat et l'argumentation. A moins qu'ils ne trouvent une nouvelle escuse "On ne débat qu'avec ceux qui ont déjà été élus hihihi".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 2 Mars 2022 à 14:05
Hidalgo devrait peut-être  se retirer au profit de Yannickou!

Pour la der’ de Mélenchon, on dirait qu’il se fait rattraper par toutes les conneries qu’il a pu dire sur la Russie et Poutine tout au long de sa (bien trop) longue carrière. On le sent déstabilisé par ce qu’il se passe, de même que Le Pen, Zemmour, voire même Pécresse qui en avait surpris plus d’un en s’exprimant en russe…

Si Hidalgo se retire, avec Christiane déjà out ce matin, je me prends à imaginer possible pour Hollande d’obtenir 500 parrainages en deux jours…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 2 Mars 2022 à 16:49
Citation
je me prends à imaginer possible pour Hollande d’obtenir 500 parrainages en deux jours…
AH NON HEIN !

Cette campagne, c'était déjà du grand n'importe quoi mais avec l'Ukraine, tout le monde peut désormais s'en foutre officiellement. Si ce n'était le "peuple français", vu la situation il aurait été plus sage de décaler cette élection à l'année prochaine. Mais bon. "Ouhladictaturetoutça".

Dans tous les cas, ce sera une formalité pour Manu, merci au revoir et à dans 5 ans.

L'Ukraine donc, au point que je commence à en fait des cauchemars la nuit. J'éprouve une totale sidération devant les infos ainsi qu'une espèce de chagrin bizarre, l'impression est étrange et très franchement, après 2 ans de Covid, là ça commence à faire un peu beaucoup.

Et j'admets volontiers que je me sens beaucoup plus concernée par les déplacements de la population ukrainienne que par ceux des populations non européennes. Et vu la solidarité qui est en train de se mettre en place, mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule. Je suis assez lucide pour m'en rendre compte et en éprouver une certaine honte. Après tout, qu'est ce qui distingue un Ukrainien d'un Syrien ou d'un Afghan ?

... 'fin, bref.





Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 2 Mars 2022 à 18:57
Citation de tinou le 2 Mars à 14:05
Si Hidalgo se retire, avec Christiane déjà out ce matin, je me prends à imaginer possible pour Hollande d’obtenir 500 parrainages en deux jours…
Le hollandais volant, tout le monde sait que c'est un mythe dans le monde du pédalo maritime. :hypocrite:
Et puis on parle d'élection, pas du film "La nuit des morts vivants" :harhar:

Sinon, je ne sais pas si manu' va réellement être réélu dans un fauteuil. Dans les prochains jours, les effets de la hausse du pétrole se verront encore plus à la pompe. Et pour certains, le coup de bambou sur le gaz est déjà une réalité (quel bol on a eu dans notre copropriété de cranter en 2020, lorsqu'il était au plus bas, le prix du gaz de la chaufferie jusqu'en 2024… La société de chauffage urbain qui tentait de nous faire du gringue il y a quelques jours sur l'air "on a beaucoup moins augmenté que le gaz", on leur a dit "Fuck! Vous êtes trop cher") Et cette hausse des prix, elle peut très vite peser lourd sur le résultat de l'élection. Les gens veulent bien être solidaires des ukrainiens, mais à condition qu'on touche pas à leur caisse. Et là, ce sont des billets de 50,100 voir 200 qui partent tous les mois.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 2 Mars 2022 à 20:07
N'empêche, Guillaume Meurice a trois parrainages :niark:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 3 Mars 2022 à 13:06
Citation de Flavien le 2 Mars à 20:07
N'empêche, Guillaume Meurice a trois parrainages :niark:
Soit 3x que Philippot :mrgreen:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 3 Mars 2022 à 14:41
Citation de Alaiya le 2 Mars à 16:49
Après tout, qu'est ce qui distingue un Ukrainien d'un Syrien ou d'un Afghan ?
Les Syriens ou les Afghans, c'est plus une guerre civile, non ? Là c'est une agression extérieure ?
Mais oui, je comprends ce que tu veux dire, le résultat final est le même...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 3 Mars 2022 à 18:42
Citation de Kian le 3 Mars à 13:06
Citation de Flavien le 2 Mars à 20:07
N'empêche, Guillaume Meurice a trois parrainages :niark:
Soit 3x que Philippot :mrgreen:
Il est passé à 6, soit plus de Philippot, Philippe, Montebourg, Borloo et Hollande réunis :roule:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 5 Mars 2022 à 11:11
Citation de Alaiya le 2 Mars à 16:49
Et j'admets volontiers que je me sens beaucoup plus concernée par les déplacements de la population ukrainienne que par ceux des populations non européennes. Et vu la solidarité qui est en train de se mettre en place, mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule. Je suis assez lucide pour m'en rendre compte et en éprouver une certaine honte. Après tout, qu'est ce qui distingue un Ukrainien d'un Syrien ou d'un Afghan ?

... 'fin, bref.
Je lis en ce moment "Universalisme", de Julien Suandeau & Mame-Fatou Niang.

Et comment ne pas faire résonner ce passage (sur des propos de Césaire) avec l'empathie soudaine, l'improbable épiphanie de nos élites pour ce qu'il se passe en Ukraine.

"C'est un élu de la République qui porte ce jugement : l'impardonnable, c'est "d'avoir appliqué à l'Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu'ici que les Arabes d'Algérie, les coolies de l'Inde et les nègres d'Afrique"

"Il vaudrait la peine "de révéler au très distingué, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu'il porte en lui un Hitler qui s'ignore, qu'Hitler l'habite".

"Ce qu'on ne pardonne pas à Hitler, ce n'est pas le crime en soi, le crime contre l'homme, mais bien le crime contre l'homme blanc".
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 5 Mars 2022 à 11:19
(bon, ça défouraille un peu, mais je vous rappelle que nous, les français, ça ne nous pose aucun problème d'aller faire preuve de solidarité avec les ukrainiens en hiver, puis à l'automne prochain de regarder nos milliardaires en shorts aller jouer sur les terrains ensanglantés du Qatar, sortis de terre par des pratiques esclavagistes.
Probablement notre "en même temps" à nous.
Finalement, Macron est très français)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 5 Mars 2022 à 11:43
De toute façon, l'Ukraine n'existe pas:

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/02/vu-par-chappatte_6115880_3232.html

Il est difficile de prédire comment tout cela va se terminer, mais plus la guerre dure, plus elle use l'armée russe et la fixe en limitant ses moyens d'intervenir ailleurs. Ce qui veut dire que d'autres conflits peuvent se déclencher ou repartir à moyen terme, à la fois sur les marges de la Russie (Arménie-Azerbaïdjan par exemple, mais pas que, car les républiques d'Asie centrale sont instables), mais aussi au-delà où la Russie intervient: Syrie, Afrique…

Même s'il faut rester prudent, il semble que les divisions d'élite (forces spéciales, commandos aéroportés…) de l'armée russe ont été massivement mises en première ligne. Or la résistance acharnée qu'ils ont rencontré veut dire un affaiblissement de ces unités (sans même parler de leur moral). Donc il est probable que certaines capacités opérationnelles les plus en pointe dans le domaine des interventions rapides de l'armée russe soient dégradées… Mais bon, on occupe pas un pays avec des forces spéciales, mais bien des fantassins de l'armée de terre et là, il semble qu'il n'y ait pas que des soldats professionnels donc tout va dépendre de la volonté de chacun des soldats de se battre, de la capacité logistique à les approvisionner aussi. Par le nombre et les équipements, la Russie ne peut que gagner (avec probablement une guérilla tenace qui perdurera), mais si le prix de la victoire est très élevé, le pouvoir à Moscou sera au minimum très affaibli, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur… De là à dire que ça apportera la paix dans le monde… :peur:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 5 Mars 2022 à 15:35
On ne saura pas (ou du moins pas tout de suite) la stratégie russe et les moyens d'y parvenir.
On pense que Poutine voulait régler ça en quelques jours... Mais pas mal de choses étonnent les spécialistes comme la qualité de l'armement effectivement déployée : entre les missiles, les hélicoptères, des tanks ou même la "qualité" de la plupart des soldats déployés, on a plutôt l'impression que Moscou se débarrasse de son stock soviétique et n'a aucune considération pour l'infanterie d'occupation.
C'est difficile à interpréter : ont-ils menti sur leur équipement militaire... ? Le réservent-t-ils en cas d'enlisement ? Pourquoi une colonne de 60km de véhicules ne bougent pas ? Est-ce vraiment un problème logistique ? Un leurre que les Russes se permettent car les Ukrainiens n'ont pas suffisamment de moyen pour détruire cette colonne (très vulnérable, avec une armée moderne, elle aurait été balayée) ?

Ce qui est certain, c'est que :
- Les Russes progressent à peu près partout.
- Les Ukrainiens réussissent à avoir des victoires tactiques et à détruire des unités russes, parfois même à reprendre certaines villes.

A mon sens, les Ukrainiens ont intérêt à ne pas tenir des positions coûte que coûte et à toujours savoir se replier. Tant que l'ouest n'est pas massivement attaqué, et avec l'apport d'armements, face à une armée qui, comme le dit MCL, est qualitativement très hétérogènes et de nombreux appelés qui auront du mal à tenir un terrain aussi grand, qui auront aussi du mal à accepter la situation (personnelle, générale)... Il y a possibilité de mettre la Russie en échec et dans une impasse.
Le problème, c'est l'après. Tant que Poutine est au pouvoir, si les généraux russes ou le peuple russe restent silencieux, on ne sait pas si Poutine peut décider de lancer une guerre totale contre l'Ukraine (voire pis), ce qui n'est absolument pas le cas actuellement, ou, au moins, accepter des négociations et revenir à un statut quo (les Ukrainiens ne reconnaîtront jamais les conquêtes territoriales actuelles... Et la majorité de la population sous occupation sera incontrôlable).

Avoir mis au ban la Russie économiquement, sportivement, culturellement va faire mal... Mais si la Chine ne s'y met pas, je ne suis pas sûr que, comme le rêve Lemaire, la Russie s'effondre.

Enfin, pour le reste, cette solidarité qui est beaucoup plus affirmée vis à vis des Ukrainiens que d'autres populations en souffrance, sous des guerres absurdes et injustes... C'est dommage... Mais je l'entends. Et, de façon cynique, une attaque de la Russie a une répercussion géopolitique et sur notre quotidien bien plus forte que, par exemple, la guerre interétatique quasi inintérrompue entre la RDC, l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi. Que ce soit en tant que Français, Européen ou même citoyen du monde.
Et j'ai un peu de mal avec le discours sur la responsabilité de l'Otan et des Etats-Unis. Si l'Otan a manqué de prudence et de clairvoyance, j'ai vraiment peu d'illusion sur la réelle influence que cela a eu sur Poutine, et même la géopolitique russe depuis trente ans. Dès qu'elle a pu, et en toutes circonstances, la Russie a voulu étendre/retrouver sa sphère d'influence soviétique. Que ce soit la Transnitrie, la Georgie, la pression sur les Russes de Lettonie, d'Estonie, sur son intervention en Syrie puis en Afrique, l'extension de son soft power, notamment par le financement et l'influence des extrèmes droites en Europe et Amériques, le Donbass... Vraiment, l'Otan a bon dos.
Et pourtant, je ne suis vraiment pas un grand fan de l'alliance atlantique, vraiment pas. Par contre, je vais devoir, comme Macron, reconsidérer sa pertinence...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 5 Mars 2022 à 19:27
Une guerre totale contre l'Ukraine ne serait pas forcément acceptable pour la population russe pour plein de raisons, notamment culturelles. De plus, ce qu'on voit, par la violence des attaques, c'est que l'armée russe est en train de construire l'unité de l'Ukraine. Avant l'invasion, certains russophones en pinçaient pour Poutine ou un rattachement à la Russie. Depuis qu'ils reçoivent ses obus, ils n'ont pour certains plus le même point de vue et n'hésitent pas à prendre les armes pour défendre leur pays.

En tout cas, on peut dire que Poutine est dans un sens bien l'héritier de Staline dont il partage la médiocrité, l'incompétence, la violence et l'incapacité à analyser une situation historique… Surtout s'il croyait que Kiev allait tomber en 48h. Une attaque extérieure commence toujours pas souder la population à son gouvernement et si l'armée ne s'effondre pas immédiatement, la résistance a le temps de se construire. Or l'état ukrainien, même relativement faible n'est pas comparable à celui de l’Afghanistan avant la chute de Kaboul, car contrairement à ce dernier, il disposait avant guerre d'un soutien important dans la population et d'une armée motivée.

Pour l'après, à ce stade, il est très difficile de voir précisément ce qui va advenir. Sauf victoire russe totale d'ici quelques semaines (qui est possible, mais nécessiterait alors l'emploi de moyens non conventionnels type arme nucléaire par exemple… Ce qui pourrait provoquer une évolution internationale imprévisible), le prestige russe va être atteint et sa crédibilité militaire affaiblie. On peut tout de même craindre sans trop de risque de se tromper, que cet épisode relance une course effrénée au armements. Ce qui veut dire un monde plus instable à long terme.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 6 Mars 2022 à 15:16
Malgré tout, on glisse quand même vers la guerre totale. Avec les dernières lois détruisant les restes de liberté d'expression russe, l'Etat met toute sa société au pas idéologique.
Les sanctions internationales vont nécessairement plonger la Russie dans une économie de guerre et une autarcie auto-alimentée par ces sanctions, la propagande, l'absence d'opposition et de liberté d'expression.

Ce qui manque encore, pour le moment, c'est le lancement de toute l'armée mobilisable (nonobstant celle obligée de rester en Georgie ou d'autres points chauds) en Ukraine. Mais... Je me trompe peut être. Je ne suis pas sûr que les Russes soient capable de le faire.
A mes élèves, quand ils m'ont demandé, le mois dernier, d'évaluer la force militaire russe, je leur ai répondu que j'en étais incapable. La seule chose que je pouvais dire c'est qu'ils prétendent détenir des technologies inégalées, des appareils au moins aussi performants qu'en France ou Etats-Unis... Mais à côté de ça, leur budget militaire n'est pas si élevé, que leurs opérations ont surtout été face à des armées peu dotées ou des milices... Et qu'ils ont un siècle de manipulation et de tromperie sur leur vrai potentiel militaire.

Quand on lit le livre blanc du ministère de la défense française, on se rend compte que la France ne peut, avec son budget et sans économie de guerre, maintenir une guerre massive avec 100% de ses effectifs plus de trois semaines.
Les Américains ont exécuté des opérations massives ces 20 dernières années, mais avec un budget de presque 500 md de dollars par an, des soutiens internationaux et une planche à billets illimités.
Alors je suis curieux de voir comment la Russie va-t-elle pouvoir tenir si l'armée ukrainienne résiste suffisamment pour recevoir le matériel occidental et poursuive les combats avec les civils organisés en milices... Sans parler d'une éventuelle révolution interne à la Russie, ce dont j'ai du mal à croire mais que j'espère, au fond de moi.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 6 Mars 2022 à 18:32
Le complexe militaro-industriel russe n'est plus ce qu'il a été, c'est certain. Toutefois, le pays dispose encore d'un socle solide, avec des chercheurs sur des technologies de pointe et des usines. Ses faiblesses sont sur les équipements électroniques, mais sur une guerre telle qu'ils la mènent, ce n'est pas totalement crucial. Il est effectivement difficile d'évaluer le potentiel militaire et sa capacité de mobilisation. Cette dernière va dépendre très directement de la façon dont va se positionner la population russe. Je pense, sans en être totalement certain, qu'une certaine analogie (avec plein de limites) peut être trouvée avec la guerre d'Algérie (pas seulement avec le même déni du mot guerre) et l'envoi du contingent.

Il faut aussi bien voir que le black-out sur l'information ne tiendra qu'un temps. Le gouvernement russe fait le pari (un de plus) que tout sera fini (ou au moins le plus gros) avant que l'information percole. Et plus il y aura de soldats morts, moins le secret sera tenable car la réalité de la guerre sera perceptible dans toutes les villes et les villages. Et de toute façon, les soldats en permission diront des choses à leur famille.

Le gouvernement russe a en tout cas oublié ses classiques: en 1917, c'est la guerre qui a enfanté les deux révolutions…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 13 Mars 2022 à 16:04
Annonce de Jeannot: 15 centimes en moins sur le prix du litre à partir du 1er avril, pour 4 mois (donc jusqu'au 1er août… En plein milieu des vacances, ni vu ni connu je t'embrouille). Et vu comme est annoncé la mesure (le prix au litre affiché reste celui sans la baisse de 15 centimes et le rabais apparaît sur le prix payé), il manque plus à l'entrée de chaque station un panneau comme la région Auvergne-Rhône-Alpes en met à chaque entrée de village avec un slogan du type "Ici l'État fait baisser le prix du carburant."

Si c'est pas une mesure électoraliste, ça y ressemble vraiment furieusement: baisse de prix à 10 jours du premier tour de la présidentiel et jusqu'un peu plus d'un mois après les législatives… Les 2 milliards que ça va coûter (d'après le gouvernement), on les mets dans le compte de campagne de Manu'? :hypocrite:

Sinon, la radio publique est d'une objectivité absolue: quand j'allume le poste, je dois pas avoir de chance, on cause soit de Manu', soit de Marine, soit d'Eric. Ce matin au réveil c'était le FN sur Info et à midi REM sur inter (bon au moins j'ai rigolé en entendant Le Drian, qui n'est ministre que depuis 10 ans, qu'il est un homme de gauche et que Manu' est un candidat de gauche… plus c'est gros mieux ça passe, mais il voulait bien sûr dire "de gâche", ce qui est largement plus crédible depuis le temps qu'ils en croquent)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 13 Mars 2022 à 18:03
Dans cette campagne, je pense que rien ne nous sera épargné.

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/au-premier-meeting-d-emmanuel-macron-les-miliitants-font-sans-lui-a-l-eglise-les-gens-ne-voient-pas-jesus-mais-ils-y-vont_5006416.html(https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/au-premier-meeting-d-emmanuel-macron-les-miliitants-font-sans-lui-a-l-eglise-les-gens-ne-voient-pas-jesus-mais-ils-y-vont_5006416.html)
Citation
Au premier meeting d'Emmanuel Macron, les militants font sans lui : "A l'église, les gens ne voient pas Jésus, mais ils y vont"
Je ne remercie pas France Info de m'avoir remis en tête cette chanson, probablement le prochain clip de Macron pour sa campagne, à l'attention de ses disciples.

https://www.youtube.com/watch?v=o_IT-TywXKw
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 13 Mars 2022 à 18:06
Citation de MCL80 le 13 Mars à 16:04
(bon au moins j'ai rigolé en entendant Le Drian, qui n'est ministre que depuis 10 ans, qu'il est un homme de gauche et que Manu' est un candidat de gauche… plus c'est gros mieux ça passe, mais il voulait bien sûr dire "de gâche", ce qui est largement plus crédible depuis le temps qu'ils en croquent)
Ah ça... dire que c'est de gauche repousser l'âge de départ à la retraite à 65 ans, de telle manière que ceux qui avaient déjà toutes les peines à en profiter sans être cassé/brisé, seront sûr cette fois sûr d'être crevés avant...

C'est très fort.

Niveau foutage de gueule, faut avouer, master class.

A faire passer le MEDEF pour une œuvre caritative.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 27 Mars 2022 à 11:47
Plus ça va, plus je me dis que Zemmour est un joli leurre qui permet de dédiaboliser la Marine.

Quoi de mieux qu'un affreux, sale, et méchant pour rhabiller l'éleveuse de chats en toute-gentille-un-peu-très-à-droite-mais-finalement-pas-méchante. Zemmour joue les utilités pour faire l'union des droites, non autour de lui comme certains ont voulu le laisser croire, mais pour faire péter la digue entre LR et le FN. Ceci permettra à Ciotti, Wauquiez et autres fascistes de pactiser (et ils s'en cachent à peine), probablement soit dès le second tour (lequel va aller faire la danse du ventre dès la soirée électorale du premier tour pour gagner son maroquin au futur gouvernement en cas de victoire de Marine?), soit pour les législatives.

Depuis des mois, on amuse le bon peuple avec Zemmour avec une presse (et je ne parle pas de C8, là) qui a joyeusement agité l'épouvantail et assuré ainsi largement sa promo en s'appuyant sur des sondages dont la non-fiabilité est plus que largement documentée. Maintenant qu'il a fait largement sa part du job et que Le Pen passe pour presque présentable avec son papa gâteux qui a torturé en Algérie, ils dégonflent la baudruche pour lui laisser laisser le champ libre.

Pourtant, il était évident dès le départ que Zemmour avec son discours fanatique et totalement vieille france bien rance n'avait aucune chance. J'étais tombé sur une émission où il était face à des "jeunes" (bien élevés, sélectionné par Radio France, autant dire des vingtenaires déjà bien vieux dans leurs tête). Il a semblé totalement hors sol. Il parle de la 7e (qu'un présentateur a obligeamment traduit en CM2 tant ça ne parle pas aux mois de 60/70 ans), de l'horreur du collège unique (pareil, les moins de 60 ans ne savent pas comment c'était avant) et quasiment du certificat d'études. Bref, à des jeunes, il leur parle d'un passé qu'aucun n'a connu, que pour certains, leurs parents n'ont pas connu non plus, alors que son public pense à son avenir. Rien que ce genre de positionnement totalement hors-sol détruit toute crédibilité.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 28 Mars 2022 à 22:50
Citation de MCL80 le 27 Mars à 11:47
Plus ça va, plus je me dis que Zemmour est un joli leurre qui permet de dédiaboliser la Marine.
Ah ben ça, je l'ai pensé dès le début. J'en suis plutôt à me demander dans quelle mesure ce n'est pas la team à Macron qui est derrière lui.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 29 Mars 2022 à 00:20
Citation de RoiLion.Thom le 28 Mars à 22:50
Citation de MCL80 le 27 Mars à 11:47
Plus ça va, plus je me dis que Zemmour est un joli leurre qui permet de dédiaboliser la Marine.
Ah ben ça, je l'ai pensé dès le début. J'en suis plutôt à me demander dans quelle mesure ce n'est pas la team à Macron qui est derrière lui.
Bolloré voulait faire chier Macron en lançant le buzz. Après, Macron est béni, aussi merdique est-il, aussi mauvais a-t-il été dans la gestion de la crise sanitaire, dans sa communication, dans le choix de ses femmes et hommes, aussi nulle fut son action, notamment face à la lutte des inégalités...
... Les candidats face à lui s'autodétruisent tellement ils sont miteux. Et Zemmour en fait parti.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 29 Mars 2022 à 08:59
Je ne tomberai pas dans le piège de répondre à ce troll ^^
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Mars 2022 à 18:09
Faut voir quand même l'affaire McKinsey qui est en train de monter, qui est de nature à sacrément écorner "l'effet drapeau" de la guerre en Ukraine.

C'est un vrai combat idéologique : Macron estime qu'on peut appliquer les méthodes du privé à tous les étages de l'Etat.

D'autres estiment que faire intervenir un cabinet étranger sur des sujets stratégiques ou sur des décisions de politiques publiques, ça ne colle pas (voire : de la trahison ?).

D'autres soulignent que les membres de McKinsey ont fait des allers-retours public-privé, et que c'est "compliqué".

Je passe sur le demi-million dépensé pour préparer une réunion qui n'a jamais eu lieu.
Allez faire après des économies sur les allocs chômage ou les APL des étudiants.

Franchement, si Macron n'avait pas le cul bordé de nouilles, il n'aurait même pas pu se présenter.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Mars 2022 à 18:14
(entendre le gouvernement crier au complotisme de l'opposition pour faire tomber Macron... j'avoue, c'est drôle ^^)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 29 Mars 2022 à 19:09
De toute façon, Manu' l'a dit: "Je ne pense pas qu'il y ait eu moins de contrats pendant ce mandat que les précédents…" Quel sens de la litote. Il y a des commentateurs qui disent qu'il a fait un lapsus, mais à mon avis c'est tout à fait volontaire. Il dit la vérité mais laisse les commentateurs déformer ses propos pour être défendu.

Après, dire que Manu' a le cul bordé de nouilles…
(cliquez pour montrer/cacher)
Lui aussi il est passé chez Hanouna? :hypocrite: :roule:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 29 Mars 2022 à 21:46
https://www.mediapart.fr/journal/france/130317/anticor-saisit-la-haute-autorite-sur-le-patrimoine-de-macron?at_campaign=Marque
Citation
Anticor saisit la Haute autorité sur le patrimoine de Macron

L'association de lutte contre la corruption Anticor a demandé lundi à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATPV) de vérifier la déclaration de patrimoine d'Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle.
https://pbs.twimg.com/media/FPAO63TWYAAk8zr?format=jpg&name=large
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 3 Avril 2022 à 00:50
Sorte de « marronnier », le fameux quizz du Monde.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/03/31/quiz-sur-la-presidentielle-2022-de-quel-candidat-etes-vous-le-plus-proche_6119971_4355770.html#xtor=AL-32280270-%5Bdefault%5D-%5Bios%5D

Les questions sont limitées dans leur intitulé et leur nombre, les réponses encore plus, mais enfin en essayant de le faire le plus honnêtement possible, voici mon résultat :

(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)

Je ne pense pas voter Jadot cependant. Si lui me semble mesuré, son entourage me fait par contre très peur, à commencer par l’autre timbrée - par ailleurs honteusement parachutée dans le 13ème arrondissement(https://www.liberation.fr/politique/legislatives-parachutage-conteste-de-sandrine-rousseau-dans-le-xiiie-a-paris-20220322_KCAQPT4VGFE4XOAJRBAWK43RI4/?outputType=amp) - par exemple. Sans parler de sa position sur le nuke.




Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 3 Avril 2022 à 03:35
Tutu. Tu peux continuer le quizz jusqu'à 40 questions si tu veux !
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 3 Avril 2022 à 08:42
Tu as raison, je n’avais pas vu l’option. Du coup, ça affine pas mal :


(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 3 Avril 2022 à 10:00
Méluch' en Pol Pot pôle position. J'aime pas du tout le mec mais bon, visiblement, son programme s'aligne pas mal sur mes doléances.

(https://www.zupimages.net/up/22/13/rn35.png)

Détail amusant : Poutou/Arthaud sont très différents dans leur façon de s'adresser aux électeurs. Arthaud c'est la tradition de Laguiller donc les travailleurs de la vieille école et basta. Poutou élargit beaucoup plus et touche la jeunesse. Je me dis qu'il peut créer une sacrée surprise au 1er tour.

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 3 Avril 2022 à 10:04
Citation
Poutou élargit beaucoup plus et touche la jeunesse. Je me dis qu'il peut créer une sacrée surprise au 1er tour.
Ah mais, j'ai toujours parié sur un second tour Mélenchon/Poutou. :mrgreen:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 3 Avril 2022 à 10:14
C'te gauchiste....

(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 3 Avril 2022 à 10:23
Je parle surtout d'un score suffisamment honorable (entre 6 et 8%) pour se faire entendre lors des valses de prépa du second tour.

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 3 Avril 2022 à 13:03
Dans l’ordre, mon trio de tête à ce quizz :
Poutou
Melenchon
Jadot.

Ça se confirme, je penche légèrement à gauche.

(Jadot ? Non mais sérieux...)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 3 Avril 2022 à 16:28
La question est: quel est le biais politique de celui/ceux qui a monté le quiz?

Autant les quiz pour savoir si vous préférez les blondes ou les brunes, les intello ou les bodybuildés, les monokinis ou les bikinis, les slips ou les caleçons, ça ne mange pas de pain et les biais importent peu, autant sur ce genre de sujets, si je ne savais pas pour qui je vais voter, je prendrais le temps de lire les programmes (les quoi?! Ça existe encore?) plutôt que de choisir au travers de la lecture par un autre.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 4 Avril 2022 à 20:53
Macron est tellement mauvais qu'il est capable de laisser gagner Le Pen.

https://www.challenges.fr/politique/sondage-exclusif-presidentielle-2022-l-ecart-se-resserre-tres-serieusement-entre-le-pen-et-macron_807809
Citation
La compétition se resserre très sérieusement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l’élection. Seuls trois points séparent désormais le chef de l’État de la championne du Rassemblement national dans notre enquête Harris Interactive, respectivement crédités de 51,5% et 48,5% des intentions de vote. Un écart qui se situe dans la marge d’erreur de notre sondage.
Un exploit : après un quinquennat Macron, l'extrême droite n'a jamais été aussi forte. Là, elle ferait 48.5 %.
Il y a 20 ans, elle en faisait 18 %.

Cela s'explique par plein de facteurs. Dont, et c'est évident, par le fait que Macron ne peut plus compter sur le "barrage républicain."

A gauche, dans un tel second tour, on partira en grande majorité à la pêche.

Ca serait évidemment mon cas. Voter Macron pour faire barrage au FN, c'est comme tenter d'éteindre un feu avec un chalumeau.

Faire barrage au FN aurait du sens s'il y avait une réelle volonté de la part de la classe dominante de faire reculer l'extrême droite.

Force est de constater que pour le moins, cette volonté est restée très discrète.

L'écart faible entre le RN et LREM s'explique aussi par une forme d'indifférenciation : sur le plan économique ou sécuritaire, les différences sont de l'ordre de la nuance, pas de différence de nature.

Enfin, il y a ce sentiment, qui n'a jamais été aussi fort, que ça ne sert à rien de voter.

Bref, ça va être sympa les prochaines années.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 4 Avril 2022 à 21:24
Un article qui date de l'année dernière, mais toujours pertinent sur la situation politique actuelle :
Citation
Stefano Palombarini : La normalisation du Rassemblement national est déjà dans les faits. Ses thèmes privilégiés sont centraux dans le débat public, et par rapport au discours diffusé tous les jours par des médias importants comme Cnews ou Valeurs actuelles, le parti de Marine Le Pen semble même sur des positions modérées. Cela ne veut pas dire que RN, Les républicains et LREM sont destinés à s’allier et encore moins à se fondre dans un seul parti. Simplement, ce sont des partis qui se situent dans le même espace politique, ce qui a deux implications majeures : d’une part, il faut s’attendre à une mobilité grandissante de l’électorat entre ces partis ; d’autre part, la gauche antilibérale est leur ennemi commun. Il n’y a pas de complot, par exemple, qui expliquerait la concentration systématique des attaques du pouvoir contre Mélenchon qui, si on croit les sondages, ne représente pas le principal danger pour Macron à la prochaine présidentielle. De même, il est réducteur de penser que Marine Le Pen est préservée car elle est une adversaire facile à battre au deuxième tour. La réalité, c’est que dans la recomposition en cours, les différences entre les programmes politiques de RN, LR et LREM sont en train de se réduire à grande vitesse, alors que la distance avec la gauche de gauche s’accroît. Le débat politique ne fait que refléter cette réalité.
https://positions-revue.fr/sil-existe-encore-un-barrage-pseudo-republicain-en-france-cest-desormais-contre-la-gauche-antiliberale-entretien-avec-stefano-palombarini/
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 5 Avril 2022 à 02:42
Citation de MCL80 le 3 Avril à 16:28
La question est: quel est le biais politique de celui/ceux qui a monté le quiz?

Autant les quiz pour savoir si vous préférez les blondes ou les brunes, les intello ou les bodybuildés, les monokinis ou les bikinis, les slips ou les caleçons, ça ne mange pas de pain et les biais importent peu, autant sur ce genre de sujets, si je ne savais pas pour qui je vais voter, je prendrais le temps de lire les programmes (les quoi?! Ça existe encore?) plutôt que de choisir au travers de la lecture par un autre.
C'est sûr...
Avec après deux éléments pour essayer d'atténuer ton courroux :
- les propositions de réponses semblent reprendre texto des citations ou propositions écrites par les uns ou les autres.
- on est sur le Monde, l'auteur n'est sans doute pas un miltant fdesouche ni un bolchévique avec le couteau entre les dents...

On est d'accord que l'aspect check-list est bien trop minimaliste pour essayer d'objectiviser un choix, et qu'il faut lire les programmes dans leur ensemble, de tout (sensé être) cohérent.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 5 Avril 2022 à 18:05
@Tinou: Je ne suis pas en courroux, c'est juste qu'il ne faut pas oublier qu'à chaque intermédiation, il y a une perte et une déformation de l'information initiale (formation de com' de base). C'est pour ça qu'il vaut mieux voir l'ours plutôt que l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Les programmes politiques, c'est pareil, c'est mieux "sans filtre" (comme aurait dit l'autre… les gauloises).

Le gros problème, c'est que plein de gens veulent choisir sans réfléchir, sans chercher à comprendre et du coup, ça finit sur des critères idiots (exemple: Manu', il ferait un gendre idéal, surtout qu'il est habillé comme un milord et qu'il cause vachement bien avec des belles phrases). Mais pire, on ne forme pas les gens à réfléchir à ce qui est important pour eux et à ce qu'ils veulent pour eux et leurs enfants. C'est vrai pour l'élection présidentielle, mais c'est aussi vrai dans plein de domaines.

Après, le successeur de Manu', quel qu'il soit, je pense qu'il va être sérieusement secoué, car l'inflation se matérialise de plus en plus nettement. Si le carburant reste cher, un paquet de gens vont se retrouver piégés dans leur pavillon loin de tout acheté à prix d'or et qui ne vaudra plus grand chose… Et là, vu l'état de la gauche, ça veut probablement dire que l'extrême-droite n'aura plus qu'à se baisser pour ramasser la mise… Ce qui ne veut pas dire qu'elle fera quelque chose pour ces populations, mais elle saura détourner leur attention en attisant leur haine contre des boucs-émissaires… comme l'a toujours fait l'extrême-droite.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Avril 2022 à 09:39
Citation de tinou le 3 Avril à 08:42
Tu as raison, je n’avais pas vu l’option. Du coup, ça affine pas mal :


(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)
Vil macroniste ! :whip:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 6 Avril 2022 à 10:00
Ca vaut ce que ça vaut, mais j'ai trouvé ça :

(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/277680653_10226646971258674_8257491844911211060_n.jpg?_nc_cat=104&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=vYl_qMMyspsAX9EVQ4R&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=00_AT9lw4oVWyudQhGO_ANrK6t6TM_r0HmgzpXm6_QDf49_UQ&oe=6252875C)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 6 Avril 2022 à 10:46
(https://www.zupimages.net/up/22/14/w0gp.png)
Bon, je crois que je penche...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 6 Avril 2022 à 12:32
Au fond, je me rends compte que je n'ai envie de voter pour aucun des candidats.

J'ai lu les programmes : en fin de compte, mon candidat idéal serait un truc hybride qui aurait dans son programme des propositions issues de tous les autres. Il y a des choses intéressantes chez tout le monde (parfois ça relève du détail, parfois c'est majeur) de façon dispersée.

Je suis donc fort embêtée.

A la base, je m'étais dit que je voterais au 1er tour selon une impulsion viscérale, pour un candidat dont je sais que c'est un bisounours qui n'a rien à faire à la tête de l'Etat mais dont, au fond, j'aime bien l'approche : pour dire "voilà, c'est pas du tout mon biotope mais ça m'interpelle quand même".

Mais le risque, pour le coup, c'est de se retrouver avec un second tour Le Pen / Mélenchon et... Non. Ça va pas être possible.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 6 Avril 2022 à 13:04
Vraiment dommage que Macron se défile, on ne pourra même pas lui demander un commentaire sur cette ouverture d'enquête pour blanchiment aggravé de fraude fiscale (McKinsey).

Une fin de campagne pimentée.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/cabinets-de-conseil-le-parquet-national-financier-a-ouvert-une-enquete-pour-blanchiment-aggrave-de-fraude-fiscale-06-04-2022-ESMCKMVZARDEFPZSYBX5ZMCKZM.php

Sa légitimité risque d'être remise en cause avant même qu'il n'ait démarré un potentiel 2nd mandat.

Cette 5ème république n'en finit pas de mourir.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 6 Avril 2022 à 13:22
Bon, sinon, moi ça va être Mélenchon (vote utile, sinon ça aurait été Poutou).
Il semble qu'en se rapprochant du 1er tour, les autres candidatures à gauche se tassent, ou baissent.
Le rassemblement de la gauche se fait par le bas.
Pour autant, ça sera probablement insuffisant.
Car lorsque la mobilisation est faible, c'est toujours la gauche qui en pâti. Sans mobilisation de la jeunesse et des banlieues, il n'y a pas de second tour possible.

En face, Macron n'a certes pas un bloc très large, mais il a un bloc qui vote bien : le candidat des vieux et des cadres sup' a une assise solide.

Mais c'est aussi son problème : on pouvait trouver un ancrage "populaire" plus ou moins joué ou réel de précédents présidents. Macron est l'archétype du candidat de la classe bourgeoise.

Je note que la seule classe d'âge qui est pour la retraite à 65 ans... c'est les plus de 65 ans.

Il est probable que les gilets jaunes vont nous paraître comme une aimable plaisanterie par rapport aux tensions futures de notre société.

Car cette présidentielle n'aura rien tranché du tout.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 6 Avril 2022 à 14:07
Discussion avec ma mère ce midi : au deuxième tour, en cas de M-M, j'avais prévu de ne pas voter. Elle me dit d'y aller quand même, pour voter blanc, car si ce n'est pas utile, ça a le mérite de montrer que tu te sers de ton pouvoir, de ton droit et de ton devoir.

Pas con.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 6 Avril 2022 à 18:33
Moi, sauf impossibilité, je vote systématiquement aux deux tours des élections (s'il y a deux tours). J'ai un droit, je l'utilise.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 6 Avril 2022 à 18:54
Pas une voix pour les fachos. Jamais.
Macron a réussi à transformer un front républicain contre Le Pen en 2017,
en barrage social contre Macron.
A ce rythme, en 2027, l'extrême droite gagne haut la main.
Citation
" Un barrage social contre Emmanuel Macron

Dans l’entourage de Marine Le Pen, on se félicite de ce rééquilibrage annoncé. “Emmanuel Macron a bénéficié d’un malentendu sur sa nature politique en 2017. Les électeurs ont pu le croire de gauche. Là, il n’y a plus d’ambiguïté. Pour les classes populaires qui votent Mélenchon au premier tour, la retraite à 65 ans, c’est juste pas possible. Il y a des intérêts de classe qui vont drainer une partie de l’électorat mélenchoniste vers Marine Le Pen au second tour dans une sorte de barrage social contre Macron”, estime Jean-Philippe Tanguy, directeur de campagne adjoint de la candidate."
https://www.capital.fr/economie-politique/pourquoi-les-electeurs-de-jean-luc-melenchon-sont-tentes-de-voter-marine-le-pen-au-second-tour-1432637

La capacité de nos dirigeants à persister dans une politique qui fait monter l'extrême droite est assez incroyable.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 7 Avril 2022 à 19:38
Pour vous dire où en est la droite: J'ai reçu un message robotisé de Pécresse sur mon téléphone fixe… J'ai raccroché donc je ne sais pas si elle voulait me vendre des fenêtres isolantes grâce à l'agent russe Maprimrenov, une mutuelle grâce à l'agent bulgare Zerorestacharg, ou taxer mon CPF. :roule:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Urumi le 7 Avril 2022 à 20:04
Ben je ne vous envie pas...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 8 Avril 2022 à 11:01
Citation
Pour vous dire où en est la droite: J'ai reçu un message robotisé de Pécresse sur mon téléphone fixe…
pour ma part, je l'ai reçu sur mon portable. Et c'était un truc "personnalisé" parce que c'était à destination des femmes. Va quand même falloir m'expliquer le comment...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 9 Avril 2022 à 21:01
Tiens, je cherchais à l'instant les horaires des bureaux de vote. Le bulletin municipal (papier) de ce mois de ma ville ne mentionne même pas l'élection, pas plus que son site internet. >:(

J'ai dû chercher ailleurs pour trouver.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 10 Avril 2022 à 06:03
A voté.

Pas mal de monde à l’Ambassade, avec toujours une surreprésentation des noms de famille commençant par les lettres A~E… ma compagne est sortie 40 min avant moi, on était pourtant arrivé ensemble.

La pile des bulletins Macron était moins haute que les autres, est-ce un indice du résultat?

NB: c’est quand même une expérience de croiser des assesseurs pour Eric Zemmour dans un bureau de vote à l’étranger.

Ces derniers jours j’ai épluché les propositions des candidats et réalisé une sorte de check-list, pour finalement sélectionner le candidat qui portait le plus de propositions avec lesquelles j’étais en en accord disons intellectuel. Un bon paquet dit vraiment n’importe quoi sur l’énergie quand même, faites gaffe. Le bilan de cet exercice est qu’aucun candidat n’a bon partout, ce qui rejoint un peu ce que disait Alaiya.

Je suis allé me faire un bon rumsteak avec un bon vin cordon bleu après. Est-ce un signe ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 10 Avril 2022 à 09:29
La pile ne veut rien dire. D'abord on est tenu de prendre tous les bulletins. Ensuite, on est pas à l'abri d'un fanboy qui a pris un paquet pour faire croire que manu était loin devant.

A voté aussi. J'étais le seul non retraité dehors et dans le bureau. Et l'un des rares à venir à pied.

Puis passage à la boulangerie pour y prendre des beignets fourrés à la framboise.

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 10 Avril 2022 à 10:16
A voté!
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 10 Avril 2022 à 13:48
Citation de Alaiya le 8 Avril à 11:01
Citation
Pour vous dire où en est la droite: J'ai reçu un message robotisé de Pécresse sur mon téléphone fixe…
pour ma part, je l'ai reçu sur mon portable. Et c'était un truc "personnalisé" parce que c'était à destination des femmes. Va quand même falloir m'expliquer le comment...
L'équipe de campagne de Macron qui envoie aux directeurs d'écoles et aux chefs d'établissement un billet de propagande (risible à la lecture btw) à diffuser via les adresses académiques, c'est quand même ahurissant. Et légal en plus il paraît.
Ce mec et son équipe sont des pourritures rendant Sarko presque honnête et réglo.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 10 Avril 2022 à 14:24
En regardant le bureau de vote, j'y trouvais un côté "cérémonie religieuse" à l'acte de voter.
Comme on va à la messe.
On doute de l'existence de Dieu, mais on va à l'église, par devoir.
On doute de l'utilité de voter, mais on y va, par devoir.

Car voter n'est pas agir politiquement.
C'est s'exprimer.

Agir politiquement, c'est ce qu'on devrait faire entre deux élections.

Ce côté religieux, cette croyance presque irrationnelle que la démocratie et l'action politique d'un citoyen se résument à mettre une feuille dans une fente une fois tous les 5 ans m'a vraiment impressionné ce matin.

(bon, je vous rappelle que j'ai misé sur un second tour Poutou-Mélenchon. Grosse cote. Mais moins qu'un Poutou-Lassale).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 10 Avril 2022 à 14:29
(en fait, je pense que s'il n'y avait pas les enfants, je ne serais même pas aller voter... à me dire que l'acte politique se déroule partout sauf le jour où on élit notre nouveau maître, qui est plutôt le jour de soumission à un jeu dont les règles ne sont pas fixées par nous).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 10 Avril 2022 à 18:16
En temps normal, les médias meublent en mode bourrage de cerveau. Mais là, ça risque d'être marrant car pour la "messe" de 20h, ils auront quasi rien de concret à proposer puisque les premiers bureaux ferment à 19h (contre 18h avant) et ceux des grandes villes à 20h.

Bon, si, ils pourront ramer pendant une heure pour parler absention et sortir les jean-michel expert des stats kikicekivote...

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Urumi le 10 Avril 2022 à 19:49
Pas grave, vous pouvez aller faire un tour sur les sites de news belges pour vous spoiler sur les estimations. :harhar:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 10 Avril 2022 à 19:57
Oui, RTBE a déjà publié des chiffres vers 17h :

- Macon 24%
- Le Pen 24%
- Mélenchon 19%
- Pecresse 9%
- Zemmour 9%

.. à confirmer dans 2 minutes.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 10 Avril 2022 à 20:01
Donc

Macron 28%
Le Pen 23%
Mélenchon 20%
Zemmour 7%
Pecresse 5%
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 10 Avril 2022 à 21:35
La claque pour LR. Autant les autres étaient attendues (encore que le PS s'en prend une sévère aussi), autant celle-là, à ce niveau…

Demain, ça sera la nuit des long couteaux chez LR pour récupérer le champ de ruines. (Au PS, ils sont déjà tous partis.)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 10 Avril 2022 à 21:56
LFI est devenue la nouvelle gauche. Elle a une carte à jouer si elle souhaite construire une cohabitation en juin.

Hidalgo derrière Lasalle, fallait le faire. Elle a intérêt à se faire bien oublier... Et dire que Taubira aurait pu être de la partie, ce qui aurait encore fait baisser les scores de la gauche...

Pécresse dans la tombe. De toutes façons, la droite modérée a disparu depuis longtemps.

Jadot et son appel aux dons, au secours. Bon, au moins, on ne verra plus Rousseau. Poutou en dernière position, ça m'étonne.

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 10 Avril 2022 à 22:59
Poutou se bat avec Arthaud pour la dernière place.

Oui, voir LR-UMP-RPR en 5ème et PS / PCF derrière Jean Lassalle est assez fou.

LR-UMP-RPR / PCF / PS sont morts.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 10 Avril 2022 à 22:59
Quelle claque pour le PS et LR… incroyable. LR ne va même pas rembourser ses frais de campagne, Sarko doit être mort de rire.

LFI en nouvelle place forte de gauche comme tu dis Damien, mais sans Mélenchon, je me demande comment ils vont faire pour 2027, dont la campagne commence maintenant… Raquel Garrido? Clémentine Autain? François Ruffin? Tout ça est tout de même très inquiétant pour eux.

En tous les cas ça va être intéressant de voir LR finir sa mitose entre Horizons et Le Pen.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 10 Avril 2022 à 23:01
Mélenchon remonte... et se rapproche de Le Pen dans les résultats
Citation
FLASH - L’écart entre Marine Le Pen (23%) et Jean-Luc #Mélenchon (22,2%) se resserre dans les estimations : le candidat LFI n’est plus qu’à 0,8 points de la candidate RN. (France 2/Ipsos-Sopra Steria) #1erTour #présidentielles2022
https://twitter.com/Mediavenir/status/1513256573933608975

Les grandes villes comme Paris votent très très peu FN et votent jusqu'à 20h... ça joue.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 10 Avril 2022 à 23:31
C'est 290 000 voix, 0,8 %.

Fabien Roussel doit se marrer ce soir d'avoir fait rire la gauche avec sa campagne à base d'apéroussel et de viande...

Après, il ne faut pas oublier que l'extrême droite, c'est Le Pen + Zemmour = 30 %.

Donc, par rapport à 2017, l'extrême droite s'est renforcée.
Après un second quinquennat Macron, il n'y a aucune raison que la hausse de l'extrême droite s'arrête. Macron, par sa politique, nourrit l'extrême droite. Ses politiques de violence sociale ne peuvent que renforcer le "monstre brun".

Quant à Mélenchon et la LFI, ils ont évidemment bénéficié à plein pot d'un vote utile. La LFI, ça n'est pas 22 %.
Mais ça veut dire aussi une chose : si les journalistes perçoivent Mélenchon et la LFI comme l'extrême gauche, la population de gauche, manifestement, la considère comme la gauche tout court.

Mélenchon parti, la LFI a la responsabilité d'organiser une gauche "éco-socialiste".

Vaste chantier...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 10 Avril 2022 à 23:35
Putain merde !

Lassalle a battu Poutou :pleure:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 11 Avril 2022 à 02:07
Si il y a des gens intéressés, les résultats à Tokyo(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)

Vous avez vu le score de Zemmour VS Le Pen? Incroyable… :peur:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 11 Avril 2022 à 02:30
La Calédonie en mode Rive Gauche, Rive Droite version hémisphère sud

(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 11 Avril 2022 à 03:48
Citation de tinou le 11 Avril à 02:07
Si il y a des gens intéressés, les résultats à Tokyo(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)

Vous avez vu le score de Zemmour VS Le Pen? Incroyable… :peur:
Pas tant que ça, la plupart des votants Zemmour sont des transfuges LR à la Ciotti, Wauquiez...
Même si Zemmour est ouvertement plus xénophobe que Le Pen, sa proximité avec les media de la droite classique doit rassurer ces électeurs.
Surtout par rapport à Pecresse qui a subi le même lavage que Hidalgo, avec un bon affichage de son côté bourgeoise parisienne, femme aux qualités oratoires discutables (et surtout femme, d'ailleurs).
Ces gens là auraient certainement vote un LR, pour Barnier par exemple. Même si c'est trop Macron compatible.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 11 Avril 2022 à 07:49
Citation
RichardFerrand
 à propos des électeurs de Jean-Luc Mélenchon : "Nous avons des idées différentes mais des valeurs communes."
Ca ose tout.

C'est même à cela qu'on les reconnait.

Bon, mon petit Macron... comment te dire... nous faire voter pour la retraite à 65 ans, le saccage des services publics et son remplacement par McKinsey,  la fermeture de lits d'hôpitaux en pleine pandémie, réduire les libertés publiques, faire ruisseler l'argent sur les plus nantis...

Ben écoute mon Macron, tu as souhaité ton second tour avec l'extrême droite,
eh bien on va te laisser tout seul en tête à tête.

Le 24 avril, j'ai aqua-poney.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 11 Avril 2022 à 09:11
Je ne voterai pas Macron. Je ne voterai pas Lepen. Mais je voterai. De toute façon, que ce soit pour aller vers une casse du modèle social d'un côté comme de l'autre... C'est vraiment la peste et le choléra. Autant éviter les mains sales (la ref est à Desproges).
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 11 Avril 2022 à 09:21
Citation de Flavien le 11 Avril à 03:48
Citation de tinou le 11 Avril à 02:07
Si il y a des gens intéressés, les résultats à Tokyo(Désolé, mais vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à la galerie)

Vous avez vu le score de Zemmour VS Le Pen? Incroyable… :peur:
Pas tant que ça, la plupart des votants Zemmour sont des transfuges LR à la Ciotti, Wauquiez...
Même si Zemmour est ouvertement plus xénophobe que Le Pen, sa proximité avec les media de la droite classique doit rassurer ces électeurs.
Surtout par rapport à Pecresse qui a subi le même lavage que Hidalgo, avec un bon affichage de son côté bourgeoise parisienne, femme aux qualités oratoires discutables (et surtout femme, d'ailleurs).
Ces gens là auraient certainement vote un LR, pour Barnier par exemple. Même si c'est trop Macron compatible.
Oui tu as raison, cela traduit en fait le côté très CSP+ des gens votant à l'extrême droite dans ces bureaux de l'étranger, chose qu'on ne voyait pas vraiment quand seule Marine Le Pen était candidate.
Mélenchon fait également un bon score, ce qui reflète aussi une partie de la sociologie des gens ici finalement. De mémoire il avait fait un bon score aussi en 2017.
Enfin, la participation est faible, mais c'est normal, car quand on habite à l'autre bout du pays, venir voter à Tokyo ou Kyoto, c'est un budget. Et on ne peut pas faire de procuration sans se rendre non plus physiquement à l'ambassade donc...
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 11 Avril 2022 à 11:01
A voté également. Je regrette vraiment qu'on n'ait pas un second tour Macron / Mélenchon, le débat de l'entre-deux tours aurait eu de la gueule. Là, ça va faire autant pitié qu'en 2017 et très franchement le résultat attendu le 24 avril ne m'enthousiasme pas particulièrement.

Je fais pourtant partie de la "cible" Macron, CSP+ tout ça tout ça, mais le fait est que la fracture au sein du pays est réelle et dangereuse et qu'il s'y prend mal. Et repartir pour 5 ans sur les mêmes bases nous conduit tous dans le mur. De plus, j'ai à titre personnel de plus en plus de mal avec le fait que dans ce pays il y ait autant de gens qui ne font que survivre, dans des conditions indignes.

(cliquez pour montrer/cacher)
Bref, j'ai voté Mélenchon

Hier soir et une fois n'est pas coutume, Ségolène Royal a dit des trucs pas trop cons et sans tout ramener à elle : Macron n'a pas d'autres choix que de repenser sa politique et son projet pour intégrer des éléments plus sociaux et sociétaux ce qui constituerait un signal positif à envoyer au pays, histoire de repartir sur des bases un peu plus saines.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 11 Avril 2022 à 18:12
Le plus effarant, c'est tout de même l'extrême-droite à 30%. Mais pas le moins prévisible vu la tribune ouverte que Zemmour et Le Pen ont eu dans les médias traditionnels. Médias traditionnels regardés par les vieux… qui votent beaucoup plus que les jeunes.

Après, la recomposition, elle est finalement simple:
- Gauche de gouvernement : La France Insoumise
- Droite de gouvernement: En marche et ses satellites
- Extrême-droite quasiment de gouvernement : le FN

LR et le PS sont vitrifiés. Après, En marche a toujours une très grosse faiblesse au niveau de l'implantation locale (pour ne pas dire qu'il n'y en a pas) et ce n'est pas le ralliement de quelques barons en mal de maroquin ministériel qui va changer la situation. Ceci fait que LR et le PS peuvent arriver à survivre quelques temps par leurs implantations locales. Mais au mieux, ça va devenir des forces supplétives. Toutefois, En Marche est un parti globalement bonapartiste sur le fond (tous unis derrière le chef). Et comme le chef sera parti dans 5 ans au plus tard, les ambitions des Iznogoud en tout genre va rapidement s'exprimer.

Zemmour avait une fonction bien précise dans cette campagne: non pas gagner l'élection, mais préparer une union large de la droite très à droite regroupant aussi bien les fachos, les bonapartistes, les royalistes, les racistes à la Ciotti. Sa mission est maintenant faite car en faisant voter une partie des électeurs LR pour lui, il a fait sauter un blocage pour qu'ils votent pour Marine, ou à l'avenir Marion. En cela il prépare un avenir inquiétant.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 11 Avril 2022 à 18:22
Citation de MCL80 le 11 Avril à 18:12
Et comme le chef sera parti dans 5 ans au plus tard, les ambitions des Iznogoud en tout genre va rapidement s'exprimer.
Edouard Philippe prendra la relève.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 14 Avril 2022 à 17:27
Encore plus d'une semaine à supporter ce cirque avec les deux zozos. Entre Manu' qui joue le marchand de tapis sur l'âge de départ en retraite sur l'air : je vous fais un rabais à 64 ans (mais en 2027, je suis parti et donc mon sucesseur le portera à 67 ans en 2032) et la Marine qui veut faire des mamours à Poutine (dont la marine prend l'eau en ce moment d'ailleurs).
C'est insupportable.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 15 Avril 2022 à 14:55
Du coup ça bloque des facs avec des tags et des djembés...

https://www.lalibre.be/international/europe/elections-france/2022/04/14/la-sorbonne-elle-est-a-qui-des-centaines-detudiants-contre-le-faux-choix-du-second-tour-YTIEFCEDYBH4LFZYEJZVT6A7UA/
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 15 Avril 2022 à 16:10
Je suis curieuse de connaitre leur taux d'absention, tiens... Dans le lot, il doit y en avoir un paquet qui l'ont mauvaise parce qu'ils avaient mieux à faire dimanche dernier que d'aller voter et ils doivent s'en mordre les doigts aujourd'hui.


Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 15 Avril 2022 à 16:47
J'ose espérer que ces "grévistes" ont voté En revanche, faire ça car le résultat de l’élection ne plait pas, ptin, ça vole pas haut.

La cancel culture a remplacé toute raison étudiante ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 15 Avril 2022 à 19:03
Ceci dit, la technique même du scrutin uninominal à deux tours a-t-elle un intérêt démocratique réel? Le quinquennat a abouti à ce qu'on désigne un dictateur au sens latin du terme: un élu avec quasiment tous les pouvoirs. Cette présidentialisation à outrance écrase le débat démocratique, puisqu'il est fort probable que le futur élu aura une assemblée nationale à sa botte et qu'en plus cette même assemblée se dessaisira une nouvelle fois de ses pouvoirs en laissant le gouvernement gérer par ordonnances au nom de "l'efficacité".

Or je pense que vu ce qui s'est passé ces dernières années, de moins en moins de gens acceptent de voir une "majorité", qui considère qu'elle est libre de décider sans écouter les autres, émerger d'une minorité.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Urumi le 15 Avril 2022 à 19:05
Sinon vous pouvez toujours faire comme nous et prendre 250 jours pour former un gouvernement. :hypocrite:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 17 Avril 2022 à 18:18
Tiens, une analyse critique sur le "virage écolo" de Manu' dans le domaine les chemins de fer:
http://transportrail.canalblog.com/archives/2022/04/17/39438351.html

Sinon, il paraît que les motards sont pas contents des nids de poules sur les route… L'essentiel des routes nationales ont été filées par l'État aux Conseils généraux par la loi du 13 août 2004, sans le fric pour les entretenir. C'est surprenant que plus de 15 ans après, l'état des infrastructure se soit dégradé. :shifty:
Et c'est pas fini, des 20 000 kilomètres que l'État a encore, il vient de dresser la liste de tout ce qui est transférable aux Conseils départementaux ou régionaux dans le cadre de la loi 3DS: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045442804

En gros, ne seront routes nationales que les autoroutes concédées. Tout le reste, ça sera aux collectivités… Et vu l'état de certains tronçons, y'en a qui vont pleurer. Rien qu'un exemple: la Métropole de Lyon a récupéré (à sa demande, sans expertiser l'état du matos avant de le demander) avant la loi 3DS le bout des autoroutes A6 et A7 qui traverse Lyon… Une vraie ruine. À part la bande de roulement, presque tout est à refaire. Un viaduc qui menace de s'effondrer est déjà étayé par un échafaudage… et c'est juste un des trucs en mauvais état. La métropole est une collectivité riche, elle arrivera à payer, mais quand je vois que l'État veut tenter de refourguer aux départements du Rhône et de la Loire l'autoroute A47 entre Lyon et Saint-Étienne dont certains tronçons ne tiennent debout que par habitude, si les départements acceptent, je ne sais pas s'ils auront les moyens de l'entretenir. :peur:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Battou le 21 Avril 2022 à 15:20
Hier on a eu un débat "présidentiel" au cours duquel du tweet a été déterré...
...du tweet...voilà.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Urumi le 21 Avril 2022 à 16:07
Pas seulement déterré, mais imprimé sur une feuille A4….
C’est important de le souligner.
D’ailleurs, est-ce qu’un GIF a déjà été fait sur ça ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 21 Avril 2022 à 16:53
Citation de Urumi le 21 Avril à 16:07
Pas seulement déterré, mais imprimé sur une feuille A4….
C’est important de le souligner.
D’ailleurs, est-ce qu’un GIF a déjà été fait sur ça ?
Un gif, je ne sais pas mais tu penses bien que sur tweeter, ils se sont faits plaisir !
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 21 Avril 2022 à 16:58
J'ai donc bien fait de m'épargner cette souffrance… C'était quoi le titre?… Le dîner de cons? :peur:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 21 Avril 2022 à 18:16
Je dirais même plus : imprimé sur une feuille A4 pliée en quatre !

C'était chiant, j'avais peine à rester en place tellement c'était pesant. j'ai tenu jusqu'à 22h30, et c'est déjà pas mal.

Alors, c'était moins malaisant qu'en 2017 - de toute manière, la Marine n'aurait pas pu faire pire qu'à l'époque - je ne sais pas ce qu'ils lui ont fait fumer avant mais visiblement, ça a bien marché, elle a gardé un calme olympien. Ceci étant, sur le fond, ça ne vole pas beaucoup plus haut, elle est toujours facilement mise en défaut, mal à l'aise, elle trébuche régulièrement, c'est de l'à-peu-près en permanence, bref, toujours ça fait toujours autant amateur.

En face, Macron m'a agacée. Ses dossiers, ils les connait, pas de souci. Mais son attitude globalement très désinvolte tout au long du débat était peu raccord avec une posture présidentielle et même si, oui, en face, son adversaire n'était pas à la/sa hauteur, la considérer ouvertement avec cette espèce de commisération affectée était du dernier ridicule et franchement pas glorieux pour lui.

Beaucoup lui reprochent un mépris de classe et pour le coup, on a bien senti son mépris à l'égard de l'autre en face, en mode "pff, mais t'es vraiment trop conne, je ne vais pas m'abaisser à ton niveau". Au-delà de la personne, cette attitude a pu blesser pas mal de gens qui regardaient le débat.




Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 21 Avril 2022 à 22:26
Il y a chez Macron une volonté, répétée, d'humilier.
Là il s'agit de Le Pen, et on ne va pas la pleurer.
Mais il y a tous les français. Qui ont subi cela 5 ans.
Il semble prendre du plaisir à cela.

Mais je ne suis pas sûr qu'il a bien compris que sa réélection, suite à une non-élection, est assise sur un baril de poudre.

Quand on est réélu en étant le réceptacle d'un vote barrage, que beaucoup vont voter pour lui la pince sur le nez, et que lui, tranquille, te promet le pire saccage social depuis 40 ans... ou il compte envoyer l'armée, ou il est fou.

Cette image ci-dessous le résume bien : ses fanboys tomberont évidemment en pâmoison (ou  feront une flaque), mais ceux qui ne l'appréciaient pas vont encore plus le détester.

Programme détesté, personnage détesté. Candidat d'une classe, d'une caste. Le prochain quinquennat ne pourra qu'être violent.

Et d'abord parce cette élection n'aura rien tranché.

(bon après, on peut aussi remercier Macron d'avoir réveillé la lutte des classes).

(https://img.lemde.fr/2022/04/21/0/0/3600/2400/664/0/75/0/70e1bff_1650499226796-debat-macron-le-pen-20220420-05.jpg)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 22 Avril 2022 à 18:06
https://www.youtube.com/watch?v=q5vdz1WwO_s

Finalement, ça  a 15 ans et ça n'a pas pris une ride…
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 22 Avril 2022 à 18:43
Sondage intéressant (entendu sur France Inter) :

18/24 ans : Mélenchon largement en tête
25/34 ans : Le Pen repasse en tête

L'espoir avant l'entrée sur le marché du travail;

Et une fois que tu y es entré, la colère.

Comment leur en vouloir ?
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 22 Avril 2022 à 18:47
Ah oui, et 54 % estiment que la campagne n'a pas eu lieu, et qu'aucune question n'a été tranchée.

Vous avez dit fatigue démocratique ?
Citation
En 2021, la France est restée une démocratie « défaillante »
Selon une étude de The Economist, la France n’est plus une démocratie « complète » depuis 2020.
Citation
https://www.lepoint.fr/societe/en-2021-la-france-est-restee-une-democratie-defaillante-10-02-2022-2464209_23.php
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 22 Avril 2022 à 19:26
https://www.lyonmag.com/article/122484/a-quelques-jours-du-second-tour-gerard-collomb-remonte-sur-scene-avec-les-macronistes

On sent que certains sont vraiment dans la merde… Aller sortir un petit vieux de chez Orpéa avec ses couches d'une semaine pour le mettre sur une tribune… est-ce bien raisonnable? :hypocrite:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: RoiLion.Thom le 22 Avril 2022 à 20:44
Je dois reconnaître que vous m'épatez sincèrement à regarder ce débat. Parce qu'en plus, c'est long, mine de rien !
Chapeau.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 23 Avril 2022 à 01:36
Sans surprise, je vais aller voter, et pour être tout à fait précis, je ne vais pas voter Le Pen, ni voter blanc, ni faire un vote nul.

Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 23 Avril 2022 à 10:20
Citation de tinou le 23 Avril à 01:36
Sans surprise, je vais aller voter, et pour être tout à fait précis, je ne vais pas voter Le Pen, ni voter blanc, ni faire un vote nul.
:mdr:

Tout pareil mais ça tient lieu de la corvée pour le coup. En plus, il fait un temps vraiment tout pourri ce WE, paye ta motivation...

Par contre, je crains que les mois à venir soient sportifs niveau manifs.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Ryô le 23 Avril 2022 à 13:03
/meespère un mois de juin qui chante
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: FinalBahamut le 24 Avril 2022 à 15:59
Bon.
Finalement, tonton Covid va m'empêcher de me poser des questions en ce dimanche électoral ^^

(moi qui avait fini par croire que j'allais y échapper...)
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Alaiya le 24 Avril 2022 à 16:08
Ah merde ! :unsure:

Soigne-toi bien :jap:
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 24 Avril 2022 à 18:44
Va sur le plateau du 20h… Il faut respecter le slogan : "Nous tousse". :hypocrite: :mdr:

Remets-toi bien. Les personnes que je connais qui l'ont eu y'a pas longtemps ont bien été rincées.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 24 Avril 2022 à 19:47
Bon donc depuis un peu moins d'1H la RTBF annonce 55 à 58% pour Macron avec tendance plutôt  sur les 58%
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: iDam le 24 Avril 2022 à 20:40
Donc 42% pour l'autre, soit près de 8% de plus en 5 ans. Terrifiant. Si Macron conserve la même politique, ce sera comme s'il donnait les clefs à ces gens pour 2027.

D's©
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 24 Avril 2022 à 22:11
Citation de FinalBahamut le 24 Avril à 15:59
Bon.
Finalement, tonton Covid va m'empêcher de me poser des questions en ce dimanche électoral ^^

(moi qui avait fini par croire que j'allais y échapper...)
Porte-toi bien mec.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 24 Avril 2022 à 23:25
Citation de iDam le 24 Avril à 20:40
Donc 42% pour l'autre, soit près de 8% de plus en 5 ans. Terrifiant. Si Macron conserve la même politique, ce sera comme s'il donnait les clefs à ces gens pour 2027.
Je suis pas tout à fait d'accord. Avec l'abstention record depuis plus de 20 ans, le résultat n'est pas si mauvais.

Mais, on est très loin de la jeunesse qui emmerde le Front National

https://www.youtube.com/watch?v=jQKcjf2yn70
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: tinou le 25 Avril 2022 à 02:19
Résultats non-officiels sur l'ensemble du Japon

Emmanuel  Macron        82.5% 2,837 suffrages
Marine Le Pen.              17.5%    601 suffrages

Participation :
Tokyo 49.6%
 Kyoto 36.2%
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 25 Avril 2022 à 17:29
Bon, pas surprenant comme résultat. Par contre, le Manu', même s'il a une majorité à l'assemblée, j'attends de voir combien d'élus aura le RN. Avec la surreprésentation des espaces ruraux, ça pourrait rapidement devenir la première force d'opposition. Dans ce cas, autant vous dire que leurs idées vont salement déteindre partout.

Après, vu l'abstention et le vote blanc, le nouveau président est largement assis sur une caisse de nitroglycérine. Il aura sacrément intérêt à traverser le rue de son mépris pour trouver l'humilité sinon, c'est lui qui sera dehors très vite. En tout cas, même si le risque est quasi-nul, ça serait trop drôle de le voir avec une assemblée contre lui, réduit au rôle de la reine d’Angleterre.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Kianouch le 25 Avril 2022 à 20:22
Citation de MCL80 le 25 Avril à 17:29
Bon, pas surprenant comme résultat. Par contre, le Manu', même s'il a une majorité à l'assemblée, j'attends de voir combien d'élus aura le RN. Avec la surreprésentation des espaces ruraux, ça pourrait rapidement devenir la première force d'opposition. Dans ce cas, autant vous dire que leurs idées vont salement déteindre partout.
D'ailleurs quelqu'un a dit à Mélenchon qu'il avait perdu et était sur la 3ème place du podium ?
Jamais vu une élection où les perdants se pavanent autant !
Citation
Après, vu l'abstention et le vote blanc, le nouveau président est largement assis sur une caisse de nitroglycérine. Il aura sacrément intérêt à traverser le rue de son mépris pour trouver l'humilité sinon, c'est lui qui sera dehors très vite.
"Très vite" dans 5 ans.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: The WormLord le 26 Avril 2022 à 17:14
Mélenchon (et les autres) vise un résultat aux législatives, ça ne me semble pas si surprenant qu'il parle de son bon score.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 26 Avril 2022 à 19:21
Citation de Kian le 25 Avril à 20:22
Citation
Après, vu l'abstention et le vote blanc, le nouveau président est largement assis sur une caisse de nitroglycérine. Il aura sacrément intérêt à traverser le rue de son mépris pour trouver l'humilité sinon, c'est lui qui sera dehors très vite.
"Très vite" dans 5 ans.
En 1965, De Gaulle pensait être élu pour 7 ans et finalement ça a été 4.

Après, ce qui est très inquiétant c'est qu'on est en train de se retrouver avec un bloc de droite allant de la sociale démocratie à la droite libérale et un bloc d'extrême-droite. À court terme, Manu' a tout intérêt à siphonner les vestiges du PS et de LR. Sauf que ce gigantesque ectoplasme sera totalement discrédité aux prochaines élections… Avec la probabilité du coup d'une piste bien dégagée pour l'extrême-droite.

Mélenchon a en tout cas été malin. Il a certes perdu, mais lorsqu'il s'est barré du PS, je pense qu'il en avait conclu que la guerre des clans empêcherait toute perspective sérieuse (et en plus, il était probablement mal placé dans les luttes au sein de l'appareil). Il est donc parti pour monter sa boutique et il a fait une trajectoire bien meilleur que le PS. Le PS n'est plus guère qu'en mesure de négocier une capacité de nuisance pour faire perdre quelques députés à LFI. Il a peu à apporter pour en faire gagner, tout comme les verts et le PC. Mais vu le mode de scrutin, au total, ça ne fera probablement pas beaucoup de députés.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: Flavien le 27 Avril 2022 à 11:29
Malin pour sa posture nationale.
Par contre il est pire que Bayrou dans l'ancrage territorial. Il phagocyte tellement autour de sa (terrible) personnalité que son mouvement est inexistant et a pris plusieurs vestes dans les élections locales.
A ce titre, le PS résiste beaucoup mieux, et eelv a fait une veritable percée. Le pc décline toujours mais lentement et garde certains bastions.

Ses premiers éléments de langage ne vont pas du tout dans le bon sens et va se faire rouster si il ne redescend pas avant les législatives.
Titre: Re : Élections présidentielles 2022
Posté par: MCL80 le 27 Avril 2022 à 18:07
Le PS a encore des élus (tout comme le PC) car l'érosion est lente, mais plus il s'efface et le temps passe, plus il va les perdre rapidement. Donc nationalement, s'ils ne veulent pas suivre la même voie que le PC, y'a pas deux choix pour eux:

- l'alliance avec LFI en espérant être une force qui compte lors des prochaines échéances
- l'alliance avec Manu' pour aller à la soupe tout de suite

Sauf que Manu', il a pas besoin d'eux et donc il a peu de chances de leur proposer des postes intéressants. Et s'ils restent seuls, LFI va leur mettre des candidats en face. Bref, ils sont quasiment coincés.

Sinon, depuis que Manu' a laissé entendre qu'il voulait une femme de gauche comme premier ministre, il paraît que Manuel Valls est passé au siège du PS et a aussi pris rendez-vous pour une chirurgie de changement de sexe. :hypocrite: :roule: